Auteur Sujet: Expérience de pilotage en simulateur  (Lu 197 fois)

Hors ligne Le Jam

  • Membre
  • Messages: 8913
Expérience de pilotage en simulateur
« le: juillet 02, 2018, 04:34:18 am »
Je ne sais pas si ce genre de simulateur existe au Québec. En Franceil semble que sa se soit bien développé depuis 3 ou 4 ans.

L'expérience vaut vraiment le coup pour qui aime l'aéronautique et se sent le coeur d'un commandant de bord. Je partage ici mon expérience avec vous.


Hors ligne cantabile

  • Membre
  • Messages: 8873
  • Membre fondateur du boys club et douchebag
Expérience de pilotage en simulateur
« Réponse #1 le: juillet 02, 2018, 23:14:03 pm »
y'a toujours une Française avec l'air bête qui apparaît  dans tes vidéos, il me semble que tu devrais engager une figurante plus enthousiaste.
« Modifié: juillet 03, 2018, 01:39:47 am par cantabile »
Les gens....

Hors ligne Ring0

  • Membre
  • Messages: 1539
Expérience de pilotage en simulateur
« Réponse #2 le: juillet 03, 2018, 08:28:49 am »
Ça existe au Québec https://www.aerosimexperience.com/

Le gros problème c'est qu'il faut se rendre à Laval, ou pire, à Québec.

Un autre problème, c'est que ça revient sensiblement au même prix de louer ce genre de simulateur que de louer un vrai avion avec instructeur. Qu'est-ce qui est le mieux ? Un vrai Cessna 172 dans le vrai ciel ou bien un faux Airbus dans un faux ciel ? Pour moi le choix est facile.

L'année dernière j'ai eu la chance inouïe de pouvoir utiliser un simulateur de Boeing 787 de classe D (full motion) comme celui-ci:



Comme le simulateur est sur des vérins, il bouge pour simuler les mouvements et les accélérations. C'est complètement fou comme c'est réaliste. Le problème c'est que ça vaut 10 millions de dollars, ça coûte plus de 1000$ de l'heure à opérer et c'est virtuellement impossible pour le commun des mortels d'avoir accès à un tel simulateur.

Hors ligne Le Jam

  • Membre
  • Messages: 8913
Expérience de pilotage en simulateur
« Réponse #3 le: juillet 03, 2018, 09:36:54 am »
Alors attention, le simulateur que j'ai utilisé est en effet un simulateur professionnel (je crois qu'il est utilisé entrainement et valide des heures de vol) mais n'est pas équipé sur vérins hydrauliques.La séance que j'ai faite vaut environ 100€ tout compris ce qui est assez cher mais moins qu'un vol en Cesna pour la même durée.

Le simulateurs sur vérins sont très très cher en effet je n'ai pas eu la chance d'aller dans l'un d'entre eux bien que j'ai eu une ou deux fois l'opportunité de la faire.

Se mettre aux commande d'un avion de ligne c'est quand même pas le même trip qu'un petit avion à tous les niveaux. Plus généralement être en vol dans le cockpit d'un avions de ligne c'est clairement le plus beau bureau du monde, j'ai la chance d'y aller de temps en temps avec mon pote pilote de ligne, c'est à chaque fois un grand plaisir même si évidemment je ne touche pas aux commandes.

Hors ligne Ring0

  • Membre
  • Messages: 1539
Expérience de pilotage en simulateur
« Réponse #4 le: juillet 03, 2018, 15:57:24 pm »
Alors attention, le simulateur que j'ai utilisé est en effet un simulateur professionnel (je crois qu'il est utilisé entrainement et valide des heures de vol) mais n'est pas équipé sur vérins hydrauliques.La séance que j'ai faite vaut environ 100€ tout compris ce qui est assez cher mais moins qu'un vol en Cesna pour la même durée.

Ici c'est sensiblement le même prix pour les deux. J'ai beaucoup de difficulté à comprendre pourquoi quelqu'un paierait aussi cher pour une simulation imparfaite alors que c'est possible de louer un vrai avion.

Le simulateurs sur vérins sont très très cher en effet je n'ai pas eu la chance d'aller dans l'un d'entre eux bien que j'ai eu une ou deux fois l'opportunité de la faire.

Tu devrais vraiment prendre cette opportunité si ça se représente. Le réalisme est bluffant.

[...] c'est à chaque fois un grand plaisir même si évidemment je ne touche pas aux commandes.

J'espère bien tabarnak.

Hors ligne Le Jam

  • Membre
  • Messages: 8913
Expérience de pilotage en simulateur
« Réponse #5 le: juillet 04, 2018, 00:57:50 am »
Mais je tripe.de.piloter un avion de ligne, pas un Cesna, ça j'ai déjà fait. Un avion de ligne est plus complexe à piloter, plis d'instruments, plus de commandes etc... Maintenant c'est vrai que pour l'expérience de vol pure il n'y aura jamais rien de mieux qu'un vrai avion.

Hors ligne POF

  • Membre
  • Messages: 299
  • Joueur technique, très technique.
Expérience de pilotage en simulateur
« Réponse #6 le: juillet 04, 2018, 15:18:44 pm »
Est-ce que ca simule les bulles d'air aussi?

Hors ligne Ring0

  • Membre
  • Messages: 1539
Expérience de pilotage en simulateur
« Réponse #7 le: juillet 04, 2018, 15:43:56 pm »
Mais je tripe.de.piloter un avion de ligne, pas un Cesna, ça j'ai déjà fait.

En fait tu ne trippes pas sur le pilotage, tu trippes sur la gestion de systèmes et le suivi de check lists.

Un avion de ligne est plus complexe à piloter, plis d'instruments, plus de commandes etc...

Plus complexe, ça dépend. Un vol en hydravion monomoteur dans le nord du Québec, aucun suivi radar, météo incertaine, masse et centrage approximatif, c'est pour certain points beaucoup plus complexe qu'un vol CDG-FRA en A320.

Pour les instruments, un petit avion de tourisme certifié IFR possède sensiblement les mêmes qu'un avion de ligne. La grosse différence serait le radar météo des avions de ligne que l'on ne retrouve généralement pas dans les avions de tourisme, mais c'est possible d'avoir quelque chose de très semblable avec un abonnement à XMWeather (je ne crois pas que ce soit disponible en Europe par contre).

Pour les commandes de vol, c'est la même chose que ce soit sur un avion de ligne ou un petit Cessna: manche, palonnier, manette des gaz.

Pour les système, là c'est certain qu'un avion de ligne en compte beaucoup plus et que ceux-ci sont beaucoup plus complexe. Mais tsé, avoir à gérer le système des eaux usées ou bien le disjoncteur de la cafetière, je ne sais pas si ça apporte un grand plus à l'expérience de vol.

Payes-toi un vrai vol avec un avion de tourisme récent et performant équipé d'un glass cockpit IFR , tu vas voir que c'est pas mal proche d'un avion de ligne en matière de technologie.

Je trouve ça vraiment cool que des compagnies offrent ce genre de simulateurs au grand public, mais je trouve juste que c'est beaucoup trop cher pour ce que c'est, surtout quand pour sensiblement le même prix, tu peux voler pour vrai.

Hors ligne Le Jam

  • Membre
  • Messages: 8913
Expérience de pilotage en simulateur
« Réponse #8 le: juillet 04, 2018, 17:04:52 pm »
Est-ce que ca simule les bulles d'air aussi?

Non.

Hors ligne Le Jam

  • Membre
  • Messages: 8913
Expérience de pilotage en simulateur
« Réponse #9 le: juillet 04, 2018, 17:14:29 pm »
Mais je tripe.de.piloter un avion de ligne, pas un Cesna, ça j'ai déjà fait.

En fait tu ne trippes pas sur le pilotage, tu trippes sur la gestion de systèmes et le suivi de check lists.



Mais c'est essentiellement ça le pilotage d'un avion de ligne, de la gestion de carburant, de la navigation et de la sécurité. Ça fait bien longtemps que l'aspect pilotage pur n'est plus au coeur de l'exercice même si ca reste fascinant de mettre la manette des gazs à fond et de sentir l'inertie de la bête.

Le pilotage pur je connais, j'ai mon brevet de pilote planeur et on ne oeut pas faire plus fin en pilotage à l'exception de la chasse, on doit conjuger en permanence sur les commandes, on vole à quelques mètres les uns des autres, ça bouge ça balotte c'est fin.

Être aux commande d'un A320 en vol je l'avais fait (sans y toucher évidemment) faire des vols en cockpit de b777 ou b747 j'avais fait plusieurs fois mais sans vraiment piloter et sentir l'action sur les commande, même si ça reste un simulateur je sens avoir toucher au truc du bout des doigts

Hors ligne Ring0

  • Membre
  • Messages: 1539
Expérience de pilotage en simulateur
« Réponse #10 le: juillet 06, 2018, 14:09:32 pm »

Le pilotage pur je connais, j'ai mon brevet de pilote planeur


Vraiment ? J'aurais pensé que tu aurais été en mesure d’atterrir un peu plus élégamment et surtout au centre de la piste.

Hors ligne Le Jam

  • Membre
  • Messages: 8913
Expérience de pilotage en simulateur
« Réponse #11 le: juillet 06, 2018, 14:23:47 pm »
Moi aussi mais c'est justement pas comme le vol libre où on pilote à l'instinct, là le but du jeu était de le poser aux instrument en suivant la pente d'approche et les indications des instruments à 100%.

Je pense que si j'avais dû le poser à l'instinct sans m'emmerder à caler une vitesse, une pente et surtout un trajectoire donnée sur les appareils je l'aurais posé plus facilement, du moins je pense.

Maintenant, poser un Airbus c'est pas poser un planeur.

Mais je pense que je suis vraiment un passionné d'aviation et j'ai vraiment deux façon d'apprécier un vol, la façon planeur vol libre instinct qui demande des compétence de pilotage et j'adore également la manière beaucoup plus "procédurale" (et beaucoup plus proche de ce que l'on attend d'un pilote de ligne) pour lequel le pilotage pure joue moins d'importance que de gérer une multitudes d'informations complexes, vitesse etc...

Piloter un avion de ligne, un planeur, un avion de chasse et faire des virages, des looping ou des tonneaux c'est un jeu d'enfant, n'importe qui peu le faire.

Le faire bien, savoir où on est sur une carte faire un virage à altitude constante, voler en sécurité et respectant la réglementation, ça c'est dur et c'est passionnant d'apprendre à la maitriser.

J'ai une passion depuis toujours pour tout ce qui va avec l'espace et l'aéronautique parce que pour moi c'est une passion transversale qui réuni plusieurs de mes valeurs et centre d'intérêt :

- Le voyage
- La solidarité et la vie en communauté (la vie de club sur un centre de planeur)
- La technologie et la haute technologie, la mécanique des fluides, la mécanique, les maths etc...
- Les procédures
- La psychologie à travers ce que l'on appel en aéronautique le facteur humain.

Je me passionne au sujet des enquêtes de crashs d'avion. Si le sujet t'intéresse va voir le site du BEA Français, je le trouve génial et j'ai toujours été très surpris de la foultitudes "d'informations" et la quantité d'informations disponibles. Si on s'y connait un peu en aéronautique les conclusions d'enquêtes sont lisibles.

https://www.bea.aero/no_cache/les-enquetes/acces-aux-rapports/