Auteur Sujet: Les fausses nouvelles sur les réseaux sociaux  (Lu 1411 fois)

Les fausses nouvelles sur les réseaux sociaux
« Réponse #50 le: mars 29, 2017, 14:51:13 pm »
0

Eye t'es rendu loin avec tes histoires de complots. Comme si critiquer les médias et leur ligne éditoriale équivalait à croire au complot. T'es dans le champ pas à peu près.

Tu parles de propagande. J'élève (ou baisse?) la discussion à ton niveau.

Les fausses nouvelles sur les réseaux sociaux
« Réponse #51 le: mars 29, 2017, 14:52:32 pm »
0
À mon avis, le mot propagande n'est pas trop fort. C'est de ça qu'il s'agit.

C'est l'équivalent de la propagande fédéraliste à la radio de Québec qu'on qualifie de radio-poubelle.

Les fausses nouvelles sur les réseaux sociaux
« Réponse #52 le: mars 29, 2017, 14:56:25 pm »
+1
À mon avis, le mot propagande n'est pas trop fort. C'est de ça qu'il s'agit.

C'est l'équivalent de la propagande fédéraliste à la radio de Québec qu'on qualifie de radio-poubelle.

C'est là que tu te discrédites. Tu compares des journalistes sérieux, rigoureux (au pire du pire avec un petit biais) avec des clowns qui font un show avec des déclarations à l'emporte pièce, parfois de façon haineuse.

Sébastien Bovet VS André Arthur qui dit au gens de frapper des cyclistes.

Ton jugement est déficient. Tu es aveuglé par ton idéologie.


M. Bonheur

  • Robophobe
    • Meilleur avec du banjo
Les fausses nouvelles sur les réseaux sociaux
« Réponse #53 le: mars 29, 2017, 15:00:29 pm »
+1
Tu es nono, megalomarc.
Le message ci-haut est une boutade.

MadChuck

  • Ing. BBQ
Les fausses nouvelles sur les réseaux sociaux
« Réponse #54 le: mars 29, 2017, 15:40:07 pm »
0
Je me demande si c'est pas un peu un effet Kabong, mais oui l'utilisation de jeux de mots du genre en général détruit le propos complètement pour moi.

Pour un gars qui a du mal à écrire, il me semble que t'es pas trop tolérant avec les expressions colorées.

Je suis pas un gros fan de jeux de mots (C'est les bouts que j'aime le moins de Pérusse) surtout ceux que je ne comprend pas, ici on fait la référence entre Radio-Canada et une Cadenas, mis a part que Cadenas ressemble a Canada en termes de lettre et que ça sonne pjéroratif, je ne comprend pas ici le mot d'esprit.

En quoi Radio-Canada fait penser a un Cadenas, c'est parce que c'est un outils pour embarrer le Québec dans le Canada ? (pourtant c'est plutôt indépendantistes les voix qui travaillent la).

Pour ce qui est des billets dans les médias sérieux, je pense que c'est rarement des commandes d'en haut, la plupart des éditoriaux doivent être écrit de la maison, envoyé, écrit comme tel sans jamais de commande ou commentaire.

Plusieurs facteurs peuvent mené à ça:

Le biais se fait a l'embauche, on engage des gens avec biais vers la ligne éditorial que l'on veut, donc on n'a pas rien a leur dire.

A l'embauche, la majorité des gens qui applique pour la job a un certain biais (les gens qui vont en art et journalisme a l'école sont probablement déjà de manière disproportionné indépendantiste par exemple)

Par boucle de rétroaction avec l'auditoire (surtout au jours des réseaux sociaux), ils aiment se faire aimé alors s'ils ne vont pas dans le sens de l’auditoire ils se font ramasser, ça fait une boucle de correction circulaire.

Pour les médias moins sérieux, souvent ça vient d'en haut, Tomi Lahren récemment par exemple a perdu son émission sur une plateforme conservateur immédiatement après avoir publiquement dit qu'elle était contre que le gouvernement interdissent l'avortement que ce ne devraient pas être de ses affaires.

Ils ont une ligne très forte et qui quonque sort du patriotiquement correct est mis a la porte.

Les fausses nouvelles sur les réseaux sociaux
« Réponse #55 le: mars 29, 2017, 15:46:32 pm »
0
Autre chose, je serais curieux de voir si c'est si différent avec la BBC ou France Télévisions par exemple.

Je pense qu'il est naturel que si on embauche des journalistes universitaires, il est normal qu'il y ait des gens un peu plus à gauche dans le lot.

L'importance c'est que ça ne se reflète pas trop dans le traitement de l'info.

El Kabong

  • Données erronées, résultats significatifs.
Les fausses nouvelles sur les réseaux sociaux
« Réponse #56 le: mars 29, 2017, 15:54:48 pm »
0
Quel beau sujet!
 :smiley32:

D'autres avant moi y ont pensé et ont livrés leurs pensées.  Donc, je vous en édite un.  Comme ça vient d'un site détesté par le pouvoir et les puissances de l'argent, ça me semble plus crédible que d'éditer les insignifiances de nos médias-mainstream.

En passant, vous connaissez le nouvel Index?  C'est le DÉCODEX !!!


Citer

“Fake news” ou fausses nouvelles ?

par gilbert18 (son site) 
 mardi 28 février 2017

La mode est à la dénonciation des “fake news” (ce qui se dit fausses nouvelles en français, mais fake news ça fait nouveau et plus sérieux parce que c’est en anglais !), qui auraient envahi l’Internet et les réseaux sociaux. La presse et la télé prétendent avoir découvert la chose et ils nous alertent contre ce nouveau cataclysme. Mais rappelons une évidence : les fausses nouvelles existaient déjà, bien avant l’existence des réseaux sociaux. Et c’est justement la presse qui les publiait !!! “Quand on veut grimper au cocotier, il faut avoir le cul propre !” dit un proverbe antillais… C’est pourquoi depuis des lustres, dans la langue du journalisme, on appelle canard un bobard présenté avec un air de vérité, assorti parfois de dissertations historiques ou scientifiques pour enjoliver la tromperie. Entré dans le langage courant, “canard” désigne une fausse nouvelle.

Sans remonter aux calendes de l’histoire de la presse (et notamment pendant les deux guerres mondiales et les guerres coloniales où les fausses nouvelles étaient …légion), voici quelques exemples tirés de la période récente. Et comme “fake news” appartient au vocabulaire anglo-étatsunien, commençons par là…

> En mai 2003, le New York Times repentant, reconnaissait qu’un de ses journalistes du nom de Jayson Blair avait falsifié “au moins 36 des 73” articles qu'il avait écrits depuis son affectation à la rédaction nationale en octobre. Pire, selon les aveux du journal, la tromperie portait sur plus de 600 articles rédigés par Jayson Blair depuis son entrée au journal en 1999. Rien que de fausses nouvelles.
 Une autre journaliste, du Washington Post cette fois, Janet Cook, remportait le prix Pulitzer en 1981 (le plus grand prix de journalisme aux USA) pour un reportage 100% bidon ! Le reportage était une fausse nouvelle.
 En 1990, la jeune Nayirah, âgée de quinze ans, venait témoigner devant la Chambre des Congrès étatsunienne des horreurs perpétrées par les Irakiens envahisseurs du Koweït. Sa description de l’attaque d’un hôpital où elle était bénévole, par les soldats Irakiens, assassinant plus de 300 bébés, a fait la une des journaux cette année là. Du coup, Saddam Hussein est devenu le “Boucher de Bagdad”. Mais ce “témoignage”, argument numéro un des dirigeants étatsuniens pour attaquer le dictateur irakien était un coup monté ! Il avait été cuisiné par une firme de communication qui avait obtenu un juteux contrat chiffré en millions de dollars pour former la fille de l’ambassadeur du Koweït à Washington, Nayirah al Sabah, à répéter cette histoire. Les médias unanimes avaient répandu cette fausse nouvelle.
 Autre argument massue pour déclencher l’invasion de l’Irak, les “armes de destruction massive” et l’anthrax mortel de Saddam Hussein ont fait la une des journaux et des plateaux des télévisions. Fausse nouvelle.   
 Revenons en France le 28 février 2015, lorsque l'AFP annonce officiellement la mort de Martin Bouygues, information reprise à la radio. Fausse nouvelle.
 Une campagne médiatique fait grand bruit en 2004 suite à la pétition rédigée par Élisabeth Badinter et Fadela Amara publiée par le l’hebdomadaire “Elle” du 25 octobre :”Non à la lapidation de Jila Izadi, petite iranienne de 13 ans. De la rapidité et de l’ampleur de nos protestations dépend sa survie”. Quelques semaines plus tard, le ministère français des Affaires étrangères dément les informations sur la condamnation à la lapidation de Jila Izadi. Fausse nouvelle.
 À l’occasion de la guerre russo-géorgienne, “Le Monde” publie un article »de Bernard-Henri Levy en août 2008 . De nombreux témoignages de personnes ayant vécu les évènements attestent que les faits racontés par BHL ont été inventés, en particulier son déplacement dans la ville de Gori “en proie aux flammes”, alors qu’il n’y avait pas mis les pieds. Fausse nouvelle.
 En première page, le 1er juin 2011, Le Figaro annonce “La France accuse Kadhafi d’avoir tué 10.000 libyens”, une information qui sera démentie à la radio le jour même par Alain Juppé, Ministre des affaires étrangères. Fausse nouvelle.
 En 2016, les médias rapportent cinq intrusions d’avions militaires russes, toutes à plus de cent kilomètres des côtes françaises. Or d'après la Convention des Nations Unies sur le droit de la mer l'espace aérien d'un État s'étend jusqu'au dessus de la mer territoriale, soit à vingt kilomètres des côtes. Au delà, un avion militaire est… dans l'espace aérien international et a le droit d'y être ! Donc, les Russes n'ont à aucun moment pénétré dans l'espace aérien français. Fausse nouvelle.

> Arrêtons la triste énumération de ces canards et venons en aux “fake news” dont on nous rebat les oreilles.
 Pris d’une belle intention vertueuse, Le Monde avec son outil baptisé “Decodex”, vient d’établir un classement des sites web fréquentables avec lequel il dénonce les sites colporteurs de “fake news” ou complotistes. Évidemment, les sites du groupe “Le Monde” et de ses partenaires commerciaux sont jugés purs et sans taches. Quand à ceux qui ont émis des critiques sur le quotidien, ils sont classés mauvais. Une manière de discréditer les concurrents et de jeter l’opprobre sur le web et les réseaux sociaux, coupable de tous les maux. Dans Antipress numéro 24, Slobodan Despot interroge : ce travail est-il fondé sur une analyse des milliers de pages publiées (un travail titanesque) ou est-il basé sur des algorithmes fournis par Google dans le cadre d’un accord commercial ?
 La même chose ou à peu près se déroule aux États Unis où le Washington Post publie les dénonciations d’une nouvelle organisation obscure, un site anonyme appelé PropOrNot. Il stigmatise des dizaines de sites d’actualités nationaux qui critiquent la politique étrangère des États-Unis et seraient des colporteurs de la propagande russe.
 La Commission européenne a prévenu Facebook et d'autres réseaux sociaux qu'ils devront éliminer les “fake news”. S'ils s'y refusent, ils devront en assumer les conséquences, affirme le Financial Times. Les réseaux sociaux semblent de plus en plus inquiéter les dirigeants européens, qui accentuent leurs pressions sur les différents médias, allant jusqu'à évoquer une menace pour la démocratie.
 Le président du Parti social-démocrate allemand (SPD), Thomas Oppermann, a demandé que les géants des réseaux sociaux comme Facebook soient obligés de retirer les “fausses informations et les posts illégaux” dans les 24 heures sous peine d’amendes allant jusqu’à 500 000 euros.
 Le 18 février, l’Otan par la voix du président du NATO Military Committee, le Général Petr Pavel, y va de son couplet en dénonçant les “fake news” russes.
 On a appris récemment que Facebook projette d’intervenir pour classer les messages les plus vus, afin d'étouffer les informations jugées comme fausses (ça s’appelle manipuler, en bon français). Facebook mettra en place une fonction de dénonciation pour que des utilisateurs puissent signaler les contenus qu'ils jugeront faux. Puis Facebook transférera les messages dénoncés à un échantillon de personnes nommées “fact-checkers” (en français vérificateurs, ou encore comité de censure) pour la circonstance. Navigant entre entre vraies/fausses et fausses/vraies nouvelles, conspirationnisme, propagande gouvernementale, puritanisme et bien pensance, Facebook prétend devenir le super héros de la vérité vraie. Google n’est pas en reste et, avec son “News Lab”, se trouve déjà sur la ligne de départ.

> Comme moi, vous aurez remarqué la concordance de ces intentions vertueuses. Mais rassurez-vous, ça n’a rien d’un complot, ces gens là font seulement leur boulot ! Car ce qui déplaît à ces bons apôtres, c’est que les gens se parlent et expriment leur opinion ou leurs doutes (voire des bêtises ou des rumeurs), et c’est ce qu’ils font en bavardant dans la rue, au café, au boulot. Et ils font ça depuis belle lurette, et ils continuent sur leurs blogs ou les réseaux sociaux. On appelle ça la liberté de pensée, et la liberté d’exprimer librement son opinion ! Maintenant que la presse d’opinions est réduite à une poignée de journaux, il reste à domestiquer l’Internet. Aux yeux de certains, c’est une prochaine étape, il faut qu’un ministère de la Vérité (comme dans le cauchemardesque “1984” de George Orwell) normalise, réglemente, interdise. En un mot : leur rêve c’est le retour de la censure ! Non, tu n’es pas un citoyen, tu es un sujet, alors ferme la !

Pensez aux nouvelles internationales...

Avez-vous déjà entendu AFP, Associated Press ou Reuters publier quelque chose de POSITIF sur la Chine ou la Russie?

Souvenez-vous des "Pentagon papers" sur la guerre du Vietnam.

Nos gouvernements mentent à tour-de-bras.  Et comme nos grand médias perdent de l'argent à force de nous mentir, leurs proprios milliardaires demandent du financement aux gouvernements... comme en France.

Ainsi, nos taxes et impôts vont servir à financer notre abrutissement général.

Internet est incontrôlable, pour le plus grand désespoir de nos désinformateurs diplômés. 


« Modifié: mars 29, 2017, 15:56:42 pm par El Kabong »
Z

Les fausses nouvelles sur les réseaux sociaux
« Réponse #57 le: mars 29, 2017, 16:02:46 pm »
+1
À mon avis, le mot propagande n'est pas trop fort. C'est de ça qu'il s'agit.

C'est l'équivalent de la propagande fédéraliste à la radio de Québec qu'on qualifie de radio-poubelle.

C'est là que tu te discrédites. Tu compares des journalistes sérieux, rigoureux (au pire du pire avec un petit biais) avec des clowns qui font un show avec des déclarations à l'emporte pièce, parfois de façon haineuse.

Regardes de quelle manière Anne-Marie Dussault a mené l'entrevue avec Marine Lepen. C'était pathétique. De la télé poubelle, c'est bien comme ça qu'on devrait appeler ça. C'est un exemple parmi beaucoup d'autres.

MadChuck

  • Ing. BBQ
Les fausses nouvelles sur les réseaux sociaux
« Réponse #58 le: mars 29, 2017, 16:08:19 pm »
0
J'ai pas tout lu mais y'a une grosse différence entre les médias sérieux et les non sérieux, les conséquences a se faire prendre a mentir, Cook a remis son Pulitzer et il a été donné a quelqu'un d'autre, Bugingo a perdu toutes ses jobs la journée même, on ne peut demander la perfection aux médias, juste de faire de leur mieux et de ne plus jamais faire travailler quelqu'un avec la moindre anicroche dans son parcours.

Les médias moins sérieux eux, sociaux et Internet en général, eux ont aucune conséquences a se faire prendre.

Un autre example les histoires d'avions Russes, lit un article sur le sujet, ils disent bien:
"Ils sont restés dans les eaux internationales, ont fait demi-tour avant l'espace aérien français. Nous les avons raccompagnés jusqu'à ce qu'ils remontent vers le nord", a-t-il ajouté.

Les fausses nouvelles sur les réseaux sociaux
« Réponse #59 le: mars 29, 2017, 16:19:07 pm »
0
À mon avis, le mot propagande n'est pas trop fort. C'est de ça qu'il s'agit.

C'est l'équivalent de la propagande fédéraliste à la radio de Québec qu'on qualifie de radio-poubelle.

C'est là que tu te discrédites. Tu compares des journalistes sérieux, rigoureux (au pire du pire avec un petit biais) avec des clowns qui font un show avec des déclarations à l'emporte pièce, parfois de façon haineuse.

Regardes de quelle manière Anne-Marie Dussault a mené l'entrevue avec Marine Lepen. C'était pathétique. De la télé poubelle, c'est bien comme ça qu'on devrait appeler ça. C'est un exemple parmi beaucoup d'autres.

C'est un exemple mais pas parmi beaucoup d'autres. Je parlerais plutôt d'exception.

Elle s'était fait beaucoup critiquer aussi les jours qui ont suivi la diffusion. 

En même temps s'il elle avait été trop complaisante, on lui aurait reproché également. Mais j'avoue qu'il y a un juste milieu.
« Modifié: mars 29, 2017, 16:31:41 pm par Tam! »


MadChuck

  • Ing. BBQ
Les fausses nouvelles sur les réseaux sociaux
« Réponse #61 le: mars 29, 2017, 16:22:38 pm »
0

En même temps s'il elle avait été trop complaisante, on lui aurait reproché également. Mais j'avoue qu'il y a un juste milieu.

Y'a deux visions ici et je ne suis pas sur qui a une bonne réponse, dans la technique d'interviewer.

Un, mettre l'invité le plus a l'aise et extraire tous ses idées le plus possible et les plus vrai possible et donc pour se faire ne jamais le contredire et l'encourager a parler sans peur.

Deux, ne pas laisser ce que l'on pense être faut ou un mauvais raisonnement passer et challenger l'interviewé.

Je pense qu'un entre 2 est l'idéal, peut-être faire du 1 le plus possible avant de commencer le 2.

MadChuck

  • Ing. BBQ
Les fausses nouvelles sur les réseaux sociaux
« Réponse #62 le: mars 30, 2017, 13:26:55 pm »
+1
C'est la (et en Ukraine, Slovakie et ailleur où ils ont fait ça) que ça deviens hyper creepy:

http://www.independent.co.uk/news/world/americas/us-politics/russian-trolls-hilary-clinton-fake-news-election-democrat-mark-warner-intelligence-committee-a7657641.html

The Kremlin paid an army of more than 1,000 people to create fake anti-Hillary Clinton news stories targeting key swing states, the leading Democrat on the committee looking into alleged Russian interference in the US election has said.

Et ça marche de manière phénoménale:



Le plus ironique la dedans, c'est qu'une grande partie de ces gens qui se font manipuler et suivent le groupe, ce pensent et vont ouvertement se dire de ne pas être du troupeau, qui ne se font eux pas manipuler par les médias de masse qui leur disent quoi penser (comme si facebook/twitter en était pas devenues des médias de masse qui disent aux mondes quoi penser)

Pour le hearing:
<a href="http://www.youtube.com/watch?v=DBf7rEF-Iqo" target="_blank">http://www.youtube.com/watch?v=DBf7rEF-Iqo</a>

Commence a partir de 17-18 minute
« Modifié: mars 30, 2017, 13:32:16 pm par MadChuck »

El Kabong

  • Données erronées, résultats significatifs.
Les fausses nouvelles sur les réseaux sociaux
« Réponse #63 le: mars 30, 2017, 15:01:06 pm »
0

Avez-vous déjà entendu AFP, Associated Press ou Reuters publier quelque chose de POSITIF sur la Chine ou la Russie?


Mais bien sur:

http://bigstory.ap.org/article/3f5730814983416fa2baefb4f69132f1/china-tries-end-brain-drain-lure-foreign-educated-talent

http://www.scmp.com/news/china/article/1397404/china-saw-drop-mining-deaths-last-year-official-figures-show

Bravo!  T'as trouvé la goutte d'eau propre dans l'égout de la démonisation.

Bel effort, je ne raille pas car j'aime bien les fouineurs.

 :smiley2:


En même temps s'il elle avait été trop complaisante, on lui aurait reproché également. Mais j'avoue qu'il y a un juste milieu.

Y'a deux visions ici et je ne suis pas sur qui a une bonne réponse, dans la technique d'interviewer.

Un, mettre l'invité le plus a l'aise et extraire tous ses idées le plus possible et les plus vrai possible et donc pour se faire ne jamais le contredire et l'encourager a parler sans peur.

Deux, ne pas laisser ce que l'on pense être faut ou un mauvais raisonnement passer et challenger l'interviewé.

Je pense qu'un entre 2 est l'idéal, peut-être faire du 1 le plus possible avant de commencer le 2.

Une bonne entrevue permet de piéger un invité avec délicatesse, respect et sourires.

Il ne faut pas oublier que le FN sert de repousssoir et permet a la finance de faire passer leur candidat au deuxième tour.
Cela force les bobos a voter pour l'extrême-droite financière plutôt que l'extrême-droite nationaliste.

De toute façon, les faits historiques démontrent bien que les dictateurs du genre Hitler et Mussolini se sont fait élire avec des programmes de gauche pour ensuite gouverner extrêmement a droite pour le plus grand plaisir des milieux financiers.
« Modifié: mars 30, 2017, 15:09:36 pm par El Kabong »
Z

Les fausses nouvelles sur les réseaux sociaux
« Réponse #64 le: mars 31, 2017, 19:21:21 pm »
0
Regardes de quelle manière Anne-Marie Dussault a mené l'entrevue avec Marine Lepen. C'était pathétique. De la télé poubelle, c'est bien comme ça qu'on devrait appeler ça. C'est un exemple parmi beaucoup d'autres.

C'est un exemple mais pas parmi beaucoup d'autres. Je parlerais plutôt d'exception.

Elle s'était fait beaucoup critiquer aussi les jours qui ont suivi la diffusion. 

En même temps s'il elle avait été trop complaisante, on lui aurait reproché également. Mais j'avoue qu'il y a un juste milieu.


Personnellement je n'aurais même pas donné de temps d'antenne à LePenne.  C'est lui accorder beaucoup trop de visibilité pour faire sa propagande haineuse. Un faux pas selon moi.

Les extrémistes avec des messages de coucou ( LePenne, Raël, Imam radical etc... ) vous pouvez nous en parler mais pas obliger de leur donné du temps d'antenne. C'est bon pour Denis Lévesques.

cantabile

  • Membre fondateur du boys club et douchebag
Les fausses nouvelles sur les réseaux sociaux
« Réponse #65 le: avril 03, 2017, 18:55:14 pm »
0
Denis Lévesque a fait un excellent disque. On le félicite.
Les gens....

El Kabong

  • Données erronées, résultats significatifs.
Les fausses nouvelles sur les réseaux sociaux
« Réponse #66 le: avril 24, 2017, 18:11:48 pm »
0
Denis Lévesque a fait un excellent disque. On le félicite.
Denis lévesque a endisqué?

Est-ce une fausse nouvelle?


Ça va chez toi?

Si tu joue au troll avec moi, tu risque de passer pour ce que tu es.

Alors, feins au moins l'hypocrisie, essaie de paraître intelligent.
Z

M. Bonheur

  • Robophobe
    • Meilleur avec du banjo
Le message ci-haut est une boutade.

El Kabong

  • Données erronées, résultats significatifs.
Les fausses nouvelles sur les réseaux sociaux
« Réponse #68 le: avril 28, 2017, 12:53:14 pm »
0
Vermouilleux!
Z

El Kabong

  • Données erronées, résultats significatifs.
Les fausses nouvelles dans les grands médias
« Réponse #69 le: octobre 13, 2017, 15:42:41 pm »
0
DANGER!!!
CE MESSAGE PEUT PROVOQUER UNE CRISE CARDIAQUE PAR LE FOU RIRE.

Les réseaux sociaux délirent?

JAMAIS autant que les grands médias!

Pikachu en fait la preuve!!!


Citer
(...)
Facebook, Instagram, Twitter, YouTube, Tumblr et Pokémon Go ont même contacté certains journalistes dans le but d'exploiter les tensions raciales et de semer la discorde entre les Américains, a appris CNN.

Cette campagne, intitulée «Do not Shoot Us», offre de nouvelles informations sur la façon dont les agents russes ont créé un vaste écosystème en ligne où les messages politiques divisifs ont été renforcés sur de multiples plates-formes, amplifiant une campagne qui semble avoir été menée à partir d'une seule source , Ferme de troll liée au Kremlin connue sous le nom d'Internet Research Agency.

Une source proche de l'affaire a confirmé à CNN que la page Facebook Do not Shoot Us était l'un des 470 comptes retirés après que la compagnie ait déterminé qu'ils étaient liés à l'IRA. CNN a établi séparément les liens entre la page Facebook et les autres comptes Do not Shoot Us.

La campagne Do not Shoot Us - dont le titre a pu référencer le slogan «Hands Up, Do not Shoot» qui est devenu populaire après le tournage de Michael Brown - a utilisé ces plates-formes pour souligner les incidents de policiers présumés la brutalité, avec ce qui aurait pu être le double objectif de galvaniser les Afro-Américains pour protester et encourager d'autres Américains à considérer l'activisme noir comme une menace croissante. (...)

Zéro preuves, rien que des allégations...

Décidément, la consommation de crack est en hausse au Pentagone.
Poutine, ainsi que la majorité des russes, doivent pleurer de rire.

Z

MadChuck

  • Ing. BBQ
Les fausses nouvelles sur les réseaux sociaux
« Réponse #70 le: octobre 13, 2017, 16:20:16 pm »
0
Zéro preuves, rien que des allégations...

Décidément, la consommation de crack est en hausse au Pentagone.
Poutine, ainsi que la majorité des russes, doivent pleurer de rire.



Il y a une liste de preuves et la connaissance de Internet Research Agency et ça provient de journalistes d'enquête Russes qui ont infiltré la compagnie, pas juste d'Américains:

https://www.buzzfeed.com/maxseddon/documents-show-how-russias-troll-army-hit-america?utm_term=.asVxXXOZw#.fmbEXXowV

Et ça date bien d'avant Trump la, c'est connu depuis 2012/2013, c'est simpletement devenue de plus en plus gros.

Y'a des éléments de preuves autre que le journalisme d'Enquête russes, commes des hackers qui ont obtenue puis leaké des e-mails relevant leur comportement:

https://www.theguardian.com/world/2012/feb/07/putin-hacked-emails-russian-nashi

En Russe:
https://b0ltai.wordpress.com/2014/05/28/%D1%87%D0%B0%D1%81%D1%82%D1%8C-%D0%B2%D1%82%D0%BE%D1%80%D0%B0%D1%8F-%D1%82%D1%80%D0%BE%D0%BB%D0%BB%D0%B8-%D0%BD%D0%B0-%D1%8D%D0%BA%D1%81%D0%BF%D0%BE%D1%80%D1%82/

Journalist qui a infiltré:
https://www.novayagazeta.ru/articles/2013/09/07/56253-gde-zhivut-trolli-i-kto-ih-kormit

Y'a même eu des offres d'emploi rénuméré pour poster en ligne dans les sections commentaires sur Internet par cet agence.

Si tu as la chance, écoute le documentaire Icarus sur Netflix:
https://www.youtube.com/watch?v=qXoRdSTrR-4

Ça montre bien jusqu'ou Putin et ses médias peuvent aller.

Et oui Poutine et la majorité des Russes doivent trouvé ça bien drôle et doivent bien s'amuser de voir Trump aller.

El Kabong

  • Données erronées, résultats significatifs.
Les fausses nouvelles sur les réseaux sociaux
« Réponse #71 le: octobre 19, 2017, 13:13:21 pm »
0
Salut MadChuck!

Si la Russie avait vraiment interféré de manière décisive sur les élections américaines, la preuve aurait été publiée extra-large tout azimut.

Le fait est, c'est le pentagone qui depuis 100 ans influe sur les élections partout sur la planète.  Avec de l'argent, avec des assassinats ou avec des coups d'États.

La démocratie n'est valable que si elle est au service des multinationales, dans le cas contraire, elle n'est pas reconnue.  Elle est même salie par des campagnes médiatiques.  Demandez au Général De Gaulle, en 1942 la propagande de Roosevelt le traitait de dictateur, de fasciste, de communiste, etc. N'importe quoi.  Les USA désirait s'emparer des colonies françaises (sous prétexte de décolonisation) et transformer la France en colonie (AMGOT).
En foi de quoi, les traitres et les idiots comme Darlan (Vichy) ou Giraud étaient financés par le séduisant Franklin...

Regardons plus près ce que dit répète un des plus grands journalistes des USA:


Citer
(...)Je ne doute pas que les Russes investissent temps, énergie et argent pour tenter d’influer sur les événements ayant cours aux États-Unis de manière à servir leurs intérêts, comme nous l’avons fait et le faisons encore en Russie et dans bien d’autres pays du monde. Je ne dis donc pas qu’il n’y a pas eu d’influence ou tentative d’influence sur certains événements.

Mais l’idée que les Russes aient pu faire basculer les élections en faveur de Trump est absurde. Tout cela est fondé sur l’affirmation non prouvée que la Russie a fourni les courriels piratés de Podesta à WikiLeaks, et que leur publication a poussé des dizaines, voir des centaines de milliers de partisans de Clinton à voter Trump. Cela n’a aucun sens. Soit ça, soit, selon le directeur du renseignement national, que Russia Today America, où j’anime une émission, a manipulé tout le monde pour qu’ils votent pour le Green Party.

Cette obsession pour la Russie est une tactique utilisée par l’élite dirigeante, en particulier le Parti démocrate, afin d’éviter de faire face à une réalité très désagréable : leur impopularité est le résultat de leur politique de désindustrialisation et de l’assaut contre les travailleurs et les pauvres de couleur. C’est le résultat d’accords commerciaux désastreux comme l’ALENA qui ont supprimé des emplois syndiqués bien rémunérés et les ont expédiés dans des endroits comme le Mexique, où les travailleurs sans avantages sociaux reçoivent 3 $ de l’heure. C’est le résultat de l’explosion d’un système d’incarcération de masse, entamé par Bill Clinton avec sa loi sur la criminalité de 1994, qui a entrainé le triplement et le quadruplement des peines d’emprisonnement. C’est le résultat de la réduction des services gouvernementaux de base, y compris, bien sûr, ceux du service de santé, que Clinton a éviscérés ; la déréglementation, une infrastructure en décomposition, qui touche même les écoles publiques, et l’évitement fiscal de facto par les entreprises. C’est le résultat de la transformation du pays en une oligarchie. La révolte nativiste de droite et l’insurrection avortée au sein du Parti démocrate ont du sens quand on voit ce qu’ils ont fait au pays.

Les forces de police ont été transformées en entités quasi militaires qui terrorisent les communautés marginales, où les gens ont été privés de tous leurs droits et sur qui on peut tirer en toute impunité. Plus de trois personnes sont tuées par jour, c’est un fait. L’État tire sur les pauvres gens de couleur ou les emprisonne comme une forme de contrôle social. Et il est tout disposé à employer la même forme de contrôle social sur n’importe quel autre segment de la population qui deviendrait rétive.

Le Parti démocrate, en particulier, conduit toute cette chasse aux sorcières russe. Il ne peut pas reconnaitre sa complicité dans la destruction de nos libertés civiles, mais rappelez-vous que l’attaque de Barack Obama contre les libertés civiles a été pire que celle de George W. Bush, et dans la destruction de notre économie et de nos institutions démocratiques.

Des politiciens comme les Clinton, Pelosi et Schumer sont des créations de Wall Street. C’est pourquoi ils ont été si virulents pour repousser les partisans de Sanders dans le Parti démocrate. Sans l’argent de Wall Street, ils n’auraient pas le pouvoir politique. Le Parti démocrate ne fonctionne pas comme un vrai parti. Il s’agit surtout de mobiliser une masse de gens et d’en faire un outil de relations publiques en agitation perpétuelle, tout cela financé par des grosses entreprises. La base du parti n’a pas vraiment son mot à dire dans sa direction ou la politique qu’il mène, comme l’ont découvert Bernie Sanders et ses partisans. Ils ne sont que des accessoires dans un théâtre politique stérile.

Les élites de ce parti, rongées par la cupidité, la myopie et un profond cynisme, ont une emprise mortelle sur le processus politique. Elles ne vont pas lâcher prise, même si tout doit imploser.(...)

Cet article de Moon of Alabama cloue le cercueil de la supposée interférence (décisive?) du méchant Poutine. 
Z

MadChuck

  • Ing. BBQ
Les fausses nouvelles sur les réseaux sociaux
« Réponse #72 le: octobre 22, 2017, 22:27:09 pm »
0
C'est deux questions assez différentes ici, ont-ils fait des actions pour influencer le résultat et ont-ils réussi, tu viens de passer de un a l'autre comme si de rien était, il peut difficilement avoir des preuves que des gens ont voter de tels ou tels façon a cause d'une raison X, pour commencer les votes sont secret et deuxièmement les gens ne savent pas la vrai raison pourquoi ils ont voter pour le candidat de leur choix ou pourquoi ils n'ont pas été vote (une stratégie qui a été beaucoup utiliser c'est de convaincre de ne pas aller voter, non pas changer leur vote).

L’élection a été si serre (il faut seulement changer le vote d'environ 40-45k personne dans 4 état clef pour changer le vainqueur, 40-45k sur des millions de gens), que de dire que l'impact des scandales des e-mails combine aux techniques cibles en ligne et fausse nouvelle en général ne peut pas être responsable me semble être étrange a dire.

https://fivethirtyeight.com/features/the-comey-letter-probably-cost-clinton-the-election/

El Kabong

  • Données erronées, résultats significatifs.
Les fausses nouvelles sur les grands réseaux
« Réponse #73 le: octobre 25, 2017, 15:43:15 pm »
0
Je vais me répéter avec plaisir:

Ici, dans la colonie canadian, le scandale des e-mails a été traité comme étant une atteinte à la réputation d'Hillary.  En aucun cas les journaleux et les presstitués ont osé dire qu'Hillary était coupable de communiquer sur des réseaux non-protégés.  Une secrétaire d'État reçoit NÉCESSAIREMENT une solide formation sur ce sujet et les équipement qui vont avec.  Donc, c'est une faute grave de sa part.  Les médias US, eux, en ont largement discuté, pas ici dans la colonie.

Deuxièmement, ici, dans la colonie canadian, ces mêmes prétendus journalistes ont tout fait pour ne pas nous parler du contenu des e-mails.  Aux USA, les contenus ont été discutés et commentés.
Et c'était pas bô!

Troisièmement, affirmer que les fuites ont pour origine les services secrets russes relève de la propagande.  Bien sûr que les russes ont participés à éloigner une présidente potentielle qui adore faire des guerres et qui en fait la promotion.  Mais les sources de Wikileaks sont, selon Assange, protégés et c'est bien pour ça que Assange est détesté par les États rapaces et les banquiers.  Quant aux fuites, une enquête valable peut prendre jusqu'à 6 mois. Six mois pour creuser des fichiers de télécommunications pour retracer un auteur perdu dans l'anonymat.  Bonne chance.

Alors, quand des zombies viennent nous dire qu'après une enquête supposément valable (et très courte dans le temps), que les méchants russes sont coupables:  ça vaut pas cher la tonne.

Les citoyens US ont tout simplement été mieux informés sur ce sujet que les citoyens des colonies US qui reçoivent leurs infos internationales via des agences de presse minables tels AFP (agence France pentagone), REUTERS, Ass. Press., etc. 

En foi de quoi, les citoyens US ont rejetés cette folle et appuyés un fou dont les promesses envers la classe moyenne n'était que du vent rectal.
Z

MadChuck

  • Ing. BBQ
Les fausses nouvelles sur les réseaux sociaux
« Réponse #74 le: octobre 25, 2017, 16:03:40 pm »
0
Citer
Troisièmement, affirmer que les fuites ont pour origine les services secrets russes relève de la propagande.  Bien sûr que les russes ont participés à éloigner une présidente potentielle qui adore faire des guerres et qui en fait la promotion.  Mais les sources de Wikileaks sont, selon Assange, protégés et c'est bien pour ça que Assange est détesté par les États rapaces et les banquiers.  Quant aux fuites, une enquête valable peut prendre jusqu'à 6 mois. Six mois pour creuser des fichiers de télécommunications pour retracer un auteur perdu dans l'anonymat.  Bonne chance.

.....affirmer que les fuites ont pour origine les services secrets russes relève de la propagande.....

.... Bien sûr que les russes ont participés à éloigner une présidente potentielle....

Pas sur de te suivre ici, si c'est du sarcasme ça devient très dure a déchiffrer.

Assange a été sur le payroll de Putin:
https://en.wikipedia.org/wiki/World_Tomorrow

Pas mal tous les états puissant du monde essai d'infiltrer tous les autres états du monde électroniquement, incluant bien sur leur parties politiques, c'est juste une pratique courante et normale.

Des gens de l'équipe Trump/ami de Manafort (qui a une longue historique de lien avec de riche Russe notamment quand il s'est occupé de la campagne du candidat pro-russe dans une élection en Ukraine) semblait savoir a l'avance ce qui allait sortir sur Wikileaks:

Trust me, it will soon the Podesta's time in the barrel. #CrookedHillary
7:24 AM - 21 Aug 2016

WikiLeaks, which published over 20,000 pages of emails, allegedly from Podesta, in October and November 2016


Y'a habituellement une raison pour passer par wikileaks au lieu d'utiliser de vrai journaliste pour tes données.
« Modifié: octobre 25, 2017, 16:13:28 pm par MadChuck »

Titoine19

  • J'aimerais que ça soit mon chien !
    • Histoire des FPS (Fédération des putes souverainistes)
Les fausses nouvelles sur les réseaux sociaux
« Réponse #75 le: octobre 26, 2017, 13:33:46 pm »
0
Ce n'est pas une fausse nouvelle, mais c'est aussi pire...

https://www.facebook.com/martin.bouchard.7374/posts/10155060574103876

Cette fausse lettre circule depuis 2013 sur les réseaux sociaux.  C'est partie de Belgique.  Ça a commencé à circuler en 2015 au Québec.  Il y a eu nombre d'article de journaux pour dire que ce n'est pas vrai: le journal metro, radio-canada et un autre que j'oublie.  Dans les 4200 commentaires(et plus), il y a des gens comme moi qui ont envoyer les liens pour prouver que c'est faux.  Il y en a qui ont eu le culot de dire que c'était un site de fausses nouvelles. La majorité était d'accord et approuvait le geste du maire.  Ils voulaient un gars comme ça comme premier ministre!!!

Pas pour me vanter, mais j'ai vu tout de suite que c'était fake.  Quand tu as un minimum de connaissances sur le Québec, tu peux pas penser que c'est vrai.  Un maire n'a aucune juridiction sur les écoles au Québec.  Une cantine, au Québec, c'est pas dans une école. On appelle ça une cafétéria.  Dorval, c'est pas en banlieue de Montréal merde ? Tk rassurez-moi! La lettre dit même  "S'ils sont pas contents qu'ils retournent dans leur pays" mais c'est dit de façon poli!

Qu'est-ce que tu veux faire contre ce genre de fausses nouvelles? C'est un statut personnel.  Il y a tellement de commentaires que la vérité passe dans le beurre... Tu peux ben signaler le statut mais facebook peut rien faire ça l'air.
A

El Kabong

  • Données erronées, résultats significatifs.
Les fausses nouvelles sur les réseaux sociaux
« Réponse #76 le: octobre 27, 2017, 13:22:29 pm »
0
(...)
Y'a habituellement une raison pour passer par wikileaks au lieu d'utiliser de vrai journaliste pour tes données.

Un vrai journaliste?

Un animal rare.
Z

MadChuck

  • Ing. BBQ
Les fausses nouvelles sur les réseaux sociaux
« Réponse #77 le: octobre 27, 2017, 14:30:03 pm »
0
(...)
Y'a habituellement une raison pour passer par wikileaks au lieu d'utiliser de vrai journaliste pour tes données.

Un vrai journaliste?

Un animal rare.


Oui mais il en existe encore qui font un excellent travail pour ce genre de chose (au lieu de wikileaks qui a une terrible feuille de route):

Et ils protègent leur source bien mieux que Assange:

https://www.theguardian.com/world/2017/oct/16/malta-car-bomb-kills-panama-papers-journalist

MadChuck

  • Ing. BBQ
Les fausses nouvelles sur les réseaux sociaux
« Réponse #78 le: octobre 30, 2017, 11:42:26 am »
0
Troisièmement, affirmer que les fuites ont pour origine les services secrets russes relève de la propagande.

https://www.scribd.com/document/363010384/Statement-of-the-Offense-filed#from_embed

http://www.businessinsider.com/who-is-george-papadopoulos-pleaded-guilty-fbi-russia-contacts-2017-10

Papadopolous a avouer avoir été contacté par les Russes a propos de milliers de e-mails sur Hillary en mars 2016 (les e-mails de podesta ont été hacké en mars 2016).

https://en.wikipedia.org/wiki/George_Papadopoulos_(policy_adviser)

Quel mécanisme Manafort dit avoir utilisé pour placer les dizaines de millions de dollars (qui proviennent fort probablement d’oligarche Russe si ce n'est pas du régime directement) qu'il a reçu en paiement pour son travail pour le régime pro-Russe (dont le président se cache maintenant en Russie) en Ukraine.
https://assets.documentcloud.org/documents/4163359/Manafort-Indictment.pdf