Ceci est un forum public. Les Cowboys Fringants dalporto se dissocient des opinions émises sur ce forum.

 L'Encyclopédie du Peuple

Sondage

COVID-19:   Pour ou contre le vaccin?

Oui
11 (73.3%)
Non
2 (13.3%)
Je ne sais pas, j'attends.
2 (13.3%)

Total des votants: 15

Vote clôturé: mars 14, 2021, 07:13:13 pm

Auteur Sujet: Vaccins? Oui ou Non?  (Lu 1570 fois)

El Kabong

  • Empêcheur de tourner en rond et dauphin des -1
  • Membre
  • *****
  • Messages: 5588
  • Données erronées, résultats significatifs.
  • Respect: -227
Vaccins? Oui ou Non?
« le: décembre 04, 2020, 06:13:13 pm »
0
Ô Peuple de gentils cobayes!

Allez-vous prendre ces nouveaux vaccins à l'ARN?
Pas trop d'études...
Protocole secret...
Principe de précaution volatilisé...
Fait en un temps record!

Demandez la nouvelle schnoutte pharmaceutique!  Battez-vous!

Pour moi:  JAMAIS

Des petits articles?


Citer
Crise sanitaire - Lettre ouverte du Professeur Christian PERRONNE
par eau-du-robinet (son site)
jeudi 3 décembre 2020
354
Réactions

Je me permets de relayer cette lettre ouverte du Professeur Christian Perronne, spécialiste des maladies infectieuses.

Il écrit :
" Le pire est que les premiers « vaccins » qu'on nous propose ne sont pas des vaccins, mais des produits de thérapie génique..... Je suis d'autant plus horrifié que j'ai toujours été en faveur des vaccins et que j'ai présidé pendant des années des instances élaborant la politique vaccinale. Aujourd'hui, il faut dire stop à ce plan extrêmement inquiétant. Louis Pasteur doit se retourner dans sa tombe."

Chers amis,

La France, qui vit un cauchemar depuis des mois, se réveille. Dans beaucoup de villes de notre beau pays, le peuple est en marche pour retrouver sa liberté, pour exiger le retour de la démocratie.

En tant que médecin, spécialiste des maladies infectieuses et ayant été président de nombreuses instances ou conseils de santé publique, y compris sur les vaccins, je mesure chaque jour les incertitudes générant la peur et le désarroi croissant de nos concitoyens. Je prends le risque d'être à nouveau qualifié de « complotiste » ou mieux de « rassuriste », termes désignant ceux qui critiquent ou challengent la pensée unique. Je finis par être fier de ces appellations, mes propos exprimant la vérité n'ayant jamais changé depuis le début de l'épidémie. Je considère donc qu'il est de ma responsabilité de m'exprimer à nouveau ce jour sur l'ensemble du volet médical de la Covid-19 et en particulier sur le sujet vaccinal, désormais l'élément central et quasiment unique de la politique de santé de l'Etat.

Beaucoup de Français ont été hypnotisés par la politique de la peur. Depuis septembre 2020, on nous avait annoncé une deuxième vague terrible de l'épidémie, pire que la première. Le Ministre de la Santé, le Dr Olivier Véran, le Président du Conseil scientifique de l'Elysée, le Pr Jean François Delfraissy, le Directeur Général de la Santé, le Pr Jérôme Salomon, l'Institut Pasteur nous ont annoncé des chiffres catastrophiques avec une augmentation exponentielle du nombre de morts. Les hôpitaux devaient être saturés et débordés. Même le Président de la République, lors d'une allocution télévisée récente annonçant le reconfinement, nous a prédit pas moins de 400.000 morts, renchérissant sur les 200.000 morts estimés peu de temps auparavant par le Pr Arnaud Fontanet de Pasteur. Ces chiffres irréalistes n'avaient qu'un but, entretenir la peur pour nous faire rester confinés, sagement masqués. Pourtant l'usage généralisé des masques en population générale n'a aucun intérêt démontré scientifiquement pour enrayer l'épidémie de SARS-CoV-2. L'utilisation des masques devrait être ciblée pour les malades, leur entourage (surtout les personnes à risque) et les soignants au contact.

Or l'épidémie régresse et n'a entraîné aucune apocalypse. La dynamique de la courbe montrait depuis des semaines le profil d'un rebond épidémique saisonnier qui s'observe avec certains virus, une fois la vague épidémique terminée. Cela témoigne de l'adaptation du virus à l'homme et est aussi le reflet de l'immunité collective qui progresse dans la population et qui nous protège naturellement. Les souches de virus qui circulent actuellement ont perdu de leur virulence. Les autorités ne pourront pas dire que c'est grâce au confinement car la tendance à la baisse avait commencé avant même sa mise en place. La régression de l'épidémie avait même commencé, dans certaines agglomérations, avant l'instauration du couvre-feu.

Malheureusement, il y a encore des décès qui surviennent chez des personnes très âgées, des grands obèses ou des personnes souffrant d'un diabète sévère, d'hypertension artérielle grave, de maladies cardiorespiratoires ou rénales déjà invalidantes. Ces personnes à risque sont parfaitement identifiées. Les mesures sanitaires devraient donc être ciblées pour les protéger, les dépister et les traiter le plus tôt possible dès le début des symptômes par l'hydroxychloroquine et l'azithromycine dont l'efficacité et l'innocuité sont largement confirmées, si on donne le traitement précocément.

Beaucoup de décès auraient pu être évités. Or on a dissuadé les médecins généralistes et les gériatres de traiter. Dans ce contexte, continuer à persécuter nos enfants derrière des masques inutiles reste incompréhensible.

Toutes ces mesures sont faites pour que les Français réclament un vaccin. Or quel est l'intérêt d'un vaccin généralisé pour une maladie dont la mortalité est proche de 0,05% ? Aucun. Cette vaccination de masse est inutile. De plus, les risques de la vaccination peuvent être plus importants que les bénéfices.

Le plus inquiétant est que de nombreux pays, dont la France, se disent prêts à vacciner dans les semaines qui viennent, alors que la mise au point et l'évaluation de ces produits se sont faites à la va-vite et qu'aucun résultat de l'efficacité ou de la dangerosité de ces vaccins n'a été publié à ce jour. Nous n'avons eu le droit qu'à des communiqués de presse des industriels fabricants, permettant de faire flamber leurs actions en bourse.

Le pire est que les premiers « vaccins » qu'on nous propose ne sont pas des vaccins, mais des produits de thérapie génique. On va injecter des acides nucléiques qui provoqueront la fabrication d'éléments du virus par nos propres cellules. On ne connait absolument pas les conséquences de cette injection, car c'est une première chez l'homme. Et si les cellules de certains « vaccinés » fabriquaient trop d'éléments viraux, entrainant des réactions incontrôlables dans notre corps ? Les premières thérapies géniques seront à ARN, mais il existe des projets avec I'ADN. Normalement, dans nos cellules, le message se fait de I'ADN vers I'ARN, mais l'inverse est possible dans certaines circonstances, d'autant que nos cellules humaines contiennent depuis la nuit des temps des rétrovirus dits « endogènes » intégrés dans I'ADN de nos chromosomes. Ces rétrovirus « domestiqués » qui nous habitent sont habituellement inoffensifs (contrairement au VIH, rétrovirus du sida par exemple), mais ils peuvent produire une enzyme, la transcriptase inverse, capable de transcrire à l'envers, de I'ARN vers I'ADN. Ainsi un ARN étranger à notre corps et administré par injection pourrait coder pour de I' ADN, tout aussi étranger, qui peut alors s'intégrer dans nos chromosomes. Il existe donc un risque réel de transformer nos gènes définitivement. Il y a aussi la possibilité, par la modification des acides nucléiques de nos ovules ou spermatozoïdes, de transmettre ces modifications génétiques à nos enfants. Les personnes qui font la promotion de ces thérapies géniques, faussement appelées « vaccins » sont des apprentis sorciers et prennent les Français et plus généralement les citoyens du monde, pour des cobayes. Nous ne voulons pas devenir, comme les tomates ou le maïs transgéniques des OGM (organismes génétiquement modifiés). Un responsable médical d'un des laboratoires pharmaceutiques fabricants a déclaré il y a quelques jours qu'il espérait un effet de protection individuelle, mais qu'il ne fallait pas trop espérer un impact sur la transmission du virus, donc sur la dynamique de l'épidémie. C'est bien là un aveu déguisé qu'il ne s'agit pas d'un vaccin. Un comble.

Je suis d'autant plus horrifié que j'ai toujours été en faveur des vaccins et que j'ai présidé pendant des années des instances élaborant la politique vaccinale. Aujourd'hui, il faut dire stop à ce plan extrêmement inquiétant. Louis Pasteur doit se retourner dans sa tombe.

La science, l'éthique médicale et par-dessus tout le bon sens doivent reprendre le dessus.

Christian PERRONNE

On le verra pas dans nos médias celui-là.
Qui ose DOUTER est automatiquement étiquetté :  Complotiste.



Z

El Kabong

  • Empêcheur de tourner en rond et dauphin des -1
  • Membre
  • *****
  • Messages: 5588
  • Données erronées, résultats significatifs.
  • Respect: -227
Vaccins? Oui ou Non?
« Réponse #1 le: décembre 04, 2020, 06:40:56 pm »
0
Z

Fouinard

  • Membre
  • **
  • Messages: 972
  • Respect: +72
Vaccins? Oui ou Non?
« Réponse #2 le: décembre 04, 2020, 10:04:45 pm »
+1
Rarement vu autant de  conneries au mot carré!

Snookey

  • Membre
  • ******
  • Messages: 10055
  • Respect: +589
Vaccins? Oui ou Non?
« Réponse #3 le: décembre 04, 2020, 10:39:57 pm »
0
Quoi de mieux qu'un article rédigé par "eau-du-robinet" pour prendre position!

Je pense qu'il faut être dingue pour dire non à un tel vaccin.

Fouinard

  • Membre
  • **
  • Messages: 972
  • Respect: +72
Vaccins? Oui ou Non?
« Réponse #4 le: décembre 04, 2020, 10:55:19 pm »
0
Quoi de mieux qu'un article rédigé par "eau-du-robinet" pour prendre position!

Je pense qu'il faut être dingue pour dire non à un tel vaccin.

Sans doute qu'il y a abus de chlore, ou d'hydroxychloroquine, dans cette eau-du-robinet!
« Modifié: décembre 04, 2020, 11:00:55 pm par Fouinard »

dalporto

  • Expert en tout et en rien, mais surtout en rien.
  • Membre
  • ******
  • Messages: 11277
  • Admin capo di tutti i capi
  • Respect: +1046
Vaccins? Oui ou Non?
« Réponse #5 le: décembre 04, 2020, 11:03:44 pm »
0
J'ai travaillé 7 ans dans le pharma, dans l'injectable entre autres.

Les questions posées dans cet article me sont toutes passées par la tête.

Que Santé Canada autorise n'importe quoi, je m'y attends, ils stampent n'importe quoi.

Par contre avec la FDA, c'est habituellement une guerre d'usure avec eux, ils vont refuser de stamper à cause d'une virgule mal placée ou une majuscule manquante dans un nom de famille.  Sérieusement, c'est un chemin de croix de faire affaire avec eux, ça dure des années habituellement, même pour une variation subtile d'une molécule ils vont exiger de reproduire la procédure au complet.

C'est pour ça que j'ai quand même des doutes sur un vaccin qui serait efficace à 95% et préparé en 9 mois, alors qu'en 60 ans on n'a jamais été capable de préparer un vaccin efficace contre le rhume, alors que c'est pas vraiment mieux préparé que les niaiseries de Raoult.

Là Lisa dit qu'il est tard faque je peux pas conclure.

dalporto

  • Expert en tout et en rien, mais surtout en rien.
  • Membre
  • ******
  • Messages: 11277
  • Admin capo di tutti i capi
  • Respect: +1046
Vaccins? Oui ou Non?
« Réponse #6 le: décembre 04, 2020, 11:04:44 pm »
0
On en  ne veut pas de Thalidomide II.

Snookey

  • Membre
  • ******
  • Messages: 10055
  • Respect: +589
Vaccins? Oui ou Non?
« Réponse #7 le: décembre 05, 2020, 12:20:59 am »
0
J'ai travaillé 7 ans dans le pharma, dans l'injectable entre autres.

Les questions posées dans cet article me sont toutes passées par la tête.

Que Santé Canada autorise n'importe quoi, je m'y attends, ils stampent n'importe quoi.

Par contre avec la FDA, c'est habituellement une guerre d'usure avec eux, ils vont refuser de stamper à cause d'une virgule mal placée ou une majuscule manquante dans un nom de famille.  Sérieusement, c'est un chemin de croix de faire affaire avec eux, ça dure des années habituellement, même pour une variation subtile d'une molécule ils vont exiger de reproduire la procédure au complet.

C'est pour ça que j'ai quand même des doutes sur un vaccin qui serait efficace à 95% et préparé en 9 mois, alors qu'en 60 ans on n'a jamais été capable de préparer un vaccin efficace contre le rhume, alors que c'est pas vraiment mieux préparé que les niaiseries de Raoult.

Là Lisa dit qu'il est tard faque je peux pas conclure.

Je comprends que Santé Canada se base énormément sur la FDA, donc si c'est aussi chiant faire affaire avec la FDA, est-ce plutôt un gage que les choses sont faites correctement si elle approuve les vaccins de Moderna et Pfizer et AstraZeneca ?

Le Jam

  • Membre
  • ******
  • Messages: 11267
  • Homme blanc privilégié
  • Respect: +180
Vaccins? Oui ou Non?
« Réponse #8 le: décembre 05, 2020, 06:55:13 am »
+3
Ce vaccin est une aubaine, il va nous permettre de nous débarrasser simultanément du Virus mais aussi des conspirationistes qui ne veulent en entendre parler.

sharl

  • Roi des -1
  • Membre
  • *****
  • Messages: 7355
  • Respect: -340
Vaccins? Oui ou Non?
« Réponse #9 le: décembre 05, 2020, 11:03:33 am »
0
Quant à moi, je ne serai certainement pas le premier dans la file.

Vais attendre au moins 2-3 mois avant de me faire piquer. Pas envie de mariner pendant trois heures dans la cohue du début, je déteste les piqures, puis je vais voir ce qu'on dit sur l'effet et l'efficacité de ces vaccins.   


Lisa

  • A toujours raison
  • Membre
  • ******
  • Messages: 13134
  • Jeannette officielle du forum
  • Respect: +972
Vaccins? Oui ou Non?
« Réponse #10 le: décembre 05, 2020, 11:21:14 am »
0
Durant H1N1, en tout cas, ça avait quand même bien été. J'avais été au stade, y'avait plein de place et c'était rapide. J'imagine qu'ils vont utiliser ce genre de lieux encore aussi.
"It's amazing how I can feel sorry for you and hate you at the same time. I'm sure there's a German word for it." - Lisa

MadChuck

  • Mad Chuck Norris
  • Membre
  • *********
  • Messages: 27942
  • Ing. BBQ
  • Respect: +1609
Vaccins? Oui ou Non?
« Réponse #11 le: décembre 06, 2020, 01:34:48 pm »
0
Ce bout la me semble étrange:
Or quel est l'intérêt d'un vaccin généralisé pour une maladie dont la mortalité est proche de 0,05% ?

L'Italie a 60,000 mort, 0.05% de 60 millions d'italien est environ 30,000 personnes, 0.05% d'américain c'est 165,000 ils ont plus de 300,000 morts, ça fait peut de sens.

Bien des pays ont significativement plus de 0.05% de leur population totale mort du virus, je doute que ça mortalité est proche de 0.05%, voulait-il dire 0.5% et a fait un typo ? Mais bref s'il se mélange d'un facteur 10 sur la mortalité d'un virus son point de vue sur le risque qui en vaut la peine est complètement déplacer évidemment.

Il dit aussi que L'efficacité de l'hydrocloxine avec azithromycine est largement prouvé ??

https://www.nejm.org/doi/full/10.1056/NEJMoa2016638
We enrolled 821 asymptomatic participants. Overall, 87.6% of the participants (719 of 821) reported a high-risk exposure to a confirmed Covid-19 contact. The incidence of new illness compatible with Covid-19 did not differ significantly between participants receiving hydroxychloroquine (49 of 414 [11.8%]) and those receiving placebo (58 of 407 [14.3%]); the absolute difference was ?2.4 percentage points (95% confidence interval, ?7.0 to 2.2; P=0.35). Side effects were more common with hydroxychloroquine than with placebo (40.1% vs. 16.8%), but no serious adverse reactions were reported.

https://www.nejm.org/doi/full/10.1056/NEJMoa2022926?query=featured_home
The enrollment of patients in the hydroxychloroquine group was closed on June 5, 2020, after an interim analysis determined that there was a lack of efficacy. Death within 28 days occurred in 421 patients (27.0%) in the hydroxychloroquine group and in 790 (25.0%) in the usual-care group (rate ratio, 1.09; 95% confidence interval [CI], 0.97 to 1.23; P=0.15). Consistent results were seen in all prespecified subgroups of patients. The results suggest that patients in the hydroxychloroquine group were less likely to be discharged from the hospital alive within 28 days than those in the usual-care group (59.6% vs. 62.9%; rate ratio, 0.90; 95% CI, 0.83 to 0.98). Among the patients who were not undergoing mechanical ventilation at baseline, those in the hydroxychloroquine group had a higher frequency of invasive mechanical ventilation or death (30.7% vs. 26.9%; risk ratio, 1.14; 95% CI, 1.03 to 1.27). There was a small numerical excess of cardiac deaths (0.4 percentage points) but no difference in the incidence of new major cardiac arrhythmia among the patients who received hydroxychloroquine.

https://www.nejm.org/doi/full/10.1056/nejmoa2019014
A total of 667 patients underwent randomization; 504 patients had confirmed Covid-19 and were included in the modified intention-to-treat analysis. As compared with standard care, the proportional odds of having a higher score on the seven-point ordinal scale at 15 days was not affected by either hydroxychloroquine alone (odds ratio, 1.21; 95% confidence interval [CI], 0.69 to 2.11; P=1.00) or hydroxychloroquine plus azithromycin (odds ratio, 0.99; 95% CI, 0.57 to 1.73; P=1.00). Prolongation of the corrected QT interval and elevation of liver-enzyme levels were more frequent in patients receiving hydroxychloroquine, alone or with azithromycin, than in those who were not receiving either agent.


https://www.clinicalmicrobiologyandinfection.com/article/S1198-743X(20)30505-X/fulltext
After excluding studies with critical risk of bias, the meta-analysis included 11 932 participants for the hydroxychloroquine group, 8081 for the hydroxychloroquine with azithromycin group and 12 930 for the control group. Hydroxychloroquine was not significantly associated with mortality: pooled relative risk (RR) 0.83 (95% CI 0.65–1.06, n = 17 studies) for all studies and RR = 1.09 (95% CI 0.97–1.24, n = 3 studies) for randomized controlled trials. Hydroxychloroquine with azithromycin was associated with an increased mortality (RR = 1.27; 95% CI 1.04–1.54, n = 7 studies). We found similar results with a Bayesian meta-analysis.
Among patients hospitalized with Covid-19, those who received hydroxychloroquine did not have a lower incidence of death at 28 days than those who received usual care.

Hydroxychloroquine alone was not associated with reduced mortality in hospitalized COVID-19 patients but the combination of hydroxychloroquine and azithromycin significantly increased mortality.

MadChuck

  • Mad Chuck Norris
  • Membre
  • *********
  • Messages: 27942
  • Ing. BBQ
  • Respect: +1609
Vaccins? Oui ou Non?
« Réponse #12 le: décembre 06, 2020, 01:43:37 pm »
0
Ô Peuple de gentils cobayes!

Allez-vous prendre ces nouveaux vaccins à l'ARN?
Pas trop d'études...
Protocole secret...

[/color]

Protocole secret ?
Il y pas encore eu de publication de résultat, mais pour les grand étude sur des milliers et dizaines de milliers personnes commencer au début de l'été, les protocoles étaient rendu publique a leur commencement il me semble non?

Par exemple protocole en détail sur 146 pages pour les 3 phases de la compagnie Pfizer:
https://pfe-pfizercom-d8-prod.s3.amazonaws.com/2020-11/C4591001_Clinical_Protocol_Nov2020.pdf

Que voulez vous dire par protocoles secret ? Parlez vous de la Russie/Chine ?

dalporto

  • Expert en tout et en rien, mais surtout en rien.
  • Membre
  • ******
  • Messages: 11277
  • Admin capo di tutti i capi
  • Respect: +1046
Vaccins? Oui ou Non?
« Réponse #13 le: décembre 11, 2020, 10:54:34 pm »
+1
Selon plusieurs médias, le chef de cabinet de M. Trump avait même exigé du directeur de la FDA qu'il finalise le processus d'autorisation vendredi, ou bien qu'il donne sa démission. La décision était initialement attendue durant le week-end.

https://www.tvanouvelles.ca/2020/12/11/les-etats-unis-autorisent-le-vaccin-de-pfizer

C'est ça que je disais.

La FDA peut pas faire sa job parce qu'ils se font pousser dans le cul par la gang à Trump.

Pressez-vous pas trop pour recevoir un de ces vaccins là, même si ça a été fabriqué avec les meilleures intentions du monde, le protocole de test a été bypassé à probablement 60-70%.

El Kabong

  • Empêcheur de tourner en rond et dauphin des -1
  • Membre
  • *****
  • Messages: 5588
  • Données erronées, résultats significatifs.
  • Respect: -227
Thérapie génique!
« Réponse #14 le: décembre 20, 2020, 08:40:39 pm »
0
Une thérapie génique n'est pas un vaccin.

Le sauveur est-il arrivé?
 :smiley26:

Quelqu'un a-t-il vu HOLD-UP ?  Un docu qui fait aussi peur que nos médias.

3 heures ouf!
Plein de michants scientifiques complotistes!

On apprend des choses.  À part certains délires (ézagérations), c'est assez bien, même intéressant.
Z