Auteur Sujet: Dernier spectacle vu  (Lu 16951 fois)

Wolfkiller

  • mi-homme, mi-cannabis
Dernier spectacle vu
« Réponse #100 le: juin 17, 2013, 00:49:39 am »
0
J'ai lu des témoignages de gens qui ont trippé comme toi, et d'autres... moins chanceux ;)

Maxime LongtinPetite @ Nation Rockfest
22 hours ago

Bonjour à tous!
Je tiens à prendre quelques minutes de mon temps pour dénoncer votre festival! Comme chaque année depuis 2009, j’ai acheté mes billets longtemps a l’avance, et j’étais très enthousiaste d’y assister une année de plus, voyant tous les bons band qui allait être présents!

Mon excitation a pris place à beaucoup d’ennui rendu sur place! Des toilettes qui débordent, un son de la scène principale qui laisse à désirer, ainsi que le site qui est franchement pire qu’une décharge municipale! Je n’ai cependant pas laissé ça m’affecter, je me suis mis près du chapiteau face a la scène loto-Québec, près a regardé Lamb of God et Marilyn Manson. Après le show de LOG, j’étais debout quand la blonde d’un gars devant moi est venue me voir. Elle me demandait de reculer de ou j’étais, car je les dérangeais. Pourtant, je ne suis qu’un gars de 5’6’’, tout seul, qui étais accoté tranquillement sur les gate alentour de la tente. Pour ne pas déranger, j’ai commencé à reculer. Je ne suis pas gros, et mon intention n’était pas de mettre le trouble! J’avais peut-être reculé de 10pied quand le gars m’a frappé à la tette par-derrière! Je suis tombé par terre, et il m’a ramassé par le tshirt, le déchirant du même coup. Le gars m’a pris par la gorge, et a commencé à me donner plusieurs coups de poing à la figure ainsi que dans le ventre. Je suis tombé par terre, il m’a relevé par le tshirt et me l’arracher de sur le corps du même coup. Il m’a suivi jusqu'a temps que je me rendre complètement a l’arrière du site, ou finalement UN SPECTATEUR m’a protégé, en arrêtant le gars qui en passant me suivait encore pour continuer a me frapper! Voulez-vous savoir la meilleure? AUCUNE SÉCURITÉ N’EST INTERVENUE! Laissez moi éclaircir les choses… tout le long que cet individu (qui étais sois disant hors de lui même, car il s’était fait voler son cellulaire) m’a suivi au travers le site, tout le long des coups de poing qu’il m’a donnés au visage et quand il m’a tenu a la gorge et je luttais pour respirer, je n’ai vu AUCUNE SÉCURITÉ!!

Comment pouvez-vous organiser un si grand événement, dire partout que vous êtes LE festival de l’été, quand les gens qui vont à votre festival subissent des choses pareil, et personne du rockfest n’intervient?? Je trouve ça irresponsable, que des spectateurs comme moi vont assister à un show, se placent pour ne pas causer de problème, et reviennent avec des signes de strangulation autour du cou! Je vous montre cette photo ce soir, probablement que ce post va être deleter par le festival pour garder leur restant d’honneur, mais je vais continuer de mettre cette photo la pour que tout le monde voit a quelle point le Rockfest n’organise pas leur festival comme il se doit!
Cosmos without hatred
Diamond stars of cosmic light
Quasars shine through endless nights

Dernier spectacle vu
« Réponse #101 le: juin 17, 2013, 00:56:42 am »
0
J'y étais aussi. Programmation de feu, en fait, c'est pour ça que j'ai pas pu m'en empêcher. The Adolescents, (Black) Flag, Roller Starter et surtout Screeching Weasel, je pouvais pas dire non à ça.

Programmation de feu, donc, mais organisation de pisse, littéralement. Je n'avais pas de terrain de camping, j'ai la chance de connaître quelqu'un qui reste à Ripon et qui m'a hébergé. Mais un de mes chums fait partie de tous ceux qui se sont fait pogner parce que les navettes arrêtent avant 2:00 et s'est retrouvé à marcher pour se rendre à son camping, avec plein de gens bien imbibés qui roulent à 130 km/h en passant à côté de lui dans le noir... Pas cool. Et il y a aussi tout ceux qui avaient payé et réservé un terrain, pour se le faire simplement buster par d'autres gens arrivés avant eux. Tsé, un festival, ça s'organise autour du site aussi, pas juste dedans.

Et parlons-en de leur site. Le son sur le main stage était dégueulasse, et aurait bien bénéficié d'un écran géant ou deux. Pas assez d'entrées et de sorties, c'est l'évidence même. Au lieu de se vanter qu'ils vendent 100 000 billets, ils auraient dû penser au fait que ça voulait dire que 100 000 personnes allaient venir sur leur site organisé comme de la shit. Les petites scènes sont même pas identifiées (je sais, c'est pas grand-chose, mais crisse, c'est pas grand-chose pour eux non plus, de l'identifier la fucking scène Tony Sly!). Sans parler de leur ridicule bracelet qu'il faut récupérer, mais qu'il n'y a pas de barrière pour faire la file, pas de staff pour nous indiquer où se placer, et surtout même pas d'endroit prévu pour virer de bord une fois qu'on l'a en main, il faut retraverser dans la foule qui est écoeurée d'attendre, avec raison. Et retourner faire la file pour entrer sur le site. Ça m'a pris trois heures en arrivant, j'ai raté 4 bands que je voulais voir.

L'organisation a oublié d'aller chercher Pennywise à l'aéroport. Wow. Oublier Pennywise. Paraît que Fletcher était en tabarnak. S'il y a un gars sur la Terre que je ne voudrais pas voir en tabarnak après moi, c'est bien Fletcher.

Pour vrai, j'ai l'air chiâleux, mais mon weekend a été somme toute bien correct, parce que j'ai passé 75% de mon temps aux petites scènes. Je me considère comme un vétéran de la scène punk, et même si j'aime toujours les Pennywise, Lagwagon, Rancid et Dropkick de ce monde, ce n'est pas pour les voir jouer sur une scène extérieure que je vais à Montebello, je les ai tous vus en show au moins 10 fois. Je vais là pour les bands plus rares. Et je pars de Montréal, c'est pas tant un projet comme fin de semaine. Mais je me mets à la place de ceux qui partent de très loin, qui se sont fait voler leur spot de camping, qui ont attendu Lagwagon toute la journée pour finalement les rater parce que personne ne daigne dire où ils joueront et à quelle heure... Ou encore ceux qui ont payé 400$ pour une passe VIP qui te donnait accès à... un hot tube avec pas d'eau dedans pis un show secret tellement secret que personne n'était au courant qu'il avait lieu, et je trouve que les gens ont raison de chiâler.

Bref, pour ma part, il va falloir que le RockFest ressuscite Adhesive, Pridebowl, Slapstick, Operation Ivy, Joey/Johnny/DeeDee Ramone pis fucking John Lennon pour que je retourne là!

Bravo aux résidents de Montebello par contre, ils sont vraiment gentils et accueillants. Et ultimement, je suis content qu'il n'y ait pas eu d'émeutes ou de casse (pas à ma connaissance en tout cas), ça redonne un peu de lustre aux punks, métalleux et autres pas propres de la société.

Jay.

  • Fifille Victimisante
Dernier spectacle vu
« Réponse #102 le: juin 17, 2013, 08:59:23 am »
0
C'est vrai que ça aurait pu être bien pire, toute la fin de semaine j'ai vu du monde heureux, certains irrités mais quand même content d'être là. A voir les commentaires en revenant, on voit que ça aurait pu chauffer pas mal.
A quelque part, si j'étais arrivée pour prendre mon terrain et qu'il n'y avait plus eu de place à cause de ceux qui ont arraché les délimitations et tous ceux qui se sont installés sans payer, je resterais probablement avec un souvenir plus négatif.
Comme casse, des gens ont quand même fait tomber des clôtures près du chemin pour la sortie deux fois vendredi, surtout parce que c'était beaucoup trop long pour sortir (la propriétaire sur son terrain était en tabarnack, avec raison).

Toute la fin de semaine, j'ai vu des erreurs honnêtes, des erreurs pour faire la piasse et des erreurs d'amateurs. La replanification du show de Lagwagon, je pense que c'est honnête, ils ont fait avec ce qu'ils avaient (mais moi j'ai entendu que TOUT était retardé d'une heure, j'ai donc zieuté le show de Manson pendant que Flag jouait sur la seule scène qui n'était pas retardé, quand on veut qu'un message passe bien par le bouche à oreille, tu le répètes souvent, partout, et tu gardes ça simple). L'absence de staff sur le site, sur les terrains, le manque d'entrées et de sorties, etc. c'était pour faire la piasse. Ne même pas mettre d'horaires en format géant ou le nom sur les scènes c'est vraiment amateur.

Où tu as entendu l'affaire de Pennywise? Ca fait quelques fois que je vois ça, je n'ai pas été à leur show. Selon Lagwagon sur Facebook, Marylin Manson et Alice Cooper n'étaient pas très content de leur expérience, Mighty Mighty Bosstones a qualifié la place de "clusterfuck", Mononc Serge a carrément fait un poème sur la scène pour dire à quel point Alex Martel est un cheap qui gratte ses cennes et qui va fouiller dans la marde sur le site pour essayer de trouver du petit change...Quand le public n'est pas satisfait, c'est pas génial, mais quand les bands ne sont pas plus satisfaits, ça commence à vraiment mal aller.

J'ai vu des bands rares (Subhumans, Adolescents, Agnostic Front, Screeching Weasel), des bands pas rares (Rancid, Dropkick Murphys, Lagwagon, Millencolin), des bands que je n'aurais jamais été voir (Transplants, Marylin Manson, Offspring, Grimskunk...). Entendre Subhumans jouer "Apathy" "No" "Religious war" "Mickey Mouse is dead" etc., Transplants faire un cover de "Do they owe us a living" de Crass, Screeching Weasel prolonger leur set d'à peu près 10 chansons, apprendre que le prochain album de Rancid aura une orientation Oi!/streetpunk, c'est des méchants bons souvenirs qui vont bien avec une ambiance trash! L'année prochaine? On commencera par voir s'il y en a un autre et qui sera là. Met Cock Sparrer et je suis prête à en endurer pas mal.
J'avais une idée de signature géniale, mais je ne m'en rappelle plus.

Mademoiselle A

  • Je sais pas de quoi vous parlez
Dernier spectacle vu
« Réponse #103 le: juin 17, 2013, 10:07:53 am »
0
J'ai lu ça tantôt : http://lamusicographe.com/2013/06/16/on-a-perdu-alex-martel/

Ouch!
De l'extérieur c'est dur de dire ce qui semble être des erreurs honnête VS crosse/négligence, mais ça semble vraiment être un beau connard ce gars-là!

Contente que t'aies eu du fun Jay :)
A

Dernier spectacle vu
« Réponse #104 le: juin 17, 2013, 10:23:48 am »
0
J'ai lu ça tantôt : http://lamusicographe.com/2013/06/16/on-a-perdu-alex-martel/

Ouch!
De l'extérieur c'est dur de dire ce qui semble être des erreurs honnête VS crosse/négligence, mais ça semble vraiment être un beau connard ce gars-là!

Contente que t'aies eu du fun Jay :)

Ouep, c'est pas mal l'article qui en révèle le plus sur l'absurdité de la fin de semaine. J'ai quand même l'impression d'avoir vécu de quoi d'historique, je vais pouvoir dire que j'ai assisté à un événement de 100 000 personnes dans un festival organisé par un gars de secondaire 2.

Là, ce qui va être le fun, c'est de suivre la suite des choses. Clairement, Alex Martel se cache en ce moment, et plus il va attendre, plus il va laisser pourrir la situation. Il devrait juste faire un petit statement, comme quoi il a conscience des lacunes à corriger, puis laisser la tempête se calmer. 

Dernier spectacle vu
« Réponse #105 le: juin 17, 2013, 14:33:18 pm »
0

Mademoiselle A

  • Je sais pas de quoi vous parlez
Dernier spectacle vu
« Réponse #106 le: juin 17, 2013, 14:37:42 pm »
0
Citer
La conseillère municipale Nicole Laflamme se désole, lundi matin, d'observer l'«océan d'urine» qui baigne désormais le site du festival.

«Nous ne savons pas où est Alex Martel. Je suis présentement sur le site du Rockfest, en compagnie du maire, pour constater les dégâts et rencontrer M. Martel, mais il n'est pas là. Notre équipe a essayé de le joindre: il ne répond pas à nos appels ni à ses courriels», a laissé entendre en matinée Mme Laflamme, lorsque LeDroit lui a demandé si Alex Martel avait été convié à la séance du conseil municipal de ce soir.

«J'ai devant moi un terrain dévasté, un terrain plein de boue, et renfoncé de partout, à cause de tous les camions qui sont passés», a décrit au téléphone la conseillère.

Elle semblait particulièrement affectée par «un océan d'urine» et l'odeur nauséabonde qui se dégage de la marina. Des toilettes chimiques avaient été installées à plusieurs endroits, mais «il n'y avait certainement pas assez de toilettes, puisque tout a débordé». Le conseil étudiera d'ailleurs ce soir la question de la décontamination les lieux.


Ark.

http://www.lapresse.ca/le-droit/actualites/petite-nation/201306/17/01-4662133-un-ocean-durine-a-la-marina-de-montebello.php
A

Jay.

  • Fifille Victimisante
Dernier spectacle vu
« Réponse #107 le: juin 17, 2013, 15:00:32 pm »
0
Un bon résumé de la fin de semaine ici

http://www.scene1425.com/fr/magazine/rockfest-wrap-up-pour-le-pire-et-pour-le-meilleur

C'est pas mal fidèle, bon résumé.

Le lac d'urine (le mot océan utilisé dans la Presse est un peu fort!) était dégeulasse, mais il était quand même possible de le contourner si on n'allait pas aux urinoirs.


J'avais une idée de signature géniale, mais je ne m'en rappelle plus.

Jay.

  • Fifille Victimisante
Dernier spectacle vu
« Réponse #108 le: juin 17, 2013, 15:52:03 pm »
0
Plusieurs problèmes du samedi s'expliquent: Marylin Manson aurait joué à la diva
J'avais une idée de signature géniale, mais je ne m'en rappelle plus.

Jay.

  • Fifille Victimisante
Dernier spectacle vu
« Réponse #109 le: juillet 08, 2013, 07:20:04 am »
0
JD McPherson
Les essentiels de l'album, un paquet de covers standards, sa voix sonne pareil que sur l'album, un public démonstratif qui semble avoir étonné le groupe (voir qu'ils sont ici pour nous plutôt qu'au concert des Specials!), pas de CD à vendre parce que leur label leur aurait envoyé une boîte d'albums de Kenny G par erreur (!).
Et je pense que j'ai un p'tit crush sur JD et son fond de barbe.
J'avais une idée de signature géniale, mais je ne m'en rappelle plus.

Dernier spectacle vu
« Réponse #110 le: juillet 08, 2013, 15:29:18 pm »
0
J'ai vu Cat Empire l'autre soir au Festival de Jazz. J'adorais les bouts où c'était jazz ou musique cubaine, un peu moins quand ils versent dans le lyrisme à la Queen. Mais un excellent spectacle quand même. Est-ce qu'il y a des fans ici ?

Jay.

  • Fifille Victimisante
Dernier spectacle vu
« Réponse #111 le: juillet 08, 2013, 15:38:58 pm »
0
J'ai des amis qui sont allés voir leur prestation de vendredi, ils en sont revenus emballés.
J'accroche pas sur le groupe, mais c'est clair que ça doit être toute une ambiance en concert.
J'avais une idée de signature géniale, mais je ne m'en rappelle plus.

Dernier spectacle vu
« Réponse #112 le: octobre 21, 2013, 09:16:45 am »
+1
Dweezil Zappa Plays Zappa (anciennement juste "Zappa Plays Zappa", pas certain du pourquoi du rajout du prénom du fils) hier soir au Algonquin Commons Theatre à Ottawa; troisième fois que je vois ce groupe et toujours aussi divertissant.  Chaque tournée c'est différent, pas juste à cause du répertoire assez vaste de Frank, mais parce qu'il y avait des invités spéciaux les deux premières fois que j'ai vu le groupe (Ray White, Steve Vai, etc.); cette fois-ci pas d'anciens membres des groupes de Frank ont fait d'apparition, mais à part Dweezil et la saxophoniste/chanteuse/claviériste Scheila Gonzalez, le groupe en entier a changé.  Cette dernière a offert une performance incroyable encore une fois, surtout avec ses impressions vocales très fortes (même si son interpétation de "I come from nowhere" n'accote pas l'air totalement dérangé de la version studio.)  Le premier set était l'album Roxy & Elsewhere en entier, pour souligner son 40e anniversaire de sortie; rien à reprocher au groupe sauf peut-être le nouveau chanteur Ben Thomas qui, malgré son timbre de voix qui ressemble fortement à celui de Frank par moment, scrappe un peu ses fins de phrases et manque légèrement d'aplomb par moment; son jeu à la trompette et au trombone est correct mais clairement manque de rigueur pour exécuter parfaitement quelque chose comme Be-Bop Tango.  Le deuxième set était plus fort avec des classiques pigés ici et là dans l'oeuvre, dont The Black Page, Teenage Prostitute, Flakes, Cosmik Debris, Florentine Pogen, etc. et le rappel s'est conclu admirablement avec Muffin Man.  Des bons choix même si c'est évident que chaque amateur dans la salle est reparti en espèrant que le groupe joue telle ou telle pièce.  Aussi, je crois que j'ai dit ça la dernière fois que j'ai vu le groupe, mais la famille Zappa devrait piler sur son orgueil et engager Ike Willis comme invité spécial, il a tellement longtemps fait partie du groupe de Frank, sa voix est empreinte sur plusieurs de ses chansons les plus mémorables et c'est un excellent guitariste en plus.  Mike Keneally ferait un bon invité aussi, mais dans son cas c'est probablement qu'il est trop occupé avec ses propres projets pour participer.  En tout cas, en tout c'était un bon 2h35 de musique très engageante qui vaut largement le détour.
Les genres sont désuets.

Dernier spectacle vu
« Réponse #113 le: décembre 19, 2013, 11:37:13 am »
0
Gorguts hier soir au Maverick's à Ottawa, avec trois autres groupes qui m'intéressaient plus moins (plus moins que plus, en tout cas.)  Ils ont été efficaces et solides, techniquement époustouflants sans être chiants, vraiment beaucoup de talent au service de pièces intéressantes.  Difficile de les surpasser dans le death metal, Luc Lemay n'aurait vraiment pas pu choisir mieux pour relancer le groupe avec des génies comme Colin Marston (Krallice, Behold the Arctopus, Dysrhythmia) à la basse et Kevin Hufnagel (Vaura, Dysrhythmia) à la seconde guitare.  Ils ont joué leur dernier opus en entier, Colored Sands, c'était plutôt impressionant et le mixage du son était excellent; avec la foule enthousiaste, vraiment une bonne expérience.  Voici quelques images floues et sombres, de Colin (à gauche) et Luc:
Spoiler for Hiden:


« Modifié: décembre 19, 2013, 11:49:21 am par Bruitiste »
Les genres sont désuets.

Dernier spectacle vu
« Réponse #114 le: avril 04, 2014, 12:08:32 pm »
0
Paul Dolden hier soir au Conservatoire de Musique de Montréal, dans le studio multimédia.  Petite salle avec un accoutrement de vingt haut-parleurs, où le compositeur a passé deux jours à peaufiner le son (chaque paire avait un ajustement particulier à l'equalizer, pardonnez-moi le terme.)  Franchement exceptionnel, probablement la meilleure présentation d'un événement sonore à laquelle j'ai assistée (ce qui n'est pas peu dire), je pourrais même parier que ça va surpasser tout ce que je vais entendre au FIMAV cette année, même si mes attentes sont hautes pour ça.  C'est certain que les conditions étaient idéales: non seulement l'espace acoustique était parfait pour ce genre de projection, mais avec le matériel source étant les fichiers audios pré-enregistrés directement du studio du compositeur en haute-définition, il n'y avait pas de place à l'erreur.  Donc on ne peut pas vraiment dire que c'était live (difficile de faire autrement avec des masses sonores si denses et longuement travaillées, incorporant des centaines de pistes superposées dans les cas les plus extrêmes) mais comme expérience d'écoute c'était unique et idéal.  Le gars est très sympathique en plus, maniant une période de questions avec brio.

Une semaine plus tôt et à l'opposé,  déception plutôt moyenne d'Andrew W.K. en solo au Maverick's à Ottawa.  Troisième fois que je le vois en concert, mais cette fois-ci ce n'était pas satisfaisant.  Même présentation que la dernière fois (claviers et voix exécutés par-dessus des bandes pré-enregistrées contenant des versions remaniées sous format électro de ses pièces de choix) et l'énergie était là mais le mixage de son laissait franchement à désirer et ça ne marchait tout simplement pas.  J'ai même quitté avant la fin.
Les genres sont désuets.

Dernier spectacle vu
« Réponse #115 le: avril 05, 2014, 09:25:26 am »
0
tryo, hier soir !

vraiment bon concert !!

un groupe en première partie et un after dans le hall avec 2 groupes qui se succèdent sur une petite scène pendant que le groupe se promène dans la foule pour discuter, partager une bière et signer des posters ici ou la !
« Modifié: avril 05, 2014, 09:28:34 am par jujusilb »
je me sens bien dans ma peau, elle est pile a ma taille!

Dernier spectacle vu
« Réponse #116 le: avril 05, 2014, 13:20:30 pm »
-1
Fred Pellerin Mercredi dernier au THC à l'Assomption.

J'ai ri aux larmes.

Quel conteur et quelle bonne personne.

Dernier spectacle vu
« Réponse #117 le: mai 16, 2014, 00:13:16 am »
0
Concert d'ouverture du 30e FIMAV (fimav.qc.ca): Meredith Monk accompagnée de Katie Geissinger.  Superbe performance de cette grande dame du chant d'avant-garde; incroyable de voir cet être filiforme de plus de 70 ans offrir des pièces sublimes, enjouées, ou carrément délirantes.  Une voix d'une beauté inouïe qui s'étendit gracieusement sur un choix d'oeuvres répandues dans son répertoire.  Une heure et vingt minutes de pur bonheur.
Aussi rencontré Byron Coley en faisant la file, écrivain et journaliste "rock" de renom, qui était très jasant et hilarant.

J'aurais aimé voir le concert d'Ava Mendoza plus tard ce soir, mais c'est partie remise.  Demain, grande première de Richard Pinhas en collaboration avec trois japonais de taille: Keiji Haino, Masami Akita (alias Merzbow), et Tatsuya Yoshida.  A moins qu'Haino fasse un autre indigestion de gâteau à la crème ou que quelque chose d'aussi improbable et ridicule arrive aux autres, ça va torcher.
Les genres sont désuets.

Dernier spectacle vu
« Réponse #118 le: mai 17, 2014, 01:11:46 am »
0
Je confirme que Pinhas, Haino, Merzbow et Yoshida ont livré la marchandise ce soir.  Ça a duré tout près d'une heure et c'est vraiment tout ce qui était nécessaire, avec l'ampleur de la chose.  Considérant les fortes personalités musicales impliquées, je craignais qu'on aurait droit à une situation avec trop de chefs dans la cuisine, mais ils se sont bien accordés: Merzbow fournissait un ambiance de fond généralement dans les basses fréquences, sans utiliser un son trop abrasif typique de ses disques, Haino au chant assez aigu qui survolait la masse sonore avec aisance, tantôt passant aux électroniques plus aggressives, puis enfin à la guitare assez féroce et dominante; Pinhas lui oeuvrait typiquement dans ses boucles de guitares plus mélodiques, à la Frippertronics, et Yoshida décorait tout ça avec des rythmes intéressant et propulsifs à la batterie -- pas aussi enlevant que son travail avec Ruins, mais excellent tout de même.  C'était bruyant et évidemment le niveau sonore était élevé: les bouchons étaient de mise.  Un bon concert sans être révolutionnaire.  Le coup de la soirée fut de me procurer les deux derniers disques de Pinhas avant leur sortie officielle le 27, et quelques disques ardus à trouver d'Haino.
Les genres sont désuets.

Dernier spectacle vu
« Réponse #119 le: mai 17, 2014, 10:38:57 am »
0
C'est ben bon du Richard Pinhas.

Merci Bruitiste.

Merzbow j'aimerais bien le voir live un jour. Je suis rarement dans l'état d'écouter ses albums et il en sort quelque chose comme 8 par année. C'est pas très facile d'écoute.
« Modifié: mai 17, 2014, 10:44:34 am par ademine »

Dernier spectacle vu
« Réponse #120 le: mai 17, 2014, 16:33:03 pm »
+1
En effet, mais sa meilleure oeuvre demeure l'album Un rêve sans conséquence speciale par son groupe Heldon.  Jannick Top (de Magma!) y participe même.

Merzbow est plus difficile d'approche.  Comme point d'entrée je suggère Batztoutai With Material Gadgets, qui est un amalgame de sons pas toujours aggressants, plus variés et plus proche de la musique concrète que du harsh noise pur.  Ensuite, Rainbow Electronics et Noisembryo sont d'excellents exemples de son approche classique plus bruyante.  Ah et huit par année c'est au bas mot!

EDIT: Ce soir, Fred Frith en duo avec Evan Parker à 20h, un vrai rêve pour les amateurs d'improvisation, et Nazoranai (Haino/O'Malley (de Sunn O))))/Ambarchi) à minuit... ça promet.  Mes notes plus tard.
« Modifié: mai 17, 2014, 16:34:50 pm par Bruitiste »
Les genres sont désuets.

Dernier spectacle vu
« Réponse #121 le: mai 18, 2014, 09:58:27 am »
+1
Frith et Parker: divertissant, mais c'est dommage de voir que Frith puise trop souvent dans son répertoire de trucs de guitare préparée (utilisation de divers objets inusités pour manipuler les cordes), sans trop vraiment porter attention à ce que fait son partenaire d'improvisation.  On le voit une fois et on trouve ça original, mais quand ça fait plusieurs fois, c'est redondant et prévisible.  Par contre avec Parker au ténor et soprano, ça compense partiellement.  Plaisant comme concert mais trop confortable.

Nazoranai: excellent, Keiji Haino étant en grande forme à la guitare, au chant, et autres gadgets.  SoMa et Ambarchi soutenaient bien à la basse électrique et à la batterie respectivement; en autant qu'ils donnent la place à Haino pour qu'il se lâche lousse, en bon français, ça marche.  Et lousse il fut.

Aujourd'hui, suite et fin, avec trois concerts: Evan Parker avec son septet électroacoustique (de loin mon concert le plus attendu), suivi de la norvégienne Maja Ratkje en solo (que j'aurai le plaisir de revoir à Ottawa mardi soir au CNA), et Fred Frith avec un grand ensemble de musiciens qui offriront une performance de son classique Gravity.
Les genres sont désuets.

Dernier spectacle vu
« Réponse #122 le: mai 19, 2014, 16:33:13 pm »
+1
Le septet (Evan Parker) fut mon concert favori du festival.  Trois musiciens avec laptop et électroniques (desquels le légendaire George Lewis qui y est allé de quelques notes de trombone en plus), les quatres autres offrant saxophones, clarinette et shakuhachi, violoncelle, puis trompette.  Tous des musiciens géniaux qui savaient parfaitement quand jouer et quoi jouer, produisant des improvisations enlevantes, remaniées et manipulées en temps réel par les autres.  Mention spéciale au mixage, une clarté suprenante tout le long du concert malgré la densité et le niveau d'activité sonore tous deux très élevés.  J'espère qu'un enregistrement a été fait...

Maja Ratkje a travaillé sa voix (surtout) et autres objets avec des échantilloneurs, produisant plusieurs boucles par-dessus lesquels elle rajoutait d'autres bruits ou traitements électroniques.  Charmant.

Le Gravity Band de Fred Frith livra la marchandise, comme on s'attendait tous.  Pas de grosse surprise, hormis une pièce d'Art Bears en rappel (en hommage à Lindsay Cooper, R.I.P.) mais c'était du pur bonbon pour les amateurs.
Les genres sont désuets.

Dernier spectacle vu
« Réponse #123 le: mai 21, 2014, 09:07:25 am »
0
Encore une fois Maja Ratkje, cette fois au CNA hier soir à Ottawa.  Excellente performance assez différente de celle de dimanche, ce à quoi je m'attendais du à la nature improvisée de son approche.  Des sons similaires, mais arrangés différemment.  Superbe utilisation de sa voix encore une fois.

Aussi une bonne performance au sax alto de Linsey Wellman en première partie, une vingtaine de minutes improvisées par ce talentueux musicien local.
Les genres sont désuets.

Jay.

  • Fifille Victimisante
Dernier spectacle vu
« Réponse #124 le: juin 24, 2014, 21:51:08 pm »
+4
Tout à coup que ça intéresse quelqu'un, retour sur le Rockfest 2014.
Pour ceux qui cherchent le croustillant, il n'y en a pas beaucoup. C'est fou les efforts qui ont été mis pour corriger les erreurs de l'année dernière.

Négatif: Pour vrai, si j'y retourne, c'est terminé les terrains de camping VIP, vivement les terrains des gentils locaux. cette année, l'entrée était contrôlée (on devait garder notre papier de confirmation toute la fin de semaine, j'ai vu bien du monde qui l'avait perdu s'obstiner à l'entrée, un bracelet l'année prochaine?), mais trois toilettes chimiques pour 250 tentes avec un potentiel de 4 personnes chaque, c'est peu. Elles ont été pleines une bonne partie de vendredi. Notre terrain était beaucoup plus loin du site que l'année dernière et à côté d'un chemin de fer qui séparait notre site ....du site général. Bref, pas grand avantage à payer ce prix.
Il y a eu des embouteillages monstres pour se rendre. Au point que la SQ disait au monde de juste se garer sur le côté et de faire le reste à pied. Nous sommes partis à 6am de Montréal donc nous nous sommes évités ce problème. Mais, les terrains de stationnement étaient éprouvés par la pluie des derniers jours et plusieurs étaient inutilisables. Décevant.
Malgré un staff bien mieux informé (incluant des demoiselles avec des pancartes "?" pour les questions dans les rues) et équipé de walkie talkie pour communiquer, aucun n'était au courant pour les fontaines d'eau promises sur le site. En fin de journée, nous avons trouvé un endroit non-annoncé près de la sène principale où quelques employés remplissait les bouteilles d'eau tendues par la foule. Efficace. Mais pas annoncé et selon les employés, il n'y en avait pas. Je n'ai pas vu d'annonce de tente de premiers soins non plus.

Les concerts
Vendredi:
Spoiler for Hiden:
En arrivant aux scènes punk, j'ai vu la fin de Belvedere et Tagada Jones avant Devils Brigade, le groupe de Matt Freeman de Rancid. Bonne basse, présence correcte, public peu initié à ses chansons. Présence surprise de Tim Armstrong qu'on a pu voir un peu partout durant le festival (incluant un concert surprise dans la rue que j'ai manqué :( ) pour la chanson Bridge of Gold. Déception, ils n'ont pas fait Shakedown qui est la meilleure chanson de leur album.

Petite pause avant Guttermouth qui a fait une prestation épouvantable la dernière fois que je les ai vu au Foufs. J'étais loin et c'était cordé assez serré, d'où j'étais, on ne voyait ni n'entendait rien des paroles. Après, j'ai su que le chanteur était complètement scrap et si on entendait pas les paroles, c'est qu'il ne chantait pas et était plus intéressé à se flatter la bedaine.
Dernier concert aux scènes punk avec MXPX avant d'aller prendre une bonne place à l'avant avant NOFX. Sympathique et efficace.

NOFX: Excellente prestation avec un bon ratio de niaiseries/chansons. Voir la face des gens perplexes quand Fat Mike a dit qu'ils étaient un autre groupe en arrivant sur scène, ça n'a pas de prix. Heureusement, la rumeur qu'ils feraient l'intégrale de Punk in Drublic ne s'est pas avérée. Très bon coup de faire Eat the Meek avec les paroles de "March to the beat of indifferent drum". Salutations au Noir qui s'est tenu en body surfing tout au long de Kill all the white men. Pointes à l'endroit de la section VIP qui occupait la moitié de l'avant de la scène comme quoi c'est des metalheads qui attendaient Megadeth et qui avaient payé trop cher pour danser avec les autres.

Retour aux scènes punk pour se remuer un peu les épaules de l'avant à l'arrière sur Reverend Horton Heat, puis 88 fingers louie avant une petite pause-tente au camping.

Retour sur le site pour se trouver un spot sur la bute en face de la scène principale en entendant une partie du set de Reset. Quelques chansons de Weezer avant d'aller voir à quoi ressemble Misfits aujourd'hui. Ils avaient meilleure mine que quand je les ai vu il y a 8-10 ans, mais ça reste malaisant à voir. Après coup, nous serions restés à Weezer. Retour à la bute, avec Mononc' Serge et Anonymous qui joue au loin. Blink 182, j'étais sceptique. Après qu'ils aient entamé leur show avec Dumpweed et What's my age again, j'ai fait le commentaire que finalement, j'étais bien contente d'être là, pour la nostalgie pis toute. Puis, ils se sont mis à jouer des chansons plus ballades et récentes qui ont complètement cassé mon mood, plus heureuse d'être là pentoute. Après une petite promenade aux toilettes des scènes punk (moins de monde = + propre), mon chum m'a rapporté qu'il y avait un gros public de punx excité de voir Black flag sans du tout avoir l'impression d'aller voir une reconstitution louche avec Ginn qui poursuit comme un cave les anciens membres sur le trademark du logo et du nom Black Flag. En tout cas.

Fin de soirée très en retard sur l'horaire avec Punk Rock Karaoke avec Melvin de NOFX et d'autres gars de bands qui invitent le public à monter sur scène pour chanter des chansons d'une liste. Liste que peu de gens pouvaient consulter au grand désespoir du band parce que le public qui vient te voir à 2am n'est pas le genre à traîner son smartphone. Drôle, parfois surprenant, on a fini par quitter à cause du froid qui se faisait de plus en plus insistant. Le lendemain on a appris que Fat Mike s'est joint au groupe à la fin. Rendez-vous manqué.

Samedi
 :smiley27: :smiley27: :smiley27:
Spoiler for Hiden:
Mon coeur a débordé d'amour plus d'une fois durant la journée de samedi qui a commencé avec le cadran pour être sûre d'arriver sur le site à temps pour Anti-Flag qui commençait à midi (!!). Je suis retombée en amour avec Anti-Flag. Efficace, contagieux, ils nous ont donné tout un party alors qu'on avait encore les yeux à moitié ouverts. Encore une pointe aux VIP (sérieux, avoir eu ces billets-là j'aurais été bien trop gêné pour aller me mettre dans l'enclos à l'abris du reste de la plèbe durant Anti-Flag), si vous avez besoin d'argent, il devrait y en avoir dans ce coin-là. Ils ont fait le coup de demander aux gens de se serrer la main et ont terminé le show avec Power to the peaceful en amenant la batterie dans la foule qui avait soudainement une bonne retenue pour ne pas foncer dans le batteur.  :smiley27:
Ca a été raide de réaliser à 12:35 que j'en avais au moins jusqu'à 2am. Retour avec le groupe à la tente qui n'avait pas envie de voir Me First & the Gimme Gimmes. J'ai perdu la notion du temps à la tente et je ne suis pas revenue à temps pour Henry Rollins. Déception.

Retour sur le site pour Total Chaos du gros street punk efficace avec un remplaçant pour le chanteur qui n'a pas pu entrer au Canada.
Après, direction scène principale dans la petite bute pour voir Cypress Hill qui a été une belle surprise. Parfait pour la fin de l'après-midi, foule monstre un peu plus petite que celle de Blink 182. Punk, rockeurs et metalheads rassemblés pour en fumer un gros, hocher de la tête et marcher avec style. Belle vibe et delivery très rock. Bravo, bon coup de les avoir ajouté au line up. Encore une pointe aux VIP "Repeat after me, this side rocks, this side sucks!"

Un petit saut à la scène Jagermeister pour témoigner que Cradle of filth, au soleil, ça fait beaucoup de cuir, de noir et de contraste. Selon mon chum, le son était dégeulasse en plus. Bref, bizarre de ne pas leur avoir donné une place le soir et, idéalement, sur la grosse scène.
Retour aux scènes punk pour apprécier le set de Casualties, bien en forme et avec un son assez bon pour me faire distinguer les différentes chansons, contrairement à la dernière fois que je les ai vu.

Petite course à l'autre bout du site pour voir Joan Jett & the Blackhearts qui, malgré qu'elle a commis la faute de faire trop de nouvelles chansons, a quand même commencé avec Bad reputation / Cherry bomb / Do you wanna touch (yeah!) et fini avec I love rock and roll / Crimson and clover / I Hate myself for loving you. Respect. Foule réceptive, beaucoup de plaisir et de bonheur. Pis, en passant, Joan Jett a 55 ans, oui, et elle est encore bonne sur scène, c'est pas un miracle et personne n'a fait de commentaire sur aucun des autres artistes plus vieux de la fin de semaine. Danzig a eu 59ans hier, who cares?

Vandals: toujours aussi tannants. Très énergiques. Personne de mon groupe intéressé par Sainte-Catherines, j'ai préféré les suivre pour une autre pause-tente. Retour pendant Grimskunk qui jouaient des chansons que je connaissais un peu, contrairement à l'année dernière. Au loin, j'entends Danzig et me demande si je ne devrais pas y aller. Apparemment, il a pété une coche sur le monde qui prenait des photos. Amateurs et officiels. Finalement, j'ai suivi le groupe vers Dead Kennedys. J'étais imbibée dans ce processus de décision parce que je me crissais plus d'arriver à temps pour "Dead Kennedys" que j'étais curieuse de voir Danzig.

Dead Kennedys: Sapristi que c'était gênant. Je ne comprends pas. Quel est l'intérêt à voir un énième chanteur essayer d'imiter sans imiter Jello Biafra, yark. Et si Jello Biafra apparaissait sur le line up avant de disparaître, c'est littéralement parce qu'il était fâché d'être booké avec les "Fake Dead Kennedys". J'ai préféré attendre à la scène à côté pour bien voir Cock Sparrer qui suivait. Mes accompagnateurs sont venus me rejoindre assez vite, découragés par la prestation d'à côté. Le chanteur qui dit qu'on sait que les Dead Kennedys sont "more rock, less talk", really? Me semble que ça devait talker pas pire dans le temps de Biafra.

Cock Sparrer plein de coeurs encore  :smiley27:. J'ai essayé de réduire mes attentes à me dire qu'ils sont rendus vieux, que le coeur n'y ait peut-être plus, mais il en est rien. 42 ans à rouler leur bosse et à jouer leurs hymnes de la classe ouvrière anglaise. Ma prestation préférée de la fin de semaine. Première présence au Canada à vie et ils ont fait pas mal toutes les chansons que le public pouvait souhaiter crier le poing bien haut et ont joué plus longtemps qu'on ne leur demandait. A la fin, j'ai couru à l'hommage à No Use for A Name pour voir que finalement, ce n'était pas le supergroup qu'on s'était imaginé.

Retour au campement, remarque que, comme la veille, les concert jusqu'à tard ralentissent les ardeurs de party des festivaliers. Jusqu'à ce qu'on entende des cris du côté du camping général. Il y avait un trou de bouette qui permettait un raccourci entre deux sections seulement accessible par la rue autrement. Ca a commencé par quelqu'un qui s'est planté à la vue de quelques personnes qui ont commencé alors à inviter les gens bruyamment à emprunter ce "free shortcut". À notre arrivée, il y avait environ une centaine de personnes qui festoyaient autour du shortcut pendant qu'un cracheur de feu donnait un show dans le trou. On a continué de se promener et en revenant il y avait  peut-être 300 personnes qui se sont fait disperser par une quinzaine de policiers relax et quand même souriants. Peu après s'être couché, on pouvait entendre un retour en force pour le shortcut, mais c'en était fini pour nous.
Cracheur de feu à 2min.
Spoiler for Hiden:
<a href="http://www.youtube.com/watch?v=370rHlMl6FA" target="_blank">http://www.youtube.com/watch?v=370rHlMl6FA</a>

Bien belle fin de semaine. Je commence à peine à m'en remettre.

PS- Est-ce que c'est monnaie courante de tirer la pipe à ceux dans les sections VIP dans ces gros festivals? Je me souviens avoir vu  un vidéo des Hives le faire aussi à Coachella. C'est des cibles faciles!
« Modifié: juin 24, 2014, 22:04:18 pm par Jay. »
J'avais une idée de signature géniale, mais je ne m'en rappelle plus.

Dernier spectacle vu
« Réponse #125 le: juin 24, 2014, 22:56:51 pm »
+1
Protip: Danzig a toujours été un mangeux de marde.
Les genres sont désuets.

Berslak

  • Un texte.
Dernier spectacle vu
« Réponse #126 le: juin 25, 2014, 01:25:26 am »
0
Négatif: Pour vrai, si j'y retourne, c'est terminé les terrains de camping VIP, vivement les terrains des gentils locaux. cette année, l'entrée était contrôlée (on devait garder notre papier de confirmation toute la fin de semaine, j'ai vu bien du monde qui l'avait perdu s'obstiner à l'entrée, un bracelet l'année prochaine?), mais trois toilettes chimiques pour 250 tentes avec un potentiel de 4 personnes chaque, c'est peu. Elles ont été pleines une bonne partie de vendredi. Notre terrain était beaucoup plus loin du site que l'année dernière et à côté d'un chemin de fer qui séparait notre site ....du site général. Bref, pas grand avantage à payer ce prix.

Ça doit être quand même mieux que d'être pogné comme moi au fin fond du camping général (dans une deuxiême section, séparée d'un bon 10-15 minutes de marches du fond de la section principale, et avec une belle grosse côte juste avant d'arriver...).  Je ne suis pas certain mais j'ai l'impression que c'était plus long à marcher de l'entrée du camping à ma tente que du site du RockFest à l'entrée du camping..  Et marcher tout ça avec tout son stock de camping sur les épaules fut une expérience assez éprouvante disons.  Point positif, ça m'a fait faire du sport.

Au moins, nous, on avait des toilettes en masse (juste 3 aussi dans la deuxième section qui contenait ptete 100-150 tentes, mais à moins d'une envie pressée, on pouvait toujours marcher et se rendre aux toilettes de la section principale).

Je me demande bien comment ça pouvait coûter un combo stationnement/camping chez les gentils locaux (assez fascinant de voir TOUS ces gens décider de transformer leur ptit terrain en stationnement/camping), ça aurait rendu mon expérience beaucoup moins débile mental.


Pour le reste, beaucoup de plaisir.  Je devrais écrire un long message demain ou au cours des prochains jours.
« Modifié: juin 25, 2014, 01:38:02 am par Berslak »
Yeah! Une signature!

Berslak

  • Un texte.
Dernier spectacle vu
« Réponse #127 le: juin 25, 2014, 01:34:00 am »
0
aucun n'était au courant pour les fontaines d'eau promises sur le site. En fin de journée, nous avons trouvé un endroit non-annoncé près de la sène principale où quelques employés remplissait les bouteilles d'eau tendues par la foule. Efficace. Mais pas annoncé et selon les employés, il n'y en avait pas.

Efficace et c'était impressionnant de les voir aller. J'espère que ces employés n'ont pas eu à faire ça durant de longues heures car ça avait l'air assez débilisant comme job.
Yeah! Une signature!

cantabile

  • Membre fondateur du boys club et douchebag
Dernier spectacle vu
« Réponse #128 le: juin 25, 2014, 06:32:33 am »
+2
Je suis définitivement trop vieux/fan du confort personnel/allergique aux masses de gens intoxiqués pour ce genre de chose, mais j'aime bien lire les compte-rendus des gens !
Les gens....

Dernier spectacle vu
« Réponse #129 le: juin 25, 2014, 08:10:43 am »
0
Je suis définitivement trop vieux/fan du confort personnel/allergique aux masses de gens intoxiqués pour ce genre de chose, mais j'aime bien lire les compte-rendus des gens !
Même chose pour moi, disons que je suis trop gâté avec le FIMAV à chaque année, où tout est à l'heure, on n'est presque jamais debout, les foules sont attentives et là pour écouter (et non pour se péter la face), puis on ne voit que les artistes ou groupes qu'on veut sans subir autre chose (combien de shows de métal ais-je vu avec 3-4 openers insupportables?)  Il y a un milieu entre ça et un expérience de festival congestionné comme à Montebello, mais c'est clair que dans ce cas-ci j'ai été facilement dissuadé d'y aller pour Meshuggah seulement.
Les genres sont désuets.

Jay.

  • Fifille Victimisante
Dernier spectacle vu
« Réponse #130 le: juin 25, 2014, 08:20:11 am »
0
:)
Moi qui avais peur d'écrire un roman qui n'intéresserait personne!

Berslack, ouch je ne voyais pas cette section d'où j'étais! Je me souviens juste de deux prix de locaux: 200$ pour 2 personnes, une tente +50$/personne additionnelle, une voiture pour la fin de semaine (il me semble avec toilette, eau courante et douche) et un autre 50$/nuit et 40$ stationnement, ce qui revenait à peu près aux prix officiels.
J'ai hâte de lire ton expérience!
Danzig a clairement l'air de quelqu'un d'insupportable. Je serais quand même passée par dessus le temps de l'entendre chanter les quelques vieilles chansons de Misfits qu'il aurait fait.

J'ai eu une petite pensée pour Cantabile quand je pensais m'être fait laisser des souvenirs durables de body surfing dans la face par deux personnes en 2-3minutes.
« Modifié: juin 25, 2014, 09:18:40 am par Jay. »
J'avais une idée de signature géniale, mais je ne m'en rappelle plus.

cantabile

  • Membre fondateur du boys club et douchebag
Dernier spectacle vu
« Réponse #131 le: juin 25, 2014, 09:22:33 am »
0
:)
Moi qui avais peur d'écrire un roman qui n'intéresserait personne!
Moi ça m'intéresse en tout cas ! Même si ça vient confirmer ce que je disais plus haut !


J'ai eu une petite pensée pour Cantabile
:smiley9:
« Modifié: juin 25, 2014, 09:24:07 am par cantabile »
Les gens....

Dernier spectacle vu
« Réponse #132 le: juin 25, 2014, 10:10:32 am »
0

Les concerts
Vendredi:
Spoiler for Hiden:
En arrivant aux scènes punk, j'ai vu la fin de Belvedere et Tagada Jones avant Devils Brigade, le groupe de Matt Freeman de Rancid. Bonne basse, présence correcte, public peu initié à ses chansons. Présence surprise de Tim Armstrong qu'on a pu voir un peu partout durant le festival (incluant un concert surprise dans la rue que j'ai manqué :( ) pour la chanson Bridge of Gold. Déception, ils n'ont pas fait Shakedown qui est la meilleure chanson de leur album.

Petite pause avant Guttermouth qui a fait une prestation épouvantable la dernière fois que je les ai vu au Foufs. J'étais loin et c'était cordé assez serré, d'où j'étais, on ne voyait ni n'entendait rien des paroles. Après, j'ai su que le chanteur était complètement scrap et si on entendait pas les paroles, c'est qu'il ne chantait pas et était plus intéressé à se flatter la bedaine.
Dernier concert aux scènes punk avec MXPX avant d'aller prendre une bonne place à l'avant avant NOFX. Sympathique et efficace.

NOFX: Excellente prestation avec un bon ratio de niaiseries/chansons. Voir la face des gens perplexes quand Fat Mike a dit qu'ils étaient un autre groupe en arrivant sur scène, ça n'a pas de prix. Heureusement, la rumeur qu'ils feraient l'intégrale de Punk in Drublic ne s'est pas avérée. Très bon coup de faire Eat the Meek avec les paroles de "March to the beat of indifferent drum". Salutations au Noir qui s'est tenu en body surfing tout au long de Kill all the white men. Pointes à l'endroit de la section VIP qui occupait la moitié de l'avant de la scène comme quoi c'est des metalheads qui attendaient Megadeth et qui avaient payé trop cher pour danser avec les autres.

Retour aux scènes punk pour se remuer un peu les épaules de l'avant à l'arrière sur Reverend Horton Heat, puis 88 fingers louie avant une petite pause-tente au camping.

Retour sur le site pour se trouver un spot sur la bute en face de la scène principale en entendant une partie du set de Reset. Quelques chansons de Weezer avant d'aller voir à quoi ressemble Misfits aujourd'hui. Ils avaient meilleure mine que quand je les ai vu il y a 8-10 ans, mais ça reste malaisant à voir. Après coup, nous serions restés à Weezer. Retour à la bute, avec Mononc' Serge et Anonymous qui joue au loin. Blink 182, j'étais sceptique. Après qu'ils aient entamé leur show avec Dumpweed et What's my age again, j'ai fait le commentaire que finalement, j'étais bien contente d'être là, pour la nostalgie pis toute. Puis, ils se sont mis à jouer des chansons plus ballades et récentes qui ont complètement cassé mon mood, plus heureuse d'être là pentoute. Après une petite promenade aux toilettes des scènes punk (moins de monde = + propre), mon chum m'a rapporté qu'il y avait un gros public de punx excité de voir Black flag sans du tout avoir l'impression d'aller voir une reconstitution louche avec Ginn qui poursuit comme un cave les anciens membres sur le trademark du logo et du nom Black Flag. En tout cas.

Fin de soirée très en retard sur l'horaire avec Punk Rock Karaoke avec Melvin de NOFX et d'autres gars de bands qui invitent le public à monter sur scène pour chanter des chansons d'une liste. Liste que peu de gens pouvaient consulter au grand désespoir du band parce que le public qui vient te voir à 2am n'est pas le genre à traîner son smartphone. Drôle, parfois surprenant, on a fini par quitter à cause du froid qui se faisait de plus en plus insistant. Le lendemain on a appris que Fat Mike s'est joint au groupe à la fin. Rendez-vous manqué.

Samedi
 :smiley27: :smiley27: :smiley27:
Spoiler for Hiden:
Mon coeur a débordé d'amour plus d'une fois durant la journée de samedi qui a commencé avec le cadran pour être sûre d'arriver sur le site à temps pour Anti-Flag qui commençait à midi (!!). Je suis retombée en amour avec Anti-Flag. Efficace, contagieux, ils nous ont donné tout un party alors qu'on avait encore les yeux à moitié ouverts. Encore une pointe aux VIP (sérieux, avoir eu ces billets-là j'aurais été bien trop gêné pour aller me mettre dans l'enclos à l'abris du reste de la plèbe durant Anti-Flag), si vous avez besoin d'argent, il devrait y en avoir dans ce coin-là. Ils ont fait le coup de demander aux gens de se serrer la main et ont terminé le show avec Power to the peaceful en amenant la batterie dans la foule qui avait soudainement une bonne retenue pour ne pas foncer dans le batteur.  :smiley27:
Ca a été raide de réaliser à 12:35 que j'en avais au moins jusqu'à 2am. Retour avec le groupe à la tente qui n'avait pas envie de voir Me First & the Gimme Gimmes. J'ai perdu la notion du temps à la tente et je ne suis pas revenue à temps pour Henry Rollins. Déception.

Retour sur le site pour Total Chaos du gros street punk efficace avec un remplaçant pour le chanteur qui n'a pas pu entrer au Canada.
Après, direction scène principale dans la petite bute pour voir Cypress Hill qui a été une belle surprise. Parfait pour la fin de l'après-midi, foule monstre un peu plus petite que celle de Blink 182. Punk, rockeurs et metalheads rassemblés pour en fumer un gros, hocher de la tête et marcher avec style. Belle vibe et delivery très rock. Bravo, bon coup de les avoir ajouté au line up. Encore une pointe aux VIP "Repeat after me, this side rocks, this side sucks!"

Un petit saut à la scène Jagermeister pour témoigner que Cradle of filth, au soleil, ça fait beaucoup de cuir, de noir et de contraste. Selon mon chum, le son était dégeulasse en plus. Bref, bizarre de ne pas leur avoir donné une place le soir et, idéalement, sur la grosse scène.
Retour aux scènes punk pour apprécier le set de Casualties, bien en forme et avec un son assez bon pour me faire distinguer les différentes chansons, contrairement à la dernière fois que je les ai vu.

Petite course à l'autre bout du site pour voir Joan Jett & the Blackhearts qui, malgré qu'elle a commis la faute de faire trop de nouvelles chansons, a quand même commencé avec Bad reputation / Cherry bomb / Do you wanna touch (yeah!) et fini avec I love rock and roll / Crimson and clover / I Hate myself for loving you. Respect. Foule réceptive, beaucoup de plaisir et de bonheur. Pis, en passant, Joan Jett a 55 ans, oui, et elle est encore bonne sur scène, c'est pas un miracle et personne n'a fait de commentaire sur aucun des autres artistes plus vieux de la fin de semaine. Danzig a eu 59ans hier, who cares?

Vandals: toujours aussi tannants. Très énergiques. Personne de mon groupe intéressé par Sainte-Catherines, j'ai préféré les suivre pour une autre pause-tente. Retour pendant Grimskunk qui jouaient des chansons que je connaissais un peu, contrairement à l'année dernière. Au loin, j'entends Danzig et me demande si je ne devrais pas y aller. Apparemment, il a pété une coche sur le monde qui prenait des photos. Amateurs et officiels. Finalement, j'ai suivi le groupe vers Dead Kennedys. J'étais imbibée dans ce processus de décision parce que je me crissais plus d'arriver à temps pour "Dead Kennedys" que j'étais curieuse de voir Danzig.

Dead Kennedys: Sapristi que c'était gênant. Je ne comprends pas. Quel est l'intérêt à voir un énième chanteur essayer d'imiter sans imiter Jello Biafra, yark. Et si Jello Biafra apparaissait sur le line up avant de disparaître, c'est littéralement parce qu'il était fâché d'être booké avec les "Fake Dead Kennedys". J'ai préféré attendre à la scène à côté pour bien voir Cock Sparrer qui suivait. Mes accompagnateurs sont venus me rejoindre assez vite, découragés par la prestation d'à côté. Le chanteur qui dit qu'on sait que les Dead Kennedys sont "more rock, less talk", really? Me semble que ça devait talker pas pire dans le temps de Biafra.

Cock Sparrer plein de coeurs encore  :smiley27:. J'ai essayé de réduire mes attentes à me dire qu'ils sont rendus vieux, que le coeur n'y ait peut-être plus, mais il en est rien. 42 ans à rouler leur bosse et à jouer leurs hymnes de la classe ouvrière anglaise. Ma prestation préférée de la fin de semaine. Première présence au Canada à vie et ils ont fait pas mal toutes les chansons que le public pouvait souhaiter crier le poing bien haut et ont joué plus longtemps qu'on ne leur demandait. A la fin, j'ai couru à l'hommage à No Use for A Name pour voir que finalement, ce n'était pas le supergroup qu'on s'était imaginé.

Retour au campement, remarque que, comme la veille, les concert jusqu'à tard ralentissent les ardeurs de party des festivaliers. Jusqu'à ce qu'on entende des cris du côté du camping général. Il y avait un trou de bouette qui permettait un raccourci entre deux sections seulement accessible par la rue autrement. Ca a commencé par quelqu'un qui s'est planté à la vue de quelques personnes qui ont commencé alors à inviter les gens bruyamment à emprunter ce "free shortcut". À notre arrivée, il y avait environ une centaine de personnes qui festoyaient autour du shortcut pendant qu'un cracheur de feu donnait un show dans le trou. On a continué de se promener et en revenant il y avait  peut-être 300 personnes qui se sont fait disperser par une quinzaine de policiers relax et quand même souriants. Peu après s'être couché, on pouvait entendre un retour en force pour le shortcut, mais c'en était fini pour nous.
Cracheur de feu à 2min.
Spoiler for Hiden:
<a href="http://www.youtube.com/watch?v=370rHlMl6FA" target="_blank">http://www.youtube.com/watch?v=370rHlMl6FA</a>

Bien belle fin de semaine. Je commence à peine à m'en remettre.

PS- Est-ce que c'est monnaie courante de tirer la pipe à ceux dans les sections VIP dans ces gros festivals? Je me souviens avoir vu  un vidéo des Hives le faire aussi à Coachella. C'est des cibles faciles!

PIS MOTLEY CRUE??

Jay.

  • Fifille Victimisante
Dernier spectacle vu
« Réponse #133 le: juin 25, 2014, 10:30:09 am »
+1
C'ÉTAIT MALADE JE LEUR AI MONTRÉ MES BOULES BIEN PERCHÉES SUR LES ÉPAULES À MON HOMME QUI FAISAIT LE SIGNE DU DEVIL.

Non, sans farce, apparemment que la foule était assez éparse et que le public-cible du Rockfest était pas si intéressé que ça par la tournée d'adieu de Motley Crue. Ca doit faire mal à l'égo quand le seul band de rap d'un festival rock te bat à plate couture sur la grosseur de la foule quand tu es supposé d'être un headliner.
J'avais une idée de signature géniale, mais je ne m'en rappelle plus.

Berslak

  • Un texte.
Dernier spectacle vu
« Réponse #134 le: juin 25, 2014, 11:35:17 am »
0
PIS MOTLEY CRUE??

Après la première toune, je me suis dit "Ce groupe m'indiffère autant à 39 ans que quand j'avais 13 ans." et j'ai finalement quitté le site.

Plus loin, rendu au camping, là où le son porte bien dans la plaine, je marchais seul dans la nuit vers le fin fond du camping au son de Dr. Feelgood et Girls, Girls, Girls, ce qui clôturait en beauté la journée.


Autres aspects du show de Motley Crue :

1) Ils avaient deux danseuses qui bougeaient de façon bizarre.

2) Alors que Grimskunk a attendu sagement que Alice in Chains finissent leur show,  Motley Crue n'ont pas été gentils et n'ont pas attendu que Grimskunk ait fini.
Yeah! Une signature!

Berslak

  • Un texte.
Dernier spectacle vu
« Réponse #135 le: juin 25, 2014, 12:15:25 pm »
0
Berslack, ouch je ne voyais pas cette section d'où j'étais!

Personne ne pouvait la voir.

J'ai su que je devais continuer à marcher uniquement un coup rendu au fond de la section principale et que je constata que le dernier numéro d'emplacement était dans les 2000 et que le mien était dans les 4000.  C'est alors que je vis du monde continuer à marcher sur le chemin bordant le camping pour s'engouffrer dans le bois à la recherche d'une supposée deuxième section.  Je fis alors comme eux.  Fallait avoir la foi en eux car c'était vraiment pas clair si on s'en allait à la bonne place.

Cette deuxième section était vraiment cachée.  Une clairière sur un plateau au milieu du bois.  J'ai l'impression que ça a été ajouté à la dernière minute (pour les ceusses comme moi qui ont acheté à la dernière minute).  Il n'y avait pas d'emplacement attitré par tente.  On se trouvait un trou de libre au milieu des autres tentes et on s'installait.
Yeah! Une signature!

Dernier spectacle vu
« Réponse #136 le: juin 25, 2014, 18:11:08 pm »
0
Merci pour le résumé Jay. Je m'en veux d'avoir manqué Cock Sparrer, surtout qu'ils ont l'air d'avoir livré, mais je me suis tellement fait chier l'an passé...

Jay.

  • Fifille Victimisante
Dernier spectacle vu
« Réponse #137 le: juin 25, 2014, 22:05:02 pm »
0
Je te comprends. Moi ils m'ont eu par les sentiments ;)

 
On commencera par voir s'il y en a un autre et qui sera là. Met Cock Sparrer et je suis prête à en endurer pas mal.

Je pense qu'ils ont beaucoup appris. Et je leur souhaite de garder cet équilibre. Un festival qui ne police pas trop, qui permet de sortir et rentrer, qui fait profiter la ville au complet qui peuvent offrir des terrains de camping, de la bouffe et des bébelles dans les rues, etc. Pour les 10 ans l'an prochain, j'ai hâte de voir qui ils vont réussir a amener. Alex Martel a l'air pas mal chum avec Tim Armstrong, s'il pouvait le convaincre de convaincre Jesse Michaels pour un shop d'Op Ivy ça serait complètement malade.

Pour Cock Sparrer, ils se sont pas mal donné, oui. Avec un fichu bon setlist (approximatif):
Argy bargy, droogs don't run, riot squad, where are they now, Teenage heart, What's it like to be old, England belongs to me, Take'em all, Suicide girls, runnin' riot, Working (<3), we're coming back, Price too high to pay, watch your back,  because you're young (et j'en oublie).

Ils ont dit qu'il reviendraient bientôt au Canada. Si jamais je vois des dates au Québec, j'essaierai de penser de t'envoyer un message privé.
(PS- il y  a Subhumans aux foufs en juillet)
« Modifié: juin 26, 2014, 08:21:21 am par Jay. »
J'avais une idée de signature géniale, mais je ne m'en rappelle plus.

Dernier spectacle vu
« Réponse #138 le: juillet 04, 2014, 07:16:11 am »
0
Pierre Lapointe hier au FEQ... Excellent !

P.s. : Le trip de vendre des vinyls, pourquoi hein ?
« Modifié: juillet 04, 2014, 08:14:14 am par Snookey »

Pinko

  • J'ai l'herpès
Dernier spectacle vu
« Réponse #139 le: juillet 04, 2014, 08:31:25 am »
0
Première fois en 6 ans que je n'irai pas au FEQ. Je suis triste...
¥

cantabile

  • Membre fondateur du boys club et douchebag
Dernier spectacle vu
« Réponse #140 le: juillet 04, 2014, 08:34:43 am »
0
Violent femmes au metropolis. Grosse dose de nostalgie pour copine et moi ( et 2000 autres personnes !). Gano a vieilli ( comme tout le monde) , mais la voix était la même. Rien de très différent d'il y a 10 ans au FEQ, mais c'était bien correct ainsi.
Les gens....

M. Bonheur

  • Robophobe
    • Meilleur avec du banjo
Dernier spectacle vu
« Réponse #141 le: juillet 04, 2014, 08:35:40 am »
+1
P.s. : Le trip de vendre des vinyls, pourquoi hein ?

En ce qui me concerne, je n'achète plus de CDs, mais il m'Arrive à l'occasion d'acheter des LPs. Pourquoi?

Parce qu'avec les fichiers numériques, les CDs, ça ne sert plus à rien. Je ne fais plus jouer de CDs depuis plusieurs années. Alors, quand on veut avoir une version physique d'un album, aussi bien acheter un objet qui est beau plutôt qu'un petit coffret en plastique laid.
Le message ci-haut est une boutade.

Jay.

  • Fifille Victimisante
Dernier spectacle vu
« Réponse #142 le: juillet 04, 2014, 08:37:29 am »
0
Je préfèrerais que les bands que j'écoute misent sur une meilleure distribution de fichiers numériques qui leur rapportent plus, mais tsé tant qu'à acheter un CD, un vinyl est un plus bel objet, une plus belle décoration, laisse plus de place au côté artistique des pochettes, fait nostalgique-cool... Je serais beaucoup plus portée à acheter un vinyl qu'un CD à un concert, mais moins qu'un t-shirt. A moins que la version numérique ne soit incluse. Parce qu'on va se dire les vraies affaires, c'est la seule façon que je vais écouter l'album de toute façon et j'ai tendance à trouver que des étagères de CD ou de vinyls, c'est moins joli que des livres.
« Modifié: juillet 04, 2014, 09:20:30 am par Jay. »
J'avais une idée de signature géniale, mais je ne m'en rappelle plus.

M. Bonheur

  • Robophobe
    • Meilleur avec du banjo
Dernier spectacle vu
« Réponse #143 le: juillet 04, 2014, 08:38:59 am »
0
A moins que la version numérique ne soit incluse. Parce qu'on va se dire les vraies affaires, c'est la seule façon que je vais écouter l'album de toute façon.

Pour les nouveaux disques, c'est presque toujours le cas. Et souvent, dans une qualité de compression supérieure à ce qu'iTunes nous offre.
Le message ci-haut est une boutade.

Jay.

  • Fifille Victimisante
Dernier spectacle vu
« Réponse #144 le: juillet 04, 2014, 08:40:33 am »
0
Canta j'ai lu qu'ils auraient fait leur premier album dans l'ordre. Si c'est vrai, comment trouves-tu ça? On entend souvent des groupes qui font un album complet en show, je ne l'ai jamais vécu, mais ça me semble un peu froid et peu inspiré...même si j'aime chaque chanson, je sais pas, j'aurais l'impression qu'il manque la portion d'inattendu que j'attends d'un concert.
J'avais une idée de signature géniale, mais je ne m'en rappelle plus.

Jay.

  • Fifille Victimisante
Dernier spectacle vu
« Réponse #145 le: juillet 04, 2014, 08:45:09 am »
0
A moins que la version numérique ne soit incluse. Parce qu'on va se dire les vraies affaires, c'est la seule façon que je vais écouter l'album de toute façon.

Pour les nouveaux disques, c'est presque toujours le cas. Et souvent, dans une qualité de compression supérieure à ce qu'iTunes nous offre.

Question qualité, je ne remarque pas beaucoup ça, surtout avec le style de musique que j'écoute, mais j'ai acheté mon premier album avec Google Play Music et j'étais en tabarnack. Une image de compilation multi-groupes était attachée avec le fichier pour représenter le groupe dans ma bibliothèque et le nom du groupe était mal indexé. Pas pour une question de "the", non, absence de trait d'union qui fait de deux mots un mot.
J'avais une idée de signature géniale, mais je ne m'en rappelle plus.

M. Bonheur

  • Robophobe
    • Meilleur avec du banjo
Dernier spectacle vu
« Réponse #146 le: juillet 04, 2014, 08:54:10 am »
0
A moins que la version numérique ne soit incluse. Parce qu'on va se dire les vraies affaires, c'est la seule façon que je vais écouter l'album de toute façon.

Pour les nouveaux disques, c'est presque toujours le cas. Et souvent, dans une qualité de compression supérieure à ce qu'iTunes nous offre.

Question qualité, je ne remarque pas beaucoup ça, surtout avec le style de musique que j'écoute, mais j'ai acheté mon premier album avec Google Play Music et j'étais en tabarnack. Une image de compilation multi-groupes était attachée avec le fichier pour représenter le groupe dans ma bibliothèque et le nom du groupe était mal indexé. Pas pour une question de "the", non, absence de trait d'union qui fait de deux mots un mot.

Personnellement, j'utilise iTunes. Mais même si la majorité du temps, leurs tags sont impeccables, je les personnalise presque toujours, de façon à ce que mes artistes soient triés par nom de famille plutôt que par prénom, que les pochettes et les années correspondent à l'enregistrement original et pas à la compilation dans laquelle la pièce a été reprise.
Le message ci-haut est une boutade.

cantabile

  • Membre fondateur du boys club et douchebag
Dernier spectacle vu
« Réponse #147 le: juillet 04, 2014, 09:08:31 am »
0
Canta j'ai lu qu'ils auraient fait leur premier album dans l'ordre. Si c'est vrai, comment trouves-tu ça? On entend souvent des groupes qui font un album complet en show, je ne l'ai jamais vécu, mais ça me semble un peu froid et peu inspiré...même si j'aime chaque chanson, je sais pas, j'aurais l'impression qu'il manque la portion d'inattendu que j'attends d'un concert.
En fait, pour dire franchement, j'ai pas trop remarqué ça. Les Violent femmes, moi, je les ai découvert par le biais de leur compilation sortie en 1993 (Add it up). Ce disque je l'ai usé au possible et j'ai acheté quelques albums dont plusieurs chansons ne figuraient pas sur la compilation. En clair, je n'ai jamais eu leur premier cd puisque la majorité des tounes se retrouvaient , dans un ordre différent, sur la compilation de 1993.

Je n'ai donc pas remarqué que la première partie du spectacle était en fait l'intégrale du premier disque. Je suppose que pour une personne qui connaît bien le premier album du groupe ça tue un peu l'effet de surprise ! Ce que j'ai par contre remarqué c'est que ça commençait le show fort et qu'il y a eu un creux de vague par la suite.
« Modifié: juillet 04, 2014, 09:13:58 am par cantabile »
Les gens....

Dernier spectacle vu
« Réponse #148 le: juillet 04, 2014, 09:12:01 am »
0
Les vinyls je vois ça vraiment comme un gros trip hipster... mais bon tant mieux si vous aimez !

M. Bonheur

  • Robophobe
    • Meilleur avec du banjo
Dernier spectacle vu
« Réponse #149 le: juillet 04, 2014, 09:18:05 am »
0
Les vinyls je vois ça vraiment comme un gros trip hipster... mais bon tant mieux si vous aimez !

Je ne suis pas un audiophile. Je ne me fais pas croire que le son est plus riche sur un LP que sur un CD. C'est vraiment juste que j'ai toujours trouvé qu'un CD était un objet de collection laid. C'est aussi pourquoi je n'achetais pas de VHS, mais je me suis à acheter des films quand de beaux coffrets DVD ou Blu-Ray avec des suppléments intéressants ont commencé à exister.

En ce qui me concerne, ce n'est pas un trip hipster, c'est un trip esthétique.
Le message ci-haut est une boutade.