Ceci est un forum public. Les Cowboys Fringants dalporto se dissocient des opinions émises sur ce forum.

 L'Encyclopédie du Peuple

Auteur Sujet: La pénurie de main d'oeuvre dans un sujet  (Lu 545 fois)

dalporto

  • Expert en tout et en rien, mais surtout en rien.
  • Membre
  • ******
  • Messages: 12409
  • Admin capo di tutti i capi
  • Respect: +1335
La pénurie de main d'oeuvre dans un sujet
« le: juin 16, 2022, 07:50:19 am »
0
C'est quoi qu'il se passe?

Sont rendus où les employés?

Pourquoi au dépanneur et au comptoir des charcuteries je me fais majoritairement servir par des personnes âgées de 70 ans et plus?

Où sont les jeunes?

Pourquoi on engage du monde pas de diplômes (sur la construction, il y a 10 ans, tu travaillais 2 mois par année, là ils engagent du monde qui se sont inscrit au DEP).

C'est encore à cause de la PCU?

Avec la bourse qui crashe, ça va revirer de bord?

Snookey

  • Membre
  • ******
  • Messages: 10558
  • Respect: +649
La pénurie de main d'oeuvre dans un sujet
« Réponse #1 le: juin 16, 2022, 08:40:29 am »
+1
Sont toutes sur Onlyfans. Ça veut pu travailler ces jeunes-là.

Tam!

  • Membre
  • *******
  • Messages: 17580
  • Respect: +1950
La pénurie de main d'oeuvre dans un sujet
« Réponse #2 le: juin 16, 2022, 09:55:52 am »
0
Ça fait un an que je me pose cette question. Je peux comprendre que la pandémie a amené plusieurs personnes à prendre leur retraite plus tôt que prévu et qu'il y a moins eu d'immigrations depuis deux ans, mais quand même ça m'étonne que ça soit autant un problème.

Faut dire que le phénomème était déjà commencé avant la pandémie (population vieillissante). Celle-ci l'a accentué.
Ex-emo viré woke avec le temps

sharl

  • Roi des -1
  • Membre
  • *****
  • Messages: 7746
  • Respect: -407
La pénurie de main d'oeuvre dans un sujet
« Réponse #3 le: juin 16, 2022, 11:20:31 am »
0
Il y a un excellent fil intitulé Si on parlait d'économie au lieu de dire des niaiseries où je prévoyais, depuis déjà longtemps, tout ce qui est en train de nous tomber sur le dos.

Quand à la pénurie de main-d'oeuvre:

a) je ne m'en tenais pas seulement à l'évidence qu'elle sera là ne serait-ce qu'à cause de la démographie et du  vieillissement de la population
mais
b) je voyais déjà le jour où le public en viendrait à saboter les PMEs en siphonnant la rare main-d'oeuvre disponible
et plus est
c) j'ajoutais qu'on verrait non seulement un arrêt de la croissance de ces PMEs
mais aussi
d) des délocalisations et dans le cas de la grande entreprise, sauf exception (ex. ressource particulière, générosité gouvernementale délirante), un rejet du Québec comme option possible.   

Le tout m'amenant à lancer un excellent sondage:
Si on projette sur 10 ans, le Québec est-il en train de foncer dans le mur?

Mais faut pas se surprendre non plus de voir les autruches, la tête dans le sol, préférer continuer à dire des niaiseries,,, On pourrait appeler ça prêcher dans le désert!

« Modifié: juin 16, 2022, 11:39:43 am par sharl »

MadChuck

  • Mad Chuck Norris
  • Membre
  • *********
  • Messages: 29545
  • Ing. BBQ
  • Respect: +1845
La pénurie de main d'oeuvre dans un sujet
« Réponse #4 le: juin 16, 2022, 01:05:35 pm »
0
Où sont les jeunes?

Y'en avait un dans un fast-food l'autre jour, il avait peut-être 14, mais il aurait pu avoir 12-13 que je l'aurais cru, je pensais que les loi avait changé a cause de la pénurie, non apparmeent le Québec a toujours permis le travail des enfants a partir de 0, c'est les règles internes des grandes compagnies qui ont changé.

https://www.lemonde.fr/economie/article/2022/06/09/le-quebec-met-les-enfants-au-travail-pour-faire-face-a-la-penurie-de-main-d-uvre_6129453_3234.html
Alors qu’il n’existe pas d’âge minimum requis, dans la province canadienne, pour commencer à travailler, le taux d’emploi des mineurs y dépasse les 50 %. Beaucoup d’adolescents occupent des petits boulots dans les services que les employeurs peinent à pourvoir.

A l’âge où certains jouent encore aux Lego, Adrien empile consciencieusement les boîtes de conserve au bout de son rayon. Tous les soirs, le jeune garçon sort de l’école en courant pour venir travailler dans cette grande surface du nord de l’île de Montréal. Deux heures de travail quotidien après la classe : un emploi du temps chargé pour ce garçonnet de 12 ans. Aux caisses de ce même supermarché, de très jeunes adolescents, comme lui, aident les clients à remplir leurs sacs.
« Modifié: juin 16, 2022, 01:21:17 pm par MadChuck »

MadChuck

  • Mad Chuck Norris
  • Membre
  • *********
  • Messages: 29545
  • Ing. BBQ
  • Respect: +1845
La pénurie de main d'oeuvre dans un sujet
« Réponse #5 le: juin 16, 2022, 01:20:27 pm »
0
https://www150.statcan.gc.ca/t1/tbl1/en/tv.action?pid=1410028703&pickMembers%5B0%5D=3.1&pickMembers%5B1%5D=4.5&cubeTimeFrame.startMonth=05&cubeTimeFrame.startYear=2019&referencePeriods=20190501%2C20190501
https://www150.statcan.gc.ca/t1/tbl1/en/tv.action?pid=1410028703&pickMembers%5B0%5D=3.1&pickMembers%5B1%5D=4.5&cubeTimeFrame.startMonth=05&cubeTimeFrame.startYear=2022&referencePeriods=20220501%2C20220501

Chez les 25ans et plus mai 2022/2019
employé a temps plein au Canada: 14,683.4/14,052.1   
employé a temps partiel au Canada: 2,329.1/2,348.6   
Sans emploi: 772.8/784.9

Pour les 15 à 24 ans:
mai 2022/2019
employé a temps plein au Canada: 1,349.3 / 1,342.6
employé a temps partiel au Canada: 1,278.6 / 1,261.0
Sans emploi: 285.0/293.2

Me semble dans la marge d'erreur pareil........ au Canada. C'est plus fort au Québec, mais il y a plus de gens sur le marché du travail selon les stats, pas moins ( 4,577.6 vs 4,525.8 ) et plus de gens qui travaillent aussi (chômage plus bas), y'a peut-être une chûte de la productivité ou encore la pandémie a fucker la distribution et le manque est vraiment juste dans certains gros secteurs visible à la clientèle.

https://www.uschamber.com/workforce/understanding-americas-labor-shortage-the-most-impacted-industries
To further understand shifts in the labor force, it is interesting to look at labor force participation across different industries. Some have a shortage of labor, while others have a surplus of workers.

For example, durable goods manufacturing, wholesale and retail trade, and education and health services have a labor shortage—these industries have more unfilled job openings than unemployed workers with experience in their respective industry. Even if every unemployed person with experience in the durable goods manufacturing industry were employed, the industry would only fill 65% of the vacant jobs.

Conversely, in the transportation, construction, and mining industries, there is a labor surplus. There are more unemployed workers with experience in their respective industry than there are open jobs.


One paradox of the labor shortage and Great Reshuffling is that qualified workers might be applying for roles that fit them, but hiring managers don't even know. Some are getting filtered out by hiring software. As the Wall Street Journal first reported, a Harvard Business School study found that over 10 million workers are filtered out by hiring software.

For instance, workers who have an employment gap of over six months are filtered out by 48% of employers in the Harvard study.

« Modifié: juin 16, 2022, 01:26:19 pm par MadChuck »

Wolfkiller

  • My name is Wolfkiller and I'm a nympho
  • Membre
  • ******
  • Messages: 12017
  • mi-homme, mi-cannabis
  • Respect: +891
La pénurie de main d'oeuvre dans un sujet
« Réponse #6 le: juin 16, 2022, 03:23:53 pm »
+1
Sont toutes sur Onlyfans. Ça veut pu travailler ces jeunes-là.

Aussi: ça ne veut plus gaspiller leur vie à travailler dans des jobs de cul pour une retraite qui ne viendra jamais. Et je les comprends totalement.
In Musk I trust

Wolfkiller

  • My name is Wolfkiller and I'm a nympho
  • Membre
  • ******
  • Messages: 12017
  • mi-homme, mi-cannabis
  • Respect: +891
La pénurie de main d'oeuvre dans un sujet
« Réponse #7 le: juin 16, 2022, 03:32:33 pm »
0


C'est encore à cause de la PCU?



Probablement la cause principale.

La pandémie a été mal gérée. Tu peux pas fucker l'économie et ensuite te surprendre qu'il y a de l'inflation.

Pis là dans 2-3 ans les banques vont s'enrichir avec nos hypothèques. Slow fucking clap.
In Musk I trust

plsavaria

  • Hors-Québec
  • Membre
  • *****
  • Messages: 4763
  • Respect: +424
La pénurie de main d'oeuvre dans un sujet
« Réponse #8 le: juin 16, 2022, 04:04:19 pm »
0
Pis là dans 2-3 ans les banques vont s'enrichir avec nos hypothèques. Slow fucking clap.

"les banques vont s'enrichir", tu veux dire les actionnaires de ces banques, dont ton fond de pension?

Wolfkiller

  • My name is Wolfkiller and I'm a nympho
  • Membre
  • ******
  • Messages: 12017
  • mi-homme, mi-cannabis
  • Respect: +891
La pénurie de main d'oeuvre dans un sujet
« Réponse #9 le: juin 16, 2022, 04:23:39 pm »
0
Ah oui?
In Musk I trust

sharl

  • Roi des -1
  • Membre
  • *****
  • Messages: 7746
  • Respect: -407
La pénurie de main d'oeuvre dans un sujet
« Réponse #10 le: juin 16, 2022, 04:54:51 pm »
0
Les enfants et les ados au travail, on peut trouver cela rigolo, voire une bonne chose.

En fait, c'est une réalité dans les pays du Tiers-Monde.

Mais, pour nous, cela révèle une crise majeure.

Et, ce qui me vient en tête, c'est Hitler donnant une tape sur l'épaule des enfants qu'il était réduit d'envoyer au combat.

On n'a pas idée à quel point on est dans la merde!

Moi, c'est pas compliqué, tout est déjà liquide et peinard j'attend juste les hausses des taux. Mais il n'y a probablement pas ici quelqu'un de plus inquiet pour les pauvres et rageurs face aux iniquités du système, notamment entre les individus des secteurs public et privé et pis encore ceux qui sont "out".


 
« Modifié: juin 16, 2022, 04:57:06 pm par sharl »

MadChuck

  • Mad Chuck Norris
  • Membre
  • *********
  • Messages: 29545
  • Ing. BBQ
  • Respect: +1845
La pénurie de main d'oeuvre dans un sujet
« Réponse #11 le: juin 16, 2022, 06:44:19 pm »
0
Aussi: ça ne veut plus gaspiller leur vie à travailler dans des jobs de cul pour une retraite qui ne viendra jamais. Et je les comprends totalement.

Le travail chez les 15-19 me semble au plus haut depuis un bon bout (depuis 2002 peut-être ?):
https://www150.statcan.gc.ca/t1/tbl1/fr/tv.action?pid=1410028701&pickMembers%5B0%5D=1.1&pickMembers%5B1%5D=3.1&pickMembers%5B2%5D=4.3&pickMembers%5B3%5D=5.1&cubeTimeFrame.startMonth=01&cubeTimeFrame.startYear=1990&cubeTimeFrame.endMonth=05&cubeTimeFrame.endYear=2022&referencePeriods=19900101%2C20220501

Ils n'existent pas beaucoup d'occidentaux sans retraite Wolf, des gens de 78 avec une mauvaise jobs pas fait pour le fun/extra luxe c'est rare en maudit au Québec.

Wolfkiller

  • My name is Wolfkiller and I'm a nympho
  • Membre
  • ******
  • Messages: 12017
  • mi-homme, mi-cannabis
  • Respect: +891
La pénurie de main d'oeuvre dans un sujet
« Réponse #12 le: juin 16, 2022, 07:13:39 pm »
0
Mon point c’est que l’idée de travailler toute sa vie avec la promesse de pouvoir profiter de la retraite, les gens n’y croient plus. Ils veulent vivre tout de suite, pas à 70 ans quand ils vont être à moitié morts.
In Musk I trust

Charlemagne

  • Membre
  • **
  • Messages: 137
  • Respect: +260
La pénurie de main d'oeuvre dans un sujet
« Réponse #13 le: juin 16, 2022, 08:11:04 pm »
+5
C'est une migration des gens. En tout cas, dans la construction.

Les plus vieux ont goûté à la retraite durant le confinement, ils ont eu le temps de réfléchir à leurs vie et beaucoup ont décidé de quitter prématurément. C'est quelque chose qui serait arriver, mais le Covid à rendu ça drastique.

Des plus jeunes qui étaient dans des restaurants, ou autre travail aux horaire atypique, ont décidé de faire un 180º dans leurs carrières. Beaucoup ont vu dans la construction une porte de sortie: un salaire minimum de 34$ de l'heure, un travail syndiqué (la plupart de ces nouveaux travailleurs ne réalisent pas que le syndicat de la construction n'est pas le construction d'une usine). On a eu un gros afflue de caissiere, de serveur, de cuisinier, de travailleur de chaine de restauration rapide, de technicien en milieu artistique.

Cette masse de nouveau travailleurs est venu à bout des anciens qui n'étaient pas parti ou ne pouvaient pas partir. La différence générationnelle entre les travailleurs à rendu les formations impossibles. J'ai vu beaucoup de ces nouveaux arriver en pensant que grâce à leur éducation, ils étaient mieux équipper que les anciens travailleurs, ils n'ont pas écouter les anciens. Les plus vieux sont partis, les plus jeunes se sont assis et ont fait fuck-off. Pour le même salaire, je vais prendre la même misère. Ce n'est pas qu'il n'y a pas de main d'oeuvre, c'est que la main d'oeuvre compétente s'est placée dans des postes confortable, plus haut, créant un vide en bas.

Ces gens ont de bonnes intentions et aspirent à mieux. Mais, après deux ans de formations, après avoir rencontré tout les fabriquants d'outils possible pour trouver de nouvelle techniques, après avoir investit plus en deux ans dans de nouveaux outillages, dans des formations partout, je n'ai pas réussis à obtenir mieux que 1/4 du rendement que j'avais avant avec mes anciens travailleurs d'avant covid. Ces nouveaux, souvent dans la fleur de l'age, n'arrive pas à suivre mes deux petits-père de 70 ans.

Il y a du positif dans ce changement. Les compagnies ont du s'adapter et améliorer certaines conditions. Des horraires mieux adapté à la famille, une meilleur compréhension que des travailleurs vont s'absenter pour aller voir leur enfants. Par contre, ces changements ont fait en sorte que les méthodes de travail vont devoir changer et nous sommes là présentement. Les PME de 5-6 travailleurs vont devoir faire le choix de diminuer à 2 travailleurs, souvent deux associés, et de se battre contre d'autres petites entreprises ou bien de se joindre à de plus grande entreprise ou l'absence de 1 travailleur à moins d'impact sur un groupe de 20 travailleurs. Surtout dans mon milieu ou nous devons souvent être deux. Le point négatif pour le payeur est que ces compagnies prennent une plus grande marge de profit et que les prix sur de petit travaux vont ainsi être augmenté.  Ce n'est pas qu'Amazone qui a mangé les petits durant la crise. 

En deux ans, j'ai vu les bêtises les plus incroyables et probablement que ce serait plus payant pour moi d'écrire un livre sur ces choses que d'exploiter mon entreprise avec ces gens.

- J'ai vu un travailleur à qui j'ai demander de brasser une chaudière de scellant réussir à prendre en feu, à l'aéroport de Montréal, ce qui m'a presque value une contravention car je n'avais pas de permis à chaud (ça ne prends pas de feu pour brasser une chaudière)
- J'ai du faire 12 heures en ligne dans un panier de nacelle avec un nevrosé sur le speed qui passait d'enjoué à triste à paranoiaque pour finir par tomber endormi au fond du panier juste après avoir pleuré.
- J'ai un travailleur qui s'est absenté car sa blonde s'est pogné avec le chat et qu'il voulait aller régler la chicane entre les deux.
- J'ai un travailleur qui a décidé de prendre un cour sur sa gestion d'argent. Cour qu'il a pris le lundi en début d'après midi, le privant de sa journée car il voulait se reposer avant son cour
- Beaucoup de travailleur arriver en sandale  sur un chantier de construction.
- Plusieurs travailleur jeter des extensions en bas de 7 étages pour me montrer qu'il travaillait rapidement et pas en cabochon
- Des travailleurs qui se sont trompé de bâtiments en executant les travaux
- Des travailleurs qui sont restés tellement longtemps au toilette que j'ai une plainte officielle (je pensais même pas que ça se pouvait)
- Un travailleur qui m'a caché qu'il avait le vertige et qu'il était cardiaque: il a fait une crise cardiaque à 80 pieds dans les airs et nous avons du le descendre avec les moteurs de secours. 

Mais il y a aussi beaucoup de compagnie qui survivent avec des subventions, ce qui fait parfois trop de compagnie. Un dirigeant voudrait un bras droit mais celui qui était bon bras-droit s'est lui aussi parti une compagnie. Conséquence: on est chacun de notre côté du chemin à regarder de l'autre côté de la rue en espérant engager l'autre.

Ce n'est pas tant qu'il manque de main d'oeuvre, c'est qu'elle n'est pas toujours à la bonne place mais le temps va replacer tout ça.

 

Charlemagne

  • Membre
  • **
  • Messages: 137
  • Respect: +260
La pénurie de main d'oeuvre dans un sujet
« Réponse #14 le: juin 16, 2022, 08:12:51 pm »
0
C'est plus payant de payer certain gens à rien faire plutôt que de risquer de les payer à faire quelque chose.

sharl

  • Roi des -1
  • Membre
  • *****
  • Messages: 7746
  • Respect: -407
La pénurie de main d'oeuvre dans un sujet
« Réponse #15 le: juin 16, 2022, 08:42:13 pm »
0
Il y a deux sortes de pénurie de main-d'oeuvre:

- la fondamentale due au vieillissement de la population

et

- l'accessoire où les gens qui devraient travailler travaillent peu ou pas, ou sont inamovibles dans des tâches désuètes ou encore non optimisées/optimisables. 

On s'illusionne et se tire dans le pieds en pensant régler la pénurie de main-d'oeuvre par l'augmentation des salaires. En réalité, les gens vont juste travailler moins longtemps et on aura attisé davantage l'inflation. First, le travail effectif et optimisé. Then, une augmentation justifiée du salaire.

Ça me fait penser aux employés du Casino de Montréal qui veulent une demi-heure de repos par heure de travail. D'ailleurs, je suis retourné au casino très récemment. Quelle désastre: vestiaires fermés (on a juste placé une table où les innocents de clients laisseront leurs affaires et cela sans aucune surveillance), deux restaurants sur trois fermés, les appareils de jeu sont en voie de devenir des antiquités, le retour sur le jeu est ridicule (ce qui s'explique par les coûts élevés d'opération et la baisse de l'achalandage), aucune animation. C'était mortuaire. Mais là, pense pas qu'il y aura pénurie de main-d'oeuvre parce qu'il n'y a justement pas d'oeuvre; l'idéal étant d'être payé à ne rien faire,,, Ce seront sans doute les casinos indiens du voisinage qui prendront la relève.

« Modifié: juin 16, 2022, 08:56:44 pm par sharl »

dalporto

  • Expert en tout et en rien, mais surtout en rien.
  • Membre
  • ******
  • Messages: 12409
  • Admin capo di tutti i capi
  • Respect: +1335
La pénurie de main d'oeuvre dans un sujet
« Réponse #16 le: juin 16, 2022, 09:08:47 pm »
+2
- J'ai vu un travailleur à qui j'ai demander de brasser une chaudière de scellant réussir à prendre en feu, à l'aéroport de Montréal, ce qui m'a presque value une contravention car je n'avais pas de permis à chaud (ça ne prends pas de feu pour brasser une chaudière) 

dalporto

  • Expert en tout et en rien, mais surtout en rien.
  • Membre
  • ******
  • Messages: 12409
  • Admin capo di tutti i capi
  • Respect: +1335
La pénurie de main d'oeuvre dans un sujet
« Réponse #17 le: juin 16, 2022, 09:11:46 pm »
0
- J'ai vu un travailleur à qui j'ai demander de brasser une chaudière de scellant réussir à prendre en feu, à l'aéroport de Montréal, ce qui m'a presque value une contravention car je n'avais pas de permis à chaud (ça ne prends pas de feu pour brasser une chaudière)
- J'ai du faire 12 heures en ligne dans un panier de nacelle avec un nevrosé sur le speed qui passait d'enjoué à triste à paranoiaque pour finir par tomber endormi au fond du panier juste après avoir pleuré.
- J'ai un travailleur qui s'est absenté car sa blonde s'est pogné avec le chat et qu'il voulait aller régler la chicane entre les deux.
- J'ai un travailleur qui a décidé de prendre un cour sur sa gestion d'argent. Cour qu'il a pris le lundi en début d'après midi, le privant de sa journée car il voulait se reposer avant son cour
- Beaucoup de travailleur arriver en sandale  sur un chantier de construction.
- Plusieurs travailleur jeter des extensions en bas de 7 étages pour me montrer qu'il travaillait rapidement et pas en cabochon
- Des travailleurs qui se sont trompé de bâtiments en executant les travaux
- Des travailleurs qui sont restés tellement longtemps au toilette que j'ai une plainte officielle (je pensais même pas que ça se pouvait)
- Un travailleur qui m'a caché qu'il avait le vertige et qu'il était cardiaque: il a fait une crise cardiaque à 80 pieds dans les airs et nous avons du le descendre avec les moteurs de secours. 
 
Quel trade?  J'ai de la difficulté à figurer.  Vitrier?

dalporto

  • Expert en tout et en rien, mais surtout en rien.
  • Membre
  • ******
  • Messages: 12409
  • Admin capo di tutti i capi
  • Respect: +1335
La pénurie de main d'oeuvre dans un sujet
« Réponse #18 le: juin 16, 2022, 09:36:39 pm »
0
J'ai travaillé quand même pas loin de 10 ans en restauration entre 15 et 28 ans.  J'ai vu plusieurs personnes partir de là pour aller se chercher des jobs dans des shops et autres pour de meilleurs salaires et des horaires moins atypiques à une vie de famille "normale".  J'imagine que les restos et autres en lockout gouvernemental ont poussé ces gens-là à se chercher une stabilité ou ça leur a juste donné le coup de pied au cul qu'il manquait pour faire le move.

Depuis 1 an, je ne vais même plus au Tim me chercher un café, avant c'était des plantes vertes qui travaillaient là, là c'est des amibes.  Pogné dans le line-up pendant 1/2 heure sans être capable de sortir de là, c'est trop pour moi.

Mais à supposer que ces gens-là se sont relocalisés dans la production, ça n'explique pas pourquoi c'est impossible d'avoir des pièces ces temps-cis.  Les achats nous envoient des updates des compagnies à chaque semaine, des affaires qu'on avait un délai d'un mois sont rendus à 6-8 mois.  C'est rendu qu'on commandes des affaires de 10-50k$ qu'on n'a même besoin pour les consommer comme si c'était des staples.  Je vois des électriciens qui ont commandé des panneaux électriques en grosse quantité et qui les repassent sur Facebook au double du prix, et qui les vendent.  7 Schneider 200A/60 aujourd'hui, tout le monde les voulaient.

La fabrication à mesure a aussi créé ça.

MadChuck

  • Mad Chuck Norris
  • Membre
  • *********
  • Messages: 29545
  • Ing. BBQ
  • Respect: +1845
La pénurie de main d'oeuvre dans un sujet
« Réponse #19 le: juin 16, 2022, 09:55:10 pm »
0
Mais à supposer que ces gens-là se sont relocalisés dans la production, ça n'explique pas pourquoi c'est impossible d'avoir des pièces ces temps-cis.

J'imagine qui a les problèmes en Chine la dedans aussi (et évidement des changements assez drastiques et rapide dans la demande), quoi que....:
https://tradingeconomics.com/china/imports-from-canada
https://www.statista.com/statistics/263661/export-of-goods-from-china/#:~:text=In%202021%2C%20China%20exported%20approximately,compared%20to%20the%20previous%20year.
https://www.bloomberg.com/news/articles/2022-01-14/china-posts-record-trade-surplus-in-2021-on-soaring-exports

Quessé qui se passe..........

dalporto

  • Expert en tout et en rien, mais surtout en rien.
  • Membre
  • ******
  • Messages: 12409
  • Admin capo di tutti i capi
  • Respect: +1335
La pénurie de main d'oeuvre dans un sujet
« Réponse #20 le: juin 17, 2022, 06:51:06 am »
0

J'imagine qui a les problèmes en Chine la dedans aussi (et évidement des changements assez drastiques et rapide dans la demande), quoi que....:

À supposer que le manque de composantes serait un enjeu à la base, je ne comprends pas pourquoi ils engagent à la planche pour la transformation.

dalporto

  • Expert en tout et en rien, mais surtout en rien.
  • Membre
  • ******
  • Messages: 12409
  • Admin capo di tutti i capi
  • Respect: +1335
La pénurie de main d'oeuvre dans un sujet
« Réponse #21 le: juin 17, 2022, 08:36:14 am »
+1

sharl

  • Roi des -1
  • Membre
  • *****
  • Messages: 7746
  • Respect: -407
La pénurie de main d'oeuvre dans un sujet
« Réponse #22 le: juin 17, 2022, 10:36:31 am »
0
Faut dire qu'il y a une "culture  du travail" qu'on ne trouve plus aujourd'hui.

On qualifiait nos ancêtres des "bâtisseurs", On aurait pu entendre un contre-maître dire en début de journée au début du siècle dernier: "Vous ferez ceci, puis cela et, s'il y a du temps de reste, vous ferez ça." Polyvalence et complète utilisation du temps de travail. On est bien loin du niaisage sur le net de nos vaillants forumeux,,,

En Inde, un bon jour, je trouve sur mon bureau un plateau avec fleurs, épices, banane et encens. Sans parler du "puja", la petite prière qui accompagnait le tout. C'était une fête en l'honneur du travail et soulignée via nos outils de travail. Sur la route, c'était à savoir  quel "lorry" (camion) ou rickshaw serait le plus décoré. Ici, la Fête du travail est chômée,,, Sur une route longeant le Niger, un type qui connaissait bien l'Inde de me dire: "Être là-bas toutes ces rives seraient cultivées".

Tout cela pour vous annoncer que: LA PÉNURIE DE MAIN-D'OEUVRE VA AVOIR LE DOS LARGE. Ce n'est pas que ce soit un problème réel et grave, mais on va lui faire porter pas mal de notre propre incurie.



« Modifié: juin 17, 2022, 11:09:33 am par sharl »

Cinéphile IV

  • Membre
  • *****
  • Messages: 4829
  • Respect: +182
La pénurie de main d'oeuvre dans un sujet
« Réponse #23 le: juin 17, 2022, 12:31:40 pm »
0
Sont toutes sur Onlyfans. Ça veut pu travailler ces jeunes-là.

En même temps, c'est quoi la moyenne d'âge des gens qui font le plus de cash sur Onlyfans? 22 ans? Pas sûr que ce soit un plan de carrière ben ben safe.

Un peu à l'image de cette parodie de Logan' Run dans Les Simpsons.
https://www.youtube.com/watch?v=2YoCrXmtMjc

Le tout m'amenant à lancer un excellent sondage:
Si on projette sur 10 ans, le Québec est-il en train de foncer dans le mur?

Mais faut pas se surprendre non plus de voir les autruches, la tête dans le sol, préférer continuer à dire des niaiseries,,, On pourrait appeler ça prêcher dans le désert!

Je vais me faire un plaisir de jouer l'autruche et dire que ta phrase "le Québec est-il en train de foncer dans le mur?" je l'entends depuis 30 ans.

Mon point c’est que l’idée de travailler toute sa vie avec la promesse de pouvoir profiter de la retraite, les gens n’y croient plus. Ils veulent vivre tout de suite, pas à 70 ans quand ils vont être à moitié morts.

Je n'irais pas jusqu'à dire qu'ils n'y croient plus, mais peut-être sont-ils prêts à prendre plus de risques ou à se contenter de moins d'argent pour plus de liberté. Plus de bonheur comme le chantait Renée Claude.

C'est le début d'un temps nouveau
La terre est à l'année zéro
La moitié des gens n'ont pas trente ans
Les femmes font l'amour librement
Les hommes ne travaillent presque plus
Le bonheur est la seule vertu

Berslak

  • Un titre.
  • Membre
  • *****
  • Messages: 6805
  • Un texte.
  • Respect: +500
La pénurie de main d'oeuvre dans un sujet
« Réponse #24 le: juin 17, 2022, 01:35:21 pm »
0
Ciné : Ne sous-estimes pas le pouvoir des MILFs sur Onlyfans.
Je suis ici seulement pour m'exprimer un peu et non pour discuter activement sur plusieurs messages. Merci de respecter mon désir de m'exprimer à petites doses.

Berslak

  • Un titre.
  • Membre
  • *****
  • Messages: 6805
  • Un texte.
  • Respect: +500
La pénurie de main d'oeuvre dans un sujet
« Réponse #25 le: juin 17, 2022, 01:37:42 pm »
0
- J'ai vu un travailleur à qui j'ai demander de brasser une chaudière de scellant réussir à prendre en feu, à l'aéroport de Montréal, ce qui m'a presque value une contravention car je n'avais pas de permis à chaud (ça ne prends pas de feu pour brasser une chaudière) 


J'aimerais plus de détails sur cette merveilleuse anecdote.  Comment s'y est-il pris?
Je suis ici seulement pour m'exprimer un peu et non pour discuter activement sur plusieurs messages. Merci de respecter mon désir de m'exprimer à petites doses.

Cinéphile IV

  • Membre
  • *****
  • Messages: 4829
  • Respect: +182
La pénurie de main d'oeuvre dans un sujet
« Réponse #26 le: juin 17, 2022, 02:10:48 pm »
0
Ciné : Ne sous-estimes pas le pouvoir des MILFs sur Onlyfans.

Vrai, y a ça aussi.

Et puis tant qu'à suivre Paris Hilton, si le monde veut suivre la MILF next door, je n'ai rien contre. Mais ça reste un modèle d'affaires comparable au kid de 12 ans qui se dit : "Je vais faire des vidéos Minecraft". Bien sûr, y a plein de success stories sur YouTube, mais sur combien de millions de personnes qui se sont essayées?

On est pas loin de "je vais m'acheter un billet de loto".

Charlemagne

  • Membre
  • **
  • Messages: 137
  • Respect: +260
La pénurie de main d'oeuvre dans un sujet
« Réponse #27 le: juin 18, 2022, 04:32:44 pm »
+4
- J'ai vu un travailleur à qui j'ai demander de brasser une chaudière de scellant réussir à prendre en feu, à l'aéroport de Montréal, ce qui m'a presque value une contravention car je n'avais pas de permis à chaud (ça ne prends pas de feu pour brasser une chaudière)
- J'ai du faire 12 heures en ligne dans un panier de nacelle avec un nevrosé sur le speed qui passait d'enjoué à triste à paranoiaque pour finir par tomber endormi au fond du panier juste après avoir pleuré.
- J'ai un travailleur qui s'est absenté car sa blonde s'est pogné avec le chat et qu'il voulait aller régler la chicane entre les deux.
- J'ai un travailleur qui a décidé de prendre un cour sur sa gestion d'argent. Cour qu'il a pris le lundi en début d'après midi, le privant de sa journée car il voulait se reposer avant son cour
- Beaucoup de travailleur arriver en sandale  sur un chantier de construction.
- Plusieurs travailleur jeter des extensions en bas de 7 étages pour me montrer qu'il travaillait rapidement et pas en cabochon
- Des travailleurs qui se sont trompé de bâtiments en executant les travaux
- Des travailleurs qui sont restés tellement longtemps au toilette que j'ai une plainte officielle (je pensais même pas que ça se pouvait)
- Un travailleur qui m'a caché qu'il avait le vertige et qu'il était cardiaque: il a fait une crise cardiaque à 80 pieds dans les airs et nous avons du le descendre avec les moteurs de secours. 
 
Quel trade?  J'ai de la difficulté à figurer.  Vitrier?

Pas loin: Calfeutreur. Mais comme ce n'est pas considéré comme un métier, je suis manoeuvre spécialisé pour la CCQ. On fait surtout du patrimonial ces temps-ci mais je touche à tout ce qui est complexe pour les travaux en hauteur ou pour des travaux plus technique.

Le métier est pas terrible mais ça m'amène à plein de place intéressante:

En haut du vieux montréal
Spoiler for Hiden:






En haut de l'UQAM

Spoiler for Hiden:



En haut de Montréal

Spoiler for Hiden:





Dans l'histoire de Montréal (L'hotel de ville de Montréal)

Spoiler for Hiden:




Quand il pleut, on va sous terre, dans le futur REM de Edouard-Montpetit

Spoiler for Hiden:






Je n'ai plus beaucoup de photos car j'ai échappé mon cellulaire du 13 ième étage et je n'ai pas eu le temps de sortir toutes les photos.


C'est merveilleux les hauteurs. Après 80 pieds, les sons s'atténue, tu entends seulement les sirènes. Après 200 pieds, il ne reste que le vent. Si tu es chanceux et qu'il n'y a pas d'autre appartement proche, tu peux littéralement voir la température changer: un mur de pluie, brouillard de neige. Parfois, on arrive à voir les vagues de vents dans les brumes matinales. 







« Modifié: juin 18, 2022, 06:38:14 pm par Charlemagne »

Charlemagne

  • Membre
  • **
  • Messages: 137
  • Respect: +260
La pénurie de main d'oeuvre dans un sujet
« Réponse #28 le: juin 18, 2022, 05:08:55 pm »
+5
- J'ai vu un travailleur à qui j'ai demander de brasser une chaudière de scellant réussir à prendre en feu, à l'aéroport de Montréal, ce qui m'a presque value une contravention car je n'avais pas de permis à chaud (ça ne prends pas de feu pour brasser une chaudière) 


J'aimerais plus de détails sur cette merveilleuse anecdote.  Comment s'y est-il pris?

Dans un premier temps: le scellant en chaudière est à deux ou trois composantes. Le scellant, le catalyseur et la couleur. Pour faire le mélange en chantier, on utilise un mélangeur comme les maçons mais avec une palette pour faire le mélange. Même si on nettoie la pallette à chaque usage, il reste toujours du scellant et avec le temps, celui-ci s'accumule. La méthode la plus facile pour nettoyer est de faire un feu à la maison et de mettre la palette dans le feu le temps que le scellant brule. On récupère alors la palette.

Dans un deuxième temps: On travaille beaucoup avec des solvants: alcool Isopropyle, Methyl Ethylène Kétone et Xylène. L'alcool et le MEK pour la préparation de surface mais le xylène pour nettoyer les outils. Ce sont tous des solvants volatiles.

Dans un troisième temps, arrive Luc, ancien toxicomane qui fonctionne au Concerta et au Redbull. À ce moment là, il ne prenait plus de concerta mais roulait au Speed. Un osti de paquet de nerf qui arrête pas de parler fort et de dire à tout le monde qu'il travaille mieux que tout le monde. On a sorti le mélangeur à scellant et Luc m'a dit:

- la palette est pas nettoyé.

Mais la palette était propre, il y avait seulement la couleur de l'ancien mélange. JE lui dit qu'elle est correcte. Il me dit que non. Il veut la nettoyer en la brulant.   Je lui fait poliment comprendre que la palette est bonne pour fair le ménage et que si il n'est pas cappable d'utiliser l'outils, je vais le faire à sa place et que dans ce cas, je vais faire le travail sans lui. Mais il se rapelle qu'il n'a pas de permis et pas d'argent pour prendre l'autobus et constaste que je n'ai pas le visage d'un gars qui va aller le reconduire chez eux.  Il me  dit que c'est correct.

Je réalise qu'il manque la pochette de couleur qui est resté dans le camion. Je lui dit donc de préparer les outils pendant que je vais chercher la couleur. Je marche 30 secondes et je le vois regarder la palette.

- Ca va Luc ?
- Oui. Pourquoi ?
- Tu vas pas essayer de nettoyer la palette. On peut faire un feu à l'aéroport. T'es entouré de Solvant.
- Ben non, j'suis pas cave.
- Ok

Ca fait que je vais au camion.

Luc est le type de personne qui comprends mieux que tout le monde. C'est un chercheur. 50 ans d'expérience ne veulent rien dire pour lui car, selon lui, en ayant travaillé dans un restaurant, il en sait plus que nous tous sur le chantier. Luc comprends mieux les lois que les agents de sécurités qui lui disent de ne pas fumer sur un batîment fédéral. Surtout, comme tant de gens durant la période de vaccinage, Luc est devenu un chercheur et un spéclialiste dans la microbiologie, dans les particules et influcence du port du masque dans le développement académique de mes enfants.
 
Ca fait que Luc à décidé qu'il fallait mettre le feu à la palette.

C'est là que je reviens du camion.

Il est en panique. Dans sa supérioté intellectuelle, il tente d'éteindre le feu sur la palette en faisant tourner dans une chaudière vide mais le scellant qui brûle se liquéfie et poussé par la force centrifuge, des goutelette enflamée s'envole dans toutes les directions. Sur le sol, sur Luc, qui est imbibé de solvant et dans la chaudière de xylene à côté. Les culottes de Luc s'enflamme, la chaudière aussi. Luc, qui est le missionnaire de l'intelligence décide d'éteindre feu dans la chaudière de xylène (qui heureusement en contient qu'une petite quantité pour éviter ce genre de dégat) en plongeant la palette du mixeur et en le faisant tourner. Une tornade de flamme plus tard, la base de la protection contre le vent commence à bruler et Luc jette tout à terre et se sauve en courant.

C'était un chiffre de soir mais j'ai du faire un chiffre de jour car un de mes travailleurs à dû s'absenter car sa blonde ne se sentait pas bien et j'ai du le remplacer. Donc après 10 heures de travail, j'ai fait quelque chose que je n'avais jamais fait et j'ai juste dit :fuck-off. J'ai éteindu le feu sur la planche avec la bouteille d'eau, mis un couvercel sur les chaudières et je l'ai regarder courir. Esti de déchet qui avait passé des heures à me dire que la science n'était pas fiable, que les agents de préventions ne savaient pas de quoi il parlait, que tout le monde avait tort: laisse ta science te bruler. Demande à ton système immunitaire de te protéger. De toutes façons, la chaleur, c'est comme la gravité, c'est juste une théorie.

Ça a duré seulement 5 secondes mais c'était un des moments les plus reposants de l'automne. Finalement, je suis allé aider Luc en lui enlevant la guenille de solvant qui était la principale chose qui brulait.

Heureusement, Luc n'a pas eu de brûlure, seulement perdu quelque poil.

Maintenant, imagine que la pénurie de main d'oeuvre était tellement intense que ce n'était pas mon pire employé et je l'ai quand même gardé dans l'espoir de l'aider à se remettre de sa désintox. Pour paraphraser Raul Julia dans Streetfighter, pour certain, ça aurait été une des journée les plus intenses, pour moi c'était mardi.

Le lendemain, un autre travailleur, qui avait une allergie sévère au noix est venu travailler sans lunch, sans Epipen. Il est allé au dépanneur s'acheter un sandwich, a pris n pain multi-grain ainsi qu'une garniture qui contenanait des noix de grenobile et n'a jamais fait le lien que des noix de grenoble, ben, c'était des noix. 15 minutes plus tard, il s'est mis à paniquer en cherchant son souffle, est descendu de l'échafaudage et est parti à la course vert la pharmacie la plus proche. Suivi de mon deuxième travailleur qui le suivait pour l'aider. Du haut de ma nacelle, je les ai vu faire le tour du bloc tandis que dans ma tême jouaient le thème de Benny Hill. Mention spéciale à l'agent de prévention du chantier qui a voulu aider et qui est lui aussi parti à la course après mes travailleurs.

Heureusement, nous avons trouvé un Épipen.


Charlemagne

  • Membre
  • **
  • Messages: 137
  • Respect: +260
La pénurie de main d'oeuvre dans un sujet
« Réponse #29 le: juin 18, 2022, 05:28:11 pm »
+3
Faut dire qu'il y a une "culture  du travail" qu'on ne trouve plus aujourd'hui.

On qualifiait nos ancêtres des "bâtisseurs", On aurait pu entendre un contre-maître dire en début de journée au début du siècle dernier: "Vous ferez ceci, puis cela et, s'il y a du temps de reste, vous ferez ça." Polyvalence et complète utilisation du temps de travail. On est bien loin du niaisage sur le net de nos vaillants forumeux,,,



Le travail du chef d'équipe, que ce soit contremaitre, surintendant, etc, est de motiver son équipe à travailler. À l'époque, et je parle de voilà à peine dix ans, on motivait les gens en les menancants. T'es en retard, dehors, peu importe la raison. Tu comprenais pas ce qu'on te disait, on te traitait d'imbécile et si t'allait te plaindre au RH, on t'expliquait dans des mots plus polis pourquoi t'était effectivement un imbécile.

Les temps changent et c'est pour le mieux. Quand j'ai eu mon premier enfant, c'était mal vu de m'absenter pour l'acouchement. La direction approuvait mes mes compatriotes de travail trouvaient que j'en faisais trop. T'avais mal à l'épaule, prends toi deux advils et si ça passe pas, prends en trois. Les gars arrivait à leur pension le dos défait, les genoux fini, pas cappable de lever leur bras plus haut que leurs épaules. On trouvait ça normal mais est-ce que ça faisait vraiment du sens ? On parle parfois de Bob Gainey qui avait joué avec deux dislocations des épaules durant les séries mais je répète ma question: est-ce normal de vénérer ce geste, ce dévouement à un travail ? On nous poussait à garder le même rythme quand il faisait moins 25, qu'on avait les deux mains dans  l'antigel car l'eau savoneuse gelait et de l'autre côté de la fenêtre, Monique allait frissonait et allait se plaindre que de travailler à 20 était innaceptable pour une société civilisée.

Aujourd'hui, il faut motiver autrement et c'est le grand défi. Va pas penser que nos contremaitre ne s'organise pas, qu'il ne font rien de leur journée. Va pas penser que tout le monde se la coule douce et ne fait rien. 8 heures au soleil, pris dans un panier de 8 pieds par 2 pieds, à bucher sur un mur, tout en respectant 1000 nouveauté technique, 1000 règlement de sécurité, en plus des difficultés de la covid.

Je répète ce que j'ai dit plus haut, le premier problème est surtout une migration de travailleur qui cherche de meilleurs conditions et tant qu'ils seront en mouvement, nous aurons ce genre de difficulté.

Le capitalisme voit sa fondation, le travailleur, devenir de plus en friable. 

Charlemagne

  • Membre
  • **
  • Messages: 137
  • Respect: +260
La pénurie de main d'oeuvre dans un sujet
« Réponse #30 le: juin 18, 2022, 05:31:59 pm »
+1
J'ai travaillé quand même pas loin de 10 ans en restauration entre 15 et 28 ans.  J'ai vu plusieurs personnes partir de là pour aller se chercher des jobs dans des shops et autres pour de meilleurs salaires et des horaires moins atypiques à une vie de famille "normale".  J'imagine que les restos et autres en lockout gouvernemental ont poussé ces gens-là à se chercher une stabilité ou ça leur a juste donné le coup de pied au cul qu'il manquait pour faire le move.

Depuis 1 an, je ne vais même plus au Tim me chercher un café, avant c'était des plantes vertes qui travaillaient là, là c'est des amibes.  Pogné dans le line-up pendant 1/2 heure sans être capable de sortir de là, c'est trop pour moi.

Mais à supposer que ces gens-là se sont relocalisés dans la production, ça n'explique pas pourquoi c'est impossible d'avoir des pièces ces temps-cis.  Les achats nous envoient des updates des compagnies à chaque semaine, des affaires qu'on avait un délai d'un mois sont rendus à 6-8 mois.  C'est rendu qu'on commandes des affaires de 10-50k$ qu'on n'a même besoin pour les consommer comme si c'était des staples.  Je vois des électriciens qui ont commandé des panneaux électriques en grosse quantité et qui les repassent sur Facebook au double du prix, et qui les vendent.  7 Schneider 200A/60 aujourd'hui, tout le monde les voulaient.

La fabrication à mesure a aussi créé ça.

Personellement, je pense que les compagnies viennent de comprendre la gestion de l'offre et la demande. Tu ne remplace pas les travailleurs perdus, tu produis moins, tu crée un effet de rareté, tu récolte plus de bénéfice par composante vendu. Pas besoin d'augmenter les salaires, moins tu produis, plus tu vends cher.

C'est quand même ironique de voir les compagnies se plaindre que la pénurie de main d'oeuvre les forces à augmenter les prix mais qu'à chaque trimestre, beaucoup battent des records de profatiblité. Surtout dans les pétrolières. 


El Kabong

  • Empêcheur de tourner en rond et dauphin des -1
  • Membre
  • *****
  • Messages: 5795
  • Données erronées, résultats significatifs.
  • Respect: -243
La pénurie de main d'oeuvre dans un sujet
« Réponse #31 le: juin 19, 2022, 04:27:27 pm »
0
Pénurie mon cul!!!

Qui se plaint?

Des esclavagistes, des irresponsables pleins d'arrogance à la Fitzgibbons ou Legault.
Pendant trente années, il fallait "tuer" l'économie du Québec:
-Pas de job.
-Désindustrialisation because libre-échange.
-Des salaires minables pour risquer sa santé.
-Des employeurs déshumanisé.
-Des contremaîtres (le french-canadian aime ça les ti-boss de békosses et Legault en est un) harceleurs et criards.
-Des machines-outils de la WW2.
-Etc.

Et combien de crackheads (pelule, poudre, crack, etc.) dans les rues?  Des dizaines de milliers!
Oh! La belle école non-entretenue (le concierge est le plus bas salarié, donc le premier à être coupé, merci au PQ et au LPQ), les belles classes pleines à craquer (35, c'est devenu banal), les profs débordés en pleine dépression, les commissions scolaires remplies raz-le-bord de parasites payés à rien faire.  Et les journaleux qui se demandent pourquoi tant de décrochage?

Je détestais ma polyvalente, combien de jeunes ont le même sentiment?
Oui, j'ai étudié quand même, sinon ma mère m'aurait crucifié.
Des études supérieures?  Si t'es pas de la bonne classe sociale, oublie ça!

Pénurie?  Fake news! 

Comment travailler au salaire minimum dans un endroit ou il est impossible de payer son loyer?
Trois heures de transport en autobus, sans compter les pannes, môman!
Nos gentils conseillers municipaux adorateurs d'enveloppes brunes ont transformés la carte industrielle de Montréal.
Rien que des condos, avec leurs cohortes de bourgeois qui paient n'importe quel prix et font de l'inflation.

Pas étonnant qu'un kid pas trop intelligent et pas trop travaillant se lance dans le trafic de dope et rêve de devenir "pim".
Z

dalporto

  • Expert en tout et en rien, mais surtout en rien.
  • Membre
  • ******
  • Messages: 12409
  • Admin capo di tutti i capi
  • Respect: +1335
La pénurie de main d'oeuvre dans un sujet
« Réponse #32 le: juin 19, 2022, 09:09:28 pm »
0
Pas loin: Calfeutreur. Mais comme ce n'est pas considéré comme un métier, je suis manoeuvre spécialisé pour la CCQ. On fait surtout du patrimonial ces temps-ci mais je touche à tout ce qui est complexe pour les travaux en hauteur ou pour des travaux plus technique.

Les poseux de guenille ont leur trade, pis pas vous-autres?



C'est merveilleux les hauteurs. Après 80 pieds, les sons s'atténue, tu entends seulement les sirènes. Après 200 pieds, il ne reste que le vent. Si tu es chanceux et qu'il n'y a pas d'autre appartement proche, tu peux littéralement voir la température changer: un mur de pluie, brouillard de neige. Parfois, on arrive à voir les vagues de vents dans les brumes matinales. 


Je suis pu capable, j'ai l'équilibre fucké depuis 5-6-7-8 ans sans que personne ne trouve pourquoi.  Avant je me promenais sur des lignes de peinture de 6" de large à 14' dans les airs pas attaché pour aller d'une place à l'autre avec 40 lbs d'outils sur moi, ou grimpé sur les ridelles d'un skyjack au bout de sa course, jamais eu de problèmes de vertige.  Là l'ascenseur arrête pis la tête me fucke.  Ça a commencé sur un Genie dans un entrepôt, je ne savais plus où j'étais.  Mais j'ai jamais été un grand fan des affaires qui shakent.  En haut d'une échelle de 28' à bout de bras à chercher l'ostie de trou dans le toit avec un bout de fil qui bande mou, pas mon gros fun.  Assis sur le bord d'un 20ème étage à feeder des coils de fil aux étages du dessous, ça c'est mieux.

Là je monte là-dedans pis j'aime pu ça.  Pis c'est solide, ça bouge pas (voir p.j.)

Ça quand tu ouvres ça au printemps, c'est pas mal le plus frette que tu peux trouver.

« Modifié: juin 19, 2022, 09:12:36 pm par dalporto »

MadChuck

  • Mad Chuck Norris
  • Membre
  • *********
  • Messages: 29545
  • Ing. BBQ
  • Respect: +1845
La pénurie de main d'oeuvre dans un sujet
« Réponse #33 le: juin 19, 2022, 09:43:25 pm »
0
Personellement, je pense que les compagnies viennent de comprendre la gestion de l'offre et la demande. Tu ne remplace pas les travailleurs perdus, tu produis moins, tu crée un effet de rareté, tu récolte plus de bénéfice par composante vendu. Pas besoin d'augmenter les salaires, moins tu produis, plus tu vends cher.

C'est quand même ironique de voir les compagnies se plaindre que la pénurie de main d'oeuvre les forces à augmenter les prix mais qu'à chaque trimestre, beaucoup battent des records de profatiblité. Surtout dans les pétrolières. 

Les rafineries marchent a des taux records de 95-96% ces temps si, je ne pense pas que l'angle des pétrolières est tellement que la pénurie de main d'oeuvre les force a augmenté les prix, que les futures sur le pétrole sont au tapis et qu'ils ont fait des pertes records en 2020 aussi.

POur ce qui est de record de profitabilité, Exxon par exemple en 2006:
The world's biggest publicly traded company by revenue posted net earnings of $39.5 billion on revenue of $377.6 billion last year
Ce serait en dollars d'aujourd'hui
57.27 milliards sur 547.48

Selon yahoo finance dans le 12 derniers mois d'Exxon on parlerait de 25.79 milliards sur 306 milliards de revenues, moins de la moitié de profits avec de moins bonnes marges.

Les 12 derniers mois sur yahoo finance qui sont peut-être pas en jours montre de moins bon chiffre que 2018.

Un des "problème" dans la couverture de tel sujet peut-être la différence entre la production/transport de brute et production/transformation de raffiné et entre les coups actuel et les ventes de "oil futures"

Les marges de profits sont effectivement bonne dans l'ère COVID :
https://insight.factset.com/sp-500-net-profit-margin-is-expected-to-decline-for-third-straight-quarter#:~:text=The%20(blended)%20net%20profit%20margin,net%20profit%20margin%20of%2012.4%25.
Mais:
S&P 500 NET PROFIT MARGIN IS EXPECTED TO DECLINE FOR THIRD STRAIGHT QUARTER

Les compagnies qui font du 12.7-13% de marge au lieu de du 11.x n'explique pas tout.

dalporto

  • Expert en tout et en rien, mais surtout en rien.
  • Membre
  • ******
  • Messages: 12409
  • Admin capo di tutti i capi
  • Respect: +1335
La pénurie de main d'oeuvre dans un sujet
« Réponse #34 le: juin 22, 2022, 07:43:14 am »
0
Il y a 12 ans, en saison haute, bureaux montréalais de la FIPOE, donc sans compter l'Inter.

Aujourd'hui et depuis au moins 2 ans je vois 20 annonces passer par jour avec gros incitatifs.

Lisa

  • A toujours raison
  • Membre
  • ******
  • Messages: 13808
  • Jeannette officielle du forum
  • Respect: +1138
La pénurie de main d'oeuvre dans un sujet
« Réponse #35 le: juin 22, 2022, 08:18:31 am »
0
La crise de 2008 avait fait mal.
"It's amazing how I can feel sorry for you and hate you at the same time. I'm sure there's a German word for it." - Lisa