Ceci est un forum public. Les Cowboys Fringants dalporto se dissocient des opinions émises sur ce forum.

 L'Encyclopédie du Peuple

Auteur Sujet: Le française  (Lu 6260 fois)

MadChuck

  • Mad Chuck Norris
  • Membre
  • *********
  • Messages: 27892
  • Ing. BBQ
  • Respect: +1590
Le française
« Réponse #150 le: novembre 25, 2020, 02:21:31 pm »
0
Pour quelle(s) raison(s)?

Parce que c'est le fun de brasser des grosses affaires à l'international, et que de facto, quand tu brasses des grosses affaires à l'international, ça se passe en anglais ?

C'est différent je pense, j'ai pas mal eu que des clients international dans mes différents emploi et celui hors de montréal, le travail était fait 100% en Français, le produit vendu, les communications, le soutiens avec les clients étaient pratiquement qu'en Anglais, les réunions et le quotidien avec collègues en Français. C'est deux choses souvent différentes les communications clients et le travail quotidien.

La vraie question est de savoir comment passer à l'anglais tout en gardant une culture et une vitalité française pérenne qui ne soit pas une sorte d'acadianisation folklorique. 

L'erreur est de considérer le tout comme une "guerre", car elle est perdue d'avance. L'autre erreur est de "s'entêter" comme un boursicoteur incapable de se défaire d'un titre perdant ou un joueur incapable de quitter sa machine-à-sous pensant pouvoir se refaire.

Il faut radicalement changer de paradigme.


Je pense qu'on se rejoint la dessus ici Sharl, essayer de devenir Irlandais (ou un autre modèle de peuple qui change de langue mais conserve une identité propre) serait à considérer, réussir ça serait déjà beaucoup, mais c'est peut-être impossible sans avoir une barrière linguistique et Internet.

Lisa

  • A toujours raison
  • Membre
  • ******
  • Messages: 13091
  • Jeannette officielle du forum
  • Respect: +947
Le française
« Réponse #151 le: novembre 25, 2020, 02:40:05 pm »
0

Tu peux l'exiger pour présenter une candidature.


Dans le but de ? En quoi le fait qu'un juge municipal à Red Deer parle français contribue-t-il au fait français au Québec ?

Le lien entre la préservation du français au Québec et le bilinguisme dans le ROC est assez mince à mon avis. C'est pas comme si on était submergé d'immigrants saskatchewanais unilingue anglais.


Le francophone qui habite a Red Deer et qui passe devant le juge devrait pour voir le faire sans difficultés additionnelles.
Qui sait, ça permettrait peut-être une meilleure mobilité intercanadienne.
"It's amazing how I can feel sorry for you and hate you at the same time. I'm sure there's a German word for it." - Lisa

plsavaria

  • Hors-Québec
  • Membre
  • *****
  • Messages: 4538
  • Respect: +360
Le française
« Réponse #152 le: novembre 25, 2020, 03:46:17 pm »
0
Le francophone qui habite a Red Deer et qui passe devant le juge devrait pour voir le faire sans difficultés additionnelles.
Qui sait, ça permettrait peut-être une meilleure mobilité intercanadienne.

Il peut déjà passer devant un juge en français (ou au minimum avec traducteur), c'est demandé dès le début du processus judiciaire (même pour une amende routière).
Mais t'as pas besoin d'avoir tous les juges bilingues à la grandeur du pays pour une poignée de causes possibles.

Dans mon coin de pays, les rares fois (5-6) où une personne avait demandé un procès en français, t'avais le juge francophone d'envoyé, traducteurs présents. Et plaidoyer de culpabilité soumis une fois que rendu compte que le procès était pour avoir lieu sans entorse à la Charte dans tous ces cas.

Poune-Keuz

  • 🤷
  • Membre
  • ****
  • Messages: 3680
  • Allons-y, Alonso!
  • Respect: +251
Le française
« Réponse #153 le: novembre 25, 2020, 04:01:02 pm »
+1

Pour moi, c'est 27 étages au-dessus de déplacé. Si un truc du genre était arrivé à propos de n'importe quel autre enjeu que le déclin du français au Québec, la réaction aurait été bien pire.

"On entend dire que l'équité salariale au Québec n'est pas atteinte" + "Je vais donner le bénéfice du doute" + "Je vais avoir besoin de preuves pour le coire".

"On entend dire qu'il y a de la violence conjugale au Québec" + "Je vais donner le bénéfice du doute" + "Je vais avoir besoin de preuves pour le coire".
C’est probablement parce que je n’étais pas convaincue moi-même - dans le sens que j’entends beaucoup parler du déclin du français à Montréal et dans le reste du Canada, mais pas nécessairement dans le reste du Québec. Mais je n’ai pas fait mes recherches ;)

Je sais que j'ai peut-être l'air du gars qui ne se mêle pas de ses affaires, mais  ne peux m'empêcher de trouver dommage en quelque part que notre langue maternelle puisse devenir étrangère à ce point, ou du moins être un genre de frein ou désavantage.

Et moi donc. En même temps, le français de Poune demeure pas mal irréprochable. C'est pas comme si elle en avait reperdue, alors ça me réconforte quand même un peu.

À l’écrit je m’en sors, mais à l’oral c’est plus difficile, tu demanderas à ma mère  :smiley36: Une chance que je m’en vais en “immersion” pour quelques mois à Maniwaki...

Lisa

  • A toujours raison
  • Membre
  • ******
  • Messages: 13091
  • Jeannette officielle du forum
  • Respect: +947
Le française
« Réponse #154 le: novembre 25, 2020, 04:14:37 pm »
0
Ça revient vite! Et l'inverse aussi. J'ai beaucoup perdu d'anglais après Katimavik, même chose après McGill, mais retourner dans un milieu de travail plus anglophone ça reviendrait vraiment plus vite.
"It's amazing how I can feel sorry for you and hate you at the same time. I'm sure there's a German word for it." - Lisa

Simone

  • Membre
  • *****
  • Messages: 7045
  • Respect: +959
    • Presque végé !
Le française
« Réponse #155 le: novembre 25, 2020, 04:45:48 pm »
0
Le francophone qui habite a Red Deer et qui passe devant le juge devrait pour voir le faire sans difficultés additionnelles.
Qui sait, ça permettrait peut-être une meilleure mobilité intercanadienne.

Il peut déjà passer devant un juge en français (ou au minimum avec traducteur), c'est demandé dès le début du processus judiciaire (même pour une amende routière).
Mais t'as pas besoin d'avoir tous les juges bilingues à la grandeur du pays pour une poignée de causes possibles.

Dans mon coin de pays, les rares fois (5-6) où une personne avait demandé un procès en français, t'avais le juge francophone d'envoyé, traducteurs présents. Et plaidoyer de culpabilité soumis une fois que rendu compte que le procès était pour avoir lieu sans entorse à la Charte dans tous ces cas.

En vertu de la loi sur les langues officielles qui protège le CLOSM de Red Deer en lui fournissant des services en français :smiley16:
« Modifié: novembre 25, 2020, 04:48:44 pm par Simone »
C'est exactement ça qu'est la littérature: d'habiles mensonges qui, secrètement, disent la vérité. - Simone de Beauvoir

Simone

  • Membre
  • *****
  • Messages: 7045
  • Respect: +959
    • Presque végé !
Le française
« Réponse #156 le: novembre 25, 2020, 04:48:22 pm »
0
(ça aurait pu être n'importe quelle autre rencontre gouvernemental rempli à 100% d'élu Québécois qui doit passer à l'anglais à cause de quelqu'un née ici et éduqué jusqu'à la maîtrise ici)

Ça dépend souvent du chairman. INDU, qui est un des plus importants comité parlementaire sur l'industrie, les sciences et l'innovation, se passe souvent en français même si la plupart des intervenants sont des anglophones, parce que la présidente est Sherry Romanado, députée de Saint-Lambert qui parle très bien français, et le VP est Sébastien Lemire du Bloc Québécois.

Ceci dit, pour la ministre Joly et pour ma sous-ministre, j'ai la consigne de fournir le minimum d'anglais requis dans les discours et allocutions parce qu'elles tiennent à représenter le fait français dans les cas où, justement, tout le monde prend un peu trop pour acquis que l'anglais est la langue commune.

En tout cas.

Le monde fascinant des affaires parlementaires  :smiley36:
« Modifié: novembre 25, 2020, 04:50:32 pm par Simone »
C'est exactement ça qu'est la littérature: d'habiles mensonges qui, secrètement, disent la vérité. - Simone de Beauvoir

Cinéphile

  • Membre
  • ******
  • Messages: 10000
  • Respect: +947
Le française
« Réponse #157 le: novembre 25, 2020, 05:08:19 pm »
0
Merci pour les précisions Poune.

Ça revient vite! Et l'inverse aussi. J'ai beaucoup perdu d'anglais après Katimavik, même chose après McGill...

...même chose quand t'as arrêté d'écouter Seinfeld après cinq épisodes.

Some would compare Elvis to God. I'll admit he's good, but he's no Elvis.

Lisa

  • A toujours raison
  • Membre
  • ******
  • Messages: 13091
  • Jeannette officielle du forum
  • Respect: +947
Le française
« Réponse #158 le: novembre 25, 2020, 05:42:00 pm »
0
C'parce que j'étais obligée de courir en même temps haha.
"It's amazing how I can feel sorry for you and hate you at the same time. I'm sure there's a German word for it." - Lisa

Cinéphile

  • Membre
  • ******
  • Messages: 10000
  • Respect: +947
Le française
« Réponse #159 le: novembre 25, 2020, 06:17:59 pm »
0
Courir c'est tellement les années 2010.

En 2020 il faut ramer!

Some would compare Elvis to God. I'll admit he's good, but he's no Elvis.

Lisa

  • A toujours raison
  • Membre
  • ******
  • Messages: 13091
  • Jeannette officielle du forum
  • Respect: +947
"It's amazing how I can feel sorry for you and hate you at the same time. I'm sure there's a German word for it." - Lisa

Cinéphile

  • Membre
  • ******
  • Messages: 10000
  • Respect: +947
Le française
« Réponse #161 le: novembre 27, 2020, 12:29:00 pm »
0
Je ne sais pas jusqu'où la CAQ est prête à aller là-dedans.

Un article récent me rappelait qu'ils ont hérité du fond de commerce de l'ADQ, dont une bande de parents enragés qui tiennent à ce que leurs enfants aillent à l'école en anglais. En même temps, Legault avait l'air vraiment outré par les récentes données et la diffficulté de se faire servir en français dans les commerces de Montréal. Mais ça reste le même Legault qui a donnée le feu vert à l'agrandissement de Dawson.

Je suis curieux de voir leur réforme cet hiver. Ça doit discuter fort en arrière des portes. J'espère que Geneviève Guilbaut est du bon bord...
Some would compare Elvis to God. I'll admit he's good, but he's no Elvis.

Ring0

  • Membre
  • ****
  • Messages: 3014
  • Respect: +398
Le française
« Réponse #162 le: novembre 27, 2020, 01:22:36 pm »
+1
Je me souviens que jadis Jean-Martin Aussant et son Option nationale s'étaient prononcé contre la possibilité d'aller au cégep en anglais pour les francophones.

Or en même temps, Aussant envoyait ses jumeaux dans une garderie de luxe (à 150$/jour) unilingue anglaise.

Probablement que ses jumeaux qui ont été initié à l'anglais dès leurs plus jeunes âges n'auront pas besoin de fréquenter un cégep anglophone pour parfaire leurs compétences en anglais. Or cette opportunité n'est pas donné à tout le monde.

Les cégeps anglophones sont la meilleures option pour les francophones qui veulent combler les lacunes de l'enseignement de l'anglais dans le réseau public francophone. Si la qualité de l'enseignement de l'anglais au secondaire public était meilleure, je suis certain que la demande pour les cégeps anglophones serait moins forte.

plsavaria

  • Hors-Québec
  • Membre
  • *****
  • Messages: 4538
  • Respect: +360
Le française
« Réponse #163 le: novembre 29, 2020, 01:55:08 pm »
0
En vertu de la loi sur les langues officielles qui protège le CLOSM de Red Deer en lui fournissant des services en français :smiley16:

C'est a la grandeur de la province ici les proces en francais ou en anglais (ou du moins avec interpretes), pas juste dans les CLOSM (j'aurais pense que ce soit le cas a la grandeur du pays).

Cinéphile

  • Membre
  • ******
  • Messages: 10000
  • Respect: +947
Le française
« Réponse #164 le: décembre 03, 2020, 03:02:24 pm »
0
Questions de Raquel Fletcher de Global news à Paul St-Pierre Plamondon

https://www.facebook.com/watch/?v=388572155792578

L'intégral de l'échange avec Raquel Fletcher, journaliste de Global news, qui a tenté à 4 reprises de me faire dire que l'éducation en anglais a plus de valeur qu’une éducation en français.

Cet échange est pertinent car cette journaliste a publié une version tronquée de notre échange sur son compte twitter, qui est ensuite devenue virale et qui a entraîné un pluie d'insultes gratuites à mon égard. Vous pouvez consulter son tweet avec la version tronquée de l'échange et les commentaires méprisants ici.



« Modifié: décembre 03, 2020, 03:05:04 pm par Cinéphile »
Some would compare Elvis to God. I'll admit he's good, but he's no Elvis.

Ring0

  • Membre
  • ****
  • Messages: 3014
  • Respect: +398
Le française
« Réponse #165 le: décembre 03, 2020, 03:32:30 pm »
0
Je veux entendre PSPP parler danois.

Lisa

  • A toujours raison
  • Membre
  • ******
  • Messages: 13091
  • Jeannette officielle du forum
  • Respect: +947
Le française
« Réponse #166 le: décembre 03, 2020, 03:40:45 pm »
0
Les cégeps anglophones sont la meilleures option pour les francophones qui veulent combler les lacunes de l'enseignement de l'anglais dans le réseau public francophone. Si la qualité de l'enseignement de l'anglais au secondaire public était meilleure, je suis certain que la demande pour les cégeps anglophones serait moins forte.

Anglais intensif en 6e année, et programme enrichi au secondaire, je suis sortie de là suffisamment outillée en anglais pour travailler dans les deux langues. Après ça, une année d'immersion au Canada anglais après le CEGEP, ça a fait la job en masse, puis bac francophone, maitrise anglophone, et voilà.
"It's amazing how I can feel sorry for you and hate you at the same time. I'm sure there's a German word for it." - Lisa

Ring0

  • Membre
  • ****
  • Messages: 3014
  • Respect: +398
Le française
« Réponse #167 le: décembre 03, 2020, 03:53:40 pm »
0
Anglais intensif en 6e année, et programme enrichi au secondaire, je suis sortie de là suffisamment outillée en anglais pour travailler dans les deux langues. Après ça, une année d'immersion au Canada anglais après le CEGEP, ça a fait la job en masse, puis bac francophone, maitrise anglophone, et voilà.

C'est quoi la disponibilité actuelle des classes d'anglais intensif en 6ième années ? Dans mon temps, il y en avais 1 seule dans toute ma commission scolaire et il aurait fallu que mes parents fassent 45 minutes de route matin et soir pour que je puisse la fréquenter.

MadChuck

  • Mad Chuck Norris
  • Membre
  • *********
  • Messages: 27892
  • Ing. BBQ
  • Respect: +1590
Le française
« Réponse #168 le: décembre 03, 2020, 04:27:21 pm »
0
Les cégeps anglophones sont la meilleures option pour les francophones qui veulent combler les lacunes de l'enseignement de l'anglais dans le réseau public francophone.
Anglais intensif en 6e année, et programme enrichi au secondaire, je suis sortie de là suffisamment outillée en anglais pour travailler dans les deux langues. Après ça, une année d'immersion au Canada anglais après le CEGEP, ça a fait la job en masse, puis bac francophone, maitrise anglophone, et voilà.

J'imagine que c'est une blague, mais suggère tu que faire une Année d'immersion, avoir accès a un programme spécial d'anglais intensif au primaire, maîtrise en Anglais deviennent soit la norme soit est une meilleure option que prendres des cours dans le cégep anglophone le plus proche ? En quoi c'est meilleur, la première semble couter une fortune en argent et en temps, celle du cégep coûtent absolument zéro temps dans ton parcours professionnel et est souvent à coup supplémentaire nulle.

A Gaspé il y avait les deux cégeps dans la même bâtissent ce qui rendait très facile de choisir les cours dans le réseau anglais qui avaient de meilleures prof que dans le réseau francophone.

Cinéphile

  • Membre
  • ******
  • Messages: 10000
  • Respect: +947
Le française
« Réponse #169 le: décembre 03, 2020, 04:35:48 pm »
0
...y arrive quoi avec Pontiak au fait?
Some would compare Elvis to God. I'll admit he's good, but he's no Elvis.

Poune-Keuz

  • 🤷
  • Membre
  • ****
  • Messages: 3680
  • Allons-y, Alonso!
  • Respect: +251
Le française
« Réponse #170 le: décembre 03, 2020, 05:58:27 pm »
0
Anglais intensif en 6e année, et programme enrichi au secondaire, je suis sortie de là suffisamment outillée en anglais pour travailler dans les deux langues. Après ça, une année d'immersion au Canada anglais après le CEGEP, ça a fait la job en masse, puis bac francophone, maitrise anglophone, et voilà.

C'est quoi la disponibilité actuelle des classes d'anglais intensif en 6ième années ? Dans mon temps, il y en avais 1 seule dans toute ma commission scolaire et il aurait fallu que mes parents fassent 45 minutes de route matin et soir pour que je puisse la fréquenter.


En effet... venant de Maniwaki je n’ai jamais eu accès à aucun programme spécial à l’école malheureusement. Et nos cours d’anglais étaient une vraie joke. Une chance que j’ai appris par moi-même en regardant des séries télé et en lisant en anglais, mais j’avais beaucoup de difficulté à le parler :( Ce n’est qu’en voyageant que je me suis améliorée.

Mais c’est un beau parcours, Lisa :)
« Modifié: décembre 03, 2020, 06:05:04 pm par Poune-Keuz »

Simone

  • Membre
  • *****
  • Messages: 7045
  • Respect: +959
    • Presque végé !
Le française
« Réponse #171 le: décembre 03, 2020, 06:06:46 pm »
0
...y arrive quoi avec Pontiak au fait?

Il est en train de remonter une vieille Sunfire from scratch. Tout va bien.
C'est exactement ça qu'est la littérature: d'habiles mensonges qui, secrètement, disent la vérité. - Simone de Beauvoir

cantabile

  • Membre
  • ******
  • Messages: 10351
  • Respect: +1049
Le française
« Réponse #172 le: décembre 04, 2020, 09:48:04 am »
0

C'est quoi la disponibilité actuelle des classes d'anglais intensif en 6ième années ? Dans mon temps, il y en avais 1 seule dans toute ma commission scolaire et il aurait fallu que mes parents fassent 45 minutes de route matin et soir pour que je puisse la fréquenter.

C'est plus disponible qu'avant ça c'est certain. À l'école de mes enfants, ce sont la moitié des enfants qui peuvent accéder aux classes d'anglais intensif (moitié de l'année en anglais) et ça ressemble pas mal à ça dans l'ensemble de la commission scolaire.
« Modifié: décembre 04, 2020, 10:53:32 am par cantabile »
Les gens....

Tam!

  • Membre
  • *******
  • Messages: 16738
  • Respect: +1741
Le française
« Réponse #173 le: décembre 04, 2020, 09:51:44 am »
+1

Je lisais les commentaires souvent vicieux sous le message de l’OQLF sur le take-out. Et je trouvais formidable l’outrecuidance que certains Anglos peuvent avoir, parfois, outrecuidance qui est directement liée à ce qu’on peut appeler un « privilège anglophone » : comme le concept de privilège blanc, ce privilège vient de ne jamais savoir ce que c’est d’être dans la peau de l’autre.

De la même façon que le Blanc-francophone-Tremblay-baptisé ne saura jamais ce que c’est que de se faire intercepter par la police pour un supposé contrôle de routine, il y a des Anglos qui ne sauront jamais ce que c’est que la condition de Gaulois d’Amérique, ce que c’est que de vivre sous la menace de l’effacement culturel.


https://plus.lapresse.ca/screens/04cd525e-76a2-43ad-ab0e-b4454b12ae9a__7C___0.html?utm_content=buffercad6c&utm_medium=social&utm_source=facebook.com&utm_campaign=buffer&fbclid=IwAR2BRE1nszUYEwXy01O7cRGUy_aZXJnjoPc-ssGDCGHX5OErMjmQ70NLgtM

Cinéphile

  • Membre
  • ******
  • Messages: 10000
  • Respect: +947
Le française
« Réponse #174 le: décembre 04, 2020, 10:27:42 am »
0
À ceci : "il y a des Anglos qui ne sauront jamais ce que c’est que la condition de Gaulois d’Amérique, ce que c’est que de vivre sous la menace de l’effacement culturel."

J'ajoute aussi ce qu'il dit plus loin :

(...) ton ras-le-bol est l’illustration même d’un certain privilège anglo : tu n’as pas à te demander si ta langue va encore constituer une masse critique dans 50 ans.

@Poune, si je peux me permettre, n'ayant pas vécu ici depuis huit ans, y a peut-être un peu ce constat-là qui te manque quand tu disais :

certaines causes sont devenues plus importantes pour moi que la souveraineté du Québec. Je serai également toujours pour la protection du français, mais d'une façon qui inclut réellement tous les gens qui "vivent" au Québec.

Je vois ça un peu comme le masque d'oxygène qui tombe du plafond dans les avions en cas de dépressurisation. L'importance de l'enfiler soi-même en priorité pour ne pas s'évanouir afin de pouvoir aider la personne à côté de soi à l'enfiler à son tour.

On peut discuter longtemps du niveau de dépressurisation du Québec, mais c'est un fait que ça ne s'en va pas en s'améliorant. Et plus on étouffe, plus ça peut devenir difficile de donner de l'air aux autres.
Some would compare Elvis to God. I'll admit he's good, but he's no Elvis.

Lisa

  • A toujours raison
  • Membre
  • ******
  • Messages: 13091
  • Jeannette officielle du forum
  • Respect: +947
Le française
« Réponse #175 le: décembre 04, 2020, 11:13:32 am »
0
Exact, les classes d'anglais intensif sont vraiment rendue monnaie courante.

Et Poune et Mad: Ce que je disais, justement, c'est que primaire et secondaire donne assez d'anglais pour pouvoir se débrouiller à travailler une job étudiante qui te demande de parler anglais, ce que dans le fond est ben correct pour ben du monde. Pour vraiment être compétent à parler, c'est juste en voyageant/immersion que ça se place. Donc je dis la même affaire.

Après, pour vrai, les jeunes sont tellement plus exposés avec l'internet, qu'ils sont vraiment très fonctionnel pour la base en anglais en sortant du secondaire, je pense, beaucoup plus qu'avant, et surtout dans la grande région métropolitaine, pour les gaspésiens et maniwakiens qui voudraient évidemment ajouter des particularités ;)
"It's amazing how I can feel sorry for you and hate you at the same time. I'm sure there's a German word for it." - Lisa

MadChuck

  • Mad Chuck Norris
  • Membre
  • *********
  • Messages: 27892
  • Ing. BBQ
  • Respect: +1590
Le française
« Réponse #176 le: décembre 04, 2020, 12:30:52 pm »
0
Pour vraiment être compétent à parler, c'est juste en voyageant/immersion que ça se place. Donc je dis la même affaire.

J'ai l'impression qu'un 2 ans dans un cégep Anglophone avec un groupe d'amis anglo doit faire pas mal plus qu'un voyage et extrèmement moins chère (en quoi c'est pas de manière évident une façon supérieur ?).

Lisa

  • A toujours raison
  • Membre
  • ******
  • Messages: 13091
  • Jeannette officielle du forum
  • Respect: +947
Le française
« Réponse #177 le: décembre 04, 2020, 12:33:40 pm »
0
Oui, je dis pas que ça fait rien, mais je peux te dire que ça diminue énormément la compétence en français par contre.


Mon opinion est que le cegep en francais devrait être obligatoire à tous ceux touchés par la loi 101.
"It's amazing how I can feel sorry for you and hate you at the same time. I'm sure there's a German word for it." - Lisa

MadChuck

  • Mad Chuck Norris
  • Membre
  • *********
  • Messages: 27892
  • Ing. BBQ
  • Respect: +1590
Le française
« Réponse #178 le: décembre 04, 2020, 01:00:51 pm »
0
À ceci : "il y a des Anglos qui ne sauront jamais ce que c’est que la condition de Gaulois d’Amérique, ce que c’est que de vivre sous la menace de l’effacement culturel."

Il je pense sous estime l'énorme facilité et naturel pour les humains/sociétés de vivre sous cette peur, les gens qui votent Trump vivent sous cette menace, tous les 2, les Serbes et les Croates pensait vivre sous la menace de l'effacement culturel quand il se faisait la guerre à l'un et l'autre, les Anglais d'Angleterre qui votent Brexit étaient probablement pour plusieurs sous cette peur. Je ne serais pas surpris si c'était ultra commun.

- Quel pourcentage d'anglo Québécois sont actuellement des Anglais ? Plusieurs sont Irlandais, Écossais, Italien, Grec, Juif et autre
- Les plus jeunes, les Anglais du Québec qui ont vécu les 2 référendums ont certainement connu cette menace.
- Les pourcentages d'enfant de parent Anglais diminue a vitesse grand V ainsi que leur institutions et avec une perceptions que les enfants des nouveaux doivent passer par le système français dans un monde ou les populations occidentals décline sans apport d'immigration ça peut sonner comme juste une question de temps
- Ils non plus de Télévision, moins en moins de radio, leur visibilité/production culturel est assez basse
- Des villes Anglaises comme Sherbrooke, Douglastown ont été colonisé
- La part de protestantisme/Anglican au Québec diminue assez rapidement
- Pour eux le CHUM vs MUCH est un bien plus gros sujet qui les touchent beaucoup plus que chez les Francophones je pense, parce qu'ils ont en général plus peur pour leur institution (face aux gouvernement du moins) que nous.
- Si tu voyais la face que certains Anglophone ont quand ils pensent que la personne entrain de prendre des notes dans leur buffet est peut-être un inspecteur de l'office de la langue Française.
- Si on lit leur quotidiens ils semble vivent encore avec cette peur, les petits journaux du WestIsland sont obsédé par cette disparition, leur efforts bien plus grand dans leur système scolaires est probablement une réflexion de cette peur.


Oui ils ont aucune peur de pouvoir écouter beaucoup de chose dans leur langue en Anglais sur Netflix, mais la culture Anglaise historique Québécoise (le Molson/Browfman/McGill disparaît autant sinon beaucoup plus rapidement que celle Canadienne Française je pense.

Ce qu'ils dit est peut-être vrai chez les plus jeunes qui se fou de voir le WASP disparaître du Québec ou encore qui ne sont pas anglais de toute façon et qui n'espère par leur culture "survivre" plus que quelque restaurant sympathiques.
« Modifié: décembre 04, 2020, 01:03:30 pm par MadChuck »

Cinéphile

  • Membre
  • ******
  • Messages: 10000
  • Respect: +947
Le française
« Réponse #179 le: décembre 04, 2020, 02:43:28 pm »
+1
Y en a aucun là-dedans qui se demande si sa langue "va encore constituer une masse critique dans 50 ans", Mad.

Chaque jour que les anglophones reculent d'un pas, ils avancent de 27 le lendemain. Chaque fois qu'un petit journal de quartier anglo ferme ses portes, t'as un Netflix qui est fondé.

L'inverse est loin d'être vrai.
Some would compare Elvis to God. I'll admit he's good, but he's no Elvis.

MadChuck

  • Mad Chuck Norris
  • Membre
  • *********
  • Messages: 27892
  • Ing. BBQ
  • Respect: +1590
Le française
« Réponse #180 le: décembre 04, 2020, 03:45:43 pm »
0
Y en a aucun là-dedans qui se demande si sa langue "va encore constituer une masse critique dans 50 ans", Mad.

Chaque jour que les anglophones reculent d'un pas, ils avancent de 27 le lendemain. Chaque fois qu'un petit journal de quartier anglo ferme ses portes, t'as un Netflix qui est fondé.

L'inverse est loin d'être vrai.

C'est faire un mouvement entre langue et culture ici (ou réduire la culture à la langue parlé, comme si Friends était de la culture Québécois Anglophone), Lagacé parle :
À ceci : "il y a des Anglos qui ne sauront jamais ce que c’est que la condition de Gaulois d’Amérique, ce que c’est que de vivre sous la menace de l’effacement culturel."

Et non pas d'effacement linguistic.

Le contenu Québécois historique Anglais sur Netflix doit frôler le zéro et le rouleaux compresseur culturelle anglos non Québécois ni même Canadien doit faire partie des plus grand accélérateur de leur effacement culturel. Les Francophones ont tou.tv, illico en streaming, etc... les Anglo Québécois ont quoi ? Absolument rien de comparable il me semble.

On ne regarde pas la production culturel française de france (et leur accessibilité ici) tant que ça, quand on parle de la survie de la culture des québécois Francophones, mais Netflix aiderait a préserver celle des anglo Québécois ?

Si on défini l'effacement culturel (ou son absence) de ceux-ci par:

Quel est la différence culturel entre un anglo historique Québécois moyen et un anglophone moyen dans le monde anglo saxon occidentaux.
Quel pourcentage des Québécois sont des anglophone historique Québécois
La santé, la quantité et l'influence des institutions Québécoise Anglaise
La présence du protestantisme et de ses valeurs

Une bonne partie doivent bien vivre dans la peur (de manière justifier ou non, ça c'est une autre histoire, les Anglais d'origine en Angleterre et aux États-Unis ont cette peur au ventre après tout), je pense qu'un indice La Voie pourrait donner une idée, a quel point dans ta culture les saisons de la voix (le choix des juges, leur comportement, le comportement des candidats, le décord, le choix des chansons) est différent de la version américaine. The Voice China est complètement différent, Russie pas mal différent, Anglo historique Québécois........ (Leur culture nous est tellement invisible qu'on ne saurait dire)
« Modifié: décembre 04, 2020, 04:27:10 pm par MadChuck »

Tam!

  • Membre
  • *******
  • Messages: 16738
  • Respect: +1741
Le française
« Réponse #181 le: décembre 15, 2020, 08:59:06 am »
0
Au bout du fil, Marc Termote n’est pas optimiste.

Le français se fragilise dans le Grand Montréal, et le démographe ne voit pas de solution facile pour remédier à la situation.


https://www.lapresse.ca/actualites/2020-12-15/le-demographe-pessimiste.php

L’indifférence face à la langue est une autre tendance de fond. Selon un récent sondage Léger, 58 % des 18-34 ans ne jugent pas important de se faire aborder en français dans les commerces

Cinéphile

  • Membre
  • ******
  • Messages: 10000
  • Respect: +947
Le française
« Réponse #182 le: décembre 15, 2020, 10:27:25 am »
0
L’indifférence face à la langue est une autre tendance de fond. Selon un récent sondage Léger, 58 % des 18-34 ans ne jugent pas important de se faire aborder en français dans les commerces

Une des pires stats que j'ai lu en 10-15 ans de forum.
Some would compare Elvis to God. I'll admit he's good, but he's no Elvis.

Cinéphile

  • Membre
  • ******
  • Messages: 10000
  • Respect: +947
Le française
« Réponse #183 le: décembre 15, 2020, 10:30:05 am »
0
Va falloir que le plan de la CAQ soit crissement maladroit ou aille loin en maudit pour pas que je ne l'appuie.
Some would compare Elvis to God. I'll admit he's good, but he's no Elvis.

Cinéphile

  • Membre
  • ******
  • Messages: 10000
  • Respect: +947
Le française
« Réponse #184 le: décembre 16, 2020, 07:57:48 am »
0
Toujours pas acheté l'autobiograohie de Woody Allen. Là j'écoute cet échange avec Seinfeld à 5m45 et j'ai comme pu le choix.

https://www.youtube.com/watch?v=4fjgHSetnrE

Maintenant ma question (et je ne me rappelle jamais d'avoir eu à penser à ça), quand on dit qu'on vote avec son portefeuille : j'achète ça en anglais ou en français?

D'instinct, j'aurais opté pour l'anglais, non seulement parce que c'est langue originale, mais Allen, ça risque fort d'être witty et j'ai un peu peur de ne pas retrouver cette saveur dans la traduction.

En même temps, ça m'emmerde un peu de faire partie des statistiques du genre : la vente de livre francophones en baisse au Québec.

C'est 40$, je suis quand même pas pour en acheter deux...



Some would compare Elvis to God. I'll admit he's good, but he's no Elvis.

dalporto

  • Expert en tout et en rien, mais surtout en rien.
  • Membre
  • ******
  • Messages: 11204
  • Admin capo di tutti i capi
  • Respect: +1019
Le française
« Réponse #185 le: décembre 16, 2020, 08:16:57 am »
0
T'achètes rien d'un agresseur sexuel le mononc'.

Tu fais parti du problème de la CULTURE DU VIOL!!!

Cinéphile

  • Membre
  • ******
  • Messages: 10000
  • Respect: +947
Le française
« Réponse #186 le: décembre 16, 2020, 08:22:03 am »
0
Ok, maintenant que la joke est faite. On fait quoi avec ça? On commence-t-on à acheter des livres uniquement en français pour résister? Est-ce là que nous sommes rendus?
Some would compare Elvis to God. I'll admit he's good, but he's no Elvis.

dalporto

  • Expert en tout et en rien, mais surtout en rien.
  • Membre
  • ******
  • Messages: 11204
  • Admin capo di tutti i capi
  • Respect: +1019
Le française
« Réponse #187 le: décembre 16, 2020, 08:28:40 am »
+1
Il ne faut pas juste que ce soit en français, ça prend du contenu 100% québécois.

Je te suggère la biographie de Michel Girouard.

dalporto

  • Expert en tout et en rien, mais surtout en rien.
  • Membre
  • ******
  • Messages: 11204
  • Admin capo di tutti i capi
  • Respect: +1019
Le française
« Réponse #188 le: décembre 16, 2020, 08:29:48 am »
0
Celle de Jean Guilda pourrait être acceptable dans l'absolu.

Ou l'un des essais d'Iluvalar, ça doit bin se vendre en quelque part.
« Modifié: décembre 16, 2020, 08:31:40 am par dalporto »

Tam!

  • Membre
  • *******
  • Messages: 16738
  • Respect: +1741
Le française
« Réponse #189 le: décembre 16, 2020, 09:37:52 am »
0

Maintenant ma question (et je ne me rappelle jamais d'avoir eu à penser à ça), quand on dit qu'on vote avec son portefeuille : j'achète ça en anglais ou en français?


Pour moi ça pas d'importance ou d'impact. Ou très très peu.  Tu achètes déjà du contenu américain, donc qu'il soit traduit ou non...

Ton "vote " est plus en lien avec où tu te le procure. (Amazon, Renaud-Bray, Libraires.ca...etc) 

emsi

  • Section Arts 4 LIFE
  • Membre
  • ****
  • Messages: 3092
  • minuscules toutes
  • Respect: +359
Le française
« Réponse #190 le: décembre 16, 2020, 10:05:57 am »
+2

Maintenant ma question (et je ne me rappelle jamais d'avoir eu à penser à ça), quand on dit qu'on vote avec son portefeuille : j'achète ça en anglais ou en français?


Pour moi ça pas d'importance ou d'impact. Ou très très peu.  Tu achètes déjà du contenu américain, donc qu'il soit traduit ou non...

Ton "vote " est plus en lien avec où tu te le procure. (Amazon, Renaud-Bray, Libraires.ca...etc) 

*tousse* leslibraires.ca  :smiley9:
je lévite.

Simone

  • Membre
  • *****
  • Messages: 7045
  • Respect: +959
    • Presque végé !
Le française
« Réponse #191 le: décembre 16, 2020, 10:07:45 am »
+1
Je suis d'accord, pour moi, tant que tu achètes du contenu québécois de temps en temps (ce qui est sans aucun doute ton cas), que tu achètes un livre américain en langue originale ou en traduction, ça ne change rien du tout.

Pour un livre comme ça, j'aurais probablement fait une suggestion d'achat à ma bibliothèque, ils n'en refusent jamais, et comme nous avons des CLOSM de langue anglaise à Longueuil, ils achètent dans les deux langues. Ça devient automatiquement une réservation qu'il ne me reste plus qu'à aller cueillir à la bibliothèque qui est au coin de ma rue quand le livre est relié et entré dans le système. J'achète beaucoup moins de livres depuis que j'ai le temple des livres dans ma cour.

De mon côté, je lis plus lentement en anglais, et ça me fatigue plus. Comme j'essaie de maintenir un certain rythme de croisière avec mes lectures (sinon, je n'aurai jamais fini de tout lire, vous comprenez?), je lis souvent les biographies en français, mais les autobiographies dans la langue originale quand c'est possible. Par exemple, j'ai acheté le premier volume de l'autobiographie de Mark Twain en anglais (et je l'ai acheté à Hartford, dans la boutique souvenir adjacente à la maison de Samuel Clemens que l'ont peut visiter, ce qui est incroyablement concept :smiley16:) mais quand fourchette m'a offert pour ma fête l'incroyable biographie de Malcom X rédigée par Manning Marable (récipiendaire du prix Pulitzer en 2012), il me l'a offerte en français, pour épargner mon cerveau déjà pas mal surchargé par les notes de breffage et les portraits sectoriels ennuyeux que je dois avaler à la journée longue pour écrire des allocutions pertinentes de temps en temps.

Bref. C'est ça qu'y'est ça.

En même temps que l'autobiographie de Woody Allen dans la langue de ton choix, ajoute Ténèbre de Paul Kawczak à ta commande sur leslibraires.ca et tout va bien aller.  :smiley9:
C'est exactement ça qu'est la littérature: d'habiles mensonges qui, secrètement, disent la vérité. - Simone de Beauvoir

Cinéphile

  • Membre
  • ******
  • Messages: 10000
  • Respect: +947
Le française
« Réponse #192 le: décembre 16, 2020, 12:10:26 pm »
0
Bon, tous de bons messages. Ça va m'aider à mieux dormir.

Simone, l'idée est bonne d'acheter en même temps un livre de plus en français que je n'aurais fait. Peut-être celui que tu proposes. Peut-être pas. :smiley17:

Comme vous tous, je lis beaucoup d'anglais sur le web, mais moins en ce qui a trait aux livres. Sauf que dans ce cas-ci pour les raisons expliquées, je préfère nettement ça.

Merci forum
Some would compare Elvis to God. I'll admit he's good, but he's no Elvis.

Cinéphile

  • Membre
  • ******
  • Messages: 10000
  • Respect: +947
Le française
« Réponse #193 le: mars 06, 2021, 10:08:25 am »
+1
Inspirant:

https://ici.radio-canada.ca/nouvelle/1775157/ensaf-haidar-badawi-candidate-bloc-quebecois-sherbrooke

Ensaf Haidar explique qu’elle a choisi de porter les couleurs de Bloc québécois parce qu’elle aime le Québec.

Le Québec m'a aidée beaucoup. Il m'a soutenue beaucoup, dit-elle.

Elle souligne ressentir beaucoup de gratitude envers le Bloc québécois, qui la soutient depuis des années dans sa lutte pour la libération de son mari et a notamment réussi à faire adopter à l'unanimité à la Chambre des communes en janvier une motion réclamant d’accorder la citoyenneté canadienne à M. Badawi.

Elle affirme également se reconnaître dans le discours souverainiste du Bloc québécois.

Moi, je vois le Québec comme un pays. Parce que quand je suis sortie, quand j'ai voyagé à Ottawa ou en Ontario, je trouve que c'était comme sortir du pays. Le Québec est assez grand pour être un pays. Il a sa culture. Il a sa langue, pense-t-elle.

Ensar Haidar partage également certaines valeurs communes avec le parti bloquiste, elle qui a témoigné en faveur de la laïcité en novembre dernier lors du procès visant à invalider la Loi sur la laïcité de l'État, adoptée en juin 2019 par l'Assemblée nationale.

Le voile, ce n’est pas la religion. […] J’ai quitté [l’Arabie saoudite] parce que c’est difficile pour une femme d’y vivre une vie normale. Je suis musulmane, mais la religion, c’est personnel, avait entre autres déclaré Ensaf Haidar à la Cour supérieure du Québec.

Bémol peut-être à sa candidature, Mme Haidar parle un français difficile, élément qu’elle-même ne considère pas comme un obstacle.

Quand on me parle, je comprends tout, assure-t-elle, disant pouvoir compter sur la possibilité de préparer ses discours. C'est sûr que c'est comme ça que ça se passera pour moi. Je ne vais pas parler sans préparation, maintient-elle.


Peut-on vouloir plus que ça?
Some would compare Elvis to God. I'll admit he's good, but he's no Elvis.

Lisa

  • A toujours raison
  • Membre
  • ******
  • Messages: 13091
  • Jeannette officielle du forum
  • Respect: +947
Le française
« Réponse #194 le: mars 06, 2021, 02:31:56 pm »
+1
Ruth parlait pas vraiment francais non plus.

Go Mme Haidar! <3
"It's amazing how I can feel sorry for you and hate you at the same time. I'm sure there's a German word for it." - Lisa

MadChuck

  • Mad Chuck Norris
  • Membre
  • *********
  • Messages: 27892
  • Ing. BBQ
  • Respect: +1590
Le française
« Réponse #195 le: mars 07, 2021, 06:48:19 pm »
0
La phrase Ottawa ou en Ontario fait probablement beaucoup de sens en pratique.

dalporto

  • Expert en tout et en rien, mais surtout en rien.
  • Membre
  • ******
  • Messages: 11204
  • Admin capo di tutti i capi
  • Respect: +1019
Le française
« Réponse #196 le: mars 07, 2021, 06:52:53 pm »
0
Dans la région d'Ottawa, toutes les pancartes sont bilingues.

MadChuck

  • Mad Chuck Norris
  • Membre
  • *********
  • Messages: 27892
  • Ing. BBQ
  • Respect: +1590
Le française
« Réponse #197 le: mars 07, 2021, 07:11:49 pm »
0
Dans la région d'Ottawa, toutes les pancartes sont bilingues.

C'est ce que je voulais dire, ça doit être un monde de différence entre Ottawa et être vraiment en Ontario.

dalporto

  • Expert en tout et en rien, mais surtout en rien.
  • Membre
  • ******
  • Messages: 11204
  • Admin capo di tutti i capi
  • Respect: +1019
Le française
« Réponse #198 le: mars 07, 2021, 07:24:17 pm »
0
Je peux aussi te dire qu'à même pas 30 minutes de là, les anglos trouvent ça mongol.

Y'en a probablement à Ottawa même remarque.