Auteur Sujet: Musique québécoise  (Lu 19524 fois)

Hors ligne MadChuck

  • Membre
  • Messages: 25745
  • Ing. BBQ
Musique québécoise
« Réponse #100 le: février 03, 2015, 13:57:19 pm »
Les interprètes d'il y a 50 ou 100 ans sont bien moins intéressants que les auteurs et les compositeurs d'il y a 50 ou 100 ans.

Ça va être la même chose dans 50 ou 100 ans. Je ne pense pas que la qualité sonore des enregistrements depuis les années 60 font faire en sorte que les interprètes traversent le temps tant que ça.

Pas mal sur qu'Elvis, Johnny Cash et compagnie vendent encore très bien ;) Sans parler des albums des beatles, y'a 50 ans c'était la sortie de Rubber Soul, Help, Revolver ;)

Y'avait souvent de beaucoup plus gros budget de production à l'époque que maintenant j'ai l'impression, quand tu écoutes l'album de Cash sorti en 2014 qui n'était même pas sortie dans le temps (vrai instrument pour toute, chorale d'enfant et compagnie) ça frappe un peu.
« Modifié: février 03, 2015, 14:01:52 pm par MadChuck »

Hors ligne Gustavus

  • Membre
  • Messages: 1206
Musique québécoise
« Réponse #101 le: février 03, 2015, 14:11:55 pm »
Pour le reste, je peux être d'accord. Mais je vois plus de qualité dans son oeuvre que toi je crois.
Dédé, oui sans doute à l'avant. Mais l'effet "mort jeune" influence toujours pour la postérité. Sans rien vouloir lui enlever.

JC



Ce qui joue peut-être sur ma perception, c'est qu'à l'époque où ça sortait, disons en 93 et 94, j'écoutais beaucoup plus de Jean Leloup que les Colocs. Je connais encore L'amour est sans pitié par cœur et quelques tounes de Menteur (Alger, Printemps été...). Je crois que j'étais trop punk pour aimer le dôme et les fourmis, et après coup, je ne trouve pas que j'ai manqué grand chose. Les Colocs, j'ai commencé à écouter ça plus tard, au Cégep et j'habitais près de la Rue Rachel au moment où il est mort. Je passais toujours en bicycle et je me souviens très bien de la porte pleine de cartes, de fleurs et de messages. 

La Vallée des réputations, j'étais en plein dans ma période bohème et ça a très bien fitté. Le son épuré de la guitare, et les thèmes un peu plus universels font qu'il reste un album que je veux écouter pour lui-même. Je ne sais pas si j'aimerais autant l'Amour est sans pitié si je le découvrais aujourd'hui, sans l'aspect nostalgique. Ce qu'il a fait après ça, je connais pas assez et je sais même pas si on en parlerait si ça venait d'un Joe Bleau.

J'ai l'air de blaster Jean Leloup, mais pas du tout. Ça reste un de mes best! Mais c'est plus par attachement que par une appréciation artistique objective.

MadChuck: le temps passe vraiment vite.

Mais les Beatles n'étaient pas que des interprètes, ils étaient aussi auteurs-compositeurs. As tu des exemples d'interprètes pures d'il y a 50 ans qui ne composaient pas et que leurs versions jouent encore? Des genre de France Galle, peut-être. Je ne sais pas si ça va vraiment toffer longtemps après la disparition des boomers. Peut-être.

Hors ligne MadChuck

  • Membre
  • Messages: 25745
  • Ing. BBQ
Musique québécoise
« Réponse #102 le: février 03, 2015, 14:19:40 pm »
Citer
Mais les Beatles n'étaient pas que des interprètes, ils étaient aussi auteurs-compositeurs. As tu des exemples d'interprètes pures d'il y a 50 ans qui ne composaient pas et que leurs versions jouent encore?

L'exemple des Beatles c'était pour la qualité des enregistrement des années 60, des albums de cette époque se vendent et s'écoutent encore très bien. Mais oui j'étais pas mal sur que quand tu disais 50 à 100 ans, ça ne les incluait pas dans ta tête, ça passe vite.

Pour interprète, j'imagine que le plus écouté encore aujourd'hui qui date sera Elvis Presley et Sinatra, l'album de cover My Way de Sinatra approche les 50 ans, White Christmas de Crosby de 1942, le réenregistrement de 1947.

Les gens vont en connaitre plus que moi, mais il me semble que plus que tu t'éloignes, cover, composé par un autre, composition original, moins ça la d'importance et l'interprète le plus populaire en devient le "propriétaire".

Hors ligne Tam!

  • Membre
  • Messages: 15468
Musique québécoise
« Réponse #103 le: février 03, 2015, 14:28:09 pm »

 Je crois même qu'on risque de se souvenir davantage de Plume et de Mononc Serge que de Leloup

Je peux très bien concevoir que quelqu'un ne voit pas Jean Leloup dans le top 5 dont on parle mais tu dérapes complètement ici en plaçant Mononc Serge avant Leloup. C'est ridicule comme affirmation.


Hors ligne Wolfkiller

  • Membre
  • Messages: 10378
  • mi-homme, mi-cannabis
Musique québécoise
« Réponse #104 le: février 03, 2015, 14:33:30 pm »
Question de goût.

Leloup pour moi c'est son premier album, j'étais au secondaire, premières blondes, etc. Après ça je l'ai vu dans un show avec Vilain Pinguoin et il nous reprochait de faire du stage-diving. Bitch, on est en 1993.

J'l'ai méprisé depuis ce soir-là.
Cosmos without hatred
Diamond stars of cosmic light
Quasars shine through endless nights

Hors ligne Johnny Clash

  • Membre
  • Messages: 9028
  • `````````````` ``
Musique québécoise
« Réponse #105 le: février 03, 2015, 14:36:06 pm »
Leloup pour moi c'est son premier album, j'étais au secondaire, premières blondes, etc. Après ça je l'ai vu dans un show avec Vilain Pinguoin et il nous reprochait de faire du stage-diving. Bitch, on est en 1993.

Au Forum?
Je me suis fais expulser du forum parce que j'ai fait du crowd surfing lors de ce spectacle si c'est de ça que tu parles.
La tournée ROCK LE LAIT (!).
*

Hors ligne Tam!

  • Membre
  • Messages: 15468
Musique québécoise
« Réponse #106 le: février 03, 2015, 14:37:23 pm »
Question de goût.


On essaie justement d'avoir la discussion la plus subjective possible. En mettant de côté les goûts.

Je l'aime Mononc Serge, là n'est pas la question. Si Leloup est trop marginale pour marquer son époque, je me demande ce que Mononc Serge est..






Hors ligne Gustavus

  • Membre
  • Messages: 1206
Musique québécoise
« Réponse #107 le: février 03, 2015, 14:57:47 pm »

Je l'aime Mononc Serge, là n'est pas la question. Si Leloup est trop marginale pour marquer son époque, je me demande ce que Mononc Serge est..


J'avais bifurqué de la question «marqué son époque» dans laquelle, j'ai admis que Leloup se classe très bien (as-t-il profité d'un vide?, ai-je suggéré).

Je parlais de la postérité. Nous sommes en 2176. Il va y avoir du monde intéressés par l'expression de la vulgarité dans la francophonie à travers les époques, ou au Québec particulièrement. Et certains d'entre eux vont tomber sur Plume et Monoc'Serge. Regarde on parle encore de Sade aujourd'hui, même si à son époque pas grand monde le lisait et personne l'avouait publiquement.

Bach était un artiste obscur, considéré comme un bon virtuose et théoricien, mais ses compos ne marchaient pas, alors qu'il est aujourd'hui considéré comme un maître absolu. À la même époque, en France, tout le monde ne jurait que pour Lully, et qui en écoute aujourd'hui?

C'est un peu présomptueux de dire que Mononc'Serge intéressera plus de gens de 2187 que Jean Leloup, mais bon, c'est ça qu'on fait de la spéclation, non? :- )

Personnellement, j'aime BEAUCOUP plus Jean Leloup que Mononc Serge.
« Modifié: février 03, 2015, 15:04:33 pm par Gustavus »

Hors ligne Johnny Clash

  • Membre
  • Messages: 9028
  • `````````````` ``
Musique québécoise
« Réponse #108 le: février 03, 2015, 15:34:02 pm »
2176

Pause musicale québécoise...



Continuez...
*

En ligne cantabile

  • Membre
  • Messages: 9060
  • Membre fondateur du boys club et douchebag
Musique québécoise
« Réponse #109 le: février 03, 2015, 19:55:25 pm »
Question de goût.

Leloup pour moi c'est son premier album, j'étais au secondaire, premières blondes, etc. Après ça je l'ai vu dans un show avec Vilain Pinguoin et il nous reprochait de faire du stage-diving. Bitch, on est en 1993.

J'l'ai méprisé depuis ce soir-là.
C'est une opinion comme une autre je suppose. En ce qui me concerne ça n'enlève rien à son talent et à son importance. Des fois Wolf j'ai l'impression que tu es resté jammé à 17 ans.
Les gens....

En ligne cantabile

  • Membre
  • Messages: 9060
  • Membre fondateur du boys club et douchebag
Musique québécoise
« Réponse #110 le: février 03, 2015, 20:16:05 pm »
C'est  une bonne idée de discussion, mais je pense qu'évacuer complètement la subjectivité de l'exercice est un peu utopique. Il Y a une part de goûts et de couleurs dans ce genre de débat. Par exemple, je connais et apprécie  beaucoup plus l'oeuvre de Plume Latraverse que celle de, par exemple, Michel Rivard. Latraverse a sans doute moins marqué la frange populaire de la chanson québécoise, mais son oeuvre est , à mes oreilles, plus marquante. Latraverse est , à mon sens, un artiste très sous-estimé par une large part de la population. Pour la majorité des gens Latraverse c'est le gars vulgaire, le gars de Bobépine et de Jonquière (la toune pas la ville !) et je dois dire que ça me déçoit.

D'un autre côté, je suis tout à fait capable de reconnaître la contribution de Rivard à la richesse musicale du Québec. Un peu comme Bonheur, je trouverais ça un peu futile/inutile de dresser un top 5 sur le sujet, mais il est clair que si je faisais un tel exercice y figureraient: Latraverse, Leloup,Fred Fortin,  Desjardins (Richard, ai-je besoin de le mentionner !), Leclerc, Vigneault, Dédé Fortiin et Bélanger. En fait, pour être honnête, Leclerc et Vigneault plus par leur importance reconnue que par l'amour que je porte véritablement à leur oeuvre. Dans le fond c'est assez rare que j'écoute  Jos Montferrand ou le Tour de l'île (quoi que la version de Cormier est pas mal !). Justement un gars comme Cormier risque de trouve sa place assez rapidement dans le lot. Ce gars là marque et continuera à marquer la musique québécoise de façon importante. 
Les gens....

Hors ligne Dogma

  • Membre
  • Messages: 7775
Musique québécoise
« Réponse #111 le: février 03, 2015, 20:21:50 pm »
J'ai appris à aimer sur le tard Leloup. Aujourd'hui, la vallée des réputations se classent très bien dans mes albums préférés. Par contre, j'aurais de la misère à le classer dans même un top 10 d'importance ou de popularité...

Trop marginal. Pas assez grand public. Si on regarde sa "descendance", on ne peut pas dire qu'il y a eu beaucoup d'influence sur la suite musicale au Québec...


Il y a eu un méchant creux de popularité de la musique Québécoise auprès des jeunes après l'échec du premier référendum. Tout ce qui était Québécois était -out- et c'était pratiquement honteux d'en écouter. Oui tu avais quelques vieux de la vieille qui essayais de se remettre sur la carte et obtenais du succès mais les Piché, Séguin, Marjo et autres n'appartenais pas a notre génération.

Jean Leloup est le premier grand de la nouvelle vague. Celui qui a redonné le gout a plusieurs jeunes d'écouté du Québécois à l'époque. Le premier grand que ma génération c'est approprié. ( J'ai 43 ans )

Il est un des rares artistes Québécois qui pourrait faire un show de 2 heures en jouant simplement ses succès. Sa musique vieilli super bien et passe l'épreuve du temps au la main. C'est un génie.




Hors ligne Gustavus

  • Membre
  • Messages: 1206
Musique québécoise
« Réponse #112 le: février 03, 2015, 20:57:52 pm »

Il y a eu un méchant creux de popularité de la musique Québécoise auprès des jeunes après l'échec du premier référendum. Tout ce qui était Québécois était -out- et c'était pratiquement honteux d'en écouter. Oui tu avais quelques vieux de la vieille qui essayais de se remettre sur la carte et obtenais du succès mais les Piché, [...]

La toune qui symbolise le plus ces deux phénomènes pour moi (le québécois devenu «out» et Paul Piché qui essaie de se remettre sur la map en lâchant ses tadilidam).



En passant, beau plaidoyer pour Jean Leloup. Ça me fait repenser à mon affaire.

Hors ligne megalomarc

  • Membre
  • Messages: 5360
Musique québécoise
« Réponse #113 le: février 03, 2015, 21:55:13 pm »
D'un point de vue personnel, je pense que Plume Latraverse est le plus grand. C'est authentiquement québécois et très sous-estimé comme le dit Cantabile. Félix Leclerc est bon, mais c'est un peu français de France sur les bord. Vigneault c'est bon aussi, mais ça sonne parfois faux, un peu pompeux. Ça fait un peu : "écoutez-moi, je suis un poète". Plume est un poète à sa manière, plus authentique.

Piché n'arrive pas à la cheville des autres. Y a Linda Lemay que j'aime beaucoup, la Bolduc aussi. Jean Leloup est bon, mais j'ai du mal à la placer dans les cinq meilleurs, plus dans les 10 meilleurs. Dédé Fortin assurément. Mononc Serge, peut-être plus tard dans sa carrière, pour l'instant il n'est pas dans le top 10. Peut-être Ti-jean Carignan ?

1- Plume
2 - Dédé Fortin
3 - Félix Leclerc
4 - Linda Lemay
5 - La Bolduc
6 - Gille Vigneault
7 - Claude Dubois
8 - Robert Charlebois
9 - Jean Leloup
10- Ti-Jean Carignan

« Modifié: février 03, 2015, 22:52:17 pm par megalomarc »

Hors ligne Cinéphile

  • Membre
  • Messages: 7304
Musique québécoise
« Réponse #114 le: février 03, 2015, 22:44:11 pm »
En suggérant que LeLoup est celui qui a redonné le goûts aux Québécois vous étirez la durée de la déprime post-référendaire pas mal il me semble. J'ai l'âge de Dogma et je me souviens très bien de l'impact de Journée d'Amérique de Séguin ou d'Amère America de De Larochellière en 1988. C'était dans les premières années à mon sens où la masse recommençait vraiment à écouter du Québécois parce que c'était bon et non en raison des cotas à la radio.

Jean LeLoup je lui donne incontestablement d'être l'un des trois figures marquantes des années 1990 avec Les Colocs et Daniel Bélanger, mais je ne le vois pas dans le top 3 ni même 5 des plus importants de l'histoire du Québec.

Pour reprendre les mots de Little Richard, l'influence - laquelle est primordiale pour jauger l'importance de l'artiste - est un peu une histoire de portes dans le sens où il y a énormément d'artistes qui sont passés par les porte Leclerc, Vigneault ou Charlebois. À l'inverse, malgré des carrières impressionnantes, je pense qu'il y a beaucoup moins d'artistes qui sont passés par les portes Ferland, Dubois ou Reno. À ce compte-là, Rivard/Beau Dommage ou Offenbach sont des portes plus importantes à mes yeux. Et même si je suis l'un de ceux qui écoute le moins Latraverse ici, je pense aussi que son importance est largement sous-estimée. Que pendant des années, plusieurs n'écoutaient que ça (lire : "la musique québécoise c'est de la marde, mais au moins y a Plume") et que oui il est devenu une porte largement empruntée. Ceci dit, j'ai plus de difficulté à me faire une idée précise sur d'autres noms comme Piché, Desjardins, Dufresne ou même Harmonium, mais faut faire exprès pour passer à côté de Céline Dion. On doit être rendu à deux générations d'adolescentes qui ont chanté du Céline devant leur miroir en rêvant d'être sur scène à sa place. On peut discuter longuement du talent ou de la durée des artistes féminines qui sont passées par la porte Céline, mais certainement pas de leur nombre.

Pour revenir aux années 1990 qui de Bélanger, des Colocs ou de LeLoup est la porte qui a été la plus fréquentée? Pas facile de répondre à ça non plus.

On essaie justement d'avoir la discussion la plus subjective possible. En mettant de côté les goûts.

Ça risque d'être dur... ;)
« Modifié: février 03, 2015, 23:05:53 pm par Cinéphile »
Some would compare Elvis to God. I'll admit he's good, but he's no Elvis.

Hors ligne Wolfkiller

  • Membre
  • Messages: 10378
  • mi-homme, mi-cannabis
Musique québécoise
« Réponse #115 le: février 03, 2015, 23:57:52 pm »
Leloup pour moi c'est son premier album, j'étais au secondaire, premières blondes, etc. Après ça je l'ai vu dans un show avec Vilain Pinguoin et il nous reprochait de faire du stage-diving. Bitch, on est en 1993.

Au Forum?
Je me suis fais expulser du forum parce que j'ai fait du crowd surfing lors de ce spectacle si c'est de ça que tu parles.
La tournée ROCK LE LAIT (!).

Ouaip! Sauf que moi c'était le show à Hull ;)
Cosmos without hatred
Diamond stars of cosmic light
Quasars shine through endless nights

Hors ligne Wolfkiller

  • Membre
  • Messages: 10378
  • mi-homme, mi-cannabis
Musique québécoise
« Réponse #116 le: février 04, 2015, 00:03:34 am »
Question de goût.


On essaie justement d'avoir la discussion la plus subjective possible. En mettant de côté les goûts.

Je l'aime Mononc Serge, là n'est pas la question. Si Leloup est trop marginale pour marquer son époque, je me demande ce que Mononc Serge est..







Mais tsé, moi aussi j'trouve pas du tout que Mononc Serge a une quelconque "influence importante" dans l'histoire de la musique québécoise. Honnêtement j'savais même pas qui c'était avant genre 2006.

Leloup bien avant lui, en terme de charisme unique populaire ayant vu le jour dans une décennie donnée.
Cosmos without hatred
Diamond stars of cosmic light
Quasars shine through endless nights

Hors ligne Wolfkiller

  • Membre
  • Messages: 10378
  • mi-homme, mi-cannabis
Musique québécoise
« Réponse #117 le: février 04, 2015, 00:12:53 am »
Question de goût.

Leloup pour moi c'est son premier album, j'étais au secondaire, premières blondes, etc. Après ça je l'ai vu dans un show avec Vilain Pinguoin et il nous reprochait de faire du stage-diving. Bitch, on est en 1993.

J'l'ai méprisé depuis ce soir-là.
C'est une opinion comme une autre je suppose. En ce qui me concerne ça n'enlève rien à son talent et à son importance. Des fois Wolf j'ai l'impression que tu es resté jammé à 17 ans.

Ça n'a aucun sens de dire ça quand on discute de musique.
Cosmos without hatred
Diamond stars of cosmic light
Quasars shine through endless nights

Hors ligne Berslak

  • Membre
  • Messages: 5156
  • Un texte.
Musique québécoise
« Réponse #118 le: février 04, 2015, 01:31:38 am »
J'aimerais remercier Tam d'avoir initié cette discussion fort divertissante.

Ça s'en venait sérieux rare les discussions sur le forum depuis une couple de mois.
Yeah! Une signature!

Hors ligne Pinko

  • Membre
  • Messages: 1438
  • J'ai l'herpès
Musique québécoise
« Réponse #119 le: février 04, 2015, 08:10:32 am »
En suggérant que LeLoup est celui qui a redonné le goûts aux Québécois vous étirez la durée de la déprime post-référendaire pas mal il me semble. J'ai l'âge de Dogma et je me souviens très bien de l'impact de Journée d'Amérique de Séguin ou d'Amère America de De Larochellière en 1988. C'était dans les premières années à mon sens où la masse recommençait vraiment à écouter du Québécois parce que c'était bon et non en raison des cotas à la radio.

Jean LeLoup je lui donne incontestablement d'être l'un des trois figures marquantes des années 1990 avec Les Colocs et Daniel Bélanger, mais je ne le vois pas dans le top 3 ni même 5 des plus importants de l'histoire du Québec.

Pour reprendre les mots de Little Richard, l'influence - laquelle est primordiale pour jauger l'importance de l'artiste - est un peu une histoire de portes dans le sens où il y a énormément d'artistes qui sont passés par les porte Leclerc, Vigneault ou Charlebois. À l'inverse, malgré des carrières impressionnantes, je pense qu'il y a beaucoup moins d'artistes qui sont passés par les portes Ferland, Dubois ou Reno. À ce compte-là, Rivard/Beau Dommage ou Offenbach sont des portes plus importantes à mes yeux. Et même si je suis l'un de ceux qui écoute le moins Latraverse ici, je pense aussi que son importance est largement sous-estimée. Que pendant des années, plusieurs n'écoutaient que ça (lire : "la musique québécoise c'est de la marde, mais au moins y a Plume") et que oui il est devenu une porte largement empruntée. Ceci dit, j'ai plus de difficulté à me faire une idée précise sur d'autres noms comme Piché, Desjardins, Dufresne ou même Harmonium, mais faut faire exprès pour passer à côté de Céline Dion. On doit être rendu à deux générations d'adolescentes qui ont chanté du Céline devant leur miroir en rêvant d'être sur scène à sa place. On peut discuter longuement du talent ou de la durée des artistes féminines qui sont passées par la porte Céline, mais certainement pas de leur nombre.

Pour revenir aux années 1990 qui de Bélanger, des Colocs ou de LeLoup est la porte qui a été la plus fréquentée? Pas facile de répondre à ça non plus.

On essaie justement d'avoir la discussion la plus subjective possible. En mettant de côté les goûts.

Ça risque d'être dur... ;)


Oups... J'ai oublié de changé de nick...
¥

Hors ligne Johnny Clash

  • Membre
  • Messages: 9028
  • `````````````` ``
Musique québécoise
« Réponse #120 le: février 04, 2015, 08:50:29 am »
Un peu comme Bonheur, je trouverais ça un peu futile/inutile de dresser un top 5 sur le sujet,

Mon commentaire sera vraiment sans rien de négatif.
Mais pourquoi quelqu'un (souvent Bonheur) tient toujours à spécifier ça quand on fait un top comme ça.
C'est complètement futile et inutile. Comme jouer au Monopoly. C'est un jeu. On est sur un forum. Entre "connaissances". On jase. Ce n'est pas pour publier. Pas pour remettre une bourse. Ni un trophée. Les principaux concernés ne seront pas au courant.

Je ne comprend pas pourquoi quand dans le lot de discussions futiles/inutiles sur ce forum, pourquoi ce genre d'exercise pousse plus les gens à sentir le besoin de dire que c'est inutile.
*

Hors ligne Johnny Clash

  • Membre
  • Messages: 9028
  • `````````````` ``
Musique québécoise
« Réponse #121 le: février 04, 2015, 08:53:44 am »
, je pense que Plume Latraverse est le plus grand. C'est authentiquement québécois et très sous-estimé comme le dit Cantabile.

Comme on l'a dit souvent, c'est une question de critère guidant l'exercise.
J'vois mal comment on peut placer un artiste #1 quand on parle d'importance et dire qu'il est très sous-estimé. C'est une contradiction.
À moins que l'on dise que son importance est sous-estimé. Mais je ne crois pas que c'est ce dont il est question ici.

Si on parle de la valeur des oeuvres de ces artistes dans la culture québécoise, j'accepte que l'on puisse citer Plume comme #1 en insistant qu'il soit sous-estimé.
*

En ligne cantabile

  • Membre
  • Messages: 9060
  • Membre fondateur du boys club et douchebag
Musique québécoise
« Réponse #122 le: février 04, 2015, 08:56:16 am »
Ce que je veux dire c'est que ça l'est à mes yeux. On peut discuter du degré d'importance et de l'impact de certains artistes sur la musique Québécoise, mais de dire qu'un tel est 11ième alors que tel autre est clairement neuvième pour moi ça devient un peu ''too much'' . Surtout quand  on veut évacuer l'aspect subjectif, un positionnement ne peut être que subjectif quand ça concerne de l'art.
Les gens....

Hors ligne Johnny Clash

  • Membre
  • Messages: 9028
  • `````````````` ``
Musique québécoise
« Réponse #123 le: février 04, 2015, 08:57:43 am »
En suggérant que LeLoup est celui qui a redonné le goûts aux Québécois vous étirez la durée de la déprime post-référendaire pas mal il me semble. J'ai l'âge de Dogma et je me souviens très bien de l'impact de Journée d'Amérique de Séguin ou d'Amère America de De Larochellière en 1988. C'était dans les premières années à mon sens où la masse recommençait vraiment à écouter du Québécois parce que c'était bon et non en raison des cotas à la radio.

Pour ma part, je parlais de la jeunesse.
Les jeunes que je cotyais n'écoutaient pas Séguin et De Larochellière.
Leloup était le seul québécois que les jeunes de mon entourage écoutait, avec Vilain Pingouin.

Si on parle de tous les québécois, ton propos est juste à mes yeux.
Pas si on parle des jeunes autours de 16 ans.

De Larochellière n'est pas une figure de proue pour une génération.
Leloup, oui.
Séguin, peut-être, mais d'une autre génération.

JC
*

Hors ligne Johnny Clash

  • Membre
  • Messages: 9028
  • `````````````` ``
Musique québécoise
« Réponse #124 le: février 04, 2015, 09:01:03 am »
Ce que je veux dire c'est que ça l'est à mes yeux. On peut discuter du degré d'importance et de l'impact de certains artistes sur la musique Québécoise, mais de dire qu'un tel est 11ième alors que tel autre est clairement neuvième pour moi ça devient un peu ''too much'' . Surtout quand  on veut évacuer l'aspect subjectif, un positionnement ne peut être que subjectif quand ça concerne de l'art.

C'est le jeu. Le jeu est complètement "too much". Mais c'est le jeu.
On pourrait dire "artiste d'importance A" "d'importance B" et y aller par plus grosse catégorie sans y aller de rangs plus pointus.

La question de départ est "est-ce que Leloup est dans le top 5".
Pour répondre, on n'a pas le choix d'imaginer son top 5. Et on doit en mettre un 5 et un 6. Pas le choix.

Je comprend ton point du vue. C'est juste que pour moi, c'est évident que c'est futile et inutile et too much.
Mais j'adore un tel jeu. Pas pour le positionnement final, mais les discussions.

Comme le dit Berlak:
J'aimerais remercier Tam d'avoir initié cette discussion fort divertissante.

Ça s'en venait sérieux rare les discussions sur le forum depuis une couple de mois.

Mais je sais bien que tu ne dis pas que c'est cave de jaser de ça.
C'est juste qu'à chaque fois, quelqu'un ressent le besoin de dire que c'est futile.

JC
*

Hors ligne Johnny Clash

  • Membre
  • Messages: 9028
  • `````````````` ``
Musique québécoise
« Réponse #125 le: février 04, 2015, 09:04:41 am »
Commentaire en passant:

Bien que j'adore Mononc' Serge, que je le suis depuis ces débuts (je l'ai délaissé un peu avec sa passe métal), que je l'ai vu en spectacle des dizaines de fois...

Ce qui m'étonne le plus de cette discussion c'est l'importance que certains lui accordent.

JC
*

En ligne cantabile

  • Membre
  • Messages: 9060
  • Membre fondateur du boys club et douchebag
Musique québécoise
« Réponse #126 le: février 04, 2015, 09:08:43 am »
JC: si on veut en fait un jeu c'est correct, faut alors demander à Tam de ne pas prétendre à l'impartialité et à l'exactitude. C'est, et ça ne peut être, que subjectif. Si je dis que mon top 5 c'est:

1) Ti-cuir Lapointe
2) Boom Desjardins
3) Dany Bédar
4) Sylvain Cossette
5) Marie-Mai

Pourquoi ce top ne serait pas valable ?
Les gens....

En ligne cantabile

  • Membre
  • Messages: 9060
  • Membre fondateur du boys club et douchebag
Musique québécoise
« Réponse #127 le: février 04, 2015, 09:19:53 am »
Commentaire en passant:

Bien que j'adore Mononc' Serge, que je le suis depuis ces débuts (je l'ai délaissé un peu avec sa passe métal), que je l'ai vu en spectacle des dizaines de fois...

Ce qui m'étonne le plus de cette discussion c'est l'importance que certains lui accordent.

je suis comme toi, j'ai vu Mononc Serge en spectacle  très souvent (je ne sais plus combien de fois le dimanche soir au petit Campus, c'était épique!), mais je ne le placerais pas dans les artistes les plus marquants de l'histoire musicale du Québec. Par contre( allo encore une fois la subjectivité !) j'ai pas le choix de dire que pour moi, dans ma vie personnelle pas pour l'ensemble du Québec,  c'est un artiste qui a fait sa marque.
Les gens....

Hors ligne Tam!

  • Membre
  • Messages: 15468
Musique québécoise
« Réponse #128 le: février 04, 2015, 09:24:14 am »
Quelques constats/commentaire par rapport à cette discussion

- Le but de ma question était de voir si vous voyiez Leloup aussi haut que moi dans les auteurs compositeurs interprètes important dans l'histoire de la musique au Québec. Visiblement, «non» et c'est correct, j'ai eu réponse. J'ai quand même tendance à croire que certain d'entre vous le sous estimes car il est encore actif. Vous le trouvez important pour les 25 dernières années. Le plus importants même peut être. je ne vois donc pas pourquoi il ne pourrait pas être 4 ou 5e. C'est vrai que #1-2-3 c'est peut être charrié .Je me révise et je le place 4e. derrière Felix Leclerc, Charlebois et Desjardin (ou Rivard?). Je verrais même Bélanger en 5 ou 6.

- Il y a une sur représentation des fans de Plume Latraverse sur ce forum. On a déjà eu cette discussion, j'ai rien contre le gars il représente bien la musique québécoise mais je le verrais plus entre les positions 10 et 15. je le vois plus dans la catégorie B avec Fred Fortin, Luc De Larochellière et Richard Séguin.

- Pour en revenir à Leloup et le fait qu'il ne soit pas assez grand public pour être marquant, je me suis rappelé de cette performance à Star Académie il y a quelques années. Bon, c'était un peu quétaine par moment et les académiciens sont pas tous bons mais ça montre bien le pouvoir d'attraction, le talent, l'importance et la popularité du gars. Je trouve.




« Modifié: février 04, 2015, 09:25:55 am par Tam! »

Hors ligne Tam!

  • Membre
  • Messages: 15468
Musique québécoise
« Réponse #129 le: février 04, 2015, 09:32:54 am »
JC: si on veut en fait un jeu c'est correct, faut alors demander à Tam de ne pas prétendre à l'impartialité et à l'exactitude. C'est, et ça ne peut être, que subjectif. Si je dis que mon top 5 c'est:

1) Ti-cuir Lapointe
2) Boom Desjardins
3) Dany Bédar
4) Sylvain Cossette
5) Marie-Mai

Pourquoi ce top ne serait pas valable ?

Je veux juste rappeler à tout le monde qui me cite depuis hier que tout ce que j'ai dit c'est  «  la plus objective possible »

Vous savez ce que possible veut dire, non?

Je ne comprends pas pourquoi vous stickez la-dessus sachant que sans ça (tendre vers l'objectivité), il n'y a pas de discussion possible, on ne fait que nommer des artistes québécois qu'on aime. À quoi bon?

Pourquoi ça serait impossible de jaser et d'essayer de visualiser une liste des plus grands en fonction de l'influence, ventes d'album, talent et démarche artistique en mettant nos goûts personnel de côté ?

Par exemple, Je ne capote pas sur Félix Leclerc mais je sais que ça place est dans ce top 5.







« Modifié: février 04, 2015, 09:34:56 am par Tam! »

Hors ligne Johnny Clash

  • Membre
  • Messages: 9028
  • `````````````` ``
Musique québécoise
« Réponse #130 le: février 04, 2015, 09:34:24 am »
JC: si on veut en fait un jeu c'est correct, faut alors demander à Tam de ne pas prétendre à l'impartialité et à l'exactitude. C'est, et ça ne peut être, que subjectif. Si je dis que mon top 5 c'est:

1) Ti-cuir Lapointe
2) Boom Desjardins
3) Dany Bédar
4) Sylvain Cossette
5) Marie-Mai

Pourquoi ce top ne serait pas valable ?


EDIT: TAM a répondu


Je ne parlerai pas pour TAM! mais je suis convaincu que comme dans plusieurs choses, on demande de tenter d'être le plus objectif possible tout en sachant que c'est impossible.
Tu sais bien que ça veut seulement dire "tenter de réfléchir globalement, de tenter de placer un artiste dans l'importance que l'on croit qu'il a dans la culture québécoise... et non pas d'y aller simplement de ses goûts personnels".

C'est juste ça.

Qui pense que l'objectivité pure est possible? On le sait tous que c'est impossible.

Ton top serait valable s'il était fait de bonne foi.
C'est pas le top plus que les discussions pour défendre ses choix qui sont intéressant.

JC
« Modifié: février 04, 2015, 09:36:28 am par Johnny Clash »
*

Hors ligne MadChuck

  • Membre
  • Messages: 25745
  • Ing. BBQ
Musique québécoise
« Réponse #131 le: février 04, 2015, 09:50:49 am »
Tam en terme d'importance je me demande si tu négliges pas un peu La bolduc, c'est potentiellement la première auteur-compositeur-interprètes de l'histoire du Québec et pour la question les gens en écouterons encore dans 100 ans on est a la vielle de le savoir pas d'essayer de l'estimer.

Quand on parle d'importance elle est pas juste dans la conversation top5, mais peut-être dans celle du top 1.

Hors ligne Tam!

  • Membre
  • Messages: 15468
Musique québécoise
« Réponse #132 le: février 04, 2015, 10:00:18 am »
Tam en terme d'importance je me demande si tu négliges pas un peu La bolduc, c'est potentiellement la première auteur-compositeur-interprètes de l'histoire du Québec et pour la question les gens en écouterons encore dans 100 ans on est a la vielle de le savoir pas d'essayer de l'estimer.

Quand on parle d'importance elle est pas juste dans la conversation top5, mais peut-être dans celle du top 1.

Oui c'est vrai, je te l'accorde. J'ai tendance à l'oublier car elle est la seule de sa lointaine époque mais je serais à l'aise avec sa présence dans le top 5. La seule chose c'est « Est-ce que ça bien vieillit?»  Je pense que les jeunes de 15 ans aujourd'hui pourrait écouter Vigneault, Leclerc et Charlebois sans trop de problème. Mais La Bolduc? Qui a ça dans son iPOD et trip. Pour moi c'est un facteur important. Est-ce que ça bien ou va bien vieillir?  Encore là pour moi Éric Lapointe et Marie -Mai vont beaucoup plus mal vieillir qu'un Jean Leloup.

Écoutez Alger de Leloup qui date de 89, ça pas prit une ride. Bon vous allez me dire écoute Miss Mary Poppin, ça très mal viellit et je vais vous dire, ouin mais c'est une exception, à la sortie de l'album Leloup détestait la réalisation de Menteur.









Hors ligne MadChuck

  • Membre
  • Messages: 25745
  • Ing. BBQ
Musique québécoise
« Réponse #133 le: février 04, 2015, 10:20:29 am »
Pas mal juste proche du jour de l'an que le monde écoute ça ou en remix plus moderne. Je sais pas quel enregistrement pop originale des années 20,30 seront dans les ipods des jeunes sans être "folklorique" dans le monde en générale cependant.

Hors ligne megalomarc

  • Membre
  • Messages: 5360
Musique québécoise
« Réponse #134 le: février 04, 2015, 10:40:14 am »
, je pense que Plume Latraverse est le plus grand. C'est authentiquement québécois et très sous-estimé comme le dit Cantabile.

Comme on l'a dit souvent, c'est une question de critère guidant l'exercise.
J'vois mal comment on peut placer un artiste #1 quand on parle d'importance et dire qu'il est très sous-estimé. C'est une contradiction.
À moins que l'on dise que son importance est sous-estimé. Mais je ne crois pas que c'est ce dont il est question ici.

Si on parle de la valeur des oeuvres de ces artistes dans la culture québécoise, j'accepte que l'on puisse citer Plume comme #1 en insistant qu'il soit sous-estimé.

C'est justement ce que je crois, que c'est l'artiste dont l'œuvre est la plus importante tout en étant sous-estimé. C'est un genre de Van Gogh qui va  atteindre une plus grande reconnaissance après sa mort, et qui vieillira bien.

Hors ligne megalomarc

  • Membre
  • Messages: 5360
Musique québécoise
« Réponse #135 le: février 04, 2015, 10:44:53 am »
Oui c'est vrai, je te l'accorde. J'ai tendance à l'oublier car elle est la seule de sa lointaine époque mais je serais à l'aise avec sa présence dans le top 5. La seule chose c'est « Est-ce que ça bien vieillit?»  Je pense que les jeunes de 15 ans aujourd'hui pourrait écouter Vigneault, Leclerc et Charlebois sans trop de problème. Mais La Bolduc? Qui a ça dans son iPOD et trip. Pour moi c'est un facteur important. Est-ce que ça bien ou va bien vieillir?  Encore là pour moi Éric Lapointe et Marie -Mai vont beaucoup plus mal vieillir qu'un Jean Leloup.

Écoutez Alger de Leloup qui date de 89, ça pas prit une ride. Bon vous allez me dire écoute Miss Mary Poppin, ça très mal viellit et je vais vous dire, ouin mais c'est une exception, à la sortie de l'album Leloup détestait la réalisation de Menteur.

La Bolduc parle de problème des années 30. Ça ne rejoint plus grand monde aujourd'hui. Mais on peut quand même considérer sa contribution remarquable à la musique québécoise. Je ne crois pas que écouter un truc ou pas dans son Mp3 puisse être un critère.

Hors ligne Tam!

  • Membre
  • Messages: 15468
Musique québécoise
« Réponse #136 le: février 04, 2015, 10:52:34 am »
Oui c'est vrai, je te l'accorde. J'ai tendance à l'oublier car elle est la seule de sa lointaine époque mais je serais à l'aise avec sa présence dans le top 5. La seule chose c'est « Est-ce que ça bien vieillit?»  Je pense que les jeunes de 15 ans aujourd'hui pourrait écouter Vigneault, Leclerc et Charlebois sans trop de problème. Mais La Bolduc? Qui a ça dans son iPOD et trip. Pour moi c'est un facteur important. Est-ce que ça bien ou va bien vieillir?  Encore là pour moi Éric Lapointe et Marie -Mai vont beaucoup plus mal vieillir qu'un Jean Leloup.

Écoutez Alger de Leloup qui date de 89, ça pas prit une ride. Bon vous allez me dire écoute Miss Mary Poppin, ça très mal viellit et je vais vous dire, ouin mais c'est une exception, à la sortie de l'album Leloup détestait la réalisation de Menteur.

La Bolduc parle de problème des années 30. Ça ne rejoint plus grand monde aujourd'hui. Mais on peut quand même considérer sa contribution remarquable à la musique québécoise. Je ne crois pas que écouter un truc ou pas dans son Mp3 puisse être un critère.

Tu déformes ce que je dis. Je parle de bien traverser à travers le temps. Le fait d'écouter ça dans son Ipod c'est juste de parler de l'intérêt aujourd'hui. Piaf intéresse encore beaucoup de monde aujourd'hui, alors que la Bolduc..?

The Beatles ça mieux vieillit  que The Hollies et pourtant ils parlaient des mêmes choses et faisait le même genre de musique.

Si tu relis ce que j'ai dit, je ne la disqualifie pas à cause de ça mais je lui enlèverais un peu de « points».



Hors ligne Cinéphile

  • Membre
  • Messages: 7304
Musique québécoise
« Réponse #137 le: février 04, 2015, 10:53:37 am »
Je veux juste rappeler à tout le monde qui me cite depuis hier que tout ce que j'ai dit c'est  « la plus objective possible »

C'était ça la joke aussi :

On essaie justement d'avoir la discussion la plus subjective possible. En mettant de côté les goûts.

Ça risque d'être dur... ;)
« Modifié: février 04, 2015, 11:37:16 am par Cinéphile »
Some would compare Elvis to God. I'll admit he's good, but he's no Elvis.

Hors ligne MadChuck

  • Membre
  • Messages: 25745
  • Ing. BBQ
Musique québécoise
« Réponse #138 le: février 04, 2015, 11:09:46 am »
Piaf intéresse encore beaucoup de monde aujourd'hui, alors que la Bolduc..?

Excellent contre exemple, piaf est beaucoup plus récente cependant, Non, je ne regrette rien date de 1960 et si elle était Québécoise dans ce sujet, elle serait facilement dans le top.

Mais je comprend ce que tu veux dire, quand tu voix Subban tourner sur lui même comme Doug Harvey ou un gardien au style papillon comme Roy ça donne le goût de les classer au dessus d'Howie Morenz même si celui-ci a gagné 3 Hart à son époque.


Hors ligne AndreCalgary

  • Membre
  • Messages: 285
Musique québécoise
« Réponse #139 le: février 04, 2015, 12:03:51 pm »
J'ai une fille en secondaire 5 et pour elle et la plupart des jeunes qu'elle côtoie, Jean Leloup est une idole, au même titre que Arctic Monkeys ou autre artiste "actuel". Ils connaissent tous ses disques sauf Menteur, chantent ses tounes, etc. La Vallée des Réputations est leur disque préféré (c'est aussi mon disque québécois préféré, toutes époques confondues).

Pour ce qui est de Plume, je l'adore et j'ai tous ses disques, sauf deux. Il a quelques classiques. Mais il faut quand même avouer qu'il a fait beaucoup de stock de qualité moyenne. Je pense que je préfère Mononc' Serge tant qu'à ça, surtout pour les textes.

Les Colocs, c'est très bon aussi mais je considère que trois albums, ce n'est pas assez pour qu'ils puissent se classer dans le top 5.

Et un gros plus avec Jean Leloup d'après moi, c'est son originalité et sa folie, qui manquent souvent dans la musique québécoise.

Hors ligne Pinko

  • Membre
  • Messages: 1438
  • J'ai l'herpès
Musique québécoise
« Réponse #140 le: février 04, 2015, 12:13:24 pm »

Pour ce qui est de Plume [...]. Je pense que je préfère Mononc' Serge tant qu'à ça, surtout pour les textes.


¥

Hors ligne AndreCalgary

  • Membre
  • Messages: 285
Musique québécoise
« Réponse #141 le: février 04, 2015, 12:27:10 pm »
Bon, j'ai peut-être exagéré. Plume a plusieurs classiques (Plume Pou Digne, Le Vieux Show Son Sale, Pommes de Route, All Dressed) , j'ai joué plein de ses tounes, et j'adore tous ses disques jusqu'à All Dressed. Après, il n'y a pas grand chose de marquant à mon humble avis.

Hors ligne Pinko

  • Membre
  • Messages: 1438
  • J'ai l'herpès
Musique québécoise
« Réponse #142 le: février 04, 2015, 13:09:45 pm »
Pour Plume, faut au moins aller au début des années 1990... C'est sûr que ses années 2000 on peut dire qu'il n'y a pas grand chose, mais "Chansons pour toutes sortes de monde" et "Chansons nouvelles" restent de très bons albums...
¥

En ligne cantabile

  • Membre
  • Messages: 9060
  • Membre fondateur du boys club et douchebag
Musique québécoise
« Réponse #143 le: février 04, 2015, 13:13:20 pm »
Idée de compilation: Chanson marquante d'un artiste marquant.
Les gens....

Hors ligne Berslak

  • Membre
  • Messages: 5156
  • Un texte.
Musique québécoise
« Réponse #144 le: février 04, 2015, 13:14:16 pm »
En suggérant que LeLoup est celui qui a redonné le goûts aux Québécois vous étirez la durée de la déprime post-référendaire pas mal il me semble. J'ai l'âge de Dogma et je me souviens très bien de l'impact de Journée d'Amérique de Séguin ou d'Amère America de De Larochellière en 1988. C'était dans les premières années à mon sens où la masse recommençait vraiment à écouter du Québécois parce que c'était bon et non en raison des cotas à la radio.

Pour ma part, je parlais de la jeunesse.
Les jeunes que je cotyais n'écoutaient pas Séguin et De Larochellière.
Leloup était le seul québécois que les jeunes de mon entourage écoutait, avec Vilain Pingouin.

Si on parle de tous les québécois, ton propos est juste à mes yeux.
Pas si on parle des jeunes autours de 16 ans.

De Larochellière n'est pas une figure de proue pour une génération.
Leloup, oui.
Séguin, peut-être, mais d'une autre génération.

JC

Faux dans mon cas.

J'ai le même âge que toi et à la fin des années 80, j'écoutais Richard Séguin, Luc de la Rochelière et beaucoup de Paul Piché.

Jamais écouté le premier album de Jean Leloup (je suis dû, je sais).  Vilain Pingouin, j'haïssais pas ça mais ça ne m'a jamais vraiment intéressé.

Mais bon, ch't'un gars de régions.  D'où on vient, ça peut influencer nos cultures.
Yeah! Une signature!

En ligne cantabile

  • Membre
  • Messages: 9060
  • Membre fondateur du boys club et douchebag
Musique québécoise
« Réponse #145 le: février 04, 2015, 13:17:29 pm »
ET pour Plume, même dans ses albums plus récents il y a quelque pépites je trouve.
Les gens....

En ligne cantabile

  • Membre
  • Messages: 9060
  • Membre fondateur du boys club et douchebag
Musique québécoise
« Réponse #146 le: février 04, 2015, 13:22:18 pm »
Moi Vilain pingouin je trippais fort:
Show à Repentigny  en 91 genre. J'ai réussi à attraper la serviette du drummer à la fin du show et je se suis pas mal content, mais pas pour longtemps.
Ma mère l'a lavée le soir-même.
C'était devenu une serviette ben ordinaire pour s'essuyer la face ou le derrière.


« Modifié: février 04, 2015, 13:26:41 pm par cantabile »
Les gens....

Hors ligne megalomarc

  • Membre
  • Messages: 5360
Musique québécoise
« Réponse #147 le: février 04, 2015, 13:28:04 pm »
Oui c'est vrai, je te l'accorde. J'ai tendance à l'oublier car elle est la seule de sa lointaine époque mais je serais à l'aise avec sa présence dans le top 5. La seule chose c'est « Est-ce que ça bien vieillit?»  Je pense que les jeunes de 15 ans aujourd'hui pourrait écouter Vigneault, Leclerc et Charlebois sans trop de problème. Mais La Bolduc? Qui a ça dans son iPOD et trip. Pour moi c'est un facteur important. Est-ce que ça bien ou va bien vieillir?  Encore là pour moi Éric Lapointe et Marie -Mai vont beaucoup plus mal vieillir qu'un Jean Leloup.

Écoutez Alger de Leloup qui date de 89, ça pas prit une ride. Bon vous allez me dire écoute Miss Mary Poppin, ça très mal viellit et je vais vous dire, ouin mais c'est une exception, à la sortie de l'album Leloup détestait la réalisation de Menteur.

La Bolduc parle de problème des années 30. Ça ne rejoint plus grand monde aujourd'hui. Mais on peut quand même considérer sa contribution remarquable à la musique québécoise. Je ne crois pas que écouter un truc ou pas dans son Mp3 puisse être un critère.

Tu déformes ce que je dis. Je parle de bien traverser à travers le temps. Le fait d'écouter ça dans son Ipod c'est juste de parler de l'intérêt aujourd'hui. Piaf intéresse encore beaucoup de monde aujourd'hui, alors que la Bolduc..?

The Beatles ça mieux vieillit  que The Hollies et pourtant ils parlaient des mêmes choses et faisait le même genre de musique.

Si tu relis ce que j'ai dit, je ne la disqualifie pas à cause de ça mais je lui enlèverais un peu de « points».

Je ne connais pas trop Piaf, mais son style est plus universel que La Bolduc. Elle n'aborde pas autant de sujets de son temps que de sujets de tous les temps. Sa musique aussi est plus universelle, moins culturellement ancrée dans son temps et dans son pays. Ça n'enlève rien à la Bolduc.

Hors ligne Tam!

  • Membre
  • Messages: 15468
Musique québécoise
« Réponse #148 le: février 04, 2015, 13:32:21 pm »
Idée de compilation: Chanson marquante d'un artiste marquant.

Ou au contraire, chanson sous-estimée d'un artiste marquant.

De belles discussions pré-compil à prévoir :)


En ligne cantabile

  • Membre
  • Messages: 9060
  • Membre fondateur du boys club et douchebag
Musique québécoise
« Réponse #149 le: février 04, 2015, 13:34:25 pm »
Idée de compilation: Chanson marquante d'un artiste marquant.
Ou au contraire, chanson sous-estimée d'un artiste marquant.

Cochez oui, cochez non.
Les gens....