Ceci est un forum public. Les Cowboys Fringants dalporto se dissocient des opinions émises sur ce forum.

 L'Encyclopédie du Peuple

Auteur Sujet: Air guitar  (Lu 168 fois)

Charlemagne

  • Membre
  • **
  • Messages: 417
  • Respect: +522
Air guitar
« le: février 27, 2023, 07:47:19 am »
+2
 J’ai 40 ans, tirant sur le 41, j’ai mal dans le dos quand je suis stressé, mes genoux craquent quand je me lève, je suis mieux que meteo canada pour prévoir les tempêtes. Il me reste moins de cheveux et ils blanchissent, des stries de blanc ici et là. Pateil dans ma barbe, ca fait rire mes matantes de me voir avec autant de poil blanc.

Mais, je fais encore du airguitar comme une criss de légende.

J’ai donc été horrifié quand j’ai constater que mes enfants ne savaient pas ce que je faisais. Il n’y a plus de guitar hero dans la musique pop. Ils ont vu des guitaristes talentueux sur TikTok mais ils n’ont pas vu ce que c’était que de voir un guitariste s’avancer vers la foule tel Moise se preparant à fendre la mer en deux et partir un solo. Ils n’ont pas connu l’époque ou on découvrait les chansons une a une sur la cassette et qu’on entendait un solo tellement fou qu’on pensait même pas à le refaire. Ou au contraire, un riff tellement bon qu’on s’empressait de l’apprendre.

Desfois, des gens me demandes «  si tu pouvais voyager dans le temps charlemagne, tu irais où ? »

Et moi de leur répondre des trucs génériques comme « la chute du mur de berlin peut-être, je sais pas » mais en vérité, je le sais.

Si je pouvais voyager dans le temps, j’irais -et j’amenerais mes enfants avec moi- je les ammenerais en 93, dans un show de Metallica. En fait, je les ammenrais un peu avant dans la journée pour qu’ils s’habille avec des jeans troués, une chaine au porte-feuille, faite 200 km de chars en Chevette peinturé au rouleau par Dubé. Leur faire connaître l’ennuie avant l’arrivé des cellulaires.

Imagine une mer de monde, à perte de vue, toute des gens crinquées comme toi, unis par la mêmes choses, par quelque choses de viscérales qui est juste un paquet d’onde sonore. Pis là, ecstasy for Gold commence, avance et elle se met a galoper, comme seul Morricone pouvait faire galoper une chanson, la femme chante, monte de ton, puis elle s’interrompt avec la musique, les lumières s’éteignent, pis James Fucking Hetfield part le riff de entersandman.

Duuuu  -du dun-du-duuun-du-duuun

Flash de lumières et de pyrotechnique, le drum embarque, le son est tellement fort que tu le ressens dans ta colonne vertebrales, il resonne dans ta cage thoracique.

Y etait tu bon l’album noir ? Trop commerciale ? C’est pas important a soir parce que Hetfield s’approche du micro trop bas pour lui, il s’ecarte un peu dans une pose tellement reconaissable qu’on le reconnaitrait en dessin allumette.

Y a pu rien a soir qui va mal, y juste 30 000 personne qui gueulent « exit light, enter night » comme si c’etait une charge de viking contre toutes l’absurdité de ta vie, tout ce que t’a donné, tout tes sacrifices, tout ça  ne fait plus de sens à soir.

La musique ralentit, et t’attends, tandis que Hetfield pointe la foules, t’attends le «  boum! » vers la fin de entersandman, dans un grand flash de lumière .

T’ouvres les yeux, t’es dans ton salon, en 2023, ton troisième te regarde avec sa face de Lord Anglais qui rit jamais et te dis juste: t’es bizzare, pis ta musique est trop forte, j’entends pas mon cellulaire.

Fuck off, tu monte le son pour Master of puppet pis tu le regarde din yeux pendant que tu joue le riff dans le vide