Auteur Sujet: Les drones de loisir  (Lu 1414 fois)

Hors ligne Fantomas

  • Membre
  • Messages: 162
Les drones de loisir
« Réponse #50 le: août 29, 2018, 12:58:13 pm »
Ok ça ressemble beaucoup a ici votre règlementation.
Pour les zones autorisées ici : https://www.nrc-cnrc.gc.ca/fra/solutions/collaboration/sacsp/outil_selection_site_uav.html

Hors ligne Le Jam

  • Membre
  • Messages: 9135
Les drones de loisir
« Réponse #51 le: août 29, 2018, 12:58:20 pm »

En quoi un drone grand public est-il différent d'un hélicoptère en matière d'espionnage ou de terrorisme ? Devrais-t-on interdire les hélicoptères civil ?


Il faut reconnaitre que ça n'est pas comparable.

C'est moins cher, plus facile à mettre en oeuvre, plus discret, plus petit, se glisse partout plus facilement, plus facile à faire décoller, réatterir et disparaitre.

Je reconnais que l'outil pose des problèmes, mais il est malsain d'interdire systèmatiquement toute nouveauté sans mettre en balance ce qu'elles apportent y compris en terme de loisir.

Hors ligne Le Jam

  • Membre
  • Messages: 9135
Les drones de loisir
« Réponse #52 le: août 29, 2018, 13:01:13 pm »
ah oui, il n'a pas le vertige.

En fait ça n'était pas si haut et il y avait un petit marche pieds en dessous.

Hors ligne Ring0

  • Membre
  • Messages: 1654
Les drones de loisir
« Réponse #53 le: août 29, 2018, 13:05:03 pm »

En quoi un drone grand public est-il différent d'un hélicoptère en matière d'espionnage ou de terrorisme ? Devrais-t-on interdire les hélicoptères civil ?


Il faut reconnaitre que ça n'est pas comparable.

C'est moins cher, plus facile à mettre en oeuvre, plus discret, plus petit, se glisse partout plus facilement, plus facile à faire décoller, réatterir et disparaitre.

Je reconnais que l'outil pose des problèmes, mais il est malsain d'interdire systèmatiquement toute nouveauté sans mettre en balance ce qu'elles apportent y compris en terme de loisir.

Ok, mais dans un contexte d'espionnage, l'interdiction des drones ne change rien. Les espions et les terroristes vont avoir accès à la technologie quand même.

Hors ligne Le Jam

  • Membre
  • Messages: 9135
Les drones de loisir
« Réponse #54 le: août 29, 2018, 13:07:49 pm »
Je pense qu'il y a aussi les emmerdeurs qui s'amuse à espionner les gens, c'est chient.

L'autre jour alors que je filmais les plans pour la vidéo que j'ai posté tout à l'heure, il y avait un type à poils qui faisait du naturisme sur la belle plage que je voulais filmer, je crois que je l'ai déranger un peu, mais croyais le ou non j'avais pas du tout envie d'avoir un veux type de 70 ans sur mes plans de drones pour ma vidéo sur le thème du parapente.

Hors ligne Fantomas

  • Membre
  • Messages: 162
Les drones de loisir
« Réponse #55 le: août 29, 2018, 13:10:22 pm »
ok dommage ce n'était qu'une illusion optique. Je pensais être tombé sur un moine qui sait léviter. On aurait pu devenir riche.
Certainement que les drones peuvent etre mal utilisés et a des fins vraiment malhonnêtes. Les prisons sont prises avec le problème. Des drones les survolent et larguent de la drogue, arme et autre au-dessus des prisons. L'espionnage aussi et surtout les utilisateurs dangereux peuvent réellement poser problème. Je pense que ca représente un problème juste parce que tout ca est nouveau. Il y a quelques années, je regardais pour m'acheter un frigo et le vendeur était devenu fou quand j'ai pris le frigo en photo avec mon téléphone. Aujourd'hui tout le monde s'en fout, on a apris à vivre avec. Des technologies pour espionner le monde, il y en a déjà beaucoup. Ils peuvent prendre le contrôle de nos téléphones et nous suivre et nous écouter.

Hors ligne Fantomas

  • Membre
  • Messages: 162
Les drones de loisir
« Réponse #56 le: août 29, 2018, 13:15:58 pm »

Hors ligne Fantomas

  • Membre
  • Messages: 162
Les drones de loisir
« Réponse #57 le: août 29, 2018, 13:21:41 pm »
Désolé je suis partie :)
regarder a 1:40 la manœuvre est juste folle.

Hors ligne Le Jam

  • Membre
  • Messages: 9135
Les drones de loisir
« Réponse #58 le: août 29, 2018, 13:21:49 pm »
Je trouve ça complètement dingue ce qu'ils arrivent à faire...

Hors ligne Le Jam

  • Membre
  • Messages: 9135
Les drones de loisir
« Réponse #59 le: août 29, 2018, 13:23:32 pm »
On rêvait gamin en regardant les courses de pods ou de moto dans dans star Wars, mais c'est maintenant pratiquement réalité.

Hors ligne Ring0

  • Membre
  • Messages: 1654
Les drones de loisir
« Réponse #60 le: août 29, 2018, 13:25:36 pm »
Je pense qu'il y a aussi les emmerdeurs qui s'amuse à espionner les gens, c'est chient.

Tout à fait. Mais concrètement, ça représente quel % des utilisateurs ? 0.1% ? Peu importe la technologie, il y a toujours des idiots qui vont s'en servir de façon douteuse.

Tu peux aussi espionner les gens avec des jumelles. Ou des téléobjectifs. Or les jumelles, caméras photos/vidéos sont autorisées et personne ne songe à les interdire.


Hors ligne Fantomas

  • Membre
  • Messages: 162
Les drones de loisir
« Réponse #61 le: août 29, 2018, 13:32:24 pm »
On rêvait gamin en regardant les courses de pods ou de moto dans dans star Wars, mais c'est maintenant pratiquement réalité.
justement...

Hors ligne MadChuck

  • Membre
  • Messages: 25687
  • Ing. BBQ
Les drones de loisir
« Réponse #62 le: août 29, 2018, 13:44:08 pm »
Les drones sonnent comme un outils trop puissant pour le journalisme amateur, les créateurs de films amateurs, les scientifiques amateurs, pour que ce soit profitable pour la société en général d'en rendre l'accès ultra coûteux et ultra contrôlé.

Et certains utilisation négatif surviendrais encore avec de la contrebande en achetant dans des juridictions où c'est légal.

En ligne plsavaria

  • Membre
  • Messages: 4021
Les drones de loisir
« Réponse #63 le: août 29, 2018, 13:46:29 pm »
Localement, il y a quelques groupes de casseurs qui utilisent des drones pour sonder des propriétés avant de les voler.
Ça te casse l'envie d'en voir voler de par ta propriété, sans utilisateur en vue...

Hors ligne Ring0

  • Membre
  • Messages: 1654
Les drones de loisir
« Réponse #64 le: août 29, 2018, 13:54:14 pm »
C'est vrai qu'avant les drones, les vols dans les maisons n'existaient pas.

Hors ligne Ring0

  • Membre
  • Messages: 1654
Les drones de loisir
« Réponse #65 le: août 29, 2018, 14:01:08 pm »
Les drones sonnent comme un outils trop puissant pour le journalisme amateur, les créateurs de films amateurs, les scientifiques amateurs, pour que ce soit profitable pour la société en général d'en rendre l'accès ultra coûteux et ultra contrôlé.

Pour moi c'est surtout une façon de relaxer. Presqu'à tout les soirs où les conditions météo sont bonnes, je m'assois tranquille sur mon patio et je décolle le Mavic pour un vol d'un vingtaine de minutes. Je vol haut et vite pour m'assurer de ne pas déranger personne. J'ai installé des nouvelles hélices qui sont moins bruyantes et à 90 mètres d'altitudes, on entend à peine le drone.

Ça permet vraiment de décrocher, c'est surprenant.

Hors ligne Le Jam

  • Membre
  • Messages: 9135
Les drones de loisir
« Réponse #66 le: août 29, 2018, 14:04:06 pm »
Localement, il y a quelques groupes de casseurs qui utilisent des drones pour sonder des propriétés avant de les voler.
Ça te casse l'envie d'en voir voler de par ta propriété, sans utilisateur en vue...


C'est pour cela que c'est interdit en France en agglomération sauf dérogation.

Hors ligne Le Jam

  • Membre
  • Messages: 9135
Les drones de loisir
« Réponse #67 le: août 29, 2018, 14:07:02 pm »
Dans le même genre il y a eu le Airsoft, quand c'est sorti on nous a fait tout un plat, ça ressemble à de vraies armes, il faut l'interdire et finalement ça s'est tassé, avec le temps les gens se sont former à les connaître, à faire attention avec et la police les considères simplement comme des armes donc les gens qui les possèdent ne font pas les malins avec.

Hors ligne Le Jam

  • Membre
  • Messages: 9135
Les drones de loisir
« Réponse #68 le: août 29, 2018, 14:11:33 pm »

Ça permet vraiment de décrocher, c'est surprenant.

J'imagine...

Tu as de la chance de pouvoir en faire de chez toi, au pied de chez toi.

En ligne plsavaria

  • Membre
  • Messages: 4021
Les drones de loisir
« Réponse #69 le: août 29, 2018, 17:03:17 pm »
C'est vrai qu'avant les drones, les vols dans les maisons n'existaient pas.

Je n'insinue pas une telle chose.

Juste évoqué une autre réalité d'utilisation inappropriée de l'outil, qui a un fort effet de perception négative envers la population.

Hors ligne Ring0

  • Membre
  • Messages: 1654
Les drones de loisir
« Réponse #70 le: août 29, 2018, 20:02:10 pm »
Je te taquine.

Je ne dois pas avoir l'esprit assez criminel, mais je ne vois pas vraiment en quoi un drone peu aider à voler une maison. Ça permet de voir si des colliers de diamants sont laissés dehors dans la cour arrière ?

Hors ligne dalporto

  • Membre
  • Messages: 10029
  • Admin capo di tutti i capi
Les drones de loisir
« Réponse #71 le: août 29, 2018, 20:28:46 pm »

Tu peux aussi espionner les gens avec des jumelles. Ou des téléobjectifs. Or les jumelles, caméras photos/vidéos sont autorisées et personne ne songe à les interdire.


C'est pas la question.

Quand tu es dans ton salon qui donne sur la rue, le soir quand il fait noir pis que tes lumières sont allumées à l'intérieur, pour un minimum d'intimité tu fermes les rideaux?

Mais dans ta chambre à coucher du deuxième étage qui donne sur un boisé en arrière de la maison, t'as une impression de sécurité quand tu fourres?

Tu penseras à moi la prochaine fois que tu bandes.

Hors ligne dalporto

  • Membre
  • Messages: 10029
  • Admin capo di tutti i capi
Les drones de loisir
« Réponse #72 le: août 29, 2018, 20:29:34 pm »

Je ne dois pas avoir l'esprit assez criminel, mais je ne vois pas vraiment en quoi un drone peu aider à voler une maison. Ça permet de voir si des colliers de diamants sont laissés dehors dans la cour arrière ?

Ça aide pas à voler, ça aide à cibler les maisons où y'a du beau stock.  Genre un drone de 2000$.

Hors ligne dalporto

  • Membre
  • Messages: 10029
  • Admin capo di tutti i capi
Les drones de loisir
« Réponse #73 le: août 29, 2018, 20:30:29 pm »
LEAVE SAVARIA ALONE!!!!!!!!

Hors ligne cibiou

  • Membre
  • Messages: 974
Les drones de loisir
« Réponse #74 le: août 30, 2018, 02:54:37 am »
Je te taquine.

Je ne dois pas avoir l'esprit assez criminel, mais je ne vois pas vraiment en quoi un drone peu aider à voler une maison. Ça permet de voir si des colliers de diamants sont laissés dehors dans la cour arrière ?

Je dois avoir l'esprit tres criminel car voici une liste : reconnaitre les lieux pour planifier l'intervention, s'approcher des fenetres et des terrasses, verifier la securite des acces, la presence d'animaux, surveiller les allees et venues, faire le guet pendant le cambriolage...

Et ca, c'est juste une liste probablement incomplete pour un cambriolage....quant a l'espionnage et le voyeurisme, tu es un peu de mauvaise foi non? Des jumelles et des teleobjectifs (ou des telephones comme disait Jam plus haut), non seulement c'est limité par rapport a ce que peut faire un drone, mais surtout, ca a des tas d'autres usages civils qui rendraient ridicules l'interdiction. Alors que, le drone est uniquement recreatif (en dehors de ses usages professionnels et militaires bien sur) .

Je supporte de plus en plus mal cette société ou on est potentiellement observé/photographié/filmé en permanence et ou on se sent obligé de se surveiller. Avec les drones en acces libre et relativement bon marché, on ne peut plus etre libre que chez soi au fond de sa cave.
« Modifié: août 30, 2018, 02:58:53 am par cibiou »

Hors ligne Le Jam

  • Membre
  • Messages: 9135
Les drones de loisir
« Réponse #75 le: août 30, 2018, 03:46:53 am »

Je supporte de plus en plus mal cette société ou on est potentiellement observé/photographié/filmé en permanence et ou on se sent obligé de se surveiller.


Et moi je supporte de plus en plus mal cette société paranoïaque surprotégée qui a peur de tout et qu'on effraie avec tout. Attendons un peu de voir comment le phénomène se développe et on prendra les mesures au fur et à mesure, mais le système existe il est de toute façon trop tard pour l'interdire.



quant a l'espionnage et le voyeurisme, tu es un peu de mauvaise foi non? Des jumelles et des teleobjectifs (ou des telephones comme disait Jam plus haut), non seulement c'est limité par rapport a ce que peut faire un drone, mais surtout, ca a des tas d'autres usages civils qui rendraient ridicules l'interdiction. Alors que, le drone est uniquement recreatif (en dehors de ses usages professionnels et militaires bien sur) .


Là tu dis de grosses âneries.

1/ D'abord l'aspect récréatif ne devrait pas être un critère pour d'interdiction, comme si un truc de loisir devait être interdit au prétexte qu'il est dangereux. Ce n'est pas comme une arme dont la seule fonction est de tuer et la fonction loisir n'est que très secondaire. Le drone n'est pas une arme et loisir ne signifie pas inutile ou futile.

2/ "Des jumelles et des teleobjectifs (ou des telephones comme disait Jam plus haut), non seulement c'est limité par rapport a ce que peut faire un drone". Oui maisd en son temps, comme le drone ça apportait un gros progrès par rapport à l'oeil nu autrement dit on peut transposer à l'identique avec les mêmes arguments les deux sujets. Aujourd'hui ça ne choque plus personne, c'est intégré, les pervers les utilises mais on s'est adapté (avec la loi et avec nos comportement) l'argument du télé-objectif est un excellent contre argument à l'interdiction.

3/ "mais surtout, ca a des tas d'autres usages civils qui rendraient ridicules l'interdiction" --> Bidon et mauvaise foi crasse de ta part. D'abord parce que tu sous-entends que si il n'y avait pas d'autres usage que le loisir aux téléobjectifs que la photo de loisir, il serait peut être justifié (possible / envisageable) de les interdire. Alors de même en 2018 essaie de porter publiquement cette position à tous les photographes amateurs.

Ensuite le drone est une avancée technologique absolument comparable au téléobjectif en matière de capacité de nuisance vis avis de la vie privée, et le drone à également d'autres usages, dans l'immobilier, le bâtiment, l'agriculture, le loisir etc...


Je ne nie pas les problèmes liés à cette nouvelle technologie mais c'est le lot de tout progrès de toute nouveauté.

Ne devrait on pas également interdire les chiens qui sont une menace et n'ont d'autre utilité que de servir de loisir aux gens qui en possèdes, ils peuvent servire à menacer et agresser sans parler des nuisances sonores et des déchets.

Ton conservatisme bobo me saoule. Attendons donc de voir comment le phénomène se développe pour mettre en place les éventuelles parades et comment nous allons nous adapter.

Les voitures aussi ont posé des problèmes en leur temps. que dire de l'aéronautique.
« Modifié: août 30, 2018, 04:00:36 am par Le Jam »

Hors ligne Le Jam

  • Membre
  • Messages: 9135
Les drones de loisir
« Réponse #76 le: août 30, 2018, 04:13:15 am »


Avec les drones en acces libre et relativement bon marché, on ne peut plus etre libre que chez soi au fond de sa cave.




Il faut adapter la législation, les mesures de contre-attaque à la hauteur de la nuisance. Combien de fois t'es-tu senti observé par un drone chez toi ? Jamais évidemment ? Combien d'accidents graves ? Combien d'attentats ?

ça arrivera évidemment, je pense aux risques d'accidents avec la avions de ligne, il va falloir frapper fort avec les gens qui vole à proximité des aéroport. Mais je le répète, aucun progrès ne se fait au détriment d'incident et de nuisances.

J'en viens à ce que je disais dès le départ, le drone est devenu un prétexte, un symbole bien plus qu'une nuisance réelle. Cette image, elle va évoluer.

Limiter la liberté des individus ne devrait jamais être anondin, et à ce titre il doit y avoir 4 critères majeurs pour nous éclairer dans le jusgement :

1/ L'objet a-t-il une fonction autre que celle de nuire, tuer polluer. On peut comprendre l'interdiction de posséder une arme au regard de celui de posséder un camion, les deux ont une forte capacité de dangerosité mais l'un des deux seulement n'a été conçu que pour tuer.

2/ Quelle est sa capacité réelle de dangerosité et de nuisance ? Un lance pierre est dangereux mais il mais sa capacité de nuire n'est pas comparable à celle d'un bazooka.

3/ Quels sont les antécédents. Est-ce que la pratique justifie des mesures coercitives majeurs ? Si la capacité de nuire est importante mais que dans la pratique les accidents sont peu nombreux cela justifie-t-il une interdiction pour tout le monde ? exemple, la chasse, un chasseur avec son fusil est plus dangereux qu'un type avec son drone et je suis sûr qu'il y a plus de chasseurs que de pilotes de drones en France, pourtant on interdit pas encore la chasse parce que 2 ou 3 morts par an accidentel ne justifie pas qu'on bride la capacité des autres à pratiquer ce loisir.

4/ La nuisance affecte-t-elle des autres individus que celui qui la pratique ? je ne vois pas à quel titre on devrait pas exemple interdire aux gens de pratiquer une activité qui ne nuit potentiellement qu'à eux même. A ce titre le drone présente un risque pour tous, utilisateurs et autre, mais ça n'est pas forcément le cas de toutes les activités à risque. Si ça m'amuse de faire de la plongée sous-marine, c'est du loisir pure, c'est très dangereux et pourtant il n'y a rien qui justifie son interdiction.
« Modifié: août 30, 2018, 04:29:34 am par Le Jam »

Hors ligne cibiou

  • Membre
  • Messages: 974
Les drones de loisir
« Réponse #77 le: août 30, 2018, 05:31:01 am »
Tu te souviens de ce truc vague, la, "la liberté des uns s'arrete ou commence celle des autres"?
Mon argument sur le coté recreatif tient essentiellement sur l'equilibre benefice/risque.


Il se trouve que j'ai vécu dans un pays ou les drones sont en libre acces et pas reglementés du tout, donc oui, je me suis déja sentie observée un assez grand nombre de fois. En temps que personne dans la foule et aussi en temps qu'individu. Ce n'etait jamais mal intentionné mais ca aurait pu.
Tu n'as pas regardé Black Mirror? Tu ne peux pas imaginer comment ca peut mal tourner?

Moi je parle juste de reflechir aux usages et d'essayer d'anticiper. La strategie de mettre un truc a disposition et ensuite regarder comment ca tourne, ca me parait tres irresponsable. Regarde comment ca a tourné pour l'agent orange par exemple.

Pour repondre a tes points :

1) Un fusil, meme concu pour tuer, n'est pas interdit, il est reglementé et (en theorie) ne peut etre utilisé quand dans certaines conditions precises. Il a des usages "positifs" de dissuasion, de defense et de regularisation des especes sauvages. Le drone n'est pas concu pour nuire, et personne ne peut nier son interet professionnel et militaire, mais comme n'importe quoi d'autre, son usage peut etre detourné.

2) La capacité de nuisance est enorme. Un drone sur une installation nucleaire? Un drone pour planifier un attentat a la Tour Eiffel? Un drone pour espionner un mari supposément volage et une vie brisée? Un drone pour harceler un jeune et le pousser au suicide?
Oui, j'ai beaucoup d'imagination. Mais tout ca reste dans le domaine du possible.

3)Antecedent: argument irrecevable dans le cas des drones grand public qui sont tres recents. Et comparaison bancale: le nombre d'accidents ne veut rien dire sans le denominateur. Compare le nombre d'accident en fonction du nombre d'heure de vol par personne avec le nombre d'heures de chasse par personne et on pourra causer.


4)En effet, et c'est precisement a ce titre que je considere que le drone ne devrait pas etre laché dans la nature sans reflexion avancée et garde-fou. On est tout a fait d'accord la-dessus, le risque personnel doit rester a l'appreciation de l'individu (parole de plongeuse)

Hors ligne Le Jam

  • Membre
  • Messages: 9135
Les drones de loisir
« Réponse #78 le: août 30, 2018, 06:07:11 am »

Tu te souviens de ce truc vague, la, "la liberté des uns s'arrete ou commence celle des autres"?


Oui c'est un concept que je ne remets en rien en question.

Mais est-ce que ton droit à la sécurité et à l'intimité doit être plus grand que mon droit à posséder un drone ?

Ce qui est interdit c'est d'espionner les gens ou de les tuer pas de posséder un drone, autrement dit c'est un acte qui est criminel. Un drone en soit ne fait rien.

Hors ligne Le Jam

  • Membre
  • Messages: 9135
Les drones de loisir
« Réponse #79 le: août 30, 2018, 06:09:42 am »

Mon argument sur le coté recreatif tient essentiellement sur l'equilibre benefice/risque.


Oui, et dans le cas précis du loisir lié au drone, le bénéfice loisir est subjectif, il est là mon point, il est facile de comparer les bénéfices risques d'un traitement médical mais comparer les bénéfices / risque d'un loisir c'est mettre sur deux plans différents deux choses qui n'ont rien à voir, c'est fortement subjectif.

En partant du principe que tout risque est supérieur au loisir qu'on retirerait de celui-ci on pourrait interdire tout les sports.

Hors ligne Le Jam

  • Membre
  • Messages: 9135
Les drones de loisir
« Réponse #80 le: août 30, 2018, 06:12:01 am »

Moi je parle juste de reflechir aux usages et d'essayer d'anticiper. La strategie de mettre un truc a disposition et ensuite regarder comment ca tourne, ca me parait tres irresponsable. Regarde comment ca a tourné pour l'agent orange par exemple.


Un peu de sérieux, comparer des substances chimique aux drone c'est abusif. Tu évoque le sujet du principe de précaution dont on connait les ravages dans le milieu médical que tu connais justement. Pris à la lettre le principe de précaution empêche toute évolution et tout progrès, c'est un problème majeur dans le milieu médical.

Hors ligne Le Jam

  • Membre
  • Messages: 9135
Les drones de loisir
« Réponse #81 le: août 30, 2018, 06:20:15 am »

2) La capacité de nuisance est enorme. Un drone sur une installation nucleaire? Un drone pour planifier un attentat a la Tour Eiffel? Un drone pour espionner un mari supposément volage et une vie brisée? Un drone pour harceler un jeune et le pousser au suicide?
Oui, j'ai beaucoup d'imagination. Mais tout ca reste dans le domaine du possible.


Rien ne prouve qu'on puisse détruire une centrale nucléaire avec un drone de loisir et il y a des parades. Pour le reste ce ne sont que des évolutions , des améliorations du téléobjectif et je ne vois pas pourquoi on interdirait les deux avec le même argument.

Hors ligne Le Jam

  • Membre
  • Messages: 9135
Les drones de loisir
« Réponse #82 le: août 30, 2018, 06:22:59 am »

4)En effet, et c'est precisement a ce titre que je considere que le drone ne devrait pas etre laché dans la nature sans reflexion avancée et garde-fou. On est tout a fait d'accord la-dessus, le risque personnel doit rester a l'appreciation de l'individu (parole de plongeuse)

Mais ça n'est pas suffisant. Il existe de nombreux sports, activités de loisir qui font courir un risques à tous et c'est pour cela qu'il y a des lois pour les cadrer.

Le ski, la possession de chien, la chasse etc...

Les garde fou existent et c'est la loi.

Hors ligne Le Jam

  • Membre
  • Messages: 9135
Les drones de loisir
« Réponse #83 le: août 30, 2018, 06:26:05 am »

3)Antecedent: argument irrecevable dans le cas des drones grand public qui sont tres recents. Et comparaison bancale: le nombre d'accidents ne veut rien dire sans le denominateur. Compare le nombre d'accident en fonction du nombre d'heure de vol par personne avec le nombre d'heures de chasse par personne et on pourra causer.


Soi tu as des chiffres pour dire que l'activité dronesque est plus dangereuse que la chasse quelque soit le dénominateur que tu choisis et que ce danger est inacceptable (c'est la part la plus subjective) soit tu n'en as pas et dans ce cas c'est juste de la croyance.


Hors ligne cibiou

  • Membre
  • Messages: 974
Les drones de loisir
« Réponse #84 le: août 30, 2018, 06:30:07 am »
Decidemment je trouve que tes exemples ne tiennent pas trop la route aujourd'hui.

Le sport a des benefices au dela du loisir (de santé et sociétaux). De plus on vient de se mettre d'accord sur le fait que c'est a l'individu de choisir pour son propre risque donc je ne vois pas pourquoi tu reviens la dessus.


Pour moi il est clair que le droit a l'intimité et a la securite de la population est plus important que ton droit indivudel a jouer, mais on peut en debattre (j'ai deja admis dans un autre sujet que j'ai des tendances au despotisme éclairé).

Mais a  nouveau, je ne parle pas d'interdiction pure et dure mais de réflexion.


Je n'ai evidemment pas de chiffres sur les accidents et c'est bien le sujet! On ne peut pas (encore) l'evaluer.
« Modifié: août 30, 2018, 06:31:50 am par cibiou »

Hors ligne Le Jam

  • Membre
  • Messages: 9135
Les drones de loisir
« Réponse #85 le: août 30, 2018, 06:32:29 am »
On peut être contre le Drone mais je considère que c'est essentiellement une position subjective plus qu'objective et je considère que les risques principaux avancés (risque nucléaire, attentas etc, accident d'avion argument que moi je trouve le plus valable) sont largement surévalué et qsu'ils iront en diminuant avec les sanctions, la loi et les parades.

Si les drones se développent trop et que ça devient le bordel, oui il faudra resserer voir demander des permis ou restreindre encore plus.

C'est un peu comme l'appréciation du droit de port d'arme qui tient beaucoup du (subjectif plus que de l'objectif) à la différence près (majeur en ce qui me concerne) selon moi que le drone n'est pas conçu pour nuire, la nuisance du drone n'est qu'une dérive de l'utilisation de celui-ci.

Hors ligne Le Jam

  • Membre
  • Messages: 9135
Les drones de loisir
« Réponse #86 le: août 30, 2018, 06:57:19 am »
Decidemment je trouve que tes exemples ne tiennent pas trop la route aujourd'hui.

Le sport a des benefices au dela du loisir (de santé et sociétaux).

Mais c'est bidon ça ! Le drone détend, il permet de développer son imagination, sa créativité, d'observer des choses sous un angle nouveau, de s'amuser donc c'est bon pour la santé psychologique etc... De même que le sport à l'excès est mauvais pour la santé, c'est un argument neutre qui peut être pris dans les deux sens.


De plus on vient de se mettre d'accord sur le fait que c'est a l'individu de choisir pour son propre risque donc je ne vois pas pourquoi tu reviens la dessus.


Parce que Cibiou, je ne suis pas totalitaire, je reconnais de bons arguments en défaveurs de l'usage loisir du drone, mais il y a 4 critères (selon moi) et il ne s'agit pas de dire qu'un seul critère suffit à évincer l'usage du drone mais un jugement général par rapport aux 4 critères. Sinon on devrait interdire la chasse qui est également une activité à risque pour tous, ou le saut au parachute, ou le ski, ou l'escalade ui fait prendre des risques au sauveteurs etc...

C'est un argument valable mais pas suffisant.


Pour moi il est clair que le droit a l'intimité et a la securite de la population est plus important que ton droit indivudel a jouer, mais on peut en debattre (j'ai deja admis dans un autre sujet que j'ai des tendances au despotisme éclairé).


Je trouve que la tendance un peu malsaine de la société va selon moi excessivement vers une sécurisation à l'extrême de l'environnement de vie. On hyper sécurise et on fait des procès à tout va.

Et la question n'est pas si ton droit d'intimité est supérieur à mon droit de jouer, il l'est sans nul doute je pense, mais si la défense de ce droit passe forcément par l'interdiction du mien. Je veux dire que le fait de jouer avec mon drone n'empiète pas forcément sur ta liberté.



Mais a  nouveau, je ne parle pas d'interdiction pure et dure mais de réflexion.

Tu progresses dans ce cas car sur la page précédente, je lisais ça :


et ca me semble totalement hallucinant qu'on laisse des particuliers en posséder.




Je n'ai evidemment pas de chiffres sur les accidents et c'est bien le sujet! On ne peut pas (encore) l'evaluer.


Et bien dans ce cas pourquoi paniquer ? Moi je pense que les gens doivent être d'avantage responsabilisés plutôt qu'infantilisé par la loi. Si je casse ou blesse avec mon drone (ça peut arriver) je devrais en porter les responsabilités, morales, physiques, financière et il me semble que le risque n'est pas si énorme que cela pour le moment.

Pour la vie privée, les gens doivent s'adapter à ce nouveau risque, comme ils se sont adapter avec les téléphones portables qui portent bien plus atteinte dans la pratique à notre vie privée. Je suis sûr que je suis par mégarde sur des milliers de pages Facebook non sollicité et probablement sur aucune vue de drone sollicité.

Pour l'instant je l'ai fait voler au dessus de la maison de mes parents, c'est vrai qu'on voyait un peu chez les voisins (à 50m difficile de rogner sur les côtés)  il faut apprendre à respecter la vie des autres et à se protéger. Moi je suis certain que dans quelques années les on trouvera des centaines d'autres usages au drone, que les gens se formeront et les parades seront efficaces et qu'au final il n'y aura même plus de débat.

On est phase transitoire, faut rester calme.

Hors ligne Fantomas

  • Membre
  • Messages: 162
Les drones de loisir
« Réponse #87 le: août 30, 2018, 07:24:38 am »
Bon matin.

Ah! Je ne me serais jamais attendu à ça. Je ne pensais pas que certaines personnes voyaient si mal les drones. La plupart du temps quand je fais voler mes drones le monde vient voir et me pose des questions. Ils sont curieux et intéressés. Beaucoup sont même heureux de voir le drone voler. La première fois que j'ai fait voler mon phantom 4 pro on était chez mes beaux parents et ça as été un événement a laquelle un parti de la rue a participé. Je n'ai pour l'instant vu que de la joie dans les yeux du monde. AVEC les lunettes FPV, mes beaux parents ont touché le paradis du doigt. J'avoue avoir acheté les lunettes à 700$ que pour eux. Ils sont nés dans les années 20, imaginez leurs réactions. Même chose pour les enfants. Ils se battent pour regarder dans les lunettes.

Je comprends que pour certaines personnes ça représente une intrusion dans leurs vies privées. Ils voient le drone et se disent ne pas être tranquilles. On plonge dans 1984 et on imagine des drones qui volent au-dessus des trottoirs pour suivre les gens et prendre des photos d'eux a leurs insu. Le problème est que, vous avez déjà regardé google map? Il est trop tard!

Pour moi votre téléphone cellulaire est une bien plus grande intrusion dans votre vie privée que peut l'être un drone, mais je comprends la crainte. Cela dit, il est interdit de filmer les voisins sans leurs permissions. Il faut encore faire confiance au monde sinon on est foutu et on sera les créateurs de nos propres chaines.


Hors ligne Le Jam

  • Membre
  • Messages: 9135
Les drones de loisir
« Réponse #88 le: août 30, 2018, 07:33:54 am »
Pour Cibiou chaque homme est un gamin avec des moyens financiers plus important.

Cette histoire de drone lui permet d'exercer sa discipline favorite, jouer la féministe castratrice en accentuant l'aspect joujou du drone.


Hors ligne Fantomas

  • Membre
  • Messages: 162
Les drones de loisir
« Réponse #89 le: août 30, 2018, 07:38:38 am »
Fascinant, on passe d'une conversation de drone au féministe.  :smiley32:

Hors ligne cibiou

  • Membre
  • Messages: 974
Les drones de loisir
« Réponse #90 le: août 30, 2018, 07:39:21 am »
Pour Cibiou chaque homme est un gamin avec des moyens financiers plus important.

Cette histoire de drone lui permet d'exercer sa discipline favorite, jouer la féministe castratrice en accentuant l'aspect joujou du drone.



Ah tu as mis le temps avant d'arriver a le caser ;)

Hors ligne Le Jam

  • Membre
  • Messages: 9135
Les drones de loisir
« Réponse #91 le: août 30, 2018, 07:52:13 am »
Avoue qu'il y a un peu de vrai là dedans. Tu adores l'idée de retirer son joujou à un homme adulte. ça t'excite. Perverse...

Hors ligne Fantomas

  • Membre
  • Messages: 162
Les drones de loisir
« Réponse #92 le: août 30, 2018, 08:07:38 am »
On peut vraiment faire des ravages avec un drone,  on peut ajouter des détecteurs thermiques, des systèmes de reconnaissance faciaux et même de croisement de plaque d'immatriculation. Tout ça existe déjà et existait avant les drones.

J'imagine que tout peut servir à faire le mal quand on est mal intentionné. Une cuillère peut devenir une arme.

D'un autre côté, si on commence à interdire tout ce qui peut potentiellement dangereux, il ne restera plus grand-chose. De la bouteille de propane à la cuillère, tout peut servir à faire le mal.

Il y a une grande différence entre un revolver qui a été créé pour tuer et un drone qui a  de multiples utilités. Il y a des drones médical, agricole, de surveillance, de recherche en cas de sinistre, des drones de cinéma, de livraison, des drones pompier etc . si les restaurateurs commencent a livré par drone, il y aura moins de monde dans les rues. il n'y a pas non plus que le drone de loisir.

Hors ligne Ring0

  • Membre
  • Messages: 1654
Les drones de loisir
« Réponse #93 le: août 30, 2018, 08:42:13 am »
L'engouement pour les drones est un phénomène relativement récent, mais les modèle réduits d'aéronefs existent depuis le début de l'aviation il y a plus de cent ans.

L’aéromodélisme est un loisir qui a longtemps été l'apanage d'amateurs dédiés: la complexité du pilotage (surtout pour les hélicoptères) et les coûts élevés l'empêchant de devenir un loisir de masse.

Dans les dernières années, les avancés technologiques en matière de moteurs électriques, de processeurs et de batteries ont permit de démocratiser ce loisir en réduisant fortement les coûts ainsi que la complexité du pilotage.

On peut facilement comparer ce qui se passe au niveau des drones avec la photographie. Pendant des décennies après son invention, la photographie à été pratiquée essentiellement par des photographes professionnels et des amateur dédiés et fortunés. Photographier était coûteux et complexe. En 1900, Kodak révolutionne le marché (comme DJI aujourd'hui avec les drones) en introduisant le Brownie  un appareil photo simple d'utilisation et qui coutait 1$ (30$ en dollars d'aujourd'hui).

Les appareils photos n'étaient plus cantonnés aux studios mais se retrouvaient absolument partout. Je n'étais pas là, mais je suis certain qu'à l'époque certaines personnes se sont insurgés devant cette nouvelle menace à la vie privé et à la sécurité. Le phénomène est réapparu avec l’apparition des caméras numérique sur les cellulaires. Ça chiâle un peu au début, mais après un certain temps, les gens réalisent que les craintes sont infondées et que les avantages surpassent de beaucoup les inconvénients.

C'est pas mal ce qui se passe aujourd'hui avec les drones.

À mon humble avis, interdire un objet parce que quelqu'un pourrait peut-être, potentiellement en faire un usage inapproprié comme le réclame certaines personnes, c'est complètement ridicule.

Hors ligne cantabile

  • Membre
  • Messages: 9026
  • Membre fondateur du boys club et douchebag
Les drones de loisir
« Réponse #94 le: août 30, 2018, 09:48:56 am »
À mon humble avis, interdire un objet parce que quelqu'un pourrait peut-être, potentiellement en faire un usage inapproprié comme le réclame certaines personnes, c'est complètement ridicule.
Et pourtant, c'est pas mal ça l'idée derrière le contrôle des armes à feu....
Les gens....

Hors ligne Tam!

  • Membre
  • Messages: 15422
Les drones de loisir
« Réponse #95 le: août 30, 2018, 10:05:43 am »
À mon humble avis, interdire un objet parce que quelqu'un pourrait peut-être, potentiellement en faire un usage inapproprié comme le réclame certaines personnes, c'est complètement ridicule.
Et pourtant, c'est pas mal ça l'idée derrière le contrôle des armes à feu....

Plein d'autres choses.

Le Four Loko par exemple.

Hors ligne Fantomas

  • Membre
  • Messages: 162
Les drones de loisir
« Réponse #96 le: août 30, 2018, 10:21:12 am »
Vous ne comparez pas sérieusement le contrôle des armes à feu et les drones? Une arme est faite pour tuer et se pratiquer a tué, rien d'autre. Les usages légal et non violent des drones sont multiples.

Hors ligne Tam!

  • Membre
  • Messages: 15422
Les drones de loisir
« Réponse #97 le: août 30, 2018, 11:07:17 am »
Vous ne comparez pas sérieusement le contrôle des armes à feu et les drones? Une arme est faite pour tuer et se pratiquer a tué, rien d'autre. Les usages légal et non violent des drones sont multiples.


On ne faisait que répondre à cette phrase : « interdire un objet parce que quelqu'un pourrait peut-être, potentiellement en faire un usage inapproprié comme le réclame certaines personnes, c'est complètement ridicule. »

Non ce n'est pas tout le temps ridicule. On peut débattre pour les drones en particulier, mais il y a plein de cas où ce n'est pas ridicule.

Hors ligne Le Jam

  • Membre
  • Messages: 9135
Les drones de loisir
« Réponse #98 le: août 30, 2018, 11:25:17 am »
Sauf que tuer quelqu'un avec une arme à feu est un usage approprié de cette arme et conceptuellement ça fait une grosse différence.

Mais même en ce qu8 concerne les armes à feu, je pense que bon nombre des gens qui sont contre les armes à feu le sont poir de mauvaises raisons (enfin en partie).

Hors ligne cibiou

  • Membre
  • Messages: 974
Les drones de loisir
« Réponse #99 le: août 30, 2018, 11:37:47 am »
Je n'étais pas là, mais je suis certain qu'à l'époque certaines personnes se sont insurgés devant cette nouvelle menace à la vie privé et à la sécurité. [...]. Ça chiâle un peu au début, mais après un certain temps, les gens réalisent que les craintes sont infondées et que les avantages surpassent de beaucoup les inconvénients.
Oh j'ai tellement envie de gagner un point Godwin la-dessus!


Mais il est vrai que la reactionnaire en moi ne voit pas seulement de probleme avec les drones : j'en vois avec les cameras de surveillance, avec la geolocalisation des telephones, avec le paiement par carte bancaire pour la moindre transaction... Quand on aura bien accepté tout ca, parce que c'est facile et/ou divertissant, on sera bien ficelé, tout consentant, completement a la merci des gouvernements, des grandes entreprises ou du premier hacker venu.

Mais je digresse pardonnez-moi...