Ceci est un forum public. Les Cowboys Fringants dalporto se dissocient des opinions émises sur ce forum.

 L'Encyclopédie du Peuple

Auteur Sujet: Le française  (Lu 2264 fois)

Wolfkiller

  • My name is Wolfkiller and I'm a nympho
  • Membre
  • ******
  • Messages: 10982
  • mi-homme, mi-cannabis
  • Respect: +774
Le française
« le: novembre 16, 2020, 12:33:49 pm »
0
L'autre jour je regardais Marie-Mai invitée à l'émission d'une Youtubeuse francophone, et à un moment donné la Youtubeuse lui a montré sa brassière et Marie-Mai s'est exclamée "OH SHE GOT IT!!" (apparemment que la brassière est dans la collection de brassières de Marie-Mai).

"Oh she got it"?

L'autre jour Simone a écrit "Well..."

"Well"?

Discutez.
Cosmos without hatred
Diamond stars of cosmic light
Quasars shine through endless nights

Cinéphile

  • Membre
  • ******
  • Messages: 9580
  • Respect: +881
Le française
« Réponse #1 le: novembre 16, 2020, 01:20:47 pm »
0
L'autre jour j'ai vu du monde mettre des signes de ponctuations à l'intérieur des mots.

Discutez.
Some would compare Elvis to God. I'll admit he's good, but he's no Elvis.

Wolfkiller

  • My name is Wolfkiller and I'm a nympho
  • Membre
  • ******
  • Messages: 10982
  • mi-homme, mi-cannabis
  • Respect: +774
Le française
« Réponse #2 le: novembre 16, 2020, 03:28:00 pm »
0
C'est différent (j'ai toujours écrit comme ça). Marie-Mai par contre on n'aurait jamais entendu "oh she got it" de sa bouche en 2005. Tout comme lire des phrases de Simone qui commencent par "Well".

Mais si c'était pas clair: c'est en lien avec la situation du français à Montréal.

Discutez.
Cosmos without hatred
Diamond stars of cosmic light
Quasars shine through endless nights

Lisa

  • A toujours raison
  • Membre
  • ******
  • Messages: 12742
  • Jeannette officielle du forum
  • Respect: +881
Le française
« Réponse #3 le: novembre 16, 2020, 06:38:42 pm »
0
Les gens de Gatineau nous ont assimilé.
"It's amazing how I can feel sorry for you and hate you at the same time. I'm sure there's a German word for it." - Lisa

Cinéphile

  • Membre
  • ******
  • Messages: 9580
  • Respect: +881
Le française
« Réponse #4 le: novembre 16, 2020, 06:40:51 pm »
+1
Mais si c'était pas clair: c'est en lien avec la situation du français à Montréal.

Mon message n'avait rien à voir avec ta façon d'écrire, Wolf.

Voyant le titre, j'ai élargi ça à la situation du français tout court.
Some would compare Elvis to God. I'll admit he's good, but he's no Elvis.

cantabile

  • Membre
  • ******
  • Messages: 10153
  • Respect: +1018
Le française
« Réponse #5 le: novembre 16, 2020, 07:45:48 pm »
0
Bof moi j'ai juste une opinion sur les filles qui font du saut à la perche.
Les gens....

Cinéphile

  • Membre
  • ******
  • Messages: 9580
  • Respect: +881
Le française
« Réponse #6 le: novembre 16, 2020, 10:13:26 pm »
0
Bof moi j'ai juste une opinion sur les filles qui font du saut à la perche.

lol

On dirait la prémisse d'un sketch des Chick'n Swell.

Peu importe que le gars soit dans un souper de famille, en train de jaser avec des collègues de bureau ou prendre une bière avec ses chums, il a juste une opinion sur les filles qui font du saut à la perche et passe sa vie à attendre patiemment le moment où le sujet va être abordé pour ploguer son opinion.
Some would compare Elvis to God. I'll admit he's good, but he's no Elvis.

jujusilb

  • Membre
  • *****
  • Messages: 4509
  • Respect: -240
Le française
« Réponse #7 le: novembre 17, 2020, 03:51:18 am »
0
pour ploguer ?

discutez.
je me sens bien dans ma peau, elle est pile a ma taille!

cantabile

  • Membre
  • ******
  • Messages: 10153
  • Respect: +1018
Le française
« Réponse #8 le: novembre 17, 2020, 06:49:55 am »
0
Jujusilb ?
Discutez.

Bonne observation Ciné, j'ai les images en tête maintenant !
« Modifié: novembre 17, 2020, 06:51:28 am par cantabile »
Les gens....

Cinéphile

  • Membre
  • ******
  • Messages: 9580
  • Respect: +881
Le française
« Réponse #9 le: novembre 17, 2020, 08:21:23 am »
0
Bonne observation Ciné, j'ai les images en tête maintenant !

Je sais même pas si t'es sérieux, mais pour vrai, ça me fait penser à l'un de leurs sketchs où le gars avait manquer l'occasion de ploguer sa joke et là il se met à paniquer en voyant que la discussion dérive et que la joke en question devient de moins en moins pertinente. :smiley4:
Some would compare Elvis to God. I'll admit he's good, but he's no Elvis.

Cinéphile

  • Membre
  • ******
  • Messages: 9580
  • Respect: +881
Le française
« Réponse #10 le: novembre 17, 2020, 08:58:23 am »
0
pour ploguer ?

Pour insérer / pour placer / pour glisser
Some would compare Elvis to God. I'll admit he's good, but he's no Elvis.

Cinéphile

  • Membre
  • ******
  • Messages: 9580
  • Respect: +881
Le française
« Réponse #11 le: novembre 17, 2020, 10:08:50 am »
0
Pour revenir à la discussion (l'intro du texte est vraiment bonne) : 

Langue: les faux dilemmes

Quand je débarque à Montréal, je repense toujours à la métaphore de la grenouille dans l’eau bouillante. Celle qui rebondit dès qu’elle la touche, versus celle qui a cuit dedans.

J’imagine que c’est comme ça que quelqu’un qui fréquente régulièrement le centre-ville de Montréal se sent vis-à-vis de l’anglicisation galopante de la métropole. Les changements sont si subtils d’une journée à l’autre qu’on les perçoit très peu.


https://www.journaldequebec.com/2020/11/14/langue-les-faux-dilemmes?fbclid=IwAR2oDt5PfgyBQ0z950llsow37Ed5sr9o95__c3S_A-gfENiumyxkJPAjX1U

Some would compare Elvis to God. I'll admit he's good, but he's no Elvis.

sharl

  • Membre
  • *****
  • Messages: 7147
  • Respect: -315
Le française
« Réponse #12 le: novembre 17, 2020, 10:42:27 am »
0
C'est quand même désilant de voir l'agonie du français à Montréal.

On en est au point où le français est devenu plus une nuisance qu'autre chose,,,

Et pour les jeunes francophones, l'anglais est un esperanto et la défense du français une lubie des générations précédentes.


 


Cinéphile

  • Membre
  • ******
  • Messages: 9580
  • Respect: +881
Le française
« Réponse #13 le: novembre 17, 2020, 11:00:52 am »
0
En même temps, mettez-vous à la place d'un jeune ou d'un immigrant, vous lisez ça en début de texte :

a) Chèr.e.x.s étudiant.e.x.s
b) Dear students

Vous choisissez quoi?
Some would compare Elvis to God. I'll admit he's good, but he's no Elvis.

Lisa

  • A toujours raison
  • Membre
  • ******
  • Messages: 12742
  • Jeannette officielle du forum
  • Respect: +881
Le française
« Réponse #14 le: novembre 17, 2020, 11:21:46 am »
+1
c) Bonjour tout le monde!
"It's amazing how I can feel sorry for you and hate you at the same time. I'm sure there's a German word for it." - Lisa

Tam!

  • Membre
  • *******
  • Messages: 16520
  • Respect: +1685
Le française
« Réponse #15 le: novembre 17, 2020, 12:58:46 pm »
+1
Oui, il y a certainement une banalisation des termes et expressions anglaises. Surtout à Montréal.

Un exemple parmi d'autres, cet extrait tiré d'un article du site musical Le Canal Auditif.

Le 22 octobre dernier, un vidéo cryptique fait surface d’un certain Abelaïd qui nous présente une composition dans la grande tradition de la chanson française.
Ben, turns out que c’est Adib Alkhalidey!


https://lecanalauditif.ca/actualites/adib-alkhalidey-lance-premier-album-sous-nom-abelaid-les-coeurs-du-mal/

Turns out?

Comment on en est arrivé au point où qu'on puisse écrire "turns out" dans une publication comme ça et que ce soit normal? Pas dans une discussion, pas dans un tweet, pas dans une chanson rap, dans un article d'un média!

Mais bon, i guess que je passe pour un vieux réactionnaire avec ce commentaire.

« Modifié: novembre 17, 2020, 01:36:56 pm par Tam! »

Le Jam

  • Membre
  • ******
  • Messages: 11100
  • Homme blanc privilégié
  • Respect: +168
Le française
« Réponse #16 le: novembre 17, 2020, 01:21:16 pm »
-1
L'écriture inclusive est un cancer parfois aussi dangereux que l'Anglais.

L'Anglais engendre (et je le constate dans mon entourage de plus en plus) une vive réaction défensive et je pense que ce qui va changer, c'est qu'autrefois l'usage de l'anglais était symbole chez nous d'éducation, à une époque ou presque personne ne le pratiquait, maintenant ça a tendance à devenir l'inverse. Vous verrez qu'en France dans 10 ou 20 ans on reconnaîtra l'origine sociale aussi par le biais d'un usage modéré ou non de l'Anglais (en plus de l'argot régional ou de banlieue ou encore leur accent de bouseux).

Je constate deux évolutions ces 10 dernières années qui sont en plus des influences Québécoises néfastes liées à l'internet (je pense et les jeux en ligne) chez les jeunes :

1/ Les jeunes français disent GAME au lieu de PARTIE. Quand j'étais gamin on n'aurait jamais entendu un tel barbarisme.

2/ PRANK au lieu de canular ou blague. Chaque jeune qui à le malheur d'utiliser le mot PRANK devant moi se prend immédiatement un geste de violence physique de ma part ou à minima un cracha au visage.

Cinéphile

  • Membre
  • ******
  • Messages: 9580
  • Respect: +881
Le française
« Réponse #17 le: novembre 17, 2020, 02:03:21 pm »
0
Mais bon, i guess que je passe pour un vieux réactionnaire avec ce commentaire.

Pas du tout.

Chose certaine, je suis content que ce soit un sujet discuté dans l'actualité, plutôt que l'indifférence habituelle.
« Modifié: novembre 17, 2020, 02:05:45 pm par Cinéphile »
Some would compare Elvis to God. I'll admit he's good, but he's no Elvis.

Iluvalar

  • Membre
  • **
  • Messages: 182
  • Respect: -1
Le française
« Réponse #18 le: novembre 17, 2020, 02:38:20 pm »
0
L'autre jour je regardais Marie-Mai invitée à l'émission d'une Youtubeuse francophone, et à un moment donné la Youtubeuse lui a montré sa brassière et Marie-Mai s'est exclamée "OH SHE GOT IT!!" (apparemment que la brassière est dans la collection de brassières de Marie-Mai).

"Oh she got it"?

L'autre jour Simone a écrit "Well..."

"Well"?

Discutez.
Mon opinion est simple, si tu veux pas que j'utilise des anglissisme come "click-bait" promet moi pas des brassière que tu me montre pas.  :smiley41:

MadChuck

  • Mad Chuck Norris
  • Membre
  • *********
  • Messages: 27481
  • Ing. BBQ
  • Respect: +1503
Le française
« Réponse #19 le: novembre 17, 2020, 04:04:39 pm »
+1
Discutez.

Toujours eu une ambivalence autours du sujet.

Quand les Écossais sont devenues Anglophones, se fût une explosion de richesse intellectuelle/industriel pour eux et pour la planète entière comme on a rarement vu.
L'Irlande et la Louisiane a telle perdu quelque chose quand elle est devenues anglaises ?

Nécessairement oui, mais gagner beaucoup aussi en même temps, c'est dure d'avoir un opinion la dessus, aujourd'hui la France est bien contente d'avoir détruite des dizaines/centaines de langues et d'être presque tous Français aujourd'hui, mais les générations qui ont vu leur langue disparaitres ont dû trouver ça dure.

Je suis prêt mentalement au 2 scénario, mais si une Écossisation/Louisianisation/Irlandaisisation arrive au Québec, j'espère que comme les Irlandais, les Québécois seront encore Québécois même s'ils sont Anglophones, comme les Irlandais sont rester Irlandais même si maintenant leur chanson anti-Royauté Anglaise est chanté en anglais.....

MadChuck

  • Mad Chuck Norris
  • Membre
  • *********
  • Messages: 27481
  • Ing. BBQ
  • Respect: +1503
Le française
« Réponse #20 le: novembre 17, 2020, 04:12:59 pm »
0
En même temps, mettez-vous à la place d'un jeune ou d'un immigrant, vous lisez ça en début de texte :

a) Chèr.e.x.s étudiant.e.x.s
b) Dear students

Vous choisissez quoi?

Doit-être a la veille de passer au studentx ou de quoi du genre.

sharl

  • Membre
  • *****
  • Messages: 7147
  • Respect: -315
Le française
« Réponse #21 le: novembre 17, 2020, 04:14:49 pm »
0

L'Anglais engendre (et je le constate dans mon entourage de plus en plus) une vive réaction défensive et je pense que ce qui va changer, c'est qu'autrefois l'usage de l'anglais était symbole chez nous d'éducation

Je ne pense pas! Les expressions anglaises sont maintenant omniprésentes dans les médias français, tout au moins pour ce que je peux voir à la télé.

J'en suis rendu au point de penser qu'on devrait peut-être faire comme au Rwanda et passer systématiquement du français à l'anglais, car cela me semble même à contrecœur  le choix le plus rationnel à faire.

Sur le plan historique, c'est la religion qui a permis la survie du français. Le nationalisme de la Révolution tranquille a essayé en vain de reprendre le flambeau, mais là les vents contraires sont beaucoup trop forts (immigration, technologie, démographie, droits constitutionnels protégeant l'anglais, le désintérêt chez les jeunes francophones qui perçoivent l'anglais comme un esperanto, difficultés de l'apprentissage du français, sans parler de ce fameux langage inclusif).

     
« Modifié: novembre 17, 2020, 04:17:29 pm par sharl »

jujusilb

  • Membre
  • *****
  • Messages: 4509
  • Respect: -240
Le française
« Réponse #22 le: novembre 17, 2020, 04:17:47 pm »
0
pour ploguer ?

Pour insérer / pour placer / pour glisser
j'avais tout à fait compris, merci
le fait est que tu as surement trouvé plus "fun" d'ecrire "pour ploguer' plutot que "pour insérer", "pour placer", 'pour glisser'

et que je trouve ca inutile mais cocasse vu le contexte...
je me sens bien dans ma peau, elle est pile a ma taille!

jujusilb

  • Membre
  • *****
  • Messages: 4509
  • Respect: -240
Le française
« Réponse #23 le: novembre 17, 2020, 04:24:21 pm »
0
L'écriture inclusive est un cancer parfois aussi dangereux que l'Anglais.

L'Anglais engendre (et je le constate dans mon entourage de plus en plus) une vive réaction défensive et je pense que ce qui va changer, c'est qu'autrefois l'usage de l'anglais était symbole chez nous d'éducation, à une époque ou presque personne ne le pratiquait, maintenant ça a tendance à devenir l'inverse. Vous verrez qu'en France dans 10 ou 20 ans on reconnaîtra l'origine sociale aussi par le biais d'un usage modéré ou non de l'Anglais (en plus de l'argot régional ou de banlieue ou encore leur accent de bouseux).

Je constate deux évolutions ces 10 dernières années qui sont en plus des influences Québécoises néfastes liées à l'internet (je pense et les jeux en ligne) chez les jeunes :

1/ Les jeunes français disent GAME au lieu de PARTIE. Quand j'étais gamin on n'aurait jamais entendu un tel barbarisme.

2/ PRANK au lieu de canular ou blague. Chaque jeune qui à le malheur d'utiliser le mot PRANK devant moi se prend immédiatement un geste de violence physique de ma part ou à minima un cracha au visage.
tu parles de l'écriture inclusive comme si c’était une menace dont il fallait absolument se prémunire....alors que ca fait des dizaine d'années que ca existe....
deja en primaire dans les années 80 il yen avait...

on en parle en ce moment parce que c'est soit disant une revendication LGBT et tu reprend parce que le sujet te fait chier, mais rien de nouveau sous le soleil...

genre que t'as jamais vu des mots comme "vendu(e)s" ou "habillé(e)s' ou autres adjectifs...



et la ou tu es, les jeunes francais disent aussi "biloute" ou "lille, c'est la plus belle ville de france"... et on en fait pas tout un drame.... c'est des ignorant, c'est tout... :P
« Modifié: novembre 17, 2020, 04:27:38 pm par jujusilb »
je me sens bien dans ma peau, elle est pile a ma taille!

Wolfkiller

  • My name is Wolfkiller and I'm a nympho
  • Membre
  • ******
  • Messages: 10982
  • mi-homme, mi-cannabis
  • Respect: +774
Le française
« Réponse #24 le: novembre 17, 2020, 04:51:27 pm »
0
Rien à voir dans la discussion, mais fait intéressant: en France ils disent “boule” au lieu de “cul”.

“Du coup, mon boule est énorme et bah, j’aime bien!”
Cosmos without hatred
Diamond stars of cosmic light
Quasars shine through endless nights

jujusilb

  • Membre
  • *****
  • Messages: 4509
  • Respect: -240
Le française
« Réponse #25 le: novembre 17, 2020, 06:32:40 pm »
0
Rien à voir dans la discussion, mais fait intéressant: en France ils disent “boule” au lieu de “cul”.

“Du coup, mon boule est énorme et bah, j’aime bien!”
Ça se dit, oui...
Mais c'est vraiment une catégorie restreinte de la population...
C'est pas franchement rentré dans le langage courant et on l'entend rarement dans la vie de tous les jours... 
« Modifié: novembre 17, 2020, 06:35:33 pm par jujusilb »
je me sens bien dans ma peau, elle est pile a ma taille!

Cinéphile

  • Membre
  • ******
  • Messages: 9580
  • Respect: +881
Le française
« Réponse #26 le: novembre 17, 2020, 07:08:07 pm »
0
le fait est que tu as surement trouvé plus "fun" d'ecrire "pour ploguer' plutot que "pour insérer", "pour placer", 'pour glisser'

et que je trouve ca inutile mais cocasse vu le contexte...

Indeed
Some would compare Elvis to God. I'll admit he's good, but he's no Elvis.

Cinéphile

  • Membre
  • ******
  • Messages: 9580
  • Respect: +881
Le française
« Réponse #27 le: novembre 17, 2020, 07:44:41 pm »
0
Doit-être a la veille de passer au studentx ou de quoi du genre.

Je ne pense pas, non.

Parce c'est pas juste linguistique, c'est culturel leur affaire. Non seulement ils n'ont le prétexte du "masculin l'emporte sur le féminin", mais l'absense de genre est profondément ancrée dans leur culture. Plus jeune, j'ai discuté de ça à quelques reprises, autant avec une de mes ex qui était Ontarienne (oui, oui, scusez) et ses amis qu'avec des anglophones sur différents forum.

Ils ne comprennent pas, par exemple, pourquoi c'est important de spécifier le sexe d'un ami quand tu racontes une histoire. Si tu étais chez McDo "with a friend" et que tu as eu un mauvais service, ils vont te demander pourquoi tu prends des détours pour spécifier que c'était avec une fille plutôt qu'un gars. Et ils ont parfaitement raison, 90% du temps, ça n'a aucune importance. Nous on le fait naturellement parce qu'on a grandi avec ce choix. Parce qu'on peut dire "j'étais avec une amie" ou "j'étais avec un ami", et que si on choisit de dire "j'étais avec mon ami", on va parfois spécifier si c'était ami ou amie même si ça n'a rien à voir dans l'histoire. Alors quand tu leur expliques "une chaise" ou "un fauteuil", ils décrochent complètement.

Je les verrais donc bien mal commencer à complexifier leur langue de cette manière, alors que sa simplicité est l'un des ses principaux attraits.
Some would compare Elvis to God. I'll admit he's good, but he's no Elvis.

MadChuck

  • Mad Chuck Norris
  • Membre
  • *********
  • Messages: 27481
  • Ing. BBQ
  • Respect: +1503
Le française
« Réponse #28 le: novembre 17, 2020, 08:57:59 pm »
0
Je ne pense pas, non.

C'est déjà commencé de dire they dans une histoire au singulier:
https://en.wikipedia.org/wiki/Singular_they#Gender-neutral_language
https://time.com/5763175/they-as-singular-pronoun/


https://en.wikipedia.org/wiki/Latinx#:~:text=Latinx%20is%20a%20gender%2Dneutral,Its%20plural%20is%20Latinxs.

Certain écrivent folx au lieu de folks, womxn au lieu de woman, latinx au lieu de latino ou latina.

Qu'ils inventent une nouvelle façon d'écrire presque tous les mots décrivant un group de personne ne me surprendrait pas, c'est pas comme si Folks excluaient qui que ce soit
que. Si tu lis ça:
https://forfolxsake.com/what-does-the-term-folx-mean/
There is nothing inherently exclusive about the word 'folks'. But in certain contexts it can be useful to use the alternative spelling 'folx' to symbolize inclusion of POC and trans people. Use your best judgement! #forfolxsake

Essaie de prédire ce qu'ils vont faire avec students.



dalporto

  • Expert en tout et en rien, mais surtout en rien.
  • Membre
  • ******
  • Messages: 11036
  • Admin capo di tutti i capi
  • Respect: +959
Le française
« Réponse #29 le: novembre 17, 2020, 09:43:23 pm »
0
Shut up les wokes

Cinéphile

  • Membre
  • ******
  • Messages: 9580
  • Respect: +881
Le française
« Réponse #30 le: novembre 17, 2020, 11:07:19 pm »
0
c'est pas comme si Folks excluaient qui que ce soit

Exactement.

Une fois qu'on va avoir inclus x le pour représenter tel groupe, est-ce que les roux vont vouloir leur lettre aussi? Et les handicapés? Et les personnes nées un 29 février qui sont brimées par que leur anniversaire ne tombe qu'une fois par année?

- Ouin, mais on vous a inclus dans la lettre x !
- T'es qui toi pour me dire quelle lettre prendre ?
- Etc

Et soit dit en passant, le terme latinx existe depuis 2004 et ils sont 3% à l'utiliser et 76% à ne l'avoir jamais entendu. Y a pas de gros stress là.
https://www.pewresearch.org/hispanic/2020/08/11/about-one-in-four-u-s-hispanics-have-heard-of-latinx-but-just-3-use-it/

Alors qu'ici "chèr.e.s étudiant.e.s" est entré dans les universités, puis c'est devenu "chèr.e.x.s étudiant.e.x.s" dans certaines, et ainsi de suite.

Bref, y a aucune comparaison possible. Et même si c'est de bonne guerre Mad ton côté avocat du diable et que je te félicite pour tes liens, t'es un nouvel arrivant au Québec pis tu lis ça:

Chèr.e.x.s étudiant.e.x.s

Viens me dire honnêtement que ça ne jouerait pas dans ta décision. Toi qui, pas plus tard que cet après-midi, disait déjà être ambivalent sur la question.
« Modifié: novembre 17, 2020, 11:10:58 pm par Cinéphile »
Some would compare Elvis to God. I'll admit he's good, but he's no Elvis.

MadChuck

  • Mad Chuck Norris
  • Membre
  • *********
  • Messages: 27481
  • Ing. BBQ
  • Respect: +1503
Le française
« Réponse #31 le: novembre 17, 2020, 11:35:12 pm »
0
Alors qu'ici "chèr.e.s étudiant.e.s" est entré dans les universités, puis c'est devenu "chèr.e.x.s étudiant.e.x.s" dans certaines, et ainsi de suite.

Si on regarderait le pourcentage de Québécois en dehors des universités qui utilise ce genre d'écriture au Québécois, ça doit pas tourner bien au dessus de 3% non plus.

On a des clients qui précise leur gender pronom dans les signatures des e-mails, ils sont tous d'universités je pense.

t'es un nouvel arrivant au Québec pis tu lis ça:
Chèr.e.x.s étudiant.e.x.s
Viens me dire honnêtement que ça ne jouerait pas dans ta décision. Toi qui, pas plus tard que cet après-midi, disait déjà être ambivalent sur la question.

Ça joue, la difficulté de la langue en général, la capacité de peut-être déménager un jours, la gigantesque offre en culture populaire anglophone et les opportunités économiques aussi. Je suis juste pas sur que la novlangue inclusive est particulièrement plus populaire du côté Québécois francophone qu'en Anglais.

Lisa

  • A toujours raison
  • Membre
  • ******
  • Messages: 12742
  • Jeannette officielle du forum
  • Respect: +881
Le française
« Réponse #32 le: novembre 18, 2020, 09:13:30 am »
0
Tu es sur un cheval de bataille mais y'a pas vraiment rien à mener au niveau de l'écriture avec des points partout, qui est différent de l'écriture inclusive, messemble que Simone l'avait bien expliqué.

La maitrise du français et l'intrusion d'anglicismes qui ne sont plus francisés, c'est un autre débat.
"It's amazing how I can feel sorry for you and hate you at the same time. I'm sure there's a German word for it." - Lisa

cantabile

  • Membre
  • ******
  • Messages: 10153
  • Respect: +1018
Le française
« Réponse #33 le: novembre 18, 2020, 09:35:26 am »
0
Ironie: Jujusilb qui fait une poussée d'urticaire chaque fois qu'un mot anglais est utilisé sur ce forum, mais qui nous pond un message truffé de fautes, sans accents et à la syntaxe douteuse.
« Modifié: novembre 18, 2020, 09:39:43 am par cantabile »
Les gens....

sharl

  • Membre
  • *****
  • Messages: 7147
  • Respect: -315
Le française
« Réponse #34 le: novembre 18, 2020, 09:48:09 am »
0
Vient de lire :

En France, le gouvernement "se met dans les starting-blocks pour être prêt à distribuer un vaccin contre la COVID-19" a assuré son porte-parole.

Comme je le disais -- et contrairement à ce qu'avançait Jam -- c'est typique de ce qui nous vient de la France présentement,,,
« Modifié: novembre 18, 2020, 09:51:24 am par sharl »

Tam!

  • Membre
  • *******
  • Messages: 16520
  • Respect: +1685
Le française
« Réponse #35 le: novembre 18, 2020, 10:23:56 am »
0

La maitrise du français et l'intrusion d'anglicismes qui ne sont plus francisés, c'est un autre débat.

En effet, je ne sais pas pourquoi on a glissé d'un sujet à l'autre.

Cinéphile

  • Membre
  • ******
  • Messages: 9580
  • Respect: +881
Le française
« Réponse #36 le: novembre 18, 2020, 10:24:08 am »
0
Tu es sur un cheval de bataille mais y'a pas vraiment rien à mener au niveau de l'écriture avec des points partout, qui est différent de l'écriture inclusive, messemble que Simone l'avait bien expliqué.

Et alors? Peu importe le nom qu'on lui donne, c'est tout de même un enjeu. Pour ne pas dire un problème.

Et tu peux me ressortir son lien si tu veux, de mémoire y a pas juste la ponctuation à l'intérieur des lettres qui pose problème, et ce, même si je reconnais qu'il y avait du bon évidemment.

La maitrise du français et l'intrusion d'anglicismes qui ne sont plus francisés, c'est un autre débat.

Formulé comme tu le fais, oui c'est un autre débat.

Moi ce que je vois ce sont deux raisons pour lesquelles les nouveaux arrivants vont s'éloigner du français: la carotte et le bâton.
« Modifié: novembre 18, 2020, 10:51:21 am par Cinéphile »
Some would compare Elvis to God. I'll admit he's good, but he's no Elvis.

Cinéphile

  • Membre
  • ******
  • Messages: 9580
  • Respect: +881
Le française
« Réponse #37 le: novembre 18, 2020, 10:25:36 am »
0
En effet, je ne sais pas pourquoi on a glissé d'un sujet à l'autre.

On ne glisse pas, on peut très bien parler des deux. Tenez :

Apprendre le français? Pourquoi?

https://www.journaldemontreal.com/2020/11/18/apprendre-le-francais-pourquoi

Tout l'article est pertinent, mais la conclusion donne froid dans le dos :

Pour régulariser tous ses dossiers (assurance maladie, permis de conduire, etc.), notre nouvel arrivant devra communiquer avec les représentants de l’État. Vous vous dites que c’est là que son choc linguistique va se produire...

Pas du tout ! La personne communique avec l’État en anglais, choisit le formulaire en anglais sur internet. Les communications subséquentes se dérouleront an anglais. C’est plus pratique, plus respectueux de la capacité du citoyen. Mais en même temps, quel message ! Il n’existe pas de pire moyen d’institutionnaliser le fait que le français est facultatif.

Le résultat ? Deux ans après son arrivée, cette personne ne parle pas français. Surtout, elle n’a plus de questionnement sur la nécessité de l’apprendre. Travaillante, elle se trouve un emploi dans une boutique du centre-ville.

Aujourd’hui, elle se demande vraiment pourquoi cette journaliste est venue faire du trouble, alors que tout allait bien.
« Modifié: novembre 18, 2020, 10:31:21 am par Cinéphile »
Some would compare Elvis to God. I'll admit he's good, but he's no Elvis.

Tam!

  • Membre
  • *******
  • Messages: 16520
  • Respect: +1685
Le française
« Réponse #38 le: novembre 18, 2020, 10:31:08 am »
+1

Moi ce que je vois ce sont deux raisons pour lesquelles les nouveaux arrivants vont s'éloigner du français: la carotte er le bâton.

Hein? Tu crois réellement que la raison pour laquelle les nouveaux arrivants vont s'éloigner du français est l'écriture inclusive?

Tu fais dévier le problème et tu fais une fixation sur quelque chose qui t'exaspère en faisant une sorte de projection tordu mais je ne peux pas croire que tu penses réellement que c'est un enjeu pour la survie du français. C'est tellement minime pour l'instant. Je ne vois vraiment pas assez de cas ou d'exemple d'écriture inclusive pour que ça ait un impact pour le choix d'une langue des nouveaux arrivants.

Le problème en ce moment ce sont des employés qui s'adressent seulement en anglais aux client dans des magasins de Montréal. C'est le franglais qui est de plus en plus présent et qui mène tranquillement à une Louisianisation du Québec.

Ce n'est pas l'écriture inclusive. C'est un tout autre débat.

« Modifié: novembre 18, 2020, 10:36:53 am par Tam! »

Tam!

  • Membre
  • *******
  • Messages: 16520
  • Respect: +1685
Le française
« Réponse #39 le: novembre 18, 2020, 10:32:58 am »
+1
Relis le premier message de Wolf et explique moi c'est quoi le lien avec l'écriture inclusive.


Tam!

  • Membre
  • *******
  • Messages: 16520
  • Respect: +1685
Le française
« Réponse #40 le: novembre 18, 2020, 10:41:05 am »
+1
En effet, je ne sais pas pourquoi on a glissé d'un sujet à l'autre.

On ne glisse pas, on peut très bien parler des deux. Tenez :

Apprendre le français? Pourquoi?

https://www.journaldemontreal.com/2020/11/18/apprendre-le-francais-pourquoi

Tout l'article est pertinent, mais la conclusion donne froid dans le dos :

Pour régulariser tous ses dossiers (assurance maladie, permis de conduire, etc.), notre nouvel arrivant devra communiquer avec les représentants de l’État. Vous vous dites que c’est là que son choc linguistique va se produire...

Pas du tout ! La personne communique avec l’État en anglais, choisit le formulaire en anglais sur internet. Les communications subséquentes se dérouleront an anglais. C’est plus pratique, plus respectueux de la capacité du citoyen. Mais en même temps, quel message ! Il n’existe pas de pire moyen d’institutionnaliser le fait que le français est facultatif.

Le résultat ? Deux ans après son arrivée, cette personne ne parle pas français. Surtout, elle n’a plus de questionnement sur la nécessité de l’apprendre. Travaillante, elle se trouve un emploi dans une boutique du centre-ville.

Aujourd’hui, elle se demande vraiment pourquoi cette journaliste est venue faire du trouble, alors que tout allait bien.


Je ne vois pas le lien entre l'article de Mario Dumont (ark Mario Dumont) et l'écriture inclusive.


Cinéphile

  • Membre
  • ******
  • Messages: 9580
  • Respect: +881
Le française
« Réponse #41 le: novembre 18, 2020, 10:41:44 am »
0
Tam, tout ton message repose sur :

C'est tellement minime pour l'instant.

Si on était tous deux à la retraite et que le forum avait existé il y a 50 ans, j'irais te ressortir le même message que t'avais écrit jadis sur ma fixation de l'anglais dans trois boutiques de Montréal, mais que tu ne peux pas croire que je pense réellement que ce soit un enjeu pour la survie du français.

Non, en ce moment ce n'est pas un si gros problème puisque les nouveaux arrivants n'y sont pas tant exposés. Mais oui c'est un enjeu qu'on ne peut pas balayer sous le tapis.
Some would compare Elvis to God. I'll admit he's good, but he's no Elvis.

Cinéphile

  • Membre
  • ******
  • Messages: 9580
  • Respect: +881
Le française
« Réponse #42 le: novembre 18, 2020, 10:49:15 am »
0
Je ne vois pas le lien entre l'article de Mario Dumont (ark Mario Dumont) et l'écriture inclusive.

Il n'y en pas pas. Je viens tout juste de dire "Tenez on peut parler des deux" en postant un article pour ramener le fil dans la bonne direction. Je ne veux pas faire dériver le fil. L'anglicisation est un problème qui me touche aussi et assez important pour avoir son propre fil, évidemment.

Alors attendons que ça se parle dans l'actualité, qu'il y ait davantage de gens qui le dénoncent, pis on en rejasera.
Some would compare Elvis to God. I'll admit he's good, but he's no Elvis.

Tam!

  • Membre
  • *******
  • Messages: 16520
  • Respect: +1685
Le française
« Réponse #43 le: novembre 18, 2020, 10:59:17 am »
0
Tam, tout ton message repose sur :

C'est tellement minime pour l'instant.

Si on était tous deux à la retraite et que le forum avait existé il y a 50 ans, j'irais te ressortir le même message que t'avais écrit jadis sur ma fixation de l'anglais dans trois boutiques de Montréal, mais que tu ne peux pas croire que je pense réellement que ce soit un enjeu pour la survie du français.

Non, en ce moment ce n'est pas un si gros problème puisque les nouveaux arrivants n'y sont pas tant exposés. Mais oui c'est un enjeu qu'on ne peut pas balayer sous le tapis.

Ça fait juste dévier le coeur du problème Ciné. C'est quelque chose que tu as sur le coeur, que tu ne savais pas ou plugguer (ou insérer : ) ) et tu t'es dit que ça cadrerait dans la discussion mais ça ne cadre pas.

Ton exemple de cher.es etudiant.es, je sais que ça peut exister, mais tu l'as vu ou? À L'UQAM sans doute. Le vois tu ailleurs? Mais surtout qu'est-ce qui te dit que ça repousse les nouveaux arrivant à adopter le français?  As-tu vu un seul témoignage en ce sens? Un article? Une étude?

Cinéphile

  • Membre
  • ******
  • Messages: 9580
  • Respect: +881
Le française
« Réponse #44 le: novembre 18, 2020, 11:56:13 am »
0
(...) qu'est-ce qui te dit que ça repousse les nouveaux arrivant à adopter le français? As-tu vu un seul témoignage en ce sens? Un article? Une étude?

Une étude non, mais...

Je demeure à Québec où le gouvernement est un gros employeur, comme tu le sais, mais aussi une formidable machine de francisation. Je connais et fréquente une bonne douzaine de nouveaux arrivants et les progrès qu'ils font, ne serait-ce qu'en six mois, sont hallucinants. Aussi, je me retrouve souvent à répondre à toute sorte de questions et ça ne me déplaît parce que j'en apprends sur ma langue. Il arrive que je sache pourquoi ça s'écrit comme ça, sans me souvenir pourquoi (à la différence de Simone ou Kashmir, par exemple, qui savent tout ça sur le bout des doigts). Alors je fouille. Mais il arrive aussi qu'ils m'entraînent dans une maison de fous, un peu comme dans Astérix; une chaise vs un fauteuil étant l'exemple parfait. Ou alors ils viennent me voir avec l'article d'une chroniqueuse/journaliste qui fait une montée de lait sur l'utilisation de "bon matin". Est-ce qu'ils vont se mettre à l'anglais en arrivant chez eux le soir, juste parce qu'ils ont appris ce jour-là qu'il  faut attribuer un sexe à un objet ou parce qu'il viennent d'apprendre que c'est "mal" de répéter une expression qu'ils ont entendu des milliers de fois depuis leur arrivée?

Non.

Mais cibole qu'on s'aide pas avec des histoires de même. Et commencer à mettre des points à l'intérieur des mots, ça revient à construire une nouvelle pièce dans cette maison de fous.

On relève d'un cran le niveau de difficulté d'une langue qui est déjà passablement plus difficile à apprendre que l'anglais.

Et peu importe que ce ne soit pas répandu en novembre 2020, vous comprenez quand même que c'est ça le but? Que ça se propage?

Bref, ce n'est pas une étude, mais vivant à Québec c'est une partie de ma réalité. Mais quand je vivais à Montréal, l'anglais me préoccupais davantage, j'en conviens.

C'est le sujet du fil, alors retournons-y :

Sondage : les jeunes indifférents face au français dans les commerces
https://www.journaldemontreal.com/2020/11/16/jeunes-indifferents-face-au-francais

La langue française redevient un enjeu parce que la CAQ est un parti nationaliste

Kessé qu'on va faire avec ça?
« Modifié: novembre 18, 2020, 12:00:45 pm par Cinéphile »
Some would compare Elvis to God. I'll admit he's good, but he's no Elvis.

Snookey

  • Membre
  • ******
  • Messages: 9806
  • Respect: +536
Le française
« Réponse #45 le: novembre 18, 2020, 01:24:45 pm »
0
I don't know !

Cinéphile

  • Membre
  • ******
  • Messages: 9580
  • Respect: +881
Le française
« Réponse #46 le: novembre 18, 2020, 03:04:20 pm »
0
Je ne vois pas le lien entre l'article de Mario Dumont (ark Mario Dumont) et l'écriture inclusive.

Pas pour dériver le fil à nouveau, mais Mario Dumont à la télé (plutôt que politicien), vraiment pas?

Sans suivre son émission, quand je tombe sur des trucs du genre, ça me semble habituellement plein d'allure.

Que lui reproche-t-on? Y a-t-il une de ses positions récentes qui vous a achalée?
Some would compare Elvis to God. I'll admit he's good, but he's no Elvis.

Tam!

  • Membre
  • *******
  • Messages: 16520
  • Respect: +1685
Le française
« Réponse #47 le: novembre 18, 2020, 03:26:09 pm »
0
Je ne vois pas le lien entre l'article de Mario Dumont (ark Mario Dumont) et l'écriture inclusive.

Pas pour dériver le fil à nouveau, mais Mario Dumont à la télé (plutôt que politicien), vraiment pas?

Sans suivre son émission, quand je tombe sur des trucs du genre, ça me semble habituellement plein d'allure.

Que lui reproche-t-on? Y a-t-il une de ses positions récentes qui vous a achalée?

Une semaine sur deux depuis trois-quatre ans, il se retrouve dans le Bêtisier d'Olivier Niquet à La soirée est encore jeune. Je n'ai rien en tête de précis, mais j'ai entendu suffisamment de niaiseries sortir de sa bouche pour me faire une idée du gars. 

Petite recherche rapide je tombe là-dessus. à 3:27

https://www.facebook.com/watch/?v=1437795129582922

Là tu pourrais dire, c'est pas si pire voyons, mais des affaires pas rapport comme ça, Niquet en sort de façon régulière.


Cinéphile

  • Membre
  • ******
  • Messages: 9580
  • Respect: +881
Le française
« Réponse #48 le: novembre 18, 2020, 03:50:24 pm »
0
Là tu pourrais dire, c'est pas si pire voyons, mais des affaires pas rapport comme ça, Niquet en sort de façon régulière.

Honnêtement, ÇA oui c'est pas si pire, mais c'est parce que je te connais bien et que tes citations sont très souvent à propos que je te crois sur parole.

Sans tomber de haut, je trouve ça un peu décevant parce que Dumont me semble/semblait souvent pertinent.
« Modifié: novembre 19, 2020, 07:57:43 am par Cinéphile »
Some would compare Elvis to God. I'll admit he's good, but he's no Elvis.

MadChuck

  • Mad Chuck Norris
  • Membre
  • *********
  • Messages: 27481
  • Ing. BBQ
  • Respect: +1503
Le française
« Réponse #49 le: novembre 18, 2020, 05:16:54 pm »
0
Une semaine sur deux depuis trois-quatre ans, il se retrouve dans le Bêtisier d'Olivier Niquet à La soirée est encore jeune. Je n'ai rien en tête de précis, mais j'ai entendu suffisamment de niaiseries sortir de sa bouche pour me faire une idée du gars. 

Petite recherche rapide je tombe là-dessus. à 3:27

https://www.facebook.com/watch/?v=1437795129582922

Là tu pourrais dire, c'est pas si pire voyons, mais des affaires pas rapport comme ça, Niquet en sort de façon régulière.

Le gars parle des heures en direct par jours a l'année longue, c'est facile de faire des petits montages ou tu as l'air fou, pour avoir écouter Dumont avec Paul Arcand tous les matins pendant des années, c'est quelqu'un qui a énormément de bon sens.