Ceci est un forum public. Les Cowboys Fringants dalporto se dissocient des opinions émises sur ce forum.

 L'Encyclopédie du Peuple

Auteur Sujet: Return of the Obra Dinn  (Lu 113 fois)

exademine

  • Membre
  • ***
  • Messages: 1188
  • Respect: +333
Return of the Obra Dinn
« le: mars 29, 2021, 02:24:45 pm »
+2
1807, la frégate Obra Dinn disparue en mer il y a quatre ans revient au port avec aucun de ses 60 passagers à bord. En tant qu'inspecteur de la East India Company, votre mission est de trouver le sort de tous les passagers afin de produire un rapport pour les assurances. On vous donne un livre contenant les informations de bases du voyage et une montre magique qui permet de voir un cliché de l'instant de la mort de quiconque lorsque présenté à sa décombre.

Ces clichés sont la proposition fondamentale du jeu. Des morceaux d'instant de vies fictives où rare est l'information décisive, on doit déduire pour pouvoir identifier. On explore l'espace sans pouvoir directement intéragir. Initialement on ne peut que s'attarder aux gros détails, puisqu'on ne sait rien de rien. Puis les plus menus des détails apparaissent et on se sent devenir une partie de l'histoire. Comme si c'était notre propre mémoire fragmentée qu'on essayait de réassembler. On a toutes les informations dans notre face dès le départ mais pas les cordes pour les tirer encore.

Le gars qui travaille dans les gréements avec un tattou n'est probablement pas Russe parce qu'il ne se tient pas avec les autres que je pense Russes dans la scène du repas. Donc ça veut dire que ça pourrait être lui le Paul interpellé parmi les rameurs dans la scène sur la chaloupe.

Les scènes sont figées dans le temps, sauf pour un bref segment sonore de 30 secondes présenté comme intertitre. Ce complément vocal humanise les personnages qu'on ne peut que constater pour la plupart le drame dont ils sont victimes. Théodicée inutile, on est Dieu à l'omniscience partielle et impuissant. De plus, comme les scènes explorées sont toujours fixes, on évite entièrement le problème de la vallée de l'étrange. Les voix humaines demeurent associées à des êtres pleinement méritant de notre sympathie.

Le visuel monochromatique est un tour de force. Juste assez oppressant et surnaturel, l'ombrage de celluloïd permet un effet de masquage de modèles très réalistes pour rendre les personnages accessibles. Ce visuel jumelé aux extraits sonores et les parcelles d'humanité qu'on peut déceler dans ces si bref instants tragiques contribuent à rendre vivant le périple.

Mais encore, vous pouvez décider d'être un simple enquêteur et de réaliser bêtement votre enquête. Donner votre rapport sur l'état du bâteau pour les assurances sans se soucier de ce qui trottait dans la tête des occupants de Obra Dinn ou essayer d'en comprendre plus. The Return of the Obra Dinn ne présente que des faits accomplis séparés par le temps. C'est au joueur de remplir le reste. Lucas Pope sait comment apporter le joueur quelque part sans le guider.

Dans le meilleur de ce qu'un jeu vidéo peut offrir.









Wolfkiller

  • My name is Wolfkiller and I'm a nympho
  • Membre
  • ******
  • Messages: 11193
  • mi-homme, mi-cannabis
  • Respect: +810
Return of the Obra Dinn
« Réponse #1 le: mars 29, 2021, 04:46:59 pm »
0
J'me cherchais justement un nouveau jeu (j'suis un peu tanné de tuer des orignaux dans The Hunter).
« Modifié: mars 29, 2021, 08:23:09 pm par Wolfkiller »
Cosmos without hatred
Diamond stars of cosmic light
Quasars shine through endless nights