Ceci est un forum public. Les Cowboys Fringants dalporto se dissocient des opinions émises sur ce forum.

 L'Encyclopédie du Peuple

Auteur Sujet: Vos souvenirs des années 90  (Lu 6444 fois)

Simone

  • Membre
  • *****
  • Messages: 7470
  • Respect: +1220
    • Presque végé !
Vos souvenirs des années 90
« le: juillet 05, 2022, 12:40:12 pm »
+2
L'autre jour (lire: il y a quelques semaines), Tam a partagé une photo du Labyrinthe sur Instagram. Ça m'a immédiatement évoqué un souvenir très précis d'être allée en ville avec ma mère (qui détestait conduire en ville) pour aller acheter des t-shirts de bands de musique au Labyrinthe (je vous laisse deviner lesquels), et de me sentir tellement "pompée" de pouvoir enfin revendiquer quelque chose comme une partie de mon identité et mon appartenance à une sous-culture grâce ces charmants gaminets. J'ai comme une vague de nostalgie des années 90 depuis - en fait, ça a commencé il y a deux ans quand j'ai lu l'autobiographie de Teigan and Sara - High School - qui déclenchait un sentiment d'inquiétante étrangeté tant leurs souvenirs semblaient proches des miens.

En même temps, j'ai eu 16 ans en l'an 2000, donc j'ai passé la majorité des années 90 à être un kid, et j'ai manqué (de peu) l'âge d'or du grunge et le renouveau du rock.

J'avais envie de vous demander, sous forme de liste, vos souvenirs les plus marquants des années 90. Pas rétrospectivement, avec votre regard d'adulte, mais plutôt comme si vous remontiez le temps, et que je vous demandais, quelque part entre 1995 et 1999...

C'est quoi le disque que t'as tellement tourné dans ton discman qu'il n'est juste plus écoutable?

C'est quoi le show qui t'as fait perdre la voix tellement tu t'es donné pendant la performance?

C'est quoi le film que tu réécoutais en boucle dans le sous-sol chez tes parents?

Les gens avec qui tu te tenais, ou ceux que tu trouvais cool, c'est quoi qu'ils écoutaient comme musique?

Et les gens que tu méprisais, ou que tu trouvais ennuyeux, eux, c'est quoi qu'ils écoutaient comme musique?

C'est quoi l'expérience qui décrit le plus les années 90 pour toi?


Je vous laisse répondre, en tout ou en partie (et je répondrai sans doute moi aussi, tantôt, ahah...).

Disclaimer: il est possible que vos souvenirs soient utilisés pour alimenter la créativité de votre humble interlocutrice.
C'est exactement ça qu'est la littérature: d'habiles mensonges qui, secrètement, disent la vérité. - Simone de Beauvoir

Tam!

  • Membre
  • *******
  • Messages: 18705
  • Respect: +2196
Vos souvenirs des années 90
« Réponse #1 le: juillet 05, 2022, 12:52:14 pm »
+1
C'est quoi le disque que t'as tellement tourné dans ton discman qu'il n'est juste plus écoutable?

Je peux difficilement en nommer un seul. Allos-y pour un top 5 . Ill communication des Beastie Boys, Siamese Dream de Smahing Pumkins, Quatre saisons dans le désordre de Daniel Bélanger, Prose Combat de MC Solaar, et Ok Computer de Radiohead.

C'est quoi le show qui t'as fait perdre la voix tellement tu t'es donné pendant la performance?

Pearl Jam à l'auditorium de Verdu en 93

C'est quoi le film que tu réécoutais en boucle dans le sous-sol chez tes parents?

Wedding Singer et Pulp Fiction

Les gens avec qui tu te tenais, ou ceux que tu trouvais cool, c'est quoi qu'ils écoutaient comme musique?

Du grunge, du rap (Cypress Hill, B-Boys, Snoop), de l'alternatif en général (Beck, Sonic Youth, Pavement...)

Et les gens que tu méprisais, ou que tu trouvais ennuyeux, eux, c'est quoi qu'ils écoutaient comme musique?

Du dance. Les compilations de MC Mario. La musique qui jouait à la Marina de Repentigny, quoi.

C'est quoi l'expérience qui décrit le plus les années 90 pour toi?

Aller à Lollapaloza au Parc Jean Drapeau en 1994 et dans des Rave. (Jen ai fait 3-4 + des after hours)
Ex-emo viré woke et pseudo-homo-sophistiqué avec le temps

dalporto

  • Expert en tout et en rien, mais surtout en rien.
  • Membre
  • ******
  • Messages: 14219
  • Admin capo di tutti i capi
  • Respect: +1814
Vos souvenirs des années 90
« Réponse #2 le: juillet 05, 2022, 01:22:57 pm »
+1
C'est quoi le disque que t'as tellement tourné dans ton discman qu'il n'est juste plus écoutable?

J'en était probablement encore au walkman.  Les 1990 ont marqué une transition du metal vers le punk rock, donc:  Le Black Album de Metallica, Fear of the Dark, de Iron Maiden, Cowboys from Hell & Vulgar Display & Far Beyond Driven de Pantera.  Nevermind en quelque part.  Dookie de Green Day, Smash de Offspring, Stranger than Fiction de Bad Religion, ...And out comes the wolves de Rancid, et autres que pas grand monde ici connaissent.

C'est quoi le show qui t'as fait perdre la voix tellement tu t'es donné pendant la performance?


Probablement The Vandals à l'un des 4-5 Vans Tour que j'ai assisté dans les 90s.

C'est quoi le film que tu réécoutais en boucle dans le sous-sol chez tes parents?

Je dirais Trainspotting et Basketball Diaries.


Les gens avec qui tu te tenais, ou ceux que tu trouvais cool, c'est quoi qu'ils écoutaient comme musique?


On venait tous d'un background de heavy metal.  Ça s'est scindé en deux vers 1995-1996, une gang vers le punk / punk-rock, et l'autre dans le gros death metal.

Et les gens que tu méprisais, ou que tu trouvais ennuyeux, eux, c'est quoi qu'ils écoutaient comme musique?

Les dance mix de Musique Plus et du rap.

C'est quoi l'expérience qui décrit le plus les années 90 pour toi?

Je sais pas trop.

Fumer en dedans dans les bars / spectacles mettons?  Même dans le cégep en passant.  Si j'y vais avec un show comme Tam, je dirais Metallica à l'extérieur à l'Hippodrome de Québec en...  1994?  J'avais jamais vu une brique de hash grosse de même avant, le gars m'avait échangé un 14 contre le prix d'une bière.  J'ai aussi ramassé une centaine de 30 sous par terre avant de me rendre compte que j'avais un trou dans ma poche.

MadChuck

  • Mad Chuck Norris
  • Membre
  • *********
  • Messages: 32067
  • Ing. BBQ
  • Respect: +2248
Vos souvenirs des années 90
« Réponse #3 le: juillet 05, 2022, 02:08:02 pm »
+1
C'est quoi le disque que t'as tellement tourné dans ton discman qu'il n'est juste plus écoutable?
Hum sans être 100% certain, je ne serais pas surpris si c'est Antichrist Superstar qui a le plus tourné

C'est quoi le show qui t'as fait perdre la voix tellement tu t'es donné pendant la performance?
Le racoin loin de la gaspésie était pas tant show live de gros band, je me souviens encore de Kevin Parent unplugged dans la petite école par exemple.

C'est quoi le film que tu réécoutais en boucle dans le sous-sol chez tes parents?
On avait pas le sous-sol fini avec plus d'une tv/magnétoscope, alors j'avais pas tant de réécoutage en boucle de film dans mon enfance (que ce soit le Roi Lion très jeune ou après), dans les VHS que j'ai écouté pas mal

Pulp Fiction
Trainspotting
La Belle Verte
La Reine Margot

Quand le VHS de Woodstock 99' est sortie je l'ai écouté pas mal, ainsi que 2 VHS de NiN, un rempli de vidéo clip et l'autre de backstage/show live/entrevue, etc....

Les gens avec qui tu te tenais, ou ceux que tu trouvais cool, c'est quoi qu'ils écoutaient comme musique?

Ça toujours été depuis très jeune un exercice très fake pour moi avec presque tous le monde qui avait des goûts publics très différents qu'en privé, je me souviens de quelqu'un chier sur Greenday en groupe alors que je savais qu'il avait écouté Dookie en boucle ou du monde faire semblant que Smash était pas leur album d'Offspring préféré pour être différent. Les 2 gars les plus thought du village était les 2 seuls à avouer que sans avoir les albums chez eux ça les dérangeait pas les Backstreet boys quand ça passe à la radio, alors que presque tous le monde aimaient ça et aujourd'hui ils peuvent l'admettre.

Fait que bref, j'aimais mieux les pas super cool qui écoutait du Korn et autre affaire hyper de base populaire, je ne mettais pas trop de point là-dedans. Je pouvais donner des points si tu disais préférer disons Rancid à GreenDay, mais c'était très perfomatif de ma part et juste des choses que tu apprenais à dire.

Et les gens que tu méprisais, ou que tu trouvais ennuyeux, eux, c'est quoi qu'ils écoutaient comme musique?

Étant zéro cool en musique et certains de mes bon amis proches aussi zéro cool en musique, je n'avais pas vraiment de barre à mépris sur cet angle. Mon snobisme a toujours plus été autour des jeux vidéos-cinéma que musique.

C'est quoi l'expérience qui décrit le plus les années 90 pour toi?

Pas facile ici de distinguer qui décrit plus la jeunesse/secondaire avec années 90s en particulier (et qui n'était pas commun/présent dans les années 70s/80s et non juste pas que je n'était pas la), première chose qui vient en tête, c'était regarder le VHS de Woodstock 99 en gagne, ça fittait dans ce qui appelait la fin de l'histoire à l'époque et la grande mouvance exprimée dans la Matrice et tout plein de média avant le 11 septembre qu'on avait créé une vie trop facile pour l'humain et qu'ils angoissaient/se choquaient sans raison.

Les cartes magiques, les vhs à bas prix et les consoles à cassette de type Nintendo. Parce que beaucoup de chose qui vient en tête j'imagine était très similaire pour les jeunes de 1978, 1985 et 2004

Simone

  • Membre
  • *****
  • Messages: 7470
  • Respect: +1220
    • Presque végé !
Vos souvenirs des années 90
« Réponse #4 le: juillet 05, 2022, 02:16:48 pm »
0

Quand le VHS de Woodstock 99' est sortie je l'ai écouté pas mal, ainsi que 2 VHS de NiN, un rempli de vidéo clip et l'autre de backstage/show live/entrevue, etc....


Closure  :smiley27:

C'était disponible sur YouTube un temps, je ne sais pas s'il est encore là.
C'est exactement ça qu'est la littérature: d'habiles mensonges qui, secrètement, disent la vérité. - Simone de Beauvoir

MadChuck

  • Mad Chuck Norris
  • Membre
  • *********
  • Messages: 32067
  • Ing. BBQ
  • Respect: +2248
Vos souvenirs des années 90
« Réponse #5 le: juillet 05, 2022, 02:21:29 pm »
0
Closure  :smiley27:

C'était disponible sur YouTube un temps, je ne sais pas s'il est encore là.

a oui ca devait être ça:
https://en.wikipedia.org/wiki/Closure_(video)

https://www.youtube.com/watch?v=NoKi4coyFw0

Simone

  • Membre
  • *****
  • Messages: 7470
  • Respect: +1220
    • Presque végé !
Vos souvenirs des années 90
« Réponse #6 le: juillet 05, 2022, 02:30:44 pm »
0
Ouais, je me rappelle des snippets comme celui de l'éléphant.

Et le Broken movie qui a, somehow, été disponible sur YouTube pendant quelques mois (malgré le contenu extrêmement graphique). C'est comme une longue version des clips les plus troublants de NIN, comme Sin ou Wish.

La partie documentaire de Closure est accessible ici: https://www.youtube.com/playlist?list=PLE17409158BDC59B2
C'est exactement ça qu'est la littérature: d'habiles mensonges qui, secrètement, disent la vérité. - Simone de Beauvoir

sharl

  • Roi des -1
  • Membre
  • ******
  • Messages: 8264
  • Respect: -400
Vos souvenirs des années 90
« Réponse #7 le: juillet 05, 2022, 03:57:00 pm »
0
Difficile de parler des années '90 sans parler de cette déferlante planétaire:

https://www.youtube.com/watch?v=vIed4jJarog
« Modifié: juillet 05, 2022, 04:00:23 pm par sharl »

MadChuck

  • Mad Chuck Norris
  • Membre
  • *********
  • Messages: 32067
  • Ing. BBQ
  • Respect: +2248
Vos souvenirs des années 90
« Réponse #8 le: juillet 05, 2022, 04:07:41 pm »
0
Allegria et l'expension rapide du cirque fait très milieu des années 90s aussi pour moi:
https://www.youtube.com/watch?v=68483tVx0eA

Softimage qui fait Jurassic Park, le Cirques, Alcan, Bombardiers, le Québec inc. semblait encore "gros" ou du moins vendu comme tel, Couche Tard et Dollarama sont d'excellent succès de gestion, mais c'est moins prestigieux.

À l'époque, on pouvait encore complètement mentir une population à propos du Moteur Roue révolutionnaire d'Hydro-Québec à Découverte, on était sans défense face à la propagande.

Berslak

  • Un titre.
  • Membre
  • *****
  • Messages: 7767
  • Un texte.
  • Respect: +652
Vos souvenirs des années 90
« Réponse #9 le: juillet 05, 2022, 04:23:48 pm »
0
Propagande?
Je suis ici seulement pour m'exprimer un peu et non pour discuter activement sur plusieurs messages. Merci de respecter mon désir de m'exprimer à petites doses.

MadChuck

  • Mad Chuck Norris
  • Membre
  • *********
  • Messages: 32067
  • Ing. BBQ
  • Respect: +2248
Vos souvenirs des années 90
« Réponse #10 le: juillet 05, 2022, 05:11:04 pm »
0
Propagande?

De ce que j'en comprends la seule chose qui était différent chez la version d'HQ versus la compétition, c'était où la conversion des batteries DC en courant AC pour le moteur était effectué et ce n'était pas l'idéal pour l'époque, d'où le pourquoi la compétition gagnait tous les contrats d'appel d'offre.

C'était pas du tous ce que moi et les autres avaient retenue de ce qui nous était présenté:

Objet de promesses électorales faites par les libéraux au pouvoir lors de la campagne électorale de l'Élection générale québécoise de 1994 et démontrant des performances prometteuses dans un reportage télévisuel de l'émission de culture scientifique Découverte1, le projet cristallise un sentiment de réussite québécoise dans une tranche de la population


Le gouvernement et HQ avait hypé le projet de beaucoup j'ai l'impresion, c'est par pour rien Testla et compagnie ne les utilises pas aujourd'hui et que chez ceux qui les utilisent ça na causé aucune révolution (Protean Electric et companie), c'est plus pour les camions/autobus.

Je ne pense pas que le moteur ai jamais été le défis dans les voitures életriques et les moteurs roues sont une inventions de 1880s dont monsieur Diesel en avait utilisé, ça nous était présenté comme un game changer qui changerait quoi que ce soit.

Le président de TM4 avait tous expliquer dans une entrevue de radio bien plus tards, la limite des innovations actuelles et pourquoi ça n'avait pas décollé, je ne sais pas si ça se trouve.

Charlemagne

  • Membre
  • **
  • Messages: 417
  • Respect: +522
Vos souvenirs des années 90
« Réponse #11 le: juillet 05, 2022, 05:58:22 pm »
+3
Propagande?

De ce que j'en comprends la seule chose qui était différent chez la version d'HQ versus la compétition, c'était où la conversion des batteries DC en courant AC pour le moteur était effectué et ce n'était pas l'idéal pour l'époque, d'où le pourquoi la compétition gagnait tous les contrats d'appel d'offre.

C'était pas du tous ce que moi et les autres avaient retenue de ce qui nous était présenté:

Objet de promesses électorales faites par les libéraux au pouvoir lors de la campagne électorale de l'Élection générale québécoise de 1994 et démontrant des performances prometteuses dans un reportage télévisuel de l'émission de culture scientifique Découverte1, le projet cristallise un sentiment de réussite québécoise dans une tranche de la population


Le gouvernement et HQ avait hypé le projet de beaucoup j'ai l'impresion, c'est par pour rien Testla et compagnie ne les utilises pas aujourd'hui et que chez ceux qui les utilisent ça na causé aucune révolution (Protean Electric et companie), c'est plus pour les camions/autobus.

Je ne pense pas que le moteur ai jamais été le défis dans les voitures életriques et les moteurs roues sont une inventions de 1880s dont monsieur Diesel en avait utilisé, ça nous était présenté comme un game changer qui changerait quoi que ce soit.

Le président de TM4 avait tous expliquer dans une entrevue de radio bien plus tards, la limite des innovations actuelles et pourquoi ça n'avait pas décollé, je ne sais pas si ça se trouve.

J'ai fait un stage à l'IREQ au département de robotique et j'ai cotoyé plusieurs personnes qui ont travaillé sur le moteur roue. De ce que j'ai compris, la révolution n'était pas tant dans le moteur mais dans le contrôle du moteur car plutôt que d'être un moteur asynchrone, c'était un moteur synchrone. Nous avions une meuleuse qui était monté sur le moteur roue, elle développait 6KW, tournait à 6000 tours/minutes et n'était pas plus gros que le moteur d'un banc de scie. Les moteurs synchrones existent depuis 100 ans, mais le contrôles de ceux-ci était nouveau. En utilisant un synchrone, si on demandait une vitesse de 5000 RPM mais qu'on faisait tourner le moteur à 5500 RPM, on générait de l'énergie, chose qui ne se faisait pas à l'époque avec un Asynchrone. Pierre Couture, le responsable du projet, était aussi sur le projet du Tokamak de Varenne avant de travailler sur le moteur roue. On dit à l'interne veut que le projet ait été cancellé par le fédéral en plein contexte référendaire au profit d'un projet similaire en Ontario afin d'éviter que le Québec ait de l'avance sur le plan atomique.

De ce que j'ai vu à l'IREQ, c'est que toutes l'énergie de la recherche est poussé sur le théorique. Les chercheurs sur place manquent cruellement d'esprit pratique. Mon stage consistait à faire travailler le Scompie (robot soudeur d'Hydro-Québec) sous l'eau, projet prévu sur 2-3 stages. Après les deux premières semaine passé sur un projet auxiliaire, j'ai mis le robot dans une trip de tracteur. durée du stage: 4 semaines. Résultat: des chercheurs faché d'une méthode Redneck.

Par la suite, j'ai croisé TM4 à trois reprise et je ne suis pas surpris ni déçu de ce qui s'est passé. Ils ont la même attitude. Quand j'ai dû les aider pour leur problèmes de résonnance vibratoire, j'ai eu droit à du "top secret", "trop complexe pour expliquer" et "on va pas mettre une simple pesé pour régler la résonnance" alors que la résonnance est directement lié à la masse.


Charlemagne

  • Membre
  • **
  • Messages: 417
  • Respect: +522
Vos souvenirs des années 90
« Réponse #12 le: juillet 05, 2022, 06:07:10 pm »
+1
C'est quoi l'expérience qui décrit le plus les années 90 pour toi?

De la musique à Musique Plus.


Simone

  • Membre
  • *****
  • Messages: 7470
  • Respect: +1220
    • Presque végé !
Vos souvenirs des années 90
« Réponse #13 le: juillet 05, 2022, 06:58:10 pm »
0
C'est quoi l'expérience qui décrit le plus les années 90 pour toi?

De la musique à Musique Plus.

Good call! J'ai jamais vraiment écouté Musique Plus. C'est comme un gros pan qui manque à mon expérience des années 90.
C'est exactement ça qu'est la littérature: d'habiles mensonges qui, secrètement, disent la vérité. - Simone de Beauvoir

Berslak

  • Un titre.
  • Membre
  • *****
  • Messages: 7767
  • Un texte.
  • Respect: +652
Vos souvenirs des années 90
« Réponse #14 le: juillet 05, 2022, 07:24:05 pm »
0
Faut pas charrier. Il y en avait encore pas mal à MusiquePlus dans les années 2000.

J'y ai découvert Les Trois Accords, Malajube, Muse et Franz Ferdinand dès leurs débuts (débuts en Amérique du Nord pour Muse) autour de 2004 je pense.

Même dans les années 2010, quand il y avait de la musique la nuit seulement, je l'écoutais la nuit en revenant de la job vu que je travaillais de soir.  Je me rappelle que c'est là que j'ai vu Les DeuxLuxes pour la toute première fois.
« Modifié: juillet 05, 2022, 08:11:19 pm par Berslak »
Je suis ici seulement pour m'exprimer un peu et non pour discuter activement sur plusieurs messages. Merci de respecter mon désir de m'exprimer à petites doses.

Lisa

  • A toujours raison
  • Membre
  • ******
  • Messages: 14555
  • Jeannette officielle du forum
  • Respect: +1316
Vos souvenirs des années 90
« Réponse #15 le: juillet 05, 2022, 07:49:13 pm »
0
Les années dont j'ai le plus de souvenirs ce sont les années 00

Dans les années '90 (3 ans à 12 ans pour moi) je n'écoutais pas vraiment de musique. J'avais ma cassette d'Allegria, pis une couple de vinyles enregistrés sur des cassettes (principalement de l'humour, Paul et Paul, les Carcasses, etc.). J'avais un mix-tape que mon père avait fait pour ma mère, des compils de musique populaire d'une "amie" du primaire qui tentait de me rendre "in", quelques autres affaires (jean leloup? les beatles? faudrait je retrouve mes cassettes).
"It's amazing how I can feel sorry for you and hate you at the same time. I'm sure there's a German word for it." - Lisa

Lisa

  • A toujours raison
  • Membre
  • ******
  • Messages: 14555
  • Jeannette officielle du forum
  • Respect: +1316
Vos souvenirs des années 90
« Réponse #16 le: juillet 05, 2022, 07:50:44 pm »
0
Ah j'avais la cassette de Jordi aussi.
"It's amazing how I can feel sorry for you and hate you at the same time. I'm sure there's a German word for it." - Lisa

Simone

  • Membre
  • *****
  • Messages: 7470
  • Respect: +1220
    • Presque végé !
Vos souvenirs des années 90
« Réponse #17 le: juillet 05, 2022, 08:37:22 pm »
0
J'ai aussi ramassé une centaine de 30 sous par terre avant de me rendre compte que j'avais un trou dans ma poche.

 :smiley36:
C'est exactement ça qu'est la littérature: d'habiles mensonges qui, secrètement, disent la vérité. - Simone de Beauvoir

Simone

  • Membre
  • *****
  • Messages: 7470
  • Respect: +1220
    • Presque végé !
Vos souvenirs des années 90
« Réponse #18 le: juillet 05, 2022, 08:51:24 pm »
0
Vos réponses m'enlignent sur beaucoup d'affaires (comme le fait que tout le monde haïssait le dance  :smiley36:), mais en même temps, ça me fait surgir de nouvelles questions:

Est-ce qu'il y avait des rivalités entre les gens qui écoutaient du métal / punk / rock-ish et ceux qui étaient plus dans le rap / musique électro?

À mon école, pas tant, mais en même temps, j'étais pas assez impliquée dans l'organisation sociale pour vraiment comprendre les relations de pouvoir.

Aussi, c'était quoi l'importance d'internet dans vos vies?

Ici, on a eu Internet en 1993 et j'ai été très jeune très active sur les chats (Infinit pour toujours), mais dans mon souvenir, les gens "cools" utilisaient très peu Internet parce qu'ils n'en avaient pas besoin pour avoir une vie sociale, alors qu'en tant que rejet, c'était l'endroit parfait pour parler avec d'autres rejets. Et ça été super important dans le développement de mes goûts musicaux. J'avais genre 13 ans et 3/4 quand j'ai fait une première rencontre IRL avec un dude des internets (rencontre platonique, par ailleurs, je le précise parce que notre différence d'âge donne l'impression que c'était louche, mais non), un métalleux full anxieux socialement, un peu plus vieux que moi (cégep vieux? il devait avoir 18 ans dans le temps), qui me prêtait (au début) et gravait (quand c'est devenu mainstream) plein de CDs de métal à une époque où 1- ça coûtait crissement cher et 2- c'était pas si simple de découvrir ça si tu n'avais pas quelqu'un pour t'initier (avant le peer-to-peer et les torrents). On est encore des amis d'Internet et c'est genre la première personne que j'appelle quand y'a un show de Godspeed You ! Black Emperor à Montréal.

Bref. Utilisiez-vous Internet? Socialement ou musicalement?
C'est exactement ça qu'est la littérature: d'habiles mensonges qui, secrètement, disent la vérité. - Simone de Beauvoir

MadChuck

  • Mad Chuck Norris
  • Membre
  • *********
  • Messages: 32067
  • Ing. BBQ
  • Respect: +2248
Vos souvenirs des années 90
« Réponse #19 le: juillet 05, 2022, 09:12:02 pm »
0
Est-ce qu'il y avait des rivalités entre les gens qui écoutaient du métal / punk / rock-ish et ceux qui étaient plus dans le rap / musique électro?

À mon école, pas tant, mais en même temps, j'étais pas assez impliquée dans l'organisation sociale pour vraiment comprendre les relations de pouvoir.

Mon école secondaire avait du anglophone vs francophone, un peu de la gagne du sport potteux vs les "freaks" potteux, mais il n'avait vraiment pas les rappeux, les disco, les metalleux.

Aussi, c'était quoi l'importance d'internet dans vos vies?

1993 Internet était quelque chose de mentionné dans des revues pour moi on était juste connecté par téléphone à des serveurs BBM avec un modem très très lent (2K ou 4K environ au lieu des 14k à 56k utilisé pour Internet), 2 familles l'ont eu assez tôt, un en se connectant sur le cégep en ville et j'ai peut-être été la première fois sur yahoo autour de 1994 à 1996 ?

Je me souviens pas à quelle année j'ai eu Internet, mais me semble qu'on avait un modem 56k et c'était sur un Pentium 200mmx qui est sortie en 1997 et sur Windows 98, j'ai l'impression que ce serait autour de 1998/1999

Ça me semble maintenant fou l'idée qu'il y avait eu juste 3 années de passé entre la sortie du Pentium 200mmx en 1997 et le Thunderbird 1000 mhz juin 2000.

Bref très peu MIRC, mais pas mal de ICQ, seulement avec des gens connu IRL, peut-être quasi exclusivement à parti de l'an 2000 cependant, dans les années 90 Internet, c'était très en background pour moi.

Je pense que je pourrais reconnaitre les 3-4 premiers Mp3 téléchargé (C'était les 3-4 seules chanson sur l'ordinateur), il y avait Loser de Beck.

Berslak

  • Un titre.
  • Membre
  • *****
  • Messages: 7767
  • Un texte.
  • Respect: +652
Vos souvenirs des années 90
« Réponse #20 le: juillet 05, 2022, 10:01:34 pm »
0
Simone :

Internet en 1993? Avant Netscape?? (Netscape est arrivé en 1994)

Genre, les BBS et autres trucs super geeks??
« Modifié: juillet 05, 2022, 10:05:56 pm par Berslak »
Je suis ici seulement pour m'exprimer un peu et non pour discuter activement sur plusieurs messages. Merci de respecter mon désir de m'exprimer à petites doses.

Simone

  • Membre
  • *****
  • Messages: 7470
  • Respect: +1220
    • Presque végé !
Vos souvenirs des années 90
« Réponse #21 le: juillet 05, 2022, 10:08:57 pm »
+1
Sinon, mes réponses... elles peuvent comme toutes être divisées en deux parties: quand j'étais juste nerd et rejet, et quand je me suis mise à chatter sur IRC, que j'étais toujours nerd, un peu moins rejet, et que je m'étais découvert une personnalité.  :smiley36:

C'est quoi le disque que t'as tellement tourné dans ton discman qu'il n'est juste plus écoutable?
Pré-1998: The Very Best of Queen et Big Shiny Tunes 2
Après 1998: dur à dire, j'aurais envie de faire un top 5 comme Tam!, ça donnerait quelque chose comme Pretty Hate Machine, Sensucht, l'album éponyme (aka Black album) de Metallica, Nirvana Unplugged in New York et Antichrist Superstar.

(Je pense qu'on a écouté Holy Wood dix fois plus souvent que Antichrist Superstar, mais il est est sorti en 2000).

On pourrait ajouter un album des Smashing Pumpkings, genre Siamese Dream ou Melon Collie and the Infinite sadness.

J'écoutais aussi souvent Love at first sting de Scorpions, c'est mon côté kitsch non-assumé.

C'est quoi le show qui t'as fait perdre la voix tellement tu t'es donné pendant la performance?
Pense pas avoir vu de show dans les années 90, sauf peut-être Okoumé au Festibel à Beloeil. Mon premier show c'était Marilyn Manson au Métropolis en 2000 et il s'est fracturé un doigt en décrissant son bass drum donc le show a duré moins de 40 minutes. Décevant.

C'est quoi le film que tu réécoutais en boucle dans le sous-sol chez tes parents?
Pré-1998: j'étais dans ma phase Léonardo Di Caprio donc surtout Romeo + Juliet et Basketball Diaries, saupoudré de Les quatre filles du Dr March (Christian Bale :smiley27:) et Dirty Dancing. Et Legend of the falls. J'avais un poster GÉANT de Brad Pitt en Tristan Ludlow. Je l'ai enlevé quand j'ai eu un poster géant de Trent Reznor habillé en vinyle à la place.
Après 1998: définitivement The Exorcist, puis en cachette de mes amies, 10 things I hate about you. Quand on s'est mis à consommer récréativement de manière quasi-permanente: Dazed and Confused, Detroit Rock City, Outside Providence.

Les gens avec qui tu te tenais, ou ceux que tu trouvais cool, c'est quoi qu'ils écoutaient comme musique?

Pré-1998: en secondaire 2, j'avais un gros kick sur un p'tit bum aux cheveux longs (et un peu gras, meh) qui venait toujours me quêter des pastilles avant les cours pour cacher son haleine de pot en classe. Il portait quasiment en permanence un chandail de Korn et il m'avait tapé Life is peachy  :smiley27: Un mandné, je lui ai dit que je voulais fumer du pot avec lui pour essayer (aaah, avoir 14 ans) et il m'avait roulé un mini joint qu'on a fumé derrière l'aréna à l'école. J'ai rien senti et ça a pris un autre deux ans avant que j'expérimente à nouveau.

Sinon, j'essayais d'intégrer une clique qui trippait genre sur Mase (pas sûre ça s'écrit de même?) mais j'étais pas capable de faire semblant d'aimer ça.

Après 1998: les gens "cools" dans mon escadron de cadets écoutaient du punk et c'était ok, mais moins mon genre. Les amis de mon frère et mes amis d'Internet écoutaient de l'industriel et du métal, pis c'est ça qui m'intéressait.

Et les gens que tu méprisais, ou que tu trouvais ennuyeux, eux, c'est quoi qu'ils écoutaient comme musique?

Pas mal comme MadChuck, pas sûre d'avoir jamais méprisé personne ouvertement, mais c'est sûr qu'un moment donné, je me suis mise à chialer contre "la pop" de manière performative.

C'est quoi l'expérience qui décrit le plus les années 90 pour toi?

Parce que ça a eu une grande importance dans le développement de ma personnalité, je dirais que c'est probablement l'utilisation de mIRC (et ICQ comme répondeur quand on n'était pas branché sur mIRC) pour communiquer avec des gens et le téléchargement de musique quand ça a commencé à lever.

Aussi: Commander des disques via des faux comptes de la Maison Columbia. Aller magasiner des disques de métal au Archambault. Acheter mes premiers chandails de band au Labyrinthe, comme évoqué ci-haut.
« Modifié: juillet 06, 2022, 09:53:09 am par Simone »
C'est exactement ça qu'est la littérature: d'habiles mensonges qui, secrètement, disent la vérité. - Simone de Beauvoir

Simone

  • Membre
  • *****
  • Messages: 7470
  • Respect: +1220
    • Presque végé !
Vos souvenirs des années 90
« Réponse #22 le: juillet 05, 2022, 10:12:39 pm »
0
Simone :

Internet en 1993? Avant Netscape?? (Netscape est arrivé en 1994)

Genre, les BBS et autres trucs super geeks??

Ah, peut-être que mon message n'est pas clair, mais oui, on a eu Internet en 1993, parce que mon père programmait des affaires à l'époque. Il utilisait les BBS et d'autres affaires que je ne connais pas vraiment (genre, des serveurs faits pour diffuser des nouvelles mais sur lesquels il téléchargeait des choses? ça vous dit tu de quoi?). J'allais pas sur Internet en 1993 parce que j'avais 9 ans (je lisais les livres du Club des Baby-sitters en boucle), mais j'ai commencé à y aller à 11 ans, j'allais sur un chat qui s'appelait QuébecNet et c'était intégré sur une page web. On avait un modem 28.8 que j'enroulais dans une serviette pour pouvoir me connecter quand mes parents étaient couchés (pis pas les réveiller avec le bruit de fou). Ce que je veux dire, c'est que je pense que le fait de l'avoir eu très tôt a fait que j'ai commencé quand même tôt à l'utiliser de manière fonctionnelle, parce que c'était comme "normal" chez nous.
« Modifié: juillet 05, 2022, 10:15:39 pm par Simone »
C'est exactement ça qu'est la littérature: d'habiles mensonges qui, secrètement, disent la vérité. - Simone de Beauvoir

Berslak

  • Un titre.
  • Membre
  • *****
  • Messages: 7767
  • Un texte.
  • Respect: +652
Vos souvenirs des années 90
« Réponse #23 le: juillet 05, 2022, 10:48:18 pm »
0
Ah ok, ça a plus d'allure si tu as commencé en 1995 à l'utiliser. Une bonne partie des gens avec une formation universitaire commençait à l'utiliser pas mal à ce moment-là avec un modem 14.4 ou 28.8.  Je me rappelle avoir montré à un ami étudiant riche que j'enviais son 56.6...

Ça veut donc dire que tu as commencé à l'utiliser pas mal en même temps que les vieux comme moi qui étaient à l'université pendant ces années.

Pour ma part, j'ai vu la première fois le gros N du premier Netscape sur un ordi de l'université utilisé par quelqu'un d'autre à ma première session à Sherbrooke à l'automne 1994.  Par la suite, j'ai utilisé de façon progressive Internet pour des loisirs douteux tout le long de mon bac jusqu'à la fin de 1998.  Et c'était toujours sur les ordis de l'université car je n'avais même pas d'ordi chez moi à l'époque. Même que ça a été juste en 2003 que j'ai eu un ordi à moi car entre-temps, je me contentais de squatter l'ordi de mes blondes et de ma job pour mon usage personnel...

Plus de détails plus tard pour les loisirs douteux (mIRC, download de photos de belles madames, etc.). Dans le un peu moins douteux, j'ai rencontré ma première blonde à presque 23 ans sur mIRC en 1997.
« Modifié: juillet 05, 2022, 11:25:02 pm par Berslak »
Je suis ici seulement pour m'exprimer un peu et non pour discuter activement sur plusieurs messages. Merci de respecter mon désir de m'exprimer à petites doses.

Berslak

  • Un titre.
  • Membre
  • *****
  • Messages: 7767
  • Un texte.
  • Respect: +652
Vos souvenirs des années 90
« Réponse #24 le: juillet 05, 2022, 10:55:44 pm »
0
Ton père devait télécharger des choses sur des serveurs ftp j'imagine.  J'ai jamais utilisé ça mais j'en ai souvent entendu parler.
Je suis ici seulement pour m'exprimer un peu et non pour discuter activement sur plusieurs messages. Merci de respecter mon désir de m'exprimer à petites doses.

dalporto

  • Expert en tout et en rien, mais surtout en rien.
  • Membre
  • ******
  • Messages: 14219
  • Admin capo di tutti i capi
  • Respect: +1814
Vos souvenirs des années 90
« Réponse #25 le: juillet 05, 2022, 10:59:10 pm »
0
Est-ce qu'il y avait des rivalités entre les gens qui écoutaient du métal / punk / rock-ish et ceux qui étaient plus dans le rap / musique électro?


Tout à fait.  Des rappeurs de l'Islet vs notre gang de Montmagny (plus metal / punk comme précédemment mentionné).  On se ramassait 3-4 fois par année durant 2-3 ans chez des amies communes à La Pocatière (du temps qu'elles étaient au Cégep là possiblement, j'ai un blanc), et invariablement, ça virait en chiard et en claques sur la gueule à cause de leur estie de rap de marde.  Pour leur point de vue, tu vires la phrase à l'envers.



Bref. Utilisiez-vous Internet? Socialement ou musicalement?

Internet est rentré chez nous assez tôt, via mon père qui s'est ramassé à être responsable du Globetrotter de Telus.  On avait genre 25 heures gratuites par mois, mais le bonhomme ne voulait pas que je m'en serve, et bien honnêtement, je n'en ai pas vu l'intérêt avant l'arrivée de Kazaa et Limewire.  J'ai même pas vu Napster passer.  Anyway ça se passait encore par téléphone la vie sociale à cette époque.

Ça a été au début des années 2000, quand le "haute vitesse" pas de modem qui griche est arrivé que je me suis plus intéressé à la chose, et qu'on aille un forfait potable, pas si longtemps avant mon arrivée sur le forum en 2003-2004, alors que mon but premier était de trouver des partitions des CFs.

J'ai été sur ICQ et mIRC, mais contrairement à certains chums, j'ai vraiment pas aimé ça, mais ça achevait pas mal aussi dans ce temps-là.

MadChuck

  • Mad Chuck Norris
  • Membre
  • *********
  • Messages: 32067
  • Ing. BBQ
  • Respect: +2248
Vos souvenirs des années 90
« Réponse #26 le: juillet 05, 2022, 11:06:32 pm »
0
(genre, des serveurs faits pour diffuser des nouvelles mais sur lesquels il téléchargeait des choses?

Serveur Usenet peut-être, je me souviens avoir vu (google je pense a créer des archives) des vieilles conversation entre universitaires sur le hockey et d'autre sujet,

https://en.wikipedia.org/wiki/Usenet
Users read and post messages (called articles or posts, and collectively termed news) to one or more categories, known as newsgroups. Usenet resembles a bulletin board system (BBS) in many respects and is the precursor to Internet forums that became widely used. Discussions are threaded, as with web forums and BBSs, though posts are stored on the server sequentially

Fait pour les fils de nouvelles, ça supportait les emails et les fichiers aussi.

Tu avais des news group avec des points et des sous-categorie du genre news.canada

C'est un peu faire de l'archéologie:
https://cacm.acm.org/news/248041-21-million-of-the-oldest-internet-posts-are-now-online-for-anyone-to-read/fulltext

Et les messages absolument ridicules existaient déjà à l'époque, malgré le genre de personne qui avait accès au Usenet que l'on imagine éduqué:

https://groups.google.com/g/rec.sport.hockey/c/OOZ1dTcM-kM/m/Jle_Uro3yQIJ

Toronto would be crazy to trade Damphousse and Marois for Sakic and Lindros(?).
They would be taking a big chance that Lindros would turn out ( assuming they
would get him ). Remember Joe Murphy, who was supposed to be a superstar ?
He hasn't exactly been a Mario Lemieux type. Damphousse and Marois are
incredible to watch, as they are both very exciting players. I really hope
the Leafs keep them or trade them both to Montreal :-)



dalporto

  • Expert en tout et en rien, mais surtout en rien.
  • Membre
  • ******
  • Messages: 14219
  • Admin capo di tutti i capi
  • Respect: +1814
Vos souvenirs des années 90
« Réponse #27 le: juillet 05, 2022, 11:06:44 pm »
0
J'ai aussi ramassé une centaine de 30 sous par terre avant de me rendre compte que j'avais un trou dans ma poche.

 :smiley36:

T'as un 14 de marocain blond, une pipe, un lighter, pis une première ou deuxième partie que tu t'en crisse (Suicidal Tendencies me semble).

Ça donne ça.  Mes chums ont rit de moé tout le long sans que je ne m'en aperçoive.

dalporto

  • Expert en tout et en rien, mais surtout en rien.
  • Membre
  • ******
  • Messages: 14219
  • Admin capo di tutti i capi
  • Respect: +1814
Vos souvenirs des années 90
« Réponse #28 le: juillet 05, 2022, 11:10:27 pm »
0
Ah, peut-être que mon message n'est pas clair, mais oui, on a eu Internet en 1993, parce que mon père programmait des affaires à l'époque. Il utilisait les BBS et d'autres affaires que je ne connais pas vraiment (genre, des serveurs faits pour diffuser des nouvelles mais sur lesquels il téléchargeait des choses? ça vous dit tu de quoi?).

Des Teletype, ça imprimait des nouvelles.  P'pa en avait ramené un qui ne servait plus de la centrale de Québec-Téléphone une année, je l'avait converti en imprimante.

« Modifié: juillet 05, 2022, 11:14:00 pm par dalporto »

Charlemagne

  • Membre
  • **
  • Messages: 417
  • Respect: +522
Vos souvenirs des années 90
« Réponse #29 le: juillet 05, 2022, 11:28:45 pm »
+6
C'est difficile de différencier ce qui m'appartient comme adolescent et ce qui est appartient aux années 90.

1996

ça va être une esti de belle soirée. J'ai appelé chez au Club International pour réserver Happy Gilmore. Ma mère a jeté le carton avec le numéro de téléphone, j'ai été obliger d'aller chercher le bottin téléphonique. On s'en va chez mon ami qui a un écran géant de 42 pouces à projecteur. C'est malade. Son grand frêre vient d'avoir son permis et il est venu avec nous dans sa civic 88. Il a mis 2 sub de 12 pouces avec un ampli de 1200 watt. J'ai essayé d'appeler Julie pour qu'elle viennent mais la ligne était occupé. Au moins, j'ai récupéré mon 25 cennes. C'est vendredi, le monde chillait dans le parking de la belle province. Finalement, j'ai réussis à appeler chez Julie mais je suis tombé sur sa mère et elle a pas voulu nous la passer.

J'ai acheté une once de Pot mais c'était de la feuille et je pensais que ça gelait. On l'a roulé dans le papier qu'on avait et on s'est faite à croire qu'on était gelé. Deux semaines plus tard, j'ai acheté de la cocotte et j'ai vraiment commencé mon secondaire. Je me suis laissé pousser les cheveux et je me suis faite à croire que j'étais un stoner. Les filles trippaient sur mes cheveux parce qu'avec ma chemise carrotté de Ripzone, elles trouvaient que je ressemblait à Kurt Corbain même si je lui ressemblait pas du tout. Par contre, je pouvais leur jouer Glycerine à la guitare.

À la maison des jeunes, ils ont faites venir un DJ qui fait jouer des demandes spéciales. Une toune de Dance, Gangsta Paradise, une toune de Dance, Gangsta Paradise. Pis November Rain. Je trouve pas Julie, elle est pas encore arrivé. Ça fait que j'ai dansé avec Steph et le DJ à ralentie le tempo pour que la chanson dure plus longtemps. C'est difficile d'imaginer qu'un jour, il pourrait ne plus y avoir de slow. Le dance repart, les filles mettes les sacoches au centre et font un rond pour danser. Les gars, on s'accote dans l'ombre et on les regardes. On est pas mieux que des oiseux et leurs rituel compliqué.

Je me suis fait un groupe de musique et on joue pas mal de tout, tant que c'est du weezer et que c'est sur l'album bleu.

Je joue à Doom. Je vais sur des BBS quand mes parents n'ont pas besoin de la ligne. Mon père ne comprends pas la puissance de l'informatique. J'ai internet par un CD de Compuserve et j'ai un programme pour hacker des numéros de carte de crédit. Je suis plus malin que des adultes sur internet.

On est peu à jouer à des jeux, on se fait des insides quand on croire d'autre gamer. J'ai Duke Nukem.

Les amérindiens sont venu à l'école pour faire un pow-wow. TQS est à l'école, pour le "Petit Journal". Mon ami qui est métis est interviewé. Ils lui demande ce qu'il sait des amérindiens, ils réponds " les gens pensent que c'est barricade de voiture, du monde avec des plumes, mais c'est pas ça, c'est une belle culture !" TQS va passer un seul bout du segment: "des barricades de voitures"

J'ai faites une cabane à moineau dans mon cours d'initiation à la technologie avec un vieux bourru qui attends sa retraite.

1997

Ma mère nous a amené au promenade St-Bruno. On est entré par le Zellers parce que c'est le stationnement qu iest le plus vide. J'ai à peine assez d'argent pour acheter un chandail mais c'est pas grave, on est pas vraiment là pour magasiner, à moins que West-Coast fasse des bon rabais. Si on est chanceux, on va peut-être croiser du monde de la polyvalente. On est allé chez HMV. C'est une cérémonie. J'ai passé 15 minutes à chaque poste d'écoute à écouter chaque chansons. Si la première est bonne ou que les premières secondes des chansons sont bonnes, je vais peut-être acheter la cassette, mais j'ai pas assez d'argent pour me tromper. Strategiquement, je suis mieux d'acheter un disque que mon ami à pas mais je peux pas le rejoindre, je sais pas si il a la cassette que je veux.  La fille qui est à la caisse va à mon école, en secondaire 4. J'espère qu'elle va être impressionné de voir que j'achète Siamese Dream de Smashing Pumpkin et non pas mellons'collies.


Rage. Korn. Pennywise. Wizo sur la face A et Cheesire Cat sur la face B copié d'une copie d'une copie, le son griche et je pense que c'est underground. Ça vient d'allemagne, des fondations du mur de berlin. Ca vient des collèges américains, ou tout le monde fait du skate. Qu'est-ce que j'en sais, je n'ai pas accès à d'autre information que les films américains. Je suis enragé et engagé comme un banlieusard blanc dans un milieu aisé. Je vais refaire le monde par la révolte, je le jure devant mon poster de Che Guevara, le chanteur de Rage against the machine.

Un gars d'un autre école meurt dans un accident de moto avec son frère. Tout le monde pleure et je comprends pas trop pouquoi puisque personne ne le connais finalement.

Je suis obligé de faire des cours d'été mais on est tellement nombreux à couler qu'on nous offre de rattraper 10 mois de galère en une seule journée. Cette journée là, Éric décide de me rembourser mon 5$ en pot mais il est tellement gelé qu'il me fait fumer un gramme sur sa pipe homemade en tuyaux de cuivre. Je rentre tellement gelé dans mon cour que j'entends seulement la lumière du soleil qui éclaire la poussière de la classe.

Il y a un gars qui était cappable de nous étrangler mais seulement en coupang la circulation sanguine. On fumait pis on se faisait étrangler pour augmenter le buzz.

Dehors, les secondaires 5 font un show de musique. Le chanteur a les cheveux bleachés. C'est malade.

Mon ami, colocataire de casier, à mis sa blonde enceinte. Une jeune première de classe qui est tombé en amour avec un délinquant. C'est gros. Ça fait parler. Elle est rejetée de son casier par son amie, ça fait qu'on est maintenant trois dans mon casier. Le monde me pose des questions mais je sais pas trop quoi leur dire, c'est sa vie, pas la mienne. C'est assez gros pour dire que si ça avait été un intrigue de watatatow, ils en aurait parlé dans le 7-jours. Par ma réaction, mon cercle d'ami va changer, les mainstream vont partir, les marginaux vont arriver. C'est le début d'un paquet de remise en question sur mes principes, dans un monde ou l'accès à l'information est assez archaique.

Mes parents savent jamais ou je suis vraiment, ils ne peuvent pas me rejoindre. On marche à la confiance, tant entre moi et mes parents que moi et le restant de l'humanité.

dans le prochain post

- L'arrivé en force du Hip-Hop
- Les batailles
- Les gangs de rue qui arrive en banlieu
- Montréal
- Mon discman Shockwave
- Rave et afterhour.
- L'école des adultes
- Le Fuzzy
- Même des MORTS.


Lisa

  • A toujours raison
  • Membre
  • ******
  • Messages: 14555
  • Jeannette officielle du forum
  • Respect: +1316
Vos souvenirs des années 90
« Réponse #30 le: juillet 06, 2022, 06:56:21 am »
0
My god, je m'ennuie de mes années de secondaire, haha.

Pis j'avais une carte d'appel avec un cochon dessus. Pis ma passe d'autobus. Pis on allait voir des matchs de la LNI avec nos pantalons du Xterio.
"It's amazing how I can feel sorry for you and hate you at the same time. I'm sure there's a German word for it." - Lisa

Simone

  • Membre
  • *****
  • Messages: 7470
  • Respect: +1220
    • Presque végé !
Vos souvenirs des années 90
« Réponse #31 le: juillet 06, 2022, 08:46:51 am »
0

Un gars d'un autre école meurt dans un accident de moto avec son frère. Tout le monde pleure et je comprends pas trop pouquoi puisque personne ne le connais finalement.
 

Un gars de la Polybel?
C'est exactement ça qu'est la littérature: d'habiles mensonges qui, secrètement, disent la vérité. - Simone de Beauvoir

Simone

  • Membre
  • *****
  • Messages: 7470
  • Respect: +1220
    • Presque végé !
Vos souvenirs des années 90
« Réponse #32 le: juillet 06, 2022, 08:47:24 am »
0
(J'attends la suite avec impatience)
C'est exactement ça qu'est la littérature: d'habiles mensonges qui, secrètement, disent la vérité. - Simone de Beauvoir

jivre

  • Membre
  • ***
  • Messages: 1746
  • Respect: +753
Vos souvenirs des années 90
« Réponse #33 le: juillet 06, 2022, 10:49:27 am »
+1
Le sujet va BEAUCOUP trop vite pour ma disponibilité actuellement. J'ai décidé de répondre un peu avant de tout lire.




Est-ce qu'il y avait des rivalités entre les gens qui écoutaient du métal / punk / rock-ish et ceux qui étaient plus dans le rap / musique électro?

La réponse est oui. Comment ca s'est passé dans mon boutte, c'est que les petits "métalleux" de 1992, ceux qui trippait album noir de Metallica et l'album de Guns avec du spaghetti, et qui ressemblaient vraiment beaucoup aux petits bums qui écœurent Bart et Milhouse, eux sont devenus des rappeux en 1996 (je ne sais pas trop comment leur transition s'est passée j'avais changé d'école entre temps). Ils trippaient tous sur Wu Tang Clan, gansta rap, l'esthétique "pute et pimp", chaîne en stainless, et tout ca.

Moi j'étais passé de plutôt grunge qui écoute du Pink Floyd, à plutôt métalleux (dans le look), à franchement punk (mohawk vert, bottes d'armée, écoutant Béru, Crass, Dead Kennedy, et du stock plus québécois, Bons à Rien, BARF, Xplicit Noize...). Mais on se tenait avec tous les trippeux de l'école, skaters, punks, métaleux, hippies, ravers, etc. On en avait même un qui mettait des vestons corduroy et une fille avec des bas arc-en-ciel qui suçait des suces de bébé géantes. Bref, on ramassait tout le monde un peu buzzé. Des fois, quelque chose faisait rameuter tout ce beau monde là et on marchait à 15, 20 ou 25 personnes au milieu de l'école, c'était assez épique. On avait même fait quelques bandes dessinées de notre gang "Les aventures de la gang de trippeux". D'ailleurs mon pseudo vient de cette époque là (mes initiales étant "J V", mon surnom de punk est vite devenu "Jivré").

Un jour, j'avais acheté un 7 g. de pot avec mon ami et drummeur "Broue-No", c'est celui qui est toujours le premier à avoir de la barbe et un char à 16 ans et qui achète nos bières et nos cigarettes, il avait une face de vieux même à 13 ans, mais c'était le plus doux de la gang, pas violent pour deux cennes. Mais ce jour là, un p'tit rasé de la gang de rappeurs brise l'espèce de "mur d'indifférence" qui existe entre nos deux solitudes et demande du pot à Bruno. Il ne voit jamais le mal nulle part. Donc, ils vont dans un racoin de murs de briques et quand il sort le stock, il se retrouve entouré de rappeurs qui roulent des épaules dont un armé d'une patte de chaise coupée qui lui saute dessus, le frappe et lui vole son stock.

Ça a comme qui dirait démarré les hostilités. Pendant 1 ans et demi par la suite, il y a eu une guerre sourde entre nos deux groupes. On marchait dans une rue le soir et on pouvait se faire entourer par des rappeux en bicyc avec leur gros ghettoblaster qui pulsait du poum poum. Des fois ça virait en batailles, quand ils étaient en supériorité. Sinon, ils feelaient doux et faisaient comme s'ils ne nous connaissaient pas. S'inspirant du Wu Tang Clan, ils avaient inventé le "SF Crew", le "crew de St François". À la radio étudiante, on les niaisait avec du rap de pacotille ("on est le crew de St François, dans le parking du centre d'achat, c'est nous qui font la loi"...).

On a apprit un peu plus tard que leur "initiative" était un effet de la guerre des motards : les rappeurs du "SF Crew") avaient été mandatés par les "Bandidos", un club de motard qui cherchait à s'implanter dans le secteur, pour être les seuls à vendre à la polyvalente et exclure tous les autres. Nous on vendait ce qu'on trouvait à gauche à droite, on était des indépendants. Par le père d'un ami, j'avais accès au fournisseur de la gang aux Frères à cheval, Dédé Tracké et ce monde là, sur le plateau. 

Les années 90 m'évoquent tout cela.

Moi c'est ma grande soeur qui m'avait amenée au Labyrinthe, j'avais acheté le chandail de Pink Floyd The Wall noir avec la face qui crie la gueule ouverte. J'ai encore ce chandail, tout déchiré, quelque part ici. Je me sentait vraiment privilégié d'aller à ce genre d'endroit.

Il y avait aussi la boutique Le Valet d'Coeur, avec plein de jeux de société, des livres de Donjon Dragon, des figurines de plomb à peinturer, des accessoires de magie ou de farce et attrapes. Je me souviens que quand j'ai eu l'âge d'aller me promener tout seul à Montréal, je ne savais pas trop où aller, alors je suis allé là.
 


Bref. Utilisiez-vous Internet? Socialement ou musicalement?

J'utilisais internet un peu, vu que mon père était prof d'informatique. J'avais un compte sur "Graffiti", le forum du "webzine" de Black Label "Cyberblack". Je pense que c'est Claude Rajotte ou Paul Sarrazin qui avait parlé de ce "webzine" et avait donné l'adresse.. J'ai rencontré des gens en vrais grâce à ce forum, dont la deuxième fille avec qui j'ai couché dans ma vie.
« Modifié: juillet 06, 2022, 12:03:58 pm par jivre »

jivre

  • Membre
  • ***
  • Messages: 1746
  • Respect: +753
Vos souvenirs des années 90
« Réponse #34 le: juillet 06, 2022, 03:23:10 pm »
+2
C'est quoi le disque que t'as tellement tourné dans ton discman qu'il n'est juste plus écoutable?

Celui qui me vient en tête, c'est l'album de Grim Skunk éponyme. Il a justement marqué, pour moi, la transition entre mon "moi" un peu semi-reject, semi-grunge-à-puncho, qui se tient sans grand attachement avec les joueux de Magic ou avec d'autres marginaux, et mon "moi" vraiment plus affirmé qui vend, qui joue dans un band et qui est un personnage de bédé de la "gang de trippeux" (mais qui n'a encore absolument aucune confiance, ni aucun espoir, avec les filles). En tout cas, cet album, sorti en plein milieu des années 90 (fin 1994) marque vraiment un tournant dans ma vie.

 

Je connaissais déjà GrimSkunk avec leurs démos, que mon grand frère m'avait fait connaître, mais cet album, je me l'ai plus approprié. Autant il m'avait déçu, autant j'étais fasciné par l'effet qu'il me faisait. C'est aussi une époque où je lisais beaucoup de livres de fantasy, et cet album rejoignait aussi cet aspect.
 
Quand je suis devenu plus punk "hardcore", cet album est devenu aussi un bon compromis pour nos amis de styles et de goûts musicaux plus variés. Ils avaient aussi fais un vidéoclip assez ridicule, mais bien dans l'air du temps, à partir d'un extrait de cet album :
https://www.youtube.com/watch?v=NqCg32yjOe0&t=51s

C'est quoi le show qui t'as fait perdre la voix tellement tu t'es donné pendant la performance?

J'ai vu beaucoup de shows entre 95 et 2000 et j'ai d'ailleurs gardé mes billets dans une petite boîte quelque part chez mes parents. Mais mon show qui ma marqué, ce serait le show de lancement de ce même album, en 1995. L'année d'avant, j'avais vu Pink Floyd au stade avec mon père et mon cousin, mais ce coup là, j'étais allé avec mes amis, sans parents, sans adultes. Et avec mes amis plus charismatiques que moi, avec qui j'espérais me rapprocher et développer une réelle affinité de groupe. Il y avait une faune de vrais punks, métalleux, gothiques, du monde que je trouvais tellement impressionnant. J'ai passé quasiment tout le temps dans le trash pit et j'étais vraiment poqué le lendemain.

Dans les années 90, il y avait vraiment une scène et un "son" de Montréal, comme il existait un "son" de Seattle (Nirvana...) et un "son" de Chicago (Ministry...). Avec Me Mom, Grim Skunk, Groovy Aardvark, B.A.R.F., Overbass et Anonymus, et une foule d'autre bands qui faisaient leurs premières parties, les festivals Pollywog, Woodstock en Bauce, etc. C'était vraiment vivant. Et depuis les années 2000, et même aujourd'hui quand je vois que certains roulent encore (j'ai vu Vincent Peake de Groovy et Grimkunk l'été passé à l'Anse St-Jean) j'ai toujours cette petite impression qu'il y a quelque chose de has been, comme quand on écoute du Beatles et qu'on se dit que c'est toujours aussi bon, mais que les années 60 ne reviendront jamais. Toute cette scène pour moi est inséparable des années 90, comment moi je l'ai vécu.

Tam!

  • Membre
  • *******
  • Messages: 18705
  • Respect: +2196
Vos souvenirs des années 90
« Réponse #35 le: juillet 06, 2022, 03:35:03 pm »
0


Est-ce qu'il y avait des rivalités entre les gens qui écoutaient du métal / punk / rock-ish et ceux qui étaient plus dans le rap / musique électro?


Je n'associerais pas le rap au dance ou l'électro/techno

Dans mon hood, il y avait beaucoupl plus d'affinités entre ceux qui écoutaient du rap et du punk qu'entre ceux qui écoutaient du rap et de l'électro/techno.

Ex-emo viré woke et pseudo-homo-sophistiqué avec le temps

MadChuck

  • Mad Chuck Norris
  • Membre
  • *********
  • Messages: 32067
  • Ing. BBQ
  • Respect: +2248
Vos souvenirs des années 90
« Réponse #36 le: juillet 06, 2022, 04:34:06 pm »
0
J'ai l'impression que le rap comme source d'identité chez les jeunes est peut-être arrivé un plus tôt à certains endroits que d'autre.

Berslak

  • Un titre.
  • Membre
  • *****
  • Messages: 7767
  • Un texte.
  • Respect: +652
Vos souvenirs des années 90
« Réponse #37 le: juillet 06, 2022, 06:02:48 pm »
0


Est-ce qu'il y avait des rivalités entre les gens qui écoutaient du métal / punk / rock-ish et ceux qui étaient plus dans le rap / musique électro?


Je n'associerais pas le rap au dance ou l'électro/techno

Dans mon hood, il y avait beaucoupl plus d'affinités entre ceux qui écoutaient du rap et du punk qu'entre ceux qui écoutaient du rap et de l'électro/techno.

Pense Rap commercial ou dance-rap.

MC Hammer, Technotronic et autres trucs du genre.
Je suis ici seulement pour m'exprimer un peu et non pour discuter activement sur plusieurs messages. Merci de respecter mon désir de m'exprimer à petites doses.

Radiolaire

  • Membre
  • **
  • Messages: 193
  • Respect: +21
Vos souvenirs des années 90
« Réponse #38 le: juillet 06, 2022, 09:07:00 pm »
+1
Comme on m'a déjà qualifié de doyen des forumeurs, mes réponses seront très différentes.

C'est quoi le disque que t'as tellement tourné dans ton discman qu'il n'est juste plus écoutable?
Il y avait deux albums de Noël : "Doux Noël" (orchestr. par Daniel Mercure) et "Noël" par Bémol 9 (ils sont encore comme neuf).

C'est quoi le show qui t'as fait perdre la voix tellement tu t'es donné pendant la performance?
Les "Minounes" en 1996. J'avais crié "Une autre" à la fin !

C'est quoi le film que tu réécoutais en boucle dans le sous-sol chez tes parents?
Réponse limitée : une scène de "La société des poètes disparus".

Les gens avec qui tu te tenais, ou ceux que tu trouvais cool, c'est quoi qu'ils écoutaient comme musique?
Du québécois.

Et les gens que tu méprisais, ou que tu trouvais ennuyeux, eux, c'est quoi qu'ils écoutaient comme musique?
Le dance, le métal, le rap, le pop, etc.

C'est quoi l'expérience qui décrit le plus les années 90 pour toi?
Les maladies de ma mère après son 85e anniversaire.
« Modifié: juillet 07, 2022, 09:00:23 am par Radiolaire »

Tam!

  • Membre
  • *******
  • Messages: 18705
  • Respect: +2196
Vos souvenirs des années 90
« Réponse #39 le: juillet 07, 2022, 08:13:48 am »
0


Est-ce qu'il y avait des rivalités entre les gens qui écoutaient du métal / punk / rock-ish et ceux qui étaient plus dans le rap / musique électro?


Je n'associerais pas le rap au dance ou l'électro/techno

Dans mon hood, il y avait beaucoupl plus d'affinités entre ceux qui écoutaient du rap et du punk qu'entre ceux qui écoutaient du rap et de l'électro/techno.

Pense Rap commercial ou dance-rap.

MC Hammer, Technotronic et autres trucs du genre.

Je ne crois pas que c’est ce que Simone voulait dire.
Sinon où placer les Wu Tang, Snoop et autres Tribe Called Quest dans ses grandes catégories/ séparation musicale?
« Modifié: juillet 07, 2022, 10:09:43 am par Tam! »
Ex-emo viré woke et pseudo-homo-sophistiqué avec le temps

MadChuck

  • Mad Chuck Norris
  • Membre
  • *********
  • Messages: 32067
  • Ing. BBQ
  • Respect: +2248
Vos souvenirs des années 90
« Réponse #40 le: juillet 07, 2022, 11:19:59 am »
0
Et les gens que tu méprisais, ou que tu trouvais ennuyeux, eux, c'est quoi qu'ils écoutaient comme musique?
Le dance, le métal, le rap, le pop, etc.

Les roulis roulants et les cheveux longs.

Simone

  • Membre
  • *****
  • Messages: 7470
  • Respect: +1220
    • Presque végé !
Vos souvenirs des années 90
« Réponse #41 le: juillet 07, 2022, 02:16:41 pm »
0


Est-ce qu'il y avait des rivalités entre les gens qui écoutaient du métal / punk / rock-ish et ceux qui étaient plus dans le rap / musique électro?


Je n'associerais pas le rap au dance ou l'électro/techno

Dans mon hood, il y avait beaucoupl plus d'affinités entre ceux qui écoutaient du rap et du punk qu'entre ceux qui écoutaient du rap et de l'électro/techno.

Pense Rap commercial ou dance-rap.

MC Hammer, Technotronic et autres trucs du genre.

Je ne crois pas que c’est ce que Simone voulait dire.
Sinon où placer les Wu Tang, Snoop et autres Tribe Called Quest dans ses grandes catégories/ séparation musicale?

Effectivement, c'était comme rap ET musique électro, avec laquelle je voyais des accointances probablement injustifiées. Mais la réponse de Tam et plus haut, le message de jivre qui évoque la transition des métalleux vers le rap me donne l'impression qu'il y a effectivement plus de rapprochements entre les deux que je ne l'aurais cru.

Je suis d'ailleurs en train de lire les origines (fascinantes) du rap métal sur Wikipedia, et apparemment, il y a tout un monde qui a existé avant Limp Bizkit, notamment, une collaboration entre Anthrax et Public Ennemy et ICE-T qui avait une formation de trash metal à Lolapalooza en 1991.

Intéressant.
C'est exactement ça qu'est la littérature: d'habiles mensonges qui, secrètement, disent la vérité. - Simone de Beauvoir

Simone

  • Membre
  • *****
  • Messages: 7470
  • Respect: +1220
    • Presque végé !
Vos souvenirs des années 90
« Réponse #42 le: juillet 07, 2022, 02:18:05 pm »
0
Question super nichée: les gratteux de guitare autour du feu, ils jouaient quoi dans les années 90? Est-ce qu'ils faisaient déjà du Richard Desjardins?

C'est exactement ça qu'est la littérature: d'habiles mensonges qui, secrètement, disent la vérité. - Simone de Beauvoir

Tam!

  • Membre
  • *******
  • Messages: 18705
  • Respect: +2196
Vos souvenirs des années 90
« Réponse #43 le: juillet 07, 2022, 02:34:02 pm »
0

Je suis d'ailleurs en train de lire les origines (fascinantes) du rap métal sur Wikipedia, et apparemment, il y a tout un monde qui a existé avant Limp Bizkit, notamment, une collaboration entre Anthrax et Public Ennemy et ICE-T qui avait une formation de trash metal à Lolapalooza en 1991.

Intéressant.

Oui, et je dirais que l'album qui représente le mieux ce courant est la bande sonore du (très moyen ) film Judgment Night.

Fais-toi plaisir et écoute ça. C'est pas 100% rap-metal, mais définitivement rap-rock.


Ex-emo viré woke et pseudo-homo-sophistiqué avec le temps

MadChuck

  • Mad Chuck Norris
  • Membre
  • *********
  • Messages: 32067
  • Ing. BBQ
  • Respect: +2248
Vos souvenirs des années 90
« Réponse #44 le: juillet 07, 2022, 02:35:33 pm »
0
Question super nichée: les gratteux de guitare autour du feu, ils jouaient quoi dans les années 90? Est-ce qu'ils faisaient déjà du Richard Desjardins?

Après le dôme dans la 2ième moitié, les I lost my baby et Leloup en général de mémoire.

Quand les gens voulait faire embarqués les gimauveux et claquer des mains, Rolling de CCR devait être facile à apprendre.

jivre

  • Membre
  • ***
  • Messages: 1746
  • Respect: +753
Vos souvenirs des années 90
« Réponse #45 le: juillet 07, 2022, 02:51:41 pm »
0
Plume. Paul Piché. Vilain Pingouin.

Moi perso j'ai embarqué Desjardins dans mon répertoire feu de camp après 2000.

Pour ce qui est du rap. chez nous, les rappeurs et les punks se battaient, c'était une genre de guerre. On trouvait les rappeurs complètement aliénés par l'industrie et les marques (alors que bon, nous avec nos bottes 18 trous et nos perfectos on était loiiin de ca  ;D)

Simone

  • Membre
  • *****
  • Messages: 7470
  • Respect: +1220
    • Presque végé !
Vos souvenirs des années 90
« Réponse #46 le: juillet 07, 2022, 02:55:09 pm »
0
Question super nichée: les gratteux de guitare autour du feu, ils jouaient quoi dans les années 90? Est-ce qu'ils faisaient déjà du Richard Desjardins?

Après le dôme dans la 2ième moitié, les I lost my baby et Leloup en général de mémoire.

Quand les gens voulait faire embarqués les gimauveux et claquer des mains, Rolling de CCR devait être facile à apprendre.

Good call pour Jean Leloup! Tu me rappelles comment on tournait ce disque non-stop quand je travaillais au camp (le même camp que celui de la mémorable - pour moi, ahah - brosse au Stinger crème de menthe :smiley36:).
C'est exactement ça qu'est la littérature: d'habiles mensonges qui, secrètement, disent la vérité. - Simone de Beauvoir

Tam!

  • Membre
  • *******
  • Messages: 18705
  • Respect: +2196
Vos souvenirs des années 90
« Réponse #47 le: juillet 07, 2022, 03:03:13 pm »
0

Pour ce qui est du rap. chez nous, les rappeurs et les punks se battaient, c'était une genre de guerre. On trouvait les rappeurs complètement aliénés par l'industrie et les marques (alors que bon, nous avec nos bottes 18 trous et nos perfectos on était loiiin de ca  ;D)

Je pense que dans le grand Montréal, les rappeurs et les punks se rejoignaient via le skate board. Je ne parle pas des punks avec des Mohawks et 18 trous, mais des skate-punk qui écoutaient Pennywise et cie. Dans les vidéos de skate, on entendait autant du punk que du rap. C'était pas vraiment antinomique.

C'est un peu expliqué ici

https://matthewspence99.medium.com/hip-hop-skateboarding-two-cultures-colliding-d0126b55b0f3

« Modifié: juillet 07, 2022, 03:10:09 pm par Tam! »
Ex-emo viré woke et pseudo-homo-sophistiqué avec le temps

Simone

  • Membre
  • *****
  • Messages: 7470
  • Respect: +1220
    • Presque végé !
Vos souvenirs des années 90
« Réponse #48 le: juillet 07, 2022, 03:09:53 pm »
0
Plume. Paul Piché. Vilain Pingouin.

Moi perso j'ai embarqué Desjardins dans mon répertoire feu de camp après 2000.

Pour ce qui est du rap. chez nous, les rappeurs et les punks se battaient, c'était une genre de guerre. On trouvait les rappeurs complètement aliénés par l'industrie et les marques (alors que bon, nous avec nos bottes 18 trous et nos perfectos on était loiiin de ca  ;D)

Merci pour la réponse.

Sans blague, j'ai acheté les deux morceaux dans les deux dernières années, le perfecto modèle classique de Barney's Originals et des Doc Martens (8 œillets seulement, estie je n'ai plus la patience pour les 18 trous), et c'est probablement les plus gros luxes vestimentaires que je me suis payée dans ma vie. C'est dément de songer que des ados portaient ça il y a 30 ans (je veux dire, comment vous aviez les moyens? :smiley36:).
C'est exactement ça qu'est la littérature: d'habiles mensonges qui, secrètement, disent la vérité. - Simone de Beauvoir

Simone

  • Membre
  • *****
  • Messages: 7470
  • Respect: +1220
    • Presque végé !
Vos souvenirs des années 90
« Réponse #49 le: juillet 07, 2022, 03:16:23 pm »
0

Pour ce qui est du rap. chez nous, les rappeurs et les punks se battaient, c'était une genre de guerre. On trouvait les rappeurs complètement aliénés par l'industrie et les marques (alors que bon, nous avec nos bottes 18 trous et nos perfectos on était loiiin de ca  ;D)

Je pense que dans le grand Montréal, les rappeurs et les punks se rejoignaient via le skate board. Je ne parle pas des punks avec des Mohawks et 18 trous, mais des skate-punk qui écoutaient Pennywise et cie. Dans les vidéos de skate, on entendait autant du punk que du rap. C'était pas vraiment antinomique.

C'est un peu expliqué ici

https://matthewspence99.medium.com/hip-hop-skateboarding-two-cultures-colliding-d0126b55b0f3

Ça correspond à ce que j'observais de mon côté quand je disais qu'à mon école, il n'y avait pas tant de rivalité entre les skateux et les rappeurs. On n'avait pas vraiment de punk comme dans L'armée de l'ombre de Manon Barbeau non plus, t'sais, la banlieue propre.

Aussi, je dirais qu'il y avait toujours des gens plus "hippies" (ceux qui écoutaient du québécois et stoner rock et fumaient beaucoup de pot, mais ne prenaient jamais de mescaline - ou bien c'était spécifique à Beloeil, je ne sais) qui se tenaient avec tout le monde et qui faisaient une sorte de zone tampon entre les deux clans.
C'est exactement ça qu'est la littérature: d'habiles mensonges qui, secrètement, disent la vérité. - Simone de Beauvoir