Auteur Sujet: Pensionnats pour Amérindiens  (Lu 80 fois)

En ligne megalomarc

  • Membre
  • Messages: 5157
Pensionnats pour Amérindiens
« le: août 12, 2018, 19:52:04 pm »
Que savez-vous de cette histoire ?

Je croyais, comme un peu tout le monde, que les Québécois étaient aussi coupables que les Canadiens-anglais dans ce qui est arrivé aux Premières Nations du Canada avec les pensionnats.

Or, je viens d'apprendre aujourd'hui que les pensionnats pour autochtones québécois respectaient les langues des Premières Nations. Les enseignants québécois de ces institutions apprenaient les langues amérindiennes et transmettaient leur savoir dans cette langue, en espérant qu'au retour, les petits Indiens puissent transmettre leur savoir - et notamment la religion - à leur famille, dans la seule langue qu'ils comprenaient.

Voilà bien autre clou sur lequel les gauchistes bien pensants tapent, pensant que les abominations qui se sont produites au Canada, et aux États-Unis, s'appliquent de la même façon ici. En bref, ils s'approprient culturellement ce qui s'est passé aux États-Unis pour appliquer la même grille d'analyse au Québec, sans l'adapter. On dirait qu'ils font comme si le Québec n'existait pas, ou que nous nous étions déjà fait assimiler, et que notre réaction ne pouvait pas avoir été différente de nos voisins.

Hors ligne Lisa

  • Membre
  • Messages: 10957
  • Jeannette officielle du forum
Pensionnats pour Amérindiens
« Réponse #1 le: août 12, 2018, 20:54:24 pm »
Sources?
"It's amazing how I can feel sorry for you and hate you at the same time. I'm sure there's a German word for it." - Lisa

Hors ligne Snookey

  • Membre
  • Messages: 8679
Pensionnats pour Amérindiens
« Réponse #2 le: août 12, 2018, 22:36:19 pm »
Je crois qu'il se base là-dessus :

https://pum.umontreal.ca/catalogue/histoire-des-pensionnats-indiens-catholiques-au-quebec

Faudrait comparer avec les témoignages des victimes. Ce n'était pas rose du tout dans les pensionnats au Québec.

Admettons que c'était moins pire (seulement 6 pensionnats versus des dizaines et des dizaines au ROC), ça ne change absolument rien au fait que des enfants furent enlevés de leurs familles pour être assimilés de force. Juste ça en soit est abominable, mais megalomarc semble trouver ça pas si pire, parce qu'ailleurs c'était pire.

Hors ligne Atlas

  • Membre
  • Messages: 2015
Pensionnats pour Amérindiens
« Réponse #3 le: août 12, 2018, 22:54:32 pm »
Citer
Pensionnats autochtones : un génocide culturel, dit la Commission de vérité et réconciliation


Extraits de témoignages

« Dès que nous sommes entrées dans le pensionnat, les abus ont commencé. Nous avons été déshabillées, amenées dans un dortoir. Nos cheveux ont été vaporisés. [...] On nous a dit que nous étions des petites sauvages stupides, et qu'on devait nous éduquer. » - Élaine Durocher

« Puisque je ne pleurais pas après avoir été battue, elles devenaient furieuses, vous savez, les deux religieuses. Elles commençaient tout simplement à nous battre et elles perdaient le contrôle. Elles nous jetaient contre le mur, nous jetaient sur le plancher, nous frappaient à coups de pied, à coups de poing. » - Géraldine Bob

« J'ai vu la religieuse pousser cette fille en bas de l'escalier. Elle ne s'est jamais relevée, et on nous a éloignés de là, on nous a envoyés en bas. Je ne sais pas ce qui est arrivé, mais elle n'est pas revenue avant des mois. Et, quand elle est revenue, elle était un peu paralysée. » - Margaret Plamondon

« Ils me couraient après, m'attrapaient et m'amenaient à ce pédophile pour qu'il puisse m'agresser, profiter de moi comme il le voulait. Et on vivait dans la peur permanente. » - Richard Hall

« On me sortait chaque soir. Et ça a continué jusqu'à ce que j'aie environ 12 ans. Il y avait plusieurs superviseurs, des hommes et une femme. Et c'était dans le dortoir, c'était dans leur chambre; c'était dans l'abri d'auto; c'était dans son auto à lui; c'était dans le gymnase; à l'arrière du véhicule... » - Frances

« J'ai toujours blâmé le pensionnat pour avoir tué mon frère. Il s'appelait Dalton. [...] Ils m'ont autorisé à aller le voir une fois avant sa mort, et il ne m'a même pas reconnu. Il n'était qu'un petit garçon allongé dans un lit à l'infirmerie, en train de mourir. » - Ray Silver

« Ils m'ont volé ma langue. Ils l'ont sortie droit de ma bouche. Je ne l'ai plus jamais parlée. Ma mère me demandait : "Pourquoi, pourquoi? Tu peux m'écouter." Elle disait : "Je pourrais te l'apprendre." J'ai refusé. Et quand elle m'a demandé pourquoi, j'ai répondu : "J'en ai assez d'avoir des claques sur la bouche. Je suis tannée. Je suis tannée, c'est tout." » - Rose Dorothy Charlie       
[/b]
https://ici.radio-canada.ca/nouvelle/723529/pensionnats-autochtones-genocide-culturel-selon-commission-verite-reconciliation


« Modifié: août 12, 2018, 22:57:00 pm par Atlas »

Hors ligne Snookey

  • Membre
  • Messages: 8679
Pensionnats pour Amérindiens
« Réponse #4 le: août 12, 2018, 22:59:21 pm »

En ligne megalomarc

  • Membre
  • Messages: 5157
Pensionnats pour Amérindiens
« Réponse #5 le: Hier à 00:19:03 »
Sources?

Propos de Denis Vaugeois, historien et éditeur de la maison d'édition Septentrion, auteur de plusieurs ouvrages sur le Canada et le Québec. Je vais essayer de trouver l'information sur les internets cette semaine. Je vais tâcher de trouver le truc et d'ajouter des éléments de compréhension s'il le faut.
« Modifié: Hier à 00:44:49 par megalomarc »

En ligne megalomarc

  • Membre
  • Messages: 5157
Pensionnats pour Amérindiens
« Réponse #6 le: Hier à 01:01:08 »
megalomarc semble trouver ça pas si pire, parce qu'ailleurs c'était pire.

Je veux simplement regarder la complexité du phénomène en face. Il y a des nuances par rapport à ce qui s'est fait du côté canadien-anglais, et un plquistes antiquébécois comme toi ne doit pas en voir beaucoup, de nuances.