Ceci est un forum public. Les Cowboys Fringants dalporto se dissocient des opinions émises sur ce forum.

 L'Encyclopédie du Peuple

Auteur Sujet: PROJET DE LOI C-63  (Lu 318 fois)

MadChuck

  • Mad Chuck Norris
  • Membre
  • *********
  • Messages: 32094
  • Ing. BBQ
  • Respect: +2249
PROJET DE LOI C-63
« le: février 27, 2024, 10:09:12 am »
0
https://www.parl.ca/documentviewer/fr/44-1/projet-loi/C-63/premiere-lecture

Ça semble aller très loin, y'a même une clause si on craint que quelqu'un dans le futur fasse de la propagande haineuse.

Ça va-tu rendre les drapeaux d'Israël juifs avec un symbole nazi posté par Kabong un geste illégal ?

Par exemple:
Every one who, by communicating statements in any public place, incites hatred against any identifiable group where such incitement is likely to lead to a breach of the peace is guilty of
(a)?an indictable offence and is liable to imprisonment for a term not exceeding two years; or

Every one who, by communicating statements, other than in private conversation, wilfully promotes hatred against any identifiable group is guilty of
(a)?an indictable offence and is liable to imprisonment for a term not exceeding two years; or

(2.?1)?Everyone who, by communicating statements, other than in private conversation, wilfully promotes antisemitism by condoning, denying or downplaying the Holocaust
(a)?is guilty of an indictable offence and liable to imprisonment for a term not exceeding two years; or

Every person who advocates or promotes genocide is guilty of an indictable offence and liable to imprisonment for Insertion startlifeInsertion end.

Combien de gens ont répéter from the rivers to the sea ? Combien de gens considère que c'est la promotion du génocide ? Combien de gens ont dit que les israéliens sont des Nazi ?

Le slogan du mouvement Houthi se traduit grosso modo par:
God Is the Greatest, Death to America, Death to Israel, A Curse Upon the Jews, Victory to Islam"

Combien de Canadian en ligne en ont fait la promotion ?

Du contenu, qui sont des incitations qui pourrer pousser des gens à : serious interference with or serious disruption of an essential service, facility or system.?

Le mouvement vert-écolo un peu heavy, le mouvement pro-palestine, ça peut rendre bien des discours possiblement illégaux et bien sur l'état du moment va aller seulement contre ceux qu'ils n'aiment pas ou un lobby assez puissant pour les forcer....


Snookey

  • Membre
  • ******
  • Messages: 11395
  • Respect: +749
PROJET DE LOI C-63
« Réponse #1 le: février 27, 2024, 10:18:58 am »
0
Pourquoi tu ne prends pas les textes en français ?

Pour le reste, à la lecture des articles, il ne semble rien y avoir d'épouvantable, ça ressemble plutôt à une codification de ce que reconnaît déjà la jurisprudence.

Objectivement "from river to the sea, Palestine will be free" n'est pas un appel au génocide envers qui que ce soit. Il faut faire la différence entre s'attaquer à un État et s'attaquer à un peuple.

Le slogan du mouvement Ansar Allah appelle effectivement à la haine envers les juifs de façon très spécifique et les Canadiens qui font la promotion d'un tel slogan méritent de subir les conséquences de dire n'importe quoi.

À première vue il n'y a rien de si problématique dans ces textes de loi, les tribunaux vont probablement avoir tendance à interpréter ces articles de manière restrictive en raison de la protection constitutionnelle de la liberté d'expression.

MadChuck

  • Mad Chuck Norris
  • Membre
  • *********
  • Messages: 32094
  • Ing. BBQ
  • Respect: +2249
PROJET DE LOI C-63
« Réponse #2 le: février 27, 2024, 10:30:29 am »
0
Objectivement "from river to the sea, Palestine will be free" n'est pas un appel au génocide envers qui que ce soit.

Y'a rien d'objectif là-dedans, c'est évidemment toujours subjectif, et c'est subjectivement le cas selon de puissant lobby, même chose pour sur qui scande Globalize the Intifada en ligne.

et bien des gens vont poster des vidéos avec des gens scande les versions en Arabes aussi (du genre Palestine is Islamic / from the river to the sea, qui ne laisse plus aucun doute que L'attaque est évidemment à un peuple, il ne faut pas être innocent à temps plein là quand même), qui eux souvent sont plus objectivement pro génocide.

Ou prend un qui est plus objectivement (mais va rester subjectif), les chansons et slogans d'Afrique du Sud, kill the boers/kill the farmer, shoot to kill, c'est dure d'avoir un appel au génocide plus clair, ça reste pourtant débattu. Ça deviens-tu illégale pour youtube d'avoir ses videos disponible au Canada ?


plsavaria

  • Hors-Québec
  • Membre
  • *****
  • Messages: 5074
  • Respect: +487
PROJET DE LOI C-63
« Réponse #3 le: février 27, 2024, 10:41:09 am »
0
Tu serais surpris (ou pas) à quel point il est facile de pouvoir énoncer des menaces voilées sans être bâdré par la justice.

MadChuck

  • Mad Chuck Norris
  • Membre
  • *********
  • Messages: 32094
  • Ing. BBQ
  • Respect: +2249
PROJET DE LOI C-63
« Réponse #4 le: février 27, 2024, 11:10:16 am »
0
Tu serais surpris (ou pas) à quel point il est facile de pouvoir énoncer des menaces voilées sans être bâdré par la justice.

Et je ne suis pas sûr que c'est une mauvaise chose, surtout envers des groupes et non des individus particulier, historiquement empêcher la haine envers n'importe qui de manière assez systématique tend à aider les gens aux pouvoirs a le conserver.

Et y'a une question de volume, combien de discours anti homme-blanc-cis est produit sur Internet dans une journée.... quel motivation pour les bannirs et punir ceux qui les produisent, distribue existe t-il, vraiment ? C'es-tu un gros problème ? Y'a eu plusieurs tueries de masse anti-blanc haineux aux états-unis, mais au Canada ?

Snookey

  • Membre
  • ******
  • Messages: 11395
  • Respect: +749
PROJET DE LOI C-63
« Réponse #5 le: février 27, 2024, 12:49:48 pm »
0
"Et y'a une question de volume, combien de discours anti homme-blanc-cis est produit sur Internet dans une journée.... quel motivation pour les bannirs et punir ceux qui les produisent, distribue existe t-il, vraiment ? C'es-tu un gros problème ? Y'a eu plusieurs tueries de masse anti-blanc haineux aux états-unis, mais au Canada ?"




Non, mais, de quoi tu parles ???

MadChuck

  • Mad Chuck Norris
  • Membre
  • *********
  • Messages: 32094
  • Ing. BBQ
  • Respect: +2249
PROJET DE LOI C-63
« Réponse #6 le: février 27, 2024, 12:52:44 pm »
0
Non, mais, de quoi tu parles ???

Je suis pas sur du bout que tu ne comprend pas, tu as jamais entendu des gens tenir un discours anti homme cis blanc ? Ou tu comprend que des propos haineux racistes-sexistes anti homme blanc pourrait facilement devenir illégaux avec les juges nommés par le gouvernement Poilievre ? (ou encore comme la prémisse, le gouvernement n'attaque-protège arbitrairement que les groupes avec la puissance culturelle/économique pour faire appliquer la loi ou qui personnellement aime/n'aime pas)

Ou tu n'as jamais entendu parler des tueries de masse haineuses anti-blanche aux États-Unis ?
« Modifié: février 27, 2024, 12:59:39 pm par MadChuck »

Snookey

  • Membre
  • ******
  • Messages: 11395
  • Respect: +749
PROJET DE LOI C-63
« Réponse #7 le: février 27, 2024, 01:53:02 pm »
0
Sacrament Mad.

Les tueries de masse aux States ont lieux PARCE QUE LES GENS SONT BLANCS ?

Du RACISME ANTI BLANC ?

J'entretiens pas cette conversation complètement ridicule.

Berslak

  • Un titre.
  • Membre
  • *****
  • Messages: 7782
  • Un texte.
  • Respect: +657
PROJET DE LOI C-63
« Réponse #8 le: février 27, 2024, 01:57:11 pm »
0
Je ne sais pas pour Snookey mais moi, je n'ai jamais entendu parler de tout ça.

Des fois, je m'ennuie du bon vieux temps du forum des Cowboys où n'importe quelle discussion finissait en chicane souverainistes/fédéralistes.

J'ai souvent l'impression que MadChuck vit dans un monde parallèle.

Note : Je n'entre pas plus dans la discussion car je lis rarement plus que 10% des messages de MadChuck et de quelques autres.
Je suis ici seulement pour m'exprimer un peu et non pour discuter activement sur plusieurs messages. Merci de respecter mon désir de m'exprimer à petites doses.

MadChuck

  • Mad Chuck Norris
  • Membre
  • *********
  • Messages: 32094
  • Ing. BBQ
  • Respect: +2249
PROJET DE LOI C-63
« Réponse #9 le: février 27, 2024, 02:09:39 pm »
0
Esce que la loi proposé est significativement différente utilisé par certains pays pour bannir ce dont je parle ?

https://www.washingtonpost.com/world/2023/10/26/palestine-protest-ban-france-germany/

MadChuck

  • Mad Chuck Norris
  • Membre
  • *********
  • Messages: 32094
  • Ing. BBQ
  • Respect: +2249
PROJET DE LOI C-63
« Réponse #10 le: février 27, 2024, 02:15:33 pm »
0
Les tueries de masse aux States ont lieux PARCE QUE LES GENS SONT BLANCS ?

Du RACISME ANTI BLANC ?

Je suis pas sur si tu me niaises, dis moi pas que tu es tombé dans les histoires que seuls les blancs peuvent être racisme, c'est impossible pour les juifs, noir, etc... de l'être ?

Y'a eu des tueries de masses visant directement les blancs avec des manifestos assez explicitement anti blanc.

Tu penses que c'est impossible que si la parade de Waukesha était pour juneteenth et composé à 100% de participant noir que Daniel Brooks, quelqu'un qui avait des médias sociaux remplis de message anti-blanc n'aurait pas rentré dedans avec son Ford Escape ?
Y'a 1% de chance qu'Aiden Hale ( "kill little crackers" and "faggots" with "white privilege") serait entré dans une école de jeune noire pour faire sa tuerie ?

Snookey

  • Membre
  • ******
  • Messages: 11395
  • Respect: +749
PROJET DE LOI C-63
« Réponse #11 le: février 27, 2024, 02:54:06 pm »
0
Vas-y Mad, cite moi toutes les tueries aux States où LE MOTIF PRINCIPAL était de tuer des gens PARCE QU'ILS SONT BLANCS.

MadChuck

  • Mad Chuck Norris
  • Membre
  • *********
  • Messages: 32094
  • Ing. BBQ
  • Respect: +2249
PROJET DE LOI C-63
« Réponse #12 le: février 27, 2024, 03:06:49 pm »
0
Vas-y Mad, cite moi toutes les tueries aux States où LE MOTIF PRINCIPAL était de tuer des gens PARCE QU'ILS SONT BLANCS.

Mis à part les 2 d'en haut (il commence avoir une liste assez longue de gens aux messages anti-blanc qui tue des blancs ou encore de crime intercepté juste a temps), comme j'ai dis ça me semble vraiment pas être un problème assez grand pour que l'état banni ce genre de discours, bien souvent les gens ont un problème mental assez fort et dans leur folie la cible de leur crime est nourri par le discours ambiant haineux (prend Richard Henry Bain qui tire sur Pauline Marois, j'imagine que le discours anti-francophone dans lequel il vivait a influencé la cible, c'es-tu le motif principale ou quelque chose d'autres ?, ça mérites-tu de bannir le discours haineux anti-franco ?)

Prend 2-3 jeunes amérindiens environnementaliste du genre dé-industrialisation, quel genre de discours haineux anti-blanc, anti-infrastructure essentielle pour que tu sois à l'aise que l'état intervienne légalement contre eux, fasse fermer du Canada les plateformes Internet si elle n'enlève pas rapidement leur contenu....

En Angleterre ce genre de loi a rapidement dérapé.

El Kabong

  • Empêcheur de tourner en rond et dauphin des -1
  • Membre
  • *****
  • Messages: 6148
  • Données erronées, résultats significatifs.
  • Respect: -236
PROJET DE LOI C-63
« Réponse #13 le: février 27, 2024, 04:12:41 pm »
0
Définnissez-moi:  Discours haineux.

On verra avec la définition...

Donc, faut fermer Radio-Canada qui fait tous les jours la promotion de la haine contre des peuples et des nations bien précises.
Et les radio-poubelles?  Ti-coune (est-ce haineux?) Duhaime est-il en prison?
Le chef conservateur qui hurle et salit continuellement, est-il en prison?
En passant, ce colonisé professionnel fait régulièrement ses besoins sur le Bloc, comme tous nos journaleux depuis 25 années.  De plus, ce moron néo-con refuse de donner des entrevues ET il n'est pas au pouvoir...  Ça va être beau au pouvoir!
Pourquoi?  Peut-être qu'il est insignifiant et indigeste.  Dans ce cas, vaut mieux se cacher des électeurs.

Je peux continuer comme ça "non-stop".

Quant au gouvernement néo-nazi d'Israël, si valeureux aux yeux de Mad, il est fini.
 Il s'est suicidé à la haine et à l'arrogance.
Les citoyens intelligents quittent par milliers.
Il ne restera plus que les plus pauvres et les génocideurs.
Je sens que les centaines de millions de musulmans voisins vont prendre leur revanche .

Est-ce haineux de dénazifier?

Loi stérile et tribunaux politiques, une recette qu'adorent les financiers.
Z

Snookey

  • Membre
  • ******
  • Messages: 11395
  • Respect: +749
PROJET DE LOI C-63
« Réponse #14 le: février 27, 2024, 04:34:44 pm »
0
Vas-y Mad, cite moi toutes les tueries aux States où LE MOTIF PRINCIPAL était de tuer des gens PARCE QU'ILS SONT BLANCS.

Mis à part les 2 d'en haut (il commence avoir une liste assez longue de gens aux messages anti-blanc qui tue des blancs ou encore de crime intercepté juste a temps), comme j'ai dis ça me semble vraiment pas être un problème assez grand pour que l'état banni ce genre de discours, bien souvent les gens ont un problème mental assez fort et dans leur folie la cible de leur crime est nourri par le discours ambiant haineux (prend Richard Henry Bain qui tire sur Pauline Marois, j'imagine que le discours anti-francophone dans lequel il vivait a influencé la cible, c'es-tu le motif principale ou quelque chose d'autres ?, ça mérites-tu de bannir le discours haineux anti-franco ?)

Prend 2-3 jeunes amérindiens environnementaliste du genre dé-industrialisation, quel genre de discours haineux anti-blanc, anti-infrastructure essentielle pour que tu sois à l'aise que l'état intervienne légalement contre eux, fasse fermer du Canada les plateformes Internet si elle n'enlève pas rapidement leur contenu....

En Angleterre ce genre de loi a rapidement dérapé.

Waukesha ? Il y a de la propagande d'extrême droite qui dit que les motifs de l'attaque était anti-blanc, pourtant rien de tout ça n'a été retenu par les forces de l'ordre ou au procès.

Aiden Hale ? Il est blanc.


Faque tu dis complètement n'importe quoi, Mad.

Plume

  • Sur la Lune
  • Membre
  • ***
  • Messages: 1850
  • Soleil de minuit
  • Respect: +339
PROJET DE LOI C-63
« Réponse #15 le: février 27, 2024, 07:15:39 pm »
0

Concernant le « racisme anti-Blancs », l’affirmation selon laquelle « seuls les Blancs peuvent être racistes » est bien évidemment fausse. Toutes les formes de racisme sont condamnables : https://www.europe1.fr/politique/racisme-anti-blanc-ne-pas-dire-quil-existe-cest-ne-pas-dire-la-verite-juge-gerald-darmanin-4219286. Imaginez un juge qui refuserait de retenir la circonstance liée à la « race » d’un plaignant blanc au seul motif que « seuls les Blancs peuvent être racistes » … Ce serait déplorable…

Conte Charles, « Peut-on parler d’un racisme antiblanc ? », Humanisme, vol. 325, no. 4, 2019, pp. 92-96 : https://www.cairn.info/revue-humanisme-2019-4-page-92.htm?contenu=article.

Maintenant, il existe plusieurs définitions du racisme… Pour la famille « systémique » de définitions du racisme – on pourrait également parler de famille « institutionnelle » ou « structurelle », « les Blancs sont victimes du racisme si et seulement s’ils font partie des groupes raciaux dominés d’une société donnée, plus précisément s’ils ne sont pas collectivement situés au sommet de sa hiérarchie raciale. Tout dépend ensuite de la manière dont on établit l’existence d’une hiérarchie raciale : Bonilla-Silva (1997 : 470), par exemple, soutient qu’en dernier ressort il faut considérer l’inégalité raciale en termes de « chances de vie ». À supposer qu’en France aucun groupe racial ne dépasse les Blancs du point de vue de cet indicateur, alors on peut dire que les Blancs n’y sont pas victimes de racisme et que cela durera tant qu’un groupe racial ne les aura pas dépassés » : https://www.cairn.info/revue-mouvements-2022-HS-page-179.html?contenu=article.
Racisme systémique : https://fr.wikipedia.org/wiki/Racisme_syst%C3%A9mique. Personnellement, lorsque je parle du « racisme » de manière générale, ce n’est pas cette définition (= « racisme systémique ») que j’ai en tête. Si l’on me demandait de définir le terme "racisme" de manière générale, ce n’est pas cette définition que je retiendrais/évoquerais en premier lieu.


Je regardais les statistiques relatives aux tueries/fusillades de masse aux États-Unis…


« Between 1982 and December 2023, 80 out of the 149 mass shootings in the United States were carried out by White shooters. By comparison, the perpetrator was African American in 26 mass shootings, and Latino in 12. When calculated as percentages, this amounts to 54 percent, 17 percent, and eight percent respectively.


Race of mass shooters reflects the U.S. population

Broadly speaking, the racial distribution of mass shootings mirrors the racial distribution of the U.S. population as a whole. While a superficial comparison of the statistics seems to suggest African American shooters are over-represented and Latino shooters underrepresented, the fact that the shooter’s race is unclear in around nine percent of cases, along with the different time frames over which these statistics are calculated, means no such conclusions should be drawn. Conversely, looking at the mass shootings in the United States by gender clearly demonstrates that the majority of mass shootings are carried out by men. » https://www.statista.com/statistics/476456/mass-shootings-in-the-us-by-shooter-s-race/


« According to The New York Times, there is no common profile of people who carry out mass shootings in the United States, except that they are mostly men. By race, according to a study, the proportion of mass shooters in the United States who are white is about equal to the overall proportion of white people in the general population of the US. According to the same study, Asians are overrepresented in mass shootings, having perpetrated 6.06% of attacks despite being 5.7% of the population. The proportion of male mass shooters is considerably larger than the proportion of males in the general population. According to the Associated Press, white men comprise nearly 50% of all mass shooters in the US. According to the National Institute of Justice/The Violence project study, the demographics of shooters were 97.7% male, with an average age of 34.1 years, 52.3% white, 20.9% black, 8.1% Latino, 6.4% Asian, 4.2% middle eastern, and 1.8% native American.

According to the Center for Inquiry, mass shootings of family members (the most common) are usually carried out by white, middle-aged males. Felony-related mass shootings (connected with a previous crime) tend to be committed by young Black or Hispanic males with extensive criminal records, typically against people of the same ethnic group. Public mass shootings of persons unrelated to the shooter, and for a reason not connected with a previous crime (the rarest but most publicized) are committed by men whose racial distribution closely matches that of the nation as a whole. Other than gender, the demographic profiles of public mass shooters are too varied to draw firm conclusions. In its 2014 active shooter incidents review, the FBI found that the perpetrator was female in only 6 of the 160 incidents (4%) and that in only 2 incidents (1%) was there more than one perpetrator. Analogously, in December 2013, the Journal of Forensic Sciences published a sociodemographic network characteristics and antecedent behaviors survey of 119 lone-actor terrorists in the United States and Europe that found that 96.6% were male. » https://en.wikipedia.org/wiki/Mass_shootings_in_the_United_States
 
https://rockinst.org/gun-violence/mass-shooting-factsheet/

https://nij.ojp.gov/topics/articles/public-mass-shootings-database-amasses-details-half-century-us-mass-shootings

https://www.theviolenceproject.org/key-findings/

https://eu.usatoday.com/in-depth/graphics/2022/08/18/mass-killings-database-us-events-since-2006/9705311002/

Association Between Markers of Structural Racism and Mass Shooting Events in Major US Cities : https://www.ncbi.nlm.nih.gov/pmc/articles/PMC10357360/.

D’aucuns reviennent sur le fait que le terme « mass shootings » est défini de plusieurs façons : https://www.theguardian.com/us-news/2016/may/23/mass-shootings-tracker-analysis-us-gun-control-reddit ; https://slate.com/news-and-politics/2021/03/mass-shootings-numbers-ignore-many-black-victims.html.



En revanche, je n’ai pas trouvé de statistiques spécifiquement relatives aux tueries/fusillades de masse motivées par le racisme, et qui distingueraient « racisme anti-Noirs » vs « racisme anti-Blancs » …

Category:Racially motivated violence in the United States : https://en.wikipedia.org/wiki/Category:Racially_motivated_violence_in_the_United_States

Category:Racially motivated violence against African Americans : https://en.wikipedia.org/wiki/Category:Racially_motivated_violence_against_African_Americans

Category:Racially motivated violence against white Americans : https://en.wikipedia.org/wiki/Category:Racially_motivated_violence_against_white_Americans


FBI Releases 2022 Hate Crime Statistics : https://www.justice.gov/hatecrimes/hate-crime-statistics.

Which groups have experienced an increase in hate crimes? : https://usafacts.org/articles/which-groups-have-experienced-an-increase-in-hate-crimes/.

Hate Crime Recorded by Law Enforcement, 2010-2019 : https://bjs.ojp.gov/library/publications/hate-crime-recorded-law-enforcement-2010-2019.

« Modifié: février 27, 2024, 08:15:46 pm par Plume »
« Si la musique nous est si chère, c'est qu'elle est la parole la plus profonde de l'âme, le cri harmonieux de sa joie et de sa douleur. » (Romain Rolland)

Snookey

  • Membre
  • ******
  • Messages: 11395
  • Respect: +749
PROJET DE LOI C-63
« Réponse #16 le: février 27, 2024, 09:15:55 pm »
0
"En revanche, je n’ai pas trouvé de statistiques spécifiquement relatives aux tueries/fusillades de masse motivées par le racisme, et qui distingueraient « racisme anti-Noirs » vs « racisme anti-Blancs » …"

Tu n'en trouveras pas parce que des tueries de masse motivées par du "racisme anti-blanc", soit ça n'existe pas, soit ce n'est pas statistiquement significatif au nombre de tueries qu'il peut y avoir dans une année aux States.

dalporto

  • Expert en tout et en rien, mais surtout en rien.
  • Membre
  • ******
  • Messages: 14252
  • Admin capo di tutti i capi
  • Respect: +1818
PROJET DE LOI C-63
« Réponse #17 le: février 27, 2024, 09:28:33 pm »
0
Les tueries de masse motivées par le racisme point c'est quel pourcentage des tueries de masse?

Plume

  • Sur la Lune
  • Membre
  • ***
  • Messages: 1850
  • Soleil de minuit
  • Respect: +339
PROJET DE LOI C-63
« Réponse #18 le: février 27, 2024, 10:37:40 pm »
0

"En revanche, je n’ai pas trouvé de statistiques spécifiquement relatives aux tueries/fusillades de masse motivées par le racisme, et qui distingueraient « racisme anti-Noirs » vs « racisme anti-Blancs » …"

Tu n'en trouveras pas parce que des tueries de masse motivées par du "racisme anti-blanc", soit ça n'existe pas, soit ce n'est pas statistiquement significatif au nombre de tueries qu'il peut y avoir dans une année aux States.


Il y a des statistiques sur les "hate crimes", parmi lesquels on retrouve ceux motivés par le "racisme" ... Mais il n'y a pas de sous-catégorie "tueries/fusillades de masse" ("mass killings/shootings") ... En fait, je voulais surtout dire que "je n’ai pas trouvé de données/statistiques spécifiquement relatives aux tueries/fusillades de masse motivées par le racisme" tout court, donc je ne risquais pas de trouver la distinction « racisme anti-Noirs » vs « racisme anti-Blancs ». Si j'en avais trouvé, je pense que la distinction fréquente « Noirs vs Blancs » aurait probablement été faite, ne serait-ce que pour (le cas échéant) dire ou mentionner qu'il y en a beaucoup plus d'un côté que de l'autre... L'on pourrait très bien écrire "0 vs 50" (j'invente) ... De très petits chiffres (qui peuvent tourner autour de 0 ou de 1) figurent parfois dans les données/statistiques (qui peuvent être relatives à une plus ou moins longue période : sur 10 ans, par exemple) ...



Citation de: Dalporto

Les tueries de masse motivées par le racisme point c'est quel pourcentage des tueries de masse?


Je n'ai pas trouvé, justement. Pas la majorité, j'ai l'impression...


"According to the Center for Inquiry, mass shootings of family members (the most common) are usually carried out by white, middle-aged males. Felony-related mass shootings (connected with a previous crime) tend to be committed by young Black or Hispanic males with extensive criminal records, typically against people of the same ethnic group. Public mass shootings of persons unrelated to the shooter, and for a reason not connected with a previous crime (the rarest but most publicized) are committed by men whose racial distribution closely matches that of the nation as a whole. Other than gender, the demographic profiles of public mass shooters are too varied to draw firm conclusions. In its 2014 active shooter incidents review, the FBI found that the perpetrator was female in only 6 of the 160 incidents (4%) and that in only 2 incidents (1%) was there more than one perpetrator. Analogously, in December 2013, the Journal of Forensic Sciences published a sociodemographic network characteristics and antecedent behaviors survey of 119 lone-actor terrorists in the United States and Europe that found that 96.6% were male." https://en.wikipedia.org/wiki/Mass_shootings_in_the_United_States


Pour ce qui est des "facteurs", plusieurs sont passés en revue dans l'article de Wiki', entre autres. Dans celui-ci, il est écrit : "With no clear patterns between the socio-economic or cultural background of mass shooters, increasing attention has been placed on mental health. Analysis of the factors Americans considered to be to blame for mass shootings showed 80 percent of people felt the inability of the mental health system to recognize those who pose a danger to others was a significant factor. This concern is not without merit – in over half of the mass shootings since 1982, the shooter showed prior signs of mental health issues, suggesting improved mental health services may help deal with this horrific problem" : https://www.statista.com/statistics/476456/mass-shootings-in-the-us-by-shooter-s-race/.
« Mass shooters have many grievances, but shootings motivated by hate and fame-seeking have increased since 2015. However, hate comes late along the pathway to violence and so-called "motives" can become labels used to explain away the problem of mass shootings. Mental illness, for example, is not a motive. If a mass shooter has a mental health diagnosis, this doesn’t mean that their every action is related to that diagnosis or that their symptoms caused them to pull the trigger. All we can say with some degree of certainty is that no one living a fulfilled life perpetrates a mass shooting. Around 30% of mass shooters experienced psychotic symptoms but perpetrators were only acting on their hallucinations and delusions in about 10% of cases. However, many mass public shooters were suicidal. And 80% of them were in a noticable crisis prior to their crimes » : https://www.theviolenceproject.org/key-findings/.

https://nij.ojp.gov/topics/articles/public-mass-shootings-database-amasses-details-half-century-us-mass-shootings

https://eu.usatoday.com/in-depth/graphics/2022/08/18/mass-killings-database-us-events-since-2006/9705311002/

« Modifié: février 29, 2024, 03:43:44 am par Plume »
« Si la musique nous est si chère, c'est qu'elle est la parole la plus profonde de l'âme, le cri harmonieux de sa joie et de sa douleur. » (Romain Rolland)

Plume

  • Sur la Lune
  • Membre
  • ***
  • Messages: 1850
  • Soleil de minuit
  • Respect: +339
PROJET DE LOI C-63
« Réponse #19 le: février 28, 2024, 12:10:24 am »
0


Par exemple:
Every one who, by communicating statements in any public place, incites hatred against any identifiable group where such incitement is likely to lead to a breach of the peace is guilty of
(a)?an indictable offence and is liable to imprisonment for a term not exceeding two years; or

Every one who, by communicating statements, other than in private conversation, wilfully promotes hatred against any identifiable group is guilty of
(a)?an indictable offence and is liable to imprisonment for a term not exceeding two years; or

(2.?1)?Everyone who, by communicating statements, other than in private conversation, wilfully promotes antisemitism by condoning, denying or downplaying the Holocaust
(a)?is guilty of an indictable offence and liable to imprisonment for a term not exceeding two years; or

Every person who advocates or promotes genocide is guilty of an indictable offence and liable to imprisonment for Insertion startlifeInsertion end.



Il existe des dispositions similaires en droit français, depuis un petit moment déjà…


Article 24 de la loi du 29 juillet 1881 sur la liberté de la presse (modifiée à plusieurs reprises depuis 1881) : « Seront punis de cinq ans d'emprisonnement et de 45 000 euros d'amende ceux qui, par l'un des moyens énoncés en l'article 23, auront fait l'apologie des crimes visés au premier alinéa, des crimes de guerre, des crimes contre l'humanité, des crimes de réduction en esclavage ou d'exploitation d'une personne réduite en esclavage ou des crimes et délits de collaboration avec l'ennemi, y compris si ces crimes n'ont pas donné lieu à la condamnation de leurs auteurs.

Tous cris ou chants séditieux proférés dans les lieux ou réunions publics seront punis de l'amende prévue pour les contraventions de la 5° classe.

Ceux qui, par l'un des moyens énoncés à l'article 23, auront provoqué à la discrimination, à la haine ou à la violence à l'égard d'une personne ou d'un groupe de personnes à raison de leur origine ou de leur appartenance ou de leur non-appartenance à une ethnie, une nation, une race ou une religion déterminée, seront punis d'un an d'emprisonnement et de 45 000 euros d'amende ou de l'une de ces deux peines seulement.

Seront punis des peines prévues à l'alinéa précédent ceux qui, par ces mêmes moyens, auront provoqué à la haine ou à la violence à l'égard d'une personne ou d'un groupe de personnes à raison de leur sexe, de leur orientation sexuelle ou identité de genre ou de leur handicap ou auront provoqué, à l'égard des mêmes personnes, aux discriminations prévues par les articles 225-2 et 432-7 du Code pénal. […] »


Article 24 bis de la loi du 29 juillet 1881 sur la liberté de la presse : « Seront punis d'un an d'emprisonnement et de 45 000 € d'amende ceux qui auront contesté, par un des moyens énoncés à l'article 23, l'existence d'un ou plusieurs crimes contre l'humanité tels qu'ils sont définis par l'article 6 du statut du tribunal militaire international annexé à l'accord de Londres du 8 août 1945 et qui ont été commis soit par les membres d'une organisation déclarée criminelle en application de l'article 9 dudit statut, soit par une personne reconnue coupable de tels crimes par une juridiction française ou internationale [soit, en pratique, les crimes jugés par les tribunaux de Nuremberg et de Tokyo à l’issue de la Seconde Guerre mondiale].

Seront punis des mêmes peines ceux qui auront nié, minoré ou banalisé de façon outrancière, par un des moyens énoncés à l'article 23, l'existence d'un crime de génocide autre que ceux mentionnés au premier alinéa du présent article, d'un autre crime contre l'humanité, d'un crime de réduction en esclavage ou d'exploitation d'une personne réduite en esclavage ou d'un crime de guerre défini aux articles 6, 7 et 8 du statut de la Cour pénale internationale signé à Rome le 18 juillet 1998 et aux articles 211-1 à 212-3, 224-1 A à 224-1 C et 461-1 à 461-31 du Code pénal, lorsque :

1° Ce crime a donné lieu à une condamnation prononcée par une juridiction française ou internationale ; […]. »

Ce délit, créé par la loi Gayssot du 13 juillet 1990, vise à réprimer le révisionnisme ; jusqu’en 2017, l’objet de l’infraction était limité à la contestation de la Shoah, mais le législateur a depuis étendu le champ de l’article 24 bis pour inclure la négation d’autres génocides et crimes contre l’humanité.

https://www.gouvernement.fr/tousuniscontrelahaine-ce-que-dit-la-loi-4046

https://www.service-public.fr/particuliers/vosdroits/F32575


La loi dite « Avia » du 24 juin 2020 visant à lutter contre les contenus haineux sur Internet, notamment en renforçant la contribution des opérateurs numériques à la lutte contre certains contenus manifestement haineux en ligne, avait en grande partie été censurée par le Conseil constitutionnel : https://www.vie-publique.fr/loi/268070-loi-avia-lutte-contre-les-contenus-haineux-sur-internet ;
https://actu.dalloz-etudiant.fr/focus-sur/article/lexpression-de-la-haine-en-ligne/h/71979b14549325ccf503aafa91e83b85.html ;
https://www.lemonde.fr/pixels/article/2020/06/18/le-conseil-constitutionnel-censure-la-disposition-phare-de-la-loi-avia-contre-la-haine-en-ligne_6043323_4408996.html ;
https://www.publicsenat.fr/actualites/non-classe/haine-en-ligne-ce-que-dit-la-loi-185155

Certaines des dispositions prévues dans la loi « Avia » se sont retrouvées dans la loi du 24 août 2021 confortant le respect des principes de la République : https://www.vie-publique.fr/loi/277621-loi-separatisme-respect-des-principes-de-la-republique-24-aout-2021.
Ladite loi du 24 août 2021 a notamment renforcé le cadre juridique de la responsabilité des principaux opérateurs de plateforme en ligne actifs sur le territoire français pour lutter contre la diffusion de contenus haineux sur leur service. Ce cadre national visait à anticiper le règlement européen sur les services numériques (RSN) ou Digital Services Act (DSA), adopté le 19 octobre 2022. Il était prévu qu’il disparaisse ensuite pour laisser la place au RSN, en vertu du principe d’harmonisation maximale. Les obligations prévues par le RSN sont applicables à toutes les plateformes en ligne depuis le 17 février 2024. Les très grandes plateformes et les très grands moteurs de recherche étaient déjà concernés depuis le 25 août 2023.
« Lutte contre la diffusion de contenus haineux en ligne : bilan des moyens mis en œuvre par les plateformes en ligne en 2022 et perspectives » : https://www.arcom.fr/nos-ressources/etudes-et-donnees/mediatheque/lutte-contre-la-diffusion-de-contenus-haineux-en-ligne-bilan-des-moyens-mis-en-oeuvre-par-les-plateformes-en-ligne-en-2022-et-perspectives.

Une autre loi visant à lutter contre la haine en ligne (entre autres) a été promulguée le 7 juillet 2023 : https://www.vie-publique.fr/loi/288274-majorite-numerique-15-ans-reseaux-sociaux-loi-7-juillet-2023.

La complexité du dispositif juridique de lutte contre la haine en ligne : https://journals.openedition.org/cdst/7128.

« Modifié: février 28, 2024, 05:42:47 am par Plume »
« Si la musique nous est si chère, c'est qu'elle est la parole la plus profonde de l'âme, le cri harmonieux de sa joie et de sa douleur. » (Romain Rolland)

MadChuck

  • Mad Chuck Norris
  • Membre
  • *********
  • Messages: 32094
  • Ing. BBQ
  • Respect: +2249
PROJET DE LOI C-63
« Réponse #20 le: février 28, 2024, 12:05:00 pm »
0
Aiden Hale ? Il est blanc.

Bien voyons, tu penses que des blancs ne peuvent pas avoir d'animosité anti-blanc ? On parle de malade mentales ici.

Waukesha ? Il y a de la propagande d'extrême droite qui dit que les motifs de l'attaque était anti-blanc, pourtant rien de tout ça n'a été retenu par les forces de l'ordre ou au procès.

C'était un nationaliste noir avec une longue historique de propos racistes qui a rentré dans une marche, le 21 novembre, quelques kilomètres et 2 jours après que Kyle Rittenhouse ai été acquitté, l'état n'avait aucunement besoin de cet angle pour l'emprisonner et ce ne serait pas facile à prouver, mais c'est n'importe quoi ? et la raison que c'est n'importe quoi c'est parce que ça n'a pas été retenu au procès ?

C'est pas comme si il avait pointer pour un autre motif non plus...
« Modifié: février 28, 2024, 12:32:02 pm par MadChuck »

MadChuck

  • Mad Chuck Norris
  • Membre
  • *********
  • Messages: 32094
  • Ing. BBQ
  • Respect: +2249
PROJET DE LOI C-63
« Réponse #21 le: février 28, 2024, 12:10:34 pm »
0
Les tueries de masse motivées par le racisme point c'est quel pourcentage des tueries de masse?
Si on prend racisme assez large.

En nouvelle-zélande, y'a eu une contre des musulmans.
La Synagogue de Pittsburgh (https://en.wikipedia.org/wiki/Pittsburgh_synagogue_shooting)
L'église noire (Charleston)
En europe beaucoup visent les blanc infidèles.
Walmart sur des hispanics (https://en.wikipedia.org/wiki/2019_El_Paso_shooting)

Pour les tueries très spectaculaires, ce n'est peut-être pas insignifiant, pour les milliers de morts par tueries de masse du type guerre de gang, j'imagine pas tellement.

Citation de: snookey
Tu n'en trouveras pas parce que des tueries de masse motivées par du "racisme anti-blanc", soit ça n'existe pas, soit ce n'est pas statistiquement significatif au nombre de tueries qu'il peut y avoir dans une année aux States.

Si des gens avec de littéral manifesto disant voulant tuer des blancs-craquers-avec du white privilege, qui va les gunners ne compte pas.... la bien sur. Pourquoi le "", J'espère que tu ai jamais entré dans l'espèce de culte bizarre qui dit qu'il est impossible pour un humain de ressentir de l'animosité face aux blancs ? C'est le genre de chose que les gens répète sans trop pensé parce que ça sonne vrai et tout le monde le répète, mais évidemment que ça ne fait aucun sens.
« Modifié: février 28, 2024, 12:12:20 pm par MadChuck »

Snookey

  • Membre
  • ******
  • Messages: 11395
  • Respect: +749
PROJET DE LOI C-63
« Réponse #22 le: février 28, 2024, 01:04:30 pm »
0
Désolé Mad, mais tu ne m'a absolument pas fait la démonstration qu'aux States, il y a des tueries de masse dont le seul motif/motif principal du tueur est lié à du racisme anti-blanc.

Un noir qui tue en masse des blancs parce qu'ils sont blancs ? Rien.
Un asiatique qui tue en masse des blancs parce qu'ils sont blancs ? Rien.
Un [insérer une ethnie] qui tue en masse des blancs parce qu'ils sont blancs ? Rien.

Par contre, je peux te sortir ben des exemples où ce sont des blancs qui font des tueries de masse aux States et dont le motif principal découle du racisme ou de la xénophobie.

Le blanc-bec qui veut tuer du monde qui bénéficient de leur "white privilege" parlait aussi des "faggot". Son manifeste n'est pas encore publié, en raison d'une poursuite, alors c'est tiré par les cheveux en maudit d'en venir à une telle conclusion.

MadChuck

  • Mad Chuck Norris
  • Membre
  • *********
  • Messages: 32094
  • Ing. BBQ
  • Respect: +2249
PROJET DE LOI C-63
« Réponse #23 le: février 28, 2024, 01:28:30 pm »
0
Le blanc-bec qui veut tuer du monde qui bénéficient de leur "white privilege" parlait aussi des "faggot". Son manifeste n'est pas encore publié, en raison d'une poursuite, alors c'est tiré par les cheveux en maudit d'en venir à une telle conclusion.

Tiré par les cheveux que quelqu'un qui a tenus des propos anti-blanc, écrit un manifesto disant qu'il allait tuer des crackers, n'aurait pas fait ce geste si c'était une école de noir proche de chez eux ? Peux-être, bien sûr tous est possible. Je ne voix pas pourquoi qu'elle trouve qu'ils étaient des faggots discréditent l'angle racial de la chose ici.

Un noir qui tue en masse des blancs parce qu'ils sont blancs ? Rien.

Si c'était une foule 100% noir fêtant juneteenth a wikeshaws, le nationaliste noir avec une longue historique de propos raciste fait des détours pour en tuer le plus possible avec son Ford Escape ?

Frank Robert James un nationaliste noire dans son attaque du métro de New-york qui avait une longue historique sur ses médias sociaux de message du genre: “O black Jesus, please kill all the whiteys,”, vidéo de lui qui pleure parce que la juge noire de la cour suprême était mariée à un blanc, sur la page wikipedia de l'incident:

Motive:   Black Supremacy and Afrocentrism, Anti-White hatred, Hispanophobia, Anti-Asian hatred[
« Modifié: février 28, 2024, 01:52:59 pm par MadChuck »

Plume

  • Sur la Lune
  • Membre
  • ***
  • Messages: 1850
  • Soleil de minuit
  • Respect: +339
PROJET DE LOI C-63
« Réponse #24 le: février 28, 2024, 11:35:30 pm »
0

Je suis également convaincue qu’il n’y en pas eu « 0 » … J’ai lu les cas mentionnés sur cette page : https://en.wikipedia.org/wiki/Category:Racially_motivated_violence_against_white_Americans, et je pense que l’on peut déjà en trouver au moins 1… Néanmoins, j’aurais préféré avoir des données (comparatives) chiffrées (relatives à une période de plusieurs années) en la matière, car c’est toujours plus intéressant à mes yeux…

Reste qu’il n’y a pas vraiment de définition universelle / "normée" des termes « mass killing », « mass shooting », « spree killer », etc. Selon la définition adoptée, une même affaire pourrait se retrouver dans l’une ou l’autre des « catégories » …

Spoiler for Hiden:

There is no universal definition of mass violence crimes, mass murders, mass killings or mass shootings... Many different definitions are used by researchers, criminal justice experts, and public policy bodies. Some definitions focus solely on the number of deaths, but others count crimes in which there are few deaths but many injuries. Some definitions focus on the method used to kill and injure and others include crimes committed with any weapon. Some definitions focus on the perceived motive of the perpetrator or who was attacked…


Mass shooting:

- Four or more victims killed by gunfire (in a single incident), used, for example, by the Associated Press/USA Today/Northeastern University Mass Killing Database. This definition has been the standard since the 1980s. 

- Four or more victims killed by gunfire in a public setting not involving ongoing criminal activity (such as gang conflict and drug trafficking), used, for example, by The Violence Project. This is a subset of the [previous] definition, which is often referred to as “public mass shootings”. 

- Mother Jones defines a mass shooting as an indiscriminate rampage in a public place, resulting in three or more victims killed by the attacker, excluding the perpetrator, gang violence, armed robbery, and attacks by unidentified perpetrators.

- The U.S. Congress : The term “mass shooting” is defined as a multiple homicide incident in which four or more victims are murdered with firearms, within one event, and in one or more locations in close proximity. Similarly, a “mass public shooting” is defined to mean a multiple homicide incident in which four or more victims are murdered with firearms, within one event, in at least one or more public locations, such as, a workplace, school, restaurant, house of worship, neighborhood, or other public setting.

- Mass Shooting Tracker, a crowdsourced data site cited by CNN, MSNBC, The New York Times, The Washington Post, The Economist, the BBC, etc., defines a mass shooting as any incident in which four or more people are shot, whether injured or killed, in a single incident, at the same general time and location, not including the shooter.

- Crime violence research group Gun Violence Archive, whose research is used by major American media outlets, defines a mass shooting as having a "minimum of four victims shot, either injured or killed, not including any shooter who may also have been killed or injured in the incident," differentiating between a mass shooting and mass murder and not counting shooters as victims.

- CBS defines a mass shooting as an event involving the shooting (not necessarily resulting in death) of five or more people (sometimes four) with no cooling-off period.

- A mass shooting is an incident of targeted violence carried out by one or more shooters at one or more public or populated locations. Multiple victims (both injuries and fatalities) are associated with the attack, and both the victims and location(s) are chosen either at random or for their symbolic value. The event occurs within a single 24-hour period, though most attacks typically last only a few minutes. The motivation of the shooting must not correlate with gang violence or targeted militant or terroristic activity : https://rockinst.org/gun-violence/mass-shooting-factsheet/.

- …


Mass killing:

- Under U.S. federal law, the Attorney General may assist in investigating "mass killings", rather than mass shootings. The term is defined as the murder of four or more people with no cooling-off period, but redefined by Congress in 2013 as being the murder of three or more people, in a single incident that occur in a public place.

- In "Behind the Bloodshed", a report by USA Today, a mass killing is defined as any incident in which four or more were killed, including familial killings. This definition is also used by the Washington Post.

- According to the Investigative Assistance for Violent Crimes Act of 2012, signed into law in January 2013, a mass killing is defined as a killing with at least three deaths, excluding the perpetrator, in a single incident.


According to the FBI, the term “mass murder” has been defined generally as a multiple homicide incident in which four or more victims are murdered, within one event, and in one or more locations in close geographical proximity. Note: the FBI […] excludes cases in which perpetrators kill family members unless large numbers of the general public are also killed. Likewise, cases in which killings occur as a part of another crime are excluded.

A mass murder is defined as the killing of three or more people at one time and in one location. [...] There appears to be no reliable source regarding accurate data on the incidence of mass murder. [...] Many of these acts of multicide are unrecorded : .  https://www.ojp.gov/ncjrs/virtual-library/abstracts/mass-murder-united-states.


The lack of a single definition can lead to alarmism in the news media, with some reports conflating categories of different crimes.


https://en.wikipedia.org/wiki/Mass_shooting

https://fr.wikipedia.org/wiki/Tueries_de_masse_aux_%C3%89tats-Unis

https://nmvvrc.org/learn/about-mass-violence/

https://cssh.northeastern.edu/sccj/wp-content/uploads/sites/5/2022/10/Preference-for-the-Longstanding-Definition-of-Mass-Shooting-Fox-Fridel-2.pdf



Spree killer :

« A spree killer is someone who commits a criminal act that involves two or more murders in a short time, often in multiple locations.

The United States Bureau of Justice Statistics has defined a spree killing as "killings at two or more locations with almost no time break between murders". But some academics consider that a killing spree may last weeks or months.

How to distinguish a spree killer from a mass murderer, or a serial killer, is subject to considerable debate, and the terms are not consistently applied even within the academic literature.

In Serial Murder, Ronald M. Holmes and Stephen T. Holmes defines spree murder as "the killing of three or more people within a 30-day period" and add that killing sprees are "usually accompanied by the commission of another felony". They cite Charles Starkweather and the Beltway Snipers as examples of spree killers. They define serial murder as "the killing of three or more people over a period of more than 30 days, with a significant cooling-off period between the killings." Under this definition, Andrew Cunanan would be categorized as a serial killer and not a spree killer… » https://en.wikipedia.org/wiki/Spree_killer

« The primary distinction between a mass murderer and a spree killer, according to the FBI, is that the latter strikes in multiple locations, though still in a relatively short time frame. The third type, a serial killer, is distinguished by striking over a longer time frame, in multiple locations, with opportunity for what the FBI report refers to as “cooling-off periods” in between attacks » : https://www.motherjones.com/criminal-justice/2012/08/what-is-a-mass-shooting/.


Exemples :


1993 Long Island Rail Road shooting

Target : Long Island Rail Road (LIRR) commuters
Attack type : Mass shooting, mass murder
Weapon(s) : Ruger P89 semi-automatic pistol
Deaths : 6
Injured : 19
Perpetrator : Colin Ferguson
Motive : Racism against white people

Spoiler for Hiden:

On December 7, 1993, a mass shooting occurred aboard a Long Island Rail Road (LIRR) train in Garden City Park, New York, United States. As the train arrived at the Merillon Avenue station, passenger Colin Ferguson began firing at other passengers with a semi-automatic pistol. Six of the victims were killed and nineteen others were wounded before Ferguson was tackled and held down by other passengers on the train. [...]

Police detectives later said it appeared Ferguson had been planning the shooting for more than a week. […]
Police found pieces of notebook paper in Ferguson's pockets with scribbled notes with the heading "reasons for this". One of the notes referred to "racism by Caucasians and Uncle Tom Negroes". They included a reference to "the false allegations against me by the filthy Caucasian racist female on the #1 line", a reference to his February 1992 arrest. [...] The notes indicated Ferguson planned to wait to start the killings until he was beyond the New York City limit out [...]. […]

Ferguson showed no remorse during hours of questioning from the Nassau County District Attorney's Office. Officials there said, "He was lucid and clear and aware of what was going on." […]

In late 1990, Ferguson [...] spoke out against coexistence with whites, routinely made calls for retributive revolution, and regularly accused others around him of racism. [...] Ferguson interrupted the professor by shouting, "We should be talking about the revolution in South Africa and how to get rid of the white people" and, "Kill everybody white!" Students and teachers tried to quiet him, but he started threatening them, repeatedly saying, "The black revolution will get you." […]

Ferguson […] could be heard by neighbors repeatedly chanting at night "all the black people killing all the white people." His landlord became increasingly concerned about Ferguson's obsession with racism and apparent growing mental instability, and asked him to move out […]. […]

On January 19, 1994, [...] a grand jury handed up a 93-count indictment against Ferguson [...]. The indictment included two counts of murder for each slain victim, both for intentional murder and for depraved indifference to human life. It also included 19 counts of attempted murder, 34 counts of assault, criminal possession of a weapon, intent to use the weapon, violation of civil rights of each of the 25 victims and "intent to harass, annoy, threaten and alarm" the victims "because of their race, color or national origin." […]

Kunstler and Kuby proposed an innovative defense: Ferguson had been driven to temporary insanity by a psychiatric condition they termed "black rage". Kunstler and Kuby argued Ferguson had been driven insane by racial prejudice and could not be held criminally liable for his actions, even though he had committed the killings. […]

Ferguson continued to claim he was not involved in the shootings and proposed defending himself during the trial. In the following months, Ferguson sent Judge Belfi several letters regarding disputes between Ferguson, Kunstler and Kuby. Ferguson claimed in the letters that he was not insane, and rejected Kunstler's and Kuby's "black rage" defense. [...]
On December 10, 1994, Judge Belfi ruled Ferguson was competent to stand trial. […]

Ferguson was convicted on February 17, 1995, of murder of the six passengers who died of their injuries. He was also convicted of attempted murder for wounding nineteen passengers. He received 315 years and eight months to life, meaning his current earliest possible parole date is August 6, 2309.

https://en.wikipedia.org/wiki/1993_Long_Island_Rail_Road_shooting   




Une « vengeance » à caractère raciste :

2017 Burnette Chapel shooting

Target : White American churchgoers
Attack type : Mass shooting, hate crime, domestic terrorism
Weapons : 9 mm Ruger SR9C semi-automatic handgun ; 40-caliber Smith & Wesson SD40VE semi-automatic handgun
Death(s) : 1 (Melanie Crow)
Injured : 8 (7 by gunfire, including the perpetrator)
Perpetrator : Emanuel Kidega Samson
Motive : Black nationalism, revenge for Charleston church shooting

Spoiler for Hiden:

A mass shooting occurred on September 24, 2017, when a gunman opened fire at the Burnette Chapel Church of Christ in Antioch, Tennessee, part of the Greater Nashville area, killing one person and injuring six others.
The perpetrator was identified as Emanuel Kidega Samson, a 25-year-old native of Sudan. […]

A review of Samson's Facebook page by the Southern Poverty Law Center (SPLC) found sympathies and interests to black supremacist figures and groups like the New Black Panther Party and the Nation of Islam, as well as an affinity for conspiracy theories. In the days leading up to the shooting, he posted "several cryptic messages" on his Facebook page.

Samson had two domestic disputes with his girlfriend in Murfreesboro in January and February earlier that year, but was not arrested. Three months earlier, he reportedly told his father that he was about to commit suicide, which prompted a police response. […]

In a police interview, Samson suggested he was hearing voices and had a vision of the Burnette Chapel Church. A psychiatrist testified in April 2019 that Samson had schizoaffective disorder bipolar type. […]

He allegedly had additional weapons in his vehicle, as well as a note that referenced the Charleston church shooting of 2015, in which a white supremacist murdered nine African Americans. The prosecution later claimed that Samson hoped to "kill at least 10 white people" in the shooting as revenge for the Charleston church shooting. […]

Samson was indicted on 43 charges, including first-degree murder, aggravated assault, and civil rights intimidation. His trial began on May 20, 2019. Prosecutors argued that Samson arrived at the church with the intention of killing 10 white churchgoers as retaliation for the 2015 Charleston Church shooting, in which 9 African-American churchgoers were killed by a white supremacist. Samson's defense argued that Samson's actions were not premeditated, and were instead spontaneous and intended to effectuate his suicide.
Jurors deliberated for less than five hours before delivering the verdict against Emanuel Kidega Samson, and on May 24, 2019, the jury found him guilty of all 43 counts in the indictment, including first-degree murder and attempted murder. Samson was sentenced to life in prison without the possibility of parole. […]

https://en.wikipedia.org/wiki/Burnette_Chapel_shooting


« Modifié: février 29, 2024, 12:53:48 am par Plume »
« Si la musique nous est si chère, c'est qu'elle est la parole la plus profonde de l'âme, le cri harmonieux de sa joie et de sa douleur. » (Romain Rolland)

Plume

  • Sur la Lune
  • Membre
  • ***
  • Messages: 1850
  • Soleil de minuit
  • Respect: +339
PROJET DE LOI C-63
« Réponse #25 le: février 28, 2024, 11:36:31 pm »
0

« Spree killers » :


2000 Wilkinsburg shooting

Location : Allegheny County, Pennsylvania, U.S.
Target : White people
Attack type : Spree shooting, hate crime
Weapon(s) : 22 caliber revolver
Deaths : 3
Injured : 2
Perpetrator : Ronald Taylor

Spoiler for Hiden:

On March 1, 2000, a racially motivated shooting spree occurred in Wilkinsburg, Pennsylvania, when 39-year-old Ronald Taylor, a black man who embraced anti-white and anti-semitic ideologies, shot and killed three white men and injured two others within an eight block radius. […]

When Taylor answered the door, he began taunting both with insults about them being white, according to Dewitt, who claimed Taylor said "You white, racist, pig". […]
Armed with the gun, he confronted Kroll and Williams downstairs and reportedly told them "I don't like white people", then proceeded to shoot Kroll in the neck. […]

In a search of Taylor's apartment police found writings that signified Taylor's anti-white beliefs. There were also anti-semitic writings with excerpts such as "big thumbs up to Hitler". […]

"Jesus Christ made a very costly mistake putting white people on the face of the earth. I'll see all of my enemies in hell. Ha, ha, ha, ha, ha." […]

On November 8, Taylor was convicted on 46 criminal charges; three counts of first-degree murder, nine counts of aggravated assault, four counts of terroristic threats, two counts of unlawful restraint, four counts of simple assault, 16 counts of reckless endangerment, one count of arson, one count of catastrophe, one count of risking a catastrophe, one count of carrying a gun without a license, and for perpetrating a hate crime. […]

In 2005, the Pennsylvania Supreme Court upheld Taylor's death sentence and rejected a new trial. In January 2006, Pennsylvania Governor Ed Rendell signed a death warrant ordering Taylor to be executed on February 28 of that year via lethal injection. For unknown reasons, the execution was halted.
Taylor is currently incarcerated at State Correctional Institution – Phoenix.

https://en.wikipedia.org/wiki/2000_Wilkinsburg_shooting



2017 Fresno shootings

Location : Fresno, California, United States
Attack type : Shooting spree
Weapon(s) : 357 Magnum revolver
Deaths : 4
Injured : 0
Motive : Anti-white racial hatred ; Nation of Islam hate rhetoric
Convicted : Kori Ali Muhammad

Spoiler for Hiden:

On April 18, 2017, a racially motivated shooting spree occurred in Fresno, California, leaving three white people dead. The gunman, Kori Ali Muhammad, a black supremacist, was convicted of four murders and four attempted murders. Muhammad said he went on his shooting spree because of his hatred for white people and particularly white men. Muhammad fired off 17 shots, shooting and killing three men, shooting at and missing another three men, and shooting at a vehicle with passengers inside. The passengers of the vehicle were unharmed. All of Muhammad's victims were white.

Prior to engaging in the shooting spree, Muhammad shot a security guard dead at a Motel 6 on April 13. On his social media posts, police stated that Muhammad made posts of him hating white people and expressing anti-government views. Muhammad shouted, "Allahu Akbar" when he was apprehended; however, police determined that the crime was not due to religious extremism and categorized it instead as a hate crime. Muhammad was not affiliated with any terrorist groups. Kori Muhammad was sentenced to life in prison without the possibility of parole. […]

https://en.wikipedia.org/wiki/2017_Fresno_shootings



Concernant les « tueurs en série » : Zebra murders, début des années 70 :

Target(s)
: White Americans

5 fusillades au cours de la seule et même journée du 28 janvier 1974 :

Spoiler for Hiden:

The "Zebra" murders were a string of racially motivated murders and related attacks committed by a group of four black serial killers in San Francisco, California, United States, from October 1973 to April 1974; they killed at least 15 White people and wounded eight others. Police gave the case the name "Zebra" after the special police radio band they assigned to the investigation.

Some authorities believe that the Death Angels, as the perpetrators called themselves, may have killed as many as 73 or more victims since 1970. [...]

The killings resumed on January 28, 1974, with five more shootings; four were fatal. Tana Smith, 32, was shot on the sidewalk, only six blocks from her home. Ten minutes later, and eight blocks away, Vincent Wollin, 69, was shot twice in the back while digging through trash cans for items to repair and sell to supplement his Social Security checks. He died just a few feet from his home, where friends were waiting for him to arrive to celebrate his birthday. John Bambic, 87, a man known for his funny hats, was shot twice in the back, just an hour later, and died immediately. Jane Holly, 45, was doing her laundry when a gunman ran through the door of the laundromat and shot her twice in the back. She died just before she could celebrate her 25th wedding anniversary. Minutes later, Roxanne McMillan, 23, survived being shot twice, as she was removing clothing from her car, by the same man who had just greeted her on the street.

https://en.wikipedia.org/wiki/Zebra_murders


« Modifié: février 29, 2024, 01:05:05 am par Plume »
« Si la musique nous est si chère, c'est qu'elle est la parole la plus profonde de l'âme, le cri harmonieux de sa joie et de sa douleur. » (Romain Rolland)

Plume

  • Sur la Lune
  • Membre
  • ***
  • Messages: 1850
  • Soleil de minuit
  • Respect: +339
PROJET DE LOI C-63
« Réponse #26 le: février 29, 2024, 03:48:54 pm »
0



Par exemple:
Every one who, by communicating statements in any public place, incites hatred against any identifiable group where such incitement is likely to lead to a breach of the peace is guilty of
(a)?an indictable offence and is liable to imprisonment for a term not exceeding two years; or

Every one who, by communicating statements, other than in private conversation, wilfully promotes hatred against any identifiable group is guilty of
(a)?an indictable offence and is liable to imprisonment for a term not exceeding two years; or

(2.?1)?Everyone who, by communicating statements, other than in private conversation, wilfully promotes antisemitism by condoning, denying or downplaying the Holocaust
(a)?is guilty of an indictable offence and liable to imprisonment for a term not exceeding two years; or

Every person who advocates or promotes genocide is guilty of an indictable offence and liable to imprisonment for Insertion startlifeInsertion end.



Il existe des dispositions similaires en droit français, depuis un petit moment déjà…



La façon dont tu avais formulé les choses m'avait donné l'impression que c'était une "nouveauté" (et j'avais trouvé cela un peu "bizarre"), mais en fait, des infractions de « propagande haineuse » existent déjà dans le Code criminel :

« Afin de protéger le public contre les formes extrêmes de discours haineux, le Code criminel contient également quatre infractions de propagande haineuse :

    - préconiser ou fomenter le génocide d’un groupe identifiable (paragraphe 318(1));
    - inciter à la haine contre un groupe identifiable dans un lieu public susceptible de causer une violation de la paix (paragraphe 319(1)) ; « groupe identifiable » est un terme défini dans le Code criminel (paragraphe 318(4));
    - fomenter volontairement la haine contre un groupe identifiable par la communication de déclarations autrement que dans une conversation privée (paragraphe 319(2));
    - fomenter volontairement l’antisémitisme en cautionnant, en niant ou en minimisant l’Holocauste (paragraphe 319(2.1)); il s’agit d’une nouvelle infraction de propagande haineuse qui vient d’être ajoutée au Code criminel (le 23 juin 2022).

Les paragraphes 430(4.1) et (4.101) du Code criminel contiennent également une infraction de crime motivé par la haine visant certains types de biens. […]

En plus des dispositions spécifiques ci-dessus, toute infraction, comme l’agression ou le harcèlement criminel, motivée par la haine, peut faire en sorte que le juge applique le motif de haine pour déterminer la peine imposée si l’accusé est condamné. Plus précisément, avant que les tribunaux décident d’une peine pour tout crime motivé par la haine ou des préjugés, ils doivent examiner le sous-alinéa 718.2a)(i) du Code criminel. […]

La haine comme circonstance aggravante au moment du prononcé de la peine a été ajoutée au Code criminel en 1995, et « l’identité ou l’expression de genre » a été ajoutée en 2017. » https://www.justice.gc.ca/fra/pr-rp/jp-cj/victim/rr16-rd16/p1.html.


En la matière, le projet de loi C-63 propose d’augmenter les peines maximales : « la peine pour l’apologie du génocide, par exemple, passerait de cinq ans à la prison à vie, tandis que celle pour d’autres délits liés à la haine pourrait atteindre cinq ans au lieu de deux » : https://www.lapresse.ca/actualites/politique/2024-02-26/projet-de-loi-sur-les-mefaits-en-ligne/ne-rien-faire-n-est-pas-une-option-insiste-le-ministre-de-la-justice.php. « Le ministre de la Justice veut aussi créer une nouvelle infraction pour crime haineux au Code criminel. Celle-ci s’appliquerait à toutes les infractions prévues dans le Code criminel, lit-on dans la trousse d’information du gouvernement ».
« Si la musique nous est si chère, c'est qu'elle est la parole la plus profonde de l'âme, le cri harmonieux de sa joie et de sa douleur. » (Romain Rolland)