Ceci est un forum public. Les Cowboys Fringants dalporto se dissocient des opinions émises sur ce forum.

 L'Encyclopédie du Peuple

Auteur Sujet: Dérèglement climatique et énergie / Climate Drift and Energy  (Lu 2057 fois)

ralb0lW4

  • Membre
  • *
  • Messages: 10
  • Respect: +1
Dérèglement climatique et énergie / Climate Drift and Energy
« le: janvier 17, 2024, 11:29:25 pm »
0
Je suis très surpris par l'absence sur ce Forum du Peuple d'un forum sujet exclusivement consacré au changement climatique. Ce dérèglement, maintenant permanent et aux conséquences inéluctables, nous affecte tous et toutes, et frappe d'abord, comme à l'accoutumée, les plus faibles d'entre nous.

Saviez-vous que les sociétés humaines n'ont pu naitre que grâce à l'apparition sur terre, il y a environ 10-15K ans, d'un climat stable ?

Êtes-vous conscient que nos (si belles :smiley29:) sociétés devenues depuis industrielles n'ont pu le faire que grâce à la (sur-)consommation d'énergies fossiles, donc non renouvelables et par conséquent en voie d'épuisement ?

Vous rendez-vous compte du cercle vicieux dans lequel nous nous sommes enfermés: conserver notre style de vie et se protéger des catastrophes => consommer + d'énergie => + de catastrophes ?

Ce qui va nous contraindre à faire des choix déjà difficiles en soi qui deviendront de plus en plus déchirants plus nous attendrons pour les faire !

Si le sujet vous intéresse, comme il devrait normalement le faire, permettez-moi de vous suggérer de visionner les vidéos de Jean-Marc Jancovici disponibles gratuitement sur YouTube.

Pour les gens pressés, une sélection de 2 vidéos de 40 min.:
https://www.youtube.com/watch?v=p2nnfjYROII  (Forum Carte Bancaire CB, French only),
https://www.youtube.com/watch?v=wupnTUk63RQ (Colloque Risque Pays de Coface, French w/English subtitles).

Pour ceux qui veulent vraiment comprendre:
https://www.youtube.com/watch?v=Vjkq8V5rVy0 (CO2 ou PIB, il faut choisir - Sciences Po, 2H30, French w/English subtitles),
https://www.youtube.com/watch?v=s254IPHXgVA (Will technology save us from Climate Change? MIT Media Lab, 1H50, English only),

et toutes les autres ....

 :smiley37: Attention: Ces vidéos sont susceptibles d'augmenter votre anxiété et votre stress (et particulièrement les plus courtes par manque de preuves détaillées). Il est suggéré de ne pas les visionner en solitaire.

Si vous voulez les partager ou les revoir téléchargez-les une seule fois pour économiser la bande passante.

Lire d'abord quelques commentaires peut vous inciter à voir les vidéos et vous aider à choisir.

For those who would object to these videos on ground of being too European flavoured, here are two American ones introducing the issues: https://www.youtube.com/watch?v=-xr9rIQxwj4 (Nate Hagens - The Great Simplification),
and its continuation: https://www.youtube.com/watch?v=qYeZwUVx5MY Nate Hagens - Earth and Humanity)
Now, the latter is almost 3 hours long. Since there are 33 myths to dispel, a time stamp of the various sections is available in the comments to ease watching it by installments, but please d/l it only once to save bandwidth !




Man is a credulous animal, and must believe something; in the absence of good grounds for belief, he will be satisfied with bad ones.  --  Bertrand Russell

jivre

  • Membre
  • ***
  • Messages: 1746
  • Respect: +753
Dérèglement climatique et énergie / Climate Drift and Energy
« Réponse #1 le: janvier 20, 2024, 03:57:49 am »
0
Salut. Jancovici est utile pour ce qui est d'alerter sur les problèmes actuels et la part inéluctable des problèmes à venir.

Mais il n'a pas la bonne approche pour ce qui est de trouver des pistes de solution, il voit ça de manière beaucoup trop ingénieuriale et dépolitisée, sans expliquer exactement (ni peut-être même comprendre) les mécanismes à l'œuvre dans ce qui émet des GES.

Il voit tout de manière statique, et l'équation de Kaya qu'il promène partout n'est qu'un artefact mathématique sans aucune valeur explicative. Elle a peut-être une utilité pour s'adresser aux décideurs et à son public cible (les gens d'affaire, etc.), mais il y a beaucoup de fausses interprétations qui courent. Au moins, il participe à conscientiser beaucoup de gens qui étaient imperméables - ou même allergique - au discours écolo.

« Modifié: janvier 21, 2024, 11:39:35 am par jivre »

dalporto

  • Expert en tout et en rien, mais surtout en rien.
  • Membre
  • ******
  • Messages: 14252
  • Admin capo di tutti i capi
  • Respect: +1818
Dérèglement climatique et énergie / Climate Drift and Energy
« Réponse #2 le: janvier 20, 2024, 08:53:50 am »
0
C'est limite comme info pub, mais ça passe sur une gosse.

I'll be watching you.

Ciné

  • Membre
  • ***
  • Messages: 1011
  • Respect: +125
Dérèglement climatique et énergie
« Réponse #3 le: janvier 20, 2024, 10:34:18 am »
+1
:smiley37: Attention: Ces vidéos sont susceptibles d'augmenter votre anxiété et votre stress.

:smiley36:

Il est suggéré de ne pas les visionner en solitaire.

:smiley36: :smiley36:

Si vous voulez les partager ou les revoir téléchargez-les une seule fois pour économiser la bande passante.

:smiley36: :smiley36: :smiley36:
« Modifié: janvier 25, 2024, 02:37:57 pm par Ciné »

Ciné

  • Membre
  • ***
  • Messages: 1011
  • Respect: +125
Dérèglement climatique et énergie
« Réponse #4 le: janvier 20, 2024, 10:36:14 am »
0
C'est limite comme info pub, mais ça passe sur une gosse.

Tu me niaises là?
« Modifié: janvier 25, 2024, 02:38:43 pm par Ciné »

dalporto

  • Expert en tout et en rien, mais surtout en rien.
  • Membre
  • ******
  • Messages: 14252
  • Admin capo di tutti i capi
  • Respect: +1818
Dérèglement climatique et énergie / Climate Drift and Energy
« Réponse #5 le: janvier 20, 2024, 11:58:27 am »
0
C'est limite comme info pub, mais ça passe sur une gosse.

Tu me niaises là?

Je te niaise que c'est limite une info-pub, ou je te niaise que je le laisse passer?

jivre

  • Membre
  • ***
  • Messages: 1746
  • Respect: +753
Dérèglement climatique et énergie / Climate Drift and Energy
« Réponse #6 le: janvier 20, 2024, 12:19:30 pm »
0
Moi je vote pour laisser passer. Il s'est inscrit un mois avant son premier message. Si ça se trouve, il est jasable et peut-être même qu'il n'est pas mono-sujet.

Ciné

  • Membre
  • ***
  • Messages: 1011
  • Respect: +125
Dérèglement climatique et énergie
« Réponse #7 le: janvier 20, 2024, 12:33:15 pm »
+1
Je te niaise que c'est limite une info-pub, ou je te niaise que je le laisse passer?

Tu me niaises de prendre ça au sérieux. Ok, ce n'est pas au niveau de Claude De Bortoli, mais pas si loin. J'ai peine à imaginer un message plus condescendant ("Êtes-vous conscient que", "Vous rendez-vous compte", "Si le sujet vous intéresse, comme il devrait normalement le faire") et farfelu (demander au monde de faire attention à leur bande passante tout en proposant du même souffle cinq heures de vidéos). Des vidéos qu'il est suggéré de ne pas visionner en solitaire. Sinon quoi?

Moi je vote pour laisser passer. Il s'est inscrit un mois avant son premier message. Si ça se trouve, il est jasable et peut-être même qu'il n'est pas mono-sujet.

J'écrivais pas ça pour le bannir non plus, mais bon d'accord, on verra bien.

EDIT : Kin, vous viendrez pas dire que j'ai pas fait ma part...

Je suis très surpris par l'absence sur ce Forum du Peuple d'un forum sujet exclusivement consacré au changement climatique.

2011
Bye bye Kyoto
https://forumdupeuple.com/index.php?topic=1099.msg79653#msg79653

2012
Le réchauffement climatique prouvé par les faits
https://forumdupeuple.com/index.php?topic=1563.0

2014
Y fait frette !! (refroidissement climatique)
https://forumdupeuple.com/index.php?topic=2830.0

2017
Éco-anxiété
https://forumdupeuple.com/index.php?topic=3803.0

2018
La décennie où nous nous sommes presque attaqués aux changements climatiques
https://forumdupeuple.com/index.php?topic=3959.0

2019
Changements climatiques, environnement, etc.
https://forumdupeuple.com/index.php?topic=4178.msg313863#msg313863

2021
Avez-vous signé le pacte?
https://forumdupeuple.com/index.php?topic=4011.0

2023
Empreinte carbone
https://forumdupeuple.com/index.php?topic=4586.msg349627#msg349627
« Modifié: janvier 25, 2024, 02:38:27 pm par Ciné »

dalporto

  • Expert en tout et en rien, mais surtout en rien.
  • Membre
  • ******
  • Messages: 14252
  • Admin capo di tutti i capi
  • Respect: +1818
Dérèglement climatique et énergie / Climate Drift and Energy
« Réponse #8 le: janvier 20, 2024, 01:29:21 pm »
0
Ça prend 10 secondes barrer quelqu'un.

Là c'est le forumeux de Schrödinger.

On verra si il répond à Jivre.

PS: Je sais, je sais.

Ciné

  • Membre
  • ***
  • Messages: 1011
  • Respect: +125
Dérèglement climatique et énergie
« Réponse #9 le: janvier 20, 2024, 09:59:29 pm »
0
Trois messages déjà... ben coudonc.

Là c'est le forumeux de Schrödinger.

« Modifié: janvier 25, 2024, 02:39:06 pm par Ciné »

ralb0lW4

  • Membre
  • *
  • Messages: 10
  • Respect: +1
Dérèglement climatique et énergie / Climate Drift and Energy
« Réponse #10 le: janvier 21, 2024, 04:30:21 pm »
+1
https://fr.wikipedia.org/wiki/Jean-Marc_Jancovici

Avant de poster j'ai fait mon travail de recherche et n'ai trouvé sur le forum aucune référence à Jean-Marc Jancovici qui est considéré -à juste titre- comme l'expert incontournable sur le duo énergie / climat, du moins dans l'Europe francophone.

Il milite activement depuis deux décennies. Il est aussi un des créateurs du bilan carbone et a co-fondé Carbone 4, un cabinet de conseil en stratégie carbone.

JMJ est diplômé de l'École polytechnique (Paris), ingénieur civil de l'École nationale supérieure des télécommunications (Paris) et enseigne un cours sur l'énergie à Mines ParisTech (École Nationale Supérieure des Mines de Paris), cours en 9 parties toutes disponibles sur YouTube.

Président fondateur de The Shift Project, think tank qui œuvre en faveur d’une économie libérée de la contrainte carbone, il présente le Plan de transformation de l’économie française qui détaille des solutions pour transformer l'économie française, en la rendant moins carbonée, plus résiliente et créatrice d'emplois.

Au vu de telles qualifications et références, vous comprendrez mon étonnement devant l'absence de toute citation de JMJ sur le forum.

Même armé de plusieurs nouveaux liens, je ne trouve toujours que des sujets épars avec des posts ou certains rapportent n'importe quoi ou émettent des critiques sans jamais les fonder sur autre chose que des opinions personnelles. Plusieurs ont cependant consacré du temps à s'informer de manière substantielle, et on peut constater la présence d'éco-anxiété chez certains.

Sur les sujets du climat et de l'énergie, les preuves scientifiques de JMJ me suffisent largement. Sauf si vous pouvez les contredire sur la base d'article(s) provenant de revue(s) scientifique(s) avec comité de lecture, dont vous voudrez alors bien en afficher la référence.

JMJ et les  travaux du GIEC démontrent clairement que les +/-20 prochaines années sont déjà écrites sur le mur. Pas en détail, bien sûr; cela seul les imbéciles pourraient le prédire ou le croire. Mais en tendance: soit des catastrophes comme celles que nous avons déjà vu passer, de plus en plus fortes en intensité. Le tout dans un contexte de décroissance énergétique.

Et de surprises probablement moins qu'agréables, puisque le climat sera instable, donc inconnu.

Il y aura donc de douloureux choix à faire. Il faut s'y préparer, et notamment y sensibiliser les gouvernements qui devront s'y atteler.

Là, et là seulement, les idées et opinions des citoyens prennent toute leur importance.

Quand on voit ce qui s'est passé avec les inondations et le COVID, tous les (dés)espoirs sont permis.

Il y a des élections municipales en novembre. Peut-être serait-il bon de commencer à discuter avec les prétendants?

Vous en savez assez pour pouvoir prendre le relais si bon vous semble.

Moi j'ai encore trois clowns à expédier. À plus tard, peut-être ....

« Modifié: janvier 21, 2024, 05:50:36 pm par ralb0lW4 »
Man is a credulous animal, and must believe something; in the absence of good grounds for belief, he will be satisfied with bad ones.  --  Bertrand Russell

Plume

  • Sur la Lune
  • Membre
  • ***
  • Messages: 1851
  • Soleil de minuit
  • Respect: +339
Dérèglement climatique et énergie / Climate Drift and Energy
« Réponse #11 le: janvier 21, 2024, 08:44:04 pm »
+1

Bonjour ! (Oui, je suis assez vieux jeu...)
« Si la musique nous est si chère, c'est qu'elle est la parole la plus profonde de l'âme, le cri harmonieux de sa joie et de sa douleur. » (Romain Rolland)

ralb0lW4

  • Membre
  • *
  • Messages: 10
  • Respect: +1
Dérèglement climatique et énergie / Climate Drift and Energy
« Réponse #12 le: janvier 21, 2024, 08:51:22 pm »
0
Alors, bonsoir !
Man is a credulous animal, and must believe something; in the absence of good grounds for belief, he will be satisfied with bad ones.  --  Bertrand Russell

Plume

  • Sur la Lune
  • Membre
  • ***
  • Messages: 1851
  • Soleil de minuit
  • Respect: +339
Dérèglement climatique et énergie / Climate Drift and Energy
« Réponse #13 le: janvier 21, 2024, 08:55:26 pm »
0

Tu ne dors pas encore ? Tu es un Français qui vit au Québec ?

Moé, chuis une Québécoise de souche ; enchantier ! Et bonne nuite !

« Modifié: janvier 21, 2024, 09:14:32 pm par Plume »
« Si la musique nous est si chère, c'est qu'elle est la parole la plus profonde de l'âme, le cri harmonieux de sa joie et de sa douleur. » (Romain Rolland)

ralb0lW4

  • Membre
  • *
  • Messages: 10
  • Respect: +1
Dérèglement climatique et énergie / Climate Drift and Energy
« Réponse #14 le: janvier 21, 2024, 09:26:37 pm »
0
Je suis Canadien.

Et je suis ici sous surveillance (voir plus haut).

Merci de m'aider à augmenter mon nombre de messages. Il y a quelque part un connard qui va péter les plombs !!!

Bonne nuit.


Man is a credulous animal, and must believe something; in the absence of good grounds for belief, he will be satisfied with bad ones.  --  Bertrand Russell

dalporto

  • Expert en tout et en rien, mais surtout en rien.
  • Membre
  • ******
  • Messages: 14252
  • Admin capo di tutti i capi
  • Respect: +1818
Dérèglement climatique et énergie / Climate Drift and Energy
« Réponse #15 le: janvier 21, 2024, 09:42:04 pm »
+1

Tu ne dors pas encore ? Tu es un Français qui vit au Québec ?

Moé, chuis une Québécoise de souche ; enchantier ! Et bonne nuite !



On y croirait presque.

dalporto

  • Expert en tout et en rien, mais surtout en rien.
  • Membre
  • ******
  • Messages: 14252
  • Admin capo di tutti i capi
  • Respect: +1818
Dérèglement climatique et énergie / Climate Drift and Energy
« Réponse #16 le: janvier 21, 2024, 09:43:03 pm »
+1
Merci de m'aider à augmenter mon nombre de messages. Il y a quelque part un connard qui va péter les plombs !!!

C'est très important le nombre de messages. En bas de 1000 on ne te respectera pas.

ralb0lW4

  • Membre
  • *
  • Messages: 10
  • Respect: +1
Dérèglement climatique et énergie / Climate Drift and Energy
« Réponse #17 le: janvier 21, 2024, 09:43:39 pm »
0
Mes réponses aux 3 clowns du comité de bienvenue:


Si ça se trouve, il est jasable et peut-être même qu'il n'est pas mono-sujet.

Merci, c'est gentil. Vous admettrez peut-être que le sujet est assez capital pour mériter de s'y consacrer entièrement.

À partir de là, ça commence à déraper...

Citation de: jivre

[JMJ] n'a pas la bonne approche pour ce qui est de trouver des pistes de solution,

Vous en avez une meilleure ? Ne la gardez pas pour vous, voyons.

Citation de: jivre

[JMJ] voit ça de manière beaucoup trop ingénieuriale et dépolitisée ...

Pourriez-vous expliquer ce que vous entendez par là ?

Citation de: jivre

 sans expliquer exactement (ni peut-être même comprendre) les mécanismes à l'œuvre dans ce qui émet des GES.

Mais dites-moi que je rève !!!
Par quelle déformation de l'esprit pouvez-vous vous permettre d'insinuer que JMJ pourrait ne pas comprendre ce que, de toute évidence, vous imaginez, vous, comprendre parfaitement.
Expliquez-nous donc, que l'on s'amuse un peu...

Citation de: jivre

 [JMJ] voit un peu tout de manière statique,...
 mais il y a beaucoup de fausses interprétations qui courent....

Faites-nous encore rire, puisque le ridicule ne tue pas (pour l'instant...)

Cher Givré, c'est le froid, la drogue ou la boisson qui déclenchent chez vous de telles divagations ?

Maintenant, pourriez-vous nous présenter ici vos propres références et qualifications, et justifier via une démarche scientifique chacune de vos affirmations?

Merci d'avance.


 :smiley35: Expression de rage et désespoir ou de douleur anale ? :smiley35:

Qui se sent morveux, qu'il se mouche !

Votre réaction excessive est typique de celle d'une personne à l'égo plus qu'enflé, et en même temps si peu sûre d'elle qu'elle en devient pathétique. Peut-être que retourner voir votre psy ou prendre une dose supplémentaire de médicaments serait recommandé.

Ensuite, arrêtez de vous vautrer dans des élucubrations du genre de celles de Claude De Bortoli, cela ne semble pas vous réussir.
Ou peut-être trop bien, qui sait ?

En cas de rechute, n'hésitez pas à aller pleurnicher dans les bras de votre maman modo favori en appuyant sur le bouton panique en bas à droite.



Ça prend 10 secondes barrer quelqu'un.

I'll be watching you.

Please do so. I'll feel so much safer under your protection...

So, let's get it over with:  Maestro, music !

  un, deux, trois, quatre, cinq, six, sept, huit, neuf, dix   
Man is a credulous animal, and must believe something; in the absence of good grounds for belief, he will be satisfied with bad ones.  --  Bertrand Russell

dalporto

  • Expert en tout et en rien, mais surtout en rien.
  • Membre
  • ******
  • Messages: 14252
  • Admin capo di tutti i capi
  • Respect: +1818
Dérèglement climatique et énergie / Climate Drift and Energy
« Réponse #18 le: janvier 21, 2024, 09:46:41 pm »
0
Avant de poster j'ai fait mon travail de recherche et n'ai trouvé sur le forum aucune référence à Jean-Marc Jancovici qui est considéré -à juste titre- comme l'expert incontournable sur le duo énergie / climat, du moins dans l'Europe francophone.

Bravo pour ta recherche.

Mais personne n'a encore posté de sujet sur la reproduction des tigres dans l'arctique, chose complètement abberrante.

Militons ensemble pour la reprentativité de Dan Jancevski et des tigres de papier sur le forum.

Plume

  • Sur la Lune
  • Membre
  • ***
  • Messages: 1851
  • Soleil de minuit
  • Respect: +339
Dérèglement climatique et énergie / Climate Drift and Energy
« Réponse #19 le: janvier 21, 2024, 09:47:23 pm »
0

Tu ne dors pas encore ? Tu es un Français qui vit au Québec ?

Moé, chuis une Québécoise de souche ; enchantier ! Et bonne nuite !



On y croirait presque.

Ta yeule ! Saperlipopette !
« Si la musique nous est si chère, c'est qu'elle est la parole la plus profonde de l'âme, le cri harmonieux de sa joie et de sa douleur. » (Romain Rolland)

dalporto

  • Expert en tout et en rien, mais surtout en rien.
  • Membre
  • ******
  • Messages: 14252
  • Admin capo di tutti i capi
  • Respect: +1818
Dérèglement climatique et énergie / Climate Drift and Energy
« Réponse #20 le: janvier 21, 2024, 09:50:07 pm »
+1
Mes réponses aux 3 clowns du comité de bienvenue:


Si ça se trouve, il est jasable et peut-être même qu'il n'est pas mono-sujet.

Merci, c'est gentil. Vous admettrez peut-être que le sujet est assez capital pour mériter de s'y consacrer entièrement.

À partir de là, ça commence à déraper...

Citation de: jivre

[JMJ] n'a pas la bonne approche pour ce qui est de trouver des pistes de solution,

Vous en avez une meilleure ? Ne la gardez pas pour vous, voyons.

Citation de: jivre

[JMJ] voit ça de manière beaucoup trop ingénieuriale et dépolitisée ...

Pourriez-vous expliquer ce que vous entendez par là ?

Citation de: jivre

 sans expliquer exactement (ni peut-être même comprendre) les mécanismes à l'œuvre dans ce qui émet des GES.

Mais dites-moi que je rève !!!
Par quelle déformation de l'esprit pouvez-vous vous permettre d'insinuer que JMJ pourrait ne pas comprendre ce que, de toute évidence, vous imaginez, vous, comprendre parfaitement.
Expliquez-nous donc, que l'on s'amuse un peu...

Citation de: jivre

 [JMJ] voit un peu tout de manière statique,...
 mais il y a beaucoup de fausses interprétations qui courent....

Faites-nous encore rire, puisque le ridicule ne tue pas (pour l'instant...)

Cher Givré, c'est le froid, la drogue ou la boisson qui déclenchent chez vous de telles divagations ?

Maintenant, pourriez-vous nous présenter ici vos propres références et qualifications, et justifier via une démarche scientifique chacune de vos affirmations?

Merci d'avance.


 :smiley35: Expression de rage et désespoir ou de douleur anale ? :smiley35:

Qui se sent morveux, qu'il se mouche !

Votre réaction excessive est typique de celle d'une personne à l'égo plus qu'enflé, et en même temps si peu sûre d'elle qu'elle en devient pathétique. Peut-être que retourner voir votre psy ou prendre une dose supplémentaire de médicaments serait recommandé.

Ensuite, arrêtez de vous vautrer dans des élucubrations du genre de celles de Claude De Bortoli, cela ne semble pas vous réussir.
Ou peut-être trop bien, qui sait ?

En cas de rechute, n'hésitez pas à aller pleurnicher dans les bras de votre maman modo favori en appuyant sur le bouton panique en bas à droite.



Ça prend 10 secondes barrer quelqu'un.

I'll be watching you.

Please do so. I'll feel so much safer under your protection...

So, let's get it over with:  Maestro, music !

  un, deux, trois, quatre, cinq, six, sept, huit, neuf, dix   

Ok sport.

Je te laisse une dernière chance de t'intégrer et d'arrêter de faire le prétentieux.

Ou si c'est pour être ton dernier message, rends-le épique. Tu feras une pipe à ton chum Jancevski de ma part.

Salutations.

Plume

  • Sur la Lune
  • Membre
  • ***
  • Messages: 1851
  • Soleil de minuit
  • Respect: +339
Dérèglement climatique et énergie / Climate Drift and Energy
« Réponse #21 le: janvier 21, 2024, 09:51:02 pm »
0
Merci de m'aider à augmenter mon nombre de messages. Il y a quelque part un connard qui va péter les plombs !!!

C'est très important le nombre de messages. En bas de 1000 on ne te respectera pas.


Ah, c'est toi, le connard ! Je n'avais pas compris...


Bon, bonne nuit pour de bon, cette fois-ci !
« Si la musique nous est si chère, c'est qu'elle est la parole la plus profonde de l'âme, le cri harmonieux de sa joie et de sa douleur. » (Romain Rolland)

dalporto

  • Expert en tout et en rien, mais surtout en rien.
  • Membre
  • ******
  • Messages: 14252
  • Admin capo di tutti i capi
  • Respect: +1818
Dérèglement climatique et énergie / Climate Drift and Energy
« Réponse #22 le: janvier 21, 2024, 09:53:29 pm »
0
Merci de m'aider à augmenter mon nombre de messages. Il y a quelque part un connard qui va péter les plombs !!!

C'est très important le nombre de messages. En bas de 1000 on ne te respectera pas.


Ah, c'est toi, le connard ! Je n'avais pas compris...


Bon, bonne nuit pour de bon, cette fois-ci !

Han? Oui, probablement.

Bonne nuit m'dame.

Berslak

  • Un titre.
  • Membre
  • *****
  • Messages: 7782
  • Un texte.
  • Respect: +657
Dérèglement climatique et énergie / Climate Drift and Energy
« Réponse #23 le: janvier 21, 2024, 09:59:59 pm »
+2
On se croirait revenu à l'âge d'or du forum en 2006 où certains membres spéciaux étaient un tantinet trop agressifs.

ralbmachin :

Juste de même, jivre est probablement la personne de notre communauté qui connaît le plus ce sujet. De le traiter comme de la marde suite à ses opinions sur l'individu que tu sembles considérer comme un dieu ne doit pas lui donner le goût de discuter davantage avec toi.

Je t'invite à lire plusieurs des interventions de jivre dans les sujets nommés plus haut. Ses interventions semblent toujours très pertinentes.
Je suis ici seulement pour m'exprimer un peu et non pour discuter activement sur plusieurs messages. Merci de respecter mon désir de m'exprimer à petites doses.

dalporto

  • Expert en tout et en rien, mais surtout en rien.
  • Membre
  • ******
  • Messages: 14252
  • Admin capo di tutti i capi
  • Respect: +1818
Dérèglement climatique et énergie / Climate Drift and Energy
« Réponse #24 le: janvier 21, 2024, 10:28:36 pm »
0
Je t'invite à lire plusieurs des interventions de jivre dans les sujets nommés plus haut. Ses interventions semblent toujours très pertinentes.

Tu feras une pipe à Jivre de ma part.

dalporto

  • Expert en tout et en rien, mais surtout en rien.
  • Membre
  • ******
  • Messages: 14252
  • Admin capo di tutti i capi
  • Respect: +1818
Dérèglement climatique et énergie / Climate Drift and Energy
« Réponse #25 le: janvier 21, 2024, 10:32:59 pm »
+1
PS: Je sais, je sais.

La ferme, Ciné.

Berslak

  • Un titre.
  • Membre
  • *****
  • Messages: 7782
  • Un texte.
  • Respect: +657
Dérèglement climatique et énergie / Climate Drift and Energy
« Réponse #26 le: janvier 21, 2024, 10:36:56 pm »
0
Arrête, il va croire que t'es schizo.
Je suis ici seulement pour m'exprimer un peu et non pour discuter activement sur plusieurs messages. Merci de respecter mon désir de m'exprimer à petites doses.

jivre

  • Membre
  • ***
  • Messages: 1746
  • Respect: +753
Dérèglement climatique et énergie / Climate Drift and Energy
« Réponse #27 le: janvier 21, 2024, 10:56:32 pm »
+1
Mes réponses aux 3 clowns du comité de bienvenue:


Si ça se trouve, il est jasable et peut-être même qu'il n'est pas mono-sujet.

Merci, c'est gentil.

Les gens qui passent par ici se font plus rares qu'avant, et dans le lot, il y en a une certaine proportion qui vendent quelque chose (des sites de conspirations ou Onlyfan par exemple) avec un texte copié-collé, sans même daigner nous répondre avec des messages originaux. Visiblement c'est pas votre cas.

Citer
Vous admettrez peut-être que le sujet est assez capital pour mériter de s'y consacrer entièrement.

J'y consacre une bonne partie de ma vie.

Citer
À partir de là, ça commence à déraper...
Citation de: jivre
[JMJ] n'a pas la bonne approche pour ce qui est de trouver des pistes de solution,

Vous en avez une meilleure ? Ne la gardez pas pour vous, voyons.

Oui et elles sont connues depuis des décennies, on pourrait remplir une bibliothèque pleine de solutions.

Le problème n'est pas technique, il est politique, c'est un problème de volonté politique, et plus prosaiquement, un problème de rapport de force.

Partout où les scientifiques, les écolos et la société civile ont eu le rapport de force suffisant, on a fait des gains (CFC qui détruisaient la couche d'ozone, Oxydes qui acidifiaient la pluie, plomb dans l'essence, DDT, BPC, amiante, chasse baleinière, cigarette à l'intérieur, etc.). Mais dans le cas du climat, de la biodiversité et des plastiques, nous n'avons jamais obtenu le rapport de force.

Le message de Janco est ambivalent à ce sujet. D'une part, il réveille les consciences sur l'ampleur véritable des catastrophes à venir. D'autre part, il prend un point de vue très technophile et pronucléaire, et on voit bien que ce n'est pas la nature ou le climat qu'il voudrait sauver, mais in fine, la technologie. Entre les deux, je préfère l'approche d'Aurélien Barreau par exemple.

Citer
Citation de: jivre

[JMJ] voit ça de manière beaucoup trop ingénieuriale et dépolitisée ...

Pourriez-vous expliquer ce que vous entendez par là ?

Avec plaisir!

(J'ai été bref, au cas où vous auriez été quelqu'un qui est au fait de ces critiques).

Par exemple sur le PIB. Il parle toujours comme s'il était corrélé au niveau de vie et à la qualité de vie, et comme s'il était en quelque sortes incompressible sans que notre qualité de vie diminue drastiquement. Mais au contraire, le PIB, et même la consommation d'énergie, sont énormément compressibles sans toucher à l'essentiel de nos qualités de vie. Juste avec le gaspillage, des boutiques entières qui sont jetées à la fin de la saison, des super-marchés qui jettent 40% de leur stock en continu, la durée de vie utile des produits qui ne cesse de baisser : j'ai encore un téléphone des années 70 (pas à roulette mais presque!) qui fonctionne, alors que rares sont les téléphones qui durent 5 ans aujourd'hui. Il y a l'obsolescence planifiée d'appareils et d'équipements faits exprès pour s'abimer prématurément, pour ne plus avoir de pièces de rechange, pour n'être pas réparable ou compatible. Tout cela n'améliore pas du tout notre qualité de vie, au contraire. Et une grande partie de ce qui n'est pas, au sens propre, gaspillé, est quand même une forme de gaspillage : des dizaines de millions de calculateurs ultra-puissants qui auraient fait rêver des gens comme Newton, Einstein et l'équipe derrière les missions Apollo, servent à écouter des milliards de vidéos abrutissants sur TikTok ou Pornhub. Il y a aussi toute une catégorie d'emplois que l'anthropologue David Greaber a appelé les «bullshit jobs», qui ne produisent aucune richesse, aucun soin à personne, mais qui servent uniquement de rouage à une machine de marketing ou d'administration pesante et inutile.

En fait, le discours écologiste authentique considère que presque toute l'activité économique actuelle est comme une grande corvée de destruction de la planète, pour acheter, jeter, acheter, jeter, et que tout cela, toute cette consommation et cette activité, passé un certain seuil, n'améliore pas du tout notre qualité de vie (en plus de causer les "maladies modernes" comme la sédentarité, les problèmes cardio-vasculaires, l'obésité, le diabète, l'anxiété, la dépression, l'isolement social, etc.).

Et même en plus, il y a toutes les technologies énergivores qui servent spécifiquement à nous surveiller, nous espionner, nous influencer, nous conditionner, compiler nos données... C'est énorme.

Bref, nous n'avons absolument pas besoin de toutes ces énergies pour simplement vivre heureux sur cette planète, en sécurité dans un confort adéquat, avec nos proches, voir nos enfants grandir et nos projets se réaliser. Donc, quand Jancovici dit que chaque français possède 400 équivalents-esclaves énergétiques dont il profite, c'est assez faux.

Il fait une sorte de moyenne de l'énergie totale dépensée en France divisée par le nombre d'habitants, et attribue cette valeur moyenne à chacun des Français. Ça frappe l'imaginaire, mais ça n'a aucune valeur explicative. Une grande partie de l'énergie (et des GES) qu'on attribue aux citoyens ne sert pas à améliorer leur vie, mais à leur pourrir la vie!!

Bon... J'étais parti sur le PIB et j'en ai pas beaucoup parlé, mais déjà le PIB calcule uniquement le volume des échanges. Pas les actifs ni les passifs. C'est bon pour les marchands (courtiers, financiers...) qui s'enrichissent en tant qu'intermédiaires dans les échanges, mais ça ne calcule pas la richesse d'une société. C'est pas un bon indice à prendre en compte si on veut mener une transition adéquate et humaniste.

Ensuite, l'énergie. Comme je viens de le montrer, il n'y a pas un recoupage parfait entre l'énergie dépensée et la qualité de vie des citoyens, c'est le moins qu'on puisse dire. On a beaucoup de marge.

Ensuite, la population. C'est un vaste débat depuis longtemps, mais les pays les plus populeux ne sont pas les plus polluants, ça devrait sonner une cloche.

Citer
Citation de: jivre

 sans expliquer exactement (ni peut-être même comprendre) les mécanismes à l'œuvre dans ce qui émet des GES.

Mais dites-moi que je rève !!!
Par quelle déformation de l'esprit pouvez-vous vous permettre d'insinuer que JMJ pourrait ne pas comprendre ce que, de toute évidence, vous imaginez, vous, comprendre parfaitement.
Expliquez-nous donc, que l'on s'amuse un peu...

Quand on prend un total et qu'on le divise par le nombre de personnes, c'est un calcul a postériori, ça n'informe absolument pas sur les raisons physiques, concrètes, qui ont menées à la production et à l'émission de ces GES. Mais ces raisons historiques, on les connaît. Je vous recommande vivement la lecture ou l'écoute d'une conférence de l'historien Jean-Baptiste Fressoz, qui traite très bien du sujet. Mais il s'agit d'acteurs historiques connus, qu'on peut nommer, et qui ont sciemment caché des information, corrompu les gouvernements et les agences publiques de contrôle, acheté puis démantelé les tramways des grandes villes (imaginez si nous avions 100 ans de développement de transport en commun électrique derrière nous!), qui ont infiltré les facs d'urbanisme, fomenté des putchs et des guerres ailleurs dans le monde, créés de faux centres de recherche climatiques pour troller la science et le débat public, et qui dépensent encore des milliards en lobbying agressif partout dans le monde pour empêcher l'atteinte des engagements de Paris (qui ne sont même pas suffisants).

Ils ont accumulé des fortunes colossales, et aujourd'hui ils accueillent les COP internationales dans les monarchies pétrolières en riant.

C'est vraiment l'éléphant dans la pièce.

Alors diviser les GES totaux par le nombre de personnes, au lieu de pointer les véritables mécanismes qui nous torpillent, je dirais que c'est une approche qui augmente indirectement le cynisme et le populisme dans la population (et même le déni climatique).

Citer

Maintenant, pourriez-vous nous présenter ici vos propres références et qualifications, et justifier via une démarche scientifique chacune de vos affirmations?

Merci d'avance.

Je vais devoir décliner poliment. Les recherches de références, c'est vraiment juste quand je suis payé pour, c'est la partie que j'aime le moins.

Bienvenue sur le forum!
« Modifié: janvier 22, 2024, 10:28:30 am par jivre »

Ciné

  • Membre
  • ***
  • Messages: 1011
  • Respect: +125
Dérèglement climatique et énergie
« Réponse #28 le: janvier 22, 2024, 12:57:54 am »
0
Je suis Canadien. (...) Il y a quelque part un connard qui va péter les plombs !!!

En lisant que tu te définis avant tout comme Canadien, oui probablement (dis-nous pas que tu es un militant libéral en plus. :smiley3:).

Mais j'y crois pas une miette. Trop condescendant/prétentieux pour être autre chose que Français. :smiley17:
« Modifié: janvier 25, 2024, 02:39:30 pm par Ciné »

Ciné

  • Membre
  • ***
  • Messages: 1011
  • Respect: +125
Dérèglement climatique et énergie
« Réponse #29 le: janvier 22, 2024, 01:11:16 am »
0
Juste de même, Jivre est probablement la personne de notre communauté qui connaît le plus ce sujet. (...) Je t'invite à lire plusieurs des interventions de Jivre dans les sujets nommés plus haut. Ses interventions semblent toujours très pertinentes.

Autrement dit...

« Modifié: janvier 25, 2024, 02:39:40 pm par Ciné »

Snookey

  • Membre
  • ******
  • Messages: 11395
  • Respect: +749
Dérèglement climatique et énergie / Climate Drift and Energy
« Réponse #30 le: janvier 22, 2024, 08:21:38 am »
+1
Le gars arrive ici, pas de bonjour ou de présentation, crée une publication avec plein de liens avec des avertissements douteux et considère que les 3 qui lui ont répondu en premier sont des connards.

J'adhère à la thèse du Français.

Plume

  • Sur la Lune
  • Membre
  • ***
  • Messages: 1851
  • Soleil de minuit
  • Respect: +339
Dérèglement climatique et énergie / Climate Drift and Energy
« Réponse #31 le: janvier 22, 2024, 08:33:21 am »
+1


Le gars arrive ici, pas de bonjour ou de présentation, crée une publication avec plein de liens avec des avertissements douteux et considère que les 3 qui lui ont répondu en premier sont des connards.

J'adhère à la thèse du Français.



Mais j'y crois pas une miette. Trop condescendant/prétentieux pour être autre chose que Français. :smiley17:






Pour ma part, je pense qu'il est français, car il n'a pas vos propres tics de langage / il n'a employé aucune expression québécoise (pour le moment, du moins).
« Si la musique nous est si chère, c'est qu'elle est la parole la plus profonde de l'âme, le cri harmonieux de sa joie et de sa douleur. » (Romain Rolland)

dalporto

  • Expert en tout et en rien, mais surtout en rien.
  • Membre
  • ******
  • Messages: 14252
  • Admin capo di tutti i capi
  • Respect: +1818

Ring0

  • Membre
  • *****
  • Messages: 4051
  • Respect: +635
Dérèglement climatique et énergie / Climate Drift and Energy
« Réponse #33 le: janvier 22, 2024, 09:43:36 am »
0
Je suis Canadien.

JMJ est diplômé de l'École polytechnique (Paris), ingénieur civil de l'École nationale supérieure des télécommunications (Paris) et enseigne un cours sur l'énergie à Mines ParisTech (École Nationale Supérieure des Mines de Paris), cours en 9 parties toutes disponibles sur YouTube.

Impossible que tu sois Canadien. Seul un Français pourrait accorder une quelconque importance à ce genre de CV.

D'ailleurs, les diplômés des grandes écoles française, c'est comme les crossfitteux ou les vegans : même si tu n'a rien demandé, ils vont t'en parler. Donc quand un Français te dis qu'il est diplômé de Polytechnique, HEC, whatever, c'est très important de répondre que tu n'a jamais entendu parler de cette institution et ensuite demander c'est où ? Lille ?

Plaisir garanti.

MadChuck

  • Mad Chuck Norris
  • Membre
  • *********
  • Messages: 32094
  • Ing. BBQ
  • Respect: +2249
Dérèglement climatique et énergie / Climate Drift and Energy
« Réponse #34 le: janvier 22, 2024, 10:08:18 am »
0
Partout où les scientifiques, les écolos et la société civile ont eu le rapport de force suffisant, on a fait des gains (CFC qui détruisaient la couche d'ozone, Oxydes qui acidifiaient la pluie, plomb dans l'essence, DDT, BPC, amiante, chasse baleinière, cigarette à l'intérieur, etc.). Mais dans le cas du climat, de la biodiversité et des plastiques, nous n'avons jamais obtenu le rapport de force.

Dans certains cas nommés, ce n'est pas plus le pétrole puis l'ampoule électrique que les écolos qui ont fait des gains ? Si les technos enthousiastes n'inventent pas les HCFCs et l'essence sans plomb, c'est quoi les chances que les humains auraient arrêté la réfrigération et les moteurs à essences.

Sinon oui, l'Idée générale que certains problème sont perçu comme scientifique (et non pas informé par la science) est très présent dans le discours autour du réchauffement climatique et plusieurs veulent rester dans cette dynamique (qui a plus existé) expliquer l'effet entre le CO2 et la vapeur d'eau, de combien de degrés, on parle par millions de tonnes d'émission, combien de temps avec que X-y se dégrade, la part de l'humain, la science peut informer et répondre a des questions précises, quand vient le temps de parler de ce qu'il faut faire, la science n'a pas de réponse et des phrases comme se fier à la science ne fait pas de sens.

Un scientifique ne pouvait pas dire s'il fallait fermé les écoles ou non pendant covid et pendant combien de temps, ce n'est pas juste qu'ils avaient à peu près aucune idée des conséquences d'un côté ou de l'autre, même un simulateur de covid parfait ne va pas répondre à des questions du genre combien d'année de vie de personnes âgées vaut l'annulation des sports chez les jeunes et des bals de finissant... Dès que la réponse n'est évidemment ni zéro, ni toute, il y a un débat social non scientifique basé sur des valeurs à avoir.

Bien des gens se sont passionné sur le sujet pendant qu'il était très scientifique et maintenant que la science plus dure est de plus en plus démontrée et vraiment débattue ne sont plus à l'aise sur la suite des choses. Et parfois peinturer un peu dans un coin, les changements climatiques causé par les émissions est une urgence climatique extrème, mais je reste anti-nucléaire, je reste anti-soupoudré le ciel de particule qui reflète l'énergie solaire, anti-ogm qui prend avantage du changement de durée des saisons agricoles, parce que non j'exagerais de beaucoup la situation juste pour attiré l'attention, c'est quand même pas un des top 3 problèmes planétaires non plus là.... je prendrais sans même y penser un retour sur la santé des sols et biodiversité avant d'enlever 1.2 degrée de rechauffement dans le prochain 80 ans.

Le message de Janco est ambivalent à ce sujet. D'une part, il réveille les consciences sur l'ampleur véritable des catastrophes à venir. D'autre part, il prend un point de vue très technophile et pronucléaire, et on voit bien que ce n'est pas la nature ou le climat qu'il voudrait sauver, mais in fine, la technologie. Entre les deux, je préfère l'approche d'Aurélien Barreau par exemple.

Jivre la position anti-nucléaire, qui sera peut-être vu dans le futur comme une des pires choses de l'histoire humaine, est presque fini ;)

Et cette position sera prise comme critique sur toute position prise sur le sujet, ce n'est pas la nature ou le climat qu'ils veulent sauver, c'est la fin du capitalisme qu'ils veulent (racisme, sexisme, urbanisme) prenant le climat comme outils pour affecter quelque chose qui les passionent vraiment et sur lequel leur préférence s'adonne à toujours être parfaitement aligné à aider le climat et même être nécessaire pour celui selon eux, jamais en conflit. Si quelqu'un a très peu de confiance que l'humain va réculer technologiquement et volontairement revenir a un mode de vie d'avant 1850 un peu boosté, il va presque forcément devenir très technophile et très pro-nucléaire.
« Modifié: janvier 22, 2024, 10:14:38 am par MadChuck »

jivre

  • Membre
  • ***
  • Messages: 1746
  • Respect: +753
Dérèglement climatique et énergie / Climate Drift and Energy
« Réponse #35 le: janvier 22, 2024, 12:59:04 pm »
0
Partout où les scientifiques, les écolos et la société civile ont eu le rapport de force suffisant, on a fait des gains (CFC qui détruisaient la couche d'ozone, oxydes qui acidifiaient la pluie, plomb dans l'essence, DDT, BPC, amiante, chasse baleinière, cigarette à l'intérieur, etc.). Mais dans le cas du climat, de la biodiversité et des plastiques, nous n'avons jamais obtenu le rapport de force.

Dans certains cas nommés, ce n'est pas plus le pétrole puis l'ampoule électrique que les écolos qui ont fait des gains ? Si les technos enthousiastes n'inventent pas les HCFCs et l'essence sans plomb, c'est quoi les chances que les humains auraient arrêté la réfrigération et les moteurs à essences.

Non, mais ça peut participer à changer le rapport de forces. C'est là qu'il est utile de faire la différence entre des causes, au sens de la causalité, des éléments déclencheurs, et des conditions (défavorables ou favorables, et parmi celles-ci, nécessaires ou pas, suffisante ou pas, ou les deux).

Reste que développer de nouvelles technologies n'a jamais suffi pour limiter ou prohiber celles déjà existantes. Le développement du charbon n'a jamais mené à réduire l'utilisation du bois, l'arrivée du pétrole n'a pas réduit l'utilisation du charbon, et le nucléaire et les ENR n'ont pas fait baissé l'utilisation du pétrole.

A l'opposé, il n'y a rien qui remplace l'amiante en termes de propriétés extraordinaires et prix abordable, et pourtant on a réussi à s'en passer. Et le chanvre, qui a lui aussi des propriétés formidables, a été victime de pression politique par les entreprises chimiques comme Dupont et on l'a mis de côté pendant  près de 100 ans. Et si le couvert forestier a augmenté en Europe depuis la fin de la guerre, c'est pas à cause du pétrole, mais à cause des lois et règles de protection, de la mobilisation citoyenne, et parce que la déforestation massive a été délocalisée dans les pays du sud. Donc, l'aspect politique joue un rôle fondamental.


Citer
Sinon oui, l'Idée générale que certains problème sont perçu comme scientifique (et non pas informé par la science) est très présent dans le discours autour du réchauffement climatique et plusieurs veulent rester dans cette dynamique [...] quand vient le temps de parler de ce qu'il faut faire, la science n'a pas de réponse et des phrases comme se fier à la science ne fait pas de sens.

Comme chez le médecin, il y a une phase descriptive et une phase prescriptive. La recherche peut informer les décideurs des conséquences de tel ou tel scénario. Mais comme tu dis « il y a un débat social non scientifique basé sur des valeurs à avoir». Ce qui est exactement mon point finalement.

Si je place les scientifiques avec les écolos et la société civile, c'est parce que souvent, dans un enjeu d'environnement ou de santé publique, ils sont du même côté de la clôture contre les lobbies industriels. C'est le cas avec le climat. En 2018, 15 000 scientifiques ont signé une lettre publique appelant la population à agir rapidement, et même à la désobéissance civile. C'était à peu près la dernière chance pour rester sous les 1,5°C de réchauffement moyen et garder un climat planétaire qui ressemble à celui qu'a connu l'humanité depuis la fin de la dernière glaciation avec le développement de l'agriculture, des villes, bref, de tout ce qu'on connaît et qui a assuré notre prospérité.


Citer
Bien des gens se sont passionné sur le sujet pendant qu'il était très scientifique et maintenant que la science plus dure est de plus en plus démontrée et vraiment débattue ne sont plus à l'aise sur la suite des choses. Et parfois peinturer un peu dans un coin, les changements climatiques causé par les émissions est une urgence climatique extrème, mais je reste anti-nucléaire, je reste anti-soupoudré le ciel de particule qui reflète l'énergie solaire, anti-ogm qui prend avantage du changement de durée des saisons agricoles, parce que non j'exagerais de beaucoup la situation juste pour attiré l'attention, c'est quand même pas un des top 3 problèmes planétaires non plus là.... je prendrais sans même y penser un retour sur la santé des sols et biodiversité avant d'enlever 1.2 degrée de rechauffement dans le prochain 80 ans.

J'ai l'impression ici que tu fais un Homme de paille. C'est bizarre, tu n'as pas cité et critiqué mon paragraphe sur les absurdités de notre modèle de développement (gaspillage, obsolescence planifiée, "bullshit jobs"...). Tout cela est une conséquence de la boulimie énergétique. Nous ne manquons pas d'énergie, nous manquons de nature, oui pour les services économiques des écosystèmes (filtration de l'eau, de l'air, régulation des T°, pollinisation, fertilisation, etc.), mais même dans nos vies de tous les jours. Des médecins commencent à parler de "carence en nature" et à prescrire des randonnées en forêt. C'est un traitement efficace contre une foule de problèmes mentaux et sociaux (réhabilitation des délinquants, traitement des chocs posttraumatiques, baisse de l'anxiété, etc.). Il y a un programme de 1er et 2e à l'UQAC en «intervention sociale par le plein air», qui surfe sur ces avancées.

Pour ce qui est de l'importance du climat, je te conseille vraiment d'aller consulter les trucs de Jancovici posté par le nouveau. J'y avais déjà pensé moi même à te le référer. Il a un discours beaucoup plus lucide que les étasuniens que tu lis d'habitude, et comme toi, il est ingénieur, technophile et pro-nucléaire. Il dispose d'une large tribune en Europe, c'est pas un ti-clin, et il donne un son de cloche que tu gagnerais à connaître.



Et cette position sera prise comme critique sur toute position prise sur le sujet, ce n'est pas la nature ou le climat qu'ils veulent sauver, c'est la fin du capitalisme qu'ils veulent (racisme, sexisme, urbanisme) prenant le climat comme outils pour affecter quelque chose qui les passionent vraiment et sur lequel leur préférence s'adonne à toujours être parfaitement aligné à aider le climat et même être nécessaire pour celui selon eux, jamais en conflit. Si quelqu'un a très peu de confiance que l'humain va réculer technologiquement et volontairement revenir a un mode de vie d'avant 1850 un peu boosté, il va presque forcément devenir très technophile et très pro-nucléaire.

L'Humain recule déjà, partout, mais surtout entre les deux tropiques. Une large bande de la planète est en train de devenir périodiquement impropre à la vie humaine, avec des T° létales et un taux d'humidité proche de la saturation qui empêche le refroidissement par évapotranspiration.

Et j'ose dire que la plupart de l'énergie produite et consommée ne sert pas à nous rendre plus heureux, mais à nous rendre plus addict.

Et une personne sous l'influence de l'addiction ne peut pas atteindre la satiété. Que ce soit les multimilliardaires dont on parlait dans l'autre sujet, ou les gens qui sont addicts aux jeux vidéos, au réseaux sociaux, aux chirurgies, aux drogues, au jeu de hasard, au porno, à l'accumulation compulsive, au pouvoir qu'ils exercent sur les autres, eh bien, avec eux, on ne peut pas tendre vers aucune satiété, aucun point d'équilibre. C'est une sorte d'avidité. C'est comme essayer de remplir le tonneau percé des Danaïdes.

Alors pourquoi on doit faire des pieds et des mains, organiser toute l'activité humaine et l'économie, et engloutir le monde, pour essayer de remplir ce tonneau?? Une mission impossible!

Les gens au pouvoir sont eux mêmes addicts (à l'argent, au pouvoir, au profit, au prestige...) et ce qu'ils développent sert surtout à rendre les autres addicts et dépendants (au jeu, au porno, à leur auto, à tel ou tel abonnement...), et c'est à cela que sert le gros de l'énergie. Chauffer, loger et nourrir des humains biologiques, des vraies familles humaines, c'est une infime fraction de tout cela. Et pourtant, ce sont ces secteurs qui sont les plus visés par l'inflation, la pénurie de logements et les mesures d'économie d'énergie.
« Modifié: janvier 22, 2024, 01:15:20 pm par jivre »

Le Jam

  • Membre
  • ******
  • Messages: 12661
  • Homme blanc privilégié
  • Respect: +203
Dérèglement climatique et énergie / Climate Drift and Energy
« Réponse #36 le: janvier 22, 2024, 01:04:36 pm »
0
une questions pour les experts du domaine, je lisais un article de prese tout à l'heure qui parlait des bio-carburant pour remplacer petit à petit le kérozéne des avions, mais je ne comprends pas en quoi c'est censé être un plus écologique, c'est bien d'un point de vu indépendance vis avis des pays producteurs de pétrole mais je ne vois pas ce que ça a d'écologique les biocarbrants ? ça pollue comme le prétrol c'est de la combustion, ça fait des particulures fines, des poussières, du CO2 et ça pue non ?
"Va te coucher t'es saoul"

Tam

Ring0

  • Membre
  • *****
  • Messages: 4051
  • Respect: +635
Dérèglement climatique et énergie / Climate Drift and Energy
« Réponse #37 le: janvier 22, 2024, 01:10:41 pm »
0
une questions pour les experts du domaine, je lisais un article de prese tout à l'heure qui parlait des bio-carburant pour remplacer petit à petit le kérozéne des avions, mais je ne comprends pas en quoi c'est censé être un plus écologique, c'est bien d'un point de vu indépendance vis avis des pays producteurs de pétrole mais je ne vois pas ce que ça a d'écologique les biocarbrants ? ça pollue comme le prétrol c'est de la combustion, ça fait des particulures fines, des poussières, du CO2 et ça pue non ?

Les bios carburants sont carbo-neutres. C'est du carbone qui vient de l’atmosphère contrairement aux combustibles fossiles.

Le Jam

  • Membre
  • ******
  • Messages: 12661
  • Homme blanc privilégié
  • Respect: +203
Dérèglement climatique et énergie / Climate Drift and Energy
« Réponse #38 le: janvier 22, 2024, 01:12:28 pm »
0
une questions pour les experts du domaine, je lisais un article de prese tout à l'heure qui parlait des bio-carburant pour remplacer petit à petit le kérozéne des avions, mais je ne comprends pas en quoi c'est censé être un plus écologique, c'est bien d'un point de vu indépendance vis avis des pays producteurs de pétrole mais je ne vois pas ce que ça a d'écologique les biocarbrants ? ça pollue comme le prétrol c'est de la combustion, ça fait des particulures fines, des poussières, du CO2 et ça pue non ?

Les bios carburants sont carbo-neutres. C'est du carbone qui vient de l’atmosphère contrairement aux combustibles fossiles.

Je ne comprends pas.
"Va te coucher t'es saoul"

Tam

Ring0

  • Membre
  • *****
  • Messages: 4051
  • Respect: +635
Dérèglement climatique et énergie / Climate Drift and Energy
« Réponse #39 le: janvier 22, 2024, 01:37:10 pm »
0
Y'a du carbone dans l'air. Une plante croit en absorbant ce carbone atmosphérique. Tu transformes la plante en bio-carburant. Tu brûles le bio-carburant. Le carbone retourne dans l'atmosphère. La quantité de carbone dans l'atmosphère n'a pas changée.

Par contre, si tu brûles un combustible fossile, tu prends du carbone qui était séquestré sous terre et tu le diffuse dans l’atmosphère. Ça augmente la quantité de carbone dans l'atmosphère. 


jivre

  • Membre
  • ***
  • Messages: 1746
  • Respect: +753
Dérèglement climatique et énergie / Climate Drift and Energy
« Réponse #40 le: janvier 22, 2024, 01:40:25 pm »
+1
Ok. Je vais essayer.

Imagine le "cycle court" du carbone comme circulant sans arrêt, depuis des millions d'années, entre l'atmosphère, la biosphère et l'hydrosphère. C'est comme une quantité délimitée de carbone, une quantité finie, qui circule sans arrêt.

Mais il y a aussi un cycle "long", surtout depuis le carbonifère et le dévonien (genre, avant les dinosaures), mais qui a continué sans arrêt depuis, plus lentement, où le carbone est stocké dans la lithosphère, sous forme de calcaire, de pétrole, de charbon, et de gaz fossile. De temps en temps, surgit un volcan ou un tremblement de terre qui ressort ce carbone, mais globalement, depuis 2 ou 300 M années, il y a de moins en moins de carbone dans le cycle court.

Donc, quand on prend du biogaz et qu'on le brûle dans l'atmosphère, oui, ça crée des GES, mais c'est un carbone qui provient d'une plante, qui n'a pas été ajouté dans le cycle court. Ce même carbone qui circule sans arrêt entre l'atmosphère et les plantes.

Par contre, quand on brûle du carbone fossile, qui a été stocké dans la roche il y a 100 millions d'années, là c'est du carbone nouveau, qui surcharge le cycle court. L'atmosphère, c'est juste une partie du cycle court. Oui c'est important, parce que c'est lui qui contrôle l'effet de serre et qui influence le climat, mais à la limite, si on n'utilisait QUE des combustibles biologiques (biogaz, bois, charbon de bois, etc.) on pourrait théoriquement fonctionner à perpétuité avec des végétaux ou des détritus biologiques, qui s'échangeraient entre les réservoirs "Biosphère" et "Atmosphère".

Par contre, compte tenu que nous brûlons énormément de fossiles, et que l'atmosphère se charge de CO2, plusieurs personnes disent, avec raison, que les combustibles bio participent eux aussi à l'augmentation des GES et que c'est une fausse solution.

En fait, ce qu'il faudrait, c'est limiter, en amont, l'exploitation de nouveaux gisements fossiles, comme on l'a fait au Québec avec l'opposition à GNL et avec la loi de Legault contre l'exploration et l'exploitation de fossiles sur notre territoire. Le carbone qui reste dans le sous-sol ne polluera jamais, par définition.



Le graphique suivant date un peu (années 2000), mais il donne un coup d'oeil intéressant sur les réservoirs de carbone et les flux entre chacun.



...Bon... J'arrive pas à incorporer mes images dans le texte, mais tu peux suivre ces liens :

http://www2.ggl.ulaval.ca/personnel/bourque/s3/3.40d.jpg

http://www2.ggl.ulaval.ca/personnel/bourque/s3/3.40e.jpg
« Modifié: janvier 22, 2024, 01:49:08 pm par jivre »

Le Jam

  • Membre
  • ******
  • Messages: 12661
  • Homme blanc privilégié
  • Respect: +203
Dérèglement climatique et énergie / Climate Drift and Energy
« Réponse #41 le: janvier 22, 2024, 01:50:24 pm »
0
Y'a du carbone dans l'air. Une plante croit en absorbant ce carbone atmosphérique. Tu transformes la plante en bio-carburant. Tu brûles le bio-carburant. Le carbone retourne dans l'atmosphère. La quantité de carbone dans l'atmosphère n'a pas changée.

Par contre, si tu brûles un combustible fossile, tu prends du carbone qui était séquestré sous terre et tu le diffuse dans l’atmosphère. Ça augmente la quantité de carbone dans l'atmosphère. 



ça me semble un peu capilo-tracté d'autant plus que la plupart du temps ce sont des plantes ou des restes d'huiles produit pour la nourriture avant donc le crbonnes émis est en plus.

Par aiulleurs j'iai compris que les graisses animales étaient inclus comme bio-carburant.

ça ressemble plus à une façon de détourner le système que vraiment apporte un veritable effet positif pour l'environnement non ? Je veux dire on va pas émettre moins de CO2 ni en absorber d'avantage avec les biocarburant ne serait-ce que parceque les espaces cultivables sont limités et que juste là les plantes qu'on faisait pousser n'étaient pas brûlées ? Donc le bilan este du plus de CO2.
« Modifié: janvier 22, 2024, 01:55:24 pm par Le Jam »
"Va te coucher t'es saoul"

Tam

Le Jam

  • Membre
  • ******
  • Messages: 12661
  • Homme blanc privilégié
  • Respect: +203
Dérèglement climatique et énergie / Climate Drift and Energy
« Réponse #42 le: janvier 22, 2024, 01:54:37 pm »
0

Donc, quand on prend du biogaz et qu'on le brûle dans l'atmosphère, oui, ça crée des GES, mais c'est un carbone qui provient d'une plante, qui n'a pas été ajouté dans le cycle court. Ce même carbone qui circule sans arrêt entre l'atmosphère et les plantes.



Mais si on ne fait pas d'huile avec la plante si on ne la brûle pas elle retourne dans le sol pour faire de l'humus sans émettre de GES non ? Donc je ne comprends pas bien. Dans votre système totue plante qui meure émet du CO2 hors pas forcément ?
"Va te coucher t'es saoul"

Tam

Ring0

  • Membre
  • *****
  • Messages: 4051
  • Respect: +635
Dérèglement climatique et énergie / Climate Drift and Energy
« Réponse #43 le: janvier 22, 2024, 02:02:01 pm »
0

Donc, quand on prend du biogaz et qu'on le brûle dans l'atmosphère, oui, ça crée des GES, mais c'est un carbone qui provient d'une plante, qui n'a pas été ajouté dans le cycle court. Ce même carbone qui circule sans arrêt entre l'atmosphère et les plantes.



Mais si on ne fait pas d'huile avec la plante si on ne la brûle pas elle retourne dans le sol pour faire de l'humus sans émettre de GES non ? Donc je ne comprends pas bien. Dans votre système totue plante qui meure émet du CO2 hors pas forcément ?

La plante en se décomposant va émettre exactement la même quantité de carbone que si on l'avait brûlée. Aussi bien la brûler et en retirer un avantage.

jivre

  • Membre
  • ***
  • Messages: 1746
  • Respect: +753
Dérèglement climatique et énergie / Climate Drift and Energy
« Réponse #44 le: janvier 22, 2024, 02:06:27 pm »
0
Issh!, c'est pas si simple.

Une bonne partie de la plante, surtout dans un écosystème en croissance, va stocker son carbone dans le sol, créer des humus, favoriser la biologie du sol, etc.

Et des écosystèmes en croissance, on va en avoir besoin, pour stocker du CO2 atmosphérique, et aussi pour capitaliser sur l'augmentation des saisons de croissance due au réchauffement, un truc que MadChuck ramène sans arrêt pour banaliser le réchauffement, mais qui dépend beaucoup de nos politiques de gestion du territoire.

Donc les questions du Jam sont très pertinentes et font échos aux discussions et négociations interminables entre experts, et entre diplomates et politiciens, au sujet du climat.
« Modifié: janvier 22, 2024, 02:08:05 pm par jivre »

Ring0

  • Membre
  • *****
  • Messages: 4051
  • Respect: +635
Dérèglement climatique et énergie / Climate Drift and Energy
« Réponse #45 le: janvier 22, 2024, 02:12:47 pm »
0
Je référais évidemment au bio-carburant fait à partir d'agriculture. Qu'une vache ou un humain digère le blé d'inde ou bien qu'ils soit transformé en bio-carburant et brulé dans une voiture, ça reste la même chose au niveau carbone.

Je ne dis pas qu'il faut brûler toutes les forêts là.
« Modifié: janvier 22, 2024, 02:14:51 pm par Ring0 »

MadChuck

  • Mad Chuck Norris
  • Membre
  • *********
  • Messages: 32094
  • Ing. BBQ
  • Respect: +2249
Dérèglement climatique et énergie / Climate Drift and Energy
« Réponse #46 le: janvier 22, 2024, 02:21:59 pm »
0
Et si le couvert forestier a augmenté en Europe depuis la fin de la guerre, c'est pas à cause du pétrole, mais à cause des lois et règles de protection, de la mobilisation citoyenne, et parce que la déforestation massive a été délocalisée dans les pays du sud. Donc, l'aspect politique joue un rôle fondamental.

Mais c'est exactement beaucoup à cause du pétrole non ?



As-t'on la réforestation qui se produit dans tous les pays riches du monde en ce moment sans l'explosion des rendements par acres d'après-guerre de la révolution verte apporté par le pétrole ? Ainsi que la quasi disparation de l'énorme gaspillage alimentaire qui existe (comme dans les pays pauvre aujourd'hui) grâce aux chaines de froids et autres révolutions.

Sans devenir trop Marxistes, il ne faut pas sous-estimer les forces technologiques-économiques-industriels dans ce qui peut sembler des changements sociaux pousser par autre chose.

La disparition du Charbon aux États-Unis a beaucoup passé par les Gas de schistes.

Pour ce qui est de l'importance du climat, je te conseille vraiment d'aller consulter les trucs de Jancovici posté par le nouveau. J'y avais déjà pensé moi même à te le référer. Il a un discours beaucoup plus lucide que les étasuniens que tu lis d'habitude, et comme toi, il est ingénieur, technophile et pro-nucléaire. Il dispose d'une large tribune en Europe, c'est pas un ti-clin, et il donne un son de cloche que tu gagnerais à connaître.

Il me semble l'avoir beaucoup écouté... les gens qui avait un discours on a 3 ans pour agir sinon c'est le fin du monde dans les années 2000... roule pas mal sur le fume en terme de crédibilité.

Les gens au pouvoir sont eux mêmes addicts (à l'argent, au pouvoir, au profit, au prestige...) et ce qu'ils développent sert surtout à rendre les autres addicts et dépendants (au jeu, au porno, à leur auto, à tel ou tel abonnement...), et c'est à cela que sert le gros de l'énergie. Chauffer, loger et nourrir des humains biologiques, des vraies familles humaines, c'est une infime fraction de tout cela

Tu me semble avoir complètement passé dans une drôle d'espace mental Jivre, c'est pas comme 50% de l'énergie mondiale qui est utilisé pour climatiser les gens (chauffage ou refroidissement des buildings) ?
« Modifié: janvier 22, 2024, 02:47:19 pm par MadChuck »

Le Jam

  • Membre
  • ******
  • Messages: 12661
  • Homme blanc privilégié
  • Respect: +203
Dérèglement climatique et énergie / Climate Drift and Energy
« Réponse #47 le: janvier 22, 2024, 02:33:22 pm »
0
C'est à dire que je me méfie des effets très indirects qui déclaent dans le temps le retour sur investissement ou qui s'avère que si on a fait une erreur de cilcul, omis un paramètre ou autre fausse tout le bénéfice gagner genre l'énergie déployée pour cultiver du colsa, le angrais ou autres. Par exemple je sais que maintenant on entre dans les modèles le surplus d'effet de serre engendré par le trainées de condensation des avions, le genre d'effet indirect qui peut avoir un effet sensible sur le réchauffement climatique et qu'on aurait bien pu négliger ou oublier dans les modèle.

Je trouve aue cette histoire biocarburant ressemble plus à une niche pour contourner le système qu'une vraie solution même modérée.

Vive le nucléaire.
"Va te coucher t'es saoul"

Tam

Berslak

  • Un titre.
  • Membre
  • *****
  • Messages: 7782
  • Un texte.
  • Respect: +657
Dérèglement climatique et énergie / Climate Drift and Energy
« Réponse #48 le: janvier 22, 2024, 10:16:49 pm »
0
Je suis Canadien.

JMJ est diplômé de l'École polytechnique (Paris), ingénieur civil de l'École nationale supérieure des télécommunications (Paris) et enseigne un cours sur l'énergie à Mines ParisTech (École Nationale Supérieure des Mines de Paris), cours en 9 parties toutes disponibles sur YouTube.

Impossible que tu sois Canadien. Seul un Français pourrait accorder une quelconque importance à ce genre de CV.

Autre possibilité : Un des nombreux Français vivant dans le Plateau Mont-Royal et qui aurait décider d'obtenir sa citoyenneté canadienne.
Je suis ici seulement pour m'exprimer un peu et non pour discuter activement sur plusieurs messages. Merci de respecter mon désir de m'exprimer à petites doses.

Berslak

  • Un titre.
  • Membre
  • *****
  • Messages: 7782
  • Un texte.
  • Respect: +657
Dérèglement climatique et énergie / Climate Drift and Energy
« Réponse #49 le: janvier 22, 2024, 10:28:59 pm »
0
MadChuck :

50% de l'énergie mondiale pour le chauffage et la climatisation? Je suis curieux d'où tu prends ça. J'aurais pensé que le transport des humains et des biens était #1 dans la consommation d'énergie.
Je suis ici seulement pour m'exprimer un peu et non pour discuter activement sur plusieurs messages. Merci de respecter mon désir de m'exprimer à petites doses.