Auteur Sujet: Continuité dans les albums  (Lu 185 fois)

Hors ligne Cinéphile

  • Membre
  • Messages: 6992
Continuité dans les albums
« le: décembre 12, 2017, 14:58:45 pm »
On sait tous que What'd I Say de Ray Charles était trop longue et qu'il a fallu couper la chanson en deux pour consacrer la première partie à la face A du 45-tours et la seconde à la face B.

Idem pour "Thick as a Brick, Part I" et  "Thick as a Brick, Part II" qui sont les deux faces de l'album éponyme de Jethro Tull.

Dans une autre optique, y a le groupe Saga (j'aimerais avoir un exemple plus prestigieux) qui a fait paraître une poignée de chansons sur différents albums, lesquelles se voulaient les chapitres d'une même histoire.

Question : connaissez-vous d'autres exemples du genre? Par exemple un album de musique qui se terminerait par un fade-out de piano et l'album suivant du même groupe qui recommencerait par le même son en fade-in, comme pour simuler une continuité? Ou autre chose du genre?
« Modifié: décembre 12, 2017, 15:13:54 pm par Cinéphile »
Some would compare Elvis to God. I'll admit he's good, but he's no Elvis.

Hors ligne Bruitiste

  • Membre
  • Messages: 1373
Continuité dans les albums
« Réponse #1 le: décembre 12, 2017, 15:06:35 pm »
Dans le prog y a plusieurs exemples de continuité, probablement trop pour tous les répertorier.  Un des plus évidents/populaires:
Dream Theater avait Metropolis part I sur un disque et deux albums plus tard ont consacré un disque en entier à Metropolis part II.

Pour ce qui est de chansons trop longues qui doivent être divisées, ça arrive encore mais c'est rendu rare grâce aux disques compacts et formats électroniques.  L'édition vinyl le fait par nécessité (avec 20-25 minutes au max par côté, ça peut se remplir vite) plutôt que par concept.  Des fois certains disques vinyl changent la séquence des pièces pour mieux distribuer la durée sur deux faces (ou quatre.)
Les genres sont désuets.

Hors ligne Cinéphile

  • Membre
  • Messages: 6992
Continuité dans les albums
« Réponse #2 le: décembre 12, 2017, 15:12:33 pm »
Ok, merci pour l'info qui précède. Aussi...

Des fois certains disques vinyl changent la séquence des pièces pour mieux distribuer la durée sur deux faces (ou quatre).

Ce qui est assez horrible.

D'où les fade-in/fade-out de Sgt Pepper si mon souvenir est exact.
Some would compare Elvis to God. I'll admit he's good, but he's no Elvis.

Hors ligne Bruitiste

  • Membre
  • Messages: 1373
Continuité dans les albums
« Réponse #3 le: décembre 12, 2017, 15:15:02 pm »
C'est assez cruel en effet d'avoir à tuer le momentum d'une pièce-fleuve comme ça pour changer un disque de bord.  Je n'ai pas un grand attachement pour le format, et c'en est une des raisons.
Les genres sont désuets.

Hors ligne Cinéphile

  • Membre
  • Messages: 6992
Continuité dans les albums
« Réponse #4 le: décembre 12, 2017, 15:21:08 pm »
En effet, mais je parlais plutôt de changer la séquences des pièces. Être un musicien, je serais en criss.
Some would compare Elvis to God. I'll admit he's good, but he's no Elvis.

Hors ligne Bruitiste

  • Membre
  • Messages: 1373
Continuité dans les albums
« Réponse #5 le: décembre 12, 2017, 15:22:44 pm »
J'ai lu trop vite.  C'est vrai, la séquence est habituellement assez pensée, alors avoir un changement là peut être assez indésirable.
Les genres sont désuets.

Hors ligne Berslak

  • Membre
  • Messages: 4959
  • Un texte.
Continuité dans les albums
« Réponse #6 le: décembre 12, 2017, 16:25:00 pm »
On sait tous que What'd I Say de Ray Charles était trop longue et qu'il a fallu couper la chanson en deux pour consacrer la première partie à la face A du 45-tours et la seconde à la face B.

Idem pour "Thick as a Brick, Part I" et  "Thick as a Brick, Part II" qui sont les deux faces de l'album éponyme de Jethro Tull.

Non.

Quelqu'un d'autre que toi ici savait ça?  :smiley2:
Yeah! Une signature!

Hors ligne Cinéphile

  • Membre
  • Messages: 6992
Continuité dans les albums
« Réponse #7 le: décembre 12, 2017, 17:20:13 pm »
Peut-être pas tous en effet, mais c'était dans le film en tout cas. J'ose espérer que plusieurs ici l'ont vu. Une des meilleurs biopics du genre.

Tiens une autre idée de top 10...
Some would compare Elvis to God. I'll admit he's good, but he's no Elvis.

Hors ligne Gustavus

  • Membre
  • Messages: 1166
Continuité dans les albums
« Réponse #8 le: décembre 12, 2017, 17:59:24 pm »
Chez Pink Floyd, la toune Shine On You Crazy Diamond a été coupée en deux pour cette raison (rentrer sur un vinyl).

Hors ligne Berslak

  • Membre
  • Messages: 4959
  • Un texte.
Continuité dans les albums
« Réponse #9 le: décembre 12, 2017, 18:04:01 pm »
Chez Pink Floyd, la toune Shine On You Crazy Diamond a été coupée en deux pour cette raison (rentrer sur un vinyl).

On tient ici l'exemple le plus connu du phénomène je crois.

Ça m'avait fasciné à l'époque quand j'avais acheté la cassette (alors que je ne connaissais rien de l'album).
Yeah! Une signature!