Ceci est un forum public. Les Cowboys Fringants dalporto se dissocient des opinions émises sur ce forum.

 L'Encyclopédie du Peuple

Auteur Sujet: Whisky, scotch, bourbon  (Lu 407 fois)

Wolfkiller

  • My name is Wolfkiller and I'm a nympho
  • Membre
  • ******
  • Messages: 11221
  • mi-homme, mi-cannabis
  • Respect: +811
Whisky, scotch, bourbon
« le: avril 03, 2021, 12:44:11 am »
0
En fin de semaine j’ai décidé de me gâter (on ne peut rien faire d’autre alors pourquoi pas se saouler avec d’la qualité): Ardbeg 10

Bien que j’apprécie plusieurs bourbons, les single malts, plus particulièrement les Islays, sont à mon avis incomparables.

Mon préféré, jusqu’à ce soir, était le Laphroaig 10. Suivi du Quarter Cask.

Mais le Ardbeg (jamais acheté avant en raison du prix).... wow.

Des amateurs de whisky dans le fouroum?
Cosmos without hatred
Diamond stars of cosmic light
Quasars shine through endless nights

plsavaria

  • Hors-Québec
  • Membre
  • *****
  • Messages: 4511
  • Respect: +353
Whisky, scotch, bourbon
« Réponse #1 le: avril 03, 2021, 02:19:42 pm »
+1
Le whisky écossais est de loin mon poison de prédilection.
Mon premier dram neat était un islay fûmant, le classique Diageo Lagavulin 16. La draft d'iode m'avait vraiment surpris.
Un oncle qui m'avait introduit, avec une collection potable au chalet. Les scotch fûrent rapidement associés à des soirées au chalet post hiking / ski.
Puis, quand j'allais passer des fins de semaine dans les Adirondacks, je lui ramassais une bouteille au hors-taxes qu'on débouchait à la prochaine rencontre à Sutton.

Au précédent détachement, avec quelques collègues et autres comparses, on s'organisait une soirée mensuelle de dégustation de drams. Avec de plus en plus de bouteilles non disponibles localement lors de voyages.

Été visiter en Écosse, dont un segment durant le festival de whisky de Speyside, visité plusieurs distilleries et pubs dans les régions de Speyside, Highlands et l'isle de Skye. Supposés y retourner en 2020 pour 3 semaines... peut-être remis pour 2022?

Mon introduction fût avec les tourbeux d'Islay, qui sont encore en haut de ma liste de préférence (avec Talisker de Skye). Mais j'apprécie la variété des différentes distilleries, malts tourbés ou pas, différents fûts de chêne. Passer à autre chose qu'un monstre tourbeux aide à 'resetter' la palette. Quand un Laphroaig ou un de ses voisins devient subtil, y'est temps de passer à autre chose pour un temps!

Côté prix, je regarde les montants demandés de plusieurs sources, tenues sur fichier excel. Localement au Manitoba, les prix sont rarement compétitifs, avec certaines surprises. Mais contrairement au Québec, c'est très facile d'avoir accès à une bouteille 'spéciale', versus devoir faire un méchant détour car y'aura pas de transfert inter-succursales pour bouteille xyz (ou que ça adonne juste pas d'attendre x jours lors d'une visite de la famille).

Si tu connais quelqu'un qui voyage de temps en temps par l'Alberta, Craft Cellars et Kensington Wine Market ont les meilleures sélections au pays (incluant plusieurs petites batch d'embouteilleurs indépendants qui ne seront jamais distribués par la SAQ) et souvent les meilleurs prix (avec des soldes de 15-20% aux 2 mois, évidemment sans taxe provinciale).
Pour le Ardbeg 10 par exemple, ils ont une bouteille format aéroport (1L) à 80$ (82$ tx in), vs le 100$ de la SAQ pour 750mL (133$/L). Le Ardbeg Corryvreckan y était 90$ de moins.


Wolfkiller

  • My name is Wolfkiller and I'm a nympho
  • Membre
  • ******
  • Messages: 11221
  • mi-homme, mi-cannabis
  • Respect: +811
Whisky, scotch, bourbon
« Réponse #2 le: avril 03, 2021, 04:11:43 pm »
0
Aujourd'hui je varie dans la même soirée (à l'époque j'achetais une bouteille à la fois). Un duo merveilleux: Laphroaig 10 + Redbreast 12. Hier c'était Ardbeg + Maker's 46.

C'est un de mes buts également d'aller visiter les distilleries en Écosse. J'me suis retapé toutes les saisons de Parks & Rec récemment et j'ai souri quand Ron est arrivé en vue de la distillerie de Lagavulin ;)

Ma prochaine bouteille sera probablement un bon Arran (que je boude parce que... 700 ml), ou un Big Peat. Les choix à la SAQ sont tellement limités par contre. Et je ne compte plus les fois où j'ai demandé à un employé d'aller me chercher une bouteille qui n'était pas sur les tablettes pour le voir arriver en tenant la bouteille par le goulot, à l'envers.

As-tu déjà essayé le Mackmyra (suédois)?

Cosmos without hatred
Diamond stars of cosmic light
Quasars shine through endless nights

dalporto

  • Expert en tout et en rien, mais surtout en rien.
  • Membre
  • ******
  • Messages: 11148
  • Admin capo di tutti i capi
  • Respect: +1007
Whisky, scotch, bourbon
« Réponse #3 le: avril 03, 2021, 10:05:29 pm »
0
Boire ça ou me gargariser avec du fuel parce que j'ai mal à la gorge; même impression.

Y'a des sens que je n'ai pas.


Wolfkiller

  • My name is Wolfkiller and I'm a nympho
  • Membre
  • ******
  • Messages: 11221
  • mi-homme, mi-cannabis
  • Respect: +811
Whisky, scotch, bourbon
« Réponse #4 le: avril 04, 2021, 02:19:06 am »
0
L’arôme de “fuel” est en fait une note appréciée d’un bon scotch/whiskey, tout comme le goût de vieux cuir de bottes de la deuxième guerre mondiale retrouvées dans un coffre poussiéreux.

Le Connemara de 2012 avait tout ça. Le Ardbeg 10 a tout ça aussi, mais en plus il est floral, peaty,  meaty, et il agit littéralement comme un anti-dépresseur.

Le meilleur scotch que j’ai bu, point final.

T’as bu quoi au juste?
Cosmos without hatred
Diamond stars of cosmic light
Quasars shine through endless nights

dalporto

  • Expert en tout et en rien, mais surtout en rien.
  • Membre
  • ******
  • Messages: 11148
  • Admin capo di tutti i capi
  • Respect: +1007
Whisky, scotch, bourbon
« Réponse #5 le: avril 04, 2021, 07:56:38 pm »
0
C'est pas une insulte envers les amateurs de whatever.

Je suis incapable de faire la différence entre à peu près tout ce qui est fort ou ce qui est vin.  Pour la bière, je vais catcher les extrême et la texture, sinon que dalle.  Le vin, entre un grand cru et un Beaujolais nouveau, bupkiss.  Une bonne vodka et une vodka cheap?  Niet.  Un Calvados?  Fuck all, je ne goûte pas la pomme.

La dernière affaire que j'ai dû essayé ça devait être genre un Glenfiddish de 18 ans, et même si tu m'arrivais avec un haut de gamme je verrais pas la différence avec du Jack Daniel's, et ce n'est pas faute d'avoir essayé.  Rendu là j'ai abandonné.

À part me brûler le fond de la gorge, je suis incapable de distinguer quoi que ce soit.

Simone

  • Membre
  • *****
  • Messages: 7021
  • Respect: +947
    • Presque végé !
Whisky, scotch, bourbon
« Réponse #6 le: avril 05, 2021, 04:04:03 pm »
0
Talisker Storm tient le haut du pavé pour moi. Probablement tout ce qui vient de la maison Talisker, mais avec un gros faible pour le Storm et ses notes filles de tourbe fumée, de vanille, de poivre et d'ananas caramélisés. Fun fact: c'est aussi un mariage de  fou avec les huîtres. Sinon, j'aime l'évanescence d'un Laguvulin 16 ans qui est notre autre single malt en résidence. Présentement, on a aussi un Macallan 12 ans qui me laisse un peu indifférente. Des fois, je prends un Benriach 12 ans parce que ça goûte boisé et sucré comme un bourbon.

Côté bourbon, on a toujours du Bulleit pour mixer, mais c'est un peu la base. J'aime personnellement le Booker's mais je sais que c'est opiniâtre, il tire tellement fort en alcool que certains ont de la difficulté à l'apprécier. Le meilleur rapport qualité prix disponible en SAQ est probablement le Woodford Reserve. Notre préféré est le Jefferson Reserve mais pas dispo ici, donc on fait des provisions quand on va au Vermont ou quand j'ai des formations à Ottawa. J'aimerais ça trouver un Jefferson 15 ans, ça doit être fou. D'ailleurs, j'ai déjà eu une lichette de Pappy Van Winkle. C'était effectivement fou. C'est ça
« Modifié: avril 05, 2021, 04:05:59 pm par Simone »
C'est exactement ça qu'est la littérature: d'habiles mensonges qui, secrètement, disent la vérité. - Simone de Beauvoir

Wolfkiller

  • My name is Wolfkiller and I'm a nympho
  • Membre
  • ******
  • Messages: 11221
  • mi-homme, mi-cannabis
  • Respect: +811
Whisky, scotch, bourbon
« Réponse #7 le: avril 05, 2021, 05:56:28 pm »
0
Le Booker's est phénoménal. Ma dernière bouteille date de plusieurs années (trop cher maintenant), mais c'est certainement le meilleur bourbon que j'ai bu. Un vrai cask (chaque batch a un taux d'alcool différent). Se boit tellement bien qu'il en est dangereux.

Cosmos without hatred
Diamond stars of cosmic light
Quasars shine through endless nights

Wolfkiller

  • My name is Wolfkiller and I'm a nympho
  • Membre
  • ******
  • Messages: 11221
  • mi-homme, mi-cannabis
  • Respect: +811
Whisky, scotch, bourbon
« Réponse #8 le: avril 05, 2021, 06:01:49 pm »
0
Le Laga 16 est super bon aussi, mais je trouve qu'il perd de sa saveur au fur et à mesure qu'on vide la bouteille, contrairement au Ardbeg. Le 8 ans est à éviter.
Cosmos without hatred
Diamond stars of cosmic light
Quasars shine through endless nights

plsavaria

  • Hors-Québec
  • Membre
  • *****
  • Messages: 4511
  • Respect: +353
Whisky, scotch, bourbon
« Réponse #9 le: avril 05, 2021, 11:35:35 pm »
0
Le Laga 16 est super bon aussi, mais je trouve qu'il perd de sa saveur au fur et à mesure qu'on vide la bouteille, contrairement au Ardbeg. Le 8 ans est à éviter.

J'avais lu ca, et un collegue avait mentionne la meme chose pour le Lagavulin 16.
Pour le fun teste une bouteille au 1/3 ouverte 2 ans auparavant et une nouvelle en double aveugle et aucun n'avait ete capable de faire une distinction probante (meme si ca a de l'allure qu'il y ait oxidation dns une bouteille basse).

Je n'ai pas essaye de whisky suedois, seulement quelques irlandais, japonais et nord-americains.

Simone

  • Membre
  • *****
  • Messages: 7021
  • Respect: +947
    • Presque végé !
Whisky, scotch, bourbon
« Réponse #10 le: avril 06, 2021, 08:46:26 am »
0
Le Booker's est phénoménal. Ma dernière bouteille date de plusieurs années (trop cher maintenant), mais c'est certainement le meilleur bourbon que j'ai bu. Un vrai cask (chaque batch a un taux d'alcool différent). Se boit tellement bien qu'il en est dangereux.

Je confirme que c'est dangereux. J'en avais mis dans ma flasque (une petite de 6 oz) quand j'avais pris le train des Adirondacks entre Montréal et New York avec mes deux meilleures amies pour mon bachelorette. Je suis débarquée à Penn Station complètement torchée et les jambes aussi molles que si j'avais bu dans une piscine. Fun times (pour vrai!! :smiley36:).

D'ailleurs, c'est au cours de ce voyage que j'ai acheté deux des bourbons les plus funky que j'ai eu l'occasion de boire (mais introuvables ici, et quand mêmes "rares" parce que ce sont des small batchs: le Widow Jane, brassé à Brooklyn mais avec la complexité des plus prestigieux bourbons du Kentucky, que je vais me précipiter pour acheter au Beverage Warehouse de Winooski dès que les frontières le permettent, et une curiosité, le whiskey de quinoa de la Distillerie Corsair, qui était vraiment, vraiment chouette, très épicé et raffiné, même si c'était évidemment un quirk de brasser un whiskey au quinoa.
« Modifié: avril 06, 2021, 08:58:28 am par Simone »
C'est exactement ça qu'est la littérature: d'habiles mensonges qui, secrètement, disent la vérité. - Simone de Beauvoir

Simone

  • Membre
  • *****
  • Messages: 7021
  • Respect: +947
    • Presque végé !
Whisky, scotch, bourbon
« Réponse #11 le: avril 06, 2021, 08:52:58 am »
0
Le Laga 16 est super bon aussi, mais je trouve qu'il perd de sa saveur au fur et à mesure qu'on vide la bouteille, contrairement au Ardbeg. Le 8 ans est à éviter.

J'avais lu ca, et un collegue avait mentionne la meme chose pour le Lagavulin 16.
Pour le fun teste une bouteille au 1/3 ouverte 2 ans auparavant et une nouvelle en double aveugle et aucun n'avait ete capable de faire une distinction probante (meme si ca a de l'allure qu'il y ait oxidation dns une bouteille basse).

Je n'ai pas essaye de whisky suedois, seulement quelques irlandais, japonais et nord-americains.

Quand j'ai fait le cour de dégustation de scotchs et whiskys de la SAQ, le formateur disait qu'il faudrait éviter de garder une bouteille ouverte pendant plus d'un an, parce qu'il y a toujours une perte des propriétés organoleptiques - à moins d'avoir un de ces systèmes pour faire le vide dans la bouteille, mais ceux de qualité commerciale, le vacuvin ne suffit pas apparemment. À cause de l'oxydation, oui, mais aussi l'évaporation, et le contact répété avec l'air chaque fois qu'on ouvre la bouteille. Depuis, j'achète moins de variétés, mais j'essaie de finir les bouteilles dans un temps raisonnable (genre 18 mois). Ceci dit, je ne pourrais pas dire si je perçois une différence de goût vraiment, c'est plus une habitude que j'ai pris.
C'est exactement ça qu'est la littérature: d'habiles mensonges qui, secrètement, disent la vérité. - Simone de Beauvoir

plsavaria

  • Hors-Québec
  • Membre
  • *****
  • Messages: 4511
  • Respect: +353
Whisky, scotch, bourbon
« Réponse #12 le: avril 06, 2021, 01:06:44 pm »
0
C'est sachant ça qui rendait intéressant de faire un test en double aveugle pour voir si c'était assez notable pour qu'un de nous puisse remarquer une différence entre les échantillons d'un cas qui aurait dû être évident.

Pour ce qui est de l'évaporation de l'alcool, tant que la bouteille est étanche, le temps ne fait pas de différence (l'alcool du liquide ira en balance dans l'air, jusqu'à sa pression de vapeur, sans plus, en minutes / heures).
Et la quantité d'alcool perdu à l'air à 15-20 ouvertures est assez négligeable (au pif, ordre de grandeur moins que lorsque le dram est laissé à respirer).

Je tiens tout de même une "infinity bottle" pour la plupart des fonds de bouteilles (tant qu'elles ne sont pas des "extrêmes" qui debalanceraient la saveur, ie très forte en influence de sherry ou peat bomb).

Wolfkiller

  • My name is Wolfkiller and I'm a nympho
  • Membre
  • ******
  • Messages: 11221
  • mi-homme, mi-cannabis
  • Respect: +811
Whisky, scotch, bourbon
« Réponse #13 le: avril 06, 2021, 04:34:50 pm »
0
Un autre whisky qui vaut vraiment la peine d'être essayé (si vous pouvez en trouver une bouteille) est le Amrut Fusion. Un whisky de l'Inde (!) unique, fait avec des grains indiens et écossais. Indisponible à la SAQ depuis des années.

Cosmos without hatred
Diamond stars of cosmic light
Quasars shine through endless nights

Wolfkiller

  • My name is Wolfkiller and I'm a nympho
  • Membre
  • ******
  • Messages: 11221
  • mi-homme, mi-cannabis
  • Respect: +811
Whisky, scotch, bourbon
« Réponse #14 le: avril 20, 2021, 06:04:13 pm »
0
Il y a un dieu pour les ivrognes  :smiley41:

https://www.saq.com/fr/14626936
Cosmos without hatred
Diamond stars of cosmic light
Quasars shine through endless nights

plsavaria

  • Hors-Québec
  • Membre
  • *****
  • Messages: 4511
  • Respect: +353
Whisky, scotch, bourbon
« Réponse #15 le: avril 20, 2021, 07:12:36 pm »
0
Bon blend de Islay en effet.

Si pas essayé, un autre blend dans la même veine, y'a The Peat Monster de Compass Box. (recette: 2/3 de divers barils de Coal Ila, 1/3 Laphroaig).

Wolfkiller

  • My name is Wolfkiller and I'm a nympho
  • Membre
  • ******
  • Messages: 11221
  • mi-homme, mi-cannabis
  • Respect: +811
Whisky, scotch, bourbon
« Réponse #16 le: avril 20, 2021, 09:28:38 pm »
0
Pas essayé encore, non.

Cosmos without hatred
Diamond stars of cosmic light
Quasars shine through endless nights