Auteur Sujet: Les sages-femmes ça peut être le fun si y a pas de complications  (Lu 1852 fois)

J'ai toujours eu des préjugés non pas "anti sage-femme", mais bien "pro-médecin" parce...

De un, j'ai pas de kids et je n'ai donc jamais vraiment eu à m'informer là-dessus (même si je m'informe sur un esti de paquets de trucs que je suis pas obligé).

De deux, l'ex d'un de mes amis que je trouvais beaucoup trop grano à l'époque (du genre la fille dans Pérusse qui trippe sur les pierres d'énergie et qui force son chum à entrer dans la boutique nouvel-âge) nous sortait toute sorte de trucs genre : "Moi je veux accoucher dans un bain avec la tête orientée vers l'Est à la lueur de chandelles" (et je sais pu trop quelle conneries) en ajoutant inévitablement qu'elle allait être accompagnée d'une sage-femme pis que "au pire, si ça va mal, l'hôpital est juste de l'autre côté de la rue." Or, moi si tu reconnais que t'es plus safe à l'hôpital, ben cibole, accouche à l'hôpital, pis qu'on n'en parle pu.

Sans compter que "sage-femme" ça m'est toujours paru être aussi pompeux que genre "coach de vie" ou que le Maestro dans Seinfeld :

JERRY: So what about the "Maestro" stuff. Did he make you call him Maestro.
ELAINE: Yeah, I called him Maestro.
JERRY: You didn't mind?
ELAINE: Well, I did at first, but actually I kind of got used to it.
JERRY: O.K. from now on I want you to call me "Jerry the Great".
ELAINE: I am not calling you "Jerry the Great".
JERRY: Why not you call him Maestro.
ELAINE: He is a Maestro.
JERRY: Well, I'm great.


Tout ça pour dire que Lisa m'a récemment apprit qu'en plus d'avoir un contact plus intime qu'avec un médecin (ce qui était genre la seule chose que je savais) les sages-femmes c'est rendu 100% safe parce qu'elles ont échangé leur bol d'eau chaude pour des instruments de pointes et que le kid ne peut plus mourir étouffé par son cordon ombilical ou autres sornettes du genre.

Bon je beurres épais Ciné-style, mais c't'un cas typique de "j'vais me coucher moins cave à soir"... comme ça m'est arrivé plusieurs fois depuis que je connais Lisa.

Conclusion : les sages-femmes c'est l'fun... Partagez!
« Modifié: juin 09, 2016, 14:47:08 pm par Cinéphile »
Some would compare Elvis to God. I'll admit he's good, but he's no Elvis.

cantabile

  • Membre fondateur du boys club et douchebag
Les sages-femmes c'est l'fun !
« Réponse #1 le: juin 08, 2016, 20:41:58 pm »
0
Ma blonde n'a jamais considéré avoir recours aux services d'une sage-femme ce qui, je dois l'admettre, m'a bien soulagé. Par contre , pour notre premier, elle s'était fait un super beau plan de naissance pensé, réfléchi et tout le kit. Je peux dire que lorsque les contractions ont déboulées à vive allure le plan de naissance a vite été relégué aux oubliettes !

Concernant les sages-femmes, je suis  encore dans ton ancien  moule de pensée Ciné et j'ai jamais rencontré personne qui a pu me faire changer d'idées sur le sujet. . Et comme Lisa ne m'aime pas et me trouve un peu toton je ne crois pas qu'elle puisse avoir ce genre de discussion avec moi un jour.
Les gens....

M. Bonheur

  • Robophobe
    • Meilleur avec du banjo
Les sages-femmes c'est l'fun !
« Réponse #2 le: juin 08, 2016, 21:11:32 pm »
0
C'est cool, les sages-femmes. Ça humanise un moment important de notre vie et elles (ou ils) sont capables dans la grande majorité des cas de faire tout ce qu'un médecin peut faire dans une salle d'accouchement.

Mon seul bémol, c'est que l'accouchement de ma première fille a été extrêmement difficile et que l'on ne s'est rendu compte que lors de la sortie du bébé qu'il y allait avoir des complications. Heureusement, on était dans un hôpital, avec un médecin spécialisé dans les accouchements difficiles, son équipe et tout l'équipement adéquat et tout s'est bien passé. Les deux accouchements suivants, à la recommandation de notre obstétricienne, furent des césariennes planifiées (ce qui est heureux, parce que notre deuxième enfant s'était enroulé dans le cordon, était dans le mauvais sens, ce qui aurait demandé une césarienne d'urgence de toute façon).

Est-ce qu'une sage-femme aurait pu accomplir les mêmes prouesses que notre obstétricienne? Peut-être bien. Je ne le sais pas. Je n'ai pas pris la chance et ne le regrette pas. Oui, c'est plus froid un hôpital. Mais je ne comprends pas pourquoi prendre le risque, aussi minime soit-il, pour des bénéfices que je ne saisis pas tout à fait.

Cela dit, il y a certainement de très mauvais obstétriciens et des sages-femmes qui font des miracles. C'est pourquoi je ne juge pas ceux qui ont fait des choix différents des miens. Et si le taux de mortalité était plus élevé chez les accouchements non médicalisés, ça ferait le front page du Journal de Montréal sur une base fréquente. Alors, cela ne doit pas être si pire.
Le message ci-haut est une boutade.

Lisa

  • Jeannette officielle du forum
Les sages-femmes c'est l'fun !
« Réponse #3 le: juin 08, 2016, 22:05:30 pm »
0
Concernant les sages-femmes, je suis  encore dans ton ancien  moule de pensée Ciné et j'ai jamais rencontré personne qui a pu me faire changer d'idées sur le sujet. . Et comme Lisa ne m'aime pas et me trouve un peu toton je ne crois pas qu'elle puisse avoir ce genre de discussion avec moi un jour.

Bien dommage, mais je préfère que quelqu'un avec qui tu t'entends mieux puisse t'en parler de façon à ce que tu sois réceptif que d'essayer de te convaincre et te pousser à l'inverse :)

J'ai bien hâte "d'essayer" ça, même si je n'aurai pas de comparatif "médecin" pour voir la différence. Je viens de commencer à lire "Au coeur de la naissance", https://www.amazon.ca/Au-coeur-naissance-St%C3%A9phanie-St-Amant/dp/2890912302?ie=UTF8&qid=1181879208&ref_=sr_1_1&s=books&sr=8-1 et c'est vraiment intéressant.
"It's amazing how I can feel sorry for you and hate you at the same time. I'm sure there's a German word for it." - Lisa

Les sages-femmes c'est l'fun !
« Réponse #4 le: juin 08, 2016, 22:28:03 pm »
0
Concernant les sages-femmes, je suis encore dans ton ancien moule de pensée Ciné.

Je le suis encore moi-même. Quand je dis c'est l'fun, ça demeure théorique parce que contrairement à vous trois (Lisa, Bonheur et toi), je n'ai pas d'enfant et n'ai donc pas à me sentir soulagé ou pas, mais j'ai confiance que Lisa fait la bonne chose pour Lisa. Que son choix est autrement plus éclairé que l'autre timbrée.

N'empêche que Bonheur met précisément le doigt sur tout ce qui m'agace :

C'est cool, les sages-femmes. Ça humanise un moment important de notre vie et elles (ou ils) sont capables dans la grande majorité des cas de faire tout ce qu'un médecin peut faire dans une salle d'accouchement.

Mon seul bémol, c'est que l'accouchement de ma première fille a été extrêmement difficile et que l'on ne s'est rendu compte que lors de la sortie du bébé qu'il y allait avoir des complications. Heureusement, on était dans un hôpital, avec un médecin spécialisé dans les accouchements difficiles, son équipe et tout l'équipement adéquat et tout s'est bien passé. Les deux accouchements suivants, à la recommandation de notre obstétricienne, furent des césariennes planifiées (ce qui est heureux, parce que notre deuxième enfant s'était enroulé dans le cordon, était dans le mauvais sens, ce qui aurait demandé une césarienne d'urgence de toute façon).

Est-ce qu'une sage-femme aurait pu accomplir les mêmes prouesses que notre obstétricienne? Peut-être bien. Je ne le sais pas. Je n'ai pas pris la chance et ne le regrette pas. Oui, c'est plus froid un hôpital. Mais je ne comprends pas pourquoi prendre le risque, aussi minime soit-il, pour des bénéfices que je ne saisis pas tout à fait.

Cela dit, il y a certainement de très mauvais obstétriciens et des sages-femmes qui font des miracles. C'est pourquoi je ne juge pas ceux qui ont fait des choix différents des miens. Et si le taux de mortalité était plus élevé chez les accouchements non médicalisés, ça ferait le front page du Journal de Montréal sur une base fréquente. Alors, cela ne doit pas être si pire.

C'est pas mal là-dessus qu'on "s'obstinait" Lisa et moi : "prendre une chance".

En fait, tout est dans la phrase : "S'il y a des complications, on va aller à l'hôpital".

Et je vous garanti que je tiendrais le discours contraire si on me disait : "s'il y a des complications, on va aller voir la sage-femme".
« Modifié: juin 08, 2016, 22:29:47 pm par Cinéphile »
Some would compare Elvis to God. I'll admit he's good, but he's no Elvis.

Lisa

  • Jeannette officielle du forum
Les sages-femmes c'est l'fun !
« Réponse #5 le: juin 09, 2016, 08:04:17 am »
0
Parce que les complications, ça fait entrer la naissance dans le domaine médicale, on va donc voir le médecin.
La naissance sans complications, c'est le domaine naturel de la femme qui s'écoute et qui sait comment accoucher, c'est donc le domaine de l'accompagnement par la sage-femme. Et elles ont maintenant 4 ans d'études pour arriver à cela, ainsi qu'une formation avancée dans les soins d'urgence.

L'autre aspect sur lequel on peut se pencher, c'est est-ce que c'est normal qu'autant de grossesses finissent avec des complications? En lisant un peu, je me rends compte que dans une bonne partie des cas, les complications sont souvent causées par des interventions médicales à la base: accélération du travail avec des hormones de synthèse, péridurale qui influence le rythme cardiaque de bébé, position allongée qui nuit à l'utilisation de la gravité, interdiction de pousser malgré le fait que la femme le sens parce qu'il faut attendre que le médecin vienne donner son accord, épisiotomies, soluté, monitoring foetal, etc.
"It's amazing how I can feel sorry for you and hate you at the same time. I'm sure there's a German word for it." - Lisa

Jay.

  • Fifille Victimisante
Les sages-femmes c'est l'fun !
« Réponse #6 le: juin 09, 2016, 09:33:12 am »
+4
Moi c'est là-dessus que je décroche un peu. J'ai pas de doute que tu t'informes à de bonnes sources Lisa, mais ça m'énerve franchement beaucoup le discours en vogue comme quoi les hôpitaux ne savent pas accoucher des enfants. Que les actes médicaux posés posent des dangers, qu'il ne sont pas informés ni outillés pour utiliser bon nombres de leurs instruments ou pour prodiguer des conseils sur l'allaitement, par exemple.

Surmédicalisation, probablement.
Mais je sens beaucoup d'enflure de ce côté.
La recherche en obstétriques vient toujours bien de la médecine. La médecine s'étudie, s'améliore. Il y a des incompétents et des malpolis comme dans tous les domaines. Mais tsé j'ai un peu le feeling d'école privée vs publique là-dessus. Les cas faciles qui vont et restent du côté des sages-femmes augmentent la proportion de cas difficiles qui se retrouvent dans les hôpitaux. Et augmentations des complications par les actes médicaux seulement ou par notre mode de vie occidental? Ou bien devant une situation risquée, avec les développements de la médecine, on laisse une chance à la nature ou on s'assure du bien de l'enfant et la mère?

Aucun médecin n'est venu donné son accord pour que je pousse.
On a essayé tous les niveaux haut-bas que le lit offrait et j'aurais pu prendre une autre position mais j'étais trop exténuée même pour demander.
Aucune épisiotomie de caprice n'est faite à mon hôpital et des sages femmes peuvent en faire aussi
etc.

Il y en a pour tous les goûts.
Je respecte totalement la formation des sages-femmes et leur approche.
Mais je sens que plusieurs de celles qui passent par cette voie (encore là je ne te vise pas du tout Lisa, c'est en partie un trop plein que j'accumule pour ne pas causer de la chicane inutile dans mon entourage) en viennent à regarder le milieu médical de haut comme si même elles, fortes de leur connaissance de un ou deux accouchements, savent davantage comment ça marche qu'un obstétricien ou une infirmière en périnatalité.

Et ça, ça me tape.
Et ça, ça me donne l'impression que ces femmes doivent aussi avoir leurs petites déceptions sur le déroulement, mais qu'elles en parleront moins ouvertement que celles qui ont donné naissance à l'hôpital.

J'y pense des fois, une sage-femme pour le prochain, pour le fun. Mais en même temps, maintenant que je sais comment ça se déroule, je ne sais pas si je gagne tant que ça. Et maintenant que je connais cette douleur, je ne suis pas sûre si j'ai envie de me couper de l'option de l'épidurale.
« Modifié: juin 09, 2016, 09:38:23 am par Jay. »
J'avais une idée de signature géniale, mais je ne m'en rappelle plus.

Lisa

  • Jeannette officielle du forum
Les sages-femmes c'est l'fun !
« Réponse #7 le: juin 09, 2016, 09:56:31 am »
0
J'ai peut-etre été expéditive pour faire contrepoids à ce que les gars disaient, je pense que je suis pas mal comme toi.

J'ai travaillé, fait des stages dans le milieu médical, je l'ai dit en partant à ma sage-femme, je ne suis pas avec elle en réaction au milieu médical (et oui, moi aussi ça m'énerve à un certain point).
Je fais vraiment confiance aux hopitaux (en tout cas la plupart) ainsi que leur staff, surtout que je pense que d'y avoir oeuvré permet de comprendre comment les choses se passent, à qui demander quoi, etc. Je pense que le principal défaut, en général, est la communication qui peut parfois en prendre un coup dans un temps de "rush". J'ai souvent, alors que je travaillais dans le milieu hospitalier, eu à répondre à des patients qui avaient des questions simples, mais qui n'avaient pas été répondues parce que le médecin passe en coup de vent avec 10 internes, et qu'ils posent les questions qu'eux veulent savoir, et ne prennent pas toujours le temps de s'informer des questions des patients. Je sais que ça change tranquillement, mais je comprends aussi la pression du milieu et le peu de temps que nous avons pour tout faire.

Je comprends aussi qu'il y a aussi de plus en plus d'hopitaux "amis des bébés", qui soutiennent les futures mères dans plusieurs de leurs choix.

Malgré tout, dans notre groupe d'une 100 aine de femmes qui accouchent ce mois-ci, j'ai quand même vu des filles qui ont eu des interventions sans leur consentement, qu'on ne les a pas informé de ce qui s'en venait, etc.

Si mes études et mon background et ma personnalité m'apporte, c'est un grand goût pour le consentement éclairé, ainsi que la pratique basée sur les données probantes. En ce sens, comme je n'ai pas encore vécu l'accouchement, je pense que ce que je préfère, c'est prendre une heure pleine pour poser mes questions, me faire renseigner sur les tests que je peux décider de faire, pourquoi ils sont recommandés, quels sont les risques, les avantages, etc. Je sais également que ce sera la même chose durant l'accouchement, que je serai informée de toute chose qui se passera, et que si un transfert médical est nécessaire (je n'ai aucun problème avec ça), je sais qu'on me donnera de l'information sur ce qui se passera.

De ce que je comprends, il y a une super-belle collaboration entre le personnel de St-Luc et les sage-femmes, je sais que s'il y a une consultation médicale et un transfert, ce sera le chemin approprié à suivre.

Mais bref, je pense que la clé de tout ça, c'est l'information et la communication. Quand une infirmière te dit "on va te faire ça, on va te faire ceci", tu ne penses pas à mettre sa compétence en doute (et probablement qu'elle n'est pas en jeu ici), c'est juste que c'est souvent pas le temps qu'elle commence à tout t'expliquer, et tu dis "pourquoi pas", ça semble une bonne idée, c'est sécurisant, ces gens-là en font tout le temps, etc.

"It's amazing how I can feel sorry for you and hate you at the same time. I'm sure there's a German word for it." - Lisa

Lisa

  • Jeannette officielle du forum
Les sages-femmes c'est l'fun !
« Réponse #8 le: juin 09, 2016, 09:58:23 am »
0
Bref, je pense comme toi que le discours d'incompétence est faux (je ne l'ai pas tant entendu ceci dit), mais c'est surtout celui d'une partie de surmédicalisation/sur-surveillance (en partie pour répondre au besoin que les gars parlent plus haut d'être "le plus safe possible") et d'une grosse partie de communication/information.

"It's amazing how I can feel sorry for you and hate you at the same time. I'm sure there's a German word for it." - Lisa

Les sages-femmes c'est l'fun !
« Réponse #9 le: juin 09, 2016, 10:11:41 am »
0
Je ne comprends pas bien ce topic, j'ai l'impression que chez vous le terme de sage-femme recouvre un sens ésothérique qu'il n'a pas chez nous. Une sage femme pour moi est un métier paramédical officiel, diplômé comme peut l'être kinésithérapeute, psychologue ou pharmacien...

Elle ne remplacent ou se substitues pas (dans mon esprit) au médecin qui lui non plus ne remplace pas la sage femme, c'est le métier le plus vieux du monde (ou le second, un c'est exactement la même histoire que l'oeuf ou la poule en premier).

Bref, une sage femme est une accoucheuse, elle fait des gestes techniques que le médecin ne fait pas, aide les femmes à accoucher en l'accompagnant que que cela se passe au mieux, mais elles ne sont pas plus ésothérique que peut l'être un kinésithérapeute, je ne pense pas que dans les maternité le recours à la sage femme soit à la demande de la mère, elle intervient sous la responsabilité du gynécologue mais au même titre qu'une infirmière lambda ou un anesthésiste.

Ma vision est complètement à coté de la plaque ?

Lisa

  • Jeannette officielle du forum
Les sages-femmes c'est l'fun !
« Réponse #10 le: juin 09, 2016, 10:22:46 am »
+1
Non, c'est exactement ça, Jam :)

Sauf que la perception de certains est qu'elle reste une bonne-femme qui a eu 15 enfants dans le village et qui vient faire bouillir de l'eau chaude quand la femme grano-hippie accouche à la maison :)
"It's amazing how I can feel sorry for you and hate you at the same time. I'm sure there's a German word for it." - Lisa

Lisa

  • Jeannette officielle du forum
Les sages-femmes c'est l'fun !
« Réponse #11 le: juin 09, 2016, 10:23:46 am »
0
J'ajoute que par-contre, ici, elles sont à part des maternités par contre, elles oeuvrent à partir de maison de naissance. C'est bien dommage, il y aurait probablement une belle collaboration à faire en milieu médical.
"It's amazing how I can feel sorry for you and hate you at the same time. I'm sure there's a German word for it." - Lisa

M. Bonheur

  • Robophobe
    • Meilleur avec du banjo
Les sages-femmes c'est l'fun !
« Réponse #12 le: juin 09, 2016, 10:58:49 am »
0
J'ajoute que par-contre, ici, elles sont à part des maternités par contre, elles oeuvrent à partir de maison de naissance. C'est bien dommage, il y aurait probablement une belle collaboration à faire en milieu médical.

C'est le principal problème que j'ai. Si les sages-femmes faisaient accoucher dans un hôpital, ou dans un endroit qui y est annexé, en cas de complication, on n'aurait pas à appeler l'ambulance et à transférer la mère à l'hôpital en urgence.
Le message ci-haut est une boutade.

Lisa

  • Jeannette officielle du forum
Les sages-femmes c'est l'fun !
« Réponse #13 le: juin 09, 2016, 11:03:52 am »
0
Je conçois quand même difficilement des situations où la sage-femme ne peut pas anticiper les complications et prévoir le transfert. Je dis pas que ça se peut pas, mais je me demande quand même.
"It's amazing how I can feel sorry for you and hate you at the same time. I'm sure there's a German word for it." - Lisa

cantabile

  • Membre fondateur du boys club et douchebag
Les sages-femmes c'est l'fun !
« Réponse #14 le: juin 09, 2016, 11:10:58 am »
0
Je comprends le besoin d'avoir un accouchement le plus naturel possible, mais je doute quand même du fait que la hausse des complications que Lisa évoque soit due à une surmédicalisation. Premièrement, cette hausse de des complications elle vient de quels chiffres , de quelles données ? Je ne crois pas trop me tromper en disant que depuis le début du vingtième siècle les progrès de la médecine ont permis de sauver un plus grand nombre de mère et de bébés. Ensuite, les sages-femmes, pour gagner en crédibilité et en compétence, ont obtenues une formation plus axée sur l'aspect médical de leur acte. J'en déduis donc que  la médicalisation d'un accouchement ne peut pas avoir que du mauvais.

Ceci dit je donne mon opinion, mais en même temps c'est un débat qui ne m'appartient pas. J'ai eu des enfants et j'en aurai pas d'autres...quoi qu'il me reste à passer sous le bistouri !
Les gens....

Jay.

  • Fifille Victimisante
Les sages-femmes c'est l'fun !
« Réponse #15 le: juin 09, 2016, 11:23:39 am »
0
L'ultime contraception!
On en a déjà parlé avec mon chum, mais je me demande un coup rendu là si ça serait difficile de faire le saut. Tout à coup que ça nous démange d'avoir un enfant de plus quelques années plus tard? On verra

Je conçois quand même difficilement des situations où la sage-femme ne peut pas anticiper les complications et prévoir le transfert. Je dis pas que ça se peut pas, mais je me demande quand même.

Je ne suis pas sûre de ce que tu veux dire, mais une amie était à une poussée de devoir être transférer d'urgence à l'hôpital. "Si le bébé ne sort pas maintenant on vous transfère". Il me semble que c'était cardiaque mais il me semble aussi qu'en maison de naissance on ne monitore pas alors je mélange peut-être.
J'avais une idée de signature géniale, mais je ne m'en rappelle plus.

Lisa

  • Jeannette officielle du forum
Les sages-femmes c'est l'fun !
« Réponse #16 le: juin 09, 2016, 11:32:37 am »
0
cantabile: Comme je dis, je me suis peut-être mal exprimé, mais je n'ai pas parlé d'une hausse de complications, seulement que certains actes médicaux posés pour faciliter le travail médical sont parfois au détriment du travail de la mère. Pas que ces actes ne sont pas nécessaires, ni qu'ils sont en hausse.

Jay: Oui, je connais des anecdotes du genre, mais je n'ai pas assez d'informations: Est-ce qu'on savait avant l'accouchement que le coeur était so-so? Quels sont les paramètres de l'accouchement? Est-ce qu'on savait que le coeur avait de la difficulté dans le travail? Aussi, comme je dis, pour beaucoup de soins d'urgence la sage-femme peut intervenir, donc avoir un bébé réanimé par une sage-femme ou par un médecin, c'est quand même relativement similaire. Je dis pas qu'au final, le temps de transport joue un peu sur l'immédiateté des soins, mais je me questionne vraiment sur le nombre de cas où vraiment, la femme qui accouche à la maison ou en MDN a été "pénalisée" de ne pas être à coté de l'hopital.
"It's amazing how I can feel sorry for you and hate you at the same time. I'm sure there's a German word for it." - Lisa

MadChuck

  • Ing. BBQ
Les sages-femmes c'est l'fun !
« Réponse #17 le: juin 09, 2016, 11:41:48 am »
+1
L'autre aspect sur lequel on peut se pencher, c'est est-ce que c'est normal qu'autant de grossesses finissent avec des complications?

C'est quoi a peu près les statistiques la norme "naturelle" semble d'avoir 4% des femmes qui meurt en accouchant dans leur vie, c'est énorme.

In the United States today, about 15 women die in pregnancy or childbirth per 100,000 live births. That’s way too many, but a century ago it was more than 600 women per 100,000 births. In the 1600s and 1700s, the death rate was twice that: By some estimates, between 1 and 1.5 percent of women giving birth died. Note that the rate is per birth, so the lifetime risk of dying in childbirth was much higher, perhaps 4 percent.



C'est peut-être que la quantité d'intervention augmente un peu le nombre de complication, mais au final:
A meta-analysis of outcomes from home births and hospital births shows that women who give birth at home do have fewer procedures and complications—but their newborns are three times more likely to die.

Lisa

  • Jeannette officielle du forum
Les sages-femmes c'est l'fun !
« Réponse #18 le: juin 09, 2016, 11:50:20 am »
0
Disons au lieu de complications : "requiert une intervention médicale"
"It's amazing how I can feel sorry for you and hate you at the same time. I'm sure there's a German word for it." - Lisa

Lisa

  • Jeannette officielle du forum
Les sages-femmes c'est l'fun !
« Réponse #19 le: juin 09, 2016, 12:08:57 pm »
+1
Tiens, par exemple, pourquoi on a deux fois plus recours à la péridurale que dans d'autres provinces canadiennes?

http://yoopa.ca/sante-et-bien-etre/grossesse/les-quebecoises-toujours-les-plus-nombreuses-recevoir-la-peridurale
"It's amazing how I can feel sorry for you and hate you at the same time. I'm sure there's a German word for it." - Lisa

MadChuck

  • Ing. BBQ
Les sages-femmes c'est l'fun !
« Réponse #20 le: juin 09, 2016, 12:26:49 pm »
+1
Si je regarde:
Table 102-4503 1, 2
Live births, by age of mother, Canada, provinces and territories

La distribution en âge des mères québécoise est quand même assez différente qu'au Manitoba.

par exemple au manitoba:
15-19: 7.2 %
Age of mother, 20 to 24 years - 19.8%

Québec:
15-19: 2.4 %
Age of mother, 20 to 24 years -  13.0%



Lisa

  • Jeannette officielle du forum
Les sages-femmes c'est l'fun !
« Réponse #21 le: juin 09, 2016, 12:36:00 pm »
0
Les femmes mineures utilisent moins la péridurale? :P
"It's amazing how I can feel sorry for you and hate you at the same time. I'm sure there's a German word for it." - Lisa

Les sages-femmes c'est l'fun !
« Réponse #22 le: juin 09, 2016, 12:59:00 pm »
0
Il y a des sages-femmes qui accouchent en milieu hospitalier, en tout cas, à Pierre-Boucher c'était possible vu qu'il n'y a pas de maison de naissance dans le coin (celle de la Rive-Sud étant située à St-Hilaire, genre). Je pense que le savoir des sages-femmes est précieux, mais que les maisons de naissance auraient tout intérêt à être intégrées dans les hôpitaux, comme ça se fait ailleurs. Ça diminue les risques lors des transferts et facilite la transition vers l'équipe médicale. Le meilleur des deux mondes.

Pour ma part, je n'ai pas vraiment considéré l'option maison de naissance/sages-femmes parce que je vis à 5 minutes de l'hôpital où j'ai donné naissance à ma fille (et les circonstances ayant démontrées que c'est bien de ne pas avoir eu à faire 30-40 minutes de route pour me rendre à mon lieu d'accouchement :P), et que c'est un hôpital réputé pour offrir aux femmes un milieu plus "convivial" pour accoucher. Je faisais confiance à mon équipe médicale. Par contre, je pense que les femmes sont tellement bombardées d'information pendant la grossesse qu'elles ne font plus nécessairement confiance en leurs capacités naturelles d'accoucher, et en ce sens, elles gagnent à être accompagnées de manière un peu plus personnelle pour leur préparation à l'accouchement, ce que peut faire une sage-femme aussi. Moi j'ai choisi d'avoir une doula, mais au final, elle nous a tellement bien préparés fourchette et moi qu'on n'a pas ressenti le besoin qu'elle soit présente pendant l'accouchement. Elle nous a donné des trucs pour respecter mon rythme, pour communiquer avec l'équipe médicale et pour mieux gérer la douleur. Elle a révisé mon plan de naissance avec moi (qui n'est pas comme une liste d'épicerie, mais plutôt une façon de travailler avec l'équipe médicale pour établir nos zones d'inconfort et autres). Je n'ai pas eu besoin de plus, mais je peux comprendre comment le fait d'avoir ce type d'accompagnement avec la personne qui va procéder à ton accouchement peut être très rassurant.

J'ai eu un accouchement parfait en milieu hospitalier. L'infirmière qui nous accompagnait pendant le travail m'a encouragée à respecter mon plan de naissance même quand j'étais en train de virer sur le top à cause d'un faux travail qui m'aura empêché de dormir pendant trois jours. Le gynécologue qui m'a accouché a mentionné avoir pris connaissance de mon plan de naissance et m'a rassurée en disant qu'il ne ferait pas d'intervention inutilement et qu'il essaierait autre chose avant de pratiquer une épisiotomie ou d'utiliser les ventouses. Ça a fonctionné, parce qu'il a trouvé un moyen de m'aider à faire sortir Bérénice efficacement, sans épisiotomie ni déchirure ni rien, malgré son cœur qui décélérait trop pendant les poussées. Je n'ai pas eu recours à l'épidurale non plus, et c'est probablement grâce à l'infirmière qui m'a encouragée à continuer d'essayer naturellement même si j'étais épuisée. Et même s'ils ont été pris de court par la rapidité des évènements, je n'ai pas eu à attendre ni rien, ils ont respecté le fait que ça se passait là là. Bref: les sages-femmes c'est cool, mais les accouchements en milieu hospitaliers sont bien corrects aussi. To each is own.

Aussi: les doulas ostéopathes sont des magiciennes. Je les recommande chaudement, même si je ne crois pas à la magie.

« Modifié: juin 09, 2016, 13:01:14 pm par Simone »
C'est exactement ça qu'est la littérature: d'habiles mensonges qui, secrètement, disent la vérité. - Simone de Beauvoir

cantabile

  • Membre fondateur du boys club et douchebag
Les sages-femmes c'est l'fun !
« Réponse #23 le: juin 09, 2016, 13:12:23 pm »
0
L'ultime contraception!
On en a déjà parlé avec mon chum, mais je me demande un coup rendu là si ça serait difficile de faire le saut. Tout à coup que ça nous démange d'avoir un enfant de plus quelques années plus tard? On verra
Nous on est clairement rendu là, et depuis 4 ans ! Je procrastine.
Les gens....

Les sages-femmes c'est l'fun !
« Réponse #24 le: juin 09, 2016, 13:23:37 pm »
0
L'ultime contraception!
On en a déjà parlé avec mon chum, mais je me demande un coup rendu là si ça serait difficile de faire le saut. Tout à coup que ça nous démange d'avoir un enfant de plus quelques années plus tard? On verra
Nous on est clairement rendu là, et depuis 4 ans ! Je procrastine.

Sans compter qu'on ne sait jamais ce que l'avenir nous réserve.

Il n'est pas impossible que tu ne sois plus avec ta blonde dans 4-5 ans et que ta nouvelle blonde veuille un enfant.


Lisa

  • Jeannette officielle du forum
Les sages-femmes c'est l'fun !
« Réponse #25 le: juin 09, 2016, 13:41:23 pm »
0
J'ai entendu dire que la vasectomie est plus réversible que la ligature des trompes, mais que ça doit se faire dans un délai de quelques années.
"It's amazing how I can feel sorry for you and hate you at the same time. I'm sure there's a German word for it." - Lisa

MadChuck

  • Ing. BBQ
Les sages-femmes c'est l'fun !
« Réponse #26 le: juin 09, 2016, 13:43:27 pm »
0
Les femmes mineures utilisent moins la péridurale? :P

Je sais pas mais on dirait que culturellement y'a une bonne différence pas juste sur la péridurale ou non, mais en général sur avoir des enfants, y'a tu un lien faible mais présent avec les croyances religieuses ?

Lisa

  • Jeannette officielle du forum
Les sages-femmes c'est l'fun !
« Réponse #27 le: juin 09, 2016, 13:50:16 pm »
0
Bonne question.
"It's amazing how I can feel sorry for you and hate you at the same time. I'm sure there's a German word for it." - Lisa

cantabile

  • Membre fondateur du boys club et douchebag
Les sages-femmes ça peut être le fun si y a pas de complications
« Réponse #28 le: juin 09, 2016, 15:00:53 pm »
0
L'ultime contraception!
On en a déjà parlé avec mon chum, mais je me demande un coup rendu là si ça serait difficile de faire le saut. Tout à coup que ça nous démange d'avoir un enfant de plus quelques années plus tard? On verra
Nous on est clairement rendu là, et depuis 4 ans ! Je procrastine.

Sans compter qu'on ne sait jamais ce que l'avenir nous réserve.

Il n'est pas impossible que tu ne sois plus avec ta blonde dans 4-5 ans et que ta nouvelle blonde veuille un enfant.

Dans 4-5 ans je vais avoir 45-46 ans. Des enfants j'en ai 2 et j'en aurai pas d'autres. Si j'ai une autre blonde à cette période (ce serait fort étonnant) elle devra m'accepter tel que je serai...infertile !
Les gens....

Les sages-femmes ça peut être le fun si y a pas de complications
« Réponse #29 le: juin 09, 2016, 15:05:39 pm »
0
L'ultime contraception!
On en a déjà parlé avec mon chum, mais je me demande un coup rendu là si ça serait difficile de faire le saut. Tout à coup que ça nous démange d'avoir un enfant de plus quelques années plus tard? On verra
Nous on est clairement rendu là, et depuis 4 ans ! Je procrastine.

Sans compter qu'on ne sait jamais ce que l'avenir nous réserve.

Il n'est pas impossible que tu ne sois plus avec ta blonde dans 4-5 ans et que ta nouvelle blonde veuille un enfant.

Dans 4-5 ans je vais avoir 45-46 ans. Des enfants j'en ai 2 et j'en aurai pas d'autres. Si j'ai une autre blonde à cette période (ce serait fort étonnant) elle devra m'accepter tel que je serai...infertile !

Hey je te donne des munitions pour retarder le processus encore un peu là....  :)
« Modifié: juin 09, 2016, 15:19:56 pm par Tam! »

cantabile

  • Membre fondateur du boys club et douchebag
Les sages-femmes ça peut être le fun si y a pas de complications
« Réponse #30 le: juin 09, 2016, 15:11:16 pm »
+1
haha ouin pas certain que ma blonde accepte facilement ce genre d'arguments !
Les gens....

M. Bonheur

  • Robophobe
    • Meilleur avec du banjo
Les sages-femmes ça peut être le fun si y a pas de complications
« Réponse #31 le: juin 09, 2016, 16:37:28 pm »
+1
Ma blonde actuelle voit mon infertilité comme un atout!
Le message ci-haut est une boutade.

Les sages-femmes ça peut être le fun si y a pas de complications
« Réponse #32 le: juin 09, 2016, 20:51:25 pm »
0
J'ai peut-etre été expéditive pour faire contrepoids à ce que les gars disaient...

...tout comme j'ai été expéditif en choisissant le titre du fil.
« Modifié: juin 09, 2016, 21:12:51 pm par Cinéphile »
Some would compare Elvis to God. I'll admit he's good, but he's no Elvis.

Les sages-femmes ça peut être le fun si y a pas de complications
« Réponse #33 le: juin 10, 2016, 12:04:24 pm »
0
Ma blonde actuelle voit mon infertilité comme un atout!

Voilà une excellente nouvelle !


Les sages-femmes ça peut être le fun si y a pas de complications
« Réponse #34 le: juin 10, 2016, 20:34:12 pm »
0
J'ai une connaissance en France qui est ''sage-homme''
Ça doit faire près de 30 ans qu'il officie.

J'ai toujours trouvé son boulot subjuguant.

Lisa

  • Jeannette officielle du forum
Les sages-femmes ça peut être le fun si y a pas de complications
« Réponse #35 le: juin 10, 2016, 22:58:00 pm »
0
J'avais demandé à ma sage-femme, elle me dit qu'ils utilisent habituellement un autre terme... maïeuticien selon Google.
"It's amazing how I can feel sorry for you and hate you at the same time. I'm sure there's a German word for it." - Lisa

Lisa

  • Jeannette officielle du forum
Les sages-femmes ça peut être le fun si y a pas de complications
« Réponse #36 le: juin 10, 2016, 22:58:27 pm »
0
Qui me dit aussi que sage-homme est aussi employé, ou sage-femme homme :)

"It's amazing how I can feel sorry for you and hate you at the same time. I'm sure there's a German word for it." - Lisa

Les sages-femmes ça peut être le fun si y a pas de complications
« Réponse #37 le: juin 11, 2016, 19:38:45 pm »
0
Citation de: Cinephile
Or, moi si tu reconnais que t'es plus safe à l'hôpital, ben cibole, accouche à l'hôpital, pis qu'on n'en parle pu.

C'est plus safe aussi de marcher avec un gilet pare-balles de 8 livres sur le dos. Par contre, je ne vois pas pourquoi on le ferait à moins de traverser une zone de tirs.

C'est le même raisonnement pour les accouchements.

Ma blonde a été très impliquée dans le comité d'ouverture de la maison des naissances au Saguenay, mais c'est tout récent. Le petit était déjà né. Donc nous avons accouché à l'hôpital, avec une accompagnante, et nous avons été super chanceux sur l’obstétricienne. C'était un accouchement vraiment merveilleux.

La première grossesse et le premier accouchement de ma conjointe, en position dorsale, lui avait un peu déformé la zone lombaire ce qui peut s'avérer super douloureux pour elle. Or, même avec cette particularité médicale, le premier médecin qu'on a failli avoir était réputé pour refuser toute ""fantaisie"" autres que la position dorsale et reconnu pour favoriser les césariennes. Celle qu'on a eu finalement était vraiment ouverte d'esprit, on a essayé toutes sortes de positions, il y avait des coussins et des genres de ballons mais le col était bloqué à 9 cm. Ce qui a fini par marcher, c'était qu'elle s'était accroupie et se tenait fortement à mes bras (moi j'étais debout et comme un pilier pour la soutenir) et la docteure s'est assise en indien, avec ses linges et ses affaires et le bébé est sorti super bien. Tout le monde était comme ému, et les infirmières ont trouvé que c'était un super bel accouchement.

Même si on était à l'hôpital, on a été tranquille, mais souvent je devais refuser des tests ou des examens facultatifs lorsque bébé s'était endormi, etc. Alors que pour d'autres personnes qui ont peut-être moins d'assurance, l'hôpital est un milieu qui peut être assez intrusif et autoritaire. Plusieurs mères ont vécu des cauchemars à leur accouchements, et ce n'est pas toujours pour des raisons médicales. Donc, oui, c'est plus safe, comme un gilet pare-balle, mais un accouchement moyen n'est pas un champs de tirs.
« Modifié: juin 11, 2016, 19:58:55 pm par Gustavus »

cantabile

  • Membre fondateur du boys club et douchebag
Les sages-femmes ça peut être le fun si y a pas de complications
« Réponse #38 le: juin 11, 2016, 20:06:36 pm »
0
Citation de: Cinephile
Or, moi si tu reconnais que t'es plus safe à l'hôpital, ben cibole, accouche à l'hôpital, pis qu'on n'en parle pu.

C'est plus safe aussi de marcher avec un gilet pare-balles de 8 livres sur le dos. Par contre, je ne vois pas pourquoi on le ferait à moins de traverser une zone de tirs.

C'est le même raisonnement pour les accouchements.

Wow bel exemple de marde. Que tu veuilles prêcher la bonne parole c'est bien de tes affaires, mais de comparer la décision d'accoucher à l'hôpital à celle de vouloir porter un gilet pare-balle c'est pas ta plus grande trouvaille.
Les gens....

Les sages-femmes ça peut être le fun si y a pas de complications
« Réponse #39 le: juin 11, 2016, 20:13:20 pm »
0
J'allais le dire...

C'est pas le "même raisonnement" pantoute, voyons donc. Possiblement ta pire comparaison à vie. De la part de quelqu'un d'autre je répliquerais même pas, mais t'es capable de bien mieux que ça.
Some would compare Elvis to God. I'll admit he's good, but he's no Elvis.

Les sages-femmes ça peut être le fun si y a pas de complications
« Réponse #40 le: juin 11, 2016, 20:17:17 pm »
0
C'est une analogie pour répondre à l'argument de Cinéphile.

C'est plus safe, oui, mais être safe n'est pas le seul critère qui existe. Comme le gilet pare-balles.

Une analogie n'est pas une comparaison. Et d'ailleurs, une comparaison n'est pas de trouver que deux choses sont pareilles ou semblables, mais au contraire, c'est de faire sortir les différences. Mais moi c'était juste une analogie.

Les sages-femmes ça peut être le fun si y a pas de complications
« Réponse #41 le: juin 11, 2016, 20:27:01 pm »
0
C'est plus safe, oui, mais être safe n'est pas le seul critère qui existe.

Non, mais c'est le plus important et de loin. Tout le reste est secondaire.

Se faire accompagner/conseiller par une sage-femme durant ta grossesse, c'est sûr que ça doit être plus humain qu'un médecin qui te traite comme un numéro (je caricature). Pas de trouble avec ça. Mais durant l'accouchement, moi je veux le A-Team.
« Modifié: juin 12, 2016, 05:01:00 am par Cinéphile »
Some would compare Elvis to God. I'll admit he's good, but he's no Elvis.

Les sages-femmes ça peut être le fun si y a pas de complications
« Réponse #42 le: juin 11, 2016, 20:30:34 pm »
0
nous avons accouché à l'hôpital (...) Tout le monde était comme ému, et les infirmières ont trouvé que c'était un super bel accouchement. (...) Même si on était à l'hôpital, on a été tranquille

:smiley4:
« Modifié: juin 11, 2016, 20:32:14 pm par Cinéphile »
Some would compare Elvis to God. I'll admit he's good, but he's no Elvis.

Lisa

  • Jeannette officielle du forum
Les sages-femmes ça peut être le fun si y a pas de complications
« Réponse #43 le: juin 11, 2016, 20:39:14 pm »
0
C'est plus safe, oui, mais être safe n'est pas le seul critère qui existe.

Non, mais c'est le plus important et de loin. Tout le reste est secondaire.


Ouf, je suis vraiment pas sure d'être d'accord avec ça.
"It's amazing how I can feel sorry for you and hate you at the same time. I'm sure there's a German word for it." - Lisa

Les sages-femmes ça peut être le fun si y a pas de complications
« Réponse #44 le: juin 11, 2016, 21:28:35 pm »
0
Le sujet existerait pas si tu l'étais.
Some would compare Elvis to God. I'll admit he's good, but he's no Elvis.

Lisa

  • Jeannette officielle du forum
Les sages-femmes ça peut être le fun si y a pas de complications
« Réponse #45 le: juin 11, 2016, 21:32:44 pm »
0
Dans le sens que vous reniez tout ce qu'est l'accouchement, ce processus-là, c'est très physique, très primal... je pense que s'il y avait une façon complètement sans douleur d'avoir un enfant, dans le sens de on t'endors, tu vas en chirurgie et on te le retire sans douleur ni cicatrice, je pense pas que ça attirerait tant de gens que ça.
"It's amazing how I can feel sorry for you and hate you at the same time. I'm sure there's a German word for it." - Lisa

Les sages-femmes ça peut être le fun si y a pas de complications
« Réponse #46 le: juin 11, 2016, 21:44:01 pm »
0
Je vois même pas le lien que tu fais entre "safe pour l'enfant" et "sans douleur pour la mère".

Montre-moi un contrat qui me garantit "une naissance sans complication à condition que la mère ressente 10% plus de douleur" et je te le signe dret-là. :-p
Some would compare Elvis to God. I'll admit he's good, but he's no Elvis.

Les sages-femmes ça peut être le fun si y a pas de complications
« Réponse #47 le: juin 11, 2016, 21:45:10 pm »
0
Tu vas être papa?
FUCK YOU POF

Les sages-femmes ça peut être le fun si y a pas de complications
« Réponse #48 le: juin 11, 2016, 21:58:14 pm »
0
Non, non, on jase pour jaser. C'est juste que Lisa m'avait fait changer d'idée, mais les autres m'ont pas mal ramené sur ma position d'avant.
Some would compare Elvis to God. I'll admit he's good, but he's no Elvis.

cantabile

  • Membre fondateur du boys club et douchebag
Les sages-femmes ça peut être le fun si y a pas de complications
« Réponse #49 le: juin 11, 2016, 23:34:39 pm »
0
Une analogie n'est pas une comparaison.
Tu as raison. C'était donc une analogie de marde.
Les gens....