Ceci est un forum public. Les Cowboys Fringants dalporto se dissocient des opinions émises sur ce forum.

 L'Encyclopédie du Peuple

Auteur Sujet: La culture du viol  (Lu 686467 fois)

MadChuck

  • Mad Chuck Norris
  • Membre
  • *********
  • Messages: 30207
  • Ing. BBQ
  • Respect: +1935
La culture du viol
« Réponse #7950 le: août 31, 2022, 04:06:14 pm »
+1
Ce qui pourrait être considéré comme hypocrite, ça serait que j'aille au show chanter le poing levé et applaudir à tout rompre le 3 décembre au Centre Bell.

Si les forces culturelles ne font pas en sorte qu'il sera impossible pour Arcade Fires de jouer au centre Bell (ou sur toute autre plateforme culturelle dites de bon goût et de bonnes sociétés) avant le 3 décembre 2026, ce sera difficile de ne pas y voir énormément d'arbitraire.

Cela dit, il n'y pas juste la nature de l'accusé,
- mais le fait qu'il y a eu depuis 2017 une pandémie mondiale, Black Lives Matter, un assaut sur le capitole, l'invasion de l'Ukraine par la Russie et 5 ans,
- Victimes anonymes

Les gens qui ont été accusés dans les tout premiers mois auront eu de bien plus grandes réactions et des "sentences" bien plus longues

Comme mentionné, il y a un certain nombre de points d'outrages a donner dans une semaine et une année.

dalporto

  • Expert en tout et en rien, mais surtout en rien.
  • Membre
  • ******
  • Messages: 12861
  • Admin capo di tutti i capi
  • Respect: +1442
La culture du viol
« Réponse #7951 le: août 31, 2022, 04:08:30 pm »
0
Ok, ok, Win Butler c'est un violeur, c'est écrit sur les internets.

Je m'incline devant cet argument.

On en reparle au prochain violeur.

Bonne soirée!

MadChuck

  • Mad Chuck Norris
  • Membre
  • *********
  • Messages: 30207
  • Ing. BBQ
  • Respect: +1935
La culture du viol
« Réponse #7952 le: août 31, 2022, 04:12:56 pm »
0
Là vous aimeriez bien ouvrir la porte de la présomption d'innocence

Peut-être as-tu ressenti ça ailleurs ? Mais ici ?

Le travail de pitchfork semble bien fait, il y a quand même 4 témoignages qui ont compté la même histoire a des amis au travers les années, Je pense qu'ils aimeraient peut-être bien qu'on change les règles de "punitions" et que le pas questions d'une présence à la St-Jean même s'ils attirent encore les foules dans la réalité si ce n'est pas qu'une petites minorités qui les empêchent d'aller les voir ne durent pas 5-6 ans pour eux.

Mais pas de remises en doutes des faits avancés, il y a un pointé que la relation de pouvoir (tu peux que j'ai lu) ne semble pas tellement là l'outre l'habituel supériorité physique que l'on peut s'imaginer (si je peux me permettre d'assumer le sexe du non-binaire), il y avait tu la moindre relation professionnel ou autre pouvoir sur ses victimes ? que d'autre n'aurait peut-être pas eu, on lit plus attentivement parfois les allégations, s'il y a plus d'enjeux.


Simone

  • Membre
  • *****
  • Messages: 7311
  • Respect: +1112
    • Presque végé !
La culture du viol
« Réponse #7953 le: août 31, 2022, 04:15:25 pm »
0
Ok, ok, Win Butler c'est un violeur, c'est écrit sur les internets.

Je m'incline devant cet argument.

On en reparle au prochain violeur.

Bonne soirée!

Ahahah. Faque, si on ne parle pas, on est des hypocrites, mais si on parle, on est des criss de fatigants? C'est nice, ça.
C'est exactement ça qu'est la littérature: d'habiles mensonges qui, secrètement, disent la vérité. - Simone de Beauvoir

Plume

  • Membre
  • **
  • Messages: 647
  • Respect: +150
La culture du viol
« Réponse #7954 le: août 31, 2022, 05:56:51 pm »
0

En France, l’on entend beaucoup parler de footballeurs, de l’affaire « Pogba » et de l’affaire « Benjamin Mendy », en ce moment.

La première n’a rien à voir avec l’intitulé de ce fil ; il est question d’une tentative d’extorsion de fonds, d’une histoire de marabout (bouh !), d’un conflit familial, etc. : https://www.liberation.fr/sports/football/affaire-pogba-ce-quil-faut-savoir-des-toutes-dernieres-revelations-20220830_A3PDGNYHORGT7N3UOMLWNT5HDU/ ; https://www.francetvinfo.fr/sports/foot/paul-pogba/extorsion-de-fonds-fusil-d-assaut-et-marabout-on-vous-resume-l-affaire-pogba-en-quatre-actes_5331745.html.

La seconde, en revanche, est relative à des infractions sexuelles. Le procès de Benjamin Mendy, footballeur international français, a débuté le 10 août dernier devant la Crown Court de Chester, dans le nord-ouest de l'Angleterre. Benjamin Mendy est, si je ne me trompe pas, visé par dix chefs d’accusation : huit viols, une tentative de viol et une agression sexuelle. Louis Saha Matturie (à ne pas confondre avec l’ancien footballeur Louis Saha) comparaît à ses côtés ; il est quant à lui accusé d’avoir commis huit viols et quatre agressions sexuelles. L’année dernière, le Manchester City Football Club avait suspendu Benjamin Mendy, mais personnellement, je n’ai pris connaissance de cette affaire que ce mois-ci, au moment de l’ouverture du procès, qui durera plusieurs mois. Nombre d’articles sont quotidiennement publiés : https://www.francetvinfo.fr/societe/harcelement-sexuel/affaire-benjamin-mendy-ce-que-l-on-sait-des-accusations-de-viols-contre-le-footballeur-juge-en-angleterre_5310958.html ; https://www.sofoot.com/affaire-benjamin-mendy-les-particularites-anglaises-du-proces-517748.html ; https://www.gov.uk/guidance/rules-and-practice-directions-2020#what-are-the-criminal-procedure-rules ; https://www.defence-barrister.co.uk/crown-court-trial-part-1-trial-essentials ; etc. Je suis tombée sur l’un d’entre eux « par hasard », en lisant l’actualité, et depuis, je suis le procès « de loin » ; je lis quelques articles (relatifs à cette affaire) de temps à autre.

« Modifié: septembre 01, 2022, 06:58:16 am par Plume »
« Si la musique nous est si chère, c'est qu'elle est la parole la plus profonde de l'âme, le cri harmonieux de sa joie et de sa douleur. » (Romain Rolland)

dalporto

  • Expert en tout et en rien, mais surtout en rien.
  • Membre
  • ******
  • Messages: 12861
  • Admin capo di tutti i capi
  • Respect: +1442
La culture du viol
« Réponse #7955 le: août 31, 2022, 08:45:09 pm »
0
Ok, ok, Win Butler c'est un violeur, c'est écrit sur les internets.

Je m'incline devant cet argument.

On en reparle au prochain violeur.

Bonne soirée!

Ahahah. Faque, si on ne parle pas, on est des hypocrites, mais si on parle, on est des criss de fatigants? C'est nice, ça.

Je ne vois pas trop le lien entre mon message et le fait que je vous traiterais de fatigants.

Le but de mes messages ici était de montrer que ça semblait beaucoup plus facile de varger sur un Philippe Bond ou encore une gang de vieux bonhommes anonymes, que de fesser sur un artiste populaire que vous aimez.

On a cancellé du monde pour moins que ça, et de facto, c'est difficile de trouver votre cheminement mental crédible.

Vous devriez vous insurger qu'il soit encore en tournée ou que certains producteurs tergiversent à annuler leur présence mais nada.  Niet.  Fuck all de toute la clique woke.

Pendant ce temps-là, moi et d'autres on se fait dire à mots à peine couverts qu'on fait l'apologie du viol parce qu'on pose des questions légitimes, alors qu'on est à 100 lieues de ça, et on se fait dire en plus que c'est nous qui empêchons la discussion sur ce sujet alors que vous campez sur des dogmes inviolables de #onvouscroit, qui est une abberration en soi.

Je n'ai aucune problème avec ma position impopulaire dans les cercles wokes, et je suis capable de la défendre avec du factuel, et non des dogmes moraux douteux et inégaux, et je suis capable d'en parler quand l'auditeur ne se cambre pas sur ses positions juste en arrière du no man's land.

Aussi je suis capable de changer d'idée, chose assez irréelle ici.

Bonne nuit.

cantabile

  • Membre
  • ******
  • Messages: 10686
  • Respect: +1075
La culture du viol
« Réponse #7956 le: septembre 01, 2022, 10:05:29 am »
0
Au début de la patente Arcade Fire j'en ai pas fait de cas parce que la lecture de l'article de Pitchfork me laissait un peu dubitatif. J'ai pas eu l'impression de lire le fruit d'un grand travail journalistique et j'y voyais plus un article empreint d'une bonne dose de puritanisme du type '' ben là le gars est marié il devrait pas faire ça'' ou bien '' hey le gars était plus vieux c'est pas cool''. Mais là j'ai un petit malaise quand même à aller les voir le 3 décembre....
Les gens....

Le Jam

  • Membre
  • ******
  • Messages: 12212
  • Homme blanc privilégié
  • Respect: +185
La culture du viol
« Réponse #7957 le: septembre 01, 2022, 10:14:00 am »
0
Si c'est juste un petit ça va...
"Va te coucher t'es saoul"

Tam

Simone

  • Membre
  • *****
  • Messages: 7311
  • Respect: +1112
    • Presque végé !
La culture du viol
« Réponse #7958 le: septembre 01, 2022, 12:47:15 pm »
0
Au début de la patente Arcade Fire j'en ai pas fait de cas parce que la lecture de l'article de Pitchfork me laissait un peu dubitatif. J'ai pas eu l'impression de lire le fruit d'un grand travail journalistique et j'y voyais plus un article empreint d'une bonne dose de puritanisme du type '' ben là le gars est marié il devrait pas faire ça'' ou bien '' hey le gars était plus vieux c'est pas cool''. Mais là j'ai un petit malaise quand même à aller les voir le 3 décembre....

Je pense que le malaise, pour plusieurs, réside dans l'inadéquation entre les valeurs défendues par Win Butler et ses actions réelles.

Je l'ai dit plus haut, la plupart des situations rapportées dans l'article du Pitchfork tombent dans des zones très grises de la loi sur les agressions sexuelles. Ce qui fait la différence entre un contact sexuel et une agression sexuelle au sens de la loi, c'est la présence ou non d'un consentement éclairé. Pour la plupart des témoignages réunis dans l'article, la notion de consentement est partiellement présente, la personne a consenti à certains échanges, à d'autres non... mais toutes les personnes invoquent que c'est la notoriété de Win Butler et sa popularité qui les ont mises dans une position où elles se sont senties contraintes de consentir. Or, la popularité (le fait d'être une vedette, t'sais) n'est pas une forme d'autorité reconnue dans les dispositions de la loi, ce qui veut plus ou moins dire que si le consentement était libre, actif et présent durant toute la durée de l'acte, ces situations ne relèvent pas du domaine de l'agression sexuelle.

(Ceci dit, il y a bel et bien actes posés par Win Butler qui sont des agressions sexuelles; embrasser quelqu'un de force ou lui envoyer des photos sexuelles non-sollicitées, ce sont des gestes de nature sexuelle pour lesquels il n'y a pas eu de consentement - mais ce type d'agressions se traduit rarement par des procédures judiciaires.)

Il y a clairement une question éthique dans notre perception de la situation. Personnellement, ce qui me dérange dans plusieurs cas dont on a discuté, c'est le comportement de prédation répétitif bien assumé et le sentiment de pouvoir agir en toute impunité vu la notoriété personnelle de l'agresseur. Dans ma grille d'analyse morale, l'utilisation que fait Win Butler de sa popularité pour obtenir du divertissement d'ordre sexuel est tout aussi répréhensible que dans d'autres cas où la notoriété est utilisée pour s'approcher des victimes et obtenir des faveurs sexuelles, avec ou sans consentement. Au niveau des actes posés, j'ai assez de discernement pour comprendre que ce n'est pas la même chose envoyer un dick pic à une fille et séquestrer une femme dans ton auto ou la forcer à te faire une fellation dans les toilettes.

(Funny enough, le dick pic et la fellation forcée sont considérés comme des agressions sexuelles de niveau 1 en l'absence d'arme ou de menaces de lésions corporelles, pourtant ce sont deux niveaux très différents d'atteinte à l'intégrité sexuelle. La séquestration n'étant pas considéré comme une agression sexuelle, elle ferait l'objet d'une autre accusation, probablement).

Je ne suis pas (vraiment pas, même) une fan de Win Butler ou d'Arcade Fire, donc je n'ai pas à lutter entre mes valeurs et mon appréciation du groupe, mais je pourrais comprendre que pour des gens qui sont 1- fan et 2- fan notamment en raison de l'engagement du groupe et de ses prises de positions libérales, il y ait un malaise à continuer de les encourager, même si les allégations concernant Win Butler sont moins graves (sur le plan juridique, à tout le moins... pour paraphraser Camus au sujet de l'oppression, la réalité de l'agression, c'est la victime qui l'incarne; nos réactions à diverses situations sont le produit de multiples facteurs qu'il appartient rarement à autrui de comprendre et de partager. Un homme pourrait m'envoyer des dick pics chaque jour, je ne me sentirai jamais agressée par ça, mais ajoute des menaces ou des propos dégradants, et mon ressenti par rapport à la situation changerait du tout au tout. Donc, moins graves, ça dépend.)

Anyway. Je comprends ton malaise et le partagerais sans doute dans la même situation.

EDIT: Aussi, le puritanisme des gens à l'égard des unions ouvertes n'est pas surprenant, mais pour ma part, cet aspect de l'histoire (le fait qu'il soit marié), ça ne change rien à mon analyse de la situation. La non-monomagie éthique existe, ce n'est pas à un tiers parti de se prononcer sur ce qui est correct ou non au sein d'une union qui de les regarde pas.
« Modifié: septembre 01, 2022, 12:51:28 pm par Simone »
C'est exactement ça qu'est la littérature: d'habiles mensonges qui, secrètement, disent la vérité. - Simone de Beauvoir

MadChuck

  • Mad Chuck Norris
  • Membre
  • *********
  • Messages: 30207
  • Ing. BBQ
  • Respect: +1935
La culture du viol
« Réponse #7959 le: septembre 01, 2022, 12:52:47 pm »
0
Je pense que le malaise, pour plusieurs, réside dans l'inadéquation entre les valeurs défendues par Win Butler et ses actions réelles.

Norm Macdonald on Bill Cosby
https://www.youtube.com/watch?v=ljaP2etvDc4

Simone

  • Membre
  • *****
  • Messages: 7311
  • Respect: +1112
    • Presque végé !
La culture du viol
« Réponse #7960 le: septembre 01, 2022, 02:27:56 pm »
0
Je pense que le malaise, pour plusieurs, réside dans l'inadéquation entre les valeurs défendues par Win Butler et ses actions réelles.

Norm Macdonald on Bill Cosby
https://www.youtube.com/watch?v=ljaP2etvDc4

Je ne connais pas assez bien Bill Cosby, mais ce n'est pas juste l'hypocrisie concernant les pratiques sexuelles de Win Butler. Arcade Fire se positionne comme un groupe qui a un sens de la communauté aiguisé, et qui "care" à propos des plus vulnérables et des plus démunis. Ils donnent de l'argent sur chaque billet vendu à Partners in Health ou à KANPE (l'organisme de Régine Chassagne et Dominique Anglade) pour le développement de solutions structurelles pour aider Haïti... mettons que ce sont de grands chevaux à descendre pour se revirer de bord et aller "recruter" des personnes dans son fan base jeune et impressionnable pour obtenir des faveurs sexuelles.
C'est exactement ça qu'est la littérature: d'habiles mensonges qui, secrètement, disent la vérité. - Simone de Beauvoir

MadChuck

  • Mad Chuck Norris
  • Membre
  • *********
  • Messages: 30207
  • Ing. BBQ
  • Respect: +1935
La culture du viol
« Réponse #7961 le: septembre 01, 2022, 02:37:12 pm »
0
Je ne connais pas assez bien Bill Cosby,

Dans un des derniers Chappelle le super heros agresseurs sexuels, c'était une référence au Docteur Bill Cosby:
https://en.wikipedia.org/wiki/Bill_Cosby

Un des plus grand héros de la place des noirs dans l'Amérique du derniers quarts du 20ième siècles et un des plus grands humoristes de l'histoire, les autres humoristes qui partageaient ça scènes ce devait de rester clean et était un grand défendeur de la vertue et de la classe (Mike Ward avait dû travailler fort quand il avait fait sa première partie).

C'est lui qui a lancé le grand bal du metoo en 2014-2015 quand Hannibal Buress a fait un Thomas Levac et parler des inconduites sexuelles de Cosby pendant un show d'humour qui est devenu viral, ce qui a déclanché des accusations de comme 40 femmes différentes
« Modifié: septembre 01, 2022, 03:24:47 pm par MadChuck »

Simone

  • Membre
  • *****
  • Messages: 7311
  • Respect: +1112
    • Presque végé !
La culture du viol
« Réponse #7962 le: septembre 01, 2022, 03:24:06 pm »
0
C'est lui qui a lancé le grand balle du metoo en 2014-2015 quand Hannibal Buress a fait un Thomas Levac et parler des inconduites sexuelles de Cosby pendant un show d'humour qui est devenu viral, ce qui a déclanché des accusations de comme 40 femmes différentes

Oui, ça va, cette partie là, je connais... c'est plutôt le reste qui est flou pour moi. Merci!
C'est exactement ça qu'est la littérature: d'habiles mensonges qui, secrètement, disent la vérité. - Simone de Beauvoir

jivre

  • Membre
  • ***
  • Messages: 1565
  • Respect: +652
La culture du viol
« Réponse #7963 le: septembre 01, 2022, 04:28:48 pm »
+1
Je n'ai pas suivi l'affaire, mais est-ce que c'est vraiment lui qui "recrutait" vraiment, ou c'est plutôt les filles qui se jetaient sur lui (ou encore, un mélange des deux).

J'ai fais une tournée comme roadie / gars à la merch, avec un groupe pas mal moins gros que Arcade Fire, (Québec Redneck..) et il y en avait de la groupie au pied carré, dont certaines qui n'avaient juste aucune décence, et d'autres qui savaient se tenir et arrivaient à passer VIP en tant qu'amie d'amis et aller au after party ou à l'hôtel. L'été où j'ai été avec eux autres, ils étaient tous casés et monogames, donc ça n'allait pas vraiment plus loin, mais justement, je les ai vu mettre les breaks sans arrêt, ils n'avaient clairement pas besoin de "recruter" ou de manipuler pour extorquer quoique ce soit.

Parce que moi, groupie/vedette, je ne vois vraiment pas cela comme une relation de subordination comme peut l'être un entraîneur, un gérant, un directeur de thèse, ou un médecin. Même avec la différence d'âge. À moins vraiment que la fille montre des signes de vulnérabilité mentale ou émotive évidente, de nature à vicier son jugement, mais rendu là, n'importe qui qui en profite est abuseur, connu ou pas. 
« Modifié: septembre 01, 2022, 08:55:12 pm par jivre »

Simone

  • Membre
  • *****
  • Messages: 7311
  • Respect: +1112
    • Presque végé !
La culture du viol
« Réponse #7964 le: septembre 01, 2022, 05:02:23 pm »
0
De ce que j'ai compris de l'article + Reddit, il écrivait aux fans qui le taggaient sur Instagram, et il les googlait pour savoir leur âge. Je pense que c'est assez actif et conscient comme processus.

On est cependant d'accord que ce n'est pas une relation de subordination. Il y a sûrement plusieurs autres témoignages que nous n'avons pas vus de femmes très heureuses d'avoir été ainsi "choisies" par leur idole et tout à fait en paix avec l'aspect un peu manipulateur de l'approche. Dans ma réalité, j'aurais probablement été de cette gang là.

Je ne sais pas si on peut dire qu'il ciblait les plus vulnérables,  mais il ciblait définitivement les plus jeunes. Je ne suis pas dans ses bobettes, mais sûrement qu'elles étaient plus facilement impressionnables?

« Modifié: septembre 01, 2022, 05:03:59 pm par Simone »
C'est exactement ça qu'est la littérature: d'habiles mensonges qui, secrètement, disent la vérité. - Simone de Beauvoir

Simone

  • Membre
  • *****
  • Messages: 7311
  • Respect: +1112
    • Presque végé !
La culture du viol
« Réponse #7965 le: septembre 01, 2022, 05:16:23 pm »
0
je les ai vu mettre les breaks sans arrêt, ils n'avaient clairement pas besoin de "recruter" ou de manipuler pour extorquer quoique ce soit.

Peut-être l'occasion de rappeler que ce genre d'agresseurs sexuels ne recherche pas le contact sexuel, mais le contrôle que leur offre une dynamique sexuelle où la relation de pouvoir est à leur avantage. Ça ne veut pas dire qu'ils refuseraient des propositions charnelles évidentes, mais ça ne permettrait pas d'assouvir le besoin qu'ils cherchent à combler par la prédation.
« Modifié: septembre 01, 2022, 05:20:07 pm par Simone »
C'est exactement ça qu'est la littérature: d'habiles mensonges qui, secrètement, disent la vérité. - Simone de Beauvoir

Berslak

  • Un titre.
  • Membre
  • *****
  • Messages: 7115
  • Un texte.
  • Respect: +538
La culture du viol
« Réponse #7966 le: septembre 01, 2022, 05:50:56 pm »
0
Leslie Feist quitte la tournée d’Arcade Fire: https://lp.ca/fXXiWc?sharing=true

Hâte de voir ce que va faire Beck.  C'est tu fort sur le sexe avec les groupies les Scientologues?
Je suis ici seulement pour m'exprimer un peu et non pour discuter activement sur plusieurs messages. Merci de respecter mon désir de m'exprimer à petites doses.

dalporto

  • Expert en tout et en rien, mais surtout en rien.
  • Membre
  • ******
  • Messages: 12861
  • Admin capo di tutti i capi
  • Respect: +1442
La culture du viol
« Réponse #7967 le: septembre 01, 2022, 05:58:54 pm »
0
je les ai vu mettre les breaks sans arrêt, ils n'avaient clairement pas besoin de "recruter" ou de manipuler pour extorquer quoique ce soit.

Peut-être l'occasion de rappeler que ce genre d'agresseurs sexuels ne recherche pas le contact sexuel, mais le contrôle que leur offre une dynamique sexuelle où la relation de pouvoir est à leur avantage. Ça ne veut pas dire qu'ils refuseraient des propositions charnelles évidentes, mais ça ne permettrait pas d'assouvir le besoin qu'ils cherchent à combler par la prédation.

Ah oui?

Tu diagnostiques le monde de même on the spot?

Comme les spécialistes en pandémie qui votent Duhaime?

Wow.

Simone

  • Membre
  • *****
  • Messages: 7311
  • Respect: +1112
    • Presque végé !
La culture du viol
« Réponse #7968 le: septembre 01, 2022, 07:00:55 pm »
+2
De quoi tu parles?! Je parle des agresseurs sexuels au sens large, dont les pulsions ne visent pas la consommation sexuelle mais le contrôle. C'est abondamment étudié au niveau comportemental, le caractère déviant des paraphilies étant d'ailleurs classifié en fonction du degré de coercition nécessaire à la mise en oeuvre des mécanismes d'excitation sexuelle. C'est pourquoi on considère une paraphilie comme le sadisme moins problématique qu'une paraphilie comme le voyeurisme, parce que même si les actions sont plus violentes, elles sont performées sur des personnes qui tolèrent la coercition et donnent leur consentement actif, vs le voyeurisme qui se pratique exclusivement dans l'absence de consentement.

Explique-moi ce qui constitue un diagnostic dans l'interaction suivante:

jivre: les musiciens ont souvent plein d'offres pour obtenir des faveurs sexuelles, ils n'ont pas besoin de recruter
Simone: les agresseurs sexuels ne cherchent pas à voir des relations sexuelles mais à recréer une dynamique de pouvoir qui les excite

C'est. tout.

Il va falloir un moment donné que tu arrêtes de me mettre des mots dans la bouche, c'est lourd en estie.
C'est exactement ça qu'est la littérature: d'habiles mensonges qui, secrètement, disent la vérité. - Simone de Beauvoir

dalporto

  • Expert en tout et en rien, mais surtout en rien.
  • Membre
  • ******
  • Messages: 12861
  • Admin capo di tutti i capi
  • Respect: +1442
La culture du viol
« Réponse #7969 le: septembre 02, 2022, 08:44:55 am »
+1
Relis le bout que j'ai cité, pis explique au lecteur de qui tu parles exactement, car c'est tout sauf clair.  C'est soit tu pointes Win Butler sans le nommer, ou que tu généralises que tous les musiciens sont des agresseurs sexuels.

D'une manière ou d'une autre, tu nous offres un beau diagnostic de psycho-pop 101.

Simone

  • Membre
  • *****
  • Messages: 7311
  • Respect: +1112
    • Presque végé !
La culture du viol
« Réponse #7970 le: septembre 02, 2022, 09:22:20 am »
+1
Je parle des agresseurs sexuels tout court. Je dis "ce genre d'agresseurs sexuels" parce qu'il y en a aussi qui ont des comportements plus atypiques ou plus déviants (comme les pédophiles).

Jivre parle de l'abondance de propositions que les musiciens reçoivent en invoquant ce fait comme une raison pour laquelle Win Butler n'a sûrement pas besoin de "recruter" des fans pour avoir des relations sexuelles. Il a raison, il doit être assez facile pour lui d'avoir une relation sexuelle consensuelle.

En gros, ce que jivre dit c'est: pourquoi est-ce qu'il commettrait des agressions sexuelles s'il peut avoir (fort probablement) des relations sexuelles fréquentes.

Je trouvais que c'était l'occasion de rappeler que comme les agresseurs sexuels recherchent une dynamique de pouvoir particulière, le fait d'avoir beaucoup de propositions (voire beaucoup de relations sexuelles) n'aura peu ou pas d'impact sur la satisfaction du besoin sexuel qui est à la base de comportement paraphilique. Relations sexuelles fréquentes n'égale pas relations sexuelles satisfaisantes, et comme c'est la recherche de satisfaction sexuelle qui déclenche les comportements paraphiliques, les deux (l'abondance sexuelle et les envies paraphiliques) peuvent co-exister.

J'avais déjà clarifié ça hier soir. Le problème avec mon message, ce n'est pas qu'il n'était pas clair (peut-être l'était-il, mais j'ai pris soin de préciser ma pensée par la suite);  c'est que tu cherches à me faire fitter dans l'image de crinquée que tu entretiens de moi. C'est pour ça qu'au lieu de LIRE mes messages où j'explique que les témoignages contre Win Butler ne relèvent pas (à mes yeux) du domaine des agressions sexuelles, mais que le comportement peut quand même être questionné sur le plan éthique et être décevant pour les fans (ce qui est un propos très modéré), tu tiques sur le message où je parle de la réponse comportementale des agresseurs sexuels en général et tu m'accuses de faire de la psycho-pop alors que je décris quelque chose de factuel.

D'ailleurs, je pense que la plupart des gens qui participent à cette discussion avaient compris mon point.
C'est exactement ça qu'est la littérature: d'habiles mensonges qui, secrètement, disent la vérité. - Simone de Beauvoir

Plume

  • Membre
  • **
  • Messages: 647
  • Respect: +150
La culture du viol
« Réponse #7971 le: septembre 02, 2022, 09:23:04 am »
+2
Étant donné que vous évoquiez l’affaire « Win Butler », je croyais que Simone visait ce dernier (cf. « ce genre d’agresseurs sexuels »), personnellement. Mais elle souhaitait peut-être uniquement rebondir sur « l’argument » (isolé) avancé par Jivre et parler des « prédateurs sexuels » de manière générale. Parfois, certains individus disent des choses comme « je ne pense pas que X ait violé Y : il est beau, il peut avoir toutes les filles qu’il veut, etc. ». Or, il est vrai que certains agresseurs sexuels recherchent davantage le contrôle que l’acte sexuel en tant que tel ; le fait de chasser / dominer / etc. les excite davantage. Les agresseurs sexuels n’ont pas forcément un physique ingrat, ils sont parfois mariés, convoités, etc.
« Si la musique nous est si chère, c'est qu'elle est la parole la plus profonde de l'âme, le cri harmonieux de sa joie et de sa douleur. » (Romain Rolland)

Simone

  • Membre
  • *****
  • Messages: 7311
  • Respect: +1112
    • Presque végé !
La culture du viol
« Réponse #7972 le: septembre 02, 2022, 09:26:13 am »
+1
Étant donné que vous évoquiez l’affaire « Win Butler », je croyais que Simone visait ce dernier (cf. « ce genre d’agresseurs sexuels »), personnellement. Mais elle souhaitait peut-être uniquement rebondir sur « l’argument » (isolé) avancé par Jivre et parler des « prédateurs sexuels » de manière générale. Parfois, certains individus disent des choses comme « je ne pense pas que X ait violé Y : il est beau, il peut avoir toutes les filles qu’il veut, etc. ». Or, il est vrai que certains agresseurs sexuels recherchent davantage le contrôle que l’acte sexuel en tant que tel ; le fait de chasser / dominer / etc. les excite davantage. Les agresseurs sexuels n’ont pas forcément un physique ingrat, ils sont parfois mariés, convoités, etc.

Voilà.

Je pense effectivement que la tournure "ce genre d'agresseurs sexuels" a créé de la confusion. Mais j'ai précisé dans mon dernier message hier que je parlais des agresseurs sexuels en général.
C'est exactement ça qu'est la littérature: d'habiles mensonges qui, secrètement, disent la vérité. - Simone de Beauvoir

MadChuck

  • Mad Chuck Norris
  • Membre
  • *********
  • Messages: 30207
  • Ing. BBQ
  • Respect: +1935
La culture du viol
« Réponse #7973 le: septembre 02, 2022, 12:44:42 pm »
0
Jivre parle de l'abondance de propositions que les musiciens reçoivent en invoquant ce fait comme une raison pour laquelle Win Butler n'a sûrement pas besoin de "recruter" des fans pour avoir des relations sexuelles. Il a raison, il doit être assez facile pour lui d'avoir une relation sexuelle consensuelle.

En gros, ce que jivre dit c'est: pourquoi est-ce qu'il commettrait des agressions sexuelles s'il peut avoir (fort probablement) des relations sexuelles fréquentes.

J'ai plus pris ça, avoir des centaines des relations du genre, il peut en avoir une qui pouvait sembler raisonnablement consensuel pour W. Butler alors que ce n'était pas le cas, surtout du point de vue de quelqu'un semblant souffrir de maladie mentale assez sérieuse pour l'exemple ici.

Et j'avais aussi très bien compris ce que tu voulais dire, ce n'est pas parce que H. Weinstein pouvait se payer une escorte différente par soir...

dalporto

  • Expert en tout et en rien, mais surtout en rien.
  • Membre
  • ******
  • Messages: 12861
  • Admin capo di tutti i capi
  • Respect: +1442
La culture du viol
« Réponse #7974 le: septembre 12, 2022, 12:51:46 pm »
0

Simone

  • Membre
  • *****
  • Messages: 7311
  • Respect: +1112
    • Presque végé !
La culture du viol
« Réponse #7975 le: septembre 12, 2022, 01:24:13 pm »
0
Viol, substantif par emprunt au latin violare, pour traiter avec violence, mais aussi profaner, outrager. C'est la même racine qui a donné violence ou violemment (dont découle viol directement). La première occurence du mot en gallo-roman est dans la Chanson de Roland (1100), et réfère à l'action d'ouvrir, ou de pénétrer dans un lieu sacré, mais par glissement de sens (le caractère sacré de la virginité chez la femme), le mot prend vite le sens de violences faites aux femmes, dès 1170. Le sens usité actuel (rapport sexuel imposé par la violence) combine les deux sens attestés de la racine latine, ce qui est assez rare. Le terme viol pour décrire un manque grave de respect est toujours usité.

Tu peux probablement déposer ça ici, mais ça aurait probablement été un bon fit pour le sujet des élections...

Ce genre de nouvelles tend à donner raison à Pontiak qui a viré capot. Tu ne veux pas défendre la CAQ, mais tu ne peux pas soutenir ce genre de tactiques d'intimidation. Pour avoir travaillé longtemps avec cette clientèle, ça me rend aussi vraiment triste pour leur fille à besoins particuliers qui doit être vraiment virée à l'envers. Le PCQ rassemble vraiment des charognes. 

C'est exactement ça qu'est la littérature: d'habiles mensonges qui, secrètement, disent la vérité. - Simone de Beauvoir

MadChuck

  • Mad Chuck Norris
  • Membre
  • *********
  • Messages: 30207
  • Ing. BBQ
  • Respect: +1935
La culture du viol
« Réponse #7976 le: septembre 12, 2022, 01:36:23 pm »
0
Le PCQ rassemble vraiment des charognes. 

C'est devenue un peu la norme, les carrées rouges avaient arrêté devant les maisons, BLM en 2020 la fait à répétition, en 2022, c'était devant les maisons des juges de la cour suprême, j'imagine en partie parce qu'internet rend facile d'organisé la chose.

plsavaria

  • Hors-Québec
  • Membre
  • *****
  • Messages: 4812
  • Respect: +438
La culture du viol
« Réponse #7977 le: octobre 01, 2022, 08:43:52 am »
0
Transgenres emprisonnés avec des femmes
https://www.lapresse.ca/actualites/justice-et-faits-divers/2022-10-01/transgenres-emprisonnes-avec-des-femmes/cohabitation-controversee.php

Comme mentionné précédemment:

"On y précise que les détenus, hommes ou femmes, peuvent être placés dans leur « type d’établissement préféré », selon ce « qui correspond le mieux à leur identité ou expression de genre », et ce, « peu importe leur sexe (c’est-à-dire leur anatomie) ou leur marqueur de genre/sexe dans les documents d’identification », indique la directive.
Que le délinquant ait entamé ou non une intervention de changement de sexe ou un traitement d’hormonothérapie n’a aucune incidence. Le processus ne prévoit aucun examen de la sincérité de ses prétentions."
(...)
"La  véritable solution, estime Céleste Trianon, serait plutôt de « dégenrer » la société dans son ensemble. « Ça commence par les écoles, puis les toilettes publiques, et un jour ce sera les prisons. »"

Je suggère de simplement rendre les crimes illégaux. Ça enlèverait le besoin de pénitenciers.
Reste à voir combien de femmes violés ça va prendre avant de remettre en cause les nouvelles directives officielles.

Peut être que ça va juste prendre un transfert plus élevé, suivi d'une série d'incidents et d'un recours collectif à forte compensation.

dalporto

  • Expert en tout et en rien, mais surtout en rien.
  • Membre
  • ******
  • Messages: 12861
  • Admin capo di tutti i capi
  • Respect: +1442
La culture du viol
« Réponse #7978 le: octobre 01, 2022, 09:31:48 am »
0
Un autre malheureux évènement imprévisible...

jivre

  • Membre
  • ***
  • Messages: 1565
  • Respect: +652
La culture du viol
« Réponse #7979 le: octobre 01, 2022, 11:45:31 am »
0
Je pense que ça va prendre un gouvernement de droite conservatrice morale, une sorte de purge au gouvernement et un ressac dans la population, comme ça se voit un peu partout en occident. Les théories du genre sont extrêmement difficiles à contester ou même critiquer quand on est de gauche ou de centre modéré, il y a un véritable totalitarisme dans bien des institutions, le débat n'est pas seulement difficile, il n'est même pas permis.

Comme tout le mouvement "wokiste", ils font régner une forme de terreur contre leur propres alliés naturels (les profs et les auteurs qui sont déjà anti-racistes, féministes, etc. mais pas de la "bonne" manière), mais ils n'attaquent pas la droite conservatrice. Rare sont ceux qui osent critiquer à moins d'être ouvertement très conservateur et de n'avoir aucun ami ni intérêt dans les universités, les gouvernements, etc. Les féministes lesbiennes qui osent affirmer que l'homosexualité est une affaire de sexe, pas de genre (ce qui devrait être évident), se font harceler, menacer de mort et brutaliser au Royaume-Uni, et ça leur prend parfois de la protection policière. Donc, personne dans les universités, ni dans les partis de gauche ne pourra mettre les break à la folie qui se répercute jusque dans les écoles. Avez-vous vu le prof en Ontario qui s'est fait poser une poitrine de taille démentielle? Bref... La population accumule, accumule, accumule, et c'est la droite conservatrice qui va en profiter. Au détriment de l'environnement, des droits collectifs, des minorités, etc.

Spoiler for Hiden:

C'est quand même fascinant d'assister live à l'implantation d'une vraie doctrine d'état absurde et orwellienne, comme dans les fictions, avec sa novlangue, sa propagande d'état et son petit côté "tout le monde doit faire faire comme si de rien n'était", comme dans Rhinocéros de Ionesco.
« Modifié: Aujourd'hui à 12:46:33 am par jivre »

Snookey

  • Membre
  • ******
  • Messages: 10831
  • Respect: +682
La culture du viol
« Réponse #7980 le: octobre 01, 2022, 01:18:07 pm »
0
Rien de mieux qu'un bon vieux régime conservateur moral hein.

T'as changé, Jivre.

MadChuck

  • Mad Chuck Norris
  • Membre
  • *********
  • Messages: 30207
  • Ing. BBQ
  • Respect: +1935
La culture du viol
« Réponse #7981 le: octobre 01, 2022, 01:18:43 pm »
0
Transgenres emprisonnés avec des femmes
https://www.lapresse.ca/actualites/justice-et-faits-divers/2022-10-01/transgenres-emprisonnes-avec-des-femmes/cohabitation-controversee.php

Hum avoir le choix qui va aller dans certains type d'établissement pour homme au juste ?

Le climat et l'impossibilité de conversation a créé un monde dans lequel dénoncé la possibilité que les hommes puis s'auto déclarer femmes légalement sans aucune conditions quand le sexe des individus peut avoir des importants (c'est tout ce que JK Rowling a dénoncé) à été mélangé avec l'idée qu'on voudrait qu'un homme qui a transigé femme avec la puberté, opérer et sous hormones et difficile à discerner d'une femme soit incarcéré avec les hommes. Deux sujets peu relié.

L'exemple de l'article est le genre de stupidité maximum qui peut survenir (presque assurément survenir) quand une société interdit le vrai débat dans les sphères sérieuses décisionnelles.

Citation de: jivre
Je pense que ça va prendre un gouvernement de droite conservatrice morale, une sorte de purge au gouvernement et un ressac dans la population,

La gigantesque vague de poursuite (ou la peur de celle-ci) pourrait faire bouger les choses comme en Angleterre sans cela, un peu comme la peur d'un recourt collectif d'ancien goon au Hockey semble avoir fait changer les choses sans que les propriétaires et leader de ligue aient changer.

https://www.bbc.com/news/health-51676020

Quand devant des cours sérieuses ont essai d'apporté des preuves médicales-scientifiques, souvent tout s'écroule, la science dans le domaine étant souvent abysal et quasi exclusivement fait par des idéologues.

Quelque chose du genre pourrait être fait:
https://cass.independent-review.uk/wp-content/uploads/2022/07/Cass-Review-Letter-to-NHSE_19-July-2022.pdf
Without an established research strategy and infrastructure, the outstanding
questions will remain unanswered and the evidence gap will continue to be filled with
polarised opinion and conjecture, which does little to help the children and young
people, and their families and carers, who need support and information on which to
make decisions.

Par un gouvernement ultra de centre, comme la CAQ

Enforcer

  • Membre
  • **
  • Messages: 111
  • Respect: +76
La culture du viol
« Réponse #7982 le: octobre 01, 2022, 03:32:37 pm »
+3
Rien de mieux qu'un bon vieux régime conservateur moral hein.

T'as changé, Jivre.

L'affirmation de jivre discute de ce qui est (ou sera), et non de ce qui devrait être (ou de ce qu'il souhaite). La gauche authentique est incroyablement timorée quand vient le temps de lutter contre les pseudogauchistes subjectivistes et relativistes (ceux qui adhèrent à l'idéologie communément appelée woke), étant donné la férocité avec laquelle les pseudogauchistes attaquent les gauchistes authentiques lorsque ces derniers osent remettre en question les positions des premiers. Si la gauche authentique ne se dissocie pas de la pseudogauche sur ces enjeux, il se peut fort bien que la population se tourne vers la droite réactionnaire morale, qui ne se gênera pas pour prétendre avoir un mandat d'éliminer toute la gauche, pas seulement la pseudogauche dite woke, et agir en conséquence.

D'ailleurs, la pseudogauche dite woke s'en rend bien compte. Voici ce que j'écrivais à ce sujet il y a quelques temps:

Finalement, en refusant de se nommer et en prétendant être la seule et unique gauche, non seulement ce mouvement joue exactement le jeu de la droite lorsqu'elle tente de discréditer l'ensemble de la gauche, mais prend le reste de cette même gauche en otage en lui disant: "Si nous coulons, vous coulerez avec nous."

jivre

  • Membre
  • ***
  • Messages: 1565
  • Respect: +652
La culture du viol
« Réponse #7983 le: octobre 01, 2022, 03:51:11 pm »
+2
Rien de mieux qu'un bon vieux régime conservateur moral hein.
Rien de pire, au contraire...

Citer
T'as changé, Jivre.

C'est le contraire exact. C'est le décors qui a changé. Si on va voir mes écrits sur le forum des CF en 2005, on va trouver plein de trucs contre la chirurgie esthétique, contre l'industrie des cosmétiques, contre les stéréotypes de genre (et d'ailleurs en faveur du poil féminin), contre les médicalisations non nécessaires, en faveur de s'accepter tel qu'on est, d'accepter notre corps, que c'est la société qu'il faut changer, pas la biologie. Que nous «n'habitons» pas notre corps comme si c'était un véhicule ou un avatar, mais que nous *sommes* notre corps, parents avec toute la vie sur Terre.

Le transactivisme s'impose depuis même pas 10 ans et dit l'exact contraire de tout cela, et parce qu'il se prétend «de gauche» et qu'il fait beaucoup de bruit, plein de gens adoptent ce discours, possiblement sans trop se soucier de savoir si c'est cohérent avec ce qu'ils pensent vraiment, etc. Moi je n'ai juste pas changé sur ces points.
 
« Modifié: octobre 01, 2022, 04:03:07 pm par jivre »

Ciné

  • Membre
  • **
  • Messages: 186
  • Respect: +10
La culture du viol
« Réponse #7984 le: octobre 01, 2022, 05:32:58 pm »
0
Je pense que ça va prendre un gouvernement de droite conservatrice morale, une sorte de purge au gouvernement et un ressac dans la population, comme ça se voit un peu partout en occident. Les théories du genre sont extrêmement difficiles à contester ou même critiquer quand on est de gauche ou de centre modéré, il y a un véritable totalitarisme dans bien des institutions, le débat n'est pas seulement difficile, il n'est même pas permis.

Comme tout le mouvement "wokiste", ils font régner une forme de terreur contre leur propres alliés naturels (les profs et les auteurs qui sont déjà anti-racistes, féministes, etc. mais pas de la "bonne" manière), mais ils n'attaquent pas la droite conservatrice. Rare sont ceux qui osent critiquer à moins d'être ouvertement très conservateur et de n'avoir aucun ami ni intérêt dans les universités, les gouvernements, etc. Les féministes lesbiennes qui osent affirmer que l'homosexualité est une affaire de sexe, pas de genre (ce qui devrait être évident), se font harceler, menacer de mort et brutaliser au Royaume-Uni, et ça leur prend parfois de la protection policière. Donc, personne dans les universités, ni dans les partis de gauche ne pourra mettre les break à la folie qui se répercute jusque dans les écoles.

C'est ni plus ni moins qu'une secte.

Tout ce qui est en gras pourrait être dit du maccarthysme des années 1950 ou de l'Église catholique du Moyen âge.

El Kabong

  • Empêcheur de tourner en rond et dauphin des -1
  • Membre
  • *****
  • Messages: 5853
  • Données erronées, résultats significatifs.
  • Respect: -243
La culture du viol
« Réponse #7985 le: octobre 02, 2022, 03:49:05 pm »
0
Erreur!
L'Église catholique n'a pas changée de mentalité, elle a tout simplement perdu le pouvoir de brûler des contradicteurs.

La visite du pape en est un bel exemple.
Beaucoup de belles et saintes déclarations ET pas un sou de dédommagement.
Pas un journaleux pour dire que tous ces crimes méritaient COMPENSATION$.

La pensée unique, maudit que c'est rassurant!

La plus ancienne et crapuleuse des multinationales prétend encore nous faire la leçon!
Faites un don aux œuvres du démon en robe.
Z

Tam!

  • Membre
  • *******
  • Messages: 17978
  • Respect: +2023
La culture du viol
« Réponse #7986 le: octobre 03, 2022, 10:14:33 am »
0

L'affirmation de jivre discute de ce qui est (ou sera), et non de ce qui devrait être (ou de ce qu'il souhaite).

Es-tu sûr de ça? Moi je lis ça et je pense que c'est ce qu'il souhaite.

Je pense que ça va prendre un gouvernement de droite conservatrice morale, une sorte de purge au gouvernement et un ressac dans la population,

Il pense "que ça va prendre". Pas "j'ai l'impression que ça va mener à un gouvernement de droite conservateur."

Quelle idée saugrenue. Allons à un extrême encore pire pour corriger les quelques dérapes de certains militants jeunes et intransigeants.

C'est comme de vouloir tuer une mouche avec un bazooka.
Ex-emo viré woke avec le temps

MadChuck

  • Mad Chuck Norris
  • Membre
  • *********
  • Messages: 30207
  • Ing. BBQ
  • Respect: +1935
La culture du viol
« Réponse #7987 le: octobre 03, 2022, 01:16:53 pm »
0
Quelle idée saugrenue. Allons à un extrême encore pire pour corriger les quelques dérapes de certains militants jeunes et intransigeants.

je ne sais pas si on peut décrire le système carcéral Canadien ou scolaire Ontarien comme certains militants jeunes et intransigeants.

Peut-être que ça va prendre un gouvernement de droite conservatrice morale, mais ce serait juste un plaster sur le bobo, ce que prend c'est arrêté un régime de terreur autour d'avoir des conversations franche dans les hautes sphères d'influence.

Regarder ce que la Finlande a réussi à faire sur la question, à regarder les vidéos de leur présidente ça ne me semble pas trop gouverner par une droite morale religieuse comme pays.

Et dans ces questions-là, c'est souvent plus facile d'agir par un gouvernement qui ne semblait pas venir et agir sur la question par une place de bigoterie et haineuses, mais de compensions, il était beaucoup plus facile médiatiquement pour la maison blanche d'Obama de battre tous les records d'expulsion d'immingrant illégaux et de mettre des enfants en prisons que pour la maison blanche de Trump.

Il serait beaucoup plus facile pour un parti comme le NPD de dire les choses suivantes, il est impossible de faire ses choses en même temps
-) Donné des avantages significatifs carcérales a des catégories de gens (amérindiens, femmes, etc...)
-) Déclarer que la seule façon d'obtenir ses avantages significatifs est de simplement coché une case à l'entrer du système ou plus tard, rien demandé, rien à expliquer, rien à démontrer, même pas besoin d'en parler
-) Vouloir conserver sur le long terme les avantages.

Si tous les prisonniers de longue durée sont amérindiens et des femmes, la notion de statue spéciale pour un Amérindien dans le système carcéral ne peut exister, une prison pour femmes ne peut pas exister non plus.

Le NPD explique ça calmement, vend le côté pro première nation équité et féministe, ça passe bien plus chez certains que si Poilievre essait de le faire. Certains pensant qu'il parle contre une population qui bénéficie de ses mesures quand il dit exactement la même chose que le NPD qui sera perçu pour parler pour les victimes de ses mesures.

Tam!

  • Membre
  • *******
  • Messages: 17978
  • Respect: +2023
La culture du viol
« Réponse #7988 le: octobre 03, 2022, 01:33:49 pm »
0
Quelle idée saugrenue. Allons à un extrême encore pire pour corriger les quelques dérapes de certains militants jeunes et intransigeants.

je ne sais pas si on peut décrire le système carcéral Canadien ou scolaire Ontarien comme certains militants jeunes et intransigeants.


Ok et au lieu de juste réfléchir à changer les règles (ce qui ne me semble pas utopique du tout) et corriger les absurdités en lien avec les trans en prison, on devrait à la place passer par un gouvernement à la Bolsonaro pour bien mettre au pas ces weirdos là?

C'est vous qui devriez aller faire un tour à Pinel.
Ex-emo viré woke avec le temps

MadChuck

  • Mad Chuck Norris
  • Membre
  • *********
  • Messages: 30207
  • Ing. BBQ
  • Respect: +1935
La culture du viol
« Réponse #7989 le: octobre 03, 2022, 01:36:25 pm »
0
Ok et au lieu de juste réfléchir à changer les règles (ce qui ne me semble pas utopique du tout) et corriger les absurdités en lien avec les trans en prison, on devrait à la place passer par un gouvernement à la Bolsonaro pour bien mettre au pas ces weirdos là?

C'est vous qui devriez aller faire un tour à Pinel.

Je comprend que tu n'es pas lu le reste du message qui doit être très lourd, mais le reste du message essaye d'expliquer que de l'Angleterre, Finlande, bien des pays réformes la question et au moins se les poses sans un Bolsonaro (la suède avait aussi commencé) et qu'à mon avis sur bien des façon il est bien plus dure pour les conservateurs de réformer de manière durable ce genre de question, c'est probablement à la gauche de le faire.

Tam!

  • Membre
  • *******
  • Messages: 17978
  • Respect: +2023
La culture du viol
« Réponse #7990 le: octobre 03, 2022, 01:37:40 pm »
0
Ok et au lieu de juste réfléchir à changer les règles (ce qui ne me semble pas utopique du tout) et corriger les absurdités en lien avec les trans en prison, on devrait à la place passer par un gouvernement à la Bolsonaro pour bien mettre au pas ces weirdos là?

C'est vous qui devriez aller faire un tour à Pinel.

Je comprend que tu n'es pas lu le reste du message qui doit être très lourd, mais le reste du message essaye d'expliquer que de l'Angleterre, Finlande, bien des pays réformes la question et au moins se les poses sans un Bolsonaro (la suède avait aussi commencé) et qu'à mon avis sur bien des façon il est bien plus dure pour les conservateurs de réformer de manière durable ce genre de question, c'est probablement à la gauche de le faire.

En effet je n'avais pas compris le reste de ton message. Désolé.
Ex-emo viré woke avec le temps

jivre

  • Membre
  • ***
  • Messages: 1565
  • Respect: +652
La culture du viol
« Réponse #7991 le: octobre 04, 2022, 02:45:14 pm »
+1
Tam! et Snookey : Je répondais directement à PLSavaria qui se demandait "qu'est-ce que ça va prendre?".

Si quelqu'un demande "qu'est-ce que ça va prendre pour faire passer un piano par cette porte?" et que le gars répond "il faudrait défaire le mur", ça ne veut pas dire que c'est ce qu'il souhaite.

MadChuck a une autre idée, mais je ne suis pas sûr que c'est possible et je vais lui répondre un peu plus bas.

Voyons! Êtes-vous rendus fous? Vous pensez vraiment, genre, mettons qu'il y avait un million a gagner si vous aviez la bonne réponse, vous diriez que je souhaite un gouvernement de droite conservatrice morale? Ça fait plus de 15 ans qu'on se parle ici, et j'ai toujours été Anobody But Conserves.

C'est dire à quel point la pseudogauche postmoderne a fait des ravages dans les esprits. Cette pseudogauche semble d'ailleurs avoir été inventée exprès pour favoriser la droite morale conservatrice, pour créer un repoussoir dans la population. Ce n'est pas la première fois qu'on en parle.

N'importe qui avec un peu de jugement et les informations qu'on partage ici depuis quelques années pourrait (sans nécessairement être d'accord) au moins comprendre la situation. Le transgenrisme, par exemple, même s'il est présenté "de gauche", est dans ses fondements mêmes tout à fait sexiste et misogyne. De très nombreuses transfemmes sont des hommes qui sont excités sexuellement par l'idée d'eux-mêmes en tant que femmes (leur vision tordue et hypersexualisée de la femme - une paraphilie appelée autogynéphilie) et de très nombreux transhommes sont des femmes qui ne veulent simplement pas correspondre aux stéréotypes de la féminité et qui se sont laissées convaincre que pour être tranquille, il fallait "changer de genre". On est loin de l'égalité entre les sexes là.

Regardez cette bédé :
Spoiler for Hiden:


Il y a 20 ans, vous auriez tous compris que c'est rétrograde et sexiste. Que c'est absurde et non souhaitable. Vous vous seriez dit «ça ridiculise les gens de droite, ce qu'ils seraient capables de faire s'ils avaient la technologie, l'argent, et suffisamment d'appui dans la population, les lois et les institutions médicales pour faire cela. Mais c'est complètement débile. Le ptit garçon peut jouer à la princesse et il reste un ptit garçon, franchement!». En 2022, il semblerait que vous vous dites sérieusement que ça ridiculise "la" gauche, et que ce sont des conservateurs qui l'ont dessiné. Vous voyez pas le paradoxe? Le renversement de sens?

Sérieusement, c'est du lavage de cerveau. C'est du même niveau que le stalinisme qui effaçait les photos d'archive et qui changeait le sens des mots et des événements.

C'est comme le rapport avec les religions. La gauche s'est toujours méfiée des religions et particulièrement des liens entre religion et politique. Depuis 2010, on a fait croire massivement que la laïcité est une posture de droite, et des intégristes religieux ont investi tous les partis de gauche ou presque, marchent ensemble dans les manifs, etc. D'ailleurs, la religion avec son puritanisme et sa haine du corps des femmes, et le transgenrisme avec son hard porn "sissy" (pour "femelliser" les hommes excités par l'idée d'être sexuellement "soumises" (au féminin)), ce sont les deux facettes, exacerbées, de la fameuse dualité "madone ou putain" qui emprisonne les femmes dans les sociétés patriarcales. Il n'y a rien qui ressemble à de la vraie gauche là-dedans!!

Les femmes "garçon manquées", ou supposément moins "féminines", qui auront fait le saut du transgenrisme pour ne pas se faire crouser ou agresser sans arrêt, n'auront plus accès aux sports féminins ni aux quotas pour les femmes en entreprises et dans les C.A., mais par contre, les hommes qui enfileront des robes, du maquillage grotesque et des bijoux, eux, auront accès à tous ces programmes et prendront leur place - c'est déjà commencé. C'est un recul sur tous les aspects pour les femmes biologiques.

Mais bref... fin de la digression.


Revenons en aux viols dans les prisons.

«Aux États-Unis comme au Royaume-Uni, on remarque une forte proportion d’agresseurs sexuels parmi les « femmes trans » ou hommes transidentifiés (les hommes se disant femmes) incarcérés.

Aux États-Unis : 48,47% des « femmes trans » (hommes se disant femmes) incarcérés le sont pour des infractions sexuelles, contre seulement 4,71% des « hommes trans » (femmes se disant hommes) et 11,2% de la population carcérale masculine non transgenre en général. (https://4w.pub/50-of-trans-inmates-in-federal-custody.../)

Au Royaume-Uni, d’après une statistique de 2019 : 58,9 % des « femmes trans » (hommes se disant femmes) incarcérés le sont pour des infractions sexuelles, contre 16,8% pour les hommes incarcérés et 3,3% pour les femmes incarcérées.(https://committees.parliament.uk/writtenevidence/18973/pdf/)

Bien sûr, ces hommes transidentifiés (« femmes trans ») incarcérés ne représentent qu’un faible pourcentage des hommes transidentifiés en général. Il ne s’agit pas de suggérer que tous les hommes se disant femmes (les « femmes trans ») sont des agresseurs sexuels. Simplement de remarquer plusieurs problèmes que pose l’idéologie de l’identité de genre (le transgenrisme). Notamment pour les femmes, en l'occurrence. Comme le note le sociologue britannique Michael Biggs, « aucune évaluation n'est faite des dangers que représentent pour les femmes détenues les femmes trans logées dans les établissements de détention réservés aux femmes, malgré les avertissements des spécialistes de l'identité de genre ».

En effet, James Barrett, président de l’Association britannique des spécialistes de l'identité de genre, remarque par exemple :

« […] on assiste à une vague croissante de transferts de détenus purgeant des peines longues ou indéterminées pour des infractions sexuelles graves. Ces détenus sont beaucoup plus nombreux que ceux qui sont incarcérés pour des délits plus ordinaires, non sexuels. Il a été suggéré de manière plutôt naïve que personne n’oserait mentir pour prétendre à un statut transsexuel en prison. Ceux d'entre nous qui interrogent les prisonniers constatent au contraire qu’il existe de très nombreuses raisons, pour les détenus, de le faire. Celles-ci vont de l'opportunité de faire des voyages hors de la prison au désir d'être transféré dans le quartier des femmes [...], en passant par l'idée qu'une commission de libération conditionnelle percevra une personne de sexe féminin comme étant moins dangereuse, par la croyance [fausse] qu'un traitement hormonal rendra effectivement une personne moins dangereuse, par la volonté d'obtenir un statut spécial ou protégé au sein du système pénitentiaire et même (dans un cas très bien documenté qu'un directeur de prison très préoccupé a porté à mon attention) par une pléthore d'informations provenant des services de renseignements pénitentiaires suggérant que la force musculaire était le désir de rendre les infractions sexuelles ultérieures beaucoup plus faciles, les femmes étant généralement perçues comme étant à faible risque à cet égard. »

Même s’il s’agit encore d’un nombre assez faible, de plus en plus de détenus hommes transidentifiés (« femmes trans ») ayant commis des agressions sexuelles se retrouvent incarcérés dans des prisons pour femmes au Royaume-Uni, aux États-Unis, en Australie et au Canada (et peut-être ailleurs). Certains entreprennent même des « transitions de genre » en prison afin d’être transférés. Plusieurs femmes ont déjà été violées par de tels hommes, dans des prisons pour femmes, et certaines ont été mises enceintes. Et dans tous ces pays, des femmes combattent cette situation absurde, injuste et dangereuse. Y compris depuis l'intérieur de plusieurs prisons. Et des imbéciles les traitent de « transphobes ».


Source (un blogue d'opinion, mais qui donne ses sources) : https://www.partage-le.com/2022/09/29/pourquoi-tant-dagresseurs-sexuels-parmi-les-femmes-trans-hommes-se-disant-femmes-incarceres-par-nicolas-casaux/?fbclid=IwAR3UB2r1iwOY79rCkjre3ayesNEwQfbfsCGYieqmtGldTUFFzvDNK0CGNrs

.........................

C'est rendu absurde, kafkaïen, que les gens marchent sur des oeufs, n'osent pas dire ce qu'ils pensent (dans certains milieux...). Et moi aussi avant de prendre une décision plus ferme sur ce sujet, et alors que c'était extrêmement marginal comme phénomène, j'ai donné la chance à l'idée sans préjugés, comme j'essaye de le faire tout le temps avec les idées nouvelles. Peser le pour et le contre. J'ai aussi été sensible aux arguments pro-trans, les cas qui semblent avoir bien réussi, etc. Ok, je n'ai jamais embarqué dans les théories globalisantes, pour changer le sens des mots communs, ce genre de choses, mais j'ai été ouvert au cas particuliers. Mais bien vite, je me suis rendu compte de tout ce que ça impliquait comme conséquences logiques nécessaires. C'est obligatoirement une sorte de boîte de pandore, qui ne peut pas mener à aucune forme d'équilibre. On le voit d'ailleurs dans la réalité : plus il y a de trans et de messages trans dans les médias (y compris TikTok, Netflix, etc.) ou dans les écoles, plus il y a de personnes qui font le saut : c'est l'influence culturelle évidente. Quand certaines catégories de population - surtout particulièrement à risque, comme les délinquants sexuels - sont artificiellement privilégiés par une brèche, comme les prisonniers capables de se faire transférer et d'obtenir des avantages - plus elles se précipitent dans la brèche. C'est évident.

Comme le disait Dalporto, c'est parfaitement prévisible depuis le début.


MadChuck : L'exemple que tu donnes, que c'était plus facile pour Obama d'expulser des migrants que pour Trump, est valide seulement dans certaines conditions. Malheureusement, les migrants ne sont pas défendus avec autant de hargne et de passion que les idées trans au sein des partis de gauche, des universités, des institutions comme les tribunaux de la personne. Il y a vraiment un aspect idéologique très fort et un activisme puissant. Les "wokes" ne se battent pas pour les droits ou les collectivités, ils se battent pour les identités, et les gens sont encore plus mobilisés que si leur vie en dépendait (leur vie dépend de l'environnement et je n'ai jamais vu une mobilisation aussi acharnée pour l'environnement!). L'idéologue va toujours préférer son idéologie à la réalité : si la réalité ne correspond pas à l'idéologie, c'est elle qui se trompe, qui est fautive et qu'il faut cacher, taire, ou accuser des pires crimes. De ce que je vois, il faut sortir de ces réseaux pour avoir le droit de parler. N'avoir rien à perdre au travail, dans ses relations sociales ou professionnelles, etc. C'est pourquoi la gauche (à part quelques uns) est très frileuse a aborder ces sujets.

J'aimerais que ce soit vrai ce que tu dis, mais j'en doute. Des gens de gauche authentique comme Chomsky, et ici Baillargeon ou Jonathan Durand-Folco, qui ont osé remettre en question la gauche identitaire, se font désormais qualifier de "droitiste" par ces mêmes illuminés. Même ici sur le forum, je ne sais pas si c'est sincère (pour un million, auraient-ils vraiment guessé cela?) ou si c'est juste un effet de style, mais il y en a qui pensent que je suis rendu "à droite".
« Modifié: octobre 04, 2022, 03:06:27 pm par jivre »

MadChuck

  • Mad Chuck Norris
  • Membre
  • *********
  • Messages: 30207
  • Ing. BBQ
  • Respect: +1935
La culture du viol
« Réponse #7992 le: octobre 04, 2022, 03:55:40 pm »
0
Malheureusement, les migrants ne sont pas défendus avec autant de hargne et de passion que les idées trans au sein des partis de gauche,

Effectivement, mais quand il y aura d'immense recours collectifs du genre:
https://www.sfgate.com/crime/article/Trans-woman-sues-CA-state-prison-system-alleging-13518711.php
https://www.dailysignal.com/2021/11/17/exclusive-california-forces-transgender-belief-system-on-female-prisoners-housed-with-biological-males-lawsuit-says/

Ainsi qu'une génération d'enfants infertile.

Les trolls qui deviennent des scandales populaires (les gros seins en classe en Ontario, les chefs motards amérindiens transfemme)

Je pense que la défense dont tu parles sera beaucoup plus intense contre un Poilievre qu'un NPD.

Prend cet exemple:
https://www.pbs.org/newshour/world/world-swimmings-governing-body-adopts-new-rules-for-transgender-athletes

Ça semble avoir plutôt bien passé et je ne sais pas si FINA était particulièrement conservateurs. Trump aurait pousser ce genre de chose que ça l'aurait très mal passé.

Tam!

  • Membre
  • *******
  • Messages: 17978
  • Respect: +2023
La culture du viol
« Réponse #7993 le: octobre 04, 2022, 04:15:16 pm »
0

Prend cet exemple:
https://www.pbs.org/newshour/world/world-swimmings-governing-body-adopts-new-rules-for-transgender-athletes

Ça semble avoir plutôt bien passé et je ne sais pas si FINA était particulièrement conservateurs. Trump aurait pousser ce genre de chose que ça l'aurait très mal passé.

Je peux comprendre qu'il y a une grosse résistance chez les militants et qu'il peut y avoir de l'intimidation et d'énormes malaises et tout, mais y'a personne qui va me faire croire qu'on ne puisse trouver de compromis dans le cas des prisons et des compétitions sportives sans passer par une purge d'extrême-droite. Même si ce n'est pas ce que tu souhaites Jivre, juste le fait que tu évoques l'idée est un peu perturbant.

«C'est dire à quel point la pseudogauche postmoderne a fait des ravages dans les esprits.». Ben on pourrait facilement revirer ça en disant que que la vrai droite moderne fait des pas pire ravages si t'en est rendu là dans tes réflexions.

Globalement qu'est-ce que tu souhaites au juste? Oui vous avez raison quand vous pointez du doigts les dérapes et problèmes liés à ce changement dans la société mais que visez vous? Qu'on abolisse les trans?
« Modifié: octobre 04, 2022, 04:18:11 pm par Tam! »
Ex-emo viré woke avec le temps

MadChuck

  • Mad Chuck Norris
  • Membre
  • *********
  • Messages: 30207
  • Ing. BBQ
  • Respect: +1935
La culture du viol
« Réponse #7994 le: octobre 04, 2022, 04:47:16 pm »
0
mais y'a personne qui va me faire croire qu'on ne puisse trouver de compromis dans le cas des prisons et des compétitions sportives sans passer par une purge d'extrême-droite.

Surtout que tu viens de citer un exemple de compromis sans extrême droite d'impliqué, je me demande si tu as lu l'article ici ?

Tam!

  • Membre
  • *******
  • Messages: 17978
  • Respect: +2023
La culture du viol
« Réponse #7995 le: octobre 04, 2022, 05:28:41 pm »
0
Oui oui, je rebondissais sur ce que tu disais. C’était peut-être pas clair.
Ex-emo viré woke avec le temps

dalporto

  • Expert en tout et en rien, mais surtout en rien.
  • Membre
  • ******
  • Messages: 12861
  • Admin capo di tutti i capi
  • Respect: +1442
La culture du viol
« Réponse #7996 le: octobre 04, 2022, 05:58:17 pm »
+1
C'sest pas comme si on n'avait jamais parlé que la réponse aux niaiseries d'extrême gauche était une montée des niaiseries de l'extrême droite.

Toutes les fois où on disait "ça va trop loin", "vous poussez trop fort", "vous vous aliénez vos alliés naturels".

C'est pas souhaitable, mais c'est le résultat pareil, viens pas dire qu'on n'en a jamais parlé.

L'homme blanc violeur, me too où il faut croire toutes les victimes, l'écriture inclusive, tous les esties de sujets de wokes radicaux, le racisme systémique, les trans, name it.  Le principe d'Archimède à son meilleur.  C'est calqué sur la propagande de la droite populiste radical, et jamais ça n'a donné quelque chose de bon.  Si t'essaies d'enfoncer quelque chose dans la gorge de quelqu'un de force, t'as de grosses chances que le résultat soit le contraire de ce que tu espérais.

C'est de même qu'on se ramasse avec du monde qui veulent rétablir la peine de mort pis interdire l'avortement.

Faut que ça soit smooth, genre interdire de fumer dans les bars pis les restaurants.  Pas partout en tout temps.  Parce que c'est logique.  Maintenant même les fumeurs comme moi qui rentrent chez quelqu'un qui fume dans sa maison on trouve que ça sent la marde.


jivre

  • Membre
  • ***
  • Messages: 1565
  • Respect: +652
La culture du viol
« Réponse #7997 le: octobre 04, 2022, 07:23:38 pm »
+2
Wow... Dans l'article posté par MadChuck :
«California Enforces ‘Faith-Based Belief System’
The lawsuit alleges that California is requiring prison housing placements to follow a “faith-based belief system” grounded in “acceptance of the unproven (and unprovable) assertion that human beings have no objective, immutable sex or that a person’s sex can be changed or made irrelevant by a person’s inner “identity.”

This faith-based belief system adopted by the government violates constitutional prohibitions against government establishment and promotion of religion, the lawsuit says, and forces incarcerated women to profess adherence to the state’s belief system.

“They’re trying to take this sort of faith-based system and tell us we have to believe it and we have to act like we believe it,” Women’s Liberation Front’s legal director, Lauren Adams, told The Daily Signal.

“You have people with beards who are calling themselves women, and we’re supposed to act like we think that’s true, too,” Adams said. “And they want to put that into civil rights law. It’s akin to someone saying that their religious beliefs require you to change your diet.”
»

C'est en plein ça!  :smiley22:

Sérieux, allez lire le deuxième lien de MadChuck, c'est consternant!

Dans une prison pour femmes, ils ont coupé le seul arbre, le seul élément de nature qu'il y avait dans la cour et qui abritait des oiseaux et qui réconfortait de nombreuses prisonnières, à cause des hommes transfemmes qui utilisait l'angle mort pour agresser sexuellement les détenues. Certaines ont pleuré pour la perte de cet arbre. Un violeur et tueur de bébé se désignant femme a été transféré dans la prison où était détenue la mère des bébés.  :smiley11:

«Adams, the legal director at Women’s Liberation Front, told The Daily Signal that the law is “disproportionately impacting women” without “negatively impacting men at all.” »

Je lis plus lentement en anglais, mais la lecture est vraiment choquante. 

Citation de: MadChuck
Je pense que la défense dont tu parles sera beaucoup plus intense contre un Poilievre qu'un NPD.
Pas moi, parce que la gauche woke est spécialisée dans l'attaque de la gauche non-woke, pas dans l'attaque de la droite. Elle n'avance pas en convainquant une majorité de la population contre la droite, comme pour le droit à l'avortement et ce genre de choses, elle avance en instaurant un "concourt du plus pur" au sein même de la gauche libérale et progressiste. Elle n'est pas outillée pour se battre contre des gens qui se foutent d'elle. C'est un combat (psychologiquement) un peu comme ces enfants uniques qui savent qu'ils vont toujours gagner contre leurs propres parents qui les aiment inconditionnellement, avec du chantage émotif, des atteintes à la réputation, un acharnement sur internet, des méga boycott, ce genre de choses.

Si Poilièvre voulait restreindre le droit à l'avortement, il aurait facilement plus de 50% de la population contre lui, et tous ces gens seraient convaincus par les arguments logiques et le "gros bon sens". Mais la gauche identitaire "woke" ne manipule vraiment pas bien la logique et encore moins le gros bon sens. Il n'y a rien de logique là-dedans. Jamais ils ne pourraient mobiliser la population contre lui, pour défendre l'absolutisme idéologique trans jusque dans les prisons pour femmes. Et ils n'ont aucune prise à l'interne. Par contre, contre le NPD, les libéraux ou d'autres partis qui sont déjà engagés dans leur combat identitaire, qui ont déjà usé de clientélisme électoral auprès d'eux, ils sont comme des enfants dans une salle de jeux. 

J'utilise parfois l'analogie des enfants (comme Tam d'ailleurs), mais il y a aussi des appuis plus âgés, fortunés et certainement haut placés en arrière de ces mouvances. Que ce soit des gourous et chefs religieux fortunés, ou des chefs d'entreprises, grands avocats ou banquiers récemment transidentifiés en "femmes", la gauche identitaire est pleine de gros commanditaires qui ont de l'ascendant sur ces partis. Et le clientélisme électoral enlève beaucoup de liberté d'action aux partis de gauche, contrairement à la traditionnelle défense du peuple et du bien commun.

Citation de: Tam!
mais y'a personne qui va me faire croire qu'on ne puisse trouver de compromis dans le cas des prisons et des compétitions sportives sans passer par une purge d'extrême-droite. Même si ce n'est pas ce que tu souhaites Jivre, juste le fait que tu évoques l'idée est un peu perturbant.

Ma crainte, c'est que les lobbys financiers et industriels aient vaincu le bien commun par «échec et mat». En pourrissant toutes les structures et les moyens qu'il était possible d'utiliser au XXe siècle (les tribunaux, les partis de gauche, les mouvements populaires et activistes, les universités). ...et en favorisant l'extrême droite qui se fout des institutions. De la main gauche on corrompt, de la main droite on abroge.

On s'éloigne de la culture du viol, mais c'est la même chose avec l'écologisme. De tout temps, c'était un mouvement qui parlait pour la nature, pour les écosystèmes, les espèces vivantes et qui était intrinsèquement séditieux et anti-système, anti-élites. C'était clair : d'un côté l'élite industrielle, financière et politique, de l'autre le peuple et le reste du monde vivant qui agonise mais qui a besoin d'un changement de paradigme. Aujourd'hui, la réalité de base n'a pas changée, sauf que les images sont toutes tordues, et on entretient l'illusion que l'écologisme est élitiste et moralisateur, au service de financiers qui spéculent sur les chars électriques ou les panneaux solaires et qui souhaitent taxer et contrôler chaque geste de la population à l'aide de l'IA pour "décarboner" tout et n'importe quoi, pendant que les partis de droite qui trinquent avec les grosses mines et les pétrolières se présentent comme des rebelles et des résistants.

C'est révoltant. Mais il faut avoir la capacité de se révolter, les mots pour, la pensée claire pour, ne pas être dans une brume épaisse et confuse où tout se confond et se mélange, où les mots changent de signification sans arrêt.

Citation de: Tam!
Globalement qu'est-ce que tu souhaites au juste? Oui vous avez raison quand vous pointez du doigts les dérapes et problèmes liés à ce changement dans la société mais que visez vous? Qu'on abolisse les trans?

On ne peut pas "abolir" les trans. Ils existent, même s'ils ne sont peut-être pas ce qu'ils prétendent, et ils ont droit à la dignité humaine, à l'égalité devant la loi, etc.. On n'a pas, ni à les abolir, ni à acquiescer à toutes leurs demandes et à embarquer dans leur croyance, nous, nos institutions et nos lois.

Le bon vieil humanisme n'a jamais prouvé son incompétence, il a toujours assez bien fonctionné, et pourtant, il a été jeté assez rapidement par la gauche différentialiste identitaire. Sans autre forme de procès. D'abord dans les universités, puis dans les institutions publiques et privées et maintenant dans les productions culturelles.

Je pense que le vrai compromis, qui n'est pas vraiment un compromis mais seulement l'application d'un principe qui fonctionne, c'est la loi et l'État qui considère le sexe des gens, au pire le sexe à la naissance, comme pour les "noms de jeune fille" ou le NAS, et la société civile, les milieux culturels, les individus, qui peuvent considérer un genre ou un nom genré différent, comme pour les noms d'artistes ou les "noms d'épouse". Aucun exigence d'être traité de telle ou telle façon, et globalement réduire énormément l'importance de ces questions identitaires exacerbées, alors qu'il y a des enjeux vraiment plus important à traiter. Que les hommes mettent des robes comme les femmes des années 60 ont mis des pantalons, aucun trouble avec ça, et on sera là pour protéger les minorités. Mais la loi se base sur du tangible, du concret.

Pareille pour les religions : tu as beau être le pape dans ta communauté, ou la réincarnation d'un dieu, pour l'État tu es un citoyen, c'est toute.

La gauche aurait jamais du bifurquer de t'ça.


« Modifié: Aujourd'hui à 11:54:16 am par jivre »

Ciné

  • Membre
  • **
  • Messages: 186
  • Respect: +10
La culture du viol
« Réponse #7998 le: Aujourd'hui à 12:42:19 am »
0
Le transactivisme s'impose depuis même pas 10 ans et dit l'exact contraire de tout cela, et parce qu'il se prétend «de gauche» et qu'il fait beaucoup de bruit, plein de gens adoptent ce discours, possiblement sans trop se soucier de savoir si c'est cohérent avec ce qu'ils pensent vraiment, etc.

Je dirais même sans trop comprendre de quoi il s'agit.

Citation de: Tam!
Globalement qu'est-ce que tu souhaites au juste? Oui vous avez raison quand vous pointez du doigts les dérapes et problèmes liés à ce changement dans la société mais que visez vous? Qu'on abolisse les trans?

On peut commencer par se questionner sur ce qui motive un tel changement de société, ce serait déjà ça.

Tam!

  • Membre
  • *******
  • Messages: 17978
  • Respect: +2023
La culture du viol
« Réponse #7999 le: Aujourd'hui à 09:19:59 am »
0
Ce que je vois quand je lis votre panique morale.

« Modifié: Aujourd'hui à 10:03:27 am par Tam! »
Ex-emo viré woke avec le temps