Ceci est un forum public. Les Cowboys Fringants dalporto se dissocient des opinions émises sur ce forum.

 L'Encyclopédie du Peuple

Auteur Sujet: Racisme, sensibilité raciale, discrimination, etc.  (Lu 15759 fois)

MadChuck

  • Mad Chuck Norris
  • Membre
  • *********
  • Messages: 27811
  • Ing. BBQ
  • Respect: +1567
Re: Racisme, sensibilité raciale, discrimination, etc.
« Réponse #400 le: juillet 06, 2020, 09:57:27 am »
0
J'imagine que pour toi, c'est pareil qu'une personne racisée écrive sur les noirs versus une personne blanche, tant que "c'est bon" ? Que le traitement sera pas différent?

Si quand une personne racisé qui l'écoute ne remarque pas que ça été écrit que par des blancs, c'est effectivement "pareil", mais c'est rare d'ou l'importance d'avoir de la diversité derrière la caméra au lieu de forcé des créateurs a l'inclure pour qui ce n'est pas naturel.


Pour les rôle féminins forts, t'as ben beau en trouver dans les classiques du cinéma, reste qu'en proportion, il y a en plu maintenant qu'avant, et surtout, plus dans la consommation mainstream, ce qui, on s'entend, touche bcp plus de gens en terme de nombre. Juste de voir le changement au niveau des princesses de Disney entre Blanche-Neige et Moana, entre Belle et Elsa, entre Cendrillon et Merida. C'est, je pense, beaucoup à cause de femmes qui ont poussé pour qu'on voit plus ce genre de modèle féminin. Bien sûr qu'il y avait des hommes dans le coup. Mais si c'était que des hommes, ça serait pas arrivé, ça aussi c'est clair.

Ça va être plus controversé comme commentaire que tu ne le penses, quand le cinéma était plus directement du théatre / littérature et moins tournée vers le marché international-film d'action, les rôles féminins étaient souvent très riche.

Prend le top du box office de l'année du cinéma la plus célèbre de l'histoire 1939:
1   Gone with the Wind   
2   Mr. Smith Goes to Washington   
3   Jesse James   
4   Babes in Arms   
5   The Wizard of Oz
6   Gunga Din
7   Goodbye, Mr. Chips
8   Dodge City   
9   The Rains Came   
10   The Women   

Gone with the wind a été écrit par une femme et ça parait beaucoup, non seulement le film pousse très fort le féminisme et personnage principale est une femme, mais elle est d'une complexité que le cinéma d'aujourd'hui ne se permettrait pas dans un film à gros budget.

Si tu regarde ce top 10, il a t-il moins de bon rôles pour les femmes que dans top 10 de 2019 ? The Woman avait 130 acteurs, 100% des femmes. All about Eve, Nights of Cabiria, etc.... les personnages complexes femmes étaient peut-être plus commun a d'autre époque du cinéma que maintenant dans le mainstream (et ceux des hommes aussi), un gros pourcentage des personnages mainstream ne sont même pas des humains dans les années 2000, mais des êtres magiques.

Citer
Société de développement des entreprises culturelles (SODEC)[/size]La SODEC a choisi de proposer une mesure nommée «1+1». Les producteurs sont dorénavant autorisés à présenter deux projets de films, à condition que l’un d’eux compte une femme à la réalisation ou à la scénarisation. L’année dernière, 48?% des projets acceptés répondaient à ces critères.

[/quote]

Ont verra les résultats en bout de ligne, mais souvent le problème ne ce règles pas a ce niveaux cependant, prend Sundance comme pas mal la plus grosse plateforme de vente de film du monde.

Bien des années environ 50% des films présentés sont fait par des femmes et une bonne proportion des projets achetés.
Après toutes les étapes, 6 fois moins auront du succès en salles que ceux fait par des hommes.

Cinéphile

  • Membre
  • ******
  • Messages: 9999
  • Respect: +947
Re: Racisme, sensibilité raciale, discrimination, etc.
« Réponse #401 le: juillet 06, 2020, 10:05:43 am »
0
J'imagine que pour toi, c'est pareil qu'une personne racisée écrive sur les noirs versus une personne blanche, tant que "c'est bon"

Wow, l'art de rendre ça personnel... Si je pensais d'un autre forumeux tout ce que tu dis de moi dans ce message-là, je prendrais même pas la peine de lui répondre. Merci de t'abaisser à le faire.  :smiley24:

Inviter Alex Perron ou Dany Turcotte comme homosexuel de service, ou Michelle Blanc comme trans de service, ça nous rend pas service justement.

Comment tu fais pour me citer ça quand c'est ce que j'arrête pas de dire depuis le début? Quand ton seul (ou premier) mérite pour être embauché c'est d'être Noir (ou homosexuel ou trans), non on ne se rend pas service. Même chose quand on offre une job de scénariste à celle dont le seul (ou premier) mérite c'est de faire partie de la minorité visible. T'auras beau retourner ça dans tous les sens, c'est exactement ce qui se passe ici. Ce dont elle se vante en plus...

Toi, le fais-tu ? Vas-tu voir le film de Monia Chokri, en partie parce qu'il est encensé, en partie parce que c'est une femme? C'est un peu ça, faire le choix conscient pour la société d'encourager plus de femmes à percer.

Bien sûr que je le fais. Pas spécialement Monia Chokrim mais on compare nos listes quand tu veux.

On est d'accord sur le problème, Lisa. Peut-être que je suis trop idéaliste comme tu m'as dit récemment, mais je persiste à penser qu'il faut faire plus de place à tous, plutôt qu'en faire LE critère de sélection. Qu'on mise sur un scénario écrit par un Noir plutôt que de passer une annonce "Noir demandé pour écrire un scénario". C'est tellement pas compliqué à comprendre. Oui, peut-être que dans le passé les scénarios écrits par les minorités visibles se retrouvaient systématiquement à la poubelle. C'est pas une raison pour penser qu'on ne peut pas (osons dire : qu'on en va pas) désormais les réévaluer à leur juste valeur.
Some would compare Elvis to God. I'll admit he's good, but he's no Elvis.

MadChuck

  • Mad Chuck Norris
  • Membre
  • *********
  • Messages: 27811
  • Ing. BBQ
  • Respect: +1567
Re: Racisme, sensibilité raciale, discrimination, etc.
« Réponse #402 le: juillet 06, 2020, 10:30:51 am »
0
On est d'accord sur le problème, Lisa. Peut-être que je suis trop idéaliste comme tu m'as dit récemment, mais je persiste à penser qu'il faut faire plus de place à tous, plutôt qu'en faire LE critère de sélection. Qu'on mise sur un scénario écrit par un Noir plutôt que de passer une annonce "Noir demandé pour écrire un scénario". C'est tellement pas compliqué à comprendre. Oui, peut-être que dans le passé les scénarios écrits par les minorités visibles se retrouvaient systématiquement à la poubelle. C'est pas une raison pour penser qu'on ne peut pas (osons dire : qu'on en va pas) désormais les réévaluer à leur juste valeur.

J'ai l'impression que tu potentiellement sur-évalue la qualité des specs scripts en 2020, qui dédié 2-3 ans de ça vie sur un scénario filmable si ils pensent avoir pratiquement aucune chance de se le faire acheté ?

C'est très possible qu'ils font se genre d'effort pour une raison (C'est très envisageable qui n'y est pas grand chose)

Cinéphile

  • Membre
  • ******
  • Messages: 9999
  • Respect: +947
Re: Racisme, sensibilité raciale, discrimination, etc.
« Réponse #403 le: juillet 06, 2020, 10:48:03 am »
0
J'imagine que pour toi, c'est pareil qu'une personne racisée écrive sur les noirs versus une personne blanche, tant que "c'est bon" ? Que le traitement sera pas différent?

Si quand une personne racisé qui l'écoute ne remarque pas que ça été écrit que par des blancs, c'est effectivement "pareil", mais c'est rare d'ou l'importance d'avoir de la diversité derrière la caméra au lieu de forcé des créateurs a l'inclure pour qui ce n'est pas naturel.

Sauf qu'on met la barre bien basse si le critère est que ça ne se remarque pas. Dans le sens que je suis pas sûr qu'un Blanc aurait pu écrire et réaliser Moonlight avec toutes ses subtilités, même s'il aurait peut-être pu nous bluffer.
Some would compare Elvis to God. I'll admit he's good, but he's no Elvis.

Cinéphile

  • Membre
  • ******
  • Messages: 9999
  • Respect: +947
Re: Racisme, sensibilité raciale, discrimination, etc.
« Réponse #404 le: juillet 06, 2020, 10:53:55 am »
0
J'ai l'impression que tu potentiellement sur-évalue la qualité des specs scripts en 2020, qui dédié 2-3 ans de ça vie sur un scénario filmable si ils pensent avoir pratiquement aucune chance de se le faire acheté ?

Surévalue peut-être, mais sur huit millions de Québécois dont un nombre non-négligeable de gens issus des minorités visibles, y a définitivement des scénarios qui ont été écrits par eux. Sinon, on parle de quoi? De faire de la place à des scénaristes noirs quand il n'y en a pas un seul que ça intéresse? Ou alors vous me dites qu'ils jugent leur chances tellement faibles qu'ils ne prennent même pas la peine d'en écrire? Ce qui n'est pas exclus non plus...
« Modifié: juillet 06, 2020, 11:16:45 am par Cinéphile »
Some would compare Elvis to God. I'll admit he's good, but he's no Elvis.

Cinéphile

  • Membre
  • ******
  • Messages: 9999
  • Respect: +947
Re: Racisme, sensibilité raciale, discrimination, etc.
« Réponse #405 le: juillet 06, 2020, 11:15:29 am »
0
Gone with the wind a été écrit par une femme et ça parait beaucoup, non seulement le film pousse très fort le féminisme et personnage principale est une femme, mais elle est d'une complexité que le cinéma d'aujourd'hui ne se permettrait pas dans un film à gros budget.

Tellement!

J'ai écouté My Brilliant Career récemment, basé sur le roman d'une femme (Miles Franklin), réalisé par une femme (Gillian Armstrong), mettant en vedette l'une des meilleures actrices contemporaine (Judy Davis) et qui fait le récit d'une féministe qui refuse de suivre le modèle imposé par la société (mari, maison, bébé) pour se consacrer à sa carrière d'écrivain. Même en 2020, y a des femmes qui se ferait jugée pour ça par leur entourage, or l'action se déroule à la fin du 19e siècle, c'est vous dire à quel point c'est féministe.
Some would compare Elvis to God. I'll admit he's good, but he's no Elvis.

MadChuck

  • Mad Chuck Norris
  • Membre
  • *********
  • Messages: 27811
  • Ing. BBQ
  • Respect: +1567
Re: Racisme, sensibilité raciale, discrimination, etc.
« Réponse #406 le: juillet 06, 2020, 11:18:13 am »
+1
J'ai l'impression que tu potentiellement sur-évalue la qualité des specs scripts en 2020, qui dédié 2-3 ans de ça vie sur un scénario filmable si ils pensent avoir pratiquement aucune chance de se le faire acheté ?

Sur évalue peut-être, mais sur huit millions de Québécois dont un nombre non-négligeable de gens issus des minorités visibles, y a définitivement des scénarios qui ont été écrits par eux. Sinon, on parle de quoi? De faire de la place à des scénaristes noirs quand il n'y en a pas un seul que ça intéresse? Ou alors vous me dites qu'ils jugent leur chances tellement faibles qu'ils ne prennent même pas la peine d'en écrire? Ce qui n'est pas exclus non plus...

Il doit bien en avoir mais si tu fais pas ça comme métier et avec peu de chance d'être acheté en tête, écrit tu un scénarios avec comme point de départ:

1) Ce qui peut jouer en salle au Québec
2) Ce qui peut se tourner avec les moyens de productions Québécois (journée, budget, locations, etc....)
3) Ce qui attire bien X subventions
4) Peut attirer soit Antoine Bertrand, Claude Legault ou Louis Josée Houde dans le rôle principales.
5) Parfais pour etre accepter a X festivals.

Ou tu écris quelque chose que toi tu aimes, sans le panel de la sodec, quelque financier, les réseau de salles et les réalités du tournage bien en tête ? Si tu le connais bien pour commencer.

Les premières, deuxièmes générations d'immigrants ont habituellement beaucoup de pressions pour profiter des opportunités, une vie très facile et très confortable est facilement a porter de mains avec un simple diplôme solide ici (DEP, techniques, bach en de quoi de pratique), combiné avec l'impression que c'est pour les autres, ceux qui vont dédié leur vie entre 15 et 30 sur des scénarios a la Xavier Dolan venant de minorité visible sera probablement un très petit nombre.

Et si sur 100 scénario décrits par des gens random il y a 2 de bon et si sur chaque bon scénario il y en a 10% qui match les réalités québécoise, un bon scénario filmable venant de minorité visible (et si en plus ils veulent scorer des points que le monde vont le savoir juste en voyant le film) il y en a peut-être pas beaucoup, peut-être bien 0.

Payé quelqu'un pour le faire a temps plein, aiguillé dès le départ dans une track vers un résultat finale utilisable par une boîte de production est peut-être bien une obligation (comme pour un star wars venant d'une femme).

Il y a une différence entre 0 intéressé, 0 qui croit que c'est possible, 0 qui est équipé pour le faire, etc.... Avec quelque example de succès "aider", tu attires les intéressés qui le croit maintenant possible.

Lisa

  • A toujours raison
  • Membre
  • ******
  • Messages: 12987
  • Jeannette officielle du forum
  • Respect: +927
Re: Racisme, sensibilité raciale, discrimination, etc.
« Réponse #407 le: juillet 06, 2020, 11:20:04 am »
0
J'ai l'impression que tu potentiellement sur-évalue la qualité des specs scripts en 2020, qui dédié 2-3 ans de ça vie sur un scénario filmable si ils pensent avoir pratiquement aucune chance de se le faire acheté ?

Surévalue peut-être, mais sur huit millions de Québécois dont un nombre non-négligeable de gens issus des minorités visibles, y a définitivement des scénarios qui ont été écrits par eux. Sinon, on parle de quoi? De faire de la place à des scénaristes noirs quand il n'y en a pas un seul que ça intéresse? Ou alors vous me dites qu'ils jugent leur chances tellement faibles qu'ils ne prennent même pas la peine d'en écrire? Ce qui n'est pas exclus non plus...
Ou qu'ils ont moins les conditions socio-économiques pour le faire en partant? Ca peut jouer aussi dans la balance?

Je m'excuse si mes paroles t'ont atteint, j'étais fachée que tu aies pris une minuscule partie du message pour dire que c'était de la bullshit, et rien dit sur le reste, pas même "ah je suis tout à fait d'accord sur ce bout-là, etc."

Pour moi, dire qu'on devrait pas voir les couleurs, les races, les sexes et faire de la place à tout le monde, je m'excuse, c'est juste utopique. Si c'était possible, ce serait déjà fait. Alors c'est clair qu'il y a un autre problème, et possiblement que ce problème se situe au niveau de ceux qui décident, des patrons, etc. Ben beau que Cinéphile dans son salon donne le "go" pour avoir des films avec des arabes gais comme personnages principaux d'une série du style "4 et demi", s'il y a un boss à TVA ou Radio-Can qui juge que les matantes de Québec voudront pas l'écouter à cause de ça, ils vont pas prendre ces acteurs et plutôt aller chercher Guylaine Tremblay.

On est d'accord là-dessus, non? Alors ocmment on arrive à ta belle vision? C'est quoi les premiers pas? C'est ça moi qui m'intéresse.
"It's amazing how I can feel sorry for you and hate you at the same time. I'm sure there's a German word for it." - Lisa

Lisa

  • A toujours raison
  • Membre
  • ******
  • Messages: 12987
  • Jeannette officielle du forum
  • Respect: +927
Re: Racisme, sensibilité raciale, discrimination, etc.
« Réponse #408 le: juillet 06, 2020, 11:23:55 am »
0

Ça va être plus controversé comme commentaire que tu ne le penses, quand le cinéma était plus directement du théatre / littérature et moins tournée vers le marché international-film d'action, les rôles féminins étaient souvent très riche.

Prend le top du box office de l'année du cinéma la plus célèbre de l'histoire 1939:
1   Gone with the Wind   
2   Mr. Smith Goes to Washington   
3   Jesse James   
4   Babes in Arms   
5   The Wizard of Oz
6   Gunga Din
7   Goodbye, Mr. Chips
8   Dodge City   
9   The Rains Came   
10   The Women   

Gone with the wind a été écrit par une femme et ça parait beaucoup, non seulement le film pousse très fort le féminisme et personnage principale est une femme, mais elle est d'une complexité que le cinéma d'aujourd'hui ne se permettrait pas dans un film à gros budget.

Si tu regarde ce top 10, il a t-il moins de bon rôles pour les femmes que dans top 10 de 2019 ? The Woman avait 130 acteurs, 100% des femmes. All about Eve, Nights of Cabiria, etc.... les personnages complexes femmes étaient peut-être plus commun a d'autre époque du cinéma que maintenant dans le mainstream (et ceux des hommes aussi), un gros pourcentage des personnages mainstream ne sont même pas des humains dans les années 2000, mais des êtres magiques.

(On parlera pas de comparer le salaire des actrices avec celui des acteurs sur ces filsm-là, par exemple, hein? ;) )

(Ah, pis je connais très peu de ces films, ça c'est effectivement mon coté où je suis poche, mais ça doit être pas mal toutes des femmes blanches?)

Parfait, super pour les films avec des beaux rôles de femmes. Faisons la même chose pour les BIPOC et les membres de la communauté LGBTQ.
"It's amazing how I can feel sorry for you and hate you at the same time. I'm sure there's a German word for it." - Lisa

dalporto

  • Expert en tout et en rien, mais surtout en rien.
  • Membre
  • ******
  • Messages: 11128
  • Admin capo di tutti i capi
  • Respect: +994
Re: Racisme, sensibilité raciale, discrimination, etc.
« Réponse #409 le: juillet 06, 2020, 11:27:03 am »
0
OUI, DES BIPOCS PARTOUT, DEHORS LES HOMMES BLANCS CIS, ALLEZ RAMASSER DU COTON, RÉTABLISSONS DES SIÈCLES D'INÉGALITÉ!!!!

Cinéphile

  • Membre
  • ******
  • Messages: 9999
  • Respect: +947
Re: Racisme, sensibilité raciale, discrimination, etc.
« Réponse #410 le: juillet 06, 2020, 11:48:50 am »
0
Je m'excuse si mes paroles t'ont atteint, j'étais fachée que tu aies pris une minuscule partie du message pour dire que c'était de la bullshit, et rien dit sur le reste, pas même "ah je suis tout à fait d'accord sur ce bout-là, etc."

Simone aussi me l'a sorti celle-là récemment et je te fais la même réponse qu'à elle : y a pratiquement personne qui prend le temps de spécifier ça sur le forum. Pas plus moi qu'un autre. Ou disons plutôt que sur le flot de messages qu'on écrit et qu'on lit, ça arrive très peu souvent. Je ne t'apprends rien quand je dis que tout le monde (incluant toi) intervient sur les bouts qu'on veut nuancer ou critiquer et pour le reste c'est pas mal "qui ne dit mot consent".

Va relire tes 100 derniers messages et trouve-moi le nombre de fois que tu as spécifié : "ah je suis tout à fait d'accord sur ce bout-là".

Bref, oui le reste de ce qu'elle dit a de l'allure. Je l'ai aussi vue en mini entrevue où je trouvais qu'elle avait bien raison.
« Modifié: juillet 06, 2020, 11:52:29 am par Cinéphile »
Some would compare Elvis to God. I'll admit he's good, but he's no Elvis.

MadChuck

  • Mad Chuck Norris
  • Membre
  • *********
  • Messages: 27811
  • Ing. BBQ
  • Respect: +1567
Re: Racisme, sensibilité raciale, discrimination, etc.
« Réponse #411 le: juillet 06, 2020, 11:58:25 am »
0
(On parlera pas de comparer le salaire des actrices avec celui des acteurs sur ces filsm-là, par exemple, hein? ;) )

Avant les années 80 et l'arrivé du cinéma de film d'action très Internationales, les différences étaient peut-être moins grande que tu le penses Liz Taylor était l'acteur le plus payé du monde pendant un bout je pense, Mae West et co.

Salaire des vedettes en 1937, y'a beaucoup de femmes dans le top:
Spoiler for Hiden:
Don Ameche, $34,499;
Heather Angel, $15,375;
Jean Arthur, $119,041;
Fred Astaire, $211,666;
George Bancroft, $16,250;
Warner Baxter, $284,384;
Wallace Beery, $56,250;
Ralph Bellamy, $16,791;
Constance Bennett, $60,000;
Joan Bennett, $18,750;
Pandro Berman, producer, $202,186;
Erie Blore, $20,888;
Charles Boyer, $249,145;
Alice Brady, $30,416;
Samuel T. Briskind, R.K.O. studios, $157,000;
Helen Broderick. $32,000;
J. Edward Bromberg, $33,700;
Frank Capra, director, $208,000;
Leo Carrillo, $57,832;
Earl Carroll, associate producer, $26,000;
Madeleine Carroll, $287,913;
Charles Chaplin, $125,000;
Charley Chase, $50,187;
Ruth Chatterton, $249,500;
Claudette Colbert, $167,500;
Walter Connolly, $66,541;
Gary Cooper, $370,214;
Ronald Colman, $262,500;
William H. Conselman, writer, $62,250;
Dolores Costello Barrymore, $25,000;
John Cromwell, director, $153,665;
Harry L. (Bing) Crosby, Jr., president Crosby Productions, Inc. $156,000;
E. M. Crosby, secretary Crosby Productions, Inc. $42,337
Irving Cummings, director $94,541;
Cecil B. De Mille, director, $35,500;
Constance A. De Mille, $18,200;
Roy Del Ruth, director, $238,333;
George G. De Sylva, associate producer, $75,350;
Marlene Dietrich, $200,000;
Alan Dinehart, $39,666;
Walt Disney, cartoonist, $39,000
Richard Dix, $89,062;
Melvyn Douglas, $27,791;
Alan Dwan, director, $52,666;
Alice Faye, $45,500;
Henry Fonda, $56,208;
John Ford. $166,916;
Gene Fowler, writer, $97,508.
Preston Foster, $40,173;
Pauline Frederick, $16,066;
Helen Gahagan, $20,000;
Tay Garnett, director, $66,333;
Janet Gaynor, $220,666;
George and Ira Gershwin, $55,000;
James Gleason, $52,333;
Sam Goldwyn, president United Artists, $22,000;
Paulette Goddard, $26,000;
Margot Grahame. $16,637;
Howard Green, $53,125;
Zane Grey, $36,000;
Edward H. Griffith, director, $98,000;
Raymond Griffith, associate producer, $90,791;
Jack Haley, $76,999;
Ann Harding, $60,000;
Oliver Hardy, $88,600;
Howard Hawks, director, $112,166;
Sam Hellman, writer, $67,791;
Sonja Henie, $72,500;
Katharine Hepburn. $206,928;
Jack Holt, $58,269;
Edward Everett Horton, $38,666;
Rochelle Hudson, $26,875;
Michael S. Jacobs, president Twentieth Century Sporting Club, New York, $55,000;
Julian Johnson, scenario editor, $61,199.
Nunnally Johnson, associate-producer, $123,160;
Buck Jones $143,333;
Victor Jory. $28,866;
Jason S. Joy, scenario executive, $39,500;
Arline Judge, $23,716;
Patsy Kelly, $45,216;
Jerome Kern (music.) $45,357;
Henry King director, $143,750;
Sidney Lanfield, director, $67,000;
Stan Laurel, $135,167;
Francis Lederer, $43,500;
Sonya Levien, writer, $62,516;
Howard Lindsay, $25,833;
Anatole Litvak, $28,194;
William P. Lipscomb, writer, $50,750;
Frank Lloyd, director, $30,000;
Harold Lloyd, $52,666
Peter Lorre, $15,625;
Edmund Lowe, $19,166;
Kenneth McGowan, associate producer, $73,116;
Victor A. McLaglen, $113.283;
Mack Gordon and Harry Revel, songwriters, $54,500;
Rouben Mamoulian, director, $68,000;
Fredric March $245,000;
Gene Markey, associate producer, $61,583;
Marian Marsh, $15,391;
George E. Marshall, director, $52.666;
Herbert Marshall, $111,000;
Nino Martini, $54,000;
Zeppo (Herbert) Marx. $56,766;
Ken Maynard, $37,100;
Adolphe Menjou, $82,291
Bess (Curtiz) Meredith, writer, $77,275;
Grace Moore, 74,999;
Victor Moore, $56,791;
Lloyd Nolan, $37,116;
Jack Oakie , $47,500;
Warner Oland, $59,999;
Moroni Olson, $15,411;
Dorothy Parker, writer, $27,024;
Harriett Parsons, $15,600:
Joe Penner, $24,583;
Walter Pidgeon, $40,000;
Walter Plunkett, $17,216;
Lily Pons, $65,000;
William Powell, $60,116
George Raft, $51,041;
Basil Rathbone. $60,208;
Gregory Ratoff, $67,600;
Gene Raymond, $75,625;
Harry Richman, $27,000;
Robert Riskind, writer, $104,000;
Al Ritz, $64,500;
Ginger Rogers, $124,770;
Edward Sedgewick, $10,000;
William A. Seiter, director, $135,750;
Nathaniel Shilkret, $52,966;
Louis Silvers, musical director, $33,500;
Simone Simon, $95,916;
Charles P. Skouras, president Fox West Coast Agency Corporation, $52,562
Edward Small, $97,333;
C. Aubrey Smith, $23,833;
Ann Sothern, $33,666;
Ned Sparks, $26,250;
Lionel Stander, $22,882;
Barbara Stanwyck, $151,979;
Fred Stone, $22,999;
John Stone. associate producer $59,208;
Margaret Sullavan, $63,333;
Slim Summerville, $69,062;
Sylvia Sydney, $226,812;
Norman Taurog, director, $68,000;
Gertrude Temple, actress, $68,666;
Shirley Temple, $121,122;
Lawrence Tibbett, $112,500;
Lee Tracy, $33,416;
Arthur Treacher, $28,900;
Claire Trevor, $27,655;
Rudy Vallee, $238,744;
Josef von Sternberg, director, $95.000;
Raoul Walsh, director, $67,500
Mae West, $323.333;
Helen Westley, $15,166;
Warren William $65,000;
Walter Winchell, $66,500;
Charles Winninger, $16,625;
Sol M. Wurtzel, executive producer, $163,166;
Jane Wyatt, $20,000;
The Yacht Club Boys, $32,166;
Jack Selig Yellen, writer, $54,333;
Loretta Young, $118,998;
Victor Young, $89,092

(Ah, pis je connais très peu de ces films, ça c'est effectivement mon coté où je suis poche, mais ça doit être pas mal toutes des femmes blanches?)

Oui, mais les états-unis était a 90% blanc à l'époque.

Parfait, super pour les films avec des beaux rôles de femmes. Faisons la même chose pour les BIPOC et les membres de la communauté LGBTQ.

Je pense que pour la plupart des lettres ici il n'y rien a faire, le star système Québécois n'empêche pas mal en rien un gay/lesbienne de jouer un rôle de strait j'ai l'impression (si ils peuvent passer pour), un très grand % des réalisateur étant gaie eux même (de Dolan a Robert Lopage, a Émile Gaudrault (réalisateur de blockbuster québécois).

Lisa

  • A toujours raison
  • Membre
  • ******
  • Messages: 12987
  • Jeannette officielle du forum
  • Respect: +927
Re: Racisme, sensibilité raciale, discrimination, etc.
« Réponse #412 le: juillet 06, 2020, 12:19:02 pm »
0
C'est vrai, tu as raison.
"It's amazing how I can feel sorry for you and hate you at the same time. I'm sure there's a German word for it." - Lisa

Lisa

  • A toujours raison
  • Membre
  • ******
  • Messages: 12987
  • Jeannette officielle du forum
  • Respect: +927
Re: Racisme, sensibilité raciale, discrimination, etc.
« Réponse #413 le: juillet 06, 2020, 12:21:43 pm »
+4
Je m'excuse si mes paroles t'ont atteint, j'étais fachée que tu aies pris une minuscule partie du message pour dire que c'était de la bullshit, et rien dit sur le reste, pas même "ah je suis tout à fait d'accord sur ce bout-là, etc."

Simone aussi me l'a sorti celle-là récemment et je te fais la même réponse qu'à elle : y a pratiquement personne qui prend le temps de spécifier ça sur le forum. Pas plus moi qu'un autre. Ou disons plutôt que sur le flot de messages qu'on écrit et qu'on lit, ça arrive très peu souvent. Je ne t'apprends rien quand je dis que tout le monde (incluant toi) intervient sur les bouts qu'on veut nuancer ou critiquer et pour le reste c'est pas mal "qui ne dit mot consent".

Va relire tes 100 derniers messages et trouve-moi le nombre de fois que tu as spécifié : "ah je suis tout à fait d'accord sur ce bout-là".


Je suis probablement pas la personne à pointer sur doigt sur ce comportement...

"It's amazing how I can feel sorry for you and hate you at the same time. I'm sure there's a German word for it." - Lisa

Cinéphile

  • Membre
  • ******
  • Messages: 9999
  • Respect: +947
Re: Racisme, sensibilité raciale, discrimination, etc.
« Réponse #414 le: juillet 06, 2020, 12:35:59 pm »
0
Si c'était possible, ce serait déjà fait.

Alors comment on arrive à ta belle vision? C'est quoi les premiers pas? C'est ça moi qui m'intéresse.

Règle générale, même s'il y a des reculs, l'humanité progresse (dans le sens de progressiste). Donc ce n'est pas parce qu'on levait le nez avant sur des doubleurs et des scénaristes noirs qu'on va continuer à le faire. Oui, t'as raison qu'il y a des boss de TVA et de Radio-Can qui font des shows de matantes parce que c'est l'auditoire le plus captif. Tandis que toi, moi et autres forumeux, on écoute des films japonais en DVD, on télécharge des films illégalement, on carbure à Netflix et HBO, etc. Mais en ce moment y a un réveil qui fait en sorte que soit ils vont se décider à prendre plus de chances côté diversité, soit la diversité en question va se créer des plateformes et leur piquer encore plus de clientèle. Si les Gates, Jobs et autres Zuckerberg sont capables de changer le monde de leur salon, si un Noir a été capable de fonder Motown il y a 60 ans, n'importe quelle minorité est capable de créer des séries et des films qui lui ressemble à l'intérieur du système, sinon en dehors en diffusant leur série sur YouTube ou envoyant leur film dans des festivals indépendants. Si c'est bon, t'en fais pas que ça va lever.
Some would compare Elvis to God. I'll admit he's good, but he's no Elvis.

MadChuck

  • Mad Chuck Norris
  • Membre
  • *********
  • Messages: 27811
  • Ing. BBQ
  • Respect: +1567
Re: Racisme, sensibilité raciale, discrimination, etc.
« Réponse #415 le: juillet 06, 2020, 12:49:12 pm »
0
N'importe quelle minorité est capable de créer des séries et des films qui lui ressemble à l'intérieur du système, sinon en dehors en diffusant leur série sur YouTube ou envoyant leur film dans des festivals indépendants. Si c'est bon, t'en fais pas que ça va lever.

Si qui le dernier Québécois pas déjà connu d'avance et pas née dans une famille d'artiste établie qui a fait une série de fiction sur youtube qui a levé ? (J'allais rajouter sans le support d'une boîte de production et non-humoristique, mais je ne suis pas sur que c'est même nécessaire et je sais même si Québécois est nécessaire comme qualificatif), même chose pour un long métrage via youtube ou festival indépendant ?
« Modifié: juillet 06, 2020, 12:53:46 pm par MadChuck »

Cinéphile

  • Membre
  • ******
  • Messages: 9999
  • Respect: +947
Re: Racisme, sensibilité raciale, discrimination, etc.
« Réponse #416 le: juillet 06, 2020, 12:49:41 pm »
0
Simone aussi me l'a sorti celle-là récemment et je te fais la même réponse qu'à elle : y a pratiquement personne qui prend le temps de spécifier ça sur le forum. Pas plus moi qu'un autre. Ou disons plutôt que sur le flot de messages qu'on écrit et qu'on lit, ça arrive très peu souvent. Je ne t'apprends rien quand je dis que tout le monde (incluant toi) intervient sur les bouts qu'on veut nuancer ou critiquer et pour le reste c'est pas mal "qui ne dit mot consent".

Va relire tes 100 derniers messages et trouve-moi le nombre de fois que tu as spécifié : "ah je suis tout à fait d'accord sur ce bout-là".

Je suis probablement pas la personne à pointer sur doigt sur ce comportement...

Ma p'tite maudite! :smiley36:

J'avoue avoir fait un méga saut, jusqu'à ce que je réalise que c'était non pas tes 100 derniers messages, mais genre 6000 (car faut que tu remontes jusqu'à 2015 pour trouver ces 30 messages et t'en es à 12338 messages en ce moment). Autrement dit, ce que tu me dis c'est que 0,5% du temps tu prends le temps de spécifier que t'es d'accord avec une partie du message et 99,5% tu fais comme moi? :smiley17:

Mais bon, je te tire quand même mon chapeau pour la recherche. :smiley32:
« Modifié: juillet 06, 2020, 12:51:21 pm par Cinéphile »
Some would compare Elvis to God. I'll admit he's good, but he's no Elvis.

Cinéphile

  • Membre
  • ******
  • Messages: 9999
  • Respect: +947
Re: Racisme, sensibilité raciale, discrimination, etc.
« Réponse #417 le: juillet 06, 2020, 12:54:29 pm »
0
Si qui le dernier Québécois pas déjà connu d'avance et pas née dans une famille d'artiste établie qui a fait une série de fiction sur youtube qui a levé ? (J'allais rajouter sans le support d'une boîte de production et non-humoristique, mais je ne suis pas sur que c'est même nécessaire), même chose pour un long métrage via youtube ou festival indépendant ?

Québécois je sais pas mais dans le monde, il y en a à la pelle non?
Some would compare Elvis to God. I'll admit he's good, but he's no Elvis.

Berslak

  • Un titre.
  • Membre
  • *****
  • Messages: 6275
  • Un texte.
  • Respect: +405
Re: Racisme, sensibilité raciale, discrimination, etc.
« Réponse #418 le: juillet 06, 2020, 01:01:28 pm »
0
Haha, c'est vrai que Lisa doit être celle qui dit le plus qu'elle est d'accord sur certains points de l'autre quand elle argumente. Les autres filles du forum font aussi plus attention à ça que la plupart des mâles du forum.

Je suis peut-être le gars du forum qui fait le plus attention à ça car ce côté de Cinéphile me gosse aussi parfois un peu.
Je suis de retour seulement pour m'exprimer et avoir un peu d'attention. Merci de respecter mon désir de ne pas discuter ou argumenter activement. Je me permet seulement un message par sujet par jour.

Cinéphile

  • Membre
  • ******
  • Messages: 9999
  • Respect: +947
Re: Racisme, sensibilité raciale, discrimination, etc.
« Réponse #419 le: juillet 06, 2020, 01:04:47 pm »
0
ce côté de Cinéphile me gosse aussi parfois un peu.

Quoi donc? De ne pas spécifier les fois que je suis en accord? T'es conscient que (jusqu'à preuve du contraire) Lisa ne le fait pas 99,5% du temps VS moi 100%?
Some would compare Elvis to God. I'll admit he's good, but he's no Elvis.

dalporto

  • Expert en tout et en rien, mais surtout en rien.
  • Membre
  • ******
  • Messages: 11128
  • Admin capo di tutti i capi
  • Respect: +994
Re: Racisme, sensibilité raciale, discrimination, etc.
« Réponse #420 le: juillet 06, 2020, 01:08:42 pm »
+2
Qui ne dit mot consent.

Ou pas.

#metoo

MadChuck

  • Mad Chuck Norris
  • Membre
  • *********
  • Messages: 27811
  • Ing. BBQ
  • Respect: +1567
Re: Racisme, sensibilité raciale, discrimination, etc.
« Réponse #421 le: juillet 06, 2020, 01:11:09 pm »
0
Québécois je sais pas mais dans le monde, il y en a à la pelle non?

Série de fiction non humoristique par des inconnues qui a levé sur youtube ? J'ai connais pas, mais sans le soutien d'une maison de production j'imagine mal comment ça arrive.

Pour des films/festival, des histoires de gens qui ont hypothéqué leur maison + kickstarter et fait de quoi a $100-300K qui une fois sélectionné par un festival prestigieux reçoit le financement pour le finir, récemment : https://en.wikipedia.org/wiki/Blue_Ruin, mais c'était des gens avec une certaine expérience. Ou encore Blair Witch qui a reçu l'argent pour être fait après que le démo fait pour pas chère a été vendu a sundance.

Souvent dans ce genre d'histoire, avoir pu emprunter de l'argent a parents/amis, avoir travaillé sur d'autre film qui n'était pas les nôtres pour bâtir de L'expérience, avoir eu une édition accepté justement a un Canne de ce monde permettant par la suite d'emprunter pour finir le film comme du monde ont été des variables importante. Et la, ta compétition c'est la planète entière, je ne sais pas si pour les gens pas née la dedans et sans contact, pas capable d'emprunter aux amis/parents et n'ayant pas travailler comme directeur sur des films avant s'il y en a vraiment à la pelle, y'en pas tu eu 20 l'an passé dans l'occident ?.
« Modifié: juillet 06, 2020, 01:21:40 pm par MadChuck »

Cinéphile

  • Membre
  • ******
  • Messages: 9999
  • Respect: +947
Re: Racisme, sensibilité raciale, discrimination, etc.
« Réponse #422 le: juillet 06, 2020, 01:21:34 pm »
0
Québécois je sais pas mais dans le monde, il y en a à la pelle non?

Série de fiction non humoristique par des inconnues qui a levé sur youtube ? J'ai connais pas, mais sans le soutien d'une maison de production j'imagine mal comment ça arrive.

Je pense à The Guild, par exemple (Un genre de Community avant l'heure mais qui tourne autour des jeux vidéos). Ça commencé de façon indépendante il me semble.
Some would compare Elvis to God. I'll admit he's good, but he's no Elvis.

MadChuck

  • Mad Chuck Norris
  • Membre
  • *********
  • Messages: 27811
  • Ing. BBQ
  • Respect: +1567
Re: Racisme, sensibilité raciale, discrimination, etc.
« Réponse #423 le: juillet 06, 2020, 01:27:00 pm »
+1
Québécois je sais pas mais dans le monde, il y en a à la pelle non?

Série de fiction non humoristique par des inconnues qui a levé sur youtube ? J'ai connais pas, mais sans le soutien d'une maison de production j'imagine mal comment ça arrive.

Je pense à The Guild, par exemple (Un genre de Community avant l'heure mais qui tourne autour des jeux vidéos). Ça commencé de façon indépendante il me semble.

Ça me semble humoristique et par une génie actrice dont les parents et les gouvernement avait dédié une bonne partie de leur vie et d'immense ressource dans sa carrière (balais, musique, chant), sans ça carrière d'actrice (de même que celle de ses amis acteur dans le projets) et que celle-ci soit dans un marché aussi payant que le marché américain, pas sur que tu peux te permettre de travailler autant sans être payé par personne sur une série.

Humoristique / très court métrage pas humoristique, il doit y avoir des exemples surtout par des gens avec déjà une carrière et qui ont grandi la dedans comme ton example, mais un 6 épisode de 15 minutes+ non humoristique par des gens qui ont pas été élevé la dedans (et ce qui implique comme argent familiaux habituellement....).

Tu as les 12 dernières années sur toute la planète et ça semble dure a trouver. Ta compétition c'est des gangs d'acteurs qui ont grandi la dedans avec des familles d'artistes avec le bagage, les connaissances pratiques, l'argent et les contact comme ton example de The Guild, et depuis plus récemment depuis que les studios/maison de productions sont embarqués, tu compétitionnes avec tous les TVA/radio-canada et maison de productions indépendantes de ce monde qui finance les web séries des humoristes et autres en plus de la compétition traditionnel et comment ça doit être maintenant dure d'attirer des gens pour une fiction qui respire un peu sur une plateforme du genre avec tout les autres contenu.
« Modifié: juillet 06, 2020, 01:32:11 pm par MadChuck »

Berslak

  • Un titre.
  • Membre
  • *****
  • Messages: 6275
  • Un texte.
  • Respect: +405
Re: Racisme, sensibilité raciale, discrimination, etc.
« Réponse #424 le: juillet 06, 2020, 01:38:56 pm »
0

Quoi donc? De ne pas spécifier les fois que je suis en accord? T'es conscient que (jusqu'à preuve du contraire) Lisa ne le fait pas 99,5% du temps VS moi 100%?

Pas mal sûr qu'elle aurait pu te sortir pas mal plus de messages.  L'option Recherche n'est pas parfaite et oublie souvent plusieurs messages.  Sans compter toutes les autres formes pour montrer son accord (ok, je te donne, je veux bien que, etc..). Pis pour avoir des vraies statistiques, faudrait éliminer tous les messages qui n'ont pas de potentiel de "qui ne dit mot consent"!  :smiley1:

Si j'ai réagi, c'est parce que j'avais déjà remarqué qu'elle prenait pas mal plus souvent le temps de faire ça que la plupart des gens.  Son côté scout qui veut toujours être parfaite.  :smiley2:

Sur ce, je vous laisse à votre super discussion.
Je suis de retour seulement pour m'exprimer et avoir un peu d'attention. Merci de respecter mon désir de ne pas discuter ou argumenter activement. Je me permet seulement un message par sujet par jour.

Lisa

  • A toujours raison
  • Membre
  • ******
  • Messages: 12987
  • Jeannette officielle du forum
  • Respect: +927
Re: Racisme, sensibilité raciale, discrimination, etc.
« Réponse #425 le: juillet 06, 2020, 01:45:17 pm »
-1
PArce que pour moi, c'est comme la prémisse à avoir une discussion. Reconnaitre les terrains d'entente. Tsé, sur un forum de "discussions".... ;)
"It's amazing how I can feel sorry for you and hate you at the same time. I'm sure there's a German word for it." - Lisa

Cinéphile

  • Membre
  • ******
  • Messages: 9999
  • Respect: +947
Re: Racisme, sensibilité raciale, discrimination, etc.
« Réponse #426 le: juillet 06, 2020, 02:20:28 pm »
0
Tu as les 12 dernières années sur toute la planète et ça semble dure a trouver.

Hey, hey, minute là, c'est pas comme si j'avais passé 107 ans là-dessus. Y a rien là-dedans qui est produit de façon indépendante? C'est sûr que si ton critère c'est être un enfant pauvre issu d'une famille pauvre, en effet, ça peut être plus dur.

https://en.wikipedia.org/wiki/List_of_web_television_series
Some would compare Elvis to God. I'll admit he's good, but he's no Elvis.

Cinéphile

  • Membre
  • ******
  • Messages: 9999
  • Respect: +947
Re: Racisme, sensibilité raciale, discrimination, etc.
« Réponse #427 le: juillet 06, 2020, 02:23:44 pm »
+1
Parce que pour moi, c'est comme la prémisse à avoir une discussion. Reconnaitre les terrains d'entente. Tsé, sur un forum de "discussions".... ;)

Ça fait de toi une forumeuse modèle. C'est pour ça que tu me torches dans les points :

Lisa 825
Ciné 824

:smiley17:
Some would compare Elvis to God. I'll admit he's good, but he's no Elvis.

MadChuck

  • Mad Chuck Norris
  • Membre
  • *********
  • Messages: 27811
  • Ing. BBQ
  • Respect: +1567
Re: Racisme, sensibilité raciale, discrimination, etc.
« Réponse #428 le: juillet 06, 2020, 02:56:31 pm »
0
Tu as les 12 dernières années sur toute la planète et ça semble dure a trouver.

Hey, hey, minute là, c'est pas comme si j'avais passé 107 ans là-dessus. Y a rien là-dedans qui est produit de façon indépendante? C'est sûr que si ton critère c'est être un enfant pauvre issu d'une famille pauvre, en effet, ça peut être plus dur.

https://en.wikipedia.org/wiki/List_of_web_television_series

Netflix est considéré comme une webseries dans cette page, mais si ça levé on devrait pas avoir à trop chercher il me semble. Le fait qu'on semble avoir 0 exemples en tête, me semble parlant.

Un peu comme après que le crayon-papier c'est mis a être virtuellement gratuit il y a 200 ans, il n'est pas arrivé tellement de succès en fiction sans maison d'éditions derrière que faire un album est devenue cheap si l'on veut dans les années 2000 y'a pas beaucoup de grand succès qui non impliqué a un certain moment soit une production/distributeur, j'Imagine que ce serait de même avec les séries.

Les histoires a succès comme Bieber, Billy Eilish, si ce n'est pas des familles musiciens ont été spotté par quelqu'un.

dalporto

  • Expert en tout et en rien, mais surtout en rien.
  • Membre
  • ******
  • Messages: 11128
  • Admin capo di tutti i capi
  • Respect: +994
Re: Racisme, sensibilité raciale, discrimination, etc.
« Réponse #429 le: juillet 06, 2020, 03:13:31 pm »
+1
Parce que pour moi, c'est comme la prémisse à avoir une discussion. Reconnaitre les terrains d'entente. Tsé, sur un forum de "discussions".... ;)

Ça fait de toi une forumeuse modèle. C'est pour ça que tu me torches dans les points :

Lisa 825
Ciné 824

:smiley17:

J't'ai arrangé ça.

Cinéphile

  • Membre
  • ******
  • Messages: 9999
  • Respect: +947
Re: Racisme, sensibilité raciale, discrimination, etc.
« Réponse #430 le: juillet 06, 2020, 03:33:38 pm »
0
Merci, et mon récent +1 te permet de conserver ton avance.

Entre hommes blancs hétéros privilégiés, il faut s'entraider! :smiley41:
Some would compare Elvis to God. I'll admit he's good, but he's no Elvis.

Cinéphile

  • Membre
  • ******
  • Messages: 9999
  • Respect: +947
Re: Racisme, sensibilité raciale, discrimination, etc.
« Réponse #431 le: juillet 06, 2020, 03:39:59 pm »
0
Netflix est considéré comme une webseries dans cette page, mais si ça levé on devrait pas avoir à trop chercher il me semble. Le fait qu'on semble avoir 0 exemples en tête, me semble parlant.

J'aimerais ça connaître ça davantage, mais je effectivement, si c'était flagrant on le saurait. Bon, ça peut arriver que j'aies tort aussi des fois là... ;)

Je vais quand même me coucher ce soir en me disant qu'avec un peu de volonté, une poignée de Noirs, une poignée de trans, ou whatsoever, sont capables de mettre quelque chose au point. Un bon concept sur le Net avec une niche de millions de personnes. Ça peut lever, ne me dites pas le contraire.

Mais oui, si t'es parents sont pas fortunés, si tu dois avoir 2-3 jobs au salaire minimum pour arriver, alors c'est clairement plus difficile, ça je vous le concède.
Some would compare Elvis to God. I'll admit he's good, but he's no Elvis.

MadChuck

  • Mad Chuck Norris
  • Membre
  • *********
  • Messages: 27811
  • Ing. BBQ
  • Respect: +1567
Re: Racisme, sensibilité raciale, discrimination, etc.
« Réponse #432 le: juillet 06, 2020, 04:17:20 pm »
0
Je vais quand même me coucher ce soir en me disant qu'avec un peu de volonté, une poignée de Noirs, une poignée de trans, ou whatsoever, sont capables de mettre quelque chose au point. Un bon concept sur le Net avec une niche de millions de personnes. Ça peut lever, ne me dites pas le contraire.

Humoristique ou court ou non fiction, absolument je suis sur qu'il y a beaucoup d'exemple.

Quelque chose qui ressemble moindrement à une série lourde/long métrage (pas en budget, mais en temps/ton), c'est qui le premier qui va écouter de quoi sans se le faire recommander de random long de parfait inconnue sur youtube qui prend du temps à installer et aller le dire aux autres de faire de même ? Comment il est tombé dessus pour commencer ? Il faut qu'il soit championné par un curateur reconnue (que ce soit un festival ou autre) un jours j'ai l'impression, j'ai jamais passé proche de faire quelque chose qui ressemble moindrement à ça en tout cas, Y'a tu quelqu'un ici qui a déjà fait ça ?

Si tu regardes quelque chose comme Tangerine:
https://en.wikipedia.org/wiki/Tangerine_(film)

C'est un bon example de ce qui est peut-être le minimum pour qu'un film devienne mainstream.

Filmé avec 3 téléphones et monté dans final cut pro et color corrected dans Davinci resolve, ça donne l'impression que n'importe qui avec juste 100,000 peut faire ça (donc pas tant pour un groupe de 30 qui se met ensemble).

Mais tu as un directeur d'expérience, les frères Duplass qui supportent et quasi assure une entré a Sundance, je serais curieux d'avoir un seul exemple de gens sans directeur ou autre personne d'expérience d'impliqué, pas grandi dans une famille artistique et sans moyen spéciaux qui arrive a faire du bruit avec un film en 2020.

Kevin Smith aurait fait Clerk en 2020 et l'aurait mis sur youtube, ça aurait fait un seul bruit ? Y'avait quelque chose en soit dans ses premiers films indépendants qui peut-être dure a reproduire maintenant que les studios en font eux mêmes.




El Kabong

  • Empêcheur de tourner en rond
  • Membre
  • *****
  • Messages: 5499
  • Données erronées, résultats significatifs.
  • Respect: -226
Re: Racisme, sensibilité raciale, discrimination, etc.
« Réponse #433 le: juillet 10, 2020, 08:52:52 pm »
0
Des nazis noirs!(...)
J'en vois tous les jours.  Ils ont le fond de culotte en bas des fesses et désirent devenir des dealers et des pims plein de cash et de pouvoir (intimidation, violence gratuite, etc.) tout en étant entourés de lécheux de bottes.

Pas mal de blancs répètent aussi ces comportements.

Troubles garantis en cas de dialogues.
« Modifié: juillet 10, 2020, 09:08:50 pm par El Kabong »
Z

El Kabong

  • Empêcheur de tourner en rond
  • Membre
  • *****
  • Messages: 5499
  • Données erronées, résultats significatifs.
  • Respect: -226
Re: Racisme, sensibilité raciale, discrimination, etc.
« Réponse #434 le: juillet 10, 2020, 09:00:52 pm »
0
La gauche fofolle s’est emparé de cette cause et va l’exploiter jusqu’au bout du ridicule.

T'as rien compris pauvre de petit toi abusé par des grands penseurs malhonnêtes bien payés pour semer la confusion dans les esprits simples.  Le but évident est d'éviter tout changement réel dans les politiques sociales.  Fabriquer des zombies qui demandent à être exploités.

Parce que tu es un gentil camionneur, je vais te dire un secret:  La gogauche et l'extrême-droite, c'est du pareil au même.

C'est un plaisir.
Z

Cinéphile

  • Membre
  • ******
  • Messages: 9999
  • Respect: +947
Re: Racisme, sensibilité raciale, discrimination, etc.
« Réponse #435 le: juillet 17, 2020, 12:23:06 pm »
0
Attendez-là...

Je regarde les joueurs ici... Particulièrement Templeton, dont le visage est presque entièrement recouvert de noir, sauf une petite ligne couleur peau autour des orbites pour pas se mettre de maquillage dans les yeux.

<a href="http://www.youtube.com/watch?v=9GGn07VO5mI" target="_blank">http://www.youtube.com/watch?v=9GGn07VO5mI</a>

...et je regarde la photo de Doualé, où l'on voit LA MÊME LIGNE de couleur peau autour des yeux. :smiley3:



Est-ce que Doualé était une marionnette blanche qu'on a teint en noir? :smiley3: :smiley3:

EST-CE QUE DOUALÉ SERAIT EN FAIT UN BLACKFACE? :smiley3: :smiley3: :smiley3:
« Modifié: juillet 17, 2020, 12:24:45 pm par Cinéphile »
Some would compare Elvis to God. I'll admit he's good, but he's no Elvis.

Berslak

  • Un titre.
  • Membre
  • *****
  • Messages: 6275
  • Un texte.
  • Respect: +405
Re: Racisme, sensibilité raciale, discrimination, etc.
« Réponse #436 le: juillet 17, 2020, 01:20:27 pm »
0
Petit comique.

En fait, ça semble plutôt être une ligne blanche pour représenter le blanc de l'oeil.

Mais je te donne que c'est plutôt bizarre que ses cils soient ENTRE la ligne blanche et le brun de l'oeil (contrairement aux autres marionnetttes où les cils sont bien à l'extérieur de l'ensemble.


Autre fun fact sur Doualé: Je viens de découvrir en googlant que Doualé n'est pas juste un jeu de mot.  Il y a vraiment des Africains (ou personnes d'origine africaine) qui s'appellent comme ça. (Ainsi que quelques Français très blancs mais on ne le dira pas trop fort...)
« Modifié: juillet 17, 2020, 01:24:42 pm par Berslak »
Je suis de retour seulement pour m'exprimer et avoir un peu d'attention. Merci de respecter mon désir de ne pas discuter ou argumenter activement. Je me permet seulement un message par sujet par jour.

Berslak

  • Un titre.
  • Membre
  • *****
  • Messages: 6275
  • Un texte.
  • Respect: +405
Re: Racisme, sensibilité raciale, discrimination, etc.
« Réponse #437 le: juillet 17, 2020, 01:29:50 pm »
0
Je suis de retour seulement pour m'exprimer et avoir un peu d'attention. Merci de respecter mon désir de ne pas discuter ou argumenter activement. Je me permet seulement un message par sujet par jour.

Cinéphile

  • Membre
  • ******
  • Messages: 9999
  • Respect: +947
Re: Racisme, sensibilité raciale, discrimination, etc.
« Réponse #438 le: juillet 17, 2020, 01:35:58 pm »
0
Autre fun fact sur Doualé: Je viens de découvrir en googlant que Doualé n'est pas juste un jeu de mot.







D'où elle est!

Osti de calisse! :smiley36:

Berslak, des fois t'es pas accotable!
Some would compare Elvis to God. I'll admit he's good, but he's no Elvis.

Berslak

  • Un titre.
  • Membre
  • *****
  • Messages: 6275
  • Un texte.
  • Respect: +405
Re: Racisme, sensibilité raciale, discrimination, etc.
« Réponse #439 le: juillet 17, 2020, 01:59:45 pm »
0
Euh...  Tu dois bien être le seul Québécois ici dedans qui ne savait pas ça! (Ok, j'avoue que moi-même,  j'ai appris ça seulement ya max 10 ans...)

Tu vas ptete me trouver plate mais des fois, je me dis que tu aurais peut-être avantage à lâcher un peu tes vieux Seinfeld et Dallas et suivre un peu plus la culture populaire du Québec. Le nombre de fois que tu dis que tu n'avais jamais entendu parler de telle vedette québécoise que presque tout le monde connaît ici comme si c'est toi qui est normal de ne pas les connaître (sort moi pas ton "mots dans la bouche", c'est juste l'impression que tu donnes souvent).
« Modifié: juillet 17, 2020, 02:51:08 pm par Berslak »
Je suis de retour seulement pour m'exprimer et avoir un peu d'attention. Merci de respecter mon désir de ne pas discuter ou argumenter activement. Je me permet seulement un message par sujet par jour.

Cinéphile

  • Membre
  • ******
  • Messages: 9999
  • Respect: +947
Re: Racisme, sensibilité raciale, discrimination, etc.
« Réponse #440 le: juillet 17, 2020, 02:57:48 pm »
0
Euh...  Tu dois ben être le seul Québécois ici dedans qui ne savait pas ça! (Ok, j'avoue que moi-même,  j'ai appris ça seulement ya max 10 ans...)

On a pas eu cette discussion 10-12 fois déjà? :smiley24: Prends des notes cette fois s'il-te-plaît :

Je suis pas mal le plus vieux forumeux qui reste ici. "Passe-Partout est une série de télévision québécoise conçue pour l'éducation préscolaire (Wiki)". Moi mes années préscolaire c'était Minifée, pis des affaires de même. Rendu au premier épisode de Passe-Partout, j'avais déjà sept ans. L'année suivante j'écoutais Goldorak. As-tu une idée de la différence dans le développement mental d'un enfant qui écoute Passe-Partout VS Goldorak?

Passe-Partout, je connais ça de façon générale : Passe-Partout, Passe-Carreau, Passe-Montagne, pis Cannelle et Pruneau. Tout le reste, comme "c'était quoi donc le prénom de la marionnette noire?", faut que j'aille googler ça, parce que je m'en souviens pas.

Je chie pas sur Passe-Partout. Je sais que c'est majeur, je sais que ça vous a marqué, mais j'étais juste pu là.

Tu vas ptete me trouver plate mais des fois, je me dis que tu aurais peut-être avantage à lâcher un peu tes vieux Seinfeld et Dallas et suivre un peu plus la culture populaire du Québec. Le nombre de fois que tu dis que tu n'avais jamais entendu parler de telle vedette québécoise que presque tout le monde connaît ici comme si c'est toi qui est normal de ne pas les connaître (sort moi pas ton "mots dans la bouche", c'est juste l'impression que tu donnes souvent).

Franchement là, je reconnais en connaître moins sur certaines choses, mais le bout en gras est ridicule. Je me souviens avoir dit exactement le contraire à propos des joueurs de hockey. Que je ne suivais plus ça depuis le départ des Nordiques (ça commence à faire un maudit bout, on s'entend), que je ne connaissais plus aucun nom et que quand c'est ton sport national y a pas de quoi s'en vanter, bien au contraire : c'est une carence. Je l'ai dit et le redis. Ça veux-tu dire que je vais commencer à investir du temps là-dessus? Non.

Pour ce qui est de ma culture québécoise, j'écoute ma grande part de musique, de films et d'émissions de télé. Certainement au-dessus de la moyenne québécoise (si on exclut les matantes qui écoutent La Voix). Mais je connais beaucoup moins le nouveau gratin québécois. C'est pas un désintérêt du Québec, je ne connais pas plus le nouveau gratin hollywoodien, tsé (à preuve une autre discussion dans laquelle Poune m'expliquait l'engouement qu'il avait autour de Jennifer Lawrence). C'est juste que la production des 10-20 dernières années ne fait évidemment pas le poids comparée à des décennies de cinéma, musique et télé. Rien de plus que ça.
« Modifié: juillet 17, 2020, 03:54:03 pm par Cinéphile »
Some would compare Elvis to God. I'll admit he's good, but he's no Elvis.

Cinéphile

  • Membre
  • ******
  • Messages: 9999
  • Respect: +947
Re: Racisme, sensibilité raciale, discrimination, etc.
« Réponse #441 le: juillet 17, 2020, 03:50:25 pm »
0
Un de mes souvenirs marquant de Passe-Partout, c'est quand je gardais un de mes p'tits cousins. Un peu tanné, je l'assis à terre devant Passe-Partout pendant que je m'allonge sur le divan pour lire des Tintin où Astérix. À moment donné je commence à l'entendre parler tout seul... pour me rendre compte qu'il parle à la télévision. :smiley3:

Genre ...

Passe-Partout : "Toi t'aime ça hein la crème glacée?"
Jeune cousin : Oui!
Ciné : Tsé que t'es en train de jaser avec un appareil électrique?
« Modifié: juillet 23, 2020, 12:28:20 pm par Cinéphile »
Some would compare Elvis to God. I'll admit he's good, but he's no Elvis.

Berslak

  • Un titre.
  • Membre
  • *****
  • Messages: 6275
  • Un texte.
  • Respect: +405
Re: Racisme, sensibilité raciale, discrimination, etc.
« Réponse #442 le: juillet 17, 2020, 04:14:28 pm »
0
Euh...  Tu dois ben être le seul Québécois ici dedans qui ne savait pas ça! (Ok, j'avoue que moi-même,  j'ai appris ça seulement ya max 10 ans...)

On a pas eu cette discussion 10-12 fois déjà? :smiley24: Prends des notes cette fois s'il-te-plaît :

Je suis pas mal le plus vieux forumeux qui reste ici. "Passe-Partout est une série de télévision québécoise conçue pour l'éducation préscolaire (Wiki)". Moi mes années préscolaire c'était Minifée, pis des affaires de même. Rendu au premier épisode de Passe-Partout, j'avais déjà sept ans. L'année suivante j'écoutais Goldorak. As-tu une idée de la différence dans le développement mental d'un enfant qui écoute Passe-Partout VS Goldorak?

Passe-Partout, je connais ça de façon générale : Passe-Partout, Passe-Carreau, Passe-Montagne, pis Cannelle et Pruneau. Tout le reste, comme "c'était quoi donc le prénom de la marionnette noire?", faut que j'aille googler ça, parce que je m'en souviens pas.

Je chie pas sur Passe-Partout. Je sais que c'est majeur, je sais que ça vous a marqué, mais j'étais juste pu là.

Pars pas en peur, c'est pas de ça que je parlais.  Je sais très bien que c'est normal ta méconnaissance de Passe-Partout (mon grand frère connaît peu également).

Ce dont je parlais (le jeu de mot avec Doualé) est quelque chose que la plupart des gens ici ont appris seulement à l'âge adulte et ce, quelque soit leur âge (comme j'ai dit, ca fait ptete même pas 10 ans que je sais ça).  Ça s'est parlé en masse dernièrement dans les médias lors de la sortie des nouveaux Passe-Partout (Tout le monde en parle, radio, journaux, etc.) et très souvent aussi ici-même sur ce forum.  Pas besoin d'être de la génération Passe-Partout pour être au courant de ça.  Si j'ai réagit, c'est d'abord parce que tu donnais l'impression de penser que j'avais découvert ça par moi-même...

En fait, ce que je trouve dommage chez toi, je le trouve dommage également chez la jeune génération (ou même, ma génération..) qui s'informe uniquement avec les réseaux sociaux et qui ne consomme presqu'exclusivement que de la fiction à la télé et de façon très pointue aussi.  La culture générale commune sur le vedettariat et sur ce qui se passe dans le monde s'effrite et je trouve ça triste.  Pour moi, se tenir au courant en écoutant les nouvelles à la télé (ainsi que des émissions comme Tout le monde en parle et Deux hommes en or), je vois presque ça comme un devoir de citoyen.

Mais bon, c'est ptete juste moi aussi qui ne veut pas évoluer...


Et pour mon bout en gras que tu trouves ridicule, je trouve plate que tu fais comme si tu n'avais pas lu mon bout entre parenthèses qui le suit et qui est très important.

"Juste l'impression que tu donnes."  C'est quelque chose qu'on devrait tous faire attention quand on dit de quoi.  Réfléchir à comment ce que l'autre peut interpréter nos paroles avant de parler.  C'est pas juste de la faute du récepteur si le message est mal compris.  L'émetteur doit aussi s'assurer de s'exprimer pour être bien compris et ce, sans ambiguité.  Et, en passant, ça s'applique à toutes les fois que tu as accusé quelqu'un de mettre des mots dans ta bouche ces derniers jours (ça s'en venait crissement fatigant ton affaire..).


Et pour "dernières années ne fait pas le poids".  Je suis totalement en désaccord.  Le nouveau mérite autant d'être connu que le vieux.  En tout cas, moi, quand je ne connais pas quelque chose de mon temps (et ça m'arrive très souvent aussi), je considère que c'est dommage que ça manque à ma culture et qu'il faudrait bien que j'y remédie un jour.  Quand même important d'avoir une culture commune.  C'est la base d'un peuple.
« Modifié: juillet 17, 2020, 04:29:27 pm par Berslak »
Je suis de retour seulement pour m'exprimer et avoir un peu d'attention. Merci de respecter mon désir de ne pas discuter ou argumenter activement. Je me permet seulement un message par sujet par jour.

Cinéphile

  • Membre
  • ******
  • Messages: 9999
  • Respect: +947
Re: Racisme, sensibilité raciale, discrimination, etc.
« Réponse #443 le: juillet 17, 2020, 05:18:40 pm »
0
Pars pas en peur, c'est pas de ça que je parlais.  Je sais très bien que c'est normal ta méconnaissance de Passe-Partout (mon grand frère connaît peu également).

Ok

Ce dont je parlais (le jeu de mot avec Doualé) est quelque chose que la plupart des gens ici ont appris seulement à l'âge adulte et ce, quelque soit leur âge (comme j'ai dit, ca fait ptete même pas 10 ans que je sais ça). Ça s'est parlé en masse dernièrement dans les médias lors de la sortie des nouveaux Passe-Partout (Tout le monde en parle, radio, journaux, etc.) et très souvent aussi ici-même sur ce forum.  Pas besoin d'être de la génération Passe-Partout pour être au courant de ça.  Si j'ai réagit, c'est d'abord parce que tu donnais l'impression de penser que j'avais découvert ça par moi-même...

Oui, mais c'est Passe-Partout, Berslak! Comment je peux t'expliquer mon désintérêt pour Passe-Partout où le hockey sans avoir l'air condescendant? Tsé quand tu dis :

Pour moi, se tenir au courant en écoutant les nouvelles à la télé (ainsi que des émissions comme Tout le monde en parle et Deux hommes en or), je vois presque ça comme un devoir de citoyen.

...je suis pas mal d'accord avec ça, mais si Tout le monde en parle commence avec la phrase : "Ce soir à Tout le Monde en parle, Passe-Partout", ben oui, y a de bonnes chances que je change de poste. Je sais quand même qu'ils ont ressortis les coffrets à moment donné, qu'ils ont dû renégocier des droits parce que ça avait pas d'allure, mais j'ai pas tout suivi religieusement.

Toi t'es rendu dans les détails extrêmes d'un jeu de mots sur le prénom d'une marionette qui était même pas un personnage principal. On s'entend-tu qu'on commence à être dans un niveau d'information assez inutile merci?

Ceci dit, c'est vrai que c'est drôle, je l'ai vraiment trouvé bonne.

En fait, ce que je trouve dommage chez toi, je le trouve dommage également chez la jeune génération (ou même, ma génération..) qui s'informe uniquement avec les réseaux sociaux et qui ne consomme presqu'exclusivement que de la fiction à la télé et de façon très pointue aussi.  La culture générale commune sur le vedettariat et ce qui se passe dans le monde s'effrite et je trouve ça triste.

Ben tant mieux je trouve. Fuck le vedettariat justement. On a des gens vraiment talentueux au Québec, mais on a aussi des histoires de pseudo-royauté à la Michèle Richard qui roulent depuis 40-50 ans sur des histoires à potins.

Pour moi, se tenir au courant en écoutant les nouvelles à la télé (ainsi que des émissions comme Tout le monde en parle et Deux hommes en or), je vois presque ça comme un devoir de citoyen.

Ça c'est très différent du vedettariat. Et je suis pas mal d'accord avec ça comme je l'ai dit plus haut. Je prends totalement cette critique. J'ai beaucoup écouté RDI pendant la pandémie, mais c'est vrai que j'ai perdu l'habitude le Téléjournal. Je devrais prendre le temps.

Mais bon, c'est ptete juste moi aussi qui ne veut pas évoluer...

Non, ce n'est pas une question d'évolution. Ton intérêt pour l'information est là, et il est louable, c'est ça le principal.

Et pour mon bout en gras que tu trouves ridicule, je trouve plate que tu fais comme si tu n'avais pas lu mon bout entre parenthèses qui le suit et qui est très important.

Parce que c'est encore pire! :smiley17:

"Juste l'impression que tu donnes."

Ben voyons donc, voir que c'est moi sur le forum qui dirait genre : "C'est normal de ne pas pas savoir qui est Safia Nolin (exemple), c'est vous autres qui êtes bizarres de la connaître". Je caricature, mais j'ai tellement pas l'impression d'être de même. Je pars jamais à brailler en m'excusant de ne pas connaître quelque chose, mais je ne m'en vante pas non plus, ni même prône que c'est normal.

Écoute, si un ou deux autres forumeux sont d'accord là-dessus qu'ils se lèvent et parlent et je te promets que je vais prendre cette critique là avec humilité, mais en attendant, eeech non.

C'est quelque chose qu'on devrait tous faire attention quand on dit de quoi. Réfléchir à comment ce que l'autre peut interpréter nos paroles avant de parler.  C'est pas juste de la faute du récepteur si le message est mal compris.  L'émetteur doit aussi s'assurer de s'exprimer pour être bien compris et ce, sans ambiguité.  Et ça s'applique en passant à toutes les fois que tu as accusé quelqu'un de mettre des mots dans ta bouche ces derniers jours.

On peut appeler ça autrement si tu veux, mais c'est quand même phénoménal ce qui s'est passé sur le forum cette semaine dans ce fil-là. Ma théorie c'est qu'il n'y a plus de forumeux-adversaires avec lesquels on peut véritablement s'obstiner sur cette question. Si Atlas ou même Le Jam étaient encore là, ils auraient probablement joué ce rôle. En leur absence, le monde s'est mis à déformer les paroles des autres afin de les attaquer; de manière un peu "homme de paille".

Et pour "dernières années ne fait pas le poids".  Je suis totalement en désaccord.  Le nouveau mérite autant d'être connu que le vieux.

Ok, mais c'est quoi pour toi "autant"?

50% 2019-20 et 50% le reste?
50% les années 2010 et 50% tout ce qui précède?
50% les 21e siècle et 50% le 20e siècle?

Pour moi c'est pas mal 10% par décennie 1920 à 2020 en cinéma. Plus récent en musique et encore plus en télé, mais je pige partout au gré de mon humeur.

Tsé c'est comme quand vous (disons quelques-uns sur le forum, mais plusieurs sur les réseaux sociaux) critiquez qu'il n'y a pas de femmes réalisatrices. C'est sûr que si la personne écoute presque exclusivement des films ou des séries des 2-3 dernières années, y en pleuvra pas.

En tout cas, moi, quand je ne connais pas quelque chose de mon temps (et ça m'arrive très souvent aussi), je considère que c'est dommage que ça manque à ma culture et qu'il faudrait bien que j'y remédie un jour.

Si je juge que ça peut m'intéresser oui. Sinon, ça risque d'être battu en terme d'intérêt par bien d'autres chose. Prends Community, par exemple, j'étais bien content de découvrir ça et partager ça avec vous. Je ne le regrette pas, mais je ne vais pas nécessairement me mettre à écouter Glee, The Big Bang Theory ou Games of Throne parce que c'est de mon temps. Ça prend un minimum d'intérêt. Comme Chernobyl, par exemple qui date de 2019 que je viens de terminer.
« Modifié: juillet 17, 2020, 05:29:15 pm par Cinéphile »
Some would compare Elvis to God. I'll admit he's good, but he's no Elvis.

Berslak

  • Un titre.
  • Membre
  • *****
  • Messages: 6275
  • Un texte.
  • Respect: +405
Re: Racisme, sensibilité raciale, discrimination, etc.
« Réponse #444 le: juillet 17, 2020, 05:41:37 pm »
0
Pour le "mots dans la bouche", j'ai rien vu de si différent qu'à l'habitude cette semaine chez les autres contrairement à toi. En fait, j'ai plutôt surtout remarqué que c'est toi qui réagissait à ça beaucoup plus que d'habitude alors que les autres te comprenaient mal juste comme d'habitude.
« Modifié: juillet 17, 2020, 05:55:34 pm par Berslak »
Je suis de retour seulement pour m'exprimer et avoir un peu d'attention. Merci de respecter mon désir de ne pas discuter ou argumenter activement. Je me permet seulement un message par sujet par jour.

Berslak

  • Un titre.
  • Membre
  • *****
  • Messages: 6275
  • Un texte.
  • Respect: +405
Re: Racisme, sensibilité raciale, discrimination, etc.
« Réponse #445 le: juillet 17, 2020, 05:55:05 pm »
0
Ya aussi que tu écris vraiment beaucoup ces derniers temps. Juste normal que tu reçoives plus de réactions que d'habitude.  Et comme tu dis, vu que ya aussi moins de taouins ces derniers temps, ça laisse plus de temps au monde pour prendre plus le temps de te répondre.

Normalement, t'aurais eu moins d'incompréhensions au total mais en proportion, c'aurait été pas mal semblable j'ai ben l'impression.
« Modifié: juillet 17, 2020, 05:56:40 pm par Berslak »
Je suis de retour seulement pour m'exprimer et avoir un peu d'attention. Merci de respecter mon désir de ne pas discuter ou argumenter activement. Je me permet seulement un message par sujet par jour.

Berslak

  • Un titre.
  • Membre
  • *****
  • Messages: 6275
  • Un texte.
  • Respect: +405
Re: Racisme, sensibilité raciale, discrimination, etc.
« Réponse #446 le: juillet 17, 2020, 06:10:10 pm »
0
Pour Safia Nolin et autres vedettes que tu ne connais pas, dans ton exemple, tu dis que tu caricatures, mais pourtant, c'est exactement l'impression que tu nous donnes souvent. Très souvent, l'impression que tu donnes ne fitte pas du tout avec ce que tu penses réellement.

Par exemple, moi, quand je ne connais pas une vedette dont on parle dans une conversation, je vais le dire uniquement si c'est pertinent dans la conversation.  Quand c'est dit sans explication, oui, c'est normal d'avoir l'impression qu'il y a un jugement entre les lignes.
Je suis de retour seulement pour m'exprimer et avoir un peu d'attention. Merci de respecter mon désir de ne pas discuter ou argumenter activement. Je me permet seulement un message par sujet par jour.

Wolfkiller

  • My name is Wolfkiller and I'm a nympho
  • Membre
  • ******
  • Messages: 11193
  • mi-homme, mi-cannabis
  • Respect: +810
Re: Racisme, sensibilité raciale, discrimination, etc.
« Réponse #447 le: juillet 17, 2020, 06:17:09 pm »
0
Parler français, vivre sa vie en français et habiter au Québec sont pour moi les seuls critères nécessaires pour faire partie du peuple. Le reste c’est une question de goût.
Cosmos without hatred
Diamond stars of cosmic light
Quasars shine through endless nights

Berslak

  • Un titre.
  • Membre
  • *****
  • Messages: 6275
  • Un texte.
  • Respect: +405
Re: Racisme, sensibilité raciale, discrimination, etc.
« Réponse #448 le: juillet 17, 2020, 06:24:06 pm »
0
Et non, le jeu de mot de Doualé ne rentre pas dans ce que tu appelles de l'information inutile, Ciné.

Lors de la sortie des nouveaux Passe-Partout cette année (sans Doualé), ça a souvent fait partie des discussions sur le racisme au même titre que le blackface.  Ce jeu de mot était vu comme du racisme par bien des gens et plusieurs personnes utilisaient cet exemple pour montrer comment la société québécoise avait évolué (comme avec l'exemple des personnages caricaturés dans Chez Denise).
« Modifié: juillet 17, 2020, 06:37:58 pm par Berslak »
Je suis de retour seulement pour m'exprimer et avoir un peu d'attention. Merci de respecter mon désir de ne pas discuter ou argumenter activement. Je me permet seulement un message par sujet par jour.

Cinéphile

  • Membre
  • ******
  • Messages: 9999
  • Respect: +947
Re: Racisme, sensibilité raciale, discrimination, etc.
« Réponse #449 le: juillet 17, 2020, 07:27:07 pm »
0
Pour le "mots dans la bouche", j'ai rien vu de si différent qu'à l'habitude cette semaine chez les autres contrairement à toi. En fait, j'ai plutôt surtout remarqué que c'est toi qui réagissait à ça beaucoup plus que d'habitude alors que les autres te comprenaient mal juste comme d'habitude.

Comment ça "me" comprenaient mal?

Quand Wolf écrit :

Mon bateau, c'est une chaloupe, pis y a juste moi dedans. Arrangez-vous avec vos problèmes les violeurs et agresseurs.
Pour les victimes: vous avez 100% de mon support.

Et que Tam répond :

Mon bateau, c'est une chaloupe, pis y a juste moi dedans. Arrangez-vous avec vos problèmes les violeurs et agresseurs.
....et les victimes. Moi ce qu j'entends aussi c'est arrangez-vous les victimes.

On s'entend que 1) c'est pas mal mettre des mots dans la bouche de l'autre et que 2) j'ai absolument rien à voir là-dedans (et c'est rien contre Tam, Wolf a fait la même affaire plus tard dans la journée).

Mais si tu veux, on peut aussi recenser le nombre de fois que tu passes à dire à tout le monde à quel point ils sont pas clairs.
« Modifié: juillet 17, 2020, 07:28:38 pm par Cinéphile »
Some would compare Elvis to God. I'll admit he's good, but he's no Elvis.