Auteur Sujet: Débat de TVA 2018  (Lu 273 fois)

Hors ligne Berslak

  • Membre
  • Messages: 5165
  • Un texte.
Débat de TVA 2018
« le: septembre 20, 2018, 20:30:42 pm »
L'écoutez-vous?

Par moments, c'est plus un débat entre Lisée et Pierre Bruneau sur les règles du débat...
Yeah! Une signature!

En ligne Lisa

  • Membre
  • Messages: 11205
  • Jeannette officielle du forum
Débat de TVA 2018
« Réponse #1 le: septembre 20, 2018, 20:47:20 pm »
Couillard arrête pas de répondre à Legault alors qu'il est en face à face avec Lisée ou Massé. Il se fait ramener à l'ordre et dit "oui mais je veux juste finir".

Il serait pas un ben bon élève à l'école lui. Il comprend pas les règles et veut pas jouer au jeu. Seul façon de pas perdre?
"It's amazing how I can feel sorry for you and hate you at the same time. I'm sure there's a German word for it." - Lisa

Hors ligne Cinéphile

  • Membre
  • Messages: 7305
Débat de TVA 2018
« Réponse #2 le: septembre 20, 2018, 21:48:43 pm »
Je suis là depuis quelques minutes et je suis pu capab de Bruneau
Some would compare Elvis to God. I'll admit he's good, but he's no Elvis.

Hors ligne Cinéphile

  • Membre
  • Messages: 7305
Débat de TVA 2018
« Réponse #3 le: septembre 20, 2018, 22:55:14 pm »
Allez-vous expulser?
Je veux in-té-grer
Allez-vous expulser?
Je veux in-té-grer
Allez-vous expulser?
Je veux in-té-grer

EDIT : J'avoue qu'une fois vue sur mon téléphone, la joke était pas mal moins conviviale.
« Modifié: septembre 21, 2018, 05:41:22 am par Cinéphile »
Some would compare Elvis to God. I'll admit he's good, but he's no Elvis.

Hors ligne Gustavus

  • Membre
  • Messages: 1207
Débat de TVA 2018
« Réponse #4 le: septembre 20, 2018, 23:59:32 pm »
Il est où le chef de QS, IL EST OÙÙÙ`???

Hors ligne Berslak

  • Membre
  • Messages: 5165
  • Un texte.
Débat de TVA 2018
« Réponse #5 le: septembre 21, 2018, 02:02:03 am »
Couillard arrête pas de répondre à Legault alors qu'il est en face à face avec Lisée ou Massé. Il se fait ramener à l'ordre et dit "oui mais je veux juste finir".

Il serait pas un ben bon élève à l'école lui. Il comprend pas les règles et veut pas jouer au jeu. Seul façon de pas perdre?

Lisée a eu l'air autant tata que Couillard pour le respect des règles.  Ça faisait pitié.
J'ai fini par fermer la télé à 21h.  Il ne se disait pas grand chose de neuf finalement, toujours le même picossage.  Personne répondait aux questions des autres.

Ciné : on a compris la joke, peux-tu maintenant en effacer un bout?
« Modifié: septembre 21, 2018, 02:06:40 am par Berslak »
Yeah! Une signature!

Hors ligne Berslak

  • Membre
  • Messages: 5165
  • Un texte.
Débat de TVA 2018
« Réponse #6 le: septembre 21, 2018, 02:03:33 am »
Il est où le chef de QS, IL EST OÙÙÙ`???

Vraiment un move de cave de Lisée là-dessus.

C'est ok de s'essayer mais insiste pas quand le modérateur te ramène à l'ordre.
Yeah! Une signature!

Hors ligne Fantomas

  • Membre
  • Messages: 162
Débat de TVA 2018
« Réponse #7 le: septembre 21, 2018, 08:08:10 am »
Est-ce que le débat est disponible en ligne quelque part?

Ok j'ai trouvé. Merci
« Modifié: septembre 21, 2018, 08:24:40 am par Fantomas »

Hors ligne Tam!

  • Membre
  • Messages: 15481
Débat de TVA 2018
« Réponse #8 le: septembre 21, 2018, 09:28:33 am »
L'affaire de Lisée et « c'est qui le chef? » là. Ok c'était maladroit et il n'aurait pas du insister, mais les gens parlent comme si ça allait gâcher sa campagne. À ce point là?


Hors ligne Jay.

  • Membre
  • Messages: 8858
  • Fifille Victimisante
Débat de TVA 2018
« Réponse #9 le: septembre 21, 2018, 09:37:21 am »
Est-ce que c'était son écart?
Je n'ai pas pu l'écouter, mais selon les échos c'est comme si Lisée avait perdu les points qu'il aurait gagné au premier débat.

Et c'est comme s'il avait pris QS comme cible alors que me semble avec le public-cible de TVA, il aurait dû viser la CAQ, non?
J'avais une idée de signature géniale, mais je ne m'en rappelle plus.

Hors ligne Jay.

  • Membre
  • Messages: 8858
  • Fifille Victimisante
Débat de TVA 2018
« Réponse #10 le: septembre 21, 2018, 09:42:11 am »
C'était en direct? A-t-on parlé de l'épicerie de 75$ de Couillard?
J'avais une idée de signature géniale, mais je ne m'en rappelle plus.

Hors ligne Tam!

  • Membre
  • Messages: 15481
Débat de TVA 2018
« Réponse #11 le: septembre 21, 2018, 10:09:16 am »
Est-ce que c'était son écart?
Je n'ai pas pu l'écouter, mais selon les échos c'est comme si Lisée avait perdu les points qu'il aurait gagné au premier débat.


De ce que j'ai vu par la suite c'était très ok sa « performance ». Pas aussi éclatant qu'au premier débat mais c'était bien.

A-t-on parlé de l'épicerie de 75$ de Couillard?

Pas lorsque je l'ai écouté et je n'ai pas vu personne rapporter une discussion à ce sujet. Ça m'étonne. C'était tout frais.

Oui c'était en direct.

« Modifié: septembre 21, 2018, 10:29:09 am par Tam! »

Hors ligne Fantomas

  • Membre
  • Messages: 162
Débat de TVA 2018
« Réponse #12 le: septembre 21, 2018, 10:42:02 am »
S'était quoi ça l'attaque de Lisé sur le ''patron de QS! Quelle disgrâce du PQ. Je comprends qu'il voulait revenir avec l'histoire l'entente sur la souveraineté brisée par QS, s'était vraiment un coup bas de leurs part et ça mérite d'être soulevé comme point dans la campagne, mais l'approche était complètement pourrit.

La pensée du jour: Altlas c'est le petit gars dans le carré de sable qui mange des vers de terre pour attirer l'attention des autres. A trop mangé de vers, il peut juste nous vomir dessus et nous en vouloir de l'avoir rendu malade.

Certaines personnes disent que Legault a dit ''ta gueule'' à Jean François Lisé. 1:41.30 https://www.tvanouvelles.ca/2018/09/20/bras-de-fer-legault-couillard-sur-limmigration je pense que oui :)

Hors ligne sixelot

  • Membre
  • Messages: 44
Débat de TVA 2018
« Réponse #13 le: septembre 21, 2018, 15:41:35 pm »
C'était en direct? A-t-on parlé de l'épicerie de 75$ de Couillard?

Oui, Massé a répondu que des gens pouvaient vivre avec moins en citant les plus pauvres, mais que ce n'était pas souhaitable.  Legault a donné une bonne réponse mais il a fait l'erreur de parler de lui et de sa famille pour dire que quand il faisait l'épicerie c'était entre 220 et 240$ pour une épicerie d'une semaine.   Couillard a répondu que le famille de Legault était bien plus nantie que la moyenne.  C'est Lisée qui a eu la meilleure réponse en disant que même les repas dans les CPE coûtaient deux fois plus cher que l'équivalent de se nourrir une famille à ce prix.

Hors ligne MadChuck

  • Membre
  • Messages: 25776
  • Ing. BBQ
Débat de TVA 2018
« Réponse #14 le: septembre 21, 2018, 16:05:18 pm »
C'est Lisée qui a eu la meilleure réponse en disant que même les repas dans les CPE coûtaient deux fois plus cher que l'équivalent de se nourrir une famille à ce prix.

Ça me semble potentiellement douteux ? Ce coût inclut-il la main d'oeuvre pour acheter le nécessaire et faire les repas ?, mais aussi un enfant en CPE ça coûtent combien environ $13,000 + la contribution du parent, i.e. ce n'est pas tellement cheap comme référence, ce n'est pas comme utilisé une prison américaine du sud comme exemple (y'a un Shérif qui a fameusement nourrit ses prisonniers pour 56 cennes par jours au lieu du $1.75 standard).

Il n'y a pas longtemps apparemment c'était seulement $2 par enfant par jour en CPE:
http://ici.radio-canada.ca/actualite/v2/lepicerie/niveau2_11081.shtml

Hors ligne Berslak

  • Membre
  • Messages: 5165
  • Un texte.
Débat de TVA 2018
« Réponse #15 le: septembre 21, 2018, 16:41:27 pm »
C'est Lisée qui a eu la meilleure réponse en disant que même les repas dans les CPE coûtaient deux fois plus cher que l'équivalent de se nourrir une famille à ce prix.

Ça me semble potentiellement douteux ? Ce coût inclut-il la main d'oeuvre pour acheter le nécessaire et faire les repas ?, mais aussi un enfant en CPE ça coûtent combien environ $13,000 + la contribution du parent, i.e. ce n'est pas tellement cheap comme référence, ce n'est pas comme utilisé une prison américaine du sud comme exemple (y'a un Shérif qui a fameusement nourrit ses prisonniers pour 56 cennes par jours au lieu du $1.75 standard).

Il n'y a pas longtemps apparemment c'était seulement $2 par enfant par jour en CPE:
http://ici.radio-canada.ca/actualite/v2/lepicerie/niveau2_11081.shtml

Je crois que Lisée s'est trompé dans son calcul de coût par repas par personne de la famille car il a parlé d'une famille de 4 alors que le 75$ de Couillard était pour une famille monoparentale de 3.
Yeah! Une signature!

Hors ligne sixelot

  • Membre
  • Messages: 44
Débat de TVA 2018
« Réponse #16 le: septembre 21, 2018, 17:28:08 pm »
C'est Lisée qui a eu la meilleure réponse en disant que même les repas dans les CPE coûtaient deux fois plus cher que l'équivalent de se nourrir une famille à ce prix.


Il n'y a pas longtemps apparemment c'était seulement $2 par enfant par jour en CPE:
http://ici.radio-canada.ca/actualite/v2/lepicerie/niveau2_11081.shtml

Les calculs peuvent être faux.  Il n'en reste pas moins que les enfants prennent un repas par jour à 2$ en CPE plus collation peut-être.  Il faut alors au moins le double pour une journée à la maison (le petit déjeuné remplace la collation mettons).  Donc au moins 4 $ par jour par personne pour se nourrir donc 12$ pour 3.   Ce qui fait un strict minimum de 84$ par semaine.

Hors ligne Berslak

  • Membre
  • Messages: 5165
  • Un texte.
Débat de TVA 2018
« Réponse #17 le: septembre 21, 2018, 17:34:08 pm »
C'est Lisée qui a eu la meilleure réponse en disant que même les repas dans les CPE coûtaient deux fois plus cher que l'équivalent de se nourrir une famille à ce prix.


Il n'y a pas longtemps apparemment c'était seulement $2 par enfant par jour en CPE:
http://ici.radio-canada.ca/actualite/v2/lepicerie/niveau2_11081.shtml

Les calculs peuvent être faux.  Il n'en reste pas moins que les enfants prennent un repas par jour à 2$ en CPE plus collation peut-être.  Il faut alors au moins le double pour une journée à la maison (le petit déjeuné remplace la collation mettons).  Donc au moins 4 $ par jour par personne pour se nourrir donc 12$ pour 3.   Ce qui fait un strict minimum de 84$ par semaine.

Sans compter que le 75$ parlait d'un adulte et deux ados, pas d'enfants en CPE....
Yeah! Une signature!

Hors ligne Berslak

  • Membre
  • Messages: 5165
  • Un texte.
Débat de TVA 2018
« Réponse #18 le: septembre 21, 2018, 17:46:44 pm »
Yeah! Une signature!

Hors ligne Cinéphile

  • Membre
  • Messages: 7305
Débat de TVA 2018
« Réponse #19 le: septembre 21, 2018, 18:22:48 pm »
L'affaire de Lisée et « c'est qui le chef? » là. Ok c'était maladroit et il n'aurait pas du insister, mais les gens parlent comme si ça allait gâcher sa campagne. À ce point là?

Non, non, pas du tout.

Vraiment pas fort Lisée là-dessus...

S'il a essayé ça, ça prouve surtout que les 3 L (Lisée, Legault, Libéral sale) n'ont rien d'autres comme munition que ce qui a été sorti et critiqué à date.
Some would compare Elvis to God. I'll admit he's good, but he's no Elvis.

Hors ligne sixelot

  • Membre
  • Messages: 44
Débat de TVA 2018
« Réponse #20 le: septembre 21, 2018, 19:02:16 pm »

Je crois que Lisée s'est trompé dans son calcul de coût par repas par personne de la famille car il a parlé d'une famille de 4 alors que le 75$ de Couillard était pour une famille monoparentale de 3.

À bien y penser non, il a parlé de 1,19$ par repas.  Ce qui est le résultat de 75$/3personnes/ 7 jours ;).  Je crois qu'il a parlé de 2,30 dans les CPE et il a donné un autre exemple à 4$.

Hors ligne sixelot

  • Membre
  • Messages: 44
Débat de TVA 2018
« Réponse #21 le: septembre 21, 2018, 19:31:50 pm »
Il est où le chef de QS, IL EST OÙÙÙ`???

http://www.lapresse.ca/actualites/elections-quebec-2018/201809/21/01-5197526-quebec-solidaire-le-chef-qui-ne-voulait-pas-etre-chef.php

Tout ça pour ça...

Vraiment pas fort Lisée là-dessus...
En fait, le rôle du chef de parti est exécuté par plusieurs personne en collégialité (tout ce qu'on appel l'exécutif national dans d'autres partis).  Ce que j'ignore c'est si les porte-parole font parti de cet "exécutif" ou non.

Hors ligne MadChuck

  • Membre
  • Messages: 25776
  • Ing. BBQ
Débat de TVA 2018
« Réponse #22 le: septembre 22, 2018, 14:55:01 pm »
C'est Lisée qui a eu la meilleure réponse en disant que même les repas dans les CPE coûtaient deux fois plus cher que l'équivalent de se nourrir une famille à ce prix.


Il n'y a pas longtemps apparemment c'était seulement $2 par enfant par jour en CPE:
http://ici.radio-canada.ca/actualite/v2/lepicerie/niveau2_11081.shtml

Les calculs peuvent être faux.  Il n'en reste pas moins que les enfants prennent un repas par jour à 2$ en CPE plus collation peut-être.  Il faut alors au moins le double pour une journée à la maison (le petit déjeuné remplace la collation mettons).  Donc au moins 4 $ par jour par personne pour se nourrir donc 12$ pour 3.   Ce qui fait un strict minimum de 84$ par semaine.

Le déjeuner peut facilement être très peu coûteux vs le reste cependant, faisant les multiplication du genre souvent trompeuse.

Mon point était beaucoup plus: J'ai aucun doute que le prix pour nourrir des enfants par des professionnel dans un système qui en coûtent plus de $13,000 par année par enfant sera beaucoup plus grand que ce que les pauvres peuvent se permettent ou le minimum. C'est le genre de place qui va s’acheter des petits yogourts, du fromage, des fruits frais, etc...

L'occidentaux moyen mange plus luxueux et exotique que certains rois d'y a pas si longtemps, mais

12,000 calories de beurre de peanut de luxe kraft c'est $7.89 (1,500 par $),
20,000 calorie de gruau de marque Quaker c'est $8.00 (2,500 par $),
2,000/2,200 calorie par $1 de riz acheté en petite quantité a l'épicerie, peut aller à proche de 3,000 si acheté en grosse quantité.
Les œufs en spécial fournissent 100% de l'apport en protéine quotidien pour environ 90 cenne a $1.50 par jours selon notre poids (si on avait 0 protéine ailleurs).
La margarine se trouve aussi a plus de 2,000 calorie par $. Y'a beaucoup d'aliment qui se trouve a plus de 1,000 calorie $

On a besoin entre 1,900 et 3,200 calorie par jours, aux États-Unis ça se fait pour moins de $0.60 US par jours par adulte s'ils sont en groupe, ici ça doit pouvoir se faire pour $2.50 par jours si on compte que la pure dépense en épicerie (et non pas les pièces, l’électricité, se rendre au marché, etc...).

C'est cependant un très drôle de sujet et peu informatif dans la réalité, si tu as les talents, temps, organisations pour être membre d'une cuisine de groupe, faire un jardin, le genre de personne qui se commande du Riz/haricot sur Amazon et fait son propre pain/yogourt, tu es probablement pas le genre de personne qui a besoin de se budgeté juste $75 par semaine, se sont des talents/habitude qui sont très corrélé avec la capacité de réussir a l'école/sur le marché du travail. Sans même parler de la discipline que ça prend si quelqu'un aime ça manger, surtout quand y'a des enfants d'impliqués.
« Modifié: septembre 22, 2018, 15:30:48 pm par MadChuck »

Hors ligne Simone

  • Membre
  • Messages: 6698
    • Presque végé !
Débat de TVA 2018
« Réponse #23 le: septembre 23, 2018, 14:03:17 pm »
C'est pour ça je pense que dans les chiffres proposés par le Dispensaire diététique de Montréal réfutant l'idée que c'est "possible" de nourrir un adulte et trois adolescents pour 75$ par semaine, il y a la notion de "panier de provisions nutritif". Parce que ce n'est pas juste une question de subsister avec suffisamment de calories pour faire fonctionner la machine (ou atteindre le seuil calorique moyen recommandé pour chaque groupe d'âge), il y a aussi "scorer" dans le minimum de portions requis de chaque groupe alimentaire pour obtenir tous les nutriments nécessaires. Ce qui n'est pas le cas avec un régime de gruau au beurre d'arachides. En plus que ça doit être collant quelque chose de rare.

En tout cas, le coût de référence utilisé est expliqué ici, avec des chiffres de juin 2018, et l'étude de base (qu'ils mettent à jour périodiquement, quelque chose comme tous les trois mois) est ici.

Avec son 220 à 240$ pour lui, sa femme et ses deux enfants (adultes, ceci dit), Legault est pas mal "pile" dans le budget de référence pour un panier de provisions nutritif. Mais est-ce que c'est possible de se nourrir quand même pour moins? C'est sûr! Mais comme MadChuck l'a souligné, ça prend quand même un mélange de compétences culinaires, d'aptitudes en organisation, de temps, d'espace (ça en prend pour se faire un jardin et avoir un congélateur tombeau pour stocker toutes tes belles réserves)... C'est les privilégiés qui ont le temps de consacrer du temps et des énergies à rentabiliser leur budget d'épicerie. Il y a clairement un seuil au-dessous duquel tu peux réussir à te nourrir, mais pas de manière nutritive, et dans des conditions qui génèrent un stress permanent. Surtout dans la situation énoncée (famille monoparentale avec deux enfants, te lever chaque matin en te demandant si tes enfants auront faim aujourd'hui, je suis pas mal certaine que ça nuit à la performance dans toutes les autres sphères de ta vie).

C'est globalement un drôle de débat. Si tu es obligé de nourrir ta famille avec 75$, tu vas le faire. Est-ce que cela est souhaitable? Non. Est-ce que ça risque d'avoir un impact sur la santé et le développement des membres de la famille? Oui. Faque... Pourquoi des gens essaient tellement de prouver que "ça se peut"? Bien sûr que ça se peut. Ça se peut aussi, payer 400$ de loyer à Montréal, mais je ne voudrais pas vivre dans un appartement comme ça. Y'a des limites à vouloir niveler par le bas.

Aussi, c'est vraiment curieux d'utiliser le coût des repas en CPE pour valider ce que ça coûte pour nourrir un ou des enfants. Bérénice mange cinq dîners à la garderie par semaine, et dix collations. Il n'y a pas si longtemps, elle allait dans une garderie qui fournissait aussi les déjeuners, et c'était comme merveilleux, mais même si elle mange comme un ogre le matin (genre, un oeuf, une toast au creton, un demi casseau de fraises ou une banane, et peut-être du yogourt, si elle est en forme...), je n'ai pas vraiment l'impression que de devoir la nourrir le matin maintenant a eu une incidence sur mon budget d'épicerie. Ce qui coûte cher quand tu nourris un bébé, c'est les produits laitiers. (j'ai vraiment eu l'impression qu'on était devenus une famille le jour où j'ai acheté mon premier sac de lait 3,25%), et ça, ils en consomment à toute heure du jour. Et même la nuit.
C'est exactement ça qu'est la littérature: d'habiles mensonges qui, secrètement, disent la vérité. - Simone de Beauvoir

Hors ligne Jay.

  • Membre
  • Messages: 8858
  • Fifille Victimisante
Débat de TVA 2018
« Réponse #24 le: septembre 24, 2018, 10:29:26 am »
J'ai tellement aimé le statut de Manal Drissi sur la précarité, surtout ce passage. Ça répond bien à ceux qui disent que le problème avec les sorties de Lambert c'est qu'il se pète les bretelles plutôt que d'avoir une volonté éducative.

/statut-fleuve du samedi matin

Je sais, au Québec on ne parle pas d’argent.

Ben coudon.

En 2017, en tant que mère célibataire d’un enfant, il me manquait 10 000 dollars pour avoir ce que l’IRIS considère être un « revenu viable ». Selon Revenu Québec, je faisais partie des 41,84% de Québécois.e.s gagnant moins de 25 000 dollars par an.

Le mois dernier, j’ai fait le salaire de 5 mois de 2017 additionnés. Si je gagnais mensuellement ce revenu (LOL really not there yet, mais #goals) je ferais partie des 6,8% qui empochent plus de 100 000$ par année.

Dans les faits, je bouclerai l’année à mi-chemin entre 25- et 100 000, me classant quand même parmi le tiers des Québécois.e.s les plus riches.

Et je vous jure que je ne travaille pas plus fort que l'an dernier.

Don’t get me wrong, je travaille beaucoup. Je passe des nuits blanches accrochée à mon clavier et ma cafetière, et #PigisteLife oblige, je vais devoir débourser un bras et une jambe en taxes et impôts. Et comme j’ai étudié en Ontario, j’ai de grosses dettes d’études (eh non, ils sont pas meilleurs dans toute), en plus d’avoir souvent vécu à crédit pour subvenir à mes besoins.

J’ai dû bloquer plus de numéros de créanciers harcelants que de trolls sur Facebook. Les créanciers, c’est le paroxysme du mort-en-dedans. T’as beau leur dire que t’as deux emplois et pas une cenne, que tu fais de ton mieux pour t’en sortir, ils s’en sacrent avec ostentation. Arrangez-vous, ne contractez pas de dettes si vous ne pouvez pas rembourser, mais dépêchez-vous d’emprunter pour nous payer, avez-vous pensé à votre cote de crédit? Vous avez 10 jours pour payer la somme entière sinon c’est un huissier qui viendra collecter. Ils vous appellent tous les jours, à toute heure, appellent vos employeurs, vos proches, vous envoient des courriels et des avis en majuscules par la poste. Pour peu que vous deviez de l’argent à plusieurs créanciers, les gérer devient une job en soi.

Shit happens, même quand on fait de son mieux. Je travaille depuis que j’ai 14 ans. C’était pas dans les plans d’être une mère soloparentale (mon fils est en garde partagée pis on aime bien l'ex, il est swell) qui vit sous le seuil de revenu viable. J’ai jamais voulu pleurer devant un frigo vide ou dépendre de mes proches pour habiller mon fils. Jamais voulu que ma santé mentale flanche. Jamais pensé faire une crise de panique en réalisant qu’on avait saisi pendant la nuit l’argent de mon loyer.

Je n’ai pas vécu la pauvreté. J’ai juste marché au bord de son précipice et senti le vertige me figer l’échine. La précarité, ça te bouffe par en dedans. C’est un stress perpétuel qui affecte ta santé physique et mentale, te prend du temps et de l’énergie, et beaucoup d’organisation. Ça suscite de la honte, de l’isolement, de la lassitude, de l’épuisement, de la colère. Pour finalement te faire dire : ouin, mais si tu gérais mieux tes affaires…

On ne niera pas l’analphabétisme financier. Mais cette idée que les riches sont riches parce qu’ils gèrent mieux leur argent, c’est de la bullshit. Équilibrer un budget, adapter sa vie à ses besoins ou acheter en gros pour acheter moins souvent, c’est pas à la portée de la majorité. Personne n’a MÉRITÉ de vivre plutôt que de survivre. Personne n’est meilleur parce qu’il gagne un salaire VIABLE.

Le problème avec les gens qui vivent, c’est qu’ils mélangent la nage et la noyade. Faire du dos crawlé, ça prend de la technique. Rester en vie parce que t’as perdu pied dans les vagues et que t’avales de l’eau à grosses goulées, ça met tout ton être en état d’alerte. Ton cœur bat la chamade, ton corps se démène, ton cerveau monopolise tes sens et cherche désespérément une issue. C’est pas le temps d’analyser la performance et de proposer des techniques de respiration et de rotation brachiale. C’est le temps pour une bouée et la sécurité de la grève. On apprendra à mieux nager quand on aura repris des forces.

Mon salaire a grimpé, mais comme j’habite le même petit 4 et demi loin du centre-ville, je conduis un vieux char poqué, je fais mon épicerie en fonction des spéciaux et je paye des intérêts comme si l'argent existait pour vrai, je n’ai pas l’impression que ma vie a changé.

Gagner un revenu viable, ça change pas le monde, sauf que CRISSE OUI.

Je passe zéro heure par mois à réfléchir à comment payer mon loyer, mon hydro, la garderie. Je suis capable de voir plus loin que la prochaine paye, d’avoir une vie sociale, d’absorber quelques mauvaises décisions et d’investir dans les bonnes. Je ne cherche plus 28 façons différentes de justifier à mon fils pourquoi on ne peut pas faire telle activité sans lui parler sans cesse d’argent et on va se le dire : je suis vraiment plus patiente, présente et heureuse comme mère.

Au final, je travaille beaucoup moins fort.

Quand on parle de faire son épicerie avec 75$, du salaire minimum qui ne doit pas brusquer le marché ou du bien-être social qui n’incite pas à l’emploi, on parle de combien les pauvres dépensent, mais jamais de ce que ça leur coûte. Ça leur coûte leur santé mentale et physique, leur espoir, leur patience, leur capacité à rêver et à participer à bâtir la société. Ça les tue à petits feux.

Et j’ai hâte que les 60% de Québécois.e.s qui ont comme moi le luxe de ne pas y penser chaque jour votent en conséquence.
J'avais une idée de signature géniale, mais je ne m'en rappelle plus.