Auteur Sujet: Bonne année 2019 !  (Lu 1027 fois)

En ligne cantabile

  • Manure
  • Membre
  • Messages: 9146
  • Amant de Megalomarc
Bonne année 2019 !
« Réponse #50 le: janvier 23, 2019, 08:42:15 am »
l'histoire du Québec est à peine enseignée et que les élèves ressortent ignorants de leur histoire
C'est faux. L'histoire du Québec est au programme de la troisième à la sixième année du primaire ainsi qu'en troisième et quatrième secondaire. C'est bien assez, mais peut-être pas assez pour toi qui voudrait en faire un véritable programme de propagande. 
Les gens....

En ligne cantabile

  • Manure
  • Membre
  • Messages: 9146
  • Amant de Megalomarc
Bonne année 2019 !
« Réponse #51 le: janvier 23, 2019, 08:44:40 am »
Les jeunes d'aujourd'hui s'en calissent de l'histoire, Ils regardent vers l'avenir, eux.
Ça aussi c,est faux (et je crois être assez bien placé pour le savoir). Il y a des jeunes qui adorent l'histoire comme d'autres jeunes qui s'en sacrent, mais c'est aussi vrai de tous les autres cours qui font partie du cursus scolaire.
Les gens....

Hors ligne Tam!

  • Membre
  • Messages: 15572
Bonne année 2019 !
« Réponse #52 le: janvier 23, 2019, 09:29:38 am »
Les jeunes d'aujourd'hui s'en calissent de l'histoire.


Contrairement aux jeunes des années 80 et 90 qui eux, en raffolaient.

En ligne Atlas

  • Membre
  • Messages: 2220
Bonne année 2019 !
« Réponse #53 le: janvier 23, 2019, 10:58:50 am »
Les jeunes d'aujourd'hui s'en calissent de l'histoire.


Contrairement aux jeunes des années 80 et 90 qui eux, en raffolaient.
Ce qui est certain est que les jeunes d'aujourd'hui en raffolent moins. 
Mégalo, que Cantabile qui l'a traité de propagandiste, veut inculquer sa victimite aigue aux jeunes: les québécois français sont persécutés par les anglais, donc aux armes camarades.  Même dans les pays du Tiers Monde qui ont subi mille fois plus de persécutions, comme l'Algérie ou le Vietnam avec des millions de morts, les jeunes ont tourné la page et ils ne restent que quelques nostalgiques, comme Mégalo, qui braillent encore sur leur passé.
Je ne nie pas que les anglais ont fait beaucop de mal aux acadiens (qui ne se considèrent pas comme québécois) en les déportant et en pillant leurs biens.
« Modifié: janvier 23, 2019, 13:12:25 pm par Atlas »

Hors ligne Tam!

  • Membre
  • Messages: 15572
Bonne année 2019 !
« Réponse #54 le: janvier 23, 2019, 11:17:35 am »
Les jeunes d'aujourd'hui s'en calissent de l'histoire.


Contrairement aux jeunes des années 80 et 90 qui eux, en raffolaient.
Ce qui est certain est que les jeunes d'aujourd'hui en raffolent moins. 


T'as des chiffres ou des faits?

Je me méfie toujours de ce genre d'opinion/perception lancer un peu en l'air comme ça sans données.

En ligne cantabile

  • Manure
  • Membre
  • Messages: 9146
  • Amant de Megalomarc
Bonne année 2019 !
« Réponse #55 le: janvier 23, 2019, 11:32:10 am »
J'ai fréquenté l'école secondaire dans les années 80-90 en tant qu'élève et je la fréquente maintenant comme enseignant. Je suis pas mal certain qu'il n'y a pas de différences notables entre les deux périodes. Difficile de mesurer objectivement une impression, des goûts et des préférences.
Les gens....

En ligne Atlas

  • Membre
  • Messages: 2220
Bonne année 2019 !
« Réponse #56 le: janvier 23, 2019, 13:17:44 pm »
Le fait que les jeunes ne tiennent plus à l'idépendance du Quéebec, comme la très grande majorité des québécois, prouve qu'ils ne regardent plus vers le passé mais plutôt vers le futur.  Ce qui est la meilleure attitude.  Les nostalgiques du passé sont, presque tous morts, ou en voie de disparition.  Il ne restent que quelques spécimen comme notre ami Mégalo!

Hors ligne Tam!

  • Membre
  • Messages: 15572
Bonne année 2019 !
« Réponse #57 le: janvier 23, 2019, 14:01:36 pm »
Le fait que les jeunes ne tiennent plus à l'idépendance du Quéebec, comme la très grande majorité des québécois, prouve qu'ils ne regardent plus vers le passé mais plutôt vers le futur.

Tant qu'à généraliser on pourrait avancer que beaucoup de jeunes ont des tendances Social Justice Warriors donc sont sensibles à l'histoire des noirs, des autochtones.. etc.


Hors ligne megalomarc

  • Membre
  • Messages: 5493
Bonne année 2019 !
« Réponse #58 le: janvier 23, 2019, 14:59:52 pm »
l'histoire du Québec est à peine enseignée et que les élèves ressortent ignorants de leur histoire
C'est faux. L'histoire du Québec est au programme de la troisième à la sixième année du primaire ainsi qu'en troisième et quatrième secondaire. C'est bien assez, mais peut-être pas assez pour toi qui voudrait en faire un véritable programme de propagande. 

Je voudrais bien croire que c'est assez, mais les faits ne trompent pas. Comment expliques-tu que tant de personne pensent qu'on a commis un génocide contre les Amérindiens ? Aujourd'hui, des gens nous incluent dans le rôle du méchant blanc colonisateur, alors que nous avons nous mêmes été colonisés, nous mêmes étions les "nègres blancs d'Amérique". Si l'histoire nationale est assez enseignée, comment expliques-tu ça ? Comment expliques-tu une telle colonisation mentale par des concepts venus des États-Unis (et de son histoire) ? Pourquoi il faut un gars comme MBC pour les ramener à l'ordre, pourquoi ces niaiseries se sont autant répandues ?

À moins que l'histoire ne soit mal enseignée. Je ne te vise pas personnellement, et tu me corrigeras si j'ai tort, mais l'enseignement de l'histoire semble avoir perdu son intelligibilité. À travers le parcours historique, et les manuels sont assez clairs là dessus, les élèves apprennent l'histoire à coup d'encadrés. Ils apprennent dans ces multiples parenthèses l'histoire des noirs, l'histoire des Premières Nations, l'histoire sociale, l'histoire des femmes, des communautés culturelles, de sorte qu'il ne reste qu'un fin fil conducteur, presque invisible, pour comprendre l'histoire nationale. L'accent mis sur l'apprentissage des compétences, qui se fait nécessairement au détriment des connaissances, est un autre facteur.

L'histoire nationale, c'est le tronc commun. Me semble qu'il faudrait mettre de gros efforts pour que ce soit intelligible. Les États-Unis mettent beaucoup d'efforts là dessus, ils apprennent l'histoire de leur indépendance, de la guerre civile, etc. Pourquoi pas nous ? Pourquoi passons nous si peu de temps à parler de la Conquête - événement aussi fondateur que l'indépendance des États-Unis -, de la guerre des Patriotes, de l'Acte d'Union ? Personnellement, je trouve impensable que les jeunes sortent du secondaire sans savoir ce qu'est l'Acte d'Union.

Nierais-tu qu'il y a un certain climat de mépris envers l'histoire nationale ? Comme si apprendre le passé ne servait à rien. Les gens sont tellement pris dans le présent qu'ils ne savent plus d'où ils viennent et ou ils vont.

Hors ligne MadChuck

  • Mad Chuck Norris
  • Membre
  • Messages: 25878
  • Ing. BBQ
Bonne année 2019 !
« Réponse #59 le: janvier 23, 2019, 16:04:30 pm »
Le fait que les jeunes ne tiennent plus à l'idépendance du Quéebec, comme la très grande majorité des québécois, prouve qu'ils ne regardent plus vers le passé mais plutôt vers le futur.  Ce qui est la meilleure attitude.  Les nostalgiques du passé sont, presque tous morts, ou en voie de disparition.  Il ne restent que quelques spécimen comme notre ami Mégalo!


Ben voyons, ont passes du foute de l'histoire a regardé vers l'avant ou non et l'indépendance, c'est tout mélanger.

Avec Internet/Podcast/Jeux vidéo je ne suis pas sur que les jeunes sont moins consommateur d'histoire, de Hardcore History et tout autre podcast/contenu vidéo historique facile a consommer, ça doit être assez commun, ne serait que pour comprendre les références dans Games of Thrones.

Les Canadiens sont pratiquement tous indépendantistes, regarde t-il moins par l'avant que les Canadien qui le sont pas (et qui veulent que le Canada redevienne un dominiom ou un État des États-Unis ?), sont-ils plus intéressé a l'histoire ?

L'idée que les fans de statue quo regardent plus vers le futur que ceux qui sont pour un changement me semble bien farfelu.
« Modifié: janvier 24, 2019, 13:15:50 pm par MadChuck »

Hors ligne Gustavus

  • Membre
  • Messages: 1242
Bonne année 2019 !
« Réponse #60 le: janvier 24, 2019, 12:48:39 pm »
Assez d'accord avec les critiques.

L'Histoire n'est plus faite d'histoires. Moi ce qui me passionne dans l'histoire, (et ce qui fait que je retiens les événements, les dates et les personnalités historiques), c'est les causes-à-effets qui relient les histoires entre elles.

Par exemple, la guerre avec les iroquois. Il y a une suite logique. Depuis le pacte de Champlain et Pontgravé à Tadoussac en 1604, jusqu'à la Grande Paix de Montréal, il y a un fil conducteur, des explications logiques (ex: la vente d'arme, libérale chez les hollandais et les anglais versus prohibée chez les français). Et, présenté de cette manière, l'histoire bien plus logique, intéressante et facile à retenir.

Les livres d'histoire ne sont même pas faits en forme d'histoire, avec un fil conducteur et une chronologie d'événements qui se succèdent et se répondent. Ce sont les chapitres qui sont chronologiques entre eux, mais au sein d'une chapitre, le temps est statique sur une période. Et la matière porte essentiellement sur des notions d'organisation sociale, d'économie et de mode. Les personnages sont présentés dans des encadrés.

C'est un peu comme des fiches. Il y a peut-être des gens pour qui ça fonctionne, mais pour moi, qui a quand même une culture générale correcte je pense, les fiches sont la pire manière d'apprendre, j'ai toujours détesté ça.

Hors ligne Snookey

  • Membre
  • Messages: 9026
Bonne année 2019 !
« Réponse #61 le: janvier 25, 2019, 07:21:53 am »
Et tu te base sur quoi pour faire ces critiques ? Tu es dans la classe ? Tu as un manuel d'histoire récent ?

C'est une question sincère. De mon souvenir, l'histoire était enseignée comme tu semble le décrire dans mon temps.

Hors ligne Gustavus

  • Membre
  • Messages: 1242
Bonne année 2019 !
« Réponse #62 le: janvier 25, 2019, 11:16:41 am »
Pour vrai, je ne me souviens pas du tout de mes cours d'histoires, à part que le prof me permettait de lire le livre pendant le cours sans faire les exercices parce que j'avais des 100% à peu près partout, et la différence entre les rangs et les cantons.

Mais oui, j'ai des enfants d'âge scolaire à la maison et je regarde leurs livres d'histoire. Chez nous en tous cas, ils n'ont plus de livre de référence, mais un espèce de cahier d'exercices et d'explications. Avec des questions du genre «quel est le nombre de km entre telle ville et telle ville?» et où il faut chercher la réponse dans un texte drabe d'une ou deux pages à côté.

J'ai aussi fais de l'interprétation historique quand je travaillais à la sepaq, sur l'histoire du Saguenay et de Tadoussac, et j'ai bien vu qu'une grande partie du public parlable et intéressé, a priori le public susceptible de fréquenter les établissements sépaq et d'aller voir les guides, n'a pas les connaissances de base de note histoire. Seulement des concepts vagues. Faut remonter aux gens qui ont fait l'école classique pour voir une différence, ou alors des gens qui se sont intéressé à l'histoire par eux-même.

Faut dire aussi que dans les années 1960, il y avait des émissions de télé grand public sur Radisson ou D'Iberville. Il y avait des fonds public qui aidaient la culture populaire à s'intéresser à son histoire.

Juste penser sincèrement que les hurons viennent de Québec et les mohawk de Montréal montre qu'on comprend pas ce qui s'est passé. Les mohawks venaient de l'axe du Lac Champlain dans le NY State, ils ont massacrés les nations des grand lacs dont les hurons (qui provenaient du lac Huron) et ces derniers ont réussi à fuir et à demander l'hospitalité à Québec. Bien plus tard, les missionnaires catholiques ont invité des mohawk à s'établir dans des missions près de Montréal. Je ne considère pas que c'est du petit détail de comprendre ces mouvements de populations et leur causalité (la guerre commerciale impitoyable sur les fourrures), mais bien des gens qui "défendent" les premières nations ne savent pas cela (et ont l'air de s'en foutre). Ils copie-collent un discours étasuniens et essaient de l'importer ici.


En ligne cantabile

  • Manure
  • Membre
  • Messages: 9146
  • Amant de Megalomarc
Bonne année 2019 !
« Réponse #63 le: janvier 26, 2019, 10:46:24 am »
Tout le débat connaissance vs compétences en est un de longue date chez les enseignants d’histoire au niveau scolaire. C’est évident que l’idée de  valorise l’acquisition de compétences dans le cursus scolaire vient d’une vision utilitariste de l’école. Je n’adhère pas particulièrement à cette vision de l’éducation, mais je ne pense que les compétences visées par le programme d’univers social (Je ne me ferai jamais à cette appellation, pour moi et la majorité de mes collègues ce sera toujours des sciences humaines) soient inutiles ou superflues.

Aussi,  le programme du cours d’histoire du Québec et du Canada stipule que ‘’ Les connaissances historiques sont au cœur du développement des compétences propres à la discipline’’. Ce serait donc faux de prétendre qu’elles sont évacués du programme actuel.

Il faut distinguer le manuel et le cours. Le manuel est un outil, un document de référence et une ressource,   ce n’est pas le fil conducteur ou le scénario de ce qui se passe pendant 75 minutes dans un classe.  Les manuels scolaires sont d’utilité et de qualité variable, mais comme les ressources sont abondantes il est assez facile de compenser pour les lacunes ou faiblesses de ce qui est offert comme outils didactiques.

Personnellement, je trouve impensable que les jeunes sortent du secondaire sans savoir ce qu'est l'Acte d'Union.

Quel pourcentage des gens ayant 30 à 90 ans et qui ont connu toutes sortes de méthodes d’apprentissages qui excluaient l’acquisition de compétences savent ce qu’est l’Acte d’union selon toi ? Si les élèves ne connaissent par cet aspect historique c’est pas faute de l’avoir vu en classe. Et de la  Conquête à l'Acte d'Union c'est 5 mois de cours, quelque chose comme 60 heures de classe. C'est peut-être trop peu selon toi, mais c'est déjà beaucoup plus que ce qui se faisait avant.

Finalement, Le style pédagogique ou les compétences didactiques des profs sont très variable, il n’y a pas de modèle unique et on ne peut globalement prétendre  qu’au Québec l’histoire est enseignée ainsi, point final.

« Modifié: janvier 26, 2019, 10:55:03 am par cantabile »
Les gens....

Hors ligne MadChuck

  • Mad Chuck Norris
  • Membre
  • Messages: 25878
  • Ing. BBQ
Bonne année 2019 !
« Réponse #64 le: janvier 26, 2019, 10:57:16 am »
A mon époque il avait une sensation assez forte que les cours étaient données de façon a ce que soit facile de donner des examens qui seront facile a corrigé (même a choix de réponse par moment).

Du style tel peuple amérindien avait des maison longues, des dates, etc... Mes 2 professeurs (de 2 et 4) avait été excellent quand même, mais j'imagine que c'est bien meilleur aujourd'hui et que ça doit rendu ridicule l'idée d''apprendre des dates exactes (et non grosso mode l'époque et l'ordre) et que ce qui serait intéressant des peuples amérindiens soit les différences dans les forme des maisons et de faire de ça une question d'examen....

En ligne Lisa

  • A toujours raison
  • Membre
  • Messages: 11254
  • Jeannette officielle du forum
Bonne année 2019 !
« Réponse #65 le: janvier 26, 2019, 11:44:34 am »
MISPAN !
"It's amazing how I can feel sorry for you and hate you at the same time. I'm sure there's a German word for it." - Lisa

En ligne Berslak

  • Un titre.
  • Membre
  • Messages: 5299
  • Un texte.
Bonne année 2019 !
« Réponse #66 le: janvier 26, 2019, 13:11:58 pm »
Yeah! Une signature!

En ligne Lisa

  • A toujours raison
  • Membre
  • Messages: 11254
  • Jeannette officielle du forum
Bonne année 2019 !
« Réponse #67 le: janvier 26, 2019, 13:56:57 pm »
Maternels-Iroquois-Sédentaires
Paternels-Algonquins-Nomades.
"It's amazing how I can feel sorry for you and hate you at the same time. I'm sure there's a German word for it." - Lisa

En ligne cantabile

  • Manure
  • Membre
  • Messages: 9146
  • Amant de Megalomarc
Bonne année 2019 !
« Réponse #68 le: janvier 26, 2019, 21:27:24 pm »
Matriarcal et patriarcal en fait, mais bon le principe reste le même.

Ah oui et c’est Algonquiens ( famille linguistique) et  pas Algonquins ( tribu).
Les gens....

Hors ligne dalporto

  • Expert en tout et en rien, mais surtout en rien.
  • Membre
  • Messages: 10107
  • Admin capo di tutti i capi
Bonne année 2019 !
« Réponse #69 le: janvier 27, 2019, 10:44:53 am »
Ça a l'air qu'il faut dire Micma et non Micmac aussi, right?

Hors ligne Simone

  • Membre
  • Messages: 6709
    • Presque végé !
Bonne année 2019 !
« Réponse #70 le: janvier 28, 2019, 10:27:07 am »
Quand j’écris des allocutions pour un projet qui se déroule en territoire micmac, je recommande au député la prononciation traditionnelle « ni’kmaq » avec le q qui est comme avalé, à mi chemin entre le /k/ et le /g/.

Vous faites ce que vous voulez de ma recommandation. ;)
C'est exactement ça qu'est la littérature: d'habiles mensonges qui, secrètement, disent la vérité. - Simone de Beauvoir