Auteur Sujet: La culture du viol  (Lu 343135 fois)

Hors ligne Pontiak

  • Membre
  • Messages: 7998
La culture du viol
« Réponse #250 le: mars 05, 2014, 09:40:14 am »
Or, il y a bien plus que ça. Il y a tout un ensemble de facteurs qui font que cette conversation sort du domaine de l'humour, notamment le fait que la conversation émane de personnes déçues ou amères qui convoitaient la position qu'occupe Anne-Marie Roy présentement.

Il m'est déjà arrivé après que quelqu'un m'ait fait quelque chose de particulièrement déplaisant comme me couper en voiture à l'entrée d'un pont

Oh yeah de l'anecdote.

Moi ca me fait penser a une truckeuse qui travaillait avec nous.

Entre-nous, si tu niaise le soir et que tu monopolise la tank a fuel avec ton truck, le CB va raisonner ''Heille le gros, va faire tes papiers ailleurs''. L'autre va répliquer, en se tassant, et ca va être gras. C'est super freindly et y'a pas de problème.

On en avait une, a chaque soir, qui faisait ses papiers devant la tank a fuel. Elle commençait pas mal a faire partie de l'équipe, et semblerait que c'était son désir, une féministe qui voulait être s'insérer dans un monde d'homme, d'égal a égal. Faque l'autre a coté de moi, un soir, pogne le CB et la traite d'égal a égal : ''heille la grosse, vas faire tes papiers ailleurs''.

La crise, le drame, elle voulait lui câlicer une plainte a je ne sais plus quoi, le gars a chié dans ses shorts pendant 1 mois. Ah man, c'était plus drôle. On marchait sur des œufs. Moi je l'ai pris de travers. Conflit. J'ai tenu mon bout, j'en ai rajouté, pis pas a peu près. Et aujourd'hui, elle travaille ailleurs, tant pis. Mais bizarrement, j'suis le seul qui lui parle encore et quand elle vient chez nous, a chaque fois, un de mes premiers moves, c'est de tapper sur ma cuisse et de lui dire ''viens t'asseoir''.  :smiley36:

C'est chiant ces histoires de guerre des sexe ou l'on prend tout au sérieux, a marcher sur des œufs, a vivre dans la terreur. J'suis bien dans mon monde, c'est facile a vivre. La culture du viol, j'sais même pas c'est quoi, encore, pis je ne m'embarquerai pas la d'dans. Ca va être quoi apres? J'vas débarquer de mon char au dépanneur, avec une semi dans mes pipos pis ils vont me crisser en prison?

Moi, si jamais je menace d'un donkey punch ou d'un strawberry, ne croyez pas que l'intention réelle y est. J'suis tellement sélectif. Et puis, forcer de partout a immobiliser l'autre, ca m'intéresse pas. Trop d'ouvrage.
« Modifié: mars 05, 2014, 09:51:10 am par Pontiak »

Hors ligne M. Bonheur

  • Membre
  • Messages: 13880
  • Robophobe
    • Meilleur avec du banjo
La culture du viol
« Réponse #251 le: mars 05, 2014, 09:41:13 am »
Vraiment. C'est intéressant de voir le réflexe des gars, de dire à l'unisson que c'est pas vrai qu'une couple de féministes vont leur couper la graine quand on aborde ce genre de sujet.

J'essaie de me consoler en me disant que ces gens sont tous des hommes vierges frustrés dans leur sous-sol et que leur présence disproportionnée sur le net est due au fait que c'est surtout ce genre de personne qui a le temps et l'intérêt de laisser des commentaires du genre.
Le message ci-haut est une boutade.

Hors ligne M. Bonheur

  • Membre
  • Messages: 13880
  • Robophobe
    • Meilleur avec du banjo
La culture du viol
« Réponse #252 le: mars 05, 2014, 09:45:29 am »
Et puis, forcer de partout a immobiliser l'autre, c'pas m'intéresse pas. Trop d'ouvrage.

Team Pontiak.
Le message ci-haut est une boutade.

Hors ligne Pontiak

  • Membre
  • Messages: 7998
La culture du viol
« Réponse #253 le: mars 05, 2014, 09:48:41 am »
Et puis, forcer de partout a immobiliser l'autre, c'pas m'intéresse pas. Trop d'ouvrage.

Team Pontiak.

Ouais, moi du cul, j'fais pas ca en forcant.

Et la, je ris parce-que c'est vrai, mais ca arrive souvent que je vais lancer un tres érotique ''arrange toé avec ca''.

Hors ligne Tam!

  • Membre
  • Messages: 15468
La culture du viol
« Réponse #254 le: mars 05, 2014, 09:51:30 am »

Je reviens au questionnement de Jay au tout début de ce fil: depuis quand est-ce que c'est devenu normal ou acceptable de dire qu'il faudrait "replacer" ou "corriger" une personne en la fourrant un bon coup?


J'dirais fin 2007, début 2008.



ça c'est mon genre d'humour.


 :wolf:

Hors ligne Pontiak

  • Membre
  • Messages: 7998
La culture du viol
« Réponse #255 le: mars 05, 2014, 10:02:37 am »
Dans le fond, si je comprends bien, j'aurais juste a dire ''c'est épouvantable'' pour être du bon bord.

Finissons en. C'est épouvantable.

Menacer quelqu'un d'un The Pirate, c'est épouvantable.


Hors ligne M. Bonheur

  • Membre
  • Messages: 13880
  • Robophobe
    • Meilleur avec du banjo
La culture du viol
« Réponse #256 le: mars 05, 2014, 10:06:06 am »
MAIS QUAND EST-CE QUE LES HOMMES VONT ARRÊTER DE MENACER LES FEMMES DE LEUR FAIRE UN THE PIRATE?

QUAND?!?
Le message ci-haut est une boutade.

Hors ligne Pontiak

  • Membre
  • Messages: 7998
La culture du viol
« Réponse #257 le: mars 05, 2014, 10:06:35 am »
Et puis, forcer de partout a immobiliser l'autre, c'pas m'intéresse pas. Trop d'ouvrage.

Team Pontiak.

Haha, t'es eu -1 pour ca.


Hors ligne M. Bonheur

  • Membre
  • Messages: 13880
  • Robophobe
    • Meilleur avec du banjo
La culture du viol
« Réponse #258 le: mars 05, 2014, 10:07:41 am »
Hostie de féminazis.
Le message ci-haut est une boutade.

Hors ligne Tam!

  • Membre
  • Messages: 15468
La culture du viol
« Réponse #259 le: mars 05, 2014, 10:08:14 am »
Dans le fond, si je comprends bien, j'aurais juste a dire ''c'est épouvantable'' pour être du bon bord.



T'es pas obligé de dire quelque chose, non plus.

Simone trouve inquiétant tout ces commentaires qu'elle voit sur Internet + les faits divers récents.

Elle n'a pas le droit de faire ça sans qu'on ressente le besoin de lui dire qu'elle capote pour rien?

Faites juste fermer vos yeules dès fois, laissez-en passer une de temps en temps.

C'est vraiment lassant et prévisibles vos réactions.

« Modifié: mars 05, 2014, 10:09:55 am par Tam! »

Hors ligne Johnny Clash

  • Membre
  • Messages: 9028
  • `````````````` ``
La culture du viol
« Réponse #260 le: mars 05, 2014, 10:10:15 am »


J'ai appris une nouvelle expression aujourd'hui: "donkey punch".

Sharl, c'est cute quand tu sors de chez vous de temps en temps.

Honnêtement, c'est la première fois que je vois cette expression moi aussi.
Un coup de poing derrière la tête en sodomisant une femme? C'est bien ça? Il y avait vraiment un besoin pour créer une expression pour cette action?

Ciboire!

JC
*

Hors ligne M. Bonheur

  • Membre
  • Messages: 13880
  • Robophobe
    • Meilleur avec du banjo
La culture du viol
« Réponse #261 le: mars 05, 2014, 10:11:42 am »
C'est vraiment lassant et prévisibles des fois vos réactions.

Lassant et prévisible?

Non. Au contraire, je pense avoir vraiment passé du temps à réfléchir avant de donner mon opinion sur le sujet.

Ça faisait déjà plusieurs jours que je lisais le sujet sur les manifs où on a commencé à parler de cette culture du viol et j'ai lu beaucoup de textes au cours des derniers mois sur le sujet sur tumblr, Facebook et Twitter avant de me risquer à écrire une seule ligne sur la question.

En tant que sympathisant féministe, homme rose et bon ami de Simone, Mademoiselle A et Jay., je dirais que ma réaction est tout sauf prévisible.
Le message ci-haut est une boutade.

Hors ligne M. Bonheur

  • Membre
  • Messages: 13880
  • Robophobe
    • Meilleur avec du banjo
La culture du viol
« Réponse #262 le: mars 05, 2014, 10:12:41 am »
Un coup de poing derrière la tête en sodomisant une femme? C'est bien ça? Il y avait vraiment un besoin pour créer une expression pour cette action?

Ciboire!

Non, il n'y en avait pas. Et je ne pense pas que c'est vraiment quelque chose qui arrive. Ou quand ça arrive, les gens le commettant ne savent pas que ça a un nom.
Le message ci-haut est une boutade.

Hors ligne Tam!

  • Membre
  • Messages: 15468
La culture du viol
« Réponse #263 le: mars 05, 2014, 10:15:52 am »
C'est vraiment lassant et prévisibles des fois vos réactions.

Lassant et prévisible?

Non. Au contraire, je pense avoir vraiment passé du temps à réfléchir avant de donner mon opinion sur le sujet.

Ça faisait déjà plusieurs jours que je lisais le sujet sur les manifs où on a commencé à parler de cette culture du viol et j'ai lu beaucoup de textes au cours des derniers mois sur le sujet sur tumblr, Facebook et Twitter avant de me risquer à écrire une seule ligne sur la question.

En tant que sympathisant féministe, homme rose et bon ami de Simone, Mademoiselle A et Jay., je dirais que ma réaction est tout sauf prévisible.

Tu es celui que mon « vos » incluait le moins.


Hors ligne M. Bonheur

  • Membre
  • Messages: 13880
  • Robophobe
    • Meilleur avec du banjo
La culture du viol
« Réponse #264 le: mars 05, 2014, 10:16:39 am »
D'accord.
Le message ci-haut est une boutade.

Hors ligne Pontiak

  • Membre
  • Messages: 7998
La culture du viol
« Réponse #265 le: mars 05, 2014, 10:18:06 am »
Dans le fond, si je comprends bien, j'aurais juste a dire ''c'est épouvantable'' pour être du bon bord.



T'es pas obligé de dire quelque chose, non plus.

Simone trouve inquiétant tout ces commentaires qu'elle voit sur Internet + les faits divers récents.

Elle n'a pas le droit de faire ça sans qu'on ressente le besoin de lui dire qu'elle capote pour rien?

Faites juste fermer vos yeules dès fois, laissez-en passer une de temps en temps.

C'est vraiment lassant et prévisibles vos réactions.

Bof. Mon ou notre niaisage peut lui permettre de démontrer son point, ne t'en fais pas. J'suis parfaitement ouvert a changer de camps. Pour l'instant, j'sens qu'on me beurre, j'suis réfractaire.

Au début, je me demandais si je ne devais pas diriger mon niaisage dans l'autre sens pour basher gratuitement de l'association étudiante.

« Modifié: mars 05, 2014, 10:19:43 am par Pontiak »

Hors ligne Pontiak

  • Membre
  • Messages: 7998
La culture du viol
« Réponse #266 le: mars 05, 2014, 10:19:25 am »

Non. Au contraire, je pense avoir vraiment passé du temps à réfléchir avant de donner mon opinion sur le sujet.


Pas moi. J'espère que ca ne parait pas trop?

Hors ligne sharl

  • Membre
  • Messages: 6121
La culture du viol
« Réponse #267 le: mars 05, 2014, 10:23:53 am »
Je ne crois pas qu'on soit spécifique sur le genre de la personne sodomisée, cela pourrait être autant un homme qu'une femme.

Faudrait aussi s'assurer qu'il s'agisse bien de cela et j'essaye d'imaginer l'utilité de la manœuvre. Peut-être pour assommer un peu le partenaire récalcitrant,,,

On pourrait aussi parler de la "culture du viol" des animaux: ici le donkey punch, tantôt le chaud lapin, sans parler du bandé comme un cheval et quoi dire de la mauvaise réputation faite aux cochons dans une expression comme "t'es juste un gros cochon".

Hors ligne Pontiak

  • Membre
  • Messages: 7998
La culture du viol
« Réponse #268 le: mars 05, 2014, 10:25:18 am »
Sodomiser quelqu'un, ce n'est pas chose facile. D'apres moi t'es mieux d'attendre d'être bien installé avant de frapper l'autre en arrière de la tête. Pis le menacer d'avance n'est pas vraiment une bonne idée, il va être nerveux et la coup va foirer.
« Modifié: mars 05, 2014, 10:30:28 am par Pontiak »

Hors ligne M. Bonheur

  • Membre
  • Messages: 13880
  • Robophobe
    • Meilleur avec du banjo
La culture du viol
« Réponse #269 le: mars 05, 2014, 10:26:38 am »
En plus, par surprise, t'es jamais certain de l'hygiène anale de la personne.
Le message ci-haut est une boutade.

Hors ligne MadChuck

  • Membre
  • Messages: 25745
  • Ing. BBQ
La culture du viol
« Réponse #270 le: mars 05, 2014, 10:29:02 am »
Bon je me lance dans un résumé de la situation.

Prémisse
1) Si un crime n'est pas considéré comme grave dans une société, dans sa culture, elle va habituellement le faire plus souvent (rouler à 120 sur l'autoroute, traverser la rue dans un endroit pas désigné à ses fins, garder un 20$ trouvé au sol ici vs au japon, etc...). Pour le viol l'Inde d'aujourd'hui, certains endroit de l’Italie à une autre époque, etc..

2) Faire des blagues et des messages sur un sujet peut-il le banaliser ?, au point d'en banaliser le crime et ceux qui le commette au point de toucher au point 1, questionnement et crainte sur la question. (les blagues de viol, de make me a sandwich et autre du genre sont présentement à la mode on dirait).

3) Des gens qui mettent en doute que l'humour transgressif banalise nécessairement le crime (la vague de blague de bébé mort n'a en rien banalisé la gravité de la perte d'un enfant dans notre société disons), et qui avance que les blagues sur le viol ne vont pas plus loin, ni ne sont pas plus répandu que les blagues sur les autres interdits présentement sur Internet.

J'ai bien compris le sujet ?

Personnellement j'aime mieux les blagues tellement grosses qu'elles sont clairement des blagues que les messages sérieux sur ce genre de question (comme le souvent entendu: la drogue du viol ça goûtent assez fort que c'est pas vrai que des gens peuvent boire ça sans s'en rendre compte, comme si tu veux pouvait pas faire boire du jack daniel avec une forte teinte d'une saveur inconnu à quelqu'un de chaud sans qui s'en rende compte).

Ou les blagues ultra raciste me dérange moins que les messages sérieux qui pointe vers des statistiques de criminalités, étude de comparaison de QI à la Doc Mailloux, les jokes sur la shoah moins que les messages négationnistes sérieux, etc...

Mais peux t-on dire que les blagues qui vont loin aide à l'apparition des messages sérieux et à les faire "passer", ça probablement je l’avoue.

« Modifié: mars 05, 2014, 10:33:10 am par MadChuck »

Hors ligne Pontiak

  • Membre
  • Messages: 7998
La culture du viol
« Réponse #271 le: mars 05, 2014, 10:30:03 am »
Je ne crois pas qu'on soit spécifique sur le genre de la personne sodomisée, cela pourrait être autant un homme qu'une femme.


J'avoue avoir menacé de sodomie, un nombre incalculable d'hommes. Et peut-être 1 femme. Je ne la nommerai pas.

D'ailleurs, cet été, je m'attends a recevoir une bonne dose de menace de sodomie, et on va bien se marrer. Y'a juste Gérard, retraité de la STCUM, qui je crois, pousse un peu trop loin. Parce-que lui, entame les préliminaires. Je le laisse faire, j'veux pas passer pour homophobe, mais criss la, ark.

Hors ligne Snookey

  • Membre
  • Messages: 8921
La culture du viol
« Réponse #272 le: mars 05, 2014, 10:45:28 am »

Mais peux t-on dire que les blagues qui vont loin aide à l'apparition des messages sérieux et à les faire "passer", ça probablement je l’avoue.



Tu vois moi je ne suis pas prêt a admettre que les jokes sont un genre d'élément déclencheur au message serieux condamnable. Les personnes qui font ce genre de message l'auraient fait d'une manière ou d'une autre, parce que le problème c'est eux, pas les jokes.

Hors ligne Pontiak

  • Membre
  • Messages: 7998
La culture du viol
« Réponse #273 le: mars 05, 2014, 10:48:15 am »
Mais peux t-on dire que les blagues qui vont loin aide à l'apparition des messages sérieux et à les faire "passer", ça probablement je l’avoue.

Le problème existera quand un message sérieux passera.

On ne s'entend pas sur le sérieux d'un someone punish her with their shaft.

Venez me dire que c'était une menace sérieuse et qu'il y avait une réelle intention de viol.

C'était du domaine de l'avant-problème.

Heille les gars, je le sais, on devrait faire une banque., n'est pas un crime de complot dans le but de commettre un vol de banque. Y'a pas d'intentions réelles. Quand quelqu'un dit ca, j'suis pas mal sûr qu'il n'ira pas faire une banque, qu'il ne l'envisage pas sérieusement. On me demande de commencer a m'en faire beaucoup trop de bonne heure.

Hors ligne MadChuck

  • Membre
  • Messages: 25745
  • Ing. BBQ
La culture du viol
« Réponse #274 le: mars 05, 2014, 10:50:47 am »
Tu vois moi je ne suis pas prêt a admettre que les jokes sont un genre d'élément déclencheur au message serieux condamnable. Les personnes qui font ce genre de message l'auraient fait d'une manière ou d'une autre, parce que le problème c'est eux, pas les jokes.

Il l'aurait fait en privé ou de manière purement anonyme oui, mais si les jokes banalisent le sujet ils peuvent se mettre à les faire avec un public de plus en plus gros, de manière moins anonyme et de plus en plus ouvert.

Oui on peut dire que le problème c'est eux et mettre les responsabilités individuelle juste sur ceux qui vont réellement trop loin en société ou accepter que le climat ambiant les favorises/défavorises ses comportements et les contrôler.

Hors ligne AndreCalgary

  • Membre
  • Messages: 285
La culture du viol
« Réponse #275 le: mars 05, 2014, 10:52:20 am »
Le grand sage a parlé :

Dominique Dumas ?@doomdumas 4 h

https://www.facebook.com/TheDooMDumas/posts/10152293616200960?stream_ref=10 … La "culture du viol" est une grande fraude morale et une invention misandre. #polqc #RLQ #assnat


http://twitter.com/doomdumas/status/441179690578247680

Hors ligne MadChuck

  • Membre
  • Messages: 25745
  • Ing. BBQ
La culture du viol
« Réponse #276 le: mars 05, 2014, 10:52:35 am »
Mais peux t-on dire que les blagues qui vont loin aide à l'apparition des messages sérieux et à les faire "passer", ça probablement je l’avoue.

Le problème existera quand un message sérieux passera.

Effectivement, si un jour les propos que Gilles Proulx avait fait en onde à TQS passe comme du beurre, le problème sera bien réel.

Hors ligne Pontiak

  • Membre
  • Messages: 7998
La culture du viol
« Réponse #277 le: mars 05, 2014, 10:53:05 am »
Les vrais violeurs, de toute facon, sur internet, ils parlent d'amour, de tendresse et de respect. Un forum de dangereux pédos, ca doit être plein d'amour et aucune allusion au viol.

Hors ligne M. Bonheur

  • Membre
  • Messages: 13880
  • Robophobe
    • Meilleur avec du banjo
La culture du viol
« Réponse #278 le: mars 05, 2014, 10:55:24 am »
S'il y avait une montée de l'infanticide, est-ce qu'on blâmerait les jokes de bébés morts?
Le message ci-haut est une boutade.

Hors ligne Tam!

  • Membre
  • Messages: 15468
La culture du viol
« Réponse #279 le: mars 05, 2014, 10:58:49 am »
Dans les jokes de bébés mort, contrairement au « jokes » de viol, la personne qui la raconte n'est jamais impliqué dans le scénario.

Hors ligne M. Bonheur

  • Membre
  • Messages: 13880
  • Robophobe
    • Meilleur avec du banjo
La culture du viol
« Réponse #280 le: mars 05, 2014, 11:04:50 am »
Dans les plus drôles (i.e. les plus darks), oui.
Le message ci-haut est une boutade.

Hors ligne Le Jam

  • Membre
  • Messages: 9196
La culture du viol
« Réponse #281 le: mars 05, 2014, 11:04:57 am »
Tu vois moi je ne suis pas prêt a admettre que les jokes sont un genre d'élément déclencheur au message serieux condamnable. Les personnes qui font ce genre de message l'auraient fait d'une manière ou d'une autre, parce que le problème c'est eux, pas les jokes.

Il l'aurait fait en privé ou de manière purement anonyme oui, mais si les jokes banalisent le sujet ils peuvent se mettre à les faire avec un public de plus en plus gros, de manière moins anonyme et de plus en plus ouvert.

Oui on peut dire que le problème c'est eux et mettre les responsabilités individuelle juste sur ceux qui vont réellement trop loin en société ou accepter que le climat ambiant les favorises/défavorises ses comportements et les contrôler.

Ce que je ressens, ce que je conclu c'est que pour certaines personnes, le viol est un sujet tellement sérieux qu'il ne devrait pas faire l'objet de blague et d'humour.

Moi je pense qu'on peut faire de l'humour sur tous les sujets, peut-être pas avec tout le monde et dans tous les contextes mais sur le principe je suis pour et je suis pour sur le sujet du viol également.

L'humour à un aspect expiatoire, libératoire et désacralise c'est vrai la gravité d'une chose, "si l'on peut rire de quelque chose c'est qu'il n'est pas si grave", j'adhère totalement à ce principe et je pense que c'est ça qui dérange. Mais quand je dis que l'humour "désacralise" ça a aussi un aspect paliatif pour les victimes parfois. Rire de son propre handicap, rire de ses malheurs de sa maladie ça permet de désacraliser le sujet, de ne plus le rendre tabou et au final de mieux le supporter.

Alors bien sûr il y a différents types d'humour, agressif, vulgaire, méchant, drôle, raté etc... Mais rire de tout, rire du viol c'est aussi donner au viol une place sociale ne pas en faire un tabou, ne pas lui donner une place d'exception, en faire un tabou. Alors sur certains sujet il est plus délicat peut-être de rire sans tomber dans le vaseux et la vulgarité et le viol est certainement l'un de ces sujets mais peu importe, il n'y a rien de suffisemment sacré pour qu'on ne puisse en rire. D'autre part quand on commence à censurer certains types d'humour on commence à ouvrir la porte à toutes les réclamations de communautés ou de lobbys, les gays, les juifs, les musulmans etc...

Vous n'allez pas nous faire le coup de "l'acomodement raisonable 2.0 appliqué" au viol tout de même ?!

Hors ligne Pontiak

  • Membre
  • Messages: 7998
La culture du viol
« Réponse #282 le: mars 05, 2014, 11:08:53 am »
Mettons a la job, Gérard se confie sur son problème de constipation. Bon, il va y avoir des jokes, plus ou moins bonnes, et c'est sûr et certain que la ''vas acheter de la bière, j'vas t'arranger ca a soir, j'ai l'outil'' va sortir sous une forme ou une autre. Bon, on peut trouver ca drôle ou pas, libre a chacun. Mais j'verrais d'un tres mauvais œil quelqu'un qui viendrait nous faire la lecon sur la culture du viol entre homme et sur la banalisation de la chose par de l'humour plate, passée date, redondante.......Juste ta yeule. Dans un cas comme ca, c'est sûr que j'irais d'un plus ou moins drôle et redondant, usé a la corde '' t'es juste jaloux mon esti''.

Y'avait juste rien de sérieux avec qu'un constipé vienne en mettre, du sérieux.
« Modifié: mars 05, 2014, 11:12:43 am par Pontiak »

Hors ligne Pontiak

  • Membre
  • Messages: 7998
La culture du viol
« Réponse #283 le: mars 05, 2014, 11:15:58 am »
Mettons a la job, Gérard se confie sur son problème de constipation. Bon, il va y avoir des jokes, plus ou moins bonnes, et c'est sûr et certain que la ''vas acheter de la bière, j'vas t'arranger ca a soir, j'ai l'outil'' va sortir sous une forme ou une autre. Bon, on peut trouver ca drôle ou pas, libre a chacun. Mais j'verrais d'un tres mauvais œil quelqu'un qui viendrait nous faire la lecon sur la culture du viol entre homme et sur la banalisation de la chose par de l'humour plate, passée date, redondante.......Juste ta yeule. Dans un cas comme ca, c'est sûr que j'irais d'un plus ou moins drôle et redondant, usé a la corde '' t'es juste jaloux mon esti''.

Y'avait juste rien de sérieux avec qu'un constipé vienne en mettre, du sérieux.

Pis la je me cite. Parce-que je ne trouve pas ca hilarant entre homme. Mais si la secrétaire arrivait en disant ''Câlice, fait 4 jours que j'ai pas chié, osti que ca va mal'', j'aurais de la misère a dire la phrase au complet tellement je trouverais ca drôle de lui lancer ''vas acheter de la bière, j'vas t'arranger ca a soir, j'ai l'outil''.

Hors ligne Jay.

  • Membre
  • Messages: 8855
  • Fifille Victimisante
La culture du viol
« Réponse #284 le: mars 05, 2014, 11:16:44 am »
Tout ça impliquerait que la seule raison pour laquelle on peut supposer une culture du viol, ce sont les blagues, ce qui n'est pas le cas.

Depuis le début de la conversation, je pense, des exemples sont apportés comme quoi ça dépasse les memes sur Internet ou les jokes grasses de colons, même si on revient tout le temps sur le point de l'humour.
J'avais une idée de signature géniale, mais je ne m'en rappelle plus.

Hors ligne Snookey

  • Membre
  • Messages: 8921
La culture du viol
« Réponse #285 le: mars 05, 2014, 11:18:27 am »
Tu vois moi je ne suis pas prêt a admettre que les jokes sont un genre d'élément déclencheur au message serieux condamnable. Les personnes qui font ce genre de message l'auraient fait d'une manière ou d'une autre, parce que le problème c'est eux, pas les jokes.

Il l'aurait fait en privé ou de manière purement anonyme oui, mais si les jokes banalisent le sujet ils peuvent se mettre à les faire avec un public de plus en plus gros, de manière moins anonyme et de plus en plus ouvert.

Oui on peut dire que le problème c'est eux et mettre les responsabilités individuelle juste sur ceux qui vont réellement trop loin en société ou accepter que le climat ambiant les favorises/défavorises ses comportements et les contrôler.

Sauf que la personne qui ferait ça en public suite aux jokes ici se ferait ramasser et pas juste un peu. Comme Mailloux. Or, s'il y avait une réelle culture du viol, son message serieux passerait comme dans du beurre...

Hors ligne Pontiak

  • Membre
  • Messages: 7998
La culture du viol
« Réponse #286 le: mars 05, 2014, 11:19:47 am »
des exemples sont apportés comme quoi ça dépasse les memes sur Internet ou les jokes grasses de colons,

Ou ca? Tu me dis que des gens sont sous une menace réelle de viol? C'est grave, c'est urgent, faut appeler la police.

Hors ligne Tam!

  • Membre
  • Messages: 15468
La culture du viol
« Réponse #287 le: mars 05, 2014, 11:19:57 am »
Tout ça impliquerait que la seule raison pour laquelle on peut supposer une culture du viol, ce sont les blagues, ce qui n'est pas le cas.

Depuis le début de la conversation, je pense, des exemples sont apportés comme quoi ça dépasse les memes sur Internet ou les jokes grasses de colons, même si on revient tout le temps sur le point de l'humour.

J'étais en train de chercher les mots pour dire ça et tu m'as devancer.

Je pense que de ramener ça strictement à la dimension humoristique, c'est un peu facile car tu n'as qu'à sortir la carte « on peut rire de tout » (ce dont je pense, mais pas n'importe comment) et la discussion se termine là.


Hors ligne Pontiak

  • Membre
  • Messages: 7998
La culture du viol
« Réponse #288 le: mars 05, 2014, 11:23:53 am »
Si vous croyez en une réelle menace de viol, ne venez surtout pas la montrer ici, vous devrez vous expliquer sur le pourquoi de votre inaction. Plus vous allez croire en cette menace, plus vous devrez vous expliquer.

Pourquoi vous n'appelez pas la police et vous vous contentez au pire, que de la censurer? Parce-que tout comme moi, vous ne prenez pas cette menace au sérieux. Feindre le sérieux d'un propos pour alimenter sa cause féministe, ce n'est pas tres honorable.
« Modifié: mars 05, 2014, 11:28:58 am par Pontiak »

Hors ligne Pontiak

  • Membre
  • Messages: 7998
La culture du viol
« Réponse #289 le: mars 05, 2014, 11:28:12 am »
Croyez vous a ce que vous dites? Évaluez vous vraiment la menace a ce point? Pourquoi vous ne faites rien?

Parce-que si c'est grave un ''cette fille mérite un donkey chose'' en commentaire sur internet, agissez selon. Moi je ne crois pas que c'est une réelle menace d'enculer de force cette fille et de lui donner un punch en arrière de la tête. Croire le contraire, je serais déjà au téléphone ou en route. Si vous me convainquez, j'vais le faire.

Hors ligne Tam!

  • Membre
  • Messages: 15468
La culture du viol
« Réponse #290 le: mars 05, 2014, 11:30:37 am »
Ce dont on parle Pontiak , c'est pas un fait divers X. Une situation précise.

Ce dont on parle c'est d'un discours qui s'immisce dans la société. Des commentaires PUBLIQUES qu'on peut lire, répéter, à saveur humoristique ou non. Des choses qu'on entendait pas avant, même sur Internet.  Des trucs que des filles qui ont été abusées peuvent lire et par exemple, et pourraient les décourager à porter plainte parce qu'elle constate que c'est rendu cool parler de violer du monde sur internet.

Tu es convaincu toi qu'à répétition, ce discours à zéro impact chez les jeunes gars et jeunes fille?. Je n'ai aucune idée de cet impact, mais je pense que d'y réfléchir est loin d'être ridicule et une perte de temps.
« Modifié: mars 05, 2014, 11:35:44 am par Tam! »

Hors ligne Le Jam

  • Membre
  • Messages: 9196
La culture du viol
« Réponse #291 le: mars 05, 2014, 11:31:51 am »
En fait dans ce sujet, ce qui se rapproche le plus de cette "culture du viol" c'est un peu "la culture de l'alcool chez les étudiants notemment". Dans ce cas précis il n'est pas faux qu'il y ait une culture de l'alcoolisation, chez les jeunes notamment et dans ce cas précis aussi je pense que l'humour et les blagues de mecs saoul participe effectivement à une banalisation de l'hyper alcoolisation en soirée par exemple.

Est-ce qu'il y a une culture de l'alcool chez les jeunes, j'ai envie de dire que oui, il y a une banalisation de la consommation de lalcool et de ses dangers et je suis à peu près certains que les jeunes d'aujourd'hui se saoulent plus que les jeunes d'il y a 50 ans. Est-ce qu'on pourrait mettre en parallèle la culture de l'alcool et cette culture du viol si elle existe vraiment ?

Hors ligne M. Bonheur

  • Membre
  • Messages: 13880
  • Robophobe
    • Meilleur avec du banjo
La culture du viol
« Réponse #292 le: mars 05, 2014, 11:32:33 am »
Ma première intervention sur le sujet était justement d'enlever le focus sur les blagues de mauvais goût et les menaces bidon pour essayer de se concentrer sur ce que ça veut dire dans les relations entre hommes et femmes et essayer de figurer s'il y a réellement une banalisation du viol dans la société et si cette banalisation est un phénomène en montée ou en descente.

Jusqu'à présent, personne ne m'a convaincu de quoi que ce soit.
Le message ci-haut est une boutade.

Hors ligne MadChuck

  • Membre
  • Messages: 25745
  • Ing. BBQ
La culture du viol
« Réponse #293 le: mars 05, 2014, 11:33:58 am »
Parce-que si c'est grave un ''cette fille mérite un donkey chose'' en commentaire sur internet, agissez selon. Moi je ne crois pas que c'est une réelle menace d'enculer de force cette fille et de lui donner un punch en arrière de la tête. Croire le contraire, je serais déjà au téléphone ou en route. Si vous me convainquez, j'vais le faire.

Tous comme pour le cas de l'université d'Ottawa, personne ne pense que c'était de réel menace (sur ce forum), du moins je suis assez convaincu. Et ce n'est pas ce qui est avancé, personne avance qu'on ai peur que des gens trouve les adresses IP du monde et vont les violer quand il ne sont pas d'accord avec sur Internet.

À mon avis (je peux me tromper), c'est qu'avec ce genre d'humour ultra présent, quand une fille accuse son ex-chum de viol ou dans une histoire de drogue du viol/état d'ébriété avancé, que ce ne soit plus considéré aussi grave par la société (et je pense un peu un agacement fasse au commentaires fait en générale au femme qui connaissent du succès et du pouvoir) ou qu'elle se gêne plus de le faire.
 
« Modifié: mars 05, 2014, 11:43:53 am par MadChuck »

Hors ligne M. Bonheur

  • Membre
  • Messages: 13880
  • Robophobe
    • Meilleur avec du banjo
La culture du viol
« Réponse #294 le: mars 05, 2014, 11:34:53 am »
Des commentaires PUBLIQUES qu'on peut lire, répéter, à saveur humoristique ou non. Des choses qu'on entendait pas avant, même sur Internet.  Des trucs que des filles qui ont été abusées peuvent lire et par exemple, et pourraient les décourager à porter plainte parce qu'elle constate que c'est rendu cool parler de violer du monde sur internet.

Est-ce qu'une telle prémisse à été démontrée? Basée sur quoi?
Le message ci-haut est une boutade.

Hors ligne Jay.

  • Membre
  • Messages: 8855
  • Fifille Victimisante
La culture du viol
« Réponse #295 le: mars 05, 2014, 11:36:47 am »
des exemples sont apportés comme quoi ça dépasse les memes sur Internet ou les jokes grasses de colons,

Ou ca? Tu me dis que des gens sont sous une menace réelle de viol? C'est grave, c'est urgent, faut appeler la police.

Je sais que tu niaises au moins en partie, mais c'est pas nécessairement des menaces "réelles de vrai de vrai viol". Tu as l'air d'accrocher beaucoup sur le fait qu'on parlerait de menaces "réelles"C'est aussi des universités qui camouflent des cas d'agressions sexuelles, des filles qui vont se faire harceler à se faire traiter de menteuses et de "tu l'as cherché" quand elles dénoncent une agression, des publicités qui montrent des mannequins dans une pose léchée où on dirait qu'elle est en train de se faire forcer à avoir une relation sexuelle, etc. Le concept de culture du viol ne signifie pas que toutes les femmes sont menacées de viol par tous les hommes.
J'avais une idée de signature géniale, mais je ne m'en rappelle plus.

Hors ligne Tam!

  • Membre
  • Messages: 15468
La culture du viol
« Réponse #296 le: mars 05, 2014, 11:40:20 am »
Des commentaires PUBLIQUES qu'on peut lire, répéter, à saveur humoristique ou non. Des choses qu'on entendait pas avant, même sur Internet.  Des trucs que des filles qui ont été abusées peuvent lire et par exemple, et pourraient les décourager à porter plainte parce qu'elle constate que c'est rendu cool parler de violer du monde sur internet.

Est-ce qu'une telle prémisse à été démontrée? Basée sur quoi?

Je pense que dans toute cette discussion, personne ne peut prétendre de détenir la vérité en apportant des chiffres ou des preuves.

Sinon la discussion serait terminée depuis longtemps.

Je ne fais que me mettre dans la peau d'une fille abusée qui constate que c'est cool de rire du viol.. C'est pas mal tout ce que je peux faire.

« Modifié: mars 05, 2014, 11:43:37 am par Tam! »

Hors ligne megalomarc

  • Membre
  • Messages: 5360
La culture du viol
« Réponse #297 le: mars 05, 2014, 11:51:00 am »
C'est bien beau s'abreuver l'esprit avec les études féministes, mais faut aussi être ouverte à autre chose.  L'être humain est infiniment trop complexe pour en être réduit à se faire analyser que sous la lorgnette du féminisme.

Effectivement c'est très limité. L'argument d'autorité en se basant que sur des études féministes est très faible à mon avis.

Hors ligne Jay.

  • Membre
  • Messages: 8855
  • Fifille Victimisante
La culture du viol
« Réponse #298 le: mars 05, 2014, 11:52:03 am »
Je pense qu'avec des cas comme la jeune Rehtaeh Parson et quelques autres dont j'ai oublié le nom mais dont il était question dans un reportage sur lequel je suis tombé par hasard il y a quelques mois, on peut voir que quand c'est sorti qu'elles avaient été agressées sexuellement, la réaction du monde autour était assez frappante.

Se faire harceler par les collègues de classe, voir des groupes Facebook être créés contre toi, avoir du monde de la communauté sur ton dos pour te montrer à quel point tu es menteuses, que ces gars-là sont mignons et qu'ils n'ont pas besoin de forcer personne, qu'elles avaient juste à ne pas boire et se mettre en position de faiblesse, etc.

et ici je fais un lien avec le commentaire de Jam sur la '' culture de l'alcool'' chez les jeunes. On peut en sortir des exemples de filles qui se font dire que c'est de leur faute si elles se sont fait violer parce qu'elles étaient soules.

Tous ces blâmes sur les victimes peuvent avoir un effet à savoir si une fille dénoncera une agression ou pas.
J'avais une idée de signature géniale, mais je ne m'en rappelle plus.

Hors ligne Berslak

  • Membre
  • Messages: 5156
  • Un texte.
La culture du viol
« Réponse #299 le: mars 05, 2014, 11:52:40 am »
Et puis, forcer de partout a immobiliser l'autre, c'pas m'intéresse pas. Trop d'ouvrage.

Team Pontiak.

J'ai toujours trouvé étrange que les violeurs arrivaient à rester bandé devant une personne qui braille et qui se débat.

Je dois être trop gentil et empathique pour comprendre les violeurs j'imagine.
Yeah! Une signature!