Ceci est un forum public. Les Cowboys Fringants dalporto se dissocient des opinions émises sur ce forum.

 L'Encyclopédie du Peuple

Auteur Sujet: La pénurie de main d'oeuvre dans un sujet  (Lu 6491 fois)

Simone

  • Membre
  • *****
  • Messages: 7473
  • Respect: +1224
    • Presque végé !
La pénurie de main d'oeuvre dans un sujet
« Réponse #50 le: septembre 01, 2022, 12:58:39 pm »
0
Fun fact, il y avait une immense pub de McDo sur les écrans géants du métro McGill ce matin, ça disait juste: "Passez-nous en entrevue, on embauche!"

Quel drôle de mindset pareil.
C'est exactement ça qu'est la littérature: d'habiles mensonges qui, secrètement, disent la vérité. - Simone de Beauvoir

Snookey

  • Membre
  • ******
  • Messages: 11395
  • Respect: +749
La pénurie de main d'oeuvre dans un sujet
« Réponse #51 le: septembre 01, 2022, 01:14:39 pm »
0
La qualité du McDo a grandement diminué en raison de la pénurie de main d'œuvre, c'est désolant!

MadChuck

  • Mad Chuck Norris
  • Membre
  • *********
  • Messages: 32094
  • Ing. BBQ
  • Respect: +2249
La pénurie de main d'oeuvre dans un sujet
« Réponse #52 le: septembre 01, 2022, 01:14:48 pm »
0
Aussi y'a certaines forces qui peuvent exagérer ou même inventer une pénurie (ou faire comme si l'habitude était nouvelle et particulière) de main d'oeuvre comme technique de négotiation:
https://www.theatlantic.com/newsletters/archive/2022/08/national-teacher-shortage-turnover-student-enrollment/671214/
There Is No National Teacher Shortage
The narrative doesn’t match the numbers.

The Washington Post has warned of a “catastrophic teacher shortage.” ABC World News Tonight called it a new “growing crisis,” and Rebecca Pringle, the president of the National Education Association, called it a “five-alarm” fire. The Wall Street Journal warned of a “dog-eat-dog” scramble to hire underqualified instructors, and results from a national survey found a surge of teachers planning to quit or retire early.
When I spoke with education researchers and writers to figure out what was really going on, a more complex narrative emerged. In parts of the country, schools are struggling to hire staff. But they are mostly the same districts that have been struggling for years to fill the same positions, such as substitute and special-ed roles. In the big picture, the new and catastrophic national teacher shortage is neither newly catastrophic nor, in any meaningful sense, national. Under one interpretation of the murky data, the country might even have a teacher surplus on its hands, because so many parents have pulled their children out of public schools since the pandemic began.

Charlemagne

  • Membre
  • **
  • Messages: 418
  • Respect: +525
La pénurie de main d'oeuvre dans un sujet
« Réponse #53 le: septembre 01, 2022, 01:20:23 pm »
0
Fun fact, il y avait une immense pub de McDo sur les écrans géants du métro McGill ce matin, ça disait juste: "Passez-nous en entrevue, on embauche!"

Quel drôle de mindset pareil.

Je comprends et pourtant, c’est une phrase importante

En sortant de l’école, j’ai fait un entrevue pour CAE et elle a tellement mal été que je frissonne encore quand je passe devant la bâtisse.

A la fin de l’entrevue, l’intervieweur est venu me voir pour me dire que ce qui n’avait pas été et pourquoi elle me prendrait pas. Le résumé de son explication ressemblait à la phrase d’embauche de McDonald. En gros, quand tu choisis une compagnie, tu choisis un certain profil de personnalité qui va avec la culture d’entreprise. Moi, je n’avais pas ce type de personnalité même si j’essayais de prouver le contraire pour avoir le travail et elle m’a dit: si tu triche à l’entrevue, c’est seulement pour un heure, mais si tu gagnes, tu vas devoir tricher 40 heures semaine.

J’ai pas compris sur le coup, seulement à mon deuxième travail qui n’était vraiment pas pour moi. C’est important, surtout dans pour une carrière, de faire l’entrevue de la compagnie, j’aurais éviter de un, un travail que je n’aimais pas mais surtout, de me démolir mentalement en pensant que je n’était pas capable de rien accomplir. Le travail peut être difficile mais l’environnement est bien pire et je devais l’endurer 40 heures semaine.

Pour les entrevues suivantes, j’ai posé énormément de questions, j’ai sondé la fierté des dirigeants car j’aime travailler avec des gens qui aiment leur travail. Je veux savoir leur objectif, etc

Je suis content d’avoir le luxe de pouvoir faire ça.

MadChuck

  • Mad Chuck Norris
  • Membre
  • *********
  • Messages: 32094
  • Ing. BBQ
  • Respect: +2249
La pénurie de main d'oeuvre dans un sujet
« Réponse #54 le: septembre 01, 2022, 01:35:28 pm »
0
Pour les entrevues suivantes, j’ai posé énormément de questions, j’ai sondé la fierté des dirigeants car j’aime travailler avec des gens qui aiment leur travail. Je veux savoir leur objectif, etc

Je suis content d’avoir le luxe de pouvoir faire ça.

Aussi si tu as la change d'être interviewé par un dirigeant ou un dirigeant-propriétaire, presque par définition ils adorent parler de leur entreprises, missions, visions, etc... et ça fait que ça se déroule très bien et qu'il garde un bon souvenir de celle-ci.

Une de mes questions préférée, vous vous voyez ou dans 5 ans comme entreprise ? Qui peut-être évidemment ajusté pour 2-3 ans si l'entreprise n'est même pas encore lancé à 10 ans pour une super multinationale, mais en plus, tu donnes l'impression de vouloir un emploi à long terme.

Simone

  • Membre
  • *****
  • Messages: 7473
  • Respect: +1224
    • Presque végé !
La pénurie de main d'oeuvre dans un sujet
« Réponse #55 le: septembre 01, 2022, 01:52:52 pm »
0
Oui, je comprends bien tout ça quand on parle d'une entrevue d'embauche pour un poste de professionnel... mais là, la pub s'adresse à de la main-d'œuvre non-qualifiée qui exerce ce type d'emploi par manque d'expérience professionnelle ou de compétence. En un sens, la pub est vraie: pour un travail similaire, il y a de fortes chances que tu aies de meilleures conditions chez McDo que dans plusieurs autres établissements de restauration rapide. Mais c'est quand même un drôle de mindset si tu fais ton entrée sur le marché de l'emploi en te disant que c'est toi qui a le gros bout du bâton (alors que les premiers emplois étudiants sont formateurs aussi pour l'apprentissage d'une bonne éthique de travail).

J'ai l'impression d'être confuse, faque, lisez dans mon cerveau et essayez de faire du sens avec ce que je dis.

Pour les entrevues suivantes, j’ai posé énormément de questions, j’ai sondé la fierté des dirigeants car j’aime travailler avec des gens qui aiment leur travail. Je veux savoir leur objectif, etc

Je suis content d’avoir le luxe de pouvoir faire ça.


Aussi si tu as la change d'être interviewé par un dirigeant ou un dirigeant-propriétaire, presque par définition ils adorent parler de leur entreprises, missions, visions, etc... et ça fait que ça se déroule très bien et qu'il garde un bon souvenir de celle-ci.


Clairement comme ça que j'ai eu ma job chez Logient. Le président m'a posé une question sur l'approche que j'utiliserais pour aller chercher de l'info pour accomplir une tâche. J'ai répondu, puis je l'ai fait parler pendant 30 minutes de son parcours d'entrepreneur. J'ai souligné qu'il n'y avait pas beaucoup d'entreprises avec une licence Sitecore à Montréal, il est reparti un autre 15 minutes sur son analyse des forces et faiblesses de ses compétiteurs. J'avais littéralement en main tous les éléments pour faire une analyse de son positionnement et pour proposer un approche proactive pour ses communications corporatives. Donc je lui ai dit: voilà, c'est exactement comme ça que je fais pour aller chercher l'info dont j'ai besoin. C'était magique.

Après, on s'est rendus compte qu'on allait tous les deux voir le show de Nine Inch Nails au Centre Bell ce soir là pis on est devenus des best buddys for life.

L'appel me demandant si je voulais négocier mes conditions est rentré pendant que j'étais dans le bus pour retourner à ma job de marde chez Sobeys où je pleurais tous les soirs en rentrant la maison parce que j'haïssais ma vie.

Je souhaite à tout le monde une expérience d'entrevue comme ça, c'est assez cathartique.

Moi, je n’avais pas ce type de personnalité même si j’essayais de prouver le contraire pour avoir le travail et elle m’a dit: si tu triche à l’entrevue, c’est seulement pour un heure, mais si tu gagnes, tu vas devoir tricher 40 heures semaine.

Cette femme n'était probablement pas payée assez cher pour toutes les qualités humaines qu'elle apportait à l'entreprise. J'espère que tu as gardé son contact, ahah.
« Modifié: septembre 01, 2022, 01:56:25 pm par Simone »
C'est exactement ça qu'est la littérature: d'habiles mensonges qui, secrètement, disent la vérité. - Simone de Beauvoir

Lisa

  • A toujours raison
  • Membre
  • ******
  • Messages: 14559
  • Jeannette officielle du forum
  • Respect: +1316
La pénurie de main d'oeuvre dans un sujet
« Réponse #56 le: septembre 01, 2022, 02:32:33 pm »
0
L'affaire avec le départ des boomers, c'est qu'ils monopolisaient tous les postes, et qu'ils n'ont pas pris soin de former de la relève / les employeurs fermaient leurs postes quand ils quittaient, fak t'as un manque flagrant de transmission.

C'est désolant. Dans ma tête chaque génération en sait plus que la précédente, parce que y'a plein d'apprentissages qui ont été faits à la dure par les plus vieux qui passent l'information aux plus jeunes. Là y'a vraiment un trou et on régrèsse, les jeunes partent avec moins de connaissances que la génération d'avant.

En même temps, quand t'as une pénurie d'enseignants pour enseigner à cette génération, faut pas non plus être étonné des résultats.
"It's amazing how I can feel sorry for you and hate you at the same time. I'm sure there's a German word for it." - Lisa

MadChuck

  • Mad Chuck Norris
  • Membre
  • *********
  • Messages: 32094
  • Ing. BBQ
  • Respect: +2249
La pénurie de main d'oeuvre dans un sujet
« Réponse #57 le: septembre 01, 2022, 02:39:28 pm »
0
fak t'as un manque flagrant de transmission.

Ça pourrait être une conséquence du travail à la maison, une grande diminution voir disparition du mentorat des plus vieux envers les plus jeunes, des connaissances et talents "dures" mais aussi des philosophies d'entreprises et plus "molles"

Le Jam

  • Membre
  • ******
  • Messages: 12661
  • Homme blanc privilégié
  • Respect: +203
La pénurie de main d'oeuvre dans un sujet
« Réponse #58 le: septembre 02, 2022, 05:49:05 am »
0
1958 : Charles de Gaulle remporte l'élection, au scrutin universel indirect.
1965 : Charles de Gaulle remporte l'élection.
1969 : Georges Pompidou remporte l'élection, à la suite de la démission de Charles de Gaulle.
1974 : Valéry Giscard d'Estaing remporte l'élection, à la suite du décès de Georges Pompidou.
1981 : François Mitterrand remporte l'élection.
1988 : François Mitterrand est réélu.
1995 : Jacques Chirac remporte l'élection.
2002 : Jacques Chirac est réélu.
2007 : Nicolas Sarkozy remporte l'élection.
2012 : François Hollande remporte l'élection. --> seul président de gauche toute molle depuis toujours, 5 ans
2017 : Emmanuel Macron remporte l'élection.
2022 : Emmanuel Macron est réélu.


c'est la faute à la gauche, c'est évident


Cibiou si tu n'a vais pas compris je reprécise, dans mon monde, tout ce qui suit Valéry Giscard d'Estaing est de gauche.

Je ne parle pas d'économie je parle d'une gauche sociale, idéologique qui a largement renoncé à certaines valeurs conservatrices traditionnelles à droite. Il y a eu des sursaut (ou des tentatives fallacieuse de faire croire qu'il y avait encore un peu de droite à droite avec Chirac refusant de s'aligner sur les USA lors de la seconde guerre d'Irak, la reprise des essais nucléaires) mais en réalité le monde occidental est à gauche depuis plus de 30 ans d'un point de vu social, c'est à dire vendu au progressisme.

Voilà je crois que ça n'étais pas clair dans ton esprit.

Je note qu'on aime systématiquement nous moquer ou nous extrémiser mais en effet TOUT, absolument tout donne raison aux conservateurs depuis 30 ans.

Et les échecs de la gauche, que cette gau he soit de gauche ou de droite, nous le prouve chaque jour un peu plus, moi je me contente d'observer, manger des chips rigoler et attendre.
"Va te coucher t'es saoul"

Tam

Le Jam

  • Membre
  • ******
  • Messages: 12661
  • Homme blanc privilégié
  • Respect: +203
La pénurie de main d'oeuvre dans un sujet
« Réponse #59 le: septembre 02, 2022, 05:57:16 am »
0

la réponse est peut-être bien oui, le tsunamie démographique sur l'économie était probablement impossible a éviter.


Ma réponse n'abordait pas ou ne visait pas spécifiquement l'immigration mais le Japon a en effet formidablement préservé sa culture et sa société et les avantages qui vont avec en se ferment à l'immigration.

Cela pose en effet d'autres problème et les problèmes de natalités sont en grande partie liée au progressisme et au féminisme qui pollue l'occident depuis 40 ans.

Je ne prone pas un modèle statique basé sur le Japon mais un conservatisme moderne, qui prend ce qu'il y a de bon à prendre sans pour autant comme on le fait en un temps record tout remettre en cause du bon sens que nos ancètre avaient mis de millénaires à construire.

L'immigration n'est pas une mauvaise chose et elle a été nécessaire pendant les 30. glorieuses mais nous nous sommes laissé totalement débordé.
"Va te coucher t'es saoul"

Tam

Le Jam

  • Membre
  • ******
  • Messages: 12661
  • Homme blanc privilégié
  • Respect: +203
La pénurie de main d'oeuvre dans un sujet
« Réponse #60 le: septembre 02, 2022, 06:09:14 am »
0
Les maudits boomers qui nous pourrissent encore la vie !

On s'ennuit déjà d'eux, comme on s'ennuyait beaucoup des silencieux quand ils sont parties (sauf aux états-unis ou il s'accroche encore).

Ces derniers mois j'ai passé les meilleurs moments qu'avec des vieux de plus de 50 ou 60 ans, ils savent encore s'amuser, rigoler, et ne nous font pas chier avec l'inclusivité ou l'éco-anxiété.

Les jeunes sont rendus des vieux, ils sont chiants, tout le temps en train de nous faire la morale de déprimer pour un oui ou pour un non. Evidemment il faut se méfier de toute généralité abusive mais c'est souvent ça. Les jenes garçons sont incapable de se lever une nana ils sont devenus paresseux et accusent les féministes à tout bout de champ. C'est vrai que les féministes ont pourrit la société mais elles n'empêche pas de trouver une nana au contraire avec leur excès elle rendent les types un peu plus tradi davantage séduisants.

Il parait que "80 % des hommes ne susciteraient pas ou peu l’intérêt des femmes…"

https://www.lemonde.fr/m-perso/article/2021/03/27/qui-fera-le-bonheur-des-exclus-du-sexe_6074710_4497916.html?utm_term=Autofeed&utm_medium=Social&utm_source=Facebook&fbclid=IwAR3v50zpQCD0kTn5SUP7t6pbW6PDXjiS-lQOBdPVOvxNI5Weko9LcUdUBR0#Echobox=1616932813

ça semble incroyable...
"Va te coucher t'es saoul"

Tam

Le Jam

  • Membre
  • ******
  • Messages: 12661
  • Homme blanc privilégié
  • Respect: +203
La pénurie de main d'oeuvre dans un sujet
« Réponse #61 le: septembre 02, 2022, 06:12:50 am »
0
L'affaire avec le départ des boomers, c'est qu'ils monopolisaient tous les postes, et qu'ils n'ont pas pris soin de former de la relève / les employeurs fermaient leurs postes quand ils quittaient, fak t'as un manque flagrant de transmission.


C'est un vrai problème la trasnmission, surtout dans les métiers manuels. Les jeunes dans le bâtiment sont vraiment nullissimes, il n'y a que des jeunes issus de l'immigration qui acceptent certains jobs et ils sont nuls.

Par ailleurs l'engagement des jeunes dans le travail et de moins en moins important, ils quittent leur job à la moindre insatisfaction (comme ils quittent leur nana pour les mêmes raison). Une société de paresseux, incapable de supporter la moindre frustration, merci qui ? Enfin vous savez...

Nous phénomène illustrant notre société décadente le "quiet quitting"

https://www.midilibre.fr/2022/08/29/quiet-quitting-quest-ce-que-cette-nouvelle-tendance-qui-consiste-a-faire-le-minimum-au-travail-sans-se-faire-virer-10511100.php?xtor=CS6-600
"Va te coucher t'es saoul"

Tam

Charlemagne

  • Membre
  • **
  • Messages: 418
  • Respect: +525
La pénurie de main d'oeuvre dans un sujet
« Réponse #62 le: septembre 02, 2022, 06:53:48 am »
0
J'ai eu l'impression de mourir trois fois en les lisant (tu peux ben être nerveux), mais ce sont les anecdotes les plus divertissantes que j'ai lues depuis longtemps.

Arrête de lire, viens les vivre !

On engage à plein. Travail à l’extérieur, bonne assurance, fond de pension, travail sur une tour de luxe coin Peel-sherbrooke.

Imagine, avoir ton bureau au 25 étages avec vue sur le Mont-Royal pour cette semaine et vue sur le fleuve dans deux semaine !

Cours-même la chance de devenir une de mes anecdotes !

La vue depuis ton futur bureau pour cette semaine, 16ieme etage


cantabile

  • Membre
  • ******
  • Messages: 10984
  • Respect: +1149
La pénurie de main d'oeuvre dans un sujet
« Réponse #63 le: septembre 02, 2022, 07:40:22 am »
+2
Change-moi les Lays aux cornichons pour les Miss Vickie’s aux cornichons épicés et je pourrais être tenté !
Les gens....

Simone

  • Membre
  • *****
  • Messages: 7473
  • Respect: +1224
    • Presque végé !
La pénurie de main d'oeuvre dans un sujet
« Réponse #64 le: septembre 02, 2022, 07:57:32 am »
+1
Change-moi les Lays aux cornichons pour les Miss Vickie’s aux cornichons épicés et je pourrais être tenté !

J'allais tellement faire le même call, ahah.
C'est exactement ça qu'est la littérature: d'habiles mensonges qui, secrètement, disent la vérité. - Simone de Beauvoir

Simone

  • Membre
  • *****
  • Messages: 7473
  • Respect: +1224
    • Presque végé !
La pénurie de main d'oeuvre dans un sujet
« Réponse #65 le: septembre 02, 2022, 08:02:58 am »
0
J'ai eu l'impression de mourir trois fois en les lisant (tu peux ben être nerveux), mais ce sont les anecdotes les plus divertissantes que j'ai lues depuis longtemps.

Cours-même la chance de devenir une de mes anecdotes !


Clairement que ce serait pas long que c'est ça qui se passerait. :smiley36:

Compétences: organiser tes idées à ta place. Écrire des belles phrases. Indice de talent manuel sur une échelle de 1 à 10: 0.2
C'est exactement ça qu'est la littérature: d'habiles mensonges qui, secrètement, disent la vérité. - Simone de Beauvoir

Lisa

  • A toujours raison
  • Membre
  • ******
  • Messages: 14559
  • Jeannette officielle du forum
  • Respect: +1316
La pénurie de main d'oeuvre dans un sujet
« Réponse #66 le: septembre 02, 2022, 09:00:40 am »
0

Compétences: organiser tes idées à ta place. 

Il me faudrait ça à temps plein.
"It's amazing how I can feel sorry for you and hate you at the same time. I'm sure there's a German word for it." - Lisa

Simone

  • Membre
  • *****
  • Messages: 7473
  • Respect: +1224
    • Presque végé !
La pénurie de main d'oeuvre dans un sujet
« Réponse #67 le: septembre 02, 2022, 09:27:32 am »
0
Je ne sais pas si t'as les moyens  :smiley36:
C'est exactement ça qu'est la littérature: d'habiles mensonges qui, secrètement, disent la vérité. - Simone de Beauvoir

Lisa

  • A toujours raison
  • Membre
  • ******
  • Messages: 14559
  • Jeannette officielle du forum
  • Respect: +1316
La pénurie de main d'oeuvre dans un sujet
« Réponse #68 le: septembre 02, 2022, 09:39:43 am »
0
Clairement pas!

Je jasais justement d'emplois avec des collègues. Je serais prête et intéressée à faire toutes les différentes jobs et formations possibles. J'ai été me faire former pour vacciner, j'entendais qu'il y avait une pénurie de meuniers au Québec et qu'une formation spéciale se donnerait cet automne pour en former d'autres, j'avais le goût de le faire...

Mais au final, (et cantabile aura beau dire que c'est juste "pas pire" comme salaire)(cantabile c'est une pique, t'es pas obligé de te fâcher!), il n'existe pas beaucoup d'emplois avec des conditions de travail et un salaire supérieur à ce que je fais. Sinon, pour vrai, n'importe qui arriverait demain matin en me disant: "Je te forme, pis tu travailles pour moi X années", c'est pas mal garanti que j'embarque.
"It's amazing how I can feel sorry for you and hate you at the same time. I'm sure there's a German word for it." - Lisa

Simone

  • Membre
  • *****
  • Messages: 7473
  • Respect: +1224
    • Presque végé !
La pénurie de main d'oeuvre dans un sujet
« Réponse #69 le: septembre 02, 2022, 09:47:28 am »
0
Je pense que Charlemagne a une proposition pour toi!
C'est exactement ça qu'est la littérature: d'habiles mensonges qui, secrètement, disent la vérité. - Simone de Beauvoir

cantabile

  • Membre
  • ******
  • Messages: 10984
  • Respect: +1149
La pénurie de main d'oeuvre dans un sujet
« Réponse #70 le: septembre 02, 2022, 09:54:04 am »
0
Lisa, moi me fâcher ? Jamais ;)

Sans blague je suis le premier sur Facebook à ramasser les maîtresses d’école qui se lamentent qu’elles travaillent 80 heures par semaine pour un salaire de marde et que les vacances ce ne sont pas des vacances mais une période de convalescence.

92 000$ par année (après 13 ans par contre), 32 heures de travail (des fois un peu plus) par semaine et 11 semaines de vacances c’est un bon deal.

Par contre quand on embarque les conditions au quotidien on peut un peu désenchanter.
Les gens....

Lisa

  • A toujours raison
  • Membre
  • ******
  • Messages: 14559
  • Jeannette officielle du forum
  • Respect: +1316
La pénurie de main d'oeuvre dans un sujet
« Réponse #71 le: septembre 02, 2022, 10:11:33 am »
0
Et ajoute ta pension, meme si tu comprends pas tout, c'Est une couple de milles de plus en salaire par an quil faut que tu calcule si tu allais au privé, admettons, pour pouvoir epargner un montant similaire pour ta retraite.

Donc une job à plus de 100 000$ par année, avec des conditions meilleures ou aussi bonnes, avec un bac, je sais pas si ça existe.
"It's amazing how I can feel sorry for you and hate you at the same time. I'm sure there's a German word for it." - Lisa

MadChuck

  • Mad Chuck Norris
  • Membre
  • *********
  • Messages: 32094
  • Ing. BBQ
  • Respect: +2249
La pénurie de main d'oeuvre dans un sujet
« Réponse #72 le: septembre 02, 2022, 12:52:44 pm »
0
absolument tout donne raison aux conservateurs depuis 30 ans....
Cela pose en effet d'autres problème et les problèmes de natalités sont en grande partie liée au progressisme et au féminisme qui pollue l'occident depuis 40 ans.

Regarde la Corée du Sud, le Japon, la Chine ou peut-être de manière encore plus grotesquement évidente la Russie qui à une des pires natalités et problèmes démographique de la planète (versus les États-unis, Canada, Suède qui vont beaucoup mieux).

Dans les pays a la plus petites natalités en 2019, Corée, Italie, Grèce, Japon

Je pense qu'il est facile d'avoir une situation ou une force naturelle (ou quasi naturelle) est gigantesque et une beaucoup plus petite, oui les communautés de certaines religions (Israël, Mormont, etc...) ont plus d'enfants, mais les sociétés les moins progressives du monde comme la Russie, Hongrie, Pologne ont le même problème quand ce n'est pas bien pire que les endroits progressifs qui poussent des politiques travail-familles.

Un autre exemple serait l'exode d'un certains type de main d'oeuvre à soit l'automatisation ou l'étrangé, tu as des forces énormes, des capitaux, nature humaine et de la physique d'un côté, de l'autre, tu as quelques tarifs et appellation contrôlée.

On est passé rapidement d'un monde ou les enfants étaient une source de main d'œuvre (usine ou le cas habituel la ferme) relativement simple à une énorme dépense (argent et temps), cette force est gigantesque.
Oui les Trumpistes ou plus d'enfant que les voteurs Biden:
https://ifstudies.org/blog/the-conservative-fertility-advantage
https://econweb.ucsd.edu/~gdahl/papers/partisan-fertility.pdf

Mais même pour eux bien dse années ça reste à peine à la "maintenance", la différence est tellement gigantesque que ça pourrait quand même créer dans un futur assez proche une génération de jeune ultra-conservateur.
« Modifié: septembre 02, 2022, 01:17:22 pm par MadChuck »

Snookey

  • Membre
  • ******
  • Messages: 11395
  • Respect: +749
La pénurie de main d'oeuvre dans un sujet
« Réponse #73 le: septembre 04, 2022, 08:42:01 am »
0
"Cela pose en effet d'autres problème et les problèmes de natalités sont en grande partie liée au progressisme et au féminisme qui pollue l'occident depuis 40 ans."

Je me demande qu'est-ce que le féminisme a à voir avec les taux de natalité.

Tu leux développer @Le Jam ?

Le Jam

  • Membre
  • ******
  • Messages: 12661
  • Homme blanc privilégié
  • Respect: +203
La pénurie de main d'oeuvre dans un sujet
« Réponse #74 le: septembre 04, 2022, 11:09:47 am »
-2
"Cela pose en effet d'autres problème et les problèmes de natalités sont en grande partie liée au progressisme et au féminisme qui pollue l'occident depuis 40 ans."

Je me demande qu'est-ce que le féminisme a à voir avec les taux de natalité.

Tu leux développer @Le Jam ?

C'est un vaste sujet qui ne pourrait être développé en quelque lignes et dont les féministes ne sont pas seules responsable mais la société tout entière et ses valeurs individualistes.

Mais pour le dire rapidement, la société moderne, individualiste dans laquelle les droits sont hypertrophiés au détriment des devoirs, dans laquelle l'homme sa place dans la société est très largement dévalorisé, ou les relations hétérosexuelles sont jugées socialement comme une orientation à égalité de valeur avec toutes les autres orientations ne favorise pas un climat favorable au couple et la procréation.

Il y a des tas de gens qui ont développés ces idées. Evidemment je jette l'opprobre en permanence sur leféminisme qui joue un rôle néfaste pour la société à commencer par les femmes biensur, mais le féminisme son développement et son succès relatif est également à remettre dans son contexte.
"Va te coucher t'es saoul"

Tam

Tam!

  • Membre
  • *******
  • Messages: 18720
  • Respect: +2205
La pénurie de main d'oeuvre dans un sujet
« Réponse #75 le: septembre 04, 2022, 02:02:47 pm »
0
La crise climatique, c’est à cause des féministes et des progressistes.
Les rages de dent aussi.

- Le Jam
Ex-emo viré woke et pseudo-homo-sophistiqué avec le temps

MadChuck

  • Mad Chuck Norris
  • Membre
  • *********
  • Messages: 32094
  • Ing. BBQ
  • Respect: +2249
La pénurie de main d'oeuvre dans un sujet
« Réponse #76 le: septembre 04, 2022, 02:34:24 pm »
0
Mais pour le dire rapidement, la société moderne, individualiste dans laquelle les droits sont hypertrophiés au détriment des devoirs, dans laquelle l'homme sa place dans la société est très largement dévalorisé, ou les relations hétérosexuelles sont jugées socialement comme une orientation à égalité de valeur avec toutes les autres orientations ne favorise pas un climat favorable au couple et la procréation.

https://www.tdg.ch/poutine-veut-que-les-russes-fassent-plus-de-bebes-666892701100
Pour le président russe, la crise démographique que traverse le pays représente un «défi historique». Il veut également un référendum pour renforcer le parlement.
Selon le président russe, le taux de fécondité (nombre d'enfants par femme) s'établissait en 2019 à 1,5 enfant par femme.


https://www.radiofrance.fr/franceinter/natalite-en-berne-en-russie-l-autre-combat-de-vladimir-poutine-3283793
Les dernières statistiques démographiques publiées en Russie montrent un recul de la natalité malgré les efforts du gouvernement pour inciter les Russes à avoir des enfants. L’enjeu est majeur dans un pays dont la population décroit depuis des années.

Le Jam, 3 des pays qui ont la plus grosse crise de natalité sur terre sont la Russie, le Japon et la Chine, je suis dans le préjugé et la surface, mais je n'ai pas tant l'impression que ça s'explique parce que dans la Russie de Poutine ou la chine de Xi: individualiste dans laquelle les droits sont hypertrophiés au détriment des devoirs ou que les relations hétéro ne sont pas culturellement supérieur aux autres.

Selon cette liste:
https://en.wikipedia.org/wiki/List_of_sovereign_states_and_dependencies_by_total_fertility_rate

Il existe un seul pays développé qui n'est pas sous le seuil de replacement (2.1) et c'est Israël.

Ceux ou ça va le "mieux" (entre guillement parce qu'une dépopulation peut avoir ses avantages) sont la france, États-Unis, Irelande, Nouvelle Zélande, Suède, Australie.

Les plus bas (Russies ont des stats en dents de scies pas très claire mais selon Poutine en 2018-2019 c'était dans le 1.5) tu as les Japon, Corée, Grèce, Italie, Ukraine, Singapore-HongKong.

L'axe progressisme ne semble pas tellement fort versus l'angle économique, du moins le fait que la Russie, Serbie, Hongrie est dans le même bateau.....

Le Jam

  • Membre
  • ******
  • Messages: 12661
  • Homme blanc privilégié
  • Respect: +203
La pénurie de main d'oeuvre dans un sujet
« Réponse #77 le: septembre 04, 2022, 02:35:45 pm »
0
La crise climatique, c’est à cause des féministes et des progressistes.
Les rages de dent aussi.

- Le Jam

ça c'est un autre problème de notre époque lié à l'individualisme et au communautarisme (les deux concepts semblent être aux antipodes mais en réalités ils sont liés). Comme les individus comme Tam sont incapable de raisonner en terme de masse, d'idées générale, de synthèse et de masse, mais uniquement en term d'individus, qu'ils moquent les gens qui ont la capacité de relier les phénomènes les uns avec les autres.

C'est ça l'histoire Tam, pas une suite d'évènements indépendant les uns les autres mais une suite d'évènements reliés les les uns autres autres par de courants de pensés des conséquences, des masses, des traumatismes et des phénomènes de sociétés.

Le féminisme tel qu'il est aujourd'hui et à la fois représentatif de la tournure que prend la société, une synthèse de notre époque et il n'y a que les idiots ) qui on a appris à ne pas penser, à ne pas faire de synthèse et qui répètent à tout bout de champ comme des poules sans tête "faut pas généraliser" qui ne ne voient dans les phénomènes excessifs actuels du féminisme que des artefacts du mouvements qu'il ne faut surtout pas chercher à comrpendre ou à rattacher à quelque chose de plus vaste.

Oui le féminisme et au coeur de ce qui mène nos société, ce nouveau communisme 2.0 qu'est l'écologie-féministo-progresso-déconstructiviste.

Bref t'es le seul à ne pas avoir compris le concept de convergence des luttes et ce qu'il signifie et pourquoi on en est arrivé là.
"Va te coucher t'es saoul"

Tam

Le Jam

  • Membre
  • ******
  • Messages: 12661
  • Homme blanc privilégié
  • Respect: +203
La pénurie de main d'oeuvre dans un sujet
« Réponse #78 le: septembre 04, 2022, 02:40:02 pm »
0
Mais pour le dire rapidement, la société moderne, individualiste dans laquelle les droits sont hypertrophiés au détriment des devoirs, dans laquelle l'homme sa place dans la société est très largement dévalorisé, ou les relations hétérosexuelles sont jugées socialement comme une orientation à égalité de valeur avec toutes les autres orientations ne favorise pas un climat favorable au couple et la procréation.

https://www.tdg.ch/poutine-veut-que-les-russes-fassent-plus-de-bebes-666892701100
Pour le président russe, la crise démographique que traverse le pays représente un «défi historique». Il veut également un référendum pour renforcer le parlement.
Selon le président russe, le taux de fécondité (nombre d'enfants par femme) s'établissait en 2019 à 1,5 enfant par femme.


https://www.radiofrance.fr/franceinter/natalite-en-berne-en-russie-l-autre-combat-de-vladimir-poutine-3283793
Les dernières statistiques démographiques publiées en Russie montrent un recul de la natalité malgré les efforts du gouvernement pour inciter les Russes à avoir des enfants. L’enjeu est majeur dans un pays dont la population décroit depuis des années.

Le Jam, 3 des pays qui ont la plus grosse crise de natalité sur terre sont la Russie, le Japon et la Chine, je suis dans le préjugé et la surface, mais je n'ai pas tant l'impression que ça s'explique parce que dans la Russie de Poutine ou la chine de Xi: individualiste dans laquelle les droits sont hypertrophiés au détriment des devoirs ou que les relations hétéro ne sont pas culturellement supérieur aux autres.

Selon cette liste:
https://en.wikipedia.org/wiki/List_of_sovereign_states_and_dependencies_by_total_fertility_rate

Il existe un seul pays développé qui n'est pas sous le seuil de replacement (2.1) et c'est Israël.

Ceux ou ça va le "mieux" (entre guillement parce qu'une dépopulation peut avoir ses avantages) sont la france, États-Unis, Irelande, Nouvelle Zélande, Suède, Australie.

Les plus bas (Russies ont des stats en dents de scies pas très claire mais selon Poutine en 2018-2019 c'était dans le 1.5) tu as les Japon, Corée, Grèce, Italie, Ukraine, Singapore-HongKong.

L'axe progressisme ne semble pas tellement fort versus l'angle économique, du moins le fait que la Russie, Serbie, Hongrie est dans le même bateau.....

Tu as raison c'est intéressant, mais en réalité je pense que c'est lié et je dirais même que si la Chine et la Russie sont probablement les deux pays au monde les plus méfiants à l'égard cu féminisme, du progressisme et tout quanti c'est qu'ils en voeitn déjà chez eux les méfaits.

Je veux dire, tu marques un point interessant et je ne dis pas que le phénomène à chez eux exactement les mêmes causes mais cela peut également jouer dans un phénomène pus complexe. Ils se méfient des idées occidentales modernes car elles menacent leur société et leur équilibre (ou du moins sont jugées comme tel), la crise de Hong Kong en est un exemple éloquent pour la Chine, l'invasion de L'ukrain een est un autre pour la Russie.
"Va te coucher t'es saoul"

Tam

Tam!

  • Membre
  • *******
  • Messages: 18720
  • Respect: +2205
La pénurie de main d'oeuvre dans un sujet
« Réponse #79 le: septembre 04, 2022, 03:38:42 pm »
0
J’ai mal au genou ce matin. C’est sûrement la faute des féministes.
Ex-emo viré woke et pseudo-homo-sophistiqué avec le temps

Le Jam

  • Membre
  • ******
  • Messages: 12661
  • Homme blanc privilégié
  • Respect: +203
La pénurie de main d'oeuvre dans un sujet
« Réponse #80 le: septembre 05, 2022, 03:28:42 am »
0
J’ai mal au genou ce matin. C’est sûrement la faute des féministes.

“La bêtise a deux manières d'être : elle se tait ou elle parle. La bêtise muette est supportable”

Tam tu aurais pu démonter ou critiquer mon point de vu comme le font certains ici, ou simplement ne rien dire comme le font d'autres mais toi tu as choisi la voie de la bêtise et la pire en plus.
"Va te coucher t'es saoul"

Tam

Tam!

  • Membre
  • *******
  • Messages: 18720
  • Respect: +2205
La pénurie de main d'oeuvre dans un sujet
« Réponse #81 le: septembre 05, 2022, 09:09:15 am »
0
C’est sûrement à cause des féministes si je suis bête.
Ex-emo viré woke et pseudo-homo-sophistiqué avec le temps

Le Jam

  • Membre
  • ******
  • Messages: 12661
  • Homme blanc privilégié
  • Respect: +203
La pénurie de main d'oeuvre dans un sujet
« Réponse #82 le: septembre 05, 2022, 09:42:18 am »
0
Tam ta bêtise frise le génie.
"Va te coucher t'es saoul"

Tam

jivre

  • Membre
  • ***
  • Messages: 1746
  • Respect: +753
La pénurie de main d'oeuvre dans un sujet
« Réponse #83 le: septembre 05, 2022, 10:19:05 am »
0
C'est pas si bête ce que dis Tam!, moi aussi j'ai mal au genoux à cause des féministes.
À force de se mettre à genoux (pour leur faire certains trucs) voilà ce que ça donne.

cibiou

  • Membre
  • ***
  • Messages: 1381
  • Je reviendrai a Montreal, mais j'sais pas quand
  • Respect: +190
La pénurie de main d'oeuvre dans un sujet
« Réponse #84 le: septembre 05, 2022, 11:42:00 am »
0
Misogynie à part

https://www.youtube.com/watch?v=HOSbONpoe4o

Ell' m'emmerde, ell' m'emmerde , quand je tombe à genoux
Pour cetain's dévotions qui sont bien de chez nous
Et qui donn'nt le vertige

tam pa dam pa dam tam tam

Plume

  • Sur la Lune
  • Membre
  • ***
  • Messages: 1851
  • Soleil de minuit
  • Respect: +339
La pénurie de main d'oeuvre dans un sujet
« Réponse #85 le: septembre 05, 2022, 05:20:26 pm »
0


À force de se mettre à genoux (pour leur faire certains trucs) voilà ce que ça donne.



Petit coquin...
« Si la musique nous est si chère, c'est qu'elle est la parole la plus profonde de l'âme, le cri harmonieux de sa joie et de sa douleur. » (Romain Rolland)

Plume

  • Sur la Lune
  • Membre
  • ***
  • Messages: 1851
  • Soleil de minuit
  • Respect: +339
La pénurie de main d'oeuvre dans un sujet
« Réponse #86 le: septembre 05, 2022, 05:21:40 pm »
0


Misogynie à part

https://www.youtube.com/watch?v=HOSbONpoe4o

Ell' m'emmerde, ell' m'emmerde , quand je tombe à genoux
Pour cetain's dévotions qui sont bien de chez nous
Et qui donn'nt le vertige

tam pa dam pa dam tam tam



« Aaah aaah aaah, putain de toi ! Aaah aaah aaah, pauvre de moi… » En cas de tromperie et de rupture, vous pouvez la remixer et considérer que le « toi » vise un homme. (Les copains d’abord, cela va de soi... ^^)


J’adore le voir ou l’entendre rire au cours de ses prestations.


Cela me fait penser à un article (parmi d’autres) que j’ai lu à ce sujet :

1/2 : https://www.causette.fr/culture/musique/centenaire-de-brassens-decryptage-feministe-de-ses-chansons-1-2

2/2 : https://www.causette.fr/culture/musique/centenaire-de-brassens-decryptage-feministe-de-ses-chansons-2-2


« Pour deux ou trois chansons, lesquell's je le confesse
Sont discutables sous le rapport du bon goût,
J'ai la réputation d'un sacré pince-fesses
Mais c'est une légende, et j'en souffre beaucoup.

[Refrain :]

Les fesses, ça me plaît, je n' crains pas de le dire,
Sur l'herbe tendre j'aime à les faire bondir.
Dans certains cas, je vais jusqu'à les botter mais
Dieu m'est témoin que je ne les pince jamais. »



Pas besoin d'être Jérémie
Pour d’viner l’ sort qui m'est promis
S'ils trouv’nt une corde à leur goût
Ils me la passeront au cou

Je ne fais pourtant de tort à personne
En suivant les ch’mins qui ne mèn’nt pas à Rome

Mais les brav’s gens n'aiment pas que
L'on suive une autre route qu'eux
Non les brav’s gens n'aiment pas que
L'on suive une autre route qu'eux...


« Modifié: septembre 05, 2022, 05:51:40 pm par Plume »
« Si la musique nous est si chère, c'est qu'elle est la parole la plus profonde de l'âme, le cri harmonieux de sa joie et de sa douleur. » (Romain Rolland)

Tam!

  • Membre
  • *******
  • Messages: 18720
  • Respect: +2205
La pénurie de main d'oeuvre dans un sujet
« Réponse #87 le: septembre 05, 2022, 05:48:21 pm »
+2
Tam ta bêtise frise le génie.

Si tu consommes trop de drogue
Et puis que tu perds ton boulot (oh)
Tu vas voir un psychologue
Pour te tirer du ruisseau
Puis qu'arrive soudain la crue des eaux (oh)
Ben dis-toé qu'c'est à faute des féministes
Tu t'installes à la campagne
Parce que la ville te tourne le dos (oh)
Sur le sommet d'une montagne
Tu r'çois du verglas su'l coco
Si y a du trouble dans les hôpitaux (oh)
Ben c't'encore la faute des féministes
Ta vielle grand-mère est volage
Elle cruise comme un p'tit bateau
Fait du jogging sur la plage
Vire complètement su'l capot
Si ta grand-mère est une vieille ado (oh woah oh ouh)
Bin c't encore la faute des féministes  (hey)
C'est comme construire une étable
Pis d'l'installer au bord de l'eau (oh)
Dans une zone inondable
Parce que la nature, c'est donc beau
Si y a des victimes du casino (oh oh oh oh oh)
Bin c't encore la faute des féministes
Si tu vas à l'hôpital
Pis que c'est engorgé juste gros??? (oh)
Peu importe si l'pied t'fait mal
Tu franchis l'déficit zéro
Si le service funéraire prévaut (oh)
Bin c't encore la faute des féministes
Si y a tellement de vache folle
Si l'Algérie coule à flots
Si partout y a un ras-le-bol
Si y a du sarin dans l'métro
Pis qu'les armes se vendent au prix du gros (oh woah oh ouh)
(Aïe aïe aïe aïe aïe aïe aïe)
Bin c't encore la faute des féministes
Ex-emo viré woke et pseudo-homo-sophistiqué avec le temps

Charlemagne

  • Membre
  • **
  • Messages: 418
  • Respect: +525
La pénurie de main d'oeuvre dans un sujet
« Réponse #88 le: février 01, 2023, 05:56:31 pm »
+12
J'ai commencé lundi comme chaque Lundi, les deux pieds dans la misère. On est allé sur le toit d'un 30 étages pour démonter les bossoirs qui tiennent le swing pour les envoyes à l'inspection annuelle. Ce type de bossoir est pareil à un mat de drapeau sauf que le drapeau est un autre bras d'aluminium surlequel on acroche les cables de soutient. Donc, un mat rond sur lequel est monté l'équerre pour s'acrocher. J'ai pas pris de photo mais ça ressemble à ça

https://intoinc.com/wp-content/uploads/2017/12/bossoirs-1.jpg

Le mat fait 10 pouces de diamètre, peut-être 12, mesure 10 pieds de long et le bras à une porté de 8 pieds. Il faut faire le montage et le démontage assemblé, ce qui donne un ensemble de 600 lbs, dont 300 lbs sont monté sur un bras de levier de 10 pieds. C'est fixé à sa base par 2 axe, un premier qui sert de pivot et un qui fait le blocage en place. Pour monter/démonter, on utilise un treuil pour monter l'ensemble en place et le pauvre treuil à bateau en arrache parce que c'est lourd, les cables d'acier se plaignent sous la tension.

On a décroché les fils d'aciers du bout pour les fixers à la fixation mais mon collègue à mal tirer le cable et il s'est formé un noeud. Mon collègue ne comprends pas les noeuds, peut-être même qu'il n'y croit pas, mais chose sûr, il est incappable de démeler des noeuds saut en prenant les 2 bouts de fils et en tirant jusqu'à ce qu'il devienne tout rouge. Malheureusement, ce n'est pas une bonne solution pour des cables d'acier parce qu'il ne faut pas les kinker. Donc, j'ai du m'occuper de ces fameux cable et les tirer en partie sur le toit. Un cable de 300 pieds, c'est 100 lbs environs que tu remonte sur le toit. J'ai toujours les pieds dans la misère et elle glisse, je me concentre à mettre mon pieds sur le parapet, 300 pieds plus bas, la rue sherbrooke s'émeut quand un camion de pompier tente de se faire un chemin. Puis je ressent un coup derrière la tête et j'entends un bruit sourd. JE me retourne et je vois que la potence vient de crisser le camps par terre, sur moi et c'est ce qui m'a frappé derrière la tête.

Deux secondes plus tard, mon collègue me crie de faire attention.

La potence en heurtant le sol à complètement détruit la pile de bloc de granite, comme un coup de karaté géant. Je me tourne vers le socle du bossoir, mon collègue me regarde, surpris mais sans avoir l'air de comprendre ce qui est arrivé. Il a la barrure dans les mains.

- Je sais pas ce qui s'est passé !

Il a enlevé la barrure mais n'a pas mis le treuil. Le vent à poussé la potence. C'est ça qui s'est passé.

Je suis surpris de ne pas être surpris ou apeuré mais la surprise durent pas longtemps. Depuis 2020, le flot de nouveau mal-formé et ayant un esprit rationnel tout juste assez formé pour comprendre qu'il peut y avoir plus d'une porte par bâtiment  m'a fait réaliser en 2021 que j'allais probablement mourir en travaillant. Soit en tombant, soit en recevant quelque chose sur la tête, soit en me faisant écraser. Peut-être même que quelqu'un allait me mettre en feu. Cette réalisation couplé à un fond de dépression qui décolle pas et beaucoup trop d'heures passés à former l'informable m'ont faite acceptée cette éventualité sans vraiment y croire.

Ça me fuck solide de pas être dérangé par le fait que 1 pouce en arrière, j'étais écrasé ou projeter par dessus le parapet. Je demande à mon collègue

- Selon toi, pourquoi la potence est tombé ?
- Je sais pas, c'est pas de ma faute !

J'essaie d'être rassurant.
- Je cherche pas de coupable, je veux que tu me dise ce qui est arrivé.

J'ai besoin de le savoir. La potence est tombé, je peux pas rien faire sauf prévoir un autre chute. Mais il me regarde, il pense fort, je le sais parce que quand il pense fort, c'est comme quand quelque force fort à soulever une charge, il grogne.

- Je sais ce qui est arrivé, mais c'est important pour moi que tu me le dises.
- Ben, ça serait plus facile si tu me le disait.

Le téléphone sonne. Il pense être sauvé.
- pense-y , je reviens après mon téléphone.

C'est mon père qui dit
- Je fait ça vite, c'est pour te dire que ton oncle (j'en ai juste un) est mort, crise cardiaque. Je te rapelle plus tard. Pis il racroche.

J'absorbe pas encore la chute de la potence, j'ai de la misère à comprendre que mon oncle soit mort, je regarde mon collègue qui essait de penser et qui grogne. 

- As tu trouver ?

- EUUUH

Asti que je commence à l'hair. Câlice que je commence à haîr sont sacrament de EUUUUH.

- Cherche. CHERCHE !
-- EUUUUH

Je ne voyais pu vraiment mon oncle qui était devenu un peu trop complotiste. Je pense à mon cousin et ma cousine qui viennent de perdre leurs père, Ca me peine. Pis les souvenirs commencent à remonter un peu plus. Mon oncle était bi-polaire, c'était pas toujours facile de l'aimer mais en pensant à ça, je repense à de vieux souvenir qui faisait pas de sens quand j'étais jeune mais sont tellement plus clair maintenant. Pourquoi il arrivait pas à travailler. Pourquoi qu'il...

- L'a tu trouvé ? Tu brule là, t'a la réponse dans tes mains
- EUUUUUH

Il était éduqué mais anxieux. Je le trouvais mythomane. Il l'était, il s'était fait un monde pour se cacher du vrai monde. C'est le premier adulte qui m'a parlé d'égale à égale, même quand j'avais 5 ans. Il voulait pas vieillir et il était fou des Beatles, mais convaincu que Paul était mort. Ça m'a frappé comment dans sa folie, que pourtant si insaisissable, il débordait d'amour pour ses enfants et pour nous. À chaque fois que je faisais un bon coup quand j'étais jeune, j'avais tellement hâte de lui dire parce qu'il était fier et il ne se genait pas pour le dire. Il était pas gêné sauf des conventions et souvent, aux grands désespoirs de mes grands-parents ...

-  Vas prendre ton brake, ,mets la barrure à terre. Il y a des Advils dans mon coffre à gants.
- J'ai pas mal à tête.
- Ramene les au cas
- Je voulais prendre mon brake plus tard. D'habitude je le prends tard pis la je vais avoir faim de bonheur pis ma blonde va me demander pourquoi je brake de bonjeur pis à s'attends pas à ce que j'appelle à cet heure là pis...
- Ouain ben ca tient-pu depuis que la potence a failli me tuer.

Il part. Je pense en être débarassé mais il revient

- Ça dérange tu si je prends l'autre ascenceur, tsé celui pour les personnes qui habite dans l'immeubles. Je sais qu'on a pas le droit mais
- T'habite tu dans l'immeuble ?
- Non mais, je susi propre

J'ai encore en tête sa face de gars qui comprends pouquoi quand t'enlève LA SACRAMENT DE BARRURE, CA FAIT TOMBER LA POTENCE.

- Ca c'est tes standards. T'as des bottes, t'es plein de neige, pis t'as un casque. Tu prends l'autre
- Oui mais
- Écoute, des tireux, je peux en trouvé à pelle mais des professionnels, j'en trouve pas. Si tu prends l'autre ascenceur pis tu te fais sortir, ca va me faire plaisir de te garrocher tes choses en bas.

Il décide de prendre le bon ascenceur.

Je repense à mon oncle et décide de lui rendre hommage, je vais sur Spotify et je pars les beatles. C'est Let it be qui part pendant que je regarde Montréal à mes pieds. C'est difficile de croire qu'ils avaient même pas 30 ans quand ils ont écrit ça.

J'prends ça comme un signe. La beauté d'avoir réussis à faire son nom, c'est que tu n'as plus besoin de présentation. Je prends le cellulaire, appelle un des plus grands spécialisate en restauration de facade, direct sur la ligne du directeur des grands projets

- Salut, tu veux tu le seul ingénieurs en caulking ?
- N'importe quand, vient me voir mercredi, on va t'arranger quelque chose.

Mon collègue remonte. Je décide de lui donner la réponse.
- T'as enlevé la barrure
- AHh

Il est content mais je sais qu'il comprends pas.

Il est venu à bout de ma patience. C'est sur un toit enneigé que s'est décidé le sort de ma compagnie, par manque de main d'oeuvre. 

Le soir, j'ai gagné à l'encan un Harmon Kardon 630 Twin de 1971. C'est clair que mon oncle l'aurait aimé.

Ça été un drôle de lundi.


« Modifié: février 01, 2023, 06:09:49 pm par Charlemagne »

Berslak

  • Un titre.
  • Membre
  • *****
  • Messages: 7782
  • Un texte.
  • Respect: +657
La pénurie de main d'oeuvre dans un sujet
« Réponse #89 le: février 01, 2023, 06:53:02 pm »
+1
Le lien tombe sur un 404.

Mes sympathies pour les deux événements.
Je suis ici seulement pour m'exprimer un peu et non pour discuter activement sur plusieurs messages. Merci de respecter mon désir de m'exprimer à petites doses.

dalporto

  • Expert en tout et en rien, mais surtout en rien.
  • Membre
  • ******
  • Messages: 14252
  • Admin capo di tutti i capi
  • Respect: +1818
La pénurie de main d'oeuvre dans un sujet
« Réponse #90 le: février 02, 2023, 08:49:55 am »
+2
Il est venu à bout de ma patience. C'est sur un toit enneigé que s'est décidé le sort de ma compagnie, par manque de main d'oeuvre. 


J'aurais tendance à dire "bon call".

Bonne chance!

Simone

  • Membre
  • *****
  • Messages: 7473
  • Respect: +1224
    • Presque végé !
La pénurie de main d'oeuvre dans un sujet
« Réponse #91 le: février 03, 2023, 10:28:47 am »
+1
- Selon toi, pourquoi la potence est tombé ?
- Je sais pas, c'est pas de ma faute !

J'essaie d'être rassurant.
- Je cherche pas de coupable, je veux que tu me dise ce qui est arrivé.

Je ne pense pas que ce soit normal que tu aies le même genre de conversations avec tes employés que moi avec ma fille de 6 ans.

En espérant que ce changement te débarrasse de l'impression de fatalité et du sentiment que ta vie ne tient qu'à un fil (d'acier emmêlé).  :smiley27:

Mes condoléances pour ton oncle.
C'est exactement ça qu'est la littérature: d'habiles mensonges qui, secrètement, disent la vérité. - Simone de Beauvoir

Berslak

  • Un titre.
  • Membre
  • *****
  • Messages: 7782
  • Un texte.
  • Respect: +657
La pénurie de main d'oeuvre dans un sujet
« Réponse #92 le: février 03, 2023, 01:44:17 pm »
0
Simone: Dis-toi que ta fille a probablement un QI de 140 et que celui de l'employé de Charlemagne doit être autour de 60.
Je suis ici seulement pour m'exprimer un peu et non pour discuter activement sur plusieurs messages. Merci de respecter mon désir de m'exprimer à petites doses.

sharl

  • Roi des -1
  • Membre
  • ******
  • Messages: 8265
  • Respect: -400
La pénurie de main d'oeuvre dans un sujet
« Réponse #93 le: février 03, 2023, 03:34:12 pm »
+1
Simone a tout à fait raison, il a parlé à son employé comme si c'était un enfant de six ans.

De plus, l'erreur est à ce point grave (elle a failli être mortelle) qu'il aurait dû expliquer très clairement ce qui venait d'arriver.

Simone

  • Membre
  • *****
  • Messages: 7473
  • Respect: +1224
    • Presque végé !
La pénurie de main d'oeuvre dans un sujet
« Réponse #94 le: février 03, 2023, 03:37:58 pm »
0
Simone: Dis-toi que ta fille a probablement un QI de 140 et que celui de l'employé de Charlemagne doit être autour de 60.

Tu surestimes probablement Bérénice 😅
C'est exactement ça qu'est la littérature: d'habiles mensonges qui, secrètement, disent la vérité. - Simone de Beauvoir

Charlemagne

  • Membre
  • **
  • Messages: 418
  • Respect: +525
La pénurie de main d'oeuvre dans un sujet
« Réponse #95 le: février 03, 2023, 08:54:14 pm »
+2
Simone a tout à fait raison, il a parlé à son employé comme si c'était un enfant de six ans.

De plus, l'erreur est à ce point grave (elle a failli être mortelle) qu'il aurait dû expliquer très clairement ce qui venait d'arriver.

J'étais un peu faché de lire ça sur le coup mais j'ai réalisé qu'avec l'information que j'ai donnée, tu avais parfaitement raison d'écrire ça. Même si on n'est pas obligé de le faire (ce qui est une abberation) j'ai fait former mes employés pour l'utilisation d'un échafaudage volant. Celui qui a fait la gaffe a été formé deux fois à cause d'une erreur administritative au REM de Edouard Monptetit. Avant ce déplacement, nous en avions fait sept autres, dont cinq dans les quatres jours précédents. J'ai fait les deux premier déplacement en prenant bien soin de ne pas lui faire faire d'autre chose. J'ai pris la peine à chaque 20 secondes de vérifier qu'il suivait toujours, je l'ai fait répété. Il m'a dit qu'il était visuel. Je lui ai fait faire les trois autres déplacements en le supervisant.

Comme entrepreneur, c'est toujours de ma faute au final quand ça ne fonctionne pas. C'est en tout cas ma vision. Si un employé fait un erreur, je dois trouver une solution pour la corriger, puis une solution pour éviter qu'elle se reproduise. Ça me dérange pas, c'est ça le défi. Vient un temps que si l'employé fait des erreurs à répétitions, il faut déterminer si c'est moi qui est le problème ou l'employé. Ça fait que j'ai fait des formations en communication. Beaucoup de formations, certaine pour ingénieur, pour contremaitre, pour chef d'équipe. Je les ai tout fait pour voir ce qui était expliqué à chaque niveau. Dans chaque formation, on me disait que chaque employé pouvait trouver sa place. Que quand on veut on peut. Sauf que même si je le voulais, je serais jamais le coureur le plus rapide. Que même si un poisson le voudrait, il ne serait jamais meilleur grimpeur qu'un singe dans un arbre.

Ici, ma réaction était de savoir si l'employé comprenait l'erreur. Je n'avais pas peur de recevoir un autre potence sur la tête, j'avais tout simplement peur. Peur de remonter dans un équipement qu'il avait touché, peur qu'il se trompe de sens dans et qu'il descende au lieu de monter, qu'il ne réalise pas que le plancher est en angle. Si mon employé fait ce qu'on lui dit mais le ne comprends pas, en aucun cas il ne devrait être dans ce genre de domaine. Il ne comprendra jamais l'impact d'une de ses erreurs. Si un boulon n'est pas en place, il ne comprendra pas et va continuer son montage. Et crier ne changeras rien. Rien de plus épeurant que de grimper dans un équipement monter par un travailleur stressé qui peur de faire une gaffe. 

Ou est son raisonement ? Ou est son esprit logique et critique ? À quel moment est-ce que la société a échappé ce jeune homme ? Quand dans le sujet sur l'éducation, je parlais de mon questionnement de former des travailleurs spécialiés à l'école, c'était pour ce genre de cas. Ça va mener à des morts et à des contraintes de surveillance suplémentaire qui vont faire augmenter les coûts. Ce genre de comportement, ça va mener à des morts et à des contraintes de surveillance suplémentaire qui vont faire augmenter les coûts. Je l'ai déjà écrit mais je me répète, mais l'argent que l'on sauve à l'école quand on échappe ce genre de personne, on le paie en double quand on répare les conséquences de leurs erreurs plus tard. Au lieu d'innover, je dois expliquer à un travailleur que la barrure barre. C'est le genre de chose que je devrais pas avoir à expliquer. Tu lui montre ou elle est, pas plus.

C'est triste d'écrire ça mais j'ai assez donné de moi-même à aider les autres à s'améliorer. En tout cas une certaine tranche de gens. Je suis allé au delà du travail, je suis aller les chercher pour les amener sur un chantier, j'ai défendu l'indéfendable. Quand il manquait de vitesse, quand je voyais bien qu'il manquait de confiance en eux, je les ai encourager, je les mis dans des situations pour qu'ils apprennent à être des meilleurs personnes. Quand je les laissais seul pour qu'il se débrouille, soit ils s'enfargeaient, soit il ralentissait en pensant que je m'en rendrait pas compte. Ils ne comprennent pas que je peux voir leur avancement en comparant l'était des travaux entres deux moments. J'ai travailler avec eux, sur le terrain. J'ai essayé de faire de la compétition amicale, j'ai essayé de mettre de la pression en donnant des deadlines. Des 25 personnes que j'ai passé en deux ans, mon meilleur a été celui qui a laissé tomber la potence et sa principale qualité est qu'il rentre à l'heure le matin.

Mais supposons un moment que je sois en mesure de monter un système qui permet que n'importe qui puisse faire un travail sans trop de formation. Que je met par exemple des codes de couleurs sur chaque pièces, que je fais une photo, que j'emploie des stagiaires pour créer des processus et que je les simplifies en bande dessiné que ce soit compréhensible, je serai alors en mesure d'utiliser ce genre d'employé. Et de le remplacer rapidement. Une fois que ce système est en place, on ne peut plus reculer, on tue l'artisanat d'un métier pour le rendre mécanisable. C'est la mort des plus petites compagnies et la victoire des grandes car seule ce genre de compagnie a les moyens de faire ce genre de système. C'est aussi la mort de la créativité au profit de la répétabilité. Mais si c'était pour moi quelque chose que je voulais pas pour mes employés dans mon ancienne vie, c'est quelque chose qu'ils vont avoir avec moi dans ma prochaine vie.

« Modifié: février 03, 2023, 09:50:14 pm par Charlemagne »

Lisa

  • A toujours raison
  • Membre
  • ******
  • Messages: 14559
  • Jeannette officielle du forum
  • Respect: +1316
La pénurie de main d'oeuvre dans un sujet
« Réponse #96 le: février 03, 2023, 09:00:04 pm »
+1
Le problème, c'est comment former les jeunes pour qu'ils apprennent à apprendre. Et que faire de ceux, comme tu dis, qui n'ont pas cette métacognition, qui ne la développe pas. Ceux avec des troubles d'apprentissages dont les enseignants vont dire "il ne comprend pas les maths mais il est un bon technicien (aka il sait faire la technique du calcul appris par coeur)."

L'affaire c'est qu'on demande de plus en plus de trucs de nos techniciens de chantier, plus de connaissances, plus de compétences. Puis ceux qui sont meilleurs au niveau du raisonnement vont à l'université. Au milieu, dans les métiers semi-spécialisés ou spécialisés, il reste qui?
"It's amazing how I can feel sorry for you and hate you at the same time. I'm sure there's a German word for it." - Lisa

Charlemagne

  • Membre
  • **
  • Messages: 418
  • Respect: +525
La pénurie de main d'oeuvre dans un sujet
« Réponse #97 le: février 03, 2023, 10:16:21 pm »
0
Ah mais c'est un questionnement que je me fais. Je pensais naivement qu'on avait tous cette métacognition (merci pour le mot)et que ceux qui ne l'avait pas n'avait juste pas eu la chance de la développer. J'adore à apprendre, c'est difficile pour moi de penser que quelqu'un ne veut pas apprendre mais c'est très égoiste d'imposer ce que j'aime sur quelqu'un d'autre en pensant que ma vision est la meilleure.

Honnêtement, je sais pas comment les former pour qu'ils apprennent à apprendre. Pour moi, apprendre est une sorte de combat. Je ne comprends pas quelque chose, je me met à lire tout ce que je trouve sur le sujet jusqu'à je comprenne les principes de base. Mon père m'a donné le goût de la curiosité. Mon cerveau est un cimetière de connaissance qui ne servent plus.

Charlemagne

  • Membre
  • **
  • Messages: 418
  • Respect: +525
La pénurie de main d'oeuvre dans un sujet
« Réponse #98 le: février 03, 2023, 10:19:01 pm »
+3
Astheure, un peu de bonheur avec un top 10: mes pires moments en hauteur

10. Chute d'un fusils à calfeutrer.
- Mets pas ton gun à l'extérieur Oli, si il tombe, ça va faire des du dégâts. Ça fait trois qu'on te le dit.
- je vais le rentrer.
mais le gun a décidé qu'il rentrait pas. Moi qui était en bas, j'ai juste entendu le bruit du fusil qui venait se briser à 2 mètres de moi. À ces hauteurs, même avec un bon périmètres de sécurité, le vent pousse les objets et un seul degré d'inclinaison dans la chute donne plusieurs mètre.

   9. La coupure.
On installe des tôles d'acier. Ça coupe en sacrament. J'avertis Maxime de faire attention, que ça glisse et que ça coupe
   - Pas de problème, je suis habitué
Et il prend les tôles du mauvais côté, elles pivotent, le coupe au bras assez creux que ça va lui prendre 5 points de sutures.

À cause de la douleur, il échappe les tôles en bas. On était pas haut mais elles ont planés dans le vent pour aller frapper un chariot télescopique stationné plus loin.


   8. Le téléphone.
Luc appelle sa femme. Lui parle doucement, avec des oiseaux dans la voix. Racroche. En fait, pense qu'il racroche. Et comme tout manœuvre qui se respecte, décide de traiter sa femme de salope, comme dans
   - La crisse de salope, si à pense que je faire l'épicerie, qu'à mange de l'a marde à va voir que
   - LUC, J'SUIS ENCORE SUR LA LIGNE
Il l'avait mis sur speaker au lieu de rachocher. Elle a crié pendant un bon 2 minutes pis j'ai pas été cappable de me retenir de rire au point ou j'en ai manqué d'air.



   7. La gargouille
On monte avec Michel dans un swing sur l'édifice Bell. Comme beaucoup de vieux édifice, il y a plein de rebord. Rien de compliquer en montant. Par contre, quand on redescend, il faut éviter les balcons et les parapets. J'explique à Michel qu'il faut sortir notre jambe pour pousser sur le mur pour nous éloigner suffisamment pour éviter les parapets. Michel considère que c'est trop dangereux et qu'il ne sort pas sa jambe et continu de descendre. Sans m'avertir de son choix. Le panier s'accote sur le parapet, mais seulement la partie avant et comme la tension dans les câbles s'en va, le panier part par en arrière. 200 pieds dans les airs, le panier part par en arrière, je me retrouve accoter dans le moteur, lâche un cri à Michel de lacher le moteur mais il panique, son doigt est figé sur le moteur, il continue de descendre, le panier se tord et se plaint, tout ce qui traine dedans descends vers lui et ça finit par le sortir de sa torpeur.

Il se tourne vers moi, blanc, et se met à gargouiller pendant 20 secondes. J'imagine que c'était le choc.

   6. La meuleuse
Yves voulait travailler rapidement. Il disait que le garde sur la meuleuse lui nuisait et il décida de l'enlever. Puis, il enleva ses lunettes de sécurité ainsi que sa visière pour mieux voir. Puis, il barra la meuleuse en marche avant de la planter de toute ses forces dans le panneau de ciment. La meule lui répondit en mordant le ciment puis en lui sautant des mains.
Nous voilà à 100 pieds dans les airs, dans un panier de swing maintenant beaucoup trop petit pour 2 personnes et une meule hors de contrôle qui coure dans le fond du panier, cherchant à mordre le 220 volts. Je suis monté sur le bord des gardes et j'ai regader Yves courir après sa meule.
   5. Le madrier non fixé
Très simple. c'est l'hiver, c'est glacé et je suis monté sur le toit par l'échafaudage. Quand vient le temps de redescendre, la planche part. Elle aurait dû être clampée mais elle ne l'est pas. Je pars par en arrière, tombe sur le madrier de 22 pieds, puis je repars par en avant pour cogner le madrier de 18 pieds, puis par en arrière pour le 14 pieds, puis plus de madrier, je fait un flip, ciel-terre-ciel-terre pour finir sur le dos.
Je n'ai aucune douleur et je me dit que ça y est, je suis paralysé. Pis finalement, la douleur revient quand un enfant qui m'a vu tomber me pointe en riant.

   4. La nacelle coincé dans le beam
Corey connait ça les nacelles. C'est ce qu'il me dit. Comme le champion qu'il est, il décide d'affronter la facade de face avec la nacelle, plutôt que de côté comme on le fait normalement. Résultat, le panier se coince sur une colone ancestrale, le panier se tord, ce qui active le sensor de perte d'équilibre. La nacelle arrête alors tout mouvement.
Corey panique. Dit qu'on va mourir.
Je décide de pousser sur la colonne en tenant le panier dans le but de le détordre et de désactiver le sensor d'angle, et j'explique à Corey qu'il faut monter le panier quand je lui dit.
   - Go Corey
Il descend le panier, ce qui le fait rebondir à cause de la friction sur la roche. Je m'en attends pas et mon pieds se trouve pris entre la colonne et le panier, à 85 pieds dans les airs. Ma botte déchire en deux mais le cap d'acier parvient à bloquer partiellement la barre.
Corey est en boule dans le coin du panier, en totale panique.
   - On fait quoi Corey la ?
   - Tu vas dire que tu conduisais parce que moi, j'ai pas mes cartes
   - JE pensais que tu les avais
   - Je les ai jusqu'à temps que l'on me les demandes.
   
3. Le badtrip à 300 pieds.

Éric passait son temps à se faire aller la yeule décida que ses deux rebulls étaient pas assez. Il décida de prendre un speed. Ou deux. Peut-être plus, j'en sais pas vraiement plus. Mais à un moment donné, le beau Éric commence à lacher des cris après du monde en bas. Il a du gros fun mais il avance de moins en moins vite.
De moins en moins vite
Puis il dit qu'il est fatigué et il se couche.
Puis il se met à pleurer. Il dit que personne l'aime. Que sa mère l'aime pas. Il l'appelle.
Je suis de l'autre côté, je comprends pas trop ce qui se passe. Sa mère répond pas. Il se met à paniquer, il vient de se souvenir qu'il a le vertige.
Par la fenetre ouverte, j'entends un locataire mécontent lui dire de se la fermer.
Il s'assied en indien et ne bouge plus. On s'est mis à deux pour le sortir par le toit et je l'ai pas revu par la suite.


2. La crise de shizoprénie
J'ai passé une heure dans le panier d'une 125 pieds avec Sebastien pour lui montrer le travail. Un bon gars, ancien bucheron en haut de manic 5, il me contait que son boss le droppait sur le bord du chemin, qu'il partait en machine dans le bois avant de trouver le bon spot, qu'il partait un feu qui devait être alimenter toutes la journée. Il trouvait ça dur Montréal mais il disait qu'il était loin de ses démons de la côte-nord.

Peut-être pas si loin finalement.

Il m'a débarqué du panier, est remonter à 125 pieds et à commencer le travail. Puis il s'est mis à crier. J'entendais mal mais il se chicanais avec quelqu'un d'autre. Le problème, c'est qu'il était tout seul. Il a laché un grand cri, pis il a lancé son casque en bas qui m'a manqué de deux pieds. Le bordel était pogné assez solide en haut. On a été obliger de prendre le contrôle de la nacelle et de le redescendre, en espérant qu'il ne se détache pas pour se lancer en bas.

En bas, ça pris deux travailleurs pour le maitriser en l'accôtant sur le mur. Il y avait du retard dans la livraison de ses médicaments et ils étaient parti sur une crise de schizophrénie.


1. Un employé qui fait une crise cardiaque dans un échafaudage suspendu manuel.

Le pauvre en était à sa première journée, était pas mal blanc. Il a mis un genoux à terre, on lui a demandé si allait bien, il a répondu que oui. Mon collègue a tenter de le faire rire en lui disant: c'est pas le temps de mourir, on commence la journée. Le cardiaque a répondu: je fais une crise cardiaque ! dans un souffle avant de s'effondrer. La panique a pris. On a fait descendre le swing tranquillement de côté en côté, le cardiaque glissait dans le fond du swing, de gauche à droite. Nous étions 4, l'autre travailleur qui étaient avec moi regardait tout ça sans rien dire, immobilisé par la peur. Il était trop figé pour nous aider à sortir le cardiaque du fond du panier. Celui-ci avait des vieux bouts de calfeutrage collé dans ses cheveux. Quand les ambulanciers sont parti: il a repris connaissance et à murmurer que c'était le pire premier jours de sa vie.

cantabile

  • Membre
  • ******
  • Messages: 10984
  • Respect: +1149
La pénurie de main d'oeuvre dans un sujet
« Réponse #99 le: février 03, 2023, 10:51:49 pm »
+2
Ah mais c'est un questionnement que je me fais. Je pensais naivement qu'on avait tous cette métacognition (merci pour le mot)et que ceux qui ne l'avait pas n'avait juste pas eu la chance de la développer. J'adore à apprendre, c'est difficile pour moi de penser que quelqu'un ne veut pas apprendre

L’être humain est fondamentalement curieux, mais certes à différents degrés. Les difficultés métacognitives ou exécutives sont beaucoup plus complexes et profondes que de la pure paresse intellectuelle.

Mobiliser ses connaissances, accéder aux bonnes fonctions exécutives, faire du transfert de connaissances et développer des compétences appropriées c’est le lot de tous les apprenants et il y en a pour qui c’est un réel enjeu qui les poursuivra toute une vie.
Les gens....