Ceci est un forum public. Les Cowboys Fringants dalporto se dissocient des opinions émises sur ce forum.

Auteur Sujet: Schtroumpfsensibles et Sensibleschtroumpfs  (Lu 1010 fois)

Wolfkiller

  • My name is Wolfkiller and I'm a nympho
  • Membre
  • ******
  • Messages: 10662
  • mi-homme, mi-cannabis
  • Respect: +751
Re: Sommes-nous trop sensibles ou pas assez?
« Réponse #50 le: juin 02, 2020, 10:25:49 am »
0
Je fous la paix à tout l'monde, et je m'attends à ce qu'on me foute la paix.

En disant ça, tu es à peu près à la ligne #13 : Je vous fous la paix, foutez-moi la paix. C'est pas moi le problème. "Don't blame me, I never owned slaves."

Il y a encore place a amélioration.

 :smiley36:

Y a tu une ligne "I don't give a flying fuck"? Désolé j'ai pas lu la pyramide magique.
Cosmos without hatred
Diamond stars of cosmic light
Quasars shine through endless nights

dalporto

  • Expert en tout et en rien, mais surtout en rien.
  • Membre
  • ******
  • Messages: 10778
  • Admin capo di tutti i capi
  • Respect: +902
Re: Sommes-nous trop sensibles ou pas assez?
« Réponse #51 le: juin 02, 2020, 10:46:25 am »
0
<a href="http://www.youtube.com/watch?v=HIYCrKzmOnc" target="_blank">http://www.youtube.com/watch?v=HIYCrKzmOnc</a>

The white man call himself civilized
'Cause he know how to take over
The white man come to pillage my village
Now he tell me I have to bend over

Oh yeah, kill all the white man

No I don't like the white man up in me
He rape my people as he rape my country
Everything I love and cherish, he try to take away
We will be rid of him, soon come the day

Oh yeah, kill all the white man
Oh yeah, kill all the white man
Oh yeah, kill all the white man
Oh yeah, kill all the white man

Simone

  • Membre
  • *****
  • Messages: 6848
  • Respect: +876
    • Presque végé !
Re: Sommes-nous trop sensibles ou pas assez?
« Réponse #52 le: juin 02, 2020, 10:57:15 am »
+1
La prémisse de ce sujet est surréaliste pour moi.

J'avais écrit un long (mettons, moyen) message sur le fait que le choix des mots de Cinéphile n'était pas anodin, un adverbe qui connote la démesure ou l'excès; la sensibilité, une qualité qui s'oppose, par nature, à l'intelligence et à la volonté, bref, une question qui, pour moi, tend à discréditer la position des gens qui vivent de la sensibilité dès le départ, mais bon. Je n'ai pas vraiment envie de débattre de cela.

Je vais juste laisser ça ici à la place.

C'est exactement ça qu'est la littérature: d'habiles mensonges qui, secrètement, disent la vérité. - Simone de Beauvoir

Wolfkiller

  • My name is Wolfkiller and I'm a nympho
  • Membre
  • ******
  • Messages: 10662
  • mi-homme, mi-cannabis
  • Respect: +751
Re: Sommes-nous trop sensibles ou pas assez?
« Réponse #53 le: juin 02, 2020, 11:12:04 am »
0
La première phrase et la dernière du texte sont correctes. Tout le reste:  :smiley11:
Cosmos without hatred
Diamond stars of cosmic light
Quasars shine through endless nights

dalporto

  • Expert en tout et en rien, mais surtout en rien.
  • Membre
  • ******
  • Messages: 10778
  • Admin capo di tutti i capi
  • Respect: +902
Re: Sommes-nous trop sensibles ou pas assez?
« Réponse #54 le: juin 02, 2020, 11:19:32 am »
0
Je tiens à m'excuser sincèrement d'être un homme blanc privilégié.

Lisa

  • A toujours raison
  • Membre
  • ******
  • Messages: 12331
  • Jeannette officielle du forum
  • Respect: +822
Re: Sommes-nous trop sensibles ou pas assez?
« Réponse #55 le: juin 02, 2020, 11:30:34 am »
0
https://www.tolerance.org/magazine/fall-2018/what-is-white-privilege-really???????

So, what can I do once I recognize my white privilege?
Beyond recognition, white people can use their white privilege in a way that is beneficial to all people. Here’s how.* 

Don’t take it personally or use discomfort as an excuse to disengage.
Feelings of guilt or defensiveness are common responses, but ultimately, they’re counterproductive. Rather than centering your own feelings of discomfort, center the feelings of people of color in evaluating what to do with this information. If your instinct is telling you it’s more comfortable to retreat or reassure yourself that you are not racist, think instead, What actions can I take to help?

Learn when to listen, when to amplify and when to speak up.
When people of color speak to their experiences of oppression, it’s important for white people not to dominate the conversation or question those experiences. You can use your privilege to amplify those voices. Share the work and perspectives of people of color on social media. Credit colleagues of color for ideas. This not only helps marginalized people reach that audience but also helps spread their message from the source, rather than through the lens of a white person.

That said, there are also times when white people should speak up. It’s not fair to burden people of color by making them always take the lead on anti-bias work or intervening when something offensive is said or done. If you hear racist remarks, speak up. If you see opportunities to educate fellow white people about race, do so. As an ally, your privilege can be a tool to reach people who may be more likely to listen to you or relate to your journey in understanding your own relationship to race and white privilege.

Educate yourself.
Just as you should not always expect people of color to take the lead on speaking out against racism, you also shouldn’t expect them to educate you on racism. While it’s OK to ask questions of those who have expressed a willingness to answer them, you have the power to educate yourself. Seek out books and articles on the topic written by people of color. Critically evaluate documentaries that surround topics like slavery, race, the U.S. prison system and more. We have more access to information created by people of color than ever before. Take advantage of it, and avoid burdening friends or coworkers of color with constant questions about their experiences.

Educate fellow white people.
Share what you’ve learned. Push through discomfort and demand courageous conversations in your circles. Do not let peers get away with problematic remarks without making a serious effort to engage them.

Risk your unearned benefits to benefit others.
You have most likely seen a viral video featuring Joy DeGruy talking about her biracial sister-in-law using her white skin privilege to question why Joy was receiving undue scrutiny from a cashier. She risks her comfort and her easy transactions with the store to point out this unfairness and ultimately receives support from witnesses and management.

There are other ways to do this in our daily lives. It can be as simple as intervening if you see a boss or fellow educator treating someone differently because of their racial identity. It can mean advocating for a coworker to receive equal pay or opportunities. It can mean being an active witness when you see people of color confronted by law enforcement or harassed by bigots and letting them know you are there to support them and record the interaction if necessary. And it most certainly can mean engaging directly in anti-bias work, such as instilling more inclusive practices at your school or business or working with people committed to allyship and anti-racist activism, such as SURJ.

*Some of these steps were adapted from suggestions in Emily Chiariello’s “Why Talk About Whiteness?”
"It's amazing how I can feel sorry for you and hate you at the same time. I'm sure there's a German word for it." - Lisa

Cinéphile

  • Membre
  • ******
  • Messages: 8702
  • Respect: +824
Re: Sommes-nous trop sensibles ou pas assez?
« Réponse #56 le: juin 02, 2020, 11:53:42 am »
0
La prémisse de ce sujet est surréaliste pour moi.

J'avais écrit un long (mettons, moyen) message sur le fait que le choix des mots de Cinéphile n'était pas anodin, un adverbe qui connote la démesure ou l'excès; la sensibilité, une qualité qui s'oppose, par nature, à l'intelligence et à la volonté, bref, une question qui, pour moi, tend à discréditer la position des gens qui vivent de la sensibilité dès le départ, mais bon.

Y a-t-il quelqu'un pour qui le choix de mots est anodin? Tu m'as toi-même récemment accusé de tenir des propos désolants et à la limite violents. Sans compter que je me permets de te souligner gentiment que c'est toi qui écrit en majuscules depuis quelques jours.

Mais je comprends bien ce que tu dis. Et t'as pas tort dans le sens où le titre du fil m'énerve moi-même. Trop tolérants ou pas assez tolérants serait plus juste. Votez pour autre chose et je le change dret-là.

Pour ce qui est de la prémisse comme telle, je vous rappelle que c'est parti d'un seul exemple de Lisa (que je continue à trouver excellent). J'en ai bien d'autres en tête. Et, Simone, je suis pas mal sûr qu'on ne sera pas toujours dans des camps adverses.
« Modifié: juin 02, 2020, 12:04:02 pm par Cinéphile »
Some would compare Elvis to God. I'll admit he's good, but he's no Elvis.

Cinéphile

  • Membre
  • ******
  • Messages: 8702
  • Respect: +824
Re: Sommes-nous trop sensibles ou pas assez?
« Réponse #57 le: juin 02, 2020, 12:18:39 pm »
0
la sensibilité, une qualité qui s'oppose, par nature, à l'intelligence et à la volonté, bref, une question qui, pour moi, tend à discréditer la position des gens qui vivent de la sensibilité dès le départ

C'est un peu fort en y repensant ça, non?

Quand je me range moi-même volontairement dans le camps des insensibles, c'est quand même pas pour me lancer des fleurs.

Sensible est une qualité. Trop sensible ou pas assez est un défaut.

- Wolfkiller : Des chips salé c'est bon! Des chips trop salé ou pas assez salé c'est poche.

Voilà!
Some would compare Elvis to God. I'll admit he's good, but he's no Elvis.

Lisa

  • A toujours raison
  • Membre
  • ******
  • Messages: 12331
  • Jeannette officielle du forum
  • Respect: +822
Re: Sommes-nous trop sensibles ou pas assez?
« Réponse #58 le: juin 02, 2020, 12:19:27 pm »
0
C'est que tu commences la discussion avec la prémisse que ton interlocuteur est probablement trop sensible.
"It's amazing how I can feel sorry for you and hate you at the same time. I'm sure there's a German word for it." - Lisa

Cinéphile

  • Membre
  • ******
  • Messages: 8702
  • Respect: +824
Re: Sommes-nous trop sensibles ou pas assez?
« Réponse #59 le: juin 02, 2020, 12:23:03 pm »
0
Lisa, dans mon tout premier message :

Évidemment la paille est toujours dans l'oeil du voisin, si comme moi vous ne l'êtes pas assez, les autres le sont trop et inversement.
Some would compare Elvis to God. I'll admit he's good, but he's no Elvis.

Cinéphile

  • Membre
  • ******
  • Messages: 8702
  • Respect: +824
Re: Sommes-nous trop sensibles ou pas assez?
« Réponse #60 le: juin 02, 2020, 12:49:10 pm »
+1
Tenez en voici une autre à laquelle je pense souvent : Le hockey des aveugles de RBO.

(vous me direz que ce que vous en pensez)

<a href="http://www.youtube.com/watch?v=J-gywYFxVx8" target="_blank">http://www.youtube.com/watch?v=J-gywYFxVx8</a>

Je vois pas comment ça pourrait passer de nos jours.

Pourtant, j'ai été le premier surpris d'appendre qu'ils avaient reçu un prix de la Fondation des aveugles :

https://www.lapresse.ca/arts/spectacles-et-theatre/humour-et-varietes/200907/17/01-884984-rbo-vu-par-ses-victimes.php#:~:text=RBO%20a%20ri%20des%20aveugles,et%20celui%20o%C3%B9%20Richard%20Z.

«Après le sketch sur le hockey des aveugles et celui où Richard Z. Sirois lit un Playboy en braille, nous avons reçu beaucoup d'appels de gens curieux. Ils voulaient en savoir plus sur les maladies visuelles», se souvient Ronald Beauregard, directeur général de la Fondation.

Les dons ont suivi les questions. M. Beauregard estime que la Fondation a reçu entre 5000 et 10 000 $ de ces curieux dans les mois suivants. C'est pourquoi RBO a reçu la distinction.

Leurs gags se sont poursuivis jusqu'au gala honorifique. «Je me souviens que le groupe feignait de ne pas trouver le prix sur scène, poursuit M. Beauregard. On trouvait cela bien drôle.»

Le rire est inclusif, estime-t-il. Rire des handicapés est selon lui une étape de plus vers leur pleine intégration.




Depuis que je l'ai appris, ça (et d'autres trucs semblables comme le sketch de l'handicapé de Jean-Marc Parent, par exemple) ont beaucoup teinté mes prises de positions sur les enjeux de ce genre.

Ainsi, quand vu la scène ci-dessous dans Veep une vingtaine d'années plus tard, je me suis dit Eeeech! Avant de repenser à mon affaire et me dire justement que ça allait dans l'optique d'intégration globale. Le fameux "on te taquine parce qu'on t'aime" appliqué à tout le monde sans exception.



Mike: Ma'am, I'm getting a lot of press interest about Catherine and, you know, her condition.
Selina: What? She's a lesbian, Mike. She's not a werewolf. Although either one would explain why she never shaves her legs.


<a href="http://www.youtube.com/watch?v=7ewR_8AagK0" target="_blank">http://www.youtube.com/watch?v=7ewR_8AagK0</a>
« Modifié: juin 02, 2020, 09:34:01 pm par Cinéphile »
Some would compare Elvis to God. I'll admit he's good, but he's no Elvis.

sharl

  • Membre
  • *****
  • Messages: 6940
  • Respect: -302
Re: Sommes-nous trop sensibles ou pas assez?
« Réponse #61 le: juin 02, 2020, 01:56:20 pm »
0
Pour ma part, je n'ai aucun problème à imaginer une

- femme
- noire
- corpulente
- et lesbienne

non complexée, heureuse et épanouie sur le plan humain et social.

Snookey

  • Membre
  • ******
  • Messages: 9692
  • Respect: +521
Re: Sommes-nous trop sensibles ou pas assez?
« Réponse #62 le: juin 02, 2020, 02:06:41 pm »
0
"Pourtant, j'ai été le premier surpris d'appendre qu'ils avaient reçu un prix de la Fondation des aveugles"

Ben là ! Ils ont même pas vu le gag !

dalporto

  • Expert en tout et en rien, mais surtout en rien.
  • Membre
  • ******
  • Messages: 10778
  • Admin capo di tutti i capi
  • Respect: +902
Re: Sommes-nous trop sensibles ou pas assez?
« Réponse #63 le: juin 02, 2020, 02:10:56 pm »
0

Cinéphile

  • Membre
  • ******
  • Messages: 8702
  • Respect: +824
Re: Sommes-nous trop sensibles ou pas assez?
« Réponse #64 le: juin 02, 2020, 02:32:01 pm »
0
"Pourtant, j'ai été le premier surpris d'appendre qu'ils avaient reçu un prix de la Fondation des aveugles"

Ben là ! Ils ont même pas vu le gag !

<a href="http://www.youtube.com/watch?v=bcYppAs6ZdI" target="_blank">http://www.youtube.com/watch?v=bcYppAs6ZdI</a>
Some would compare Elvis to God. I'll admit he's good, but he's no Elvis.

Cinéphile

  • Membre
  • ******
  • Messages: 8702
  • Respect: +824
Re: Sommes-nous trop sensibles ou pas assez?
« Réponse #65 le: juin 03, 2020, 10:47:05 am »
0
Faque?

Le prix de la Fondation des aveugles, le rire inclusif qui est une étape de plus vers la pleine intégration, ça tombe dans le "Quand tu sais, tu fais mieux", non?
Some would compare Elvis to God. I'll admit he's good, but he's no Elvis.

Lisa

  • A toujours raison
  • Membre
  • ******
  • Messages: 12331
  • Jeannette officielle du forum
  • Respect: +822
Re: Sommes-nous trop sensibles ou pas assez?
« Réponse #66 le: juin 03, 2020, 10:50:07 am »
0
Non, pas vraiment?
"It's amazing how I can feel sorry for you and hate you at the same time. I'm sure there's a German word for it." - Lisa

Cinéphile

  • Membre
  • ******
  • Messages: 8702
  • Respect: +824
Re: Sommes-nous trop sensibles ou pas assez?
« Réponse #67 le: juin 03, 2020, 11:00:40 am »
0
Ok, mais en quoi ce serait différent?

Pourquoi changer son comportement quand quelques personnes d'un groupe de couture et quelques chroniqueurs le suggèrent, mais pas quand c'est une suggestion de la Fondation des aveugles?

Moi ce qui m'intéresse là-dedans c'est pas tant la différence de points de vue, mais d'où elle origine.
Some would compare Elvis to God. I'll admit he's good, but he's no Elvis.

MadChuck

  • Mad Chuck Norris
  • Membre
  • *********
  • Messages: 27035
  • Ing. BBQ
  • Respect: +1456
Re: Sommes-nous trop sensibles ou pas assez?
« Réponse #68 le: juin 03, 2020, 12:14:34 pm »
0
Faque?

Le prix de la Fondation des aveugles, le rire inclusif qui est une étape de plus vers la pleine intégration, ça tombe dans le "Quand tu sais, tu fais mieux", non?

Dans le même ordre d'idée les latinos (un peuple ultra conservateur) n'aiment pas l'expression Latinx plus qui faut (Only 2% of Hispanics Prefer the Politically Correct Term 'Latinx'), un très très petit groupe peut-être à majorité blanche veulent leur instruire que c'est ça qui faut.

Va voir 1,000 noir dans un centre d'achat au Québec / match de l'impact et demande leur si ça leur dérange si un jeune Québécois blanc utiliser un gif de PK Subban qui célèbre un but ou qui fait le low five avec Carey Price pour exprimer sa joie parce que c'Est son joueur préférer sur Instagram avec son groupe d'amis, je ne serais pas surpris si le pourcentage pour qui sa dérange ne serait pas autour de 2% ou moins et bien plus petit que l'immense majorité qui serait bien content d'apprendre ça.

L'étile des média sociaux des groupe de couture Anglo-saxon semble vraiment heavy:
https://publicnewsupdate.com/the-knitting-community-is-reckoning-with-racism/
https://www.vox.com/the-goods/2019/2/25/18234950/knitting-racism-instagram-stories

Et je n'imagine très peu représentatif des noirs en général, un peu comme sa semblait très dure trouvé un seul Japonais dans les rue de Tokyo qui était dérangé à l'idée que Scarlett Johansson joue le rôle principale dans Ghost in a Shell (imaginé comment on serait dérangé si les japonais ferait une adaptation de la petite vie qu'ils utilisent des acteurs japonais au lieu de Québécois et transposé comment vous en seriez pas dérangé, comme quand des français joue les rôles quand ils adaptent nos séries télé en France).

Parfois l'opinion de la majorité sur ces questions est souvent tassé de la main (comme quand les minorités visible au Canada n'avait pas tant de problème avec le black face de Trudeau jusqu'à ce que le résultats de sondage sur la question sortent, j'aurais bien aimé voir l'opinion sur le spectacle SLAV des minorités visible qui l'ont vu)
« Modifié: juin 03, 2020, 12:45:12 pm par MadChuck »

Cinéphile

  • Membre
  • ******
  • Messages: 8702
  • Respect: +824
Re: Sommes-nous trop sensibles ou pas assez?
« Réponse #69 le: juin 03, 2020, 12:37:57 pm »
0
Dans le même ordre d'idée les latinos (un peuple ultra conservateur) n'aiment pas l'expression Latinx plus qui faut (Only 2% of Hispanics Prefer the Politically Correct Term 'Latinx'), un très très petit groupe peut-être à majorité blanche veulent leur instruire que c'est ça qui faut.

Me semble que ça c'est pas compliqué. Si la majorité n'aime pas Latinx, tu ne l'emploies pas. J'ai fait la même comparaison de Noirs/Afro-Américains/Noirs. Dites-moi quoi dire, je vais le dire, pis c'est tout.

Va voir 1,000 noir dans un centre d'achat au Québec / match de l'impact et demande leur si ça leur dérange si un jeune Québécois blanc utiliser un gif de PK Subban qui célèbre un but ou qui fait le low five avec Carey Price pour exprimer sa joie parce que c'Est son joueur préférer sur Instagram avec son groupe d'amis, je ne serais pas surpris si le pourcentage pour qui sa dérange ne serait pas autour de 2% ou moins et bien plus petit que l'immense majorité qui serait bien content d'apprendre ça.

Moi non plus je ne serais pas surpris, sauf que le groupe de couture et surtout les articles de Lisa indiquent le contraire. C'est là où je dis qu'il faut vraiment pousser les recherches.

imaginé comment on serait dérangé si les japonais ferait une adaptation de la petite vie qu'ils utilisent des acteurs japonais au lieu de Québécois et transposé

On parle plus d'une adaptation ici. Et c'est souvent mauvais, mais ce n'est pas parce que plusieurs préfèrent de voir un Asiatique dans le rôle principal de Oldboy plutôt qu'un Blanc dans le remake Spike Lee, par exemple.
Some would compare Elvis to God. I'll admit he's good, but he's no Elvis.

MadChuck

  • Mad Chuck Norris
  • Membre
  • *********
  • Messages: 27035
  • Ing. BBQ
  • Respect: +1456
Re: Sommes-nous trop sensibles ou pas assez?
« Réponse #70 le: juin 03, 2020, 12:51:20 pm »
0
Moi non plus je ne serais pas surpris, sauf que le groupe de couture et surtout les articles de Lisa indiquent le contraire. C'est là où je dis qu'il faut vraiment pousser les recherches.

Souvent dans ce genre de lieu virtuelle l'actuel opinion de la majorité du groupe qui y participe (sans même parler du reste de la population en général) est caché, un petit groupe de leader extrémiste prennent contrôle et tous le monde ont peur de leur tenir tête.

Un peu comme le communisme en 1982 en Russie ou l'amour libre dans les mouvement hippie, l'immense majorité des gens était contre ça mais dans certain lieu de discution public tu aurais eu l'impression qu'ils étaient tous pour.

Trouve un sondage qui demande a 1,300 noir tiré au hasard dans la population ce qu'ils pensent d'un blanc qui réagis sur Internet avec Denzel Washington disant My Man dans un gif ou Obama: https://media.giphy.com/media/l0K4n2kd6Erue9XLq/giphy.gif

La on aurait idée, les articles eux doivent venir avec un argument qui se tient et qui peut-être exprimer par n'importe qui, on les attend encore, on est partie d'un débattable à un religieux non argumenté très vite.

Cinéphile

  • Membre
  • ******
  • Messages: 8702
  • Respect: +824
Re: Sommes-nous trop sensibles ou pas assez?
« Réponse #71 le: juin 03, 2020, 12:58:09 pm »
0
Comme je l'ai dit, moi rendu là je décroche (quand c'est culturel).

J'ai autant le droit de citer un acteur noir que n'importe qui. Et voir que 40 millions de Noirs vont s'approprier le monopole des gif du président pendant huit ans sous prétexte qu'il est noir.
Some would compare Elvis to God. I'll admit he's good, but he's no Elvis.

Hyuna

  • Membre
  • *
  • Messages: 22
  • Respect: +2
Re: Sommes-nous trop sensibles ou pas assez?
« Réponse #72 le: juin 03, 2020, 12:59:22 pm »
0
J'ai autant le droit de citer un acteur noir que n'importe qui.

Et moi d'employer l'avatar d'une chanteuse sud-coréenne.

Lisa

  • A toujours raison
  • Membre
  • ******
  • Messages: 12331
  • Jeannette officielle du forum
  • Respect: +822
Re: Sommes-nous trop sensibles ou pas assez?
« Réponse #73 le: juin 03, 2020, 01:53:56 pm »
0
Mad: C'est le même principe pour moi que les costumes d'Halloween: Toi, peux-tu faire différent, que ça dérange 2, 10, 40 ou 70% des noirs? Si oui, fais-le.

Y'a pleins de gros sur la pub de Matte qui disaient "moi je suis gros, pis j'ai trouvé ça drôle". Ouin, pis? Tant mieux pour toi. Mais est-ce que ça cautionne par conséquent la blague, parce qu'il y a certains gros qui trouvent ça drôles et d'autres non? Non. Il faut pas chercher à savoir c'est quoi l'idéologie dominante pour dire "je vais faire comme la majorité", mais bien chercher la meilleure voie possible.

Si tu évites de prendre le GIF de drop mic d'Obama et que tu prends un drop mic de John Oliver, ça va presque à 100% offenser moins de gens que si tu avais pris le GIF d'Obama.
Si tu évites le costume d'indien à l'Halloween et que tu fais un costume de libellule à la place, ça va presque à 100% offenser moins de gens.

C'est pas une affaire de "On va aller faire un sondage à Kanesatake pour savoir si ça dérange quelqu'un que Ti-Guy sur la rue Jodoin mette son costume d'indien à l'Halloween."
"It's amazing how I can feel sorry for you and hate you at the same time. I'm sure there's a German word for it." - Lisa

Tam!

  • Membre
  • *******
  • Messages: 16338
  • Respect: +1657
Re: Sommes-nous trop sensibles ou pas assez?
« Réponse #74 le: juin 03, 2020, 02:09:49 pm »
0
"On va aller faire un sondage à Kanesatake pour savoir si ça dérange quelqu'un que Ti-Guy sur la rue Jodoin mette son costume d'indien à l'Halloween."



euh plutôt..


Lisa

  • A toujours raison
  • Membre
  • ******
  • Messages: 12331
  • Jeannette officielle du forum
  • Respect: +822
Re: Sommes-nous trop sensibles ou pas assez?
« Réponse #75 le: juin 03, 2020, 02:13:21 pm »
0
Haha c'était inconscient en plus!
"It's amazing how I can feel sorry for you and hate you at the same time. I'm sure there's a German word for it." - Lisa

Cinéphile

  • Membre
  • ******
  • Messages: 8702
  • Respect: +824
Re: Sommes-nous trop sensibles ou pas assez?
« Réponse #76 le: juin 03, 2020, 02:25:38 pm »
+1
Si tu évites de prendre le GIF de drop mic d'Obama et que tu prends un drop mic de John Oliver, ça va presque à 100% offenser moins de gens que si tu avais pris le GIF d'Obama.

Mais Obama est 1000 fois plus plus président que noir, Lisa.

Vous poussez ça tellement loin, qu'il va falloir agir en conséquence de chaque différence perceptible de couleur de peau, de sexe, de poids, alors que l'objectif recherché c'est tout le contraire.
Some would compare Elvis to God. I'll admit he's good, but he's no Elvis.

Lisa

  • A toujours raison
  • Membre
  • ******
  • Messages: 12331
  • Jeannette officielle du forum
  • Respect: +822
Re: Sommes-nous trop sensibles ou pas assez?
« Réponse #77 le: juin 03, 2020, 02:32:03 pm »
0
D'un bord vous dites "C'est un réel problème, que faire?"

Et de l'autre vous dites "C'est trop dur de renoncer à mon GIF d'Obama".


Rendu là, c'est vous avec votre propre personne, je peux rien faire de plus.
"It's amazing how I can feel sorry for you and hate you at the same time. I'm sure there's a German word for it." - Lisa

Cinéphile

  • Membre
  • ******
  • Messages: 8702
  • Respect: +824
Re: Sommes-nous trop sensibles ou pas assez?
« Réponse #78 le: juin 03, 2020, 02:37:24 pm »
0
Jamais, jamais, jamais je ne pense au fait que l'un de mes amis est juif sinon quand il fait une joke du genre : "Hey touche pas à cette noire-là sur le trottoir, c'est moi le juif, c'est moi qui la ramasse!" C'est drôle une fois, surtout qu'il la ramasses pour vrai. Il doit être plus riche de trois cennes que moi depuis 15 ans que je le connais.

Là à vous écouter, faudrait que je prenne conscience de sa différence et que je surveille mes allusions, jokes, gif mettant en vedette des juifs?

« Modifié: juin 03, 2020, 10:13:08 pm par Cinéphile »
Some would compare Elvis to God. I'll admit he's good, but he's no Elvis.

MadChuck

  • Mad Chuck Norris
  • Membre
  • *********
  • Messages: 27035
  • Ing. BBQ
  • Respect: +1456
Re: Sommes-nous trop sensibles ou pas assez?
« Réponse #79 le: juin 03, 2020, 02:37:44 pm »
0
Y'a pleins de gros sur la pub de Matte qui disaient "moi je suis gros, pis j'ai trouvé ça drôle". Ouin, pis? Tant mieux pour toi. Mais est-ce que ça cautionne par conséquent la blague, parce qu'il y a certains gros qui trouvent ça drôles et d'autres non? Non. Il faut pas chercher à savoir c'est quoi l'idéologie dominante pour dire "je vais faire comme la majorité", mais bien chercher la meilleure voie possible.

Oui la meilleure voie possible argumentaire.

Si l'argument est certain sont dégouter pour construire ta morale, les dérives possible suivant ce modèle sont terribles, c'est suivent ce modèle que les gai était discriminer et qu'on ne mange pas d'insectes. Mais si on suit le modèle combien de noirs sont choqué si un petit Québécois blanc exprime la joie avec un gif de PK Subban, il faut y mettre dans la balance combien de noir sont choqué que l'on veuille empêcher un petit québécois blanc de faire ça aussi il me semble.

Il y a un cercle vicieux, il y a beaucoup de: C'est choquant de voir un gif de noir utiliser par un blanc et une fois que c'est argument devient populaire les gens qui ne serait pas choqué sinon le devienne, la morale doit essayer de se dissocier du dégoût comme compat pas être encourager vers cette force. Si on laisse les gens construire la morale sociale sans avoir a donner aucun argument, que leur dégoût personnel est assez et que les gens doivent s'y plier, historiquement les résultats sont absolument terrible.
« Modifié: juin 03, 2020, 02:43:28 pm par MadChuck »

Cinéphile

  • Membre
  • ******
  • Messages: 8702
  • Respect: +824
Re: Sommes-nous trop sensibles ou pas assez?
« Réponse #80 le: juin 03, 2020, 02:39:54 pm »
0
Rendu là, c'est vous avec votre propre personne, je peux rien faire de plus.

Ok, alors merci de l'effort, on aura tout de même essayer.

« Modifié: juin 03, 2020, 02:41:50 pm par Cinéphile »
Some would compare Elvis to God. I'll admit he's good, but he's no Elvis.

MadChuck

  • Mad Chuck Norris
  • Membre
  • *********
  • Messages: 27035
  • Ing. BBQ
  • Respect: +1456
Re: Sommes-nous trop sensibles ou pas assez?
« Réponse #81 le: juin 03, 2020, 02:42:30 pm »
0
D'un bord vous dites "C'est un réel problème, que faire?"

Non, c'est la qui a un débat l'idée que ce soit un problème d'utiliser un Gif d'Obama confu ou de jeté le micro.

On est partie du: "posté des gifs qui renforce un stéréotype négatif envers un groupe c'est un peu mal", a oui y'a peut-être un problème la, mais il faut montrer que le stéréotype en question a nécessairement un coût social, parce que des gifs qui renforce l'idée que la maman italienne fait des gros souper ou aime les pâtes.........., que les Européens aime le soccer ou les Canadiens le hockey et le tim Hortons, ça me semble pas très grâve la.

A rapidement: poster un gif qui ne renforce aucun stéréotype négatif envers un groupe c'est aussi mal, en faissant comme si l'argument si haut tennait encore la route.

On pourrait au moins pour commencer donner l'argument de ce qui a de mal la dedans.

Cinéphile

  • Membre
  • ******
  • Messages: 8702
  • Respect: +824
Re: Sommes-nous trop sensibles ou pas assez?
« Réponse #82 le: juin 05, 2020, 08:27:04 am »
+1
Bon, êtes-vous prêts pour une autre?

Si l'exemple de Lisa m'a inspiré ce fil de discussion, c'est qu'il m'est arrivé une expérience similaire.

Y a trois ans, je me retrouve dans un groupe de discussion avec un ami qui, comme moi, s'est mis en tête d'écrire un roman. Pendant 2-3 mois on "côtoie" du monde provenant aussi bien du Québec que de la France. Des gens de tous âges. Même s'il y a un petit noyau de jeunes adultes qui fait baisser la moyenne d'âge, on est loin d'être les plus vieux. Un groupe extrêmement créatif et stimulant. Tout le monde se motive, une vraie belle dynamique.

Arrive le jour où on demande à tout le monde de répondre à un sondage. Comme nous en sommes à notre première année, on a hâte de participer et de voir quels seront les résultats : votre livre favori? votre auteur favori? quel genre de livre écrivez-vous? s'agit-il du premier?

Tellement pas.

Tout est axé le genre et l'orientation sexuelle des participants. Vous définissez-vous comme un homme? une femme? les deux? aucun des deux? Qu'en est-il de votre orientation sexuelle? hétérosexuel? homosexuel? bisexuel? asexuel? pansexuel? allosexuel? salusexuel? bonjoursexuel?

Rien de choquant, bien au contraire, c'en est quasiment gênant tellement nos réponses sont plates. Eux font ça pour suivre l'évolution d'une année à l'autre. Ok, je veux bien, mais l'écriture là-dedans? Non? Ça vous tenterait pas d'ajouter des questions en lien avec l'écriture? Non? Vous êtes même pas un peu curieux? Non? C'est quand même la raison d'être du groupe non? Non? Bon ben coudonc, tant qu'on continue à faire des sprints d'écriture...

Je vous épargne les discussions sur l'écriture inclusive, autre sujet de l'heure, pour en arriver à mon exemple de ce participant qui nous confie son expérience d'avoir vécu de quoi de pas clair un soir de Noël (attouchement/agression/eurk). Et là comme on est à l'époque où Noël s'en vient et que ça lui rappelle évidemment de pénibles souvenirs, il s'est donné comme objectif de ne plus lire le mot "Noël". Donc de son côté, vous comprenez qu'il ne va pas googler des mots en rapport avec Noël. Mais il demande aussi à tout son entourage (on parle un jeune adulte hyper branché avec genre 1000 amis sur les réseaux sociaux) de mettre un hashtag #Noël quand ils écrivent quelque chose en rapport avec Noël sur Twitter ou Facebook, de manière à ce que lui puisse bloquer ça en amont. Et donc évidemment, il raconte que même si certains lui disent qu'ils vont essayer d'y penser, bien d'autres ne se gênent pas pour lui dire que ça n'a aucun sens et l'envoient promener.

Faque honnêtement, dites-moi, aussi compatissant qu'on puisse être, ça ne vous apparaît pas un peu irréaliste comme demande? Et si un autre a subi un attouchement dans une automobile, durant un match de hockey, à l'école, etc. vous voyez-vous mettre des hastags sur à peu près tous les mots potentiellement épineux?
« Modifié: juin 05, 2020, 08:38:51 am par Cinéphile »
Some would compare Elvis to God. I'll admit he's good, but he's no Elvis.

Cinéphile

  • Membre
  • ******
  • Messages: 8702
  • Respect: +824
Re: Schtroumpfsensibles et Sensibleschtroumpfs
« Réponse #83 le: juin 05, 2020, 08:57:25 am »
+1
Le titre m'énervait, faque c'est ça.
Some would compare Elvis to God. I'll admit he's good, but he's no Elvis.

Snookey

  • Membre
  • ******
  • Messages: 9692
  • Respect: +521
Re: Schtroumpfsensibles et Sensibleschtroumpfs
« Réponse #84 le: juin 05, 2020, 09:44:54 am »
0
Je peux comprendre qu'une personne ou un groupe de personne demandent à ne plus utiliser des mots à caractère homophobes ou raciste, même si c'est "juste en joke".

Par contre, demander aux membres d'un groupe d'arrêter d'utiliser le mot "Noël" ou d'utiliser un # à chaque fois pour l'unique raison que la personne a subi un événement traumatique un soir de Noël, c'est non seulement ridicule, mais c'est probablement aussi très contre-productif pour se remettre du traumatisme subi...

Je veux bien être empathique, mais dans ton exemple, je jaserais avec la personne pour lui conseiller de consulter un psychologue ou un autre intervenant...

dalporto

  • Expert en tout et en rien, mais surtout en rien.
  • Membre
  • ******
  • Messages: 10778
  • Admin capo di tutti i capi
  • Respect: +902
Re: Schtroumpfsensibles et Sensibleschtroumpfs
« Réponse #85 le: juin 05, 2020, 09:52:37 am »
0
#MentalIllnessShaming

Lisa

  • A toujours raison
  • Membre
  • ******
  • Messages: 12331
  • Jeannette officielle du forum
  • Respect: +822
Re: Schtroumpfsensibles et Sensibleschtroumpfs
« Réponse #86 le: juin 05, 2020, 10:52:06 am »
0
Je peux comprendre qu'une personne ou un groupe de personne demandent à ne plus utiliser des mots à caractère homophobes ou raciste, même si c'est "juste en joke".

Par contre, demander aux membres d'un groupe d'arrêter d'utiliser le mot "Noël" ou d'utiliser un # à chaque fois pour l'unique raison que la personne a subi un événement traumatique un soir de Noël, c'est non seulement ridicule, mais c'est probablement aussi très contre-productif pour se remettre du traumatisme subi...

Je veux bien être empathique, mais dans ton exemple, je jaserais avec la personne pour lui conseiller de consulter un psychologue ou un autre intervenant...

Sauf que tu fais tu exprès de dire "voyons donc c'est ben niaiseux" et te forcer pour poster au moins 3 trucs de Noël par jour dans ce groupe-là?
"It's amazing how I can feel sorry for you and hate you at the same time. I'm sure there's a German word for it." - Lisa

MadChuck

  • Mad Chuck Norris
  • Membre
  • *********
  • Messages: 27035
  • Ing. BBQ
  • Respect: +1456
Re: Schtroumpfsensibles et Sensibleschtroumpfs
« Réponse #87 le: juin 05, 2020, 11:16:06 am »
0
Par contre, demander aux membres d'un groupe d'arrêter d'utiliser le mot "Noël"

Je ne pense pas que ça fait partie de sa demande, ce genre de mot clef rend probablement son scrapper qui les enlèves plus facile/efficace, (j'imagine que ça existe et que au moins il utilise se genre d'outils avant de faire des demandes du genre).

Ciné, ici y'a 3 choses
1) Grosseur du réseaux sociaux, i.e. demandé ça des inconnues semble gros
2) Y'a t-il une bonne raison pourquoi il ne prend pas un break de ceux-ci pendant le temps des fêtes (j'imagine qu'il n'a pas besoin de se tenir au courant des partys du temps des fêtes ni rien du genre), de deux choses lune:
- C'est nécessaire a sa job,
- C'est une gâterie.
3) La plateforme sur lequel il demande ça, si c'est sur un groupe fermé dédier a l'édition c'est une chose, si c'est généralement sur facebook/twitter c'est autre chose.

Snookey

  • Membre
  • ******
  • Messages: 9692
  • Respect: +521
Re: Schtroumpfsensibles et Sensibleschtroumpfs
« Réponse #88 le: juin 05, 2020, 11:41:46 am »
0
Je peux comprendre qu'une personne ou un groupe de personne demandent à ne plus utiliser des mots à caractère homophobes ou raciste, même si c'est "juste en joke".

Par contre, demander aux membres d'un groupe d'arrêter d'utiliser le mot "Noël" ou d'utiliser un # à chaque fois pour l'unique raison que la personne a subi un événement traumatique un soir de Noël, c'est non seulement ridicule, mais c'est probablement aussi très contre-productif pour se remettre du traumatisme subi...

Je veux bien être empathique, mais dans ton exemple, je jaserais avec la personne pour lui conseiller de consulter un psychologue ou un autre intervenant...

Sauf que tu fais tu exprès de dire "voyons donc c'est ben niaiseux" et te forcer pour poster au moins 3 trucs de Noël par jour dans ce groupe-là?

Non, mais à lire la situation de Ciné, ça déborde le groupe en question...

Cinéphile

  • Membre
  • ******
  • Messages: 8702
  • Respect: +824
Re: Schtroumpfsensibles et Sensibleschtroumpfs
« Réponse #89 le: juin 05, 2020, 11:46:40 am »
0
1) Grosseur du réseaux sociaux, i.e. demandé ça des inconnus semble gros

Il n'en a pas fait la demande dans le groupe où nous étions, mais comme Lisa le dit, on a compris et on n'a pas fait exprès.

C'était plutôt une demande qu'il faisait à son entourage (amis facebook, amis twitter). Donc pas de réels inconnus, mais oui, il devait y avoir un paquet de gens qui le connaissait somme toute pas tant que ça.

2) Y'a t-il une bonne raison pourquoi il ne prend pas un break de ceux-ci pendant le temps des fêtes (j'imagine qu'il n'a pas besoin de se tenir au courant des partys du temps des fêtes ni rien du genre), de deux choses lune:
- C'est nécessaire a sa job,
- C'est une gâterie.

J'ai pas eu le temps de le connaître assez pour pouvoir répondre à ça.

3) La plateforme sur lequel il demande ça, si c'est sur un groupe fermé dédier a l'édition c'est une chose, si c'est généralement sur facebook/twitter c'est autre chose.

Ben voilà. C'est totalement irréaliste selon moi. Même avec toute la bonne volonté du monde, avec les exemples que j'ai donné plus haut, imaginez si tout le monde demandait à son entourage de ne plus mentionner son top 5 de mots liées à des mauvaises expériences, phobies, etc.

Et comme Snookey dit, c'est probablement contre-productif.
« Modifié: juin 05, 2020, 11:48:27 am par Cinéphile »
Some would compare Elvis to God. I'll admit he's good, but he's no Elvis.

Cinéphile

  • Membre
  • ******
  • Messages: 8702
  • Respect: +824
Re: Schtroumpfsensibles et Sensibleschtroumpfs
« Réponse #90 le: juin 05, 2020, 11:51:48 am »
0
ce genre de mot clef rend probablement son scrapper qui les enlèves plus facile/efficace

Sur une note plus légère, imaginez quelqu'un qui met #coronavirus et #covid dans son "scrappeur" par les temps qui courent... il doit pu lui rester grand-chose à lire. :smiley4:
Some would compare Elvis to God. I'll admit he's good, but he's no Elvis.

MadChuck

  • Mad Chuck Norris
  • Membre
  • *********
  • Messages: 27035
  • Ing. BBQ
  • Respect: +1456
Re: Schtroumpfsensibles et Sensibleschtroumpfs
« Réponse #91 le: juin 05, 2020, 11:57:59 am »
0
ce genre de mot clef rend probablement son scrapper qui les enlèves plus facile/efficace

Sur une note plus légère, imaginez quelqu'un qui met #coronavirus et #covid dans son "scrappeur" par les temps qui courent... il doit pu lui rester grand-chose à lire. :smiley4:

C'était y'a 2 semaines ça ciné, rajoute #blacklivematter, trump et quelque autre, parce que par les temps qui courent, c'est considéré fini COVID on dirait.

Cinéphile

  • Membre
  • ******
  • Messages: 8702
  • Respect: +824
Re: Schtroumpfsensibles et Sensibleschtroumpfs
« Réponse #92 le: juin 05, 2020, 12:11:55 pm »
0
En effet.

Pour le Covid, je l'espère de tout coeur, j'aimerais savoir un vaccin cet été, aller à New York cet automne, mais si j'avais de l'argent à mettre (ou un pool à participer) je vous dirais que ça va être pire cet automne. Ce ne serait pas la première fois que je serait dans le champ, j'espère l'être cette fois-ci.
Some would compare Elvis to God. I'll admit he's good, but he's no Elvis.

Wolfkiller

  • My name is Wolfkiller and I'm a nympho
  • Membre
  • ******
  • Messages: 10662
  • mi-homme, mi-cannabis
  • Respect: +751
Re: Schtroumpfsensibles et Sensibleschtroumpfs
« Réponse #93 le: juin 05, 2020, 01:17:27 pm »
0
Si le covid ne disparaît pas par magie au cours ds prochains mois, j'ai bien l'impression qu'on s'enligne vers une catastrophe à l'automne/hiver.
Cosmos without hatred
Diamond stars of cosmic light
Quasars shine through endless nights