Ceci est un forum public. Les Cowboys Fringants dalporto se dissocient des opinions émises sur ce forum.

 L'Encyclopédie du Peuple

Auteur Sujet: David Bowie - Low (1977) + Compilation Zappa  (Lu 2117 fois)

Brabuss

  • Membre
  • **
  • Messages: 468
  • Respect: +119
David Bowie - Low (1977) + Compilation Zappa
« le: février 26, 2012, 07:28:25 pm »
0
J'avais une entente avec Bédéphile/Cinéphile comme quoi s'il réussissait à faire une compilation d'Elvis, je ferais moi-même une compilation de Zappa. Comme il s'est servi de la plateforme d'album de la semaine pour lancer sa compilation, je n'ai pas vraiment d'autre choix que de répondre avec la mienne, mais tant qu'à particier, je tenais vraiment à présenter un vrai album et autre chose que du Zappa, puisque Currius s'est déjà commis sur lui. Alors je me permet de transgresser les règles et vous donne les deux. On va essayer de garder la discussion sur Bowie étant donné que Zappa a été abordé par Currius, mais faites ce que vous voulez pareil.

L'album que j'ai choisi a été un choix difficile. Je voulais d'abord y aller avec du Macabre, mais je c'est peut-être un peu trop violent pour certains et je voulais rejoindre un maximum de gens alors je me suis tourné vers de quoi de plus accessible. Puis j'ai pensé à David Bowie, dont j'adore de plus en plus l'oeuvre que j'ai commencé à découvrir avec Outside dans les années 1990, puis Earthlings et ses albums de fin de carrière. Je connaissais vaguement ce qu'il avait fait auparavant mais j'ai vraiment commencé à fouiller l'an passé en redécouvrant l'album Ziggy Stardust, qui est selon moi son meilleur stock en carrière, la quintessence du glam rock. J'aurais pu vous présenter ça, mais ça me semblait un choix peu trop évident. Alors je me suis finalement arrêté sur l'album Low, paru en 1977.



D'abord, il faut dire que Bowie est un monument de la musique contemporaine, avec une carrière très prolifique est innovatrice. Peu d'artistes peuvent se vanter d'avoir influencé la musique rock et pop en général d'une manière aussi unique et personnelle. L'album Low est un très bon exemple.

Low fait partie de la soi-disante "trilogie berlinoise". Cette suite d'albums constitue un assez gros tournant dans la carrière de Bowie et figurent parmi ses plus expérimentaux, notamment grâce à l'apport de Brian Eno dans les compositions. On quitte le rock glamour et on se dirige vers de quoi de beaucoup plus sombre, avec des synthétiseurs en prime.

Je vois Low comme un des premiers albums "New Wave", ou en tout cas un solide précurseur au son des années 80. La technique d'enregistrement (remarquez le son du drum) est assez particulière et avant-gardiste, mais reste très accessible. La première partie de l'album l'est beaucoup plus que la deuxième toutefois, puisque les 4 dernières tounes essentiellement de la musique de film composée pour The Man Who Fell To Earth, film dont Bowie tenait la vedette. La musique ne s'est pas retrouvée dans le film, le réalisateur trouvant que ça ne cadrait pas. C'est très moody, un peu new age presque, et c'est des sonorités qu'on va retrouver encore dans bien des albums subséquents de Bowie, en particulier Outside. Il y a même des éléments de musique 8-bits!

http://www.2shared.com/file/ZcVxr8me/1977_-_Low__David_Bowie_24_Bit.html
www.forumdupeuple.com/album
----------------------------------------------------------------------------
Compilation Frank Zappa

Disque 1: Disque 1 - Chansons.zip
Disque 2: Disque 2 - Pièces instrumentales.zip

*L'objectif étant d'arriver à deux disques de moins de 80 minutes chacun.
*J'ai essayé de donner un petit commentaire sur chaque titre mais pour certains j'avais pas d'inspiration. Mélanges d'interprétations personnelles, fun facts et délires. À lire à votre guise.


Disque 1 - Chansons avec paroles

Celles qui ont été coupées au montage : I'm the Slime (Over-Nite Sensation) et Uncle Remus (Apostrophe), parce qu'elles ont déjà été partagées par Currius. Je les aurais mises parce que ce sont mes préférées sur leur album respectif, j'aurais pu aussi mettre une autre version de I'm the Slime, il en existe plusieurs notamment avec Don Pardo (annonceur-voix-off-officielle de SNL) dans le rôle du « Slime ». Et j'adore les back vocals dans Uncle Remus. Couper ces deux tounes m'ont toutefois permis de rajouter Brown Shoes Don't Make It, un morceau un peu long mais que je considère essentiel.

1- Hungry Freaks, Daddy - Freak Out! (1966)

La pièce qui ouvre l'oeuvre officielle de Zappa. Il avait enregistré beaucoup auparavant avec différents bands, tous des morceaux qui se retrouveront sur des compilations lancées en fin de carrière, soit sous forme officielle ou en bootlegs. Avant Freak Out!, Zappa est plus « le musicien dans un band », pas le compositeur au style particulier qu'il est avec le premier album. Pour Freak Out!, FZ a hijacké un band de blues/soul qui existait, les Soul Giants et les renomme Mothers (pour « motherfuckers », mais la compagnie de disques leur a demandé d'ajouter  -of Invention pour ne pas offenser le public). L'album est révolutionnaire sur bien des points, il ne ressemble à rien de ce qui s'est fait jusqu'à maintenant, est très expérimental, contient deux disques et a inspiré une paquet de gens, notamment les Beatles pour Sgt. Peppers Lonely Hearts Club Band.  

2- Trouble Every Day - Freak Out! (1966)

3- Brown Shoes Don't Make It - Absolutely Free (1967)

Deuxième album avec les Mothers of Invention, Absolutely Free est l’un de ses meilleurs dans son ensemble, mais plus particulièrement Brown Shoes Don’t Make It. Ce mini-opéra est une critique virulente de la société de banlieue américaine, du conformisme et de l'importance ridicule apportée au paraître et aux codes vestimentaires, ainsi que de la politique en général. Considérée comme un de ses premiers chefs-d’œuvre et parmi les « 500 Songs That Shaped Rock N Roll » du Rock and Roll Hall of Fame.

4- Let's Make The Water Turn Black - We're Only In It For The Money (1968)

Cet album est une réponse à Sgt. Peppers, que Zappa voit comme un simple album commercial. La parodie est flagrante, avec une reconstitution de la pochette des Beatles sur la couverture (la parodie s'est retrouvée dans la pochette intérieure sur la version CD). La chanson que j'ai choisie est ma préférée sur l'album, que je considère en général comme un de ses moins bons.

5- Sleeping In A Jar - Uncle Meat (1969)

Uncle Meat est la trame sonore d'un film de Zappa qui n'a finalement jamais vu le jour. C'est un de mes albums préféré, encore très expérimental mais qui démontre le raffinement des compositions et de la production de Zappa. L'album au complet est rempli de références culinaires dont l'oeuvre complète de Zappa est bourrée, mais ici c'est mur à mur. Sleeping in a Jar est complètement absurde, écoutez bien les paroles...

6- Elecric Aunt Jemima - Uncle Meat (1968)

Le personnage est en amour avec Aunt Jemima et rêve de ses bonnes crêpes.

7- Oh No - Weasels Ripped My Flesh

Oh no est présente sur plusieurs albums de Zappa, en différentes versions. Elle est d'abord apparue sur Lumpy Gravy, sans paroles. La voici avec donc avec paroles sur l'album compilation Weasels Ripped My Flesh, des pièces enregistrées avec les Mothers, mais qui n'apparaissaient sur aucun album précédant la formation originale du groupe.

8- Latex Solar Beef - Fillmore East (1971)

Un de mes albums préférés de Zappa, Fillmore East est un album live enregistré avec la version « Eddie and Flo » des Mothers.

9- Shove It Right In - 200 Motels (Version de You Can't Do That On Stage Anymore vol.6)

J'ai mis la version de YCDTOSA parce qu'elle sonne beaucoup mieux que la version originale et l'exécution est beaucoup plus "punchée". L'album 200 Motels en général sonne un peu cacanne et n'est pas excellent. C'est la bande sonore du film du même nom, mettant en vedette Ringo Starr dans le rôle de Zappa. Le film est « so bad it's good ».

10- It Just Might Be A One-Shot Deal – Waka/Jawaka

« Carpe Diem » vu par Zappa. La slide guitar dans cette chanson est jouissive. Ça rendrait n'importe qui instantanément de bonne humeur.

13- Pygmy Twylyte - Roxy & Elsewhere

Ici on a, à mon humble avis, la meilleure incarnation des Mothers of Invention, avec Ruth Underwood et Napoleon Murphy Brock pour ne nommer qu'eux. Pygmy Twylyte est ma préférée sur l'album, mais tout le reste est très solide : Penguin in Bondage, Cheepnis, Be-Bop Tango...

14- Andy - One Size Fits All

J'ai rien à dire sur celle-là à part que ça rock.

15- Muffin Man - Bongo Fury

Encore un délire culinaire, une des tounes les plus drôles et, si je ne m'abuse, des plus connues de Zappa. Le solo est écoeurant, les paroles hilarantes et absurdes, merci bonsoir.

16- The Torture Never Stops - Zoot Allures

À partir d'ici j'ai pu vraiment rien d'intéressant à dire pour ce disque. Écoutez les tounes, s't'en masse.

17- City of Tiny Lites - Sheik Yerbouti

18- Stick It Out - Joe's Garage, Act. 2

19- Teen-Age Prostitute - Ship Arriving Too Late To Save A Drowning Witch

20- Baby, Take Your Teeth Out - Them Or Us

21- Harder Than Your Husband - You Are What You Is



Disque 2 - Pièces Instrumentales

1- Underground Freak-Out Music – You Can’t Do That On Stage Anymore Vol. 5

Cette pièce qui ressemble à une improvisation plus qu’autre chose était restée inédite jusqu’en 1988 et s’est retrouvée sur le cinquième volet de YCDTOSA.

1- Uncle Meat Variations - Uncle Meat

Une magnifique version du thème d'Uncle Meat, le film avorté. Il y a quand même quelques paroles sur cette pièce, mais elles sont tellement insignifiantes que ça ne compte pas. Du beau clavecin avec des chœurs, et comme le titre l’indique il s’agit de variations sur un même thème avec une finale qui détonne (et étonne).

2- Theme From Burnt Weeny Sandwich - Burnt Weeny Sandwich

Improvisation live qui ne contient pratiquement pas de « thème » à proprement parler, c’est plus un canevas pour un solo de guitare. Parue sur la compilation de restants d’Uncle Meat et de performances live.

3- Chunga's Revenge - Chunga's Revenge

Une sorte de pseudo-tango qui contient un des meilleurs solos de guitare de Zappa (celui-ci commence à 4 :16, avant c’est un solo de sax).

4- Sofa No. 1 - One Size Fits All

De quoi de plus tranquille, presque réconfortant comme un sofa. I am the heaven, I am the water, I am the dirt under your rollers, I am your dirty secret, metal and lost money... I am all the days and nights.

5- Black Napkins - Zoot Allures

Un autre magnifique canevas pour un magnifique solo, une des phrases musicales de Zappa que je préfère, qui revient sur énormément d’albums live en différentes incarnations. Le titre est assez loufoque en raison de son origine, expliquée dans son autobiographie : Zappa était invité à un souper dans une auberge et le repas était immonde (« closest thing to shit I’ve ever eaten »), et l’image des napkins noires qui décoraient la table à cette occasion l’ont inspiré.

6- Filthy Habits - Läther

La pièce instrumentale de Zappa qui porte le mieux son nom selon moi, tout sonne sale et décadent dans cette pièce lente, sinistre et pécheresse. Les notes s’étirent longuement, indéfiniment, et donnent une impression agréablement inconfortable. J’ai choisi la version « originale » de la pièce, celle qui devait paraître sur l’album quadruple que Zappa n’a pas pu sortir de son vivant à cause d’un désaccord avec MGM (un des nombreux désaccords qui va pousser Zappa à fonder sa propre compagnie de disques). Les chansons se sont plus tard retrouvées sur plusieurs albums différents, modifiées (des fois pour le mieux, des fois pour le pire), mais auparavant Zappa a diffusé Läther dans son intégralité à la radio et est devenu un bootleg quasi-légendaire, jusqu’à ce que sa descendance le ressorte de manière officielle après sa mort.

7- Rat Tomago - Sheik Yerbouti

Il s’agit d’un solo extrait d’une performance live de The Torture Never Stops. FZ avait l’habitude d’enregistrer systématiquement tout ce qu’il jouait (en particulier ses concerts) et réutilisait beaucoup de matériel pour créer de nouvelles œuvres (self-sampling, en quelque sorte). En voici un brillant exemple.

8- We Are Not Alone - The Man From Utopia

J’ai pas grand chose à dire sur celle-là. L’album est moyen, mais ce titre est assez amusant.

9- Big Swifty - Waka/Jawaka

L'album Waka/Jawaka est un de ceux que j'ai certainement le plus écoutés, puisque c'est le premier de Zappa que j'ai eu, mais sous forme de copie gravée (ça a pris quelques années avant que je me le procure légalement). J'aime particulièrement la période big band de Zappa, avec les albums Waka/Jawaka et The Grand Wazoo, avec ses titres très jazzés et ses longues pièces instrumentales. Le band est on ne peut plus tight, comme d'habitude.

10- The Grand Wazoo - The Grand Wazoo

Je pense bien que c'est ma pièce préférée de Zappa. J'élaborerai pas plus que ça à part pour dire que j'ai gardé ces morceaux pour la fin (Big Swifty et celle-ci).

11- G-Spot Tornado – The Yellow Shark

Petit bonus, une version instrumentale d'une pièce conçue sur le Synclavier (instrument électronique qui permettait à Zappa de composer et jouer des morceaux humainement impossibles à jouer) adaptée pour un orchestre. En spectacle, l'oeuvre était accompagnée d'une chorégraphie de Louise Lecavalier et Donald Weikert (La la la Human Steps).




*Je post tout de suite et je vais mettre à jour une fois que les liens pour la compilation seront prêts.
« Modifié: février 27, 2012, 05:28:55 am par Brabuss »

Bruitiste

  • Membre
  • ***
  • Messages: 1434
  • Respect: +100
David Bowie - Low (1977) + Compilation Zappa
« Réponse #1 le: février 26, 2012, 10:33:34 pm »
0
En tout cas je n'aurai pas besoin de télécharger la compilation de Zappa  :smiley2:  Excellents choix, soit dit en passant, même si mes favoris diffèrent (si vous saviez le nombre de compilations de FZ que j'ai assemblées et altérées pour l'écoute en voiture...)
Les genres sont désuets.

MadChuck

  • Mad Chuck Norris
  • Membre
  • *********
  • Messages: 27394
  • Ing. BBQ
  • Respect: +1498
David Bowie - Low (1977) + Compilation Zappa
« Réponse #2 le: février 26, 2012, 11:45:27 pm »
0
(si vous saviez le nombre de compilations de FZ que j'ai assemblées et altérées pour l'écoute en voiture...)

7 ?

Brabuss

  • Membre
  • **
  • Messages: 468
  • Respect: +119
David Bowie - Low (1977) + Compilation Zappa
« Réponse #3 le: février 27, 2012, 05:32:13 am »
0
Bon tout est enfin en ligne, j'ai des petits problèmes hier et il a fallu que je recommence quelques fois.

Pour Zappa, c'est sûr que j'aurais quasiment pu faire une toute autre compilation avec des pièces complètement différentes. Il en manque plusieurs importantes comme King Kong ou des pièces de Hot Rats comme Peaches en Regalia ou Son of Mr. Green Genes.

Tam!

  • Membre
  • *******
  • Messages: 16499
  • Respect: +1677
David Bowie - Low (1977) + Compilation Zappa
« Réponse #4 le: février 27, 2012, 08:27:54 am »
0
Merci pour Bowie, ça fait longtemps que je voulais écouter cet album. je connaissais seulement Sound & Vision que j'ai d'un best of.

« Modifié: février 27, 2012, 08:40:28 am par Tam! »

mike patton

  • Membre
  • *
  • Messages: 76
  • Respect: 0
David Bowie - Low (1977) + Compilation Zappa
« Réponse #5 le: février 27, 2012, 08:35:36 am »
0
Excellent choix de Bowie. J'ai écouté cet album quand même assez souvent et je ne m'en lasse pas.

P.S. Si t'aurais choisi du Macabre, t'aurais pris Sinister Slaughter? C'est l'un des meilleurs albums dans le genre death/thrash que j'ai pu entendre.

M. Bonheur

  • Ceci est ma signature placée à un endroit incongru.
  • Membre
  • ******
  • Messages: 13881
  • Robophobe
  • Respect: +1440
    • Meilleur avec du banjo
David Bowie - Low (1977) + Compilation Zappa
« Réponse #6 le: février 27, 2012, 11:53:04 am »
0
(si vous saviez le nombre de compilations de FZ que j'ai assemblées et altérées pour l'écoute en voiture...)

7 ?

Je vous ai déjà dit que j'était un fan inconditionnel de MadChuck?
Le message ci-haut est une boutade.

Brabuss

  • Membre
  • **
  • Messages: 468
  • Respect: +119
David Bowie - Low (1977) + Compilation Zappa
« Réponse #7 le: février 27, 2012, 12:01:04 pm »
0

P.S. Si t'aurais choisi du Macabre, t'aurais pris Sinister Slaughter? C'est l'un des meilleurs albums dans le genre death/thrash que j'ai pu entendre.

Non j'aurais probablement pris Dahmer. Un opéra death métal sur un homo-necrophile cannibale et qui reprend des thèmes de films pour enfants, ça court pas les rues.

Brabuss

  • Membre
  • **
  • Messages: 468
  • Respect: +119
David Bowie - Low (1977) + Compilation Zappa
« Réponse #8 le: mars 02, 2012, 08:58:02 pm »
0
Ce fil est un record de non-popularité.

Kashmir

  • Membre
  • **
  • Messages: 599
  • Respect: +40
David Bowie - Low (1977) + Compilation Zappa
« Réponse #9 le: mars 02, 2012, 09:19:16 pm »
0
Moi en tout cas je l'aime en tabarnak Bowie. Il a beaucoup de talent ce petit gars la.

Berslak

  • Un titre.
  • Membre
  • *****
  • Messages: 6242
  • Un texte.
  • Respect: +388
David Bowie - Low (1977) + Compilation Zappa
« Réponse #10 le: mars 02, 2012, 10:01:09 pm »
0
Moi en tout cas je l'aime en tabarnak

J'aimerais tellement voir Kashmir dire cette phrase en public.  Ça ne fitte tellement pas avec l'image de ptite princesse qu'elle projette en personne!
Une signature.

emsi

  • Section Arts 4 LIFE
  • Membre
  • ****
  • Messages: 3063
  • minuscules toutes
  • Respect: +334
David Bowie - Low (1977) + Compilation Zappa
« Réponse #11 le: mars 02, 2012, 11:59:19 pm »
0
pourquoi il faut se créer un compte sur ton site pour downloader les 2 zip de zappa?  :smiley19:
je lévite.

Berslak

  • Un titre.
  • Membre
  • *****
  • Messages: 6242
  • Un texte.
  • Respect: +388
David Bowie - Low (1977) + Compilation Zappa
« Réponse #12 le: mars 03, 2012, 12:25:42 am »
0
pourquoi il faut se créer un compte sur ton site pour downloader les 2 zip de zappa?  :smiley19:

Ouin, c'est un peu poche mais même moi j'ai réussi à passer l'épreuve! (quand même très peu de choses à écrire)

J'imagine que c'est le prix à payer pour un download ultra-rapide!
Une signature.

Brabuss

  • Membre
  • **
  • Messages: 468
  • Respect: +119
David Bowie - Low (1977) + Compilation Zappa
« Réponse #13 le: mars 03, 2012, 09:28:28 am »
0
C'est pas très long, mais c'est aussi le seul site où j'ai réussi à les uploader au complet.

Fouinard

  • Membre
  • **
  • Messages: 911
  • Respect: +60
David Bowie - Low (1977) + Compilation Zappa
« Réponse #14 le: mars 03, 2012, 12:40:27 pm »
0
La période berlinoise de Bowie est à mon avis ce qu'il a fait de mieux dans sa carrière. Low est un album qui a très bien résisté à l'épreuve du temps, bien que mon préféré soit Heroes, en raison surtout de la collaboration de Robert Fripp.

Pour ce qui est de la compilation de Zappa, j'apprécie grandement d'y retrouver Chunga's revenge qui est ma pièce favorite de Frank, pour ne nommer que celle-là.
« Modifié: mars 04, 2012, 11:58:05 am par Fouinard »

Wotan

  • Au service des riches et des fascistes
  • Membre
  • ****
  • Messages: 3602
  • Respect: +217
David Bowie - Low (1977) + Compilation Zappa
« Réponse #15 le: mars 03, 2012, 01:54:59 pm »
0
Pour moi la trilogie berlinoise de Bowie est d'un ennui mortel, à quelques rares exceptions près (les chansons Heroes, Look back in anger...). J'adore le Bowie rock ou pop de Ziggy Stardust, Hunky Dory, Scary Monsters... mais je déteste profondément les longues plages de synthé qui n'en finissent pas sur ces trois albums berlinois.

Bruitiste

  • Membre
  • ***
  • Messages: 1434
  • Respect: +100
David Bowie - Low (1977) + Compilation Zappa
« Réponse #16 le: mars 04, 2012, 11:34:47 am »
0
Bowie m'a souvent laissé indifférent mais je n'ai pas détesté l'album du tout.  Je seconde Fouinard et généralement avec Fripp, tout est meilleur (ou presque.)

EDIT: Brown Shoes Don't Make It est probablement ma pièce vocale préférée de Zappa... The Meek Shall Inherit Nothing serait proche.
Les genres sont désuets.

Brabuss

  • Membre
  • **
  • Messages: 468
  • Respect: +119
David Bowie - Low (1977) + Compilation Zappa
« Réponse #17 le: mars 04, 2012, 01:22:08 pm »
0
The Meek Shall Inherit Nothing est une de celles qui ont coupées au montage. C'est effectivement une de mes préférées aussi.