Ceci est un forum public. Les Cowboys Fringants dalporto se dissocient des opinions émises sur ce forum.

 L'Encyclopédie du Peuple

Auteur Sujet: La métamatière et le Terrien nouveau-né  (Lu 124 fois)

Claude De Bortoli

  • Membre
  • *
  • Messages: 20
  • Respect: -11
La métamatière et le Terrien nouveau-né
« le: février 05, 2024, 02:53:47 am »
-1
Une fratrie humaine comme le Terrien se génère, nait et se développe uniquement sur des planètes habitables à ambiance mammifère. Elle ne peut pas se générer, naître et se développer sur une planète habitable à ambiance reptile (dinosaure), oiseau, insecte ou seulement végétale ou minéral.
De même, des humains "parachutés" sur une planète habitable vierge d'humain dans l'espoir que leurs descendants la coloniseront, ne fonctionne pas. La colonie s'éteint dès ses premiers moments. Pour qu'une fratrie humaine ait des chances de survivre, elle doit passer par les stades de fécondation, de gestation et de naissance ; fécondation intelligente extraterrestre, gestation australopitèque, naissance humaine.

Pour faire naitre une fratrie humaine sur une planète habitable, il est impératif de créer une ambiance mammifère et laisser l'évolution faire son oeuvre jusqu'à l'apogée des mammaliens : les humains.

C'est ce qu'ont fait la ou les fratries humaines extraterrestres qui ont fait naître le Terrien. Après avoir découvert une planète vierge d'humains : la Terre, elles ont annulé la domination des dinosaures qui la cancérisait afin de favoriser le développement des mammifères lesquels étaient tenus à l'état primitif par la suprématie reptilienne. L'annulation de cette domination par météorites interposés correspond à la fécondation intelligente du Terrien. Une fois libérés du joug reptilien, les mammifères se sont développés jusqu'à leurs apogée : l'Humain.

Le Terrien, fratrie humaine habitant la planète Terre, est passé par le stade de gestation australopitèque dans une matrice mammifère. Cette matrice l'a porté en son sein, la fait naître humain et la nourrit après sa naissance. Il lui doit la vie. Sans elle il ne serait jamais né.

Le Terrien nouveau-né a rendu un culte aux mammifères dans ses premiers lieux saints pour exprimer leurs profonds sentiments. L'art pariétal veut dire deux mots : Papa, Maman. Maman, en hommage à la matrice mammifère qui l'a enfanté. Papa, en hommage à l'intelligence qui l'a conçut.

Plume

  • Sur la Lune
  • Membre
  • ***
  • Messages: 1850
  • Soleil de minuit
  • Respect: +339
La métamatière et le Terrien nouveau-né
« Réponse #1 le: février 05, 2024, 03:21:18 am »
0

S.O.S d'un terrien en détresse



Instant Pub : Le blog de Claude : https://univers-sans-matiere.over-blog.com/. De rien, Claude.
« Si la musique nous est si chère, c'est qu'elle est la parole la plus profonde de l'âme, le cri harmonieux de sa joie et de sa douleur. » (Romain Rolland)

Snookey

  • Membre
  • ******
  • Messages: 11395
  • Respect: +749
La métamatière et le Terrien nouveau-né
« Réponse #2 le: février 05, 2024, 08:23:05 am »
0
Maman = un vulgaire œuf.
Papa = intelligence.

Ok Claude.

Ciné

  • Membre
  • ***
  • Messages: 1011
  • Respect: +125
La métamatière et le Terrien nouveau-né
« Réponse #3 le: février 05, 2024, 10:41:56 am »
+2
Faque si on se résume mon Claude, tu serais un genre de débile profond finalement.

MadChuck

  • Mad Chuck Norris
  • Membre
  • *********
  • Messages: 32094
  • Ing. BBQ
  • Respect: +2249
La métamatière et le Terrien nouveau-né
« Réponse #4 le: février 05, 2024, 10:42:59 am »
0
hum.... (J'ai l'impression que de l'art du genre, la personne qui vient avec une explication va influencer la perception pas mal)



Apparemment un peu comme aujourd'hui, plus tu vas profond et dure d'accès dans les grottes, moins l'art préhistorique qui était faite était grand public

Snookey

  • Membre
  • ******
  • Messages: 11395
  • Respect: +749
La métamatière et le Terrien nouveau-né
« Réponse #5 le: février 05, 2024, 04:27:24 pm »
0
Faque si on se résume mon Claude, tu serais un genre de débile profond finalement.

Simonac, Kabong est du même avis ! Quelle journée !