Ceci est un forum public. Les Cowboys Fringants dalporto se dissocient des opinions émises sur ce forum.

 L'Encyclopédie du Peuple

Auteur Sujet: N'importe quoi : actualité et société  (Lu 358827 fois)

Gilbert Du Motier

  • Membre
  • ****
  • Messages: 2313
  • Respect: +444
N'importe quoi : actualité et société
« Réponse #3350 le: juillet 12, 2021, 01:41:32 pm »
0
HAHAHAHA!!!

https://www.journaldemontreal.com/2021/07/12/le-lightning-defile-dans-toute-son-arrogance-1

Et grosse vague de racisme au Angleterre a cause du Soccer.




sharl

  • Roi des -1
  • Membre
  • *****
  • Messages: 7364
  • Respect: -340
N'importe quoi : actualité et société
« Réponse #3351 le: juillet 13, 2021, 10:48:06 am »
0
Lagacé exprime parfaitement mon malaise avec la nomination de la nouvelle GG.


https://plus.lapresse.ca/screens/51fb9175-7ac2-40a3-be1b-c0349263cf63__7C___0.html

Il faudrait un geste de "Vérité-Réconciliation" de sa part,,,

Qu'elle reconnaisse, après tous les postes de responsabilité qu'elle a eu au cours de sa très longue carrière, que par respect pour les francophones qu'elle sans doute eu à superviser et à côtoyer elle aurait dû minimalement apprendre quelques rudiments du français.

megalomarc

  • Membre
  • *****
  • Messages: 5681
  • Modérateur
  • Respect: +338
N'importe quoi : actualité et société
« Réponse #3352 le: juillet 14, 2021, 01:05:34 pm »
0
Je suis toujours étonné de voir les gens plus à droite comme Mégalo clamer qu'ils sont contre le statu quo et qu'ils veulent brasser les choses et sortir des consensus alors qu'ils sont les premiers scandalisés et choqués quand ce qu'ils appellent les wokes, ruent dans les brancards.

Énorme, énorme contradiction dans leur beau discours.

En plus ils pensent qu'ils sont des outsiders marginaux qui viennent sauver la liberté d'expression quand un bons nombre d'observateurs, de chroniqueurs et de citoyens ont l'exact même discours qu'eux.

Sortir du consensus mou, mais selon mon idéologie seulement. Ça ressemble à ça.

Ça m'étonne que tu aies eu cette idée et que tu l'ais trouvé assez bonne pour la poster. Il y a pourtant une différence énorme, irréconcilable, et évidente. Les wokes veulent censurer et réduire l'espace de la pensée et de la parole, ils veulent se faire des safe-space à la grandeur de la société, pour satisfaire leur esprit sectaire. Les gars comme moi défendent cet espace de la parole et de la pensée.

Je ne suis pas de droite, par ailleurs. La liberté est une valeur universelle, pas de gauche ni de droite, mais elle tend à servir le peuple et la démocratie, alors que la censure tend à servir les pouvoirs autocratiques, voir dictatoriaux.

Tam!

  • Membre
  • *******
  • Messages: 16904
  • Respect: +1792
N'importe quoi : actualité et société
« Réponse #3353 le: juillet 14, 2021, 01:20:05 pm »
+1
Je suis toujours étonné de voir les gens plus à droite comme Mégalo clamer qu'ils sont contre le statu quo et qu'ils veulent brasser les choses et sortir des consensus alors qu'ils sont les premiers scandalisés et choqués quand ce qu'ils appellent les wokes, ruent dans les brancards.

Énorme, énorme contradiction dans leur beau discours.

En plus ils pensent qu'ils sont des outsiders marginaux qui viennent sauver la liberté d'expression quand un bons nombre d'observateurs, de chroniqueurs et de citoyens ont l'exact même discours qu'eux.

Sortir du consensus mou, mais selon mon idéologie seulement. Ça ressemble à ça.

Ça m'étonne que tu aies eu cette idée et que tu l'ais trouvé assez bonne pour la poster. Il y a pourtant une différence énorme, irréconcilable, et évidente. Les wokes veulent censurer et réduire l'espace de la pensée et de la parole, ils veulent se faire des safe-space à la grandeur de la société, pour satisfaire leur esprit sectaire. Les gars comme moi défendent cet espace de la parole et de la pensée.


Et? Ta vision de la société est donc meilleure?

Toi tu défends ça, eux ils défendent autre choses. (la censure et la réduction de la pensée ce sont tes mots en passant, judicieusement choisi pour que ça fasse ton affaire).

Tiens j'ai envie de citer Ricky Gervais ici, c'est à propos je trouve.


megalomarc

  • Membre
  • *****
  • Messages: 5681
  • Modérateur
  • Respect: +338
N'importe quoi : actualité et société
« Réponse #3354 le: juillet 14, 2021, 06:56:46 pm »
0
Ricky Gervais est simpliste. La réalité est que les gens se censurent de peur de subir les conséquences de dire tel mot ou d'aborder tel sujet. Ils ne peuvent pas juste "not give a fuck" ils sont punis pour s'éloigner de l'étroit chemin tracé par les wokes. Ça se voit à l'université, à l'école secondaire, à la CBC, etc. Dans le cas de ce forum, je suis content de suivre le conseil de Gervais et j'espère que plusieurs autres en feront autant.

Tam!

  • Membre
  • *******
  • Messages: 16904
  • Respect: +1792
N'importe quoi : actualité et société
« Réponse #3355 le: juillet 15, 2021, 09:59:17 am »
0
Ricky Gervais est simpliste. La réalité est que les gens se censurent de peur de subir les conséquences de dire tel mot ou d'aborder tel sujet. Ils ne peuvent pas juste "not give a fuck" ils sont punis pour s'éloigner de l'étroit chemin tracé par les wokes.

Et tu dis que c'est Ricky Gervais qui est simpliste?

Tu vis dans un monde manichéen ou d'un côté il y a les méchants wokes et de l'autre, les chevaliers de la liberté d'expression. Si c'est pas simpliste ça...




dalporto

  • Expert en tout et en rien, mais surtout en rien.
  • Membre
  • ******
  • Messages: 11395
  • Admin capo di tutti i capi
  • Respect: +1071
N'importe quoi : actualité et société
« Réponse #3356 le: juillet 15, 2021, 10:26:13 am »
0
On pourrait demander à Mike Ward si on faire des jokes sur n'importe quoi.

Cinéphile IV

  • Membre
  • ****
  • Messages: 3566
  • Respect: +46
N'importe quoi : actualité et société
« Réponse #3357 le: juillet 15, 2021, 11:44:04 am »
0
La réalité est que les gens se censurent de peur de subir les conséquences de dire tel mot ou d'aborder tel sujet. Ils ne peuvent pas juste "not give a fuck" ils sont punis pour s'éloigner de l'étroit chemin tracé par les wokes.

Les wokes ont le pouvoir ou l'attention qu'on veut bien leur donner. C'est ça que ça veut dire : "It's up to you to give a fuck or not."

Tam!

  • Membre
  • *******
  • Messages: 16904
  • Respect: +1792
N'importe quoi : actualité et société
« Réponse #3358 le: juillet 15, 2021, 11:51:52 am »
0
On pourrait demander à Mike Ward si on faire des jokes sur n'importe quoi.

Dans ce cas précis, j'ai plus l'impression qu'il s'agit d'un cas judiciaire de discrimination (qu'on soit d'accord ou pas avec le fait que c'en est) qui aurait pu avoir lieu en 1992, qu'une affaire de woke qu'on peut plus rien dire aujourd'hui.

El Kabong

  • Empêcheur de tourner en rond et dauphin des -1
  • Membre
  • *****
  • Messages: 5621
  • Données erronées, résultats significatifs.
  • Respect: -227
N'importe quoi : actualité et société
« Réponse #3359 le: juillet 15, 2021, 09:05:54 pm »
0
On pourrait demander à Mike Ward si on faire des jokes sur n'importe quoi.
Ward?  C'est déjà n'importe quoi!
Z

megalomarc

  • Membre
  • *****
  • Messages: 5681
  • Modérateur
  • Respect: +338
N'importe quoi : actualité et société
« Réponse #3360 le: juillet 17, 2021, 03:24:39 pm »
0
Ricky Gervais est simpliste. La réalité est que les gens se censurent de peur de subir les conséquences de dire tel mot ou d'aborder tel sujet. Ils ne peuvent pas juste "not give a fuck" ils sont punis pour s'éloigner de l'étroit chemin tracé par les wokes.

Et tu dis que c'est Ricky Gervais qui est simpliste?

Tu vis dans un monde manichéen ou d'un côté il y a les méchants wokes et de l'autre, les chevaliers de la liberté d'expression. Si c'est pas simpliste ça...

Parfois la vérité est plutôt simple. L'enfer est pavé de bonnes intentions, dit-on. C'est ce dont les wokes sont dotés, de bonnes intentions, hautement nuisibles.

Dans le cas de Gervais, il ne vise pas juste. Dis moi donc si je vise juste, au lieu de chercher une réponse toute faite qui dévie mes propos et cherche à me faire mal paraître au lieu d'amener de l'eau au moulin du débat.

Tam!

  • Membre
  • *******
  • Messages: 16904
  • Respect: +1792
N'importe quoi : actualité et société
« Réponse #3361 le: juillet 17, 2021, 04:22:03 pm »
0
Quel débat? Y’en avait pas de débat avant que tu mêles le wokisme (ton obsession) à une discussion sur la partisanerie du hockey.

Sinon depuis quand on ne peut apporter de citation dans un débat? C’est ben nono ton affaire.

megalomarc

  • Membre
  • *****
  • Messages: 5681
  • Modérateur
  • Respect: +338
N'importe quoi : actualité et société
« Réponse #3362 le: juillet 17, 2021, 04:45:08 pm »
0
Quel débat? Y’en avait pas de débat avant que tu mêles le wokisme (ton obsession) à une discussion sur la partisanerie du hockey.

Sinon depuis quand on ne peut apporter de citation dans un débat? C’est ben nono ton affaire.

Tu essayes de faire passer ce gars là comme pertinent. Je te réponds que non, il n'est pas pertinent. Je te dis pourquoi. Tu me réponds sans défendre Gervais, en me disant que je suis manichéen, blanc noir, bon méchant. Oui mais. Mais quoi ? Il n'y a pas d'argument. Tu ne défends rien, tu n'apportes pas d'eau au moulin. C'est faible ton discours. Encore dans ton dernier message, tu évites de parler de ce dont il était question, tu avances autre chose, que j'aurais une obsession. Franchement Tam, je vais arrêter de perdre mon temps à discuter avec toi, ça tourne toujours en rond. On dirais que tu en fais une spécialité.

MadChuck

  • Mad Chuck Norris
  • Membre
  • *********
  • Messages: 28103
  • Ing. BBQ
  • Respect: +1643
N'importe quoi : actualité et société
« Réponse #3363 le: juillet 19, 2021, 01:03:27 pm »
0
Tiens j'ai envie de citer Ricky Gervais ici, c'est à propos je trouve.

Quand tu as une fortune de The Office tu t'auto-produit ta tourner dans des salles, peut-être que le système est juste du monde chiale et tu décides si tu es affecté et les écouter ou non (Ce qui serait un bon système).

Mais pour la majorité des gens c'est assez différent, ça peut vouloir dire les gens sons mécontent et tu perds des contrats, employeurs,, etc.... C'est le bout qui gosse habituellement.

On pourrait demander à Mike Ward si on faire des jokes sur n'importe quoi.

Dans ce cas précis, j'ai plus l'impression qu'il s'agit d'un cas judiciaire de discrimination (qu'on soit d'accord ou pas avec le fait que c'en est) qui aurait pu avoir lieu en 1992, qu'une affaire de woke qu'on peut plus rien dire aujourd'hui.


Pour l'affaire Cédrika et l'affaire Jérémie de Mike Ward est oui, du vieux politiquement correct classique des années 80s-90s, dans les 2 cas on peut imaginer pousser par des matantes et des mononcles pas woke du tout (à la Claude Poirier).

Mais je ne suis pas sur de la nuance faite cependant, le constat étant que non tu ne peux pas rire de tout si tu as peur des conséquences financière et non pas juste de voir sur la place publique des gens choqués qui t'aurais jamais donnée d'argent de toute façon.

Tam!

  • Membre
  • *******
  • Messages: 16904
  • Respect: +1792
N'importe quoi : actualité et société
« Réponse #3364 le: juillet 21, 2021, 11:13:43 am »
+1
Quel débat? Y’en avait pas de débat avant que tu mêles le wokisme (ton obsession) à une discussion sur la partisanerie du hockey.

Sinon depuis quand on ne peut apporter de citation dans un débat? C’est ben nono ton affaire.

Tu essayes de faire passer ce gars là comme pertinent. Je te réponds que non, il n'est pas pertinent. Je te dis pourquoi. Tu me réponds sans défendre Gervais, en me disant que je suis manichéen, blanc noir, bon méchant. Oui mais. Mais quoi ? Il n'y a pas d'argument. Tu ne défends rien, tu n'apportes pas d'eau au moulin. C'est faible ton discours. Encore dans ton dernier message, tu évites de parler de ce dont il était question, tu avances autre chose, que j'aurais une obsession. Franchement Tam, je vais arrêter de perdre mon temps à discuter avec toi, ça tourne toujours en rond. On dirais que tu en fais une spécialité.

Écoute je te dis comment je vois ça.
Y'a pas grand chose qui a changé à part que les gens maintenant quand ils voient ou lisent quelque chose qu'ils n'aiment pas, ont le droit de répondre, sur les réseaux sociaux ou ailleurs

Donc soit que la personne qui a dit quelque chose jugé controversé s'en fout ou soit elle répond à son tour. C'est ça aussi la liberté d'expression.

Je ne sais pas quoi te dire de plus. Les wokes c'est un épouvantails qu'on brandi car plein de gens ont besoin de bouc émissaire pour leur frustrations quotidiennes. Mais au fond les vrais wokes intenses crinqués, de mauvaises foi, qui en côtoie dans la vie de tous les jours? Qui en connaît? Il représente quel pourcentage de la population? 0,01%? C'est fort probablement le même pourcentage de militant de gauche dans les années 70 dans les universités qui faisait peur au monde plus conservateurs.

C'est pour ça que Facal, Martineau et cie pondent 2-3 chroniques par semaine à ce sujet? Criss, y'a la crise climatique, les féminicide à chaque semaine, la capitalisme sauvage, les paradis fiscaux, mais l'ennemi à abattre c'est Chloé 19 ans qui milite pour le droit des transgenres? Tabarnack que c'est ridicule!

C'est tu assez articulé à ton goût là? J'embarques-tu dans ton débat ou tu vas encore faire diversion pour dire que je dis rien en disant toi même rien?
« Modifié: juillet 21, 2021, 11:37:22 am par Tam! »

Cinéphile IV

  • Membre
  • ****
  • Messages: 3566
  • Respect: +46
N'importe quoi : actualité et société
« Réponse #3365 le: juillet 21, 2021, 12:28:09 pm »
0
Mais au fond les vrais wokes intenses crinqués, de mauvaises foi, qui en côtoie dans la vie de tous les jours? Qui en connaît? Il représente quel pourcentage de la population? 0,01%?

Je sais que tu lances un chiffre en l'air, mais 0,01% de la population entière du Canada c'est 3 750 personnes. Je ne pense pas que ce soit suffisant pour faire perdre une émission à une animatrice qui dit White Niggers of America à la CBC.

Je suis quand même preneur pour l'expression "wokes intenses crinqués" (versus wokes sensés mettons). On pourrait aussi dire "wokes bullies" et c'est là que ta citation de Ricky Gervais prend tout son sens. En guise de réplique tu peux en effet "give a fuck or not", comme il dit. Et s'ils veulent te bannir, alors t'as le choix entre t'autoflageller ou te défendre. On apprend aux enfants comment se comporter face à l'intimidation à l'école, alors ça va tout autant pour les adultes.

Faudra juste que tu m'expliques un jour pourquoi Chloé 19 ans qui milite pour le droit des transgenres est une woke plutôt qu'une progressiste comme Noémie 19 ans qui elle aussi milite pour le droit des transgenres.

C'est pour ça que Facal, Martineau et cie pondent 2-3 chroniques par semaine à ce sujet? y'a la crise climatique, les féminicide à chaque semaine, la capitalisme sauvage, les paradis fiscaux.

Je suis d'accord que Facal, Martineau et cie devraient arrêter de se plaindre des wokes quand y'a la crise climatique, les féminicide à chaque semaine, la capitalisme sauvage, les paradis fiscaux... si t'es d'accord qu'Estelle devrait arrêter de se plaindre d'avoir à gérer ses enfants en télétravail quand y'a la crise climatique, les féminicide à chaque semaine, la capitalisme sauvage, les paradis fiscaux.

La dernière fois que j'ai essayé ça, ça n'a pas vraiment marché. ;)

(répond même pas, je niaise) :smiley17:
« Modifié: juillet 21, 2021, 12:31:26 pm par Cinéphile IV »

MadChuck

  • Mad Chuck Norris
  • Membre
  • *********
  • Messages: 28103
  • Ing. BBQ
  • Respect: +1643
N'importe quoi : actualité et société
« Réponse #3366 le: juillet 21, 2021, 12:34:42 pm »
+2
Écoute je te dis comment je vois ça.
Y'a pas grand chose qui a changé à part que les gens maintenant quand ils voient ou lisent quelque chose qu'ils n'aiment pas, ont le droit de répondre, sur les réseaux sociaux ou ailleurs

J'ai l'impression qu'ils ont toujours eu le droit (par lettre ou téléphone et autre courrier de l'éditeur), ce qui a changé c'est la capacité à la dite réponse d'être public et potentiellement devenir virale.

Donc soit que la personne qui a dit quelque chose jugé controversé s'en fout ou soit elle répond à son tour. C'est ça aussi la liberté d'expression.

Si c'était que ça (tu traduis ici Gervais), mais tu sais que non, que bien des gens ne répondent pas seulement en argument pourquoi les gens on tord, mais pourquoi les propos ne devrait même pas avoir acces a l'espace public point barre.

Esce que Robert Lepage avait comme option de répondre quelque chose a la controverse ou de s'en foutre ?


L'optique fonctionne pour le cas: Y'a du monde qui critique la derniere chronique de Martineau, mais ça déborde bien plus loin que ça, y'a une chaine d'épecirie et de fabrication de Humus qui a pratiquement fermé parce que la fille du fondateur avait posté des commentaires terribles sur Internet y'a presque 10 ans quand elle était ados.

Un électricien Mexicain a perdu ça job a cause de la forme des doigts sortant de son pick-up a été interprété comme un support à la suprématie blanche sur twitter, un expert en statistics a perdu la sienne pour avoir pointé que les manifestations violentes historiquement sont politiquement moins payante.

Le professeur qui se retrouvent sans aucun éleves dans son court pour avoir prononcer le titre d'un livre, n'a pas l'option de s'en foutre. Et maintenant c'est souvent utiliser comme une arme entre compétiteur: npr.org/2021/07/07/1013898738/espn-reporter-rachel-nichols-has-been-removed-after-her-phone-conversation-leak

Pour un exemple concret, mentionner ci-haut:
https://www.mprnews.org/story/2020/06/05/holy-land-grocery-ceo-fires-daughter-over-racist-social-media-posts

Le fondateur, les employés, leur familles, auraient tres bien aimer avoir l'option de réagir ou de se foutre du mouvement de critiques en ligne contre eux, mais comme bien des cas on ne parle pas d'un débat d'idée en ligne, mais d'un mouvement qui fait plier les propriétaires de bâtiment qui illégalement ont cassé leur bails avec eux (pour de tres bonne raisons) et les Wholefood-costco de ce monde (pour de mauvaise raisons et ont leur part de faute la dedans)
« Modifié: juillet 21, 2021, 03:11:02 pm par MadChuck »

Cinéphile IV

  • Membre
  • ****
  • Messages: 3566
  • Respect: +46
N'importe quoi : actualité et société
« Réponse #3367 le: juillet 21, 2021, 12:39:28 pm »
0
Écoute je te dis comment je vois ça.
Y'a pas grand chose qui a changé à part que les gens maintenant quand ils voient ou lisent quelque chose qu'ils n'aiment pas, ont le droit de répondre, sur les réseaux sociaux ou ailleurs

J'ai l'impression qu'ils ont toujours eu le droit (par lettre ou téléphone et autre courrier de l'éditeur), ce qui a changé c'est la capacité à la dite réponse d'être public et potentiellement devenir virale.

...et les conséquences qui viennent avec comme tu l'expliques.

Cinéphile IV

  • Membre
  • ****
  • Messages: 3566
  • Respect: +46
N'importe quoi : actualité et société
« Réponse #3368 le: juillet 21, 2021, 12:49:20 pm »
0
Le professeur qui se retrouvent sans aucun éleves dans son court pour avoir prononcer le titre d'un livre, n'a pas l'option de s'en foutre. Et maintenant c'est souvent utiliser comme une arme entre competiteur: npr.org/2021/07/07/1013898738/espn-reporter-rachel-nichols-has-been-removed-after-her-phone-conversation-leak

KELLY: Oh. And we know exactly what she said 'cause it turns out there was a hot mic on in her hotel room.

GOLDMAN: Yes. Always be aware of the hot mic.


Donc la fille a une conversation privée dans sa chambre d'hôtel. Elle est enregistrée à son insu? Par qui? Et comment aurait-elle fait pour être "aware" qu'elle est enregistrée à son insu?
« Modifié: juillet 21, 2021, 12:51:47 pm par Cinéphile IV »

MadChuck

  • Mad Chuck Norris
  • Membre
  • *********
  • Messages: 28103
  • Ing. BBQ
  • Respect: +1643
N'importe quoi : actualité et société
« Réponse #3369 le: juillet 21, 2021, 12:57:29 pm »
+1
Donc la fille a une conversation privée dans sa chambre d'hôtel. Elle est enregistrée à son insu? Par qui? Et comment aurait-elle fait pour être "aware" qu'elle est enregistrée à son insu?

Juste entendu parler de ça dans un podcast et la théorie c'est qu'elle aurait peut-être après un appel avec ESPN elle n'aurait pas fermé le micro, un jeune employé d'ESPN l'aurait vu sur le serveur et l'aurait envoyé à la journaliste noire, comment c'est devenue public je ne sais pas, j'imagine que la journaliste ou l'employé en question la envoyé à la presse pour détruire la compétition (qui a absolument rien dit de spécial dans l'enregistrement).

Cinéphile IV

  • Membre
  • ****
  • Messages: 3566
  • Respect: +46
N'importe quoi : actualité et société
« Réponse #3370 le: juillet 21, 2021, 01:54:24 pm »
0
Décourageant, c'est digne de l'époque des chasses aux sorcières du maccarthysme.
« Modifié: juillet 21, 2021, 02:30:05 pm par Cinéphile IV »

MadChuck

  • Mad Chuck Norris
  • Membre
  • *********
  • Messages: 28103
  • Ing. BBQ
  • Respect: +1643
N'importe quoi : actualité et société
« Réponse #3371 le: juillet 21, 2021, 03:20:11 pm »
0
Je suis d'accord que Facal, Martineau et cie devraient arrêter de se plaindre des wokes quand y'a la crise climatique, les féminicide à chaque semaine, la capitalisme sauvage, les paradis fiscaux...

Aussi sur ce point, c'est quoi que Facal et Martineau connaissent en concentration d'énergie, régénérescence des sols ou autre expertise qui permet d'émettre la moindre chose intéressante vis a vis la crise climatique, quel est leur chance d'avoir le moindre impact sur leur lecteurs à ce sujet et ainsi de suite.

Même chose pour bien des autres sujets donnés, et utiliser l'analogie de combattre l'équivalent des fan de pol-pot et Staline des années 70, comme si c'était se battre contre des moulins à vent est un drôle d'exemple, ça semble au contraire démontrer la force du danger en place.

Presque 100% des commentaires publics fait par une personne ne sera pas a propos d'un problème dans le top 3 des problèmes, mais mieux vaut parler d'un petit problème auquel le fait d'en parler peut avoir un impact sur celui-ci que de ce concentrer sur la guerre du Yémen, si on pense que cela ne changeras rien a celle-ci.

P.S. Le capitalisme sauvage n'a pas été vu sur terre depuis le far west je pense.

Tam!

  • Membre
  • *******
  • Messages: 16904
  • Respect: +1792
N'importe quoi : actualité et société
« Réponse #3372 le: juillet 21, 2021, 04:42:41 pm »
+1
Je suis d'accord que Facal, Martineau et cie devraient arrêter de se plaindre des wokes quand y'a la crise climatique, les féminicide à chaque semaine, la capitalisme sauvage, les paradis fiscaux...

Aussi sur ce point, c'est quoi que Facal et Martineau connaissent en concentration d'énergie, régénérescence des sols ou autre expertise qui permet d'émettre la moindre chose intéressante vis a vis la crise climatique, quel est leur chance d'avoir le moindre impact sur leur lecteurs à ce sujet et ainsi de suite.

Madchuck va Madchucker : )

Parce qu'ils en connaissent beaucoup plus sur les enjeux progressistes? Ils savent ce qui va faire cliquer et appuie sur les bons boutons pour conforter leur lectorat et les Sharl de ce monde, semaine après semaine.

Il n'a pas les compétences pour parler d'environnement? Pourtant de temps en temps, il ne se gène pas. Mais ça fini quand même qu'il écorche les wokes par la bande.

https://www.journaldemontreal.com/2019/09/24/environnement-evitons-lhysterie

Martineau a très souvent une poutre dans l'oeil et ce texte le démontre bien.

https://ricochet.media/fr/3724/tintin-martineau-au-pays-des-fachos

Je suis d'accord que Facal, Martineau et cie devraient arrêter de se plaindre des wokes quand y'a la crise climatique, les féminicide à chaque semaine, la capitalisme sauvage, les paradis fiscaux...


Même chose pour bien des autres sujets donnés, et utiliser l'analogie de combattre l'équivalent des fan de pol-pot et Staline des années 70, comme si c'était se battre contre des moulins à vent est un drôle d'exemple, ça semble au contraire démontrer la force du danger en place.

Tu choisies volontairement l'angle le plus épouvantable pour faire valoir ton point. On peut débattre longtemps sur les affiliations au communisme et au socialisme de l'époque, sans le mouvement  de la révolution tranquille plusieurs avancées sociales qu'on prend pour acquises aujourd'hui et dont les idées ont germé à partir de là, n'aurait jamais eu lieux.

La jeunesse est idéaliste, la jeunesse est naive. Mais c'est la jeunesse qui fait bouger les choses, avec certaines dérapes et fréquentation de l'extrême. C'est un cliché mais c'est ça. 

Prend une Isabelle Hachey à La Presse. Elle est capable de nuance quand elle parle des wokes. Une fois elle va pointer du doigt une dérape dans une université, deux jours après elle va rapporter un cas de racisme dans un hôpital.  Ce que Ni Martineau, ni Facal, ni MBC sont capable de faire, grassement payer à taper TOUT LE TEMPS sur le même esti de clou. Pour moi ça les discrédite complètement.
« Modifié: juillet 21, 2021, 05:06:11 pm par Tam! »

MadChuck

  • Mad Chuck Norris
  • Membre
  • *********
  • Messages: 28103
  • Ing. BBQ
  • Respect: +1643
N'importe quoi : actualité et société
« Réponse #3373 le: juillet 21, 2021, 05:05:38 pm »
+1
Parce qu'ils en connaissent beaucoup plus sur les enjeux progressistes? Ils savent ce qui va faire cliquer et appuie sur les bons boutons pour conforter leur lectorat et les Sharl de ce monde, semaine après semaine.

Sur certain aspect, comme c'est quoi faire de l'opinion, ça ressemble à quoi les différences entre les opinions privé et public de ceux qui parle dans la sphère, la timidité s'il en a une des patrons a certains échelles face aux critiques, l'effet sur le politique du mouvement, ça me semble des angles sur lequel leur opinion a au moins une chance d'être informé.

L'exemple du texte de Martineau sur l'environnement, me semble un bon exemple du pourquoi j'imagine mal qu'il peut apporter quoi que ce soit au sujet, la seule chance étant justement  que l'angle sur le côté religion qui s'installe autour du sujet.

Ce que Ni Martineau, ni Facal, ni MBC sont capable de faire, grassement payer à taper TOUT LE TEMPS sur le même esti de clou. Pour moi ça les discrédite complètement.

C'est les musulmans qui seront content, je vais prendre tes mots depuis la pandémie j'ai pas lu un journal de Montréal, c'est tellement payant comme feedback quand tu commences a parler de ça que tu risques tres fort de devenir un mono-sujet la dessus.

On peut débattre longtemps sur les affiliations au communisme et au socialisme de l'époque, sans le mouvement  de la révolution tranquille plusieurs avancées sociales qu'on prend pour acquises aujourd'hui et dont les idées ont germé à partir de là, n'aurait jamais eu lieux.

Et dans le débat on se demanderas c'est si la guerre d'idée qui fini avec plein de compromis et de révision entre les vieux conservateur et les jeunes énergiques qui donne une belle révolution tranquille au lieu d'un désastre de révolution culturel si celui-ci n'a pas lieu.

Et je pense qu'on va se rejoindre la dessus, les jeunes qui chiales, c'est la nature, ça change les curseurs de la moyenne et des normes dans des nouvelles directions intéressante, le problème c'est leur force qui est trop grande par rapport a leur poid populaire, les dirigeant et décideur qui sur-réagis a leur réaction beaucoup trop au lieu d'attendre 3 jours sans rien faire et les laissers passer au prochain scandale.

Et pour changer l'attitude des décideurs en cette matiere tapper sur le clou souvent dans des chroniques a plus de chance d'avoir le moindre effet que sur disons leur optimisation fiscale, qui est demande pas mal plus intense et moins facile d'intereser tes lecteurs.
« Modifié: juillet 21, 2021, 05:07:12 pm par MadChuck »

Cinéphile IV

  • Membre
  • ****
  • Messages: 3566
  • Respect: +46
N'importe quoi : actualité et société
« Réponse #3374 le: juillet 21, 2021, 08:28:33 pm »
0
le problème c'est leur force qui est trop grande par rapport a leur poids populaire, les dirigeant et décideur qui sur-réagis a leur réaction beaucoup trop au lieu d'attendre 3 jours sans rien faire et les laisser passer au prochain scandale.

Ça c'est effectivement une grande partie du problème. D'un côté des wokes bullies qui font de l'intimidation et de l'autre des gestionnaires/actionnaires incapables de leur tenir tête.

Cinéphile IV

  • Membre
  • ****
  • Messages: 3566
  • Respect: +46
N'importe quoi : actualité et société
« Réponse #3375 le: juillet 22, 2021, 01:28:50 pm »
0
« Modifié: juillet 22, 2021, 01:30:59 pm par Cinéphile IV »

El Kabong

  • Empêcheur de tourner en rond et dauphin des -1
  • Membre
  • *****
  • Messages: 5621
  • Données erronées, résultats significatifs.
  • Respect: -227
N'importe quoi : actualité et société
« Réponse #3376 le: juillet 25, 2021, 03:55:08 pm »
0
Décourageant, c'est digne de l'époque des chasses aux sorcières du maccarthysme.
Cette chasse est en cours depuis des milliers d'années.

Je ne vois pas comment l"arrêter autrement que par l'éducation.
Z

Gilbert Du Motier

  • Membre
  • ****
  • Messages: 2313
  • Respect: +444
N'importe quoi : actualité et société
« Réponse #3377 le: août 03, 2021, 08:50:12 am »
0
2 pistes de solution : désarmer les citoyens ordinaires et DEFUND THE POLICE!

https://www.journaldemontreal.com/2021/08/02/plusieurs-coups-de-feu-tires-a-riviere-des-prairies-1


Gilbert Du Motier

  • Membre
  • ****
  • Messages: 2313
  • Respect: +444
N'importe quoi : actualité et société
« Réponse #3378 le: août 03, 2021, 09:07:12 am »
0
Les médias disent que c’est un autre événement relié aux armes a feu. Pas aux gangs, aux armes a feu. Un objet.

 :smiley36:


Tam!

  • Membre
  • *******
  • Messages: 16904
  • Respect: +1792
N'importe quoi : actualité et société
« Réponse #3380 le: août 03, 2021, 12:52:44 pm »
+1
Les médias disent que c’est un autre événement relié aux armes a feu. Pas aux gangs, aux armes a feu. Un objet.

 :smiley36:

Comme si ça pouvait pas être les deux le problème.


Gilbert Du Motier

  • Membre
  • ****
  • Messages: 2313
  • Respect: +444
N'importe quoi : actualité et société
« Réponse #3381 le: août 03, 2021, 01:44:38 pm »
+1
Les médias disent que c’est un autre événement relié aux armes a feu. Pas aux gangs, aux armes a feu. Un objet.

 :smiley36:

Comme si ça pouvait pas être les deux le problème.

Ils se battent pour te vendre de la drogue.

Merci bonsoir!

C'est ton argent qu'ils se sont disputé pendant des années tit homme!

La prohibition, c'est de la marde. Drogue ou armes ou sexe....

A la source, c'est le gouvernement le problème, ensuite le consommateur qui ne se prive pas de contourner leurs stupides lois. Tu veux bannir les armes? Je suis d'accord avec toi maintenant.


Gilbert Du Motier

  • Membre
  • ****
  • Messages: 2313
  • Respect: +444
N'importe quoi : actualité et société
« Réponse #3382 le: août 03, 2021, 01:46:02 pm »
0
M'en va nourrir les canards. Bye!!!

MadChuck

  • Mad Chuck Norris
  • Membre
  • *********
  • Messages: 28103
  • Ing. BBQ
  • Respect: +1643
N'importe quoi : actualité et société
« Réponse #3383 le: août 03, 2021, 02:23:29 pm »
0
Les médias disent que c’est un autre événement relié aux armes a feu. Pas aux gangs, aux armes a feu. Un objet.

 :smiley36:

Des médias plus que les médias ici je pense, il semble avoir un clivage dans la couverture, 98.5, la gazette et radio canada semble mentionner guerre de gang ouvertement:

https://www.985fm.ca/nouvelles/faits-divers/413963/fusillade-qui-a-fait-3-morts-a-montreal-cest-troublant-et-preoccupant
«Je pense que les corps policiers doivent travailler ensemble. Est-ce qu'on doit réinventer une unité Carcajou pour les gangs de rue? On a besoin de définir un écosystème de sécurité qui va nous permettre d'aller chercher l'information en amont et de s'assurer qu'on passe des messages»

Denis Coderre, candidat à la mairie

https://ici.radio-canada.ca/ohdio/premiere/emissions/tout-un-matin/segments/entrevue/365188/coups-de-feu-montreal-armes-gangs-rue-violence
Fusillade à Rivière-des-Prairies : « C’est sûr qu’il y a une guerre entre clans »

https://montrealgazette.com/news/local-news/five-people-shot-in-riviere-des-prairies
Gangs behind 'unprecedented' broad daylight shooting in R.D.P., police say

La presse et journal de Montréal, semble plus focussé sur le traffic d'arme a feu, mais ils feront probablement des mises a jours maintenant que les policiers ont parler ouvertement et clairement de gang.


Ring0

  • Membre
  • ****
  • Messages: 3130
  • Respect: +413
N'importe quoi : actualité et société
« Réponse #3384 le: août 03, 2021, 04:29:48 pm »
0
C'est pas nouveau ces guerres de gangs.

https://www.youtube.com/watch?v=43hudeZL7uc

Gilbert Du Motier

  • Membre
  • ****
  • Messages: 2313
  • Respect: +444

Gilbert Du Motier

  • Membre
  • ****
  • Messages: 2313
  • Respect: +444
N'importe quoi : actualité et société
« Réponse #3386 le: août 03, 2021, 05:13:19 pm »
+1
.....le Geai Bleu, tu garoches une peanut, il part avec. Tu garoches une poignée de peanuts, il les pèse et part avec la plus pesante.

Cinéphile IV

  • Membre
  • ****
  • Messages: 3566
  • Respect: +46
N'importe quoi : actualité et société
« Réponse #3387 le: août 03, 2021, 06:29:10 pm »
0
C'est pas nouveau ces guerres de gangs.

Guèrdegang?

Gilbert Du Motier

  • Membre
  • ****
  • Messages: 2313
  • Respect: +444
N'importe quoi : actualité et société
« Réponse #3388 le: août 04, 2021, 06:19:28 am »
+1
Les Profits Boys contre les Zone 43. Territoire de la drogue.

Un rappeur est mort.

Des guns, ils n’en manqueront JAMAIS. Peu importe vos rêves. Le jeu des politiciens est d’utiliser ces guerres pour désarmer la population. Comme pour le pot, ca pousse les gens a acheter des armes a ces gangs, et ca alimente le marché.

Dans les derniers 40 ans, PERSONNE n’a jamais manqué de Cocaïne. Le prix est stable, peu importe les saisies. Il serait peut-être temps de comprendre que la prohibition ne fonctionne pas!!!!!! Mais non, ils ajoutent des clients pour le marché des armes. Ca va compenser pour le weed….

Tam!

  • Membre
  • *******
  • Messages: 16904
  • Respect: +1792
N'importe quoi : actualité et société
« Réponse #3389 le: août 04, 2021, 09:25:23 am »
0

Des guns, ils n’en manqueront JAMAIS.

Peut-être que si on avait un pays comme l'Angleterre comme voisin au Sud au lieu d'un pays dont c'est le total free for all côté contrôle des armes, peut-être qu'elles circuleraient un peu moins chez nous et que la criminalité serait un peu plus basse.

Faut arrêter de voir ça comme une fatalité.

https://www.letemps.ch/monde/letonnante-chute-crimes-delits-angleterre

« Modifié: août 04, 2021, 10:50:44 am par Tam! »

El Kabong

  • Empêcheur de tourner en rond et dauphin des -1
  • Membre
  • *****
  • Messages: 5621
  • Données erronées, résultats significatifs.
  • Respect: -227
N'importe quoi : actualité et société
« Réponse #3390 le: août 08, 2021, 10:40:36 pm »
0
Tout comme le covid XYZ, le crack est un problème de salubrité publique.

Ça rentre aux frontières... facilement.
Les labos infects produisent en toute sérénité.
Les petites granules pustulent en presque toute légalité.

Rien ne se passe. 
Si le problème persiste, qui profite du fait qu'une partie de la population soit gelé ben raide?
Tout minable ayant la ceinture aux fesses rêve de devenir un caïd.
Le gun est simplement le moyen d'intimider et abattre la vermine qui t'entoure.
Les YO sont des idiots pragmatiques.
Paradoxe d'idiot décervelé par l'usage de dope pour débiles.

Y-a quelqu'un qui fait du fric à quelque part:  La caisse noire et les ti-z-amis.
Rien ne change, donc tout va bien madame la marquise.
Z

Gilbert Du Motier

  • Membre
  • ****
  • Messages: 2313
  • Respect: +444
N'importe quoi : actualité et société
« Réponse #3391 le: août 09, 2021, 12:07:00 pm »
0

Des guns, ils n’en manqueront JAMAIS.

Peut-être que si on avait un pays comme l'Angleterre comme voisin au Sud au lieu d'un pays dont c'est le total free for all côté contrôle des armes, peut-être qu'elles circuleraient un peu moins chez nous et que la criminalité serait un peu plus basse.

Faut arrêter de voir ça comme une fatalité.

https://www.letemps.ch/monde/letonnante-chute-crimes-delits-angleterre

Pensée magique. 90% de l'héroïne au Canada provient.......d'Afghanistan.

L'ancien chef des Rockers vient d'être condamné, possession d'arme, pistolet de type "Glock". L'impression 3D et l'usinage rendu facile des pièces, fait et fera en sorte que si demande il y a, elle sera comblée. Un gun, c'est une technologie qui date de fin 19ième et qui n'a pas vraiment évolué. D'après moi, un alambic c'est plus complexe a rouler qu'une production d'arme locale. Une arme de poing, ce n'est pas un truc de précision et d'une haute complexité. Je ne connais pas grand monde qui pourraient bâtir une télévision, ni même la simple manette. N'importe quel machiniste amateur va te fabriquer un révolver. L'impression 3D ouvre tranquillement la porte a n'importe qui, sans aucune compétence particulière. Comme pour les cigarettes illégales, ca ne s'arrête pas.


La source du problème de la violence, c'est l'illégalité de la drogue et les millions qui découlent de cette illégalité. L'expérience de la Prohibition de l'alcool a mis tout ca en évidence. L'accès au marché Canadien n'était qu'accessoire. Même qu'il a probablement pacifier des zones qui autrement, auraient été inondées d'alambics illégaux, de vol entre gangsters, d'incendies par dessus incendies....

Les Gangs criminels, vous leur donner de nouvelles parts de marché quand vous bannissez les armes. Ils sont assurément en faveur.
« Modifié: août 09, 2021, 12:15:02 pm par Gilbert Du Motier »

MadChuck

  • Mad Chuck Norris
  • Membre
  • *********
  • Messages: 28103
  • Ing. BBQ
  • Respect: +1643
N'importe quoi : actualité et société
« Réponse #3392 le: août 09, 2021, 01:43:46 pm »
0
La source du problème de la violence, c'est l'illégalité de la drogue et les millions qui découlent de cette illégalité. L'expérience de la Prohibition de l'alcool a mis tout ca en évidence.

Je sais que tu dois promouvoir la légalisation (et la vente en ligne-SAQ de l'héroïne, fentanyl et autre ) et non pas juste la décriminalisation comme au Portugal en 2001 (ou L,espagne et l'italie avant).

Mais l'expérience du Portugal montre une rapide augmentation des meurtres versus le reste de l'union européenne de la même époque et peux-être que tu double la consommation de certains drogue dure comme la cocaine et l'héroine avec ce qui vient avec.

Avec une complète légalisation comme proposé (une que tu peux commander sur Internet a bon prix, pas comme pour le pot au Québec), la tu verrais peut-être plus de bien fait au niveau de guerre de gang, mais quel augmentation de consommation aura-t-on et quelle genre d'activité pour soutenir cette consommation chez les gens sans emploi payant aura-t-on qui vient avec ?

Mais effectivement la violence semble chuter tout d'un coup quand la prohibition est abolie, mais aussi la consommation d'alcool et les cirrhoses du foie ont chutées considérablement.

Gilbert Du Motier

  • Membre
  • ****
  • Messages: 2313
  • Respect: +444
N'importe quoi : actualité et société
« Réponse #3393 le: août 13, 2021, 02:02:41 pm »
0
Tam! Pour revenir sur la "proximité" des Américains, les Campagnes anti-drogues américaines elles-aussi blâmaient la frontière sud. Le fait est que les Américains veulent des centaines de tonnes de coke, et elles viendront d'ou elles voudront, elles vont s'y rendre. Le problème c'est le consommateur de coke. A la racine, c'est le gouvernement qui veut les empêcher de sniffer. Ca semble noble ls prohibition, mais ca ne fonctionne pas.

Moi le pot est légal, j'en consommais pas avant, j'en consommerai pas demain. Légal ou pas, onns'en torche.

MadChuck

  • Mad Chuck Norris
  • Membre
  • *********
  • Messages: 28103
  • Ing. BBQ
  • Respect: +1643
N'importe quoi : actualité et société
« Réponse #3394 le: août 13, 2021, 03:01:04 pm »
0
Moi le pot est légal, j'en consommais pas avant, j'en consommerai pas demain. Légal ou pas, onns'en torche.

Cet exemple un peu faible, on a grandi dans un endroit ou le pot a jamais eu de conséquence pour un fumeur (i.e. change pas grand chose pour lui) et il est devenu légal alors que tu étais adulte.

Tu penses que si ça devient légal de vendre de l'alcool passé 11:00 pm dans les dépanneurs qu'il n'y aura pas un Québécois de plus qui va conduire en état d'ébriété la nuit pour aller s'en acheter ?

Pour un exemple assez frappant:
In 1999, the city of Diadema had very high homicide rates; 65% of these were alcohol-related. Most of the homicides occurred between 11:00PM and 6:00AM. Diadema law allowed 24-hour opening of alcohol outlets. In July 2002, a new city law required bars to close at 11:00PM. From 2002 to 2005, homicide rates in the city declined by 44% (95% CI=27%, 61%), controlling for mortality trends. During this time period, there was also a 17% decline in assaults against women (the only additional outcome assessed); this finding, however, was not significant.

Le fait qu'il existe des consommateurs (tous comme il existait des bars clandestins ouvert après 11 heures on peut être certains et que les meurtres non pas tomber à zéro) ne va pas dire que l'illégalité ne change rien. Si les bars vendaient un cocktail avec du fentanyl dedans, il y aurait une plus grande consommations de fentanyl.

Gilbert Du Motier

  • Membre
  • ****
  • Messages: 2313
  • Respect: +444
N'importe quoi : actualité et société
« Réponse #3395 le: septembre 01, 2021, 06:35:19 pm »
+1
Tabarnak!

Fuck les Texans. Bande d’hosties d’arrièrés débiles.

« La loi, qui s’inscrit dans le cadre d’une offensive des États conservateurs contre le droit à l’avortement, ne prévoit pas d’exception en cas de viol ou d’inceste, mais seulement si la santé de la femme enceinte est en danger. »

https://www.journaldemontreal.com/2021/09/01/une-loi-interdisant-limmense-majorite-des-avortements-entre-en-vigueur-au-texas#cxrecs_s





Cinéphile IV

  • Membre
  • ****
  • Messages: 3566
  • Respect: +46
N'importe quoi : actualité et société
« Réponse #3396 le: septembre 01, 2021, 06:47:55 pm »
0
Pas "les" Texans Pontiak, CES Texans (ce qui est encore plus triste quand tu demeures à Dallas, Austin et Houston) :


Gilbert Du Motier

  • Membre
  • ****
  • Messages: 2313
  • Respect: +444

MadChuck

  • Mad Chuck Norris
  • Membre
  • *********
  • Messages: 28103
  • Ing. BBQ
  • Respect: +1643
N'importe quoi : actualité et société
« Réponse #3398 le: septembre 02, 2021, 12:46:33 am »
0
Tabarnak!

Fuck les Texans. Bande d’hosties d’arrièrés débiles.

C'était un peu pile ou face (Rowe vs Wade est extrêmement faible comme jugement de ce que j'en comprend la cours surprème avait voulu bannir le droit des etats de bannir l'avortement et avait chercher quelque chose pour le justifier et avait fini par choisir le droit a la vie privé...), i.e. le court supreme a refuser de pauser la loi par lequel le Texas rend illégal de tuer un foetus avec un cœur qui bat:

This right of privacy, whether it be founded in the Fourteenth Amendment's concept of personal liberty and restrictions upon state action, as we feel it is, or ... in the Ninth Amendment's reservation of rights to the people, is broad enough to encompass a woman's decision whether or not to terminate her pregnancy.

—?Roe, 410 U.S. at 15

https://www.supremecourt.gov/opinions/20pdf/21a24_8759.pdf

3 juge ont écrit contre le jugement:
The court ruled 5-4 against providing relief to abortion providers, who asked the Supreme Court on Monday to put the law, which outlaws most abortions in the state, on hold. The high court failed to act before it went into effect early Wednesday, a victory for anti-abortion advocates, and rejected the request from abortion rights supporters to block the law nearly 24 hours later. Chief Justice John Roberts and the three liberal justices were in dissent.

Ça va soit forcer les Etats-Unis a faire une vrai loi qui protège l'avortement, Roe vs Wade a toujours été apparemment terrible légalement parlant ou il pourrait avoir rapidement une Amérique encore plus rouge, mauve et bleu qui va encore plus s'accélérer plusieurs vont peut-être suivre le Texas.

La loi Texane est particulièrement étrange, "l'état" ne fera rien directement contre les docteurs, les citoyens auront le droit de poursuivre tous ceux qui pratiquement l'avortement et auront une récompense pour le faire de $10,000

megalomarc

  • Membre
  • *****
  • Messages: 5681
  • Modérateur
  • Respect: +338
N'importe quoi : actualité et société
« Réponse #3399 le: septembre 02, 2021, 01:39:24 am »
+1
Pas "les" Texans Pontiak, CES Texans (ce qui est encore plus triste quand tu demeures à Dallas, Austin et Houston) :

Pardon, mais c'est un commentaire simpliste. Les électeurs de Trump ne sont pas tous des débiles, ou des représentants du "mal", comme ce genre de commentaire le laisse entendre. 

Faudrait penser aussi que le parti démocrate s'est magasiné un nombre impressionnant d'ennemis depuis un certain nombre d'années. Par exemple, pourquoi à l'intérieur même du parti un gars comme Bernie Sanders ne passe pas ? Tout simplement parce qu'il n'est pas du côté de l'élite, de cette caste de dirigeants qui se dévouent entièrement à leurs commanditaires, et assez peu aux Américains dans leur ensemble.

Je copie un texte Facebook d'un prof d'université sur la question du simplisme extrême de la couverture médiatique portant sur la politique américaine. Vous me direz ce que vous en pensez.

Citation de: Michel Roche, prof à l'UQAC, nov. 2020
Trump n'est pas un accident

Même si Biden va probablement remporter l’élection, il n’en demeure pas moins que le trumpisme demeure puissant. Je ne suis pas spécialiste des États-Unis mais mes connaissances en économie politique et des recherches que j’ai effectuées sur les sources du populisme et de la montée des droites radicales (non encore publiées) me font constater la superficialité des analyses qu’on entend généralement au sujet de ce pays et du phénomène trumpiste. Je vais donc très succinctement (superficiellement!) évoquer des constats de base, pour ne pas dire des évidences, qu’on entend trop peu sinon pas du tout dans le feu de l’action.

1- L’électorat de Trump n’est pas monolithique. Les motivations derrière les appuis qu’il reçoit sont diversifiées et parfois totalement opposées. Il reçoit certes le vote religieux le plus réactionnaire et le plus fanatique, en particulier celui des opposants au droit à l’avortement. Les partisans de la loi et de l’ordre – c’est documenté – ont également fortement tendance à l’appuyer. Mais la nouveauté des dernières années réside dans le vote ouvrier. Le même phénomène est observé en France et dans d’autres pays. Chez les ouvriers, le passage de la gauche vers les droites radicales  résulte de l’indifférence à leur endroit de la part des gouvernements formés par les partis socialistes, sociaux-démocrates ou de la gauche libérale comme dans le cas des États-Unis. Trump réussit à la fois à satisfaire le grand capital en continuant de l’enrichir allégrement, tout en manifestant, dans le discours, une préoccupation réelle pour l’emploi, même si les moyens proposés sont souvent discutables ou détestables : politiques protectionnistes, soutien à l'agriculture, priorité à l’industrie plutôt qu’à l’environnement et à l'économie plutôt qu'à la pandémie, contraintes diverses à l’endroit de l’immigration (dont la construction d’un mur à la frontière), discours hostile à la Chine (là où ont fui des millions d’emplois). Il est facile pour des personnes vivant dans le confort matériel ou culturel (comme moi, par exemple) de critiquer l’électorat trumpiste. Mais chacun, chacune d’entre nous devrait essayer de se mettre à la place de ces millions de personnes qui ont perdu leur domicile suite à la crise financière de 2008-2009, de ces ouvriers d’usine qui ont déjà bien gagné leur vie et qui se retrouvent finalement soit au chômage, soit rétrogradés à un emploi précaire et mal payé. Il y en a des millions, aux États-Unis. Le taux de syndicalisation a reculé de façon dramatique depuis la fin des années 1970. L’encadrement syndical n’est même plus là pour contribuer à leur politisation. Et ces personnes rétrogradées se retrouvent ainsi en concurrence directe avec des nouveaux venus, tout aussi précaires qu’elles. On peut toujours aller les sermonner pour leur manque de rectitude politique ou leur comportement grossier. Il n’en demeure pas moins que ces personnes-là expriment leur souffrance (ou leur peur de souffrir) dans leur appui à Donald Trump. Il faudrait s’en rappeler avant de proférer des insultes à l’ensemble des trumpistes, sans distinctions préalables de ce qui les motive à se jeter dans les bras d’une telle idéologie.

2- Le Parti démocrate n’est pas un parti de la classe ouvrière : il s’agit d’un parti de type libéral. L’appui dont il a bénéficié des grands syndicats – en particulier l’AFL-CIO – n’est apparu que dans la foulée du New Deal de Roosevelt, au cours de la crise des années 1930. Tant que ce parti est demeuré keynésien et plus ou moins providentialiste, il a conservé ce soutien. Mais la présidence Clinton (1993-2001) a rompu avec ce « pacte » implicite. Loin de rompre avec le néolibéralisme de Reagan-Bush, Clinton a renforcé la financiarisation de l’économie. Ce n’est pas pour rien que les Clinton conservent de si forts appuis à Wall Street. La victoire d’Obama a été facilitée notamment par son projet de programme d’assurance-maladie. Mais sa présidence a elle aussi été marquée par une plus forte concentration de la richesse. Par la suite, les Démocrates ont choisi des leaders plus à droite, écartant systématiquement le candidat le plus populaire en milieu ouvrier, Bernie Sanders. Le Parti démocrate a toujours été et demeure l’un des deux grands partis au service du capital, mais désormais privé du soutien massif des salariés de l’industrie. Dans de telles circonstances, les salarié.e.s devraient se doter de leur propre instrument politique, même si c’est plus facile à dire qu’à faire.

3- La victoire probable (je ne dis pas « certaine ») de Biden va sans doute engendrer des réactions de joie. Mais il ne faut pas se leurrer : le Parti démocrate, même s’il procède à quelques concessions en matière sociale, va décevoir. On pourra toujours attribuer cela aux manœuvres de Républicains au Sénat ou à la Chambre des Représentants. La raison première se trouve d’abord et avant tout dans la base sociale de ce parti politique. En ne procédant à aucune transformation majeure de la situation (mondialisation néolibérale, précarité, transferts de la production, absence de mesures visant à réduire le temps de travail dans un contexte de changements technologiques destructeurs d’emplois), les fondements du trumpisme vont persister. Il s’incarnera dans un nouveau personnage qui pourrait être pire encore. Pire parce que moins clownesque et mieux organisé.