Auteur Sujet: Bye Bye et Infoman 2017  (Lu 820 fois)

Berslak

  • Un texte.
Bye Bye et Infoman 2017
« le: janvier 01, 2018, 01:02:51 am »
0
Le meilleur Bye Bye depuis très longtemps. Ptete même meilleur que ceux de RBO et ptete mon meilleur à vie.

Ai ri d'un bout à l'autre. Zéro déception.

Yeah! Une signature!

Lisa

  • Jeannette officielle du forum
Bye Bye et Infoman 2017
« Réponse #1 le: janvier 01, 2018, 09:47:27 am »
0
J'ai trouvé le bout après minuit un peu décevant . Ça aurait pu finir sur des meilleurs sketchs. Mais j'ai bien aimé aussi :)
"It's amazing how I can feel sorry for you and hate you at the same time. I'm sure there's a German word for it." - Lisa

Bye Bye et Infoman 2017
« Réponse #2 le: janvier 01, 2018, 11:56:59 am »
0
On regarde ça à soir!
C'est exactement ça qu'est la littérature: d'habiles mensonges qui, secrètement, disent la vérité. - Simone de Beauvoir

Bye Bye et Infoman 2017
« Réponse #3 le: janvier 02, 2018, 01:00:03 am »
0
Comme Berslak. Super réalisation, très drôle, et Marc Labrèche fait désormais partie des les icônes du Bye-Bye.

Bye Bye et Infoman 2017
« Réponse #4 le: janvier 02, 2018, 09:59:57 am »
0

 Marc Labrèche fait désormais partie des les icônes du Bye-Bye.



C'est marrant, vu de l'extérieur, vu de chez moi, il y a 2 ou 3 acteurs Québécois qui apparaissent un peu partout, je veux dire dès qu'il y a un film Québécois j'ai l'impression que e sont toujours les mêmes acteurs qu'on voit. Et ces acteurs sont Marc Labrèche et Rémy Girard. Honnêtement je ne pense pas qu'il y ait en France des équivalent. Dès que je vois un programme Québécois, un film qui s'exporte un peu il y a forcément l'un ou l'autre voir les deux dans la production.

Bye Bye et Infoman 2017
« Réponse #5 le: janvier 02, 2018, 10:46:25 am »
0
Je vais y aller avec une hypothèse plutôt évidente, Le Jam.

Votre bassin de population étant plus grand vous offre plus de choix.

Bye Bye et Infoman 2017
« Réponse #6 le: janvier 02, 2018, 11:52:43 am »
0
Honnêtement je ne pense pas qu'il y ait en France des équivalent.

Moi je pense que oui. J'irais pas jusqu'à dire qu'on le voit "tout le temps", mais on va s'entendre pour "crissement souvent".

Je te donne 195 indices...

1970 : Le Cri du cormoran le soir au-dessus des jonques de Michel Audiard : Henri
1971 : La Vie sentimentale de Georges le tueur de Daniel Berger
1971 : Un peu de soleil dans l'eau froide de Jacques Deray : Pierre
1972 : Le Viager de Pierre Tchernia : le complice de Jo
1972 : Le Tueur de Denys de La Patellière : Frédo Babasch
1972 : Nathalie Granger de Marguerite Duras : le vendeur
1972 : La Scoumoune de José Giovanni : un homme de main
1972 : L'An 01 de Jacques Doillon : un voyageur qui ne prend pas le train
1973 : Au rendez-vous de la mort joyeuse de Juan Luis Buñuel : Beretti
1973 : L'Affaire Dominici de Claude Bernard-Aubert : Zézé Perrin
1973 : Deux hommes dans la ville de José Giovanni : un jeune truand
1973 : Rude journée pour la reine de René Allio : Fabien
1973 : Les Gaspards de Pierre Tchernia : le facteur
1973 : Stavisky... d'Alain Resnais : le jeune inventeur
1974 : Les Valseuses de Bertrand Blier : Jean-Claude
1974 : Pas si méchant que ça de Claude Goretta : Pierre
1974 : La Femme du Gange de Marguerite Duras : l'homme à la plage
1974 : Vincent, François, Paul... et les autres de Claude Sautet : Jean Lavalée
1975 : Sept morts sur ordonnance de Jacques Rouffio : le docteur Jean-Pierre Berg
1975 : Bertolucci secondo il cinema (it), documentaire de Gianni Amelio : figuration
1976 : Barocco d'André Téchiné : Samson / l'assassin de Samson
1976 : 1900 de Bernardo Bertolucci : Olmo Dalco
1976 : Je t'aime moi non plus de Serge Gainsbourg : l'homme au cheval
1976 : La Dernière Femme (L'ultima donna) de Marco Ferreri : Gérard
1976 : René la Canne de Francis Girod : René Bornier
1976 : Maîtresse de Barbet Schroeder : Olivier
1976 : Baxter, Vera Baxter de Marguerite Duras : Michel Cayre
1977 : Dites-lui que je l'aime de Claude Miller : David Martinaud
1977 : Violanta de Daniel Schmid : Fortunat
1977 : Le Camion de Marguerite Duras : Lui
1977 : La nuit, tous les chats sont gris de Gérard Zingg : Philippe Larcher
1977 : Préparez vos mouchoirs de Bertrand Blier : Raoul
1978 : Rêve de singe (Ciao maschio) de Marco Ferreri : Gérard Lafayette
1978 : Le Sucre de Jacques Rouffio : Raoul-Renaud Homecourt
1978 : La Femme gauchère de Peter Handke : l'homme au T-shirt
1978 : Les Chiens d'Alain Jessua : Morel
1979 : Buffet froid de Bertrand Blier : Alphonse Tram
1979 : Le Grand Embouteillage (L'ingorgo, una storia impossibile) de Luigi Comencini : Franco
1979 : Rosy la Bourrasque (Temporale Rosy) de Mario Monicelli : Raoul Lamarre
1980 : Mon oncle d'Amérique d'Alain Resnais : René Raqueneau
1980 : Loulou de Maurice Pialat : Loulou
1980 : Inspecteur la Bavure de Claude Zidi : Roger Morzini
1980 : Le Dernier Métro de François Truffaut : Bernard Granger
1980 : Je vous aime de Claude Berri : Patrick
1981 : La Chèvre de Francis Veber : Campana
1981 : La Femme d'à côté de François Truffaut : Bernard Coudray
1981 : Le Choix des armes d'Alain Corneau : Mickey
1982 : Le Grand Frère de Francis Girod : Gérard Berger / Bernard Vigo
1982 : Danton d'Andrzej Wajda : Danton
1982 : Le Retour de Martin Guerre de Daniel Vigne : Arnaud de Tihl
1983 : Les Compères de Francis Veber : Jean Lucas
1983 : La Lune dans le caniveau de Jean-Jacques Beineix : Gérard
1984 : Fort Saganne d'Alain Corneau : Charles Saganne
1984 : Rive droite, rive gauche de Philippe Labro : Paul Senanques
1984 : Le Tartuffe : Tartuffe - également réalisateur
1985 : Police de Maurice Pialat : Mangin
1985 : Rue du départ de Tony Gatlif : le père de Clara
1985 : Une femme ou deux de Daniel Vigne : Julien Chayssac
1986 : Jean de Florette de Claude Berri : Jean Cadoret, surnommé Jean de Florette
1986 : Tenue de soirée de Bertrand Blier : Jean-Claude dit Bob
1986 : Je hais les acteurs de Gérard Krawczyk : un détenu au commissariat
1986 : Les Fugitifs de Francis Veber : Jean Lucas
1987 : Sous le soleil de Satan de Maurice Pialat : Donissan
1988 : Drôle d'endroit pour une rencontre de François Dupeyron : Charles
1988 : Camille Claudel de Bruno Nuytten : Auguste Rodin
1989 : Deux de Claude Zidi : Marc Lambert
1989 : Trop belle pour toi de Bertrand Blier : Bernard Barthélémy
1989 : I Want to Go Home d'Alain Resnais : Christian Gauthier
1990 : Cyrano de Bergerac de Jean-Paul Rappeneau : Cyrano de Bergerac
1990 : Green Card de Peter Weir : Georges Faure
1990 : Uranus de Claude Berri : Léopold
1990 : Les Branches de l'arbre (Shakha Proshakha) de Satyajit Ray - uniquement coproducteur
1991 : Merci la vie de Bertrand Blier : le docteur Marc-Antoine Worms
1991 : Mon père, ce héros de Gérard Lauzier : André Arnel
1991 : Tous les matins du monde d'Alain Corneau : Marin Marais adulte
1991 : Le Visiteur (Agantuk) de Satyajit Ray - uniquement producteur exécutif
1992 : 1492 : Christophe Colomb de Ridley Scott : Christophe Colomb
1992 : Visionarium (court-métrage) de Jeff Blyth : l'employé de l'aéroport de Paris
1993 : Germinal de Claude Berri : Toussaint Maheu
1993 : Hélas pour moi de Jean-Luc Godard : Simon Donnadieu
1994 : My Father the Hero de Steve Miner : André
1994 : La Machine de François Dupeyron : le docteur Marc Lacroix
1994 : Une pure formalité de Giuseppe Tornatore : Onoff
1994 : Le Colonel Chabert d'Yves Angelo : Chabert
1994 : Élisa de Jean Becker : Jacques « Lebovitch » Desmoulin
1995 : Les Cent et Une Nuits de Simon Cinéma d'Agnès Varda : lui-même
1995 : Le Hussard sur le toit de Jean-Paul Rappeneau : le commissaire de police à Manosque
1995 : Le Garçu de Maurice Pialat : Gérard
1995 : Les Anges gardiens de Jean-Marie Poiré : Antoine Carco
1995 : Décroche les étoiles de Nick Cassavetes : « Big Tommy » Bellaveau
1996 : Le Plus Beau Métier du monde de Gérard Lauzier : Laurent Monier
1996 : Bogus de Norman Jewison : Bogus
1996 : L'Agent secret de Christopher Hampton : Ossipon
1996 : Hamlet de Kenneth Branagh : Reynaldo
1997 : XXL d'Ariel Zeitoun : Jean Bourdalou
1997 : She's So Lovely de Nick Cassavetes - uniquement producteur exécutif
1998 : Bimboland d'Ariel Zeitoun : Laurent Gaspard
1998 : Mots d'amour (en) de Mimmo Calopresti : Avv. Lévi
1998 : L'Homme au masque de fer de Randall Wallace : Porthos
1999 : Astérix et Obélix contre César de Claude Zidi : Obélix
1999 : Les Acteurs de Bertrand Blier : lui-même
1999 : Mirka de Rachid Benhadj : Strix
1999 : Un pont entre deux rives, coréalisé avec Frédéric Auburtin : Georges
1999 : Tout l'Amour qu'il y a (en) (All the Love There Is) de Sergio Rubini : Molotov
2000 : Vatel de Roland Joffé : François Vatel
2000 : Le Placard de Francis Veber : Félix Santini
2000 : La Jalousie des dieux de Vladimir Menchov : Bernard
2001 : CQ de Roman Coppola : Andrzej
2001 : Aime ton père de Jacob Berger : Léo Sheperd
2001 : Concurrence déloyale d'Ettore Scola : le professeur Angelo
2001 : Sorcières au Nord (en) (Witches to the North) de Giovanni Veronesi
2001 : City of Ghosts de Matt Dillon : Émile
2001 : 102 Dalmatiens de Kevin Lima : Jean-Pierre Le Pelt
2001 : Cœurs inconnus d'Edoardo Ponti : Max
2001 : Vidocq de Pitof : Vidocq
2002 : Astérix et Obélix : Mission Cléopâtre d'Alain Chabat : Obélix
2002 : Blanche de Bernie Bonvoisin : D'Artagnan
2002 : Wanted (Crime Spree) de Brad Mirman : Daniel Foray
2002 : Dina (Jeg er Dina) d'Ole Bornedal : Jacob
2002 : Le Pacte du silence de Graham Guit : Joachim
2003 : Nathalie... d'Anne Fontaine : Bernard
2003 : Tais-toi ! de Francis Veber : Quentin de Montargis
2003 : Les Clefs de bagnole de Laurent Baffie : le fromager
2003 : San-Antonio de Frédéric Auburtin : Bérurier
2003 : Bon voyage de Jean-Paul Rappeneau : Jean-Étienne Beaufort
2004 : Épreuves d'artistes, documentaire de Samuel Faure et Gilles Jacob : lui-même
2004 : La vie de Michel Muller est plus belle que la vôtre de Michel Muller : lui-même
2004 : 36 Quai des Orfèvres d'Olivier Marchal : Denis Klein
2004 : Les Temps qui changent d'André Téchiné : Antoine Lavau
2004 : RRRrrrr!!! d'Alain Chabat : le chef des Cheveux-Sales
2004 : Nouvelle France de Jean Beaudin : le curé
2005 : Je préfère qu'on reste amis... d'Éric Toledano et Olivier Nakache : Serge
2005 : Combien tu m'aimes ? de Bertrand Blier : Charly
2005 : Boudu de Gérard Jugnot : Boudu
2005 : Olé ! de Florence Quentin : François Veber
2005 : Quand j'étais chanteur de Xavier Giannoli : Alain Moreau
2006 : Vacances sur ordonnance de Wayne Wang : le chef Didier
2006 : La Môme d'Olivier Dahan : Louis Leplée
2006 : Paris je t'aime, segment Quartier Latin : le propriétaire du café - également coréalisateur avec Frédéric Auburtin
2007 : Michou d'Auber de Thomas Gilou : Georges
2008 : L'Instinct de mort de Jean-François Richet : Guido
2008 : Disco de Fabien Onteniente : Jean-François Civette dit « Jackson »
2008 : Astérix aux Jeux olympiques de Thomas Langmann et Frédéric Forestier : Obélix
2008 : Le Festin (it) de Mimmo Calopresti : lui-même
2008 : Sans arme, ni haine, ni violence de Jean-Paul Rouve : le parrain des truands marseillais
2008 : Les Enfants de Timpelbach de Nicolas Bary : le général
2008 : Babylon A.D. de Mathieu Kassovitz : Gorsky
2008 : Bouquet final de Michel Delgado : Hugo
2008 : Hello Goodbye de Graham Guit : Alain Gaash
2008 : Les Rois peuvent tout (ru) d'Aleksandr Tcherniaïev : le père de Marie
2009 : Diamant 13 de Gilles Béhat : Mat
2009 : Bellamy de Claude Chabrol : Paul Bellamy
2009 : Coco de Gad Elmaleh : le médecin
2009 : À l'origine de Xavier Giannoli : Abel
2010 : L'Autre Dumas de Safy Nebbou : Alexandre Dumas
2010 : Mammuth de Benoît Delépine et Gustave Kervern : Serge Pilardosse
2010 : La Tête en friche de Jean Becker : Germain Chazes
2010 : Pozdnyaya lyubov de Sabit Kurmanbekov : Gueorgui
2010 : Potiche de François Ozon : Maurice Babin
2011 : Grenouille d'hiver (court-métrage) de Slony Sow : Benjamin
2011 : Je n'ai rien oublié de Bruno Chiche : Conrad Lang
2011 : Un baiser papillon de Karine Silla-Pérez : le médecin de Manon
2011 : Glenn de Marc Goldstein : journaliste télévision
2012 : Le Grand Soir de Gustave Kervern et Benoît Delépine : le médium
2012 : Astérix et Obélix : Au service de sa Majesté de Laurent Tirard : Obélix
2012 : L'Odyssée de Pi de Ang Lee : le Chef français
2012 : Frank-Étienne vers la béatitude (court-métrage) de Constance Meyer : Frank
2012 : L'Homme qui rit de Jean-Pierre Améris : Ursus
2013 : Turf de Fabien Onteniente : Monsieur Paul
2013 : Condamné à vie (A Farewell to Fools) de Bogdan Dreyer (ro) : Ipu
2013 : Rien ne peut nous arrêter (it) de Luigi Cecinelli (it) : le paysan français
2013 : La Marque des anges de Sylvain White : Lionel Kasdan
2013 : Les Invincibles de Frédéric Berthe : Jacky
2013 : Cadences obstinées de Fanny Ardant : Père Villedieu
2014 : Welcome to New York d'Abel Ferrara : Devereaux
2014 : United Passions de Frédéric Auburtin : Jules Rimet
2014 : Viktor de Philippe Martinez : Viktor Lambert
2015 : La Voix des steppes de Yermek Shinarbayev : Anatole
2015 : Valley of Love de Guillaume Nicloux : Gérard
2016 : Rhapsody de Constance Meyer (court-métrage) : Gérard
2016 : Saint-Amour de Benoît Delépine et Gustave Kervern : Jean
2016 : La Dream Team de Thomas Sorriaux : Jacques Belloch
2016 : The End de Guillaume Nicloux : l'homme
2016 : Tour de France de Rachid Djaïdani : Serge Desmoulins
2017 : Le Divan de Staline de Fanny Ardant : Joseph Staline
2017 : On ne vit qu'une fois (es) de Federico Cueva : Duges
2017 : Big House de Jean Emmanuel Godart : Big
2017 : Mon cochon et moi de Frank Dobrin : Vania
2017 : Bonne Pomme de Florence Quentin : Gérard, dit Bonne Pomme
2017 : Un beau soleil intérieur de Claire Denis : le voyant
2017 : Carbone d'Olivier Marchal : Aron Goldstein
2018 : L'Envers du décor de Daniel Auteuil : Patrick (sortie prévue le 25 avril 2018)
2018 : Tassen, les Confins du Monde de Guillaume Nicloux (sortie prévue en 2018)
2018 : Alad'2 de Lionel Steketee : Colomb (sortie prévue le 3 octobre 2018)
2018 : Convoi exceptionnel de Bertrand Blier (projet)

Some would compare Elvis to God. I'll admit he's good, but he's no Elvis.

Bye Bye et Infoman 2017
« Réponse #7 le: janvier 02, 2018, 12:12:01 pm »
+1
Je me rappellerai toujours ce commentaire d'un anglophone sous le vidéo des Misérables de Victor Hugo : «lol, c'est les mêmes guys qui jouent Jean Valjean et Javert que Astérix et Obélix!»

Bye Bye et Infoman 2017
« Réponse #8 le: janvier 02, 2018, 13:19:34 pm »
0


Moi je pense que oui. J'irais pas jusqu'à dire qu'on le voit "tout le temps", mais on va s'entendre pour "crissement souvent".


Pas faux, il y a Depardieu, je ne sais pas si il y en a d'autres, mais en même temps je suppose que vu la différence de poplation il y a beaucoup plus d'acteurs Français connus que Québecois. J'ai l'impression que le cheptel d'acteur Québécois est assez restreint, mais je reconnais que c'est une impression, un regard extérieur et subjectif.

Jay.

  • Fifille Victimisante
Bye Bye et Infoman 2017
« Réponse #9 le: janvier 02, 2018, 18:51:50 pm »
0
Le bout avec Anne Dorval dans son personnage de la parodie d'annonce de camion de l'année passée (qu'on aurait dit l'enfant de Pete et Lola. Haha) qui s'insère dans l'écran avec les gars de la meute en avant...je me pouvais plus je l'ai beaucoup plus ri qu'on devrait.

Marc Labrèche était excellent dans tout.

Très bonne année.

Infoman, comme l'année dernière, je trouve ça très bon, mais Dufort est rendu trop copain avec les politiciens. C'est cool d'avoir plein d'apparitions, mais ça ne grince plus assez.
J'avais une idée de signature géniale, mais je ne m'en rappelle plus.

Lisa

  • Jeannette officielle du forum
Bye Bye et Infoman 2017
« Réponse #10 le: janvier 02, 2018, 20:09:02 pm »
0
J'ai aimé la critique de Léanne Labrèche D'or que j'ai pogné vite vite à Radio-Canada entre deux tounes de Passe-Partout, sur le fait que les deux sketchs de Salvail et Lauzon étiraient sans aller assez loin...  discussion avec Laurendeau aussi. Faudrait je la retrouve, ça avait l'air intéressant.
"It's amazing how I can feel sorry for you and hate you at the same time. I'm sure there's a German word for it." - Lisa

sharl

  • Taupe vaillante
Bye Bye et Infoman 2017
« Réponse #11 le: janvier 03, 2018, 09:26:17 am »
0

 Marc Labrèche fait désormais partie des les icônes du Bye-Bye.



C'est marrant, vu de l'extérieur, vu de chez moi, il y a 2 ou 3 acteurs Québécois qui apparaissent un peu partout, je veux dire dès qu'il y a un film Québécois j'ai l'impression que e sont toujours les mêmes acteurs qu'on voit. Et ces acteurs sont Marc Labrèche et Rémy Girard. Honnêtement je ne pense pas qu'il y ait en France des équivalent. Dès que je vois un programme Québécois, un film qui s'exporte un peu il y a forcément l'un ou l'autre voir les deux dans la production.

Je pense que le système de casting et de marketing jouent pour beaucoup.

Pour attirer du monde,  on mise sur un gros nom et le bassin étant ici pas mal réduit on se retrouve presque toujours avec les mêmes acteurs. Un peu comme dans un petit étang où tu repêcherais les mêmes poissons après les y avoir remis.


LE PIRE DU PIRE c'est quand tu revois les mêmes maudites faces à au cinéma et à la télé.

Par exemple l'Écuyer avec ses émissions quotidiennes de jeu, au Bye-Bye, dans les téléséries et même au cinéma.

Bye Bye et Infoman 2017
« Réponse #12 le: janvier 03, 2018, 09:27:21 am »
0
Ma scène préférée du Bye Bye: "Chassons avec Luc Lavoie", le commentateur-poubelle de l'année!

Bye Bye et Infoman 2017
« Réponse #13 le: janvier 03, 2018, 10:23:41 am »
0
Ma scène préférée du Bye Bye: "Chassons avec Luc Lavoie", le commentateur-poubelle de l'année!

C'était le sketch le plus faible à mon avis.

Content de voir que le Bye bye a plu a beaucoup de monde mais pour ma part, j'ai très peu ri même si j'ai été divertit que la réalisation était excellente.

J'ai plus ri en regardant Tourlou 2017 et et même la revue de l'année de ALT à Vrak.

J'ai aimé la critique de Léanne Labrèche D'or que j'ai pogné vite vite à Radio-Canada entre deux tounes de Passe-Partout, sur le fait que les deux sketchs de Salvail et Lauzon étiraient sans aller assez loin...  discussion avec Laurendeau aussi. Faudrait je la retrouve, ça avait l'air intéressant.

http://ici.radio-canada.ca/premiere/emissions/christiane-charette/segments/entrevue/53188/leane-labreche-dor

Quand même spécial qu'elle soit aussi sévère avec l'émission dans laquelle son père est une des vedettes. Courageux de sa part.

« Modifié: janvier 03, 2018, 10:50:32 am par Tam! »

Bye Bye et Infoman 2017
« Réponse #14 le: janvier 03, 2018, 10:26:54 am »
0
Et ces acteurs sont Marc Labrèche et Rémy Girard. Honnêtement je ne pense pas qu'il y ait en France des équivalent. Dès que je vois un programme Québécois, un film qui s'exporte un peu il y a forcément l'un ou l'autre voir les deux dans la production.

Dans quoi as-tu vu Labrèche en France à part Le coeur a ses raisons et peut être L'âge des ténèbres?


Bye Bye et Infoman 2017
« Réponse #15 le: janvier 03, 2018, 12:30:16 pm »
0
Et ces acteurs sont Marc Labrèche et Rémy Girard. Honnêtement je ne pense pas qu'il y ait en France des équivalent. Dès que je vois un programme Québécois, un film qui s'exporte un peu il y a forcément l'un ou l'autre voir les deux dans la production.

Dans quoi as-tu vu Labrèche en France à part Le coeur a ses raisons et peut être L'âge des ténèbres?



Ça déjà (une excellente série en passant), L'Âge des ténèbres, et il le semble en sexond rôle dans deux ou trois filmoi série genre le Bougon.

Je ne regarde pas beaucoup de films ou séries Québécoises donc on fait vite le tour.

Mais je dirais que Rémy GIRARD c'est bien pire/remarquable (par exemple il est lui aussi dans deux des trois exemples que je viens de citer me semble).

J'ajouterai à la liste des "on les voit partout", Guy A Lepage. Il me semble l'avoir vu dans pas mal de trucs ou programmes TV Québécois mais là aussi c'est subjectif.

« Modifié: janvier 03, 2018, 13:30:06 pm par Le Jam »

Bye Bye et Infoman 2017
« Réponse #16 le: janvier 03, 2018, 13:34:43 pm »
0
Tu es confus.

Labrèche ne joue pas dans Les Bougons, Lepage ne joue pas dans Starbuck.

Oui il y a des vedettes qui reviennent souvent au Québec (pas pour rien qu'ils sont vedettes) mais ça ne se limite pas à ces trois là.

Pour les « A », on pourrait ajouter Véronique Cloutier, Guylaine Tremblay, Claude Legault, Patrice L'Ecuyer, Louis-José Houde, Marc Messier, Antoine Bertrand, Michel Côté, Jean-Philippe Wauthier, André Robitaille, Marina Orsini,,etc.

On pourrait nommer aussi un paquet de « B » comme Debbie Lynch-White, Guy Nadon, Jean-Nicholas Verreault...etc.

C'est la même chose en France mais avec un peu plus de diversité à cause du bassin.



« Modifié: janvier 03, 2018, 13:42:32 pm par Tam! »

Bye Bye et Infoman 2017
« Réponse #17 le: janvier 03, 2018, 13:43:36 pm »
0


Labrèche ne joue pas dans Les Bougons,



Si il a joué dans la série, il y a fait une apparition.

http://www.dailymotion.com/video/x7455f

Bye Bye et Infoman 2017
« Réponse #18 le: janvier 03, 2018, 13:48:06 pm »
0

Lepage ne joue pas dans Starbuck.



C'est vrai je croyais que c'était lui qui jouait dans starbuck, c'est pour ça j'ai vérifié et je l'ai retiré du poste. Mais c'est vrai que depuis que je suis le forum je les vois tous deux réapparaitre souvent dans différents postes, c'est complètement subjectif, je ne dis pas le contraire mais en même temps j'ai du voir 10 films et séries Québécois dans toute ma vie, donc il suffit qu'un des gars apparaisse 3 fois pour que ce soit franchement remarquable.

C'est comme il y a 10 ans vous veniez sur le forum et ça citait le psy Doc Mailloux tous les trois jours maintenant on en entend plus parlé (il est mort le vieux) ? J'adorais ce type je le trouvais intelligemment subversif.

Lisa

  • Jeannette officielle du forum
Bye Bye et Infoman 2017
« Réponse #19 le: janvier 03, 2018, 13:59:42 pm »
0
Il n'a plus de licence pour pratiquer, il me semble qu'il a été radié de son ordre professionnel.

https://fr.wikipedia.org/wiki/Pierre_Mailloux

On dirait qu'en théorie les suspensions devraient se terminer bientôt.
"It's amazing how I can feel sorry for you and hate you at the same time. I'm sure there's a German word for it." - Lisa

Bye Bye et Infoman 2017
« Réponse #20 le: janvier 03, 2018, 14:01:29 pm »
0
je ne dis pas le contraire mais en même temps j'ai du voir 10 films et séries Québécois dans toute ma vie, donc il suffit qu'un des gars apparaisse 3 fois pour que ce soit franchement remarquable.


Je comprends pour Rémy Girard (même si on le voit moins ces temps-ci) mais je répète, ça m'étonnerait que tu aies vu Labrèche très souvent. Il y a des comédiens beaucoup plus présents que lui.

C'est comme il y a 10 ans vous veniez sur le forum et ça citait le psy Doc Mailloux tous les trois jours maintenant on en entend plus parlé (il est mort le vieux) ? J'adorais ce type je le trouvais intelligemment subversif.

Tu adores et trouves intelligent un gars qui dit ça? :




En même temps, c'est très peu étonnant venant de toi.


Bye Bye et Infoman 2017
« Réponse #21 le: janvier 03, 2018, 14:32:46 pm »
0
"C'est comme il y a 10 ans vous veniez sur le forum et ça citait le psy Doc Mailloux tous les trois jours maintenant on en entend plus parlé (il est mort le vieux) ? J'adorais ce type je le trouvais intelligemment subversif."

C'est vrai que c'est intelligent de dire à la TV que les noirs sont moins intelligents que les blancs.

Berslak

  • Un texte.
Bye Bye et Infoman 2017
« Réponse #22 le: janvier 03, 2018, 14:39:30 pm »
0
Tam : Ton extrait du doc Mailloux peut avoir plein de bon sens quand on y réfléchit un peu. Certaines personnes (dont beaucoup de femmes battues) souffrent d'un syndrome de victime chronique.  Elles sont prêtes à accepter les pires sévices d'un autre malade mental car elles sont accro aux émotions fortes.
Yeah! Une signature!

Bye Bye et Infoman 2017
« Réponse #23 le: janvier 03, 2018, 14:41:30 pm »
0
Tam : Ton extrait du doc Mailloux peut avoir plein de bon sens quand on y réfléchit un peu. Certaines personnes (dont beaucoup de femmes battues) souffrent d'un syndrome de victime chronique.  Elles sont prêtes à accepter les pires sévices d'un autre malade mental car elles sont accro aux émotions fortes.

Et tu sais ça comment?
Combien de femmes sont comme ça?
Basé sur quoi?

Faut être culotté en sacrament pour dire ça sur les ondes avec cette assurance.

Fuck le Doc Mailloux


Bye Bye et Infoman 2017
« Réponse #24 le: janvier 03, 2018, 14:42:46 pm »
0


Come on Berslak...


Bye Bye et Infoman 2017
« Réponse #25 le: janvier 03, 2018, 14:45:23 pm »
+1
je ne dis pas le contraire mais en même temps j'ai du voir 10 films et séries Québécois dans toute ma vie, donc il suffit qu'un des gars apparaisse 3 fois pour que ce soit franchement remarquable.


Je comprends pour Rémy Girard (même si on le voit moins ces temps-ci) mais je répète, ça m'étonnerait que tu aies vu Labrèche très souvent. Il y a des comédiens beaucoup plus présents que lui.

C'est comme il y a 10 ans vous veniez sur le forum et ça citait le psy Doc Mailloux tous les trois jours maintenant on en entend plus parlé (il est mort le vieux) ? J'adorais ce type je le trouvais intelligemment subversif.

Tu adores et trouves intelligent un gars qui dit ça? :




En même temps, c'est très peu étonnant venant de toi.



Je ne vais pas commenter ça en particulier, je répète, je le trouvais intelligemment subversif, j'ai regardé de nombreuses vidéos de lui et comme c'est le cas aujourd'hui le fait de dire des vérités politiquement incorrectes apparait comme insupportable.

Je ne vais pas rentrer dans le débat mais il est évident qu'il y avait beaucoup de vrai dans ses dire. Le problème c'est que dire une vérité de façon brut c'est insupportable et c'est ça le politiquement correct c'est ne pas mettre derrière la vérité brut le commentaire "mais je ne suis pas raciste" ou "mais je ne suis pas macho" bla bla bla.

Il faut pouvoir dire la vérité brut et ouvrir ensuite le commentaire aux interprétation mais ne pas conditionner une vérité à son interprétation qui vient ensuite dans un second temps. L'interprétation est secondaire, ça ne veut pas dire qu'elle n'est pas importante mais elle arrive dans un second temps.

Je ne sais pas pourquoi il a été radié ce serait interessant de savoir pourquoi. après est-ce qu'il y avait un mal entendu malasain dans ce qu'il disait (peut être), est-ce qu'il était barjot lui même, peut être mais il y avait du vrai et de l'interessant dans ses propos.

Bye Bye et Infoman 2017
« Réponse #26 le: janvier 03, 2018, 14:51:41 pm »
0

C'est vrai que c'est intelligent de dire à la TV que les noirs sont moins intelligents que les blancs.


Moi j'ai juste trois questions :

1/Est-ce que c'est vrai
2/ Est-ce qu'on peut le dire en se documentant
3/ Pourquoi est-ce que c'est malsain de le dire si c'est vrai ?

Personnellement je ne sais pas si c'est vrai mais ça ne me semble pas improbable. Et si ça l'est (vrai) non seulement on peut le dire mais on doit le dire. Après le débat va être dans l'interprétation du pourquoi si c'est vrai.

En France on ne pourrait pas le dire parce qu'on a fait le choix de ne pas faire d'enquête raciale. Mais il semble probable et compréhensible de dire que les populations noires de pas mal de pays sont également plus pauvres, ont un accès moindre à l'éducation et développent donc de fait moins leur intelligence.

1/ Le constat (vrai ou pas vrai), il n'y a pas à tortiller, ce sont les chiffres, les études, les données, il n'y a pas de débat
2/ L'interprétation qui elle peut faire l'objet de débat

Mais si on ne passe pas par la case1 on ne peut interpréter et débattre et on en reste à des fantasmes qu'on ne peut contredire du genre "les noirs seraient moins intelligent" ce qui ne peut pas être irefuté et ne peut pas être interprété.

Bye Bye et Infoman 2017
« Réponse #27 le: janvier 03, 2018, 14:58:29 pm »
0

C'est vrai que c'est intelligent de dire à la TV que les noirs sont moins intelligents que les blancs.


Moi j'ai juste trois questions :

1/Est-ce que c'est vrai Dur à démontrer hors de tout doutes
2/ Est-ce qu'on peut le dire en se documentant Peut être mais Mailloux n'était pas documenté. Il avait des études « dans son char» qu'il disait, le con.
3/ Pourquoi est-ce que c'est malsain de le dire si c'est vrai ? Peut être parce que ça attirerait le sentiment de supériorité des blancs envers les noirs et que ça peut juste engendrer du négatif, alors que l'intelligence est dur à mesurer de façon aussi globale?

Bye Bye et Infoman 2017
« Réponse #28 le: janvier 03, 2018, 14:58:47 pm »
0
Là si t'es pour défendre Mailloux et Bombardier, j'abandonne.

Fait une petite recherche sur les propos de Mailloux et ce qui s'en s'est suivi, ça va répondre à toutes tes questions. Quand je m'interroge sur quelque chose en France, je fais normalement mes devoirs avant de poser les questions sur le forum.

Bye Bye et Infoman 2017
« Réponse #29 le: janvier 03, 2018, 15:02:11 pm »
+2
En fait c'est simple, peu importe ton propos, dès que tu es « controversé », et que tu abordes des sujets dits « tabous », tu es un Dieu pour le Jam.




Bye Bye et Infoman 2017
« Réponse #30 le: janvier 03, 2018, 15:11:22 pm »
0
Tam, l'intelligence n'est pas si dure à mesurer, on utilise les tests de QI qui mesure l'intelligence avec tout un tas d'incertitude mais on ne peut utiliser ce système quand ça nous arrange, poir fqire des orientatiins scolaire ou pour entrer dans certains cursus et dire que le système est imparfait dans d'autres situations parce que ça gêne une théorie ou l'image que l'on se fait ou que l'on veut avoir du monde.

L'interprétation arrive en second. Il est malhonnête de réfuter une idée en raison des interprétations négatives  (que ces interprétations soient vraies ou fausses peu importe).

Raisonner ainsi c'est faire le constat que la population est si bête et si influençable qu'il vaut mieix lui cacher certaines vérités dangereuses. C'est remettre en cause la souveraineté de la population.

Les idées dangereuses ça n'existe pas. Il y a des idées et c'est leur passage au feu de la raison qui favorise les idées vraies intelligentes et destine les idées idiotes à l'oubli. Mais ce passage au feu de la raison n'est possible que si l'idée peut être émise et critiquée. 

Bye Bye et Infoman 2017
« Réponse #31 le: janvier 03, 2018, 15:15:51 pm »
0
En fait c'est simple, peu importe ton propos, dès que tu es « controversé », et que tu abordes des sujets dits « tabous », tu es un Dieu pour le Jam.


Non pas du tout mais quand on censure, dans un contexte que je juge socialement abêtissant, politiquement correct et surtout qui refuse les positions tempérées sur certains subets, je me méfie c'est tout. Il y avait peut être de très bonnes raisons de lui interdire d'exercé mais il disait des choses intéressantes et soulevait des problèmes.

Bye Bye et Infoman 2017
« Réponse #32 le: janvier 03, 2018, 15:19:40 pm »
0

Là si t'es pour défendre Mailloux et Bombardier, j'abandonne.


Je n'avais pas l'intention d'ouvrir le débat sur Doc Mailloux, je le trouvais drôle de bousculer le système médiatique peu importe le contenu. Je ne le pense pas raciste. Mais bon peu importe il faudrait ouvrir un débat sur ses propos sur un autre topic et citer de vrais propos pas des phrases sorties de leur contexte.

Bye Bye et Infoman 2017
« Réponse #33 le: janvier 03, 2018, 15:28:14 pm »
0
Tam, l'intelligence n'est pas si dure à mesurer, on utilise les tests de QI qui mesure l'intelligence avec tout un tas d'incertitude mais on ne peut utiliser ce système quand ça nous arrange, poir fqire des orientatiins scolaire ou pour entrer dans certains cursus et dire que le système est imparfait dans d'autres situations parce que ça gêne une théorie ou l'image que l'on se fait ou que l'on veut avoir du monde.

L'interprétation arrive en second. Il est malhonnête de réfuter une idée en raison des interprétations négatives  (que ces interprétations soient vraies ou fausses peu importe).

Raisonner ainsi c'est faire le constat que la population est si bête et si influençable qu'il vaut mieix lui cacher certaines vérités dangereuses. C'est remettre en cause la souveraineté de la population.

Les idées dangereuses ça n'existe pas. Il y a des idées et c'est leur passage au feu de la raison qui favorise les idées vraies intelligentes et destine les idées idiotes à l'oubli. Mais ce passage au feu de la raison n'est possible que si l'idée peut être émise et critiquée. 

Tu as la vérité à ce sujet? l'intelligence des races?

Eh ben...

Bye Bye et Infoman 2017
« Réponse #34 le: janvier 03, 2018, 15:32:03 pm »
0
« Les idées dangereuses ça n'existe pas. »

Facile à dire quand on ne sera jamais victime de racisme de notre vie.




Bye Bye et Infoman 2017
« Réponse #35 le: janvier 03, 2018, 15:34:10 pm »
0
Tu vois je ponds un truc pour expliquer la subtilité de ma position mais ça en est trop pour toi. Tu ne peux t'empêcher de reduire le débat à une question simpliste et binaire. Mal et bien raciste ou humaniste. On est au coeur du politiquement correct qui refuse de voir les subtilités des questions de sociétés. 

Berslak

  • Un texte.
Bye Bye et Infoman 2017
« Réponse #36 le: janvier 03, 2018, 15:35:39 pm »
0
Tam : Ton extrait du doc Mailloux peut avoir plein de bon sens quand on y réfléchit un peu. Certaines personnes (dont beaucoup de femmes battues) souffrent d'un syndrome de victime chronique.  Elles sont prêtes à accepter les pires sévices d'un autre malade mental car elles sont accro aux émotions fortes.

Et tu sais ça comment?
Combien de femmes sont comme ça?
Basé sur quoi?

Disons que j'ai moi-même parfois tendance à être un peu comme ces femmes.

Et que, pour moi, c'est presqu'une évidence quand on voit les femmes battues courir pour prendre soin de leur mari amoché quand un autre gars décide un jour de donner une correction au mari violent.
Yeah! Une signature!

Bye Bye et Infoman 2017
« Réponse #37 le: janvier 03, 2018, 15:40:51 pm »
0
« Les idées dangereuses ça n'existe pas. »

Facile à dire quand on ne sera jamais victime de racisme de notre vie.





Me réduire à ma condition d'homme blanc poir me discréditer moi ou mes idées c'est une forme de racisme.

Car il n'y a aucun échappatoire possible pour faire valoir mon point de vu qui est par essence perverti par ma condition de naissance homme blanc. Je ne peu me changer donc je suis condamné à avoir tors si je continue à tenir ube certaine position.

Si je tenais ke 1/4 de ce propos en prétendant qu'un noir tient une position parce qu'il est noir o  demanderait mon bannissement ou la censure.

C'est le deux poids deux mesures. 

Bye Bye et Infoman 2017
« Réponse #38 le: janvier 03, 2018, 15:44:52 pm »
0
Tam : Ton extrait du doc Mailloux peut avoir plein de bon sens quand on y réfléchit un peu. Certaines personnes (dont beaucoup de femmes battues) souffrent d'un syndrome de victime chronique.  Elles sont prêtes à accepter les pires sévices d'un autre malade mental car elles sont accro aux émotions fortes.

Et tu sais ça comment?
Combien de femmes sont comme ça?
Basé sur quoi?

Disons que j'ai moi-même parfois tendance à être un peu comme ces femmes.

Et que, pour moi, c'est presqu'une évidence quand on voit les femmes battues courir pour prendre soin de leur mari amoché quand un autre gars décide un jour de donner une correction au mari violent.

Est-ce que tu parles d'une scène de film ou d'une vraie situation dont tu as été témoin?

Et puis Mailloux ne parle pas de femmes qui retournent auprès de leur mari même si elles sont battues. Il parle de femmes ratoureuses qui ferment les yeux sur la violence conjugale, pour avoir ce qu'elles veulent (des fleurs?)

C'est manquer carrément de respect pour toutes les femmes battues en détresse.

Fuck le Doc Mailloux.

Bye Bye et Infoman 2017
« Réponse #39 le: janvier 03, 2018, 15:46:56 pm »
0
« Les idées dangereuses ça n'existe pas. »

Facile à dire quand on ne sera jamais victime de racisme de notre vie.





Me réduire à ma condition d'homme blanc poir me discréditer moi ou mes idées c'est une forme de racisme.

Car il n'y a aucun échappatoire possible pour faire valoir mon point de vu qui est par essence perverti par ma condition de naissance homme blanc. Je ne peu me changer donc je suis condamné à avoir tors si je continue à tenir ube certaine position.

Si je tenais ke 1/4 de ce propos en prétendant qu'un noir tient une position parce qu'il est noir o  demanderait mon bannissement ou la censure.

C'est le deux poids deux mesures. 

Lâche des grands discours de censure, et avoue que c'est facile à dire pour toi.

C'est une réalité dont tu ne peux échapper. Qui est tu pour dire que les propos de Mailloux ne sont pas dangereux tant que tu ne peux pas vivre ce danger. Explique moi.



Berslak

  • Un texte.
Bye Bye et Infoman 2017
« Réponse #40 le: janvier 03, 2018, 15:52:46 pm »
0
La moitié du temps, avec Mailloux, faut lire entre les lignes. Quand il dit "la femme", il parle du subconscient de la femme. C'est-à-dire qu'elle réagit à un événement selon un pattern dont elle n'a pas vraiment conscience.
Yeah! Une signature!

Bye Bye et Infoman 2017
« Réponse #41 le: janvier 03, 2018, 15:54:19 pm »
0
Tout est dis dans le texte plus haut, il n'y a rien de plus ou de moins à y voir. Je ne réduit personne à sa condirion de naissance, sa couleur ou son sexe. Toi non seulement tu le fais mais en plus tu me fais passer poir le raciste dans l'histoire.

Edit : Mais pour répondre à ta question, oui je peux être influencé dans ma façon de penser par tout un tas de choses, mon éducation mon histoire et donc ma condition de naissance. Pour autant me discréditer sous cet argument c'est comme je l'ai dit plus haut me condamner à l'incapacité de faire valoir mon droit ou ma position à la loyale. C'est injuste et malhonnête, je ne le fais pas.
« Modifié: janvier 03, 2018, 16:08:00 pm par Le Jam »

Bye Bye et Infoman 2017
« Réponse #42 le: janvier 03, 2018, 16:22:13 pm »
0
Je ne réduit personne à sa condirion de naissance, sa couleur ou son sexe.

Chercher à savoir si les noirs sont moins intelligents que les blancs ce n'est pas de les réduire à leur condition de naissance ou leur couleur?


Bye Bye et Infoman 2017
« Réponse #43 le: janvier 03, 2018, 16:29:25 pm »
0
Non tu commets toujours la même erreur de raisonnement que tout le monde fait. Tu fais le raccourcis entre faire ressortir une vérité et en tirer une conclusion.

On pourrait me reprocher à moi ou Doc Mailloux de ne faire que des études ou n'orienter ses réflexions que dans un sens orienté raciste à la limite mais je pense en réalité que ce sont les médias qui hypertrophient ces sujets ou ces déclarations pour ensuite reprocher à leur auteur de ne parler que de ça. Je veux dire je ne sais pas si c'est le cas en ce sui concerne Doc Mailloux mais c'est souvent ce sue je constate en ce sui concerne certainnes déclarations de personnages polémiques. On hypertrophie un propo en particulier et on réduit l'individu à ce propos pris bien souvent hors contexte.

Bye Bye et Infoman 2017
« Réponse #44 le: janvier 03, 2018, 17:16:31 pm »
0
Tu vois Tam, je dis que Doc Mailloix est un type intéressant et subversif, on me dit qu'il est indéfendable en le citant comme premier argument des propos comme quoi il aurait prétendu que "les noirs sont moins intelligents que les blancs". C'est le premier argument qui m'est opposé, hors je constate qu'une rapide recherche montre bien quune des études vont dqns ce sens.

Certe comme toute étude il y a une part de controverses, certe il faut accepter le raccourci discutable des races comme groupes homogène ( ce qu'elles ne sont pas) mais il reste que l'argument de différences d'intelligence en fonction de groupes ethnique semble bien être une réalité scientifique.

Autrement dit l'argument massue pour discrédité le Doc Mailloux comme étant un individu "intéressant" s'avère être un argument franchement léger dans la mesure ou la réponse est loin d'être si simple.

https://fr.m.wikipedia.org/wiki/Controverse_sur_les_rapports_entre_race_et_intelligence

Donc à ma question de départ, est-ce que c'est vrai ? La réponse est oui en partie. Je suis bien conscient du fait que ce subet est extrêmement sensible pour autant il y a des réalités scientifiques allant dans ce sens.

Et ça ne remet pas selon moi l'égalité des individus devant la loi, la notion humaniste des droits de l'homme comme universelle et indépendante de la race car cette égalité dépasse je pense largement cette question.

Bye Bye et Infoman 2017
« Réponse #45 le: janvier 03, 2018, 17:32:06 pm »
0
Peut être que pour éviter les dérives racistes et supremacistes il faudrait interdire les etudes raciales de ce type. C'est en soit un débat que se défend  (et le parti pris en France) mais on ne peut honnêtement condqmner quelqu'un pour des propos qui ne sont que le reflet observable d'une ou plusieurs études scientifiques (avec toute la part de recul qu'il faut avoir vis avis de ces études).

Bye Bye et Infoman 2017
« Réponse #46 le: janvier 03, 2018, 20:35:49 pm »
0
Infoman, comme l'année dernière, je trouve ça très bon, mais Dufort est rendu trop copain avec les politiciens. C'est cool d'avoir plein d'apparitions, mais ça ne grince plus assez.

Très juste, Jay. Je ne regarde plus Infoman depuis un bon moment précisément pour cette raison : trop de lèche et de copinage avec les politiciens.

Quant au Bye Bye de cette année : plate à mort.

Lisa

  • Jeannette officielle du forum
Bye Bye et Infoman 2017
« Réponse #47 le: janvier 03, 2018, 21:08:37 pm »
0
Infoman, j'aime ça quand il va faire des sondages, des quiz avec les politiciens, qu'on peut comparer les réponses, etc.

J'ai bien aimé sa revue, surtout que je trouve qu'il y avait plus d'inédit que l'an dernier, qui était pas mal réchauffé quand on avait vu toute la saison.

J'ai bien aimé les "Jokes de députés".
"It's amazing how I can feel sorry for you and hate you at the same time. I'm sure there's a German word for it." - Lisa

Bye Bye et Infoman 2017
« Réponse #48 le: janvier 03, 2018, 22:26:49 pm »
0
2017

Mettons qu'il y a une culture de l'absentéisme où tu travailles. Ou mettons juste le fait qu'il y a du monde qui arrive en retard au bureau. Si la moitié du monde punche 15 minutes en retard, le dernier qui lui arrive 20 minutes en retard s'en calisse pas mal. Mais si 99% du monde travaille déjà quand le dernier arrive en retard ne serait ce que de cinq minutes, alors ce dernier a bien plus de pression.

Ça me fait capoter de lire des messages comme ceux de Mégalo ou de Cinéphile.

2018

Certaines personnes (dont beaucoup de femmes battues) souffrent d'un syndrome de victime chronique.  Elles sont prêtes à accepter les pires sévices d'un autre malade mental car elles sont accro aux émotions fortes.

Citation de: Simone

Some would compare Elvis to God. I'll admit he's good, but he's no Elvis.

Bye Bye et Infoman 2017
« Réponse #49 le: janvier 04, 2018, 00:28:04 am »
0
Fuck le Doc Mailloux.

Serais-tu raciste envers les unijambistes par hasard ?