Auteur Sujet: Dernier spectacle vu  (Lu 17077 fois)

Wolfkiller

  • mi-homme, mi-cannabis
Dernier spectacle vu
« Réponse #50 le: mai 24, 2012, 19:14:53 pm »
0
Y aura du monde?
Cosmos without hatred
Diamond stars of cosmic light
Quasars shine through endless nights

Dernier spectacle vu
« Réponse #51 le: mai 24, 2012, 19:17:00 pm »
0
En tout cas on sera AU MOINS 3 dans Mercier!

Jay.

  • Fifille Victimisante
Dernier spectacle vu
« Réponse #52 le: mai 24, 2012, 19:19:32 pm »
0
Y aura du monde?


Hier ils étaient une dizaine.
Il y a au moins trois personnes que j'ai vu tweeter qu'ils y seraient.

Choisis ta place!
J'avais une idée de signature géniale, mais je ne m'en rappelle plus.

Dernier spectacle vu
« Réponse #53 le: mai 24, 2012, 22:06:28 pm »
0
Il y avait des gens coin Sherbrooke et Desormeaux qui se sont rendus jusque devant chez nous! Du moins on pense que c'est eux!

Dernier spectacle vu
« Réponse #54 le: mai 24, 2012, 22:58:50 pm »
0
Yé ! Je vais être avec eux samedi !

Aujourd'hui, au moins 300 dans Ahuntsic, on a fait un grand tour du quartier (de Fleury/Cristophe-Colomb vers l'ouest jusqu'à Fleury/Meilleur, Fleury jusqu'à Sauvé et retour jusqu'à Cristophe-Colomb vers l'ouest). On s'est fait escorter par le SPVM tout le long et la police a protégé les manifestants contre une femme qui est descendue dans la rue avec sa pelle à neige pour essayer de frapper les gens qui jouaient de la casseroles.
« Modifié: mai 25, 2012, 08:33:46 am par Simone »
C'est exactement ça qu'est la littérature: d'habiles mensonges qui, secrètement, disent la vérité. - Simone de Beauvoir

Dernier spectacle vu
« Réponse #55 le: mai 25, 2012, 07:15:57 am »
0
Belle preuve que la police fait sa job. Il y a des débordements oui, mais la situation dans laquelle les officiers se trouvent est loin d'être facile.

Dernier spectacle vu
« Réponse #56 le: mai 25, 2012, 08:34:14 am »
0
Wow, je te félicite d'avoir compris mon message, ma syntaxe était vraiment incompréhensible. :P
C'est exactement ça qu'est la littérature: d'habiles mensonges qui, secrètement, disent la vérité. - Simone de Beauvoir

Dernier spectacle vu
« Réponse #57 le: mai 25, 2012, 12:37:21 pm »
0
J'te ferai lire mes examens un de ces 4 pour te faire pleurer... C'est bien plus pitoyable.

Dernier spectacle vu
« Réponse #58 le: mai 26, 2012, 01:29:12 am »
0
C'est officiel en tout cas, demain, je vais jouer de la casserole au coin de des Ormeaux et Sherbrooke.

Pédoncule, Tam, Jay, serez-vous là ?
C'est exactement ça qu'est la littérature: d'habiles mensonges qui, secrètement, disent la vérité. - Simone de Beauvoir

Jay.

  • Fifille Victimisante
Dernier spectacle vu
« Réponse #59 le: mai 26, 2012, 09:31:53 am »
0
Demain comme dans aujourd'hui?
Non c'est la fête d'un ami, nous serons au restaurant et nous poursuivrons la soirée chez quelqu'un de Villeray. Si en arrivant ce n'est pas terminé, ceux qui le voudront emboîteront le pas!

Hier nouz étions moitié plus que la veille à Tétreaultville!
Avec Lula en plus!
« Modifié: mai 26, 2012, 10:26:14 am par Jay. »
J'avais une idée de signature géniale, mais je ne m'en rappelle plus.

Dernier spectacle vu
« Réponse #60 le: mai 26, 2012, 10:17:22 am »
0
Oui, je vous ai vus sur les Internets.

On était rendus 1000 dans Ahuntsic. On a commencé on était 10 !!
C'est exactement ça qu'est la littérature: d'habiles mensonges qui, secrètement, disent la vérité. - Simone de Beauvoir

Dernier spectacle vu
« Réponse #61 le: mai 28, 2012, 08:08:13 am »
0
Quinze concerts au FIMAV:

Mon retour sur chaque concert; mes réponses à Bruitiste et finalement mes impressions du FIMAV.

Sur les 19, les quatre que je n'ai pas vu sont:

PHIL MINTON
« Feral Choir »

MAÏKOTRON UNIT / STEPHEN HAYNES

JEAN-PIERRE GAUTHIER
MIRKO SABATINI

VROMB / LUCIEN FRANCOEUR

J'ai assez vite abandonné le projet de tout voir en sautant le show d'ouverture.

Pour Minton, j'avais pas le temps, je devais atterrir chez mes hôtes de couchsurfing, contacté le matin du jeudi. Je me suis ensuite reposé lors de la journée du vendredi et j'ai bien fait en criss, m'ayant permis de manger de l'Haïtien de Victo. Le samedi, j'avais prévu voir Vromb, même si Francoeur me donne de l'urticaire, mais c'était la fête d'un de mes hôte, donc je suis respectueusement allez déguster des hot-dogs avec eux en sirotant un Sigura Viudas et un Chocolate Block, respectivement conseillé par Splatch et Daïva.

Donc, ce que je me suis tapé:

JOHN ZORN
«Nova Express»

Pour ce concert et lui de Mary Halvorson j'avais déjà écrit juste après la performance sur le blogue de Brunet ''Zornitologie à Victoriaville'', je le reproduis ici, scindé en deux parties:

Citation de: BMD sul bloye à Brunet
Je voulais me taper les 19 concerts de la fin de semaine mais j’ai finalement manqué l’ouverture de Phil Minton et Feral Choir.

Nova Express a été excellent, tous les musiciens ont offert une excellente performance. C’est ma première expérience de Zorn live. J’ai été un peu déçu quand j’ai su qu’il ne jouerait pas, mais c’est effectivement très intéressant de le voir aller sur scène à diriger.

Je n’avais pas écouté du tout le matériel sur disque, je vais l’écouter maintenant.

Trevor Dunn fut exceptionnel comme à l’habitude(bon ok, c’est mon bassiste préféré), j’ai trouvé Baron un peu ”cheezy” et que Zorn lui laissait un peu trop de place, mais c’est pas grave. Belle découverte pour moi que ce Kenny Wollesen

Je suis peut-être totalement à côté de la plaque, mais j’ai ressenti une pointe de tension entre Zorn et Medeski.

Explication ici: Quand je parle de Baron trop ''cheezy'' et de tension entre Medeski et Zorn, les deux sont lié. Je trouvais que Zorn enterrais beaucoup Medeski en signifiant gestuellement à Baron ou Dunn qu'il pouvait y aller à fond le ponpon quand Medeski partait sur une ''chire''. Ce n'est pas répréhensible en soi, mais j'ai trouvé que chaque fois que Medeski brillait vraiment, Zorn allait donner ensuite un moment de gloire à un autre musicien. (Ce n'est pas tant la faute de Zorn, que celle du public de Victo, j'y reviendrai plus tard, voire annexe 1)

Citation de: Bruitiste
Medeski était solide au piano et Joey Baron toujours incroyable à la batterie.

Medeski solide, oui, Baron incroyable, non. J'adore Baron, crois moi, mais dans ce spectacle, aussi flamboyant fut-il, j'ai été quelque peu irrité par certains artifice. Surtout dans le gros solo que Zorn lui a accordé, j'ai trouvé ça un peu redondant. J'aurai aimé qu'il soit un peu plus parcimonieux dans ses effets.

Citation de: BMD subloyabrunet
Et après, ce fut Mary Halvorson, que je voyais en concert pour la troisième fois. Je l’avais vu à Mtl avec Jessica Pavone en 2008 ou 2009, et je l’ai revu en 2010 avec le batteur Weasel Walter et le trompettiste Peter Evans dans une performance incendiaire à l’Envers.

Cette performance fut pour moi une des plus satisfaisante de la dernière année.(((celle du FIMAV ndlr)ahaha)sic) Halvorson a un style très particulier, j’appelle ça ”fluidité statique”. Son phrasé, régulier et parsemé de larges intervalles est à première vue très bancal, mais il y a une réelle subtilité, à la fois rythmique et mélodique. Depuis plusieurs années, cette guitariste me bouge les tripes comme personne. J’ai bien hâte d’écouter Bending Bridges, mais avec ce que j’ai entendu, ça promet. Et elle s’améliore constamment, ses compos évoluent de très belle façon.

Citation de: Bruitiste
Un peu décevant, le groupe n'était pas aussi enlevant et inspiré que sur disque.  Même si Halvorson jouait très bien (et ses accompagnateurs aussi), ça manquait de punch.  Aussi je détectait un léger grichement dans le son de sa guitare (autrement très clean et sans distorsion 90% du temps) dans certains passages plus forts qui semblait être une faille technique dans la prise de son, un peu distrayant.

J'ai été surtout déçu de l'absence de John Hébert, je croyais qu'il allait jouer avec eux ce soir là, mais je n'ai rien à reprocher à Crump, absolument rien.

Dure pour moi de vraiment juger Halvorson parce que j'adore son jeux et sa composition. Pour ce qui est du grichement de sa guitar, je ne crois pas que ce soit une faille technique dans la prise de son. Je suis pas mal sur de savoir de quoi tu parles quand tu évoques ce grichement. Elle a quand même rajouté une couple de gagdet à son arsenal. Certainement une ''octave down'', elle a plusieurs fois rivalisé avec la contrebasse en terme de son grave dans les débuts de sa prestation(en son clean). Et aussi, la dernière fois que je l'ai vu, elle ajustait le ''gear'' pour avoir un bon crunch en attaque agressive et un son plus clean dans les passages plus smooth. Et pas du crunch de lampe là, du crunch de haut-parleur. Et là, c'est de la pure spéculation, parce que je n'ai vu sa réguine!

Et Ches Smith, j'adore sa non-chalance parcimonieuse, Finlayson a surement manqué un peu de lèvre pendant le rappel(voire annexe 1). Quand elle a dit, ''No.16''(la plus courte de Saturn Sing) en revenant sur scène pour le rappel, c'était vraiment drôle de voir Finlayson pas vouloir trouver sa partition. Il l'a quand même bien poinçonné, mais tu voyais que le gars en arrachait.

Pour moi une des belles prestations de la fin de semaine.

JOE MORRIS / MIKE PRIDE / JAMIE SAFT
« The Spanish Donkey »

Joe, Mike et Jamie arrivent sur scène. Pas un buzz n'est audible. Joe pogne sa guitare, Mike s'installe au drum, Jamie twiste des pitons derrière le B3, NORD, switch multiple.

Et là Joe, il pilasse une stompbox pour voir s'il y a du jus: CACLONK! Le son du bypass de la pédale est vraiment ce que j'ai entendu de plus fou comme son en mettant une pédale à ''ON'' de toute ma vie. La met à OFF, passe à l'autre, la met à ON, CACLONK!. La met à OFF, passe à l'autre, la met à ON.(soit dit en passant, que tu la mette à ON ou à OFF, ça fait CACLONK!.

Le gars derrière moi dit: ''Criss, c'est ben fort''. Joe Morris se tourne vers son rig, et il crank le volume. Et bang!

Ça part, une mer de basse électro et de gros accord gras de guit satanique. Un tsunami sonore, inélégant, gargantuesque. Pur bonheur pendant une heure. J'ai failli m'endormir après 15 minutes parce que le son trop fort, ça me fait dormir. Mais du bonheur, que du bonheur. Atmosphérique, grinçant, planant, agressant. J'en veux encore!!!

Je connaissais Saft sur Tzadik, mais pas les deux autres, j'irai les voir encore.

JOHN ZORN
« The Concealed »

Mon préféré de Zorn du weekend, plus calme, plus fédéré (par Zorn). Un medeski plus libre, un Baron et Wollesen plus parcimonieux et concis, Dunn toujours dans mon coeur, Feldman et Friedlander qui survolent la mêlée, fascinant à chaque intervention.

JEAN RENÉ
« Le Blastographe »

Un de mes gros fun noir de la fin de semaine. Jean René, je ne connaissais absolument pas avant cette prestation. Un mélange éclectique de compos, d'impros, d'histoire. Le gars connait son répertoire et l'exploite à merveille. Josh Zubot, que j'ai vu plusieurs fois, nous a même tiré un rigodon. ZUBOT UN RIGODON!!!

En tout cas, bonne sélection et excellente interprétation.

MILES PERKIN QUARTET

Un de mes gros coup de coeur, c'est en apparence calme et tranquille, mais ces gars là peuvent faire naître une violence inouïe à travers cette tranquillité.

Aucun enregistrement ne peut rendre ce genre de sentiments, c'est comme comparer un film à un livre qui l'aura inspiré. J'espère que le FIMAV rendra publique cette performance.

ENSEMBLE SUPERMUSIQUE
« Bruit court-circuit »

Dans l'ensemble une déception, Derome fut comme d'habitude divertissant et inspiré, mais Joane Hétu, crisse chus pas capable désolé. Zubot qui était aussi du Blastographe a été très correct. Les bizouneux d'électro aussi. Alexandre St-Onge aurait mérité de se faire pendre avec une balle dans tête en bas d'un pont. Et pourtant, il peut faire des trucs génial.

BILL LASWELL / RAOUL BJÖRKENHEIM / MORGAN ÅGREN
« Blixt »

Citation de: Bruitiste
Pour compenser l'absence de Laswell on a eu droit à un court set du contrebassiste Henry Grimes, court heureusement car ça s'éternisait selon moi...


Court? COURT? C'était court et ça s'éternisait? Tabarnak, le gars se fait donner 20 minute et il en prend pas loin de 40, et tu trouves ça ''court heureusement''?

Criss, même la bonne femme qui l'accompagnait faisait des ''time-out'', pendant la passe de violon, avant qu'il repogne la contrebasse, POUR REPRENDRE LA MÊME CRISS DE LIGNE QUE 20 MINUTES AVANT. Et je l'aime Grimes, je suis aller le voir à l'Envers le mercredi soir pour son atelier.(je suis pas fâché là, le gars a assez manger de marde dans la vie, il peut bien en reprendre un peu quand la chance le rattrape finalement)

Blixt asteure:

Le premier tiers guitare héro assez ordinaire et linéaire. Pour moi ça a vraiment été intéressant quand Björkenheim a mis son ptit capo pour une toune, et la suivante où il a sorti quelques perles assez magique de solo buzzfuck. Le batteur, plus il jouait, plus il s'amusait. Tu voyais vraiment que la pression s'en allait à mesure que le set avançait. J'étais content pour eux car ils ont eu le gros défi du festival. Pas facile de dialoguer à deux quand tu te bâtis une dynamique à trois depuis des mois, voire des années.

WADADA LEO SMITH

Je m'attendais à...beaucoup. Je peux pas vraiment en parler, et ce n'est pas par manque d'intérêt. Ce fut très intéressant, mais l'oeuvre est plus large que ce que j'ai entendu et je n'ai pas été capté par la vague.

COPERNICUS

Fantastique, fascinant de voir le public coincé du FIMAV(voir annexe 1) fuire à toute jambe devant un vieux croûton qui déblatère ses litanies cosmogonique et moléculaire. Je suis resté jusqu'à la fin, parce que c'était absolument merveilleux comment ce gars a instauré un climat de terreur totale sur la salle en quelques minutes. Plusieurs qui l'auront vu vous diront que c'était de la merde, et je les ai tous entendu le lendemain. En français ou en anglais, ''ce n'était pas expérimental du tout'', blablabla, ''la musique d'accompagnement n'était qu'une soundtrack cheap''. Mais la vérité, c'est que ces gens ne pouvaient supporter la voix accusatrice, assassine, théâtrale de copernicus. Il est seul sur scène avec une bande sonore et il parle. Avec pour seul décor une chaise et une bouteille d'eau. Au deuxième acte, personne n'ayant encore quitté la salle, les lumières s'allume dans la salle, et copernicus descend les marches de la scène du colisé B. Silence de mort, c'est une délicieuse déconfiture collective, car tout le monde ne redoute qu'une chose, plus que la mort en cet instant, c'est que le gars porte quelque attention que ce soit à sa personne. Mon dieux que ce fut efficace! À partir de ce moment, quand il eu instauré le fait qu'il avait le droit d'interpeller les gens, ce fut la fuite à tout va. Corpernicus n'a rien à voir avec la musique ou l'effet acoustique, c'est de l'émotion pure. La musique au début est très dissonante, rock mystérieuse, et plus il instaure son climat de terreur, plus ça va vers du classique très bourgeois.

Je pourrais jamais décrire ce gars là, c'est trop bizarre, trop unique. J'aimerais bien entendre Profersson dessus par contre.

ESMERINE

Formation de Rebecca Foon, ancienne violoncelliste de Silver Mt. Zion. Une musicienne que j'adore, même si je sais pertinemment que ma noble pénoistre n'effleurera jamais ses soyeux interstices. Toujours très appliqué et précise dans ses intentions musicale, ce fut un très bon concert, qui nous a redonné en prime une dose de Miles Perkins, qui joignit la troupe à titre de musicien invité. Mention spéciale à la jeune donzelle qui s'occupa de la table lumineuse, projetant des images en direct à l'arrière scène. Très vivant et intéressant comme présentation.

MATANA ROBERTS
« Gens de couleur libres »

Magistral, jamais de la musique ne m'a autant tordu les boyaux. Le spoken-word/chant/sax de Matana Roberts était exactement là où il fallait. Tout les autres musiciens jouèrent très exactement leur rôle. Le croisement des voix, la construction, tout pour moi a fonctionné à merveille. Le genre de connection qui ne s'explique pas avec des mots, seulement en musique. Avec un thème semblable à Leo Smith, elle fut tellement plus marquante. Et c'est en grande partie grâce aux musicien, des jeunes et un peu moins jeune qui ont brillé cet après midi là.

SYLVAIN POHU / PIERRE ALEXANDRE TREMBLAY
« de type inconnu »

Une guitare, une guitare basse, deux laptop et ben des switch. Niveau instrument, Tremblay manie la guitare basse comme un virtuose,(bref c'est un virtuose) y'a pas de doute. Pour ce qui est de la performance, ce fut intéressant par moment, mais souvent très linéaire. La basse pas mal boiteuse à cause des limites imposé par la sono. Quelques moments lumineux, mais pas assez pour en faire une performance marquante.

THEE SILVER MT. ZION MEMORIAL ORCHESTRA

Ah que je les attendais ceux-là! Avant de parler de music, on va parler de public. Une belle cohorte de cloporte hipophage. Pas en majorité, mais en quantité suffisante pour avoir envie de se facepalmer la gueule avec des boules de bowling. Derrière moi, ce grand champion: ''Le monde qui viennent à ce festival là ne sait pas c'est quoi Silver Mt Zion''.(lire ça avec un accent semi-triso, et croyant être privilégié de voir ce band là). En 10 minute, j'ai failli casser une face mais je me suis retenu. Efrim Menuck avait la totalité de sa cour présente.

Ils ont fait un bon set, parti en force en adoucissant la sauce un peu plus le temps avançait.

Pour la dernière toune, ils ont fait monter Matana Robert sur scène pour les accompagner au sax.

Ce fut le plus grand faceplant musical que j'ai vu de toute ma vie. Ils partent leur toune, prévu, répété, rôdé depuis des années et Matana Robert part sur une magistrale dérape free jazz. À partir de là, ce fut un vrai cirque cacophonique malaise totale. T'as le contrebassiste qui regarde le drummer offbeat avec des gros yeux, il essait de faire un contact visuel avec Matana. Peine perdu, elle est dans sa bulle. Le pauvre bougre tient un beat. Les deux violons essaient de faire de quoi, d'enterrer Robert, nan impossible. Le drummer David Payant, essai de démêler la merde qu'il doit suivre avec la merde qu'il entend. Un vrai dialogue de sourd qui dure 10 minutes. Un moment donné ils décident de shooté la toune prévu, Menuck garroche deux trois ligne de chant, et ils essaient de tuer le truc sans en être capable parce que Robert est parti dans son monde, avec la même ligne de sax tout croche en boucle depuis 10 minutes. Un moment donné, en exécutant presque tous un decrescendo simultanément, ils réussissent à faire comprendre à Matana qu'il faut qu'elle ferme sa gueule. Ça meurent là, ils crissent leur camp sans demander leur reste. Mais là ohoho comme c'est drôle, les gens demandent un rappel(voir annexe 1), y comprit la cour de Menuck, qui je m'en suis rendu compte plus tard, n'a absolument rien remarqué de l'humiliation que vient de subir le groupe, pour eux, c'était bon!!!

Ils ne sont jamais revenu sur scène, sauf Jessica Moss qui s'est sacrifié pour venir nous annoncé qu'il y avait ''a voice issue''.

Hilarant!

MUHAL RICHARD ABRAMS / GEORGE LEWIS / ROSCOE MITCHELL

Citation de: Bruitiste
Véritable classe de maîtres en improvisation libre.  Mitchell était un peu en retrait sur les sax soprano et sopranino (un peu surpris qu'il n'avait pas son ténor avec lui) et Abrams n'a pas joué une note superflue, mais c'est Lewis qui m'a vraiment impressioné au trombone -- je voulais le voir en concert depuis des années et il a dépassé mes attentes.  Ses manipulations sonores (à l'aide de son Macbook) étaient très intéressantes aussi, malgré que j'aurais aimé voir son système Voyager en action (un programme qui écoute les autres musiciens puis réagit et "improvise" en temps réel avec une banque de sons (je crois), très étoffé considérant la période durant laquelle Lewis a écrit le code), mais au moins on peut toujours entendre ça sur disque.  Mon concert favori du festival.

J'ai adoré Lewis aussi, il a une palette incroyable, le trombone est le seul instrument que j'ai un peu maitrisé passé le stade zigonage. La seule réserve que j'ai sur tout ça, c'est est-ce que Mitchell aime vraiment la triture électro ou il le fait parce Lewis insiste? Ont-ils besoin de ça réellement?

Ps. Désolé pour les fotes.

Dernier spectacle vu
« Réponse #62 le: mai 28, 2012, 09:31:27 am »
0
Bien heureux de lire tes impressions, intéressant de voir comment certains concerts sont autrement perçus.  Tu crois refaire l'expérience un autre année, ou peut-être juste choisir quelques concerts?

Un de mes problèmes avec le FIMAV c'est que la programmation est souvent trop safe.  On va chercher Zorn, Frith, Patton, etc.. des vieux de la vieilles qu'on sait qui attireront les foules.  C'est pas que ce qu'ils ont à dire n'est plus intéressant (quoique...), mais quand on prône la musique actuelle... bref, le festival ne prend pas assez de chances.  Je mets ça partiellement sur le dos de François Couture qui je crois a une trop grosse influence du côté de la programmation depuis quelques années; ses goûts sont un peu trop prog rock et pour le reste on rempli ça de free jazz et d'improvisation.  Ce n'est pas le cas à chaque année mais trop souvent.  De ce fait je retiens mon objection envers le set de Grimes, puis l'improvisation est beaucoup plus intéressante lorsque ce n'est pas solo.  Il a bien joué mais des concerts de ce genre et des disques aussi, j'en ai entendu des centaines et pour moi ça n'a pas maintenu mon intérêt.  Content pour toi si ça t'as satisfait et je lui souhaite aussi un bien meilleur sort que ce qu'il a vécu durant ses années sombres.  Quand ils l'ont retrouvé, il ne savait même pas qu'Ayler nous avait quitté...

Pour ce qui est de Mitchell, je n'ai aucune idée s'il affectionne vraiment les passages électroniques ou si c'est davantage une curiosité pour lui.  Mais sans ça, le concert aurait été trop sec et rétrograde, selon moi.

EDIT: Les rumeurs veulent que Couture prenne la tête de l'organisation quand Levasseur va prendre sa retraite dans quelques années... misère.

EDIT2: Pour ses soixantes ans, une journée entièrement Zorn pour le dimanche, l'année prochaine... qu'est-ce que je disais déjà?  Mais bon, je vais y être...
« Modifié: mai 28, 2012, 09:34:11 am par Bruitiste »
Les genres sont désuets.

Dernier spectacle vu
« Réponse #63 le: juin 25, 2012, 14:23:27 pm »
0
Trio de Barry Guy (contrebasse), Maya Homburger (violon) et Lucas Niggli (percussions) hier soir au Festival de Jazz d'Ottawa.  Superbe et exquise performance alliant musique classique (surtout du 17e siècle) et composition contemporaine (principalement des pièces de Guy), le tout relié par des excursions d'improvisations libres créatives et souvent enflammées; Guy et Niggli surtout ont impressioné en utilisant plusieurs méthodes originales et non-orthodoxes pour extraire des sonorités inusitées de leurs instruments.  Environ 70 minutes avec le court rappel, parfait comme ça.

J'y ai aussi acheté ceci (je remonterai le sujet "dernier dvd acheté" un autre fois) :
Spoiler for Hiden:
Les genres sont désuets.

Jay.

  • Fifille Victimisante
Dernier spectacle vu
« Réponse #64 le: juin 26, 2012, 08:25:58 am »
0
Les Hives : Toujours aussi bons en prestation!
Beaucoup (trop) de nouvelles chansons, mais une énergie toujours aussi contagieuse.
C'est définitivement un groupe à voir bien placé assis en haut ou aux premiers rangs.
Ils nous ont refaits le coup de  faire assoir la foule durant Tick tick boom qu'on a pu voir à Coachella, efficace.
Une seule chanson de Barely Legal, Die all right en rappel et la réaction de la foule ne faisait aucun doute que nous étions plusieurs à en attendre une.

Le groupe a semblé impressionné de voir la foule battre la mesure au rythme de Go right ahead qui jouait en arrière-plan au début du rappel, mais leur cassette de "[insérer un nom de ville] you are so fucking awesome!" a l'air bien huilée.

Accessoirement, maudit que Pelle Almqvist est beau. C'est rassurant de voir autant de gars dans la foule, ça prouve que ce n'est pas leur seul attrait, même si certains de sexe masculin ne semblaient pas insensible à son charme.
J'avais une idée de signature géniale, mais je ne m'en rappelle plus.

Johnny Clash

  • `````````````` ``
Dernier spectacle vu
« Réponse #65 le: juin 26, 2012, 11:37:11 am »
0
C'est rassurant de voir autant de gars dans la foule,

Ça s'appel des homosexuelles ça, Jay.
*

Dernier spectacle vu
« Réponse #66 le: juin 26, 2012, 11:48:18 am »
0
Oui, et ils pensaient qu'ils allaient voir The Yves... 4 gars poilus qui s'appellent Yves.

Wolfkiller

  • mi-homme, mi-cannabis
Dernier spectacle vu
« Réponse #67 le: juin 26, 2012, 12:27:33 pm »
0
 :smiley36:
Cosmos without hatred
Diamond stars of cosmic light
Quasars shine through endless nights

Jay.

  • Fifille Victimisante
Dernier spectacle vu
« Réponse #68 le: juin 26, 2012, 12:47:39 pm »
0
 :smiley36:

JC : Bon bon peut-être. C'est plus le fun de les imaginer avoir un malecrush.
J'avais une idée de signature géniale, mais je ne m'en rappelle plus.

Dernier spectacle vu
« Réponse #69 le: juin 26, 2012, 12:58:09 pm »
0
C'est rassurant de voir autant de gars dans la foule,

Ça s'appel des homosexuelles ça, Jay.

Non, homosexuels.
Des homosexuelles, c'est dans tes rêves ça, JC.

Wolfkiller

  • mi-homme, mi-cannabis
Dernier spectacle vu
« Réponse #70 le: juin 26, 2012, 13:02:58 pm »
0
 :smiley3:
Cosmos without hatred
Diamond stars of cosmic light
Quasars shine through endless nights

Dernier spectacle vu
« Réponse #71 le: juin 26, 2012, 13:03:38 pm »
0
Metropolis ?@Mtl_Metropolis
Voyez des photos du spectacle d'hier soir: http://bit.ly/MPjssT #TheHives #Métropolis


Johnny Clash

  • `````````````` ``
Dernier spectacle vu
« Réponse #72 le: juin 26, 2012, 13:24:17 pm »
0
C'est rassurant de voir autant de gars dans la foule,

Ça s'appel des homosexuelles ça, Jay.

Non, homosexuels.
Des homosexuelles, c'est dans tes rêves ça, JC.

Oups.

Hate to say I made a lapsus... all right!

JC
*

Dernier spectacle vu
« Réponse #73 le: juillet 16, 2012, 08:31:27 am »
0
Mastodon au Bluesfest (*tousse*) d'Ottawa samedi soir.  Bonne performance de 90 minutes très tight, pratiquement sans pause, le groupe enchaînant pièce après pièce.  C'est évident qu'ils ont vu de la route pas mal.  Le son était plus qu'acceptable pour un concert extérieur, les voix étaient un peu faibles dans le mix mais autrement c'était clair.
Les genres sont désuets.

Berslak

  • Un texte.
Dernier spectacle vu
« Réponse #74 le: juillet 16, 2012, 14:30:25 pm »
0
Mastodon au Bluesfest (*tousse*) d'Ottawa samedi soir.  Bonne performance de 90 minutes très tight, pratiquement sans pause, le groupe enchaînant pièce après pièce.  C'est évident qu'ils ont vu de la route pas mal.  Le son était plus qu'acceptable pour un concert extérieur, les voix étaient un peu faibles dans le mix mais autrement c'était clair.

Je les ai vus le lendemain (hier soir) à Québec jusqu'à ce que l'orage nous fasse fuir en courant du site.
Sont excellents dans leur genre mais c'est pas mon genre de métal.


Juste avant, j'ai vu Grimskunk.  Dernière fois que je les avais vus, c'était en 1996 et j'avais alors adoré même si je connaissais aucune toune.  Là, je connaissais juste deux tounes et j'ai encore adoré. Yé temps que je m'achète leurs albums je pense.
Yeah! Une signature!

Dernier spectacle vu
« Réponse #75 le: juillet 16, 2012, 14:41:43 pm »
0
Mastodon au Bluesfest (*tousse*) d'Ottawa samedi soir.  Bonne performance de 90 minutes très tight, pratiquement sans pause, le groupe enchaînant pièce après pièce.  C'est évident qu'ils ont vu de la route pas mal.  Le son était plus qu'acceptable pour un concert extérieur, les voix étaient un peu faibles dans le mix mais autrement c'était clair.

Je les ai vus le lendemain (hier soir) à Québec jusqu'à ce que l'orage nous fasse fuir en courant du site.
Sont excellents dans leur genre mais c'est pas mon genre de métal.
Je seconde, pas vraiment mon genre non plus (je penche beaucoup plus black et death), mais ils font une bonne job.
Les genres sont désuets.

Titoine19

  • J'aimerais que ça soit mon chien !
    • Histoire des FPS (Fédération des putes souverainistes)
Dernier spectacle vu
« Réponse #76 le: août 30, 2012, 17:55:05 pm »
0
Les Breastfeeders !  C'était le show de la rentrée au cégep.

C'était excellent.  Leur joueur de tambourin est vraiment ... comment dire ... inconfortable.

A

Jay.

  • Fifille Victimisante
Dernier spectacle vu
« Réponse #77 le: août 30, 2012, 17:59:08 pm »
0
Pourquoi inconfortable?
C'est emsi qui a dit qu'il était vêtu maintenant?
Il n'est peut-être pas encore habitué de faire des shows autrement qu'en bobettes moulantes et coat de poils.
J'avais une idée de signature géniale, mais je ne m'en rappelle plus.

Titoine19

  • J'aimerais que ça soit mon chien !
    • Histoire des FPS (Fédération des putes souverainistes)
Dernier spectacle vu
« Réponse #78 le: août 30, 2012, 18:04:07 pm »
0
C'est le qualificatif que le chanteur du groupe lui a attribué.

Au début, c'est inconfortable.  Après, c'est juste marrant !
A

exildaot

  • Look and listen.
Dernier spectacle vu
« Réponse #79 le: août 30, 2012, 18:59:59 pm »
0
un hommage symphonique à metallica.

c'etait un show gratuit au port de trois-rivieres.

je ne suis pas un gros fan fini de metallica mais le spectacle etait bien et les musiciens tres bons.



emsi

  • minuscules toutes
Dernier spectacle vu
« Réponse #80 le: septembre 04, 2012, 10:38:47 am »
0
Pourquoi inconfortable?
C'est emsi qui a dit qu'il était vêtu maintenant?
Il n'est peut-être pas encore habitué de faire des shows autrement qu'en bobettes moulantes et coat de poils.

LOL

oui, quand je les ai vus à osheaga, il portait une chemise (boutonnée), ça m'avait déstabilisée.
mais c'était peut-être seulement un égarement d'un soir.
je lévite.

dalporto

  • Admin capo di tutti i capi
Dernier spectacle vu
« Réponse #81 le: septembre 23, 2012, 21:38:17 pm »
0
J'ai vu the Devin Townsend Project jeudi passé au Café Campus.

C'est fucké.

Dernier spectacle vu
« Réponse #82 le: septembre 23, 2012, 22:47:32 pm »
0
Tellement excellent Devin, son plus récent "EpicLoud" est très pop mais ça sonne comme une tonne de briques... dommage qu'il n'a pas passé par Ottawa cette fois-ci, j'avais bien aimé sa prestation en décembre dernier.
Les genres sont désuets.

dalporto

  • Admin capo di tutti i capi
Dernier spectacle vu
« Réponse #83 le: septembre 23, 2012, 22:58:51 pm »
0
C'était excellent, mais le gars est clairement institutionnable.

Dernier spectacle vu
« Réponse #84 le: septembre 24, 2012, 08:14:19 am »
0
Il a peut-être pris un autre break de médication?  Voici par exemple ce qui est arrivé durant l'enregistrement de l'avant-dernier disque de Strapping Young Lad (R.I.P.):
Citer
To prepare for the recording of Alien, Townsend had stopped taking the medication prescribed to treat his bipolar disorder; he explained the experimental noise track "Info Dump" is a reflection on the panicked state of mind that ensued after he stopped taking his medication.
Je crois cependant qu'il est seulement très enthousiaste et ne se prend pas au sérieux.
Les genres sont désuets.

Titoine19

  • J'aimerais que ça soit mon chien !
    • Histoire des FPS (Fédération des putes souverainistes)
Dernier spectacle vu
« Réponse #85 le: septembre 24, 2012, 13:05:44 pm »
0
J'ai vu le show de Domlebo.  C'était des chansons de son film cherchernoise.

C'était bien mais j'ai préféré Grand naïf !
A

emsi

  • minuscules toutes
Dernier spectacle vu
« Réponse #86 le: septembre 24, 2012, 14:39:50 pm »
0
J'ai vu the Devin Townsend Project jeudi passé au Café Campus.

C'est fucké.

T'ES VENU À POP!  :smiley31:
je lévite.

dalporto

  • Admin capo di tutti i capi
Dernier spectacle vu
« Réponse #87 le: septembre 24, 2012, 14:41:16 pm »
0
Ah câlisse.

Dernier spectacle vu
« Réponse #88 le: septembre 24, 2012, 15:44:09 pm »
0
J'ai vu the Devin Townsend Project jeudi passé au Café Campus.

C'est fucké.

T'ES VENU À POP!  :smiley31:

Ah câlisse.

Typiquement Pop; t'es là mais tu le sais pas.  :smiley2:
« Modifié: septembre 24, 2012, 15:45:40 pm par Tam! »

M. Bonheur

  • Robophobe
    • Meilleur avec du banjo
Dernier spectacle vu
« Réponse #89 le: septembre 25, 2012, 11:09:19 am »
0
Ha ha ha!
Le message ci-haut est une boutade.

Dernier spectacle vu
« Réponse #90 le: octobre 03, 2012, 08:43:36 am »
0
Jack White hier à l'Olympia

C'était prévisible que ça allait être bon. Ce le fut. La foule était très enthousiaste.
Seul bémol, j'aurais aimé que la voix soit plus claire (c'était un peu trop brouillon/cacanne par moment) et qu'il fasse plus de chanson de Blunderbuss son excellent album solo

C'était son groupe de gars hier. Il alterne durant sa tournée gars/filles. C'était assez loud. je me demande si ça donne le même genre de concert avec les filles

Bon choix des chansons de White Stripes
Dead Leaves  :smiley27:
Hello Operator  :smiley27:
Black Math  :smiley27:

Critique de Sors-tu
http://www.sorstu.ca/critique-concert-jack-white-a-lolympia-de-montreal/

Setlist

1. Dead Leaves and the Dirty Ground (White Stripes)
2. Missing pieces
3.
4. Hello Operator
5. Top Yourself (Raconteurs)
6. Hotel Yorba (White Stripes)
7. Weep Themselves To Sleep
8.
9. Broken Boy Soldier (Raconteurs)
10. I Cut Like A Buffalo (Dead Weather)
11. You Know That I Know (Hank Williams)
12. Blunderbuss *
13. I Guess I Should Go To Sleep
14. Black Math (White Stripes)

Rappel
Freedom At 21
Two Against One
We’re Going To Be Friends (White Stripes)
Stop Breaking Down (White Stripes)
Seven Nation Army (White Stripes)

Pepère Jacques

  • Fan de DJOE Dassin.
Dernier spectacle vu
« Réponse #91 le: octobre 03, 2012, 11:00:13 am »
0
Pendant que Tam! se payait la totale avec Jack White à Montréal, dans la très belle ville de Québec à Sharl, nous, on a dû se contenter du lancement de l'album Harbours, de Thus:Owls, dans un Cercle à moitié plein.

Le spectacle est tellement meilleur que le disque... Simon Angell se lâche pas mal plus lousse qu'avec Patrick Watson, son épouse Erika a une voix et une plume incroyables et les chansons prennent leur envol en concert.

En première partie, un petit duo montréalais à surveiller : The Sin and the Swoon. Folk old school comme je l'aime.
©

Dernier spectacle vu
« Réponse #92 le: mars 10, 2013, 13:32:44 pm »
0
Behold the Arctopus hier soir au Il Motore, Montréal.  Groupe tech metal quasi-progressif (mais sans prétension et beaucoup plus brutal), instrumental, qui a fait un de mes cinq albums favoris de l'année dernière.  Ils n'ont pas déçu: un cours set (à peine plus de trentes minutes!) très tight, avec beaucoup, beaucoup de notes.  Des virtuoses, simplement.  J'ai jasé avec Colin Marston et Weasel Walter, très sympathiques.  Luc (Gorguts) s'est pointé pour montrer son support, Colin faisant partie de la dernière mouture de son groupe, qui devrait finalement publier un nouvel album cette année sur l'étiquette Seasons of Mist.
Les genres sont désuets.

Dernier spectacle vu
« Réponse #93 le: mai 17, 2013, 11:17:19 am »
0
Les deux premiers concerts du FIMAV (www.fimav.qc.ca), hier soir: Iva Bittova (violon/voix), Gyan Riley (guitare classique; fils du renommé musicien et compositeur minimaliste Terry Riley) et Evan Ziporyn (clarinette et clarinette basse, connu pour le collectif Bang On A Can) en trio,  superbe performance de musiques quasi-folkloriques mais venant de leur plume, toutes des compositions originales adroitement exécutées.  Un 80 minutes qui a passé très vite!

Ensuite: Tim Brady - Atacama: Symphonie no 3.  Je n'avais pas entendu le disque avant la performance alors je ne peux comparer avec l'enregistrement, mais c'était vraiment solide.  Jamais vu un aussi gros assemblage de musiciens et choristes au FIMAV.  Les sections instrumentales me rappelaient un peu Frank Zappa dans ses compositions plus tortueuses (c'est un compliment!)  Une bonne heure de musique enlevante avec un thème plutôt lugubre.
Les genres sont désuets.

Titoine19

  • J'aimerais que ça soit mon chien !
    • Histoire des FPS (Fédération des putes souverainistes)
Dernier spectacle vu
« Réponse #94 le: mai 19, 2013, 17:15:39 pm »
0
C'est bien le FIMAV mais ... c'est pas dans mes moyens  :smiley3:.  Peut-être l'an prochain !
A

Dernier spectacle vu
« Réponse #95 le: mai 20, 2013, 10:08:57 am »
0
C'est bien le FIMAV mais ... c'est pas dans mes moyens  :smiley3:.  Peut-être l'an prochain !
Tu sais que tu peux voir des concerts individuels et payer juste pour ça?  Pas besoin d'acheter la passe pour tout le festival.
Les genres sont désuets.

Jay.

  • Fifille Victimisante
Dernier spectacle vu
« Réponse #96 le: mai 20, 2013, 14:48:28 pm »
0
Fin de semaine de Pouzza Fest dans les rues de Montréal.

Beaucoup de plaisir, beaucoup de fast food, beaucoup de Pabst.
Vendredi soir à se promener entre les Foufs, Katacombes et Café Chaos. Prestations entendues surtout aux Katacombes, surtout en français. Clou de la soirée, la prestation endiablée de Guérilla Poubelle que je connaissais peu. Le petit commerce de gaufres Gaufrabec à proximité du Chaos sur St-Denis est bien bon.

Samedi, film Punk syndrome sur un band punk dont les membres ont tous le syndrome de Down. Original et très intéressant, même si c'est un peu long. Je voulais rester pour le film suivant, Christcore sur le hardcore chrétien, mais 4h dans une pièce noire l'après-midi, c'est un peu trop. Par le bouche à oreille, on a entendu que le zine Vakarme organisait un show acoustique dans une ruelle près des foufs, pas mon genre, mais bon trip! Ca c'est ma définition de show secret! Ensuite soirée aux Foufs pour voir Ann Beretta qui ont fait aucune des chansons que j'attendais et ceux que j'ai reconnues rockaient pas mal moins que sur l'album, bizarre, d'habitude c'est le contraire. Déçue, mais en même temps, je n'ai pas trop suivi leur carrière. Le groupe Teenage Bottlerocket qui a suivi sonnait pas mal du tout. Attente sans pouvoir sortir ensuite pour que mes cofestivaliers puissent voir Good Riddance. Bonne prestation et public très réceptif. Un peu d'air ensuite avant Me First & the Gimme Gimmes au Métropolis. Salle un peu vide (comme tous les autres gros spectacles, à ce que j'ai entendu). Cool comme spectacle, Melvin remplaçait Fat Mike, je me suis avancée vers l'avant et un étrange m'a agrippé l'oreille là près du "trash" (soft d'une cinquantaine de personnes) et m'a arraché le stretch de l'oreille d'une façon que c'est pas supposé sortir, vraiment gratuit et bizarre comme geste, j'ai encore l'oreille sensible, mais je suis chanceuse que ça n'ait pas fendu, j'imagine.

Dimanche: la fatigue des derniers jours commence à rentrer, on arrive tard en début de soirée au centre-ville, il pleut. On voir qu'un band qui s'appelle "Drogue" joue aux Katacombes. Nous n'étions pas les seuls à avoir été attiré par le nom, plus près du metal et de quelque chose de stoner que du punk rock. Petit tour au Chaos pour un groupe qui s'appelle Rock and roll television. Ressemble beaucoup aux Ramones, tight, mais accent francophone du chanteur qui chante en anglais qui ne passe pas inaperçu. Burrito au M4 sur St-Denis, miam. Petite virée à l'Esco, prestation de Pkew Pkew Pkew, très tight, public -très- réceptif, ils se sont fait des fans ce soir-là c'est clair.

Belle fin de semaine, mais pour l'an prochain, ça me prendrait quelques bands que j'ai vraiment le goût de voir pour être certaine que j'achète un billet.
« Modifié: mai 20, 2013, 14:51:31 pm par Jay. »
J'avais une idée de signature géniale, mais je ne m'en rappelle plus.

Jay.

  • Fifille Victimisante
Dernier spectacle vu
« Réponse #97 le: juin 16, 2013, 15:10:44 pm »
0
Retour du Rockfest: j'ai eu du fun en criss.
Et tous les commentaires du monde qui sont en maudit sont probablement tous vrais.

- Manque d'indication
- Manque d'affichage des horaires et des changements
- Manque de staff
- Staff qui ne sait pas répondre aux questions de base, du genre "où puis-je aller chercher mon bracelet"
- Pratiquement pas de vérification dans les campings officiels
- Chaos dans les campings officiels
- Merch a des prix de fous (35$ le tshirt, come on)
- Bière plus chère qu'annoncée, malgré que j'avais lu qu'il y aurait des fontaines d'eau, je ne les ai jamais trouvées
- Des files d'attente incroyablement longues avec trop peu de staff au bout
- Les articles qui sont sortis sur les bands locaux qui doivent vendre des billets, les contrats d'exclusivité avec les gros, etc. ça ne semble vraiment pas passer selon ce que j'ai entendu toute la fin de semaine.

Tsé. c'est quand même un festival de rock, je suis capable de prendre une portion d'imprévus, de sketchy, mais je peux comprendre quelqu'un qui a fait le trajet jusqu'à Montebello avec la garantie qu'il a un terrain de camping qui n'en a pas finalement parce que plein de monde qui n'ont pas payé se sont installés là, c'est chiant et que ça lui gâche son fun un peu. (mais quand même, aussi, si tu vas à un festival où il y a potentiellement 100 000 personnes, pense pas qu'arriver une heure en avance ça va être correct pour te stationner, récupérer ton billet et entrer sur le site avant que le groupe que tu veux voir joue).

J'ai eu du fun en criss.
« Modifié: juin 16, 2013, 15:24:56 pm par Jay. »
J'avais une idée de signature géniale, mais je ne m'en rappelle plus.

Wolfkiller

  • mi-homme, mi-cannabis
Dernier spectacle vu
« Réponse #98 le: juin 16, 2013, 15:22:05 pm »
0
Il a fait beau en tous cas :)

Quand tu dis "ça ne semble vraiment pas passer"... tu parles des articles dans les journaux ou bien la situation en question?
Cosmos without hatred
Diamond stars of cosmic light
Quasars shine through endless nights

Jay.

  • Fifille Victimisante
Dernier spectacle vu
« Réponse #99 le: juin 16, 2013, 15:28:24 pm »
0
Il a fait beau en tous cas :)

Quand tu dis "ça ne semble vraiment pas passer"... tu parles des articles dans les journaux ou bien la situation en question?

Un peu des deux, j'hallucine un peu à lire les commentaires de gens qui parlent de recours collectifs et qui sont pompés bien noir.

Mais sur le site, les gens qui parlaient des articles sur les petits bands qui doivent vendre les billets et le billet de Vakarme qui parle d'un paquet d'autres trucs un peu douteux étaient unanimement en désaccord et mal à l'aise avec ce genre de pratiques.
« Modifié: juin 16, 2013, 15:31:02 pm par Jay. »
J'avais une idée de signature géniale, mais je ne m'en rappelle plus.