Ceci est un forum public. Les Cowboys Fringants dalporto se dissocient des opinions émises sur ce forum.

 L'Encyclopédie du Peuple

Auteur Sujet: Woke me up before you go go  (Lu 41159 fois)

Tam!

  • Membre
  • *******
  • Messages: 17978
  • Respect: +2023
Woke me up before you go go
« Réponse #1250 le: août 02, 2022, 10:59:12 am »
+1
Je ne suis pas sûr que son message concerne l'imagerie anti-nazi par contre.

Que veux tu dire?

C'est clairement un t shirt anti nazi. On en parle justement dans la série Pistols sur Disney +.
C'est une reproduction d'une oeuvre de Malcolm Maclaren et de Vivienne Westwood pour dénoncer le racisme. Elle est dans un musée
https://www.metmuseum.org/art/collection/search/769215

Y'a pas d'équivoque. Condamner les gens qui condamnent le racisme en pensant que c'est raciste, c'est tout simplement abusrde.



Je ne qualifierais pas cette gang là de wokes en partant effectivement, mais plutôt des gens mal informés.  Du moins c'est pas eux-autres qui se plaignent le plus souvent à tort, comme à raison, en tout cas c'est pas eux qui inondent les médias et les réseaux sociaux.

Faudrait voir comment la gronde est parti sur les réseaux sociaux mais on peut très bien s'imaginer que ça vient de festivaliers wokes qui pensaient dénoncer quelque chose. Et le CIJA a surfé la-dessus un peu par méconnaissance et un peu par automatisme de rouspetage sans doute.

Mais tu commences à comprendre l'envers de la médaille


Non pas vraiment. Je prends chaque cas séparément et parfois j'en prend, parfois j'en laisse. Je ne tombe pas dans la piège de voir tout ça comme un gros bloc monolithique ou une conspiration.

Ex-emo viré woke avec le temps

dalporto

  • Expert en tout et en rien, mais surtout en rien.
  • Membre
  • ******
  • Messages: 12861
  • Admin capo di tutti i capi
  • Respect: +1442
Woke me up before you go go
« Réponse #1251 le: août 02, 2022, 11:05:49 am »
0
Peu importe, Osheaga ne l'a crissement pas aidé en s'excusant , pis là il va être pogné avec l'étiquette d'antisémite pour un bout.

Solution: Tout le monde habillé pareil, pas de chicane.

Tam!

  • Membre
  • *******
  • Messages: 17978
  • Respect: +2023
Woke me up before you go go
« Réponse #1252 le: août 02, 2022, 11:13:25 am »
0
Peu importe, Osheaga ne l'a crissement pas aidé en s'excusant , pis là il va être pogné avec l'étiquette d'antisémite pour un bout.


Je pense qu'ils clarifiaient beaucoup plus qu'ils ne le condamnaient.. Ils l'ont défendu en disant qu'il "dénoncait le régime". Après ça si tu pense encore que le gars est antisémite c'est que tu ne sais pas lire ou que tu fais de l'aveuglement.

Le CJIA apporte ça une coche plus loin, car selon ce qu'ils disent, même si c'est pour condamner, le signe nazie n'a pas sa place. C'est ça que je trouve complètement absurde. C'est davantage eux qui peuvent faire que le monde innatentif associe Slowthai à antisémite.
Ex-emo viré woke avec le temps

jivre

  • Membre
  • ***
  • Messages: 1565
  • Respect: +652
Woke me up before you go go
« Réponse #1253 le: août 02, 2022, 12:00:07 pm »
+1


En fait je me demande si c'est un cas de wokisme ou tout simplement le Centre consultatif des relations juives et israéliennes qui ne comprend pas trop le cas en question et réagit de façon primaire. Car si au départ c'était des gens dans la foule qui voyaient juste le signe Nazi sans le "destroy" ou ne comprenais pas le message, je peux comprendre que ça dérange. Mais une fois que tu le sais....


Super point et super question!!

En fait, les lobbys juifs ont toujours réagi de cette façon, "offusqué, symbolisme primaire, en se foutant du message ou de l'intention, censeur, etc."

Mais jusque là, c'était l'apanage des religieux (et plutôt à droite) de réagir comme ca.

Le wokisme est un mouvement qui se revendique de gauche et qui reprend exactement ce genre de réflexe et de mentalité religieuse, symboliste, offusquée, mais qui en fait un paradigme, une vision du monde, à appliquer sur toutes sortes de sujets identitaires et qui remplace les combats de justice politique et économique.

Cinéphile IV

  • Membre
  • *****
  • Messages: 5000
  • Respect: +213
Woke me up before you go go
« Réponse #1254 le: août 02, 2022, 12:06:58 pm »
0
Le CJIA apporte ça une coche plus loin, car selon ce qu'ils disent, même si c'est pour condamner, le signe nazie n'a pas sa place. C'est ça que je trouve complètement absurde.

Est-ce qu'un t-shirt où il serait écrit "DON'T SAY NIGGER" ça passerait?

Question sérieuse.

Le Jam

  • Membre
  • ******
  • Messages: 12212
  • Homme blanc privilégié
  • Respect: +185
Woke me up before you go go
« Réponse #1255 le: août 02, 2022, 12:08:30 pm »
0
Le CJIA apporte ça une coche plus loin, car selon ce qu'ils disent, même si c'est pour condamner, le signe nazie n'a pas sa place. C'est ça que je trouve complètement absurde.

Est-ce qu'un t-shirt où il serait écrit "DON'T SAY NIGGER" ça passerait?

Question sérieuse.

J'achète.
"Va te coucher t'es saoul"

Tam

Snookey

  • Membre
  • ******
  • Messages: 10831
  • Respect: +682
Woke me up before you go go
« Réponse #1256 le: août 02, 2022, 12:22:44 pm »
0
Le CJIA apporte ça une coche plus loin, car selon ce qu'ils disent, même si c'est pour condamner, le signe nazie n'a pas sa place. C'est ça que je trouve complètement absurde.

Est-ce qu'un t-shirt où il serait écrit "DON'T SAY NIGGER" ça passerait?

Question sérieuse.

Ça dépend, un noir qui vend ça à un noir et qui le porte, ça passe.

Un noir qui vend ça à un blanc et qui le porte, ça passe pas.

Un blanc qui vend ça à un blanc et qui le porte, ça passe pas.

Cinéphile IV

  • Membre
  • *****
  • Messages: 5000
  • Respect: +213
Woke me up before you go go
« Réponse #1257 le: août 02, 2022, 12:31:30 pm »
0
Le CJIA apporte ça une coche plus loin, car selon ce qu'ils disent, même si c'est pour condamner, le signe nazie n'a pas sa place. C'est ça que je trouve complètement absurde.

Est-ce qu'un t-shirt où il serait écrit "DON'T SAY NIGGER" ça passerait?

Question sérieuse.

Ça dépend, un noir qui vend ça à un noir et qui le porte, ça passe.

Un noir qui vend ça à un blanc et qui le porte, ça passe pas.

Un blanc qui vend ça à un blanc et qui le porte, ça passe pas.

C'était pas un piège, mais si c'est ça la réponse (ségrégation) pour moi c'est non.

Tam!

  • Membre
  • *******
  • Messages: 17978
  • Respect: +2023
Woke me up before you go go
« Réponse #1258 le: août 02, 2022, 12:48:28 pm »
0
Le CJIA apporte ça une coche plus loin, car selon ce qu'ils disent, même si c'est pour condamner, le signe nazie n'a pas sa place. C'est ça que je trouve complètement absurde.

Est-ce qu'un t-shirt où il serait écrit "DON'T SAY NIGGER" ça passerait?

Question sérieuse.


Pour ma part, je ne peux t'offrir de réponse sérieuse. Pour moi ça passerait mais je ne suis pas la meilleure personne (lire la personne concernée) pour dire si cet humour ou ironie passerait bien chez les noirs.

Comme Snookey dit bien sûr que les réactions seraient différentes si c'est un blanc ou c'est un noir qui le porte. Porté par un blanc ça pourrait être percu comme de la provocation.

Ex-emo viré woke avec le temps

Enforcer

  • Membre
  • **
  • Messages: 111
  • Respect: +76
Woke me up before you go go
« Réponse #1259 le: août 02, 2022, 12:50:32 pm »
0
Super point et super question!!

En fait, les lobbys juifs ont toujours réagi de cette façon, "offusqué, symbolisme primaire, en se foutant du message ou de l'intention, censeur, etc."

Mais jusque là, c'était l'apanage des religieux (et plutôt à droite) de réagir comme ca.

Le wokisme est un mouvement qui se revendique de gauche et qui reprend exactement ce genre de réflexe et de mentalité religieuse, symboliste, offusquée, mais qui en fait un paradigme, une vision du monde, à appliquer sur toutes sortes de sujets identitaires et qui remplace les combats de justice politique et économique.

Tu n'es pas le seul à avoir remarqué ce phénomène.

Il y a 15-20 ans, les gens qui militaient dans les mouvements de solidarité avec les Palestiniens se plaignaient qu'ils ne pouvaient pas émettre la moindre critique des politiques d'Israël à ce sujet sans se faire taxer d'antisémitisme par les sionistes. Plusieurs des mêmes personnes ont aujourd'hui rejoint le mouvement communément appelé "woke" et taxent de racistes et de nazis tous ceux qui émettent la moindre critique à leur sujet...

Snookey

  • Membre
  • ******
  • Messages: 10831
  • Respect: +682
Woke me up before you go go
« Réponse #1260 le: août 02, 2022, 12:52:08 pm »
0
Le CJIA apporte ça une coche plus loin, car selon ce qu'ils disent, même si c'est pour condamner, le signe nazie n'a pas sa place. C'est ça que je trouve complètement absurde.

Est-ce qu'un t-shirt où il serait écrit "DON'T SAY NIGGER" ça passerait?

Question sérieuse.

Ça dépend, un noir qui vend ça à un noir et qui le porte, ça passe.

Un noir qui vend ça à un blanc et qui le porte, ça passe pas.

Un blanc qui vend ça à un blanc et qui le porte, ça passe pas.

C'était pas un piège, mais si c'est ça la réponse (ségrégation) pour moi c'est non.

C'est un pays libre, promène toi dans la rue avec un tel t-shirt voir...

dalporto

  • Expert en tout et en rien, mais surtout en rien.
  • Membre
  • ******
  • Messages: 12861
  • Admin capo di tutti i capi
  • Respect: +1442
Woke me up before you go go
« Réponse #1261 le: août 02, 2022, 12:55:44 pm »
+2

Cinéphile IV

  • Membre
  • *****
  • Messages: 5000
  • Respect: +213
Woke me up before you go go
« Réponse #1262 le: août 02, 2022, 01:09:30 pm »
0
Le CJIA apporte ça une coche plus loin, car selon ce qu'ils disent, même si c'est pour condamner, le signe nazie n'a pas sa place. C'est ça que je trouve complètement absurde.

Est-ce qu'un t-shirt où il serait écrit "DON'T SAY NIGGER" ça passerait?

Question sérieuse.

Ça dépend, un noir qui vend ça à un noir et qui le porte, ça passe.

Un noir qui vend ça à un blanc et qui le porte, ça passe pas.

Un blanc qui vend ça à un blanc et qui le porte, ça passe pas.

C'était pas un piège, mais si c'est ça la réponse (ségrégation) pour moi c'est non.

C'est un pays libre, promène toi dans la rue avec un tel t-shirt voir...

Ce n'est pas le but. Je demande seulement si c'est comparable.

Mais à la base, le fait que la couleur de la peau puisse mener ou non à des interdictions je n'embarque pas là dedans (comme l'histoire des gifs de noirs).

Snookey

  • Membre
  • ******
  • Messages: 10831
  • Respect: +682
Woke me up before you go go
« Réponse #1263 le: août 02, 2022, 01:34:09 pm »
0
@Tam, je ne connaissais pas cette image, merci!

@Ciné, je pense qu'on est tous d'accord ici pour dire que la réaction du CJIA est ridicule considérant que l'image est anti -nazi.

Tu proposes une fausse équivalence avec le mot nigger et un t-shirt qui dit de ne pas dire le mot.

Personne de raisonnable dit qu'on ne peut pas utiliser des signes anti-nazi, c'est la première fois que je lis une telle chose.

Par contre, à peu près tout le monde de raisonnable est d'accord pour dire qu'un blanc ne devrait pas dire ou utiliser le mot à moins d'un contexte particulier (littéralement, académique, etc.).

MadChuck

  • Mad Chuck Norris
  • Membre
  • *********
  • Messages: 30207
  • Ing. BBQ
  • Respect: +1935
Woke me up before you go go
« Réponse #1264 le: août 02, 2022, 01:37:43 pm »
0
Ce n'est pas le but. Je demande seulement si c'est comparable.

Un non-juif qui porte même avec un X dessus un signe Nazi pour certains je peux imaginer que c'est l'équivalent du N____ avec un x dessus pour certains dont les parents sont morts dans les holocaustes, un peu comme quand il se choque quand il voit le signe sur des enclumes ou des morceaux de plomberies fabriquer par les Nazi encore en circulation, même s'ils savent qu'aucune mauvaise intention de personnes est en jeux, ils veulent enlever le signe de la terre point.

Des gens font parfois la même chose avec des manifestants anti-gouvernement qui utilise clairement le signe pour traiter un politicien de Nazi (les truqueurs d'Ottawa récemment) et dénoncer l'état qui utilise sa force sur des gens.

MadChuck

  • Mad Chuck Norris
  • Membre
  • *********
  • Messages: 30207
  • Ing. BBQ
  • Respect: +1935
Woke me up before you go go
« Réponse #1265 le: août 02, 2022, 01:42:32 pm »
0
Personne de raisonnable dit qu'on ne peut pas utiliser des signes anti-nazi, c'est la première fois que je lis une telle chose.

Ça arrive souvent (dure d'être plus claire que c'était a l'envers et anti-facisme/antigouvernement et non un militant pro gouvernement/pro nazisme):
https://www.cbc.ca/news/canada/edmonton/edmonton-area-mp-under-fire-for-photo-of-him-near-flag-bearing-nazi-symbol-1.6333266

ou le signe clairement juste la marque du constructeur de l'époque et non un endossement:
https://www.neomedia.com/vaudreuil-soulanges/actualites/faits-divers-et-judiciaires/318769/croix-gammee-la-municipalite-de-pointe-des-cascades-retablit-les-faits

MadChuck

  • Mad Chuck Norris
  • Membre
  • *********
  • Messages: 30207
  • Ing. BBQ
  • Respect: +1935
Woke me up before you go go
« Réponse #1266 le: août 02, 2022, 01:45:03 pm »
0
Je ne qualifierais pas cette gang là de wokes en partant effectivement, mais plutôt des gens mal informés.

Mon premier réflexe, j'imaginait des gens d'un certains âges un peu déconnecté, mais non:

https://www.cija.ca/our_team

y'a un beau mixte de gens assez vieux pour avoir connu le vieux punk, d'assez jeunes pour être à jours sur Osheaga

Snookey

  • Membre
  • ******
  • Messages: 10831
  • Respect: +682
Woke me up before you go go
« Réponse #1267 le: août 02, 2022, 01:47:12 pm »
+1
Ouain mais même si une certaine gauche n'aime pas ça, je pense que c'est important de voir l'intention derrière l'utilisation d'un symbole.

Les truckers qui utilisent un signe nazi pour décrire le gouvernement font du révisionnisme et n'ont certainement pas une bonne intention.

Cinéphile IV

  • Membre
  • *****
  • Messages: 5000
  • Respect: +213
Woke me up before you go go
« Réponse #1268 le: août 02, 2022, 01:55:03 pm »
0
Par contre, à peu près tout le monde de raisonnable est d'accord pour dire qu'un blanc ne devrait pas dire ou utiliser le mot à moins d'un contexte particulier (littéralement, académique, etc.).

Alors comptez-moi dans les irraisonnables.

Je comprends bien que ça peut sembler plus malaisant pour un blanc, mais c'est contre-productif de préserver la ségrégation dans quoi que ce soit; même les sujets les plus insignifiants (gifs, t-shirts, etc). Va falloir jeter ces barrières-là par terre un jour ou l'autre alors aussi bien le faire maintenant.

Tam!

  • Membre
  • *******
  • Messages: 17978
  • Respect: +2023
Woke me up before you go go
« Réponse #1269 le: août 02, 2022, 01:59:30 pm »
0
Par contre, à peu près tout le monde de raisonnable est d'accord pour dire qu'un blanc ne devrait pas dire ou utiliser le mot à moins d'un contexte particulier (littéralement, académique, etc.).

Alors comptez-moi dans les irraisonnables.


Attend là, t'es même pas dans la position, on  doit éviter de le dire sauf pour une mise en contexte académique ou autre situation particulière? Toi c'est quand veut où veut?


Ex-emo viré woke avec le temps

Tam!

  • Membre
  • *******
  • Messages: 17978
  • Respect: +2023
Woke me up before you go go
« Réponse #1270 le: août 02, 2022, 02:04:33 pm »
0

Je comprends bien que ça peut sembler plus malaisant pour un blanc, mais c'est contre-productif de préserver la ségrégation dans quoi que ce soit; même les sujets les plus insignifiants (gifs, t-shirts, etc). Va falloir jeter ces barrières-là par terre un jour ou l'autre alors aussi bien le faire maintenant.

Je n'utiliserais pas le terme ségrégation. Ça ne s'applique pas ici pour moi. Il y a pas de lois qui oblige un blanc à ne pas porter un t-shirt ou c'est inscrit "nigger". C'est à ses risques et périls, comme John Mclane dans Die Hard 3.
Je trouve même que d'utiliser ce terme, c'est de manquer de respect pour ceux qui ont connu la vraie ségrégation raciale.

« Modifié: août 02, 2022, 02:09:26 pm par Tam! »
Ex-emo viré woke avec le temps

MadChuck

  • Mad Chuck Norris
  • Membre
  • *********
  • Messages: 30207
  • Ing. BBQ
  • Respect: +1935
Woke me up before you go go
« Réponse #1271 le: août 02, 2022, 02:13:46 pm »
0
Ouain mais même si une certaine gauche n'aime pas ça, je pense que c'est important de voir l'intention derrière l'utilisation d'un symbole.

Les truckers qui utilisent un signe nazi pour décrire le gouvernement font du révisionnisme et n'ont certainement pas une bonne intention.

J'ai rien contre le:
) C'est diminuer le nazisme de l'utiliser comme attaque a tous vent (comme fait presque assurément le chanteur du groupe)
) Défendre le groupe qui se fait traiter de Nazisme de ne pas l'être du tout, etc...

Je parle exclusivement de l'angle de gens groupe de gens très clairement anti-nazi (ils l'utilisent comme une insulte contre des gens qu'ils n'aiment pas) que c'est spinné par certains pour montrer qu'ils sont nazi/aime les nazis alors que l'exacte contraire est ultra évident, comme certains on probablement fait sur les médias sociaux (peut-être bien des trolls 4chan plus que des jeunes wokes) pour provoquer le festival à faire des excuses.

MadChuck

  • Mad Chuck Norris
  • Membre
  • *********
  • Messages: 30207
  • Ing. BBQ
  • Respect: +1935
Woke me up before you go go
« Réponse #1272 le: août 02, 2022, 02:15:24 pm »
0
Attend là, t'es même pas dans la position, on  doit éviter de le dire sauf pour une mise en contexte académique ou autre situation particulière? Toi c'est quand veut où veut?

Par ségrégation, je pense plus soit personne peut dire le terme à la légère et au 10 secondes dans des chansons, soit tout le monde peux. Je ne suis pas certain ici de l'importance.

MadChuck

  • Mad Chuck Norris
  • Membre
  • *********
  • Messages: 30207
  • Ing. BBQ
  • Respect: +1935
Woke me up before you go go
« Réponse #1273 le: août 02, 2022, 02:42:39 pm »
0
Je vous ai déjà qu'il m'arivvait de voir des dérapes ou dérives woke. J'ai un bon cas aujourd'hui.

Pour un bon exemple de la dérive du dernier 10 ans

En 2010 la CBC:
https://www.cbc.ca/news/world/the-books-have-been-burning-1.887172

En 2022:
https://www.cbc.ca/player/play/2057673283675
Black activists destroy offensive objects from the past on Emancipation Day

Cinéphile IV

  • Membre
  • *****
  • Messages: 5000
  • Respect: +213
Woke me up before you go go
« Réponse #1274 le: août 02, 2022, 03:19:18 pm »
+1
Par contre, à peu près tout le monde de raisonnable est d'accord pour dire qu'un blanc ne devrait pas dire ou utiliser le mot à moins d'un contexte particulier (littéralement, académique, etc.).

Alors comptez-moi dans les irraisonnables.

Attend là, t'es même pas dans la position, on  doit éviter de le dire sauf pour une mise en contexte académique ou autre situation particulière? Toi c'est quand veut où veut?

La chose la plus pertinente que j'ai lue là-dessus c'est Laferrière qui disait : "On le sait quand ce mot est employé pour nous faire du mal". Je ne l'ai jamais employé pour faire du mal, et toi non plus j'en suis sûr. Je ne verrais pas non plus pourquoi je l'emploierais autrement que dans son contexte historique ou pour citer le titre d'un livre. Fun Fact : TOUT LE MONDE ICI a lu et entendu ce mot plus souvent depuis l'apparition (ou utilisation à outrance) du "N-Word".

Ce que je dis surtout c'est que si un Noir peut employer un gif, prononcer un mot, ou poser un geste, alors n'importe quel asiatique, blanc ou autochtone aussi. C'est comme ça qu'on va en finir. Pas en maintenant des barrières entre les gens de différentes couleurs de peau (peu importe le terme dont on se sert pour nommer ça).

Je trouve même que d'utiliser ce terme, c'est de manquer de respect pour ceux qui ont connu la vraie ségrégation raciale.

C'est la définition même du mot, Tam : "Séparation stricte réglementée des personnes appartenant à un groupe social (défini par la classe, la race, etc.) dans la vie publique." Pourquoi en prendrais-je un autre? Va-t-on arrêter d'employer le terme sexisme en 2022 parce que ça manque de respect pour les femmes qui ne pouvaient pas voter y a un siècle et qui, par conséquent, ont connu le "vrai sexisme"?

Y a rien de positif qui peut ressortir à perpétuer cette compartimentation des gens selon des critères physiques (sexe, âge, couleur de la peau).

Par ségrégation, je pense plus soit personne peut dire le terme à la légère et au 10 secondes dans des chansons, soit tout le monde peux.

Voilà! Astheure, appliquons ça à tout : un Blanc qui utilise le gif d'un Noir, un Noir qui porte un chapeau à plumes autochtones pour passer l'Halloween, une Torontoise qui se part un restaurant de poutine... Bar open sur tout.
« Modifié: août 02, 2022, 03:38:39 pm par Cinéphile IV »

Snookey

  • Membre
  • ******
  • Messages: 10831
  • Respect: +682
Woke me up before you go go
« Réponse #1275 le: août 02, 2022, 05:24:36 pm »
0
Je pense que t'es capable de faire la part des choses.

Personne dit que tu ne peux pas dire nègre ou porter le t-shirt en question. La question initiale est "est-ce que ça passe?" et la réponse, dans un contexte autre que ce que toi même tu admets, est évidemment non.

Faque tu peux le dire ou porter le t-shirt, mais j'irais pas faire ça dans Saint-Michel.

Cinéphile IV

  • Membre
  • *****
  • Messages: 5000
  • Respect: +213
Woke me up before you go go
« Réponse #1276 le: août 02, 2022, 07:45:34 pm »
0
Alors ce n'est pas absurde de penser que la croix gammée n'a pas sa place, même si c'est pour la condamner, non?

Un peu comme porter un t-shirt avec Hitler qui fait un salut nazi où il serait écrit "À bas Hitler". Ça me semble de la provocation inutile.
« Modifié: août 02, 2022, 07:57:49 pm par Cinéphile IV »

Lisa

  • A toujours raison
  • Membre
  • ******
  • Messages: 14040
  • Jeannette officielle du forum
  • Respect: +1193
Woke me up before you go go
« Réponse #1277 le: août 02, 2022, 09:42:43 pm »
0
On empêche personne de dire le mot ou de porter le t-shirt. On sait que les gens avec 2 cennes d'intelligence ne le feront pas par zemple.
"It's amazing how I can feel sorry for you and hate you at the same time. I'm sure there's a German word for it." - Lisa

MadChuck

  • Mad Chuck Norris
  • Membre
  • *********
  • Messages: 30207
  • Ing. BBQ
  • Respect: +1935
Woke me up before you go go
« Réponse #1278 le: août 02, 2022, 09:59:33 pm »
+1
On empêche personne de dire le mot ou de porter le t-shirt. On sait que les gens avec 2 cennes d'intelligence ne le feront pas par zemple.

On peut exclure la personne qui parle et ça dépend des endroits, mais dans bien des endroits, c'est non permis (des gens ont déjà perdu leur emploi pour avoir dit dans un meeting de faire attention, d'être respectueux et de ne pas dire tel ou tel mots en les listant) dans certains endroits ils sont considéré un fighting word (https://scholarship.law.unc.edu/cgi/viewcontent.cgi?article=5788&context=nclr), ce qui peut rendre légal de tabasser la personne qui le dit ce qui est une excellent façon d'empêcher les gens de dire le mot ou de porter le t-shirt
Defendant asserted the defense of justification because of
plaintiff's use of opprobrious language directed toward him. The
court held that provocative words may be justification for an assault,
provided the person uttering the words understood or should have
understood that physical retaliation would be attempted. The words
must be "fighting" words.


https://www.npr.org/sections/codeswitch/2013/09/03/218614650/judge-says-you-cant-say-that-word-period

Par exemple en Angleterre:
https://en.wikipedia.org/wiki/Hate_speech_laws_in_the_United_Kingdom
Any communication which is threatening or abusive, and is intended to harass, alarm, or distress someone is forbidden


Des gens ont été punni par l'état pour des choses du genre:
Scottish YouTuber Mark Meechan of Coatbridge, North Lanarkshire was fined £800 after being found "grossly offensive" for posting a YouTube video that was viewed over 3 million times depicting him training his girlfriend's pug to respond to the phrase "Sieg Heil" by lifting his paw in a Nazi salute

19-year old Croxteth resident Chelsea Russell quoted a line from Snap Dogg's song "I'm Trippin'" on her Instagram page. The line, which read "Kill a snitch nigga, rob a rich nigga", was copied from a friend's page as part of a tribute to Frankie Murphy who was killed in a car accident at age 13.
Hate crime investigators were alerted to the presence of the slur and charged Russell with "sending a grossly offensive message by means of a public electronic communications network".


Qui s'en viennent de manière assez similaire au Canada si elles ne sont pas encore entrés en vigueur:
https://www.canada.ca/en/department-justice/news/2021/06/government-of-canada-takes-action-to-protect-canadians-against-hate-speech-and-hate-crimes.html

https://www.parl.ca/DocumentViewer/en/43-2/bill/C-36/first-reading

On parle même de devenir illégal, d'avoir des gens qui penses qu'on va offenser dans le futur:
810.?012?(1)?A person may, with the Attorney General’s consent, lay an information before a provincial court judge if the person fears on reasonable grounds that another person will commit

(a)?an offence under section 318 or subsection 319(1) or (2);
(b)?an offence under subsection 430(4.?1); or
(c)?an offence motivated by bias, prejudice or hate based on race, national or ethnic origin, language, colour, religion, sex, age, mental or physical disability, sexual orientation, gender identity or expression, or any other similar factor.


Peut-être que ca va devenir non seulement illégal de porter un tel t-shirt, mais si quelqu'un est raisonnablement convaincu que tu risques de le porter, tu vas avoir commis un crime pour avoir donné cette impression à quelqu'un.


Tam!

  • Membre
  • *******
  • Messages: 17978
  • Respect: +2023
Woke me up before you go go
« Réponse #1279 le: août 03, 2022, 09:02:12 am »
+1
Alors ce n'est pas absurde de penser que la croix gammée n'a pas sa place, même si c'est pour la condamner, non?

Tu parlais de Lafferière et de l'intention. Eh bien ici je ferais cette distinction.

Destroy (logo nazie) pour moi est sans équivoque. Même si on peut soupconner que le logo en gros est pour attirer l'attention. Dur de voir une bonne différence avec le t shirt des Dead Kennedys que j'ai publié plus haut. (le signe "barré")

Don't say nigger, ça peut facilement être perçu comme de l'ironie (en fait c'est carrément une antiphrase), donc par le fait même de la provocation.

C'est la différence que je fais entre les deux.
Ex-emo viré woke avec le temps

Cinéphile IV

  • Membre
  • *****
  • Messages: 5000
  • Respect: +213
Woke me up before you go go
« Réponse #1280 le: août 03, 2022, 10:16:39 am »
0
Alors ce n'est pas absurde de penser que la croix gammée n'a pas sa place, même si c'est pour la condamner, non?

Tu parlais de Lafferière et de l'intention. Eh bien ici je ferais cette distinction.

Destroy (logo nazie) pour moi est sans équivoque. Même si on peut soupconner que le logo en gros est pour attirer l'attention.

En effet, alors c'est la nuance que j'apporterais, si t'es pour faire ça, arrange-toi que le "Destroy" soit bien en évidence.

Snookey

  • Membre
  • ******
  • Messages: 10831
  • Respect: +682
Woke me up before you go go
« Réponse #1281 le: août 03, 2022, 09:23:36 pm »
0
Alors ce n'est pas absurde de penser que la croix gammée n'a pas sa place, même si c'est pour la condamner, non?

Tu parlais de Lafferière et de l'intention. Eh bien ici je ferais cette distinction.

Destroy (logo nazie) pour moi est sans équivoque. Même si on peut soupconner que le logo en gros est pour attirer l'attention.

En effet, alors c'est la nuance que j'apporterais, si t'es pour faire ça, arrange-toi que le "Destroy" soit bien en évidence.

Je pense qu'on peut enfin tous être d'accord !

MadChuck

  • Mad Chuck Norris
  • Membre
  • *********
  • Messages: 30207
  • Ing. BBQ
  • Respect: +1935
Woke me up before you go go
« Réponse #1282 le: août 04, 2022, 04:39:28 pm »
0
Peut-être que ca va devenir non seulement illégal de porter un tel t-shirt, mais si quelqu'un est raisonnablement convaincu que tu risques de le porter, tu vas avoir commis un crime pour avoir donné cette impression à quelqu'un.

Tu peux aussi te faire arrêter avec menotte pour utiliser un signe Nazi qui dénonce clairement le Nazisme maintenant en Angleterre:
https://www.irishmirror.ie/news/irish-news/irishman-arrested-uk-causing-anxiety-27639423
"Someone has been caused anxiety based on your social media post, that’s why you’ve being arrested" - HantsPolice

Il l'avait posté dans un groupe de discussions fermé.

Rarement vue une arrestation prouvé un point/meme aussi rapidement.

MadChuck

  • Mad Chuck Norris
  • Membre
  • *********
  • Messages: 30207
  • Ing. BBQ
  • Respect: +1935
Woke me up before you go go
« Réponse #1283 le: septembre 21, 2022, 03:57:24 pm »
0
La grande bataille woke commence:
https://www.lapresse.ca/actualites/enquetes/2022-09-21/vives-tensions-entre-radio-canada-et-cbc.php

Du côté en anglais on censures des photos de livres:

Ciné

  • Membre
  • **
  • Messages: 186
  • Respect: +10
Woke me up before you go go
« Réponse #1284 le: septembre 21, 2022, 05:50:35 pm »
0
La grande bataille woke commence:
https://www.lapresse.ca/actualites/enquetes/2022-09-21/vives-tensions-entre-radio-canada-et-cbc.php

Eeech... C'est vraiment pénible à lire par bouts.

Nos demandes d’entrevue avec Catherine Tait et Luce Julien ont été déclinées. Un porte-parle de CBC/Radio-Canada a toutefois fourni le compte rendu d’une déclaration prononcée par Mme Tait devant des producteurs indépendants à Toronto, le 13 septembre dernier. « Certaines personnes pensent peut-être que nous allons trop vite et trop loin dans notre volonté de refléter le Canada d’aujourd’hui. D’autres ne sont peut-être pas à l’aise avec le rythme de cette évolution, et je le conçois. »

"Trop vite"... Comme si c'était ça le problème. :smiley24:

- T'en viens-tu? On s'en va à Plattsburg!
- Euh, non.
- Ok, on va y aller moins vite.

« Le changement peut parfois être déstabilisant. Mais je pense à ce que [la comédienne et réalisatrice] Sarah Polley a dit récemment : ?Peut-être entendons-nous des voix qu’on n’entendait pas auparavant, et que c’est pour cette raison que nous ne sommes pas à l’aise…” Entendre ce que ces voix ont à dire rend le Canada meilleur. Plus riche. Plus fort. »

Comment on appellerait ben ça? Du Taitsplanning?

Heureusement, il y a de l'espoir!

Autre source de malaise : une formation présentée comme « obligatoire » sur les privilèges et les biais inconscients, jugée « infantilisante », a été boudée par plusieurs journalistes francophones de Radio-Canada dans la dernière année.

:smiley27:
« Modifié: septembre 22, 2022, 01:09:59 pm par Ciné »


MadChuck

  • Mad Chuck Norris
  • Membre
  • *********
  • Messages: 30207
  • Ing. BBQ
  • Respect: +1935
Woke me up before you go go
« Réponse #1286 le: septembre 21, 2022, 08:59:06 pm »
0
À la base l'idée est bizarre parce que des galas ça déborde de leur plage horaire constamment, ce n'est pas vraiment un jeu à somme nul habituellement, j'imagine pas qu'il soit raisonable d'assumer que du temps serais enlevé de quiquonque et non juste pas rajouté à la fin non ? Ou que Thibizarre savaient et avait pris en compte le sexe des présentateurs de la prochaine catégorie. Tu finis par voir le monde de cette manière.

Un autre bout assez étrange:
« En matière d’agressivité, ce que les femmes vont se prendre sur la gueule, ça n’a rien à voir avec ce que les hommes vont se prendre », confiait au Devoir Marilyse Hamelin, appelée à commenter une étude québécoise sur l’hostilité en ligne à l’égard des femmes.

Si on parle de l'étude qui vient de sortir financé par le conseil du statue de la femme
https://csf.gouv.qc.ca/wp-content/uploads/Etude-hostilite-en-ligne-envers-les-femmes.pdf
Comme le montrent les résultats des enquêtes et des sondages populationnels rapportés dans
l’encadré suivant, une proportion semblable de femmes et d’hommes se disent victimes d’hostilité
en ligne lorsque celle-ci est abordée globalement. De fait, l’écart selon le sexe semble inexistant
ou faible d’après les données disponibles au Québec
et dans l’ensemble du Canada. Il est
toutefois perceptible dans des enquêtes réalisées aux États-Unis, où la proportion d’hommes
victimes d’hostilité en ligne est légèrement plus élevée que celle des femmes
.
« Modifié: septembre 21, 2022, 10:05:57 pm par MadChuck »

dalporto

  • Expert en tout et en rien, mais surtout en rien.
  • Membre
  • ******
  • Messages: 12861
  • Admin capo di tutti i capi
  • Respect: +1442
Woke me up before you go go
« Réponse #1287 le: septembre 21, 2022, 09:58:11 pm »
0
Bin non.

Comme clairement énoncé à plusieurs reprises sur la page Facebook du Devoir avant qu'ils ne bloquent les commentaires qui disaient principalement wtf?, Le Devoir, qui sont pas mieux que Choi il me semblerait en passant pour publier n'importe quoi qui dépasse le filtre du gros bon sens, GLT (oui, il a son acronyme maintenant) est responsable de:

-Avoir à dessein interrompu le gala;
-Avoir à dessein interrompu des femmes qui allaient parler dans un gala;
-N'avoir même pas été invité au gala;
-Avoir tellement bien connu le déroulement de la soirée qu'il a choisi ce moment exact où des femmes allaient prendre la parole pour interrompre le gala;
-D'être responsable du fait que personne n'a essayé de le sortir;
-D'être responsable des responsable des gestionnaires du gala qui n'ont rien fait pour redonner le temps perdu aux femmes qui ont "été coupées" en coupant un autre segment;
-etc.

Bref, c'est un complot, le PCQ vient de passer deuxième.

GLT, c'est un conspi, pas un misogyne.  Un gros cave en manque d'attention depuis le Matou.

J'aimerais ça aider à ce que vous appelez à tort la culture du viol devienne de moins en moins fréquente, mais quand je vois des réactions débiles comme ça, je me dis; meh.  Mangez d'la marde.

-Un violeur en puissance.

Berslak

  • Un titre.
  • Membre
  • *****
  • Messages: 7115
  • Un texte.
  • Respect: +538
Woke me up before you go go
« Réponse #1288 le: septembre 21, 2022, 11:43:36 pm »
0
GLT, ça fait modèle de char.
Je suis ici seulement pour m'exprimer un peu et non pour discuter activement sur plusieurs messages. Merci de respecter mon désir de m'exprimer à petites doses.

jivre

  • Membre
  • ***
  • Messages: 1565
  • Respect: +652
Woke me up before you go go
« Réponse #1289 le: septembre 22, 2022, 03:47:47 pm »
0
 
LE MOT QUI DIVISE
Entrevue avec Michel Bissonnette, vice-président principal de Radio-Canada, sur les tensions entre les services anglais et français de la société d’État

MARIO GIRARD
LA PRESSE
Mario Girard : Au cours des derniers mois, l’affaire du mot commençant par un N et la décision du CRTC qui a suivi ont fait couler beaucoup d’encre. Comment avez-vous vécu cela ?

Michel Bissonnette : J’ai senti que c’était quelque chose qui pouvait être vécu différemment entre les anglophones au Canada et les francophones du Québec. Il y a une différence universitaire. Les universités anglophones interdisent toute utilisation du mot, tandis que les nôtres le permettent s’il est mis dans un contexte. S’il y a des mots qui deviennent tabous, est-ce que des sujets vont devenir tabous ?

M.G. : Ça vous inquiète ?

M.B. : Je pense que nous avons la maturité pour tout couvrir, donc ça ne m’inquiète pas. Ce qui m’a marqué, c’est à quel point il y a eu un consensus dans les médias québécois.


M.G. : Est-ce que cette affaire a été accompagnée d’une méconnaissance de la réalité québécoise, selon vous ?

M.B. : Je crois qu’il y a des gens du côté de Radio-Canada qui ont mal accepté qu’on ait utilisé le mot. Mais il y a une perception du côté de la CBC qu’on l’utilise tout le temps alors qu’on l’a utilisé une fois, en août 2020, et une autre fois quand on a reçu Dany Laferrière […] Comme Patrice Roy a déjà dit, on applique ce jugement tous les jours dans notre couverture.

M.G. : La scission qu’a créée cette affaire s’est fait sentir partout. Parmi les employés francophones et anglophones, au sein de la haute direction et même au sein du conseil d’administration. Tout le monde a son point de vue là-dessus.

M.B. : Oui, mais inévitablement, quand tu es une grande organisation comme CBC/Radio-Canada, tu dois faire des compromis. Il y a des points de vue différents qui ont été exprimés, mais tout le monde s’est rallié au comité de direction et au conseil d’administration pour avoir un consensus lors de notre réponse du 13 juillet au CRTC. Je suis très à l’aise avec notre position éditoriale.

M.G. : Est-ce que le libellé de cette réponse a été difficile à formuler ?

M.B. : Il faut savoir qu’un chameau est un cheval qui est défini par un comité. C’est certain qu’on a enlevé un mot et qu’on en a ajouté un autre. Mais ça n’a pas été si compliqué que ça. Catherine [Tait], la présidente-directrice générale, a été d’un leadership incroyable dans tout ça. Ça prenait une voie de passage pour réussir à s’en sortir. Et ç’a été le compromis auquel tout le monde a souscrit.

M.G. : Vous faites référence à la décision de porter le jugement en appel. On a appris que la Cour d’appel fédérale avait accepté d’entendre la cause. Des sources me disent que cette obtention est attribuable aux francophones de la direction de CBC/Radio-Canada. C’est vrai ?

M.B. : Oui !

M.G. : Êtes-vous le leader de ce mouvement ?

M.B. : Il y avait une vague de fond qui était unanime (lettres d’anciens de Radio-Canada et lettre signée par une cinquantaine d’employés). Quand le premier ministre François Legault a déclaré que c’était au CRTC de s’excuser et non pas à nous, on a senti que quelque chose bougeait ici. Tout cela pour dire que la pression est en effet venue du service français de Radio-Canada.

M.G. : Qu’est-ce que la décision de la Cour d’appel pourrait changer ?

M.B. : Ça pourrait créer une limite pour les prochaines décisions du CRTC. Cela dit, on ne va pas en processus d’appel parce que le CRTC nous a interdit d’utiliser le mot. On a interjeté appel parce que le CRTC a commencé à se mêler de notre programmation et que ça ne le regarde pas.

M.G. : Est-ce que cela est mal interprété par les anglophones de la CBC qui pourraient croire que vous vous battez pour obtenir le droit de dire ce que vous voulez ?

M.B. : Pas par ceux qui sont bien informés. Les gens qui dirigent la salle de nouvelles de la CBC sont d’une grande intelligence. Mais je pense qu’il y a d’autres personnes qui perçoivent ça.

M.G. : Parmi les 50 employés qui ont signé la lettre, on trouve plusieurs têtes fortes. Est-ce qu’il y a eu des discussions qui vous ont aidé à voir plus clair dans tout cela ?

M.B. : Quand tu décides de te joindre à une institution comme Radio-Canada, tu as le mandat de défendre l’importance d’un diffuseur public et l’indépendance de la salle des nouvelles. C’est fondamental. C’est ce qui fait la différence entre une télévision publique et une télévision d’État. C’est aussi un rôle où tu dois défendre la diversité. Je crois que j’ai gagné au cours des dernières années une crédibilité aux yeux du monde. Ils savent qu’ils ont un bon ambassadeur pour défendre les principes chers à Radio-Canada.

M.G. : Je parle régulièrement à des employés de Radio-Canada et plusieurs trouvent qu’il y a à Toronto une véritable obsession de la diversité. Et puis, il y a cette idée qui voudrait qu’on permette aux journalistes issus des minorités culturelles de bénéficier d’assouplissement des normes journalistiques.

M.B. : Je tiens à dire que les normes ne sont pas appelées à changer. Elles demeurent nos normes et on a les mêmes du côté de la CBC et de Radio-Canada. On peut les interpréter différemment. CBC pourrait décider de ne pas publier la photo d’un tueur et nous pourrions décider de la publier.

M.G. : On m’a rapporté qu’il a été question de cette idée au cours d’une réunion de la haute direction. Encore une fois, la position des francophones a été très différente. On refuse de permettre à un journaliste issu d’une minorité d’émettre un point de vue personnel dans son reportage.

M.B. : Il faut être objectif dans un reportage !

M.G. : Vous allez toujours défendre ça ?

M.B. : Il le faut, sinon ce n’est plus du journalisme, c’est de la chronique.

M.G. : Mais si la PDG vous l’impose ?

M.B. : La salle de rédaction est indépendante.

M.G. : Donc, il n’y a pas de danger à l’horizon pour vous ?

M.B. : Non ! L’équipe de direction autour de Luce [Julien] est solide. Ce ne sont pas des juniors qui sont en train d’apprendre le métier de journaliste.

M.G. : Si cette tendance se dessinait au Canada anglais, résisteriez-vous à cela ?

M.B. : Quand est arrivée la mort de George Floyd, il y a des journalistes racisés de Toronto qui voulaient qu’on assouplisse les normes et pratiques journalistiques. Personnellement, si un journaliste écrit un article pour dire comment c’est d’être la mère d’un jeune enfant noir et comment ça se passe pour elle, c’est un témoignage. Je vis bien avec ça. Mais si tu vas couvrir un évènement, tu ne peux pas avoir un biais.

M.G. : Comment est votre relation avec Catherine Tait ? Bonne ?

M.B. : Oui ! On vient tous les deux du monde de la production. On parle le même langage.

M.G : Quand son bureau a rapporté des propos voulant que « la conversation sur le racisme ne [soit] pas aussi avancée au Québec », est-ce que cela vous a fait bondir ?

M.B. : Non, car il y a un contexte à cela […] Sincèrement, Catherine Tait a beaucoup de respect pour notre travail. Radio-Canada va très bien. On est en croissance sur toutes les plateformes.

M.G. : Si vous appreniez qu’un journaliste est en train de préparer un documentaire sur le livre de Pierre Vallières Nègres blancs d’Amérique, que feriez-vous ?

M.B. : Si la direction de l’information juge que c’est un projet pertinent, elle aurait toute la latitude pour le faire. Si je m’ingérais dans les décisions de l’information, je ne serais pas à ma place.

MadChuck

  • Mad Chuck Norris
  • Membre
  • *********
  • Messages: 30207
  • Ing. BBQ
  • Respect: +1935
Woke me up before you go go
« Réponse #1290 le: septembre 22, 2022, 04:44:13 pm »
0
Encore hier:
https://www.cbc.ca/newsblogs/community/editorsblog/2015/06/why-we-didnt-bleep-the-n-word.html
When this became public, our senior journalists discussed how CBC News would handle the story. All ethic/racial slurs are offensive, but this one carries an additional unpalatable resonance of slavery and subjugation. Did the President's use of the term, in a public forum, make this one of those exceptional occasions?

We decided that yes, it did, and issued a note to our journalists advising that "While we normally don't use the word in our coverage, reports on this story need not bleep or disguise the word 'nigger'."

https://www.cbc.ca/news/trending/obama-uses-n-word-to-argue-racism-is-alive-in-america-1.3123070
https://www.cbc.ca/news/canada/ottawa/quebec-considers-removing-n-word-from-11-place-names-1.3184317
https://www.cbc.ca/news/canada/montreal/quebec-nigger-rock-name-change-black-coalition-1.3787740
https://www.cbc.ca/radio/upclose/angella-mignon-1.4180710
https://www.cbc.ca/radio/upclose/ruby-smith-d%C3%ADaz-1.4180720

Ou avant hier:
https://www.cbc.ca/news/world/first-mark-twain-next-mark-knopfler-now-that-ain-t-workin-1.1026859

Quand une institution juge innaceptable ce qui était commun pour elle juste 4 ans avant.....

L'impassable d'hier est arrivé, un avocat en cour pendant un procès c'est empêché de dire le mot en citant un suspect (et que c'était hyper relevant).
« Modifié: septembre 23, 2022, 02:23:07 pm par MadChuck »

Plume

  • Membre
  • **
  • Messages: 647
  • Respect: +150
Woke me up before you go go
« Réponse #1291 le: septembre 22, 2022, 11:26:15 pm »
+2


Du côté en anglais on censures des photos de livres



Lorsqu’ils procèdent ainsi, ils mettent paradoxalement en exergue/lumière ce qu’ils souhaitent cacher/bannir, à mes yeux. L’on (moi, du moins) se focalise davantage sur le terme flouté, l’on a envie (c’est humain, ou alors je suis mal fichue) de savoir/deviner quel mot se cache derrière le flou, etc. Avant cela, je n’entendais ou ne voyais pas aussi souvent le mot « nègre », d’ailleurs. (D'aucuns vont également le prononcer par pur esprit de contradiction et/ou de provocation.)
« Si la musique nous est si chère, c'est qu'elle est la parole la plus profonde de l'âme, le cri harmonieux de sa joie et de sa douleur. » (Romain Rolland)

Enforcer

  • Membre
  • **
  • Messages: 111
  • Respect: +76
Woke me up before you go go
« Réponse #1292 le: septembre 22, 2022, 11:35:30 pm »
+1
Lorsqu’ils procèdent ainsi, ils mettent paradoxalement en exergue/lumière ce qu’ils souhaitent cacher/bannir, à mes yeux. L’on (moi, du moins) se focalise davantage sur le terme flouté, l’on a envie (c’est humain, ou alors je suis mal fichue) de savoir/deviner quel mot se cache derrière le flou, etc. Avant cela, je n’entendais ou ne voyais pas aussi souvent le mot « nègre », d’ailleurs. (D'aucuns vont également le prononcer par pur esprit de contradiction et/ou de provocation.)

On pourrait argumenter qu'il s'agit d'un exemple de l'effet Streisand...

Plume

  • Membre
  • **
  • Messages: 647
  • Respect: +150
Woke me up before you go go
« Réponse #1293 le: septembre 22, 2022, 11:38:32 pm »
0

En effet.
« Si la musique nous est si chère, c'est qu'elle est la parole la plus profonde de l'âme, le cri harmonieux de sa joie et de sa douleur. » (Romain Rolland)

dalporto

  • Expert en tout et en rien, mais surtout en rien.
  • Membre
  • ******
  • Messages: 12861
  • Admin capo di tutti i capi
  • Respect: +1442

MadChuck

  • Mad Chuck Norris
  • Membre
  • *********
  • Messages: 30207
  • Ing. BBQ
  • Respect: +1935
Woke me up before you go go
« Réponse #1295 le: octobre 05, 2022, 10:58:10 pm »
0