Auteur Sujet: Aweye coupe Couillard : mesures d'austérité  (Lu 29325 fois)

Enweye coupe Couillard : mesures d'austérité
« Réponse #100 le: février 12, 2015, 07:11:16 am »
0
Maintenant nous sommes des séparatistes, ajoutons notre part de la dette fédérale a tout ca et regardons de nouveau ce ratio dette/PIB.


Enweye coupe Couillard : mesures d'austérité
« Réponse #101 le: février 12, 2015, 07:15:25 am »
0
Le Québec, un champion mondial de l’austérité
http://www.lactualite.com/actualites/politique/le-quebec-un-champion-mondial-de-lausterite/

Citer
Dans sa présentation aux HEC, Pierre Fortin a aussi rappelé que le poids de la dette dans l’économie québécoise a chuté depuis 20 ans. Le service de la dette du Québec est aussi moins lourd qu’au milieu des années 1990 (4,8 % du PIB en 1994 contre 2,9 % l’an dernier).

C'est moi ou c'est vraiment malhonnête comme truc?

Sa première phrase est complètement fausse (30% VS 55%) et vient ensuite s'appuyer sur une vérité, mais qui n'a pas rapport. Il parle dans se phrase 1 du poids de la dette, et s'appuie sur un chiffre qui représente le poids du service de la dette.

A moins que quelqu'un m'explique, ce type que je ne connais que plus ou moins parce-qu'on entend son nom a Radio-Canada, ne me semble pas marcher droit. On dirait qu'il carbure a l'idéologie plus qu'aux chiffres. Drôle d'économiste. Vas mettre ta face sur une pancarte de Québec Solidaire.

« Modifié: février 12, 2015, 11:00:09 am par Gilbert Du Motier »

sharl

  • Taupe vaillante
Enweye coupe Couillard : mesures d'austérité
« Réponse #102 le: février 12, 2015, 09:07:39 am »
0
Mon brave Gilbert, je pense qu'il va falloir te résigner: La partie est perdue,,,

Quant à Radio-Can, la machine rame pour les carrés rouges depuis belle lurette!

Enweye coupe Couillard : mesures d'austérité
« Réponse #103 le: février 12, 2015, 10:35:23 am »
0
Oui Bouchard est allé se mettre à genoux devant ces gens là de Standard and Poor's et compagnie. Il a mis prématurément des infirmières à la retraite et d'autres conneries qui a au final coûté bien plus cher à l'État. Quel abrutit.

C'est toi le cass de bain si tu n'arrives pas à comprendre que quand on est acculé au mur on doit prendre des décisions immédiates drastiques qui peuvent se révéler discutables à long terme. Le Québec était sur le bord de la décote. On était déjà à genoux. Bouchard n'avait pas le choix de prendre des mesures radicales. C'est pour ces raisons qu'on doit aujourd'hui donner un coup de barre contrôlé pour ne pas se retrouver adossé au mur une fois de plus. La meilleure façon de contrôler sa destinée c'est de ne pas devoir d'argent aux autres. Arrives-tu à comprendre ça ou tu fais une fois de plus de l'aveuglement volontaire concernant le Québec ?   

Enweye coupe Couillard : mesures d'austérité
« Réponse #104 le: février 12, 2015, 11:06:38 am »
0
Et que plus la dette est importante, plus faut obéir car une décote devient une catastrophe.

S'endetter, c'est le vrai ''se mettre a genoux'' de demain.

« Modifié: février 12, 2015, 15:56:30 pm par Gilbert Du Motier »

sharl

  • Taupe vaillante
Enweye coupe Couillard : mesures d'austérité
« Réponse #105 le: février 12, 2015, 11:13:55 am »
0
Par contre, méga a bien raison de dire que Lucien Bouchard est un raté  que le peuple a eu le malheur de surestimé.

Enweye coupe Couillard : mesures d'austérité
« Réponse #106 le: février 12, 2015, 12:21:31 pm »
0
Le Québec, un champion mondial de l’austérité
http://www.lactualite.com/actualites/politique/le-quebec-un-champion-mondial-de-lausterite/

Citer
Dans sa présentation aux HEC, Pierre Fortin a aussi rappelé que le poids de la dette dans l’économie québécoise a chuté depuis 20 ans. Le service de la dette du Québec est aussi moins lourd qu’au milieu des années 1990 (4,8 % du PIB en 1994 contre 2,9 % l’an dernier).
(30% VS 55%)


Le tableau où tu cites ces chiffres utilisent la dette brute. Les économistes utilisent la dette nette.

Enweye coupe Couillard : mesures d'austérité
« Réponse #107 le: février 12, 2015, 12:38:05 pm »
0
On paye des intérêts sur la dette brute, la seule qui compte vraiment. La ''valeur'' des routes ou des hôpitaux n'est pas importante puisqu'on ne les vendra jamais. C'est la dette brute dont il faut tenir compte. L'actif principal dont on peut tenir compte pour amoindrir notre dette brute est le Fond des Générations, car il est constitué de placements liquides et vendables.

Enweye coupe Couillard : mesures d'austérité
« Réponse #108 le: février 12, 2015, 12:48:24 pm »
0
Oui Bouchard est allé se mettre à genoux devant ces gens là de Standard and Poor's et compagnie. Il a mis prématurément des infirmières à la retraite et d'autres conneries qui a au final coûté bien plus cher à l'État. Quel abrutit.

C'est toi le cass de bain si tu n'arrives pas à comprendre que quand on est acculé au mur on doit prendre des décisions immédiates drastiques qui peuvent se révéler discutables à long terme. Le Québec était sur le bord de la décote. On était déjà à genoux. Bouchard n'avait pas le choix de prendre des mesures radicales. C'est pour ces raisons qu'on doit aujourd'hui donner un coup de barre contrôlé pour ne pas se retrouver adossé au mur une fois de plus. La meilleure façon de contrôler sa destinée c'est de ne pas devoir d'argent aux autres. Arrives-tu à comprendre ça ou tu fais une fois de plus de l'aveuglement volontaire concernant le Québec ?   

Par son extrémisme budgétaire, Bouchard s'est aliéné les femmes et les gauchistes du PQ, il est directement responsable de la création de Québec Solidaire qui pour moi est une plaie terrible, un ennemi de l'indépendance aujourd'hui.


Pauline Marois - Mauvais jugement !
Citer
Rappelons les faits : quelques semaines après le référendum, en janvier 1996, Lucien Bouchard succède à Jacques Parizeau comme premier ministre et convoque un sommet des partenaires sociaux pour septembre suivant. La conclusion centrale de ce sommet, c’est qu’il faut s’attaquer au déficit chronique qui afflige les finances du Québec. Quelques mois plus tard, M. Bouchard menace d’adopter une loi d’exception si les négociations n’aboutissent pas à la récupération de 6 % de la masse salariale des employés de l’État.

Une entente intervient in extremis : les salaires ne seront pas réduits, mais on puisera 1,6 milliard dans les surplus de la caisse de retraite, la moitié prise à même les contributions de l’employeur, l’autre dans celles des syndiqués. Grâce à cette cagnotte, on pourra réduire de 16 500 le nombre de fonctionnaires à qui on offre de prendre une retraite immédiate, sans pénalité.

Le programme est si populaire — 33 000 personnes acceptent l’offre — que ce ne sont pas 800 millions que l’État devra payer, mais... 2,3 milliards, en plus des 800 millions de la partie syndicale, selon les chiffres du vérificateur général. Et comme Québec n’a pas cette somme, il l’ajoutera à sa dette à long terme. En d’autres mots, les contribuables paient encore aujourd’hui au moins 150 millions par année pour un programme de départs volontaires aux conséquences majeures sur le réseau de la santé.

Contrairement aux prétentions du gouvernement d’alors, les mises à la retraite n’ont pas permis de réduire le nombre d’employés et la masse salariale sur une base permanente. Ainsi, alors que l’on affirmait que les départs allaient faire économiser 900 millions par année de façon récurrente, le vérificateur général en est arrivé à la conclusion que les économies réelles n’ont été que de 553 millions la première année, 435 millions la deuxième année et 371 millions par la suite. Au total : 10 milliards de moins que les prévisions à long terme ! Et la cerise sur le sundae : à peine 6200 des postes abandonnés par leurs titulaires en 1997-1998 n’avaient pas été remplacés seulement deux ans plus tard, alors qu’on visait l’objectif de 16 500 !

Aux 1500 médecins qui ont quitté le navire, on a offert jusqu’à 300 000 $. Le programme ne devait causer aucune pénurie, nulle part au Québec. Pourtant, dès l’année suivante on implorait les « jeunes » retraités de reprendre le collier à coup de primes d’exception.

Dans sa réponse aux journalistes, dimanche, Mme Marois a soutenu sans en démordre que le gouvernement n’avait pas le choix. Faux ! Si la plupart des Québécois étaient d’accord avec l’objectif du déficit nul, rien n’obligeait Québec à devancer d’une année son propre plan d’action. L’Ontario a agi différemment et a aussi atteint le déficit zéro quelque temps plus tard.

En outre, il y avait le choix des moyens : un programme ciblé aux seuls employés en trop dans les hôpitaux fermés, par exemple, comme au fédéral où 45 000 salariés sont partis en douceur, aurait été beaucoup plus approprié. Même l’ancien premier ministre Lucien Bouchard a reconnu son erreur, comme M. Charest s’est empressé de le rappeler.

Que s’est-il passé dimanche dernier pour que Mme Marois adopte un point de vue contraire au bon sens ? Voilà qui est de mauvais augure pour le reste de cette campagne déjà difficile pour le Parti québécois.

http://www.vigile.net/Pauline-Marois-Mauvais-jugement

Si Bouchard reconnaît son erreur, et qu'Evergreen Terra ne la reconnait pas, c'est qui le cass de bain ?

Enweye coupe Couillard : mesures d'austérité
« Réponse #109 le: février 12, 2015, 12:50:52 pm »
+1
On paye des intérêts sur la dette brute, la seule qui compte vraiment. La ''valeur'' des routes ou des hôpitaux n'est pas importante puisqu'on ne les vendra jamais. C'est la dette brute dont il faut tenir compte. L'actif principal dont on peut tenir compte pour amoindrir notre dette brute est le Fond des Générations, car il est constitué de placements liquides et vendables.

Quand Pierre Fortin parle du service de la dette par rapport au PIB, n'est-ce pas de ça qu'on parle ?

Hydro-Québec ce n'est pas un actif dont on devrait tenir compte ?

Enweye coupe Couillard : mesures d'austérité
« Réponse #110 le: février 12, 2015, 12:59:35 pm »
0
Ton fortin, dit que le service de la dette était moins lourd en 2014 qu'en 1994. On sent tout de suite la crosse. Il passe du ratio Dette/PIB, et soudainement pour trouver un bon chiffre a la baisse, sort un chiffre Service-de-là-dette/PIB. Il lui suffit simplement de trouver une date ou le taux d'intérêt peak en haut et de le comparer avec 2014 qui est surement a un taux d'intérêt plus avantageux.

Il ne peut pas tenir sa ligne dette/PIB pour 1994, car le ratio était a 30% VS 55% aujourd'hui, alors il se garoche sur le ratio Service-de-là-dette/PIB.

Que le Québec paie un taux d'intérêt avantageux tant mieux, mais c'est justement conditionnel a ce qu'il contrôle son ration dette/PIB, autrement le taux d'intérêt peut augmenter en claquant des doigts et le Gouvernement Marois a pédaler en osti pour repousser la chose.

C'est un chiffre intéressant. Le débat porte sur le service de la dette.

Le gouvernement dit qu'on paie environ 11 milliards par année en intérêts sur la dette. C'est un chiffre qui fait peur bien sûr. Comme vous autres je serais content de le diminuer. Mais pour se donner une idée de notre précarité budgétaire, on ne peut pas prendre ce seul chiffre et faire peur au monde avec. Il faut savoir que même si ce chiffre est élevé, notre capacité de le payer est aussi élevé parce que par rapport à 1995, où la situation était plus problématique, le ratio PIB/Service de la dette est plus bas. C'est drôlement pertinent dans le débat.

Enweye coupe Couillard : mesures d'austérité
« Réponse #111 le: février 12, 2015, 13:01:38 pm »
0
Et comme Pontiak le mentionne, si on paye moins d'intérêt aujourd'hui sur notre dette, c'est parce que les taux d'intérêt ont drastiquement baissé. Tant mieux pour nous, ça nous donne du temps. Mais l'endettement en tant que tel demeure très important et il faut retrouver des finances publiques saines au plus vite.


Bien sûr que c'était une erreur de mettre des médecins et des infirmières à la porte !!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!! Est-ce qu'on a dit le contraire ??? C'est quoi que tu as pas compris ici ? Quand on est dos au mur on prend des décisions pour le très court terme parce qu'on a pas le choix. C'est pour cette raison qu'on ne doit plus se retrouver dans une telle situation désastreuse. On a un peu de temps devant nous, alors on peut changer de cap sans tout bouleverser. N'attendons pas que nos prêteurs nous forcent la main.

Hydro-Québec ? Dans la mesure où on ne la vendra jamais, sa valeur marchande est de 0. On peut bien lui accoler une valeur pour le fun, mais comme le gouvernement fixe les prix d'avance et s'accapare pratiquement tous les bénéfices, ça ne donne pas grand chose.

Enweye coupe Couillard : mesures d'austérité
« Réponse #112 le: février 12, 2015, 13:02:03 pm »
0
Vas mettre ta face sur une pancarte de Québec Solidaire.

 :smiley36:

Enweye coupe Couillard : mesures d'austérité
« Réponse #113 le: février 12, 2015, 13:04:23 pm »
0
Hydro-Québec ? Dans la mesure où on ne la vendra jamais, sa valeur marchande est de 0. On peut bien lui accoler une valeur pour le fun, mais comme le gouvernement fixe les prix d'avance et s'accapare pratiquement tous les bénéfices, ça ne donne pas grand chose.

Le gouvernement s'accapare les bénéfices, tu l'as dit.

Enweye coupe Couillard : mesures d'austérité
« Réponse #114 le: février 12, 2015, 13:08:09 pm »
0
L'affaire aussi Mégalo, c'est que le potentiel de croissance du Québec est plus faible aujourd'hui qu'avant. Nous avons connu une bonne croissance à la fin des années 90 et dans les années 2000. Notre dette augmentait mais notre PIB aussi. Aujourd'hui, notre population active commence à baisser. On a moins de gens en âge de travailler que l'an passé. On est sur la pente descendante de la montagne aujourd'hui. En corollaire à ça, nos dépenses de soins de santé augmentent de manière importante à cause de ce même vieillissement.

Croissance réduite et dépenses en hausse, nos avons de gros défis pour les prochaines années. On ne pourra plus compter sur l'augmentation du PIB pour soutenir notre croissance continue de la dette. Il va falloir stopper la dette en terme absolue. Cessez les déficits pour de bon.   

Enweye coupe Couillard : mesures d'austérité
« Réponse #115 le: février 12, 2015, 13:19:01 pm »
0
L'affaire aussi Mégalo, c'est que le potentiel de croissance du Québec est plus faible aujourd'hui qu'avant. Nous avons connu une bonne croissance à la fin des années 90 et dans les années 2000. Notre dette augmentait mais notre PIB aussi. Aujourd'hui, notre population active commence à baisser. On a moins de gens en âge de travailler que l'an passé. On est sur la pente descendante de la montagne aujourd'hui. En corollaire à ça, nos dépenses de soins de santé augmentent de manière importante à cause de ce même vieillissement.

Croissance réduite et dépenses en hausse, nos avons de gros défis pour les prochaines années. On ne pourra plus compter sur l'augmentation du PIB pour soutenir notre croissance continue de la dette. Il va falloir stopper la dette en terme absolue. Cessez les déficits pour de bon.   

Je ne suis pas contre la rigueur budgétaire. Mais de toute évidence le gouvernement coupe sans discernement, et ça affecte bien plus la classe moyenne et les pauvres que les riches. Quand on met à pied des fonctionnaires, et que quelques années plus tard on apprend qu'on a dépensé des milliards en consultants spécialisés (privés) parce que nous n'avons plus la main d'œuvre pour faire la job, je ne considère pas que c'est couper avec discernement.

MadChuck

  • Ing. BBQ
Enweye coupe Couillard : mesures d'austérité
« Réponse #116 le: février 12, 2015, 13:49:49 pm »
0
On paye des intérêts sur la dette brute, la seule qui compte vraiment.

Non sur la dette financé, une partie de la dette brute est a 0% d'intérêt. (sinon Ford serait dans un pétrin incroyable avec son 119 milliard de dette brute)

Enweye coupe Couillard : mesures d'austérité
« Réponse #117 le: février 12, 2015, 13:57:11 pm »
0
On paye des intérêts sur la dette brute, la seule qui compte vraiment.

Non sur la dette financé, une partie de la dette brute est a 0% d'intérêt. (sinon Ford serait dans un pétrin incroyable avec son 119 milliard de dette brute)

Quelle est la différence entre dette financée et dette non financée ?

MadChuck

  • Ing. BBQ
Enweye coupe Couillard : mesures d'austérité
« Réponse #118 le: février 12, 2015, 13:59:18 pm »
0
Quelle est la différence entre dette financée et dette non financée ?

Une dette non financé est par exemple le régime de retraite employé futur, disons en 2035 je prévois devoir donner 60 millions en rente de pension. Je n'ai pas à emprunter ou financer cette dépense en 2015 et je ne paye pas d'intérêts sur celle-ci.

Ça peut-être aussi un contrat de réparé ou construire quelque chose en 2018 ou toute forme de dette du genre.

C'est pour ça parfois qu'un calcul rapide peut donner l'impression de payer du 0.6% d'intérêt sur une dette par exemple, si on prend intéret payé durant l'année / dette brute totale.

Enweye coupe Couillard : mesures d'austérité
« Réponse #119 le: février 12, 2015, 14:02:24 pm »
0
Et est-ce que tu sais à quelle hauteur se situe la dette financée par rapport à la dette non financée ? Quel est le % dans la dette totale brute ?

MadChuck

  • Ing. BBQ
Enweye coupe Couillard : mesures d'austérité
« Réponse #120 le: février 12, 2015, 14:14:49 pm »
0
J'avais déjà regardé pour le canada:
Citer
http://www.budget.gc.ca/2013/doc/plan/anx1-fra.html

en 2010-2011
597 milliards de la dette canadiennes étaient financé sur les marchés.
920,9 milliards des passif totaux (http://www.fin.gc.ca/afr-rfa/2011/report-rapport-fra.asp)

Je ne sais pas si le ratio se ressemble pour le Québec.

faut pas oublier que beaucoup de dette est posséder par des entités canadiennes qui payent des impôts sur les intérêts versé par le gouvernement ce qui rend les intérêts payés réels un peu plus bas.






sharl

  • Taupe vaillante
Enweye coupe Couillard : mesures d'austérité
« Réponse #121 le: février 12, 2015, 15:45:08 pm »
0

Une dette non financé est par exemple le régime de retraite employé futur, disons en 2035 je prévois devoir donner 60 millions en rente de pension. Je n'ai pas à emprunter ou financer cette dépense en 2015 et je ne paye pas d'intérêts sur celle-ci.

Mais tu dois la capitaliser, à défaut de quoi tu seras décoté, voire incapable d'obtenir tout nouveau prêt.

Autrement dit, tes engagements futurs ont un impact direct sur tes taux présents. Les créanciers se tiennent bien informés et savent calculer,,,

MadChuck

  • Ing. BBQ
Enweye coupe Couillard : mesures d'austérité
« Réponse #122 le: février 12, 2015, 15:51:12 pm »
0
Mais tu dois la capitaliser, à défaut de quoi tu seras décoté, voire incapable d'obtenir tout nouveau prêt.

Dans certains cas c'est même imposer par une loi oui.

Un peu comme si tu t'achète une maison en sachant que tu vas te racheter une 2ième voiture dans 1 ans, mais si tu payes aucun intérêts sur la dite voiture et même si tu n'a pas besoin de la capitaliser, ça compte quand même dans ta capacité d'emprunter maintenant.

Enweye coupe Couillard : mesures d'austérité
« Réponse #123 le: février 12, 2015, 15:56:15 pm »
0
Ton fortin, dit que le service de la dette était moins lourd en 2014 qu'en 1994. On sent tout de suite la crosse. Il passe du ratio Dette/PIB, et soudainement pour trouver un bon chiffre a la baisse, sort un chiffre Service-de-là-dette/PIB. Il lui suffit simplement de trouver une date ou le taux d'intérêt peak en haut et de le comparer avec 2014 qui est surement a un taux d'intérêt plus avantageux.

Il ne peut pas tenir sa ligne dette/PIB pour 1994, car le ratio était a 30% VS 55% aujourd'hui, alors il se garoche sur le ratio Service-de-là-dette/PIB.

Que le Québec paie un taux d'intérêt avantageux tant mieux, mais c'est justement conditionnel a ce qu'il contrôle son ration dette/PIB, autrement le taux d'intérêt peut augmenter en claquant des doigts et le Gouvernement Marois a pédaler en osti pour repousser la chose.

C'est un chiffre intéressant. Le débat porte sur le service de la dette.

Le gouvernement dit qu'on paie environ 11 milliards par année en intérêts sur la dette. C'est un chiffre qui fait peur bien sûr. Comme vous autres je serais content de le diminuer. Mais pour se donner une idée de notre précarité budgétaire, on ne peut pas prendre ce seul chiffre et faire peur au monde avec. Il faut savoir que même si ce chiffre est élevé, notre capacité de le payer est aussi élevé parce que par rapport à 1995, où la situation était plus problématique, le ratio PIB/Service de la dette est plus bas. C'est drôlement pertinent dans le débat.

Je ne trouve pas.

Car les intérêts sur la dette est quelque chose de plus ou moins hors de notre contrôle. Et si vous trouvez ce chiffre intéressant, la logique voudrait que vous soyez en faveur de l'austérité. Car c'est ce chiffre la qui est menacé par les agences de cotation. C'est au nom de celui la qu'il faut ''se mettre a genoux'' a court terme, c'est sur celui la qu'ils ont une influence directe.
« Modifié: février 12, 2015, 16:02:46 pm par Gilbert Du Motier »

sharl

  • Taupe vaillante
Enweye coupe Couillard : mesures d'austérité
« Réponse #124 le: février 12, 2015, 15:57:42 pm »
0
Prenons ton exemple, tu dis que tu dois 60 millions en 2035 et que tu ne payes pas d'intérêts sur ça aujourd'hui.

Je dis que tes taux actuels tiennent compte de cet engagement et oui, de cette façon, tu payes des intérêts sur ça aujourd'hui.

MadChuck

  • Ing. BBQ
Enweye coupe Couillard : mesures d'austérité
« Réponse #125 le: février 12, 2015, 16:03:34 pm »
0
Prenons ton exemple, tu dis que tu dois 60 millions en 2035 et que tu ne payes pas d'intérêts sur ça aujourd'hui.

Je dis que tes taux actuels tiennent compte de cet engagement et oui, de cette façon, tu payes des intérêts sur ça aujourd'hui.

ouien...... si on veut indirectement effectivement, je ne sais pas a quel point les taux actuels pourrait être plus bas.

Citer
Car les intérêts sur la dette est quelque chose de plus ou moins hors de notre contrôle.

Une bonne partie de la dette est sur des obligations a long terme, du 10 à 30 ans, qui ne change pas si les intérêts changent, ce qui donne un certains contrôle, un peu comme ceux qui ont une hypothèque avec un taux garanti a long terme.

Même avec une remonté brusque des taux, ceux-ci risquerait d'être encore inférieur aux taux des obligations qui sont renouvelées, certaines datant des années 80 début 90 a plus de 10% et la moyenne des taux d'intérêt pourrait continuer à descendre même avec des taux qui montent.

Enweye coupe Couillard : mesures d'austérité
« Réponse #126 le: février 12, 2015, 16:11:45 pm »
0

Une bonne partie de la dette est sur des obligations a long terme, du 10 à 30 ans, qui ne change pas si les intérêts changent, ce qui donne un certains contrôle, un peu comme ceux qui ont une hypothèque avec un taux garanti a long terme.



Dans la mesure ou la dette n'est jamais remboursée, ca change peu de chose.

Comme un hypothèque. Dans mon premier 5 ans j'ai un contrôle, apres c'est un coup de dés que seul l'avenir dira. Et dans la mesure ou l'on ne rembourse jamais, sur des décennies, on peut se retrouver avec un 10 ans avec 8 ans avantageuses, un autre 10 ans avec 8 années avantageuse et une série de 3 a l'inverse ou l'on paiera des taux plus haut.

MadChuck

  • Ing. BBQ
Enweye coupe Couillard : mesures d'austérité
« Réponse #127 le: février 12, 2015, 16:23:06 pm »
0
Dans la mesure ou la dette n'est jamais remboursée, ca change peu de chose.
Comme un hypothèque. Dans mon premier 5 ans j'ai un contrôle, apres c'est un coup de dés que seul l'avenir dira.

Le contrôle et le jeux qu'ils font, c'est donner plus de 30 ans quand les taux sont bas et des courts quand ils sont hauts.

Ça change de pouvoir mieux prévoir les coûts d'intérêt dans le temps, si le 600 milliards de dette canadienne suivraient le cours des marchés, un changement de seulement 2% serait un méchant coût.

El Kabong

  • Données erronées, résultats significatifs.
Enweye coupe Couillard : mesures d'austérité
« Réponse #128 le: février 12, 2015, 20:13:28 pm »
0
(...)
Le problème au Québec est justement que les salaires sont trop élevés en regard des rendements, surtout dans notre fonction publique avec son obésité morbide.

Tu veux dire la "fonction publique" remplie au minimum d'un tiers de parasites nommés par les parti libéraux et conservateurs?  Cette gang d'intouchables qui n'ont pas besoin de travailler parce qu'ils ont bénéficiés du favoritisme et du népotisme de leur "gang"?  Et qu'est-ce qui arrive quand un fonctionnaire dénonce un collègue parasitaire?  Le dénonciateur est congédié comme un crotté, puisque ceux qui ne sont pas fédéralistes et néo-libérals ne méritent pas d'emploi à Québec et à Ottawa.

Crisse que t'es aveugle et borné quand tu veux sharl.  Regarde ta gang comme il se doit:  Les parti libéral et conservateur sont des associations de criminels.
Z

El Kabong

  • Données erronées, résultats significatifs.
Enweye coupe Couillard : mesures d'austérité
« Réponse #129 le: février 12, 2015, 20:16:02 pm »
0
Maintenant nous sommes des séparatistes, ajoutons notre part de la dette fédérale a tout ca et regardons de nouveau ce ratio dette/PIB.

T'es prêt à payer la dette fédérale?

Innocent.


(...)

Quant à Radio-Can, la machine rame pour les carrés rouges depuis belle lurette!
La niaiserie de la semaine!
Z

Enweye coupe Couillard : mesures d'austérité
« Réponse #130 le: février 12, 2015, 23:53:48 pm »
0
C'est la dette brute dont il faut tenir compte. L'actif principal dont on peut tenir compte pour amoindrir notre dette brute est le Fond des Générations, car il est constitué de placements liquides et vendables.

Citer
La dette brute égale la dette émise sur les marchés financiers plus les engagements du gouvernement envers les régimes de retraite et les avantages sociaux futurs des employés de l'État moins le solde du Fonds des générations

Ça veut dire que le fond des générations fait partie de la dette brute.




Citer
Le concept de dette brute ne tient pas compte des actifs du gouvernement, par exemple, les immobilisations ou les placements.

Or, si la dette a servi à financer l’acquisition d’actifs, elle est bien plus acceptable que si elle a servi à financer des dépenses courantes.

http://www.finances.gouv.qc.ca/fr/page.asp?sectn=36&contn=328#brute

Enweye coupe Couillard : mesures d'austérité
« Réponse #131 le: février 13, 2015, 05:34:32 am »
0
Maintenant nous sommes des séparatistes, ajoutons notre part de la dette fédérale a tout ca et regardons de nouveau ce ratio dette/PIB.

T'es prêt à payer la dette fédérale?

Innocent.



Notre juste part de cette dette, criss de lâche irresponsable et sans honneur.

Essaie seulement de te sauver de cette fédération sans assumer ta part de la dette, et prépare toi a faire la guerre. Le Canada aura l'appui de la communauté internationale pour tout bloqué et pour occuper militairement le Québec.

T'es le seul osti d'idiot au Québec, bah le seul, vous êtes peut-être 100 osti de mongoles, oui carrément mongoles, a penser que le Québec peut quitter cette fédération sans assumer sa part de dette. Tout indépendantiste le moindrement intelligent et honnête sait que le Québec devra assumer sa juste part de la dette fédérale. Le seul terrain de mésentente entre indépendantiste est sur le pourcentage que représente notre juste part et la valeur des actifs fédéraux.

T'es un tabarnak de lâche, et ne vient jamais me demander de te passer 100$, ca va être non.

Non seulement cette dette faudra l'assumer, mais ca sera un devoir a remplir avec le sourire aux lèvres, une source de fierté, d'enfin assumer notre part et seulement notre part, pour l'avenir.

Enweye coupe Couillard : mesures d'austérité
« Réponse #132 le: février 13, 2015, 05:52:09 am »
0
Ça veut dire que le fond des générations fait partie de la dette brute.




Non le fond est soustrait.

Citer
Or, si la dette a servi à financer l’acquisition d’actifs, elle est bien plus acceptable que si elle a servi à financer des dépenses courantes.

En effet, elle est plus acceptable. Maintenant quoi? On fait comme si elle n'existait plus?

De toute facon ca doit être jeu comptable.

Disons que j'ai 100$ de revenu et que je me paie 100$ en service et 20$ en biens. Je vais devoir financer 20$. On a l'impression que c'est pour l'acquisition de biens. Mais c'est parce-que j'ai flambé la totalité de mes revenus en service. Si je mets le 20$ ailleurs, on peut donner l'impression qu'on se fait financer pour boucler le budget de la santé. Le fait est qu'on dépense plus que ce qui entre et qu'avant, c'était facile, suffisait de taxer/imposer plus, maintenant, même si il vient tout juste de siphonner 2% de la taxe de vente fédérale comme par magie (MERCI STÉPHANE HARPER), le Québec n'arrive toujours pas et doit s'équilibrer de l'autre facon, soit en dépensant moins. Et c'est ce qu'il tente péniblement de faire. On parle de relativement petits montants et les pachas vont faire une mobilisation monstre au printemps, encore, pour s'y opposer.

« Modifié: février 13, 2015, 05:59:34 am par Gilbert Du Motier »

Enweye coupe Couillard : mesures d'austérité
« Réponse #133 le: février 17, 2015, 14:08:03 pm »
0
Citer
L’objectif est désormais clair : procéder à la « provincialisation » toujours plus soutenue du Québec, menant ainsi à un amenuisement inéluctable de ses pouvoirs. On l’observe présentement avec toutes les mesures d’austérité, le gouvernement Couillard pousse vers le démantèlement progressif du système québécois et des acquis de la Révolution tranquille.
 
M. Couillard épouse en effet un provincialisme pur et dur qui met à mal toute « tentation de se distinguer » collectivement, et qui rappelle que la parenthèse d’affirmation nationale qui avait été ouverte par les libéraux du Québec dans les années précédant la Révolution tranquille est désormais chose du passé.Il n’en a maintenant que pour la consécration tranquille de notre insignifiance pancanadienne, mais aussi de notre impuissance provinciale.

http://www.ledevoir.com/politique/quebec/431992/qui-est-radical-monsieur-couillard

Enweye coupe Couillard : mesures d'austérité
« Réponse #134 le: février 17, 2015, 15:02:50 pm »
0
Ni un, ni l'autre est radical.

Quoi de plus normal pour un fédéraliste d'espérer signer la constitution de son pays.

Ces fédés ne se rendent pas compte qu'il suffirait que quelqu'un propose sérieusement l'annexion du Canada aux USA ou au Royaume-Uni pour que nos fédés s'affichent comme étant indépendantistes Canadians.

C'est un problème d'identité. Nous sommes tous en faveur de l'indépendance politique de notre peuple. Eux, c'est le Canadians. Sont déconnectés. Nous c'est le Québécois.

El Kabong

  • Données erronées, résultats significatifs.
Enweye coupe Couillard : mesures d'austérité
« Réponse #135 le: février 17, 2015, 20:24:25 pm »
0
Maintenant nous sommes des séparatistes, ajoutons notre part de la dette fédérale a tout ca et regardons de nouveau ce ratio dette/PIB.

T'es prêt à payer la dette fédérale?

Innocent.



Notre juste part de cette dette, criss de lâche irresponsable et sans honneur.
Démonstration?

Les "vrais" lâches ne font jamais de démonstrations.


Essaie seulement de te sauver de cette fédération sans assumer ta part de la dette, et prépare toi a faire la guerre. Le Canada aura l'appui de la communauté internationale pour tout bloqué et pour occuper militairement le Québec.
La guerre?

T'es vraiment schizoïde!  Les canadians vont se transformer en petits soldats pour nous faire payer des dettes abusives?

J'espère qu'ils vont commencer par bombarder Westmount!  Car c'est là qu'on va tous se ramasser au premier jour des hostilités!
:smiley36:

T'es le seul osti d'idiot au Québec, bah le seul, vous êtes peut-être 100 osti de mongoles, oui carrément mongoles, a penser que le Québec peut quitter cette fédération sans assumer sa part de dette.
Tu présumes comme d'habitude.  Tu me prêtes ce qu'il y a de plus ignorant et i... en toi.  Garde tes sentiments de colonisé (et fier de l'être) qui ne connait pas l'histoire de son pays pour toi, svp!

Tout indépendantiste le moindrement intelligent et honnête sait que le Québec devra assumer sa juste part de la dette fédérale. Le seul terrain de mésentente entre indépendantiste est sur le pourcentage que représente notre juste part et la valeur des actifs fédéraux.
Qu'est-ce que la juste part?

-Pendant combien d'années, les surplus du Bas-Canada (nous...) ont épongés les déficits du Haut-Canada (eux...)?  Combien d'années et combien d'argent? 
Maintenant, actualise ce montant en dollars d'aujourd'hui.
-Combien de gigantesques projets, payés à l'aide de nos taxes et impôts, ont servis le ROC sans nous apporter quoi que ce soit ou pas grand chose?
Le rail "coast to coast", la voie maritime, les sables bitumineux, les subventions gargantuesques (cherche dans le dicto mon précieux) à l'industrie automobile de l'Ontario, les subventions perpétuelles à l'industrie pétrolières, etc.
-Et le pillage?
Plus de morues (baleines, harengs, etc.) dans le golfe du St-Laurent, toutes nos plus belles forêts disparues à jamais, les milliers de terrains contaminés par le gentil fédéral (l'anthrax près de la belle ville de Québec entre autres), etc.
-Et notre mortalité infantile colossale qui a duré des décennies?  Bah, c'était rien que des "french-canadians pea-soup"...
-Le génocide qui a suivi la "conquête" (10 000 sur plus de 60 000 habitants) et les événements de 1837-38? 
-Parlons des "achats" et des "investissements" du fédéral au Québec!!!
Presque zéro achats et les projets sont tous des éléphants blancs. 
-Tout le fric investi en surveillance des michants séparatiss, les bombes posées par la RCMP, le racisme et l'ost-racisme dont nous ommes encore vicxtimes de la part des nazionalistes canadians?

Non, mon précieux, NOUS ne devons pas une crisse de cenne noire trouée au Canada.

Il existe d'ailleurs des experts pour calculer ce genre de choses.


T'es un tabarnak de lâche, et ne vient jamais me demander de te passer 100$, ca va être non.
Tu te répète mon précieux!
De plus, je préfère me prostituer dans le village gai plutôt que de t'emprunter un 5$.

 :smiley39:

Non seulement cette dette faudra l'assumer, mais ca sera un devoir a remplir avec le sourire aux lèvres, une source de fierté, d'enfin assumer notre part et seulement notre part, pour l'avenir.
T'es un bon colonisé mon précieux néo-libéral, ton maître t'as bien élevé.  Si t'aimes ça te faire fourrer, demande pas aux autres de faire la même bêtise que toi.

.
.
.

Donnons aux michants chinois ce qu'il leur revient, la dette, en 1949, ils ont refusés de l'assumer.  Pourquoi?


« Modifié: février 17, 2015, 20:26:21 pm par El Kabong »
Z

Enweye coupe Couillard : mesures d'austérité
« Réponse #136 le: février 17, 2015, 21:33:45 pm »
0
Quoi de plus normal pour un fédéraliste d'espérer signer la constitution de son pays.

Oui, mais quel manque de sens historique d'accepter de la signer sans conditions, ce que Couillard semble prêt à faire, en parfait colonisé qu'il est.

Enweye coupe Couillard : mesures d'austérité
« Réponse #137 le: février 18, 2015, 09:03:04 am »
+1
Kabong est un méchant zigoto. Il peut bien être dans la misère.

Est-ce qu'il y a seulement un leader indépendantiste dans l'histoire qui a suggéré de ne pas prendre a sa charge la part de la dette fédéral qui revient au Québec en cas de sécession?

Que de le laisser sous-entendre sérieusement mettrait en péril tout le projet.

Faut être complètement déconnecté, non pas du sujet, mais carrément de la réalité pour insérer des niaiseries de Maitres et de néo-libéralisme la dedans, et partout.

OUI Kabong, t'es un ignorant. Et tout un. Ce n'est pas parce-que tu lances des termes et des faits historiques qui n'ont pas rapport a chaque réponse, que ca fait de toi autre chose qu'un ignorant.

Change de camp, t'es une honte avec tes âneries. Je te confirme, que peu importe comment il y arrivera et avec qui il y arrivera, un Québec souverain assumera sa part de dette fédérale. C'est unanime. La seule source de doute est a savoir si c'est 22% ou plus, ou moins. C'est juste la dessus que le mouvement se questionne. Pas sur le fait d'assumer. T'es complètement ailleurs, dans un autre monde. Ca ne va pas bien ton affaire.

« Modifié: février 18, 2015, 17:34:45 pm par Gilbert Du Motier »

Enweye coupe Couillard : mesures d'austérité
« Réponse #138 le: février 18, 2015, 13:12:36 pm »
0
Donnons aux michants chinois ce qu'il leur revient, la dette, en 1949, ils ont refusés de l'assumer.  Pourquoi?

Tu pourrais nous le dire.

Mais les Russes aussi ont refusé de payer en 1917. Ça semble être un truc de pays communiste. Qu'en est-il de l'Espagne de 1936 ?

MadChuck

  • Ing. BBQ
Enweye coupe Couillard : mesures d'austérité
« Réponse #139 le: février 18, 2015, 13:15:17 pm »
0
Bien la oui si tu es prêts à quitter le monde des échanges commerciaux internationaux, vivre en autarcie et te faire saisir l'ensemble des actifs fédéraux au Québec et plus rien recevoir (incluant les fonds de pension d'ancien employé fédéraux Québécois et les emploies actuel fédéraux au Québec) tu peux considérer de ne pas payer ta part de dette en cas de séparation.

Pas sur que ce soit gagnant de le faire au net sur le moment sans même parler des conséquences futures.

Enweye coupe Couillard : mesures d'austérité
« Réponse #140 le: février 18, 2015, 13:21:59 pm »
0
Pour ceux qui craignent l'instabilité après un OUI, c'est exactement le genre de chose qu'il faut éviter, leur dire qu'on ne va pas assumer notre part de la dette. Quand les communistes ont fait ça en 1917 (peut-être pas juste à cause de ça remarque) ils se sont fait envahir. Les Chinois ont été isolés à l'international et ont dû attendre 20 ans avant d'avoir un siège à l'ONU. Il a fallu attendre le président Carter en 1979 pour une reconnaissance officielle de la Chine par les États-Unis.

El Kabong

  • Données erronées, résultats significatifs.
Enweye coupe Couillard : mesures d'austérité
« Réponse #141 le: février 18, 2015, 20:42:12 pm »
0
Kabong est un méchant zigoto. Il peut bien être dans la misère.
Présomption haineuse.

Est-ce qu'il y a seulement un leader indépendantiste dans l'histoire qui a suggéré de ne pas prendre a sa charge la part de la dette fédéral qui revient au Québec en cas de sécession?
Parizeau...

Que de le laisser sous-entendre sérieusement mettrait en péril tout le projet.
Quand on sait négocier, on ne dit pas tout, on ne met pas toutes nos cartes sur la table.
Il faut placer l'adversaire devant l'inévitable.


Faut être complètement déconnecté, non pas du sujet, mais carrément de la réalité pour insérer des niaiseries de Maitres et de néo-libéralisme la dedans, et partout.
Faut être complètement déconnecté, non pas du sujet, mais carrément de la réalité pour ne pas croire que le néo-libéralisme fabrique des colonisés massivement.
OUI Kabong, t'es un ignorant.
Venant de quelqu'un INCAPABLE d'argumenter et de négocier...  Qui pis est, quelqu'un qui ne connaît pas l'histoire de sa nation...
Bof, bof, triple bof!

Et tout un. Ce n'est pas parce-que tu lances des termes et des faits historiques qui n'ont pas rapport a chaque réponse, que ca fait de toi autre chose qu'un ignorant.
Bel aveu!  Je te pardonne ton ignorance, car tu as de sérieux problèmes cognitifs.
Aux jeu d'échecs, tu vois combien de coups à l'avance?
 :smiley15:
La vérité est cruelle!


Change de camp, t'es une honte avec tes âneries.
Rectificatif:  TU es l'âne, je suis le cheval.
 :smiley17:
Je te confirme, que peu importe comment il y arrivera et avec qui il y arrivera, un Québec souverain assumera sa part de dette fédérale.
Elle sera donc gonflée à l'excès par des requins sachant comment négocier avec des lâches sans envergures.
Le genre de lâches que le 1% achète afin que le gouvernement décrète que les dix milliards d'impôts reportés d'ALCAN sont désormais effacées.


C'est unanime. La seule source de doute est a savoir si c'est 22% ou plus, ou moins.
Pôvre colonisé!  As-tu déjà pensé aux conséquences de l'indépendance?
Nos anglos et leurs esclaves allophones vont faire de très intenses crises de paranoïa et quitter massivement le Québec.
Nous ne serons pas 22% (et de superbes maisons seront À VENDRE pas cher!).
 :smiley40:
En attendant que les francophones du ROC reviennent, victimes de la haine aveugle qui caractérise tous les peuples anglo-saxons, génocideurs par excellence des derniers siècles.

 :smiley37:
C'est juste la dessus que le mouvement se questionne. Pas sur le fait d'assumer. T'es complètement ailleurs, dans un autre monde. Ca ne va pas bien ton affaire.
Je vais assez bien en ce moment.  Et à part les trottoirs (les plus dégueux jamais vu de ma vie montréalaise) du gros cochon de démagogue que nous avons comme maire, rien ne me déprime de ce temps-ci.

À ta santé quand même!
« Modifié: février 18, 2015, 20:44:10 pm par El Kabong »
Z

Enweye coupe Couillard : mesures d'austérité
« Réponse #142 le: février 18, 2015, 21:23:59 pm »
0
Parizeau comprenait qu'on devrait prendre une part de la dette fédérale, non sans nous engager à le faire sans concessions de l'autre bord. C'est ma position aussi, et celle de Pontiak aussi je crois.

Enweye coupe Couillard : mesures d'austérité
« Réponse #143 le: février 19, 2015, 18:14:52 pm »
0
Kabong est un méchant zigoto. Il peut bien être dans la misère.
Présomption haineuse.

Est-ce qu'il y a seulement un leader indépendantiste dans l'histoire qui a suggéré de ne pas prendre a sa charge la part de la dette fédéral qui revient au Québec en cas de sécession?
Parizeau...


Ignorant. En 1995 tu votais sur l'Entente du 12 Juin. Un livret que tous recevaient pas courrier. Chaque domicile ou un électeur était inscrit, recevait sa copie de l'Entente du 12 Juin. C'était tres important car la question portait sur cette entente.

C'était drette dedans.

C'est que tu ne comprends pas les paroles de Parizeau. On dit en vitesse que le Québec devra assumer, grosso-modo tel % de la dette fédérale. Parizeau se garde de chiffrer le montant, puisque ca prend un énorme calcul des actifs fédéraux au Québec VS les actifs Fédéraux hors Québec. Par exemple le Québec devrait ''racheter'' 78% du nouveau pont fédéral a Montréal, par contre le Québec possède techniquement 22% des actifs fédéraux Hors Québec. Un dans l'autre, ci pis ca, c'est a négocier. C'est ce chiffre la qu'on se garde de ne pas mettre sur la table quand on sait négocier, tata , pas d'affirmer son intention de se pousser avec la caisse.


« Modifié: février 20, 2015, 03:56:06 am par Gilbert Du Motier »

Enweye coupe Couillard : mesures d'austérité
« Réponse #144 le: février 19, 2015, 18:19:13 pm »
0
T'es le seul au Québec a penser qu'on peut se pousser avec la caisse. Dans quel monde imaginaire tu vis? Ca ne t'allumes pas une lumière a savoir a quelle profondeur t'es rendu dans ce monde imaginaire?

El Kabong

  • Données erronées, résultats significatifs.
Enweye coupe Couillard : mesures d'austérité
« Réponse #145 le: février 19, 2015, 20:40:03 pm »
0
Kabong est un méchant zigoto. Il peut bien être dans la misère.
Présomption haineuse.

Est-ce qu'il y a seulement un leader indépendantiste dans l'histoire qui a suggéré de ne pas prendre a sa charge la part de la dette fédéral qui revient au Québec en cas de sécession?
Parizeau...


Ignorant. En 1995 tu votais sur l'Entente du 12 Juin. Un livret que tous recevaient pas courrier. Chaque domicile ou un électeur était inscrit, recevait sa copie de l'Entente du 12 Juin. C'était tres important car la question pour sur cette entente.

C'était drette dedans.

C'est que tu ne comprends pas les paroles de Parizeau. On dit en vitesse que le Québec devra assumer, grosso-modo tel % de la dette fédérale. Parizeau se garde de chiffrer le montant, puisque ca prend un énorme calcul des actifs fédéraux au Québec VS les actifs Fédéraux hors Québec. Par exemple le Québec devrait ''racheter'' 78% du nouveau pont fédéral a Montréal, par contre le Québec possède techniquement 22% des actifs fédéraux Hors Québec. Un dans l'autre, ci pis ca, c'est a négocier. C'est ce chiffre la qu'on se garde de ne pas mettre sur la table quand on sait négocier, tata , pas d'affirmer son intention de se pousser avec la caisse.
Innocent un jour, innocent toujours.
Z

El Kabong

  • Données erronées, résultats significatifs.
Enweye coupe Couillard : mesures d'austérité
« Réponse #146 le: février 19, 2015, 20:41:49 pm »
0
T'es le seul au Québec a penser qu'on peut se pousser avec la caisse. Dans quel monde imaginaire tu vis? Ca ne t'allumes pas une lumière a savoir a quelle profondeur t'es rendu dans ce monde imaginaire?
Entre la caisse et une dette monstrueuse, il existe une ÉNORME différence.

Rejeter les dettes faites sur notre dos, c'est logique.

Et c'est aussi un fait historique, vérifié cent fois!

Sommes-nous qu'une gang de colonisés euphoriques à l'idée de s'empêcher tout développement afin d'engraisser des gens qui nous haïssent et qui ont fait des dettes sur notre dos afin de se développer EUX?

Innocent.
« Modifié: février 19, 2015, 20:43:59 pm par El Kabong »
Z

Enweye coupe Couillard : mesures d'austérité
« Réponse #147 le: février 19, 2015, 22:59:44 pm »
0
Donnons aux michants chinois ce qu'il leur revient, la dette, en 1949, ils ont refusés de l'assumer.  Pourquoi?
Qu'en est-il de l'Espagne de 1936 ?

Est-ce que les Républicains espagnols ont annulé leurs dettes ?

Et Cuba ?

Et le Viet-Nam communiste ?

Enweye coupe Couillard : mesures d'austérité
« Réponse #148 le: février 20, 2015, 00:12:00 am »
0
Dans cette histoire, j'ai l'impression que plus le gouvernement Harper chercher à faire diminuer la dette fédérale, moins on aurait le gros bout du bat lors des négociations d'après un OUI. Ça nous fera moins de dette en même temps si on décide de l'assumer, mais ça sera moins un atout de négociation.
« Modifié: février 20, 2015, 00:13:59 am par megalomarc »

Enweye coupe Couillard : mesures d'austérité
« Réponse #149 le: février 20, 2015, 03:58:21 am »
0
!
Sommes-nous qu'une gang de colonisés euphoriques à l'idée de s'empêcher tout développement afin d'engraisser des gens qui nous haïssent et qui ont fait des dettes sur notre dos afin de se développer EUX?

Innocent.[/color]

J'ai tellement hâte au jour ou le Québec va diviser cette dette et en assumer une part, que je m'en peux plus. Ce sera un jour merveilleux.