Auteur Sujet: Jutra, Allen, Polanski, réflexion sur œuvre culturelle et vie personnelle  (Lu 2568 fois)

Hors ligne Lisa

  • A toujours raison
  • Membre
  • Messages: 11330
  • Jeannette officielle du forum
Avec les nouvelles sur Claude Jutra ces temps-ci, je voulais partir une petite réflexion pour connaitre vos avis sur ce qui est en train de se passer.
Une personne très reconnue dans un milieu X (ici, le cinéma), est accusée de crimes (viol, pédophilie, etc.).

On fait quoi, et jusque où?

Dans ce cas-ci, on change le nom de la soirée des Jutra, on renomme les rues, les places qui portent son nom.

On parlait d'une statue hommage à Claude Jutra (qui ne représente pas l'homme) qui serait déjà victime de messages haineux, bien que l'auteur de l'oeuvre soit un sculpteur, pas Claude Jutra lui-même. On parle de l'enlever, temporairement, définitivement?

Je me pose la question jusqu'où il faut aller. Est-ce qu'on donne un livre à l'étude à l'école si l'auteur est finalement reconnu coupable de X-Y-Z ?

Quand la relation est plus directe, la réaction est pour moi prévisible: tu te dopes pour gagner une médaille, on te retire ta médaille.
Mais quand c'est sans lien? Est-ce qu'on enlève ses médailles à Oscar Pistorius parce qu'il a tué sa femme, admettons?
Ou quand la personne est décédée depuis longtemps?
Quels genre de crimes méritent ces conséquences? Quand c'est sexuel? Que faire des questions de politique, avec Montréal qui a son lot de nom de rues controversées?

Bref, ce serait quoi vos balises sur les décisions à prendre, quoi enlever, quoi rayer, quoi garder?
« Modifié: février 18, 2016, 19:53:11 pm par Lisa »
"It's amazing how I can feel sorry for you and hate you at the same time. I'm sure there's a German word for it." - Lisa

Hors ligne Lisa

  • A toujours raison
  • Membre
  • Messages: 11330
  • Jeannette officielle du forum
Jutras, Allen, Polanski, réflexion sur œuvre culturelle et vie personnelle
« Réponse #1 le: février 18, 2016, 13:35:06 pm »
Bon désolé pour les tests précédents , je viens de me rendre compte que mon employeur bloque la création de nouveaux messages mais non la consultation du forum.
"It's amazing how I can feel sorry for you and hate you at the same time. I'm sure there's a German word for it." - Lisa

Hors ligne MadChuck

  • Mad Chuck Norris
  • Membre
  • Messages: 25999
  • Ing. BBQ
Jutras, Allen, Polanski, réflexion sur œuvre culturelle et vie personnelle
« Réponse #2 le: février 18, 2016, 13:41:17 pm »
Citer
Ou quand la personne est décédée depuis longtemps?

On utilise toujours le contexte de son époque, on ne va pas changer le nom du pont Champlain parce qu'il a marié une fille de 12 ans (pour ce la réserver quand elle va tourner 14)

Citer
Est-ce qu'on donne un livre à l'étude à l'école si l'auteur est finalement reconnu coupable de X-Y-Z ?

Je pense que oui, on peut enlever l'ensemble des distinctions (nom de rue, trophées et ainsi de suite) et honneur relié à sa mémoire par respect pour des victimes de crime du genre si elles en sont dérangés, mais rien changer au niveau des oeuvres comme telle.

Hors ligne Snookey

  • Membre
  • Messages: 9139
Jutras, Allen, Polanski, réflexion sur œuvre culturelle et vie personnelle
« Réponse #3 le: février 18, 2016, 13:52:56 pm »
Commentaire d'une de mes amies Facebook :

"Une réflexion quant à l'affaire Jutra. À tous ceux qui nous rappellent que Claude Jutra est innocent jusqu'à preuve du contraire... Effectivement... en matière criminelle et pénale seulement.

Il faut faire attention aux critères juridiques qu'on utilise à tout vent et qu'on applique dans une situation totalement étrangère au droit. Ça n'est souvent pas approprié, comme dans le cas présent.

Claude Jutra n'est pas accusé au criminel ici. On veut retirer son nom du Gala des Jutra, et peut-être des lieux qui portent son nom et honorent sa mémoire. C'est dommage pour lui, mais on ne le condamne d'aucune manière d'un point de vue légal, et on ne va pas restreindre sa liberté en le mettant en détention. L'obligation de faire une preuve hors de tout doute découle de ces principes comme quoi une condamnation criminelle est une stigmatisation sociale majeure, et comme quoi la restriction d'un droit fondamental d'une personne, sa liberté physique, ne peut être faite n'importe comment.

Les accusations quant à Jutra, même si elles n'ont pas été prouvées hors de tout doute devant une Cour de justice, semblent corroborées par plusieurs sources, et donc, d'un point de vue raisonnable, du point de vue du "gros bon sens", sont possiblement avérées. Il semblerait que la pédophilie de Jutra était l'éléphant dans la pièce, selon ses propres proches, ceux qui l'aimaient. Dommage qu'il ne soit pas là pour se défendre.. Quoiqu'il semblerait qu'il n'y a pas de défense à faire valoir, même s'il y a possiblement des nuances qui devraient être apportées.

N'oublions pas que la pédophilie, qui est une paraphilie sexuelle reconnue comme trouble mental au DSM, est un crime odieux sur des enfants qui n'ont pas la force physique, la compréhension nécessaire ou qui sont trop influençables pour s'opposer au pédophile, qui lui les attire par des manœuvres de manipulation, de l'amitié, des cadeaux. C'est un crime qui laisse les séquelles les plus graves qui soient sur les victimes.

Dans tous les cas, est-ce qu'il faudrait faire son procès posthume en justice sur la base du critère hors de tout doute pour qu'un juge soit le seul à pouvoir ordonner le retrait de son nom d'une récompense culturelle? Est-ce qu'il faudrait glorifier le nom et la mémoire d'un (très) possible pédophile et l'accoler à un prix remis pour fêter le talent de plusieurs artistes de chez nous, et ainsi détourner l'attention de ce que ces prix représentent réellement? Poser la question, c'est y répondre."

Hors ligne Framboise

  • Membre
  • Messages: 1064
Jutras, Allen, Polanski, réflexion sur œuvre culturelle et vie personnelle
« Réponse #4 le: février 18, 2016, 14:14:32 pm »
J'sais même pas c'est qui c'te gars-là  :smiley36:
FUCK YOU POF

Hors ligne Framboise

  • Membre
  • Messages: 1064
Jutras, Allen, Polanski, réflexion sur œuvre culturelle et vie personnelle
« Réponse #5 le: février 18, 2016, 14:26:55 pm »
Est-il possible de séparer son oeuvre de la situation?

Quand Cantat est revenue sur scène, beaucoup ont chiâlé, mais plusieurs disaient: "Il y a l'artiste, et il y a l'homme qui a tué".

Mon point de vue: Tu violes, tu tues sans raison valable, tu profites, tu causes intentionnellement du mal à autrui = t'es une merde. Et t'as pas le droit aux bonnes choses de la vie.

FUCK YOU POF

Hors ligne Framboise

  • Membre
  • Messages: 1064
Jutras, Allen, Polanski, réflexion sur œuvre culturelle et vie personnelle
« Réponse #6 le: février 18, 2016, 14:32:26 pm »
Snook: excellent texte.
FUCK YOU POF

Hors ligne Framboise

  • Membre
  • Messages: 1064
Jutras, Allen, Polanski, réflexion sur œuvre culturelle et vie personnelle
« Réponse #7 le: février 18, 2016, 14:35:44 pm »
J'ajouterais que ceux qui savaient qu'il était pédo et qui n'ont rien fait méritent aussi qu'on les condamne publiquement.
FUCK YOU POF

Hors ligne Tam!

  • Membre
  • Messages: 15645
Jutras, Allen, Polanski, réflexion sur œuvre culturelle et vie personnelle
« Réponse #8 le: février 18, 2016, 14:41:51 pm »
Est-il possible de séparer son oeuvre de la situation?

Quand Cantat est revenue sur scène, beaucoup ont chiâlé, mais plusieurs disaient: "Il y a l'artiste, et il y a l'homme qui a tué".

Mon point de vue: Tu violes, tu tues sans raison valable, tu profites, tu causes intentionnellement du mal à autrui = t'es une merde. Et t'as pas le droit aux bonnes choses de la vie.


Cantat c'est autre chose. Il n'avait pas, à ce que je sache, de gala ou de rue à son nom. Si ça avait été le cas, on les aurait retiré pour les raisons que tu évoques.

Sinon il a le droit de se produire sur scène s'il veut. C'est à toi et moi de décider si on paye pour ça, selon notre conscience. Comme on décide si on veut payer pour regarder les films de Claude Jutra après le 17 février 2016.


Hors ligne Lisa

  • A toujours raison
  • Membre
  • Messages: 11330
  • Jeannette officielle du forum
Jutras, Allen, Polanski, réflexion sur œuvre culturelle et vie personnelle
« Réponse #9 le: février 18, 2016, 15:17:33 pm »
Tam, dans le cas de Jutra, c'est pas juste de payer pour regarder ces films, c'est aussi qu'il contribue en grande partie au cinéma québécois, ce qui est différent de Cantat.
"It's amazing how I can feel sorry for you and hate you at the same time. I'm sure there's a German word for it." - Lisa

Hors ligne Tam!

  • Membre
  • Messages: 15645
Jutras, Allen, Polanski, réflexion sur œuvre culturelle et vie personnelle
« Réponse #10 le: février 18, 2016, 15:39:18 pm »
Tam, dans le cas de Jutra, c'est pas juste de payer pour regarder ces films, c'est aussi qu'il contribue en grande partie au cinéma québécois, ce qui est différent de Cantat.

Je répondais à Wolfkiller qui disait qu'il ne pouvait séparer l'homme de l'oeuvre en donnant l'exemple de Cantat qui selon lui ne devrait pouvoir revenir sur scène. Je lui ai répondu par l'équivalent de payer pour voir quelqu'un sur scène dans le cas qui nous intéresse (un cinéaste mort) : payer pour ses films.

Sinon je crois qu'on devrait encore parler de lui à l'université et dans les livres d'histoire du cinéma québécois.

En fait pour moi c'est pas très compliqué. On retire tout ce qui porte son nom, on ne lui rend plus d'hommage, on ne le met plus de l'avant mais on ne fait pas non plus comme s'il n'avait jamais existé.  Je ne vois rien d'hyper complexe dans ce « débat ». C'est encore plus simple que pour Polanski et Allen car il est mort alors que les deux autres, on peut encore les inviter dans les galas et leurs films peuvent gagner des prix, c'est plus délicat.




« Modifié: février 18, 2016, 15:41:18 pm par Tam! »

Hors ligne Lisa

  • A toujours raison
  • Membre
  • Messages: 11330
  • Jeannette officielle du forum
Jutras, Allen, Polanski, réflexion sur œuvre culturelle et vie personnelle
« Réponse #11 le: février 18, 2016, 15:52:19 pm »
Effectivement bon point: les gens qui continuent de créer voient ils leurs œuvres bannies des concours, des prix, des galas?
"It's amazing how I can feel sorry for you and hate you at the same time. I'm sure there's a German word for it." - Lisa

Hors ligne Tam!

  • Membre
  • Messages: 15645
Jutras, Allen, Polanski, réflexion sur œuvre culturelle et vie personnelle
« Réponse #12 le: février 18, 2016, 16:05:12 pm »
J'ai hâte que Temporel vienne nous dire que le monde capote pour rien avec cette histoire là.

« Hey jeune garçon, se faire masturber par un homme de 40 ans, c'est pas ben ben grave t'sais.  »

#CitationRêvée

« Modifié: février 18, 2016, 16:07:03 pm par Tam! »

Hors ligne gros fou

  • Membre
  • Messages: 38
Jutras, Allen, Polanski, réflexion sur œuvre culturelle et vie personnelle
« Réponse #13 le: février 18, 2016, 16:09:54 pm »
C'est un peu soviétique comme façon de proceder. En 2 jours le personnage tombe en disgrâce et on l'efface. Il est maintenant une non-personne comme dans 1984 d'Orwell.

Hors ligne MadChuck

  • Mad Chuck Norris
  • Membre
  • Messages: 25999
  • Ing. BBQ
Jutras, Allen, Polanski, réflexion sur œuvre culturelle et vie personnelle
« Réponse #14 le: février 18, 2016, 16:10:42 pm »
Effectivement bon point: les gens qui continuent de créer voient ils leurs œuvres bannies des concours, des prix, des galas?


Dépend des prix mais en général non, Polansky a gagner un Oscar pour le pianiste et n'est pas venu le chercher pour ne pas se faire arrêter (cela dit la victime avait écrit a l'académie pour leur dire de voter pour l'oeuvre et non pas pour l'homme, bref donner ça permission).

Citer
Comme on décide si on veut payer pour regarder les films de Claude Jutra après le 17 février 2016.

Puisqu'il est mort, c'est dure de voir quesque ça change.

Hors ligne Tam!

  • Membre
  • Messages: 15645
Jutras, Allen, Polanski, réflexion sur œuvre culturelle et vie personnelle
« Réponse #15 le: février 18, 2016, 16:23:33 pm »
C'est un peu soviétique comme façon de proceder. En 2 jours le personnage tombe en disgrâce et on l'efface. Il est maintenant une non-personne comme dans 1984 d'Orwell.

J'ai un peu le même feeling, c'est très rapide tout ça, mais avec le témoignage de LaPresse qui a été vérifié et qui recoupe d'autres allégations et qui a été confirmée par une autre proche, qu'aurait-il fallu faire? Attendre quelques semaines et quelques mois, pourquoi? L'image de 1984 est inexacte car j'ose croire qu'on va en parler encore ne serait-ce que dans les livres et les universités.




Hors ligne Tam!

  • Membre
  • Messages: 15645
Jutras, Allen, Polanski, réflexion sur œuvre culturelle et vie personnelle
« Réponse #16 le: février 18, 2016, 16:25:35 pm »

Citer
Comme on décide si on veut payer pour regarder les films de Claude Jutra après le 17 février 2016.

Puisqu'il est mort, c'est dure de voir quesque ça change.

Ben y'en qui par principe, ne voudront pas se commander Mon Oncle Antoine sur Illico ou iTunes. Je ne parle pas de moi, mais je faisais la comparaison avec ceux qui par principe, ne voudrait pas payer pour aller voir une pièce de théâtre dans lequel Cantat participe.

Hors ligne MadChuck

  • Mad Chuck Norris
  • Membre
  • Messages: 25999
  • Ing. BBQ
Jutras, Allen, Polanski, réflexion sur œuvre culturelle et vie personnelle
« Réponse #17 le: février 18, 2016, 16:56:17 pm »

Citer
Comme on décide si on veut payer pour regarder les films de Claude Jutra après le 17 février 2016.

Puisqu'il est mort, c'est dure de voir quesque ça change.

Ben y'en qui par principe, ne voudront pas se commander Mon Oncle Antoine sur Illico ou iTunes. Je ne parle pas de moi, mais je faisais la comparaison avec ceux qui par principe, ne voudrait pas payer pour aller voir une pièce de théâtre dans lequel Cantat participe.


C'est très différent pour un vivant ou un mort (l'action de payé ou non).

Le succès commercial donne du pouvoir a un artiste (monétaire et un système de support) on le voit bien avec Gomeshi qui se paye le meilleur avocat possible versus ses présumé victimes en n'ont pas et dans des procès où c'est beaucoup la réputation qui compte, le succès d'estime et populaire peut aider pas mal. Sans compter le support de l'industrie qui va se taire ou même activement de protéger si té payant pour eux.

Donc pour des gens vivant, ou l'achat d'un oeuvre peut les aiders en s'en sortir (ou pire continuer d'agir de la sorte) y'a une grosse question de principe de payer ou non pour voir leur oeuvres.

Pour quelqu'un de mort, la question de principe devrait être voir le film ou non tous court, le bout ou tu paies ou non pour le voir, la je ne suis pas sur de le comprendre, ça change quoi pour qui ?

Hors ligne sharl

  • Membre
  • Messages: 6257
Jutras, Allen, Polanski, réflexion sur œuvre culturelle et vie personnelle
« Réponse #18 le: février 18, 2016, 19:45:00 pm »
Le masque est tombé, on voit maintenant le vrai visage du gars.

Il n'y a rien d'arbitraire dans le fait qu'on cesse d'honorer, illico presto, ce prédateur pédophile. D'autant que les honneurs qui lui étaient rendus était surfaits pour ce qu'il a vraiment fait.

Il n'y a rien là de comparable à la disgrâce soviétique. Les faits sont objectifs et seuls les honneurs au nom entaché sont retirés.   

Hors ligne Tam!

  • Membre
  • Messages: 15645
Jutra, Allen, Polanski, réflexion sur œuvre culturelle et vie personnelle
« Réponse #19 le: février 19, 2016, 08:59:31 am »

Citer
Comme on décide si on veut payer pour regarder les films de Claude Jutra après le 17 février 2016.

Puisqu'il est mort, c'est dure de voir quesque ça change.

Ben y'en qui par principe, ne voudront pas se commander Mon Oncle Antoine sur Illico ou iTunes. Je ne parle pas de moi, mais je faisais la comparaison avec ceux qui par principe, ne voudrait pas payer pour aller voir une pièce de théâtre dans lequel Cantat participe.


C'est très différent pour un vivant ou un mort (l'action de payé ou non).

Le succès commercial donne du pouvoir a un artiste (monétaire et un système de support) on le voit bien avec Gomeshi qui se paye le meilleur avocat possible versus ses présumé victimes en n'ont pas et dans des procès où c'est beaucoup la réputation qui compte, le succès d'estime et populaire peut aider pas mal. Sans compter le support de l'industrie qui va se taire ou même activement de protéger si té payant pour eux.

Donc pour des gens vivant, ou l'achat d'un oeuvre peut les aiders en s'en sortir (ou pire continuer d'agir de la sorte) y'a une grosse question de principe de payer ou non pour voir leur oeuvres.

Pour quelqu'un de mort, la question de principe devrait être voir le film ou non tous court, le bout ou tu paies ou non pour le voir, la je ne suis pas sur de le comprendre, ça change quoi pour qui ?

Je n'allais pas aussi loin dans mon parallèle (donner de l'argent donne du pouvoir..etc), je faisais juste parler de conscience, de symbolique. Donner de l'argent, télécharger, regarder un film du gars à la télé, c'est quand même encourager son leg en quelque part, non?

Tu penses pas que le prochaine fois que Télé Québec va présenter un de ses films (ça sera notamment intéressant de voir quand ils vont le faire, s'ils le font) une partie non négligeable du public cible naturel pourrait se dire, «ostie non, un film du pédophile! » et changer de poste ?

Donc il va y avoir ceux qui vont passer par dessus ça, et ceux pour qui c'est contre leur principe et trouve que son oeuvre est trop entaché et vont accorder leur temps à autre chose.

Donc la même affaire que Cantat au TNM alors que le spectateurs était confronté un peu au même choix morale.


 
« Modifié: février 19, 2016, 09:31:55 am par Tam! »

Hors ligne gros fou

  • Membre
  • Messages: 38
Jutra, Allen, Polanski, réflexion sur œuvre culturelle et vie personnelle
« Réponse #20 le: février 19, 2016, 12:42:38 pm »
Parlant de pédophilie, regardez ce que l'on trouve dans le web archive pour le site Vigile:

https://web.archive.org/web/20130730084909/http://www.vigile.net/Arthur-traite-Robert-Bourassa-de

Tout a été effacé du net! Comme quoi certains sont plus "téflon" que d'autres...
« Modifié: février 19, 2016, 12:51:30 pm par gros fou »

Hors ligne sharl

  • Membre
  • Messages: 6257
Jutra, Allen, Polanski, réflexion sur œuvre culturelle et vie personnelle
« Réponse #21 le: février 19, 2016, 15:27:56 pm »
Il paraît que Poutine est pédophile.

D'ailleurs, le type qui s'est fait empoisonné au polonium l'avait accusé de l'être. Sur une vidéo, on voit Poutine passer devant un jeune garçon qu'il ne connaissait pas, puis subitement s'arrêter, lever son gilet et l'embrasser sur le ventre.

Hors ligne Tam!

  • Membre
  • Messages: 15645
Jutra, Allen, Polanski, réflexion sur œuvre culturelle et vie personnelle
« Réponse #22 le: février 23, 2016, 10:16:04 am »
Un texte intéressant sur l'affaire Jutra et le fait de gommer toutes traces de son nom dans l'espace public.

http://www.ledevoir.com/societe/actualites-en-societe/463635/des-loups

En gros le gars dit que des figures historiques qui ont commis des actes « graves » il y en a plusieurs et que si ils fallait retirer tous les noms, il ne resterait plus grand monde. L'homme est un loup; dealons avec ça. Je résume vite mais c'est pas mal ça.

C'est bien écrit, bien exposé.

Deux choses toutefois

1- Si on a fermé les yeux sur les actes ignobles que ces personnes ont commis, pourquoi il faudrait le faire nécessairement pour Jutra?

2- Est-ce que ça se pourrait qu'on soit rendu à un point où, d'aucune façon on accepte la pédophilie, au point ou on prend des décisions tranchantes et radicales et que ça serve d'exemples et montre à quel point c'est sérieux?


Hors ligne Simone

  • Membre
  • Messages: 6726
    • Presque végé !
Jutra, Allen, Polanski, réflexion sur œuvre culturelle et vie personnelle
« Réponse #23 le: février 23, 2016, 10:30:47 am »
C'est possible oui que la pédophilie soit traitée différemment, dans une catégorie bien à part des autres crimes, pour démontrer à quel point ce crime est inacceptable au sein de notre société. Je pense que c'est bien, ça montre que les gens ne fermeront plus les yeux et que les situations d'abus systémiques et généralisés (comme dans les pensionnats catholiques dans les années 50) ont beaucoup moins de chances de se produire de nos jours.

C'est dommage qu'on n'ait pas la même intrasigeance quand vient le temps de s'opposer au maintien des toponymes honorant des hommes qui ont contribué à massacrer des amérindiens ou à déporter les Acadiens. Il faut croire qu'on a une mémoire collective au sens moral assez élastique.
C'est exactement ça qu'est la littérature: d'habiles mensonges qui, secrètement, disent la vérité. - Simone de Beauvoir

Hors ligne MadChuck

  • Mad Chuck Norris
  • Membre
  • Messages: 25999
  • Ing. BBQ
Jutra, Allen, Polanski, réflexion sur œuvre culturelle et vie personnelle
« Réponse #24 le: février 23, 2016, 11:23:41 am »
Citer
En gros le gars dit que des figures historiques qui ont commis des actes « graves » il y en a plusieurs et que si ils fallait retirer tous les noms

Je pense que c'est correct qu'on utilise la morale de l'époque pour juger les hommes de l'époque, Jules César était un espèce de maniaque génocidaire qui couchait avec absolument tous ce qui était fourable, mais a l'époque c'était plutôt bien vu j'imagine.

Le temps aussi a un certain effet, si c'est impossible pour aucune victime d'être exposé au nom en question ça change un peu la donne.

Alors sans tous les retirer, on pourrait effecter un certain clean-up raisonnable au travers le temps, surtout si le message serait pertinant aujourd'hui (Enlever quelques noms qui sont les pire symboles du traitement fait aux amérindiens par examples).

P.S. Et dans ce genre de discours c'est la qu'utiliser pédophile pour parler de pédophile, hébéphilie pour les hébépile et éphébophilie pour les éphébophile, les mettres tous dans les même pacquet vient a diminuer un peu la grâvité des pédophile (eux n'ont jamais été "correct" moralement alors que Samuel de Champlain assez vieux qui marie une fille de 14 c'était assez la norme et faudrait pas changer le nom du pont pour ça)


Hors ligne Framboise

  • Membre
  • Messages: 1064
Jutra, Allen, Polanski, réflexion sur œuvre culturelle et vie personnelle
« Réponse #25 le: février 23, 2016, 11:52:28 am »
Faut pas oublier aussi qu'on vit dans le monde Twitter/Facebook. Pas certain que la réaction des différentes entités aurait été la même si le dévoilement s'était produit en 1986.
FUCK YOU POF

Hors ligne Tam!

  • Membre
  • Messages: 15645
Jutra, Allen, Polanski, réflexion sur œuvre culturelle et vie personnelle
« Réponse #26 le: février 23, 2016, 11:55:16 am »
Cue pour une critique de Facebook Wolf?


Hors ligne Framboise

  • Membre
  • Messages: 1064
Jutra, Allen, Polanski, réflexion sur œuvre culturelle et vie personnelle
« Réponse #27 le: février 23, 2016, 14:16:37 pm »
TOUJOURS!

Sérieux, sortez de là, vous allez finir par tuer la personne unique que vous êtes.

Sur une autre note: j'me suis commandé un Google Cardboard!!! Devrait arrier aujourd'hui :D
FUCK YOU POF

Hors ligne megalomarc

  • Membre
  • Messages: 5598
  • Modérateur
Jutra, Allen, Polanski, réflexion sur œuvre culturelle et vie personnelle
« Réponse #28 le: février 23, 2016, 14:41:31 pm »
Choisissez votre salopard

Citer
...entre nous, ce ne sont pas les noms de salopards qui manquent dans le paysage. Vous avez l'embarras du choix. Songeons au général Monckton (Moncton), l'un des responsables de la déportation des Acadiens, qui fit des milliers de victimes. À moins de préférer Lord Amherst, un précurseur de la guerre bactériologique? Monsieur conseillait de refiler des couvertures infectées par la variole aux Amérindiens, «afin d'éradiquer cette race répugnante».

Même chose pour Pie XII, parfois surnommé «le pape d'Hitler», à cause de son silence bienveillant face à l'extermination de millions de Juifs, durant la Seconde Guerre mondiale. Sa «Sainteté» poussait la clairvoyance jusqu'à bénir le régime pro-nazi de Croatie, coupable de massacres d'une sauvagerie inouïe.

Peu importe. Le temps a passé. Quand il n'y a plus de témoins vivants, les salopards deviennent hors limites. Intouchables. Autant se laver les mains dans les chutes du Niagara. À la fin, vous avez les mains propres. Mais à cause des éclaboussures, vous risquez de vous retrouver dans un état pire qu'au début.


Quand l'histoire parle, nous préférons souvent l'écouter avec l'oreille du malheureux peintre Vincent Van Gogh. Sinon, comment expliquer le culte de l'ancien premier ministre John A. Macdonald, dont la tête orne les billets de 10$? N'est-il pas célébré comme un héros, voire comme le père du Canada moderne?

Stop. Attendez. Il doit y avoir erreur. Parlez-vous du premier ministre qui se vantait d'avoir laissé les Amérindiens de l'Ouest mourir de faim, pour libérer le territoire? Du politicien plongé dans la pire affaire de corruption de l'histoire canadienne, le scandale du Pacifique? Est-ce le même raciste qui craignait que les travailleurs chinois mettent en péril «le caractère aryen» du Canada?

Oui, il s'agit bien de ce John A. Macdonald là. Et de bien plus encore. En juin 1866, des commandos nationalistes irlandais ont attaqué le sud de l'Ontario. Paniqués, les habitants ont envoyé des télégrammes d'appel à l'aide frénétique. Pas de chance, Mister Macdonald, alors ministre de la Milice, était trop soûl pour lire les messages!

Peu importe. Ne reculant devant rien, le gouvernement du Canada a placé le grand homme au coeur des fêtes du 150e anniversaire de la Confédération, l'an prochain. Il a aussi instauré la journée sir John A. Macdonald, célébrée chaque année, le 11 janvier. Une occasion de réécrire l'histoire et de prononcer des discours aussi creux que la toux de votre dernière bronchite.

«Je vous invite à en apprendre davantage sur la vie du sir John A. Macdonald et sur sa vision d'un pays qui valorisait la diversité, la démocratie et la liberté», a papoté la ministre du Patrimoine canadien, Mélanie Joly, lors des cérémonies de cette année.

Plus vide que cela, tu sers d'aspirateur. Même que si vous placiez toute la sincérité de ce genre de déclaration sur la tête d'une mouche à fruits, il resterait encore de la place.
(...)

Au fil des ans, le Canada s'est fabriqué de toutes pièces un Macdonald «idéal». Un visionnaire, généralement présenté sous les traits d'un gentil alcoolique, à peine échevelé. Et, surtout, ne vous avisez pas de contredire ce conte de fées. On vous accuserait de juger le passé avec les valeurs de notre époque. Ou pire, de manquer de patriotisme. Le péché suprême.

Tant pis si la célébration de l'ancien premier ministre tourne à la farce. En 2014, l'historien James Daschuk, auteur d'un livre dévastateur sur Macdonald, a remporté le prix... Sir John A. Macdonald, attribué au meilleur essai sur l'histoire canadienne1.

1. Clearing the Plains: Disease, Politics of Starvation, and the Loss of Aboriginal Life, Regina, University of Regina Press, 2013.
http://www.lapresse.ca/le-soleil/actualites/chroniques/jean-simon-gagne/201602/18/01-4952192-choisissez-votre-salopard.php

Hors ligne megalomarc

  • Membre
  • Messages: 5598
  • Modérateur
Jutra, Allen, Polanski, réflexion sur œuvre culturelle et vie personnelle
« Réponse #29 le: février 23, 2016, 14:42:02 pm »
TOUJOURS!

Sérieux, sortez de là, vous allez finir par tuer la personne unique que vous êtes.

De Facebook ?

Hors ligne Snookey

  • Membre
  • Messages: 9139
Jutra, Allen, Polanski, réflexion sur œuvre culturelle et vie personnelle
« Réponse #30 le: février 23, 2016, 14:45:31 pm »
Tu veux en venir où ?

Me semble que le commentaire de Mad s'applique aussi ici :

"Je pense que c'est correct qu'on utilise la morale de l'époque pour juger les hommes de l'époque, Jules César était un espèce de maniaque génocidaire qui couchait avec absolument tous ce qui était fourable, mais a l'époque c'était plutôt bien vu j'imagine."

Christophe Colomb et bien d'autres ont génocider les populations autochtones lors des conquêtes... et pourtant leurs noms sont partout !

Hors ligne megalomarc

  • Membre
  • Messages: 5598
  • Modérateur
Jutra, Allen, Polanski, réflexion sur œuvre culturelle et vie personnelle
« Réponse #31 le: février 23, 2016, 14:53:41 pm »
Je veux en venir qu'on peut juger les gens de l'époque.

Ces gens là étaient pour la plupart des croyants, des gens qui connaissaient la vie de Jésus. C'était pourtant des ordures de la pire espèce à qui on a élevé des monuments.

L'histoire est écrite par les vainqueurs. Pourquoi Macdonald est sur les billets de 10$ et pas Louis Joseph Papineau, c'est parce que c'est son projet qui s'est imposé, pas celui de Papineau.

Pour ma part, je commencerais à faire le ménage de ces représentations publiques honteuses, à commencer par John A. Macdonald. Je raserais leur honneurs sur tout le territoire.

Imagines le choc d'effacer du Canada le nom de son père fondateur: ce serait sublime.

Hors ligne megalomarc

  • Membre
  • Messages: 5598
  • Modérateur
Jutra, Allen, Polanski, réflexion sur œuvre culturelle et vie personnelle
« Réponse #32 le: février 23, 2016, 15:00:46 pm »
Est-ce que dans 50 ans les gens vont se dire: "on ne peut pas juger Jean Charest. À l'époque la corruption était dans la culture, c'était normal. On ne peut pas juger Charest avec les valeurs de notre époque. C'était un grand premier ministre, sa statue à l'assemblée nationale est méritée, de même que son avenue au cœur de Québec."

Hors ligne Snookey

  • Membre
  • Messages: 9139
Jutra, Allen, Polanski, réflexion sur œuvre culturelle et vie personnelle
« Réponse #33 le: février 23, 2016, 15:13:07 pm »
Donc, selon toi, comme l'histoire indique le contraire, nous ne devrions pas juger Jutras pour avoir probablement toucher des jeunes enfants ?

Hors ligne megalomarc

  • Membre
  • Messages: 5598
  • Modérateur
Jutra, Allen, Polanski, réflexion sur œuvre culturelle et vie personnelle
« Réponse #34 le: février 23, 2016, 15:14:39 pm »
C'est le contraire, j'en profiterais pour raser le nom des autres ordures à qui on a élevé des monuments. Je donnerais une plus grande place aux Amérindiens, et aux simples colons comme Louis Hébert.

Hors ligne Tam!

  • Membre
  • Messages: 15645
Jutra, Allen, Polanski, réflexion sur œuvre culturelle et vie personnelle
« Réponse #35 le: février 23, 2016, 15:18:35 pm »
On pourrait au moins commencer par la rue Amherst.

1-Nom laid
2- dans un coin francophone de la ville
3- Et surtout: « caressait le projet d’éliminer les Autochtones grâce à des bactéries et de déporter les Acadiens.»

Hors ligne MadChuck

  • Mad Chuck Norris
  • Membre
  • Messages: 25999
  • Ing. BBQ
Jutra, Allen, Polanski, réflexion sur œuvre culturelle et vie personnelle
« Réponse #36 le: février 23, 2016, 15:19:57 pm »
À l'époque la corruption était dans la culture, c'était normal. On ne peut pas juger Charest avec les valeurs de notre époque. C'était un grand premier ministre, sa statue à l'assemblée nationale est méritée, de même que son avenue au cœur de Québec."

Si c'était vrai (que la corruption était normal) oui, mais je ne pense pas que c'est le cas.

Disons que dans 150 ans il est considérer absolument affreux de ne pas être végétalien (disons l'équivalent d'être un cannibale qui tue activement des humains pour se nourrir aujourd'hui), penses-tu que les gens de 2170 devrait enlever les poster d'Einstein ou la statue de Marie curie quelque part si ils apprennent qu'ils mangeaient de la viande ?

On peut bien sur juger les gens du passé, mais on les jugent selon le contexte historique, étaient-ils meilleur que l'humain moyen élever dans leur situation (bonne personne) ou pire que l'humain moyen élever dans leur situation (mauvaise personne) pas directement avec des yeux d'aujourd'hui.

Hors ligne Snookey

  • Membre
  • Messages: 9139
Jutra, Allen, Polanski, réflexion sur œuvre culturelle et vie personnelle
« Réponse #37 le: février 23, 2016, 15:20:18 pm »
On n'est pas sorti du bois avec ce que tu proposes, je m'en tiendrais avec les ordures contemporaines, comme Jutras.

Hors ligne megalomarc

  • Membre
  • Messages: 5598
  • Modérateur
Jutra, Allen, Polanski, réflexion sur œuvre culturelle et vie personnelle
« Réponse #38 le: février 23, 2016, 15:25:31 pm »
À l'époque la corruption était dans la culture, c'était normal. On ne peut pas juger Charest avec les valeurs de notre époque. C'était un grand premier ministre, sa statue à l'assemblée nationale est méritée, de même que son avenue au cœur de Québec."

Si c'était vrai (que la corruption était normal) oui, mais je ne pense pas que c'est le cas.

Disons que dans 150 ans il est considérer absolument affreux de ne pas être végétalien (disons l'équivalent d'être un cannibale qui tue activement des humains pour se nourrir aujourd'hui), penses-tu que les gens de 2170 devrait enlever les poster d'Einstein ou la statue de Marie curie quelque part si ils apprennent qu'ils mangeaient de la viande ?

On peut bien sur juger les gens du passé, mais on les jugent selon le contexte historique, étaient-ils meilleur que l'humain moyen élever dans leur situation (bonne personne) ou pire que l'humain moyen élever dans leur situation (mauvaise personne) pas directement avec des yeux d'aujourd'hui.

Oui ça c'est un bel exemple de situation du passé qu'on ne pourrait pas juger avec les valeurs présentes.

Mais MacDonald et Amherst n'entrent pas dans cette logique là.

Hors ligne Amazone

  • En plein crescendo
  • Membre
  • Messages: 942
  • Gueuse tout court
Jutra, Allen, Polanski, réflexion sur œuvre culturelle et vie personnelle
« Réponse #39 le: février 25, 2016, 07:43:10 am »
Tant qu'à faire, Y a combien de saints qui perdraient leur auréole si on revoyait pourquoi ils ont été canonisés. Jeanne-D'arc est sainte pour avoir entendu des voix et tué des anglais.
Je suis pas morte!

Hors ligne Lisa

  • A toujours raison
  • Membre
  • Messages: 11330
  • Jeannette officielle du forum
Jutra, Allen, Polanski, réflexion sur œuvre culturelle et vie personnelle
« Réponse #40 le: mars 05, 2019, 21:01:07 pm »
Michael Jackson, anyone?
"It's amazing how I can feel sorry for you and hate you at the same time. I'm sure there's a German word for it." - Lisa

Hors ligne Berslak

  • Un titre.
  • Membre
  • Messages: 5452
  • Un texte.
Jutra, Allen, Polanski, réflexion sur œuvre culturelle et vie personnelle
« Réponse #41 le: mars 05, 2019, 22:42:15 pm »
Michael Jackson, anyone?

Personnellement, je comprend mal pourquoi les radios et les médias en font tout un plat.

On a vraiment appris quelque chose de nouveau?  Je veux bien qu'on a une nouvelle preuve crédible mais il me semble que tout le monde savait depuis longtemps que ce gars-là avait un méchant problème entre les deux oreilles...

Pour moi, c'est quasiment une non-nouvelle.
Une signature.

Hors ligne MadChuck

  • Mad Chuck Norris
  • Membre
  • Messages: 25999
  • Ing. BBQ
Jutra, Allen, Polanski, réflexion sur œuvre culturelle et vie personnelle
« Réponse #42 le: mars 05, 2019, 23:06:15 pm »
Personnellement, je comprend mal pourquoi les radios et les médias en font tout un plat.

On a vraiment appris quelque chose de nouveau?  Je veux bien qu'on a une nouvelle preuve crédible mais il me semble que tout le monde savait depuis longtemps que ce gars-là avait un méchant problème entre les deux oreilles...

Pour moi, c'est quasiment une non-nouvelle.

De ce que je comprend un documentaire qui n'apporte rien de vraiment nouveaux (Je peux pas croire qui est un surpris), mais qui apporte des témoignages plus émotionnelles que la froideur de ses procès sur la question.

Si on rajoute le fait qu'il est mort au fait que tous le "savais", on s'en rapproche un peu de la non nouvelle.

Hors ligne Cinéphile

  • Membre
  • Messages: 7396
Jutra, Allen, Polanski, réflexion sur œuvre culturelle et vie personnelle
« Réponse #43 le: mars 06, 2019, 02:52:59 am »
Michael Jackson, anyone?

Commence par changer ton titre pour :

Jutra, Jackson, Polanski, réflexion sur œuvre culturelle et vie personnelle
Some would compare Elvis to God. I'll admit he's good, but he's no Elvis.

En ligne Le Jam

  • Membre
  • Messages: 9650
Jutra, Allen, Polanski, réflexion sur œuvre culturelle et vie personnelle
« Réponse #44 le: mars 06, 2019, 03:32:51 am »
Le problème avec Jackson est double :

1/ Il représente un fric fou, buzz assuré, qu'on parle de lui en bien ou en mal ça va faire jaser et ça va faire des vues, donc on a des difficultés à faire le trie entre information pertinente ou juste effet de comm

2/ Il est mort, et le fait qu'il soit mort rend la contre argumentation difficile voir impossible. Une énième personne retourne sa veste sur l'affaire Jackson pédophile, je pense qu'on à tous un avis plus ou moins sur l'affaire.

Jackson était un crinqué sévère, pédophile, peut être mais il y a tellement eu d'affaires de déclarations, de gens qui on dit A puis B, j'ai l'impression qu'à mes oreilles ça sonne comme du bruit maintenant.

Hors ligne Jay.

  • Membre
  • Messages: 8939
  • Fifille Victimisante
Jutra, Allen, Polanski, réflexion sur œuvre culturelle et vie personnelle
« Réponse #45 le: mars 06, 2019, 08:12:16 am »
Michael Jackson, anyone?

Personnellement, je comprend mal pourquoi les radios et les médias en font tout un plat.

On a vraiment appris quelque chose de nouveau?  Je veux bien qu'on a une nouvelle preuve crédible mais il me semble que tout le monde savait depuis longtemps que ce gars-là avait un méchant problème entre les deux oreilles...

Pour moi, c'est quasiment une non-nouvelle.

Je suis dans la même réflexion aussi. Je n'ai pas vu le documentaire, mais on le savait tous qu'il y avait des histoires d'agression, non? Il y a déjà eu d'autres documentaires qui touchaient au sujet.

Est-ce que les témoignages sont plus directs et incriminants?
Est-ce l'effet post-#MeToo?
Est-ce qu'on a maintenant plus de recul sur l'artiste et son oeuvre maintenant que les années ont passé depuis sa mort?

Je suis étonnée par la réaction.
J'avais une idée de signature géniale, mais je ne m'en rappelle plus.

Hors ligne Lisa

  • A toujours raison
  • Membre
  • Messages: 11330
  • Jeannette officielle du forum
Jutra, Allen, Polanski, réflexion sur œuvre culturelle et vie personnelle
« Réponse #46 le: mars 06, 2019, 09:40:40 am »
Sauf que les autres accusations se sont soldés par une entente hors cours et de la non-culpabilité il me semble.

Donc les gens doivent se dire que c'est pas "prouvé", etc.
"It's amazing how I can feel sorry for you and hate you at the same time. I'm sure there's a German word for it." - Lisa

En ligne Le Jam

  • Membre
  • Messages: 9650
Jutra, Allen, Polanski, réflexion sur œuvre culturelle et vie personnelle
« Réponse #47 le: mars 06, 2019, 11:07:01 am »
En en même temps ça fait beaucoup d'accusations, y a pas de fumée sans feu bla bla bla.

Hors ligne MadChuck

  • Mad Chuck Norris
  • Membre
  • Messages: 25999
  • Ing. BBQ
Jutra, Allen, Polanski, réflexion sur œuvre culturelle et vie personnelle
« Réponse #48 le: mars 06, 2019, 12:49:25 pm »
Sauf que les autres accusations se sont soldés par une entente hors cours et de la non-culpabilité il me semble.

Donc les gens doivent se dire que c'est pas "prouvé", etc.

C'était sur d'autres enfants, le documentaire est sur 2 cas qui n'ont pas été en cours je pense, 2 nouveau cas dont un qui était quelqu'un qui avait défendu et témoigner pour Jackson dans ses procès.

Hors ligne Lisa

  • A toujours raison
  • Membre
  • Messages: 11330
  • Jeannette officielle du forum
Jutra, Allen, Polanski, réflexion sur œuvre culturelle et vie personnelle
« Réponse #49 le: mars 06, 2019, 12:56:16 pm »
Sauf que les autres accusations se sont soldés par une entente hors cours et de la non-culpabilité il me semble.

Donc les gens doivent se dire que c'est pas "prouvé", etc.

C'était sur d'autres enfants, le documentaire est sur 2 cas qui n'ont pas été en cours je pense, 2 nouveau cas dont un qui était quelqu'un qui avait défendu et témoigner pour Jackson dans ses procès.

Oui, c'est pour ca que je dis que ca a de l'impact même si on savait deja pour d'autres cas. Vu que les autres cas étaient "réglés".
"It's amazing how I can feel sorry for you and hate you at the same time. I'm sure there's a German word for it." - Lisa