Auteur Sujet: Élections québecoises 1er octobre 2018  (Lu 163 fois)

Lisa

  • Jeannette officielle du forum
Élections québecoises 1er octobre 2018
« le: janvier 18, 2018, 09:18:28 am »
0
Avec la nouvelle de certains départs du PQ, on sent que les élections s'en viennent.

vous pensez quoi des départs? Au début, je me suis lancée sur "le bateau coule" de tous les spins médias, mais en écoutant plusieurs chroniqueurs de Radio-Canada, je pense peut-être plus à l'effet de deux choses: Le fait des élections à date fixe, qui fait que les gens quittent 6 mois avant, pour laisser le temps au parti d'organiser les choses, et qui entraine des départs tout au même moment, ainsi que le départ de gens qui ont donné plus que beaucoup à la politique, et qui sont peut-être un peu crevé.

Quant à Alexandre, je pense qu'il va revenir éventuellement, mais qu'il y a trop de frictions avec JF Lisée.


Voici le segment à Medium Large: http://ici.radio-canada.ca/premiere/emissions/medium-large/segments/panel/55054/politique-reflechir-son-avenir-beaudoin-panneton-prince


Quels seront les départs libéraux?
"It's amazing how I can feel sorry for you and hate you at the same time. I'm sure there's a German word for it." - Lisa

Élections québecoises 1er octobre 2018
« Réponse #1 le: janvier 18, 2018, 10:47:26 am »
0
Plusieurs départs "normaux". Gendron, Léger et Maltais, des vieux de la vieille et ça s'explique par les élections à date fixe.

Cloutier c'est plus particulier. Il n'avait plus la motivation !

Lisa

  • Jeannette officielle du forum
Élections québecoises 1er octobre 2018
« Réponse #2 le: janvier 18, 2018, 10:51:37 am »
0
Après deux courses à la chefferie, c'est compréhensible, non?
"It's amazing how I can feel sorry for you and hate you at the same time. I'm sure there's a German word for it." - Lisa

Élections québecoises 1er octobre 2018
« Réponse #3 le: janvier 18, 2018, 11:32:33 am »
0
Je ne doute pas de ses motivations à quitter, il semble tout à fait honnête, mais quand il parle de manque de motivation, il s'explique comment ce manque de motivation ? Probablement parce que le bateau coule en raison du chef qui ne performe pas bien !

Élections québecoises 1er octobre 2018
« Réponse #4 le: janvier 18, 2018, 11:57:28 am »
0
Je ne doute pas de ses motivations à quitter, il semble tout à fait honnête, mais quand il parle de manque de motivation, il s'explique comment ce manque de motivation ?

Par le fait que Lisée l'a backstabbé lors dela dernière campagne?

Par le fait que le parti est de moins en moins progressiste?

Par le fait qu'il est troisième dans les sondages et se dirige vers une dégelé aux prochaines élections?

Par le fait qu'il est père de jeunes enfants?




Lisa

  • Jeannette officielle du forum
Élections québecoises 1er octobre 2018
« Réponse #5 le: janvier 18, 2018, 12:07:38 pm »
0
En même temps, si la raison familiale était pas un enjeu dans l'optique où il aurait été chef de parti, je ne comprends pas pourquoi il sortirait cette carte maintenant.
"It's amazing how I can feel sorry for you and hate you at the same time. I'm sure there's a German word for it." - Lisa

Élections québecoises 1er octobre 2018
« Réponse #6 le: janvier 18, 2018, 12:31:02 pm »
0
En même temps, si la raison familiale était pas un enjeu dans l'optique où il aurait été chef de parti, je ne comprends pas pourquoi il sortirait cette carte maintenant.

Je n'ai pas dit que c'était une raison importante mais elle peut être là pareil, dans le total des raisons.

Aussi, j'imagine que t'es prêt à faire plus de sacrifices pour être chef que pour être simple député. On parle de motivation justement.

Berslak

  • Un texte.
Élections québecoises 1er octobre 2018
« Réponse #7 le: janvier 18, 2018, 12:58:16 pm »
0
Aussi, des enfants d'âge primaire et/ou secondaire ont peut-être plus besoin de leur père que des enfants d'âge préscolaire.

Ça ou juste le fait qu'à la longue, ça finit par peser de plus en plus.
Yeah! Une signature!

Lisa

  • Jeannette officielle du forum
Élections québecoises 1er octobre 2018
« Réponse #8 le: janvier 18, 2018, 13:02:26 pm »
0
En même temps, selon moi, quand tu dis "J'ai consulté ma famille et je suis prêt à faire la course" c'est qu'à la base, ta famille a accepté ton sacrifice pour les 4 prochaines années.
Je sais qu'être chef et député c'est différent, mais si ça change quelque chose, c'est justement d'avoir plus de temps en famille comme député...
"It's amazing how I can feel sorry for you and hate you at the same time. I'm sure there's a German word for it." - Lisa

Élections québecoises 1er octobre 2018
« Réponse #9 le: janvier 18, 2018, 13:20:21 pm »
0
En même temps, selon moi, quand tu dis "J'ai consulté ma famille et je suis prêt à faire la course" c'est qu'à la base, ta famille a accepté ton sacrifice pour les 4 prochaines années.
Je sais qu'être chef et député c'est différent, mais si ça change quelque chose, c'est justement d'avoir plus de temps en famille comme député...

Dans sa balance avantages vs sacrifices (+/-), probablement qu'être chef aurait pesé davantage du côté avantages qu'être simple député, comme le mentionne Tam.
Lui justifiant davantage de sacrifices familiaux en échange d'une plus grande influence des décisions du Parti, par exemple.

Élections québecoises 1er octobre 2018
« Réponse #10 le: janvier 18, 2018, 13:29:27 pm »
0
Si Aussant et PKP ont lâché la politique à cause des enfants, je me dis que ça doit pencher dans la balance pour pas mal tous les politiciens.

C'est une chose de dire, oui je vais faire le sacrifice quand plusieurs te disent que tu as des chances d'être chef, et le faire quand tu sais que tu ne seras jamais chef, que ton parti agonise, qu,il y a une rivalité avec ton chef, que tu es en désaccord avec certaines lignes du parti.,etc.


« Modifié: janvier 18, 2018, 14:07:21 pm par Tam! »

Élections québecoises 1er octobre 2018
« Réponse #11 le: janvier 18, 2018, 14:33:19 pm »
0
Par le fait que le parti est de moins en moins progressiste?

Tes autres raisons tiennent le coup, mais dans les faits, le PQ n'a jamais été aussi progressiste depuis 1976.

http://pq.org/programme/?chapitre=5 (une social-démocratie d'avant-garde, post-néolibérale, du type Sanders (qui lui-même s'inspirait des politiques du PQ) ou Mélenchon).

http://pq.org/programme?chapitre=6 (Environnement : Vu que c'est un peu mon domaine, je peux te dire que c'est pas idéal, mais par rapport à tout autre gouvernement élu actuellement, ça torche vraiment).
« Modifié: janvier 18, 2018, 14:36:28 pm par Gustavus »

sharl

  • Taupe vaillante
Élections québecoises 1er octobre 2018
« Réponse #12 le: janvier 18, 2018, 15:54:31 pm »
0
Le PQ n'en fini plus de finir, décrépir, faner, pourrir, se décomposer, moisir et finalement crever,,,

Si c'était un proche parent il y a longtemps que je l'aurai fait débranché -- et euthanasié si c'était un chien.

Vivement ses funérailles!

« Modifié: janvier 18, 2018, 16:03:47 pm par sharl »

Élections québecoises 1er octobre 2018
« Réponse #13 le: janvier 18, 2018, 16:00:33 pm »
+1


Vivement ses funérailles!


Scèneux comme que t'es, tu vas surement y aller.


Élections québecoises 1er octobre 2018
« Réponse #14 le: janvier 18, 2018, 17:39:07 pm »
0
Je pense que le Parti Québécois mourra en même temps que les derniers soupirs de la nation québécoise et canadienne française (en tant qu'entité sociologique et politique distincte qui se considère comme ayant un passé et un avenir en propre).

Donc, très bientôt (à l'échelle des civilisations).

Mais je ne suis pas sûr. Il pourrait se saborder si les acteurs politiques du moment pensaient que ce serait à l'avantage de la nation ou de leur cause. Mais c'est peu probable, tant qu'il reste des boomers et des patriotes. Par contre, il pourrait fusionner et/ou changer de nom.

Élections québecoises 1er octobre 2018
« Réponse #15 le: janvier 18, 2018, 18:21:14 pm »
0
Par le fait que le parti est de moins en moins progressiste?

Tes autres raisons tiennent le coup, mais dans les faits, le PQ n'a jamais été aussi progressiste depuis 1976.


Tu vas loin.  IL y a bien eu dans le premier mandat du PQ la loi sur la protection du territoire agricole, la création du bureau d'audiences publiques en environnement,  la loi 101 qui touchait beaucoup la question du français au travail (donc un avantage pour les travailleurs francophones) et j'en passe.  C'est davantage dans les années 80 que le parti a commencé un certain virage à droite.

sharl

  • Taupe vaillante
Élections québecoises 1er octobre 2018
« Réponse #16 le: janvier 18, 2018, 19:42:06 pm »
0


Vivement ses funérailles!


Scèneux comme que t'es, tu vas surement y aller.


Même pas, c'est dire,,,

Dire qu'avant, les Canadiens-Français dans leur quasi totalité  étaient nationalistes

Qu'on pense à Lesage (centre, centre gauche) avec son slogan "Maîtres chez-nous". Et à l'autre bout du spectre Daniel Johnson de l'Union Nationale (centre droit) avec De Gaule, par devoir de mémoire, remontant le Saint-Laurent sur l'antique chemin du Roy.

Qu'on pense aussi à l'alliance pan-canadienne des francophones (les Acadiens, les franco-ontariens et ceux du Manitoba).

Le PQ a été un désastre. L'héritage du passé gaspillé en vain et en innocent et aucune  perspective d'avenir comme peuple. 

Les péquistes  :smiley11: ont réussi ce que Lord Durham n'avait réussi à réaliser,,,
« Modifié: janvier 18, 2018, 19:45:44 pm par sharl »

Élections québecoises 1er octobre 2018
« Réponse #17 le: janvier 18, 2018, 21:56:10 pm »
0
Par le fait que le parti est de moins en moins progressiste?

Tes autres raisons tiennent le coup, mais dans les faits, le PQ n'a jamais été aussi progressiste depuis 1976.


Tu vas loin.  IL y a bien eu dans le premier mandat du PQ la loi sur la protection du territoire agricole, la création du bureau d'audiences publiques en environnement,  la loi 101 qui touchait beaucoup la question du français au travail (donc un avantage pour les travailleurs francophones) et j'en passe.  C'est davantage dans les années 80 que le parti a commencé un certain virage à droite.

J'avais hésité sur la formulation. Ce que je voulais dire c'est «la dernière fois qu'il a été égal ou davantage progressiste, c'est en 76. Et depuis 1980, il l'est moins qu'aujourd'hui.

Élections québecoises 1er octobre 2018
« Réponse #18 le: Aujourd'hui à 09:26:35 »
0
Par le fait que le parti est de moins en moins progressiste?

Tes autres raisons tiennent le coup, mais dans les faits, le PQ n'a jamais été aussi progressiste depuis 1976.


J'avoue que c'est peut être juste une question de perception mais quand le PQ et la CAQ sont interchangeables à certain niveau, du moins pour plusieurs électeurs, c'est qu'il y a un problème.

Le gros problème avec le PQ c'est la foutue question identitaire. Ça le fourre complètement. Ils marchent sur des oeufs la-dessus, de sorte que ceux que ça irritent vont se tourner vers QS et que ceux qui les trouvent trop mous, risquent d'opter pour la CAQ. Ils n'ont rien de clair sur lequel s'accrocher. Pas assez progressiste pour les uns, trop complaisant avec le multiculturalisme pour d'autre, pas assez nationaliste (la question de remettre le référendum à plus tard)...

J'ai l'image de quelqu'un qui tombe très haut d'un arbre et qui est incapable de s'accrocher à aucune branche.