Forum > Questions et réponses

Heille, les propriétaires....

(1/13) > >>

Lisa:
Comment ça a été, votre achat de maison?

La recherche? Courtier ou pas? Aviez-vous des non-négociables sur ce que la maison/condo contenait ou pas?

Le financement? Rappé vos REERs? Grosse mise de fond? Assurance-prêt, assurance-vie, assurance-invalidité, la totale? Avez-vous magasiné votre hypothèque? Les taux? Taux fixe, variable, ou un mix des deux?

Des conseils généraux?

plsavaria:
Je n'avais pas utilisé de courtier lors de l'achat de maison, juste fait offre avec quelques conditions.
Visité quelques maisons lors d'une fin de semaine, l'inspection / achat effectué à distance.

Pour ce qui est de l'hypothèque, j'avais été avec ING / Tangerine, aimant les conditions flexibles de leur hypothèque et son transfert simple en cas de déménagement.
J'aurais dû négocier mon taux à la baisse, ce que j'ai fait au renouvellement l'an dernier.
Le taux variable est historiquement avantageux, pourvu qu'on puisse faire face à une hausse.

J'avais mis 20% de mise de fond pour éviter l'assurance prêt-hypothécaire, sans plus.
Et n'ayant pas de dépendants (et déjà de bonnes assurances au travail), pas rajouté de produits d'assurances.

Mais mon marché (et montant impliqué) est pas mal différent qu'en métropole...

Jay.:
J'ai fait affaire avec un courtier immobilier mais je n'y ai vu aucun avantage (en plus qu'il était peddler et misogyne sur les bords).

Courtier hypothécaire qui a magasiné un bon taux pour l'époque pour nous.

Nous n'avons pas les reins assez solides pour les taux variables, ça nous stresserait trop.

Ca faisait des années que nous regardions souvent les listings de maison. Quand le moment est arrivé, nous savions à quoi nous pouvions nous attendre selon notre budget et le secteur. Va sans dire que nous sommes loin de la maison ou du secteur rêvé mais nous sommes bien tombé là où les cercles du diagramme de Venn se croisent ;)
Nous savions aussi que nous n'avions pas envie d'une copropriété, de devoir négocier avec le comité d'un immeuble à condo ou se faire dire qu'on ne peut pas mettre ci ou ça sur notre balcon. Finalement nous avons la grandeur d'un condo, avec un sous sol 6 pieds et une cour au prix d'un condo. (grosso modo je sais que c'est très variable)

Les trois "conseils" ou leçons apprises que je partagerais:
- C'est cool quand on sait qu'on peut modifier plein de choses surtout quand on est manuel, mais ça va prendre plus de temps que vous pensez, vous vivrez souvent dans les travaux et la liste n'arrête jamais sans compter les travaux surprises qui s'imposent.

- Si vous prévoyez certaines modifications, renseignez-vous à la ville sans attendre ni rien prendre pour acquis. Nous acons su que nous ne pouvions pas faire de stationnement à l'avant après l'achat.

-Pensez aux petites choses que vous vous attendez à voir dans une maison que vous n'avez peut-être pas dans votre appartement . Ex. nous n'avions pas de garde-robe d'entrée ni à l'appart, ni à la maison. Une fois l'hiver arrivé, nous avons réalisé que c'était plate de n'avoir que de crochets dans l'entrée. Si nous en avions eu un à l'appart on l'aurait surement remarqué à la visite.

Dogma:

--- Citation de: plsavaria le juillet 23, 2017, 23:43:31 pm ---
J'avais mis 20% de mise de fond pour éviter l'assurance prêt-hypothécaire, sans plus.


--- Fin de citation ---

Je voulais mettre 20% mais comme dans ce cas la c'est la banque qui paye l'assurance... j'avais un taux plus élevé.

J'ai donc mis 15% et placé le 5% ( tu peux aussi prendre des REER avec le 5% mettons )  c'est parfois avantageux quand les taux d'intérêts sont vraiment bas.

Sinon 2 conseils rapides :

1- Assurez vous de savoir ce que vous voulez ( pieds carrés , nombre de pièces, rangement, etc ) avec un budget réaliste avant de commencer à visiter, regardez des plans en masse, faite vous des listes de requis et tenez vous en a ce que vous avez besoin ( en tenant compte la venu d'éventuel enfant ). Pensez long terme car il y a des quartiers ou il y a tellement de condos disponibles que des gens revendent à perte. ( genre au dix-30 ).

2- Le voisinage, l'emplacement, le terrain et le quartier sont des facteurs aussi important que la maison comme tel. Ne négligez pas cet aspect lors de l'achat. Le bruit, les écoles, distance du travail, le trafic,  ça compte pour beaucoup plus qu'on peut le penser parfois. Faites gaffes aux zones inondables.



Sinon ben j'ai pas fait affaire avec de courtier pour l'achat sauf pour mon prêt. Ma courtière hypothécaire a répondu a un paquet de question qu'on peut avoir lors d'un premier achat. Je vous la conseillerait sans aucune hésitation.

Faites ça dans le fun et le plaisir !

emsi:
j'ai fait affaire avec une agente. au final, j'ai fait une offre sur un condo que j'avais déniché sur duproprio, donc je ne suis pas passée par elle pour présenter mon offre.
cela dit, pour tout ce qui était affiché sur mls, je trouve que ça a une certaine valeur ajoutée: booker tes visites et régler toute la logistique derrière (et j'en ai fait une osti de trâllée, des visites), faire tout le travail de recherche de comparables/est-ce-que-ça-vaut-le-prix-affiché/etc.

évidemment, certains non négociables. les miens sont sans doute très différents des vôtres, cela dit, donc je ne prendrai pas la peine des les énumérer. :P
par contre, je mentionnerai ceci:
j'ai visité des condos qui possédaient certaines caractéristiques que je souhaitais éviter. au final, je n'ai considéré aucun de ceux-là comme un achat potentiel après la visite.
on a beau se dire «ok, il est sur une rue passante, mais il a l'air vraiment cool, je vais le visiter quand même»... je pense que si on sait qu'on fera pas de compromis sur X ou Y, c'est inutile de visiter juste au cas où. c'est juste une perte de temps pour toutes les personnes impliquées.

ne lésinez pas sur l'inspection.

Navigation

[0] Index des messages

[#] Page suivante

Utiliser la version classique