Auteur Sujet: NETFLIX  (Lu 10903 fois)

NETFLIX
« Réponse #300 le: août 14, 2017, 13:21:54 pm »
0
Suis-je le seul qui trouve que Glow est sur-estimé?

C'est pas mauvais, mais me semble que le monde s'énervent le poil des jambes avec pas grand chose. Ok le contenant est cool (costumes, musique, reconstitution 80's), mais le contenu est ordinaire. C'est jamais très drôle, ou très touchant ou enlevant...ça navigue entre 2-3 genres sans être jouissif. Heureusement ça se met à décoller au 8e épisode alors que les personnages deviennent enfin attachants et qu'il y a des vrais combats..avant ça c'est un peu boring je trouve. Me semble que c'est long de les voir organiser tout ça. 4-5 épisodes auraient été en masse selon moi.

parait que le documentaire est plus intéressant. Je vais le regarder.

NETFLIX
« Réponse #301 le: août 14, 2017, 13:41:41 pm »
0
Sinon, avez-vous écouté les deux saisons de Love de Judd Apatow? C'est délicieusement quirky et un peu bizarre, un genre de vibe à la Freaks and Geeks, version adulte. C'est fabuleux.
Nous l'avons écouté. Personnellement, j'ai beaucoup aimé la première saison, mais un peu moins la seconde. On sent déjà l'essoufflement je trouve.

C'est peut-être l'effet de surprise qui diminue. Dans le sens que, comme souvent dans les productions de Judd Apatow, c'est les personnages loser mais attachants qui font changement de la télé mainstream et qui donnent le ton à l'ensemble. Maintenant qu'on connaît mieux Gus & Mickey, leur façon d'être weird est un peu moins renversante. Ceci dit, il y a amplement de personnages weirds pour garder l'intérêt, nommément, Dr Greg et Randy (le chum un peu psychopathe de Bertie).

Ceci dit, je n'ai pas encore fini la deuxième saison, j'en suis à l'épisode où les derniers épisodes de la saison de Wichita passent à la trappe. Ça a encore le temps de s'essouffler.
C'est exactement ça qu'est la littérature: d'habiles mensonges qui, secrètement, disent la vérité. - Simone de Beauvoir

NETFLIX
« Réponse #302 le: août 14, 2017, 13:54:31 pm »
0
J'ai préféré la première saison de Love mais il n'y a pas de grande différence non plus dans la qualité d'écriture. C'est peut être juste l'effet de nouveauté qui s'estompe comme dit Simone.

Dans la 1 on voit l'histoire de leur match et dans la 2 comment ce couple dépareillé évolue au quotidien.
C'est dur de ne pas trouver Gus trop mou, c'est un irritant par moment.

S'il y a une saison 3 , je vais la suivre.

Edit: la saison 2 est mieux cotée sur Metacritic.


NETFLIX
« Réponse #303 le: août 14, 2017, 18:59:02 pm »
0
Sinon, avez-vous écouté les deux saisons de Love de Judd Apatow? C'est délicieusement quirky et un peu bizarre, un genre de vibe à la Freaks and Geeks, version adulte. C'est fabuleux.

Je ne connais pas Freaks and Geeks mais j'ai bien aimé Love.

Je suis de ceux qui préfère la première saison à la deuxième.  Les personnages sont très difficile à aimer dans la deuxième saison.

J'ai débuté Atypique hier. Le style d'écriture me rappel un peu celui de Juno. C'est moins frais comme style que ce l'était il y a 10 ans.  On verra.

J'aime bien le casting sauf peut-être Jennifer Jason Leigh même si au départ c'est sa présence qui m'a fait choisir cette série ( J'hésitais entre Ozark et Better call Saul )


NETFLIX
« Réponse #304 le: août 17, 2017, 14:42:00 pm »
0
Nouvelle fan de Master of None ici.

Lisa

  • Jeannette officielle du forum
NETFLIX
« Réponse #305 le: août 18, 2017, 09:36:53 am »
0
Nouvelle fan de Master of None ici.
Après combien d'épisodes?
"It's amazing how I can feel sorry for you and hate you at the same time. I'm sure there's a German word for it." - Lisa

NETFLIX
« Réponse #306 le: août 18, 2017, 10:13:49 am »
+1
J'aime bien la version porno : Master of Nounes


« Modifié: août 18, 2017, 12:36:40 pm par Tam! »

cantabile

  • Membre fondateur du boys club et douchebag
NETFLIX
« Réponse #307 le: août 18, 2017, 11:36:58 am »
0
2/10
Les gens....

NETFLIX
« Réponse #308 le: août 18, 2017, 11:58:40 am »
+6

cantabile

  • Membre fondateur du boys club et douchebag
NETFLIX
« Réponse #309 le: août 18, 2017, 14:41:01 pm »
0
celle-là est vraiment meilleure !
Les gens....

NETFLIX
« Réponse #310 le: août 21, 2017, 13:59:55 pm »
0
Nouvelle fan de Master of None ici.
Après combien d'épisodes?

2 ou 3. Mais à une ou deux exceptions, je préfère la première saison, contrairement à certaines personnes ici.

POF

  • Joueur technique, très technique.
NETFLIX
« Réponse #311 le: août 24, 2017, 13:09:26 pm »
0
J'ai vraiment aimé Atypical! Ca m'a découragé pas mal de voir à quel point ca semblait facile de se faire une blonde même pour un autiste, alors que personnellement à son âge, je rushais ma vie pour trouver l'amour, avec pas mal d'espoirs brisés et de déceptions... Alors que lui POUF, magie, y'a une ange qui tombe du ciel dès le moment qu'il se met à chercher activement.
Mais bon, y'en a qui l'ont et d'autres pas, faut croire. J'ai moins de skills relationnels qu'un autiste on dirait bien... Je me demande si je devrais m'inquiéter.
Là je suis rendu à écouter White Gold, une série britannique. À date, c'est très bien. L'histoire d'une petite compagnie d'installation de vitres dans un quartier de banlieue. Ou l'art de vendre de la merde.

NETFLIX
« Réponse #312 le: août 24, 2017, 14:26:06 pm »
0
Nous aussi on est dans White Gold.

Je suis encore plus en amour avec Ed Westwick que dans le temps de Chuck. OMG.
C'est exactement ça qu'est la littérature: d'habiles mensonges qui, secrètement, disent la vérité. - Simone de Beauvoir

POF

  • Joueur technique, très technique.
NETFLIX
« Réponse #313 le: août 25, 2017, 12:46:58 pm »
0
Ouin, un esti de beau gosse ce gars là.

NETFLIX
« Réponse #314 le: août 25, 2017, 13:05:08 pm »
0
Tu dis!
C'est exactement ça qu'est la littérature: d'habiles mensonges qui, secrètement, disent la vérité. - Simone de Beauvoir

NETFLIX
« Réponse #315 le: août 25, 2017, 13:58:54 pm »
0
Un mélange entre Joaquin Phoenix et Leonardo DiCaprio.

Je reconnais trop le style et le rythme de The Wolf of Wall Street pour vraiment aimer White Gold. On dirait The Wolf version cheap. Remarquez, j'ai juste regardé la première émission.