Auteur Sujet: La décennie où nous nous sommes presque attaqués aux changements climatiques  (Lu 501 fois)

Hors ligne megalomarc

  • Membre
  • Messages: 5159
La décennie où nous nous sommes presque attaqués aux changements climatiques
« Réponse #50 le: août 10, 2018, 12:42:44 pm »
C'est toi qui ne comprend pas le fil. Je suspend mon jugement car je ne crois pas aux prédictions sur le long terme.

Le fil est très clair et très facile à comprendre. Je suppose que ta capacité à créer de l'intelligibilité doit être limitée aujourd'hui.

Hors ligne Snookey

  • Membre
  • Messages: 8692
La décennie où nous nous sommes presque attaqués aux changements climatiques
« Réponse #51 le: août 10, 2018, 13:17:00 pm »
Megalomarc, ce n'est pas une prédiction à long terme qu'il est question ici.

Les questions sont : est-ce qu'il y a un réchauffement de la planète causé par des changements climatiques ?

La réponse est indéniable : OUI.

Après, la question est : est-ce que l'humain est responsable ?

Encore là, la réponse quasi-unanime des experts est : OUI.

Maintenant, on peut s'obstiner sur les impacts à long terme, mais tu n'as absolument aucune raison de suspendre ton jugement sur les deux questions que je pose.

Hors ligne Le Jam

  • Membre
  • Messages: 8913
La décennie où nous nous sommes presque attaqués aux changements climatiques
« Réponse #52 le: août 10, 2018, 13:22:58 pm »

est-ce qu'il y a un réchauffement de la planète causé par des changements climatiques ?


Je vais faire mon pinailleur qui coupe les cheveux en 4 mais ce ne sont pas les changements climatiques qui engendrent le réchauffement de la planète mais le réchauffement de la planète est une forme de changement climatique non ?


Hors ligne Snookey

  • Membre
  • Messages: 8692
La décennie où nous nous sommes presque attaqués aux changements climatiques
« Réponse #53 le: août 10, 2018, 13:24:07 pm »

est-ce qu'il y a un réchauffement de la planète causé par des changements climatiques ?


Je vais faire mon pinailleur qui coupe les cheveux en 4 mais ce ne sont pas les changements climatiques qui engendrent le réchauffement de la planète mais le réchauffement de la planète est une forme de changement climatique non ?



Les changements climatiques entraînent un réchauffement de la planète. Je me suis peut-être mal exprimé !

Edit : je m'exprime encore mal... je devrais plutôt parler de réchauffement climatique. Bref, mon point est qu'il y a un réchauffement et que c'est un fait.
« Modifié: août 10, 2018, 13:25:49 pm par Snookey »

En ligne MadChuck

  • Membre
  • Messages: 25459
  • Ing. BBQ
La décennie où nous nous sommes presque attaqués aux changements climatiques
« Réponse #54 le: août 10, 2018, 16:34:39 pm »
Il y a un réchauffement global accéléré de la normale causé par l'intervention humaine (la moyenne de la température des eau des océans et de l'air dans l'atmosphère augmente).

Celui-ci est le gros problème et il accélère les changement climatiques entre autre.

Le focus sur changement climatique et même l'utilisation de son expression (et le monde tous mélangé y'a pas de réchauffement mais des changement, etc...) c'est un génie de relation publique qui a lancé ça quand il était engagé par George Bush pour gagner un élection.

Hors ligne megalomarc

  • Membre
  • Messages: 5159
La décennie où nous nous sommes presque attaqués aux changements climatiques
« Réponse #55 le: août 10, 2018, 21:54:34 pm »
Megalomarc, ce n'est pas une prédiction à long terme qu'il est question ici.

Les questions sont : est-ce qu'il y a un réchauffement de la planète causé par des changements climatiques ?

La réponse est indéniable : OUI.

Après, la question est : est-ce que l'humain est responsable ?

Encore là, la réponse quasi-unanime des experts est : OUI.

Maintenant, on peut s'obstiner sur les impacts à long terme, mais tu n'as absolument aucune raison de suspendre ton jugement sur les deux questions que je pose.

Ce ne sont pas exactement les questions que je me pose.

Je pense en effet fort probable que l'homme soit responsable du réchauffement climatique. Probable, pour moi, ce n'est pas une certitude. Mais après avoir analysé le dossier à la suite de discussions, je pense qu'en effet ça semble le cas.

Cela dit, après avoir presque admis ce point, d'autres questions surgissent.

1. Comment ça va se déployer dans le futur ? En accord avec la tendance, en discordance avec la tendance ?

2. Y a t-il d'autres facteurs que l'homme qui pourraient venir rabaisser la température terrestre dans le futur ?

3. Est-ce que l'homme a la capacité de résoudre le problème ? Est-ce qu'il deviendra capable de le résoudre à l'avenir ?

À ces questions, l'incertitude surgit. D'où mon attentisme.

L'autre chose, c'est comment on devrait réagir à tout cela, en considérant aussi que le futur est incertain.

4. Est-ce que les gouvernements y peuvent quelque chose ? Devraient-ils faire quelque chose ?

5. Devrait-on paniquer ?

6. Devrait-on chercher des solutions ?

7. Devrait-on garder notre sang froid ? ( :smiley2:)

Je pense que les gouvernements, étant donné l'état actuel de la corruption dans le monde, feront bien peu pour ce qui risquerait peut-être de nous affecter dans 100 ans. S'ils le font, c'est parce qu'il y aura un autre intérêt capitaliste rattaché à la cause. Je ne serais pas un chaud partisan à enrichir des institutions financières déjà ultra riches sur la base d'une prédiction qui ne se réalisera peut-être pas.

Je choisis de ne pas m'en faire et j'observe la situation évoluer, en espérant que les scientifiques aient tort dans leurs prédictions.

Comme c'est une situation sur laquelle je n'ai pas de contrôle, je préfère rester zen plutôt que de paniquer. Je constate que ce n'est pas le cas de tous, étant les réactions à fleur de peau qui se sont produites ici.

Hors ligne megalomarc

  • Membre
  • Messages: 5159
La décennie où nous nous sommes presque attaqués aux changements climatiques
« Réponse #56 le: août 11, 2018, 22:26:43 pm »
Ton apocalypse c'est l'argument de l'homme de paille, c'est à dire une caricature grossière de ton opposant idéologique. Aucun scientifique digne de ce nom ne prédit l'apocalypse ni personne ici mais un phénomène aux conséquences potentiellement fortes sur le long terme.

Une fournaise, c'est un type d'apocalypse.

Le changement climatique risque de transformer la Terre en fournaise
https://www.tvanouvelles.ca/2018/08/06/le-changement-climatique-risque-de-transformer-la-terre-en-fournaise

Hors ligne Gustavus

  • Membre
  • Messages: 1168
La décennie où nous nous sommes presque attaqués aux changements climatiques
« Réponse #57 le: août 12, 2018, 19:30:15 pm »
Les questions sont : est-ce qu'il y a un réchauffement de la planète causé par des changements climatiques ?

La réponse est indéniable : OUI.

Après, la question est : est-ce que l'humain est responsable ?

Encore là, la réponse [...] est : OUI.

Ce ne sont pas exactement les questions que je me pose.

1. Comment ça va se déployer dans le futur ? En accord avec la tendance, en discordance avec la tendance ?

Je n'ai aucune idée de ce que tu veux dire par "en accord ou en discordance avec la tendance".

Les scénarios pour la température moyenne dans l'avenir sont exposés dans ce graphique:



Citer
2. Y a t-il d'autres facteurs que l'homme qui pourraient venir rabaisser la température terrestre dans le futur ?

Oui éventuellement, si tu parles d'un futur éloigné de l'ordre de 30 000 ans environs. Et encore, il est possible que ces facteurs naturels soient court-circuités par l'augmentation de l'effet de serre.

Par exemple, d'ici 30 000 ans, les cycles de Milankovich (des phénomènes astronomiques qui contrôlent les glaciations et déglaciations depuis le début du quaternaire) pourraient enclencher une nouvelle glaciation, mais pour advenir, les glaciations ont aussi besoin de neige déjà présentes pour refléter l'énergie solaire (la couleur blanche reflète la lumière, alors que les couleurs sombres la captent - c'est ce qui fait que s'habiller en blanc l'été c'est plus frais que s'habiller en noir - même chose pour les planètes). Bref, si on perd les glaciers polaires, il se pourrait que les prochaines glaciations n'aient jamais lieu, ou en tout cas, peut-être pas avant le temps que prendra la nature à recapter le CO2 émis (environs 40 millions d'années la dernière fois).

Dans tous les cas, ces phénomènes agissent sur des échelles de temps qui n'ont rien à voir avec l'échelle des civilisations, contrairement au réchauffement actuel qui se déroule à une vitesse fulgurante.

Citer
3. Est-ce que l'homme a la capacité de résoudre le problème ? Est-ce qu'il deviendra capable de le résoudre à l'avenir ?
Personne ne reverra le climat de la Terre que nous avons connu durant notre enfance. Il est irrémédiablement changé pour au moins plusieurs centaines d'années. Par contre, il n'est jamais trop tard pour éviter encore pire. Le graphique posté plus haut nous montre qu'il nous reste une très grande marge de manoeuvre.

Citer
À ces questions, l'incertitude surgit. D'où mon attentisme.

Les statistiques nous permettent d'être certain de notre degré d'incertitude. L'incertitude en science n'est pas synonyme d'indécision, c'est une marge bien délimitée et/ou un pourcentage déterminé de probabilités.

L'attentisme n'est pas de rigueur.

Citer
4. Est-ce que les gouvernements y peuvent quelque chose ? Devraient-ils faire quelque chose ?

Ils y peuvent quelque chose, et ils devraient faire quelque chose. C'est leur rôle de s'occuper du bien commun et des intérêts à long terme de leur population.

Citer
5. Devrait-on paniquer ?

Si on pouvait agir de manière suffisamment prudente et diligente sans avoir à paniquer, je dirais que non. Personnellement, je n'aurais pas besoin de paniquer pour faire tout ce qui est possible. Mais je pense qu'une certaine dose de panique risque d'être nécessaire pour mobiliser les sociétés. Cramer une planète - la nôtre, et la seule qu'on connaît qui abrite la vie - est objectivement pas mal plus freakant que tout autre situation (l'avancée des nazis en 39 par exemple, ou l'avancée de l'islamisme aujourd'hui).

Citer
6. Devrait-on chercher des solutions ?
Oui, en chercher, en trouver, et en appliquer.

Citer
7. Devrait-on garder notre sang froid ? ( :smiley2:)

Oui.

Citer
Je pense que les gouvernements, étant donné l'état actuel de la corruption dans le monde, feront bien peu pour ce qui risquerait peut-être de nous affecter dans 100 ans. S'ils le font, c'est parce qu'il y aura un autre intérêt capitaliste rattaché à la cause. Je ne serais pas un chaud partisan à enrichir des institutions financières déjà ultra riches sur la base d'une prédiction qui ne se réalisera peut-être pas.

C'est le contraire. Les défis qui s'imposent mettront à mal les investissements et l'accumulation de richesses. Une grande partie des multimilliardaires sont déjà en train de s'organiser des îles de luxe fortifiées et semi-autarciques, en prévision de quelque chose. L'effondrement des sociétés ne s'est jamais bien déroulée pour les élites. La pression populaire pourrait éventuellement faire basculer bien des choses, au fur et à mesure que les effets de la destruction de l'environnement vont s'accélérer et qu'il deviendra impossible de les nier. New York vient de perdre en première instance contre les pétrolières pour les dommages et intérêts dus aux CC, mais il y aura un appel, et d'autres procès.

Citer
Je choisis de ne pas m'en faire et j'observe la situation évoluer, en espérant que les scientifiques aient tort dans leurs prédictions.

Comme c'est une situation sur laquelle je n'ai pas de contrôle, je préfère rester zen plutôt que de paniquer. Je constate que ce n'est pas le cas de tous, étant les réactions à fleur de peau qui se sont produites ici.

Moi aussi je reste zen. J'observe la situation sur l'environnement depuis l'âge de 12 ans, et je peux t'assurer que les scientifiques ne se "trompent" pas. Et ce ne sont pas des prédictions (style nostradamus), mais des prévisions. On connaît très bien les phénomènes en cours, on est loin des balbutiement, c'est béton.

Nous avons aussi un pouvoir d'action. Nous pouvons faire partie de la solution.
« Modifié: août 13, 2018, 08:37:08 am par Gustavus »

En ligne MadChuck

  • Membre
  • Messages: 25459
  • Ing. BBQ
La décennie où nous nous sommes presque attaqués aux changements climatiques
« Réponse #58 le: août 13, 2018, 13:04:50 pm »
Ton apocalypse c'est l'argument de l'homme de paille, c'est à dire une caricature grossière de ton opposant idéologique. Aucun scientifique digne de ce nom ne prédit l'apocalypse ni personne ici mais un phénomène aux conséquences potentiellement fortes sur le long terme.

Une fournaise, c'est un type d'apocalypse.

Le changement climatique risque de transformer la Terre en fournaise
https://www.tvanouvelles.ca/2018/08/06/le-changement-climatique-risque-de-transformer-la-terre-en-fournaise


Guilbeaut et TVA ne sont pas des scientifiques.

Hors ligne Le Jam

  • Membre
  • Messages: 8913
La décennie où nous nous sommes presque attaqués aux changements climatiques
« Réponse #59 le: août 13, 2018, 14:36:25 pm »

Personne ne reverra le climat de la Terre que nous avons connu durant notre enfance. Il est irrémédiablement changé pour au moins plusieurs centaines d'années.



Oui enfin là on en sait rien du tout. On peut effectivement dire que c'est très mal barré, mais difficile d'avoir une vision sérieuse à long et moyen terme.

Hors ligne Gustavus

  • Membre
  • Messages: 1168
La décennie où nous nous sommes presque attaqués aux changements climatiques
« Réponse #60 le: août 13, 2018, 21:34:30 pm »
Non, c'est pas difficile.

Il y a une concentration de >400 ppm de CO2 dans l'atmosphère. Pendant l'ère préindustrielle et toute l'histoire de l'humanité, les concentrations étaient à 280 ppm. Quand je suis entré à l'université, on en était à 340-355, et ça ne fait pas si longtemps. Depuis 800 000 ans, les taux varient entre 180 ppm pendant les glaciaires et 280 pendant les interglacaires. Cette oscillation est maintenant défoncée solidement.

La dernière fois qu'il y a eu 400 ppm de CO2 dans l'air, c'était pendant le pliocène, il y a 5 à 3 millions d'années.

On connaît très bien l'effet de serre, c'est un phénomène bien compris et bien connu.

Même si on faisait tout en notre possible pour cesser toute émissions de GES et pour stocker le carbone atmosphérique dans les plantes et les écosystèmes, le réchauffement continuerait pendant encore quelques centaines d'années. C'est un mouvement de fond, ça ne se vire pas sur un dix cenne.
« Modifié: août 14, 2018, 08:09:36 am par Gustavus »

Hors ligne Gustavus

  • Membre
  • Messages: 1168
La décennie où nous nous sommes presque attaqués aux changements climatiques
« Réponse #61 le: août 13, 2018, 21:37:44 pm »
Ton apocalypse c'est l'argument de l'homme de paille, c'est à dire une caricature grossière de ton opposant idéologique. Aucun scientifique digne de ce nom ne prédit l'apocalypse ni personne ici mais un phénomène aux conséquences potentiellement fortes sur le long terme.

Une fournaise, c'est un type d'apocalypse.

Le changement climatique risque de transformer la Terre en fournaise
https://www.tvanouvelles.ca/2018/08/06/le-changement-climatique-risque-de-transformer-la-terre-en-fournaise


Guilbeaut et TVA ne sont pas des scientifiques.

Les auteurs qui publient dans Proceedings of the National Academy of Sciences, oui, et ils sont sérieux:
https://www.futura-sciences.com/planete/actualites/rechauffement-climatique-terre-transformee-etuve-cause-rechauffement-climatique-72334/

Hubert Reeves aussi, même si le climat n'est pas sa spécialité:
http://www.laterredufutur.com/accueil/les-trois-scenarios-catastrophes-dhubert-reeves/

En ligne MadChuck

  • Membre
  • Messages: 25459
  • Ing. BBQ
La décennie où nous nous sommes presque attaqués aux changements climatiques
« Réponse #62 le: août 14, 2018, 09:59:31 am »
Les auteurs qui publient dans Proceedings of the National Academy of Sciences, oui, et ils sont sérieux:
https://www.futura-sciences.com/planete/actualites/rechauffement-climatique-terre-transformee-etuve-cause-rechauffement-climatique-72334/

Et ses scientifiques sérieux me semble ne pas utiliser l'expression fournaise mentionné par mégalomarc nulle part, y'a une raison pour laquelle au lieu de simplement copier coller un lien vers un article il a utiliser des "journalistes" de TVA a la place.

Hors ligne Gustavus

  • Membre
  • Messages: 1168
La décennie où nous nous sommes presque attaqués aux changements climatiques
« Réponse #63 le: août 14, 2018, 11:43:03 am »
J'ai aucune idée pourquoi mégalomarc a choisi un extrait de TVA plutôt qu'un autre, tous les médias sérieux en ont parlé cette journée là.

La plupart des médias francophones ont parlé «d'étuve», mais j'imagine que TVA juge que son public a un vocabulaire qui ne se rend pas jusque là et ils ont choisi le mot «fournaise».

Mais dans tous les cas, même parler d'apocalypse n'est ni exagéré, ni du catastrophisme. Je suis le gars qui n'est vraiment pas paniqueux, j'ai fais la paix avec l'impermanence il y a longtemps, avec ma propre mort et celle de tous mes proches, avec la disparition de la Terre, au moins lorsque le soleil deviendra une géante rouge et avec la disparition future de l'humanité, du Québec français, de toutes les choses qui me tiennent à coeur.

Mais rationnellement, à tête froide, peu de choses peuvent ressembler davantage à l'apocalypse des grands mythes, à la "fin du monde" et à l'"enfer sur Terre" imaginés par les religions monothéistes, que la situation vers laquelle on se dirige à toute vitesse, avec une augmentation des T° moyennes à 5°C, du niveau et de l'acidité des océans, qui comptent bientôt plus de plastiques que de poissons, un environnement de plus en plus toxique et de plus en plus rare en ressources. Je pense que l'humanité va s'en remettre et continuer encore plusieurs siècles ou millénaires, en trouvant un nouvel équilibre avec les écosystèmes, mais ce n'est pas sûr. On peut vraiment se nuker nous-même de la surface du globe d'ici quelques générations.

Hors ligne Gustavus

  • Membre
  • Messages: 1168

En ligne MadChuck

  • Membre
  • Messages: 25459
  • Ing. BBQ
La décennie où nous nous sommes presque attaqués aux changements climatiques
« Réponse #65 le: août 14, 2018, 12:40:22 pm »
Cet article, par exemple, fait un petit tour de la question: http://www.lapresse.ca/environnement/201808/06/01-5192121-le-changement-climatique-risque-de-transformer-la-terre-en-etuve.php

Plus de +1, alors merci pour ce bon résumé.

En écoutant ce podcast sur l'explosion récente de connassaince sur les anciens humains:
https://after-on.com/episodes-31-60/034

J'ai été assez frappé par combien de singe a gros cerveau de type humains et de civilisation humaines sont complètement disparu au travers les âges, dont plusieurs après qu'un gros volcan ait explosé autour de -40 000.

Ça refroidi un peu l'idée de on va nécessairement trouvé une façon de s'adapter, ça n'a pas été le cas a multiple reprise et pour aucun des autres humanoïdes.