Auteur Sujet: Encore une fois, l’aventure se passera sans nous, les Autochtones?  (Lu 362 fois)

Hors ligne Atlas

  • Membre
  • Messages: 2024

Hors ligne Le Jam

  • Membre
  • Messages: 8913
Encore une fois, l’aventure se passera sans nous, les Autochtones?
« Réponse #1 le: juillet 16, 2018, 08:14:30 am »
Je me demande si cette polémique sur l'appropriation culturelle ne cache pas autre chose. Le fait que les Autochtones n'ont dans la très large majorité pas le niveaux, les compétences, pas les représentants pour s'approprier convenablement leur propre culture, dans les arts et les médias.

Le problème n'est pas tant que les "blancs" s'approprient la culture des autres mais que certaines cultures sont vouées à disparaître si, les "blancs" ne le font pas à leur place, parce que certaines catégories de la population autochtones, immigrées, ou éthnique sont sous représentés dans les études, dans les arts et par voie de conséquence ont du mal à défendre ou présenter leur propre culture eux même.

Je dis ça, je n'en sais rien, je pose une question ouvre une optique de lecture du phénomène.

En ligne Snookey

  • Membre
  • Messages: 8697
Encore une fois, l’aventure se passera sans nous, les Autochtones?
« Réponse #2 le: juillet 16, 2018, 09:10:25 am »
Ouain, c'est mal connaître la réalité des autochtones au Canada ce que t'écris...

Hors ligne Atlas

  • Membre
  • Messages: 2024
Encore une fois, l’aventure se passera sans nous, les Autochtones?
« Réponse #3 le: juillet 16, 2018, 10:23:03 am »
Les autochtones du Canada ont les compétences artistiques et culturelles.
Ce qu'ils reprochent à l'homme blanc et surtout au récidiviste Lepage est de les avoirs exclus dans des oeuvres qui touchent leur culture. C'est de l'appropriation culturelle doublée de discrimination.  Comme le rappelait un artiste amérindien: les blancs viennent nous consulter ensuite ils nous oublient.
Lepage est avant tou un businessman, ce qui l'interesse le plus est le $$$$$$$$$$$$$$$
« Modifié: juillet 16, 2018, 11:03:15 am par Atlas »

Hors ligne Le Jam

  • Membre
  • Messages: 8913
Encore une fois, l’aventure se passera sans nous, les Autochtones?
« Réponse #4 le: juillet 16, 2018, 11:01:25 am »
"Je dis ça, je n'en sais rien, je pose une question ouvre une optique de lecture du phénomène"

Je ne connais pas grand chose au phénomène autochtone c'est vrai malgré tout j'en connais une modeste partie. J'ai fait de noimbreuses réserves autochtones au Québec et j'en dénote de 2 ou 3 grands type :

1/ Ce que je pourrais appeler les réserves n'importe quoi (prêt des Grande villes comme Québecà genre celle-là : https://www.google.fr/maps/place/Site+Traditionnel+Huron+Onho%C3%BCa+Chetek8e/@46.8600782,-71.3532569,14z/data=!4m8!1m2!2m1!1sr%C3%A9serve+indienne+qu%C3%A9bec!3m4!1s0x0:0x6c8a4691d58fd6df!8m2!3d46.868627!4d-71.3658947

Qui joue la carte touristique, mélange tous les genres, et mélange en son sein de nombreux autochtones différents (et pour cause les Hurons ont été exterminés). Ils vendent de tout et n'importe quoi que ce soit la bière autochtone ou le produit made in china. Les autochtones qui y sont sont des "blancs" intégrés à la culture et la société Québecoise mais qui peuvent justifier le 1/4 de sang autochtone leur permettant de toucher le jack pot, logement et détaxe en tous genre.

2/ Les vraies réserves genre celle-là (Manawan) où je suis allé: https://www.google.fr/maps/place/Communaut%C3%A9+Atikamekw+de+Manawan,+Baie-Atibenne,+QC,+Canada/@47.2073421,-74.4015656,14z/data=!3m1!4b1!4m5!3m4!1s0x4cc4e927c6d5f081:0x8dca66734b53d2ac!8m2!3d47.2119447!4d-74.3857974

Là on est sur de l'authentique mais du coup la population est complètement isolée, culturellement, économiquement, au niveau scolarité, c'est pas top du tout et même au niveau culturel (du moins il y a 20 ans c'était le cas) c'est pauvre même si ils fonty des efforts, ils connaissent relativement mal leur propre culture, et il y a un alcoolisme sauvage chez eux.

3/ Enfin tyrois l'intermédiaire, qui vivotte sur le tourisme avec un certain succès à mi chemin entre l'authentique et le moderne mais je pense qu'elles ne représentent pas la majorité exemple genre ça : https://www.google.fr/maps/place/Mashteuiatsh,+QC+G0W+2H0,+Canada/@48.5766329,-72.2383488,15z/data=!3m1!4b1!4m8!1m2!2m1!1sr%C3%A9serve+lasc+saint+jean!3m4!1s0x4cc1ff3cfab03271:0xbeca5793541028ff!8m2!3d48.5766355!4d-72.2295928

La deuxième catégorie qui représente un gros pourcentage, il est là le problème, elles sont pauvres sous perfusion du gouvernement et ne produit à priori pas grand chose de très solide.

Le phénomène on le retrouve dans toutes les formes de communautés traditionnelles que ce soit au Pérou ou en afrique Sub Saharienne qui ont du mal à faire le grand écart entre tradition et modernité dans un mon économico-culturel qui impose la façon occidentale.

Bref quand tu me dis "Ouain, c'est mal connaître la réalité des autochtones au Canada ce que t'écris..." C'est peut être vrai mais c'est un peu court. Je repose la question sous une autre forme est-ce que les autochtones du Canada, du Québec, du Pérou ou d'Afrique ont statistiquement les moyens économiques, humains, brefs les capacités de prendre la place qui leur devrait être la leur ?

Je ne pose que des question et toi tu me me dis que le connais mal les autochtones mais sans me recadrer sans me dire ce qui cloche et en quoi mon hypothèse et dans l'erreur.




Hors ligne Le Jam

  • Membre
  • Messages: 8913
Encore une fois, l’aventure se passera sans nous, les Autochtones?
« Réponse #5 le: juillet 16, 2018, 11:07:14 am »
Les autochtones du Canada ont les compétences artistiques et culturelles.
Ce qu'ils reprochent à l'homme blanc et surtout au récidiviste Lepage est de les avoirs exclus dans des oeuvres qui touchent leur culture. C'est de l'appropriation culturelle doublée de discrimination.  Comme le rappelait un artiste amérindien: les blancs viennent nous consulter ensuite ils nous oublient.
Lepage est avant tou un businessman, ce qui l'interesse le plus est le $$$$$$$$$$$$$$$

Il n'y a aucun doute sur le fait que la culture authochtone soit riche et ait beaucoup à proposer.

Mais il ne suffit pas de connaitre sa culture, de savoir sculpter des amulettes ou chasser le bison (je caricature volontairement) ou même de savoir peindre avec talent. Si vous faite un grand spectacle, une grande fresque sur les monde autochtone avec des danseurs, des artistes acrobates mais qu'il n'y a que deux acrobates de haut niveau chez les amérindiens, on comprend que ça va limiter.


Hors ligne Atlas

  • Membre
  • Messages: 2024
Encore une fois, l’aventure se passera sans nous, les Autochtones?
« Réponse #6 le: juillet 16, 2018, 11:12:48 am »
Le fil a été vu par 54 personnes et motus et bouche cousue, chez l'homme blanc!
Est-ce par gêne ou pour d' autres motifs.

En ligne MadChuck

  • Membre
  • Messages: 25465
  • Ing. BBQ
Encore une fois, l’aventure se passera sans nous, les Autochtones?
« Réponse #7 le: juillet 16, 2018, 11:26:06 am »
Je me demande si cette polémique sur l'appropriation culturelle ne cache pas autre chose. Le fait que les Autochtones n'ont dans la très large majorité pas le niveaux, les compétences, pas les représentants pour s'approprier convenablement leur propre culture, dans les arts et les médias.

Je ne sais pas si je dirais autre chose, c'est le coeur meme je pense. Quand les japonais se mettent a jouer au baseball ou avoir des imitateur d'Elvis, personne n'a de problème, si la culture approprier est bien mis en place et va clairement conserver son statut d'inventeur (que ce soit la lasagne, karate, sushi, baseball, etc...) ça pose pas de problème si elle se fait emprunter, c'est même vu que son propriétaire qui l'exporte a son profit.

SI les Amérindiens ferait 10 blockbuster mondiaux par années avec une grande industries culturel et conteraient leur histoire eux même, bien sur qu'il serait bien moins dérangé d'être absent dans un cas particulier.

Hors ligne Le Jam

  • Membre
  • Messages: 8913
Encore une fois, l’aventure se passera sans nous, les Autochtones?
« Réponse #8 le: juillet 16, 2018, 11:34:59 am »

Je ne sais pas si je dirais autre chose, c'est le coeur meme je pense. Quand les japonais se mettent a jouer au baseball ou avoir des imitateur d'Elvis, personne n'a de problème, si la culture approprier est bien mis en place et va clairement conserver son statut d'inventeur (que ce soit la lasagne, karate, sushi, baseball, etc...) ça pose pas de problème si elle se fait emprunter, c'est même vu que son propriétaire qui l'exporte a son profit.


Je ne sais pas dans quelle mesure le Japon est un cas particulier mais je pense qu'il y a un problème culturel au Japon, ce pays qui a été occupé par les USA s'en est approrié (comme le reste du monde) une partie de la culture et compose avec mais cette composition ne marche pas toujours. Le Japon est peuplé de freaks asociaux incapable de trouvé une femme et d'avoir des enfants et c'est en grande partie (je pense) lié à un problème d'appropriation culturelle plus ou moins fouraeuse.

En ligne Snookey

  • Membre
  • Messages: 8697
Encore une fois, l’aventure se passera sans nous, les Autochtones?
« Réponse #9 le: juillet 16, 2018, 11:40:37 am »
"Qui joue la carte touristique, mélange tous les genres, et mélange en son sein de nombreux autochtones différents (et pour cause les Hurons ont été exterminés). Ils vendent de tout et n'importe quoi que ce soit la bière autochtone ou le produit made in china. Les autochtones qui y sont sont des "blancs" intégrés à la culture et la société Québecoise mais qui peuvent justifier le 1/4 de sang autochtone leur permettant de toucher le jack pot, logement et détaxe en tous genre."

Étale nous ta grande ignorance ! Méchant jack pot, habiter dans des logements de cul et ne pas payer de taxe lorsque tu habites sur une réserve ! Il ont à peine accès aux mêmes services que les non-autochtones, même à Wendake.

T'écris "Le fait que les Autochtones n'ont dans la très large majorité pas le niveaux, les compétences, pas les représentants pour s'approprier convenablement leur propre culture, dans les arts et les médias." et tu nous cite Wendake, possiblement la communauté autochtone la plus prolifique niveau culturel qu'on peut trouver au Québec.

En quoi Manawan est une "vrai" réserve ? Il n'y a pas de catégorisation des réserves au sein de la Loi sur les Indiens. C'est une réserve très isolée comme tu dis... Pas grand chose à faire là. Cependant, tu ne semble pas être au courant que ce genre de réserve a subit de nombreux préjudices ruinant carrément des générations d'autochtones. Tsé quand tu regarde ce que la France a fait à certains pays d'Afrique, faut pas chercher trop loin pour comprendre pourquoi il y a de la pauvreté. Ben c'est pratiquement la même chose qui s'est passé avec les réserves autochtones au Canada. C'est difficile leur reprocher de ne pas être développés quand les blanc ont tout fait pour leur mettre des bâtons dans les roues. Certaines communautés se débrouillent mieux que d'autres, je pense aux Cris ou les Hurons-Wendat versus les Atikamekw et certaines bandes Innus.

"Je ne pose que des question et toi tu me me dis que le connais mal les autochtones mais sans me recadrer sans me dire ce qui cloche et en quoi mon hypothèse et dans l'erreur."

Parce que tu fais souvent ça, parler d'un sujet sans en connaître les moindre détails.

En ligne Snookey

  • Membre
  • Messages: 8697
Encore une fois, l’aventure se passera sans nous, les Autochtones?
« Réponse #10 le: juillet 16, 2018, 11:41:04 am »
Le fil a été vu par 54 personnes et motus et bouche cousue, chez l'homme blanc!
Est-ce par gêne ou pour d' autres motifs.

T'avais juste à poster dans l'autre sujet qui parle EXACTEMENT de la même problématique.

En ligne Tam!

  • Membre
  • Messages: 15155
Encore une fois, l’aventure se passera sans nous, les Autochtones?
« Réponse #11 le: juillet 16, 2018, 11:51:40 am »
Robert Lepage : Ennemi public #1!

 LYNCHONS-LE!


Hors ligne Le Jam

  • Membre
  • Messages: 8913
Encore une fois, l’aventure se passera sans nous, les Autochtones?
« Réponse #12 le: juillet 16, 2018, 11:52:47 am »
"Qui joue la carte touristique, mélange tous les genres, et mélange en son sein de nombreux autochtones différents (et pour cause les Hurons ont été exterminés). Ils vendent de tout et n'importe quoi que ce soit la bière autochtone ou le produit made in china. Les autochtones qui y sont sont des "blancs" intégrés à la culture et la société Québecoise mais qui peuvent justifier le 1/4 de sang autochtone leur permettant de toucher le jack pot, logement et détaxe en tous genre."

Étale nous ta grande ignorance ! Méchant jack pot, habiter dans des logements de cul et ne pas payer de taxe lorsque tu habites sur une réserve ! Il ont à peine accès aux mêmes services que les non-autochtones, même à Wendake.

T'écris "Le fait que les Autochtones n'ont dans la très large majorité pas le niveaux, les compétences, pas les représentants pour s'approprier convenablement leur propre culture, dans les arts et les médias." et tu nous cite Wendake, possiblement la communauté autochtone la plus prolifique niveau culturel qu'on peut trouver au Québec.

En quoi Manawan est une "vrai" réserve ? Il n'y a pas de catégorisation des réserves au sein de la Loi sur les Indiens. C'est une réserve très isolée comme tu dis... Pas grand chose à faire là. Cependant, tu ne semble pas être au courant que ce genre de réserve a subit de nombreux préjudices ruinant carrément des générations d'autochtones. Tsé quand tu regarde ce que la France a fait à certains pays d'Afrique, faut pas chercher trop loin pour comprendre pourquoi il y a de la pauvreté. Ben c'est pratiquement la même chose qui s'est passé avec les réserves autochtones au Canada. C'est difficile leur reprocher de ne pas être développés quand les blanc ont tout fait pour leur mettre des bâtons dans les roues. Certaines communautés se débrouillent mieux que d'autres, je pense aux Cris ou les Hurons-Wendat versus les Atikamekw et certaines bandes Innus.

"Je ne pose que des question et toi tu me me dis que le connais mal les autochtones mais sans me recadrer sans me dire ce qui cloche et en quoi mon hypothèse et dans l'erreur."

Parce que tu fais souvent ça, parler d'un sujet sans en connaître les moindre détails.

Pourquoi es-tu agressif ?

Je suis agressif moi ?

On est tous là pour comprendre un phénomène.

Hors ligne Le Jam

  • Membre
  • Messages: 8913
Encore une fois, l’aventure se passera sans nous, les Autochtones?
« Réponse #13 le: juillet 16, 2018, 11:57:31 am »


En quoi Manawan est une "vrai" réserve ? Il n'y a pas de catégorisation des réserves au sein de la Loi sur les Indiens.

ça c'est pas faux.

Je me pose simplement la question de savoir si une réserve viable en 2018 ça a encore du sens ou si ça n'est pas l'occidentalisation (Wendake qui est selon moi bidon, parce que c'est sensé être une réserve Huron et si je ne m'abuse ils ont été exterminés), à Wendake on vit à l'occiudentale et le maire s'appelle juste chef de la Tribu, ou alors conservé un ersatz de culture mais au prix d'un éloignement du monde moderne.

Autrement dit, être autochtones est-ce que ça a encore du sens aujourd'hui ?

Hors ligne Le Jam

  • Membre
  • Messages: 8913
Encore une fois, l’aventure se passera sans nous, les Autochtones?
« Réponse #14 le: juillet 16, 2018, 12:03:33 pm »
 un moment donné il y a un choix à faire, on ne vit plus en 2018 comme si on avait pas inventé la roue, les maisons et la médecine et l'automobile. Jer me pose la question de savoir si le choix n'est pas de devenir un occidental et le côté autochtone devient un folklore ou rester en mode autochtone mais au prix d'un isolement économique et culturel et les "modèles" de réserves que j'ai décrit (subjectivement et grossièrement parce qu'effectivemlent je connais mal le sujet) réprésentent peut être exactement ça.

Si être autochtones n'est plus qu'un Folklore qu'est-ce qui justifie qu'on encore leur existence.

Vu de chez moi avoir des droits différents par le sang (ce qui est concrêtement le cas avec le réserve) c'est un problème éthique. Je pense que le sujet des réserves que ce soit aux USA ou au Québec est un souci et on se cache la face.

En ligne Snookey

  • Membre
  • Messages: 8697
Encore une fois, l’aventure se passera sans nous, les Autochtones?
« Réponse #15 le: juillet 16, 2018, 12:47:10 pm »


En quoi Manawan est une "vrai" réserve ? Il n'y a pas de catégorisation des réserves au sein de la Loi sur les Indiens.

ça c'est pas faux.

Je me pose simplement la question de savoir si une réserve viable en 2018 ça a encore du sens ou si ça n'est pas l'occidentalisation (Wendake qui est selon moi bidon, parce que c'est sensé être une réserve Huron et si je ne m'abuse ils ont été exterminés), à Wendake on vit à l'occiudentale et le maire s'appelle juste chef de la Tribu, ou alors conservé un ersatz de culture mais au prix d'un éloignement du monde moderne.

Autrement dit, être autochtones est-ce que ça a encore du sens aujourd'hui ?

Le problème avec ta question est que tu n'es pas du tout la bonne personne pour la poser étant un blanc, sachant ce que les blancs ont fait subir aux autochtones.

En ligne Snookey

  • Membre
  • Messages: 8697
Encore une fois, l’aventure se passera sans nous, les Autochtones?
« Réponse #16 le: juillet 16, 2018, 12:52:15 pm »
un moment donné il y a un choix à faire, on ne vit plus en 2018 comme si on avait pas inventé la roue, les maisons et la médecine et l'automobile. Jer me pose la question de savoir si le choix n'est pas de devenir un occidental et le côté autochtone devient un folklore ou rester en mode autochtone mais au prix d'un isolement économique et culturel et les "modèles" de réserves que j'ai décrit (subjectivement et grossièrement parce qu'effectivemlent je connais mal le sujet) réprésentent peut être exactement ça.

Si être autochtones n'est plus qu'un Folklore qu'est-ce qui justifie qu'on encore leur existence.

Vu de chez moi avoir des droits différents par le sang (ce qui est concrêtement le cas avec le réserve) c'est un problème éthique. Je pense que le sujet des réserves que ce soit aux USA ou au Québec est un souci et on se cache la face.

Le problème éthique est que les autochtones étaient ici avant nous, les blancs et qu'ils ont eu des ententes dans les années 1600-1700 avec les autorités coloniales leur garantissant des droits ancestraux. De quel droit pouvons-nous leur imposer un mode de vie pour la seule et unique raison que "on est en 2018, revenez-en!". Dans les années 1900, le gouvernement a essayé de les faire venir à la réalité du temps et ce fut un désastre que les communautés autochtones vivent encore à ce jour et pour bien des années dans le futur. C'est un génocide culturel qu'on leur a fait subir.

Et toi tu ose parler d'éthique ?

En ligne MadChuck

  • Membre
  • Messages: 25465
  • Ing. BBQ
Encore une fois, l’aventure se passera sans nous, les Autochtones?
« Réponse #17 le: juillet 16, 2018, 13:25:44 pm »
T'écris "Le fait que les Autochtones n'ont dans la très large majorité pas le niveaux, les compétences, pas les représentants pour s'approprier convenablement leur propre culture, dans les arts et les médias." et tu nous cite Wendake, possiblement la communauté autochtone la plus prolifique niveau culturel qu'on peut trouver au Québec.

C'est quoi qui rejoins vraiment les gens aujourd'hui culturellement, série télé sur les chaines principales/Netflix, radio aux heures de grande écoutent sur les chaînes populaire, films a grand déploiement, les jeux vidéos AAA.

Y'a tu beaucoup de produit amérindien, fait par eux a leur image et gardant leur culture vivante la dedans ?

Hors ligne Le Jam

  • Membre
  • Messages: 8913
Encore une fois, l’aventure se passera sans nous, les Autochtones?
« Réponse #18 le: juillet 16, 2018, 13:26:40 pm »


En quoi Manawan est une "vrai" réserve ? Il n'y a pas de catégorisation des réserves au sein de la Loi sur les Indiens.

ça c'est pas faux.

Je me pose simplement la question de savoir si une réserve viable en 2018 ça a encore du sens ou si ça n'est pas l'occidentalisation (Wendake qui est selon moi bidon, parce que c'est sensé être une réserve Huron et si je ne m'abuse ils ont été exterminés), à Wendake on vit à l'occiudentale et le maire s'appelle juste chef de la Tribu, ou alors conservé un ersatz de culture mais au prix d'un éloignement du monde moderne.

Autrement dit, être autochtones est-ce que ça a encore du sens aujourd'hui ?

Le problème avec ta question est que tu n'es pas du tout la bonne personne pour la poser étant un blanc, sachant ce que les blancs ont fait subir aux autochtones.

Je trouve stupide le faiit qu'on ne puisse poser des questions et interroger les gens en raison de sa race supposée ce racisme inversé qui lui s'exprime sans aucune retenue me choque d'autant plus qu'il ne résout bien et ne fait que s'auto-satisfaire d'une espèce d'éthique paternaliste que je trouve insupportable.

Je ne devrais à avoir à me justifier du passé de les ancêtres pas plus que les jeunes Allemands ou les autochtones eux mêmes. L'histoire est faite de guerres, de gagnants et de perdants.

En ligne Snookey

  • Membre
  • Messages: 8697
Encore une fois, l’aventure se passera sans nous, les Autochtones?
« Réponse #19 le: juillet 16, 2018, 13:28:43 pm »
T'écris "Le fait que les Autochtones n'ont dans la très large majorité pas le niveaux, les compétences, pas les représentants pour s'approprier convenablement leur propre culture, dans les arts et les médias." et tu nous cite Wendake, possiblement la communauté autochtone la plus prolifique niveau culturel qu'on peut trouver au Québec.

C'est quoi qui rejoins vraiment les gens aujourd'hui culturellement, série télé sur les chaines principales/Netflix, radio aux heures de grande écoutent sur les chaînes populaire, films a grand déploiement, les jeux vidéos AAA.

Y'a tu beaucoup de produit amérindien, fait par eux a leur image et gardant leur culture vivante la dedans ?

Quand même, ils font également revivre leur langue : http://cdfmwendake.com/services/culture-wendat


En ligne Snookey

  • Membre
  • Messages: 8697
Encore une fois, l’aventure se passera sans nous, les Autochtones?
« Réponse #20 le: juillet 16, 2018, 13:32:45 pm »


En quoi Manawan est une "vrai" réserve ? Il n'y a pas de catégorisation des réserves au sein de la Loi sur les Indiens.

ça c'est pas faux.

Je me pose simplement la question de savoir si une réserve viable en 2018 ça a encore du sens ou si ça n'est pas l'occidentalisation (Wendake qui est selon moi bidon, parce que c'est sensé être une réserve Huron et si je ne m'abuse ils ont été exterminés), à Wendake on vit à l'occiudentale et le maire s'appelle juste chef de la Tribu, ou alors conservé un ersatz de culture mais au prix d'un éloignement du monde moderne.

Autrement dit, être autochtones est-ce que ça a encore du sens aujourd'hui ?

Le problème avec ta question est que tu n'es pas du tout la bonne personne pour la poser étant un blanc, sachant ce que les blancs ont fait subir aux autochtones.

Je trouve stupide le faiit qu'on ne puisse poser des questions et interroger les gens en raison de sa race supposée ce racisme inversé qui lui s'exprime sans aucune retenue me choque d'autant plus qu'il ne résout bien et ne fait que s'auto-satisfaire d'une espèce d'éthique paternaliste que je trouve insupportable.

Je ne devrais à avoir à me justifier du passé de les ancêtres pas plus que les jeunes Allemands ou les autochtones eux mêmes. L'histoire est faite de guerres, de gagnants et de perdants.

Ce qui est insupportable est un blanc ignorant d'un sujet comme toi qui se permet de remettre en doute toute une culture parce qu'elle n'est pas conforme à la tienne.

Sans devoir se justifier du passé, tu devrais être en mesure d'avoir un esprit beaucoup plus ouvert et une compréhension plus large des enjeux actuels en sachant pourquoi nous en sommes à cette problématique aujourd'hui avec les gestes qui ont été commis dans le passé.

Hors ligne Le Jam

  • Membre
  • Messages: 8913
Encore une fois, l’aventure se passera sans nous, les Autochtones?
« Réponse #21 le: juillet 16, 2018, 13:38:43 pm »
un moment donné il y a un choix à faire, on ne vit plus en 2018 comme si on avait pas inventé la roue, les maisons et la médecine et l'automobile. Jer me pose la question de savoir si le choix n'est pas de devenir un occidental et le côté autochtone devient un folklore ou rester en mode autochtone mais au prix d'un isolement économique et culturel et les "modèles" de réserves que j'ai décrit (subjectivement et grossièrement parce qu'effectivemlent je connais mal le sujet) réprésentent peut être exactement ça.

Si être autochtones n'est plus qu'un Folklore qu'est-ce qui justifie qu'on encore leur existence.

Vu de chez moi avoir des droits différents par le sang (ce qui est concrêtement le cas avec le réserve) c'est un problème éthique. Je pense que le sujet des réserves que ce soit aux USA ou au Québec est un souci et on se cache la face.

Le problème éthique est que les autochtones étaient ici avant nous, les blancs et qu'ils ont eu des ententes dans les années 1600-1700 avec les autorités coloniales leur garantissant des droits ancestraux. De quel droit pouvons-nous leur imposer un mode de vie pour la seule et unique raison que "on est en 2018, revenez-en!". Dans les années 1900, le gouvernement a essayé de les faire venir à la réalité du temps et ce fut un désastre que les communautés autochtones vivent encore à ce jour et pour bien des années dans le futur. C'est un génocide culturel qu'on leur a fait subir.

Et toi tu ose parler d'éthique ?

Peu importe le passé et les accords violés, le monde évolue et ils doivent arriver à composer avec ça ou disparaître (comprendre devenir un foljlore comme c'est le cas dans certaines reserves).

On ne peut faore semblant que la terre est plate et nier le monde moderne pour leur faire plaisir ou alors il faut faire comme avec l'ile de sentinelle et les isoler totalement. La culture lanplus adapté domine c'est aussi vrai pour les humains que le darwinisme esr vrai pour les animaux.

Hors ligne Le Jam

  • Membre
  • Messages: 8913
Encore une fois, l’aventure se passera sans nous, les Autochtones?
« Réponse #22 le: juillet 16, 2018, 13:41:14 pm »
De quel droit me reduis-tu à ma race insupportable raciste.

Hors ligne Gustavus

  • Membre
  • Messages: 1170
Encore une fois, l’aventure se passera sans nous, les Autochtones?
« Réponse #23 le: juillet 16, 2018, 14:59:23 pm »
Le problème avec ta question est que tu n'es pas du tout la bonne personne pour la poser étant un blanc, sachant ce que les blancs ont fait subir aux autochtones.

C'est tu une joke?

En ligne Snookey

  • Membre
  • Messages: 8697
Encore une fois, l’aventure se passera sans nous, les Autochtones?
« Réponse #24 le: juillet 16, 2018, 15:10:03 pm »
Le problème avec ta question est que tu n'es pas du tout la bonne personne pour la poser étant un blanc, sachant ce que les blancs ont fait subir aux autochtones.

C'est tu une joke?

Tu ne vois aucun problème avec cette situation ?

On est qui nous pour déterminer qu'être autochtone n'a plus sa place en 2018 ou n'est plus pertinent ? C'est quelque chose qui ne regarde qu'eux.

En ligne Tam!

  • Membre
  • Messages: 15155
Encore une fois, l’aventure se passera sans nous, les Autochtones?
« Réponse #25 le: juillet 16, 2018, 15:20:27 pm »
Un autre cas flagrant d'appropriation culturelle.  Lepage récidive!
https://www.ledevoir.com/opinion/libre-opinion/532406/encore-une-fois-l-aventure-se-passera-sans-nous-les-autochtones

Mise à jour

Devant la grogne soulevée par leur prochain spectacle, Robert Lepage et Ariane Mnouchkine ont décidé de tendre la main à la communauté autochtone pour discuter de leur projet, qui doit prendre l’affiche à Paris en décembre prochain.

https://www.ledevoir.com/culture/theatre/532491/robert-lepage-et-ariane-mnouchkine-invitent-la-communaute-autochtone-au-dialogue?utm_campaign=Autopost&utm_medium=Social&utm_source=Facebook#Echobox=1531700073

Hors ligne Gustavus

  • Membre
  • Messages: 1170
Encore une fois, l’aventure se passera sans nous, les Autochtones?
« Réponse #26 le: juillet 16, 2018, 15:47:11 pm »
Je trouve ça tellement dommage ces revendications de la néo-gauche identitaire, on voit que c'est fait sur mesure pour la génération Facebook et la classe journalistique-artistique.

J'ai toujours appuyé les revendications des premières nations, souvent sur le terrain avec eux, mais là, on dirait que ce n'est plus la réalité qui intéresse les revendications, mais juste l'image, avoir sa face dans le spectacle, avoir plus de "like" que les autres, empêcher les autres de s'exprimer, etc.

C'est vraiment pas mon combat. Ben oui, bien d'accord pour donner de la place aux créateurs issus des premières nations, mais cibole! la vie n'est pas rien qu'un grand spectacle ou un discours. Les territoires ancestraux se font encore piller par les compagnies, les conseils de bande sont souvent corrompus et entourés d'avocats retors qui les manipulent et les pillent pendant qu'il y a des problèmes réels dans leurs communauté, etc. En même temps il y a plein de choses magnifiques qui se produisent, la situation est globalement bien meilleure que dans les années 90.

On dirait que c'est une genre de gauche facebook virtuelle, qui a abandonné la réalité et qui ne se bat plus que pour obtenir de la visibilité à la manière des petites vedettes qui se battent pour les cotes d'écoute.

un moment donné il y a un choix à faire, on ne vit plus en 2018 comme si on avait pas inventé la roue, les maisons et la médecine et l'automobile. Jer me pose la question de savoir si le choix n'est pas de devenir un occidental et le côté autochtone devient un folklore ou rester en mode autochtone mais au prix d'un isolement économique et culturel et les "modèles" de réserves que j'ai décrit (subjectivement et grossièrement parce qu'effectivemlent je connais mal le sujet) réprésentent peut être exactement ça.

Si être autochtones n'est plus qu'un Folklore qu'est-ce qui justifie qu'on encore leur existence.

Vu de chez moi avoir des droits différents par le sang (ce qui est concrêtement le cas avec le réserve) c'est un problème éthique. Je pense que le sujet des réserves que ce soit aux USA ou au Québec est un souci et on se cache la face.

Le problème éthique est que les autochtones étaient ici avant nous, les blancs et qu'ils ont eu des ententes dans les années 1600-1700 avec les autorités coloniales leur garantissant des droits ancestraux. De quel droit pouvons-nous leur imposer un mode de vie pour la seule et unique raison que "on est en 2018, revenez-en!". Dans les années 1900, le gouvernement a essayé de les faire venir à la réalité du temps et ce fut un désastre que les communautés autochtones vivent encore à ce jour et pour bien des années dans le futur. C'est un génocide culturel qu'on leur a fait subir.

Et toi tu ose parler d'éthique ?

Peu importe le passé et les accords violés, le monde évolue et ils doivent arriver à composer avec ça ou disparaître (comprendre devenir un foljlore comme c'est le cas dans certaines reserves).

On ne peut faore semblant que la terre est plate et nier le monde moderne pour leur faire plaisir ou alors il faut faire comme avec l'ile de sentinelle et les isoler totalement. La culture lanplus adapté domine c'est aussi vrai pour les humains que le darwinisme esr vrai pour les animaux.

Je pense que tu associes abusivement la modernité et l'occidentalité. Un peu comme dans les vieux Tintin.

La modernité est «universelle», tout comme la science, la technique, les droits humains et ce genre de chose, et tous les peuples peuvent se l'approprier à leur guise sans devoir renoncer à leur identité, leur destin propre et ce qu'ils ont d'autonomie politique.

Certes, historiquement l'esprit moderne a été propulsée en même temps que le colonialisme européen, mais on aurait tort de croire que l'influence s'est faite d'un seul côté. Les autres peuples ont énormément contribué à l'essort de la modernité à l'européenne, y compris les autochtones d'Amérique, notamment avec le chef et philosophe huron Adario Kodiaronk, dont les propos ont été notés et publiés par le Baron de Lahontan, et qui ont fortement marqué les penseurs des lumières comme Diderot, Voltaire et Rousseau.

Dans tous les cas, modernité et européanité ne sont pas du tout synonymes, et la survie des coutumes, des langues et de l'art autochtone n'a rien à voir avec un rejet de la modernité.

Par rapport au darwinisme, le plus adapté n'est pas celui qui écrase les autres, mais celui qui dure dans le temps. Très clairement, d'un point de vue strictement darwiniste, les cultures autochtones sont mieux adaptées à la vie sur Terre que la civilisation thermo-industrielle qui accélère la destruction de son milieu de vie.

Un élément des cultures ancestrales autochtones très bien adapté à la vie sur Terre, est le dégoût pour l'accumulation et l'avarice. Dans les sociétés traditionnelles, les personnes avides et cupides étaient considérées avec un mélange de pitié et de mépris, parce que tout était partagé dans la communauté. Le Windigo était un mauvais esprit (mauvaise intention, mauvaise motivation) qui prenait la forme d'une sorte de zombie géant à tête de cerf ou de chouette, et qui poussait les gens cupides à l'avidité et jusqu'au cannibalisme. Les chefs politiques étaient les plus pauvres du groupe, à force de tout donner pour se mériter respect et appuis (d'ailleurs leur pouvoir était révocable à tout instant). Lors des années fastes, les nations donnaient de grandes fêtes qui servaient justement à tout écouler les stocks, et le clan ou la ville hôte gagnait en prestige politique ce qu'elle perdait en biens matériels. De la sorte, ils s'étaient assurés de ne jamais mélanger richesses et pouvoirs, un problème qu'il nous reste à résoudre si notre civilisation veut survivre à ce siècle (je ne plaisante pas).

« Modifié: juillet 16, 2018, 15:53:38 pm par Gustavus »

Hors ligne Gustavus

  • Membre
  • Messages: 1170
Encore une fois, l’aventure se passera sans nous, les Autochtones?
« Réponse #27 le: juillet 16, 2018, 15:50:22 pm »
Le problème avec ta question est que tu n'es pas du tout la bonne personne pour la poser étant un blanc, sachant ce que les blancs ont fait subir aux autochtones.

C'est tu une joke?

Tu ne vois aucun problème avec cette situation ?

On est qui nous pour déterminer qu'être autochtone n'a plus sa place en 2018 ou n'est plus pertinent ? C'est quelque chose qui ne regarde qu'eux.

Écoute chose, pas besoin d'être mort pour parler de la mort. C'est vrai pour absolument tout. Free speech calisse.

Ça l'a donc bien pas d'allure cette moralité à deux balles du racisme-à-rebours et qui checke les pigments de la peau, l'ADN ou la généalogie pour évaluer la pertinence d'un propos ou du droit de le tenir.

Tu te rends tu compte de où ce que tu es rendu, par rapport à, disons, ta façons de penser il y a 10 ans?

Hors ligne Gustavus

  • Membre
  • Messages: 1170
Encore une fois, l’aventure se passera sans nous, les Autochtones?
« Réponse #28 le: juillet 16, 2018, 15:56:56 pm »
Désolé pour mon ton un peu bourru, j'ai bu hier et je suis un peu fatigué. Ça sort de même parce que les sujets du racisme et de la censure me font réagir, mais j'aime vraiment le dialogue et tout ce foisonnement d'idées et de propos divers qu'on a ici.

En ligne Tam!

  • Membre
  • Messages: 15155
Encore une fois, l’aventure se passera sans nous, les Autochtones?
« Réponse #29 le: juillet 16, 2018, 16:00:33 pm »


Tu te rends tu compte de où ce que tu es rendu, par rapport à, disons, ta façons de penser il y a 10 ans?

Je te suivais très bien jusque là.

Que sa pensé ait changé en dix ans (si elle a changé, tu ne sais pas à quel point), n'est pas un argument pour montrer qu'il a tort ou non.


Hors ligne Gustavus

  • Membre
  • Messages: 1170
Encore une fois, l’aventure se passera sans nous, les Autochtones?
« Réponse #30 le: juillet 16, 2018, 16:09:28 pm »
Tu te rends tu compte de où ce que tu es rendu, par rapport à, disons, ta façons de penser il y a 10 ans?
Je te suivais très bien jusque là.

Que sa pensé ait changé en dix ans (si elle a changé, tu ne sais pas à quel point), n'est pas un argument pour montrer qu'il a tort ou non.

Effectivement, et je ne voulait pas en faire un argument utilisé dans ce sens.

Je fais juste beaucoup de parallèles entre notre époque et certaines périodes du 20e siècle, comme la montée du fascisme en Europe ou les révolutions culturelles révolutionnaires en Asie. On dirait que je suis dans "Rinocéros" de Ionesco et que la société se transforme sans que les gens s'en rendent vraiment compte.

Hors ligne Atlas

  • Membre
  • Messages: 2024
Encore une fois, l’aventure se passera sans nous, les Autochtones?
« Réponse #31 le: juillet 16, 2018, 16:15:12 pm »
Robert Lepage : Ennemi public #1!

 LYNCHONS-LE!



Enfin, Tam se réveille! :smiley19: :smiley19: :smiley19:

Hors ligne Atlas

  • Membre
  • Messages: 2024
Encore une fois, l’aventure se passera sans nous, les Autochtones?
« Réponse #32 le: juillet 16, 2018, 16:25:25 pm »
Un autre cas flagrant d'appropriation culturelle.  Lepage récidive!
https://www.ledevoir.com/opinion/libre-opinion/532406/encore-une-fois-l-aventure-se-passera-sans-nous-les-autochtones

Mise à jour

Devant la grogne soulevée par leur prochain spectacle, Robert Lepage et Ariane Mnouchkine ont décidé de tendre la main à la communauté autochtone pour discuter de leur projet, qui doit prendre l’affiche à Paris en décembre prochain.

https://www.ledevoir.com/culture/theatre/532491/robert-lepage-et-ariane-mnouchkine-invitent-la-communaute-autochtone-au-dialogue?utm_campaign=Autopost&utm_medium=Social&utm_source=Facebook#Echobox=1531700073


La farce!

"tendre la main"!  Pourquoi ces deux personnages tendent-ils leurs mains, aujourd'hui, après cette polémique?
Ils ne sont pas assez intelligents pour le comprendre avant!
« Modifié: juillet 16, 2018, 16:39:46 pm par Atlas »

En ligne Tam!

  • Membre
  • Messages: 15155
Encore une fois, l’aventure se passera sans nous, les Autochtones?
« Réponse #33 le: juillet 16, 2018, 16:28:05 pm »
C'est sûr que t'aurais aimé ça qui les envoi promener, ça t'aurais permis de les détester comme tu aimes faire. Tu sembles carburer à ça..

Là ils veulent les écouter, dommage pour ton personnage de militant d'extrême gauche.


Hors ligne Atlas

  • Membre
  • Messages: 2024
Encore une fois, l’aventure se passera sans nous, les Autochtones?
« Réponse #34 le: juillet 16, 2018, 16:31:34 pm »

Écoute chose, pas besoin d'être mort pour parler de la mort. C'est vrai pour absolument tout. Free speech calisse.

Wawwww, quelle hauteur!

En ligne Snookey

  • Membre
  • Messages: 8697
Encore une fois, l’aventure se passera sans nous, les Autochtones?
« Réponse #35 le: juillet 16, 2018, 16:31:44 pm »
Le problème avec ta question est que tu n'es pas du tout la bonne personne pour la poser étant un blanc, sachant ce que les blancs ont fait subir aux autochtones.

C'est tu une joke?

Tu ne vois aucun problème avec cette situation ?

On est qui nous pour déterminer qu'être autochtone n'a plus sa place en 2018 ou n'est plus pertinent ? C'est quelque chose qui ne regarde qu'eux.

Écoute chose, pas besoin d'être mort pour parler de la mort. C'est vrai pour absolument tout. Free speech calisse.

Ça l'a donc bien pas d'allure cette moralité à deux balles du racisme-à-rebours et qui checke les pigments de la peau, l'ADN ou la généalogie pour évaluer la pertinence d'un propos ou du droit de le tenir.

Tu te rends tu compte de où ce que tu es rendu, par rapport à, disons, ta façons de penser il y a 10 ans?

Tu peux bien aller te faire voir, je n'ai jamais utilisé ce genre de ton à ton égard et j'ai toujours respecté ton opinion que tu détaille très bien dans plusieurs sujets, mais là tu vas loin en sacrament.

Si t'avais pris la peine de suivre mon raisonnement depuis le début de la saga "appropriation culturelle" t'aurais remarqué que je ne suis absolument pas dans la gang de la certaine gauche moralisatrice qui criait des insultes aux spectateurs de Slav.

Tu connais très bien Le Jam et son genre d'argumentaire. Il joue souvent au smath en "posant des questions" pour finalement dire des stupidités du genre : "Les autochtones qui y sont sont des "blancs" intégrés à la culture et la société Québecoise mais qui peuvent justifier le 1/4 de sang autochtone leur permettant de toucher le jack pot, logement et détaxe en tous genre." et "Le fait que les Autochtones n'ont dans la très large majorité pas le niveaux, les compétences, pas les représentants pour s'approprier convenablement leur propre culture, dans les arts et les médias." Son idée est déjà faite au moment où il "pose des questions".

Il ne connait absolument rien de la problématique des pensionnats autochtones et du génocide culturel que reconnait même l'ancienne juge en chef du Canada : https://ici.radio-canada.ca/nouvelle/723002/genocide-culturel-beverly-mclachlin-autochtones-premieres-nations

Il n'est pas non plus au courant des disparités économiques et sociales au sein des autochtones : https://ici.radio-canada.ca/nouvelle/619116/rapport-inegalite-autochtones

Le Jam remet en cause l'existence même de la culture autochtone et sa logique est : ils devraient être comme nous !

Alors, oui, dans les circonstances, Le Jam, ayant une vision purement "blancs occidentaux vs autochtones", n'est absolument pas la meilleure personne pour poser la question, car il n'a notamment aucune idée de quoi il parle.

Hors ligne Le Jam

  • Membre
  • Messages: 8913
Encore une fois, l’aventure se passera sans nous, les Autochtones?
« Réponse #36 le: juillet 16, 2018, 16:32:45 pm »
Gustavus je m'intéresse à l'art primitif et ai fait pas.malde réserves pour un Européen que ce soitau Québec ou aux USA je pense que ça me donne si ce n'est une légitimité (ok là dessus Snookey) au moins le bénéfice du doute en ce qui attrait à mes intentions.

Mon point est que sur bon nombres de questions la balle est dans le camp de autochtones poir trouver un avenir sérieux à leur nation et à leur culture si avenir sérieux est possible.

Comme je l'ai dit en l'illustrant avec des exemples de réserves que j'ai visité. J'ai l'impression (comprendre mon expérience subjective) qu'il y a deux grosses tendances de réserves qui se dessine et ni l'une ni l'autre ne me font rêver ou me semble voué à un avenir radieux.

C'est peut être lié au principe même de réserve, je ne sais pas.

J'ai l'impression que les autochtones qui vivent dans les réservent sont coincés entre deux situations une inflationniste vivant au crochet du gouvernement assez pitoyable et une autre plus moderne mais qui tend repidement vers une vie folkorique plus qu'authentique et qui ne justifie du coup selon moi plus leur statu.

Est-ce que cette vision est juste ? C'est déjà un débat en soit mais il semble que pour Snookey poser la question c'est déjà un crime que dis-je un blasphème.

2/ Si ma vision est vraie (même partiellement) est-ce qu'il y a une troisième voie ?

J'ai l'impression peut être je me trompe que les autochtones de part le monde qui prospèrent encore relativement u arrivent en étant pas ou peu au crochet d'une annexe gouvernementale et isolé du reste. Je pense à certaines populations que j'ai pu croisé en Amérique du sud comme au lac Titicaca (je suis legitime pour parler de ça Snookey ?) Ou au Québec les population Inuit du Nord ou au Groenland qui son un peu independante du système encore (et probablement pour peu de temps).

Est-ce qu'il y a une voie moderne non isolationiste (qui est la base de la réserve il faut le rappeler). Je ne sais pas.

Enfin mon dernier point est qu'il y a probabelement une proportion faible d'élites intellectuelles (dans les arts, le sport, le cinéma et la musique) ou scientifique, économique etc... dans le milieu autochtones que dans le reste de la population, et cela peut participer à l'impression de se faire dépossédé de leur propre culture. C'est une grille de lecture, une hypothèse je ne dis pas qu'elle est juste à 100%.

Hors ligne Atlas

  • Membre
  • Messages: 2024
Encore une fois, l’aventure se passera sans nous, les Autochtones?
« Réponse #37 le: juillet 16, 2018, 16:37:29 pm »
C'est sûr que t'aurais aimé ça qui les envoi promener, ça t'aurais permis de les détester comme tu aimes faire. Tu sembles carburer à ça..

Là ils veulent les écouter, dommage pour ton personnage de militant d'extrême gauche.



Ils ne peuvent pas les envoyer se promener parce que leurs business tomberaient à terre et se retrouveraient en faillite.  Et tu sais très bien combien la majorité des êtres humains tiennent au $$$$$$et à leur confort.
« Modifié: juillet 16, 2018, 16:43:44 pm par Atlas »

En ligne Tam!

  • Membre
  • Messages: 15155
Encore une fois, l’aventure se passera sans nous, les Autochtones?
« Réponse #38 le: juillet 16, 2018, 16:42:02 pm »
Donc peut importe ce qu'ils feront, ils seront coupables...

L'ouverture doit se faire juste d'un sens ça l'air....

Quand c'est rendu que Robert Lepage est un problème de société, je me dis qu'une certaine gauche vient de déraper pas à peu près...


Hors ligne Le Jam

  • Membre
  • Messages: 8913
Encore une fois, l’aventure se passera sans nous, les Autochtones?
« Réponse #39 le: juillet 16, 2018, 16:42:44 pm »
Non Snookey tu te trompes sur mes intentions. Le fait est que par principe je trouve les réserves négatives et il me semble que la mroportion de reserves ghettos par rapport aux reste de la.population plaide pour moi.

Mais je souhaite voir un avenir à la culture autochtones mais pense qu'elle n'est possible que par une appropriation de celle-ci par la population non autochtones plutôt que l'inverse.

Un peu à la façon Neo Zélandaise même si de ce que j'en sais ce n'est pas tout rose.

Un peu aussi à la façon polynésienne ou la culture survie parce que la population "blanche s'approprie la culture".

Une culture qui s'isole en petit groupes et qui n'echange plus meurt ou devient un folklore (exemple la culture Bretonne qui par certains aspects dev8ent un folklore).

Pour que la.culture autochtone prospère, ait un nouveau soiffle elle doit sortir de la réserve est être appropriée par tous les Québécois et non l'inverse je pense.

En d'autres termes ce qui est veccu comme une  appropriation culturelle devrait plutôt être vu comme positif. Je pensais que les rois du multiculturalisme devraient être les premiers à aller dans ce sens.

Je ne crois pas au multiculturisme mais en une cunture qui se nourrit de certains éléments multiples. Le Québec peut avancer en choisissant ce qu'il veut faire comle culture propre et ce qu'il ne veut pas en être.

En ligne Snookey

  • Membre
  • Messages: 8697
Encore une fois, l’aventure se passera sans nous, les Autochtones?
« Réponse #40 le: juillet 16, 2018, 16:48:29 pm »
On a une situation où un peuple s'est fait sacrer dans des réserves s'ils voulaient maintenir leurs autonomie, traité comme des citoyens de deuxième classe, dont les enfants se sont fait enlevés par le gouvernement pour les placer dans des pensionnats et t'as ti-joe en France qui a visité 2 réserves et qui se demande "ben voyons tout semble mal aller là-dedans, pourquoi ils ne sont pas comme nous autres ?"...

Hors ligne Atlas

  • Membre
  • Messages: 2024
Encore une fois, l’aventure se passera sans nous, les Autochtones?
« Réponse #41 le: juillet 16, 2018, 17:00:40 pm »
On a une situation où un peuple s'est fait sacrer dans des réserves s'ils voulaient maintenir leurs autonomie, traité comme des citoyens de deuxième classe, dont les enfants se sont fait enlevés par le gouvernement pour les placer dans des pensionnats et t'as ti-joe en France qui a visité 2 réserves et qui se demande "ben voyons tout semble mal aller là-dedans, pourquoi ils ne sont pas comme nous autres ?"...
Sans oublier les enfants amérindiens qui se sont faits voler à leurs parents pour les donner à des familles blanches!

Ça me fait penser aux crimes semblables commis par la dictature chilienne à l'encontre des bébés des opposantes de gauche nés en prison.  Certains de ces criminels chiliens payent, aujourd'hui, pour leurs crimes.
« Modifié: juillet 16, 2018, 17:51:44 pm par Atlas »

Hors ligne Atlas

  • Membre
  • Messages: 2024
Encore une fois, l’aventure se passera sans nous, les Autochtones?
« Réponse #42 le: juillet 16, 2018, 17:01:53 pm »
Donc peut importe ce qu'ils feront, ils seront coupables...

L'ouverture doit se faire juste d'un sens ça l'air....

Quand c'est rendu que Robert Lepage est un problème de société, je me dis qu'une certaine gauche vient de déraper pas à peu près...



Tam, pour moi c'est la canicule qui fait ses effets!

Hors ligne Le Jam

  • Membre
  • Messages: 8913
Encore une fois, l’aventure se passera sans nous, les Autochtones?
« Réponse #43 le: juillet 16, 2018, 17:10:31 pm »
Ce que tu me racontes est aussi tragique que banal. C'est l'histoire de l'humanité. Des civilisations naissent prospèrent et meurent.

La Gaule à propsèrée a été envahie par la civilisation romaine plus puissante economiquement culturellement et philosophiquement et a assujetti la gaule culturellement par la violence avant qu'elle ne soit elle même supplanté etc...

Les civilisations se battent pour survivre mais elles meurent souvent dans le sang par plus puissante, c'est tragique mais c'est l'histoire de l'humanité et c'est en partie positif. Dans le meilleur des cas la nouvelle civilisation s'imprégne de la précédente de ce qu'il y a à prendre mais c'est banal, et aussi horrible que ce soit on ne peut revenir en arrière et lutter contre l'avancée de l'humanité et la modernité je pense.

La question n'est pas là où tu la situe mais est-ce que la cunture autochtones a encore un avenir autre que folklorique ou non. Je crains qu'à court ou moyen terme elle n'en ait pas beaucoup mais ce n'est pas.ce que je souhaite mais plutôt ce qui est, ce qui se passe toujours de la même manière depuis la nuit des temps.

J'espère que les autochtones ont encore de l'avenir mais ce n'est certainement pas par des incantations et des repentance qu'elle survivra. Un peu de réalisme historique.

Je ne connais pas.les détails de l'histoire autochtone mais ce que tu me décrit est tristement ordinaire.

La même question se pose pour la culture Québécoise et francophone en Amérique du nord. A-t-elle de l'avenir ? Si elle est assez forte elle survivra sinon elle sera absorbée dans la souffrance pour certains. C'est le sens de l'histoire.  Si le Québec veut Un avenir ce ne sera pas en demandant une pmace et des réserves mais en se battant pour survivre et pour prouver qu'on a un avenir sinon le Québec francophone disparaîtra comme beaucoup d'autres civilisations avant lui.

Hors ligne Le Jam

  • Membre
  • Messages: 8913
Encore une fois, l’aventure se passera sans nous, les Autochtones?
« Réponse #44 le: juillet 16, 2018, 17:12:39 pm »
C'est marrant on attaque celui qui présente ce qui est. J'y meu rien moi si je vois avenir sombre pour les autochtones dans leur zoo que sont des réserves.  Je souhaite qu'il en soit autrement mais ça n'est pas.ce que je vois. On préfère un avenir rassurabt plutôt qu'une réalité dure à entendre.

Hors ligne Gustavus

  • Membre
  • Messages: 1170
Encore une fois, l’aventure se passera sans nous, les Autochtones?
« Réponse #45 le: juillet 16, 2018, 18:12:01 pm »
Snookey: Je m'étais excusé pour mon ton bourru.

Tant mieux si tu n'es pas de l'école qui traite les artisans et spectateurs de slav de racistes. Mais si tu n'aimes pas le discours du Jam, ce n'est pas à cause de sa couleur ou de ses ancêtres, j'ose espérer que tu n'aimerais pas davantage ce discours s'il était prononcé par un autochtone qui vient lui-même d'une réserve.

Je trouve qu'il y a trois choses à distinguer: La connaissance, l'opinion et la génétique. La connaissance et l'opinion peuvent être en partie liée, puisqu'on peut se forger une opinion à force d'acquérir des connaissances, mais en partie seulement, parce que bien souvent deux opinions contradictoires peuvent se retrouver autant chez des ignorants que chez des initiés. Mais la génétique n'a rien n'a voir là-dedans, on s'entend tu là-dessus?

Jam: Le multiculturalisme est justement l'idéologie des ghettos, qui décourage indirectement le métissage culturel et génétique. Le Québec est déjà très imprégné de racines autochtones, il y a eu un documentaire intéressant là-dessus: l'Empreinte, (peut-être disponible sur internet). Mais je pense qu'il pourrait en revendiquer encore plus et cela n'est pas en contradiction avec le principe des première nations. L'origine des réserves est une loi inique et raciste qui parquait effectivement les "indiens" dans des sortes de parcs de conservation. Mais l'idée des sociétés semi-parallèles avec une certaine autonomie politique a encore de l'avenir, je pense, et correspond bien au caractère national de ces peuples.

Je pense que les autochtones de partout dans le monde ont beaucoup d'avenir, parce qu'un effondrement global et majeur de notre civilisation est à prévoir au cours de ce siècle. Les personnes les plus dépendants des infrastructures très énergivores sont les plus à risque, et les communautés les plus indépendantes risquent d'être aussi les plus résilientes. Ces cultures autochtones ont aussi beaucoup à donner au monde dans leur rapport avec la nature et l'environnement.

Nous sommes actuellement dans une période hégémonique, de forte concentration des richesses et des pôles politiques et culturels dominants, comme à l'époque romaine par exemple, mais nous sommes à l'aube d'une nouvelle période qui pourra ressembler à la chute de l'empire romain d'occident, où il y aura décentralisation et diversification culturelle.

En fait, la question de la survie des petites nations dépend beaucoup de la capacité du système hégémonique actuel à se maintenir dans le temps.

Hors ligne Gustavus

  • Membre
  • Messages: 1170
Encore une fois, l’aventure se passera sans nous, les Autochtones?
« Réponse #46 le: juillet 16, 2018, 20:43:41 pm »
Un autre exemple exemple de ce que je disais comme quoi les choses s'améliorent réellement du côté des créateurs autochtones. Il n'y a pas longtemps, à Radio-Canada, et pas trop loin de chez nous:

http://ici.radio-canada.ca/nouvelle/1108181/innus-mashteuiatsh-france-pow-wow

Que ce soit dans la poésie, la peinture, les artisanats traditionnels, la musique rap ou country, et même dans la filmographie, les créateurs autochtones sont de plus en plus représentés. Et encore une fois, les défis sont pas mal plus large que juste culturel, dans le monde réel.

Ça n'a aucun espèce de sens d'empêcher les autres créateurs de s'inspirer ou de traiter de n'importe quel sujet sous prétexte de leurs origines. Des plans pour que les québécois ne fassent plus que des films et des tounes de bûcherons, les italiens des films d'italiens, etc. Ces gens confondent les racines avec des enclaves.

En ligne Snookey

  • Membre
  • Messages: 8697
Encore une fois, l’aventure se passera sans nous, les Autochtones?
« Réponse #47 le: juillet 16, 2018, 23:17:27 pm »
@Gustavus, je crois que tu ne saisie pas bien mon propos. Je ne parle pas du Jam comme étant un blanc au sens littéral de la couleur blanche, ceci n'aurait absolument aucun sens.

Je ne critique pas son propos parce qu'il est blanc, mais parce qu'il ne réalise pas les privilèges sociaux qu'il a et ça fait plusieurs fois que je lui reproche. Notamment sur le sujet du féminisme. Le Jam est un homme blanc, hétérosexuel, occidental, catholique, (probablement) en pleine forme n'ayant pas d'handicap majeur, relativement aisé, semblant provenir d'une bonne famille (je l'espère, du moins c'est l'impression que j'ai). Bref, il l'a facile pas mal dans la vie versus bien d'autres gens et ça je ne peux pas lui reprocher, je suis dans la même situation que lui. Souvent, il a de la misère à saisir la réalité des autres qui n'ont pas tous les mêmes privilèges que lui.

Dans ce sujet précis, je lui reproche de ne pas saisir ce que les autochtones ont bien pu vivre dans le passé assez récent qui fait en sorte qu'ils sont dans la situation qu'ils sont présentement aujourd'hui. Il répond à ça en donnant la Gaule comme exemple... non mais sacrefice on parle de préjudice d'il y a à peine quelques décénies pour les autochtones, pas d'il y a 2100 ans...

Alors quand il pose ce genre de question, il ne fait qu'étaler son incompréhension de la complexité du sujet.

Hors ligne Le Jam

  • Membre
  • Messages: 8913
Encore une fois, l’aventure se passera sans nous, les Autochtones?
« Réponse #48 le: juillet 17, 2018, 02:27:00 am »
Gustavus ta vision des peuples autochtones en harmonie avec la nature dans ton propre pays est une vision romanesque qui n'a plus grand rapport avec la réalité.

De nombreuses réserves sont souvent sales, polluées et mal entrenues.

La question du multiculturalisme est plus compliquée et nécessiterait un n'ième sujet à lui tout seul mais je pense que le multiculturalisme aujourd'hui (et particulièrement chez vous au Canada) c'est le communautarisme au sens de coexistence de plusieurs cultures distinctes au sein d'une même population et non le partage d'une culture commune, d'un patrimoine commun nourrit de plusieurs.

Pour savoir si un pays est multiculturel à la façon Canadienne ou Britanique, je lui pose la question piège Qu'est ce qui n'est pas votre culture ?

C'est une question piège parce que à vouloir intégrer tout le monde de tous les horizons sans effort d'intégration et d'assimilation on est obligé d'accepter toutes les cultures extérieurs comme sienne sans distinction.

Il y a des cultures légitimes et d'autres qui ne le sont pas ou moins. La culture autochtone est légitime (comprendre historiquement, et comme essence du pays) au Canada la culture Chinoise moins même si elle a sa place aussi.
« Modifié: juillet 17, 2018, 03:21:35 am par Le Jam »

En ligne Tam!

  • Membre
  • Messages: 15155
Encore une fois, l’aventure se passera sans nous, les Autochtones?
« Réponse #49 le: juillet 17, 2018, 15:23:49 pm »
Force est néanmoins de se demander si « dialogue » il y aura. Ou si, au contraire, la discussion finira en monologue des protestataires. En cela, il faut dire que M. Lepage est piégé.

Après l’annulation de SLAV, ne pas échanger avec ces nouveaux opposants lui aurait été reproché. Surtout par ceux pour qui la défense de la liberté artistique constitue l’opinion d’un « camp » et non pas ce qu’elle est vraiment, soit la liberté fondamentale de créer.

À l’opposé, lorsqu’il échangera avec eux, si Robert Lepage n’acquiesce pas suffisamment aux demandes des opposants, on le lui reprochera tout autant.


http://www.journaldemontreal.com/2018/07/17/lart-sous-tutelle