Auteur Sujet: Trouvez-moi une job  (Lu 16301 fois)

Hors ligne cantabile

  • Membre
  • Messages: 8981
  • Membre fondateur du boys club et douchebag
Trouvez-moi une job
« Réponse #200 le: juin 23, 2018, 06:49:01 am »
Autre affaire, des bonnes orthophonistes ( je suppose que tu dois un peu l’être) c’est utile, nécessaire et important. Je pense que le besoin est pas mal plus grand dans ce domaine que dans celui de la pharmacie.
Les gens....

Hors ligne dalporto

  • Membre
  • Messages: 9990
  • Admin capo di tutti i capi
Trouvez-moi une job
« Réponse #201 le: juin 23, 2018, 08:09:04 am »
Travailler la fin de semaine sait mon raive.

Hors ligne Lisa

  • Membre
  • Messages: 11078
  • Jeannette officielle du forum
Trouvez-moi une job
« Réponse #202 le: juin 23, 2018, 10:13:23 am »
Jay: Étonnamment, je me mets à m'ennuyer de ma job de retail, je rêve parfois d'aller faire des shifts au boxing day à conseiller des gens sur leur manteau, sac à dos ou lunettes (héhé). J'aime résoudre des problèmes, j'aime être dans le service client, offrir une expérience personnalisée.

Je pense que je serais super bonne pour gérer une petite boutique, mais j'ai juste aucun plan d'affaires et de vision de ce que je vendrais :P
"It's amazing how I can feel sorry for you and hate you at the same time. I'm sure there's a German word for it." - Lisa

Hors ligne Lisa

  • Membre
  • Messages: 11078
  • Jeannette officielle du forum
Trouvez-moi une job
« Réponse #203 le: juin 23, 2018, 10:15:58 am »
Mais oui, j'ai pensé aussi à doula/sage-femme aussi.

J'aime bien le domaine du care, mais je n'y suis pas mariée. J'aime surtout aider à résoudre des problèmes. Je me demande si d'aller en administration dans le domaine de la santé pourrait être intéressant (parce que pour administrer dans le domaine scolaire, on demande souvent un brevet d'enseignement, va savoir pourquoi).
"It's amazing how I can feel sorry for you and hate you at the same time. I'm sure there's a German word for it." - Lisa

Hors ligne Lisa

  • Membre
  • Messages: 11078
  • Jeannette officielle du forum
Trouvez-moi une job
« Réponse #204 le: juin 23, 2018, 10:17:01 am »
cantabile: as-tu choisi ta profession parce que les gens t'ont dit qu'il manquait de profs d'histoire et que même si tu voulais être cordonnier, il fallait penser que tu allais aider plus de gens en étant prof d'histoire? Pour moi, c'est juste une belle façon d'être malheureux dans sa job.
"It's amazing how I can feel sorry for you and hate you at the same time. I'm sure there's a German word for it." - Lisa

Hors ligne sharl

  • Membre
  • Messages: 6087
Trouvez-moi une job
« Réponse #205 le: juin 23, 2018, 11:11:00 am »
Tu devrais peut-être inclure davantage de jeux dans ta pratique et le volet la rendrait moins aride. Ce matin, très tôt, j'entendais justement à la radio une orthophoniste qui semble se spécialiser sur cette question et en faire la promotion. Elle venait d'évaluer plein de jeux et tient un site sur ça. Malheureusement, je n'ai pas réussi à retracer les coordonnées.

Canta l'a toujours joué fessier et sait très bien qu'il n'arriverait jamais à trouver un cocon comme celui qu'il a si jamais il avait l'audace d'en sortir,,,






Hors ligne cantabile

  • Membre
  • Messages: 8981
  • Membre fondateur du boys club et douchebag
Trouvez-moi une job
« Réponse #206 le: juin 24, 2018, 16:54:57 pm »
(parce que pour administrer dans le domaine scolaire, on demande souvent un brevet d'enseignement, va savoir pourquoi).
Ben oui hein pourquoi on voudrait qu'une personne qui administre dans le système d'éducation soit un peu au courant de la réalité de ce que c'est que d'être en classe dans le système scolaire en question.
Les gens....

Hors ligne cantabile

  • Membre
  • Messages: 8981
  • Membre fondateur du boys club et douchebag
Trouvez-moi une job
« Réponse #207 le: juin 24, 2018, 16:59:46 pm »
Canta l'a toujours joué fessier et sait très bien qu'il n'arriverait jamais à trouver un cocon comme celui qu'il a si jamais il avait l'audace d'en sortir,,,

Y'a quelque chose qui va te surprendre Sharl: J'aime ma job. Oui c'est un métier de fous, oui les conditions ne sont pas toujours celles que je voudrais qu'elles soient, mais sinon j'aime ma job. J'aime sentir que je fais une différence (aussi minime soit-elle), j'aime devoir continuer à  apprendre malgré mes 15 années d'expérience pis oui gagner 83000-85000 $ par année (en faisant un peu de suppléance) en ayant 10 semaines de vacance j'aime ça aussi. Je ne vois pas pourquoi je quitterais une profession que j'apprécie pour aller voir ailleurs si mon bonheur ultime s'y trouve.
Les gens....

Hors ligne cantabile

  • Membre
  • Messages: 8981
  • Membre fondateur du boys club et douchebag
Trouvez-moi une job
« Réponse #208 le: juin 24, 2018, 17:04:40 pm »
cantabile: as-tu choisi ta profession parce que les gens t'ont dit qu'il manquait de profs d'histoire et que même si tu voulais être cordonnier, il fallait penser que tu allais aider plus de gens en étant prof d'histoire? Pour moi, c'est juste une belle façon d'être malheureux dans sa job.
Lisa, je n'ai jamais trop trop choisi ma job. On dirait un peu que les hasards de la vie et mes choix m'ont guidé vers ce métier et, ma foi, j'aurais pu tomber plus mal je pense. Plus jeune je voulais faire un truc relié à la santé, mais la réalité c'est que j'étais moyen en maths disons que ça a un peu fucké mes perspectives, mais que j'ai jamais eu l'impression d'être totalement passé à côté de mon rêve, j'aime ma situation actuelle.

Je pense que Tu dois avoir une très sérieuse discussion avec ton chum (C,est fort probablement déjà fait) parce que tes décisions auront un impact sur lui, que ce soit au point de vue monétaire et/ou au point de vue logistique. Sinon aller consulter un orienteur c'est pas une mauvaise idée je pense.
Les gens....

Hors ligne Lisa

  • Membre
  • Messages: 11078
  • Jeannette officielle du forum
Trouvez-moi une job
« Réponse #209 le: juin 25, 2018, 15:13:57 pm »
(parce que pour administrer dans le domaine scolaire, on demande souvent un brevet d'enseignement, va savoir pourquoi).
Ben oui hein pourquoi on voudrait qu'une personne qui administre dans le système d'éducation soit un peu au courant de la réalité de ce que c'est que d'être en classe dans le système scolaire en question.

En quoi un directeur d'école à besoin de quatre ans de bac d'enseignement, tu ne me convaincra jamais.
"It's amazing how I can feel sorry for you and hate you at the same time. I'm sure there's a German word for it." - Lisa

Hors ligne cantabile

  • Membre
  • Messages: 8981
  • Membre fondateur du boys club et douchebag
Trouvez-moi une job
« Réponse #210 le: juin 25, 2018, 16:32:42 pm »
Un directeur d'école qui n'a jamais enseigné ? Tu ne me convaincra jamais.
Les gens....

Hors ligne Lisa

  • Membre
  • Messages: 11078
  • Jeannette officielle du forum
Trouvez-moi une job
« Réponse #211 le: juin 25, 2018, 20:41:41 pm »
Un prof d'éducation physique qui a une petite formation de gestionnaire est plus qualifié qu'un professionnel qui aurait une petite formation de gestionnaire, pour gérer les profs, les PI, les élèves EHDAA, etc?.

We agree to disagree.
"It's amazing how I can feel sorry for you and hate you at the same time. I'm sure there's a German word for it." - Lisa

Hors ligne Cinéphile

  • Membre
  • Messages: 7149
Trouvez-moi une job
« Réponse #212 le: juin 25, 2018, 22:10:22 pm »
Pharmacie. Best deal ever.

Vrai, mais ma soeur est pharmacienne, ce serait un peu lui voler son thunder, je pense?

Some questions...

Pour commencer, est-ce que c'est une réponse sérieuse ça? Parce que ça ne devrait pas être un frein, franchement.

Sinon, tu peux te partir un projet tranquillement en sideline (études, plan d'affaires de boutique) et continuer à faire ce que tu fais pendant que ça lève.

Aussi tu dis "elle a touché un point sensible". Mais y a point sensible et point sensible. Vas-tu réellement être plus heureuse ailleurs? Tout le monde ici peut te sortir 2-3 insatisfactions sur sa job. Ça devrait faire partie de ta réflexion, je crois. Par exemple, si pharmacienne te tente, parles-en à ta sœur et si elle va peut-être t'en sortir aussi des turn off.

Quoi que tu fasses, demande-toi si tu vas être plus heureuse ou moins malheureuse? Parce qu'il y a une criss de différence entre les deux.
Some would compare Elvis to God. I'll admit he's good, but he's no Elvis.

Hors ligne Cinéphile

  • Membre
  • Messages: 7149
Trouvez-moi une job
« Réponse #213 le: juin 25, 2018, 22:18:01 pm »
(Pharmacienne) Ça implique aussi de retourner faire 10 cours de préalables en science. :/

j'ai pensé aussi à doula/sage-femme aussi.

...ce qui implique de retourner faire 20 cours de préalables en science. :-p
Some would compare Elvis to God. I'll admit he's good, but he's no Elvis.

Hors ligne Lisa

  • Membre
  • Messages: 11078
  • Jeannette officielle du forum
Trouvez-moi une job
« Réponse #214 le: juin 25, 2018, 22:49:30 pm »
plus genre 4-5 mais oui, ca reste des préalables.

Ca date pas d'hier que je suis insatisfaite (voir le post à l'origine de ce sujet), je sais bien que si je change ça va se faire sur plusieurs années.

Je suis juste triste de pas être comme certains qui ont la certitude de savoir où ils vont dans la vie.

Et oui, éventuellement ce sera un orienteur.
"It's amazing how I can feel sorry for you and hate you at the same time. I'm sure there's a German word for it." - Lisa

Hors ligne Cinéphile

  • Membre
  • Messages: 7149
Trouvez-moi une job
« Réponse #215 le: juin 25, 2018, 23:01:52 pm »
plus genre 4-5 mais oui, ca reste des préalables.

Dans le sens que ça prend moins d'études pour mettre des enfants au monde que pour prescrire des pilules?  :smiley22:

(être toi je répondrais pas à ça, des plans que je crisse mon ordi par la fenêtre)

Ca date pas d'hier que je suis insatisfaite (voir le post à l'origine de ce sujet)

Ok ouin...

Je suis juste triste de pas être comme certains qui ont la certitude de savoir où ils vont dans la vie.

:-(
« Modifié: juin 25, 2018, 23:04:43 pm par Cinéphile »
Some would compare Elvis to God. I'll admit he's good, but he's no Elvis.

Hors ligne Jay.

  • Membre
  • Messages: 8791
  • Fifille Victimisante
Trouvez-moi une job
« Réponse #216 le: juin 26, 2018, 10:16:36 am »
Y'a pas de quoi lancer son ordi par la fenêtre, mettre un enfant au monde quand tout va bien, c'est pas sorcier (haha joke de sorcière, je me trouve drôle). Je crois que 4 ans d'université c'est bien correct pour être sage-femme.J'aime mieux que la personne qui passe ses journées à vérifier des contre-indications, si des prescriptions entre en interactions, vérifier derrière les médecins, des patients aux facteurs de co-morbidités multiples, etc et qui fait de plus en plus office de médecin de famille passe plus de temps sur les bancs d'école :P

Ce que je retiens de tes questionnements Lisa c'est que tu es une touche à tout, je vois difficilement comment tu pourrais être 100% comblée. Surtout que, peut-être que je me trompe, mais la reconnaissance du travail fait, particulièrement au niveau monétaire,semble avoir un poids non-négligeable dans tes réflexions.

Et on sait que les domaines du care sont durs à ce niveau.
Ceux du service à la clientèle aussi haha.
Chaque milieu aura ses avantages et désavantages. La flexibilité de la pharmacienne signifie aussi pour moi travailler des soirs, fins de semaines et jours fériés. Et avoir des clients difficiles. Ca serait pas loin du dealbreaker pour moi. Pour d'autres non. Encore là, pour pharmacie ce le serait, pour médecine ou sage-femme, ça serait plus acceptable, mais il y aurait d'autres irritants à évaluer.

C'est pas facile comme réflexions et choix.
Ceux qui savent dur comme fer où ils veulent aller et ce qu'ils veulent dans la vie, je les trouve un peu étranges ;)
« Modifié: juin 26, 2018, 10:25:25 am par Jay. »
J'avais une idée de signature géniale, mais je ne m'en rappelle plus.

Hors ligne Simone

  • Membre
  • Messages: 6679
    • Presque végé !
Trouvez-moi une job
« Réponse #217 le: juin 26, 2018, 10:44:10 am »
Je suis peut-être trop rationnelle, mais je pense que dès que j'ai constaté que l'enseignement, ce n'était pas fait pour moi (ce à quoi je me destinais depuis le début de mes études collégiales après tout), j'ai décidé que j'avais surtout besoin d'être "presque" comblée par mon travail, et que je ne devais pas viser le parfaitement à ma place (je ne suis même pas sûre si ça existe!). Le fameux triangle là, qui dit que y'a trois facteurs à considérer dans une job (les tâches, les conditions de travail et le milieu/l'équipe), et que si tu scores très fort dans deux sur trois, tu peux vivre avec un peu de "meh" dans le troisième facteur... Je pense que j'adhère totalement à ça.

Évidemment, c'est dur d'accoter les conditions de travail du gouvernement fédéral, mais c'était à mon avis TRÈS difficile d'avoir un milieu de travail aussi parfait au niveau des collègues, de l'environnement et tout que ce que j'avais chez Logient, donc le choix de changer vers DEC a essentiellement été motivé par le fait que je n'avais plus aucune satisfaction par rapport à mes tâches... et j'ai eu une agréable surprise pour le milieu de travail, qui est bien moins beige que ce que je pensais - c'est même plutôt vert dans nos nouveaux bureaux - , et une équipe de travail vraiment top. Donc là, je suis dans le presque comblée, ce qui est bien, malgré des dossiers vraiment poches parfois (genre, un plan de communication pour appuyer le dépôt au parlement du Plan ministériel sur les priorités et les résultats attendus, je ne sais pas si c'est possible d'être plus convenu et formaté, ouach ouach), mais plein d'autres qui sont très très stimulants aussi.

Bref: peut-être que Jay a raison, des fois, changer de milieu, ça peut faire des miracles!

Pour le reste, c'est très personnel, mais je sais que moi, après avoir fait un bac, une maîtrise et ayant sept ans d'expérience professionnelle et maintenant la permanence dans un domaine où il est très dur d'atteindre la stabilité vu la compétition féroce à Montréal... Je ne changerais pas de profession, encore moins si ça implique un retour aux études. Même si je ne suis pas si vieille, je trouve que j'ai eu mes enfants "tard" (je vais avoir 34 ans à la naissance d'Iphigénie, y'a rien là, mais en même temps, c'est comme les lendemains de veille, c'est vraiment pas pareil qu'à 20 ans niveau énergie et capacité de récupérer :P ), alors je choisis de bâtir sur ce que j'ai déjà dans ma vie professionnelle et de changer/améliorer ce que je peux pour pouvoir leur consacrer le reste de mon temps et de mes énergies pendant qu'ils en demandent beaucoup. Mais je sais que je suis bien plus casanière et bien dans la routine que toi, et que tu es bien en carburant avec beaucoup de projets, donc clairement, ce n'est peut-être pas du tout la meilleure solution pour toi. ;)

Ausi, dans un autre ordre d'idées, sans faire les cours pour devenir sage-femme qui nécessitent peut-être de longues études, tu pourrais sans doute faire la formation pour être accompagnante à la naissance et faire des formations ponctuellement pour bonifier le tout. Je suis absolument certaine qu'il y a un marché pour les doulas rationnelles qui appuient leur démarche avec des données probantes! (En tout cas, moi, j'avais trouvé ça difficile de me trouver une accompagnante pas trop space!!).

« Modifié: juin 26, 2018, 10:46:12 am par Simone »
C'est exactement ça qu'est la littérature: d'habiles mensonges qui, secrètement, disent la vérité. - Simone de Beauvoir

Hors ligne Jay.

  • Membre
  • Messages: 8791
  • Fifille Victimisante
Trouvez-moi une job
« Réponse #218 le: juin 26, 2018, 14:57:22 pm »
Haha j'aimerais voir le marketing de cette offre de services.
Et je me demande aussi quand tu te bases sur les données probantes, tu fais quoi quand une cliente fait part d'un refus catégorique de vacciner son enfant, par exemple.
Maudit que j'aurais de la misère.

Et oui en tout cas pour moi changer de milieu a été super bénéfique. J'ai le même côté rationnel que Simone, j'ai fait un choix rationnel en changeant d'emploi et à date c'est très payant. Je gagne beaucoup en équilibre travail-famille, en conditions de travail et la job est surprenamment beaucoup plus intéressante que je croyais. J'ai été assignée au domaine de la construction et alors que j'y allais de reculon, finalement je vois un gros paquet de recherche et d'innovations qui se font sur l'adaptation aux changements climatiques. Alors je retrouve le côté "participer au greater good" que j'aimais dans la santé en plus de m'enligner avec des valeurs que j'ai depuis longtemps, plus fortement depuis quelques temps et la fascination de travailler avec des gros cerveaux.

Regrette pas mon move pentoute.

Un oeu de misère encore avec l'énorme structure qui entre en jeu à la moindre communication (genre devoir écrire un couriel à une centrale qui réparti des demandes et avoir le gars de IT qui travaille au bout du corridor qui t'appelle au lieu de juste aller cogner à sa porte), mais on s'habitue.

Je ne connais pas beaucoup l'orthophonie, mais je peux pas croire qu'il n'y a pas des trucs créatifs à développer avec ça.
Je ne suis vraiment pas dans un milieu classique de bibliothécaire.

Ou faire des services privés à combiner avec doula, mettons. Mais doula ça prend une dispo 24/7 non? Ca doit être dur à combiner avec quoi que ce soit.
J'avais une idée de signature géniale, mais je ne m'en rappelle plus.

Hors ligne Simone

  • Membre
  • Messages: 6679
    • Presque végé !
Trouvez-moi une job
« Réponse #219 le: juin 26, 2018, 15:06:25 pm »
Haha j'aimerais voir le marketing de cette offre de services.
Et je me demande aussi quand tu te bases sur les données probantes, tu fais quoi quand une cliente fait part d'un refus catégorique de vacciner son enfant, par exemple.
Maudit que j'aurais de la misère.

Et oui en tout cas pour moi changer de milieu a été super bénéfique. J'ai le même côté rationnel que Simone, j'ai fait un choix rationnel en changeant d'emploi et à date c'est très payant. Je gagne beaucoup en équilibre travail-famille, en conditions de travail et la job est surprenamment beaucoup plus intéressante que je croyais. J'ai été assignée au domaine de la construction et alors que j'y allais de reculon, finalement je vois un gros paquet de recherche et d'innovations qui se font sur l'adaptation aux changements climatiques. Alors je retrouve le côté "participer au greater good" que j'aimais dans la santé en plus de m'enligner avec des valeurs que j'ai depuis longtemps, plus fortement depuis quelques temps et la fascination de travailler avec des gros cerveaux.

Regrette pas mon move pentoute.

Un oeu de misère encore avec l'énorme structure qui entre en jeu à la moindre communication (genre devoir écrire un couriel à une centrale qui réparti des demandes et avoir le gars de IT qui travaille au bout du corridor qui t'appelle au lieu de juste aller cogner à sa porte), mais on s'habitue.

Je ne connais pas beaucoup l'orthophonie, mais je peux pas croire qu'il n'y a pas des trucs créatifs à développer avec ça.
Je ne suis vraiment pas dans un milieu classique de bibliothécaire.

Ou faire des services privés à combiner avec doula, mettons. Mais doula ça prend une dispo 24/7 non? Ca doit être dur à combiner avec quoi que ce soit.

Ça prend une dispo 24/7, mais elle peut choisir de suivre un petit nombre de femmes, pour avoir la chance de s'épanouir dans cette sphère sans y consacrer toute sa vie (mettons).

Mais c'est sûr que ça reste quelque chose qui "surgit" un peu sans prévenir, c'est dur de planifier autour.
C'est exactement ça qu'est la littérature: d'habiles mensonges qui, secrètement, disent la vérité. - Simone de Beauvoir

Hors ligne Lisa

  • Membre
  • Messages: 11078
  • Jeannette officielle du forum
Trouvez-moi une job
« Réponse #220 le: juin 26, 2018, 16:49:55 pm »
Ce que je retiens de tes questionnements Lisa c'est que tu es une touche à tout, je vois difficilement comment tu pourrais être 100% comblée.
Exact. En fait, j'aimerais aussi parallèlement mener des démarches pour me faire évaluer au niveau de la douance/haut potentiel. J'ai assisté à une conférence d'une neuropsy qui m'a beaucoup trop rejoint sur un plan personnel (alors que j'y allais pour savoir comment interagir avec les enfants HPI. De ce qu'elle semblait dire, c'est très commun des adultes HPI qui ont de la difficulté à se trouver un emploi, et c'est commun pour cette population de se "tanner" vite d'une affaire. Je me dis que ça pourrait aider avec les morceaux du casse-tête.
Surtout que, peut-être que je me trompe, mais la reconnaissance du travail fait, particulièrement au niveau monétaire,semble avoir un poids non-négligeable dans tes réflexions.Et on sait que les domaines du care sont durs à ce niveau.
Ceux du service à la clientèle aussi haha.
Effectivement, j'aimerais quitter mon emploi pour un qui sera comparable ou même plus avantageux au niveaux des conditions. Et c'est sur que j'ai des conditions appréciables, mais le salaire est pas à tout casser non plus, pour le travail/les exigences professionnelles/etc. J'ai l'impression que la profession est sous-valorisée, comparée au métier d'enseignant ou de psychologue, mettons.

Chaque milieu aura ses avantages et désavantages. La flexibilité de la pharmacienne signifie aussi pour moi travailler des soirs, fins de semaines et jours fériés. Et avoir des clients difficiles. Ca serait pas loin du dealbreaker pour moi. Pour d'autres non. Encore là, pour pharmacie ce le serait, pour médecine ou sage-femme, ça serait plus acceptable, mais il y aurait d'autres irritants à évaluer.
Exact. J'ai l'avantage de la proximité de la maison, des horaires agréables, etc. Bon, j'ai les clients difficiles, mais tu as raison, il y aura des irritants dans tous les emplois. Je ne veux pas spécifiquement devenir pharmacienne, je pense que j'envie le rythme de travail seulement (et peut-être parce que je suis dans le contraire, mais qu'au final je me tannerais aussi)
"It's amazing how I can feel sorry for you and hate you at the same time. I'm sure there's a German word for it." - Lisa

Hors ligne Lisa

  • Membre
  • Messages: 11078
  • Jeannette officielle du forum
Trouvez-moi une job
« Réponse #221 le: juin 26, 2018, 19:14:30 pm »
Je suis peut-être trop rationnelle, mais je pense que dès que j'ai constaté que l'enseignement, ce n'était pas fait pour moi (ce à quoi je me destinais depuis le début de mes études collégiales après tout), j'ai décidé que j'avais surtout besoin d'être "presque" comblée par mon travail, et que je ne devais pas viser le parfaitement à ma place (je ne suis même pas sûre si ça existe!). Le fameux triangle là, qui dit que y'a trois facteurs à considérer dans une job (les tâches, les conditions de travail et le milieu/l'équipe), et que si tu scores très fort dans deux sur trois, tu peux vivre avec un peu de "meh" dans le troisième facteur... Je pense que j'adhère totalement à ça.

Je ne connaissais pas ce fameux triangle, mais c'est pas bête.
Bref: peut-être que Jay a raison, des fois, changer de milieu, ça peut faire des miracles!
J'ai toujours pensé travailler dans le milieu scolaire et au public car j'y crois, mais je me questionne effectivement si je ne finirai pas par faire du privé, ou même créer une clinique. J'aimerais l'aspect de gestion des ressources humaines et peut-être que ça m'apporterait le défi que je cherche.
Pour le reste, c'est très personnel, mais je sais que moi, après avoir fait un bac, une maîtrise et ayant sept ans d'expérience professionnelle et maintenant la permanence dans un domaine où il est très dur d'atteindre la stabilité vu la compétition féroce à Montréal... Je ne changerais pas de profession, encore moins si ça implique un retour aux études. Même si je ne suis pas si vieille, je trouve que j'ai eu mes enfants "tard" (je vais avoir 34 ans à la naissance d'Iphigénie, y'a rien là, mais en même temps, c'est comme les lendemains de veille, c'est vraiment pas pareil qu'à 20 ans niveau énergie et capacité de récupérer :P ), alors je choisis de bâtir sur ce que j'ai déjà dans ma vie professionnelle et de changer/améliorer ce que je peux pour pouvoir leur consacrer le reste de mon temps et de mes énergies pendant qu'ils en demandent beaucoup. Mais je sais que je suis bien plus casanière et bien dans la routine que toi, et que tu es bien en carburant avec beaucoup de projets, donc clairement, ce n'est peut-être pas du tout la meilleure solution pour toi. ;)
Oui, je n'ai pas terminé mon certificat en gestino de projets un peu à cause du temps mais surtout que les cours qui me restaient sont pas hyper-intéressants. Mais j'aime beaucoup suivre des cours en tout genre. Retourner à temps plein, je sais pas, pas pour l'instant c'est sur, peut-être un jour, mais c'est trop demandant en temps et en argent, surtout avec le type d'horaire à dalp.

Ausi, dans un autre ordre d'idées, sans faire les cours pour devenir sage-femme qui nécessitent peut-être de longues études, tu pourrais sans doute faire la formation pour être accompagnante à la naissance et faire des formations ponctuellement pour bonifier le tout. Je suis absolument certaine qu'il y a un marché pour les doulas rationnelles qui appuient leur démarche avec des données probantes! (En tout cas, moi, j'avais trouvé ça difficile de me trouver une accompagnante pas trop space!!).
C'est vrai. Ou de marraine d'allaitement. C'est à voir!
"It's amazing how I can feel sorry for you and hate you at the same time. I'm sure there's a German word for it." - Lisa

Hors ligne Lisa

  • Membre
  • Messages: 11078
  • Jeannette officielle du forum
Trouvez-moi une job
« Réponse #222 le: juin 26, 2018, 19:15:41 pm »
Comment vous avez fait pour trouver ces emplois-là, qui étaient un peu champ gauche par rapport à ce que vous faisiez?

On est venu vous chercher? Vous regardez constamment les sites d'emploi? Linkedin (lol) ?
"It's amazing how I can feel sorry for you and hate you at the same time. I'm sure there's a German word for it." - Lisa

Hors ligne Cinéphile

  • Membre
  • Messages: 7149
Trouvez-moi une job
« Réponse #223 le: juin 26, 2018, 19:47:57 pm »
moi, j'avais trouvé ça difficile de me trouver une accompagnante pas trop space!!

Simone, je t'aime.
« Modifié: juin 26, 2018, 19:53:00 pm par Cinéphile »
Some would compare Elvis to God. I'll admit he's good, but he's no Elvis.

Hors ligne Simone

  • Membre
  • Messages: 6679
    • Presque végé !
Trouvez-moi une job
« Réponse #224 le: juin 26, 2018, 19:53:40 pm »
Ausi, dans un autre ordre d'idées, sans faire les cours pour devenir sage-femme qui nécessitent peut-être de longues études, tu pourrais sans doute faire la formation pour être accompagnante à la naissance et faire des formations ponctuellement pour bonifier le tout. Je suis absolument certaine qu'il y a un marché pour les doulas rationnelles qui appuient leur démarche avec des données probantes! (En tout cas, moi, j'avais trouvé ça difficile de me trouver une accompagnante pas trop space!!).
C'est vrai. Ou de marraine d'allaitement. C'est à voir!

Ou la formation d'IBCLC!! Ça pourrait être juste assez de défis, sans refaire un baccalauréat. Par contre, niveau salaire, c'est pas fantastique :(
C'est exactement ça qu'est la littérature: d'habiles mensonges qui, secrètement, disent la vérité. - Simone de Beauvoir

Hors ligne Cinéphile

  • Membre
  • Messages: 7149
Trouvez-moi une job
« Réponse #225 le: juin 26, 2018, 20:00:54 pm »
Y'a pas de quoi lancer son ordi par la fenêtre, mettre un enfant au monde quand tout va bien, c'est pas sorcier (haha joke de sorcière, je me trouve drôle). Je crois que 4 ans d'université c'est bien correct pour être sage-femme. J'aime mieux que la personne qui passe ses journées à vérifier des contre-indications, si des prescriptions entre en interactions, vérifier derrière les médecins, des patients aux facteurs de co-morbidités multiples, etc et qui fait de plus en plus office de médecin de famille passe plus de temps sur les bancs d'école :P

Expliquer la différence entre deux bouteilles de sirop pour la toux, c'est pas sorcier non plus.

On s'entend quand même que dans un cas extrême, un manque de connaissances ou une gaffe majeure peut causer la mort.

Ceci dit, si tu me dis que c'est quatre ans d'études universitaires, moi ça me va.
Some would compare Elvis to God. I'll admit he's good, but he's no Elvis.

Hors ligne Simone

  • Membre
  • Messages: 6679
    • Presque végé !
Trouvez-moi une job
« Réponse #226 le: juin 26, 2018, 20:06:45 pm »
Comment vous avez fait pour trouver ces emplois-là, qui étaient un peu champ gauche par rapport à ce que vous faisiez?

On est venu vous chercher? Vous regardez constamment les sites d'emploi? Linkedin (lol) ?

Ouin, moi je suis juste chanceuse, je pense, c'est un collègue chez Logient qui parlait constamment de moi à sa mère, parce qu'il était bien impressionné par la combinaison de mes compétences en rédaction et en vulgarisation de contenu technique et mon amour pour les processus bureaucratiques excessivement normés (lire: les appels d'offres)... et sa mère était directrice des communications à Justice Canada. Elle m'a souvent offert des contrats, mais comme les embauches étaient gelées du temps des conservateurs, elle pouvait juste m'offrir des 90 jours, alors ça faisait pas bien bien de sens de quitter un emploi pour ça.

Finalement, juste comme elle partait à la retraite, ils ont lancé un concours pour le Bureau de la collectivité des communications, alors elle m'a talonné pour que j'applique et elle m'a coachée pour les entrevues. J'avais zéro envie d'appliquer au début, parce que j'étais enceinte de 39 semaines quand ils ont publié le concours (et Béré venait d'être hospitalisée quand j'ai fait mon entrevue, t'sais quand t'es en forme!!), alors une chance qu'elle était là parce que ça n'aurait pas donné grand chose! Surtout qu'ils ont fait le concours ridiculement difficile (on est quatre candidats à s'être qualifiés à Montréal, dont deux qui sont à DEC présentement... sur des centaines d'applications).

Bref, un coup de dés, et apparence que j'ai fait un excellent examen et que j'étais très divertissante en entrevue (c'est ma directrice qui dit ça).
C'est exactement ça qu'est la littérature: d'habiles mensonges qui, secrètement, disent la vérité. - Simone de Beauvoir

Hors ligne Simone

  • Membre
  • Messages: 6679
    • Presque végé !
Trouvez-moi une job
« Réponse #227 le: juin 26, 2018, 20:13:56 pm »
moi, j'avais trouvé ça difficile de me trouver une accompagnante pas trop space!!

Simone, je t'aime.

Merci. Moi aussi je t'aime, Ciné.  :smiley27:

Note cependant que je surnomme mon accompagnante "Monique la magicienne" et que je suis convaincue qu'elle fait de la sorcellerie parce que je ne comprends aucunement ce qu'elle fait quand elle me touche (l'ostéopathie, c'est vraiment weird) et qu'elle m'a évité une césarienne en massant mon foie et en murmurant à Bérénice qu'il fallait se tourner pour voir la lumière (OMG, tellement weird).

Mais malgré toutes les interventions bizarres qu'elle fait sur moi et le malaise et l'incompréhension que je ressens quand elle les fait, elle m'a donné des cours prénataux super bien documentés et informatifs, et... ce qu'elle fait marche en maudit.

Faque, je suis comme ambivalente je dirais.
« Modifié: juin 26, 2018, 20:59:12 pm par Lisa »
C'est exactement ça qu'est la littérature: d'habiles mensonges qui, secrètement, disent la vérité. - Simone de Beauvoir

En ligne Snookey

  • Membre
  • Messages: 8838
Trouvez-moi une job
« Réponse #228 le: juin 26, 2018, 20:24:41 pm »
moi, j'avais trouvé ça difficile de me trouver une accompagnante pas trop space!!

Simone, je t'aime.

Merci. Moi aussi je t'aime, Ciné.  :smiley27:

Note cependant que je surnomme mon accompagnante "Monique la magicienne" et que je suis convaincue qu'elle fait de la sorcellerie parce que je ne comprends aucunement ce qu'elle fait quand elle me touche (l'ostéopathie, c'est vraiment weird) et qu'elle m'a évité une césarienne en massant mon foie et en murmurant à Bérénice qu'il fallait se tourner pour voir la lumière (OMG, tellement weird).

Mais malgré toutes les interventions bizarres qu'elle fait sur moi et le malaise et l'incompréhension que je ressens quand elle les fait, elle m'a donné des cours prénataux super bien documentés et informatifs, et... ce qu'elle fait marche en maudit.

Faque, je suis comme ambivalente je dirais.

C'est fort pareil l'effet placebo !
« Modifié: juin 26, 2018, 20:59:20 pm par Lisa »

Hors ligne Simone

  • Membre
  • Messages: 6679
    • Presque végé !
Trouvez-moi une job
« Réponse #229 le: juin 26, 2018, 20:49:58 pm »
Je suis pas mal sûre qu'on ne peut pas qualifier d'effet placebo le fait qu'un bébé placé en siège se soit retourné dans les minutes suivant les manipulations effectuées par un professionnel. Pas que je veux absolument y croire, mais il me semble que ça n'entre pas dans cette catégorie.

(Et pour dire la vérité, je suis pas mal sûre que le murmurage n'a rien à voir, mais elle dit qu'elle a fait des manipulations pour étirer ma cage thoracique - plausible - et pour drainer mon foie qui était surstimulé - à vérifier? ça gonfle tu, un foie? - et que ça a sûrement donné un peu de jeu pour que bébé puisse se tourner plus facilement... ce qui fait sens d'un point de vue physiologique.)

Aussi, je me plaignais de me sentir "puffy" cette journée là (je veux dire, plus puffy qu'une femme enceinte de 37 semaines le serait normalement) et j'avais perdu six livres le lendemain. Assurément que c'était de la rétention d'eau que j'ai fini par relâcher, mais ça me laisse croire que les fameuses manipulations pour le "drainage" ont eu un certain effet... Mais j'y serais complètement larguée de justifier ça scientifiquement.
C'est exactement ça qu'est la littérature: d'habiles mensonges qui, secrètement, disent la vérité. - Simone de Beauvoir

Hors ligne Cinéphile

  • Membre
  • Messages: 7149
Trouvez-moi une job
« Réponse #230 le: juin 26, 2018, 20:51:43 pm »
elle m'a évité une césarienne en massant mon foie et en murmurant à Bérénice qu'il fallait se tourner pour voir la lumière

Some would compare Elvis to God. I'll admit he's good, but he's no Elvis.

Hors ligne Simone

  • Membre
  • Messages: 6679
    • Presque végé !
Trouvez-moi une job
« Réponse #231 le: juin 26, 2018, 21:30:37 pm »
Exactement comme ça, oui, sans la panique pis tout.
C'est exactement ça qu'est la littérature: d'habiles mensonges qui, secrètement, disent la vérité. - Simone de Beauvoir

Hors ligne Jay.

  • Membre
  • Messages: 8791
  • Fifille Victimisante
Trouvez-moi une job
« Réponse #232 le: juin 27, 2018, 09:21:43 am »
Lisa j'ai probablement l'avantage d'avoir une formation qui peut avoir des avenues diverses si on est le moindrement créatif... Genre appliquer sur un poste qui demande aucunement ma formation mais faire valoir dans la lettre de prédentation et le CV que leur rêve c'est d'avoir un.e bibliothécaire mais qu'ils le savent juste pas (c'est souvent le cas).

Je me suis inscrite à un paquet de service d'alertes emploi comme Indeed, emplois Canada, des institutions ciblées pour lesquelles j'aurais aimé travailler.
Beaucoup d'alertes avec "information" comme mot-clé. J'ai dû éplucher bien des offres d'emploi IT, mais parfois je tombais sur quelque chose de cool.

La section emploi de Linkedin, tu ris, mais c'est un super bon endroit pour tester un peu le marché de l'emploi et s'inspirer.
J'avais une idée de signature géniale, mais je ne m'en rappelle plus.

Hors ligne Jay.

  • Membre
  • Messages: 8791
  • Fifille Victimisante
Trouvez-moi une job
« Réponse #233 le: juin 27, 2018, 09:31:32 am »
Y'a pas de quoi lancer son ordi par la fenêtre, mettre un enfant au monde quand tout va bien, c'est pas sorcier (haha joke de sorcière, je me trouve drôle). Je crois que 4 ans d'université c'est bien correct pour être sage-femme. J'aime mieux que la personne qui passe ses journées à vérifier des contre-indications, si des prescriptions entre en interactions, vérifier derrière les médecins, des patients aux facteurs de co-morbidités multiples, etc et qui fait de plus en plus office de médecin de famille passe plus de temps sur les bancs d'école :P

Expliquer la différence entre deux bouteilles de sirop pour la toux, c'est pas sorcier non plus.

On s'entend quand même que dans un cas extrême, un manque de connaissances ou une gaffe majeure peut causer la mort.

Ceci dit, si tu me dis que c'est quatre ans d'études universitaires, moi ça me va.

J'espère :P
Mais je sais qu'il y a beaucoup de ça en pharmacie. Quand j'y ai travaillé, j'ai quand même vu des cas de pharmaciens qui ont "sauvé des vies" parce qu'un médecin avait prescrit un médicament en grave interaction avec d'autres prescriptions qu'un patient avait. Illes sont souvent le pont entre tous les professionnels de la santé qu'un patient voit.

Ils vendent des granules, des chips, des loteries et doivent faire semblant que le sirop pour la toux peut aider un client qui veut y croire, mais tsé, ils font plus aussi :P
J'avais une idée de signature géniale, mais je ne m'en rappelle plus.