Auteur Sujet: Trouvez-moi une job  (Lu 15567 fois)

Hors ligne Lisa

  • Membre
  • Messages: 10938
  • Jeannette officielle du forum
Trouvez-moi une job
« le: novembre 06, 2013, 21:07:42 pm »
Bon, j'ai une question pour vous.

Je cherche un emploi qui me satisferait. J'ai écris des critères, il est possible que d'autres s'ajoutent et ils n'ont pas nécessairement tous la même importance.

Est-ce que vous pensez à des jobs que je pourrais faire?

Emploi idéal:
- Travailler dans une petite équipe "tight" qui produit/performe.
- Créer, inventer, utiliser mon imagination
- Horaire flexible
- Être reconnue/appréciée pour mes talents.
- Apprendre davantage, formation continue, recherche
- Trouver de nouvelles façon de voir les choses.
- Pouvoir débattre
- Transmettre des connaissances
- Bien gagner ma vie


Mon chum dit que ça ressemble à Bones, et effectivement, c'est un peu le genre de feeling que je recherche, mais dans la vie, quelque chose de réaliste.

Alors je fais quoi?
"It's amazing how I can feel sorry for you and hate you at the same time. I'm sure there's a German word for it." - Lisa

Hors ligne Chocolat

  • Membre
  • Messages: 107
Trouvez-moi une job
« Réponse #1 le: novembre 06, 2013, 21:25:42 pm »
Tu te crées une PME à ton goût et tu deviens ton propre boss!  :smiley2:

Hors ligne rasemotte

  • Membre
  • Messages: 1770
  • Rahlala
Trouvez-moi une job
« Réponse #2 le: novembre 06, 2013, 21:32:04 pm »
Pas toujours facile le milieu scolaire hein ?

Hors ligne Chocolat

  • Membre
  • Messages: 107
Trouvez-moi une job
« Réponse #3 le: novembre 06, 2013, 21:37:27 pm »
Pas toujours facile le milieu scolaire hein ?
Y a-t-il un milieu de travail qui est réellement toujours facile?  Parce que si c'est le cas, je ne veux pas travailler dans ce milieu! Il faut un minimum de défis et de stimulations pour aimer ce que l'on fait, non???

Hors ligne Splatch...

  • Membre
  • Messages: 7181
Trouvez-moi une job
« Réponse #4 le: novembre 06, 2013, 21:41:05 pm »
Travailler dans une maison close ?

Hors ligne rasemotte

  • Membre
  • Messages: 1770
  • Rahlala
Trouvez-moi une job
« Réponse #5 le: novembre 06, 2013, 21:43:46 pm »
Je parlais à Lisa, mais bon....il y les défis et les bâtons dans les roues, l'absence de routine et la trop grande diversité qui t'empêche de prendre prise bref, y'a des milieux moins faciles que d'autres.

Hors ligne Chocolat

  • Membre
  • Messages: 107
Trouvez-moi une job
« Réponse #6 le: novembre 06, 2013, 21:47:16 pm »
Je parlais à Lisa, mais bon....il y les défis et les bâtons dans les roues, l'absence de routine et la trop grande diversité qui t'empêche de prendre prise bref, y'a des milieux moins faciles que d'autres.
Tout à fait d'accord avec toi!  Il y en a qui aiment perdre leurs moyens et être déstabilisés, tandis que d'autres préfèrent être en contrôle, même s'il n'y a pas vraiment de routine!  Personnellement, je préfère les surprises et la déstabilisation!  :smiley2:

Hors ligne rasemotte

  • Membre
  • Messages: 1770
  • Rahlala
Trouvez-moi une job
« Réponse #7 le: novembre 06, 2013, 21:52:19 pm »
Je pense que t'as pas compris mon point,mais c'est pas grave. Lisa donc, t'es sérieuse pour le boulot ? Tu t'attendais à quoi du milieu scolaire ?

Hors ligne sharl

  • Membre
  • Messages: 5978
Trouvez-moi une job
« Réponse #8 le: novembre 06, 2013, 21:53:30 pm »
Bon, j'ai une question pour vous.

Emploi idéal:
- Travailler dans une petite équipe "tight" qui produit/performe.
- Créer, inventer, utiliser mon imagination
- Horaire flexible
- Être reconnue/appréciée pour mes talents.
- Apprendre davantage, formation continue, recherche
- Trouver de nouvelles façon de voir les choses.
- Pouvoir débattre
- Transmettre des connaissances
- Bien gagner ma vie

Et si tu ne gardais qu'un seul critère,,,

D'abord, c'est toi qui dois t'adapter à la job. Tu n'es pas devant un buffet. Ce n'est que peu à peu qu'éventuellement t'arriveras à tailler ton travail  à ta mesure. En outre, tes choix d'études orientent et restreignent ta marge de manœuvre. Sans compter que le hasard joue énormément dans tout cela.

Quant à moi, même si je crois avoir réussi professionnellement je n'ai jamais travaillé dans le secteur où j'aurais vraiment aimé œuvrer. D'ailleurs, je suis convaincu que plein de médecins ont choisi cette profession parce que c'est payant et prestigieux, mais qu'ils s'y emmerdent,,,   
« Modifié: novembre 06, 2013, 21:56:33 pm par sharl »

Hors ligne Cinéphile

  • Membre
  • Messages: 6990
Trouvez-moi une job
« Réponse #9 le: novembre 06, 2013, 21:58:51 pm »
Tout dépend ce que tu entends par job. Veux-tu réellement un emploi rémunéré et sécuritaire? Parce qu'à regarder la liste de tes critères, je vais dire comme Chocolat, ça ressemble plus à une PME.

J'pense qu'il y a beaucoup d'opportunités sur le Net pour :

- Créer, inventer, utiliser mon imagination
- Horaire flexible
- Être reconnue/appréciée pour mes talents
- Apprendre davantage, formation continue, recherche
- Trouver de nouvelles façon de voir les choses
- Transmettre des connaissances

Là où le plan déraille bien souvent, c'est la partie "Bien gagner ma vie".

Bien gagner ta vie demain matin non, mais si tu continues à travailler tout en planchant sur un sideline, à long terme je pense qu'avec le bon créneau tout est possible. Maintenant, quel créneau? C'est là où "Créer, inventer, utiliser mon imagination" devient capital.

Parfois je regarde la "masse salariale" qu'il y a ici et je me dis que même si on vient ici pour se détendre et procrastiner, une partie de cette énergie pourrait être employée à travailler sur un projet concret autre qu'une compilation de forumeux, par exemple. Dans cette optique, ta "petite équipe "tight" qui produit/performe" tu l'as déjà. Y a plein de monde sur le forum et encore plus dans tes amis Facebook en qui tu as confiance, qui sont dotés de multiples talents et qui pourraient bosser avec toi sur quelque chose qui a le potentiel de rapporter.

Je lance de quoi de complètement farfelu : écrire la première saison d'une série télé par exemple. Si on fait la somme du temps passé à regarder et à commenter les principales séries télévisées des 15 ou 20 dernières années, y a une méchante expertise ici. Ça ne fait pas des forumeux de parfaits scénaristes et ça ne garantie pas la production du scénario une fois achevé, mais tsé, ça ou 2304 messages sur la charte. J'imagine même pas la multitude d'idées qu'on pourrait avoir!

Maintenant, applique ce raisonnement là à n'importe quel projet et comme je te le disais, je suis pas mal sûr que ta "petite équipe "tight" qui produit/performe" t'es capable de la former facilement à même ton entourage.
 
« Modifié: novembre 06, 2013, 22:03:07 pm par Cinéphile »
Some would compare Elvis to God. I'll admit he's good, but he's no Elvis.

Hors ligne Chocolat

  • Membre
  • Messages: 107
Trouvez-moi une job
« Réponse #10 le: novembre 06, 2013, 22:07:43 pm »
Et si tu ne gardais qu'un seul critère,,,

D'abord, c'est toi qui dois t'adapter à la job. Tu n'es pas devant un buffet. Ce n'est que peu à peu qu'éventuellement t'arriveras à tailler ton travail  à ta mesure.
J'y vais plus dans l'optique que j'ai fait de ma job, celle que je voulais qu'elle soit et c'est elle qui s'est adaptée à moi.  Bien sûr je l'ai choisie selon certains critères, mais je crois qu'on s'approprie un emploi et qu'on le fixe à nous, à notre façon de voir les choses...  Et pour le buffet, avec les milliers de possibilités d'emploi qui s'offrent à toi, je trouve que ça ressemble un peu à un buffet!!! :smiley2:

D'ailleurs, je suis convaincu que plein de médecins ont choisi cette profession parce que c'est payant et prestigieux, mais qu'ils s'y emmerdent,,,   
En connaissance de cause (pour avoir passé la moitié de ma vie dans les hôpitaux), la plupart des médecins ne s'emmerdent pas vraiment (emmerder dans le sens pas assez de travail).  S'ils s'emmerdent parce qu'ils n'aiment pas leur travail, ce sont eux qui en subissent les conséquences (et ceux qui sont victimes d'erreurs médicales dûes à un manque de motivation et de concentration du médecin).

Hors ligne dardar32

  • Membre
  • Messages: 5809
  • Je suis juste trop beau.
Trouvez-moi une job
« Réponse #11 le: novembre 06, 2013, 22:16:18 pm »
Implique-toi dans tes loisirs et crée ton emploi!

Exemple, tu fais du yoga. Tu t'arranges pour créer des groupes pour ton profs et tu prends une part et tu trouves d'autres profs de yoga ailleurs et refais la même chose. C'est qu'un exemple...


Hors ligne MadChuck

  • Membre
  • Messages: 25410
  • Ing. BBQ
Trouvez-moi une job
« Réponse #12 le: novembre 07, 2013, 01:18:38 am »
Dans le même genre d'idée de cinéphile, tu pourrais développer des applications Ios/Android/Xbox one/blackberry/Portail web/ou autre relié à ton domaine d'expertise, qui prenne avantage des Kinect 2 et/ou des nouvelles technologies de reconnaissance vocale disponible qui ne sont peut-être pas encore exploité.

Hors ligne Pontiak

  • Membre
  • Messages: 7998
Trouvez-moi une job
« Réponse #13 le: novembre 07, 2013, 06:04:24 am »
Secrétaire pour Dalporto Électrique.

> secrétaire   
(nom masculin)
Meuble à tiroirs comportant une surface pour écrire qui peut ou non se rabattre.

Hors ligne Jay.

  • Membre
  • Messages: 8677
  • Fifille Victimisante
Trouvez-moi une job
« Réponse #14 le: novembre 07, 2013, 06:27:30 am »
Existe-t-il une association ou un ordre assez fort dans ton domaine pour qu'il y ait des emplois intéressants? Mettons un poste de formatrice pour former le personnel dans les écoles ou les hôpitaux.
Ça pourrait être valorisant, créatif et avec des horaires plus flexibles.

Y a-t-il des programmes au cégep où tu pourrais enseigner un cours ou deux?

Le gros package que tu énuméres ressemble beaucoup à quelqu'un qui travaillerait à l'université, après un doctorat (prof = reconnaissance, créativité, débattre, bon salaire, petite équipe, recherche, etc)
J'avais une idée de signature géniale, mais je ne m'en rappelle plus.

Hors ligne Lisa

  • Membre
  • Messages: 10938
  • Jeannette officielle du forum
Trouvez-moi une job
« Réponse #15 le: novembre 07, 2013, 06:39:23 am »
En fait, ce n'est pas que je suis fachée de ma job. Je pourrais probablement faire cela ou des choses connexes pendant les prochaines années. Et le milieu scolaire est rough, et en même temps on a de très bonnes conditions.

Deux choses:
- Je ne ferai jamais partie de l'équipe. J'ai au minimum 3 lieux de travail, je ne suis pas un prof, alors aussi fort que j'essaie de m'intégrer, ils vont toujorus me considérer comme outsider et ils ne comprendront jamais exactement ce que je fais.
- Je n'ai pas choisi ma job par passion. Je n'ai pas vraiment de passion dans la vie en général. Dans la ligne d'études que j'ai fait, ça s'est imposé comme un bon compromis, un choix sensé, et je suis capable de performer. Je suis désolée pour ceux et celles qui rêvent de faire ce que je fais depuis qu'ils ont 5 ans, moi c'est un bon boulot, c'est tout.

En fait, comme dit rasemotte, le milieu scolaire est dur, dans le sens ou c'est très peut motivant. On court toujours après le temps, après les sous. Je fais pas le quart de ce que j'aimerais faire dans chaque école. Je me questionne vraiment sur l'efficacité du traitement que je propose, mais ma marge de manoeuvre est limitée (genre je peux pas passer l'année en m'occupant de 3 élèves seulement).  Je trouve aussi que je n'ai pas le temps pour créer du stock, imaginer. Je le fais à petite échelle, mais le temps manque sérieusement.

Je suis consicente que beaucoup de jobs créatives sont peu payantes. C'est pour ça que c'est pas le main focus. En même temps, c'est peut-être présomptueux, mais je pense que je peux pas mal réussir à apprendre ce qu'il faut pour travailler dans à peu près n'importe quel domaine. Mes meilleures années sont mes années passées à l'école avec des gens précis.

Je peux ajuster mes conditions dans mon domaine, c'est clair: faire du privé, ouvrir une clinique ou je pourrais travailler avec des collègues, créer du matériel en m'associant à une compagnie de jeux ou d'applications, c'est clair.

Je ne tiens pas tant que ça à rester dans le même domaine. C'est pour ça que je vous le demande, je pourrais vraiment faire n'importe quoi. Mais je voudrais une job "rare", pas être un numéro, me démarquer, être reconnue.

Mettons, j'écoutais Luc Mayrand à Radio-Can et je trouvais vraiment que sa job avait l'air cool.
http://www.radio-canada.ca/emissions/la_tete_ailleurs/2013-2014/chronique.asp?idChronique=318592
"It's amazing how I can feel sorry for you and hate you at the same time. I'm sure there's a German word for it." - Lisa

Hors ligne Lisa

  • Membre
  • Messages: 10938
  • Jeannette officielle du forum
Trouvez-moi une job
« Réponse #16 le: novembre 07, 2013, 06:42:48 am »
Pontiak: En fait, j'adore les catalogue de matériel industriel ou de bureau, et avoir le boss parfait, c'est vraiment une option. Mais ma famille me renierait d'aller faire mon cours en secrétariat. :)

Jay: Oui, C'est ce que je dis par choses connexes, j'aimerais donner de la formation, mais pour être reconnue dans le domaine ou je suis, ça implique d'y passer quelques années (genre une dizaine). :)

Idéalement je ne travaillerais pas toujours à l'ordinateur non plus. Ça ca me tue depuis que je travaille, même si c'est pas 8h par jour, c'est pas loin.
"It's amazing how I can feel sorry for you and hate you at the same time. I'm sure there's a German word for it." - Lisa

Hors ligne Lisa

  • Membre
  • Messages: 10938
  • Jeannette officielle du forum
Trouvez-moi une job
« Réponse #17 le: novembre 07, 2013, 06:44:35 am »
Implique-toi dans tes loisirs et crée ton emploi!


Déjà fait, mais mes loisirs ne sont pas payant.
Bénévolement, je suis formatrice technique aux scouts, et je suis gérante d'un magasin. C'est vraiment chouette mais je suis limitée par le nombre d'heures que je peux y donner.
Aussi, je viens de me former pour être monitrice de cours de secourisme. C'est une autre avenue pour être payée à enseigner quelque chose que j'aime bien. Mais ultimement, vivre de ça, c'est pas hyper-payant.
"It's amazing how I can feel sorry for you and hate you at the same time. I'm sure there's a German word for it." - Lisa

Hors ligne rasemotte

  • Membre
  • Messages: 1770
  • Rahlala
Trouvez-moi une job
« Réponse #18 le: novembre 07, 2013, 08:53:13 am »
Les premières années dans le milieu scolaire sont les plus difficiles. Il y a tout l'appareil à maîtriser, le rouage à imprégner, les tâches débiles qu'il faut arriver à combler bref, c'est un peu l'enfer. Comme pour toi, mon travail n'est pas né une passion de jeunesse et  j'y suis arrivé un peu par hasard. J'ai appris à l'apprécier et aujourd'hui je pourrais même dire que de façon générale j'aime ma job. Il ya des moments magiques pendant lesquels je me demande si je suis vraiment payer à faire ça, alors que d'autres fois je sacrerais tout ça là ! Le dépassement, l'accomplissement, le travail en équipe, l'utilisation de mon imagination, la possibilité de débattre et la transmission de connaissance, tout ça existe en milieu scolaire si je m'en tient à mon expérience.

 Le salaire n'est pas exorbitant, mais ma conjointe, qui est psychoéducatrice, et moi arrivons à bien en vivre. À 130 000 $ (150 000 $ dans 2-3 ans) de revenu familial, je pense que nous serions mal venus de nous plaindre de notre situation. De plus, on ne peut nier que les vacances  liées au travail en milieu scolaire constituent un avantage indéniable,. QUand on a une famille ça ça compte même pas mal.

Je pense que t'es condamnée à te chercher une voie, ça fait deux mois que tu pratiques ce métier et t'en a déjà assez. Je pense qu'il n'y a personne d'autre que toi-même pour trouver une solution à ta démarche.
« Modifié: novembre 07, 2013, 09:04:56 am par rasemotte »

Hors ligne Lisa

  • Membre
  • Messages: 10938
  • Jeannette officielle du forum
Trouvez-moi une job
« Réponse #19 le: novembre 07, 2013, 09:06:30 am »
ça fait 1 an et 2 mois, et ce n'est pas que j'en ai assez, mais je comprend de ce que tu veux dire.

Je sais que je pourrais apprendre à apprécier. Mais à la différence de toi, je rencontre mes collègues une fois par mois, pas à tous les jours, donc l'aspect débattre discuter est moins là.

recherchiste à infoman, j'aimerais ça, mais j'imagine que ça prend des années de jobs de marde avant ça.
"It's amazing how I can feel sorry for you and hate you at the same time. I'm sure there's a German word for it." - Lisa

Hors ligne currius

  • Membre
  • Messages: 4403
  • NOT ONLINE ANYMORE
Trouvez-moi une job
« Réponse #20 le: novembre 07, 2013, 09:15:09 am »
J'aimerais que tu précises à quel moment où à partir de quel montant, tu considères bien gagner ta vie?

Tu sais, que selon tes critères, travailler comme consultante aux matériaux dans un centre de rénovation satisferait tes critères?
Ma dernière question. À ton âge, l'approbation de tes parents est si importante ou ce n'est pas toi  qui a des à priori de ne pas avoir de titre professionnel? Sérieusement la question d'être reniée par ta famille? Je t'aurais cru plus indépendante.

Pour la petite histoire, un travailleur, un professionnel ou un expert atteint son sommet professionnel vers 50 ans, hormis être un surdoué et avoir un minimum d'ambition. C'est super, faire la fonction publique au début de sa carrière, vous partez sur les chapeaux de roue, question salaire et conditions de travail. Au bout de 10 ans, malheureusement, on atteint un plafonnement des conditions de travail. Je regarde Bobonne, comparablement aux gens de sa cohorte, qui sont de la fonction publique comme gestionnaire, elle a de bien meilleures conditions salariales, de pension et de manoeuvres de sa vie.
« Modifié: novembre 07, 2013, 09:18:07 am par currius »
?

Hors ligne rasemotte

  • Membre
  • Messages: 1770
  • Rahlala
Trouvez-moi une job
« Réponse #21 le: novembre 07, 2013, 09:18:47 am »
recherchiste à infoman, j'aimerais ça, mais j'imagine que ça prend des années de jobs de marde avant ça.
Je crois que ton problème est que tu cherches à obtenir le boulot d'une autre personne. Infoman a, visiblement,  déjà son équipe de recherchistes. Quelles sont tes qualifications pour faire ce boulot ?

Je pense que t'es dans une situation où t'as pas tant besoin d'argent que ça alors tu es prête à tout larguer pour aller ailleurs et possiblement ne pas t'y plaire dans un an et 2 mois et recommencer de façon interminable le processus. 

Comme Currius, je tique sur le ''si je fais ceci ma famille va me renier''. Avoir envie de faire ce que l'on veut de sa vie et vouloir plaire à ses parents (come on) c'est parfois incompatible.

Hors ligne currius

  • Membre
  • Messages: 4403
  • NOT ONLINE ANYMORE
Trouvez-moi une job
« Réponse #22 le: novembre 07, 2013, 09:29:08 am »
Infoman? C'est comme travailler pour le TNM ou le Cirque du Soleil. Ta vie sociale te met en contact avec quelqu'un qui y travaille, ça clique. Cette personne te met en contact. Comme, j'ai travaillé au Club Soda pcq je connaissais quelqu'un qui connaissait quelqu'un. Rendu là, des associés, des producteurs m'ont donné des mandats occasionnels qui mènent à autre chose: Comme faire 1500 dollars en 4 heures au Festival de jazz. L'important est de cultiver des contacts.
?

Hors ligne sharl

  • Membre
  • Messages: 5978
Trouvez-moi une job
« Réponse #23 le: novembre 07, 2013, 09:36:06 am »
Ici, une pensée pour ce brave Titoine dont on est sans nouvelle depuis ses déboires à sa job,,,

Hors ligne Pédoncule

  • Membre
  • Messages: 3924
Trouvez-moi une job
« Réponse #24 le: novembre 07, 2013, 09:37:00 am »
La job idéale n'existe pas, surtout dans les premières années. Donne-toi le temps ma foi du bon Dieu.
Mon problème, moi, c'est que ma job est exténuante et je suis sous-payée et je suis pas faite pour travailler debout toute la journée mais j'aime vraiment beaucoup ça même si les gens ne comprennent pas pourquoi. Et quand le moment sera venu, j'irai faire ma maîtrise en art thérapie et si j'aime pas ça, je pense que je vais aller en histoire de l'art et finir mes jours dans un musée.
Franchement je sais pas trop où tu veux en venir avec ton sujet.

Hors ligne currius

  • Membre
  • Messages: 4403
  • NOT ONLINE ANYMORE
Trouvez-moi une job
« Réponse #25 le: novembre 07, 2013, 09:42:20 am »
La job idéale n'existe pas, surtout dans les premières années. Donne-toi le temps ma foi du bon Dieu.
Mon problème, moi, c'est que ma job est exténuante et je suis sous-payée et je suis pas faite pour travailler debout toute la journée mais j'aime vraiment beaucoup ça même si les gens ne comprennent pas pourquoi. Et quand le moment sera venu, j'irai faire ma maîtrise en art thérapie et si j'aime pas ça, je pense que je vais aller en histoire de l'art et finir mes jours dans un musée.
Franchement je sais pas trop où tu veux en venir avec ton sujet.

Tu es d'accord que tu es mieux payé qu'un finissant en sociologie, en histoire ou en philo?

J'essaie juste de comprendre quel est le salaire d'entrée que les universitaires s'attendent à recevoir après 15 ans de scolarité?
?

Hors ligne Simone

  • Membre
  • Messages: 6617
    • Presque végé !
Trouvez-moi une job
« Réponse #26 le: novembre 07, 2013, 10:13:07 am »
J'essaie juste de comprendre quel est le salaire d'entrée que les universitaires s'attendent à recevoir après 15 ans de scolarité?

Pas 32 000$.

C'est le salaire que je faisais lorsque j'ai commencé à travailler après ma maîtrise, et ceci n'incluait aucune stabilité d'emploi et aucun avantages sociaux.

C'est aussi le premier échelon salarial pour les enseignants au collégial.

(Heureusement pour nous eux, dès que tu as une scolarité de maîtrise, tu grimpes quelques échelons d'un coup. Mais quand même.)

C'est peut-être extravagant, mais j'aurais pensé que 15 années de scolarité valaient plus de 32 000$.

(Ou que 29 120, le salaire annuel que m'offrait Bentley quand j'ai appliqué pour être coordonnatrice aux communications internes l'an dernier...).

Heureusement pour moi, j'ai trouvé assez rapidement des emplois plus payants, mais je vais quand même négocier une bonne augmentation de salaire l'année prochaine parce que je suis suffisamment compétente pour être payée plus. Je ne pense pas qu'il faille nécessairement se "contenter" de ce que le marché nous offre, parce sérieusement, il ne nous offre pas grand chose.
« Modifié: novembre 07, 2013, 10:14:54 am par Simone »
C'est exactement ça qu'est la littérature: d'habiles mensonges qui, secrètement, disent la vérité. - Simone de Beauvoir

Hors ligne Pédoncule

  • Membre
  • Messages: 3924
Trouvez-moi une job
« Réponse #27 le: novembre 07, 2013, 10:21:42 am »
Les profs aussi, ça tourne autour de 32000$. À temps plein, évidemment. Mais une tâche à 50% de 32 000$, ça paye la bouffe et le loyer, et c'est pas mal ça. J'ai déchanté quand je me suis rendue compte que si je ne faisais pas de suppléance, je me trouvais sous le seuil de la pauvreté. Alors j'ai fait beaucoup de suppléance.

Hors ligne Jay.

  • Membre
  • Messages: 8677
  • Fifille Victimisante
Trouvez-moi une job
« Réponse #28 le: novembre 07, 2013, 10:26:53 am »
recherchiste à infoman, j'aimerais ça, mais j'imagine que ça prend des années de jobs de marde avant ça.
Je crois que ton problème est que tu cherches à obtenir le boulot d'une autre personne. Infoman a, visiblement,  déjà son équipe de recherchistes. Quelles sont tes qualifications pour faire ce boulot ?

Il y a aussi qu'on apprécie souvent plus le résultat que le processus derrière.
Pour trouver le bon extrait drôle à l'Assemblée Nationale, il faut s'en taper, des heures de discussions plates.
Ca se pourrait que Lisa trippe bien gros à être recherchiste. C'est le genre de travail que je sais que j'aimerais, chercher longtemps pour trouver une aiguille dans une botte de foin, ça fait partie des choses qui doivent faire tripper un(e) bibliothécaire qui se frotte à la recherche (sinon il ou elle est triste en maudit)
Comme quand j'ai brièvement pensé m'orienter vers la paléo-anthropologie pour réaliser qu'avant d'avoir un résultat qui fait avancer les connaissances, c'est des années à mesurer des degrés d'ouverture sur la partie d'un os et à essayer de convaincre les gens que ça vaut la peine de te financer (entre autres la raison qui m'a fait voir que m'orienter vers la recherche en neuroanthropologie me rendrait très malheureuse à cause de la réalité derrière la recherche scientifique. Lire ce qui se fait dans la recherche scientifique, CA ça me rend heureuse.

Mais c'est bon de penser en dehors de la boîte conventionnelle. Il y en a plein qui se trouvent des emplois originaux qui nous font dire "pourquoi j'y avais pas pensé?". L'historien qui travaille à Ubisoft, par exemple.
« Modifié: novembre 07, 2013, 10:29:02 am par Jay. »
J'avais une idée de signature géniale, mais je ne m'en rappelle plus.

Hors ligne rasemotte

  • Membre
  • Messages: 1770
  • Rahlala
Trouvez-moi une job
« Réponse #29 le: novembre 07, 2013, 10:30:10 am »
Les profs aussi, ça tourne autour de 32000$. À temps plein, évidemment.
C'est 40 000$ en fait. Au plafond c'est 73 000 $. Je pense que c'est un salaire qui est tout à fait décent. Oui il y a des gens qui gagnent plus en faisant moins, mais il y a aussi des gens qui travaillent plus et font moins. Faut voir avec qui on se compare.

Il y a moyen d'augmenter tout ça en faisant de la suppléance même en étant à temps plein. Une période de suppléance ça me donne quelque chose 60$ net, pour 75 minutes de travail. J'essaie d'en faire 2 par paye, ça me permet d'augmenter mon revenu net de quelque chose comme 250$ par mois pour 5 heures de travail, je pense que c'est bon.

Hors ligne Cinéphile

  • Membre
  • Messages: 6990
Trouvez-moi une job
« Réponse #30 le: novembre 07, 2013, 10:50:16 am »
Lisa, au risque d'en remettre une couche, ça n'a aucun sens qu'une fille comme toi tienne compte de ce que veut sa famille. Je veux dire, c'est quoi l'avenir de la femme au Québec si toi t'en es encore là? Ok, c'est pas comme si tes parents voulaient faire de toi une sœur cloîtrée, mais quand même... Débarrasse toi de ce thinking-là sinon tu vas être malheureuse toute ta vie.

Autre vérité de La Palice : je suis d'accord avec Pédoncule comme quoi 14 mois c'est peu pour juger d'un emploi, mais je le suis tout autant avec Canta qui dit que si tu ne t'y plais pas après tout ce temps, ça n'ira probablement pas en s'améliorant.

Tu nous dis que tu n'es pas passionnée par ton emploi. Ce n'est pas vital, mais ça aide énormément quand tu vas pas travailler à reculons.

Aussi quand tu dis :

Je suis consicente que beaucoup de jobs créatives sont peu payantes. C'est pour ça que c'est pas le main focus. En même temps, c'est peut-être présomptueux, mais je pense que je peux pas mal réussir à apprendre ce qu'il faut pour travailler dans à peu près n'importe quel domaine.

Moi je ne crois pas que ce soit présomptueux bien au contraire. Si y en a une qui le peut c'est bien toi. Faut juste trouver ta voie. J'en discutais avec un ami il y a des mois : en dépit des cours de choix de carrière qu'on avait quand on était au secondaire, overall, on n'avait qu'une très petite idée des possibilités qui s'offraient à nous. Aujourd'hui il y a des consultants/orienteurs professionnels qui sont au fait de l'éventail de possibilités. Aller t'asseoir avec l'un deux pendant une heure ou deux ouvrirait probablement encore plus tes horizons.
Some would compare Elvis to God. I'll admit he's good, but he's no Elvis.

Hors ligne Pédoncule

  • Membre
  • Messages: 3924
Trouvez-moi une job
« Réponse #31 le: novembre 07, 2013, 10:58:51 am »
Les profs aussi, ça tourne autour de 32000$. À temps plein, évidemment.
C'est 40 000$ en fait. Au plafond c'est 73 000 $. Je pense que c'est un salaire qui est tout à fait décent. Oui il y a des gens qui gagnent plus en faisant moins, mais il y a aussi des gens qui travaillent plus et font moins. Faut voir avec qui on se compare.

Il y a moyen d'augmenter tout ça en faisant de la suppléance même en étant à temps plein. Une période de suppléance ça me donne quelque chose 60$ net, pour 75 minutes de travail. J'essaie d'en faire 2 par paye, ça me permet d'augmenter mon revenu net de quelque chose comme 250$ par mois pour 5 heures de travail, je pense que c'est bon.

Après vérification, tu as raison pour cette année. Quand j'ai commencé c'était 37 000$. À temps plein. Après le 141e jour de travail (à temps plein toujours).

Hors ligne Ring0

  • Membre
  • Messages: 1522

Hors ligne Lisa

  • Membre
  • Messages: 10938
  • Jeannette officielle du forum
Trouvez-moi une job
« Réponse #33 le: novembre 07, 2013, 11:02:58 am »
Ouais, c'est pas con, mais j'ai toujours été tellement déçue par des orienteurs dans ma vie (j'ai déjà pensé aller travailler comme conseiller en orientation) que je sais pas qui aller voir, et je dois pas tellement avoir de bouche à oreille autour de moi là-dessus.

Pour la famille, c'est une semi-blague, c'est surtout que ma famille sait que je peux mieux faire que secrétaire, et que je vais m'emmerder avec 1 mois.

Pour l'histoire, ma mère est similaire à moi, elle a commencé son plus récent emploi l'an dernier. Elle a du avoir 4-5 jobs dans les 10 dernières années.

Mon chum dit que je souffre du FOMO, et c'est possiblement vrai.

Je regardais peut-être pour faire le certificat en gestion de projet du HEC à temps partiel, ou bien le DESS et création de jeux vidéos.
En même temps, aller faire un cours en système d'intérieur ou en mécanique auto me tenterait aussi, mais je sais pas si c'est au point d'en faire une carrière.


Ce sujet est principalement pour alimenter mon questionnement, et me faire penser à des trucs auxquels je n'aurais pas pensé.
"It's amazing how I can feel sorry for you and hate you at the same time. I'm sure there's a German word for it." - Lisa

Hors ligne Lisa

  • Membre
  • Messages: 10938
  • Jeannette officielle du forum
Trouvez-moi une job
« Réponse #34 le: novembre 07, 2013, 11:04:38 am »
"It's amazing how I can feel sorry for you and hate you at the same time. I'm sure there's a German word for it." - Lisa

Hors ligne Evergreen Terra

  • Membre
  • Messages: 3938
Trouvez-moi une job
« Réponse #35 le: novembre 07, 2013, 11:11:08 am »
Les profs aussi, ça tourne autour de 32000$. À temps plein, évidemment.
C'est 40 000$ en fait. Au plafond c'est 73 000 $. Je pense que c'est un salaire qui est tout à fait décent. Oui il y a des gens qui gagnent plus en faisant moins, mais il y a aussi des gens qui travaillent plus et font moins. Faut voir avec qui on se compare.



Ça me surprend toujours de voir à quel point tu ne réalises pas que tu es privilégié. 73 000 $ c'est pas juste décent, c'est un gros salaire. Surtout avec un emploi béton, absolument garanti, 2 mois de congé l'été, des grosses vacances à Noël, un très généreux fond de pension à prestations déterminées. Tu ne réalises pas ta chance. Vraiment pas. Tu penses que tu vaux combien ? Tu penses que tu pourrais trouver facilement mieux ailleurs ? Arrive dans la réalité: tu es gâté. Regarde juste ici comment des gens avec beaucoup de scolarité font pas mal moins d'argent que toi. Arrête de te la jouer '' classe moyenne ordinaire''. Avec ta conjointe vous êtes un ménage très aisé.   

Hors ligne Evergreen Terra

  • Membre
  • Messages: 3938
Trouvez-moi une job
« Réponse #36 le: novembre 07, 2013, 11:13:26 am »


Ce sujet est principalement pour alimenter mon questionnement, et me faire penser à des trucs auxquels je n'aurais pas pensé.


Travailler en agriculture, ça te tenterait pas ?   ;)

Hors ligne ademine

  • Membre
  • Messages: 1174
Trouvez-moi une job
« Réponse #37 le: novembre 07, 2013, 11:20:51 am »
Je regardais peut-être pour faire le certificat en gestion de projet du HEC à temps partiel, ou bien le DESS et création de jeux vidéos.

Avec le DESS en jeux vidéos de l'UdeM et un emploi relatif à designer de jeux, à moins d'être dans une petite boîte indépendante ou à ton compte, tu peux oublier les points suivants:

- Travailler dans une petite équipe "tight" qui produit/performe.
- Horaire flexible
- Être reconnue/appréciée pour mes talents.
- Apprendre davantage, formation continue, recherche
- Trouver de nouvelles façon de voir les choses.
- Pouvoir débattre
- Transmettre des connaissances
- Ne pas faire d'overtime non rémunéré.

Hors ligne MadChuck

  • Membre
  • Messages: 25410
  • Ing. BBQ
Trouvez-moi une job
« Réponse #38 le: novembre 07, 2013, 11:29:29 am »
Ouais, c'est pas con, mais j'ai toujours été tellement déçue par des orienteurs dans ma vie (j'ai déjà pensé aller travailler comme conseiller en orientation) que je sais pas qui aller voir, et je dois pas tellement avoir de bouche à oreille autour de moi là-dessus.

Au secondaire en français, l'année que l'on devait faire des textes argumentatifs j'en avais fait deux qui s'était transformer en débat dans l'école (prof et élève) avec les personnes d'un côté et d'autre de l'autre. Un avais été que les humains ont habituellement leur peak de violence autour de 18 mois et l'autre que les orienteur de choix de carrière était de mauvais conseillé ayant eux même raté leur choix de carrière à eux (évidemment que ce soit vrai ou non, peut importe..., le but était juste de faire un texte argumentatif sur la question).

Plein de monde choqué (qui connaissait des gens qui allait devenir orientateur par exemple) m'avait tous compté qu'il avait décidé de le devenir parce qu'il avait été déçu du leur, je leur avais remercié d'avoir prouvé moins point et rajouter leur exemple dans mon texte.


Pour revenir au sujet, Lisa, si tu gères un magasin et que tu aimes ça, faire un mba ne te tenterais pas ? Tu serais peut-être accepté.

Hors ligne M. Bonheur

  • Membre
  • Messages: 13880
  • Robophobe
    • Meilleur avec du banjo
Trouvez-moi une job
« Réponse #39 le: novembre 07, 2013, 11:35:37 am »
Ils recherchent des gens pour
recherchiste à infoman, j'aimerais ça, mais j'imagine que ça prend des années de jobs de marde avant ça.

J'ai étudié avec Maude, la blonde actuelle de Jean-René Dufort et la fille qu'on voit à chaque fin d'émission. Elle a commencé comme simple recherchiste à l'émission directement en sortant de l'école, sans autre expérience que d'avoir fait un peu de pige à TQS et avoir un vraiment très grand réseau social.
Le message ci-haut est une boutade.

Hors ligne M. Bonheur

  • Membre
  • Messages: 13880
  • Robophobe
    • Meilleur avec du banjo
Trouvez-moi une job
« Réponse #40 le: novembre 07, 2013, 11:36:38 am »
Plein de monde choqué (qui connaissait des gens qui allait devenir orientateur par exemple) m'avait tous compté qu'il avait décidé de le devenir parce qu'il avait été déçu du leur, je leur avais remercié d'avoir prouvé moins point et rajouter leur exemple dans mon texte.

J'espère sincèrement que tu as remporté le débat.
Le message ci-haut est une boutade.

Hors ligne Cinéphile

  • Membre
  • Messages: 6990
Trouvez-moi une job
« Réponse #41 le: novembre 07, 2013, 11:36:55 am »
À la relecture, y a ça qui ressort pas mal :

- Être reconnue/appréciée pour mes talents.

je voudrais une job "rare", pas être un numéro, me démarquer, être reconnue

pour être reconnue dans le domaine ou je suis, ça implique d'y passer quelques années (genre une dizaine).

Ça semble assez important à tes yeux, mais en même temps, dépendamment du genre de reconnaissance que tu souhaites, ça peut te barrer de bien des possibilités. À commencer par recherchiste justement : tu travailles dans l'ombre et c'est souvent le boss ou, pire encore, le collègue qui va en prendre le crédit.

Ceci dit, à moins de découvrir le radium à 31 ans, la reconnaissance peut parfois être longue à venir. Grosso modo "quelques années, voire une dizaine" c'est pas juste dans ton domaine actuel, mais dans bien d'autres domaines.
 
Some would compare Elvis to God. I'll admit he's good, but he's no Elvis.

Hors ligne Pédoncule

  • Membre
  • Messages: 3924
Trouvez-moi une job
« Réponse #42 le: novembre 07, 2013, 11:43:08 am »
Les profs aussi, ça tourne autour de 32000$. À temps plein, évidemment.
C'est 40 000$ en fait. Au plafond c'est 73 000 $. Je pense que c'est un salaire qui est tout à fait décent. Oui il y a des gens qui gagnent plus en faisant moins, mais il y a aussi des gens qui travaillent plus et font moins. Faut voir avec qui on se compare.



Ça me surprend toujours de voir à quel point tu ne réalises pas que tu es privilégié. 73 000 $ c'est pas juste décent, c'est un gros salaire. Surtout avec un emploi béton, absolument garanti, 2 mois de congé l'été, des grosses vacances à Noël, un très généreux fond de pension à prestations déterminées. Tu ne réalises pas ta chance. Vraiment pas. Tu penses que tu vaux combien ? Tu penses que tu pourrais trouver facilement mieux ailleurs ? Arrive dans la réalité: tu es gâté. Regarde juste ici comment des gens avec beaucoup de scolarité font pas mal moins d'argent que toi. Arrête de te la jouer '' classe moyenne ordinaire''. Avec ta conjointe vous êtes un ménage très aisé.   

Ayoye, as-tu des problèmes de lecture, Evergreen?

Hors ligne M. Bonheur

  • Membre
  • Messages: 13880
  • Robophobe
    • Meilleur avec du banjo
Trouvez-moi une job
« Réponse #43 le: novembre 07, 2013, 11:48:13 am »
Evergreen assume par défaut que tout le monde sur ce forum a une position contraire à la sienne.
Le message ci-haut est une boutade.

Hors ligne Pédoncule

  • Membre
  • Messages: 3924
Trouvez-moi une job
« Réponse #44 le: novembre 07, 2013, 11:58:18 am »
Ça doit être parce qu'il sait que j'aime les outsiders.

Hors ligne M. Bonheur

  • Membre
  • Messages: 13880
  • Robophobe
    • Meilleur avec du banjo
Trouvez-moi une job
« Réponse #45 le: novembre 07, 2013, 12:01:51 pm »
Tout ce que tout le monde fait sur ce forum, c'est essentiellement trouver un moyen d'attirer ton attention.
Le message ci-haut est une boutade.

Hors ligne Lisa

  • Membre
  • Messages: 10938
  • Jeannette officielle du forum
Trouvez-moi une job
« Réponse #46 le: novembre 07, 2013, 12:10:53 pm »
À la relecture, y a ça qui ressort pas mal :

- Être reconnue/appréciée pour mes talents.

je voudrais une job "rare", pas être un numéro, me démarquer, être reconnue

pour être reconnue dans le domaine ou je suis, ça implique d'y passer quelques années (genre une dizaine).

Ça semble assez important à tes yeux, mais en même temps, dépendamment du genre de reconnaissance que tu souhaites, ça peut te barrer de bien des possibilités. À commencer par recherchiste justement : tu travailles dans l'ombre et c'est souvent le boss ou, pire encore, le collègue qui va en prendre le crédit.

Ceci dit, à moins de découvrir le radium à 31 ans, la reconnaissance peut parfois être longue à venir. Grosso modo "quelques années, voire une dizaine" c'est pas juste dans ton domaine actuel, mais dans bien d'autres domaines.
 

C'est vrai, mais d'un autre coté, c'est un aspect que j'ai déjà dans mon boulot.

Et pour moi, être recherchiste et se faire dire "Wow, c'est débile d'avoir trouvé cette perle-là, personne d'autre aurait pu", c'est de la reconnaissance.
"It's amazing how I can feel sorry for you and hate you at the same time. I'm sure there's a German word for it." - Lisa

Hors ligne Lisa

  • Membre
  • Messages: 10938
  • Jeannette officielle du forum
Trouvez-moi une job
« Réponse #47 le: novembre 07, 2013, 12:11:34 pm »
admine:

Le DESS pourrait pas m'aider à créer du matériel apps et jeux et général (société ou autre) dans n'importe quel domaine, pas juste les jeux videos?
"It's amazing how I can feel sorry for you and hate you at the same time. I'm sure there's a German word for it." - Lisa

Hors ligne Lisa

  • Membre
  • Messages: 10938
  • Jeannette officielle du forum
Trouvez-moi une job
« Réponse #48 le: novembre 07, 2013, 12:12:28 pm »
EvergreeN: Oublie l'horaire flexible ;)

Quoi que j'entendais le gars qui cultive des truffes parler, c'est cool en criss.
"It's amazing how I can feel sorry for you and hate you at the same time. I'm sure there's a German word for it." - Lisa

Hors ligne Evergreen Terra

  • Membre
  • Messages: 3938
Trouvez-moi une job
« Réponse #49 le: novembre 07, 2013, 12:26:17 pm »

Ayoye, as-tu des problèmes de lecture, Evergreen?

Lis l'ensemble de l'œuvre de canta, pas juste les 2 lignes que j'ai citées. La moitié de ma famille est prof et ils vivent très bien merci. J'ai 2 sœurs qui sont comme toi, qui commencent et qui font de la suppléance, de la correction, des congés de maternité en attendant la permanence et c'est pour des gens comme vous que j'ai plus de sympathie. Pas ceux comme Canta qui sont au sommet de l'échelon salarial ( ou presque). Je ne dis pas que ce salaire n'est pas mérité ( 73 000 $), mais c'est une somme d'argent importante avec en plus des avantages sociaux extrêmement généreux. Ce n'est pas juste ''correct'' ou ''bien'' ou ''suffisant pour vivre'', c'est être parmi les plus privilégiés au Québec au niveau de la rémunération. Canta ne semble pas le réaliser. C'est pour ça que je lui demande ce qu'il croit valoir.