Auteur Sujet: Intelligence et sensibilité des animaux  (Lu 655 fois)

En ligne megalomarc

  • Membre
  • Messages: 5292
Intelligence et sensibilité des animaux
« le: août 16, 2015, 09:45:53 am »
On en parle un peu de manière sporadique, mais il n'y a pas eu de sujet officiel sur cette question.

Pensez-vous que les animaux n'existent que pour le plaisir de l'humain ou s'ils ont leur propre libre arbitre, peuvent-ils apprendre des choses et faire l'expérience des mêmes sensations que l'humain comme l'amour, l'attachement, la jalousie, la dépression, etc. ?

Personnellement je crois que la différence entre les animaux et les humains est plus subtile qu'on le croit habituellement. Leur libre arbitre est un peu moins fort à cause que leur instinct est un peu plus puissant que celui de l'humain qui lui est un animal social qui s'adapte (et se fond) dans son contexte culturel. Les animaux ne parlent pas, mais ça ne les empêche pas de faire l'expérience de la jalousie, de la colère, de la peur, etc. Ils peuvent aussi apprendre, et dernièrement, il semble que des gorilles apprennent à parler:

Gorillas are showing signs of learning to talk, say researchers
http://www.independent.co.uk/news/science/gorillas-are-showing-signs-of-learning-to-talk-say-researchers-10456969.html

Citer
Researchers have identified speech patterns in a gorilla, previously thought to be impossible for apes.

A gorilla named Koko became famous for her ability to learn sign language in order to communicate with her keepers. Researchers at the University of Wisconsin-Madison say that she is now displaying signs of being capable of speech.
« Modifié: août 16, 2015, 09:52:18 am par megalomarc »

Hors ligne Lisa

  • Membre
  • Messages: 11099
  • Jeannette officielle du forum
Intelligence et sensibilité des animaux
« Réponse #1 le: août 16, 2015, 09:56:22 am »
1. Les humains sont des animaux, alors bien sur que les différences entre les animaux peuvent être plus ou moins subtiles selon les espèces.

2. Pour le langage, et les recherches avec les gorilles, nous sommes encore très très très loin de s'approcher du langage. Oui, les gorilles, les perroquets et les chiens peuvent faire du "fast-mapping", et réagissent bien au conditionnement opérant. Oui, ils peuvent même démontrer de la créativité dans l'assemblage de certains symboles. Mais ce n'est pas du langage, et ce n'est pas de la communication. C'est un beau "tour".

3. Koko est d'ailleurs un cas très contesté :) Il ne faut pas oublier que Koko est entrainée depuis 43 ans à apprendre ces signes et ces choses. Est-ce qu'on souhaite vraiment que tous les animaux soient entrainés intensément dès leur naissance pour être capable de communiquer comme les humains? Enfin, pour moi, une caractéristique est propre à une espèce quand la majorité de l'espèce le fait, pas quand un ou deux gorilles en captivité depuis presque 50 ans le fait ;)

"It's amazing how I can feel sorry for you and hate you at the same time. I'm sure there's a German word for it." - Lisa

Hors ligne Le Jam

  • Membre
  • Messages: 9054
Intelligence et sensibilité des animaux
« Réponse #2 le: août 16, 2015, 10:31:12 am »
La question du libre arbitre est une vaste question qui pourrait faire l'objet d'un topic à lui seul, est-on vraiment maître de notre libre arbitre ?

Ce qui est certain c'est que les animaux n'en ont pas vraiment,  à moins d'être dressés,  ils n'agissent quen fonction de leur instinct.

Question intelligence,  elle est aussi variable qu'il y a d'animaux sur la terre, question souffrance physique également.

Mais en ce qui conserne les animaux les plus proches de nous, les mammifères et mettons les grands singes, les expériences sur les bonobos comme Kenzi  montre que leur capacités sont biens plus vastes qu'on le pensait, ils sont capables de communiquer. De ressentir car les animaux sont des être sensibles, ressentir de la jalousie, de la peur etc... Il peuvent même montrer une certaine capacité d'abstraction.

Mais les différences sont aussi énormes, beaucoup de choses nous séparent également.

Je pense que la capacité d'aimer au sens humain (très complexe à expliquer) n'est pas la même, les capacités d'abstraction sont aussi existantesmais limités.les notions philosophiques et le regard sur eux même la notion d'introspection est nul ou quesi nul ce qui rend d'ailleurs la question de libre arbitre nul. Ils n'ont probablement pas la notion de l'autre en tant qu'egal ou différent mais la question doit rester posée.

Une question subsidiaire serait pour toi quelle est la valeur d'un animal par rapport à un être humain et pourquoi ?

Hors ligne Dogma

  • Membre
  • Messages: 7775
Intelligence et sensibilité des animaux
« Réponse #3 le: août 16, 2015, 10:37:51 am »
On en parle un peu de manière sporadique, mais il n'y a pas eu de sujet officiel sur cette question.

Pensez-vous que les animaux n'existent que pour le plaisir de l'humain ou s'ils ont leur propre libre arbitre, peuvent apprendre et faire l'expérience des mêmes sensations que l'humain comme l'amour, l'attachement, la jalousie, la dépression, etc. ?


Je ne crois pas que personne dans ce forum va venir nous sortir que les animaux n'existe que pour le plaisir de l'humain.

Sinon ta question est peu précise. J'imagine que quand tu parles des animaux tu fais référence aux mammifères. Par ce que chez les reptiles le  système limbique ( qui est le siège des émotions ) n'est pas vraiment développé même si existant.

Leur cerveau se limite pas mal a ce qu'on appel parfois le cerveau reptilien, bref la partie de ton cerveau qui gère tes réflexes. 

Par contre chez les mammifères le cerveau est plus développé, en plus du cerveau reptilien , la partie appelé cerveau mammalien ( contenant le système limbique ) est développé. Donc ce n'est pas une question de -croyance- et il n'y pas matière à débat. Il est établi que les mammifères on des émotions.

Chez les primates une troisième partie appeler le néocortex ( C'est le siège de la conscience, de l'intellect et du langage )  est particulièrement développé alors qu'inexistant chez les poissons et peu développé chez les autres mammifères elle constitue environs 80% du poids du cerveau chez l'être humain. ( J'ai du aller vérifier, mes cours de bio remonte à loin )

Je ne sais pas si tu voulais aborder cette question avec l'approche biologique du cerveau ou si tu voulais simplement jaser de ton feeling par rapport à cette question mais a partir du moment ou les grands primates on un néocortex assez développé alors il est permis de croire qu'il est possible pour eux de -parler- et je ne suis pas vraiment surpris.

Je trouve ton sujet le fun mais ca me gosse un peu que tu regroupes dans un seul paquet les animaux dans ta question alors que pour moi il est temps de faire une distinction entre les poissons, les reptiles, les oiseaux, les mammifères et je mettrais les primates et les grands primates dans des groupe distincts.

Si ton but est de faire évoluer la conversation sur le droit des animaux et les rapports que les humains ont avec ceux-ci il est important de faire des distinctions.

Par exemple je ne considère pas que de séparer une poule de ses poussins sois un acte de cruauté. Je sais que de séparer un grand-primate de ses enfants est de la cruauté. Entre les deux je crois qu'on peu se poser des questions.

A partir du moment ou tu es conscient que les mammifères sont capable d'attachement et d'émotion. Est-ce que tu trouves correcte par exemple de séparer une chienne de ses chiots ? Considères tu qu'une chienne à moins d'affection pour sa propre progéniture que pour son maitre ?


Hors ligne Snookey

  • Membre
  • Messages: 8862
Intelligence et sensibilité des animaux
« Réponse #4 le: août 16, 2015, 12:15:00 pm »
Nous sommes des animaux au même titre que tous les autres. Cependant, nous avons la capacité, de par notre cerveau, de ressentir plus de choses que les autres animaux, plus particulièrement au niveau mental.

Pour tes questions: oui pour certains, possible pour d'autres, non pour le reste... suffit de différencier comme le dit Dogma.


En ligne megalomarc

  • Membre
  • Messages: 5292
Intelligence et sensibilité des animaux
« Réponse #5 le: août 16, 2015, 23:50:05 pm »
La question du libre arbitre est une vaste question qui pourrait faire l'objet d'un topic à lui seul, est-on vraiment maître de notre libre arbitre ?

Ce qui est certain c'est que les animaux n'en ont pas vraiment,  à moins d'être dressés,  ils n'agissent qu'en fonction de leur instinct.

Pour ce qui est du libre arbitre, à mon avis les humains n'ont pas de libre arbitre. Nos nous trompons nous mêmes constamment avec nos schémas mentaux.

On suit notre instinct: on cherche un toit, on cherche de la nourriture, on cherche à fourrer le plus possible. La seule différence, c'est qu'on a des emplois pour se trouver de l'argent pour payer notre loyer et notre nourriture (et nos divertissements).

Mais on a une forme de libre arbitre, limitée. On peut choisir si on fait le bien ou le mal; on peut choisir de vivre en paix ou de vivre en conflits; on peut choisir de chialer sur tout ou d'être positif. Je ne sais pas si l'intelligence des animaux va jusque là. Ils ont certainement conscience de leur propre existence, et aussi qu'ils vont éventuellement mourir, mais est-ce qu'ils peuvent décider de faire une bonne ou une mauvaise action ou est-ce que c'est quelque chose qui sera déterminé à 100% par son instinct ?

En ligne megalomarc

  • Membre
  • Messages: 5292
Intelligence et sensibilité des animaux
« Réponse #6 le: août 17, 2015, 00:38:43 am »
[ Invalid YouTube link ]

En ligne megalomarc

  • Membre
  • Messages: 5292
Intelligence et sensibilité des animaux
« Réponse #7 le: novembre 11, 2015, 21:50:09 pm »
Une gorille qui communique avec les signes, exprime sa tristesse:
https://www.facebook.com/francetvzoom/videos/vb.458373427654782/521200324705425/?type=2&theater

En ligne megalomarc

  • Membre
  • Messages: 5292
Intelligence et sensibilité des animaux
« Réponse #8 le: décembre 04, 2015, 14:31:31 pm »
Adoption de la loi modifiant le statut juridique de l’animal

Citer
La loi modifie le Code civil du Québec afin d’y inscrire expressément que l’animal est un être doué de sensibilité et qu’il n’est pas un simple bien meuble. Elle établit «diverses règles visant à assurer une protection adéquate des animaux domestiques et de certains animaux sauvages».

http://www.journaldemontreal.com/2015/12/04/adoption-de-la-loi-modifiant-le-statut-juridique-de-lanimal

En ligne megalomarc

  • Membre
  • Messages: 5292

En ligne megalomarc

  • Membre
  • Messages: 5292
Intelligence et sensibilité des animaux
« Réponse #10 le: avril 20, 2018, 23:35:16 pm »
On se demandait je ne sais plus ou si les insectes avaient des sensations, et si elles pouvaient ressentir la douleur.

Ici, on apprend que certains types de mouches font des bulles pour réguler leur température corporelle. C'est donc qu'elles ressentent la chaleur.

Citer
Les mouches soufflent davantage de bulles de salive lorsque la température de l'air augmente ...



Une mouche fait des bulles pour se rafraîchir
www.lapresse.ca/sciences/decouvertes/201804/20/01-5161817-une-mouche-fait-des-bulles-pour-se-rafraichir.php
« Modifié: avril 20, 2018, 23:37:38 pm par megalomarc »