Auteur Sujet: Élections québécoises 1er octobre 2018  (Lu 1756 fois)

Hors ligne Lisa

  • Membre
  • Messages: 11196
  • Jeannette officielle du forum
Élections québécoises 1er octobre 2018
« le: janvier 18, 2018, 09:18:28 am »
Avec la nouvelle de certains départs du PQ, on sent que les élections s'en viennent.

vous pensez quoi des départs? Au début, je me suis lancée sur "le bateau coule" de tous les spins médias, mais en écoutant plusieurs chroniqueurs de Radio-Canada, je pense peut-être plus à l'effet de deux choses: Le fait des élections à date fixe, qui fait que les gens quittent 6 mois avant, pour laisser le temps au parti d'organiser les choses, et qui entraine des départs tout au même moment, ainsi que le départ de gens qui ont donné plus que beaucoup à la politique, et qui sont peut-être un peu crevé.

Quant à Alexandre, je pense qu'il va revenir éventuellement, mais qu'il y a trop de frictions avec JF Lisée.


Voici le segment à Medium Large: http://ici.radio-canada.ca/premiere/emissions/medium-large/segments/panel/55054/politique-reflechir-son-avenir-beaudoin-panneton-prince


Quels seront les départs libéraux?
« Modifié: janvier 31, 2018, 22:02:20 pm par Lisa »
"It's amazing how I can feel sorry for you and hate you at the same time. I'm sure there's a German word for it." - Lisa

En ligne Snookey

  • Membre
  • Messages: 8922
Élections québecoises 1er octobre 2018
« Réponse #1 le: janvier 18, 2018, 10:47:26 am »
Plusieurs départs "normaux". Gendron, Léger et Maltais, des vieux de la vieille et ça s'explique par les élections à date fixe.

Cloutier c'est plus particulier. Il n'avait plus la motivation !

Hors ligne Lisa

  • Membre
  • Messages: 11196
  • Jeannette officielle du forum
Élections québecoises 1er octobre 2018
« Réponse #2 le: janvier 18, 2018, 10:51:37 am »
Après deux courses à la chefferie, c'est compréhensible, non?
"It's amazing how I can feel sorry for you and hate you at the same time. I'm sure there's a German word for it." - Lisa

En ligne Snookey

  • Membre
  • Messages: 8922
Élections québecoises 1er octobre 2018
« Réponse #3 le: janvier 18, 2018, 11:32:33 am »
Je ne doute pas de ses motivations à quitter, il semble tout à fait honnête, mais quand il parle de manque de motivation, il s'explique comment ce manque de motivation ? Probablement parce que le bateau coule en raison du chef qui ne performe pas bien !

Hors ligne Tam!

  • Membre
  • Messages: 15468
Élections québecoises 1er octobre 2018
« Réponse #4 le: janvier 18, 2018, 11:57:28 am »
Je ne doute pas de ses motivations à quitter, il semble tout à fait honnête, mais quand il parle de manque de motivation, il s'explique comment ce manque de motivation ?

Par le fait que Lisée l'a backstabbé lors dela dernière campagne?

Par le fait que le parti est de moins en moins progressiste?

Par le fait qu'il est troisième dans les sondages et se dirige vers une dégelé aux prochaines élections?

Par le fait qu'il est père de jeunes enfants?




Hors ligne Lisa

  • Membre
  • Messages: 11196
  • Jeannette officielle du forum
Élections québecoises 1er octobre 2018
« Réponse #5 le: janvier 18, 2018, 12:07:38 pm »
En même temps, si la raison familiale était pas un enjeu dans l'optique où il aurait été chef de parti, je ne comprends pas pourquoi il sortirait cette carte maintenant.
"It's amazing how I can feel sorry for you and hate you at the same time. I'm sure there's a German word for it." - Lisa

Hors ligne Tam!

  • Membre
  • Messages: 15468
Élections québecoises 1er octobre 2018
« Réponse #6 le: janvier 18, 2018, 12:31:02 pm »
En même temps, si la raison familiale était pas un enjeu dans l'optique où il aurait été chef de parti, je ne comprends pas pourquoi il sortirait cette carte maintenant.

Je n'ai pas dit que c'était une raison importante mais elle peut être là pareil, dans le total des raisons.

Aussi, j'imagine que t'es prêt à faire plus de sacrifices pour être chef que pour être simple député. On parle de motivation justement.

Hors ligne Berslak

  • Membre
  • Messages: 5156
  • Un texte.
Élections québecoises 1er octobre 2018
« Réponse #7 le: janvier 18, 2018, 12:58:16 pm »
Aussi, des enfants d'âge primaire et/ou secondaire ont peut-être plus besoin de leur père que des enfants d'âge préscolaire.

Ça ou juste le fait qu'à la longue, ça finit par peser de plus en plus.
Yeah! Une signature!

Hors ligne Lisa

  • Membre
  • Messages: 11196
  • Jeannette officielle du forum
Élections québecoises 1er octobre 2018
« Réponse #8 le: janvier 18, 2018, 13:02:26 pm »
En même temps, selon moi, quand tu dis "J'ai consulté ma famille et je suis prêt à faire la course" c'est qu'à la base, ta famille a accepté ton sacrifice pour les 4 prochaines années.
Je sais qu'être chef et député c'est différent, mais si ça change quelque chose, c'est justement d'avoir plus de temps en famille comme député...
"It's amazing how I can feel sorry for you and hate you at the same time. I'm sure there's a German word for it." - Lisa

En ligne plsavaria

  • Membre
  • Messages: 4023
Élections québecoises 1er octobre 2018
« Réponse #9 le: janvier 18, 2018, 13:20:21 pm »
En même temps, selon moi, quand tu dis "J'ai consulté ma famille et je suis prêt à faire la course" c'est qu'à la base, ta famille a accepté ton sacrifice pour les 4 prochaines années.
Je sais qu'être chef et député c'est différent, mais si ça change quelque chose, c'est justement d'avoir plus de temps en famille comme député...

Dans sa balance avantages vs sacrifices (+/-), probablement qu'être chef aurait pesé davantage du côté avantages qu'être simple député, comme le mentionne Tam.
Lui justifiant davantage de sacrifices familiaux en échange d'une plus grande influence des décisions du Parti, par exemple.

Hors ligne Tam!

  • Membre
  • Messages: 15468
Élections québecoises 1er octobre 2018
« Réponse #10 le: janvier 18, 2018, 13:29:27 pm »
Si Aussant et PKP ont lâché la politique à cause des enfants, je me dis que ça doit pencher dans la balance pour pas mal tous les politiciens.

C'est une chose de dire, oui je vais faire le sacrifice quand plusieurs te disent que tu as des chances d'être chef, et le faire quand tu sais que tu ne seras jamais chef, que ton parti agonise, qu,il y a une rivalité avec ton chef, que tu es en désaccord avec certaines lignes du parti.,etc.


« Modifié: janvier 18, 2018, 14:07:21 pm par Tam! »

Hors ligne Gustavus

  • Membre
  • Messages: 1206
Élections québecoises 1er octobre 2018
« Réponse #11 le: janvier 18, 2018, 14:33:19 pm »
Par le fait que le parti est de moins en moins progressiste?

Tes autres raisons tiennent le coup, mais dans les faits, le PQ n'a jamais été aussi progressiste depuis 1976.

http://pq.org/programme/?chapitre=5 (une social-démocratie d'avant-garde, post-néolibérale, du type Sanders (qui lui-même s'inspirait des politiques du PQ) ou Mélenchon).

http://pq.org/programme?chapitre=6 (Environnement : Vu que c'est un peu mon domaine, je peux te dire que c'est pas idéal, mais par rapport à tout autre gouvernement élu actuellement, ça torche vraiment).
« Modifié: janvier 18, 2018, 14:36:28 pm par Gustavus »

Hors ligne sharl

  • Membre
  • Messages: 6121
Élections québecoises 1er octobre 2018
« Réponse #12 le: janvier 18, 2018, 15:54:31 pm »
Le PQ n'en fini plus de finir, décrépir, faner, pourrir, se décomposer, moisir et finalement crever,,,

Si c'était un proche parent il y a longtemps que je l'aurai fait débranché -- et euthanasié si c'était un chien.

Vivement ses funérailles!

« Modifié: janvier 18, 2018, 16:03:47 pm par sharl »

Hors ligne Tam!

  • Membre
  • Messages: 15468
Élections québecoises 1er octobre 2018
« Réponse #13 le: janvier 18, 2018, 16:00:33 pm »


Vivement ses funérailles!


Scèneux comme que t'es, tu vas surement y aller.


Hors ligne Gustavus

  • Membre
  • Messages: 1206
Élections québecoises 1er octobre 2018
« Réponse #14 le: janvier 18, 2018, 17:39:07 pm »
Je pense que le Parti Québécois mourra en même temps que les derniers soupirs de la nation québécoise et canadienne française (en tant qu'entité sociologique et politique distincte qui se considère comme ayant un passé et un avenir en propre).

Donc, très bientôt (à l'échelle des civilisations).

Mais je ne suis pas sûr. Il pourrait se saborder si les acteurs politiques du moment pensaient que ce serait à l'avantage de la nation ou de leur cause. Mais c'est peu probable, tant qu'il reste des boomers et des patriotes. Par contre, il pourrait fusionner et/ou changer de nom.

Hors ligne sixelot

  • Membre
  • Messages: 43
Élections québecoises 1er octobre 2018
« Réponse #15 le: janvier 18, 2018, 18:21:14 pm »
Par le fait que le parti est de moins en moins progressiste?

Tes autres raisons tiennent le coup, mais dans les faits, le PQ n'a jamais été aussi progressiste depuis 1976.


Tu vas loin.  IL y a bien eu dans le premier mandat du PQ la loi sur la protection du territoire agricole, la création du bureau d'audiences publiques en environnement,  la loi 101 qui touchait beaucoup la question du français au travail (donc un avantage pour les travailleurs francophones) et j'en passe.  C'est davantage dans les années 80 que le parti a commencé un certain virage à droite.

Hors ligne sharl

  • Membre
  • Messages: 6121
Élections québecoises 1er octobre 2018
« Réponse #16 le: janvier 18, 2018, 19:42:06 pm »


Vivement ses funérailles!


Scèneux comme que t'es, tu vas surement y aller.


Même pas, c'est dire,,,

Dire qu'avant, les Canadiens-Français dans leur quasi totalité  étaient nationalistes

Qu'on pense à Lesage (centre, centre gauche) avec son slogan "Maîtres chez-nous". Et à l'autre bout du spectre Daniel Johnson de l'Union Nationale (centre droit) avec De Gaule, par devoir de mémoire, remontant le Saint-Laurent sur l'antique chemin du Roy.

Qu'on pense aussi à l'alliance pan-canadienne des francophones (les Acadiens, les franco-ontariens et ceux du Manitoba).

Le PQ a été un désastre. L'héritage du passé gaspillé en vain et en innocent et aucune  perspective d'avenir comme peuple. 

Les péquistes  :smiley11: ont réussi ce que Lord Durham n'avait réussi à réaliser,,,
« Modifié: janvier 18, 2018, 19:45:44 pm par sharl »

Hors ligne Gustavus

  • Membre
  • Messages: 1206
Élections québecoises 1er octobre 2018
« Réponse #17 le: janvier 18, 2018, 21:56:10 pm »
Par le fait que le parti est de moins en moins progressiste?

Tes autres raisons tiennent le coup, mais dans les faits, le PQ n'a jamais été aussi progressiste depuis 1976.


Tu vas loin.  IL y a bien eu dans le premier mandat du PQ la loi sur la protection du territoire agricole, la création du bureau d'audiences publiques en environnement,  la loi 101 qui touchait beaucoup la question du français au travail (donc un avantage pour les travailleurs francophones) et j'en passe.  C'est davantage dans les années 80 que le parti a commencé un certain virage à droite.

J'avais hésité sur la formulation. Ce que je voulais dire c'est «la dernière fois qu'il a été égal ou davantage progressiste, c'est en 76. Et depuis 1980, il l'est moins qu'aujourd'hui.

Hors ligne Tam!

  • Membre
  • Messages: 15468
Élections québecoises 1er octobre 2018
« Réponse #18 le: janvier 19, 2018, 09:26:35 am »
Par le fait que le parti est de moins en moins progressiste?

Tes autres raisons tiennent le coup, mais dans les faits, le PQ n'a jamais été aussi progressiste depuis 1976.


J'avoue que c'est peut être juste une question de perception mais quand le PQ et la CAQ sont interchangeables à certain niveau, du moins pour plusieurs électeurs, c'est qu'il y a un problème.

Le gros problème avec le PQ c'est la foutue question identitaire. Ça le fourre complètement. Ils marchent sur des oeufs la-dessus, de sorte que ceux que ça irritent vont se tourner vers QS et que ceux qui les trouvent trop mous, risquent d'opter pour la CAQ. Ils n'ont rien de clair sur lequel s'accrocher. Pas assez progressiste pour les uns, trop complaisant avec le multiculturalisme pour d'autre, pas assez nationaliste (la question de remettre le référendum à plus tard)...

J'ai l'image de quelqu'un qui tombe très haut d'un arbre et qui est incapable de s'accrocher à aucune branche.




Hors ligne El Kabong

  • Membre
  • Messages: 5094
  • Données erronées, résultats significatifs.
Élections québecoises 1er octobre 2018
« Réponse #19 le: janvier 19, 2018, 14:02:59 pm »
Par le fait que le parti est de moins en moins progressiste?

Tes autres raisons tiennent le coup, mais dans les faits, le PQ n'a jamais été aussi progressiste depuis 1976.

http://pq.org/programme/?chapitre=5 (une social-démocratie d'avant-garde, post-néolibérale, du type Sanders (qui lui-même s'inspirait des politiques du PQ) ou Mélenchon).

http://pq.org/programme?chapitre=6 (Environnement : Vu que c'est un peu mon domaine, je peux te dire que c'est pas idéal, mais par rapport à tout autre gouvernement élu actuellement, ça torche vraiment).

C'est n'importe quoi!

Ou plutôt un indécent étalage de bons sentiments visant à rassurer les naïfs tout en plaisant aux corrompus.  Car c'est ce qu'il est devenu le PQ:  un parti néo-libéral.  Donc corruptible au maximum. 

Social-démocrate???  Fais-moi rire!  Je me souviens de la réforme Maltais, une réforme de minables qui s'attaquait auxc plus démunis de la société, c-à-d les michants BS et les femmes monoparentales.  Ça ressemble à du socialisme d'extrême-droite ce genre de réforme...
Tout ça pour économiser un misérable 19 millions et perdre à jamais des dizaines de milliers de votes.  WOW!

Et cette affreuse manipulatrice va quitter (avec pension) la vie politique (sic) pour aller faire de la radio-poubelle.  Je la vomi!

L'environnement???

Je me souviens de la catastrophique Pauline Marois qui était prête à détruire tout les eaux souterraines de la vallée du St-Laurent afin de faire plaisir aux dégénérés qui creusent des puits de gaz de schiste.  Cette eau est nécessaire pour les municipalités, les agriculteurs et les éleveurs.  Peut-être cent mille emplois en danger pour une bulle de schiste de dix ans ou le gaz extrait aurait été vendu presque à perte à des crosseurs qui le revendent cent fois plus cher.

Adieu l'autonomie alimentaire.

Wow wow wow yipiyoyipiyé!

Le PQ est un cadavre pulvérulent.
Je le répète depuis des années.
Il ne reste que Québec Solidaire pour faire peur aux bandits-à-cravate.  Je ne suis pas en amour avec certains dirigeants et les bêtises (soigneusement choisies par nos fabricants d'opinions) qu'ils  expriment au sujet du voile, mais le fond du programme et les intentions sont cent fois plus valables que les fausses promesses du PQ.

Jivre!  Si ton cerveau fonctionne encore, laisse tomber ce parti d'arrivistes.

Les rats les plus infects quittent le bateau et toi tu y crôa encore? 

Fate vobis.
Z

Hors ligne El Kabong

  • Membre
  • Messages: 5094
  • Données erronées, résultats significatifs.
Élections québecoises 1er octobre 2018
« Réponse #20 le: janvier 19, 2018, 14:07:47 pm »
Les péquistes  :smiley11: ont réussi ce que Lord Durham n'avait réussi à réaliser,,,
Les colonisés du genre libéral sont vraiment des sado-masochistes.

Celui qui essaie de les faire évoluer est considéré comme pire que le dernier des rednecks...

sharl, ton argumention fait pitié.

Continue a voter pour ceux qui libèrent des motards criminalisés à coup de trente.
Z

Hors ligne Gustavus

  • Membre
  • Messages: 1206
Élections québecoises 1er octobre 2018
« Réponse #21 le: janvier 19, 2018, 14:27:20 pm »
Tes autres raisons tiennent le coup, mais dans les faits, le PQ n'a jamais été aussi progressiste depuis 1976.

J'avoue que c'est peut être juste une question de perception mais quand le PQ et la CAQ sont interchangeables à certain niveau, du moins pour plusieurs électeurs, c'est qu'il y a un problème.

Le gros problème avec le PQ c'est la foutue question identitaire. Ça le fourre complètement. Ils marchent sur des oeufs la-dessus, de sorte que ceux que ça irritent vont se tourner vers QS et que ceux qui les trouvent trop mous, risquent d'opter pour la CAQ. Ils n'ont rien de clair sur lequel s'accrocher. Pas assez progressiste pour les uns, trop complaisant avec le multiculturalisme pour d'autre, pas assez nationaliste (la question de remettre le référendum à plus tard)...

J'ai l'image de quelqu'un qui tombe très haut d'un arbre et qui est incapable de s'accrocher à aucune branche.

Oui, c'est vraiment une question de perceptions.

Pour la question identitaire, le PQ n'a pas beaucoup bougé depuis les années Lévesque. C'est la situation autour qui a changé, et le PQ a adapté son discours, basé sur les mêmes idéaux, à la situation nouvelle. Dans les années 80 et 90, les musulmans qui vivaient ici auraient tous été d'accord avec la Charte, parce que c'est dans la même logique que la déconfessionnalisation des écoles publiques et ce genre de choses. De toutes façons, la plupart fuyaient le régime des Ayatollah en Iran ou la guerre en Algérie. Ce sont des mesures vraiment progressistes qui auraient passé comme une lettre à la poste. Mais depuis, il y a eu le multiculturalisme enchâssé dans la constitution - qui a remplacé l'ancienne doctrine du biculturalisme canadien -  la montée des intégrismes religieux partout dans le monde et boostée aux pétrodollars, et toutes sortes de choses dont j'ai souvent parlé ici.

C'est la perception médiatique qui change la donne. Le PQ n'est pas fourré du tout, il cherche (un peu comme moi sur la question de la culture du viol) à faire les nuances. Il a proposé 20 mesures, à instaurer tout de suite ou à essayer comme projet pilote, pour favoriser l'emploi et l'intégration chez les immigrés. Des affaires qui fonctionnent. En même temps, il est contre l'idéologie du racisme systémique, de la «white guilt» et de ce genre de choses à la mode dans certains milieux. Mais c'est cohérent.

Moi je pense que les libéraux vont rentrer à nouveau, ils ont environs 50 comtés d'avance et il ne leur manque que 17 comtés pour avoir une majorité. Les partis de francophones ont très peu de chance d'obtenir un gouvernement même minoritaire, mais le PQ a beaucoup plus de rebond que la CAQ, surtout en campagne électorale. La CAQ a déjà eu 40% d'intentions. C'est une baloune. Ils performent toujours entre deux élections, mais ça dégonfle toujours. C'est une alliance PQ-QS qui aurait pu obtenir une majorité, mais elle a été refusée en congrès par les "solidaires".

Hors ligne Tam!

  • Membre
  • Messages: 15468
Élections québecoises 1er octobre 2018
« Réponse #22 le: janvier 19, 2018, 14:48:25 pm »
Le PQ n'est pas fourré du tout

Le PQ est fourré justement à cause que le discours et les opinions sur l'identité ont changé. Tu l'expliques très bien.

Moi je pense que les libéraux vont rentrer à nouveau

Non, ça sera la CAQ minoritaire ou même majoritaire. Tu peux me citer la-dessus. (19 janvier 2018).
Oui La CAQ est hot entre les élections et fini pas s'écraser mais là avec l'usure du pouvoir du PLQ et le fait que la CAQ est de moins en moins un nouveau parti (donc de plus en plus crédible) et qu'ils vont aller chercher des votes qui normalement irait au PQ (exemple: celui de Cantabile), ça devrait être dans la poche pour eux.

Pour ma part je songe à voter QS.
« Modifié: janvier 19, 2018, 14:51:04 pm par Tam! »

Hors ligne Gustavus

  • Membre
  • Messages: 1206
Élections québecoises 1er octobre 2018
« Réponse #23 le: janvier 19, 2018, 15:05:38 pm »
Tes autres raisons tiennent le coup, mais dans les faits, le PQ n'a jamais été aussi progressiste depuis 1976.

C'est n'importe quoi!

Ou plutôt un indécent étalage de bons sentiments visant à rassurer les naïfs tout en plaisant aux corrompus.

Et pourtant, toutes les premières lois du gouvernement Marois étaient contre la corruption. Ils ont eu Marcotte, Tremblay, Vaillancourt, Accurso, presque Normandeau et Charest, mais les élections sont arrivées. En un an, le coût des travaux publiques, sous le ministère de Gaudreault, a chuté de 30%, c'est des centaines de millions! Et ce sont des faits.

Bien sûr qu'au pouvoir, le PQ a son lot de corrompus, puisque le pouvoir corrompt, c'est dans sa nature. QS aussi finirait par se corrompre s'il obtenir le pouvoir (comme c'est arrivé aux gouvernements de Lula et de Chavez) mais pour ça, il faudrait qu'ils le veulent. Mais ça n'a rien à voir avec la machine libérale à détourner l'argent public.

Citer

Car c'est ce qu'il est devenu le PQ:  un parti néo-libéral.  Donc corruptible au maximum. 

Le PQ de Bouchard a pris la vague néolibérale à la manière des autres socio-démocrates de pouvoir, le PS, les travaillistes, les démocrates, etc.

Moi je parle du PQ d'aujourd'hui, dont le chef est l'auteur de «mettre la droite K.O.».

Au maximum, c'est au niveau de certains gouvernement en Haïti ou dans ce genre de places. On s'en rapproche avec le PLQ, mais au PQ on en est très loin.

Citer

Social-démocrate???  Fais-moi rire!  Je me souviens de la réforme Maltais, une réforme de minables qui s'attaquait aux plus démunis de la société, c-à-d les michants BS et les femmes monoparentales.  Ça ressemble à du socialisme d'extrême-droite ce genre de réforme...
Tout ça pour économiser un misérable 19 millions et perdre à jamais des dizaines de milliers de votes.  WOW!

Encore une fois, j'ai parlé du PQ d'aujourd'hui, pas de celui de Marois ou de Bouchard.

La réforme Maltais n'a pas changé que ce gouvernement a injecté plus d'argent dans l'aide social, c'était surtout une manière différence d'allouer cet argent : «Malgré tout, le montant total versé aux bénéficiaires de l'aide sociale est en hausse, passant de 130,8 millions en avril 2013, à 132 millions$ un an plus tard.» C'est une petite phrase en fin d'article, que peu de gens auront lu. http://quebec.huffingtonpost.ca/2014/07/23/reforme-maltais-de-laide-sociale-des-milliers-de-menages-appauvris_n_5606920.html

Si on compare ça au gouvernement Couillard, qui était pendant deux an le plus austères des pays de l'OCDE, et qui a véritablement saigné la plupart des services publics, je pense qu'on peut se faire une tête.

Citer
L'environnement???

Je me souviens de la catastrophique Pauline Marois qui était prête à détruire tout les eaux souterraines de la vallée du St-Laurent afin de faire plaisir aux dégénérés qui creusent des puits de gaz de schiste.  Cette eau est nécessaire pour les municipalités, les agriculteurs et les éleveurs.  Peut-être cent mille emplois en danger pour une bulle de schiste de dix ans ou le gaz extrait aurait été vendu presque à perte à des crosseurs qui le revendent cent fois plus cher.

Je parlais du PQ d'aujourd'hui. Celui qui s'est battu contre Énergie-Est, contre la fracturation en Gaspésie, etc.

De toutes façon, même à cette époque, si on veut se battre contre des projets stupides et nuisibles, il vaut mieux le faire sous un gouvernement péquiste, fragile et qui ménage la chèvre et le choux, que sous un gouvernement libéral ou caquiste, ouvertement extractivistes et néolibéraux. Presque tut le monde dans le milieu finissent par avoir le même avis.

L'autonomie alimentaire est un des chevaux de bataille du PQ actuel. Dans ce siècle qui s'ouvre, et qui sera marqué par des grandes catastrophes, c'est un enjeu d'extrême importance.

Québec-Solidaire ne fait pas peur aux bandits à cravates. Parce qu'ils préfèrent la pureté idéologique à se salir les mains en essayant de changer le monde. Ils l'ont dit au congrès.

Québec-Solidaire est de plus en plus un parti de gauche postmoderne, qui tourne le dos aux peuples et aux majorités, les accusant de tous les maux, et qui préfère la fréquentation des ultra-conservatismes religieux. Pour moi, la plupart sont de bonne foi (la moitié de mes amis votent pour eux, et je connais personnellement à peu près tous les candidats dans la région ici), mais ils sont certainement manipulés en haut lieu. Ça n'a pas de sens qu'ils ne voient pas l'urgence de changer de gouvernement à Québec, et qu'ils préfèrent taper sur le PQ en laissant le PLQ seul maître à bord ad vitam eternam, plutôt que d'essayer de tirer leur épingle du jeu et faire un peu bouger les choses.

Toi c'est pas pareille, tu es stické comme ces vieux libéraux qui votent rouge depuis Lesage. Le PQ t'as déçu et tu es comme traumatisé.

Si tu pouvais lire la situation actuelle plus objectivement, tu verrais que la seule manière de débloquer la situation actuelle dans une avenue qui fait confiance en la mission publique, c'est, malheureusement peut-être, le PQ.

Hors ligne sharl

  • Membre
  • Messages: 6121
Élections québecoises 1er octobre 2018
« Réponse #24 le: janvier 19, 2018, 15:53:43 pm »
Les péquistes  :smiley11: ont réussi ce que Lord Durham n'avait réussi à réaliser,,,
Les colonisés du genre libéral sont vraiment des sado-masochistes.


Psychanalytiquement parlant, je crois que ton bleu reflète ton âme meurtrie et il devrait être plus foncé,,,

Pourquoi les libéraux sont élus?

C'est simple, le peuple fait sien le vieil adage In medio stat virtus.

Quant à ton Québec solidaire, c'est de la bouffonnerie lénifiée d'édentés de l'esprit et de manchots castrés et rêveurs complètement déconnectés.

Québec solidaire, c'est du Trump à l'envers,,,

« Modifié: janvier 19, 2018, 15:55:32 pm par sharl »

Hors ligne Tam!

  • Membre
  • Messages: 15468
Élections québecoises 1er octobre 2018
« Réponse #25 le: janvier 19, 2018, 16:05:05 pm »

Québec solidaire, c'est du Trump à l'envers,,,


Explique cette phrase qui ne veut pas dire grand chose.


Hors ligne sharl

  • Membre
  • Messages: 6121
Élections québecoises 1er octobre 2018
« Réponse #26 le: janvier 19, 2018, 20:06:30 pm »

Québec solidaire, c'est du Trump à l'envers,,,


Explique cette phrase qui ne veut pas dire grand chose.


C'est pourtant bien imagé.

Trump est un verbomoteur-verbomenteur  démagogue, déconnecté de la réalité et irresponsable, dont on a peine à imaginer l'ampleur des dégâts qu'il est en train de causer rendu au pouvoir.

Québec Solidaire c'est sa version gauchiste.

Dans le cas des Etats-Unis, c'est grave et planétaire car il s'agit de la première puissance mondiale mais le pays est fort et n'aura pas trop de mal à s'en remettre. Dans le cas du Québec, ce serait catastrophique car la province est dans une situation extrêmement fragile. 


En ligne cantabile

  • Membre
  • Messages: 9060
  • Membre fondateur du boys club et douchebag
Élections québecoises 1er octobre 2018
« Réponse #27 le: janvier 19, 2018, 21:58:19 pm »

Québec solidaire, c'est du Trump à l'envers,,,


Explique cette phrase qui ne veut pas dire grand chose.



T'es poli je trouve.
Les gens....

Hors ligne sixelot

  • Membre
  • Messages: 43
Élections québecoises 1er octobre 2018
« Réponse #28 le: janvier 20, 2018, 16:29:42 pm »


Québec-Solidaire est de plus en plus un parti de gauche postmoderne, qui tourne le dos aux peuples et aux majorités, les accusant de tous les maux, et qui préfère la fréquentation des ultra-conservatismes religieux. Pour moi, la plupart sont de bonne foi (la moitié de mes amis votent pour eux, et je connais personnellement à peu près tous les candidats dans la région ici), mais ils sont certainement manipulés en haut lieu. Ça n'a pas de sens qu'ils ne voient pas l'urgence de changer de gouvernement à Québec, et qu'ils préfèrent taper sur le PQ en laissant le PLQ seul maître à bord ad vitam eternam, plutôt que d'essayer de tirer leur épingle du jeu et faire un peu bouger les choses.

C'est en grande partie vrai ce que tu dis sur QS.  Toutefois, le PQ a démissionné avant même de s'être fait montré la porte par les autres partis.  Donc le PQ est le principal responsable de la présence des libéraux à  Québec depuis 4 ans.
« Modifié: janvier 20, 2018, 16:31:52 pm par sixelot »

Hors ligne Gustavus

  • Membre
  • Messages: 1206
Élections québecoises 1er octobre 2018
« Réponse #29 le: janvier 20, 2018, 23:04:09 pm »
C'est en grande partie vrai ce que tu dis sur QS.  Toutefois, le PQ a démissionné avant même de s'être fait montré la porte par les autres partis.  Donc le PQ est le principal responsable de la présence des libéraux à  Québec depuis 4 ans.

D'habitude je ne répond pas à ce genre de trucs quand ça vient de sharl, mais vu que ça vient de toi...

Déjà, moi j'appelle ça la rhétorique du bully. «Le PQ est le principal responsable de la présence des libéraux au gouvernement depuis 4 ans. Wow. Le principal. Donc, plus responsable que les libéraux eux même, et que les électeurs libéraux, que les collecteurs du parti libéral, que la Presse et ses chroniqueurs qui tiraient à volonté, plus responsables que ceux qui se sont abstenus de voter, ect. Moi ça me semble fort en café.

Quelle sorte de cause-à-effet permet de dire un tel truc? «Ils ont échoué, donc ils sont responsables» ou ce genre de chose. Dans la même logique, Lévesque est responsable du rapatriement de 1982, et non pas Trudeau, Chrétien et les autres PM. Il aurait dû être moins naïf, moins fairplay. C'est vraiment une rhétorique de bully: Je te tape dessus et c'est de ta faute. Le PQ est sans doute responsable aussi des années Charest, des 40 millions volés à la SIQ et des milliards de trop-perçus en corruption toutes ces années, et non pas Charest lui-même et sa clique. Etc.

Ensuite, «s'être fait montré la porte par les autres partis», je ne vois pas ce que ça veut dire. Les autres partis se montrent la porte les uns les autres depuis toujours. Ce sont les électeurs qui montrent la porte ou non aux partis politiques, pas les partis adverses.

Ensuite «Le PQ a démissionné», écoute. Je sais pas si tu checkes les travaux parlementaires des fois, mais ils n'ont pas démissionné, ils font leur job en ta. Ils maîtrisent leurs dossiers, proposent des trucs qui fonctionnent (notamment sur l'immigration, la santé, l'éducation), surveillent le gouvernement de près. Ils snt aussi présents sur le terrain, les députés sont actifs dans leurs comtés, au fait des enjeux, etc. On peut trouver que ce n'est pas assez, qu'ils n'ont pas la bonne approche, être déçu sur ceci ou cela, mais là, «abandonné», ce n'est juste pas la réalité. C'est le parti qui a le plus de bâtons dans les roues de la part de tous les establishment médiatiques ou corporatifs, et c'est aussi le parti qui comporte le plus de membres (plus que tous les autres partis réunis).

Enfin, j'ai toujours de la misère avec cette idée de «le PQ est responsable de son sort». Mais la politique n'est pas un concourt ou un jeu télévisé où l'on récompense celui qui l'a bien mérité et l'on punit celui qui a fait des fautes. C'est la table ronde ou se décide notre avenir collectif, où on détermine les administrateurs du bien public, ceux qui vont faire les lois, les budgets, les orientations au nom du bien commun. Qu'est-ce que le Québec, le peuple du Québec, mérite comme gouvernement? Moi je pense que ça aurait été une coalition PQ-QS, avec les meilleures idées de chacun.

Moi c'est pas l'intérêt du PQ qui m'intéresse, c'est l'intérêt du Québec.

Hors ligne sixelot

  • Membre
  • Messages: 43
Élections québecoises 1er octobre 2018
« Réponse #30 le: janvier 20, 2018, 23:30:33 pm »
C'est en grande partie vrai ce que tu dis sur QS.  Toutefois, le PQ a démissionné avant même de s'être fait montré la porte par les autres partis.  Donc le PQ est le principal responsable de la présence des libéraux à  Québec depuis 4 ans.

D'habitude je ne répond pas à ce genre de trucs quand ça vient de sharl, mais vu que ça vient de toi...

Déjà, moi j'appelle ça la rhétorique du bully. «Le PQ est le principal responsable de la présence des libéraux au gouvernement depuis 4 ans. Wow. Le principal. Donc, plus responsable que les libéraux eux même, et que les électeurs libéraux, que les collecteurs du parti libéral, que la Presse et ses chroniqueurs qui tiraient à volonté, plus responsables que ceux qui se sont abstenus de voter, ect. Moi ça me semble fort en café.

Quelle sorte de cause-à-effet permet de dire un tel truc? «Ils ont échoué, donc ils sont responsables» ou ce genre de chose. Dans la même logique, Lévesque est responsable du rapatriement de 1982, et non pas Trudeau, Chrétien et les autres PM. Il aurait dû être moins naïf, moins fairplay. C'est vraiment une rhétorique de bully: Je te tape dessus et c'est de ta faute. Le PQ est sans doute responsable aussi des années Charest, des 40 millions volés à la SIQ et des milliards de trop-perçus en corruption toutes ces années, et non pas Charest lui-même et sa clique. Etc.

Ensuite, «s'être fait montré la porte par les autres partis», je ne vois pas ce que ça veut dire. Les autres partis se montrent la porte les uns les autres depuis toujours. Ce sont les électeurs qui montrent la porte ou non aux partis politiques, pas les partis adverses.

Ensuite «Le PQ a démissionné», écoute. Je sais pas si tu checkes les travaux parlementaires des fois, mais ils n'ont pas démissionné, ils font leur job en ta. Ils maîtrisent leurs dossiers, proposent des trucs qui fonctionnent (notamment sur l'immigration, la santé, l'éducation), surveillent le gouvernement de près. Ils snt aussi présents sur le terrain, les députés sont actifs dans leurs comtés, au fait des enjeux, etc. On peut trouver que ce n'est pas assez, qu'ils n'ont pas la bonne approche, être déçu sur ceci ou cela, mais là, «abandonné», ce n'est juste pas la réalité. C'est le parti qui a le plus de bâtons dans les roues de la part de tous les establishment médiatiques ou corporatifs, et c'est aussi le parti qui comporte le plus de membres (plus que tous les autres partis réunis).

Enfin, j'ai toujours de la misère avec cette idée de «le PQ est responsable de son sort». Mais la politique n'est pas un concourt ou un jeu télévisé où l'on récompense celui qui l'a bien mérité et l'on punit celui qui a fait des fautes. C'est la table ronde ou se décide notre avenir collectif, où on détermine les administrateurs du bien public, ceux qui vont faire les lois, les budgets, les orientations au nom du bien commun. Qu'est-ce que le Québec, le peuple du Québec, mérite comme gouvernement? Moi je pense que ça aurait été une coalition PQ-QS, avec les meilleures idées de chacun.

Moi c'est pas l'intérêt du PQ qui m'intéresse, c'est l'intérêt du Québec.

C'est en grande partie vrai ce que tu dis sur QS.  Toutefois, le PQ a démissionné avant même de s'être fait montré la porte par les autres partis.  Donc le PQ est le principal responsable de la présence des libéraux à  Québec depuis 4 ans.

D'habitude je ne répond pas à ce genre de trucs quand ça vient de sharl, mais vu que ça vient de toi...

Déjà, moi j'appelle ça la rhétorique du bully. «Le PQ est le principal responsable de la présence des libéraux au gouvernement depuis 4 ans. Wow. Le principal. Donc, plus responsable que les libéraux eux même, et que les électeurs libéraux, que les collecteurs du parti libéral, que la Presse et ses chroniqueurs qui tiraient à volonté, plus responsables que ceux qui se sont abstenus de voter, ect. Moi ça me semble fort en café.

Quelle sorte de cause-à-effet permet de dire un tel truc? «Ils ont échoué, donc ils sont responsables» ou ce genre de chose. Dans la même logique, Lévesque est responsable du rapatriement de 1982, et non pas Trudeau, Chrétien et les autres PM. Il aurait dû être moins naïf, moins fairplay. C'est vraiment une rhétorique de bully: Je te tape dessus et c'est de ta faute. Le PQ est sans doute responsable aussi des années Charest, des 40 millions volés à la SIQ et des milliards de trop-perçus en corruption toutes ces années, et non pas Charest lui-même et sa clique. Etc.

Ensuite, «s'être fait montré la porte par les autres partis», je ne vois pas ce que ça veut dire. Les autres partis se montrent la porte les uns les autres depuis toujours. Ce sont les électeurs qui montrent la porte ou non aux partis politiques, pas les partis adverses.

Ensuite «Le PQ a démissionné», écoute. Je sais pas si tu checkes les travaux parlementaires des fois, mais ils n'ont pas démissionné, ils font leur job en ta. Ils maîtrisent leurs dossiers, proposent des trucs qui fonctionnent (notamment sur l'immigration, la santé, l'éducation), surveillent le gouvernement de près. Ils snt aussi présents sur le terrain, les députés sont actifs dans leurs comtés, au fait des enjeux, etc. On peut trouver que ce n'est pas assez, qu'ils n'ont pas la bonne approche, être déçu sur ceci ou cela, mais là, «abandonné», ce n'est juste pas la réalité. C'est le parti qui a le plus de bâtons dans les roues de la part de tous les establishment médiatiques ou corporatifs, et c'est aussi le parti qui comporte le plus de membres (plus que tous les autres partis réunis).

Moi c'est pas l'intérêt du PQ qui m'intéresse, c'est l'intérêt du Québec.


En fait, je voulais souligner le fait que le PQ  de Marois avait déclenché les élections parce qu'ils étaient minoritaires et ce avant même de se faire débarquer par les autres partis.  Pas beaucoup de monde s'en souvienne malgré que certains disent qu'ils auraient du s'entendre avec la CAQ sur  la charte des valeurs.

Pour ce qui est d'un alliance PQ-QS j'aurais eu tendance à être d'accord avec toi.   J'ai des idées sur ce que les citoyens pourraient faire pour remédier à la situation. J'y reviendrai.

Hors ligne El Kabong

  • Membre
  • Messages: 5094
  • Données erronées, résultats significatifs.
Élections québecoises 1er octobre 2018
« Réponse #31 le: janvier 25, 2018, 14:28:13 pm »
Les péquistes  :smiley11: ont réussi ce que Lord Durham n'avait réussi à réaliser,,,
Les colonisés du genre libéral sont vraiment des sado-masochistes.


Psychanalytiquement parlant, je crois que ton bleu reflète ton âme meurtrie et il devrait être plus foncé,,,
Le doc Mailloche à son meilleur!

Pourquoi les libéraux sont élus?

C'est simple, le peuple fait sien le vieil adage In medio stat virtus.
Because les immigrants se font laver le cerveau par des fédérastes qui usent de la peur pour les influencer négativement.
Et que 25% des french canadian pea soup croient encore au Canada juste et bilingue du dicateur Trudeau.  Des retardés...  et des corrompus.  Voilà la force libérale du Québec.


Quant à ton Québec solidaire, c'est de la bouffonnerie lénifiée d'édentés de l'esprit et de manchots castrés et rêveurs complètement déconnectés.

Québec solidaire, c'est du Trump à l'envers,,,
N'importe quoi!
Z

Hors ligne El Kabong

  • Membre
  • Messages: 5094
  • Données erronées, résultats significatifs.
Élections québecoises 1er octobre 2018
« Réponse #32 le: janvier 25, 2018, 15:25:34 pm »
(...)
Et pourtant, toutes les premières lois du gouvernement Marois étaient contre la corruption. Ils ont eu Marcotte, Tremblay, Vaillancourt, Accurso, presque Normandeau et Charest, mais les élections sont arrivées. En un an, le coût des travaux publiques, sous le ministère de Gaudreault, a chuté de 30%, c'est des centaines de millions! Et ce sont des faits.
C'est bien le minimum auquel on doit s'attendre.  Mais...
Gaudreault a-t-il fait le ménage dans ses haut fonctionnaires corrompus au dernier degré?
Ce ministère s'est-il mis à engager du personnel afin de remplacer les ti-z-amis contracteurs qui font des jobs de cochons avec du bitume cheap, des égouts trop petits, etc., le tout approuvé par des ingénieurs de peu de valeur?


Bien sûr qu'au pouvoir, le PQ a son lot de corrompus, puisque le pouvoir corrompt, c'est dans sa nature. QS aussi finirait par se corrompre s'il obtenir le pouvoir (comme c'est arrivé aux gouvernements de Lula et de Chavez) mais pour ça, il faudrait qu'ils le veulent. Mais ça n'a rien à voir avec la machine libérale à détourner l'argent public.
Exact!  Un changement de garde, c'est souvent mieux.  Mais changer pour des arrivistes comme Pauline...  J'ai comme un gros doute.  Gros comme son manoir.

Citer

Car c'est ce qu'il est devenu le PQ:  un parti néo-libéral.  Donc corruptible au maximum. 

Le PQ de Bouchard a pris la vague néolibérale à la manière des autres socio-démocrates de pouvoir, le PS, les travaillistes, les démocrates, etc.
Les socialistes d'extrême-droite au pouvoir!  Méchante vague de déchets.
Et certainement pas une solution.


Moi je parle du PQ d'aujourd'hui, dont le chef est l'auteur de «mettre la droite K.O.».
Des promesses...  OK!

Au maximum, c'est au niveau de certains gouvernement en Haïti ou dans ce genre de places. On s'en rapproche avec le PLQ, mais au PQ on en est très loin.
S'il n'y avait pas d'hiver ici, l'assurance emploi et l'aide de dernier recours n'existeraient probablement pas ici.  En Ayiti, l'impôt n'existe pas, c'est le paradis des riches, ils vivent tous dans des villages fortifiés.  Beau pays!

Citer

Social-démocrate???  Fais-moi rire!  Je me souviens de la réforme Maltais, une réforme de minables qui s'attaquait aux plus démunis de la société, c-à-d les michants BS et les femmes monoparentales.  Ça ressemble à du socialisme d'extrême-droite ce genre de réforme...
Tout ça pour économiser un misérable 19 millions et perdre à jamais des dizaines de milliers de votes.  WOW!

Encore une fois, j'ai parlé du PQ d'aujourd'hui, pas de celui de Marois ou de Bouchard.

La réforme Maltais n'a pas changé que ce gouvernement a injecté plus d'argent dans l'aide social, c'était surtout une manière différence d'allouer cet argent : «Malgré tout, le montant total versé aux bénéficiaires de l'aide sociale est en hausse, passant de 130,8 millions en avril 2013, à 132 millions$ un an plus tard.» C'est une petite phrase en fin d'article, que peu de gens auront lu. http://quebec.huffingtonpost.ca/2014/07/23/reforme-maltais-de-laide-sociale-des-milliers-de-menages-appauvris_n_5606920.html
Des pinottes!  Franchement, j'aurais honte de citer chiffres aussi minces.
Comment une personne peut-elle retourner au travail quand elle ne peut ni se nourrir convenablement, ni se loger, ni se transporter, ni s'habiller, ni se faire soigner?
Le PQ a perdu le sens des réalités. Jambe de bois et ses successeurs ont crachés sur tout ce qui pouvait être à gauche, et maintenant ils ont perdus plus 10% du vote total, ils braillent contre QS.  PQ culpa, PQ maxima culpa!


Si on compare ça au gouvernement Couillard, qui était pendant deux an le plus austères des pays de l'OCDE, et qui a véritablement saigné la plupart des services publics, je pense qu'on peut se faire une tête.
Saigné ou privatisé?
Telle est la question que le PQ est résolu à ne pas changer.


Citer
L'environnement???

Je me souviens de la catastrophique Pauline Marois qui était prête à détruire tout les eaux souterraines de la vallée du St-Laurent afin de faire plaisir aux dégénérés qui creusent des puits de gaz de schiste.  Cette eau est nécessaire pour les municipalités, les agriculteurs et les éleveurs.  Peut-être cent mille emplois en danger pour une bulle de schiste de dix ans ou le gaz extrait aurait été vendu presque à perte à des crosseurs qui le revendent cent fois plus cher.

Je parlais du PQ d'aujourd'hui. Celui qui s'est battu contre Énergie-Est, contre la fracturation en Gaspésie, etc.
Facile de babiller vert quand on est dans l'opposition!  Mais Pauline a reçu les lobbyistes du gaz de schiste tout jambes écartés.  Elle a reculé à cause de la révoltes des municipalités, sinon...

Alors Lisée (qui va perdre son comté) qui chante des beaux refrains:  Il était où Lisée quand Pauline déroulait le tapis rouge à toutes les multinationales de la pollution éternelle?
En vacances de chasse au chevreuil à Anticosti?


De toutes façon, même à cette époque, si on veut se battre contre des projets stupides et nuisibles, il vaut mieux le faire sous un gouvernement péquiste, fragile et qui ménage la chèvre et le choux, que sous un gouvernement libéral ou caquiste, ouvertement extractivistes et néolibéraux. Presque tut le monde dans le milieu finissent par avoir le même avis.
Le problème est que je ne vois que peu de différence entre ces deux partis.
Néo-libéral tous les deux.  Tous des adeptes d'une idéologie zombie.  On dirait qu'ils sont des propagandistes du thachérisme le plus répugnant (TINA: there is no alternative).


L'autonomie alimentaire est un des chevaux de bataille du PQ actuel. Dans ce siècle qui s'ouvre, et qui sera marqué par des grandes catastrophes, c'est un enjeu d'extrême importance.
Et le PQ qui bande libre-échange va massacrer tout ça!  Comment compétitionner avec des pays plus chaud et sous-esclavagiste.  Le PQ est incapable de protéger ses agriculteurs et ses éleveurs.  Je me souviens d'André "purin" Boisclair qui trouvait ça drôle qu'un habitant ai perdu sa cause au sujet de son puits d'eau potable pollué par la porcherie du voisin.  Le juge Lefebvre avait conclu qu'il n'y avait pas d'évidence que la pollution venait du purin voisin!  Elle est où la réforme de la Justice?  À quand le congédiement de tous les juges Brompton et autres jouets de la mafia?

Le PQ, et le QS je l'avoue, ferment solidement leur gueule sur ce sujet.


Québec-Solidaire ne fait pas peur aux bandits à cravates. Parce qu'ils préfèrent la pureté idéologique à se salir les mains en essayant de changer le monde. Ils l'ont dit au congrès.
Te rends-tu compte que c'est le genre d'argument vide de sens qu'Éric Duhaime sert aux retardés qui boivent sa prose. J'ai honte pour toi.
QS est loin d'être extrême.  Ceux qui portent ce genre d'accusation ne savent pas ce qu'est réellement l'extrémisme.  Ils oublient extrêmement facilement que le néo-libéralisme est une idéologie d'extrême-droite.


Québec-Solidaire est de plus en plus un parti de gauche postmoderne, qui tourne le dos aux peuples et aux majorités, les accusant de tous les maux, et qui préfère la fréquentation des ultra-conservatismes religieux.
C'est vrai, QS déraille religieusement sur ce sujet.  Ça sent la RCMP!
 :smiley36:


Pour moi, la plupart sont de bonne foi (la moitié de mes amis votent pour eux, et je connais personnellement à peu près tous les candidats dans la région ici), mais ils sont certainement manipulés en haut lieu. Ça n'a pas de sens qu'ils ne voient pas l'urgence de changer de gouvernement à Québec, et qu'ils préfèrent taper sur le PQ en laissant le PLQ seul maître à bord ad vitam eternam, plutôt que d'essayer de tirer leur épingle du jeu et faire un peu bouger les choses.
Je m'excuse, c'est le PQ qui tape sur QS (avec l'aide des journaleux) et non l'inverse (si peu).  C'est le PQ qui a crissé dehors la majorité de ses militants.  Lors de discussion sur une éventuelle entente pour faire cause commune aux élections, le PQ demandait tout et ne cédait rien.  Les journaleux et les arrivistes du PQ étaient euphoriques à l'idée d'accuser QS d'être inflexible (preuve irréfutable de manque d'intégrité).  Au congrès de QS, ils étaient où les journaleux haineux?  Dans les toilettes à photographier les djihadistes de la RCMP en train de se laver les pieds?  Je rigole.

Toi c'est pas pareille, tu es stické comme ces vieux libéraux qui votent rouge depuis Lesage. Le PQ t'as déçu et tu es comme traumatisé.
Erreur!  Inversion même!
J'ai changé de parti, toi et eux en êtes visiblement incapable.
Miserere.


Si tu pouvais lire la situation actuelle plus objectivement, tu verrais que la seule manière de débloquer la situation actuelle dans une avenue qui fait confiance en la mission publique, c'est, malheureusement peut-être, le PQ.
On a très bien vu ça avec Butch-Hard et ma tante Pauline.
Ça m'a enlevé le goût de voter PQ pour le reste de mon existence.
Un cadavre est un cadavre.  Et je ne suis pas nécrophile.

Tu milites dans les normes?  Regarde comment le PQ fait campagne.  Fini le porte-à-porte avec un vrai programme.  Maintenant, c'est des grosses annonces à la tivi-poubelle.  Des selfies, du bécotages de bébé et des discours creux.

Le vieux singe que je suis connaît toutes ces grimaces par coeur.  Le PQ est fini, infiltré, discrédité et corrompu.
Z

Hors ligne Lisa

  • Membre
  • Messages: 11196
  • Jeannette officielle du forum
Élections québecoises 1er octobre 2018
« Réponse #33 le: janvier 30, 2018, 10:00:43 am »
Ca a l'air un peu étrange comme question, mais comme c'est la première élection à date fixe...

Ca commence quand la campagne, officiellement? Faut que le PM l'annonce?
"It's amazing how I can feel sorry for you and hate you at the same time. I'm sure there's a German word for it." - Lisa

Hors ligne Simone

  • Membre
  • Messages: 6698
    • Presque végé !
Élections québecoises 1er octobre 2018
« Réponse #34 le: janvier 30, 2018, 10:31:26 am »
Oui. Il y a un nombre de jours de campagne minimal (36 jours), mais pas de maximum, donc c'est la prérogative du PM de choisir la date et de l'annoncer.

Nous nous attendons ici à un déclenchement vers la mi-août.
C'est exactement ça qu'est la littérature: d'habiles mensonges qui, secrètement, disent la vérité. - Simone de Beauvoir

Hors ligne Lisa

  • Membre
  • Messages: 11196
  • Jeannette officielle du forum
Élections québecoises 1er octobre 2018
« Réponse #35 le: janvier 30, 2018, 11:16:45 am »
Parce qu'on dirait que la campagne est déjà bien amorcée...
"It's amazing how I can feel sorry for you and hate you at the same time. I'm sure there's a German word for it." - Lisa

Hors ligne Lisa

  • Membre
  • Messages: 11196
  • Jeannette officielle du forum
Élections québecoises 1er octobre 2018
« Réponse #36 le: janvier 30, 2018, 11:17:16 am »
A part mettre des pancartes, c'est quoi la différence qu'on peut seulement faire en campagne électorale? Juste par rapport aux dépenses admissibles, dans le fond?
"It's amazing how I can feel sorry for you and hate you at the same time. I'm sure there's a German word for it." - Lisa

En ligne Snookey

  • Membre
  • Messages: 8922
Élections québecoises 1er octobre 2018
« Réponse #37 le: janvier 30, 2018, 13:19:13 pm »
Oui. Il y a un nombre de jours de campagne minimal (36 jours), mais pas de maximum, donc c'est la prérogative du PM de choisir la date et de l'annoncer.

Nous nous attendons ici à un déclenchement vers la mi-août.

129. Lors d’élections générales, la date du scrutin est la même pour toutes les circonscriptions.

En application du deuxième alinéa de l’article 6 de la Loi sur l’Assemblée nationale (chapitre A-23.1), les élections générales qui suivent l’expiration d’une législature ont lieu le premier lundi du mois d’octobre de la quatrième année civile suivant celle qui comprend le jour de la fin de la législature précédente.



LOI SUR L’ASSEMBLÉE NATIONALE
9. L’article 6 de la Loi sur l’Assemblée nationale (chapitre A-23.1) est
remplacé par le suivant :

«6. Une législature commence dès la réception par le secrétaire général,
après des élections générales, de la liste des candidats proclamés élus transmise
par le directeur général des élections en vertu de l’article 380 de la Loi électorale
(chapitre E-3.3).

Chaque législature expire le 29 août de la quatrième année civile suivant
celle qui comprend le jour du scrutin des dernières élections générales.

Toutefois, lorsque la publication prévue au premier alinéa de l’article 129.1
de la Loi électorale a lieu, une législature expire plutôt le 27 février ou, dans
le cas d’une année bissextile, le 28 février de la cinquième année civile suivant
celle qui comprend le jour du scrutin des dernières élections générales.

Seul le lieutenant-gouverneur peut dissoudre l’Assemblée nationale avant
l’expiration d’une législature. ».

------------------------------------

Fin août jusqu'au début octobre.

Hors ligne Lisa

  • Membre
  • Messages: 11196
  • Jeannette officielle du forum
Élections québecoises 1er octobre 2018
« Réponse #38 le: janvier 30, 2018, 15:05:25 pm »
Ahhhh merci bien ! C'est ce que j'avais compris du texte, mais le tl;dr m'aide à être sûre. :P
"It's amazing how I can feel sorry for you and hate you at the same time. I'm sure there's a German word for it." - Lisa

Hors ligne Cinéphile

  • Membre
  • Messages: 7304
Élections québecoises 1er octobre 2018
« Réponse #39 le: janvier 31, 2018, 21:46:28 pm »
Élections québecoises

Est-ce que la modération peut intervenir et corriger le titre svp?

Merci.
Some would compare Elvis to God. I'll admit he's good, but he's no Elvis.

Hors ligne Lisa

  • Membre
  • Messages: 11196
  • Jeannette officielle du forum
Élections québécoises 1er octobre 2018
« Réponse #40 le: janvier 31, 2018, 22:02:32 pm »
Pinailleux.
"It's amazing how I can feel sorry for you and hate you at the same time. I'm sure there's a German word for it." - Lisa

Hors ligne Gustavus

  • Membre
  • Messages: 1206
Élections québécoises 1er octobre 2018
« Réponse #41 le: février 02, 2018, 16:38:23 pm »
Kabong, j'ai trouvé ce texte de Geneviève Tardif, qui travaille dans le domaine de l'environnement et qui est aussi l'auteure du site qui énumérait les centaines de scandales de corruption qui entachaient les libéraux. J'ai pensé à toi:

«Depuis la révolution tranquille, la quasi totalité des mesures progressistes au Québec ont été soit adoptées et mises en place par le PQ ou proposées et poussées par le PQ : garderies, congés parenteaux, Ministère de l'environnement et adoption de la loi sur la qualité de l'environnement, Protection du patrimoine agricole, Protection de la langue française, Politique nationale de l'eau, Politique de gestion des matières résiduelles, la Paix des braves, L'assurance automobile, Loi sur l'équité salariale, Emploi Québec, Assurance médicament, le Ministère de la condition féminine, l'Aide médicale à mourir, Fermeture de Gentilly et des mini-centrales, Protection du consommateur, la CSST et les normes du travail, le système de perception automatique des pensions alimentaires, La politique d'électrification des transports, Héma-Québec, la fin du nucléaire et de l'amiante, Loi sur le financement des partis politiques (dieu merci!) etc etc etc.

Dans sa plate forme pour l'élection 2018, il propose le retour du tarif unique pour les garderies et la gratuité pour le 3e enfants et +, la gratuité scolaire, le 15$/h minimum, et j'en passe.

On peut ne pas aimer le PQ pour quelques raisons que ce soit, notamment pour la fameuse charte qui proposait la laicité de l'état (mais tellement mal communiquée) ou les coupes à l'aide sociale, mais nier toutes les mesures progressites qu'il a adoptées et le bien qu'il a fait au Québec depuis son existence, c'est vraiment du déni.

Je dis ça parce que je vois du monde dire et penser que le PQ est une grosse méchante bête néolibérale qui mange des bébés au même titre que le Parti libéral.

A-t-il fait des erreurs dans le passé? Bien sur que oui.
En fera-t-il encore? Assurement.

La politique c'est tout sauf simple, mais je suis convaincue que ce parti offrira encore beaucoup au Québec et à ses enfants. Natifs d'ici ou d'ailleurs.

Et l'indépendance dans tout ça? Avant d'aller à la guerre, ça prend des alliés sinon personne ne voudra aller au front avec vous.
»

...........................................................

Et pour le reste de ton message, je trouve que ça ne tient pas la route. Par exemple:

«Exact!  Un changement de garde, c'est souvent mieux.  Mais changer pour des arrivistes comme Pauline...  J'ai comme un gros doute.  Gros comme son manoir.»

-->Donc, c'est souvent mieux, mais là hésites. Tu ne sait pas quel est le mieux entre l'option la plus probable des gouvernements libéraux perpétuels, ou d'avoir le PQ qui t'a déçu, quitte a carrément remettre en question des principes de base, comme le fait qu'il faut changer les gouvernements comme on change les couches (pour les mêmes raisons). Pour moi ça na aucun sens de penser comme ça. Même s'ils étaient équivalents en terme de corruption, de coupures et de privatisations (ce qui est objectivement faux) le principe général dirait de changer une fois de temps en temps, mais là non. Ça me fait penser à des rancunes et des rancoeurs de famille, et j'ai toujours trouvé ça bête.

Moi je ne votais pas PQ dans le temps de l'alternance au pouvoir, mais plutôt pour des partis plus marginaux. C'est juste depuis que le Québec est au mains des libéraux de manière presque perpétuelle que, objectivement parlant, mon amour du Québec et le constat que je fais de la situation m'ont amené à voter et encourager le PQ. Mais c'est assez récent.



«Je m'excuse, c'est le PQ qui tape sur QS (avec l'aide des journaleux) et non l'inverse (si peu). »

--> Écoute, je pense que le lendemain que tu as écrit cette phrase, Nadeau-Dubois a carrément dit à la télé que taper sur le PQ était payant pour QS, et qu'ils s'en servaient pour avoir de l'exposure médiatique. C'est ridicule. Le PQ a tendu la main à plusieurs reprises, ils ont même laissé un comté vacant celui de David. Tu ne peux pas toujours inventer ta propre réalité parallèle.

Par rapport au fait que QS choisit la pureté idéologique plutôt que s'approcher du pouvoir et de réaliser au moins une partie de leurs idées, je ne l'invente pas, et ça n'a rien à voir avec Éric Duhaime. Un parti qui veut changer les choses réellement aurait pris la main tendue par un autre parti en échange de ministères et ce genre de gains. Tout le Québec aurait été gagnant. Mais c'est patent que les gens à QS préfèrent ne pas se salir (à s'asseoir à la même table que PKP, à faire une entente avec un parti trop ci ou pas assez ça, etc.). C'est clair qu'ils ne cherchent pas à faire des gains véritables, à obtenir des résultats, même imparfaits, mais bien à conserver une base électorale composée de gens qui préfèrent être gouverné par des bandits plutôt que d'être déçu (au moins on a aucune attente envers les bandits, ouf! On peut leur laisser le pouvoir sans risquer d'être déçu. Et ce n'est pas mon vote à moi qui les a mis là, ouf! je suis safe, je reste pur, etc.)

Et cette idée de pureté idéologique n'a rien à voir avec l'extrémisme. QS n'est pas plus à gauche que le gouvernement Lesage par exemple. Ils ont des ministrables, plusieurs bonnes idées, d'autres moins bonnes. Ça n'a aucun sens de rater occasion après occasion.

Et en parlant des moins bonnes idées, QS est maintenant dans une gauche régressive, postmoderne, anti-majorité (considérée comme oppressante des minorités) avec un fort courant anti-nationaliste. Bof bof... Au moins, avec le PQ dans un gouvernement de coalition, chacun aurait pu modérer l'autre.
« Modifié: février 04, 2018, 19:15:50 pm par Gustavus »

Hors ligne El Kabong

  • Membre
  • Messages: 5094
  • Données erronées, résultats significatifs.
Élections québécoises 1er octobre 2018
« Réponse #42 le: février 05, 2018, 18:08:10 pm »
Les changements positifs apportés par le PQ sont indéniables.  Le problème, c'est que ça date d'une autre époque.

J'ai vu ce parti dépérir sous la houlette de chefs minables Johnson, Landry, Butch-Hard, "purin"  Boisclair, Marois, PKPète et maintenant ce gros cul de Lisée (je l'ai vu dans une manif...).

Le pouvoir attire les crapules et elles ont pris trop de place au PQ. La canonisation de Saint-Lucien m'a dégoûté pour l'éternité.  C'est maintenant devenu un parti libéral nationaliste qui ressemble de plus en plus à l'Union Nationale de Duplessis.

Quant à la main tendue de Lisée, je sais parfaitement que c'est une opération de relation publique, c-à-d une façon malhonnête de négocier.  Genre, si tu ne te mets pas à genoux, je te discrédite sur la place publique à l'aide des médias fédéralistes et/ou d'extrême-droite.

WOW!  Si c'est ça du grand Lisée, j'en ai pas besoin et QS non plus.  On ne peut pas vomir sans cesse des insultes sur QS et les accuser ensuite d'être-à-cheval sur leurs principes.  Le PQ de Johnson, Butch-Hard, Boisclair, Landry a insulté tous ses militants de gauche pendant plusieurs années, et maintenant ces militants devraient revenir au bercail et se mettre à genoux devant un parti RÉSOLUMENT néo-libéral sous peine d'être étiquetés comme communistes?!?  Zéro sens, zéro intégrité et zéro pragmatisme.  Négocier avec des insultes et des ultimatums, c'est négocier comme le fils-à-papa qui dirige Washington.


Citer
Et en parlant des moins bonnes idées, QS est maintenant dans une gauche régressive, postmoderne, anti-majorité (considérée comme oppressante des minorités) avec un fort courant anti-nationaliste. Bof bof... Au moins, avec le PQ dans un gouvernement de coalition, chacun aurait pu modérer l'autre.

Régressive et post-moderne? Ça veut dire quoi ça?
Anti-majorité?  C'est du vide...
Anti-nationaliste?  C'est normal, avec tous les déchets d'extrême-gauche qui traînent encore dans ce parti... Cette extrême-gauche, inconséquente et irréaliste a toujours fermement fermée les yeux sur un fait cruel et inexorable:  Si le pays n'est pas indépendant, il appartient donc à des étrangers.  Internationalistes de mes fesses que je leur dit!!!  Prière de ne pas oublier que dans cet extrême-gauche de QS, la moitié doivent être sur le payroll de la RCMP avec mission de saboter le parti.  Les services secrets de tous les pays occidentaux font cela depuis presque un siècle...  Élémentaire, Power 101.

Coalition?  Je veux bien.  Les conditions??? On n'en sait foutrement RIEN, et ça c'est suspect.  Tout ce que je sais, c'est qu'il y a eu une giga-campagne médiatique de haine contre QS, campagne ou le PQ a vomi allègrement sur le parti avec qui il a voulu se coaliser.  Bizarre autant qu'étrange comme comportement. Je me souviens quand j'ai vu La Presse (Desmarais) appuyer à cent milles à l'heure la candidature de Butch-Hard comme chef du PQ.  Ça voulait tout dire...

Les voeux pieux, c'est beau, mais le pragmatisme, c'est mieux.  Le PQ oublie trop facilement la haine qu'il a lui-même généré (avec complicité fédéraliste) envers tout ce qui est de gauche au Québec.  On ne recycle pas aisément une montagne de vomi en amitié modérée.

Santé!
Z

Hors ligne Gustavus

  • Membre
  • Messages: 1206
Élections québécoises 1er octobre 2018
« Réponse #43 le: février 06, 2018, 00:09:11 am »
C'est ça. Des vieilles rancunes de famille.

Je trouve ça sans aucun intérêt. C'est l'intérêt du Québec qui m'intéresse, et l'avenir du Québec, l'héritage que je laisse, pas les vengeances ou les rancunes vaines rivées sur le passé.

Si le gars qui m'a volé ma job et piqué ma blonde (fictif) était aussi le seul qui pouvait me sauver la vie, je choisirais la vie. Si on m'offrait 1 millions en échange que deux millions aillent à la personne qui m'a fait le plus de tort, je prendrais le million et lui en donnerait deux sans aucune hésitation.

Chez nous, le vomi et la marde se transforme en compost assez rapidement pour faire pousser des fleurs et des légumes. Je ne connais aucune autre manière pour avancer dans la vie et améliorer le monde.
« Modifié: février 06, 2018, 00:11:02 am par Gustavus »

En ligne cantabile

  • Membre
  • Messages: 9060
  • Membre fondateur du boys club et douchebag
Élections québécoises 1er octobre 2018
« Réponse #44 le: février 06, 2018, 08:38:07 am »
L'évangile selon Gustavus chapitre 8 verset 4:

'' et les légumes pousseront rapidement dans la marde devenue compost''
Les gens....

Hors ligne El Kabong

  • Membre
  • Messages: 5094
  • Données erronées, résultats significatifs.
Élections québécoises 1er octobre 2018
« Réponse #45 le: février 06, 2018, 16:29:50 pm »
C'est ça. Des vieilles rancunes de famille.

Je trouve ça sans aucun intérêt. C'est l'intérêt du Québec qui m'intéresse, et l'avenir du Québec, l'héritage que je laisse, pas les vengeances ou les rancunes vaines rivées sur le passé.

Si le gars qui m'a volé ma job et piqué ma blonde (fictif) était aussi le seul qui pouvait me sauver la vie, je choisirais la vie. Si on m'offrait 1 millions en échange que deux millions aillent à la personne qui m'a fait le plus de tort, je prendrais le million et lui en donnerait deux sans aucune hésitation.

Chez nous, le vomi et la marde se transforme en compost assez rapidement pour faire pousser des fleurs et des légumes. Je ne connais aucune autre manière pour avancer dans la vie et améliorer le monde.

Cocu rend chanceux à ce qu'il paraît.  Ton texte est très bon, soit.  Mais les arrivistes qui dirigent ce parti continuent de faire comme par le passé.  Leurs attitudes n'ont point changés. 

M'enfin!  Quand t'auras ton truck de cette organisation agonisante, c'est avec plaisir que QS te verra joindre ses rangs.
Z

Hors ligne sharl

  • Membre
  • Messages: 6121
Élections québécoises 1er octobre 2018
« Réponse #46 le: février 06, 2018, 19:55:45 pm »
QS est une nuisance, rien d'autre.

Des "idiots utiles" pour la CAQ (quel nom poche) et le PLQ.

Aucun de nos chefs de parti est intellectuellement honnête. Où est Mario Dumont quand on a besoin de lui comme PM?

Hors ligne Gustavus

  • Membre
  • Messages: 1206
Élections québécoises 1er octobre 2018
« Réponse #47 le: février 06, 2018, 21:57:55 pm »
Les changements positifs apportés par le PQ sont indéniables.  Le problème, c'est que ça date d'une autre époque.

2013, c'est pas si loin (pour la fin des mini-barrages, du nucléaire, de l'amiante, la lutte à la corruption, etc. ) Voyons!

C'est sans aucune commune mesure avec les libéraux qui sabotent le système public par exprès pour favoriser le privé, qui dilapident le trésor public comme avec le fiasco Bombardier, tous les sièges sociaux qu'ils ont laissé filer, etc. Leur plan d'affaire c'est de mettre le Québec à vendre et de se faire une cote au passage.

Citer
Le pouvoir attire les crapules et elles ont pris trop de place au PQ. La canonisation de Saint-Lucien m'a dégoûté pour l'éternité.  C'est maintenant devenu un parti libéral nationaliste qui ressemble de plus en plus à l'Union Nationale de Duplessis.

Ok ouain, un Duplessis qui veut réformer le régime minier de fond en comble selon le plan Martine Ouellet, qui veut augmenter le salaire minimum à 15$, aider les PME plutôt que les multinationales et créer un nouveau pays en Amérique.

Tu ne donnes jamais d'exemples, tu fais juste des portraits, des métaphores, des caricatures. Regarde le prochain:

Citer
Quant à la main tendue de Lisée, je sais parfaitement que c'est une opération de relation publique, c-à-d une façon malhonnête de négocier.  Genre, si tu ne te mets pas à genoux, je te discrédite sur la place publique à l'aide des médias fédéralistes et/ou d'extrême-droite.

C'est quoi ça? Moi je t'ai donné une citation de Nadeau-Dubois. Je n'ai pas inventé des adjectifs méprisants, une métaphore de quelque chose. J'ai décrit un fait.

Toi t'as un champs lexical bien connu: «vomi, malhonnête, crapule, vendu, se mettre à genoux», mais on sait jamais de quoi tu parles, ni si ça existe. Si t'en veux des exemples contre le PQ, j'en ai plein. La job à New York pour Boisclair, la prime de départ à Stephane Bédard, l'exploration pétrolière à Anticosti... Il n'y en a pas beaucoup qui me viennent en tête (à part à l'époque de Chevrette), et celles qui me viennent en tête (la résolution mitigée du problème du financement étudiant, le fait de ne pas avoir augmenté les fourchettes d'imposition, de n'avoir pas complètement aboli la taxe santé ni réalisé la réforme du régime minier...) ont été empêchés par la majorité du parlement qui votaient contre le gouvernement.

Citer
Citer
Et en parlant des moins bonnes idées, QS est maintenant dans une gauche régressive, postmoderne, anti-majorité (considérée comme oppressante des minorités) avec un fort courant anti-nationaliste. Bof bof... Au moins, avec le PQ dans un gouvernement de coalition, chacun aurait pu modérer l'autre.

Régressive et post-moderne? Ça veut dire quoi ça?
Anti-majorité?  C'est du vide...
Anti-nationaliste?  C'est normal, avec tous les déchets d'extrême-gauche qui traînent encore dans ce parti... Cette extrême-gauche, inconséquente et irréaliste a toujours fermement fermée les yeux sur un fait cruel et inexorable:  Si le pays n'est pas indépendant, il appartient donc à des étrangers.  Internationalistes de mes fesses que je leur dit!!!  Prière de ne pas oublier que dans cet extrême-gauche de QS, la moitié doivent être sur le payroll de la RCMP avec mission de saboter le parti.  Les services secrets de tous les pays occidentaux font cela depuis presque un siècle...  Élémentaire, Power 101.

Régressif: le contraire de progressif. Ça veut dire des gens qui ne croient plus au progrès et aux valeurs du progrès, qui tournent le dos à l'universalisme des droits humains et qui embrassent plutôt un relativisme moral et culturel. Qui défendent par exemple des pratiques archaïques inspirées par la Charia (c'est un retour en arrière). Ils ne cherchent plus l'égalité entre tous les humains, sans égard au sexe, à la couleur de peau, etc. mais qui cherchent plutôt à instaurer de nouvelles inégalités cosmétiques pour compenser. Par exemple, se fier sur les caractéristiques comme l'orientation sexuelle, l'origine enhnique et ce genre de choses pour distribuer des droits de parole et de la censure dans leur cercle d'influence. Selon leurs propre mots, ils "racisent" à tout vents (comme l'histoire de la parade de la St-Jean où deux étudiants québécois volontaires qui portaient un char allégorique ont été racisés par des régressifs qui ont vu un symbole d'esclavage).

Postmoderne: Tourne le dos aux valeurs de la modernité et de l'humanisme. Le relativisme absolu. Les postmodernes vont jusqu'à dire que les faits scientifiques sont des constructions sociales. Pour eux, tout est une construction sociale et tout est subjectif. Ce sont eux qui trippent sur le ressenti, les «micro-agressions», qui ne veulent pas entendre des avis différents, mais qui préfèrent se créer des milieux qui leur ressemblent. Contrairement à la gauche classique, ils ne veulent pas «changer le monde», la réalité objective, mais se regrouper par affinités, se créer un monde qui leur ressemble et essayer de se prémunir de symboles ou de paroles choquantes.

Anti-majorité: La majorité est au banc des accusés. Elle est considérée comme de facto oppressante envers les minorités. On entend par exemple que les blancs sont tous racistes, que les hétéros devraient se cacher parce qu'ils oppressent les minorités sexuelles, et que ça ne dépend pas de la volonté, mais des caractéristiques majoritaires. Si tu fais partie de la majorité, tu as une sorte de pécher originel à expier. LA majorité est l'ennemie à abattre.
On est loin du moment où «le peuple uni jamais ne sera vaincu»!!

Hors ligne Lisa

  • Membre
  • Messages: 11196
  • Jeannette officielle du forum
Re : Élections québécoises 1er octobre 2018
« Réponse #48 le: février 22, 2018, 12:04:52 pm »
Bon ben c'est confirmé pour Aussant!

Vos impressions? Positif ou non?
"It's amazing how I can feel sorry for you and hate you at the same time. I'm sure there's a German word for it." - Lisa

En ligne Snookey

  • Membre
  • Messages: 8922
Re : Élections québécoises 1er octobre 2018
« Réponse #49 le: février 22, 2018, 12:33:42 pm »
Ça ne peut pas nuire.

Prochain chef face à une débâcle du PQ en octobre ?