Auteur Sujet: Les téléphones intelligents rendent cons  (Lu 523 fois)

Les téléphones intelligents rendent cons
« le: décembre 30, 2017, 23:08:44 pm »
0
Citer
Il ne faut certes pas mettre toutes les technologies dans le même panier, et certaines offrent d’intéressantes possibilités pédagogiques. Mais elles ont aussi des impacts pervers.

Je vous assure que les étudiants ont une moins grande capacité de concentration que jadis.
Leur lecture est plus hachée, plus cursive, plus butineuse, moins approfondie.

À force de vivre dans un univers virtuel de messages extraordinairement courts, tous les livres leur semblent trop longs.

Or, certaines œuvres ou certains raisonnements complexes imposent obligatoirement de se couper du monde extérieur pendant le temps requis pour la compréhension, ce qui est impossible si on vérifie toutes les cinq minutes les messages entrés.

Ces outils reconfigurent carrément le fonctionnement de leur cerveau et leur rapport au savoir.

www.journaldequebec.com/2017/12/30/interdire-le-cellulaire-a-lecole

La solution à ce manque de concentration: plus de pilules pour le TDAH.

Les téléphones intelligents rendent cons
« Réponse #1 le: décembre 31, 2017, 00:42:37 am »
0
C'est facile en maudit écrire des chroniques de même et affirmer haut et fort "Je vous assure que les étudiants ont une moins grande capacité de concentration que jadis. Leur lecture est plus hachée, plus cursive, plus butineuse, moins approfondie." en citant absolument aucune étude appuyant ces affirmations.

Je suis bien d'accord pour dire qu'un cell qui sonne dans une classe, ça peut être gossant et pas juste un peu pour le prof. Ceci étant, son texte, comme plusieurs autres de sa part, commencent à juste tourner en "les jeunes sont si, les jeunes sont ça". On dirais un vieux dinosaure incapable de s'adapter à une nouvelle réalité.

"Je me suis résigné aux cellulaires dans les corridors et à la cafétéria de l’université."

Eille, ça du être difficile à accepter toi chose !

Selon moi un cell n'a pas vraiment sa place dans les écoles primaires et secondaires dans les cours et je ne serais pas contre un bannissement, mais lâchez-moi les CEGEPS et les universités.

Facal donne des cours magistraux dans des amphithéâtres de 50-75-100-150 personnes, probablement avec des powerpoints. Ça se peux-tu que son cours ne soit pas tout le temps si intéressant que ça ? Ça se peux-tu qu'il n'ait probablement pas mis à jour ses méthodes d'enseignements depuis une dizaine d'année ? Ce ne sont pas tous mes cours magistraux qui étaient intéressants ou pertinents et quand je décrochais, j'allais sur mon cell ou sur facebook. Peut-être que si les cours universitaires n'étaient pas souvent plates a mourir, que le prof n'est pas si endormant que ça et qu'il y a plus d’interaction, il y aurait un taux d'attention plus grand dans ce genre de cours.

Au lieu de toujours taper sur les jeunes, faudrait peut-être que les boomers de son genre se regarde dans le miroir et fassent une rétrospection d'eux-mêmes. Le monde change et évolue, il serait temps que les Facals de ce monde fassent de même.   

Les téléphones intelligents rendent cons
« Réponse #2 le: décembre 31, 2017, 02:12:45 am »
+1
Ils sont déjà accusés de contribuer à l'obésité et à un sommeil défaillant. Mais les écrans peuvent également compromettre le développement du cerveau des très jeunes enfants qui y sont exposés trop tôt et de façon trop fréquente.

Joël Monzée, docteur en neurosciences et psychothérapeute, croit que le Québec est mûr pour une grande campagne de sensibilisation sur les dangers des écrans en bas âge. Parce que ceux-ci finissent par nuire au développement global et au comportement des jeunes. «Tout au long de la vie, le cerveau va se construire et changer en fonction de ce avec quoi on le nourrit», explique M. Monzée.


suite: https://www.lesoleil.com/actualite/education/la-sante-du-cerveau-menacee-par-les-ecrans-b56eb5b4566d983578f389b5ae6576cb

«« L’idée que les étudiants ne possèdent plus la capacité de concentration suffisante pour lire des livres sérieux s’est généralisée dans les universités américaines, de nombreux universitaires remplaçant les livres par des polycopiés de passages clés, ou par du matériel visuel plus stimulant », s’inquiète le sociologue Frank Furedi dans un article repris dans la revue Books cet automne.
[...]
La plupart d’entre nous ont le sentiment de maîtriser entièrement son rapport à son smartphone. [...] La nomophobie, ou peur de se séparer de son téléphone portable, est devenue pour certains une affection bien réelle ; de véritables centres de désintoxication ont même ouvert en Chine ou au Japon. [...] Le sociologue Francis Jauréguiberry, qui enquête depuis des années sur notre rapport au portable, explique ces pratiques irrépressibles par la peur de rater quelque chose, ou « Fear of missing out » (FOMO) : « Ce à quoi il est difficile de renoncer est exactement la même chose que ce qui pousse à interroger de façon frénétique sa messagerie ou ses réseaux sociaux. Il y a comme une attente diffuse mais constante de se laisser surprendre par de l’inédit et de l’imprévu, par un appel ou un SMS qui va changer le cours de sa journée ou de sa soirée en la densifiant ou en la diversifiant, et en rendant, finalement, sa vie plus intéressante et plus intense.
»
suite: http://www.lemonde.fr/pixels/article/2017/01/09/addiction-concentration-performance-ce-que-l-on-sait-ou-pas-des-effets-du-smartphone_5059960_4408996.html

Ce phénomène intervient sur le système dopaminergique du cerveau, et modifie la capacité d'attention, la sensation de plaisir et donc, l'intérêt pour les choses qui nous entoure.

J'ai pas le goût de chercher plus que ça, parce que c'est assez évident.

«Le monde change», c'est niaiseux. Le changement est incessant, chaque seconde qui passe change le monde de manière irréversible. Le débat n'est pas là. La seule question qui est toujours sous-entendue dans les débats de société, c'est, dans quelle direction est-ce que ça change: ça s'améliore ou ça se dégrade?
« Modifié: décembre 31, 2017, 02:17:43 am par Gustavus »

Les téléphones intelligents rendent cons
« Réponse #3 le: décembre 31, 2017, 06:18:27 am »
0
ça a des effets positifs et négatifs, difficile de dire où la balance penche vraiment. On est hyper sollicité par nos smartphone, à un moment donné l'objet doit rester un objet et pas devenir esclave des échéances de notre téléphone.

Il y a un autre aspect aussi c'est l'ennuie. Les enfants n'acceptent plus de s'ennuyer alors que l'ennuie est très important dans le développement de l'enfant. Il lui permet de découvrir le monde qui l'entour, d'explorer ce qu'il aime, n'aime pas. Avec le smartphone, plus de place à l'ennuie et plus de place au "je ne sais pas". Toute question, toute interrogation doit avoir une réponse qui elle même pose d'autres question qui ont une réponse etc...

Les téléphones intelligents rendent cons
« Réponse #4 le: décembre 31, 2017, 11:02:56 am »
0
Ils sont déjà accusés de contribuer à l'obésité et à un sommeil défaillant. Mais les écrans peuvent également compromettre le développement du cerveau des très jeunes enfants qui y sont exposés trop tôt et de façon trop fréquente.

Joël Monzée, docteur en neurosciences et psychothérapeute, croit que le Québec est mûr pour une grande campagne de sensibilisation sur les dangers des écrans en bas âge. Parce que ceux-ci finissent par nuire au développement global et au comportement des jeunes. «Tout au long de la vie, le cerveau va se construire et changer en fonction de ce avec quoi on le nourrit», explique M. Monzée.


suite: https://www.lesoleil.com/actualite/education/la-sante-du-cerveau-menacee-par-les-ecrans-b56eb5b4566d983578f389b5ae6576cb

«« L’idée que les étudiants ne possèdent plus la capacité de concentration suffisante pour lire des livres sérieux s’est généralisée dans les universités américaines, de nombreux universitaires remplaçant les livres par des polycopiés de passages clés, ou par du matériel visuel plus stimulant », s’inquiète le sociologue Frank Furedi dans un article repris dans la revue Books cet automne.
[...]
La plupart d’entre nous ont le sentiment de maîtriser entièrement son rapport à son smartphone. [...] La nomophobie, ou peur de se séparer de son téléphone portable, est devenue pour certains une affection bien réelle ; de véritables centres de désintoxication ont même ouvert en Chine ou au Japon. [...] Le sociologue Francis Jauréguiberry, qui enquête depuis des années sur notre rapport au portable, explique ces pratiques irrépressibles par la peur de rater quelque chose, ou « Fear of missing out » (FOMO) : « Ce à quoi il est difficile de renoncer est exactement la même chose que ce qui pousse à interroger de façon frénétique sa messagerie ou ses réseaux sociaux. Il y a comme une attente diffuse mais constante de se laisser surprendre par de l’inédit et de l’imprévu, par un appel ou un SMS qui va changer le cours de sa journée ou de sa soirée en la densifiant ou en la diversifiant, et en rendant, finalement, sa vie plus intéressante et plus intense.
»
suite: http://www.lemonde.fr/pixels/article/2017/01/09/addiction-concentration-performance-ce-que-l-on-sait-ou-pas-des-effets-du-smartphone_5059960_4408996.html

Ce phénomène intervient sur le système dopaminergique du cerveau, et modifie la capacité d'attention, la sensation de plaisir et donc, l'intérêt pour les choses qui nous entoure.

J'ai pas le goût de chercher plus que ça, parce que c'est assez évident.

«Le monde change», c'est niaiseux. Le changement est incessant, chaque seconde qui passe change le monde de manière irréversible. Le débat n'est pas là. La seule question qui est toujours sous-entendue dans les débats de société, c'est, dans quelle direction est-ce que ça change: ça s'améliore ou ça se dégrade?

Ce n'est pas ben ben concluant ce que tu me cites. De plus, je n'ai pas de misère à croire qu'il y a des études qui affirment ce que Facal dit, mais t'es un prof à l'université, cite tes affaires. Sinon, et c'est l'impression que j'ai, il généralise en se basant uniquement sur son expérience personnelle biaisée et ça vaut ce que ça vaut.

Non c'est pas niaiseux. Bien que je suis d'accord avec la question sous-entendue, les cellulaires/portables sont là pour rester. Que ce soit bon ou mauvais. Ma première année de bac, il y a 6-7 ans, j'étais un des seuls dans un amphithéâtre de 75 personnes avec un portable. À ma dernière année, le 4/5 du groupe en avait désormais un. C'est certain que les profs n'ont plus l'attention qu'ils pouvaient avoir avant l'arrivée de ces machines, mais combien s'en sont adaptés ? Pas mal sur que Facal donne ses cours comme il y a 10 ans.

Les téléphones intelligents rendent cons
« Réponse #5 le: décembre 31, 2017, 14:17:29 pm »
+1
Ce n'est pas concluant ce que je te cite parce (1) j'ai cherché 5 minutes et (2) la science a des exigences très élevées, alors tout le monde est super prudent avant d'avancer des trucs là dessus. Ces technologies et la place qu'elles occupent sont très récentes, alors la réponse sociétale a toujours un ou deux coups de retard sur la techno.

Pourtant, tous les indices et notre niveau de connaissance montrent qu'on peut parier sans se tromper là-dessus. La science ne se base pas sur des paris, mais on peut baser un pari sur la science. Par exemple de trucs qu'on sait: L'attention a baissée, l'exposition aux écrans augmente le développement de troubles de l'attention (TDA) d'origine environnementale (et non pas génétique ou développementale), qui sont compensés par une médication chez un nombre accru d'étudiants. Les étudiants sont de moins en moins en mesure de soutenir leur attention de manière prolongée et soutenue, que ce soit à l'oral ou à l'écrit. Même des block buster du passé comme Good Bad & Ugly ont maintenant un rythme trop lent pour l'attention du public non préparé qui n'arrive plus à suivre le fil de l'histoire et à tolérer une narration plus lente. Les examens de lecture au fil des décénies ont montré que les mêmes textes étaient moins compris lors qu'ils étaient plus longs et demandaient une attention plus soutenue. Aussi, il n'existe aucune raison de penser que l'addiction aux écrans et aux médias sociaux ne suit pas les même mécanismes neurologiques que l'addiction aux drogues, au jeu et à ce genre de choses. Le système dopaminergique ultra-stimulée par l'objet de l'addiction rend les récepteurs beaucoup plus difficiles à stimuler avec des trucs normales, un peu comme un accro au porn qui a de la misère à bander avec sa femme, à moins de se sevrer. Ce sont des mécanismes hyper connus, c'est juste que les preuves dans ce cas précis vont avoir besoin de quelques années encore à arriver.

«Ils sont là pour rester que ce soit bon ou mauvais», ce n'est pas du tout l'idée que je me fais du rôle du débat social. Je comprend évidemment que les lobbys qui industrialisent et commercialisent quelque chose tiennent ce discours à propos de leurs produits «le pétrole / la cigarette / le plomb dans le gaz / les CFC /etc. est là pour rester que ce soit bon ou mauvais», mais je pense qu'on peut déterminer des bilans entre avantages et inconvénients pour chaque trucs et déterminer ensemble ce qu'on veut en faire (idéalement en maximisant les avantages et en minimisant les désavantages».

Tant qu'à moi, ces gadgets électroniques à durée de vie d'environs 2 ans n'auraient jamais dû aller en bas de 1000 ou 2000$, le coût réel de ces trucs, ce n'est pas ce qu'on paye au magasin, c'est l'environnement, les enfants esclaves dans les mines de métaux rares ou ouvriers dans les usines d'assemblage, le transport massif et polluant, les gigatonnes de déchets électroniques dont les générations futures vont être pris avec pendant des siècles et, selon toute vraisemblance, les capacités de concentration des utilisateurs. Voilà les coûts réels de ces bidules.

Et aussi le fait qu'on demande aux profs d'université de courir après ça comme un chat après un laser, comme si 10 ans c'était archaïque et périmé alors que l'Université est dépositaire du savoir accumulé pendant des millénaires et que l'horizon de son savoir va du Big bang à l'entropie de l'Univers, en passant par l'histoire géologique, l'histoire humaine, l’actuariat et les prédictions climatiques et géologiques pour les ères à venir. Sérieux, c'est vraiment rire du monde.

Les téléphones intelligents rendent cons
« Réponse #6 le: décembre 31, 2017, 16:57:44 pm »
+2
Facal donne des cours magistraux dans des amphithéâtres de 50-75-100-150 personnes, probablement avec des powerpoints. Ça se peux-tu que son cours ne soit pas tout le temps si intéressant que ça ? Ça se peux-tu qu'il n'ait probablement pas mis à jour ses méthodes d'enseignements depuis une dizaine d'année ? Ce ne sont pas tous mes cours magistraux qui étaient intéressants ou pertinents et quand je décrochais, j'allais sur mon cell ou sur facebook. Peut-être que si les cours universitaires n'étaient pas souvent plates a mourir, que le prof n'est pas si endormant que ça et qu'il y a plus d’interaction, il y aurait un taux d'attention plus grand dans ce genre de cours.

Au lieu de toujours taper sur les jeunes, faudrait peut-être que les boomers de son genre se regarde dans le miroir et fassent une rétrospection d'eux-mêmes. Le monde change et évolue, il serait temps que les Facals de ce monde fassent de même.   

Les profs sont pas là pour distraire le monde, ils sont là pour donner une éducation. Les profs qui m'ont le plus aidés n'étaient pas bons pour faire des jokes. Mais ils savaient aller au cœur des choses, être pertinents, être concis, avec une qualité de langue impeccable. Je pense que t'as peut-être oublié que les cours d'université ne seront jamais par définition un endroit ou il faut avoir du fun. C'est un endroit pour les gens qui veulent apprendre, et si pour toi te divertir est plus important qu'apprendre, t'es peut-être pas à la bonne place. Ceci dit, je comprend - dans une certaine mesure - le besoin d'aérer le discours par des anecdotes ou par des élément plus légers. Certains profs savent comment transformer leur classe en show. C'est tant mieux pour eux. Par contre, ça ne devrait pas être une exigence des étudiants. Sinon il y a un problème.

Berslak

  • Un texte.
Les téléphones intelligents rendent cons
« Réponse #7 le: décembre 31, 2017, 21:22:17 pm »
0
Facal donne des cours magistraux dans des amphithéâtres de 50-75-100-150 personnes, probablement avec des powerpoints. Ça se peux-tu que son cours ne soit pas tout le temps si intéressant que ça ? Ça se peux-tu qu'il n'ait probablement pas mis à jour ses méthodes d'enseignements depuis une dizaine d'année ? Ce ne sont pas tous mes cours magistraux qui étaient intéressants ou pertinents et quand je décrochais, j'allais sur mon cell ou sur facebook. Peut-être que si les cours universitaires n'étaient pas souvent plates a mourir, que le prof n'est pas si endormant que ça et qu'il y a plus d’interaction, il y aurait un taux d'attention plus grand dans ce genre de cours.

Au lieu de toujours taper sur les jeunes, faudrait peut-être que les boomers de son genre se regarde dans le miroir et fassent une rétrospection d'eux-mêmes. Le monde change et évolue, il serait temps que les Facals de ce monde fassent de même.   

Les profs sont pas là pour distraire le monde, ils sont là pour donner une éducation. Les profs qui m'ont le plus aidés n'étaient pas bons pour faire des jokes. Mais ils savaient aller au cœur des choses, être pertinents, être concis, avec une qualité de langue impeccable. Je pense que t'as peut-être oublié que les cours d'université ne seront jamais par définition un endroit ou il faut avoir du fun. C'est un endroit pour les gens qui veulent apprendre, et si pour toi te divertir est plus important qu'apprendre, t'es peut-être pas à la bonne place. Ceci dit, je comprend - dans une certaine mesure - le besoin d'aérer le discours par des anecdotes ou par des élément plus légers. Certains profs savent comment transformer leur classe en show. C'est tant mieux pour eux. Par contre, ça ne devrait pas être une exigence des étudiants. Sinon il y a un problème.

Merci de bien exprimer ce que j'avais en tête lorsque j'ai lu le message de Snookey.  Ya quand même des maudites limites au "Divertissement is everything".

Apprendre à se concentrer sur quelque chose qui nous ennuie à la base, ça représente aussi un grand acquis dans la formation d'un bon citoyen.
Yeah! Une signature!

Les téléphones intelligents rendent cons
« Réponse #8 le: janvier 03, 2018, 15:04:17 pm »
0
Facal donne des cours magistraux dans des amphithéâtres de 50-75-100-150 personnes, probablement avec des powerpoints. Ça se peux-tu que son cours ne soit pas tout le temps si intéressant que ça ? Ça se peux-tu qu'il n'ait probablement pas mis à jour ses méthodes d'enseignements depuis une dizaine d'année ? Ce ne sont pas tous mes cours magistraux qui étaient intéressants ou pertinents et quand je décrochais, j'allais sur mon cell ou sur facebook. Peut-être que si les cours universitaires n'étaient pas souvent plates a mourir, que le prof n'est pas si endormant que ça et qu'il y a plus d’interaction, il y aurait un taux d'attention plus grand dans ce genre de cours.

Au lieu de toujours taper sur les jeunes, faudrait peut-être que les boomers de son genre se regarde dans le miroir et fassent une rétrospection d'eux-mêmes. Le monde change et évolue, il serait temps que les Facals de ce monde fassent de même.   

Les profs sont pas là pour distraire le monde, ils sont là pour donner une éducation. Les profs qui m'ont le plus aidés n'étaient pas bons pour faire des jokes. Mais ils savaient aller au cœur des choses, être pertinents, être concis, avec une qualité de langue impeccable. Je pense que t'as peut-être oublié que les cours d'université ne seront jamais par définition un endroit ou il faut avoir du fun. C'est un endroit pour les gens qui veulent apprendre, et si pour toi te divertir est plus important qu'apprendre, t'es peut-être pas à la bonne place. Ceci dit, je comprend - dans une certaine mesure - le besoin d'aérer le discours par des anecdotes ou par des élément plus légers. Certains profs savent comment transformer leur classe en show. C'est tant mieux pour eux. Par contre, ça ne devrait pas être une exigence des étudiants. Sinon il y a un problème.

Merci de bien exprimer ce que j'avais en tête lorsque j'ai lu le message de Snookey.  Ya quand même des maudites limites au "Divertissement is everything".

Apprendre à se concentrer sur quelque chose qui nous ennuie à la base, ça représente aussi un grand acquis dans la formation d'un bon citoyen.

@Megalo et Berslak, ce n'est pas une question de faire des jokes ou de distraire les étudiants, voyons. C'est une question de rendre le cours intéressant pour justement faire en sorte que l'attention soit sur le contenu. J'ai pas mentionné le fait d'avoir du fun nul part dans ce que j'ai écris.

Je ne sais pas pour toi Berslak, mais Megalo, t'as eu des cours universitaires, fait moi croire que tous tes profs étaient aussi intéressants les uns que les autres. J'ai eu des enseignants comme étant probablement les meilleurs dans leurs domaines, mais cela n'est certainement pas un gage de bon pédagogue. La transmission du savoir ça ne se fait pas uniquement avec un powerpoint. (J'ai eu pas mal de cours avec des powerpoints).

Berslak

  • Un texte.
Les téléphones intelligents rendent cons
« Réponse #9 le: janvier 03, 2018, 15:44:05 pm »
0
J'ai étudié à l'université dans les années 90 à l'époque des acétates.

Pour moi, un prof universitaire qui est bon pédagogue, ça n'existe pas. C'est un concept impossible avec notre système universitaire de chercheurs-professeurs qui n'ont aucune formation en pédagogie.

Demander aux profs d'être plus intéressants pour éviter que les étudiants aient envie de se distraire avec leurs bébelles, c'est utopique.

Et à mon sens, lire ou niaiser sur internet pendant un cours, c'est un grand manque de respect pour le professeur.  Tant qu'à pas écouter, reste chez vous.
Yeah! Une signature!

Les téléphones intelligents rendent cons
« Réponse #10 le: janvier 04, 2018, 00:47:22 am »
0
@Megalo et Berslak, ce n'est pas une question de faire des jokes ou de distraire les étudiants, voyons. C'est une question de rendre le cours intéressant pour justement faire en sorte que l'attention soit sur le contenu. J'ai pas mentionné le fait d'avoir du fun nul part dans ce que j'ai écris.

Trouver quelque chose d'intéressant, ou trouver que quelque chose est distrayant, tu y trouves une grande différence ?

Facal est quelqu'un qui sait comment s'exprimer pour se rendre intéressant. Je ne l'ai jamais trouvé plate à la télé. Or, c'est lui que tu vises en lui disant qu'il devrait, "s'adapter à la nouvelle réalité". La nouvelle réalité dont tu parles, c'est évidemment la réalité des jeunes qui ne peuvent pas accepter un seul moment de platitude sans aller voir leur téléphone.

Le jeunesse est intolérante à l'ennui, alors que l'ennui est créateur.

Je ne sais pas pour toi Berslak, mais Megalo, t'as eu des cours universitaires, fait moi croire que tous tes profs étaient aussi intéressants les uns que les autres. J'ai eu des enseignants comme étant probablement les meilleurs dans leurs domaines, mais cela n'est certainement pas un gage de bon pédagogue.

C'est un fait que tous ne partagent la même capacité à transmettre leur savoir. Cependant, les profs les plus pénibles sont parfois aussi ceux qui te font repousser tes limites. J'ai eu une prof intolérable, une Française. Elle n'entrecoupait jamais ses discours d'anecdotes, de pauses pour qu'on puisse respirer un peu avec notre crayon et notre cahier de notes. Elle était aussi très exigeante. Ben câline, j'ai dû me forcer dans son cours et en fin de compte, elle m'a fait progresser comme personne. J'avoue qu'avoir eu un parcours avec juste des gens comme elle aurait été dans le très pénible. Heureusement, j'ai eu toutes sortes de profs.

Les téléphones intelligents rendent cons
« Réponse #11 le: janvier 04, 2018, 09:51:04 am »
0
J'ai étudié à l'université dans les années 90 à l'époque des acétates.

Pour moi, un prof universitaire qui est bon pédagogue, ça n'existe pas. C'est un concept impossible avec notre système universitaire de chercheurs-professeurs qui n'ont aucune formation en pédagogie.

Demander aux profs d'être plus intéressants pour éviter que les étudiants aient envie de se distraire avec leurs bébelles, c'est utopique.

Et à mon sens, lire ou niaiser sur internet pendant un cours, c'est un grand manque de respect pour le professeur.  Tant qu'à pas écouter, reste chez vous.

C'est facile en maudit à dire pour quelqu'un qui n'a jamais vécu cette nouvelle réalité. Avoir ma bébelle en classe ou facebook sur mon ordi pendant que le prof parlait n'a en rien nuit à ma réussite universitaire et c'est le cas pour pas mal tout le monde. Le cours, je le paye avec mes frais de scolarité, et si j'ai le goût de m'asseoir devant un prof pendant 3 heures et en étant la moitié du temps sur mon cell et que mes résultats n'en sont pas atteints, c'est bien de mes maudites affaires.

Un discours de boomers envers les milléniaux : "les jeunes sont toujours sur leurs cells", peut-être, mais vous auriez fort probablement fait pareil en avoir eu dans votre temps.

MadChuck

  • Ing. BBQ
Les téléphones intelligents rendent cons
« Réponse #12 le: janvier 04, 2018, 12:10:11 pm »
0
Facal ou tous professeur va dépasser un peu l'anecdote tous de même, dans le sens qu'il va avoir des centaines d'étudiants, des milliers avant 2008 et des milliers après mêmes.

Snookey le cours il est presque gratuit (c'Est quoi encore 49$ par crédit ?), mais même quand les jeunes payent 15k ils vont sur facebook.

Citer
Un discours de boomers envers les milléniaux : "les jeunes sont toujours sur leurs cells", peut-être, mais vous auriez fort probablement fait pareil en avoir eu dans votre temps.

Les Gen-X sont pas loin des milléniaux tous de même:
http://www.pewinternet.org/fact-sheet/mobile/

Le débat est pas tant jeunes vs non jeunes, mais bien tous le monde en société a été changé, et ça parait plus pour un étudiant.

Pendant mon bach on n'avait pratiquement pas de ça des cours, je pense que ça va être l'avenir.

Lisa

  • Jeannette officielle du forum
Les téléphones intelligents rendent cons
« Réponse #13 le: janvier 04, 2018, 12:56:03 pm »
0
Messemble que c'est genre 115$ par crédit...
"It's amazing how I can feel sorry for you and hate you at the same time. I'm sure there's a German word for it." - Lisa

Lisa

  • Jeannette officielle du forum
Les téléphones intelligents rendent cons
« Réponse #14 le: janvier 04, 2018, 12:58:03 pm »
0
Après recherches, ça dépend de l'Université, semblerait? Je suis surprise, je pensais que c'était quelque chose d'universel. Ca semble varier de 80$ à 120$.
"It's amazing how I can feel sorry for you and hate you at the same time. I'm sure there's a German word for it." - Lisa

Les téléphones intelligents rendent cons
« Réponse #15 le: janvier 04, 2018, 13:38:01 pm »
0
Après recherches, ça dépend de l'Université, semblerait? Je suis surprise, je pensais que c'était quelque chose d'universel. Ca semble varier de 80$ à 120$.

Environ 1300-1500$ par session de 15 crédit, il y a les frais de scolarité et les frais accessoires, ce sont ces derniers qui varient !

Lisa

  • Jeannette officielle du forum
Les téléphones intelligents rendent cons
« Réponse #16 le: janvier 04, 2018, 13:47:02 pm »
0
Non, je viens de rechercher le coût par crédit des universités, et ça semble réellement varier même avant les frais accessoires.
"It's amazing how I can feel sorry for you and hate you at the same time. I'm sure there's a German word for it." - Lisa

cantabile

  • Membre fondateur du boys club et douchebag
Les téléphones intelligents rendent cons
« Réponse #17 le: janvier 04, 2018, 15:27:24 pm »
+1
Le cours, je le paye avec mes frais de scolarité, et si j'ai le goût de m'asseoir devant un prof pendant 3 heures et en étant la moitié du temps sur mon cell et que mes résultats n'en sont pas atteints, c'est bien de mes maudites affaires.
Je déteste ce discours du ''je paye, je fais donc ce ce que je veux''. L'attitude à adopter en classe ne devrait pas obéir à cette logique purement mercantile. Tsé le respect de l'être humain qui s"agite en avant ça pourrait aussi être une affaire pas pire en salle de cours. 
Les gens....

Les téléphones intelligents rendent cons
« Réponse #18 le: janvier 04, 2018, 15:37:53 pm »
0
Le cours, je le paye avec mes frais de scolarité, et si j'ai le goût de m'asseoir devant un prof pendant 3 heures et en étant la moitié du temps sur mon cell et que mes résultats n'en sont pas atteints, c'est bien de mes maudites affaires.
Je déteste ce discours du ''je paye, je fais donc ce ce que je veux''. L'attitude à adopter en classe ne devrait pas obéir à cette logique purement mercantile. Tsé le respect de l'être humain qui s"agite en avant ça pourrait aussi être une affaire pas pire en salle de cours. 

C'est pas "je fais ce que je veux". Je vais pas me mettre à chanter dans classe ou écouter des vidéos avec de la musique bien fort pour déranger tout le monde.

C'est plutôt, "si je décide de pas écouter, c'est moi seul le pire".

Si 95% (je sors un chiffre de même, j'ai jamais vu ça) des étudiants n'écoutent pas, c'est peut-être en avant le problème ?

Les téléphones intelligents rendent cons
« Réponse #19 le: janvier 04, 2018, 15:41:22 pm »
0
Non, je viens de rechercher le coût par crédit des universités, et ça semble réellement varier même avant les frais accessoires.

C'est plus clair ici :

http://www.education.gouv.qc.ca/universites/etudiants-a-luniversite/etudier-au-quebec/droits-de-scolarite-a-luniversite/

"Les droits de scolarité de base (76,45 $ par unité)"

C'est plus élevé aujourd'hui, car le PQ avait indexé il me semble.
« Modifié: janvier 04, 2018, 15:46:00 pm par Snookey »

Les téléphones intelligents rendent cons
« Réponse #20 le: janvier 05, 2018, 00:05:56 am »
0
Le cours, je le paye avec mes frais de scolarité, et si j'ai le goût de m'asseoir devant un prof pendant 3 heures et en étant la moitié du temps sur mon cell et que mes résultats n'en sont pas atteints, c'est bien de mes maudites affaires.
Je déteste ce discours du ''je paye, je fais donc ce ce que je veux''. L'attitude à adopter en classe ne devrait pas obéir à cette logique purement mercantile. Tsé le respect de l'être humain qui s"agite en avant ça pourrait aussi être une affaire pas pire en salle de cours. 

C'est quoi ton expérience personnelle avec ça ? Comment tu deal avec ?

cantabile

  • Membre fondateur du boys club et douchebag
Les téléphones intelligents rendent cons
« Réponse #21 le: janvier 05, 2018, 09:28:55 am »
0
C'est pas dans mes habitudes, mais je vais te répondre sérieusement cette fois-ci.

La problématique de l'utilisation du cellulaire en classe se pose de façon différente dans mon milieu de travail. Chaque école secondaire à ses façons de faire, mais chez nous on permet l'utilisation du cellulaire dans certains lieux (Cafétéria, places publiques et certains corridors), mais c'est interdit en classe. L'élève doit garder son cellulaire dans ses poches. Évidemment il arrive souvent qu'un élève sorte son cell pour  diverses raisons et le plus souvent c'est par habitude de le consulter à tout bout de champs. Parfois je donne un simple avertissement, parfois je le confisque jusqu'au lendemain. Dans le cas où un élève serait pris à utiliser son cellulaire pendant un examen alors là c'est zéro et y'a aucune discussion de possible.

IL m'arrive occasionnellement de permettre l'utilisation du cellulaire pour une activité pédagoqique (genre questionnaire sur Kahoot), mais c'est pas quelque chose de fortement ancré dans ma pratique.
« Modifié: janvier 05, 2018, 09:59:09 am par cantabile »
Les gens....

Les téléphones intelligents rendent cons
« Réponse #22 le: janvier 05, 2018, 10:46:13 am »
0

IL m'arrive occasionnellement de permettre l'utilisation du cellulaire pour une activité pédagoqique...


C'est probablement une stratégie bien trouvée de ta part pour humilier le gamin de ta classe dont les parents n'ont pas les moyens de lui payer un cellulaire.

Bien joué Cantabile !


cantabile

  • Membre fondateur du boys club et douchebag
Les téléphones intelligents rendent cons
« Réponse #23 le: janvier 05, 2018, 10:59:35 am »
0

IL m'arrive occasionnellement de permettre l'utilisation du cellulaire pour une activité pédagoqique...


C'est probablement une stratégie bien trouvée de ta part pour humilier le gamin de ta classe dont les parents n'ont pas les moyens de lui payer un cellulaire.

Bien joué Cantabile !


Lors de ces activités les élèves se placent en équipe. C'est plus ludique que formel et c'est rare que je fais ça (2-3 fois par année).

Et crois-moi que les élèves n'ont pas besoin de moi pour s'humilier entre eux.
Les gens....

Les téléphones intelligents rendent cons
« Réponse #24 le: janvier 05, 2018, 11:12:31 am »
0

Et crois-moi que les élèves n'ont pas besoin de moi pour s'humilier entre eux.


Oui mais j'imagine que c'est quand même plus jouissif quand l'humiliation est initiée subrepticement sous couvert de l'autorité et de la légitimité de la figure professoral que tu as.

cantabile

  • Membre fondateur du boys club et douchebag
Les téléphones intelligents rendent cons
« Réponse #25 le: janvier 05, 2018, 11:18:46 am »
+2
Ben oui Le Jam j'ai choisi de faire ce métier pour humilier des adolescents.

Tu te plains du traitement qu'on te réserve sur ce forum (on attaque l'utilisateur et non le message), on se demande bien comment on a pu en arriver là hein ?
Les gens....

Les téléphones intelligents rendent cons
« Réponse #26 le: janvier 05, 2018, 12:32:05 pm »
0
J'avais dit "on attaque l'émetteur" pas "l'utilisateur", ça n'aurait eu aucun sens.

Je  constate que quand tu déblatères des âneries et du sarcasme à longueur de journée c'est correct mais quand on profîte d'une soudaine envie de ta part de je cite "répondre sérieusement cette fois-ci" pour se moquer du personnage caricatural que tu as toi-même créé sur ce forum on est rappelé à l'ordre. Comme si l'ironie et le sarcasme t'était réservé.

T'es vraiment rien qu'un clowns ! Même quand tu essaies, difficile de te prendre au sérieux Cantabile.

Les téléphones intelligents rendent cons
« Réponse #27 le: janvier 05, 2018, 14:12:28 pm »
0
Parfois je donne un simple avertissement, parfois je le confisque jusqu'au lendemain.

Vraiment ? Le confisquer pour la durée de la classe ne serait pas suffisant ?

Tu es prof au primaire je suppose ? Parce qu'au secondaire, tu ne revois pas nécessairement les élèves le lendemain.

Dans le cas où un élève serait pris à utiliser son cellulaire pendant un examen alors là c'est zéro et y'a aucune discussion de possible.

Cela va de soi. J'étais en tabarnak contre une prof (épaisse) d'un cours de langue qui permettait l'utilisation des cell à un examen. Les étudiants se sont évidemment échangés les réponses sur un chat quelconque.

cantabile

  • Membre fondateur du boys club et douchebag
Les téléphones intelligents rendent cons
« Réponse #28 le: janvier 05, 2018, 15:08:10 pm »
0
Tu sais bien que je suis prof au secondaire. Et le lendemain c'est très Clément comme conséquence. Parfois ça tombe dans les mains de la direction et ça s'étire pas mal plus. Et j'ai beau pas revoir officiellement l'élève le lendemain, je peux t'assurer qu'ils me retrouvent assez facilement. Et tsé passer voir le prof entre 2 cours.....
Les gens....

Les téléphones intelligents rendent cons
« Réponse #29 le: janvier 05, 2018, 15:13:16 pm »
0
Oui c'est vrai, prof d'histoire (et de géo?).

Lisa

  • Jeannette officielle du forum
Les téléphones intelligents rendent cons
« Réponse #30 le: janvier 05, 2018, 15:37:54 pm »
0
C'est pas dans mes habitudes, mais je vais te répondre sérieusement cette fois-ci.

La problématique de l'utilisation du cellulaire en classe se pose de façon différente dans mon milieu de travail. Chaque école secondaire à ses façons de faire, mais chez nous on permet l'utilisation du cellulaire dans certains lieux (Cafétéria, places publiques et certains corridors), mais c'est interdit en classe. L'élève doit garder son cellulaire dans ses poches. Évidemment il arrive souvent qu'un élève sorte son cell pour  diverses raisons et le plus souvent c'est par habitude de le consulter à tout bout de champs. Parfois je donne un simple avertissement, parfois je le confisque jusqu'au lendemain. Dans le cas où un élève serait pris à utiliser son cellulaire pendant un examen alors là c'est zéro et y'a aucune discussion de possible.

IL m'arrive occasionnellement de permettre l'utilisation du cellulaire pour une activité pédagoqique (genre questionnaire sur Kahoot), mais c'est pas quelque chose de fortement ancré dans ma pratique.

De toute façon, dans cette école de béton, y'a pas moyen d'avoir du réseau... Le cell devient peu utile :P
"It's amazing how I can feel sorry for you and hate you at the same time. I'm sure there's a German word for it." - Lisa

cantabile

  • Membre fondateur du boys club et douchebag
Les téléphones intelligents rendent cons
« Réponse #31 le: janvier 05, 2018, 15:39:32 pm »
0
Pas de réseau cellulaire à plusieurs endroits c'est vrai, mais le Wifi est présent partout !
Les gens....

cantabile

  • Membre fondateur du boys club et douchebag
Les téléphones intelligents rendent cons
« Réponse #32 le: janvier 05, 2018, 15:40:31 pm »
0
Oui c'est vrai, prof d'histoire (et de géo?).

Histoire, monde contemporain et éducation financière.
Les gens....

Les téléphones intelligents rendent cons
« Réponse #33 le: janvier 05, 2018, 15:42:17 pm »
0
mais le Wifi est présent partout !

Me semble que de restreindre le WIFI à certains endroits précis (ou mettre des mots de passe si certains prof l'utilise pour leur cours) serait un début pour limiter le problème, non?

cantabile

  • Membre fondateur du boys club et douchebag
Les téléphones intelligents rendent cons
« Réponse #34 le: janvier 05, 2018, 15:48:25 pm »
0
C'est possible de restreindre l'accès wifi lors des séances d'examen à horaires bloqués et c'est d'ailleurs ce qui est fait quand les profs en font la demande. Sinon, au quotidien, je suppose que ça pourrait se faire s'il y avait une demande en ce sens.

Néanmoins, je pense que la sensibilisation à l'utilisation adéquate du cellulaire doit continuer à être la chose à prioriser.
« Modifié: janvier 05, 2018, 15:54:44 pm par cantabile »
Les gens....

Lisa

  • Jeannette officielle du forum
Les téléphones intelligents rendent cons
« Réponse #35 le: janvier 05, 2018, 16:06:51 pm »
0
Facebook est bloqué sur le wifi par contre ;)
"It's amazing how I can feel sorry for you and hate you at the same time. I'm sure there's a German word for it." - Lisa

Les téléphones intelligents rendent cons
« Réponse #36 le: janvier 05, 2018, 16:15:40 pm »
0
Facebook est bloqué sur le wifi par contre ;)

C'est Snapchat et Instagram qu'il faut bloquer. Les ados ne sont plus sur Facebook. :)


cantabile

  • Membre fondateur du boys club et douchebag
Les téléphones intelligents rendent cons
« Réponse #37 le: janvier 05, 2018, 16:22:32 pm »
0
Ils sont également bloqués !
Les gens....

Les téléphones intelligents rendent cons
« Réponse #38 le: janvier 05, 2018, 16:24:33 pm »
0
Ok, en partant ça limite pas mal de consultations de téléphone.

C'est sûr qu'il y a toujours les textos...

Lisa

  • Jeannette officielle du forum
Les téléphones intelligents rendent cons
« Réponse #39 le: janvier 07, 2018, 16:25:43 pm »
0
Pour ma part, comme le réseau cellulaire rentre très mal, je ne recevais pas mes appels et donc j'avais une liste de messages vocaux en fin de journée. J'imagine que c'est pas comme ça partout dans l'école mais c'était un désagrément modéré pour moi. Lorsque ma fille était malade, la garderie n'a pas pu me rejoindre et c'est mon conjoint qui a du y aller.
"It's amazing how I can feel sorry for you and hate you at the same time. I'm sure there's a German word for it." - Lisa

cantabile

  • Membre fondateur du boys club et douchebag
Les téléphones intelligents rendent cons
« Réponse #40 le: janvier 07, 2018, 20:48:34 pm »
0
Je confirme qu'il rentre mal pas mal partout. T'avais pas un téléphone fixe ?
Les gens....

Lisa

  • Jeannette officielle du forum
Les téléphones intelligents rendent cons
« Réponse #41 le: janvier 07, 2018, 20:50:05 pm »
0
oui, mais comme je change de poste téléphonique quelques fois par semaine (a la csmb on avait un poste téléphonique et on se "loggait" le matin sur whatever fixe qui était dans le bureau ou on était), je ne donne jamais mon numéro au travail à des gens en dehors du travail, comme la garderie.
"It's amazing how I can feel sorry for you and hate you at the same time. I'm sure there's a German word for it." - Lisa

cantabile

  • Membre fondateur du boys club et douchebag
Les téléphones intelligents rendent cons
« Réponse #42 le: janvier 07, 2018, 21:00:15 pm »
0
Ah oui c'est logique.
Les gens....

Les téléphones intelligents rendent cons
« Réponse #43 le: janvier 10, 2018, 15:17:58 pm »
0
Concernant la problématique de la trop grande présence des jouets technologiques, c'est quoi votre approche avec les enfants ?

Un lien ici prétend que la surexposition a le même effet que la cocaïne sur le cerveau des enfants:

https://www.facebook.com/HealthForAllKids/videos/301316260295203/?hc_ref=ARS475Im9tDqDlO5dSo8xoCCdUonB_0vr3nTckxcKn2nTSR2gqO7iRg0P3H9oReMRMM

Lisa

  • Jeannette officielle du forum
Les téléphones intelligents rendent cons
« Réponse #44 le: janvier 10, 2018, 15:55:56 pm »
0
Autant que je connais et je comprends les effets des écrans sur la stimulation et le développement des enfants, en particulier le développement langagier, autant c'est vraiment difficile de nos jours, avec notre propre exposition aux écrans (ordi, télé, téléphone) de ne pas DU TOUT exposer les enfants à la télé.

Personnellement (fille de 18 mois), j'écoute la télé alors que ma fille joue dans le salon, mais à part les annonces avec des chiens ou avec le gars de Trivago, ça ne l'intéresse pas.
Je ne lui mets pas d'émissions d'enfants à la télé.
Je ne la laisse pas jouer avec ma tablette, sauf peut-être 3-4 fois où je lui ai montré un étang de poissons koi qu'on peut faire fuir en tapant dessus.
Elle aime beaucoup les tablettes et cellulaires, mais on limite le plus possible, à part pour lui montrer des photos d'elle et de sa cousine ou faire jouer un videoclip le temps de lui couper les ongles.
Elle a part contre plus d'exposition à l'ordi, comme elle a parfois l'habitude de regarder des videoclips youtube avec son père en buvant son lait post-bain.

Je pense aussi qu'à ces âges, le but est surtout d'augmenter le temps d'interaction significatif qu'on a avec l'enfant, et si l'écran prend trop de temps, il ne reste plus de temps pour ces interactions.

Ceci dit, à moyen-long terme, je pense que certaines recommandations sont impossibles à tenir. Il va falloir s'ajuster, je ne sais pas comment.
"It's amazing how I can feel sorry for you and hate you at the same time. I'm sure there's a German word for it." - Lisa

Les téléphones intelligents rendent cons
« Réponse #45 le: janvier 10, 2018, 18:31:26 pm »
0
Pas de tele ni tablette a la maison, ca facilite la tache!

On a pris le parti de reserver l'usage du telephone aux appels video avec la famille et a regarder parfois les photos. Ils n'ont pas le droit d'y toucher autrement sauf en tout dernier recours pour des situations exceptionnelles (ce qui permet de garder le pouvoir calmant quand on en a vraiment besoin - du genre quand on est coince dans un lieu pendant trop longtemps de facon imprevue).

On essaye de limiter au maximum notre propre usage en leur presence (pas toujours facile mais heureusement ils se couchent tot!). L'aine a juste le droit le week end de regarder un peu de dessins animes dans l'apres midi.

Pour avoir vu le monstre  qu'il devient (zombie pendant et junkie en manque apres) quand il est expose a trop d'ecrans (c'est a dire quand on est en visite ou qu'il est en vacances chez ses grands parents), je crois vraiment qu'il est sain de restreindre au maximum autant que possible.


Cela dit, il lui arrive de regarder quand son pere joue sur le PC (les trucs du style on se balade dans des RPG) lui a deja fait essayer le casque de realite virtuelle, ce qu'on n'aurait surement pas du faire...pas facile de faire comme il faut :)

El Kabong

  • Données erronées, résultats significatifs.
Les téléphones intelligents rendent cons
« Réponse #46 le: janvier 11, 2018, 14:06:16 pm »
0
Il est rare qu'une dépendance rende plus intelligent.

Rien qu'à voir la distance de lecture on peut mesurer le niveau de dépendance.

.
.
.

Les prix de ces bébelles sont artificiels.  Mes copains marocains affirment que le même cellulaire acheté au Maroc (plutôt qu'ici) peut coûter plus de deux fois moins cher...
Z

Les téléphones intelligents rendent cons
« Réponse #47 le: janvier 11, 2018, 14:15:28 pm »
0
Tes copains marocains doivent être riches à profiter d'une telle distorsion de marchés, revendant à forts profits sur le marché gris.
Mais je doute que ce soit le cas. (si par bebelles, on parle de téléphones hauts de gamme)

El Kabong

  • Données erronées, résultats significatifs.
Les téléphones intelligents rendent cons
« Réponse #48 le: janvier 11, 2018, 14:17:35 pm »
0
Le réseau de là-bas est incompatible avec celui d'ici.

Mais les cellulaires sont de la même marque.

Made in China.
Z

MadChuck

  • Ing. BBQ
Les téléphones intelligents rendent cons
« Réponse #49 le: janvier 11, 2018, 14:26:48 pm »
0
Le réseau de là-bas est incompatible avec celui d'ici.

Mais les cellulaires sont de la même marque.

Made in China.


Tu changes la carte sim....

Les états-unis tend a être l'endroit le moins chère du monde pour ses bébelle.

https://wccftech.com/country-wise-iphone-6s-and-iphone-6s-plus-price-list-factory-unlocked/

Maroc:

http://uno.ma/iphone-maroc/iphone-6-maroc

Semble être un très standard entre 800$ et 1100$ Canadien + taxes pour un Iphone 6