Ceci est un forum public. Les Cowboys Fringants dalporto se dissocient des opinions émises sur ce forum.

 L'Encyclopédie du Peuple

Auteur Sujet: r/wallstreetbets et les short squeeze  (Lu 569 fois)

Wolfkiller

  • My name is Wolfkiller and I'm a nympho
  • Membre
  • ******
  • Messages: 11260
  • mi-homme, mi-cannabis
  • Respect: +812
r/wallstreetbets et les short squeeze
« le: janvier 29, 2021, 02:55:50 pm »
0
Discutez.
Cosmos without hatred
Diamond stars of cosmic light
Quasars shine through endless nights

MadChuck

  • Mad Chuck Norris
  • Membre
  • *********
  • Messages: 27892
  • Ing. BBQ
  • Respect: +1590
r/wallstreetbets et les short squeeze
« Réponse #1 le: janvier 29, 2021, 03:21:17 pm »
0
Un peu comme pour spéculateur chez les matières premières, mon premier réflexe est que la mauvaise presse des shorters est plus morale qu'être contre un réel impact négatif qu'ils génèrent.

Les shorters sont même souvent vu en héro, quand ils s'attaques à Enron, la bulle immobilière et des papiers commerciaux en 2007 et semble avoir un rôle évident a ce que les marchers découvrent les bon prix et distribue les capitaux correctement.

Toute les compagnies qui étaient shortés ici (AMC, gamestops, edit blackberry...) sont tous de bon exemples a mon avis de compagnie qui devrait avoir fait faillite et gardé en vie artificiellement par une non efficacité des marchés (modèle désuet ou terrible leadership) et qui cannibalise des capitaux qui devrait être mieux utilisé.

Bref c'est une bonne idée pour faire une bonne passe d'argent pour ceux qui la pousse et time bien au profit de ceux qui se font squeezer et ceux qui embarque tard dans le mouvement, mais le petit côté révolte populaire contre les riches (comme si les shorteux faisait leur argent sur eux et non pas sur d'autre grand capitaux qui perdait leur paris opposé) ou grande morale d'un côté ou de l'autre ne ne semble pas évident.

Les shorteux ont souvent été désigné comme des sources de problèmes (en 29, en 2007 en Europe) et quand c'est rendu illégal ça change rien et les compagnies qui ne sont pas shorté ne font pas mieux pour autant historiquement parlant.

L'idée (assez illégal normalement) d'organiser des push and sell virals du genre pourrait bien détruire les marchés
« Modifié: janvier 29, 2021, 04:02:52 pm par MadChuck »

plsavaria

  • Hors-Québec
  • Membre
  • *****
  • Messages: 4537
  • Respect: +360
r/wallstreetbets et les short squeeze
« Réponse #2 le: janvier 29, 2021, 03:49:48 pm »
0

Les shorters sont même souvent vu en héro, quand ils s'attaques à Enron, la bulle immobilière et des papiers commerciaux en 2007 et semble avoir un rôle évident a ce que les marchers découvrent les bon prix et distribue les capitaux correctement.

Toute les compagnies qui étaient shortés ici (AMC, gamestops) sont tous de bon exemples a mon avis de compagnie qui devrait avoir fait faillite et gardé en vie artificiellement par une non efficacité des marchés (modèle désuet ou terrible leadership) et qui cannibalise des capitaux qui devrait être mieux utilisé.

L'idée (assez illégal normalement) d'organiser des push and sell virals du genre pourrait bien détruire les marchés

Pas mal ce que je me dit.
Je préfère de loin des investisseurs impliqués qui enquêtent et publient sur les (fraudes ou autres) d'une compagnie en vue d'actualiser la valeur de l'entreprise, et faire profit en même temps qu'une stratégie "pump & dump".

Le risque de squeeze plus élevé pourrait prévenir certains fonds d'enquêter sur des pratiques douteuses de compagnies, en réduisant l'espérance de gains (surtout que le gain est limité, mais le risque est quasi illimité).

À quelle grosseur se serait rendue la balloune Valeant sans le rapport de Citron Research en 2015? Oui Citron a profité de l'ajustement de valuation, mais ça a aussi sauvé plusieurs investisseurs (incluant nos fonds de pension) d'une encore plus grosse débandade future.

plsavaria

  • Hors-Québec
  • Membre
  • *****
  • Messages: 4537
  • Respect: +360
r/wallstreetbets et les short squeeze
« Réponse #3 le: janvier 29, 2021, 03:53:47 pm »
0
Et côté /r/wsb, ça me fait un peu peur que des personnes associent gambler à investir.

Je sais qu'il y a beaucoup d'ironie, mais quand c'est rendu qu'un collègue qui n'a même pas de compte de courtage me demande hier ce que je pense de son idée de finalement ouvrir un compte pour commencer à investir avec juste un petit 5k$ sur Gamestop ou BlackBerry ou AMC, ça me fait un froid dans le dos.

Wolfkiller

  • My name is Wolfkiller and I'm a nympho
  • Membre
  • ******
  • Messages: 11260
  • mi-homme, mi-cannabis
  • Respect: +812
r/wallstreetbets et les short squeeze
« Réponse #4 le: janvier 29, 2021, 04:45:34 pm »
0
Mais pour Gamestop l’argument (peut-être pas valable) donné pour valider le squeeze est que justement à cause des shorts à hauteur de 140% l’action était en fait sous-évalué.

Est-ce que les hedge funds sont tous nécessairement épris d’une mission sociale visant à éliminer les compagnies de marde? J’en doute un peu.
Cosmos without hatred
Diamond stars of cosmic light
Quasars shine through endless nights

Lisa

  • A toujours raison
  • Membre
  • ******
  • Messages: 13091
  • Jeannette officielle du forum
  • Respect: +947
r/wallstreetbets et les short squeeze
« Réponse #5 le: janvier 29, 2021, 04:57:07 pm »
0
Et côté /r/wsb, ça me fait un peu peur que des personnes associent gambler à investir.

Je sais qu'il y a beaucoup d'ironie, mais quand c'est rendu qu'un collègue qui n'a même pas de compte de courtage me demande hier ce que je pense de son idée de finalement ouvrir un compte pour commencer à investir avec juste un petit 5k$ sur Gamestop ou BlackBerry ou AMC, ça me fait un froid dans le dos.


Bien, il a pas mal autant de chance de faire de l'argent en faisant ça qu'en achetant 5k de gratteux ou en allant jouer 5K au casino. Pas mal comme gambler selon moi.
"It's amazing how I can feel sorry for you and hate you at the same time. I'm sure there's a German word for it." - Lisa

Lisa

  • A toujours raison
  • Membre
  • ******
  • Messages: 13091
  • Jeannette officielle du forum
  • Respect: +947
r/wallstreetbets et les short squeeze
« Réponse #6 le: janvier 29, 2021, 04:58:23 pm »
+1
Un dude sur r/Québec a quand même bien expliqué la patente, pour les non-initiés. Je recopie ici son explication:
https://www.reddit.com/r/Quebec/comments/l7fkkg/gamestop_et_wallstreetbets_expliqu%C3%A9/

GameStop et WallStreetBets expliqué
J'ai écrit ce billet pour le publier ailleurs, mais je me suis dit que ça pourrait en intéresser certains ici aussi à mieux comprendre ce qui se passe avec GameStop et WallStreetBets. Ceci n'est pas un conseil financier ou juridique.

Le prix d'une action de GameStop a sauté de plus que 1500% en cinq jours (et plus de 10,000% depuis six mois) et certains sont pris de panique. Essayons de comprendre ce qui se passe.

-- La vente à découvert --

D'abord, il faut comprendre un concept important: la vente à découvert (mieux connu sous son nom anglais: "short sell").

Une vente à découvert, c'est quand Alice emprunte de Bruno une pomme qu'elle vend immédiatement, tout en promettant à Bruno qu'elle lui retournera une pomme dans un mois. Si Alice vend la pomme aujourd'hui pour 2$, et que dans un mois elle peut acheter une pomme pour 1.50$ pour la rendre à Bruno, Alice se fera un profit de 0.50$ (le prix qu'elle a eu pour vendre sa pomme moins le prix qu'elle paye pour la remplacer). Comme ça, Alice se fait un profit si le prix des pommes baisse. Mais si le prix de pommes monte à 3$, Alice perdra 1$ (elle aura vendu la pomme pour 2$ et devra en racheter une pour 3$). Et le risque pour Alice est potentiellement infini - si le prix monte à 1000$, elle devra quand même payer 1000$ pour remplacer la pomme qu'elle a vendu pour 2$. (Précisons ici qu'on présume que toutes les pommes sont les mêmes et que Bruno est indifférent qu'Alice lui rende sa pomme initiale ou une autre pomme.)

Dans les marchés boursiers, le principe est le même, mais au lieu de pommes, c'est des actions de compagnies, et au lieu d'Alice, c'est des gros fonds institutionnels qui parient des millions de dollars à la fois. C'est une pratique très risquée, un peu controversée, mais totalement légale qui permet de se faire de l'argent quand les autres vont en perdre.

-- La situation de GameStop --

On arrive donc à GameStop, un détaillant de jeux vidéos durement touché par le virement numérique et les fermetures de magasins pendant la pandémie. Y'a quelques mois, plusieurs gros gestionnaires de fonds ont décidé que la valeur des actions de GameStop devait baisser, et se sont mis à vendre à découvert des actions de GameStop par milliers. Le prix des actions de GameStop a en effet baissé (en partie parce que les ventes à découvert augmentent l'offre en vendant des actions qui n'ont pas été d'abord achetées, mais seulement empruntées), et les gros fonds ont senti une bonne affaire. Ils se sont donc mis à vendre de plus en plus d'actions à découvert de cette façon.

-- L'erreur des gros fonds --

Le problème, c'est que les gros fonds sont allés beaucoup trop loin, et collectivement, ils ont emprunté plus d'actions de GameStop que le nombre total d'actions en existence de la compagnie, en revendant à découvert les actions souvent empruntées de ceux à qui ils venaient de les vendre.

C'est comme si Alice empruntait un pomme de Bruno pour la vendre à Charles, puis ensuite empruntait la même pomme de Charles pour la vendre à Élise. Même si c'est la même pomme qu'elle à vendu trois fois, Alice devra éventuellement rendre à Bruno et Charles une pomme chaque. Si il manque de pommes pour remplir toutes ses promesses, Alice sera en défaut de paiement. Mais dans les marchés boursiers, être en défaut de paiement, c'est la pire chose possible, et ça mène généralement à la faillite.

Y'a donc certains gros fonds qui se trouvent à devoir bientôt retourner des actions de GameStop à ceux de qui ils les ont empruntées, et y'a potentiellement pas assez d'actions dans le marché pour remplir toutes leurs promesses. (Cette situation s'appelle un "short squeeze" en anglais.)

-- r/WallStreetBets et le collectif d'investisseurs amateurs --

Y'a un petit groupe d'investisseurs amateurs (et on parle vraiment ici d'amateurs - des gens qui ont souvent juste quelques centaines de dollars d'économies en jeu) sur un forum internet de la plateforme Reddit, nommé WallStreetBets, qui ont réalisé que y'avait plus de ventes à découvert que y'a d'actions de GameStop (l'information est publique et facilement accessible, mais rarement analysée par des amateurs). Ils ont donc vu une opportunité de ruiner les gros fonds d'investissement (qui ne sont pas très populaires sur WallStreetBets et en général) en achetant massivement des actions de GameStop et en refusant de les vendre.

Pour revenir à l'analogie d'Alice et ses pommes, imaginez qu'on arrive vite au point où Alice doit rendre une pomme à Bruno et Charles, mais que y'a très peu de pommes à vendre (peut-être parce qu'Alice n'est pas la seule à avoir vendu des pommes à découvert et devoir rendre des pommes à leurs prêteurs initiaux). Alice ne serait peut-être pas capable de trouver quelqu'un pour lui vendre des pommes au prix qu'elle veut, mais elle DOIT rendre des pommes à Bruno et Charles. Alice doit donc offrir d'acheter les pommes plus cher et plus cher encore jusqu'à ce qu'elle trouve quelqu'un prêt à lui vendre - dès maintenant - une pomme au prix qu'elle offre. Et ça, peu importe la valeur d'une pomme la semaine passée ou la semaine prochaine.

Ce que les amateurs de WallStreetBets ont fait, c'est qu'ils ont décidé d'acheter le plus possible de pommes - les actions de GameStop - quelques jours avant que les gros fonds doivent le retourner à leurs prêteurs, et REFUSER de les vendre. Le résultat, c'est que les quelques actions de GameStop toujours disponibles en vente libre explosent en prix à mesure que les gros fonds montent les enchères pour remplir leurs promesses de retourner les actions qu'ils ont empruntées y'a plusieurs mois.

-- Où on en est --

La situation reste très fluide et pourrait changer d'heure en heure.

Déjà, quelques gros fonds ont fait faillite. Plusieurs autres sont pris de panique. Quelques plateformes de vente et d'achat d'actions, dont notamment Robinhood, une plateforme populaire chez les jeunes pour sa promesse de rendre accessible à tous les opérations à la bourse, ont notamment rendu impossible à leurs utilisateurs d'acheter d'autres actions de GameStop (mais toujours en permettre la vente). Ils font probablement ça pour inciter leurs utilisateurs à vendre leurs actions de GameStop et en diminuer le prix, pour aider les gros fonds - dont plusieurs sont des partenaires commerciaux de Robinhood - à en acheter à des prix plus bas pour remplir les obligations des gros fonds et ainsi qu'ils évitent la faillite.

Y'a donc un élément important de lutte de classes à ce qui se passe. D'un bord, un petit nombre de gros fonds d'investissement multimilliardaires qui se livrent à des spéculations risquées pour se faire des profits, et de l'autre, une grande masse de petits investisseurs amateurs qui se sentent délaissés par le système financier et qui ont trouvé une faiblesse exploitable dans les pratiques douteuses des gros fonds. Les actions de Robinhood et d'autres plateformes similaires, qui se disent supposément du bord des petits investisseurs mais qui se montrent plutôt favorables aux gros fonds en temps de crise, n'aident pas les choses. Certains petits investisseurs y voient une tentative par les gros joueurs de manipuler les marchés en leur faveur quand ils se font prendre à avoir été trop avares, et une enième preuve que le marché boursier et truqué contre eux.

-- Ce qui s'en vient --

Le prix des actions de GameStop reste très volatile et imprévisible. Il perd la moitié de sa valeur en un instant et double en prix le prochain. Des politiciens états-uniens des deux grands partis - et même des extrêmes des deux grands partis - appellent ensemble à ce que les plateformes comme Robinhood ré-ouvrent leur plateformes et cessent de manipuler les marchés, et font appel au régulateur des marchés boursiers états-unien - la SEC - d'intervenir pour mettre fin à la volatilité.

Impossible, pour l'instant, de savoir si les petits investisseurs ou les gros joueurs sortiront vainquants. Il est entièrement possible que les deux soient perdants - et plusieurs sur WallStreetBets, frustrés par ce qu'ils voient comme les pratiques immorales du secteur financier, semblent surtout vouloir voir les gros fonds perdre coûte que coûte.

Chose certaine, les marchés boursiers en général passent un moment turbulent. Afin de trouver l'argent nécessaire pour acheter les actions de GameStop aux prix démesurés actuels, plusieurs des gros fonds font des véritables ventes de feu de toutes leurs autres actions, ce qui déprime grandement la valeur de l'ensemble des actions du marché, même celles qui n'ont rien à voir avec GameStop.

Prenant un peu de recul, certains analystes croient que le marché boursier en général est dans une bulle, c'est-à-dire que les valeurs des actions sont sur-évaluées. Si c'est le cas et que la situation ébranle assez la confiance des investisseurs (tant les gros que les petits), l'effet pourrait être une chute rapide et dramatique de la bourse.

Même avec ce long texte, je simplifie nécessairement une situation très complexe et encore en évolution.

Pas totalement relié, mais j’en profite pour plugger un petit clip sur les lois québécoises sur l’achat et la vente des actions hors de la bourse, si ça vous intéresse. Lien ici.
"It's amazing how I can feel sorry for you and hate you at the same time. I'm sure there's a German word for it." - Lisa

MadChuck

  • Mad Chuck Norris
  • Membre
  • *********
  • Messages: 27892
  • Ing. BBQ
  • Respect: +1590
r/wallstreetbets et les short squeeze
« Réponse #7 le: janvier 29, 2021, 05:30:32 pm »
0
Mais pour Gamestop l’argument (peut-être pas valable) donné pour valider le squeeze est que justement à cause des shorts à hauteur de 140% l’action était en fait sous-évalué.

Bon moment pour eux pour racheter leur actions si c'était le cas, a moins que tu sois dans un moment ou tu veuilles te financé via l'émission de nouvelles actions je ne suis pas sur si c'est un gros problème d'être sous évalué pendant quelque semaines.

Si tu regardes le cours depuis 6 mois c'est a quel moment que le titre était devenue sous évalué à cause que des gens se sont mis a miser sur sa chute ?

Est-ce que les hedge funds sont tous nécessairement épris d’une mission sociale visant à éliminer les compagnies de marde? J’en doute un peu.

Y'a pas de missions sociales outre que faire de l'argent, mais ils sont épris d'une mission sociale a trouver des compagnies surévaluer en bourse (parce qu'elle cachent des fraudes, mentent sur les résultats, mauvais modèle d'affaire ici GAmestop étant un exemple évident avec la pandémie et les nouvelles consoles tout le monde ai passé aux jeux acheté en ligne et peut reviendrons a un gamestop)

MadChuck

  • Mad Chuck Norris
  • Membre
  • *********
  • Messages: 27892
  • Ing. BBQ
  • Respect: +1590
r/wallstreetbets et les short squeeze
« Réponse #8 le: janvier 29, 2021, 05:41:14 pm »
+1
Déjà, quelques gros fonds ont fait faillite. Plusieurs autres sont pris de panique. Quelques plateformes de vente et d'achat d'actions, dont notamment Robinhood, une plateforme populaire chez les jeunes pour sa promesse de rendre accessible à tous les opérations à la bourse, ont notamment rendu impossible à leurs utilisateurs d'acheter d'autres actions de GameStop (mais toujours en permettre la vente). Ils font probablement ça pour inciter leurs utilisateurs à vendre leurs actions de GameStop et en diminuer le prix, pour aider les gros fonds - dont plusieurs sont des partenaires commerciaux de Robinhood - à en acheter à des prix plus bas pour remplir les obligations des gros fonds et ainsi qu'ils évitent la faillite.

Pas sur avec le probablement, non seulement le niveau d'activité a fait buggé pas mal tous les systèmes et a causé beaucoup de problème technique, mais pour les petits investisseur RobinHood chargeaient zéro transaction et les façon avec lesquelles ils font leur argent ne s'appliquait pas ici, i.e. c'est eux qui payait pour le volume géant de transaction et ça devait leur coûter chère, ils peuvent très bien avoir mis les freins pour des raisons financière et technique et non pas avec des peaux de vins ou solidarité pour des amis.

En plus bien de ses petits gens achetaient a marge et quand le titre baissait et que les ventes automatique s'enclenchaient il criait au complot sur les médias sociaux, pas mal de trouble pour une situation qui te coûtent de l'argent.

Et de ce que j<en comprend dans la plupart des cas (tous les cas):
Interactive Brokers said: “As of midday yesterday, Interactive Brokers has put AMC, BB, EXPR, GME, and KOSS option trading into liquidation only due to the extraordinary volatility in the markets. In addition, long stock positions will require 100% margin and short stock positions will require 300% margin until further notice. We do not believe this situation will subside until the exchanges and regulators halt or put certain symbols into liquidation only. We will continue to monitor market conditions and may add or remove symbols as may be warranted.”

Les traders n'empêche pas les gens d'acheter des actions avec de l'argent s'ils en trouvent, ce qu'il empêche c'est d'acheter des options ou sur leur marge sans complète couverture, ce qui est évidemment dangereux pour eux.

Y'a donc un élément important de lutte de classes à ce qui se passe. D'un bord, un petit nombre de gros fonds d'investissement multimilliardaires qui se livrent à des spéculations risquées pour se faire des profits, et de l'autre, une grande masse de petits investisseurs amateurs qui se sentent délaissés par le système financier et qui ont trouvé une faiblesse exploitable dans les pratiques douteuses des gros fonds. Les actions de Robinhood et d'autres plateformes similaires, qui se disent supposément du bord des petits investisseurs mais qui se montrent plutôt favorables aux gros fonds en temps de crise, n'aident pas les choses. Certains petits investisseurs y voient une tentative par les gros joueurs de manipuler les marchés en leur faveur quand ils se font prendre à avoir été trop avares, et une enième preuve que le marché boursier et truqué contre eux.
Quelque uns des squeezer était des milliardaires investisseur professionnel eux même.

Un petit investisseur peut avoir placé le premier janvier 2015 dans un index du S&P 500 avec réinvestissement automatique des dividendes et avoir plus que doublé son argent.

Du 13% composé annuel c'est vraiment extraordinaire, $300 par mois pendant 35 ans et tu as 2 millions

Il faut avoir des rêves de vouloir devenir millionaires vites pour vouloir plus que ça et se sentir délaisser par le système actuel me me semble et truqué contre eux.
« Modifié: janvier 29, 2021, 08:11:27 pm par MadChuck »

plsavaria

  • Hors-Québec
  • Membre
  • *****
  • Messages: 4537
  • Respect: +360
r/wallstreetbets et les short squeeze
« Réponse #9 le: janvier 29, 2021, 07:03:29 pm »
0

Bien, il a pas mal autant de chance de faire de l'argent en faisant ça qu'en achetant 5k de gratteux ou en allant jouer 5K au casino. Pas mal comme gambler selon moi.

Et quelqu'un qui me dirait sérieusement qu'il investi en achetant des gratteux ou en allant au casino me ferait tout autant douter de ses capacités.

Lisa

  • A toujours raison
  • Membre
  • ******
  • Messages: 13091
  • Jeannette officielle du forum
  • Respect: +947
r/wallstreetbets et les short squeeze
« Réponse #10 le: janvier 29, 2021, 07:11:25 pm »
0
Ta phrase précédente laissait croire que tu désapprouvais l'association entre gambler et boursicoter.
"It's amazing how I can feel sorry for you and hate you at the same time. I'm sure there's a German word for it." - Lisa

Lisa

  • A toujours raison
  • Membre
  • ******
  • Messages: 13091
  • Jeannette officielle du forum
  • Respect: +947
r/wallstreetbets et les short squeeze
« Réponse #11 le: janvier 29, 2021, 07:11:42 pm »
0
Et côté /r/wsb, ça me fait un peu peur que des personnes associent gambler à investir.
"It's amazing how I can feel sorry for you and hate you at the same time. I'm sure there's a German word for it." - Lisa

Lisa

  • A toujours raison
  • Membre
  • ******
  • Messages: 13091
  • Jeannette officielle du forum
  • Respect: +947
r/wallstreetbets et les short squeeze
« Réponse #12 le: janvier 29, 2021, 07:12:28 pm »
0
En relisant, j'imagine que tu fais la distinction entre investir/boursicoter, quant à moi wsb c'est du boursicotage, pas de l'investissement.
"It's amazing how I can feel sorry for you and hate you at the same time. I'm sure there's a German word for it." - Lisa

cibiou

  • Membre
  • ***
  • Messages: 1197
  • Je reviendrai a Montreal, mais j'sais pas quand
  • Respect: +103
r/wallstreetbets et les short squeeze
« Réponse #13 le: janvier 30, 2021, 01:47:07 am »
0
Et ça ne vous rend  pas malade tout ça?

Il n'y a pas un centime de réalité là-dedans, la bourse elle-même et le jeu qui est en cours du côté des fonds et des petits investisseurs, et le foin fait autour qui augmente encore le phénomène. Juste du vent, du p*** de vent.

Monde cinglé.


plsavaria

  • Hors-Québec
  • Membre
  • *****
  • Messages: 4537
  • Respect: +360
r/wallstreetbets et les short squeeze
« Réponse #14 le: janvier 30, 2021, 01:02:35 pm »
0
En relisant, j'imagine que tu fais la distinction entre investir/boursicoter, quant à moi wsb c'est du boursicotage, pas de l'investissement.

Boursicoter, ça veut juste dire investir de petites quantités d'argent en valeurs mobilières. Il n'y a pas d'élément haute spéculation dans l'expression (élément que tu sembles inclure dans ton utilisation).

Selon cette définition du Larousse (Acheter ou vendre de petites quantités de valeurs mobilières en Bourse), je boursicote à l'achat de mes actions mensuelles.

MadChuck

  • Mad Chuck Norris
  • Membre
  • *********
  • Messages: 27892
  • Ing. BBQ
  • Respect: +1590
r/wallstreetbets et les short squeeze
« Réponse #15 le: janvier 30, 2021, 03:01:38 pm »
0
Et ça ne vous rend  pas malade tout ça?

Il n'y a pas un centime de réalité là-dedans, la bourse elle-même

Il y a significativement plus qu'un centième de réalité la dedans, imagine avoir investi le 30 janvier 2002
10,000 dollar dans Amazon, Netflix et Blackberry.

En te disant c'est le future.
Aujourd'hui ton $10,000 investi dans chacun vaut:

Amazon....:  2,354,957.16
Netflix...:  4,887,201.96
Blackberry:     49,552.94


Si on regarde notre monde réel et quotidien, il semble avoir un gros lien, c'est pas exact de dire qu'acheter des actions c'est être propriétaire d'un certain % d'une compagnie, il y a une petite nuance (si une compagnie se fait poursuivre pour des actions illégal par exemple, qui peut devenir pratique) mais pas si grande.

Les dividends sur mes actions en 2020 représentait 5% de leur coût d'acquisition, il y a de la vrai "argent":
https://www.supermarketnews.com/retail-financial/costco-pay-stockholders-10-share-special-dividend

J'avais acheté les actions de costco en moyenne pour $105 je pense, j'ai reçu $16 par actions en 2020, j'aurais été content d'avoir payé plus à l'époque. Même chose pour dans 20 ans les gens qui avait acheté du Netflix/Amazon et qu'ils ne seront plus quoi faire de leur argent et commenceront a donner du dividend, ce ne sera pas que du vent. Quand une compagnie fait du rachat d'action aussi, c'est un actuel transfert de richesse vers les actionnaires, ce n'est pas comme des bitcoins ou de l'or.

exademine

  • Membre
  • ***
  • Messages: 1197
  • Respect: +335
r/wallstreetbets et les short squeeze
« Réponse #16 le: janvier 30, 2021, 10:39:37 pm »
+3
La dernière fois que je suis allé à la filliale canadienne de GameStop, EB Games, c'était il y a de ça au moins 13 ans un matin où je m'étais levé tôt pour y aller avant le boulot. Dans le temps je travaillais de soir à l'entrepôt Métro de distribution de médicaments dans le quartier industriel de Pointes-aux-Trembles. De 16h à minuit mais il y avait rarement assez de travail pour se rendre plus loin que 22h. C'était assez confortable, l'endroit était entièrement sous température controllée. Préparer les commandes consistait simplement à aller chercher des objets listés qui sont dans une rangée assignée puis de pousser la boite à la prochaine rangée.

Le truc c'est d'avoir un bon stylo. Avec le stylo tu peux tout faire: ouvrir les boites en perforant le ruban adésif entre les rebords et mettre à jour la feuille de commande. Si tu passes ton temps à jongler avec un exacto et un stylo, tu fournis pas. T'as besoin d'un crayon assez cheap que c'est pas grave de le perdre mais assez solide pour transpercer des trucs avec sans qu'il casse ou coule. Dans les Bics, seulement ceux dont le cylindre est entièrement blanc faisait la job. Éventuellement l'apprentissage des allées vient tout seul, mais c'est vraiment juste ouvrir des boites et cocher des affaires vite le plus important pour améliorer sa performance.

Je me souviens qu'à l'époque je mangeais quand même mal, je passais la plus grosse partie de ma pause à réchauffer une portion individuelle de lasagne du Club Price au micro-ondes et attendre qu'elle soit assez tiède pour pas me brûler avec. C'était une espèce de bouillie de pâtes au goût de tomates avec trop de sel. La salle à manger était minuscule avec juste deux micro-ondes. Les murs oranges flash dégueux comme pour pas qu'on ait le goût de rester là longtemps et les bacs de recyclage de canettes toujours pleins avec l'odeur qui vient avec.

Il y a un gars là qui m'a dit qu'il avait lâché le cégep pour travailler ici temps plein parce qu'il pouvait faire 15 piastres de l'heure. C'était l'été avant que Michael Jackson meurt. Je m'en souviens parce qu'il y a un gars qui trippait ben raide sur Michael. Tellement que quand il est mort je me suis demandé comment il vivait avec ça. Il parlait sans arrêt du roi de la pop mais pas avec des anecdoctes intéressantes ou rien, juste que sa musique était ben bonne. Un autre que je m'imagine aujourd'hui être un mononcle qui fait des interjections déplacés nous parlait de ses prouesses sexuelles avec sa blonde. Il venait de découvrir les cock rings et c'était important de le partager avec le plus de monde possible. Je sentais que c'était une façon de montrer sa dominance comme si on était à l'école mais je me trompe peut-être. Moi je me tenais plus avec un jeune au cégep qui voulait devenir actuaire. À la fin de l'été on s'est échangé nos numéros mais il a jamais répondu. Il m'a fait un fantôme d'amitié avant que ça devienne un vrai mot.

J'ai postulé là comme job d'été après avoir reçu la grosse feuille jaune d'embauche estivale annuelle de Métro dans le Publisac. Comme toutes les jobs d'entrepôt syndiquées, il y a un test de drogue et des radios à passer mais à part de ça ils prennent pas mal tout le monde. En tout cas, je m'étais levé tôt pour aller au EB Games du nouveau développement au bord de l'autoroute à Lachenaie pour acheter FFIV au DS. L'hôpital Lachenaie était pas fini, c'était encore un gros champ et pas l'attrait principal du village de Smart Center. J'étais pas sûr si le jeu allait être disponible au Zellers du Carrefour de la Pointe et c'était plus proche que la Place Versailles.

FFIV pour DS c'était un remake de l'original pour SNES. J'y ai joué pour la première fois quand j'ai été le dernier récipient de la chaine de prêt avec le cousin de mon ami. J'ai fait le tour pendant la semaine de vacances avant un Noel. C'est un JRPG des plus archétypal, même à l'époque. Pratiquement calqué sur DW3 avec plus de focus sur une trame narrative. C'est l'histoire typique d'un chevalier qui remet en question les ordres de son roi et cherche la rédemption pour ses actes ignobles. Surprise il est un descendant d'une race de super humain qui habite sur la lune et en conflit avec l'entité physique de la haine qui veut détruire le monde. Le bon roi a été remplacé par un servant de la haine il y a des années.

La résolution de conflits se fait via des combats qui sont un peu comme des puzzles en temps réels. Comme tout bon JRPG, progressivement le joueur devient assez puissant pour éliminer des entités philosophiques. C'est rien de spécial mais comme j'y ai été exposé à une période formatrice de mon enfance j'y suis particulièrement réceptif. Quand t'es un jeune enfant toute est pas mal cool.

Le remake est décevant parce qu'il tente naivement d'améliorer l'original en lui donnant des graphiques modernes et des personnages qui parlent. Comme Scott McCloud explique dans Understanding Comics, des personnages/images simples permettent de projeter des émotions et de former une connection profonde avec l'oeuvre. Lorsqu'on rajoute des détails, on ne peut plus faire d'identification projective, donc il en revient entièrement à l'oeuvre de fournir le lien émotionel. Or, ce lien émotionel ne peut pas se faire avec le trame narrative simpliste de FFIV. L'ajout de détails et de personnages 3D avec des voix ne fait que donner plus de détails sur du vide qu'on ne peut plus remplir. Je ne connaissais pas le concept d'identification projective mais je savais que quelque chose clochait, le château du début semblait gros et vide. Le cheese de l'histoire ne cliquait pas. L'expérience était banale. C'était du beau rien. La scène indépendante était encore à ses balbutiments, l'expérience m'a éloigné des jeux vidéos un peu.
« Modifié: janvier 31, 2021, 08:21:28 pm par exademine »

MadChuck

  • Mad Chuck Norris
  • Membre
  • *********
  • Messages: 27892
  • Ing. BBQ
  • Respect: +1590
r/wallstreetbets et les short squeeze
« Réponse #17 le: février 01, 2021, 09:40:28 pm »
0
Pas sur avec le probablement, non seulement le niveau d'activité a fait buggé pas mal tous les systèmes et a causé beaucoup de problème technique, mais pour les petits investisseur RobinHood chargeaient zéro transaction et les façon avec lesquelles ils font leur argent ne s'appliquait pas ici, i.e. c'est eux qui payait pour le volume géant de transaction et ça devait leur coûter chère, ils peuvent très bien avoir mis les freins pour des raisons financière et technique et non pas avec des peaux de vins ou solidarité pour des amis.

https://www.nytimes.com/2021/01/29/technology/robinhood-fundraising.html?smid=tw-share

Ils ont eu rapidement à emprunter 500-600 millions pour supporter le volume