Auteur Sujet: Sexisme, égalité des sexes et etc.  (Lu 5082 fois)

Lisa

  • Messages: 10,785
  • Jeannette officielle du forum
Sexisme, égalité des sexes et etc.
« Réponse #50 le: avril 18, 2016, 07:07:54 am »
Il parle du premier lien du sujet.

Je pense que Méchant-Faenor S'est réveillé du mauvais poil, est venu lire tous les premiers messages de sujet depuis trois mois, et a répondu.
"It's amazing how I can feel sorry for you and hate you at the same time. I'm sure there's a German word for it." - Lisa

Lisa

  • Messages: 10,785
  • Jeannette officielle du forum
Sexisme, égalité des sexes et etc.
« Réponse #51 le: avril 18, 2016, 07:08:30 am »
C'est juste plate que le message soit vieux d'un mois et qu'on parle pas pantoute de ça.
"It's amazing how I can feel sorry for you and hate you at the same time. I'm sure there's a German word for it." - Lisa

Danycan-de-lEpine

  • Messages: 423
  • Comte d'RDS
    • <<Il n'y a plus personne à combattre sire. Oh... Il y a toujours quelqu'un à combattre !>>
Sexisme, égalité des sexes et etc.
« Réponse #52 le: avril 18, 2016, 07:15:14 am »
Nah je suis correct. Merci de répondre aux arguments et laisse le messager en paix. Si t'as des choses à me dire en privé y'a d'autres canaux plus appropriés. Merci.
*

Danycan-de-lEpine

  • Messages: 423
  • Comte d'RDS
    • <<Il n'y a plus personne à combattre sire. Oh... Il y a toujours quelqu'un à combattre !>>
Sexisme, égalité des sexes et etc.
« Réponse #53 le: avril 18, 2016, 07:18:56 am »
Ouin mais bon excuse moi de ne pas lire Tous lea mwssages jai une vie comme tlm ici.


Effectivement ca fait quelque swmaines que je.nai pas lu les.posts.Je viens faire quelques lecturea de temps en temps.

Tu pensais t'être debarassee de moi ? Lol

Si ça peut te rassurer je n'ai pas de mauvaises intentions. J'ai toujours aimé les débats publics et la politique Dats it.
*

Snookey

  • Messages: 8,450
Sexisme, égalité des sexes et etc.
« Réponse #54 le: avril 18, 2016, 07:30:19 am »
"mexpliquer pk ces émissions satyriques sont toujours animes par des gens dits progressistes ?"

Parce que les conservateurs ne sont pas drôles.

T'en connais toi des conservateurs aussi comiques que John Oliver, Seth Meyers, Stephen Colbert, Jon Stewart, Jimmy Fallon, Bill Maher ? Person j'en connais pas...

Danycan-de-lEpine

  • Messages: 423
  • Comte d'RDS
    • <<Il n'y a plus personne à combattre sire. Oh... Il y a toujours quelqu'un à combattre !>>
Sexisme, égalité des sexes et etc.
« Réponse #55 le: avril 18, 2016, 07:36:01 am »
Personnellement non mais si un poste se libère j'appliquerai avex joie.
Tu n'en connais pas car lea médias sont dominé par les sbires progressistes a la.solde de nos.elitea bien.pensantes. Farenheit 451
ca te dit quelque chose?  Nous y arrivons biwntot avec le nouveaux delits d'opinions : les ismes et le obes. Sexisme, homophobie, racisme, er autrea phenomenes de censure semblables.

Meme Pontiac a la limite pourrair faire du.bon ttavaille, mais en français lol.
*

Snookey

  • Messages: 8,450
Sexisme, égalité des sexes et etc.
« Réponse #56 le: avril 18, 2016, 08:02:19 am »
Bah, tu sais que Family Guy par exemple est diffusé sur Fox. Pas la chaîne progressive pas excellence disons.

Il n'y en a pas de conservateurs, parce qu'ils ne sont pas drôles. Ça ferait des jokes sur quoi un humoriste conservateur ?

M. Bonheur

  • Messages: 13,879
  • Robophobe
    • Meilleur avec du banjo
Sexisme, égalité des sexes et etc.
« Réponse #57 le: avril 18, 2016, 09:45:30 am »
Il y a des humoristes conservateurs. Et ils sont rarement drôles. Parce qu'un humoriste, à la base, c'est un fou du roi qui se moque de l'autorité. Les seuls humoristes de droite qui pourraient faire naturellement ce genre d'exercice sont les libertariens.
Le message ci-haut est une boutade.

MadChuck

  • Messages: 25,269
  • Ing. BBQ
Sexisme, égalité des sexes et etc.
« Réponse #58 le: avril 18, 2016, 10:50:10 am »
"mexpliquer pk ces émissions satyriques sont toujours animes par des gens dits progressistes ?"

Parce que les conservateurs ne sont pas drôles.

T'en connais toi des conservateurs aussi comiques que John Oliver, Seth Meyers, Stephen Colbert, Jon Stewart, Jimmy Fallon, Bill Maher ? Person j'en connais pas...

Conservateur c'est un terme assez flou et très relatif, quelqu'un comme Maher qui est un homme d'affaire qui dort avec un gun et qui est ouvertement pro-gun, qui a supporté la campagne de Ron Paul (je pense pas juste sur son show, mais financièrement) et qui tiens les propos qu'il tiens sur les musulmans serait probablement perçu comme conservateur au Québec par exemple, même si il est un extrémiste libéral pour certain américain.

Peter Mcleod et les grandes gueules sont probablement dans le populaire ce qui est assez conservateur au Québec, aux états-unis y'a en qui sont clairement affirmé de centre-droite conservateur comme Nick Di Paolo, d'autre qui serait considéré conservateur ici comme Bill Burr (qui est un candidat pour être l'humain anglais le plus drôle des dernières années)
« Modifié: avril 18, 2016, 11:16:07 am par MadChuck »

Snookey

  • Messages: 8,450
Sexisme, égalité des sexes et etc.
« Réponse #59 le: avril 18, 2016, 11:04:57 am »
Bill Maher n'est définitivement pas un conservateur selon les standards américains, il passe son show à se moquer des républicains et des conservateurs.

http://hollowverse.com/bill-maher/


Tam!

  • Messages: 14,898
Sexisme, égalité des sexes et etc.
« Réponse #60 le: avril 18, 2016, 12:32:35 pm »
Dans mon domaine par exemple, les femmes n'ont généralement pas de misère à s'imposer.

Dans mon domaine, les femmes sont très souvent une source de wtf.

Grâce aux merveilleux programmes d'accès égalitaire à l'emploi, je me retrouve souvent dans des réunions d'ingénierie avec une moitié de femmes qui ont autant d'affaire là qu'un chien dans un jeu de quille.

J'entends par là qu'elles n'ont aucune idée de ce qui se parle et sont engagées juste parce que c'est des filles.  C'est ça l'égalité des chances maintenant: ethnies, filles, homosexuels, compétence.  Dans cet ordre.

J'en prend pour preuve les questions qu'elles posent et les dilemmes pas rapport qu'elles soulèvent qui font que les meetings s'éternisent sur des esties de détails qui pourraient se régler en 3/4 de seconde en dehors de la réunion.

Le gros problème là-dedans, c'est que quand c'est un gars qui ne comprend fuck all à la réunion, on lui fait savoir assez rapidement que ce soit par une remarque acerbe ou plus simplement un congédiement.  Lorsque c'est une fille qui ne connait absolument rien de ce qui est discuté, les gens se ferment poliment la yeule et hochent de la tête comme si le point était pertinent.

Je n'ai pas calculé tout l'argent qui se perd sur des câlisses de niaiseries, mais quand t'as 20 consultants dans une pièce à 100$/hre qui attendent que l'ingénieuse avec un BAC en relations industrielles finisse d'expliquer à l'ingénieur en mécanique pourquoi son drain de plancher devrait être installer au plafond, tu te demandes jusqu'où on va aller dans l'égalité des sexes.

Un moment donné, on force trop.

Oui, ça détonne de votre politically correct, je sais.  Y'a des filles qui sont plus compétentes que les gars, je sais.  Au pro-rata, y'a des domaines qu'on engage des filles juste pour engager des filles.  Je sais.  Vous ne voulez pas l'entendre.  Je sais.

Beaucoup d'amertume dans ce message. Pour peu et on penserait que les femmes te tapent sur les nerfs pour ce qu'elles sont. Mais je dois être paranoiaque.

Il y a vraiment des quotas à ta job? C'est mathématiques et officielle ou tu présumes ça? 

Lisa

  • Messages: 10,785
  • Jeannette officielle du forum
Sexisme, égalité des sexes et etc.
« Réponse #61 le: avril 18, 2016, 12:55:02 pm »
T'en connais toi des conservateurs aussi comiques que John Oliver, Seth Meyers, Stephen Colbert, Jon Stewart, Jimmy Fallon, Bill Maher ? Person j'en connais pas...

Peter Mcleod (...)

Non.
"It's amazing how I can feel sorry for you and hate you at the same time. I'm sure there's a German word for it." - Lisa

MadChuck

  • Messages: 25,269
  • Ing. BBQ
Sexisme, égalité des sexes et etc.
« Réponse #62 le: avril 18, 2016, 13:21:32 pm »
T'en connais toi des conservateurs aussi comiques que John Oliver, Seth Meyers, Stephen Colbert, Jon Stewart, Jimmy Fallon, Bill Maher ? Person j'en connais pas...

Peter Mcleod (...)

Non.

J'allais dire, ça confirme l'idée qu'ils sont rarement drôle, mais c'est pas comme si la liste des comics de Snookey étaient particulièrement bon, y'ont une bonne grosse équipe de 20 scripteurs pour leur show, mais ne sont pas particulièrement drôle.

cantabile

  • Messages: 8,761
  • Membre fondateur du boys club et douchebag
Sexisme, égalité des sexes et etc.
« Réponse #63 le: avril 18, 2016, 13:52:16 pm »
l'alerte ''attention y'a des affaires qui vont faire choquer une féministe sur le forum'' à Tam vient de sonner.
Les gens....

MadChuck

  • Messages: 25,269
  • Ing. BBQ
Sexisme, égalité des sexes et etc.
« Réponse #64 le: avril 18, 2016, 14:06:06 pm »
Citer
Il y a vraiment des quotas à ta job? C'est mathématiques et officielle ou tu présumes ça?

En génie industriel, même sans quota engager quelqu'un parce que c'est une fille ça arrive, comme la dit Dalp, les gens habituellement vont se retenir pour l'envoyer promener et ne pas répondre a ses questions, dans une usine où ta besoin de kkun qui vont tanner du monde, les chronométrés, etc... ça peut valoir la peine, j'ai déjà travaillé dans une usine où y'avait fait ça.

Tam!

  • Messages: 14,898
Sexisme, égalité des sexes et etc.
« Réponse #65 le: avril 18, 2016, 14:23:37 pm »
Citer
Il y a vraiment des quotas à ta job? C'est mathématiques et officielle ou tu présumes ça?

En génie industriel, même sans quota engager quelqu'un parce que c'est une fille ça arrive, comme la dit Dalp, les gens habituellement vont se retenir pour l'envoyer promener et ne pas répondre a ses questions, dans une usine où ta besoin de kkun qui vont tanner du monde, les chronométrés, etc... ça peut valoir la peine, j'ai déjà travaillé dans une usine où y'avait fait ça.

Sans quotas, je ne vois pas pourquoi une entreprise privé se forcerait pour engager des femmes, incompétentes de surcroît.

L'incompétence n'a pas de sexe, y'a personne qui va me faire croire ça. C'est comme lorsqu'on parlait que le cabinet Couillard devrait être plus paritaire, et certains répondaient : « Non ça devrait être strictement sur la base de la compétence », Alors qu'on sait tous que Sam Hamad et David, heutel, pour ne nommer que ceux là, sont des grands synonymes de compétence.

L'alarme « Tam! a fait un commentaire que je juge féministe et faut que je le souligne » de Cantabile vient de sonner.

Snookey

  • Messages: 8,450
Sexisme, égalité des sexes et etc.
« Réponse #66 le: avril 18, 2016, 14:38:44 pm »
C'est ça que je trouve surprenant aussi...

Comment une compagnie privé pourrait se permettre de garder une femme incompétente ?

MadChuck

  • Messages: 25,269
  • Ing. BBQ
Sexisme, égalité des sexes et etc.
« Réponse #67 le: avril 18, 2016, 14:55:32 pm »
Y'A tu eu des programmes des subventions (comme pour les stagiaires, chômeur dans certain domaine et plein d'autre example, pour les ingénieuses?)

http://www.cdeacf.ca/actualite/2014/07/28/nouveau-programme-subventions-possibilites-milieu-travail

Le gouvernement du Canada versera un montant de 222 millions de dollars par an au cours des quatre prochaines années, auquel s'ajoutera une contribution équivalente de la part des provinces et des territoires, grâce à la mise en place d'une nouvelle génération d'ententes sur le marché du travail visant les personnes handicapées.

Depuis 2007, le gouvernement du Canada a investi plus de 54 millions de dollars pour promouvoir la sécurité et la prospérité économiques des femmes. Cela englobe un financement de plus de 12 millions de dollars destiné à des projets à l'appui des femmes qui exercent des métiers non traditionnels, de même qu'un montant supérieur à 9 millions de dollars pour soutenir les femmes entrepreneures.

Y'a eu chapeau les filles, mais je pense que ça c'est juste des bourses pendant le parcours scolaire.

Une grande compagnie peut avoir des quota interne aussi, comme mission d'entreprise.

Berslak

  • Messages: 4,946
  • Un texte.
Sexisme, égalité des sexes et etc.
« Réponse #68 le: avril 18, 2016, 23:51:12 pm »
C'est ça que je trouve surprenant aussi...

Comment une compagnie privé pourrait se permettre de garder une femme incompétente ?

Je vais dire quelque chose de très gros...

Pour améliorer la productivité des messieurs en leur donnant l'occasion d'avoir un sourire aux lèvres en admirant la dite demoiselle.

Jusqu'à ce qu'elle pogne un powertrip et que tous les gars veulent la tuer.
Yeah! Une signature!

Lisa

  • Messages: 10,785
  • Jeannette officielle du forum
Sexisme, égalité des sexes et etc.
« Réponse #69 le: avril 19, 2016, 00:17:17 am »
C'est ça que je trouve surprenant aussi...

Comment une compagnie privé pourrait se permettre de garder une femme incompétente ?

Je vais dire quelque chose de très gros...

Pour améliorer la productivité des messieurs en leur donnant l'occasion d'avoir un sourire aux lèvres en admirant la dite demoiselle.

Jusqu'à ce qu'elle pogne un powertrip et que tous les gars veulent la tuer.

Je pense que les dites compagnies ne font pas une super gestion de la performance, et engage autant de gars incompétents, mais comme ils sont souvent plus techniciens/exécutants, ça gosse moins mon chum qu'une personne en état de "pouvoir". ;)
"It's amazing how I can feel sorry for you and hate you at the same time. I'm sure there's a German word for it." - Lisa

Gustavus

  • Messages: 1,137
Sexisme, égalité des sexes et etc.
« Réponse #70 le: avril 19, 2016, 08:12:49 am »
Je pense comme le Jam que bien souvent, dans une discussion de groupe, les femmes parlent moins, et c'est souvent parce qu'elles ne s'imposent pas là où les hommes se coupent allègrement la parole, finissent la phrase de l'autre pour enchaîner, etc. Dans une discussion privée, c'est autre chose.

En ce qui concerne les quotas, en principe, ça devait servir à compenser des injustices du quotidien là où les préjugés sur l'ethnie ou le sexe d'une personne prennent le pas sur la stricte compétence. En pratique, ça fait juste rajouter d'autres couches de critères à considérer avant la compétence. Parfois, un quotas peut annuler un préjugé, et donc la compétence poppe en avant des critères et c'est tant mieux pour tout le monde, mais c'est pas toujours le cas. Je ne connais pas les chiffres, mais c'est certain que plus il y a de critères à considérer, moins la compétence prend de la place dans la décision.

J'ai déjà entendu l'idée, comme Berslak, que des employeurs appréciaient d'engager une fille dans une équipe et un domaine où elles sont minoritaires parce que les gars deviendraient plus courtois au travail, plus propres, plus santé-sécurité, moins colériques, etc. Et aussi qu'une fille va éventuellement amener des idées différentes, des façons de faire différentes, hors des habitudes encastrées, qui font profiter à l'entreprise. C'est le cas aussi avec les travailleurs étrangers. Je ne sais pas si c'est suffisant pour tolérer un rendement moindre ou une incompétence crasse, mais ce sont des arguments que j'ai déjà entendu.

Pour finir, je suis pour la stricte égalité en dignité et en droits entre les hommes et les femmes, mais je pense qu'il existe quand même en général des différences culturelles majeures. Personnellement, j'ai déjà travaillé comme seul de gars dans une équipe de filles et les deux fois ça a viré en cauchemar total, même si c'était des jobs que j'adorais et pour lesquels les boss félicitaient mon travail, il y avait des problèmes de fonctionnement, de communication, des malentendus fuckés, des drames et des crises complètement surréalistes de mon point de vue. C'est peut-être aussi parce qu'on était relativement jeunes et inexpérimentés, mais quelque chose de sûr: je ne veux plus jamais vivre ça.

Autant une femme seule dans une discussion d'hommes peut avoir du mal à lever le ton pour s'exprimer, autant j'ai vécu le fait de me sentir comme le seul sourd dans une assemblée de personnes entendantes qui parlent entre elles et voient venir et préparent toutes sortes de coups qui m'échappent complètement. C'est crissement badtrippant.
« Modifié: avril 19, 2016, 08:14:44 am par Gustavus »

Le Jam

  • Messages: 8,515
Sexisme, égalité des sexes et etc.
« Réponse #71 le: avril 19, 2016, 08:38:37 am »

Je pense comme le Jam que bien souvent, dans une discussion de groupe, les femmes parlent moins, et c'est souvent parce qu'elles ne s'imposent pas là où les hommes se coupent allègrement la parole, finissent la phrase de l'autre pour enchaîner, etc.


Pour moi le problème c'est que les féministes actuelles ont tendance à se plaindre de ça, à reprocher aux hommes e ne pas laisser assez de place et de visibilité aux femmes dans les réunions, les débats.

Je m'oppose à ça, ce ne sont pas aux hommes à laisser la place et à féminiser les règles implicite pour ne pas dire invisibles du débats mais aux femmes à apprendre à s'imposer physiquement si nécessaire (j'entends par physiquement par s'imposer par la prestance, le ton de la voix et la position).

Oui les femmes ont leur place mais cette place elles doivent apprendre à la prendre, ce ne sont pas aux homme de laisser de la place par ce que j'appelle une féminisation du débat.

Le Jam

  • Messages: 8,515
Sexisme, égalité des sexes et etc.
« Réponse #72 le: avril 19, 2016, 08:50:46 am »
j'ai déjà travaillé comme seul de gars dans une équipe de filles et les deux fois ça a viré en cauchemar total, même si c'était des jobs que j'adorais et pour lesquels les boss félicitaient mon travail, il y avait des problèmes de fonctionnement, de communication, des malentendus fuckés, des drames et des crises complètement surréalistes de mon point de vue. C'est peut-être aussi parce qu'on était relativement jeunes et inexpérimentés, mais quelque chose de sûr: je ne veux plus jamais vivre ça.

Autant une femme seule dans une discussion d'hommes peut avoir du mal à lever le ton pour s'exprimer, autant j'ai vécu le fait de me sentir comme le seul sourd dans une assemblée de personnes entendantes qui parlent entre elles et voient venir et préparent toutes sortes de coups qui m'échappent complètement. C'est crissement badtrippant.

Conclusion, les femmes entre elles deviennent des criss de folles hystériques.

Lisa

  • Messages: 10,785
  • Jeannette officielle du forum
Sexisme, égalité des sexes et etc.
« Réponse #73 le: avril 19, 2016, 09:01:22 am »
Comment penses tu qu'une femme qui s'impose est perçue par les hommes dans une réunion? Penses-tu vraiment qu'ils la respectent et l'écoutent parce qu'elle prend sa place ou quil s trouvent quelle en prend trop, quelle est agressive, quelle est frustrée, etc? La recherche tend a montrer que c'est la deuxième avenue. En ce sens, comment ne pas comprendre la femme qui reste en retrait dans une réunion, ou tout simplement qui parle moins souvent et moins longtemps que ses collègues?

Jivre, tu parles du privé, il est faut pas confondre c'est effectivement une dynamique complètement différente selon les études.
"It's amazing how I can feel sorry for you and hate you at the same time. I'm sure there's a German word for it." - Lisa

Simone

  • Messages: 6,574
    • Presque végé !
Sexisme, égalité des sexes et etc.
« Réponse #74 le: avril 19, 2016, 09:43:17 am »

Je pense comme le Jam que bien souvent, dans une discussion de groupe, les femmes parlent moins, et c'est souvent parce qu'elles ne s'imposent pas là où les hommes se coupent allègrement la parole, finissent la phrase de l'autre pour enchaîner, etc.


Pour moi le problème c'est que les féministes actuelles ont tendance à se plaindre de ça, à reprocher aux hommes e ne pas laisser assez de place et de visibilité aux femmes dans les réunions, les débats.

Je m'oppose à ça, ce ne sont pas aux hommes à laisser la place et à féminiser les règles implicite pour ne pas dire invisibles du débats mais aux femmes à apprendre à s'imposer physiquement si nécessaire (j'entends par physiquement par s'imposer par la prestance, le ton de la voix et la position).

Oui les femmes ont leur place mais cette place elles doivent apprendre à la prendre, ce ne sont pas aux homme de laisser de la place par ce que j'appelle une féminisation du débat.

En gros, les hommes ont établi un certain standard en matière de communication, un standard auxquels ils ont, pendant plus ou moins deux millénaires, été les seuls autorisés à participer et qu'ils ont été les seuls à le mettre en pratique, un standard qui a donc été plus ou moins façonné par le caractère exclusivement masculin qui le caractérisait, et ce standard doit demeurer tel quel, puisque c'est ainsi qu'il doit être (je n'ai pas compris nécessairement la nécessité de la chose, mais on comprend que c'est ce que tu souhaites).

Ou, en plus clair, ce standard a été "masculinisé" depuis toujours, et il n'y a aucun problème là-dedans, mais il ne faudrait surtout pas que la présence des femmes entraînent la moindre modification à la façon de faire parce que ça, c'est inacceptable.

C'est plein de sens.
C'est exactement ça qu'est la littérature: d'habiles mensonges qui, secrètement, disent la vérité. - Simone de Beauvoir

Tam!

  • Messages: 14,898
Sexisme, égalité des sexes et etc.
« Réponse #75 le: avril 19, 2016, 09:58:51 am »
C'est ça que je trouve surprenant aussi...

Comment une compagnie privé pourrait se permettre de garder une femme incompétente ?

Je vais dire quelque chose de très gros...

Pour améliorer la productivité des messieurs en leur donnant l'occasion d'avoir un sourire aux lèvres en admirant la dite demoiselle.

Jusqu'à ce qu'elle pogne un powertrip et que tous les gars veulent la tuer.

Vous travaillez vraiment dans de drôles de compagnies...

Le Jam

  • Messages: 8,515
Sexisme, égalité des sexes et etc.
« Réponse #76 le: avril 19, 2016, 10:06:21 am »

Comment penses tu qu'une femme qui s'impose est perçue par les hommes dans une réunion?


Quelle importance ça a comment elle va être perçue.

Je crois que tu pointes une chose en apparence anodine mais en réalité cruciale dans le débat.

Un homme ne dirait pas "comment tu crois qu'il va être perçu" tout simplement parce qu'il s'en fout, et il est là le coeur du problème.

Dans le milieu professionnel les hommes (et là j'emets une hypothèse), ils en ont peut être juste rien à foutre de comment ils sont perçus. Ils raisonnent professionnellement en matière de plus simple :

1/ Objectif : Quel est mon objectif, ma mission, clairement désigné en accord avec le chef la jérarchie, le poste
2/ Leur marge de manoeuvre : Délégation de responsabilité, budget, autonomie, responsabilité, équipes, moyens humains et financiers etc...)

Et avec ces deux points ils tentent d'obtenir ce qu'ils veulent répondre à leur objectif fixé en accord avec leur hiérarchie. Objectif atteint = Félicitation du patron, récompense financière, promotion, augmentation prime...

Et la démarche est la même dans tous les domaines de la vie, négocier une augmentation un salaire etc..

La façon dont je suis perçu par les autres n'entre pas en jeu jamais là dedans.

Je pense vraiment que c'est peut être un point important dans la discussion. Les femmes accordent trop d'importance à la façon dont elles vont être perçues, percçue par les hommes, mais pas seulement les hommes les autres femmes aussi (et c'est certainement un point culturel inconscient dans l'éducation de la petite fille).

- Tiens-toi bien
- Une petite fille ne fait pas ça
- Soit mignone
- Soit jolie
- etc...

Si vous voulez vous émanciper du dictat patriarcal commencez par regarder comment vous avez été éduquées et émancipez vous du regard de la société porté sur vous et de ce qu'il attend de vous en tant que femme pour faire vos choix.

C'est ce que je reproche au féminisme moderne, il attends trop de changement de l'homme qui se doit de s'adpater à la femme alors que dans bien des cas c'est l'inverse c'est à la femme de se débarrasser de certaines chaines psychologiques et qui au lieu d'attendre que l'homme lui fasse la place prenne la place qu'elle souhaite et fasse les choix en connaissance c'est à dire en assumant ses chois.

On ne peut avoir le beurre et l'argent du beurre autrement dit s'assumer entant que femme d'affaire de pouvoir c'est peut être aussi assumer que le regard de la société sur vous change avant de changer le regard e la société assumer un choix un poste avec ce qu'il implique de positif et de négatif.

Dans le femmes de pouvoir je cite toujours Thatcher un vraie femme de poigne qui n'est jamais aller réclamer quoi que ce soit ou se soucier (du moins publiquement) du regard ou du jugement des autres femmes ou des hommes.


« Modifié: avril 19, 2016, 10:31:49 am par Le Jam »

Le Jam

  • Messages: 8,515
Sexisme, égalité des sexes et etc.
« Réponse #77 le: avril 19, 2016, 10:19:34 am »

Je pense comme le Jam que bien souvent, dans une discussion de groupe, les femmes parlent moins, et c'est souvent parce qu'elles ne s'imposent pas là où les hommes se coupent allègrement la parole, finissent la phrase de l'autre pour enchaîner, etc.


Pour moi le problème c'est que les féministes actuelles ont tendance à se plaindre de ça, à reprocher aux hommes e ne pas laisser assez de place et de visibilité aux femmes dans les réunions, les débats.

Je m'oppose à ça, ce ne sont pas aux hommes à laisser la place et à féminiser les règles implicite pour ne pas dire invisibles du débats mais aux femmes à apprendre à s'imposer physiquement si nécessaire (j'entends par physiquement par s'imposer par la prestance, le ton de la voix et la position).

Oui les femmes ont leur place mais cette place elles doivent apprendre à la prendre, ce ne sont pas aux homme de laisser de la place par ce que j'appelle une féminisation du débat.

En gros, les hommes ont établi un certain standard en matière de communication, un standard auxquels ils ont, pendant plus ou moins deux millénaires, été les seuls autorisés à participer et qu'ils ont été les seuls à le mettre en pratique, un standard qui a donc été plus ou moins façonné par le caractère exclusivement masculin qui le caractérisait, et ce standard doit demeurer tel quel, puisque c'est ainsi qu'il doit être (je n'ai pas compris nécessairement la nécessité de la chose, mais on comprend que c'est ce que tu souhaites).

Ou, en plus clair, ce standard a été "masculinisé" depuis toujours, et il n'y a aucun problème là-dedans, mais il ne faudrait surtout pas que la présence des femmes entraînent la moindre modification à la façon de faire parce que ça, c'est inacceptable.

C'est plein de sens.

Ton discours est un discours d'arrière garde, ça pue la naphtaline, la vieille féministe qui faisait bruler sa brassière dans un feu de joie.

ça ne me fait pas bander, c'est toujours la même féministe qui se présente comme oppréssé qui plus est par les hommes, ça demande, ça réclame, ça revendique et au final ça m'emmerde et j'embraye pas... Merde c'est ça la féminisation de la société c'est puant. Ce ne sont pas aux hommes de s'adpater c'est à vous de le faire.. comme des hommes.

Les femmes veulent le pouvoir qu'elles le prennent... Le pouvoir ne se donne pas il se prend et il se prend avec les armes de son choix.

Tu parles de standards de communication comme si ils y avait une règle non écrite (non pire une règle écrite) de "la communication vu par les hommes par les hommes et pour les hommes".

Les lignes évoluent ont évolué et évolueront encore y compris dans la communication mais pas par une féminisation (ce que tu demandes implicitement) mais par une acceptation implicite et commune de tous les nouveaux standards par le biais d'un succès au feu c'est à dire de l'apparition de nouveaux standards qu'ils soient proposés par les femmes ou les hommes mais que ces standards aient fait l'épreuve du feu c'est à dire la preuve de succès dans la pratique.

Par ailleurs je trouve qu'il y a franchement une tendance à caricaturer comme si les débats entre hommes se résumaient à qui parle le plus fort et qui s'impose physiquement le plus (comme je le disais plus haut).

Il y a de ça biensur mais c'est un peu plus subtile que ça quand même.

Dans la culture occidentale ET C'EST LA, A LA LIMITE QUE LES FEMINISTES ONT LEUR ROLE A JOUER il est mal vu qu'une femme expose son point du vu de façon unilatérale (c'est considéré comme un trait masculin le "je pense que" et une idée nouvelle qui n'a pas forcément l'assentiment préalable d'une ou deux personnes).

Une femme dans une assemblée culturellement (je l'ai constaté) va soit demander à son mec de parler à sa place soit chercher l'assentiment d'une ou deux autres personnes avant de s'exposer personnellement. Ce sont ces barrières qu'il faut éventuellement lever.

Simone il n'y a pas de règle écrite par les hommes pour les hommes qu'ils garderaient bien gardé entre eux (comme si ont se rencontrait la nuit à l'abrit des femmes pour élaborer des stratégies de de conservation du pouvoir et de la parole en réunion).

apprenez à vous libérer du carquant du regard des autres et assumez le ce qui n'est pas forcément évident, ce n'est d'ailleurs pas forcément donné à toutes les femmes de devenir des hommes.


« Modifié: avril 19, 2016, 10:26:35 am par Le Jam »

Tam!

  • Messages: 14,898
Sexisme, égalité des sexes et etc.
« Réponse #78 le: avril 19, 2016, 10:35:56 am »

Les femmes veulent le pouvoir qu'elles le prennent... Le pouvoir ne se donne pas il se prend et il se prend avec les armes de son choix.


Donc tu es pour les Femen? :)

C'est facile de dire ça, « qu'elles prennent le pouvoir » alors que la majorité des gars vont voir d'un très mauvais oeil une femme qui « agit comme un homme».


Jusqu'à ce qu'elle pogne un powertrip et que tous les gars veulent la tuer.

Une phrase qui veut tout dire.

Est-ce que ça veut dire que je suis pour les quotas, non? Mais peut-on commencer par voir le milieu du travail autrement comme une séparation bien marquée entre les hommes et des femmes?






MadChuck

  • Messages: 25,269
  • Ing. BBQ
Sexisme, égalité des sexes et etc.
« Réponse #79 le: avril 19, 2016, 10:50:12 am »
Citer
Et avec ces deux points ils tentent d'obtenir ce qu'ils veulent répondre à leur objectif fixé en accord avec leur hiérarchie. Objectif atteint = Félicitation du patron, récompense financière, promotion, augmentation prime...

Et la démarche est la même dans tous les domaines de la vie, négocier une augmentation un salaire etc..

La façon dont je suis perçu par les autres n'entre pas en jeu jamais là dedans.

Avoir une promotion, avoir un patron content, c'est exactement ça comment on est perçu par les autres, tu es justement entrain de dire qu'un homme peut travailler de la sorte:
1/ Objectif : Quel est mon objectif, ma mission, clairement désigné en accord avec le chef la jérarchie, le poste
2/ Leur marge de manoeuvre : Délégation de responsabilité, budget, autonomie, responsabilité, équipes, moyens humains et financiers etc...)

Et être bien perçu dans leur milieu de travail, c'est bien vu et récompenser pour eux d'agir de la sorte.

Le Jam

  • Messages: 8,515
Sexisme, égalité des sexes et etc.
« Réponse #80 le: avril 19, 2016, 11:07:59 am »
Je ne comprends pas ce que tu écris je dis que dans une entreprise normale (selon mes standards) peu importe comment tu es vu, ça n'a pas d'importance, ce sont les objectifs qui importent.

après si tu veux me dire qu'une femme qui ouvre trop sa gueule sera mal perçue par ses bosses et donc n'aura pas les promotions espérées, oui je peu le comprendre si les objectifs sont mal exprimés (et je reconnais que c'est la cas dans la majorité des cas), mais je trouve que c'est un peu toujours la solution da facilité de répondre ça c'est un peu l'argument sans fondement rée non chiffré sans preuve que de dire que les femmes sont mal perçues quand elles elles utilises les procédés de communication/pouvoir des hommes et que c'est pour celà qu'elles n'évoluent pas aussi bien que les hommes dans les entreprises.

C'est probablement vrai dans une certaine mesure mais ça n'explique pas tout.

MadChuck

  • Messages: 25,269
  • Ing. BBQ
Sexisme, égalité des sexes et etc.
« Réponse #81 le: avril 19, 2016, 11:20:14 am »
Je ne comprends pas ce que tu écris je dis que dans une entreprise normale (selon mes standards) peu importe comment tu es vu, ça n'a pas d'importance, ce sont les objectifs qui importent.

Tu comprend pas que être vu comme quelqu'un qui mérite une promotion, c'est être vu d'une certain façon (et une façon positive).

Bien sur comment tu es vu et apprécié joue un gros rôle dans une entreprise normale, c'est très très rare une entreprise ou c'est tellement objectif que c'est que les objectifs qui importent (qu'ils soient aussi claire, égaux entre tous et facile a scorer, peut-être a la vente a commission mais dès que c'est du management, création d'un produit, etc... ça devient fort subjectif).

Citer
ça c'est un peu l'argument sans fondement rée non chiffré sans preuve que de dire que les femmes sont mal perçues quand elles elles utilises les procédés de communication/pouvoir des hommes

Lisa a inclus dans la conversation un article avec plein d'étude publié qui chiffre le phénomène.

Lisa

  • Messages: 10,785
  • Jeannette officielle du forum
Sexisme, égalité des sexes et etc.
« Réponse #82 le: avril 19, 2016, 11:38:45 am »
Exactement ce qui e j'allais dire. Merci madchuck.
"It's amazing how I can feel sorry for you and hate you at the same time. I'm sure there's a German word for it." - Lisa

Gustavus

  • Messages: 1,137
Sexisme, égalité des sexes et etc.
« Réponse #83 le: avril 19, 2016, 12:16:54 pm »
Je suis d'accord avec Simone, mais j'ajouterais une deuxième facette de la situation. Les hommes ont développé des standards de leur côté et les femmes des standards de leur côté aussi. Le point que je défend est qu'il devait exister à l'origine quelque chose comme un patriarcat et un matriarcat,parallèles et égalitaires, chacun exerçant son pouvoir sur son «magistère» au sein des clans. Avec la concentration des pouvoirs et des populations dans les villes, et l'accumulation, est venue la militarisation et le patriarcat a pris de plus en plus de place jusqu'à occuper la plupart du pouvoir (sauf exceptions, les Médicis, les sultanes...). Mais je pense que dans les campagnes et en temps de paix, le vieux matriarcat a continué à exercer beaucoup de pouvoir économique et politique «de terrain», alors qu'une grande partie de l'économie quotidienne n'était même pas encore monétarisée. Avec la fin de la 2e guerre, l'industrialisation automatisée et le développement de l'économie tertiaire, les femmes ont pris de plus en plus de place dans l'économie monétaire et la politique «officielle» qui était jusque là occupées par les hommes.

C'est ce qui nous amène à devoir en partie développer des codes qui fonctionnent le mieux possible pour toutes les sortes de sensibilités et d'habitudes de communication. Le chemin devrait aller dans les deux sens.

Je dirais qu'en général, les femmes ont plus d'écoute que les hommes et je dirais presque une supra-écoute (elles entendent quelque chose qui n'a pas été dit). Quand je travaillais dans des équipes de filles, j'avais l'impression que je devais toujours parler par euphémisme, comme si tout ce que je disais était multiplié par 3 ou 4, ou devait forcément cacher quelque chose d'encore pire ou inavouable, ou inconfortable, alors que je suis plus habitué de dire exactement ce que je veux dire et de jouer cartes sur table. Je suis aussi habitué de contredire et de me faire contredire dans le cadre d'une discussion (même ma soeur est comme ça, c'est de famille). Quand on se prononce, on court le risque de se tromper, et j'ai toujours été très à l'aise là-dedans, mais non seulement ça ne passait pas du tout de relever une erreur ou d'exprimer un désaccord, mais en plus, je ne recevais aucun signe perceptible comme quoi je brusquais mes coéquipières (en étant simplement moi-même et en faisant de mon mieux pour la job). Vraiment comme s'il me manquait une antenne. C'est après coup, avec plein de lectures et de réflexions que je me suis dit cela (d'autres pistes aussi), mais sur le coup j'étais dans le brouillard total, et le cauchemar a commencé sans que je n'aie rien vu venir. Bref, tout ça pour dire que je ne suis pas certain si un système de communication est meilleur qu'un autre, et je serais biaisé de toutes façons, mais je pense que les deux codes, patriarcaux et matriarcaux, sont légitimes à la base. Et qu'ils sont antérieur au système patriarcal/impérial d'au moins 2000 ans, dont parle Simone. C'est la domination de l'un sur l'autre qui est illégitime, en tout cas, à notre époque.


Maintenant, je pense que tout le monde aime ça être bien vu et apprécié dans une équipe, les femmes comme les hommes.
« Modifié: avril 19, 2016, 14:30:37 pm par Gustavus »

Le Jam

  • Messages: 8,515
Sexisme, égalité des sexes et etc.
« Réponse #84 le: avril 19, 2016, 12:54:22 pm »
Je suis assez d'accord avec ça dans le sens où il est important en communication de faire attention de manière générale et ça dépasse très largement les rapports hommes femmes à la nature de l'interlocuteur adapter son message à celui-ci et au feed back c'est à dire à comment le message est perçu.

La communication ça s'apprend aussi.

Je veux dire par là qu'il ne s'agit pas nécessairement pour les femmes de singer un style de communication qui serait plus masculine mais d'adapter sa communication à celle des hommes et vice versa pour les hommes.

Mais je réfute l'idée d'un dictât de la communication masculine c'est d'autant moins vrai qu'on vit à une époque où la communication, les modes de communications sont particulièrement étudiés.

Simone

  • Messages: 6,574
    • Presque végé !
Sexisme, égalité des sexes et etc.
« Réponse #85 le: avril 19, 2016, 14:09:43 pm »
Moi, je n'ai rien dit, rien revendiqué, j'ai seulement résumé ta position Le Jam, et c'est toi qui a parlé de règles implicites que les hommes n'ont pas à féminiser, tu répètes même ce terme deux fois, que de changer le mode de communication pour s'adapter à la façon dont la femme communique serait de féminiser le débat, c'est une affirmation qui implique nécessairement que le mode de communication actuel est "masculin", en tout cas, c'est ce que tu sous-entends, et c'est logique quand on considère comment les hommes ont longtemps occupé des places prépondérantes dans la société et les structures de pouvoir où ces règles implicites de communication étaient pratiquées.

Je m'oppose à ça, ce ne sont pas aux hommes à laisser la place et à féminiser les règles implicite pour ne pas dire invisibles du débats mais aux femmes à apprendre à s'imposer physiquement si nécessaire (j'entends par physiquement par s'imposer par la prestance, le ton de la voix et la position).

Oui les femmes ont leur place mais cette place elles doivent apprendre à la prendre, ce ne sont pas aux homme de laisser de la place par ce que j'appelle une féminisation du débat.

Après, si tu es en désaccord avec quelque chose que tu as dit, c'est un peu ton problème, mais je te laisse t'opposer à ce que tu veux, c'est ton droit.
C'est exactement ça qu'est la littérature: d'habiles mensonges qui, secrètement, disent la vérité. - Simone de Beauvoir

MadChuck

  • Messages: 25,269
  • Ing. BBQ
Sexisme, égalité des sexes et etc.
« Réponse #86 le: avril 19, 2016, 14:41:50 pm »
Gustavus, pour avoir travailler pas mal toujours en usine ou en endroit informatique, la fois où j'ai travaillé dans une école d'artiste 3D, j'ai remarqué une différence énorme entre les artistes prof et les programmeurs (le boss était aussi un non artiste) et parfois ont étaient totalement surpris de leur réaction.

Par exemple une fois on leur a donné du linge de travail au couleur de l'entreprise (pour des programmeurs la réaction est habituellement, criss du linge gratuit !) eux étaient choqués, c'était tous des gars et il se chicanait, se parlait dans le dos, formait des clicks, y'étaient même parfois en chicane. J'ai jamais vu rien de tel dans des places d'ingénieurs/programmeurs.

Si tu étais dans un domaine différent qu'a ton habitude, c'est peut-être un facteur a rajouter dans ton analyse et pas seulement hommes vs femmes.

Danycan-de-lEpine

  • Messages: 423
  • Comte d'RDS
    • <<Il n'y a plus personne à combattre sire. Oh... Il y a toujours quelqu'un à combattre !>>
Sexisme, égalité des sexes et etc.
« Réponse #87 le: avril 19, 2016, 16:53:44 pm »
Du rhum, des femmes et d'la bière nom de Dieu; un accordéon....


Sérieusement, je ne comprend pas ce faux debats. Qui pense swrieusemwnr a part lea musulmans et les juifs orthodoxes que la femme est 'inférieure'' à l'homme ?

L'homme et la femme sont complémentaires comme le ying et le yang le positif sur les poles, le négatif, la Soleil et le Lune (elfique)  etc...
*

dalporto

  • Messages: 9,834
  • Admin capo di tutti i capi
Sexisme, égalité des sexes et etc.
« Réponse #88 le: avril 19, 2016, 19:02:38 pm »
J'arrive sur un call cet après-midi pour une mise en service.

Trois débitmètres ne fonctionnent pas.  "Les débits oscillent dans le coin de zéro".

L'ingénieuse me dit qu'ils sont flambant neufs.  Elle a sauvé 30000$ en débitmètres en installant des magnétiques.

"On m'avait dit d'installer des massiques, mais les magnétiques sont plus précis pis fucking moins chers!!!"

Le tout fait avec une superbe job de plomberie en stainless.  C'est magnifique à voir.

Mais c'est installé sur une boucle d'eau WFI (distillée), à la sortie d'un distillateur...

Je regarde l'installation pis je pars à rire.

Le délai de livraison pour recevoir les bons mass flows est d'environ 2 mois.  Ajoutez à ça qu'il faut refaire tout le piping parce que les flanges n'arriveront plus.  Ajoutez à ça que le système d'eau devrait être en fonction dans 2 semaines.

Ça c'est juste aujourd'hui.  Demain, elle va encore travailler là.  C'est genre la quatorzième fois qu'elle chie un projet comme ça, et elle est encore là.

C'est tout le temps de même.  Heille, j'ai un BAC, je sais ce que je fais.

Y'en ont crissé une dizaine dehors pis elle est encore là, ça me dépasse.

Snookey

  • Messages: 8,450
Sexisme, égalité des sexes et etc.
« Réponse #89 le: avril 19, 2016, 19:20:09 pm »
"On m'avait dit" et elle ne l'a pas fait ? Pouvait-elle prendre cette décision ?

Est-ce 100% sa faute ou les personnes qui ont installé le tout ont mal fait leur job ?

Si elle ne pouvait pas et que c'est 100% sa faute, dehors au plus sacrant...

dalporto

  • Messages: 9,834
  • Admin capo di tutti i capi
Sexisme, égalité des sexes et etc.
« Réponse #90 le: avril 19, 2016, 19:50:55 pm »
C'est souvent des ingénieurs qui se retrouvent chargés de projet dans mes jobs.  Leur job est de coordonner à peu près tout, trouver l'expertise externe, magasiner des prix.  C'est souvent des firmes externes qui se ramassent à faire ces jobs là.  Le gros du problème, c'est que les ingénieurs qui font ça sont spécialisés dans un seul domaine.  Dans son cas à elle, elle a un BAC en biochimie ou un truc du genre.  Elle va te monopoliser sur des esties de détails pendant des semaines pour finir par te faire une boulette immense comme celle-là.

D'expérience, c'est tout le temps de la marde, peu importe le gestionnaire de projet.  Les erreurs se répètent d'une fois à l'autre pis on revient tout le temps avec les mêmes problèmes.  À date, les meilleurs que j'ai vu pour ce genre de trucs c'est des ingénieurs en mécanique; ils le savent qu'ils n'y connaissent fuck all en électricité et en instrumentation, faque ils délèguent.

Au début, la firme d'ingénierie soumissionne et leur projet est accepté. Ensuite, leur but est que ça fonctionne, tout en coutant le moins cher possible.  Alors oui, elle a la possibilité et droit de regard sur ce qu'elle achète, tant que ça rencontre les specs du projet.  Là elle a sauvé 30000$, mais ça va coûter minimum le double pour changer le tout, rajoute 50k$ en activités de validation, et un montant x que ça va coûter à son client en frais de retard.  J'imagine que ça affecte le bonus à la fin de l'année combien d'argent tu a fait sauver à ton entreprise.

Pour l'histoire, tu installes un débitmètre magnétique dans un système où il a des minéraux dans ton liquide.  Si c'est de l'eau distillée, il n'y a plus de minéraux.  C'est pour ça qu'Endress lui avait conseillé des massiques.

À plus petite échelle, je te dirais que c'est presque une norme, même dans le privé.  Je n'imagine même pas dans le public le paquet de dépenses inutiles qui se font comme ça.  Y'en a des pires que d'autres.

La fille essaie clairement de se prouver, mais ça chie tout le temps, pis elle n'écoute personne.  Elle a un BAC.  Moi je suis un cave.  Tout le monde connait rien sauf elle.

Ça c'est rien que dans ce que je fais.  Ce qu'elle et sa gang de "insérez grande firme d'ingénierie ici" font dans les autres aspects des projets je ne peux pas juger, mais des commentaires que j'ai eu, c'est pas mieux.

V'là 2 semaine elles m'ont fait tester la tension sur des prises 120V.

-119.8V

-Pis l'autre?

-C'est la même prise, sont pluggées ensemble

-Ça me prend ça absolument sinon le projet ne marche pas

-Ok...  119.8V

-Tu l'as pas vérifié

-C'est la même prise j'te dis

-Je ne peux pas relâcher l'équipement tant que je n'ai pas la valeur

-Estie.  Ok, kin, 119.7 V

-Comment ça c'est pas pareil comme l'autre?

-La tension varie dans une usine pis sur le réseau d'Hydro-Québec

-Je ne pourrais pas relâcher l'équipement.

-Pas de trouble, gâte-toi

-On va vérifier l'autre prise maintenant

-C'est le même circuit

-Comment tu peux en être certain?

-Les prises sont identifiées?

-Il y avait 0.1 V de différence sur la même prise, tu ne peux pas affirmer ça hors de tout doute

-Ouain, tu as raison.   600 V

-Quoi?

-3600V

-C'est impossible, c'est une prise 120V

-Comment tu fais pour le savoir?

Etc, etc, etc.

Après ça, elle voulait me faire tester la fréquence du réseau.

Imagine tout l'argent perdu dans des questions comme ça.

C'est toutes des ingénieures qui viennent me faire perdre mon temps comme ça, avec peut-être l'intention de faire une bonne job, mais elles ne connaissent tellement fuck all qu'elle sont une plaie.


dalporto

  • Messages: 9,834
  • Admin capo di tutti i capi
Sexisme, égalité des sexes et etc.
« Réponse #91 le: avril 19, 2016, 20:04:11 pm »
Y'en a des ingénieurs pas bons aussi, genre celui qui m'a fait percer 10 trous dans un plancher où je lui expliquait qu'on arrivait dans le mur d'en dessous, ou l'autre qui voulait me faire installer 40 panneaux électriques dans une salle où il n'en rentrait que 20 pis qui me traitait de cave.  J'y ai installé 2 disconnects au plafond juste pour le fun.  Au Ramset.  Avec de la balle noire.

Mais avec les ingénieures, c'est tout le temps des conneries du genre.  Tout le temps.  Pas capable de comprendre le simple bon sens, pis je me ramasse tout le temps à travailler en double avec pas de délai parce que c'était supposé fonctionner pis à la dernière minute elles se rendent compte que ça marche pas, même si ça fait 6 mois qu'on leur répète que ça ne marchera pas.  Là je suis de mauvaise foi, je ne veux pas que ça marche, pis c'est pas de leur faute, jamais.

En tout cas.

De toute façon, c'est même pas les pires, les pires c'est le gens en gestion.  Je les battrais.

Snookey

  • Messages: 8,450
Sexisme, égalité des sexes et etc.
« Réponse #92 le: avril 19, 2016, 20:29:54 pm »
Pis son boss la laisse aller comme si de rien n'était?

dalporto

  • Messages: 9,834
  • Admin capo di tutti i capi
Sexisme, égalité des sexes et etc.
« Réponse #93 le: avril 19, 2016, 20:37:02 pm »
Je le connais pas son boss.

Sur un projet, elle est le boss.

Faut croire qu'elle est rentable, ça va au moins 3 ans qu'elle fait ça.

Vive les afficheurs, je ne réponds plus quand elle m'appelle.

Anyway, si le client se tanne, elle va aller sévir dans une autre entreprise.

Ce qui apporte un autre problème, ELLES ME RÉFÈRENT!!!!!

C'est ridicule.

Framboise

  • Messages: 1,064
Sexisme, égalité des sexes et etc.
« Réponse #94 le: avril 19, 2016, 20:44:20 pm »


Y'en ont crissé une dizaine dehors pis elle est encore là, ça me dépasse.

Grosses boules?
FUCK YOU POF

dalporto

  • Messages: 9,834
  • Admin capo di tutti i capi
Sexisme, égalité des sexes et etc.
« Réponse #95 le: avril 19, 2016, 20:52:08 pm »
Pas tant.

Être marié avec, je me suiciderais.

Framboise

  • Messages: 1,064
Sexisme, égalité des sexes et etc.
« Réponse #96 le: avril 20, 2016, 00:08:08 am »
Ça m'arrive souvent à la job de me demander: "mais qui pourrait bien endurer c't'esti d'horreur-là?"
FUCK YOU POF

Berslak

  • Messages: 4,946
  • Un texte.
Sexisme, égalité des sexes et etc.
« Réponse #97 le: avril 20, 2016, 00:27:06 am »
Dalp: Ton ingénieure et mon directeur de la maintenance feraient décidément un beau couple.  Tout est identique.
Yeah! Une signature!

Berslak

  • Messages: 4,946
  • Un texte.
Sexisme, égalité des sexes et etc.
« Réponse #98 le: avril 20, 2016, 00:31:41 am »
Pis son boss la laisse aller comme si de rien n'était?

Son boss ne s'attarde pas à ce genre de détails.  Tant qu'elle respecte les budgets et que ses projets coûtent globalement autant que les années précédentes, yé content.

Snookey, je te présente les grandes entreprises.  Des maisons de fous où personne se parle.
Yeah! Une signature!

Le Jam

  • Messages: 8,515
Sexisme, égalité des sexes et etc.
« Réponse #99 le: avril 20, 2016, 02:40:49 am »
Le problème des ingénieurs est qu'ils n'ont pas fzit assez de terrain avant et qu'ils ne font pas assez confiances aux techniciens en dessous d'eux qui font le boulot et qu'ils prennent de haut mais ça n'a rien à voir au problème homme femmes.